Vous êtes sur la page 1sur 27
Conjoncture Caoutchouc
Conjoncture
Caoutchouc
1 Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105
1
Lettre mensuelle du SNCP
janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Lettre mensuelle du SNCP – janvier 2012 – n° 105

Les industries de la transformation du caoutchouc en France

Production

Evolution de la production de la branche (en tonnes) en %

INSEE enquête mensuelle – Données en tonnes

Evolution mensuelle de la production (m/m-12 en % et en tonnes)

INSEE enquête mensuelle – Données en tonnes

en tonnes) INSEE enquête mensuelle – Données en tonnes Branche 12 mois 09 12 mois 10

Branche

12

mois 09

12

mois 10

11

mois 11

/

/

/

12

mois 08

12

mois 09

11

mois 10

Pneumatiques Caoutchouc industriel (*) Total

 

-33,6 %

 

13,0 %

 

8,4 %

-15,5 %

33,8 %

6,5 %

-29,0 %

19,3 %

7,8 %

(*) hors mélanges à façon, rubans adhésifs, tapis et tissus enduits

Branche

Sept. 11

Oct. 11

Nov. 11

Pneumatiques Caoutchouc industriel (*)

7,2 % - 2,4 %

0,6 % - 2,6 %

3,0 %

4,3 %

(*) hors mélanges à façon, rubans adhésifs, tapis et tissus enduits

En cumul courant, l’industrie de la transformation du caoutchouc affiche sur les 11 premiers mois de l’année 2011 une croissance de sa production de près de 8 % en tonnes. La croissance est plus marquée pour le pneumatique (+8 %) que pour le caoutchouc industriel (+6 %).

pneumatique (+8 %) que pour le caoutchouc industriel (+6 %). Syndicat National du Caoutchouc et des
2
2

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Pneumatiques : 21 e mois consécutif de croissance

Pour le 21 e mois consécutif, la branche pneumatique a affiché en novembre un résultat positif avec une croissance de la production en volume et en glissement annuel de 3 %. Depuis mars 2011, les résultats mensuels de la branche pneumatique ne bénéficient plus d’un effet de base positif et sont à comparer avec les bonnes performances enregistrées depuis le printemps 2010. Ce rebond de la production s’avère toujours insuffisant pour retrouver les volumes d’avant la crise. La production des 11 premiers mois 2011 demeure toujours inférieure, du fait de suppression de capacités de production, de 22 % à celle des 11 premiers mois 2008 et de 28 % à celle des 11 premiers mois 2007.

Evolution de la production de la branche pneumatique en tonnes et en %

Source : INSEE enquête mensuelle – Données en tonnes

 

2009

2010

11

mois 11

/

/

/

2008

2009

11

mois 10

Pneumatiques tourisme Pneumatiques industriels Total pneumatiques

-32,7 %

7,2 %

 

2,9 %

-34,9 %

21,0 %

14,8 %

-33,6 %

13,0 %

8,4 %

Plus de 10 points séparent le taux de croissance de la production de pneumatiques tourisme et celui de la production de pneumatiques industriels (poids lourd, agraire, génie civil, avion). Sur les 11 premiers mois 2011, la production de pneumatiques industriels a progressé de près de 15 %. On note néanmoins un net ralentissement du rythme de croissance de la production depuis le début du second semestre sous l’impact de la décélération de la croissance des ventes en 1ère monte et de la baisse en remplacement. La production de pneumatiques pour véhicules de tourisme affiche, pour sa part, sur les 11 premiers mois 2011, une moindre performance ; les volumes progressent néanmoins de 3 % !

3
3

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Caoutchouc industriel : petite embellie de la production en novembre

Après un bon début d’année, la croissance de la production de la branche caoutchouc industriel s’est avérée plus hésitante depuis le mois de juin avec des résultats faiblement positifs, voire négatifs (septembre et octobre). Les premières estimations de novembre font état d’une progression en volume supérieure à 4 %. Fin novembre, en cumul courant, le bilan demeure néanmoins satisfaisant avec une production en croissance de plus de 6 %.

Depuis plusieurs mois, la branche caoutchouc industriel a retrouvé ses volumes de production d’avant la crise. Les volumes des 11 premiers mois 2011 sont ainsi supérieurs d’environ 10 % à ceux de la même période de 2008.

Des évolutions divergentes entre la production de pièces techniques en caoutchouc et la production de pneumatiques

Source : INSEE enquête mensuelle – Données en tonnes – Données provisoires – Dernière observation nov. 2011 - Evolution en cumul glissant 12 mois.- (*) Caoutchouc industriel hors mélanges à façon, tissus enduits et tapis en caoutchouc.

en cumul glissant 12 mois.- (*) Caoutchouc industriel hors mélanges à façon, tissus enduits et tapis
en cumul glissant 12 mois.- (*) Caoutchouc industriel hors mélanges à façon, tissus enduits et tapis
4
4

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Gros plan sur l’activité des PME-ETI du caoutchouc industriel en novembre 2011 : stabilisation de l’activité et dégradation des perspectives

Répartition des entreprises selon l’évolution de leur chiffre d’affaires nov. 2011 / nov. 2010 ETI = entreprises de taille intermédiaire Source : SNCP

ETI = entreprises de taille intermédiaire Source : SNCP Les résultats enregistrés par le SNCP auprès

Les résultats enregistrés par le SNCP auprès des PME et ETI (Entreprises de taille intermédiaire) du secteur du caoutchouc industriel en novembre 2011 confirment la décélération de la croissance de l’activité observée depuis le mois de septembre. En novembre, plus des deux tiers des entreprises interrogées ont enregistré une activité stable (chiffre d’affaires ayant évolué, en glissement annuel, dans une fourchette comprise entre -2 et + 2 %).

