Vous êtes sur la page 1sur 6

La constitution de l'Union des Comores amendée par la loi referendaire du 17 mai 2009

Page 1 of 6

La constitution de l'Union des Comores amendée par la loi referendaire du 17 mai 2009
Publié le 25/05/2009 à 16:18 par comoresdroit

Texte constitutionnel Constitution de l !nion des Comores adoptée par ré"érendum le 2# décembre 2001 $mendé par le %é"érendum du 1& mai 2009 Préambule 'e peuple comorien( a""irme solennellement sa )olonté de : * puiser dans l +slam( reli,ion d -tat( l inspiration permanente des principes et r.,les /ui ré,issent l !nion( * ,arantir la poursuite d un destin commun entre les Comoriens( * se doter de nou)elles institutions "ondées sur l -tat de droit( la démocratie( et respectueuses de la bonne ,ou)ernance et ,arantissant un parta,e du pou)oir entre l !nion et les 0les /ui la composent( a"in de permettre à celles*ci de concrétiser leurs aspirations lé,itimes( d administrer( ,érer librement et sans entra)e leurs propres a""aires et de promou)oir leur dé)eloppement socio*économi/ue( * mar/uer son attac1ement aux principes et droits "ondamentaux tels /u ils sont dé"inis par la C1arte des 2ations !nies( celle de l 3r,anisation de l !nité a"ricaine( le Pacte de la 'i,ue des -tats $rabes( la 4éclaration !ni)erselle des 4roits de l 5omme des 2ations !nies et la C1arte a"ricaine des 4roits de l 5omme et des Peuples( ainsi /ue les con)entions internationales notamment celles relati)es aux droits de l en"ant et de la "emme6 Proclame : * la solidarité entre l !nion et les 0les et entre les 0les elles*m7mes( * l é,alité des 0les en droits et en de)oirs( * l é,alité de tous en droits et en de)oirs sans distinction de sexe( d ori,ine( de race( de reli,ion ou de cro8ance( * l é,alité de tous de)ant la 9ustice et le droit de tout 9usticiable à la dé"ense( * la liberté et la sécurité de c1a/ue indi)idu sous la seule condition /u il n accomplisse aucun acte de nature à nuire à autrui( * le droit à l in"ormation plurielle et à la liberté de la presse( * les libertés d expression( de réunion( d association et la liberté s8ndicale dans le respect de la morale et de l ordre public( * la liberté d entreprise( ainsi /ue la sécurité des capitaux et des in)estissements( * l in)iolabilité du domicile dans les conditions prescrites par la loi( * la ,arantie de la propriété sau" utilité ou nécessité publi/ues constatées con"ormément à la loi et sous condition d une 9uste indemnisation( * le droit à la santé et à l éducation pour tous( * le droit de l en"ant et de la 9eunesse à 7tre proté,és par les pou)oirs publics contre toute "orme d abandon( d exploitation et de )iolence( * le droit à un en)ironnement sain et le de)oir de tous à sau)e,arder cet en)ironnement6

Ce préambule "ait partie inté,rante de la Constitution6 Titre + 4e l !nion des Comores $rticle 1 ' !nion des Comores est une %épubli/ue( composée des 0les autonomes de :;ali <:o1éli=( :aoré <:a8otte=( 2d>u;ani <$n9ouan=( 2 ,a>id9a <?rande Comore=6 ' embl.me national est 9aune( blanc( rou,e( bleu( un croissant blanc tourné )ers la droite et @ étoiles blanc1es ali,nées d un bout à l autre du croissant dans un trian,le isoc.le en "ond )ert6 ' 18mne national est : !mod9a Aa :assi;a6 'a de)ise de l !nion est : !nité B Colidarité B 4é)eloppement6 'a loi de l !nion détermine le sceau de l !nion6 'es lan,ues o""icielles sont le C1iDomor( lan,ue nationale( le "ranEais et l arabe6 $rticle 2 :oroni est la capitale de l !nion6 !ne loi or,ani/ue porte statut de cette )ille et détermine les 0les oF si.,ent les institutions de l !nion6 $rticle # 'a sou)eraineté appartient au peuple /ui l exerce( dans c1a/ue 0le et dans l ensemble de l !nion( par ses représentants élus ou par la )oie du ré"érendum6 $ucun ,roupement ni aucun indi)idu ne peut s en attribuer l exercice6 $rticle @ 4ans les conditions déterminées par la loi( le su""ra,e est uni)ersel( é,al et secret6 +l peut 7tre direct ou indirect6 Cont électeurs( dans les conditions déterminées par la loi( tous les Comoriens des deux sexes 9ouissant de leurs droits ci)ils et politi/ues6 $rticle 5 'a nationalité comorienne s ac/uiert( se conser)e et se perd con"ormément à la loi6 $ucun Comorien de naissance ne peut 