Vous êtes sur la page 1sur 2

Le travail respiratoire

La chane antrieure des lombes est compose de deux muscles considrables :


les psoasiliaques
et le diaphragme.

Outre laccentuation de la lordose thoraco-lombaire et de lavance du bassin,
cette chane provoque des apnes inspiratoires pendant le traitement de Reconstruction
osturale.
!e phnom"ne nous oblige # introduire un ad$uvant % une respiration de travail, adapte #
chaque patient, donc le temps essentiel est lexpiration.
Les caractristiques de cette respiration rpondent # deux ordres :
Les caractristiques &onctionnelles :
a-une expiration libre
pour viter lutilisation de point &ixe, qui peut 'tre responsable d
un chec de la posture thrapeutique. (i le patient &reine lexpiration avec les l"vres, la
glotte ou avec la langue, il o&&re # la chane antrieure des lombes un point &ixe suprieur.
Lors de linspiration,
le diaphragme se contracte, comprimant les visc"res vers le bas, lair entre dans les
poumons. ) lexpiration le diaphragme se rel*che, les visc"res remontent en re&oulant le
diaphragme vers le haut et lair est expuls. (i lexpiration est &reine, llasticit de la
paroi abdominale ne su&&it plus # &aire remonter le diaphragme, les muscles accessoires et
la sangle abdominale se contractent. !et ensemble devient compact et le centre phrnique
prend appui dessus et tire sur les insertions costales et vertbrales ce qui augmente la
lordose thoraco-lombaire.
b-une expiration rgulire
pour que le r+thme soit constant pendant tout le traitement car les chanes exploitent tout
changements de r+thme pour augmenter le tonus
.
c-une expiration profonde.
!elle-ci va rgler lintensit de la sollicitation.
Les caractristiques morphologiques en fin dexpiration :
-dans le plan sagittal
la ligne antrieure sus-mamillaire doit 'tre rectiligne, s+mtrique et
oblique vers le bas et lavant # ,-., allant de la &ourchette sternale # la pointe des
mamelons, La ligne sous-mamillaire doit 'tre rectiligne et oblique vers le bas et en arri"re,
allant de la pointe des mamelons au pubis.

-dans le plan &rontal,
les lignes du contour du thorax doivent 'tre rectilignes, s+mtriques
et obliques vers le bas et en dedans, allant de laisselle # la cr'te iliaque.
-dans le plan hori/ontal,
la ligne entre les deux pines iliaques antro-suprieures doit 'tre reciligne.
!ette respiration spci&ique, dont le temps essentiel est lexpiration, reste une respiration
de travail uniquement.