Vous êtes sur la page 1sur 24
MCA Il a lessivé ses joueurs dans le vestiaire Charef : «Vous avez offert un
MCA
Il a lessivé ses joueurs dans le vestiaire
Charef : «Vous avez offert
un cadeau au NAHD !»
Aksas : «L’arrêt du championnat
n’est pas une excuse»
Dimanche 14 septembre 2014
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2765 PRIX 20 DA
USMBA 0 - JSK 2
Il a été enterré hier
«C’est pour toi, Albert !»
Adieu «Lion»
Ebossé !
Rial : «J’ai dit aux joueurs qu’il fallait
gagner pour honorer sa mémoire»
Khodja : «Je lui
dédie mon but»
USMA 2 - CRB 0
Grave accusation de Zvunka !
«L’arbitre aurait dû porter
une tenue rouge et noire»
Equipe nationale
Algérie-Malawi maintenu
officiellement à Blida
Gourcuff : «Commencer par deux victoires avec
l’Algérie était un défi personnel que je m’étais fixé»

CSC 4 - USMH 1

Boulemdaïs assomme les Harrachis

02
02
02 N° 2765 www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale Dimanche 14 septembre 2014 C’ est désormais officiel

N° 2765

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil Équipe nationale

Dimanche 14 septembre 2014

C’ est désormais officiel ! Le match Algé- rie - Malawi, comptant

pour la quatrième journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2015, qui aura lieu Maroc, se tien- dra comme prévu initiale- ment au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Après le dernier match face au Mali qui s’est tenu mer- credi passé dans cette même enceinte de Blida, la Fédéra- tion algérienne de football avait envisagé de délocaliser le match du Malawi à cause de la mauvaise organisation qui a régnée lors de ce match. Le président de la Fédération, Mohmed Raouraoua, était fou furieux contre les ins- tances de la wilaya de Blida et notamment le wali. Au cours de la réunion du BF, les res- ponsables de la FAF avait condamné avec vigueur ce qui s’est passé : «Le bureau fé- déral condamne avec vigueur l’immixtion des services de l’OPOW de Blida et de ses res- ponsables au plus haut niveau dans l’organisation des matches internationaux qui, comme le stipulent les règle- ments nationaux et internatio- naux, relèvent de la seule compétence de la Fédération algérienne de football. Cette ingérence manifeste a créé des perturbations dans l’organisa- tion du dernier match livré par l’équipe nationale face au Mali, tout comme, lors du match de la Supercoupe qui a opposé l’USMA au MCA. La FAF regrette que la salle de conférence ne réponde pas aux normes requises et ne permette pas aux journalistes et aux en- traîneurs de bénéficier des meilleures conditions de tra- vail. La FAF regrette que les billets livrés par l’imprimerie officielle dès le 4 septembre 2014 n’aient été mis en vente que la veille du match ce qui explique que la totalité des bil- lets n’a pas été écoulée. La pro- grammation des entraînements des équipes na- tionales et l’organisation des

Le wali de Blida a présenté ses excuses à Raouraoua

Algérie - Malawi maintenu officiellement à Blida

Raouraoua Algérie - Malawi maintenu officiellement à Blida matches internationaux sont du ressort de la FAF.

matches internationaux sont du ressort de la FAF. Les stades et leurs responsables doivent mettre à sa disposition tous les moyens et respecter les règle- ments nationaux et internatio- naux d’organisation.» Mais les choses se sont améliorées puisque le wali de Blida a pré- senté ses excuses à Mohamed Raouraoua. Les choses sont rentrées dans l’ordre et le match est maintenu officielle- ment à Blida.

Sellal serait intervenu pour calmer les esprits Le président de la fédéra- tion, Mohamed Raouraoua,

avait même fait savoir aux membres du bureau fédéral qu’un rapport a été établi et allait être envoyé au Premier ministre, Abdelmalek Sellal pour prendre les mesures qui s’imposent en prévision du match du Malawi. Selon une source autorisée auprès de l’instance fédérale, le Premier ministre a pris les choses en main et a réglé ce problème définitivement, surtout que Raouraoua avait menacé de délocaliser le prochain match (ndlr : contre le Malawi) dans une autre ville éventuellement Annaba ou Constantine. Ab- delmalek Sellal aurait même

eu une discussion avec le wali de Blida où il lui a demandé de faciliter la tâche à la FAF lors des matchs de la sélection nationale, puisque c’est la seule instance qui puisse maî- triser l’organisation des matchs, selon les règlements de la CAF et de la FIFA.

Le wali a reconnu les erreurs commises lors du match du Mali Concernant la discussion entre Raouraoua et le wali de Blida, une source crédible nous a révélé qu’elle a eu lieu dans un très bon climat. Le wali de Blida a reconnu les er-

reurs commises lors de l’orga- nisation du match Algérie - Mali. Tout d’abord, il y avait un problème de billetterie parce que l’opération de la vente des billets avait com- mencé tardivement. Raou- raoua et les membres du BF avaient aussi déploré le fait que les journalistes étaient entrés sur la pelouse en fin de match : «Les journalistes et photographes accrédités ne peuvent en aucun cas pénétrer sur la pelouse en fin de ren- contre. Cette pratique est assi- milé par les officiels CAF/FIFA à un envahissement de terrain et peut, par conséquent, en-

traîner des sanctions à l’encon- tre de la FAF et par consé- quent à l’équipe nationale. Ils doivent respecter les espaces délimités pour les médias (zone mixte, espaces délimités sur le terrain)». Un autre pro- blème s’était posé, à savoir la gestion de la tribune officielle et celle de la presse : «Il est à rappeler que la gestion des tri- bunes officielles et celle de la presse relève exclusivement de l’organisation de la FAF en ap- plication du protocole règle- mentaire édicté par la CAF et la FIFA». Les deux hommes ont donc réglé ce contentieux et tout est rentré à l’ordre.

La gestion du match du Malawi confiée à la FAF Selon nos informations, la gestion du match Algérie - Malawi sera confiée exclusi- vement à la fédération algé- rienne de football qui va coordonner son action avec les services de l’OPOW de Blida et la DJS de la wilaya. La vente des billets, la gestion de la tribune officielle et celle de la presse sera du ressort de l’instance fédérale. La FAF a ainsi eu le dernier mot dans cette affaire.

La rencontre aura lieu le 15 octobre à 20h30 Le match est donc main- tenu pour le 15 Octobre 2014. Le coup d’envoi sera donné à 20h30 heure locale, afin de permettre à la télévision na- tionale de retransmettre le match en direct, après le jour- nal télévisé de 20h. C’est à la même heure que le coup d’en- voi de la rencontre du Mali a été donné. Ainsi, c’est la fin du calvaire pour la fédération algérienne de football et pour Christian Gourcuff. Le sélec- tionneur national était in- quiet par rapport à cette question de domiciliation du match du Malawi, puisque les noms des stades de Constan- tine et d’Annaba ont été cités par la FAF. Hamza R.

Le dossier de Blantyre est désormais clos

Sadi et Zefzef à Bamako la semaine prochaine

clos Sadi et Zefzef à Bamako la semaine prochaine CAF, dont ils sont membres. Par ailleurs,

CAF, dont ils sont membres. Par ailleurs, nous avons appris d’une source autorisée auprès de la FAF, que cette dernière a fini les préparatifs du dé- placement de l’EN au Malawi suite au passage de Sadi et Mansouri à Blantyre.

Ils choisiront l’hôtel des Verts et régleront les différents problèmes Une fois à Bamako, Djahid Zefzef et Walid Sadi vont choisir l’hôtel où séjournera la sélection na-

Alors que les préparatifs ont été ficelés pour ce qui est du prochain déplacement de la sé- lection nationale au Malawi, à Blantyre, la fédération algé- rienne de football a déjà com-

mencé à penser au match du Mali. Lors de la réunion du BF, il a été annoncé qu’une déléga- tion de la FAF allait se rendre à Bamako pour préparer le der- nier match des éliminatoires, prévu le 19 novembre au stade du 26-mars de Bamako. Selon une source bien informée, le président de la FAF Mohamed Raouraoua, a confié le dossier à ses deux proches collaborateurs en l’occurrence Djahid Zefzef en sa qualité de vice-président de l’instance ainsi qu’à Walid Sadi, président de la commis- sion des équipes nationales. Selon une source bien informée, Mohamed Raouraoua a choisi ses deux collaborateurs, dans le but de ne rien laisser au hasard, dans la mesure où ils jouissent d’une très riche expérience dans l’organisation des séjours de l’EN en déplacement. Sachant que le match du Mali sera im- portant pour le classement FIFA et pour le tirage au sort de la phase finale de la CAN, et que l’EN aura déjà validé sa qualifica- tion bien avant ce match, Raouraoua a décidé de prendre le match très au sérieux et de mettre tous les moyens pour assurer un bon séjour à l’EN au Mali. Zefzef et Sadi seront au Mali la semaine prochaine. Selon notre source, ils devront être à Alger entre le 23 et le 26 septembre, soit après la fin des différentes réunions des commissions de la

tionale durant les 48 heures qu’ils passeront sur le sol malien. Selon nos informations, ils essayeront de trouver un hôtel à petite capacité dans le but de le réquisitionner en- tièrement et éviter tout contact avec les Maliens qui vont tout faire pour tenter de déstabiliser l’EN, surtout qu’ils n’arrivent toujours pas à digérer les nombreux revers face aux Algériens à commencer par la délocalisation du match aller des éliminatoires de la CM 2014, le refus de la CAF de délocaliser le match de mercredi passé, la qualifi- cation de l’EN en coupe du monde et enfin le dernier succès à Blida. Outre l’hébergement, Sadi et Zefzef vont régler le problème du trans- port en louant un bus qui sera mis à la disposition de l’EN ainsi que la disponibilité d’un terrain d’entraî- nement dans le cas où Gourcuff dé- cide de programmer une séance d’entraînement juste après l’arrivée de l’équipe à Bamako, étant donné que celle d’avant match aura lieu sur le terrain principal.

Mansouri ne fera pas le déplacement avec eux Contrairement au déplacement du Malawi où le manager général de l’EN, Yazid Mansouri avait accompagné Walid Sadi à Blantyre pour les préparatifs du séjour, Sadi sera cette fois-ci uniquement au côté de Djahid Zefzef. Le manager général de l’EN ne se dépla- cera pas à Bamako. Selon nos informations, il sera retenu pour le suivi des joueurs professionnels en compagnie de Chrsitian Gourcuff.

Hamza R.

professionnels en compagnie de Chrsitian Gourcuff. Hamza R. FAM a saisi la FAF Le match aller

FAM a saisi la FAF

Le match aller du Malawi confirmé pour le 11 octobre

La fédération algérienne de football a annoncé hier via son site Internet qu’elle a reçu correspon- dance de la part de son homologue du Malawi, l’informant du dérou- lement du match aller entre les deux équipes à Blantyre, le 11 oc- tobre 2014. La rencontre aura lieu au Kanuzu-Stadium de Blantyre, doté d’une pelouse synthétique.

L’EN aura droit à deux séances sur la pelouse principale Le programme du voyage des Verts à Blantyre devrait connaître un certain changement. Il était prévu à ce que l’EN parte à desti- nation de Blantyre le 9 octobre dans l’après-midi, mais finalement, l’EN pourra quitter Alger tôt le matin pour arriver au Malawi en milieu de journée. La cause est que l’EN aura droit à deux séances d’entraînement sur la pelouse prin- cipale du Kanuzu- Stadium qui est doté d’une pelouse synthétique. Les règlements de la CAF et de la FIFA obligent les fédérations hôtes à réserver deux créneaux d’entraî- nement à l’équipe adverse avant le match lorsqu’il se joue sur une pe- louse synthétique. H.R.

www.lebuteur.com JSK Coup de coeur N ° 2 7 6 5 03 Dimanche 14 septembre
www.lebuteur.com JSK Coup de coeur
www.lebuteur.com
JSK
Coup de coeur

N° 2765

03
03

Dimanche 14 septembre 2014

Albert Ebossé inhumé hier à Douala
Albert Ebossé inhumé hier à Douala

Vingt jours après son décès, l’attaquant Albert Ebossé a été inhumé hier soir dans son village natal à Douala. Le meilleur buteur de la Ligue 1 Mobilis la sai- son passée a perdu la vie lors du match de la deuxième journée de championnat après avoir été touché par un projectile. Transféré à l’hôpi- tal Aïn Naâdja pour une au- topsie, la dépouille mortelle du joueur a été rapatriée au Cameroun quelques jours plus tard, soit après l’arrivée de son frère Alex qui se trou- vait en France. Et comme au Cameroun applique à la lettre les traditions, Ebossé était

resté presque trois semaines à la morgue de l’hôpital mili- taire de Douala. Le corps a été levé vendredi soir avant de l’enterrer le lendemain vers les coups de 15h30. Toute sa famille était présente ainsi que le maillot de la JSK Les traditions au Came- roun sont claires. Lorsqu’une famille enterre l’un de ses proches, aucune personne étrangère n’a le droit d’y assis- ter. C’est d’ailleurs le cas à l’enterrement d’Albert Ebossé. Toutefois, il faut dire que le maillot de la JSK a été, lui aussi, présent en force à Douala. Cela prouve que les

Camerounais se sont tous at- tachés à cette équipe dont la- quelle jouait leur étoile montante. Les joueurs lui ont dédié la victoire face à l’USMBA Hier, les Canaris se sont donnés à 200 à l’heure pour empocher les trois points de la victoire face à l’USMBA et dédier par la même ce succès à leur équipier, Albert Ebossé. A peine la rencontre terminée, Mekkaoui a posté un message sur son Facebook dans lequel il dira : «Cette vic- toire est pour toi Ebossé. On ne t’oubliera jamais !» S. D

est pour toi Ebossé. On ne t’oubliera jamais !» S. D Ils se sont réunis hier

Ils se sont réunis hier matin devant le stade du 1 er -Novembre

Les supporters de la JSK crient à la hogra !

-Novembre Les supporters de la JSK crient à la hogra ! C’est un début de saison

C’est un début de saison très difficile pour la Jeu- nesse Sportive de Kabylie laquelle misait sur un début en fanfare après le recrutement de qualité qui a été réalisé lors de la période des transferts. Malheureuse- ment, tout est tombé à l’eau en l’espace de 90’ à l’oc- casion de la rencontre de la deuxième journée entre la JSK et l’USMA. Dernier match et dernier but pour Albert Ebossé lequel a été atteint par un projectile provoquant sa mort avant même d’arriver aux urgences. Alors la première sanction infligée au club a été de fermer le

stade du 1 er -Novembre pour quelques temps. Au mo- ment où le président Hannachi et les supporters atten- daient des sanctions légères vu que la JSK n’a rien avoir avec le décès d’Albert, la Ligue nationale de football a décidé de punir sévèrement le club qui a écopé de six mois à huis clos, jouer sans ses supporters même à l’extérieur durant toute la phase aller et la fermeture du stade du 1 er -Novembre jusqu’à la fin de saison. Des sanctions qui n’ont pas été du goût des supporters ka- byles lesquels crient à la hogra depuis quelques temps.