Ces résultats amènent deux commentaires.

L’activité industrielle, dans le domaine des pièces techniques, s’est assurément dégradée depuis maintenant plusieurs mois et cette dégradation semble s’accélérer. Néanmoins, l’industrie en général, et celle du caoutchouc en particulier, résiste très correctement jusqu’à présent aux turbulences financières. On soulignera que seulement 9 % des chefs d’entreprise interrogés par le SNCP ont déclaré une baisse de leur activité en novembre.

Les perspectives d’activité poursuivent leur dégradation

Si l’activité réelle n’a pas encore été touchée, dans les faits, par le nouvel épisode de la crise financière ayant démarré en août, dans les têtes, le doute est bien présent. La multiplication des inquiétudes relatives aux conditions de financement des entreprises (un crédit plus rare et plus cher), au choc sur la demande des plans de rigueur, et à l’évolution de la zone euro incite à la plus grande prudence.

5
5

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

L’effondrement de l’activité enregistré en fin d’année 2008 est encore dans toutes les mémoires. Dès le mois de septembre, les entreprises ont freiné, voire gelé, à la fois les investissements et les embauches. Elles se sont avérées être, par ailleurs, particulièrement vigilantes en terme de stocks et de trésorerie. Ces mesures rationnelles sur le plan individuel ont certainement contribué à accélérer la dégradation économique en cours.

L’indicateur SNCP traduit bien cette baisse des perspectives d’activité. Le niveau enregistré en novembre reste cependant largement supérieur aux valeurs très faibles enregistrées fin 2008 et début 2009. Les perspectives d’activité à 2 mois font preuve, quant à elles, d’une réelle résistance, preuve que la confiance n’a pas totalement disparue du paysage économique.

Source : SNCP Solde d’opinion entre chefs d’entreprise

« optimistes » et

« pessimistes »

Dernières données disponibles :

novembre 2011 – données

en moyenne mobile d’ordre

3

» et « pessimistes » Dernières données disponibles : novembre 2011 – données en moyenne mobile
6
6

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Production automobile 9 mois 2011 : croissance limitée des volumes (rappel)

Production automobile France Source : CCFA – Données en unités

Production automobile France

 

2007

2008

2009

2010

9 mois

2011

Voitures

2 165 384

1 757 779

1 489 603

1 665 797

1 275 835

particulières

n/n-1

-

9,0 %

-

18,8 %

-

15,3 %

11,8 %

1,0 %

Véhicules utilitaires < 5 T.

352 246

313 275

181 010

243 029

213 063

n/n-1

-

9,0 %

-

11,1 %

- 42,2 %

34,3 %

20,1 %

Véhicules utilitaires > 5 T.

55 392

57 132

 

20 601

29 702

26 394

n/n-1

22,3 %

3,1 %

- 63,9 %

44,2 %

33,5 %

TOTAL

2 573 022

2 128 186

1 691 214

1 938 528

1 515 292

n/n-1

- 7,8 %

- 17,3 %

- 20,5 %

14,6 %

3,7 %

Production des constructeurs français en France - Hors de France sur les 9 mois 2011, la production des constructeurs français a progressé de 1,5 % en tourisme, de 18,7 % en VU < à 5 T.

Part de la production des constructeurs français d’automobile réalisée en France

Source : CCFA – Données en unités

Branche

2008

2009

2010

9 mois 2011

VP VU < 5T VU > 5T

36

%

31

%

30

%

30

%

37

%

34

%

34

%

35

%

95

%

99

%

93

%

89

%

Sur les 9 mois, les constructeurs français d’automobiles ont réalisé 30% de leur production de

voitures particulières en France, contre 47 % en 2006.

L’année 2010 s’est achevée, en France, sur une production globale d’automobiles en hausse de près de 15 % par rapport au point bas de 2009. Près de 250 000 véhicules supplémentaires ont été ainsi produits dans les usines françaises de Renault ou de PSA. En niveau, les volumes assemblés dans l’hexagone (hors Toyota) avoisinent désormais les 2 millions d’unités. Ce niveau reste cependant très inférieur à la production annuelle de plus de 3 millions de véhicules, toutes catégories confondues, enregistrée entre 1999 et 2005.

7
7

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Les résultats des 9 premiers mois de l’année 2011 traduisent une progression des volumes de production de 3,7 % par rapport à la même période de 2010. Suite aux mauvaises performances du 3 e trimestre, la hausse a été ramenée de 3,7 % fin juin à seulement 1,0 % fin septembre sur le segment des véhicules de tourisme. La progression des ventes de véhicules utilitaires, légers et lourds, reste en revanche bien orientée en cumul courant, même si l’on observe une décélération du rythme de croissance de la production de poids lourds.

