Vous êtes sur la page 1sur 14

Prix de l’Immobilier constatés à la location en DECEMBRE 2010

BAROMETRE NATIONAL ET REGIONAL DES PRIX DE L’OFFRE IMMOBILIERE Edition du 11 Janvier 2011

L’analyse de Roland Tripard,


Président du directoire du Groupe SeLoger

« 2010 restera une année euphorique pour le marché Pour 2011, on peut anticiper la poursuite de la hausse
immobilier parisien. Après une hausse de plus de 17 % mais dans des proportions moindres. Une progression
sur un an, les prix affichés dans la Capitale (8 850 € le m² des prix dans les grandes métropoles de 5 à 6 % semble
en moyenne) sont revenus, voire ont dépassé, leur niveau plausible.
d’avant crise. A Lyon, Marseille, Toulouse ou Lille, l’année L’euphorie observée sur le marché des ventes est loin
2010 se termine également par des hausses, mais d’être de mise pour les locations. Dans la plupart des
comprises entre 0 et 5% sur un an. Notre indice nationale villes les loyers sont stables, voire en baisse. Une
des prix de l’offre immobilière, qui a commencé à tendance qui devrait se poursuivre dans les prochains
redresser la tête en mai, finit l’année en affichant une mois. »
hausse de 0,23 % pour le mois de décembre.
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

VARIATION ANNUELLE DES PRIX PRIX CONSTATÉS EN DECEMBRE 2010


Grandes villes de France Grandes villes de France
Mise en vente – Appartements anciens Mise en vente – Appartements anciens

%
4 Strasbourg 10,73 €

3
Lyon 11,15 €

Rennes 11,20 €
2
Toulouse 11,67 €
1
Bordeaux 12,44 €
0 Montpellier 13,29 €

-1 Marseille 13,40 €

-2
Lille 13,52 €

Nice 16,25 €
-3
Paris 29,27 €
-4
Jan-10 Fev-10 Mar-10 Avr-10 Mai-10 Juin-10 Juil-10 Aout-10 Sept-10 Oct-10 Nov-10 Déc-10 0 5 10 15 20 25 30 35

Paris Marseille Lyon Toulouse Montpellier Euro / m²

Edition du 11 Janvier 2011


Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

10 plus fortes HAUSSES 10 plus fortes BAISSES


des 3 derniers mois des 3 derniers mois
Le Nord et l’Est omniprésents. C’est dans le Nord et à l’Est Un palmarès tiré vers le haut par Rodez. La ville de Rodez
que les loyers ont le plus progressé ce trimestre. Ces deux affiche une forte baisse des loyers ce trimestre (- 4,05 %), se
régions apparaissent chacune, trois fois, dans le classement hissant en tête du palmarès, loin devant Chambéry (- 2,24 %).
des dix plus fortes hausses des mises en location. La palme Châlons-en-Champagne et Bourges sont ensuite ex-æquo
de la hausse revient, dans l’Est, à Troyes (+ 6,22 %) et dans le (- 1,94 %). A partir de la 5ème place, les baisses de loyers sont
Nord à Amiens (+ 3,61 %). inférieures à 1 %.

Edition du 11 Janvier 2011


PARIS
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Relative stabilité des loyers dans la


capitale. En moyenne, les loyers sont restés
stables depuis trois mois dans Paris. Les
hausses sont supérieures à 1 % dans trois
arrondissements uniquement (les 4ème, 11ème,
et 17ème) et elles sont compensées par
différentes baisses relevées dans les 1er,
5ème, 6ème, 10ème… Sur une année, l’évolution
des prix est de 1,1 % en moyenne, avec des
hausses assez conséquentes dans le 6ème
(+ 7 %) et le 20ème (+ 6,2 %). Seuls quatre
arrondissements du centre ont vu leurs loyers
baisser depuis un an : le 4ème (- 5,7 %), le
3ème (- 4,6 %), le 1er (- 2,9 %) et le 7ème
(- 2,4 %).

