Vous êtes sur la page 1sur 2

La comptabilisation directe des amortissements :

Ce principe est déduit du fait que si un poste d’actif augmente on le débite.

Débit post d’actif crédit

Augmente + Diminue -

Donc si un poste d’actif augmente au débit alors c’est qu’il diminue au crédit (ci-dessus).

L’amortissement étant la perte de valeur d’une immobilisation (poste d’actif) alors le


compte de l’immobilisation en question devrait diminuer donc être créditée.

Ainsi, la comptabilisation directe des amortissements consiste à enregistrer les


amortissements directement dans le compte de l’immobilisation amortissable et cela à
son crédit.

Exemple : achat d’un matériel de transport à 120000 euros le 1/02/2010. Durée de vie
10 ans. Calculer et enregistrer la dotation (amortissement de l’année 2010) de l’année
2010.

Le taux linéaire= 100/10=10%

L’amortissement ou dotation= (10%*120000*11)/12

=11000 euros

débit crédit
XXXX dotation aux amortissements des immobilisations 11000

XXXX matériel de transport 11000

Incidence sur les comptes :

Début Poste matériel de transport crédit

120000 11000
109000(Solde
débiteur)

Remarque très importante : au bilan on ne mettra plus le compte matériel pour 120000
mais pour 109000 euros. (Pour sa valeur nette)

KOLDAN
Débit dotation aux amortissements crédit

11000

Remarque : les dotations aux amortissements sont des comptes du CPC (compte de
produits et des charges) plus précisément en charge d’exploitation.

Mais l’amortissement direct comporte un inconvénient majeur par ce qu’au bilan les
comptes sont portés à leur valeur nette (valeur d’origine-annuité). Donc cette possibilité
ne permet pas de savoir par lecture du bilan la valeur d’acquisition de l’immobilisation
ni la somme des amortissements qu’elle a généré. Alors qu’il est important de connaître
la valeur de ces deux éléments (somme des amortissements et valeur d’acquisition) car
elle permet d’apprécier l’état de vieillissement de l’immobilisation.

La comptabilisation indirecte des amortissements :


Cette méthode, elle consiste à introduire un compte spécial qui prendra la valeur des
amortissements et ainsi l’immobilisation conservera sa valeur d’acquisition au bilan.

Pour l’exemple précédent

débit crédit
XXXX dotation aux amortissements des immobilisations 11000

XXXX amortissement sur le matériel de transport 11000

Incidence :
Le compte matériel de transport va
Début matériel de transport crédit figurer au bilan pour 120 000
(valeur d’acquisition).
120000 Le compte amortissement va
cumuler les amortissements à
chaque fois qu’ils sont calculés. C'est-
Débit amortissement de mat. Transport crédit à-dire que pour l’an prochain il
prendra le montant de
11000 11000+120000*10%

Débit dotation aux amortissements du mat transp. Crédit ∑amortissements =11000+12000

Le compte de dotation ne contient


11000
que l’amortissement de l’année
concerné.

KOLDAN