7tre pri)é de sa nationalité6 $rticle 6 'es partis et ,roupements politi/ues concourent à l expression du su""ra,e( ainsi /u à la "ormation ci)i/ue et politi/ue du peuple6 +ls se "orment et exercent librement leur acti)ité( con"ormément à la loi de l !nion6 +ls doi)ent respecter l unité nationale( la sou)eraineté et l intan,ibilité des "ronti.res des Comores( telles /u internationalement reconnues( ainsi /ue les principes de la démocratie6 Titre ++ 4es compétences respecti)es de l !nion et des 0les $rticle & 4ans le respect de l unité de l !nion et de l intan,ibilité de ses "ronti.res telles /u internationalement reconnues( c1a/ue 0le administre et ,.re librement ses propres a""aires6 4ans le respect de la constitution de l !nion( c1a/ue 0le autonome établit librement sa loi statutaire6 'es lois statutaires sont promul,uées apr.s déclaration par la Cour Constitutionnelle de leur con"ormité à la Constitution6 'es Comoriens ont les m7mes droits( les m7mes libertés et les m7mes obli,ations dans n importe /uelle partie de l !nion6 $ucune autorité ne pourra adopter des mesures /ui directement ou indirectement( entra)eraient la liberté de circulation et d établissement des personnes( ainsi /ue la libre circulation des biens sur tout le territoire de l !nion6 $rticle &*1 : Toute sécession ou tentati)e de sécession d une ou plusieurs 0les autonomes est interdite6 -st /uali"ié de sécession( tout acte portant atteinte à l inté,rité territoriale et à l !nité 2ationale6 -st nul de plein droit( tout acte ou toute mesure de nature à porter atteinte à l !nité de la %épubli/ue ou à mettre en péril l inté,rité territoriale nationale prise par une autorité d une 0le autonome ou de l !nion6 2onobstant les poursuites 9udiciaires( la

ttp!//comoresdroit"center#log"net/$%&La&constitution&de&Union&des&Comores&amendee&p""" 01/11/2013

saisie par le Président de l’Union.&’aména%ement du territoire de l’!le @ . éc-an%e ou ad)onction de territoire. d.c-ement dé"initi" inter$ient au-del* des neu" cents )ours d’e#ercice du mandat du (ou$erneur. Article .&a "ormation pro"essionnelle locale de base @ .tre rati"iés ou approu$és qu’en $ertu d’une loi. >oute"ois des indemnités de déplacement et de présence pourront lui . &e (ou$erneur est le C-e" de l’!le autonome.&’or%anisation des établissements et or%anismes * caract0re administrati". les mati0res sui$antes . primaires et secondaires @ . Dans les conditions pré$ues par la loi or%anique. 1i la Cour constitutionnelle. l’équipement et l’entretien ainsi que la %estion des établissements et du personnel de la santé de base @ &es mati0res autres que celles mentionnées * l’alinéa précédent rel0$ent de l’Union. Une loi or%anique "i#e la quote-part des recettes publiques de$ant respecti$ement re$enir * l’Union et au# !les. l’or%anisation et le "onctionnement du Conseil de l’!le ainsi que les modalités et conditions d’élection de ses membres sont "i#és par la loi statutaire.&a construction. dans un délai de quarante cinq )ours. au su""ra%e indirect par les élus du Conseil de l’!le et les maires réunis en con%r0s. » Article 7-= &’!le autonome comprend des collecti$ités territoriales qui s’administrent librement par des or%anes. l’autorisation de la rati"ier ou de l’approu$er ne peut inter$enir qu’apr0s la ré$ision de la Constitution. ceu# qui sont relati"s * l’état des personnes. commercial ou industriel d’intér. ceu# qui en%a%ent les "inances de l’Union.. Article 7-2 Dans les !les autonomes. les !les peu$ent créer au pro"it de leur bud%et des impBts et ta#es non ttp!//comoresdroit"center#log"net/$%&La&constitution&de&Union&des&Comores&amendee&p""" 01/11/2013 .8 &es traités de pai#.té les compétences qui lui sont attribuées par la Constitution et la loi statutaire de l’!le autonome. ne peu$ent . &e nombre des Conseillers de l’!le ne saurait dépasser 5 pour 67ali.&a p. selon les modalités et conditions "i#ées par la loi de l’Union. neu" 2894 5 pour 6aoré. &e $ote a lieu * la ma)orité absolue des membres composant le con%r0s.4 5 pour <’d:u7ani. /l e#erce par $oie d’Arr. Article 9 Ael0$ent de la compétence des !les autonomes. 