Vous êtes sur la page 1sur 4

Date: 01 September 2008 à 19:29:52 CEST

Sujet:

La spiritualité du Ramadhan...

Aujourd'hui débute en France le mois sacré de Ramadhan, synonyme, pour


toute une communauté, de fêtes, de repas familiaux... Ce mois où Dieu a
ordonné aux croyants de jeûner du lever au coucher du soleil...

Il est important de rappeler que le jeûneur ne doit pas se contenter d’un


simple jeûne des membres, ce que Ghazali appelle « le jeûne du commun »,
mais il doit atteindre ce qui est désigné par « le jeûne de l’élite » qui consiste
à empêcher le regard, la langue, la main, le pied, l'ouïe, la vue et l'ensemble
des membres de commettre des péchés, et, mieux encore « le jeûne de
l’élite de l’élite », le jeûne du coeur devant les basses ambitions et les idées
qui éloignent de Dieu.

« Chahru Ramadhan al ladhi unzila fihi lquran »…

Chahru Ramadhan est un mois béni parmi les mois du calendrier lunaire.
Beaucoup d’entre nous ignorent la valeur de ce mois, au sujet duquel le
Bien Aimé saws nous dit : «Le Ramadan est venu à vous! C'est un mois
de bénédiction. Allah vous enveloppe de paix et fait descendre la
miséricorde. Il décharge des fautes et Il exauce les demandes. Allah
vous regarde rivaliser d'ardeur dans ce but et il se vante de vous
auprès de Ses anges. Montrez à Allah le meilleur de vous-mêmes, car
est bien malheureux celui qui est privé de la miséricorde d'Allah,
Puissant et Majestueux!». (Ibn Majah)

Il est dit également dans une autre tradition, «Lorsqu'arrive la première


nuit du mois de Ramadan, Allah ordonne à son Paradis: «Prépare-toi et
embellis-toi pour Mes serviteurs qui viendront bientôt dans Ma
demeure et Ma générosité se reposer des peines du bas monde!»
(Bayhaqi)

"La pemière nuit de Ramadan, tout démon, tout djinn est enchaîné.
Toutes les portes de l'enfer sont fermées, aucune ne s'ouvre. Toutes
les portes du Paradis sont ouvertes, aucune ne se ferme. On appelle:
"Ô toi qui veut du bien, accours!
Ô toi qui veut faire du mal, cesse!"
Cet appel est renouvelé chaque soir, et chaque soir ALLAH sauve de
l'Enfer un certain nombre de croyants."

«Si les serviteurs savaient quelle est la valeur du mois de Ramadan, ils
souhaiteraient que l'année entière fût Ramadan ». (Bayhaqi)

Il dit aussi : "Ma communauté a obtenu pendant le Ramadân cinq choses


que nul autre Prophète n’a obtenues pour sa communauté avant moi :

1.la première nuit de Ramadân, Allâh leur les regarde et celui qu’Allâh
regarde ne sera jamais châtié ;

Affichage dans une nouvelle page 1 of 4 le 25 October 2008 à 18:56:18 CEST.
2.leur haleine le soir est plus agréable auprès d’Allâh que le parfum du
musc ;
3.les anges demandent pardon pour eux chaque jour et chaque nuit ;
4.Allâh ordonne à Son Paradis : "Prépare-toi et pare-toi pour Mes
Serviteurs qui vont bientôt se reposer de la peine de la vie du
bas-monde pour venir dans Ma demeure et recevoir Mon honneur ;
5.lors de la dernière nuit, Allâh leur pardonne tous."
Nous sommes dans ces premiers jours de Ramadan où Allah ta’ala
ouvre les portes de sa miséricorde, et c’est un bienfait que nous ne
pouvons négliger…

C’est aussi le mois qui vit venir la révélation du saint Coran, base de la
religion musulmane, lors de laylat al qadr, la nuit du destin. C’est donc le
mois du Coran par excellence, et c’est la raison pour laquelle il est fortement
recommandé à tout musulman d’abonder dans la lecture du Coran dans
cette période.

Ainsi le jeûne est il mentionné dans le coran en ces termes : « (Ces jours
sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été révélé pour
servir de bonne direction aux hommes, et preuves claires de la bonne
direction et du discernement… Donc, quiconque d'entre vous est
présent en ce mois, qu'il jeûne!».(Sourate II.185)

Ibn `Abbâs dit : « Il (le Coran) fut descendu entièrement au cours de la


Nuit de la Valeur, pendant Ramadân, dans une Nuit bénie. Puis il fut
révélé par fragments tout au long des jours et des mois. »

Le mois de Ramadân est donc un réceptacle temporel pour la descente du


Noble Coran. Un lien sûr est ainsi établi entre le jeûne de Ramadân et la
récitation du Coran.