Pour eux, la JSK n’a rien fait pour mériter de tel sort et la mort d’Ebossé n’est qu’un cas isolé qui ne représente nullement les vrais amoureux du club. Et pour exprimer leur mécontentement, les fans ont organisé un sit-in devant le stade du 1 er- Novembre. Des banderoles et des pancartes ont été déployés tout en criant «Non à la hogra» de l’équipe qui a toujours représenté dignement l’Algérie.

Rendez-vous devant l’enceinte à 10h

Il était 9h et aucun supporteur de la JSK ne se trou- vait devant le stade du 1 er -Novembre. Pile à l’heure, les fans kabyles commençaient l’un après l’autre à arriver au point de rendez-vous. Ces derniers, avec des ban- deroles à la main, criaient : «Personne ne touche à la JSK !» Selon eux, il ne faut pas pénaliser le club avec des sanctions assez sévères.

Les ultras se sont rendus à Bel Abbes

L’une des décisions dont a écopé la JSK, c’est de jouer sans ses supporters même en déplacement. Mal- gré cette étonnante décision, les amoureux de la JSK, les ultras, se sont quand même rendus jusqu’à la ville de Bel Abbes pour soutenir leurs joueurs. Certes, ils n’ont pas été autorisés à accéder au stade. Malgré cela, ils ont insisté à souhaiter bon courage à leurs protégés.

Une autre marche grandiose est prévue pour mardi

Les supporters de la JSK présents hier devant le stade du 1 er -Novembre s’attendaient à plus d’affluence. Malheureusement, les ultras qui devaient participer à cette marche pacifique se sont déplacés à Bel Abbes pour encourager les joueurs même s’ils étaient au cou- rant qu’ils n’allaient pas être autorisés à accéder au stade. Ces derniers sont appelés à répondre présents

mardi prochain à partir de 13h devant le stade du 1 er - Novembre. Le moins que l’on puisse dire est que les fans ne sont pas prêts à se taire avant que les décideurs revoient les sanctions à la baisse.

«On n’oubliera jamais Ebossé !»

Les supporters de la JSK ne sont pas prêts à se taire ! Ces derniers qui se sont regroupés hier matin devant le stade du 1 er -Novembre répétaient tous la même phrase : «On n’oubliera jamais Ebossé ! Il res- tera toujours vivant dans nos cœurs. Ce ne sont pas les vrais supporters de la JSK qui l’ont tué.»

«Personne ne pourra nuire à la JSK»

Poursuivant leurs déclarations, les supporters qui au- raient été encore plus nombreux estiment que per- sonne ne pourra nuire à la JSK même si les sanctions

infligées sont trop sévères : «On ne s’attendait pas à de telles sanctions. C’est vraiment exagéré. Qu’est-ce

qu’a fait la JSK pour mériter tout cela ? A ne rien com- prendre !»

«Il n’est pas question de ne pas se déplacer avec l’équipe jusqu’à la fin de la phase aller»

Pour les amoureux de la JSK, il n’est pas question de rater toutes les rencontres de la phase aller comme l’a

annoncé le site officiel de la Ligue nationale de foot- ball : «Il n’est pas question de ne pas se déplacer pen- dant toute la phase aller avec notre équipe. On n’est pas prêts à accepter cette décision car nous allons sou- tenir à fond notre équipe. Il est hors de question d’abandonner notre équipe dans les moments diffi- ciles.»

Saïd D.

à fond notre équipe. Il est hors de question d’abandonner notre équipe dans les moments diffi-
à fond notre équipe. Il est hors de question d’abandonner notre équipe dans les moments diffi-
à fond notre équipe. Il est hors de question d’abandonner notre équipe dans les moments diffi-
04
04

N° 2765

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Dimanche 14 septembre 2014

Ligue 1 Coup d’œil Dimanche 14 septembre 2014 La victoire d’adieu à la mémoire d’Ebossé !

La victoire d’adieu

à la mémoire d’Ebossé !

C ’

est avec

un pin-

cement

au

cœur

pour

leur partenaire Ebossé, décédé lors de la seconde journée, que les Kabyles se sont déplacés à Sidi Belabbès. Les ca- marades de Ali Rial ont eu fort à faire pour surpasser leur deuil et arracher la victoire à la mémoire de leur défunt partenaire. C’est grâce à un but de Rial et de Khodja que les Kabyles ont ho- noré la mémoire d’Ebossé, enterré dans la matinée, mais aussi réalisé leur second succès cette saison, le 2e en dé- placement à l’Ouest après la 1re vic- toire face au MCO.

7’ sur un boulet de canon de Rial

Il n’y avait qu’à voir le capitaine Ali Rial avant le match pour voir toute la détermination des Kabyles avant le coup d’envoi de la partie. Le capitaine s’est réuni avec ses partenaires sur le terrain, leur demandant de faire de leur mieux pour réaliser la victoire à la mémoire de leur partenaire Ebossé. C’est le capitaine lui-même qui a mon- tré la voie à la 7’ de jeu. En effet, Del-

houm avait bénéficié d’un coup franc des 25 mètres et c’est Rial qui s’est chargé de le transformer grâce un boulet de canon qui a laissé le portier de l’USMBA impuissant.

40’ Khodja double la mise

Il faut dire que ce 1er but a donné des ailes aux Kabyles, qui ont dominé la rencontre de bout en bout. Très peu d’occasions ont été créées du côté de Belabbès, ce qui a laissé le champ libre aux Kabyles. Et à quelques minutes de la fin de la première période, plus pré- cisément à la 40’, l’attaquant, Yousef Khodja, a doublé la mise après une su- perbe accélération. L’attaquant kabyle a pris de vitesse le défenseur adverse avant de se retrouver dans une posi- tion qui n’a laissé aucune chance au portier adverse de réagir. Un second but qui a mis les Kabyles à l’aise avant la seconde période.

52’ arrêt exceptionnel de Doukha

A la reprise, les locaux ont jeté tout leur poids en attaque dans l’espoir de rattraper leur retard au score. Les hommes de Wallemme ont failli ré- duire le score à la 52’, lorsque Hocine Achiou a exécuté un coup franc cadré.

Le ballon aurait fini au fond s’il n’y avait pas eu un grand Doukha dans les buts. En effet, le portier kabyle a effec- tué un arrêt exceptionnel en dégageant le cuir en corner. Tout le monde voyait le ballon au fond mais Doukha en a décidé autrement.

56’ Khodja à deux doigts de plier le match

Cette première grosse alerte des lo- caux a resserré les rangs des Kabyles qui ont repris possession du ballon au milieu. Pour preuve, 4’ plus tard, c’est Yousef Khodja qui a failli doubler la mise après un premier but à la 40’ et le 3e pour son équipe. Se trouvant face au portier adverse, Khodja a choisi la décision de tirer au moment où il avait son partenaire Aïboud à ses côtés. Le ballon a été bien capté par le portier de Belabbès. Par la suite, le jeu s’est centré au milieu du terrain avec très peu d’oc- casions devant les buts. Les Kabyles ont fini par maintenir leur avance de 2 buts jusqu’au coup de sifflet final. Tou- tefois, la fin du match a été très émou- vante après que les joueurs Kabyles ont de nouveau pleuré la mort de leur par- tenaire Albert Dominique Bodjongo Ebossé ! Hamza Berkaoui

Benamara blessé

à la cuisse

Le latéral droit, Benamara, n’a pas pris part au match d’hier soir face à l’USMBA. Pour cause, le joueur a contracté une blessure de la cuisse la veille de cette 3e journée de Ligue 1 Mobilis. Au début, le coach n’a pas voulu tran- cher son cas, préférant attendre le diagnostic du médecin dans la matinée. Et ce n’est que le jour du match que Broos a pris sa décision.

Il a été écarté des 18 à la dernière minute

Benamara a donc été écarté à la dernière mi- nute de la liste des 18. On a fait savoir au joueur qu’il lui était impossible de prendre part au match, surtout que la douleur persistait.

Ihadjadene à la rescousse

Et pour faire face à cet imprévu de dernière minute, le technicien belge s’est vu dans l’obli- gation de faire appel au jeune Ihadjadene qui se trouvait avec les Espoirs à Oran. Le jeune Ka- byle a rallié le groupe dans la matinée afin d’ef- fectuer le déplacement par route avec les seniors à Belabbès.

Pas de supporters kabyles

Comme il fallait s’y attendre, les supporters de la JSK n’étaient pas présents hier soir au stade du 24- Février de Sidi Bel Abbès. Sanction- nés par la commission de discipline de la LNFP, les supporters de la JSK sont interdits de déplacement lors de la phase aller du championnat.

Zemiti s’occupe de la séance d’échauffement Et c’est l’entraîneur assistant, Farid Zemiti, qui s’est
Zemiti s’occupe de la
séance d’échauffement
Et c’est l’entraîneur assistant,
Farid Zemiti, qui s’est chargé de
diriger la séance d’échauffement
avant le coup d’envoi de la partie.
La séance en question a duré une
trentaine de minutes durant la-
quelle les joueurs se sont fait une
idée sur l’état de la pelouse.

USMBA

JSK

0 Stade : 24-Février (Sidi Belabbès) 2 USMBA : Jonatane, Yagheni, Affluence : moyenne Arbitres
0 Stade : 24-Février
(Sidi Belabbès)
2
USMBA : Jonatane, Yagheni,
Affluence :
moyenne
Arbitres :
Achouri, Amri,
Abdet, Basero, Cherifi, Benho-
cine, Achiou (Benai 79’),
Tchamy, Bouguèche (Niati 46’),
El Ogbi, Ghazali (Choubani 56’)
Entraîneur : Wallemme
Bougherara
Buts :
Rial (7’), Khodja
(40’) JSK
JSK : Doukha, Rial, Ben-
lamri, Mekkaoui, Ziti, Delhoum
(Meguehout 81’), Ferrahi, Raiah,
Fergane (Ihadjadene 81’), Mouley
(Aïboud 55’), Khodja
Entraîneur : Broos

Khodja fête son but à la Ebossé

Auteur du second but

pour son équipe, l’attaquant Yousef Khodja a fêté son but

à la Ebossé. Il est allé effec-

tuer une danse au poteau de corner de la même manière que ce qu’a fait le défunt ca- merounais après avoir mar- qué le but face à l’USMA. Une manière de dire que ce but a été dédié à sa mé- moire.

Les joueurs de la JSK en larmes à la fin du match

Difficile d’oublier un par- tenaire décédé devant eux après un match. C’est le sen- timent qu’ont partagé les joueurs de la JSK à la fin du match d’hier soir. Certains joueurs ont quitté le terrain en pleurs. Sachant que leur partenaire avait été enterré dans la matinée, la plupart des joueurs n’ont pu retenir leurs larmes. Un moment très émouvant !

Une minute de silence à la mémoire d’Ebossé

Avant le coup d’envoi de la

partie, une minute de silence

a été observée à la mémoire

du défunt Albert Ebossé. Une minute de silence par- faitement bien respectée par les supporters de l’USMBA.

Les joueurs des deux clubs ont joué avec un brassard noir

Comme il fallait s’y atten- dre, les joueurs kabyles ont joué avec un brassard noir à la mémoire d’Albert Ebossé, tué le 23 août dernier à la fin du match face à l’USMA. Mais ils n’étaient pas les seuls puisque, même leurs adversaires, en ont fait de même.

LE CHIFFRE

2

C’est incontestablement le chiffre de la journée qui correspond au nombre de victoires réalisées cette saison par les Kabyles. Après le succès d’Oran, les camarades de Ali Rial ont fini par s’imposer pour la seconde fois à l’extérieur.

È

TOP

Rial n’a pas fêté son but

Auteur d’un superbe but à la 7’ de jeu, l’attaquant Ali Rial n’a pas fêté son but. Idem pour ses parte- naires qui sont toujours en deuil pour leur partenaire Ebossé, qui a été enterré dans la matinée d’hier.

ses parte- naires qui sont toujours en deuil pour leur partenaire Ebossé, qui a été enterré

È

FLOP

Le commissaire au match interdit aux photographes d’accéder à la pelouse

Drôle de comportement

du commissaire au match

USMBA – JSK hier soir au stade du 24-Février en pri- vant les photographes de pénétrer sur la pelouse afin d’accomplir leur mission

convenablement. Pourtant, ils étaient tous munis de leur ordre de mission et de leur carte de presse. Pro- fessionnalisme dites-vous !

Doukha sous les applaudissements

A son entrée lors de la

séance d’échauffement, le por- tier kabyle, Azzedine Doukha, a été applaudi par les suppor- ters de l’USMBA. Un geste qui prouve que le portier kabyle jouit d’un grand respect.

a été applaudi par les suppor- ters de l’USMBA. Un geste qui prouve que le portier
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1 3 e journée USMBA-JSK N° 2765 05 3 e journée
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1
3 e journée
3 e journée
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1 3 e journée USMBA-JSK N° 2765 05 3 e journée CSC-USMH

USMBA-JSK

N° 2765 05 3 e journée CSC-USMH Bentoubal «Nous avons droit à la subvention de
N° 2765
05
3 e journée
CSC-USMH
Bentoubal
«Nous avons droit à la
subvention de l’Etat»
Dans une discussion avec Omar Bentoubal, le directeur général de la
SSPA/CSC, qui nous a amenés à faire le tour des sujets d’actualité, ce
dernier a notamment mis l’accent sur les problèmes quotidiens qu’il ren-
contre en matière de finances. Il a insisté dans sa discussion qu’il existe
une loi qui stipule qu’un club professionnel ouvre aussi droit aux subven-
tions de l’Etat tout comme un club amateur. A ce titre, il nous dévoile qu’il
vient de saisir les autorités de la wilaya et de la municipalité par écrit à ce
sujet. Il ajoute qu’il compte bien défendre les intérêts de son club et qu’il
n’y a pas que le club amateur qui ouvre droit à cette subvention. «La loi
existe et il faudra l’appliquer. J’ai adressé des correspondances aux
concernés, c'est-à-dire la wilaya et l’APC, et je suis dans l’attente de leur
réponse. Après cela, on verra ce qu’il y aura lieu de faire pour que notre
requête aboutisse.» Des propos de Bentoubal lequel attend également
quelques sous de la Fédération algérienne de football qui distribuera sa
quote-part de la Coupe du monde aux clubs algériens, notamment ceux
de Ligue 1 Mobilis qui comptent en leur sein des internationaux.
L. B.
Berthe s’entraîne
quotidiennement…
Contrairement à ses camarades
qui ont effectué une séance légère
consacrée exclusivement au volet
tactique, le défenseur central ma-
lien, Ousmane Berthe, ne s’est pas
arrêté de s’entraîner. Tout au long
de la semaine, il a été pris en
charge par le kiné de l’équipe en
étant soumis à des séances de ré-
éducation et de remise en forme.
Par la suite, le préparateur phy-
sique a pris le relais le week-end,
afin qu’il soit fin prêt à réintégrer
le groupe lors de la reprise de
lundi.
… et est impatient
de retrouver le stade
Hamlaoui
Même le joueur travaille d’ar-
rache-pied pour retrouver la forme.
Plus d’un mois sans compétition,
cela lui manque terriblement et il
semble impatient de retrouver les
terrains, comme il l’a laissé enten-
dre : «J’ai hâte de retrouver Ham-
laoui et les Sanafir qui me
manquent. Je vais essayer de sur-
monter cette blessure et travailler
davantage afin d’être prêt pour le
prochain match contre El Eulma.»
… il sera prêt contre
El Eulma…
Verra-t-on Bouba,
Berthe et Djeghbala
ensemble ?
Le programme spécifique qu’est
en train de suivre le Malien Ous-
mane Berthe lui permetrtra d’être
prêt à travailler cette semaine avec
ses camarades, en vue de préparer
le prochain match face au Moulou-
dia d’El Eulma. Garzitto compte
beaucoup sur Ousmane qui, asso-
cié au Camerounais Bouba, consti-
tue un mur infranchissable. En tout
cas, les deux joueurs ont prouvé
leurs capacités à évoluer ensemble
et à s’entendre à merveille. Avec
un match exceptionnel face au
CAB, Djeghbala est venu ainsi per-
turber les plans de Garzitto.
Avec l’excellente forme affichée
par Abdelmalek Djeghbala et le
duo Bouba-Berthe qui semble bien
marcher, ne verra-t-on pas ce trio
pour le prochain match ? Mainte-
nant que Garzitto semble détenir
trois défenseurs centraux très so-
lides, peut-être que Lucas retrou-
vera son poste d’origine qui est
celui de milieu défensif, à moins
qu’il le maintienne dans l’axe et
reste sur l’ancienne composition.
Cette question trouvera sa réponse
la semaine prochaine, avant même
la rencontre face aux Eulmis.
Ligue 1 Mobilis Résultats et classement de la 3 e journée JS Saoura CS Constantine
Ligue 1 Mobilis
Résultats et classement de la 3 e journée
JS Saoura
CS Constantine
MC Oran
USM Alger
MC El Eulma
USM Bel Abbès
NAHussein Dey
ASO Chlef
3-1
ASM Oran
4-1
USM El Harrach
2-0
RC
Arbaa
2-0
CR
Belouizdad
0-1
ES
Sétif
0-2
JS
Kabylie
1-1
MC
Alger
0-0
MO
Béjaia
Classement
Prochaine journée
USM El Harrach
CS Constantine
ASM Oran
MC Alger
ES Sétif
JS Kabylie
CR Belouizdad
RC Arbaa
MC
Oran
MC
El Eulma
MO
Béjaia
JS Saoura
NAHussein Dey
ASO Chlef
USM Bel Abbès
USM Alger

