Vous êtes sur la page 1sur 1

Paris, le 3 dcembre 2014

Plan A, plans B ?
Le nouveau Prsident dEDF, Jean-Bernard LEVY, en visite la centrale de Cattenom vendredi 28 novembre
2014, a rpondu aux questions des reprsentants du Personnel CFDT. Revenons sur la question du nuclaire
et notamment sur la fermeture politique annonce de Fessenheim !
Le projet de loi sur la transition nergtique, adopt en 1re lecture par lAssemble Nationale *, prvoit un
plafonnement 63,2 GW de la production nuclaire. Ainsi, le nouveau Prsident dEDF a raffirm que
lorsque Flamanville 3 produira ses premiers Mgawatts, EDF devra effacer une puissance quivalente.
* la CFDT rappelle que ce projet doit encore passer au Snat puis en 2me lecture lAssemble au printemps 2015

Dans ce contexte, il a rappel que la fermeture de Fessenheim tait le plan A , mais quEDF devra
proposer des alternatives au Conseil dAdministration, voquant la possibilit de plusieurs plan B bass
sur la sret et la rentabilit
Pour la CFDT, les personnels, EDF et prestataires, ainsi que leur famille mritent bien plus de clart
sur leur avenir ! Les familles, les salaris ne sont pas un plan A ou un plan B !
Pour les personnels de Fessenheim, il est totalement insupportable de vivre avec lide dune fermeture
politique anticipe (le plan A).
Pour tous les autres sites, il est tout aussi insupportable, et encore plus anxiogne, de vivre avec lide de
fermetures on ne sait o, laissant planer le doute avec ces plans B !...
Nous continuons de dfendre un autre projet auprs des parlementaires, qui adopteront, ou pas, ce projet de
loi. Plutt que les 50% en 2025, qui ne seront pas tenables sans casse conomique et sociale, la CFDT reste
sur la base dun rquilibrage du nuclaire 60% de la production dlectricit lhorizon 2030, soit
une dure de vie des centrales de 50 ans, sous rserve des autorisations de lASN.
Si lautorit de sret accorde ces prolongations, il serait quand mme fort dommage quune dcision politique
prive EDF dexploiter des sites srs et rentables qui permettront, dans la priode de transition nergtique,
la fois de matriser le cot de llectricit et de contribuer au dveloppement des nergies renouvelables

Pour la CFDT, ni Fessenheim, ni une autre


centrale ne doit fermer une tranche en 2017 !
La CFDT dEDF SA demande immdiatement un entretien au Prsident pour clarifier son projet
industriel pour la DPN. Tous les agents dEDF, tous les prestataires, leurs familles peuvent compter sur la
CFDT pour faire entendre et respecter leur voix. La CFDT est avec eux.