Vous êtes sur la page 1sur 7

TP1 – Résistance des Matériaux

ANNEE 2011-2012 APPLICATION 1

POUTRES DROITES ISOSTATIQUES

On considère un pont ferroviaire à 3 travées L, 2L, L. Le tablier a la forme d’un caisson en béton de largeur b = 10m, de hauteur h=4m et d’épaisseur e= 20 cm. Le tablier repose sur 4 appuis, C0, P1, P2 et C3. Vis-à-vis d’un chargement vertical, les appuis C0, P2 et C3 sont des appuis simples glissants, l’appui P1 est un appui simple fixe. Deux articulations internes sont mises en place dans les travées T1 et T3, placées symétriquement. L’articulation A1 est repérée par l’abscisse αL.

L=20m 2L L αL αL A1 P1 P2 A2 C0 C3 y e=20cm h=4m x
L=20m
2L
L
αL
αL
A1
P1
P2
A2
C0
C3
y
e=20cm
h=4m
x
b=10m

Section du tablier

1)

Calculer le poids d’un mètre de tablier (rappel : poids volumique du tablier : 25 kN/m3). On notera ce poids g t . Application numérique.

2)

Modéliser la structure du tablier, ses appuis et son chargement de poids propre.

3)

Déterminer le degré d’hyperstatisme de la structure.

4)

Déterminer les réactions d’appuis V 0 à V 3 sous poids propre, en fonction de g t , α et L.

5)

Pour quelle valeur de α le moment sur appui P1 est-il égal au moment au milieu de l’ouvrage en valeur absolue ?

6)

Déterminer l’expression des sollicitations N(x), T(x) et M(x) sous poids propre pour la valeur de α trouvée précédemment. Tracer les diagrammes correspondants. Applications numériques.

Le tablier est soumis à un vent latéral de pression p=50 daN/m², dans le sens des z>0. Vis-à-vis de ce chargement latéral, les appuis sur culées C0 et C3 sont inactifs, seuls les appuis sur P1 et P2 reprennent les efforts. Enfin, des systèmes au droit des rotules permettent de transmettre les efforts horizontaux (les rotules ne permettent qu’une rotation au tour de l’axe z).

7)

Modéliser la structure et l’action du vent, notée w.

8)

Déterminer les réactions d’appuis sous l’effet du vent

9)

Déterminer l’expression des sollicitations N(x), T(x) et M(x) sous l’effet du vent. Tracés et applications numériques.

Sous l’effet d’un séisme horizontal de direction x, le tablier est soumis à une accélération de 0,1g dans le sens des x positifs.

10) Par quel appui est repris Application numérique.

cet effort ? Calculer

la réaction d’appui en fonction de g t

et

L.

TP1 – Résistance des Matériaux

ANNEE 2011-2012 APPLICATION 1

On s’intéresse à la pile P1 et à ses fondations. La pile P1 a la même section que le tablier et a une hauteur H= 20m. La pile repose sur 4 pieux notés R1 à R4.

11) Quelles sont les actions en tête de la pile P1 ?

12) Quelles sont les actions en pied de la pile P1 ? Application numérique.

R4 y x R1 0 R1 & R2 & R4 R3
R4
y
x R1
0
R1 &
R2 &
R4
R3
numérique. R4 y x R1 0 R1 & R2 & R4 R3 d d R3 x

d

d

R3 x R2
R3
x
R2

z

d'=10 m

13) Que valent les réactions dans R1 à R4 sous l’effet du poids propre de la structure (tablier + pile, on néglige le poids de la semelle) ?

14) Quelle doit être la valeur minimale de d pour que, sous l’effet du poids propre et du séisme, aucun des pieux ne soit en traction ?

15) On considère d=d’=10m. Quelles sont les réactions d’appui sous l’effet du poids propre, du séisme et du vent ?

TP1 – Résistance des Matériaux

ANNEE 2011-2012 APPLICATION 1

Question 1 :

CORRIGE

2 e ] Poids d’une mètre de tablier : g [bh ( b e )(
2
e ]
Poids d’une mètre de tablier : g
[bh
(
b
e
)(
h
2
)
= 25
[
10
4
9.6
3.6
]
= 136
kN
/
m
t =
Question 2:
Modélisation de la structure et du chargement
y
gt
αL
αL
x
A1
A2
P1
P2
L
C0
C3
L=20m
2L

Question 3 :

Il y a 5 réactions d’appuis. On dispose de 3 équations de la statique et de 2 équations mécaniques en A1 et A2 : M = 0.

