Vous êtes sur la page 1sur 3

"Qu'est-ce que l'acte de création?

" de Gilles Deleuze
Dans une lecture qui Deleuze donne dans une conférence de cinema il parle de
qu'est-ce que l'acte de création ; qu'est-ce que avoir un idée ; et pourquoi est-ce que
on crée quelque chose. Je vais travailler de le concept de création dans l'art et faire
un analyse de qui dit Deleuze dans son lecture de que on peut faire, ou qu'est-ce
que l'art fait et les gens aussi, comment l'art.
Pour Deleuze, le acte de création n'est pas limité de une artiste ; un savant, par
exemple, aussi crée des choses. "Un créateur, c’est pas un être qui travaille pour le
plaisir. Un créateur ne fait que ce dont il a absolument besoin." Ca c'est pourquoi être
un créateur est un travail solitaire. Mais, n'a important jamais que voudrait créer le
créateur, le but c'est réaliser un idée. Mais, qu'est-ce qu'une idée C'est simple, ou
non C'est une idée !énéral "eleu#e dit non le deu$ fois. Une idée est une c%ose tr&s
rare. 'n voit une idée rarement, et quand on (a fait, on pourrait dire que "c’est une
esp&ce de fête." Un idée n'est pas une c%ose !énéral. 'n ne peut pas avoir des idées
!énérales. ")i vous voule#, les idées, il faut les traiter comme des
esp&ces de potentiels, les idées se sont des potentiels, mais des
potentiels déj* en!a!és dans tel ou tel mode d’e$pression."
+otentiel de quoi +otentiel de informe. ,nformation, c'est faire d'un
ordre - c'est or!aniser des mots. 'rdre +ourquoi parle "eleu#e d'ordre Car une
information, "c’est un ensemble de mots d’ordre" - mais, pourquoi, quand, on voit que
les mots sont au une ordre, on parle de le rapport entre ils et de création
".'information, c'est e$actement le s/st&me du contr0le," et un acte de création n'est
pas suivre le s/st&me du contr0le. 1vec l'art on peut faire de résistance. Ca ne dit pas
e$actement pourquoi ils se ressemblé. "eleu#e dit bref 2 "on pourrait dire que la
communication, c’est la transmission et la propa!ation d’une information. 'r une
information, c’est quoi C’est pas tr&s compliqué, tout le monde le sait 2 une
information, c’est un ensemble de mots d’ordre." Ca veut dire 2 si on peut contr0ler
des mots, on peut contr0ler le communication.
33
Moi je crois que, à la base de l’art, il y a cette idée, ou ce sentiment très vif, une certaine
honte d’être un homme qui fait que l’art ça consiste à libérer la vie que l’homme a
emprisonnée. ’homme ne cesse pas d’emprisonner la vie. !l ne cesse pas de tuer la vie.
a honte d’être un homme. ’artiste c’est celui qui libère une vie, une vie puissante, une
vie plus que personnelle. "e n’est pas sa vie. ibérer la vie, libérer la vie des prisons que
l’homme . . et c’est ça résister. "’est ça résister . . c’est, on le voit bien avec ce que les
artistes font. je veu# dire, il n’y a pas d’art qui ne soit une libération d’une puissance de
vie. !l n’y a pas d’art de la mort d’abord.
33
+arce que, vous save#, les sociétés de contr0le ne passeront évidemment plus par
des milieu$ d’enfermement. Même l’école, même l’école il faut bien surveiller
actuellement les t%&mes qui naissent, (a se développera que dans quarante ou
cinquante ans, pour vous e$pliquer que l’épatant se serait faire en même temps
l’école et la profession. 1%4, (a sera tr&s intéressant parce que l’identité de l’école
et de la profession dans la formation permanente, qui est notre avenir, (a
n’impliquera plus forcément le re!roupement d’écoliers dans un milieu
d’enfermement.
5o/e# en quoi un contr0le ce n’est pas une discipline. 6e dirai, par e$emple, d’un
autoroute, que l* vous n’enferme# pas les !ens, mais en faisant des autoroutes, vous
multiplie# des mo/ens de contr0le. 6e ne dis pas que cela soit (a le but unique de
l’autoroute 7rires8, mais des !ens peuvent tourner * l’infini et sans être du tout
enfermés, tout en étant parfaitement contr0lés.
parce que l’information, mettons que cela soit (a, l’information, bon, c’est le
s/st&me contr0lé des mots d’ordre, des mots d’ordre qui ont court dans une société
donnée.
9u’est-ce que l’art peut avoir * faire avec (a qu’est-ce que l’:uvre d’art 4 vous
me dire# 2 ;alle#, tout (a, (a ne veut rien dire;. 1lors ne parlons pas d’:uvre d’art,
parlons, disons au moins que, qu’il / a de la contre-information. +ar e$emple, il / a
des pa/s, o< dans des condition particuli&rement dures et cruelles, les pa/s de tr&s
dures dictatures, o< il / a de la contre-information.
Ma seule réponse ce serait 2 la contre-information devient effectivement efficace
que quand elle est, et elle l’est de par nature, donc, %eu, c’est pas !rave, que quand
elle est ou devient acte de résistance. =t l’acte de résistance est lui ni information ni
contre-information. .a contre-information n’est effective que quand elle devient un
acte de résistance.