Dimanche 14 septembre 2014

Chlef USM Bel Abbès USM Alger Dimanche 14 septembre 2014 Yesli mécontent de ne pas avoir

Yesli mécontent de ne pas avoir joué

Non aligné lors de cette 3 e journée du championnat, le mi- lieu de terrain Kamel Yesli a, une nouvelle fois, fait parler de lui à la fin du match. Le Franco- Algérien était visiblement mé- content par la décision de son entraîneur. Toutefois, il n’a pas encore évoqué le sujet avec le coach, préférant laisser les choses telles qu’elles sont jusqu’à la reprise de l’entraîne- ment.

Des supporters kabyles ont fêté la victoire avec les joueurs

Interdit d’accès au stade, des supporters de la JSK sont restés en dehors du stade jusqu’au coup de sifflet final. Sachant que la JSK s’était imposée sur le score de 2 buts à 0, les suppor- ters kabyles ont attendu la sor- tie des joueurs pour fêter avec eux la victoire. Une scène qui a ému certains mais qui n’effacera tout de même pas le drame tra- gique du 23 août dernier.

«Gagnez le championnat pour Ebossé !»

Avant de prendre place dans le bus, les joueurs ont eu une

brève discussion avec les sup- porters, leur demandant de remporter le championnat pour honorer la mémoire d’Ebossé :

«Remportez le championnat pour Ebossé. Il a toujours rêvé de terminer la saison par un titre. Offrez-lui un titre à sa mé- moire.»

Pensée

Le 6 août 2014 nous a quittés à jamais Souad Aït Hamouda à l’âge de 50 ans. En ce douloureux événement, nous demandons à tous ceux qui l’ont connue d’avoir une pieuse pensée en sa mé- moire, priant Dieu de l’ac- cueillir en Son Vaste Paradis. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.

Hannachi

«On ne se taira pas sur les sanctions infligées à la JSK»

A la fin du match d’hier soir face à l’USMBA, le président kabyle, Moh-Cherif Hannachi, n’a pas mâché ses mots une nouvelle fois par rapport aux sanctions de

la commission de discipline. Le boss a fait

savoir que le club vient d’introduire un re-

cours auprès de la Ligue. Par la suite, il nous

a fait savoir qu’il attendait le retour de Raou- raoua au pays pour s’entretenir avec lui sur

le sujet, et s’attend, toutefois, à ce que la

sanction soit allégée.

«On vient d’introduire un recours et on attend à ce que la sanction soit allégée»

«Nous n’allons pas nous taire sur cette sanction. Il est clair que nous avons introduit un recours auprès de la Ligue pour obtenir nos droits. Il est clair que cette sanction est lourde et nous ne pouvons pas l’accepter. La JSK ne mérite pas ça. Nous ne sommes pas responsables de ce qui s’est passé et nous ne pouvons en aucun cas maîtriser tous les supporters.»

«J’attends le retour de Raouraoua au pays»

Avant d’ajouter : «J’attends le retour du président de la fédération, Raouraoua, pour m’entretenir avec lui sur le sujet. Je vais lui expliquer la situation. On attendra par la suite la décision de la fédération.»

«Les supporters de la JSK sont les meilleurs en Algérie»

«Je tiens à dire que nos supporters se

sont toujours bien comportés. Nous avons les meilleurs supporters d’Algérie et il ne faut pas que cette affaire salisse la galerie de

notre équipe. Ce n’est pas normal qu’on les prive de voir leur équipe favorite en cham-

pionnat. Je m’attends à ce que cette sanc- tion soit levée.»

«Les joueurs ont prouvé qu’ils avaient du cœur»

Revenant sur cette victoire, le boss nous dira : «Les joueurs sont à remercier. Ils ont prouvé qu’ils avaient du cœur. Malgré les jours difficiles qu’ils ont vécus, ils ont tout de même relevé la tête. De notre côté, nous avons fait de notre mieux pour rassembler tout le monde afin de repartir du bon pied.»

«On tranchera cette semaine la question de la domiciliation de nos rencontres»

Quant à la domiciliation des prochaines

rencontres de championnat, Hannachi nous dira : «Nous allons trancher cette semaine sur la domiciliation des matchs de champion-

nat. Nous sommes en train d’étudier l’option qui arrangerait tout le monde. Tout ce déci- dera dans les prochaines heures.»

H. B.

Broos «Je resterai jusqu’à la fin de la saison»

H. B. Broos «Je resterai jusqu’à la fin de la saison» Après une trêve de trois

Après une trêve de trois se- maines observée suite au décès tragique d’Albert Ebossé, touché par un projectile

cette rencontre. D’ailleurs, il a même tenu à féliciter ses joueurs : «Aujourd’hui, nous étions dans l’obliga- tion de réagir et de relever la tête. Nous avons assuré le plus important avec cette victoire. Pour ce qui est de mon avenir, certes, je voulais partir dans un premier temps car je n’avais pas l’habitude d’assister à des scènes de violences pareilles. Maintenant, je suis ici et

«Je remercie les joueurs pour

leur rendement »

Poursuivant ses déclarations, Broos a tenu à féliciter ses joueurs qui, selon lui, ont répondu positivement sur

le terrain en livrant un match d’hommes : «Je tiens à féli- citer mes joueurs pour leur rendement jugé excellent, car vous devez savoir que ce n’est pas facile de relever la tête, après tout ce qui s’est passé. Cette victoire est am- plement méritée. On la dédie à Ebossé. Maintenant, on doit rester sur cette lancée et enchaîner d’autres vic- toires.»

«Les sanctions m’ont surpris»

Interrogé par nos soins sur les sanctions dont a écopé

la JSK, le Belge estime que les décisions prises sont très sévères, du moment que la JSK n’a rien fait pour mériter tout cela. «Sincèrement, les sanctions m’ont étonné. Je ne m’attendais pas à ce genre de décisions. Désormais, tout le monde s’acharne contre la JSK.»

H. B.

le

23 août dernier,

je vais rester. Je terminerai la saison à la JSK !»

le

championnat

de Ligue 1 Mobilis

a repris vendredi

avec un match avancé ayant op- posé le NAHD au MCA. Hier, c’était au tour des au- tres équipes de jouer. En effet, la JS Kabylie, qui restait sur une défaite à domicile contre l’USMA (2-1) avait plus que

jamais besoin d’un bon résultat, notamment pour re- trouver le moral, après une période très difficile. Les coéquipiers du jeune Youcef Khodja l’ont fait ! Malgré

le fait que la partie ait été très palpitante, ils ont

quand même réussi à revenir avec les trois points en inscrivant deux buts par l’intermédiaire de Rial et Khodja. Un succès qui replace la JSK sur le podium avec six points. A la fin de la rencontre, nous nous sommes entretenus avec l’entraîneur en chef, Hugo Broos, qui estime que son équipe a bien réagi lors de

Hugo Broos, qui estime que son équipe a bien réagi lors de Les buteurs du match

Les buteurs du match parlent de la victoire

Rial «C’est pour Ebossé qu’on a gagné»

«Je suis vraiment touché et je ne trouve vraiment pas les mots pour décrire tout mon chagrin, après la disparition tragique de notre ami Albert Ebossé. Nous sommes toujours sous le choc. Et c’est pour lui que nous avons gagné aujourd’hui. Avant le match, j’ai parlé aux joueurs et je leur ai dit qu’il fallait arracher cette victoire à la la mémoire d’Ebossé.»

arracher cette victoire à la la mémoire d’Ebossé.» Khodja «Je voulais marquer pour Ebossé. Voilà qui

Khodja «Je voulais marquer pour Ebossé. Voilà qui est fait !»

«Je ne vous cache pas que je voulais vraiment marquer ce but pour le dédier à Ebossé. C’était comme un frère pour moi. Nous sommes vraiment sous le choc et nous ne réalisons toujours pas qu’il nous a quittés à jamais. C’est pour lui qu’on a gagné et j’espère qu’on remportera d’autres succès pour lui.»

H. B.

06
06

N° 2765

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Dimanche 14 septembre 2014

Ligue 1 Coup d’œil Dimanche 14 septembre 2014 Boulemdaïs, bourreau des Harrachis L es Constantinois ont,

Boulemdaïs, bourreau des Harrachis

L es Constantinois ont, dès le début du match, montré leur intention d'arracher les trois points. Ce qui fait que, d'emblée, ils ont pris

la direction du camp adverse. Soute- nus par leurs milliers de supporters, les joueurs locaux exerceront un pres- sing constant sur la défense harrachie qui résistera un quart d’heure avant de s'incliner sur une tentative du duo Re- mache-Samer, concrétisée par Bou- lemdaïs de la tête. Menés au score, les Jaune et Noir tentent de réagir. Mais ils feront face à la pression de l’équipe locale qui arrive à annihiler toutes les tentatives de Frioui et Abid. A la demi-heure de jeu, ce dernier a d’ail- leurs failli rétablir l’équilibre, mais il est bousculé à l’entrée de la surface de réparation. Les Harrachis réclament un penalty mais l’arbitre fait signe de jouer. Après cette action, les visiteurs vont encore une fois encaisser suite à un beau centre de Remache ponctué par un tir de Boulemdaïs qui signe un doublé. Surpris, les poulains d’Iaïche décident alors d'aller porter le danger dans le camp adverse. Ils se dirigeront

droit vers les buts de Cedric. Bou- mechra, Frioui et Abid dans leurs ten- tatives sèment la panique dans la défense du CSC mais sans grand dan- ger pour le gardien Cedric. Rassurés par leur acquis, les locaux font circuler la balle au milieu du terrain, mais n'hésitent pas à aller inquiéter Limane. De leur côté, les Harrachis monopoli- sent le ballon sans pour autant concré- tiser leur légère domination. La première mi-temps arrive et l’arbitre envoie les deux équipes aux vestiaires avec un avantage de buts pour le CSC. Durant la pause, Iaïche décide de changer de tactique. Constatant l'inef- ficacité du compartiment offensif, il procède à deux changements. Tiaïba remplace Frioui et Benaldjia entre à la place de Mebarki. Les Jaunes jouent bien et la ligne d'attaque bouge mieux. Les visiteurs se montrent plus entre- prenants mais toutes leurs tentatives échouent devant le gardien Cedric.

Boulemdaïs signe son troisième but

Les locaux reviennent en arrière mais procèdent par des contres. Sur l’une d’elles, Boulemdaïs parvient à rajouter

un troisième but d’une tête plongeante suite à un retrait au cordeau de Voivy. Au fil du temps, la domination des Jaune et Noir se fait de plus en plus in- tense. Mais ni les tentatives de Tiaiba, encore moins celles d’Abid n'arrivent à changer le score. Mais il faut dire que la défense du CSC s'est brillamment il- lustrée au cours de ce match. A un quart d’heure de la fin, Hadji parvient à corser la note suite à un contre mené par Voivy et concrétisé d’un tir puis- sant. Tellement puissant que Limane n’a pu que dévier la balle sur le poteau. Celle-ci s’en ira mourir au fond des fi- lets. La note est salée pour les visiteurs qui auront tout tenté afin de réduire le score.

Réveil tardif des Harrachis

Loin de se décourager, les poulains d’Iaiche obtiendront un penalty à la 80’ mais Boumechra, chargé de le bot- ter, rate devant Cedric. Dans le temps additionnel, Abid, qui a été tout au long de la rencontre un véritable poi- son, parvient à réduire le score pour son équipe qui s’inclinera malgré tout sur un score assez large.

Lamine B.

Iaïche «Les trois premiers buts ont été du style copié-collé»

«Les trois premiers buts ont été du style copié-collé» «Je suis un peu déçu par ce

«Je suis un peu déçu par ce résultat car on pou- vait largement faire mieux. Vous avez constaté que nous avons raté plusieurs occasions de but. Malheureusement, on a encaissé des buts avec les mêmes erreurs. On aurait dit que c’était du copié-collé. Vers la fin de la première mi-temps, il y avait penalty pour une faute sur Abid que l'arbitre a refusé. S'il avait accordé ce penalty, on aurait pu changer la physionomie du match.»

Garzitto «On a su comment prendre l'adversaire»

Garzitto «On a su comment prendre l'adversaire» «Je félicite mes joueurs pour ce large succès que

«Je félicite mes joueurs pour ce large succès que

je trouve amplement mérité. Dès le début, on avait saisi la façon de jouer de l'USMH. Cela nous a donné des idées. Dès l'entame du match, on a mis la pression sur notre adversaire dans son camp pour le pousser à l’erreur. On a profité des espaces sur les côtés pour concrétiser à deux re- prises. Après la pause, on a changé de stratégie, étant donné qu’on avait une avance de deux buts. On a procédé par des contres. Cette tac- tique nous a permis d’en rajouter deux autres et de remporter les trois points du match.»