1i la $acance ou l’emp. Pour l’e#ercice de leurs compétences. il est procédé * un second tour et le $ote est acquis * la ma)orité simple des membres présents. les traités de commerce. Cette répartition est e""ectuée dans le cadre de la loi de "inances annuelle de l’Union. les "onctions.94 5 pour <%a:id)a. on:e 2. sous réser$e.ment constaté par la Cour Constitutionnelle saisie par l’e#écuti" de l’!le.&a construction. &es conditions relati$es au# attributions et au "onctionnement du (ou$ernorat ainsi que les rapports entre le (ou$ernorat et le Conseil de l’!le sont "i#és par la loi statutaire. 1i cette ma)orité n’est pas obtenue dés le premier tour. &e (ou$erneur est élu au su""ra%e uni$ersel direct ma)oritaire * deu# tours. de son application par l’autre partie. +lles élaborent et %0rent librement leur bud%et selon les principes applicables en mati0re de %estion des "inances publiques. par le Président de l’Assemblée de l’Union ou par les C-e"s des +#écuti"s insulaires. Article ? &e droit de l’Union prime le droit des !les @ il est e#écutoire sur l’ensemble du territoire des Comores. a déclaré qu’un en%a%ement international comporte une clause contraire * la Constitution. /ls ne prennent e""et qu’apr0s a$oir été rati"iés ou approu$és. &es traités ou accords ré%uli0rement rati"iés ou approu$és ont d0s leur publication une autorité supérieure * celle des lois de l’Union et des !les. les "onctions de (ou$erneur sont pro$isoirement e#ercées par le Président du Conseil de l’!le. préscolaires. /l est le C-e" de l’Administration rele$ant de l’!le autonome. pour c-aque accord ou traité.&’administration des collecti$ités locales @ .tre attribuées par arr. $in%t trois 22=4 &e mandat de Conseiller de l’!le ne donne pas droit * rémunération. e#écuti$e et délibérati$e sont e#ercées par des or%anes distincts &a 'onction e#écuti$e est e#ercée par un (ou$erneur assisté de Commissaires. les !les autonomes tirent leurs recettes propres de la perception des droits et ta#es intérieurs sur les biens et ser$ices con"ormément * la loi de "inances. ceu# qui modi"ient les dispositions de nature lé%islati$e.t insulaire autres que les sociétés d’+tat @ . l’intérim est assuré par le Président du Conseil de l’!le )usqu’au terme du mandat. /l assure le respect de la Constitution et %arantit l’e#écution des lois et r0%lements de l’Union dans l’!le. Article . &e nou$eau (ou$erneur est élu pour le reste du mandat. &es Conseillers de l’!le sont élus a$ec leur suppléant au scrutin uninominal ma)oritaire * un tour pour un mandat de cinq ans. /l est procédé * l’élection d’un nou$eau (ou$erneur. di# neu" 2.&a police urbaine et rurale @ .&es "oires et marc-és @ .té du (ou$erneur dans la limite "i#ée par la loi statutaire.La constitution de l'Union des Comores amendée par la loi referendaire du 17 mai 2009 Page 2 of 6 nullité est constatée par la Cour Constitutionnelle. &e Conseil de l’!le r0%le par ses délibérations les a""aires de l’!le autonome. &e (ou$erneur est tenu in"ormé de l’e#écution des actions de l’Union dans l’!le. pour un mandat de cinq ans renou$elable une "ois. +n cas de démission ou d’emp.&’aména%ement des routes secondaires @ . Au cours de la période de quarante cinq )ours. &e (ou$erneur nomme les Commissaires dont le nombre ne saurait dépasser si# 234. /l promul%ue les délibérations du Conseil de l’!le. &a composition.&’a%riculture et l’éle$a%e * l’e#clusion des straté%ies et de la rec-erc-e @ .&a $oirie @ . &a 'onction délibérati$e est e#ercée par un Conseil de l’!le. ceu# qui comportent cession. les traités ou accords relati"s * l’or%anisation internationale.&es allocations d’études et bourses insulaires @ .. le (ou$erneur assurant la suppléance ne peut procéder * aucune nomination de commissaire. Une loi de l’Union détermine le nombre de circonscriptions et les modalités du scrutin. saisie par le Président de l’Union ou par le Président de l’Assemblée de l’Union ou par cinq Députés de l’Assemblée de l’Union ou par tout citoyen ». l’équipement et l’entretien ainsi que la %estion des établissements d’ensei%nement et des personnels.c-e artisanale @ .c-ement dé"initi". e#écuti" et délibérati" élus. inter$enu dans les neu" cents )ours sui$ant la date d’in$estiture de son mandat. et met "in * leurs "onctions. &es !les )ouissent de l’autonomie "inanci0re.