D’après `Abd Allâh Ibn `Umar - que Dieu les agrée tous deux -, le Messager
de Dieu - paix et bénédiction sur lui - dit : « Le jeûne et le Coran
intercéderont en faveur du Serviteur. Le jeûne dira : « Seigneur, je l’ai
empêché de manger et de boire pendant le jour ; accepte donc mon
intercession en sa faveur. » Le Coran dira : « Seigneur, je l’ai empêché
de dormir pendant la nuit ; accepte donc mon intercession en sa
faveur. » Et Dieu acceptera leur intercession. »

La récitation du Coran figure parmi les meilleurs cultes, et sa récompense,


auprès de Dieu, est immense. Dieu gratifie en effet le récitateur du Coran
d’une bonne action pour chaque lettre qu’il aura lue. `Abd Allâh Ibn Mas`ûd -
que Dieu l’agrée - dit : « Le Messager de Dieu - paix et bénédiction sur lui -
dit : « Celui qui lit une lettre du Livre de Dieu recevra en récompense une
bonne action, et la bonne action est multipliée par dix. Je ne dis pas que
Alif-Lâm-Mîm [5] est une lettre mais que Alif est une lettre, Lâm est une
lettre et Mîm est une lettre. »

Quel est donc le comportement à adopter lors de ce mois béni ? Quelles


sont les vertus dont il faut se parer ?

Affichage dans une nouvelle page 2 of 4 le 25 October 2008 à 18:56:18 CEST.
Abû Hurayrah - qu'Allâh l'agrée - relate que le Messager de Dieu - Paix et
Bénédictions divines sur Lui - a dit: "Allâh, Exalté soit-Il, a dit : « Toute
l'oeuvre du fils d'Adam lui appartient (au Prophète) à l'exception du
jeûne qui M'appartient et c'est Moi Qui le rétribue. Le jeûne est une
protection. Quand le jour du jeûne arrive, ne commettez pas ni
turpitude ni obscénité. Si quelqu'un vous insulte ou vous cherche la
querelle dites : Je jeûne. Par Celui Qui tient l'âme de Mohammad dans
Sa Main, l'odeur de la bouche de celui qui jeûne est plus agréable
auprès de Dieu que le parfum du musc. Celui qui jeûne a deux joies :
celle de la fin du jeûne et, s'il meurt, celle de rencontrer son Seigneur
muni de son jeûne. »

«C'est le mois de la patience, et la récompense de la patience est le


Paradis. C'est le mois du don. C'est un mois dans lequel les
ressources du croyant augmentent. Un mois dont le début est
miséricorde, dont le milieu est pardon et la fin affranchissement du feu
de l'Enfer». (Bayhaqi)

Le prophète (SAW) dit:

«La meilleure charité est celle accomplie pendant Ramadan» (Tirmidy)


«Qui donne à manger ou à boire à quelqu'un qui jeûne, d'un bien licitement
acquis, les anges ne cessent de prier pour lui durant Ramadan. L'archange
Gabriel prie pour lui la nuit du Destin» (Boukhari)

Si le jeûne procure une purification des sens et de l’être, une épuration de


l’âme et un renforcement du cœur, il s’agit également d’une méthode de
formation saine. En effet, lorsque le jeûne est accompli de façon correcte, il
cultive en l’être humain la force de la volonté ; il est ainsi capable de se
priver, de plein gré et dans l’espoir de la rétribution, de diverses passions.
De même, il forge son endurance qui lui permet de supporter, de lutter et de
surmonter les obstacles de son chemin. Il insuffle en lui l’esprit de
l’organisation : il jeûne et rompt son jeûne selon des horaires précis.

Par ailleurs, le jeûne renforce le sentiment d’appartenir à une communauté


lorsque l’on se rappelle que des millions de croyants jeûnent avec nous et
rompent leur jeûne au moment où nous le faisons. Il n’y a là rien de
surprenant car ils partagent tous le même credo et pratiquent tous la même
œuvre de culte. "Les croyants ne sont que des frères."

Il est important de rappeler, enfin, que le mois de Ramadan requiert un effort


de discipline, de patience et d’endurance. Il ne s’agit pas de se remplir
l’estomac à l’outrance dès le maghrib, de manière à en faire un simple dépôt
de couches d’aliments ! s’en suit ensuite l’alourdissement, la paresse dans
les actes d’adoration, l’inaction et la perte de temps.

Bien au contraire, le Ramadan est un mois de modération et non d’excès ! Il


convient de se nourrir avec modération, afin de rester léger pour les prières
surérogatoires (Le prophète (SAW) dit: «Qui se lève pour prier pendant
les nuits de Ramadan, avec foi et en comptant sur la récompense
divine, Dieu pardonne ses fautes passées». (Boukhari & Moslim)

Affichage dans une nouvelle page 3 of 4 le 25 October 2008 à 18:56:18 CEST.
Enfin, n’oubliez pas que les invocations de la rupture du jeûne sont
exaucées, selon le hadith suivant :

Le prophète (SAW) dit: «N'est pas repoussée la demande faite par le


jeûneur au moment de la rupture de son jeûne» (Ibn Majah)

Le prophète (SAW) faisait l'invocation suivante: « Au nom d'Allah! Ô mon


Dieu! J'ai jeûné pour Toi et j'ai rompu avec ce que Tu m'as donné!
[Bismillah! Allahoumma laka soumtou wa 'ala rizqika aftartou!]». (Abou
Daoud)

Qu’Allah nous accorde le jeûne de l’élite de l’élite !

Cet article provient de Soufisme Vivant : Coeur de l'islam:


http://www.saveurs-soufies.com

L'URL de cet article est:


http://www.saveurs-soufies.com/index.php?op=NEArticle&sid=170

Affichage dans une nouvelle page 4 of 4 le 25 October 2008 à 18:56:18 CEST.