Ziane Chérif : «Le score ne reflète pas la physionomie du match»

«D’abord, je pense qu’on ne méritait pas de per- dre par un tel score car, au vu de la physionomie de la rencontre, on a fait au moins jeu égal avec notre adversaire. Mais bon, le football est ainsi fait. On a encaissé sur des erreurs bêtes. Désor- mais, on doit tourner la page de ce match et en tirer les enseignements qui s’imposent. Nous de- vons corriger les erreurs qui ont été à l’origine de cette débacle.»autres et de remporter les trois points du match.» Ziane Chérif : «Le score ne reflète

Laïb veut apurer ses dettes avec les joueurs

Laïb compte apurer ses dettes avec certains joueurs. Le président tient à les régu- lariser au courant de cette semaine. Le premier res- ponsable de l'USMH espère toutefois trouver l'argent nécessaire pour leur payer le reste de leur dû, qui né- cessitera une enveloppe fi- nancière de 1,5 milliard de centimes au moins. Selon nos sources, l'argent dispo- nible dans les comptes ne suffit pas pour payer tous les joueurs. Cela fait que les di- rigeants de l'USMH vont devoir mettre la main à la poche, pour compléter l'en- veloppe financière réservée au paiement des mensuali- tés. Il s'agit, en fait, d'une cotisation des dirigeants qui leur permettra de réunir quelques centaines de mil- lions de centimes. Cette somme ajoutée à celle déjà disponible pourrait suffire au président pour se débar-

rasser de ce lourd fardeau.

Du renfort

en attendant

l'actionnaire

majoritaire

Alors que la direction ac- tuelle est en train de faire le forcing pour convaincre certains sponsors à venir renforcer les rangs des membres du conseil, d’au- tres s'activent à la recherche d'éventuels industriels pour les convaincre à venir en aide par le biais du sponso- ring. Par ailleurs, d'aucuns estiment que la meilleure façon d'intégrer le conseil administratif est d'injecter de l'argent dans les caisses du club et devenir action- naire majoritaire par l'achat d'une partie des actions. Cela évitera au club de per- dre du temps et permettra de ramener la sérénité au sein de l'équipe.

Lamine B.

CSC USMH 4 Stade : Hamlaoui (Constantine) 1 Affluence : moyenne Arbitres : Benbra- ham,
CSC
USMH
4
Stade : Hamlaoui
(Constantine)
1
Affluence :
moyenne
Arbitres : Benbra-
ham, Chebala,
Aloua
Avertissements :
CSC : Cedric, Remache,
Rouabah, Bencherifa, Djeghbala,
Bouba, Allag, Samer, Boulemdaïs
(N’day, 76’), Guerabis (Hadji 46’),
Voivy (Mesaadia 81’)
Entraîneur : Guarzitto
Bouba (32’), Voivy
(39’) (CSC) ; Abid
(30’) (USMH)
Buts : Boulemdaïs
(14’, 37’ et 53’),
Hadji (73’) (CSC) ;
Abid (90’+3’)
(USMH)
USMH : Limane, Laribi,
Ziane Chérif, Boulakhoua (He-
tabi 74’), Kenniche, Gharbi, Bou-
mechra, Aït Ouamar, Mebarki
(Benaldjia 46’), Abid, Frioui
(Tiaïba 46’)
Entraîneur : Iaïche
LE CHIFFRE
Les Harrachis
accusent l'arbitre
A la fin du match, les Har-
4
rachis étaient visiblement
très déçus de la prestation
de l'arbitre qu'ils accusent
d'avoir avantagé l'équipe lo-
cale. Tous les membres de
l'USMH présents au stade
Hamlaoui pensent qu'il est à
l'origine du mauvais résultat
de leur équipe. Ils repro-
chent au referee de les avoir
privés de deux penaltys.
Présence
remarquable des
Kawassir
Ce n’est pas la première
fois que les Harrachis s’in-
clinent à Constantine face
au CSC par un tel score.
Les Jaune et Noir ont déjà
été défaits lors de la saison
2010-2011 par 4-1. Et si on
remonte plus loin, les
Harrachis se sont inclinés
sur ce même score lors de
la saison 1998-1999
Toujours fidèles à leur
équipe, les supporters de
l'USMH n'ont pas hésité à
faire le déplacement à
Constantine pour l’encoura-
ger. Ils étaient quelques cen-
taines de fans harrachis avec
cinq grandes banderoles ac-
crochées au grillage à mar-
quer leur présence dans les
gradins du stade Hamlaoui.
TOP
Triplet de
Boulemdaïs
Contestation des
Harrachis après le
second but
S’il y a un joueur sur le ter-
rain qui s’est illustré au
cours de ce match c’est in-
contestablement Boumem-
daïs, l’attaquant du CSC
qui, avec son triplet, a large-
ment contribué au succès
de son équipe.
A la 37’, les Harrachis ont
longuement contesté la vali-
dité du second but. Ils re-
prochent au referee que
cette seconde réalisation ait
été entâchée d’une faute.
L’arbitre a eu beau expliqué
aux joueurs de l’USMH qu’il
avait appliqué la règle
d’avantage au joueur du
CSC, en vain. L’arbitre a dû
menacer certains joueurs
d’un carton pour que le jeu
puisse reprendre.
Aït Ouamar a joué
avec un masque
Bien que le médecin lui ait
prescrit un repos d’un mois
pour sa double fracture du
nez, Aït Ouamar a, malgré
tout, tenu à participer à
cette rencontre. Le milieu
harrachi a joué avec un
masque mais apparemment,
FLOP
Des chasubles
de marques
il semblait très gêné.
différentes
Une première pour
Voivy et Laribi
È
Le jeune attaquant mal-
gache du CSC, Voivy, a
connu sa première titulari-
sation cette saison. L’ab-
sence de Berthy a poussé
l’entraîneur, Garzitto, à
donner sa chance à Voivy,
son concurrent au même
poste. Il en est de même
pour Laribi, le jeune défen-
seur de l’USMH qui, lui
aussi, a connu sa première
titularisation. L’absence de
Mazari a contraint Iaiche,
l’entraineur de l’USMH, à
composer la charnière
centrale avec Ziane Chérif
et Laribi.
Tous les Sanafirs ont dû re-
marquer que les joueurs du
CSC se sont échauffés avec
des chasubles de marques
différentes. Certains por-
taient des chasubles de
marque KCS et d’autres
Macron. Cela ne devrait pas
échapper au nouvel équipe-
mentier du CSC.
U21 :
CSC 1 - USMH 0
Le match CSC-USMH comp-
tant pour le championnat des
U21 s'est soldé par la victoire
du Chabab de Constantine
par un score de 1 à 0 grâce à
un but réalisé à la 35' et une
légère domination de la for-
mation locale.
Lamine B.
È
www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

N° 2765

07
07

Dimanche 14 septembra 2014

d’œil Ligue 1 N° 2765 07 Dimanche 14 septembra 2014 Les Rouge et Noir sur leur

Les Rouge et Noir sur leur lancée

L e stade Bologhine a abrité hier en fin de journée le derby entre l’USM Alger et le CR Belouizdad, pour le

compte de la 3e journée du cham- pionnat professionnel de Ligue 1 Mo- bilis. La partie a été très disputée de part et d’autre, et chaque équipe cher- chait à confirmer son dernier succès face respectivement aux Canaris du Djurdjura à Tizi Ouzou pour les Rouge et Noir, et contre les Hamraoua pour les gars de Laâqiba. Au finish, le dernier mot est revenu aux Rouge et Noir qui s’imposent sur le score de deux buts à zéro. La première période a été très serrée et le jeu s’est concen- tré au milieu du terrain. Trois occa- sions sont à signaler durant le premier half. Deux du côté du CRB. Cherfaoui

de la tête, suite à un coup franc bien

botté par Amiri, rate le cadre à la 6’. A la 19’, Bougueroua voit son puissant tir passer légèrement à côté des bois de Berrefane. L’USM Alger a eu une seule action dangereuse, à la 38’, suite

à un coup franc bien botté par Belaili

à ras de terre, mais que le keeper de

Laâqiba, Boukacem, a pu dévier en corner. C'est sur ce résultat vierge qu'est sifflée la mi-temps. En seconde période, les Rouge et Noir n’atten- dront pas longtemps pour ouvrir la marque. Trois minutes après la reprise du jeu, la bande à Hubert Velud ob- tient un penalty suite à une main de Cherfaoui. Rabie Meah exécute la sentence et ouvre la marque au grand bonheur des supporters. Les gars de Laâqiba essayent de répliquer à la 51’

par Bougueroua, mais sans succès. Les Rouge et Noir reviennent à la charge à la 53’ par l’entremise de Fahem Bouazza, mais en vain. Mais ce n’est que partie remise. Continuant leur domination, les poulains de Vélud

sont parvenus à doubler la mise par le

rentrant Nadji qui reçoit un caviar de Boudebouda et de la tête signe le se- cond but à la 75’. Les Belouizdadis se ruent en attaque et se procurent deux occasions nettes de scorer dans les dernières minutes, surtout par Rebih à la 93’ qui voit son ballon repoussé par le poteau. Une victoire qui permet aux Usmistes de rester collés au pelo- ton de tête et confirmer leur dernier succès arraché à Tizi Ouzou face à la JSK.

Lamine Amimi

Nadji ouvre son compteur buts

L’attaquant des Rouge et Noir Nadji, qui était muet durant les deux matchs face à l’ES Sétif et la JS Kabylie, a ouvert son comp- teur buts hier lors du derby contre le Chabab. A la réception d’un centre de Bou- debouda, le rentrant Nadji surgit et d’une jolie tête dou- ble la mise. Un but qui va cer- tainement libérer le joueur et le transcender pour les pro- chains rendez-vous.

2 e but de Meftah sur penalty cette saison

L’arrière droit des Rouge et Noir, Moha-

med Rabie Meah, a inscrit hier son deuxième but de la sai- son. Le premier, c’était face à l’ES Sétif en égalisant pour son équipe, et cette fois en lui don- nant l’avantage contre le CRB. Pour la préci- sion, ces deux réalisations ont été sur penalty.

Velud : «Cette belle entrée en seconde période a tout changé»

«Vu la période d’arrêt du champion- nat, on s’attendait un peu à ce que les choses se passent de la sorte. Nous n’avons pas joué notre meilleur football, mais nous avons fini par remporter les trois points. Cette belle entrée en seconde période avait tout changé. Nous avons pu ouvrir le score, et, depuis, la rencontre avait changé de physionomie jusqu'à ce que nous mettions fin aux hostilités en ajoutant ce second but.»

Zvunka : «L’arbitre aurait dû porter une tenue rouge et noire»

«C’est vraiment dom- mage de perdre de cette façon et à cause d’un arbi- tre. Le referee aurait dû porter une tenue rouge et noire et non jaune, du moment qu’il a choisi son camp dès le début. D’ail- leurs, il a accordé un penalty inexis- tant pour l’USMA, et c’est malheureux de perdre de cette façon, car on avait bien la possibilité de re- venir à la maison avec un bon résul- tat. Mais le premier but a faussé nos calculs et a déboussolé mes joueurs.»

but a faussé nos calculs et a déboussolé mes joueurs.» Fahem retrouve le onze Fahem Bouazza
but a faussé nos calculs et a déboussolé mes joueurs.» Fahem retrouve le onze Fahem Bouazza
Fahem retrouve le onze Fahem Bouazza retrouve sa place de titulaire dans le onze usmiste
Fahem
retrouve le onze
Fahem Bouazza retrouve sa
place de titulaire dans le onze
usmiste après une longue ab-
sence. Le milieu de terrain
usmiste, blessé lors du match
de la Supercoupe d’Algérie face
au MC Alger, a dû attendre la
3e journée du championnat
pour retrouver les ter-
rains et la com-
pétition. Belaili
aligné d’entrée
Youssef Belaili, qui a débuté
les deux premiers matchs sur le
banc des remplaçants et qui a
été incorporé en cours de
jeu, avec un but à Tizi
Ouzou, offrant la vic-
toire à son équipe face à
la JSK, a joué d’entrée
hier face au CRB. Belaili,
l’ancien joueur de l’ES
Tunis, a cédé sa place vers la
fin de la rencontre à son équipier
Hocine El Orfi.
USMA CRB Stade : Omar Hamadi 2 Bologhine 0 USMA : Berrefane, Meah, Affluence :
USMA
CRB
Stade :
Omar Hamadi
2
Bologhine
0
USMA : Berrefane, Meah,
Affluence :
Moyenne
Arbitres : Tamen,
Boulfelfel et Ait
Amar
Avertissements :
Boudebouda, Khoualed, Chafai,
Bouchema, Koudri, Andréa,
Fahem (Seguer 74’) , Orinel
(Nadji 46’), Belaili (El Orfi 82’).
Entraîneur : Velud
Koudri (57’), Boude-
bouda (65’) Khoua-
led (75’) (USMA),
Djediat (25’), Si-
dhoum (44’), Cher-
faoui (48’) (CRB)
Buts : Meah (48’),
Nadji (75’) (USMA)
CRB : Boukacem, Nemdil,
Cherfaoui, Khoudi, Chebira,
Ngomo, Sidhoum (Hioune 70'),
Amiri, Rebih, Djediat, Bougue-
roua (Toumi 70’).
Entraîneur : Zvunka
LE CHIFFRE
Retour de Nemdil
Le joueur Nemdil qui a
été titularisé lors du premier
match de la saison et qui a
été écarté du onze rentrant
lors du second match, a re-
trouvé sa place de titulaire
hier face à l’USMA.
1
Khoudi retrouve
le onze
Le défenseur axial
Khoudi, qui a perdu sa
place de titulaire lors du
précédent match, s’est re-
trouvé à nouveau dans le
onze, lors de cette visite à
Bologhine. Khoudi a joué
dans l’axe de la défense.
En l’absence de Zemma-
mouche Mohamed La-
mine, blessé, c’est Mourad
Berrefane qui a été titula-
risé au poste de gardien de
but lors de ce derby contre
le CRB. Berrefane a réussi
une bonne partie et est
désormais un concurrent
de taille pour Zemma, et
sera certainement d’un
grand apport pour le reste
de la saison.
TOP
Première
titularisation de
Sidhoum
C’est une première pour
Sidhoum, qui fait son appa-
rition sous le maillot du
CRB cette saison. Sidhoum
a été donc titularisé par le
coach Zvunka.
Une banderole
à la mémoire
d’Ait Igrine
Amiri repositionné
sur le côté droit
de l’attaque
Les supporters du CRB
qui étaient nombreux hier
au stade Bologhine pour
soutenir leur équipe fétiche
ont accroché une banderole
à la mémoire d’Ait Igrine.
Evoluant comme relayeur
lors des deux précédents
matchs de son équipe,
Amiri a été repositionné par
le coach Zvunka, lequel lui a
confié le poste d’ailier droit.
FLOP
Les U21 du
Chabab
prennent une
raclée
Djediat face à ses
ex-partenaires
Lamouri Djediat, ex-
joueur de l’USM Alger, a re-
trouvé hier le stade
Bologhine et ses ex-parte-
naires. Djediat est passé ina-
perçu à son apparition sur
le terrain.
Les espoirs usmistes
n’ont pas fait dans le détail,
hier, au stade Bologhine en
ouverture du match de
leur équipe fanion. L’USM
Alger a réussi à battre le
CRB sur le score sans
appel de 4 à 0. Une victoire
qui confirme la différence
de niveau entre les espoirs
des deux équipes.
Une minute de
silence à la
mémoire d’Ebossé
È
Comme annoncé sur le
site de la Ligue de football
professionnel, toutes les
équipes de la Ligue 1 Mobi-
lis ont observé une minute
de silence, à la mémoire du
défunt Albert Ebossé dé-
cédé le 23 août dernier au
stade du 1er-Novembre de
Tizi Ouzou, lors du match
JSK-USMA. Hier lors du
derby et avant le coup d’en-
voi, les 22 acteurs ont ob-
servé une minute de silence
à la mémoire du Camerou-
nais qui a été inhumé, pour
rappel, hier à Douala.
Tarikat, Taraoui,
Obélé et Toumi
convoqués
Le staff technique du CRB a
convoqué hier quatre joueurs
pour la première fois de la sai-
son. Il s’agit des jeunes Tari-
kat, Taraoui et Toumi, ainsi
que l’Africain Obélé. Une pre-
mière pour les quatre joueurs.
Orinel préféré
à El Orfi
Le staff technique des
Rouge et Noir a préféré faire
confiance au joueur Orinel à
la place d’El Orfi. Pourtant, il
était prévu que Velud titula-
rise ce dernier au milieu aux
côtés de Koudri et Bouchema,
finalement c’est Orinel qui a
été aligné.
È
finalement c’est Orinel qui a été aligné. È Cherfaoui : «Je n’ai pas touché le ballon