Production automobile Europe - VP et utilitaires Source : OICA Variation a/a-1

Production automobile (voitures particulières et utilitaires) – Europe - 2010

(voitures particulières et utilitaires) – Europe - 2010     Millions 2010/2009 Source : OICA
   

Millions

2010/2009

Source : OICA

d’unités

UE à 15 UE à 27 Chine Japon USA

13,826

12

%

17,102

13

%

18,265

33

%

9,626

21

%

7,761

35

%

Monde

77,858

26 %

8
8

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Immatriculations en Europe : des rythmes de croissance très différents selon les segments

Evolution des immatriculations (en unités) - 12 mois 2011

Evolution des immatriculations (en unités)

Source : CCFA

VU : France > 5T, Europe > 3,5 T

 

France

UE 15

Nouveaux

UE 27

membres

Voitures particulières

2 204 065 -2,1 % 429 258 2,8 % 47 371 38,4 %

11 465 036 -1,4 % 1 365 232 7,1 % 249 283 25,2 %

692 083

12 157 119 -1,4 % 1 348 398 7,6 % 288 407 29,9 %

n/n-1

-0,5 %

Véhicules utilitaires légers n/n-1 (*) Véhicules utilitaires lourds

85

310

15,9 %

39

124

n/n-1

70,8 %

Données Europe = 11 mois 2011

Voitures particulières : un marché français en retrait de 2 % sur les 12 mois 2011, mais des volumes supérieurs à 2,2 millions d’unités pour la troisième année consécutive

En décembre 2011, avec 187 653 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 17,8 % en données brutes et de 14,1 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à décembre 2010 (22 jours en décembre 2011 et 23 jours en décembre

2010).

Sur les douze premiers mois de 2011, avec 2 204 065 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 2,1 % en données brutes et de 1,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2010 (253 jours de janvier à décembre 2011 et 254 jours de janvier à décembre 2010).

Sur les 11 premiers mois 2011, les ventes des voitures particulières dans l’UE affichaient une baisse de 1,4 %. La progression des ventes demeure toujours très dispersée avec des marchés dynamiques dans les pays nordiques (Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Suède) et d’autres en recul parfois important (Espagne, Portugal, Grèce, Italie, Grande-Bretagne…).

(Source CCFA)

Immatriculations de voitures particulières neuves en France Source : CCFA En milliers d’unités

9
9

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

du SNCP janvier 2012 – n°105 Conjoncture Caoutchouc  Le marché des utilitaires légers en hausse

Le marché des utilitaires légers en hausse de 3 % en 2011 en France

Avec 39 232 immatriculations au mois de décembre 2011, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 1,6 % en données brutes et de 6,2 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à décembre 2010.

Avec 429 258 immatriculations de janvier à décembre 2011, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 2,8 % en données brutes et de 3,2 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2010. (source CCFA).

Sur les 11 premiers mois 2011, les immatriculations européennes (UE à 27) de véhicules utilitaires légers s’accroissent de 7,6 % en unités. Comme en tourisme, ce résultat est le reflet de performances nationales très contrastées. Les ventes progressent ainsi en Allemagne et en Grande- Bretagne d’environ 18 %, elles baissent en revanche de 9 % en Espagne, de 26 % au Portugal et de 41% en Grèce.

(Source CCFA)

Le marché des utilitaires lourds en hausse de 38 % en 2011 en France

Avec 3 927 immatriculations au mois de décembre 2011, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 13,4 % par rapport à décembre 2010.

10
10

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Avec 47 371 immatriculations de janvier à décembre 2011, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 38,4 % par rapport à la même période de 2010.

Sur les 11 premiers mois 2011, les ventes de véhicules industriels de l’UE progressent de 29,9 % en unités. Les performances nationales, contrairement au segment voitures particulières et véhicules utilitaires légers, sont toutes situées en territoire positif et présentent un degré de dispersion limitée. Seules les ventes de véhicules industriels en Grèce et au Portugal font exception et affichent un recul respectif de 63 % et de 9 % !

(Source CCFA)

Pour aller plus loin :  Etude Euler Hermes : « Automobile : le coup
Pour aller plus loin :
 Etude Euler Hermes : « Automobile : le coup de frein » -
décembre 2011 – consultable sur l’Extranet du SNCP
 Site CCFA : www.ccfa.fr (A consulter notamment tableau de
bord automobile 2011 » et « L’industrie automobile française –
Analyses et statistiques 2011 »
11
11

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Commerce extérieur d’articles en caoutchouc : les effets prix stimulent la croissance des échanges extérieurs

Evolution de la valeur des échanges en %

Source : SNCP d’après douanes

(*) y.c. pneumatiques rechapés

Source : SNCP d’après douanes en valeur Dernière observation :

novembre 2011

Branche

2009 /

Milliards

2010 /

11

mois

2008

d’euros

2009

11 /

 

2010

11

mois

10

Pneumatiques neufs

       