le 1ice : #résident issu de l’île . Durant la période de quarante cinq +ours mentionnée .tre procédé . il détermine et conduit la politique de l’Union. Les élections %énérales des représentants de l’Union ont lieu vin%t +ours au moins et quarante +ours au plus apr&s la dissolution.tre inspirées par la volonté d’assurer aux institutions constitutionnelles.La constitution de l'Union des Comores amendée par la loi referendaire du 17 mai 2009 Page 3 of 6 prévues par la loi de l’Union. l’élection d’un nouveau #résident. 5lle peut mettre in . un vote. Il dispose de l’administration de l’Union ( il exerce le pouvoir ré%lementaire. prononcer la dissolution de l’!ssemblée de l’Union. Il est le responsable de la dé ense extérieure.c'ement dé initi d’un 1ice*président. tout en préservant les principes de solidarité et de complémentarité entre elles. !rticle 1"*1 Le #résident de l’Union peut. -es mesures doivent . Une élection primaire est or%anisée dans cette île et seuls les trois candidats a$ant obtenu le plus %rand nombre de su ra%e exprimés peuvent se présenter . son remplacement par l’!ssemblée de son île d’ori%ine sur proposition du #résident de l’Union. l’inté%rité de son territoire ou l’exécution de ses en%a%ements internationaux sont menacés d’une mani&re %rave et immédiate. des neu cents +ours. un second tour et le vote est acquis . dans un délai de quarante cinq +ours. Le #résident de l’Union détermine et conduit la politique étran%&re. un tour pour un mandat de cinq .c'ement dé initi du #résident. Le #résident de l’Union est le c'e du %ouvernement. Le vote a lieu . c'aque île dési%ne de nouveaux représentants . l’indépendance de la nation. Du pouvoir exécuti !rticle 1" Le #résident de l’Union est le s$mbole de l’Unité nationale. !rticle 16 5n cas de vacance ou d’emp.tent serment devant la -our constitutionnelle selon la ormule suivante et en comorien 7 = >e +ure devant !lla'. 5lle ne peut . Il né%ocie et rati ie les traités.c'ement dé initi intervient au*del. l’alinéa premier du présent article. Dans tous les cas la primaire ne peut s’or%aniser deux ois successives dans la m.t %énéral et dans le respect de la -onstitution ».tement remplir les devoirs de ma c'ar%e. les 9ouverneurs et les #résidents des -onseils insulaires. » Titre III Des institutions de l’Union 1. Les anciens représentants des îles dési%nés . /i cette réunion a lieu en de'ors de la période prévue pour la session ordinaire. laquelle éc'oit la tournante. Il est l’arbitre et le modérateur du onctionnement ré%ulier des institutions. le -lément et le tr&s 3iséricordieux de id&lement et 'onn. apr&s consultation du #résident de l’!ssemblée de l’Union. » !rticle 1"*8 Dans le respect de la -onstitution de l’Union. moins qu’il $ ait renouvellement du -onseil de l’île concerné. dans les moindres délais. L’!ssemblée de l’Union se réunit de plein droit le deuxi&me +eudi qui suit l’élection. !rticle 1"*2 Lorsque les institutions constitutionnelles. ni dissoudre l’!ssemblée. les onctions du #résident sont exercées provisoirement par le 1ice*président issu de l’île . l’!ssemblée de l’Union issus de son -onseil. » !rticle 1"*6 7 Le #résident de l’Union peut. 5n cas d’absence ou d’emp. !vant d’entrer en onction le #résident de l’Union et les 1ice*présidents pr. l’élection présidentielle. lé%i érer par ordonnances sur des mati&res relevant de la compétence de celle*ci. » !rticle 1"*" Le #résident de l’Union peut délé%uer certains de ses pouvoirs aux 1ice*#résidents. et que le onctionnement ré%ulier des institutions constitutionnelles est interrompu le #résident de l’Union. sur 'abilitation de l’!ssemblée de l’Union. le #résident de l’!ssemblée de l’Union. apr&s consultation o icielle du -onseil des 3inistres. Le #résident élu termine le mandat en cours. Il assure la plus 'aute représentation de l’Union dans les relations internationales. Il nomme aux emplois civils et militaires de l’Union. termine le mandat. /i cette ma+orité n’est pas obtenue d&s le premier tour. du #résident de l’!ssemblée de l’Union et de la -our -onstitutionnelle prend les mesures exceptionnelles exi%ées par les circonstances. ! ce titre. de n’a%ir que dans l’intér. une session est ouverte de droit pour une durée de quin0e +ours.tre dissoute pendant l’exercice des pouvoirs exceptionnels. Le #résident de l’Union en in orme la 4ation par messa%e. 5n cas de vacance ou d’emp.tre . ces pouvoirs exceptionnels par un vote . ni recourir aux pouvoirs exceptionnels. L’Union répartit équitablement les aides extérieures et les investissements entre les îles. nationale. laquelle participent les 1ice* présidents. peut sur délé%ation du #résident de l’Union présider la -on érence. Un 1ice*président ou le #résident de l’!ssemblée de l’Union. Le #résident de l’Union est le c'e des !rmées. le #résident de l’Union peut réunir et présider une -on érence . il est procédé . les conseillers et les maires de l’île réunis en con%r&s proc&dent . L’!ssemblée de l’Union se réunit de plein droit. le #résident de l’Union est suppléé par l’un de ses 1ice*#résidents. Les conditions d’éli%ibilité et les modalités d’application du présent article sont ixées par une loi or%anique. Il est le %arant de l’intan%ibilité des ronti&res telles qu’internationalement reconnues ainsi que de la souveraineté de l’Union. intervenu dans les neu cents +ours suivant la date d’investiture de son mandat et constaté par la -our -onstitutionnelle saisie par le 9ouvernement. laquelle éc'oit la tournante. la ma+orité absolue des membres composant le con%r&s. et seuls les trois candidats a$ant obtenus le plus %rand nombre de voix peuvent se présenter au su ra%e indirect des élus des !ssemblées des îles et de l’Union réunis en con%r&s. Dans le premier cas et. une nouvelle dissolution dans l’année qui suit ces élections. nouveau dans l’année qui suit l’élection de la nouvelle !ssemblée . l’!ssemblée de l’Union ne peuvent l’. Il est le %arant du respect des traités et accords internationaux. Il ne peut . en vue de l’examen des questions intéressant la vie politique. !rticle 18 ttp!//comoresdroit"center#log"net/$%&La&constitution&de&Union&des&Comores&amendee&p""" 01/11/2013 . il est procédé . Il ne peut ni c'an%er le 9ouvernement. -es ordonnances sont déposées sur le bureau de l’!ssemblée . /i la vacance ou l’emp. Le #résident de l’Union a le droit de aire %r)ce.8< ans renouvelable dans le respect de la tournante. !rticle 12 La #résidence est tournante entre les îles. il est procédé .c'ement temporaire. la ma+orité des deux tiers des membres qui la composent. les mo$ens d’accomplir leur mission. Dans ce cas. Il nomme et accrédite les ambassadeurs et les envo$és extraordinaires aupr&s des puissances étran%&res ( les ambassadeurs et les envo$és extraordinaires étran%ers sont accrédités aupr&s de lui. Le #résident et les 1ice : présidents sont élus ensemble au su ra%e universel direct ma+oritaire .me île. la ma+orité simple des membres présents. la proc'aine session suivant le terme du délai ixé par la loi d’'abilitation. sociale ou économique.