Le système est donc isostatique et l’on peut déterminer les réactions d’appui.

Question 4 :

Le

M

moment

A 1

=

V

0

L

Par symétrie :

V

3

en

A1

est

nul.

En

g

L

g

t V 0
t
V
0

= =

L

2

=

L

0

V

0

=

g

t

L

2

t

2

D’après le principe de la statique : V

3

+

V

0

+

V

1

+

V

3

Par symétrie :

Enfin

H

1

= 0

V

1

=

V

2

=

g t

L

2

(4

)

Question 5 :

passant

= 4

g

t

L

par

les

efforts

de

gauche :

P

1

=

V

0

L

g

t

L ²

2

=

g

L ²

(

M

1)

L

t

M

0

2

= V

0

M

P

1

=

2

M

g

0

t

g

t

L

²

g

t

L ²

Au milieu de l’ouvrage :

Le moment sur appui est négatif. Le moment au milieu de l’ouvrage est positif. On a la même intensité

de moment en P1 et en O si

On en déduit alors :

2

L

g

t

L

+

L ²

2

(

V

1

L

1

)

=

=

g

g

t

t

L

²

L ²

2

2

g

t

L

²

+

=

1

2

2

(4

)

=

2

V

3

M

=

P

1

V

0

=

=

g

0.25

g

L ²

t

t

4

L

et

et V

1

M

0

=

=

V

2

g

t

= 1.75

L ²

4

g

t

L

Question 6 :

TP1 – Résistance des Matériaux

ANNEE 2011-2012 APPLICATION 1

On se sert de la symétrie en ne déterminant les efforts internes que sur la première moitié de la structure.

Effort normal : N (x) = 0 Effort tranchant :

Sur C 0 P 1 :

T

(

M

x

) =

V

0

(

x

) =

V

0

x

g

t

x

1

2

= 0.25

g

t

x

²

=

g

t

L

0.25

g

t

x

g Lx

t

1

2

g

t

x ²

M

=

max

x

)

M

0

=

1

2

=

1

16

g

g

t

1

4

x ²

g

t

t

L

² 1

L ²

1 1

g

t

L

²

=

32

g

t

Sur la première travée, T=0 pour x=0.25L =>

Sur P 1 0:

T

(

M

x

) =

V

0

+

(

x

)

=

V

0

x

V

1

+

V

1

g

t

(

x

x

= 2

L

)

g

t

L

1

2

g

g

t

t

x

²

x

=

0.25

g Lx

t

+

M

(2

L

M (0.25

L

) =

2

16

L ²

1.75

) =

g

t

M

L ( L

max

Sur la première travée, T=0 pour x=2L =>

Les diagrammes suivants illustrent les évolutions de T et M, les valeurs numériques sont données en [M,m].

g t L 0.75 g L 0.25 g L t t - - + -
g
t L
0.75 g L
0.25 g L
t
t
-
-
+
-
0.25 g L
t
+
+
g
0.75 g L
t L
t
1
g
t L ²
4
1
1
g
t L ²
g
t L ²
+
32
32
+
+
-
-
1
1
g
t L ²
g
t L ²
4
4

Question 7 :

TP1 – Résistance des Matériaux

ANNEE 2011-2012 APPLICATION 1

La pression p s’exerce sur la hauteur h du tablier. L’action du vent est donc
La pression p s’exerce sur la hauteur h du tablier. L’action du vent est donc équivalente à une charge
linéaire uniforme d’intensité w=ph=200 daN/m. L’action du vent est modélisée selon le schéma ci-
dessous :
w
x
P1
P2
L
C0
C3
L=20m
2L
z
Question 8 :
Les réactions d’appuis sont :
= R
=
2
wL =
80
kN
R Z
1
Z
2
y
Sur C 0 P 1 :
T (x) = wx
T
αL
1
M
(x)=
wx ²
2
M
x
1
En
P1 :
M
wL
²
=
400
kN m
.
et
A1
P
1 =
2
T
40
kN
P
1 =
V0
x
Sur P 1 0:
y
T
T
(
x
) =
wx
+
R
=
wL
wx
αL
Z 1
M
M
(
x
) =
1 ²
wx
+
R
(
x
L
)
=
1 ²
wx
+
wL x
(
L
)
Z 1
x
2
2
A1
1
V0
V1
En P1 :
M
=
wL
²
=
400
kN m
.
et T
= 40
kN
P +
1
P 1
+
2
x
En P0 :
M
=
0
et
T
=
0
0
0

Question 9 :