Cherfaoui : «Je n’ai pas touché le ballon de la main»

«C’est malheureux de perdre à cause d’un arbitre. Le ballon ne m’a pas touché la main, bien au contraire, il m'a touché le dos. Je laisse l’arbi- tre avec sa conscience, car au- jourd’hui on aurait pu revenir à la maison avec au moins un point. Le premier but a influé sur le moral du groupe et on a perdu ce match à cause de l’arbitre.»

avec au moins un point. Le premier but a influé sur le moral du groupe et
08
08

N° 2765

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Dimanche 14 septembre 2014

Ligue 1 Coup d’œil Dimanche 14 septembre 2014 Une victoire qui retape le moral L e

Une victoire qui retape le moral

L e début de la première mi-temps est à l’avantage des locaux qui ont à cœur de prendre les trois points du match face à un adversaire qui, sans être un foudre de guerre, ne veut pas se découvrir, laissant le MCO

venir et tentant de timides incursions sans aucun danger pour le gardien Natèche. La première action est à mettre à l’actif du RCA à 5’ du début de la partie, le coup franc de Mokdad passe au-dessus de la transversale. Bezzaz réplique par une frappe qui passe à côté, suite à un service de Ber- radja. A la 25’, un nouveau coup franc est sifflé au profit des locaux. Merbah tire, le mur renvoie le ballon et revient dans les pieds de Merbah, mais cette fois, le cuir s’en va dans les décors.

A la demi-heure de jeu, Nekkache donne l’avantage à son équipe

A la 33’ exactement, un joli mouvement collectif est mené par le MCO. Nekkache ouvre le score sur un bon service de Zabiaa. Le but du MCO est inscrit au bon moment. Le score

en restera là, jusqu’au coup de sifflet de la mi-temps. Les vi- siteurs reviennent en seconde période avec l’idée de rattra- per leur retard. Ils jouent mieux qu’en début de match et obligent le MCO à revenir en défense pour sauver ses buts.

A la 54’, le RCA est à deux doigts de revenir à la marque,

quand Guislane fait un joli geste technique, sans réussir à tromper Natèche.

60’, expulsion de Toufik Belhacen

Après une heure de jeu, les esprits commencent à s’échauf- fer. L’avance des Hamraoua n’est pas importante et c’est à ce moment que le secrétaire général Toufik Belhacen s’énerve en raison des décisions qu’il juge intempestives. Il sera ex- pulsé du banc de touche et c’est à l’entrée du tunnel qu’il sui- vra la dernière demi-heure de la rencontre.

77’, les Oranais doublent la mise

Les Rouge et Blanc vont profiter d’un mauvais renvoi de la défense du RCA pour aggraver la marque. A la 77’, un coup franc est tiré par Merbah, Ali-Guechi met le plat du pied pour contrer la frappe mais contre toute attente, le ballon trompe le gardien Fellah et s’en va mourir au fond des filets.

82’, Mokdad rate par deux fois un penalty

L’Arbâa va tenter de revenir au score quand Aouina ac- corde un penalty à Mokdad, à la suite d’une faute d’un dé- fenseur sur le joueur de l’Arbaâ. Mokdad veut se faire justice lui-même. Il frappe une première fois et rate. Aouina décide de faire rejouer le penalty parce que l’arbitre estime que des joueurs du MCO ont pénétré dans la surface de réparation. Le même Mokdad décide de frapper encore une fois, mais au grand dam du banc de touche et des supporters de l’Ar- bâa, il ne réduira pas le score.

Amine Lamri

Cherif El Ouazzani :

«On jouera à El Harrach sans pression»

C’est un entraîneur soulagé que nous

avons abordé à la fin du match. Cherif El Ouazzani nous a dit de ce match :

«Cette victoire était attendue, elle va nous permettre de travailler dans la sé- rénité et de jouer à El Harrach sans pression. Je tiens à remercier mes joueurs. Ils étaient sous pression tout au long de la semaine. L’Arbâa est une équipe difficile à manier qui nous a posé beaucoup de problèmes. On a enfin ré- colté nos trois premiers points cette saison.»

enfin ré- colté nos trois premiers points cette saison.» Mekhazni : « Le problème de l’inefficacité

Mekhazni :

«Le problème de l’inefficacité se pose toujours»

Mekhazni explique la dé- faite de son équipe par l’inef- ficacité dont ont fait preuve ses joueurs devant les buts :

«Nous rencontrons le même problème de l’inefficacité de mes joueurs devant les buts. On a eu de nombreuses occa- sions. On va tenter de mieux revenir lors des prochaines sorties.»

On va tenter de mieux revenir lors des prochaines sorties.» Mecheri Bachir expulsé à la 87’
Mecheri Bachir expulsé à la 87’ Le match a connu deux expul- sions. Après celle
Mecheri
Bachir expulsé
à la 87’
Le match a connu deux expul-
sions. Après celle du SG du MCO,
l’arbitre a renvoyé Mecheri Bachir,
l’entraîneur adjoint du MCO. Il est
peu probable de retrouver ce beau
monde sur la main courante, lors
du déplacement au stade Lavi-
gerie d’El Harrach.

Le coach du MCO honoré par le Comité de supporters du RCA

La bonne saison réalisée par Cherif El Ouazzani sous les couleurs du RCA n’a pas été oubliée par le Comité de supporters du club de l’Arbâa. Ce dernier a tenu à ho- norer l’ancien entraîneur des Vikings lequel a reçu un maillot aux couleurs du RCA ainsi qu’un tableau.

Une standing-ovation lui a été réservée

Les quelque 300 supporters du RCA ont longtemps scandé le nom de Chérif El

Ouazzani, à la fin de la partie, lui réservant une standing-ovation. Ce qui a poussé le coach actuel du MCO à se déplacer vers la galerie du RCA pour la saluer à son tour. Pour rappel, le RCA, sous la houlette de Cherif El Ouazzani, a terminé le championnat de

la saison 2014 en haut du tableau.

MCO

2 Stade : Zabana (Oran) 0 Affluence : faible Arbitres : Aouina, Benaissa, Chenoua Avertissements
2 Stade : Zabana
(Oran)
0
Affluence : faible
Arbitres : Aouina,
Benaissa,
Chenoua
Avertissements :
Nekkache (33’),
Djadene (38’),
Merbah (81’)
(MCO) ; Daoud
(83’) (RCA)
Buts : Badèche
(33’), Ali-Guechi
(77’ csc) (MCO)
MCO : Natèche, Djadene,
Nessakh, Hamdadou, Merbah,
Benatia, Heriat, Berradja, Nek-
kache (Bel Abbes 90’), Bezzaz
(Bahloul 75’), Zabiaa (Larbi 67’)
Entraîneur : Cherif El Ouazzani
RCA : Fellah, Ali-Guechi,
Bensalem, Bouketouh, Zeddam,
Daoud, Yettou (Lemouadene 87’),
Mokdad, Bouaicha (Guislane
46’), Harouche (Bouderbane 76’),
Derfelou
Entraîneur : Mekhazni
LE CHIFFRE
Ouasti est venu
encourager ses
coéquipiers dans
le vestiaire
1
Le MCO enregistre le re-
tour d’un de ses anciens dé-
fenseurs. Il s’agit de Ouasti. A
33 ans, l’ex-joueur du RCR,
club qui vient d’accéder en
Ligue 2 Mobilis, n’a pas pu si-
gner son contrat dans les
temps. Ouasti devra attendre
le mercato de janvier 2015,
avant de se voir qualifier. En
attendant, il est venu, avant le
match, pour soutenir ses co-
équipiers. Ouasti a fait un
bref passage dans le vestiaire
du MCO.
C’est la première vic-
toire du MCO. Après des
débuts ratés face à la JSK
puis au CRB, les Oranais
sont revenus dans le
championnat.
TOP
Natèche arrête le
Baba ne peut pas
supporter la
pression
1 er
penalty, puis
celui retiré
Baba, le président du MCO,
ne peut plus supporter la
pression et comme son club
n’a pas la meilleure des en-
tames, le numéro un du club
On a voulu décerner le
top du match au gardien
du MCO. En plus de gar-
der sa cage vierge, Natèche
a arrêté les deux frappes de
a très vite disparu du stade.
Pourtant, on l’avait bien vu,
avant le coup d’envoi du
match.
MCO-OPOW,
rien ne va plus
Les dirigeants du MCO
étaient en colère. Un pro-
blème a surgi, à l’occasion de
la visite de l’Arbaâ à Zabana.
Le motif du différend entre
les deux parties est le nombre
d’invitations remises à la di-
rection du MCO par les res-
ponsables du stade.
50 invitations est un nombre
insuffisant disent les respon-
sables du club d’El Hamri. Ils
s’attendaient à recevoir au
moins 80 invitations.
Mokdad. Quand le joueur
du RCA a tiré la première
fois le penalty, Natèche a
plongé du bon côté et
sauvé ses buts. Aouina a
décidé de faire rejouer le
penalty et Mokdad a
changé de côté. Natèche ne
se fera pas avoir et sauvera
une seconde fois ses buts.
FLOP
Ali Guechi marque
contre son camp
Natèche et
Djadene, les
changements par
rapport au match
face au CRB
Cherif El Ouazzani a rema-
nié le onze du début de
match, par rapport au onze ti-
tulaire qui avait été aligné lors
de la 2 e journée du champion-
nat. Deux nouvelles têtes ont
fait leur apparition : Djadene
et de Natèche.
Malheureux Ali Guechi.
Le défenseur central du
RCA a marqué contre son
camp, au moment où son
équipe tentait de revenir
dans le match. Ali Guechi a
marqué involontairement
mettant les coéquipiers de
Nessakh à l’abri.
300 supporters de
l’Arbaâ dans le
virage nord
Belarbi sur le banc
de touche
È
Parmi les victimes de ce re-
maniement de l’effectif, le
portier Belarbi. Ce dernier
qui avait été aligné lors des
deux premières rencontres
s’est retrouvé sur le banc de
touche face au RCA. Un signe
de déception perceptible se li-
sait sur le visage du gardien.
En match d’ouverture, ce sont
les Espoirs de l’Arbaâ qui ont
remporté le match. Un seul
but marqué par Bourkoum a
permis aux gars du RCA
d’empocher les trois points de
Près de trois cent supporters
du RCA ont fait le déplace-
ment avec leur équipe.
Bruyants avant l’entame de la
rencontre, les gars de l’Arbaâ
se sont quelque peu calmés dès
l’ouverture du score par Nek-
kache. Ils ont du regretter le
penalty raté à la 82’ par Mok-
dad.
Fellah applaudi
par les Hamraoua
la victoire. A la mi-temps le
score était 0-1.
Fellah a connu un passage
au MCO. A son apparition de-
vant la tribune occupée par les
fans du MCO, le keeper de
l’Arbaâ a eu droit à une salve
d’applaudissements. Fellah a
répondu à ses supporters d’un
geste de la main en signe de
salut.
È
une salve d’applaudissements. Fellah a répondu à ses supporters d’un geste de la main en signe