Importations Exportations Taux de couverture

- 9,5 %

2,6

16,8 %

24,5 %

- 21,5 %

2,8

18,7 %

11,5 %

104

%

106

%

 

97 %

Caoutchouc industriel

     

Importations Exportations Taux de couverture

- 21,1 %

1,8

22,7 %

10,4 %

- 19,8 %

2,0

16,6 %

11,3 %

116

%

110

%

 

111

%

Total (*)

     

Importations Exportations Taux de couverture

- 14,3 %

4,5

19,3 %

18,6 %

- 20,5 %

4,9

17,9 %

11,9 %

108

%

107

%

 

103

%

Evolution de la valeur des échanges extérieurs de la France en cumul glissant 12 mois

ges extérieurs de la France en cumul glissant 12 mois La croissance de la valeur des
ges extérieurs de la France en cumul glissant 12 mois La croissance de la valeur des

La croissance de la valeur des échanges extérieurs d’articles en caoutchouc, tout en demeurant positive, a donnée en novembre, quelques signes de ralentissement. Cette moindre croissance s’est avérée plus marquée pour le caoutchouc industriel que pour le pneumatique. Au cours des 11 premiers mois 2011 la dynamique de croissance s’est avérée en revanche soutenue pour les deux branches, les importations progressent de près de 19 % en valeur et les exportations de 12 %. La valeur de l’ensemble des importations de la branche caoutchouc se rapproche progressivement de celle des exportations. Fin novembre, le taux de couverture ne s’élevait plus qu’à 103 % !

12
12

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Que ce soit en pneumatique ou en caoutchouc industriel, la croissance des importations repose, depuis maintenant plusieurs mois, davantage sur un effet prix que sur un effet volume. A titre d’exemple sur les 11 premiers mois 2011, les importations de pneumatiques tourisme ont progressé de 21 % en valeur mais de seulement 8 % en unités ; les importations de caoutchouc industriel de 10 % en valeur, mais de seulement 2 % en volume physique !

13
13

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Marchés du pneumatique neuf de remplacement 12 mois 2011 Sell-in

Source : European pool – Données en unités

Europe de l’Ouest = UE

15 + Suisse + Norvège – Taux de couverture 85%

Europe de l’Est = Albanie,

Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovénie, Slovaquie, Yougoslavie.

 

France

Europe de l’Ouest

Europe de l’Est

Catégorie de

pneumatiques

Unités

2011

Unités

2011

Unités

2011

en

/

en

/

en

/

 

milliers

2010

milliers

2010

milliers

2010

Tourisme (été + hiver) 4 x 4 Camionnette Poids lourds

27 485

-1,5 %

162 904

0,7 %

25 748

9,1 %

1 119

4,4 %

10

924

7,7 %

1

268

23,9 %

2 487

2,8 %

14

864

7,3 %

2

919

24,2 %

1 010

-1,5 %

7 917

-4,6 %

2

247

6,3 %

Novembre - décembre 2011

Les données enregistrées sur le mois de novembre et surtout le mois de décembre 2011 témoignent d’un net recul des ventes de pneumatiques de remplacement sur le segment tourisme (-4 % en novembre pour l’ensemble de l’Europe et -20 % en décembre), en 4 X4 (10 % en novembre, -12 % en décembre) et en poids lourds (-20 % en novembre, -27 % en décembre) tant en France qu’en Europe de l’Ouest et de l’Est (repli des ventes uniquement sur décembre). La comparaison des résultats 2011 avec les bonnes performances de la fin de l’année 2010 pondère quelque peu ces contreperformances. Au-delà de cet effet de base, la demande des distributeurs et des utilisateurs finaux donne manifestement des signes d’essoufflement notamment en poids lourd.

Seules les ventes de pneumatiques pour véhicules utilitaires légers sont demeurées correctement orientées sur la fin de l’année 2011, quelle que soit la zone géographique considérée.

12 mois 2011

Les données en cumul 12 mois 2011 continuent de bénéficier de l’acquis de croissance du début de l’année 2011. Cet acquis de croissance a eu cependant tendance à s’éroder compte tenu des récentes contre- performances.

Que ce soit en France, en Europe de l’Ouest ou de l’Est, le classement des quatre segments de marché, selon leur performance 2011, s’avère identique.

14
14

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Le segment de pneumatiques pour véhicules 4x4 et celui pour camionnette arrive largement en tête avec une croissance des ventes en unités de plus de 9 % pour l’ensemble du marché européen. La progression des ventes a été plus soutenue en Europe de l’Est, qu’en Europe de l’Ouest ; les performances Ouest-européennes, grâce aux excellents résultats allemands, dépassant celles de la France, mais aussi celles de la Grande-Bretagne et de l’Espagne.

Les ventes se sont avérées nettement moins dynamiques sur le segment des pneumatiques pour véhicules de tourisme avec une simple croissance de 2 % au niveau de l’ensemble de l’Europe. En France, ces dernières enregistrent un retrait de 1 % ; en Europe de l’Ouest, une progression de simplement 1 %.