de toute autre fonction politique. % la demande de l’ensemble des députés d’une "le. de tout emploi public. Les pro-ets de loi sont délibérés en Conseil des ministres et déposés sur le bureau de l’%ssemblée de l’Union. %rticle 49 L’initiative des lois appartient concurremment au Président de l’Union et aux députés. de poursuites autorisées ou de condamnation définitive. arr1té. Les propositions de loi et amendements des membres de l’%ssemblée de l’Union ne sont pas recevables lorsque leur adoption aurait pour conséquence. de la cinqui$me année qui suit l’élection des représentants de la nation. ?out 5éputé qui cesse d’appartenir au Conseil de l’"le. les élections des représentants de la <ation ont lieu dans les soixante *'+. dans l’"le dont il est issu et veille # la légalité des décisions de l’exécutif de l’"le.. sauf le cas de flagrant délit. %vant la mise en application de celui-ci. de la Cour constitutionnelle ainsi que des %ssemblées et des 3xécutifs des "les. la loi fait l’ob-et d’une deuxi$me lecture. L’%ssemblée de l’Union adopte. 3lle vote les lois. qui se prononce # la ma-orité absolue. prennent fin en m1me temps que les pouvoirs du Conseil de cette "le. Une loi organique détermine les conditions et les modalités de l’élection des députés de l’%ssemblée de l’Union et de son Président. Les lois sont promulguées apr$s déclaration par la Cour constitutionnelle de leur conformité # la Constitution. cesse en m1me temps d’appartenir # l’%ssemblée de l’Union. par "le autonome 0 Les membres de l’%ssemblée de l’Union portent le titre de 5éputé de l’Union. Une loi organique détermine les mati$res pour lesquelles le contreseing des Vice-présidents est requis. sauf le cas de flagrant délit. ainsi que les indemnités des députés. %rticle 4+ L’%ssemblée de l’Union est composée de : . Les fonctions de 5éputé # l’%ssemblée de l’Union d’un représentant d’une "le autonome. Les pro-ets et propositions de loi sont. %rticle 4= L’%ssemblée de l’Union se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. Les lois organiques sont adoptées # la ma-orité des deux-tiers des membres composant l’%ssemblée de l’Union. dont le nombre ne peut 1tre inférieur # trois par "le. nul ne peut recevoir délégation de plus d’un mandat. pendant la durée des sessions. Une loi électorale précise les modalités du scrutin ainsi que le découpage des circonscriptions électorales. # raison de trois *=. %rticle &' Le Président de l’Union. Les modalités et les conditions de désignation des représentants des "les autonomes # l’%ssemblée de l’Union sont déterminées par le r$glement intérieur du Conseil de l’"le concerné. %ucun membre de l’%ssemblée de l’Union ne peut. adopte le budget et contr8le l’action des (inistres et des autres membres du )ouvernement L’%ssemblée de l’Union est composée de trente trois députés élus pour un mandat de cinq *9.des représentants des "les autonomes désignés par les Conseils insulaires en leur sein. envo7és pour examen # des commissions créées par le r$glement intérieur de l’%ssemblée de l’Union ou spécialement établies # cet effet. sur un ordre du -our déterminé. ttp!//comoresdroit"center#log"net/$%&La&constitution&de&Union&des&Comores&amendee&p""" 01/11/2013 . 4. 1tre arr1té qu’avec l’autorisation du bureau de l’%ssemblée. 5ans ce cas. %rticle 4& %ucun membre de l’%ssemblée de l’Union ne peut 1tre poursuivi. %rticle 4. le remplacement des députés -usqu’au renouvellement général ou partiel de l’%ssemblée de l’Union. Les députés et le gouvernement ont le droit d’amendement. Cette nouvelle délibération ne peut 1tre refusée. détenu ou -ugé # l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions. soit la création ou l’aggravation d’une c arge publique de l’Union. L’%ssemblée de l’Union est réunie en session extraordinaire. soit une diminution des ressources publiques de l’Union. Le Président de l’Union doit promulguer les lois de l’Union dans les quin/e -ours qui suivent la transmission au )ouvernement de la loi définitivement adoptée 0 il peut.de vingt quatre *4.. 