RCA

www.lebuteur.com N° 2765 Ligue 1 09 Dimanche 14 septembre 2014 Coup d’œil MCEE ESS Stade
www.lebuteur.com
N° 2765
Ligue 1
09
Dimanche 14 septembre 2014
Coup d’œil
MCEE
ESS
Stade :
0
Messaoud-Zougar
1
MCEE
:
Ousserir,
Naâ-
Affluence :
moyenne
Arbitres :
Bichari, Salouadji,
Rachdi
Avertissements :
mane (Belkhitheïr 57), Oussalah,
Rachedi, Maiza, Bouterbiat (Ben-
tayeb 46’), Hamami (Kara 72’),
Abbas, Hamiti, Chenihi, Der-
rardja
Entraîneur : Goavec
Zeghidi (38’)
(MCEE)
Megatli (17’), Khe-
dhaïria (71’) (ESS)
But : Zyaia (65’)
(ESS)
ESS : Khedhaïria, Megatli,
Boukria, Demou (Aroussi 57’),
Mellouli, Legraâ, Djahnit (Zer-
rara 85’), Zyaia, Younès, Benyetou
(Belameiri 60’), Lamri
Entraîneur : Madoui
LE CHIFFRE
Madoui
«Une victoire
méritée»
200
De bon augure avant
le TP Mazembe
«Tout
d’abord, je
dirais un
grand bravo
aux joueurs.
Sincèrement,
je ne m’at-
tendais pas à
un tel match
de leur part,
Près de deux cent coura-
geux supporters de l’ESS ont
effectué le voyage à El
Eulma. Ils ne ménageront
pas leurs encouragements
aux camarades de Boukria
qui, le moins que l’on puisse
dire, ont tout fait pour ne
pas les décevoir.
O n se rendra coup pour
coup et cela dès l’entame
TOP
du match, avec une lé-
gère domination des lo-
eux qui
étaient courageux. Cette vic-
toire, après le dernier faux
pas, va faire le plus grand bien
sur le plan moral avant le choc
face au TP Mazembe.»
caux. Cependant, la
les gardiens de but
à l'honneur
première occasion fut à l’actif de Sétif. A
la 7', Zyaïa ne profitera pas d’une belle
ouverture de Djahnit. Ce dernier sera
encore passeur sur l’action suivante et
servira, à la 15e minute, Legraâ qui ra-
tera le cadre. La toute première tentative
eulmie aurait pu être la bonne. Hemami
servira Derrardja dont le centre-tir a
failli surprendre Khedhaïria à la 22'.
corner (62’). Legraâ, suite à un contre
profondément mené, ne sera pas plus
heureux à la 66' et il verra son tir passer
légèrement au-dessus de la transversale.
L'occasion suivante sera la bonne pour
l'ESS. A la 65', Zyaïa crucifiera Ousserir
des vingt mètres suite à un service de
Djahnit (0-1). Dix minutes plus tard,
Belameiri aurait pu bénéficier d'un pe-
nalty, après avoir été fauché alors qu'il
armait son tir.
Goavec
«Se remettre
à l’ouvrage
rapidement»
Ousserir d’El-Eulma et
Khedhaïria de l'ESS ont réa-
lisé un sans-faute au cours du
derby de la wilaya 19. Ils ont,
à plusieurs reprises, sauvé
leurs camps respectifs.
Quelle parade de
Khedhaïria
FLOP
Ousserir sauve les
meubles
Un peu plus tard, les occasions se suc-
céderont et seront pratiquement toutes
sétifiennes. On jouait la 29' quand
Lamri adressera un missile, suite à un
coup franc des vingt mètres. Ousserir
effectuera une superbe horizontale pour
dévier le cuir. Deux minutes plus tard,
Zyaïa, servi par Boukria, verra sa re-
prise de volée raser le poteau gauche
d'Ousserir, battu sur ce coup. Le keeper
sétifien, de son côté, sera à la parade, à
la 35e minute suite à un tir des vingt
mètres de Hemami. Le Sétifien Benya-
tou ratera l’immanquable quand il a été
bien servi à la 35' par Zyaïa et son tir
butera sur le gardien eulmi.
Ce dernier s’illustrera une minute pus
tard, en détournant miraculeusement
une reprise à bout portant de Zyaïa.
L’arbitre du match sifflera la fin de la
première mi-temps juste après que
Lamri ait perdu son duel face à Ousse-
rir. Le jeu s’animera en seconde période
et ce seront les joueurs de Sétif qui se
montreront les plus entreprenants. On
jouait la 50' quand Maïza sauvera sur sa
ligne un essai de Zyaïa.
Zyaïa fait taire le stade
Zougar
Les Eulmis ne seront pas en reste et He-
mami, après avoir reçu le ballon d’Ous-
salah, obligera Khedhaïria à étaler toute
sa classe pour met-
tre le cuir en
Les joueurs d'El Eulma auront une op-
portunité à la 83'. Hamiti adressera un
tir puissant à bout portant que Khe-
dhaïria déviera au prix d'une belle pa-
rade. A l'ultime minute, Maïza, monté
en attaque, perdra son duel face à Khe-
dhaïria. La fin du match sera sifflée sur
une petite victoire de l'ESS devant des
Eulmis qui peuvent se mordre les doigts
car ce ne sont pas les opportunités qui
leur manquaient.
«Je tiens à
féliciter les
deux équipes
qui ont fait
preuve d’un
fair-play
exemplaire
dans un
match im-
portant. Mes
Carton rouge pour
le public eulmi
K.L.
La famille du supporter
Hatem Eulmi rompt
le silence
La
date du 1er
novembre est toute
indiquée
Toujours dans le domaine des supposi-
tions, si l'ESS se qualifie pour la finale de la
LDC, les responsables du club choisiront sans
hésitation celle du 1er novembre. Celle-ci cor-
respond au 60e anniversaire du déclenchement
de la révolution. Les dates arrêtées par la CAF
sont celles qui se trouvent entre le 30 octo-
bre et le 2 novembre.
Hammar : «Si nous
sommes en finale de la
LDC, le terrain restera
à déterminer»
joueurs se
sont bien battus et méritaient
beaucoup mieux que cette dé-
faite. Quant à l’avenir, cet
échec ne va pas nous découra-
ger et nous allons nous remet-
tre à l’ouvrage. Le
championnat est encore long
et le MCEE jouera pour la
meilleure place possible au
classement.»
Au lieu d'encourager leur
équipe, les supporters du
MCEE ont passé le plus clair
de leur temps à insulter co-
pieusement les joueurs séti-
fiens et leurs homologues de
l'ESS. En plus de cela, les fans
du MCEE useront et abuse-
ront des fumigènes, ce qui
entraînera un arrêt de la par-
tie à la 85' pendant près de
deux minutes.
Le frère de Hatem Eulmi,
le supporter du MCEE qui
a été agressé la saison pas-
sée à Sétif, nous a rendu
visite dans notre bureau
régional de Sétif. On a
voulu, du côté de la famille
de Hatem, profiter de la
tenue du derby pour rap-
peler qu'aucune promesse
n'a été tenue. En effet, les
autorités, tout comme les
dirigeants de l'ESS et du
MCEE s'étaient engagés à
prendre en charge le jeune
Hatem. L'état de santé de
ce dernier s'est sérieuse-
ment dégradé et cela dans
une totale indifférence.
ment on veut
aider Hatem, on
n'a qu'à faciliter
l'obtention de son
visa.»
Une délégation
de 35 personnes
à Lubumbashi
Mellouli préféré
à Aroussi
La direction de
l'ESS s'engage à
lui apporter son
aide
l l
Pour le choc face au
L'attaque
du TP Mazembe
crache le feu
Le président
de l'ESS
nous dira
que pour le
moment, le
plus impor-
tant est de se
préparer pour
la double
confrontation
face au TP
MCEE, Madoui a voulu
Le président sétifien
nous a paru très af-
fecté par la situa-
tion vécue par le
supporter du
MCEE. «Cet acte
barbare n'aurait pas
été commis par le pire
Le TP Mazembe s’est largement im-
posé face au FC MK (5-0), jeudi passé
en match amical. Les Corbeaux boucleront
leur préparation à Lubumbashi dimanche
par la réception de Don Bosco en amical.
Les joueurs de Patrice Carteron poursuivent
Mazembe. Il
précisera que si l'ESS se qualifie
en finale, le terrain où l'équipe
évoluera restera à déterminer.
«Tout d'abord, nous devons faire
preuve de modestie. Nous ne
sommes pas encore en finale. Si
nous arrivons à passer le cap du TP
Mazembe, il est fort possible que
notre choix se portera sur le stade qui
abritera le match de notre équipe na-
tionale face au Malawi.»
s'appuyer sur une paire
axiale expérimentée. C’est
pourquoi il a préféré titulari-
ser Mellouli, qui revient tout
juste de blessure en lieu et
place du jeune Aroussi.
leur préparation intensive sans les interna-
tionaux concernés par les 2 premières
journées des éliminatoires de la CAN-
Lagraâ dans la
récupération
La liste des membres de la
délégation qui se déplacera
à Lubumbashi pour le
compte du match retour
face au TP Mazembe a été
arrêtée. Elle comporte 35
personnes, parmi elles les
autres membres du staff
technique et quatre diri-
geants. Les trois membres
du staff médical seront aussi
du voyage. En plus des
joueurs, la délégation séti-
l
l
Avec le retour de Bou-
2015.
kria à la compétition, le
«Juste un visa pour
la France»
Un
programme
copieux avant l'ESS
coach sétifien a quelque peu
remanié son équipe. C'est
ainsi que Lagraâ s'est avancé
d'un cran pour être dans la
récupération.
fienne comportera deux
journalistes dont le reporter
de radio Chaîne 1 Saïfi
Lamri et le fidèle supporter
Seddiki Hocine.
C'est un véritable SOS qu'a
lancé le frère de Hatem,
lors de sa visite dans notre
bureau de Sétif. «Nous ne
demandons pas l'aumône.
Il est vrai que toutes les
promesses n'ont pas été te-
nues. Nous nous sommes
arrangés pour transférer
Hatem en Tunisie, mais il
s'avère que son état néces-
site des soins en France.
Son dossier est prêt. Si vrai-
des criminels. Il est bien
sûr isolé. J'avais les
larmes aux yeux
lorsqu'on m'a décrit
l'état dans lequel
était ce supporter.
Avant les demi-finales de la Ligue des
champions de la CAF face à l'ESS, les
Corbeaux de Mazembe étaient jeudi passé
Le choix se fera entre
Hamlaoui et Tchaker
Appelez-le «le
Je prends de ses
nouvelles plusieurs
fois par jour et cela
par le biais de He-
rada. La direction
de l'ESS s'engage à
aider ce supporter et
lui apporter tout son
soutien.»
à Kamalondo face au FC MK, un pensionnaire
de D1 qu’ils avaient déjà rencontré en amical
et battu difficilement (2-1) dimanche dernier.
Déjà bien rôdés avec deux matchs amicaux
dans leurs jambes, les joueurs du TP Ma-
zembe, contrairement à leur prestation du
dimanche 7 septembre, n’ont cette fois-ci
pas laissé beaucoup d’espoir aux Kinois.
Le prochain rendez-vous pour les
Corbeaux en amical sera ce di-
manche, face au CS Don
Bosco.
Une chose est certaine, si l'ESS
arrive à se qualifier pour la finale
de la LDC, son équipe ne sera
pas autorisée à évoluer sur la pe-
louse de son terrain fétiche du
stade du 8-Mai. Cette enceinte ne
répond pas aux normes requises
pour ce genre d'événement. Il y a
de fortes probabilités pour que la fi-
nale aller, si l'ESS se qualifie, se joue
au stade Tchaker ou à défaut au stade
Hamlaoui de Constantine.
moineau»
l l Pour l'anecdote, le
coach eulmi Denis
Le président
de la ligue d'Illizi
représentera
la FAF
È
S. B.
Goavec s'est vu affubler du
surnom de «moineau» du
temps qu'il portait les cou-
leurs du stade de Brest. Son
travail de sape au niveau de
la zone intermédiaire lui a
valu ce surnom.
La FAF a désigné son repré-
sentant à Lubumbashi. Il
s'agit de Mansouri Bachir, le
président de la ligue d'Illizi.
Ce dernier a eu déjà à ac-
compagner l'ESS lors de
plusieurs campagnes afri-
caines.
È
10
10

N° 2765

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

Dimanche 14 septembre 2014

Ligue 1 Coup d’œil Dimanche 14 septembre 2014 Equitable dans l’ensemble ! E n appel, hier

Equitable dans l’ensemble !

E n appel, hier à Chlef, les

Béjaouis, qui restaient sur

un match nul à domicile,

n’ont pas raté l’occasion de

revenir au bercail avec le

point de nul qui consolide leur statut pour le moment, en attendant une confirmation lors des prochaines jour- nées. Les Chélifiens ont été les pre- miers à annoncer les hostilités. La première menace n’a pas tardé à arri-

ver puisqu’à la 8’, Zerdab a failli faire mouche, son tir croisé est passé de peu

à côté de la cage du gardien Salhi. Pi-

qués au vif, les Chéliffiens réagiront, mais par quelques rares actions. A la 12’, suite à un travail individuel Tedjar verra son tir dévié par le gardien Rah- mani. Faisant valoir son talent, le jeune portier du MOB a réussi à dé- vier la tête croisée de d’Obaje, à la 28’. On jouait la 32’, le gardien béjaoui, ti-

tularisé pour la première fois cette sai- son, se montrera intraitable sur une autre action de Tedjar, en déviant son coup franc en corner. La dernière oc- casion de ce premier half fut à l’actif de Rahal, à la 42’. Ce dernier, après un joli débordement sur le côté gauche, réussit à mettre dans le vent deux dé- fenseurs, avant d’enchaîner par un tir qui passe au-dessus de la barre trans- versale. C’est sur un score vierge que le directeur de jeu mettra fin à la pre- mière mi-temps.

Deuxième mi-temps, rebelote !

De retour des vestiaires, les Chéliffiens essayent de porter le danger dans la zone adverse. Les occasions les plus sérieuses sont à mettre à l’actif des poulains d’Ighil qui ont raté une occa- sion en or, à la 51’, lorsque Hedouche,

seul face à Rahmani, n’a pas trouvé mieux que de tirer à côté. Zerdab ré- plique, sa balle bien enveloppée a failli finir sa course au fond, à la 55’. A la 73’, la défense chélifienne a failli com- mettre l’irréparable, lorsque Zerdab profitera d’une mésentente entre le gardien Salhi et Lakhdari pour tirer vers les bois, mais Badarou sauve sur sa ligne. À la 80’, à la suite d’une contre-attaque orchestrée par Sidibé, la balle atterrit chez Sayeh qui tire en force, mais le gardien de but Salhi capte le ballon en deux temps. Par la suite, les deux équipes se contenteront de quelques incursions, sans grand danger. C’est sur ce score vierge zéro partout que s’achève cette rencontre. Le MOB rentre à la maison avec un précieux point qui confirme sa bonne santé en ce début de saison.

Ahmed F.

Ighil : «On traverse une crise de résultats» «Je pense qu’on pouvait aspi- rer à
Ighil : «On traverse
une crise de résultats»
«Je pense qu’on pouvait aspi-
rer à mieux lors de ce match.
Il ne faut pas oublier qu’on a
joué devant une très bonne
équipe de Bejaïa bien organi-
sée, notamment en défense.
Ce qui nous a posé beaucoup
de problèmes. On a essayé de
marquer très tôt dans le
match, on a dominé la pre-
mière période, mais la der-
nière touche nous a fait
défaut. C’est un passage à
vide. On est en crise de résul-
tats, mais cela ne va nous dé-
courager pour autant. On
doit se battre encore et tou-
jours afin de sortir de cette
mauvaise passe.»
Il a salué Amrani
Boulahia écarté des dix-huit
Avant le coup d’envoi de la
rencontre, le coach du MOB
et son homologue chélifien
étaient tout heureux de se re-
voir. Les deux hommes, qui
entretiennent de très bonnes
relations, ont profité de ces
retrouvailles pour se remé-
morer quelques moments
des années passées, avant de
se donner l’accolade.

Pour le match d’hier face au MOB, le coach chéliffien, Meziane Ighil, a décidé d’écarter le défenseur Amine

Salhi retrouve les bois Le onze rentrant de l’ASO a connu la titularisation du gardien
Salhi
retrouve
les bois
Le onze rentrant de l’ASO a
connu la titularisation du gardien
Salh. Cela faisait deux matchs, en
effet, qu’il n’a pas figuré dans
l’équipe-type des Rouge et Blanc.
Salhi a réussi donc à détrôner
son concurrent Daïf qui a
été relégué sur le banc,
hier.
Deux
jours de repos
Le staff technique a accordé
deux jours de repos aux
joueurs, afin qu’ils puissent récu-
pérer, après trois semaines de tra-
vail. Ighil mise sur cette halte afin de
retrouver un groupe en forme
mardi prochain pour entamer la
préparation du match de la JSK
qui est aussi très important
pour la suite du par-
cours.

Obadji reconduit

Boulahia de la liste des dix-huit. Le joueur en question

a été remplacé par le jeune Espoir Nâas Araba qui sorti une belle prestation, hier.

Une première

pour Lakhdari

Adel Lakhdari vient de jouer hier son premier match de la saison, et dans le onze en plus. Après son ab- sence aux deux premières rencon- tres de cet exercice en raison d’une blessure à la cuisse qu’il a contrac- tée en Turquie, Lakhdari s’est vu offrir une occasion en or pour consolider sa place de titulaire.

Hamzaoui et Salah dans les tribunes

Le troisième keeper de l’équipe Amar Hamzaoui était hier dans les tribunes pour suivre le match de son équipe, lui qui n’a pas été re- tenu pour le match du MOB à cause de son retour tardif de bles- sure. C’est aussi le cas de Salah qui était en sélection des U21 et attend toujours d’être sollicité après une convalescence qui aura duré six mois.

Titularisé lors du premier match et remplaçant lors du second face au MCA, le jeune ailier droit africain de l’ASO, Obadji Juchoua, a été re- conduit, hier, par le coach Ighil qui semblait très satis- fait du rendement de son joueur qui a laissé une bonne impression lors des deux premières rencontres qu’il a jouées avec sa nouvelle équipe.

Plus

que deux

matches

pour Zaoui

Le capitaine de l’équipe Samir Zaoui, suspendu hier face au MOB, a

purgé l’un des trois matches. L’ASO n’ayant pas fait appel pour que cette sanction soit levée, le joueur devra encore patien- ter, avant de revenir. Il a suivi le match d’hier des tri- bunes, laissant sa place à Lakhdari dans l’axe.