Les ventes de pneumatiques pour poids lourd se positionnent au dernier rang de ce classement et affichent des résultats médiocres. Les contreperformances observées depuis août ont sérieusement affecté le bilan 2011 qui a progressivement glissé en territoire négatif. Les ventes reculent de 5 % en Europe de l’Ouest et de 1 % en France. Elles demeurent, en revanche, en territoire positif en Europe de l’Est (+6 %), malgré un net ralentissement de la croissance depuis l’été.

> Evolution des ventes de pneumatiques de remplacement en France – (janvier 2001 – décembre 2011)

Source : European pool – Données en unités exprimées en cumul annuel mobile et en moyenne mobile d’ordre 3

2011) Source : European pool – Données en unités exprimées en cumul annuel mobile et en
2011) Source : European pool – Données en unités exprimées en cumul annuel mobile et en
2011) Source : European pool – Données en unités exprimées en cumul annuel mobile et en
15
15

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

> Rappel de l’évolution des ventes 2006 – 2010 Variation a/a-1 en unités

France Source : European pool – Données en unités

Europe de l’Ouest Source : European pool – Données en unités

Europe de l’Est Source : European pool – Données en unités

 

Catégorie de

2006

2007

2008

2009

2010

pneumatiques

Tourisme

-

1,7 %

-

1,9 %

- 4,3 %

- 2,7 %

7,8 %

4

x 4

10,5 %

3,9 %

- 4,4 %

- 4,1 %

14,5 %

Camionnette

 

1,6 %

3,8 %

- 0,2 %

- 2,4 %

7,1 %

Poids lourd

-

0,7 %

-

4,1 %

- 8,4 %

- 14,4 %

15,1 %

 

Catégorie de

2006

2007

2008

2009

2010

pneumatiques

Tourisme

 

0,7 %

-

5,4 %

- 7,6 %

 

0,8 %

7,7 %

4

x 4

12,1 %

8,5 %

- 4,9 %

6,5 %

14,4 %

Camionnette

 

0,6 %

2,9 %

- 6,2 %

-

3,5 %

4,5 %

Poids lourd

0,2 %

1,1 %

- 12,8 %

- 15,8 %

14,8 %

 

Catégorie de

2006

2007

2008

2009

2010

pneumatiques

Tourisme

 

6,3 %

 

3,5 %

 

1,0 %

-

7,7 %

9,4 %

4

x 4

27,8 %

33,1 %

6,3 %

- 10,5 %

18,5 %

Camionnette

-

1,8 %

 

5,2 %

-

5,7 %

- 19,8 %

- 0,5 %

Poids lourd

11,2 %

8,5 %

- 13,8 %

- 18,4 %

27,2 %

16
16

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Créations et défaillances d’entreprises – Industries du caoutchouc – Codes NAF 2211Z et 2219Z

> Créations, liquidations et cessations d’activités sur la période 2006-2011

Source : COFACE – Ensemble des transformateurs de caoutchouc de 10 salariés et plus (2211Z et 2219Z)

(*) 2011 = en cumul sur les 12 derniers mois glissant – comptage arrêté fin septembre 2011

 

2006

2007

2008

2009

2010

2011 (*)

Créations

11

15

16

15

14

14

Défaillances

5

6

5

8

6

7

(Liquidations

Judiciaires)

Cessations

13

7

14

15

23

18

Solde

-7

2

-3

-8

-15

-11

Attention : les séries sont parfois rectifiées a posteriori.

> Créations : octobre 2010 – septembre 2011

Raison sociale

Département

BARBOTIN JEAN-CHARLES

93

BEN SOUSSAN MAX

83

CHASSE ET PLONGEE

34

CHLOROFUN

80

COLMANT COATED FABRICS

59

EURL SRPV

02

EXCOFFON AMANDINE ALEXANDRA GINETTE

38

FLUIDES INDUSTRIE MEDITERRANNEE

33

KELIAN

38

LE CAOUTCHOUC D’ARGENTEUIL

95

MASSONNEAU CLAYETTE PAULETTE MONIQUE

45

RUBBER & PLASTIC SYSTEMS

54

SARL PAGES PNEUS

34

SIMON PNEU

13

17
17

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

> Liquidations judiciaires : octobre 2010 – septembre 2011

Raison sociale

Département

COLAS ALAIN

75

HERCULE RECHAPAGE

72

KALLISTE PNEUS

20

LIQUINE PNEUS

34

MAFLOW FRANCE SA

28

RUBB COMPANY

27

TARENTAISE PNEU

73

> Cessations d’activité : octobre 2010 – septembre 2011

Raison sociale

Département

APPLICATION TECHNIQUE DU CAOUTCHOUC

93

AZUR CAOUTCHOUC STE

06

CARRE MICHEL JACQUES

50

CHEVROT JEAN

38

ETABLISSEMENTS MORI

13

FLANDRES PNEUS

59

GRIPP

84

JUGE FRANCOISE DANIELLE

06

OUEST CAOUTCHOUC

78

PINEL MICHEL

31

PROXIBELT

02

P67 PROD

67

S.O.D.G

63

SEALYNX AUTOMOTIVE VILLERS-LA-MONTAGNE

75

STE SAVOYARDE DE RECHAPAGE

74

TEDD SERVICES

13

TUYAU CELLOTUB DYNAFLEX BOUTIN

78

VULCA PNEUS AEC

54

Attention : certains événements légaux évoqués ci-dessus peuvent correspondre à des « réorganisation » de société. L’interprétation de ces événements doit donc s’effectuer avec prudence