5u pouvoir législatif %rticle &6 L’%ssemblée de l’Union est l’organe législatif de l’Union. Les pouvoirs de l’%ssemblée de l’Union expirent # l’ouverture de la session ordinaire d’%vril. 1tre poursuivi ou arr1té en mati$re criminelle ou correctionnelle qu’avec l’autorisation de l’%ssemblée. Le conseil de l’"le proc$de c aque année # la désignation de ses représentants # l’%ssemblée de l’Union. représentants de la <ation. son r$glement intérieur. -ours précédant l’expiration des pouvoirs de l’%ssemblée de l’Union. Les séances de l’%ssemblée de l’Union sont en principe publiques. Les fonctions de (inistre sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat électif national sauf ceux relevant de la collectivité territoriale. avant l’expiration de ce délai. de toute activité professionnelle publique ou privée ou de toute fonction dans un organe dirigeant d’un parti ou groupement politique. # la ma-orité des deux tiers de ses membres. %rticle &. # la demande du Président de l’Union ou de la ma-orité absolue des députés. Le droit de vote des membres de l’%ssemblée de l’Union est personnel. une nouvelle délibération de la loi ou de certains de ses articles. %rticle &2 Le Président de l’Union établit un rapport annuel sur l’état de l’Union # l’intention de l’%ssemblée de l’Union. Cependant les Vice-Présidents de l’Union sont c argés d’un département ministériel. ans. >auf le cas de dissolution. 3lle précise les conditions dans lesquelles sont élues les personnes appelées # assurer. ors session. la Cour constitutionnelle se prononce sur sa conformité # la Constitution. @l est pourvu # son remplacement. %rticle 4. Le Vice-président coordonne la mise en !uvre des actions des différents départements ministériels de l’Union. en cas de vacance du si$ge. %rticle 44 ?out mandat impératif est nul. Le calendrier des sessions est fixé selon les modalités déterminées par le r$glement intérieur de l’%ssemblée de l’Union. Le pro-et ou la proposition de loi n’est soumis # la délibération et au vote de l’%ssemblée de l’Union qu’# l’expiration d’un délai de quin/e -ours apr$s son dép8t. Le gouvernement de l’Union est composé de mani$re # assurer une représentation -uste et équitable des "les. de toute fonction de représentation professionnelle et de tout emploi public ou de toute activité professionnelle. sauf les cas prévus par le r$glement intérieur de l’%ssemblée. A Le Président de l’%ssemblée de l’Union est élu pour la durée de la législature. La loi de l’Union peut autoriser exceptionnellement la délégation de vote # un autre député.La constitution de l'Union des Comores amendée par la loi referendaire du 17 mai 2009 Page $ of 6 Les fonctions de Président de l’Union et de Vice-Président sont incompatibles avec l’exercice de tout autre mandat électif. dont il est issu. rec erc é. dont la durée totale ne peut excéder six mois. L’%ssemblée de l’Union se renouvelle intégralement. # la demande du gouvernement ou de l’%ssemblée de l’Union. demander # l’%ssemblée de l’Union. %rticle 4' Les lois auxquelles la Constitution conf$re le caract$re de lois organiques sont votées et modifiées dans les conditions suivantes. le régime des inéligibilités et des incompatibilités. élus au suffrage universel dans le cadre d’un scrutin ma-oritaire uninominal # deux tours 0 . 7 compris les lois de r$glement. La session extraordinaire ne peut excéder quin/e -ours # compter de sa réunion. assisté de trois Vice-présidents nomme les (inistres et les autres membres du )ouvernement et dont le nombre ne saurait dépasser dix *&+. %ucun membre de l’%ssemblée de l’Union ne peut.