Messaoud relégué sur le banc

Titularisé lors des deux der- niers matchs de son équipe, Mohamed Mes- saoud a occupé le banc des remplaçants, lors de la rencontre d’hier contre le MOB. Le joueur est resté donc sur le banc tout au long du match, pour la pre- mière fois cette saison. C’est

Hedouche qui l’a remplacé face aux Mobistes.

ASO MOB 0 Stade : Boumezreg (Chlef) 0 Affluence : faible Arbitres : Boukhalfa, Hallam,
ASO
MOB
0 Stade : Boumezreg
(Chlef)
0
Affluence :
faible
Arbitres :
Boukhalfa, Hallam,
Zerhouni
Avertissements :
ASO : Salhi, Nâas Araba,
Zazou, Badarou, Lakhdari,
Zaouche, Tedjar, Obaje (Mes-
saoud 46’), Meliani (Boussaïd
52’), Deham, Hedouche (He-
diouche 64’)
Entraîneur : Ighil
Ballo (18’), Ham-
zaoui (25’), Benali
(67’) (MOB)
MOB : Rahmani, Aguid,
Benali, Mebarakou, Messaoudi,
Ferhat, Sidibé, Rahal (Yaya 80’),
Hamzaoui, Zerdab, Ballo (Sayeh
67’)
Entraîneur : Amrani
LE CHIFFRE
La sécurité
renforcée au
stade Boumezrag
3
l l A l’occasion du
match d’hier
entre l’ASO et le MOB, les
autorités locales ont dé-
ployé un important service
d’ordre, en raison de ce qui
s’est passé il y a presque un
mois au stade du 1er -No-
vembre de Tizi Ouzou.
C’est ainsi que la sécurité a
été nettement renforcée,
particulièrement dans les
tribunes, afin d’éviter
d’éventuels débordements.
C’était l’anarchie
dans la tribune
officielle et celle
de la presse
Pour le match d’hier
entre l’ASO et le MOB, on
retiendra le chiffre 3. C’est
le nombre de contre-per-
formances enregistrées
par l’équipe de l’ASO
Chlef en ce début saison.
En effet, en plus du faux
pas d’hier face au MOB,
la formation de l’ASO a
perdu aussi son dernier
match face au Mouloudia
d’Alger, après avoir
concédé un nul lors de la
première journée à Chlef
contre la JSS.
l l Les responsables du
stade Boumezrag et
les organisateurs étaient
dépassés, hier, par l’en-
gouement qu’a suscité le
match. Pour preuve, on a
noté une très mauvaise
gestion à tous les niveaux.
Les officiels ont eu du mal
à accéder à la tribune qui
leur a été réservée, tout
comme les journalistes,
lesquels ont éprouvé les
pires difficultés à couvrir
la rencontre.
TOP
Rahmani,
le sauveur
Une minute
de silence à la
mémoire d’Ebossé
Dans ce match qui n’a pas
atteint les cimes, le jeune
gardien du MOB, Cham-
seddine Rahmani, a ho-
noré comme il se doit sa
première titularisation
avec sa nouvelle équipe. Il
a d’ailleurs été d'un grand
apport dans le résultat réa-
lisé par son équipe face
aux Chéliffiens, grâce à ses
interventions.
l Une minute de si-
l
lence a été observée,
È
hier, au stade Boumezrag,
à l'occasion de cette ren-
contre, à la mémoire de
l’attaquant camerounais de
la JSK, Albert d’Ebossé,
décédé à l’issue du match
JSK-USMA. Par ailleurs,
une banderole était accro-
chée par les incondition-
nels Chéliffiens qui ont
affiché leur soutien à la fa-
mille du défunt.
Badarou-
Lakhdari, une
FLOP
paire centrale
inédite
l l Pour cette affiche
contre le MOB, Me-
Mauvaise
organisation au
stade Boumezrag
ziane Ighil a aligné une
paire centrale inédite com-
posée de Badarou et Lakh-
dari. Le coach de l’ASO a
dû convertir Badarou en
axial, suite à la défection
de plusieurs défenseurs,
notamment celle de Zaoui
toujours suspendu. La
charnière centrale a tenu
bon durant tout le match.
Ahmed F.
Les responsables du
stade Boumezrag ainsi que
les organisateurs ont été
dépassés, hier, par l’en-
gouement qu’a suscité le
match. Les officiels ont eu
du mal à accéder à la tri-
bune qui leur a été réser-
vée, tout comme les
journalistes, lesquels ont
éprouvé les pires difficultés
à couvrir la rencontre.
È
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil N° 2765 11 Dimanche 14 septembre 2014 Amrani «Il y
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2765

11
11

Dimanche 14 septembre 2014

Amrani «Il y avait de la place pour une victoire»

Premières titularisations de Rahmani et Rahal Le jeune gardien de but du MOB, Chamseddine Rahmani,
Premières titularisations
de Rahmani et Rahal
Le jeune gardien de but du MOB, Chamseddine
Rahmani, qui a été retenu pour la seconde fois
cette saison, à l’occasion du match d’hier face à
l’ASO, a enregistré sa première apparition dans
le onze rentrant du coach Amrani. C’était aussi
le cas pour Fawzi Rahal qui a retrouvé sa place
de titulaire, hier, en prenant la place de Yaya sur
le flanc gauche de l’attaque.
Mebarakou hérite du brassard
«On est venus ici à
Chlef pour décrocher le
meilleur résultat possi-
ble. Nous sommes très
contents d’avoir arraché
ce point du nul devant
cette bonne équipe de
l’ASO. Ce qui aura un
impact positif sur mes
joueurs. On a su com-
ment gérer la partie,
notamment en seconde
période, grâce à une
meilleure occupation
du terrain. Ce point est
positif pour nous, mais
je pense qu’il y avait de
la place pour faire
mieux, car on a raté
plusieurs occasions de
scorer.»
biance du stade où il a
passé cinq ans de sa
carrière d’entraîneur et
où il a pu arracher avec
l’ASO un titre de Coupe
d’Algérie et une troi-
sième place au classe-
ment.
En l’absence de Nassim Dehouche, le capitaine
habituel de l’équipe béjaouie, hier face à l’ASO,
suite au décès de sa grand-mère, c’est le défen-
seur axial Zidane Mebarakou qui a été choisi
par le staff technique pour porter le brassard de
capitaine d’équipe, pour la première fois cette
saison.
U21 : ASO 2 - MOB 0
Il a procédé
à trois
changements
En ouverture du match des seniors, les Espoirs
de l’ASO ont battu ceux du Mouloudia de Béjaïa
par deux buts à zéro. C’est la première défaite
des Béjaouis qui ont pourtant réussi un bon
début de saison en ayant enregistré deux vic-
toires de suite.
Les
retrouvailles
avec le stade
Boumezrag
L’ex-driver de l’ASO
Abdelkader Amrani
était hier de retour à
Boumezrag pour af-
fronter l’ASO. Le coach
mobiste était très heu-
reux de retrouver l’am-
Pour le match d’hier,
l'entraîneur béjaoui,
Abdelkader Amrani, a
opéré trois change-
ments sur son équipe-
type par rapport au
onze aligné lors du
match face à la JSS. Le
premier changement
concernait le gardien
Zaïdi qui a été remplacé
par le jeune Rahmani.
Le coach béjaoui a dé-
cidé aussi de changer
son milieu en incorpo-
rant Sidibé en rempla-
cement de Dehouche,
et Rahal à la place de
Yaya qui a débuté le
match sur le banc, hier.
A.F.
Publicité

Sidibé remplace Dehouche à la récupération

Absent pour des rai- sons évoquées plus haut, le capitaine bé- jaoui, Nassim De- houche en l’occurrence, qui a joué les deux pre- mières rencontres de son équipe face au NAHD et à la JSS, a été remplacé, hier, par le Malien Sou- maïla Sidibé, à la ré- cupération. A signaler que c’était la première titularisa- tion du Sidibé cette saison, après avoir loupé les deux pre- mières rencontres suite à sa blessure au genou contractée lors du stage estival en Tunisie.

au genou contractée lors du stage estival en Tunisie. Les Crabes en force à Boumezrag Malgré

Les Crabes en force à Boumezrag

Malgré le déplace- ment périlleux à l’ouest du pays face à l’ASO, les supporters du MOB se sont ren- dus jusqu’à Chlef hier pour encourager leur équipe. Plus de 500 fans des Vert et Noir ont, en effet, pris place dans les travées du stade Boumezrag, donnant de la voix durant toute la partie.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D'AIN TEMOUCHENT DAIRA D'EL MALEH COMMUNE DE CHAABAT EL
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'AIN TEMOUCHENT
DAIRA D'EL MALEH
COMMUNE DE CHAABAT EL LEHAM
AVIS DE RECRUTEMENT
Le président de l'assemblée populaire communale de chaabat el leham lance l'ouverture du concours
de recrutement dans le grade suivant :
Nombre
Mode de
Conditions
Structure
Autre
De Poste
Grade
recrutement
D'accès
Spécialité
D'affectation
conditions
ouverts
Les titulaires
d'une
licence
Administrateur
Concours
d'enseignement
territorial
sur titre
supérieur on
d'un Titre
reconnu
équivalant
Sciences juridiques et
administratives, sciences
économiques, sciences
financières, sciences
commerciales, sciences
de gestion option mana-
gement, sciences poli-
tiques et relations
internationales, sociolo-
gie du travail, psycholo-
gie du travail, sciences de
la communication ci de
l'information, sciences
islamiques option charia
et droit
Selon
les besoin
03
de la
mairie
Le dossier de candidature doit comporter les documents suivants :
-
Une demande manuscrite ;
-
Une copie conforme légalisée de la pièce d'identité nationale ;
-
Une copie du titre ou du diplôme exigé, auquel sera joint le relevé de notes du cursus de formation ;
-
Une fiche de renseignements, dûment remplie par le candidat ;
-
Deux (02) enveloppes timbrées avec adresse ;
Les candidats définitivement admis seront, préalablement, à leur nomination dans les grades
et emplois postulés, invités à compléter leurs dossiers administratifs par l'ensemble des autre
documents dont notamment :
-
Copie du document justifiant la situation du candidat vis-à-vis du service national, certifiée conforme
à l'original par l'institution ou l'administration organisatrice du concours,
-
Extrait du casier judiciaire n°03 en cours de validité ;
-
Certificat de résidence ;
-
Extrait de l'acte de naissance n°13 ;
-
Certificats médicaux justifiant la capacité du candidat à exercer les missions afférent au grade exigé :
-
Deux (02) photos d'identités ;
Les attestations de travail justifiant l'expérience professionnelle du candidat, dans la spécialité. Celles-ci doi-
vent être dûment visées par l'organe de sécurité sociale, pour l'expérience acquise dans le secteur privé ;
-
-
Une attestation justifiant la période de travail exécuté par le candidat dans le cadre du dispositif d'insertion
professionnelle ou sociale des jeunes diplômes avec précision du poste occupé s'il ya lieu ;
-
Tout document justifiant le suivi du candidat d'une formation supérieure au diplôme exigé dans La spécialité
le cas échéant ;
-
Tout document justifiant les travaux et les études réalisés par le candidat dans la spécialité le cas échéant ;
Une fiche familiale, pour les candidats mariés.
les dossiers seront déposés : au niveau de l'APC de CHAABAT EL LEHAM (Bureau du personnel), dans un délai
de 15 jours à partir de 'la première parution du présent avis
Observation : tout dossier incomplet ou arrivé hors délais d'inscription ne sera pas pris en considération.
-
Anep : 31013765 / Le Buteur du 14-09-2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIOUE ET POPULAIRE

WILAYA DE TIARET DAIRA DE MAHDIA COMMUNE DE MAHDIA

A VIS DE PROROGATION DE DELAI

Conformément aux dispositions de l'article 50 du décret Présidentiel n° 236/10 du 07/10/2010 modifié et complété. Portant réglementation des marchées publics, la commune de Mahdia informe les soumis-

sionnaires intéressés par le deuxième avis d'appel d'offres national restreint paru dans les journaux "el Mehouar el yaumi" du 26/08/2014 et le " BUTEUR " du 26/08/2014 . Relatif a la Réalisation des travaux d'aménagement urbain et revêtement des voiries rue si Abdelbaki+Achèvement rue si-Hachemi (2 éme tranche)- Mahdia Qu'une prorogation de délais de 15 quinze jours leurs est accordée aux soumissionnaires et ce à par- tir de la première parution du présent avis sur la presse national pour la remise des offres.

-l'ouverture des plis se fera le dernier jour ouvrable de la date limite des offres Après prorogation de Délai a 14H ou siège de L'A.P.C de Mahdia. Les soumissionnaires sont donc cordialement invi- tées à y assister.

 