Edition du 11 Janvier 2011


REGION PARISIENNE
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Trêve de Noël pour les loyers. A l’instar de


Paris, dans tous les départements d’Ile-de-
France, les loyers sont stables depuis trois
mois. Le Baromètre SeLoger n’a relevé, à la
marge, que des petites corrections contenues
entre - 0,3 % et + 0,5 % ce trimestre. Sur un
an glissant, on retrouve la même tendance
dans quatre départements (Seine-et-Marne,
Val d’Oise, Essonne, Seine-Saint-Denis). En
revanche, dans les Hauts-de-Seine, les
Yvelines et le Val-de-Marne, les propriétaires
ont augmenté le montant des loyers en 2010,
respectivement de 2 %, 1,9 % et 1,4 %.

Edition du 11 Janvier 2011


REGION PACA
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Des bailleurs raisonnables en PACA. Les


bailleurs marseillais ne se sont pas montrés
trop exigeants ce trimestre, exception faite de
ceux possédant des biens dans le 2ème
(+ 5,2 % de hausse) et dans le 15ème (+ 3,5
%). Dans les autres arrondissements où les
propriétaires ont relevé leurs prix (les 2ème,
7ème, 8ème, 10ème, 12ème, 14ème), ce
n’est pas au-delà de 1 %. Ailleurs, les prix ont
baissé (jusqu’à – 2,6 % dans le 1er et le
3ème). Cette balance entre arrondissements
se retrouve sur un an glissant, permettant
d’afficher une évolution moyenne des loyers à
la baisse de 0,9 % à Marseille. Dans les
autres villes de la région PACA, les loyers ont
augmenté partout depuis un an, sauf à Digne-
les-Bains (- 1,9 %). Depuis trois mois, ils ont
encore baissé dans cette ville (- 0,4 %), ainsi
qu’à Nice (- 0,4 %) et à Aix-en-Provence
(- 1 %) uniquement.

Edition du 11 Janvier 2011


REGION RHÔNE-ALPES
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Stabilité des loyers en Rhône-Alpes. Les


loyers sont restés stables, voire ont
légèrement baissé, à Lyon, ce trimestre, sauf
dans deux arrondissements, le 4ème (+ 1,1 %)
et le 8ème (+ 2,8 %). Sur un an glissant, ils
sont en hausse de 1,4 % : la plus forte
progression étant pour le 2ème (+ 4 %) et la
plus forte baisse pour le 9ème (- 3,3 %).
Partout ailleurs en Rhône-Alpes, aucune
tendance ne se dégage ce trimestre. Le
baromètre SeLoger a relevé une hausse de
2,1 % du montant des baux à Bourg-en-
Bresse, une baisse de 2,2 % à Chambéry.
Entre ces deux extrêmes, les prix restent
stables à Annecy, Grenoble et Valence.

Edition du 11 Janvier 2011


REGION GRAND NORD
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Des bailleurs gourmands dans le Grand


Nord. La nouvelle année démarre mal pour
les nouveaux locataires de la région Grand
Nord. Les loyers sont en hausse, ce trimestre,
dans la plupart des villes : + 3,6 % à Amiens,
+ 2,2 % à Boulogne-sur-Mer, + 1,2 % à Lille
et « seulement » + 0,8 % à Beauvais. Les
propriétaires arrageois et laonnois, sont eux,
plus raisonnables : ils ont consenti à baisser
leurs tarifs, mais seulement de 0,3 % à Arras
et de 0,1 % à Laon. Sur un an glissant, dans
toute la région, seule Beauvais affiche une
évolution négative de ses loyers (- 2,3 %).
Ailleurs, les nouveaux locataires sont
confrontés à des hausses : + 3,5 % à Laon,
+ 1,5 % à Arras et à Amiens et + 0,6 % à Lille.

Edition du 11 Janvier 2011


REGION CENTRE EST
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Pas de chance pour les nouveaux


locataires de Troyes et Mâcon. Comme
pour les biens à la vente, les tarifs des
locations progressent aussi, ce trimestre, à
Troyes et à Mâcon. Les nouveaux locataires
Troyens sont pénalisés avec une correction
de + 6,2 % sur les baux. Pour les Mâconnais,
l’addition a été relevée de 2,5 %. A Reims et
Dijon aussi, les prix des loyers sont en
hausse ce trimestre. Ils ne baissent qu’à
Châlons-en-Champagne (- 1,9 %). Sur un an
glissant, les loyers ont fortement progressé à
Troyes (+ 5,6 %). Mais partout ailleurs, ils
sont en baisse ou stables. La plus forte
décote est pour les Mâconnais (- 3,2 %).