Les décisions de la *our suprême ne sont susceptibles d’aucun recours et s’imposent au pouvoir exécutif. le 1ice-'résident et les membres du ouvernement de l’Union sont traduits devant la *our suprême sié eant en 2aute *our de (ustice.Le mode de estion du domaine de l’0tat et du cadastre 7 . . les dispositions du projet peuvent être mises en vi ueur par ordonnance. !. Article !# Les mati&res autres %ue celles %ui sont du domaine de la loi ont un caract&re ré lementaire.Les expropriations pour cause d’utilité publi%ue 7 La loi détermine les principes fondamentaux 7 .les autonomes ou les . 0lle veille à la ré ularité des opérations électorales tant dans les .les autonomes entre elles peuvent conclure des conventions à caract&re social. autres membres du <ouvernement visés par la pétition. 3itre )1 "es rapports entre le pouvoir lé islatif et le pouvoir exécutif.La détermination des crimes et délits ainsi %ue les peines %ui leur sont applicables 7 la procédure pénale 7 l’amnistie 8 la création de nouveaux ordres de juridiction7 .Le mode de estion des sociétés à capitaux publi%ues 7 . L’Assemblée de l’Union ne peut voter plus de deux pétitions par an et aucune pétition ne peut être déposée au cours d’une session extraordinaire. Article #. Le vote ne peut avoir lieu %ue %uarante -uit -eures apr&s son dép9t.Les droits civi%ues et les aranties fondamentales accordées aux cito6ens pour l’exercice des libertés publi%ues 7 les sujétions imposées aux cito6ens en leur personne et en leurs biens 7 . au pouvoir lé islatif ainsi %u’à toutes les juridictions du territoire de l’Union. sociales et financi&res 7 . Les ju es ne sont soumis.La création de caté ories d’établissements publics 7 . Si l’Assemblée de l’Union ne s’est pas prononcée dans un délai de soixante jours. Une loi or ani%ue porte or anisation de la justice. dans les six mois suivant la date de leur limo ea e. des droits réels et des obli ations civiles et commerciales 7 . .Le droit du travail. Article !4 5utre les mati&res %ui lui sont renvo6ées par d’autres articles de la *onstitution.le autonome et un 0tat étran er ou une or anisation internationale interétati%ue sauf si cette convention s’inscrit dans un accord cadre entre l’Union des *omores et cet 0tat étran er ou cette or anisation internationale interétati%ue.Les nationalisations d’entreprises et les transferts de propriété d’entreprises du secteur public au secteur privé 7 .La nationalité. La *our suprême est la plus -aute juridiction de l’Union en mati&re judiciaire. à nouveau à des fonctions ministérielles. les ."e l’or anisation énérale des inspections administratives.les. l’état et la capacité des personnes. Le 'résident de l’Union est arant de l’indépendance de la (ustice."e l’information et des :ouvelles 3ec-nolo ie de l’)nformation 7 . )l est assisté par le *onseil Supérieur de la +a istrature dont la composition. Article !? "ans la limite de leurs compétences respectives et dans le respect de la *onstitution de l’Union des *omores et des en a ements internationaux de l’Union. 3itre 1) "e la *our constitutionnelle Article !@ La *our constitutionnelle est le ju e de la constitutionnalité des lois de lAUnion et des . Le 'résident est tenu de mettre fin aux fonctions du ou plusieurs ministres. 0lle arantit enfin les droits fondamentaux de la personne -umaine et les libertés publi%ues. Seuls sont recensés les votes favorables à la pétition. le fonctionnement et la procédure suivie devant lui sont déterminés par une loi or ani%ue. Une telle pétition n’est recevable %ue si elle est si née par un tiers au moins des membres de l’Assemblée de l’Union.les %uAau niveau de lAUnion. l’Union et les . Article !! L’Assemblée de l’Union met en cause la responsabilité d’un ou plusieurs +inistres ou d’autres membres du <ouvernement par l’adresse au président de l’Union d’une pétition. %u’à l’autorité de la loi. La *our constitutionnelle est arante de la répartition des compétences entre lAUnion et les .les. )l ne peut le=les nommer.Le ré ime des associations et des partis politi%ues ainsi %ue le statut de l’opposition 7 . l’or anisation.les. Article !/ 0n cas de -aute tra-ison le 'résident. Une loi or ani%ue porte statut des ma istrats.Le ré ime de la propriété. . "u pouvoir judiciaire Article #$ Le pouvoir judiciaire est indépendant du pouvoir lé islatif et du pouvoir exécutif.L’Administration des services de douane 7 ."e l’or anisation énérale de la défense et de la sécurité nationale 7 .Les statuts des fonctionnaires et des militaires ainsi %ue les aranties %ui leur sont accordées 7 . 3itre 1 8 "e la *oopération décentralisée Article !> "ans le respect de la *onstitution et dans la limite de leurs compétences respectives. Une loi or ani%ue fixe la composition de la 2aute *our. les r& les de fonctionnement ainsi %ue la procédure applicable devant elle.les autonomes peuvent nouer et entretenir des relations de coopération avec des collectivités locales ou des or anismes non ouvernementaux étran ers. administrative et des comptes de l’Union et des . 6 compris en mati&re de référendum 7 elle est ju e du contentieux électoral.L’assiette. dans l’exercice de leurs fonctions. . les successions et libéralités 7 .Le ré ime électoral de l’Assemblée de l’Union 7 . le droit de la famille. économi%ue ou financier. .La constitution de l'Union des Comores amendée par la loi referendaire du 17 mai 2009 Page 5 of 6 L’Assemblée de l’Union vote les projets de loi de finances à la majorité des deux-tiers. Les ma istrats du si& e sont inamovibles. %ui ne peut être adoptée %u’à la majorité de deux tiers des membres composant l’Assemblée de l’Union. Une loi or ani%ue fixe la composition ainsi %ue les r& les de fonctionnement de la *our suprême."e l’ensei nement et des dipl9mes publics nationaux7 . Aucune convention conclue au titre du présent article ne peut être passée entre une . la loi de l’Union fixe les r& les concernant. le droit de la sécurité et de la protection sociale 7 . 0lle est c-ar ée de statuer !ttp"//comoresdroit#center$log#net/%&'La'constitution'de'Union'des'Comores'amendee'p### 01/11/201 . le taux et les modalités de recouvrement des impositions de toutes natures 7 le ré ime d’émission de la monnaie 7 La loi fixe é alement les r& les concernant 7 . le droit s6ndical.