18
18

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Matières premières : sous le signe de la détente malgré un baril de pétrole au-dessus des 110 $ US

> Caoutchouc naturel : une offre abondante, une demande en phase de ralentissement

Production

et

demande

mondiale

de

caoutchouc

naturel

-

Réalisations

Source : IRSG novembre 2011 en milliers de tonnes

   

Production

 

Consommation

 
 

En KT

a/a-1

En KT

a/a-1

2008

10

128

2

%

10

175

0

%

2009

9

690

-4 %

9

329

-8 %

2010

10

401

7

%

10

778

15 %

9 mois 2011

8

008

6

%

8

144

2

%

Selon les dernières données de l’IRSG publiées fin novembre (Volume 66 N°4-6), la production de caoutchouc naturel a continué de progresser de façon soutenue sur les 9 premiers mois de 2011, avec une croissance de 6 %. L’ANRPC retient dans sa dernière note publiée en janvier 2012, une estimation d’une croissance de la production asiatique (93 % de la production mondiale) sur l’ensemble de l’année 2011 identique. L’offre devrait continuer de progresser en 2012, mais à un rythme cependant ralentie ; l’IRSG retient une prévision de croissance de 5 %, l’ANRPC de seulement 3 %.

Le ralentissement de la croissance de la consommation a été observé, en revanche, dès 2011. Sa progression, sur les 9 premiers mois 2011, ne s’élève qu’à 2 % contre 15 % en 2010 ! L’IRSG retient, pour l’ensemble de l’année 2011, une estimation de croissance de 2 %. La dernière publication de l’ANRPC rassure néanmoins sur le dynamisme de la croissance chinoise de NR ; selon cette source, les importations chinoises se seraient accrues de 3 % en 2011 et sa consommation de 2 %.

19
19

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Malgré la baisse des cours depuis février 2011, les prix restent au-dessus de leur moyenne à long terme

Evolution des cours du RSS3 en centimes d’euros le kg CIF

Source : Reuters - RTAE

RSS3 en centimes d’euros - CIF

Source : Reuters – RTAE

Dernière observation :

décembre 2011

 

RSS3 – CIF -

2009/

Novembre

Décembre

2011/

 

2008

2011

2011

2010

m

/ m-12

- 18,6 %

-19,3 %

27,9 %

26,9 %

m

/ m-1

 

-15,7 %

0,8 %

27,9 % 26,9 % m / m-1   -15,7 % 0,8 %  Cours mensuels extrêmes

Cours mensuels extrêmes depuis janvier 2008 :

- le + haut : 462,15 centimes d’euros le kg (février 2011)

- le + bas : 89,49 centimes d’euros le kg (décembre 2008)

- écart max/min : 370 %

Les cours enregistrés en novembre 2011 sont supérieurs de :

- 25 % par rapport à la moyenne 2005-2011

- 59 % par rapport à la moyenne 2000-2011

Source : Tocom en Yen

Dernière observation :

3 janvier 2012 = 247 yens le kilo.

NR – Cours journaliers en $ US
NR – Cours journaliers en $ US
20
20

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Les cours du caoutchouc naturel ont poursuivi leur mouvement de détente sur la fin de l’année 2011 et les premiers jours de 2012. Le marché du caoutchouc naturel souffre, comme d’autres marchés des matières premières, du ralentissement de la croissance mondiale. L’extrême prudence des opérateurs financiers, observée depuis maintenant quelques mois, constitue indéniablement un second facteur explicatif du repli des cours du caoutchouc naturel. Cette tendance baissière du marché peut également être interprétée comme une correction suite aux niveaux de prix très élevés enregistrés en début d’année et à l’abondance des stocks disponibles.

> Caoutchoucs synthétiques

Production

et

consommation

mondiale

de

caoutchoucs

synthétiques

Source : IRSG novembre 2011 en milliers de tonnes

 

Production

Consommation

 

En KT

a/a-1

En KT

a/a-1

2008

12

711

-5 %

12

741

-4 %

2009

12

285

-3 %

12

241

-4 %

2010

14

083

14 %

14

082

15 %

9 mois 2011

11

347

9 %

11

281

7 %

Les dernières données publiées par l’IRSG (Volume 66 N°4-6) confirment, pour 2011, la poursuite d’une croissance mondiale de la production et de la consommation de caoutchouc naturel relativement soutenue. La progression de la demande sur les 9 premiers mois 2011 (+7 %) ne s’avère que légèrement inférieure à celle de la production (+9 %).