Edition du 11 Janvier 2011


REGION GRAND EST
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Une trimestre passable pour les locataires


du Grand Est. Pas de mauvaise surprise ce
trimestre pour les nouveaux locataires de la
région Grand Est. Hormis à Besançon
(+ 1,5 % de hausse), les loyers ont peu bougé
depuis trois mois (les hausses ne dépassent
pas 0,6 % et les baisses restent contenues
entre – 0,1 % et – 0,4 %). Un calme qui vient
temporiser l’évolution annuelle des tarifs,
largement en défaveur des locataires.
Partout, les loyers ont augmenté, entre janvier
2010 et janvier 2011, parfois très fortement
(+ 5,7 % à Besançon, + 4,8 % à Metz,
+ 4,3 % à Epinal).

Edition du 11 Janvier 2011


REGION GRAND SUD
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Des loyers légèrement corrigés, sauf à


Rodez. Qu’il s’agisse de biens à vendre ou à
louer, les prix plongent à Rodez. La ristourne
proposée par les bailleurs, ce trimestre, est
de 4,1 %. Ailleurs, les corrections
trimestrielles sur les loyers sont à la marge.
A Toulouse, Montauban, Montpellier et
Carcassonne, les hausses ne dépassent pas
1 %. Les propriétaires de Tarbes et d’Albi ont,
eux, revu leurs prétentions à la baisse,
respectivement de 0,8 % et 0,4 %. Sur un an
glissant, c’est à Carcassonne (- 2,1 %) et
Rodez (- 1,4 %) que les loyers ont le plus
baissé ; et à Tarbes qu’ils ont le plus
progressé (+ 2,6 %).

Edition du 11 Janvier 2011


REGION ATLANTIQUE
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Tendance haussière sur les loyers. C’est à


Bayonne et à La Rochelle que les loyers ont
le plus progressé depuis un an : ils ont pris
respectivement 4.3 % et 3 % entre janvier
2010 et janvier 2011. Une hausse confirmée
ce trimestre, avec 2,5 % de hausse à
Bayonne et 1,7 % à La Rochelle. Les loyers
ont aussi fortement progressé à Bordeaux, ce
trimestre (+ 2,1 %), mais plus modérément
sur un an glissant (+ 0,3 %). Les propriétaires
ont aussi relevé leurs prix de 1,1 %, ce
trimestre, à Poitiers et à Mont-de-Marsan.

Edition du 11 Janvier 2011


REGION CENTRE
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Des négociations possibles dans la région


Centre. Bonne nouvelle pour la nouvelle
année : les locataires en quête d’un
appartement ou d’une maison dans la région
centre ne sont pas pénalisés ce trimestre. Le
montant des loyers a baissé ou est resté
stable dans toutes les villes de la région, sauf
à Orléans (mais la hausse n’est que 0,9 %, et
sur un an, de 0,1 %). La réduction la plus
importante du trimestre est pour les habitants
de Bourges (- 1,9 %). Sur un an glissant, ce
sont les résidents de Chartres qui ont
bénéficié des plus fortes ristournes (- 2,6 %).
A Bourges et Limoges, les baux ont perdu
respectivement 1,6 % et 1,3 % entre janvier
2010 et janvier 2011. Il n’y a qu’à Tours que
les prix ont progressé sur un an (+ 2,7 %).

Edition du 11 Janvier 2011


REGION GRAND OUEST
Prix de l’immobilier constatés à la location DECEMBRE 2010

Stabilité sur les locations dans le Grand


Ouest. Les bailleurs de la région Grand
Ouest se sont montrés raisonnables ce
trimestre, les loyers n’ont pas progressé ou
très peu (jamais au-delà de 0,8 %). Ils ont
même baissé à Saint-Brieuc (- 0,8 %). Sur un
an, la tendance générale est plutôt à la baisse
des loyers. Seules trois villes sur dix
proposent des baux plus chers en janvier
2011 qu’en janvier 2010 : Rennes (+ 1,9 %),
Caen (+ 1,8 %) et Quimper (+ 1,6 %).

Edition du 11 Janvier 2011