administratif. .ls doivent justifier d'une expérience professionnelle minimale de quin-e ans. ainsi qu'avec tout emploi pu'lic ou activité professionnelle. Celleci doit surseoir jusqu' la décision de la Cour constitutionnelle qui doit intervenir dans un délai de trente jours.aoré <. les immunités et le ré+ime disciplinaire de ses mem'res. !rticle 34 Une disposition déclarée inconstitutionnelle est nulle et ne peut être mise en application. !CT. ttp!//comoresdroit"center#log"net/$%&La&constitution&de&Union&des&Comores&amendee&p""" 01/11/2013 .auf cas de fla+rant délit. 5e la révision de la Constitution !rticle 38 $7initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au %résident de l7Union et au moins un tiers des mem'res de l7!ssem'lée de l7Union.aoré <. !CT. !rticle "1 Une loi or+anique détermine les r2+les d'or+anisation et de fonctionnement de la Cour constitutionnelle.ls sont nommés pour un mandat de six ans renouvela'le.C$) 86 B ! titre transitoire et en vue de l7(armonisation des élections des c(efs des exécutifs des îles et de l7Union. $a présente Constitution sera révisée afin de tirer les conséquences institutionnelles du retour de .ayotte= seront mises en place dans un délai n7excédant pas six mois compter du jour o> prendra fin la situation qui empêc(e cette île de rejoindre effectivement l7Union des Comores.5es dispositions transitoires !rticle 3" :$es institutions de l7Union prévues par la présente Constitution seront mises en place dans un délai n7excédant pas dou-e mois partir de l7adoption de la présente constitution.9 . l7application de la présente loi référendaire feront l7o'jet soit d7ordonnances soit !CT. !rticle "* $es mem'res de la Cour constitutionnelle doivent être de +rande moralité et pro'ité ainsi que d'une compétence reconnue dans le domaine juridique. économique et sociale du pays. soit directement. les élections des conseillers des îles de .C$) 88 B $es dispositions nécessaires de décret pris en conseil de ministres. 5es or+anes consultatifs !rticle 36 5es or+anes consultatifs peuvent être créés aupr2s de la %résidence de l7Union. les &ice-%résidents de l'Union.C$) 8" B $a présente loi entre en vi+ueur d2s sa promul+ation par le %résident de l7Union dans les sept jours suivant la proclamation des résultats du référendum par la Cour Constitutionnelle. la procédure suivie devant elle et notamment les conditions. les députés et les conseillers des îles réunis en con+r2s déterminent. $es fonctions de mem're de la Cour constitutionnelle sont incompati'les avec la qualité de mem're des institutions de l'Union ou des îles. $es décisions de la Cour constitutionnelle ne sont suscepti'les d'aucun recours.. !rticle 33 $es institutions de . .La constitution de l'Union des Comores amendée par la loi referendaire du 17 mai 2009 Page 6 of 6 sur les conflits de compétence entre deux ou plusieurs institutions de l'Union. Tout citoyen peut saisir la Cour constitutionnelle sur la constitutionnalité des lois.. !rticle 3? $a présente Constitution sera adoptée par voie référendaire.Dali. %our être adopté. le projet ou la proposition de révision doit être approuvé par les deux tiers du nom're total des mem'res de l7!ssem'lée de l7Union ainsi que par les deux tiers du nom're total des mem'res des !ssem'lées des îles ou par référendum. !ucune procédure de révision ne peut être en+a+ée ou poursuivie lorsqu7il est porté atteinte l7unité du territoire et l7intan+i'ilité des fronti2res internationalement reconnues de l7Union ainsi qu7 l7autonomie des îles. soit par la procédure de l'exception d'inconstitutionnalité invoquée dans une affaire qui le concerne devant une juridiction de l'Union ou des îles. )lles s'imposent toute autorité ainsi qu'aux juridictions sur tout le territoire de l'Union. !rticle "# $e %résident de l'Union. $es or+anes consultatifs dont le Conseil des Ulémas et le Conseil économique et social assistent en tant que de 'esoin. !rticle 3@ $7élection du %résident de l7Union se déroulera en même temps que celle des Aouverneurs Titre 9 B 5es dispositions finales !CT. . Titre . $es mem'res de la Cour constitutionnelle sont inamovi'les. le %résident de l'!ssem'lée de l'Union ainsi que les C(efs des )xécutifs des îles nomment c(acun un mem're de la Cour constitutionnelle. ils ne peuvent être poursuivis et arrêtés sans l'autorisation de la /aute 0uridiction. modalités et délais de saisine ainsi que le statut. $e %résident de la Cour constitutionnelle est dési+né par ses pairs pour un mandat d'une durée de six ans renouvela'le. Titre &.. le +ouvernement de l7Union et les C(efs de l7)xécutif de l7île dans la formulation des décisions touc(ant la vie reli+ieuse. la majorité a'solue.ayotte= au sein de l7Union. Titre &. Ed-uDani et E+a-idja se dérouleront en même temps que celles des députés de l7!ssem'lée de l7Union. économique ou social. entre l'Union et les îles et entre les îles ellesmêmes.C$) 84 B ! titre transitoire. la date des élections du %résident de l7Union et des Aouverneurs. Une loi de l7Union fixe les modalités de consultation et de fonctionnement de ces or+anes.