21
21

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Brent : les cours se situent au-dessus de 100 dollar US le baril depuis février 2011

Source : IRSG Dernière observation 3 janvier 2012 en milliers de tonnes

Dernière observation 3 janvier 2012 en milliers de tonnes Depuis maintenant plus de 11 mois, les

Depuis maintenant plus de 11 mois, les cours du pétrole brut se positionnent au-dessus des 100 $ US le baril. Après un pic observé en avril 2011 (123 $ le baril en moyenne mensuelle), le marché du Brent, est entré dans un régime de fluctuation limité dans une bande comprise entre 100 et 120 $ le baril. Les espoirs suscités par la reprise des livraisons de brut libyens ont été de courte durée avec les nouvelles tensions apparues entre l’Iran et la communauté internationale sur le début de l’année 2012.

Monomères : les prix spot du butadiène repartent à la hausse, les prix contrat se maintiennent à des niveaux élevés

Le dernier trimestre 2011 s’est caractérisé par un repli marqué des cours du butadiène. Les prix spot qui avaient dépassé les 4 000 $ US la tonne sont redescendus en dessous des 2000 $. Les dernières tendances disponibles (fin décembre 2011) font néanmoins état d’une reprise très soutenue des cours. Les prix du SBR, qui s’étaient fortement détendus à partir d’octobre, devraient repartir à la hausse.

Les prix des autres monomères sont également orientés à la baisse même si les variations sont moins marquées.

Malgré les détentes observées depuis quelques mois, le prix moyen des monomères, apprécié sur les 12 derniers mois, demeurent encore largement supérieur à la moyenne des 12 mois précédents.

22
22

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Prix des monomères : nouvelles tensions sur les prix du butadiène après une détente de 4 mois

Source : ECN / ICIS

Dernière observation

décembre 2011

Prix contrat en euros – Prix spot en $US sauf propylène. Ethylène et propylène :

prix CIF Butadiène et styrène : prix FOB

Synthèse de l’évolution des cours des monomères en Europe

Source : ECN / ICIS

Dernière observation

décembre 2011

Prix contrat en euros – Prix spot en $US sauf propylène. Ethylène et propylène :

prix CIF Butadiène et styrène : prix FOB

et propylène : prix CIF Butadiène et styrène : prix FOB   2009 2010 nov. 11
et propylène : prix CIF Butadiène et styrène : prix FOB   2009 2010 nov. 11
et propylène : prix CIF Butadiène et styrène : prix FOB   2009 2010 nov. 11
et propylène : prix CIF Butadiène et styrène : prix FOB   2009 2010 nov. 11
 

2009

2010

nov. 11

déc. 11

2011

/

/

/

/

/

2008

2009

oct. 11

nov. 11

2010

Ethylène Spot Ethylène Contrat Propylène Spot Propylène Contrat Butadiène Spot Butadiène Contrat Styrène Spot Styrène Contrat

- 38 %

35

%

-2,1 %

-1,0 %

27,5 %

- 31 %

25

%

-2,1 %

0,8 %

20,4 %

- 30 %

58

%

0,4 %

-1,6 %

11,5 %

- 34 %

49

%

-5,6 %

-0,3 %

19,9 %

- 49 %

99

%

-22,3 %

26,4 %

58,2 %

- 41 %

97

%

-11,7 %

-6,9 %

54,2 %

- 29 %

27

%

4,7 %

-12,8 %

16,8 %

- 27 %

33

%

-2,3 %

0,9 %

15,8 %

23
23

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Prix des caoutchoucs synthétiques : approche globale

Source : INSEE

Dernière observation

novembre 2011

SR France : indice base

100 = juillet 05

SR importé : indice base

100 = octobre 05

Dernière observation novembre 2011 SR France : indice base 100 = juillet 05 SR importé :

.

24
24

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Annexes
Annexes

Cours des caoutchoucs naturels

25
25

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

Important ! :

Depuis le 1 er janvier 2009, les cours des caoutchoucs naturels, anciennement transmis par ED&F Man France nous sont désormais fournis par la société Reuters. Les bases d’appréciation des prix de ces matières premières sont légèrement différentes. Les données 2008-2009 ne sont donc pas directement comparables avec celles publiées précédemment.

> RSS3 - Première position cotée. Cours marchandises dédouanées, franco région parisienne hors T.V.A. en centimes d’euros/kg

Année

Janv.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc

Moy.

2000

80,80

90,86

86,13

90,25

89,94

85,52

85,22

93,60

93,15

97,87

92,69

88,88

89,58

2001

82,78

83,85

81,10

82,78

87,20

91,77

88,42

81,56

77,29

74,55

75,00

71,33

81,47

2002

79,35

88,31

90,91

90,58

92,32

102,77

98,66

100,88

106,67

99,18

99,26

98,75

95,64

2003

100,92

107,04

113,14

106,12

98,96

103,36

103,26

108,24

117,04

127,37

127,85

117,62

110,91

2004

115,18

117,06

125,43

129,49

129,24

128,88

121,50

118,38

117,48

117,19

111,48

105,10

119,70

2005

105,92

112,64

114,25

117,73

121,68

135,28

156,00

148,84

155,67

161,02

153,83

161,33

137,01

2006

172,63

191,82

193,97

195,52

207,56

235,37

221,50

196,45

161,53

161,02

145,12

143,36

185,49

2007

171,81

189,86

184,72

186,43

188,62

183,40

164,39

170,42

171,64

178,91

186,15

186,97

180,28

2008

175,67

193,80

177,08

175,36

192,00

202,36

200,04

195,82

198,14

152,55

130,36

89,49

173,56

2009

116,35

120,20

113,68

126,94

129,46

125,56

127,76

149,26

153,91

161,71

176,31

194,96

141,34

2010

220,54

234,24

247,74

292,07

292,88

290,88

267,04

261,83

276,09

286,34

319,50

360,52

279,14

2011

421,51

462,15

396,34

412,60

365,26

358,24

337,39

335,69

338,78

306,05

257,86

259,95

354,29

Séries 1999 – 2007 : Source Safic-Alcan, puis ED&F Man France Séries 2008 – 2010 : Source Reuters