Tracés et expressions numériques en [N ;m]

TP1 – Résistance des Matériaux

ANNEE 2011-2012 APPLICATION 1

wL wL - - + + z wL wL
wL
wL
-
-
+
+
z wL
wL
+ + 1 1 wL ² wL ² 2 2
+
+
1
1
wL ²
wL ²
2
2

Question 10 :

Le séisme a pour effet un effort horizontal F

P1 :

H

H

1 =

F

H

=

0.1

4

L

g

t

=

1,088

MN

=

0.1

4

L

g

t

= 1,088

MN

. Cet effort est repris par la pile

Question 11 :

Les actions en tête de la pile P1 sont donc :

- Un

effort

horizontal

dans

H

1 =

1,088MN

- Un

effort

vertical

V

1 =

- Un

1,75

g

t

effort

L

=

4,76

latéral

dans

MN

dans

R

Z

1 =

2

wL

=

0.08

MN

Question 12 :

 

le

sens

des

x

positifs :

le

sens

des

y

négatifs :

le

sens

des

z

positifs :

V 1 =
V 1 =

4,76 MN

R

Z

1 =

0.08

MN

H

L=20m

y x
y
x

h=4m

1 =

Les actions en pied de la pile P1 sont donc :

- Un effort horizontal dans le sens des x positifs : H

- Un effort vertical dans le sens des y négatifs : V pile compris

- Un effort latéral dans le sens des z positifs : R

- Un moment autour de l’axe Z, provoqué par le séisme : M H L

b

1

b 1 =

=

V

1

1,088 MN

+

g

t

L

=

2,75

Zb

1 =

2

wL

=

0.08

MN

zb

1

=

g

t

L

b

1

=

orienté selon les z positifs

7,48

MN

(poids de la

=

21.76

MN m

.

,

il

est

- Un moment autour de l’axe X, provoqué par le vent : M selon les x positifs

xb

1

=

R

Zb

1

L

=

1.6

MN m

.

, il est orienté

1,088MN

TP1 – Résistance des Matériaux

ANNEE 2011-2012 APPLICATION 1

Les actions sont illustrées ci-dessous :

M zb

1 =

y 21, 76 MN m . x 0 H b 1,088 MN 1 = 7
y
21, 76
MN m
.
x
0
H b
1,088 MN
1 =
7 ,48 MN
V b
1 =
R1 &
R2 &
R4
R3

d

Question 13 :

d

R4 R3 1,6 MN m . M xb 1 = x R1 R2 R 0,08
R4
R3
1,6 MN m
.
M xb
1 =
x
R1
R2
R
0,08
MN
zb
1 =

z

d'=10 m

Sous l’effet du poids propre de la structure, les réactions R1 à R4 sont égales :

R

1

g

=

R

2

g

=

R

3

g

=

R

4

g

=

V

b

1

4

=

0,6875

g

t L

=

1,87

MN

Question 14 :

Sous l’effet du séisme, les pieux 1 et 4 vont entrer en traction et les pieux 2 et 3 vont se comprimer. Les

efforts dans les pieux sont tels qu’ils équilibrent le moment M provoqué par le séisme. Par ailleurs

R1s = R4s = -R2s = -R3s On en déduit :

zb1

R

1

s

=

R

2

s

=

R

3

s

=

R

4

s

=

M

zb 1

2

d

Les pieux 1 et 4 restent comprimés sous l’effet du poids propre et du séisme si

M

zb

1

2

d

<

R

1

g

d

>

M zb 1

2 R

1 g

= 5,81 m

R

1

s

+

R

1

g

> 0

, soit :

R

1

g

=

R

2

g

=

R

3

g

=

R

4

g

=

V

b

1

4

=

0,6875

g

t L

=

1,87

MN

Question 15 :

Sous l’effet du vent, du séisme et du poids propre, les réactions deviennent :

R

R

R

R

1

4

2

3

=

=

=

=

R

1 g

R

4 g

R

2 g

R

3 g

M

zb

1

d

2

M

zb

1

+

M

xb

1

d

2

M

'

xb

1

=

=

1,87

1,87

1,87

+

2

M

d

zb

1

2

d

+

2

M

d

'

xb

1

2

d

'

=

+

M

zb

1

2

d

M

xb

1

2

d

'

=

1,87

21.76

1.6

+

20

20

= 0.862 MN

21.76

1.6

+

+

20

21.76

20

1.6

+

20

21.76

20

1.6

20

20

=

0.702 MN

= 3.398 MN

= 2.518 MN