Vous êtes sur la page 1sur 3

Devoir Maison De Spé Maths

Jedda Karim

1. On note u et v le nombre de périodes eectuées respectivement par A et B entre J0 et J1 . Montrons que


le couple (u; v) est solution de l'équation (E1 ) :

35x − 27y = 2

On sait que le corps A apparaît périodiquement tous les 105 jours. Le corps B apparaî,t lui, tous les 81
jours. Au jour J0 l'astronome observe le corps A, 6 jours plus tard, ie J0 + 6 , il observe le corps B. Ainsi les
réapparitions, pour le corps A, vérient : J0 + 105u et pour le corps B : (J0 + 6) + 81v . On appelle J1 le jour
de la prochaine apparition simultanée des deux objets aux yeux de l'astronome. Ainsi on a :

J1 = J0 + 105u

J1 = (J0 + 6) + 81v

d'où J1 = J0 + 105u = (J0 + 6) + 81v et par conséquent :

J0 + 105u = J0 + 6 + 81v

d'où
105u − 81v = 6
On simplie par 3 :

35u − 27v = 2

Le couple (u; v) vérie l'équation 35u − 27v = 2. On en déduit donc que (u; v) est solution de (E1 ).

2. Résolution de l'équation (E1 ) :


a. Cherchons un couple d'entiers relatifs (x0 ; y0 ) solution particulière de (E2 ) :

35x − 27y = 1

On a P GCD(35; 27) = 1 donc l'équation (E2 ) admet des solutions.


En utilisant l'algorithme d'Euclide on a :
R0 = 35et R1 = 27
donc R0 = R1 + 8 ie R2 = 8
car 37 = 27 + 8
donc R1 = 3 × R2 + 3 ie R3 = 3
car 27 = 3 × 8 + 3
donc R2 = 2 × R3 + 2 ie R4 = 2
car 8 = 2 × 3 + 2
donc R3 = R4 + 1 ie R5 = 1
car 3 = 1 × 2 + 1
donc R4 = 2R5 + 0 ie R6 = 0
FIN DE L'ALGORITHME
On en déduit le tableau suivant :
n Rn Un Vn
1 8 35 27
2 3 27 8
3 2 8 3
4 1 3 2

1
Utilisons enn l'algorithme ascendant :
On pose a = 35 et b = 27 on a donc
8 = 37 − 27ie 8 = a − b
donc
3 = 27 − 3 × 8 ie 3 = b − 3(a − b) = 4b − 3a
donc
2 = 8 − 2 × 3ie 2 = (a − b) − 2(4b − 3a) = 7a − 9b
donc
1 = 3 − 1 × 2 ie 1 = (4b − 3a) − (7a − 9b) = 13b − 10a
alors

−10a − (−13b) = 1

On en déduit qu'une solution particulière de (E2 ) est le couple (x0 ; y0 ) tel que x0 = −10 et y0 = −13 .

b.
On a :
35(−10) − 27(−13) = 1 ie 2 × 35(−10) − ×27(−13) = 2 ie 35(−2 × 10) − ×27(−2 × 13) = 2
ie 35(−20) − ×27(−26) = 2
par conséquent on a u0 = −20 et v0 = −26 .

c.
Déterminons toutes les solutions de (E1 ) :
On a (u0 ; v0 ) avec u0 = −20 et v0 = −26 solution particulière de (E1 ) et P GCD(a; b) = 1. L'ensemble des
solutions de (E1 ) est donc l'ensemble des couples (u0 + kb; v0 − ka) avec k un entier relatif quelconque.
On en conclut donc que l'ensemble des solutions est l'ensemble des (x; y) tels que : x = −20 + 27k et y = −26 + 35k .

d.
Déterminons une solution permettant de déterminer J1 :
Il faut donc trouver un k tel que (x = −20 + 27k ET y = −26 + 35k) soient des nombres positifs. Il est
clair que pour des k négatifs, on aura toujours x et y négatifs. Pour k = 0 on a x = −20 et y = −26, ils sont
négatifs donc ce n'est pas bon. Pour k = 1 on a x = 7 et y = 9 ce sont des nombres positifs, les plus petits,
appartenant à l'ensemble des solutions de (E1 ) on en déduit que le couple (u; v) permettant de calculer J1 est
tel que u = 7 et v = 9 .

3. Calcul de la date du jour J1 :

a. Le nombre de n jours qui s'écouleront entre J0 et J1 et donné par la relation n = J1 − J0 .


On a d'après 1. J1 = J0 + 105u = (J0 + 6) + 81v par conséquent J1 − J0 = 105u = 6 + 81v .
On a u = 7 et v = 9 par conséquent :
n = J1 − J0 = 105 × 7 = 6 + 81 × 9 = 735.
Autrement dit, 735 Jours ce sont écoulés entre J0 etJ1 .

b. Déterminons la date exacte du jour J1 sachant que


-J0 := Mardi 7 décembre 1999
ET
-L'année 2000 est une année bissextile.

L'année 2000 est une année bissextile ie composée de 366 jours. Donc l'année 1999 est composée de 365
jours.
Le mardi 7 décembre correspond au 341 eme Jour de l'année 1999, il reste donc 365 − 341 = 24 Jours dans
l'année 1999, à J0 . Sachant que l'année 2000 compte 366 jours, on a 366 + 24 = 390 Jours, c'est à dire le 31
décembre 2001.
On sait qu'il s'écoule 735 jours entre J0 et J1 .
Donc 735 − 390 = 345Jours. Donc la date J1 correspond au 345 eme jour de l'année 2001. Autrement dit, 20
Jours avant le 31 décembre 2001 (On ne compte pa le 31 décembre). On trouve donc J1 : Le Mardi 11 décembre 2001 .

2
c. Calculons le nombre n1 de jours que l'astronome devra attendre jusqu'à le prochaine conjonction des
deux astres.
 Calculons tout d'abord le jour J2 où les astres se rencontreront, après la rencontre du jour J1 .
J2 se calcule pour k = 2 on a x = −20 + 27 × 2 et y = −26 + 35 × 2 ie x = 34 et y = 44. Par conséquent
u = 34 et v = 44 .
 Calculons le nombre n1 de jours s'écoulant entre J0 et J2 .
On a J1 = J0 +105u = (J0 +6)+81v donc J2 = J1 +105u = (J1 +6)+81v ie n1 = J2 −J0 = 105u−(J1 −J0 ) =
81v − (J1 − J0 )
d'après 3.a. n1 = J2 − J0 = 105u − n = 81v − n .
On a n = 735, u = 34 et v = 44, on a donc :

n1 = 105 × 34 − 735 = 81 × 44 − 735

=⇒ n1 = 2935

Par conséquent, l'astronome devra attendre 2935 jours avant la prochaine conjonction des deux astres.