26
26

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

> SMR20 - deuxième position cotée. Cours marchandises dédouanées, franco région parisienne hors T.V.A. en centimes d’euros/kg

Année

Janv.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc

Moy.

2000

83,69

90,71

85,37

85,83

85,07

76,99

76,22

82,32

84,76

87,20

85,52

87,66

84,30

2001

82,17

81,10

74,40

76,99

78,66

80,80

76,53

73,94

69,36

67,99

69,36

68,07

74,95

2002

73,02

80,15

87,82

87,90

84,76

98,04

94,62

96,71

104,78

99,95

99,21

97,82

92,07

2003

99,19

101,76

102,08

97,48

89,04

89,13

89,60

96,41

108,59

123,29

128,75

115,30

103,39

2004

112,55

114,92

121,60

123,25

121,59

116,41

111,45

111,36

110,25

113,57

111,01

102,75

114,23

2005

106,18

111,39

109,19

109,12

110,11

119,63

132,22

131,74

142,16

151,49

147,73

152,91

126,99

2006

160,04

177,22

174,55

174,27

180,95

200,78

197,69

184,54

160,58

160,29

144,63

136,73

171,02

2007

161,24

176,21

172,91

174,77

179,15

178,78

165,03

169,97

169,75

173,82

177,54

183,54

173,56

2008

163,72

180,00

145,08

151,78

171,59

188,94

192,97

189,90

192,19

164,45

132,63

106,75

165,00

2009

100,86

104,78

104,40

116,01

117,03

112,99

117,98

132,88

141,26

150,21

164,06

186,44

129,08

2010

204,32

218,05

226,61

241,19

229,36

231,86

226,52

236,47

254,34

269,07

301,89

344,47

248,68

2011

387,95

401,53

342,75

339,68

313,92

315,24

314,89

317,85

321,54

290,75

249,36

249,91

320,45

Séries 1999 – 2007 : Source Safic-Alcan, puis ED&F Man France Séries 2008 – 2010 : Source Reuters

 
 

>

SMR 5CV - première position cotée. Cours marchandises dédouanées, franco région parisienne hors T.V.A. en centimes d’euros/kg

 

Année

Janv.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc

Moy.

2000

100,92

110,07

110,98

113,57

117,84

108,24

104,43

107,93

109,76

110,07

108,09

108,09

109,15

2001

99,40

100,01

94,82

97,41

100,46

101,23

96,65

90,71

85,98

85,22

86,74

84,51

93,60

2002

73,02

80,15

87,82

87,90

84,76

98,04

94,62

96,71

104,78

99,95

99,21

97,82

92,07

2003

118,26

119,23

124,69

125,67

117,76

118.94

117,75

119,20

127,79

133,72

146,87

133,66

125,30

2004

126,84

131,59

139,54

141,89

142,94

139,04

133,24

131,72

132,07

134,48

131,28

124,80

134,12

2005

125,66

131,19

131,45

135,09

136,70

145,72

154,97

153,43

161,91

170,71

169,75

174,55

149,26

2006

179,29

196,95

198,55

197,09

201,20

223,71

226,27

217,35

201,64

199,85

189,01

183,11

201,17

2007

207,02

221.95

221,36

219,21

216,30

201,03

186,70

184,99

183,57

186,55

186,62

193,02

200,78

2008

171,48

192,02

160,03

173,19

193,03

203,51

208,85

210,76

212,14

192,59

185,83

150,24

187,81

2009

132,59

129,77

128,37

136,18

132,84

125,80

130,88

143,57

147,24

160,17

173,39

191,83

144,39

2010

217,37

239,50

254,93

274,49

266,29

277,50

277,26

289,03

292,30

291,62

315,06

357,97

279,44

2011

400,18

424,81

381,24

393,25

363,88

363,39

353,71

342,62

341,07

315,52

285,23

270,60

352,96

Séries 1999 – 2007 : Source Safic-Alcan, puis ED&F Man France Séries 2008 – 2010 : Source Reuters

Cours du latex

27
27

Lettre mensuelle du SNCP janvier 2012 – n°105

Conjoncture

Caoutchouc

> Latex Reuters : Cours moyens mensuels pour livraison sous trois mois, marchandises logées en fûts perdus, départ port d'importation, frais de dédouanement et de conditionnement compris, en centimes d’euros/kg hors T.V.A paiement net comptant.

Année

Janv.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc

Moy.

2000

99,70

107,17

112,35

112,96

117,69

108,54

105,34