Anep : 145521 / Le Buteur du 14-09-2014

N° 2765 www.lebuteur.com 12 Dimanche 14 septembre 2014 MCA Coup mou Il a lessivé ses
N° 2765
www.lebuteur.com
12
Dimanche 14 septembre 2014
MCA
Coup mou
Il a lessivé ses joueurs
dans les vestiaires
CharefCharefCharefCharefCharefCharef
Un nul au goût
d’une défaite
«Vous avez offert un
cadeau au NAHD»
T rès en colère par la manière
d’essayer de jouer d’une manière simple.»
dont son équipe s’est fait
tenir en échec, Boualem
«C’est inadmissible de rater
des points de cette façon !»
Charef n’a pas mâché ses
mots envers ses joueurs
dans les vestiaires, en leur
reprochant d’avoir failli à leur mission sur le
terrain en laissant même l’initiative à l’adver-
saire en seconde période de jeu : «Vous avez
offert un cadeau au NAHD et on pouvait
bien gagner ce match. Vous avez parfois ten-
dance à oublier les consignes en vous met-
tant dans des situations plus difficiles au lieu
«Je vous ai demandé à chaque fois
de vous concentrer, que cela soit
dans le jeu ou une fois que vous êtes
face au but, mais vous avez toujours
tendance à vous précipiter, et cette
situation nous a pénalisés, car on
pouvait l’emporter. C’est inadmis-
sible de manquer des points de
cette façon», leur a-t-il dit.
K. M.
Vendredi dernier, à
l’occasion de la
reprise du
championnat,
tout le monde
était unanime
à dire que le
Mouloudia a
manqué sa
sortie à l’occa-
sion de son
premier derby
de la saison.
Bien que les
poulains de Cha-
ref aient récolté
un point de cette
empoignade qui
les a opposés au
NAHD, la décep-
tion était sur tous
les visages en fin
de partie, car les
Mouloudéens
avaient tout
simplement
laissé filer une
victoire qui leur
tendait les bras.
À dix minutes
de la fin de la
rencontre, le
seul justifier la prestation
moyenne du groupe qui pouvait
prendre les trois points de la ren-
contre, sans que personne n’ait
crié au scandale. Face à une for-
mation qui était sous forte pres-
sion, le Mouloudia ne pouvait
espérer une meilleure entame de
la partie, puisque quatre minutes
après le coup d’envoi, Gourmi
donne l’avantage à son équipe en
bénéficiant d’un penalty. Étant en
confiance, les poulains de Charef
avaient l’occasion de réaliser le
break a maintes reprises, que cela
soit en première mi-temps qui
était en leur faveur ou en seconde
période en évoluant par des
contres dangereux, même si ce
sont les locaux qui ont pris les
choses en main après la pose.
Il manque de
concentration en dehors
de ses bases
Azzi
ne s’est pas
adapté à son nouveau
poste
En l’absence du capitaine Abderrahmane
Hachoud, le coach du Mouloudia a préféré déca-
Bracci : «Le Mouloudia
a manqué
ler Ayoub Azzi sur le flanc droit de la défense. Bien
d’enfoncer le clou, mais il a des
arguments à faire valoir»
qu’il ait déjà évolué dans le même
poste par le passé,
MCA tenait sa
victoire, mais
il fallait
compter sur
l’ex-Harrachi a trouvé des difficultés à s’y adapter du
l’omnipré-
en 2010, était
François Bracci, qui a offert au MCA le titre du championnat
présent au stade du 20-Août
en sa qualité de consultant
pour la chaîne de télé-
vision Canal Algérie.
En fin de partie, le technicien français était un
peu déçu car
il souhaitait tout de même que son ancienne équipe emporte le derby. Il dira :
«Je pense que chacune
des équipes a eu sa mi-temps et
le Mouloudia a manqué
on finit par encaisser
un
d’enfoncer le clou. Lorsqu’on perd des occasions pareilles,
pense toutefois que c’est une belle équipe et
but, ce qui s’est produit d’ailleurs. Je
qui a des arguments à
faire valoir pour l’avenir.»
fait que cela fait longtemps qu’il s’est converti en dé-
fenseur central. Le coach du NAHD n’a pas manqué
cette occasion pour demander à ses joueurs d’essayer
de passer sur le flanc droit de la défense moulou-
déenne, et les coéquipiers d’Ouznadji se sont
montrés très dangereux. À travers sa presta-
tion, il y a de fortes chances que Charef pro-
cède à un remaniement au sein de la
sent Ouz-
nadji pour
remettre les
pendules à
l’heure, et le
NAHD a
même failli
Quoique le MCA soit resté sur
Alger, l’équipe a tout de même
évolué en dehors de ses bases, et il
semble bien qu’elle ne sait pas en-
core négocier ses rencontres d’une
bonne manière. Pour le compte de
la première journée du champion-
nat, le MCEE avait très mal négo-
cié son entame de match en
concédant deux buts en l’espace de
vingt minutes seulement avant de
s’organiser sur le terrain. Quant à
cette seconde rencontre que
l’équipe a jouée en déplacement,
les coéquipiers de Hendou ont
tout simplement manqué de
concentration, laissant au fil des
minutes l’adversaire prendre
confiance et revenir dans le match
à l’approche de sa fin.
défense à l’occasion du prochain
ajouter un second
but, en dépit des
Abdelaziz «Donnez du temps
à cette équipe, nous n’en sommes
qu’au début de la saison»
match face à la JSS.
Du travail attend encore
Charef
Hendou a loupé son
match…
Titulaire à part entière au
MCA,
comme
nous
l’avons précé-
L’entraîneur adjoint du Mouloudia,
Abdelaziz, tout en étant déçu du résul-
tat de la rencontre, se montre tout de
même optimiste et pense qu’il faut lais-
ser le temps nécessaire à cette équipe
pour qu’elle puisse s’exprimer à sa véri-
table valeur : «Je pense qu’on aurait pu
gagner ce match si on avait su exploiter
les occasions qu’on s’était créées, mais il
faut dire tout de même que nous avons
pris un point du fait que nous n’avons
pas joué sur notre terrain. Il y a tou-
jours des regrets lorsque vous manquez
des occasions pour sceller le sort de la
rencontre, mais il faut toujours voir
vers l’avenir et donner le temps à cette
équipe pour qu’elle puisse montrer un
meilleure visage, surtout que nous n’en
sommes qu’au début de la saison et il ne
faut pas s’alarmer.»
«La trêve a freiné notre
élan et je considère ce
match comme la première
journée»
déjà
rapporté
dans
notre
dente
livraison,
Karim
de passé Hendou
affiche
et une
baisse
régime
inexpliquée.
Vendredi
au
Sans essayer de justifier la façon
dont son équipe a laissé filer la vic-
toire, Abdelaziz s’est montré réaliste
lorsqu’il a parlé de la trêve qui a
freiné l’élan de son équipe : «Vous
pouvez dire que la trêve, toutes les
équipes l’ont subie, mais je consi-
dère que pour la mienne, elle a
freiné son élan, car on était sur
notre lancée suite à notre succès
face à l’ASO. Après plus de trois se-
maines d’arrêt, on peut dire que
nous avons livré cette rencontre
comme si nous avions joué notre
première de la saison.»
stade du 20-Août, le milieu de
deux dernières tenta-
tives de Gourmi et
d’Aouedj pour reprendre l’avan-
tage. Le Mouloudia, qui devait
donc confirmer sa belle victoire
acquise aux dépens de l’ASO, a
déçu ses supporters, bien que
toutes les conditions étaient réu-
nies pour que les coéquipiers de
Karaoui sortent vainqueurs de
cette confrontation.
terrain du Mouloudia a
com-
Pourtant, le groupe a
plétement raté sa rencontre
du
réalisé une belle entame !
fait qu’il n’a pu s’acquitter
de sa
tâche au niveau de la zone stra-
tégique, récupérant peu de
balles, manquant même celles
qu’il a offertes à l’adversaire.
Ouali laisse
et
passer sa chance
Bien qu’il soit prématuré de
faire un jugement de valeur sur le
MCA au bout de trois journées de
championnat, on peut dire tout de
même que du travail attend Cha-
ref pour qu’il puisse parfaire les
automatismes de son équipe. Il est
vrai que depuis sa venue, il a
réussi à donner un style de jeu au
Mouloudia qui évolue d’une ma-
nière disciplinée sur le terrain. Il
reste tout de même au coach d’ap-
porter les correctifs nécessaires
afin que ses poulains puissent réa-
liser les résultats souhaités. Ainsi,
les supporters doivent se montrer
patients et encourager leur équipe,
car ce n’est pas du jour au lende-
main que le MCA réussira à re-
trouver son lustre
d’antan.
En l’absence de l’internatio-
nal gabonais Samson Mbingui,
l’entraîneur du Mouloudia a
confié l’animation de jeu à Bil-
À travers une première lecture
de ce derby, on pourra dire que la
trêve n’a pas été bénéfique au
MCA du fait qu’elle a freiné son
élan, contrairement au NAHD qui
s’est refait une santé. Toutefois,
l'arrêt du cham-
pionnat ne
peut à
lui
Kamel
M.
«Si on avait ajouté un autre
but avant la mi-temps, la
rencontre aurait connu un
autre visage»
«On ne peut pas dire
qu’il y a un problème en
attaque après trois
rencontres seulement»
Tout en estimant qu’il est trop tôt de
juger l’équipe, Abdelaziz s’est montré
réaliste en affirmant que son équipe au-
rait pu avoir la tâche bien plus facile si
elle avait réussi le break avant la mi-
temps : «Je peux vous dire que chacune
des deux équipes a eu sa mi-temps,
et je pense que si on avait ajouté un
autre but avant la fin de la première pé-
riode, la rencontre aurait connu un
autre visage. Je crois que c’était un peu
le problème de notre équipe, mais il
faut tout de même reprendre le boulot
et essayer à chaque fois de se remettre
en cause.»
«Malgré le fait que nous avons
manqué des occasions de scorer à
travers lesquelles on pouvait sor-
tir vainqueurs de ce derby, on ne
peut parler d’un problème d’effica-
cité en attaque après trois journées
seulement. Il faut se rappeler
qu’on a fait preuve de réalisme
juste le match d’avant qui nous a
opposés à l’ASO. Je pense qu’il
faut tirer les conclusions néces-
saires de ce match et préparer
notre prochain qui nous mettra
aux prises avec la JSS», conclut
Bracci.
lel Ouali qui avait une belle oc-
casion devant lui afin de
montrer de quoi il était capa-
ble. Le joueur qui était face à
un véritable test a laissé passer
sa chance de gagner la
confiance du coach et faire par-
tie de ses plans, sachant que
Mbingui sera aussi absent le
mois
d’octobre prochain. Et
pour cause, il sera convoqué
pour les deux rencontres de
son pays qui donnera
la ré-
plique au Burkina
Faso. Charef
a fini par le faire sortir
à vingt
minutes de la fin du temps ré-
glementaire, incorporant
Gherbi à sa place.
Propos recueillis par Kamel M.
www.lebuteur.com N° 2765 13 Dimanche 14 septembre 2014 Coup franc MCA «On aurait pu tuer
www.lebuteur.com
N° 2765
13
Dimanche 14 septembre 2014
Coup franc
MCA
«On aurait pu tuer le match
et l’arrêt du championnat
n’est pas une excuse»
Le Mouloudia
retrouve son
Chaouchi
Votre équipe a manqué
une belle occasion de
gagner le derby en
concédant le but de
l’égalisation en fin de
partie, bien que vous
ayez pu vous mettre à
l’abri en ajoutant un
second but. Qu’en pen-
sez-vous ?
Les derbys ont tou-
jours été difficiles à négocier, et c’est ce genre
de détails qui fait leur spécificité. On aurait pu
gagner ce match si on avait concrétisé les oc-
casions qu’on s’est créées lorsqu’on menait
au score, mais la chance n’était pas de
notre côté. La preuve, après l’égalisa-
tion du NAHD, on a aussi manqué
deux occasions de reprendre l’avan-
tage. En tout cas, un point est tou-
jours bon à prendre, nous ne
sommes qu’en début de saison.
que notre adversaire en a eues à son tour.
Ne pensez-vous pas que cette trêve n’a pas
arrangé vos affaires ?
Je peux dire plutôt que c’est la chance qui
nous a tourné le dos aujourd’hui, et il ne faut
pas considérer l’arrêt du championnat comme
une excuse, car ce sont toutes les équipes qui
se sont retrouvées dans la même situation que
nous suite à cette trêve décrétée et qui était, à
mon avis, un peu longue.
Tout le monde reproche cet échec à la ligne
d’attaque qui a manqué de réalisme.
Quel est votre avis ?
C’est tout le monde qui doit assumer l’échec
et non la ligne d’attaque, et le mérite re-
vient aussi à toute l’équipe en cas de
victoire. Il ne faut donc pas s’alarmer
et dire qu’il y a un problème en at-
taque. Je vous rappelle que c’est
cette même ligne offensive qui a
marqué trois buts face à l’ASO. On
doit songer maintenant à la JSS.
L’absence de Hachoud et Mbin-
gui a-t-elle influé négativement
sur le rendement de
l’équipe ?
Je vous mentirais si
je vous disais
que leur ab-
sence ne
s’est pas
fait res-
sentir, car ce sont des joueurs clefs de notre
équipe. Je peux dire toutefois que malgré leur
défaillance, on a fait un bon match, on s’est
créé les meilleures occasions, mais il y a des
jours où la chance n’est pas de votre côté. À
présent, on doit tirer la leçon de ce derby, es-
sayer à chaque fois de faire la différence et se
mettre à l’abri de toute mauvaise surprise.
Cet échec ne risque-t-il pas de vous plonger
dans le doute ?
Pas du tout ! Vous savez, on s’attendait à ce
que le derby soit difficile. Il faut reconnaître
que notre adversaire a fourni une bonne pres-
tation en seconde mi-temps. Les supporters
sont appelés à être patients avec nous. Il ne
faut pas oublier que nous ne sommes qu’en
début de parcours.
On doit mainte-
nant penser à
notre prochain
match qui nous
mettra aux
prises avec la
JSS.
Entretien réa-
lisé par Kamel M.
Déçus par le résultat du derby, les
Mouloudéens étaient unanimes à
dire que leur équipe a laissé filer les
trois points de la victoire en ratant
l’occasion de sceller le sort de la ren-
contre avant de concéder l’égalisa-
tion. Toutefois, le NAHD n’a pas
démérité et les poulains d’Aït
Djoudi auraient même pu revenir
dans le match sans attendre la 80’
pour voir Ouzenadji remettre les
pendules à l’heure, puisque les Sang
et Or se sont créé de bonnes occa-
sions de scorer, que cela soit en pre-
mière période ou lors de la seconde
mi-temps. Le Mouloudia a eu tout
simplement de la chance d’avoir
dans les buts le héros d’Oum Dour-
mane, Fawzi Chaouchi, qui com-
mence progressivement à retrouver
ses moyens et il l’a prouvé vendredi
au stade du 20-Août
Il a été l’auteur de trois
arrêts décisifs
Bien que vous ayez pris un point, ne
croyez-vous pas que l’issue de cette
rencontre ait le goût d’une dé-
faite. ?
Oui, on peut dire que
c’est un échec, car il est
très difficile pour
une équipe de per-
dre deux points de
cette façon et
concéder
l’égalisation
en fin de
partie.
Et dire
qu’on
avait la
chance
de tuer le match ! Nous avons
peut-être manqué des occa-
sions, mais il faut reconnaître
Il a été l’un des
meilleurs joueurs
sur le terrain
Pour sa première titularisa-
tion de la saison, Amine
Aksas, comme il fallait s’y at-
tendre, s’est acquitté conve-
nablement de sa tâche en
étant au four et au moulin.
En l’absence de Hachoud,
Charef lui a confié le brassard
de capitaine du fait qu’il s’agit
de l’un des cadres de l’équipe,
surtout qu’il a une forte per-
sonnalité. Ainsi, Aksas est bien
parti pour être de nouveau titu-
larisé contre la Saoura samedi
prochain.
Chaouchi a offert à ses coéqui-
piers une certaine assurance, tout en
s’illustrant par trois arrêts décisifs.
En effet, deux minutes seulement
après l’ouverture du score par son
équipe, il détourne un coup franc
bien botté par Bitam. À la demi-
heure du jeu et sur un puissant tir
de Benyahia, Chaouchi se montre
une nouvelle fois décisif et sauve
son équipe d’un but tout fait, avant
de devancer la sortie de Touahri, à
la 39’, grâce à sa bonne lecture du
jeu. En seconde mi-temps, le portier
du MCA s’est illustré d’une belle
manière face à Ouznadji à la 78’ en
gagnant sur duel, bien que l’atta-
quant du NAHD était dans une po-
sition idéale de scorer. Chaouchi
ferme bien son angle et ne laisse
d’autre choix à l’attaquant du NAHD
que de tirer en force, et d’une main
ferme il dévie la balle qui est allée
s’écraser sur la transversale. Sur le
but qu’il a encaissé, le portier du
Mouloudia n’endosse aucune res-
ponsabilité, puisque la défense s’est
montrée passive et il ne pouvait rien
faire en s’opposant au tir de Khellaf
avant que la balle ne revienne dans
les pieds d’Ouznadji qui n’avait qu’à
la pousser au fond des filets. Ainsi,
le Mouloudia retrouve son Chaou-
chi qui fera sans aucun doute parler
de lui à l’avenir, lorsqu’il atteindra le
sommet de sa forme, lui qui ne cesse
de surprendre. Même les plus opti-
mistes ne croyaient pas qu’il allait
aussi vite réussir à gagner son pari.
K.M.
Alors que l’attaque fait preuve d’inefficacité…

Le syndrome de la saison passée hante les esprits

Le syndrome de la saison passée hante les esprits

Le syndrome de la saison passée

Le syndrome de la saison passée

Le syndrome de la saison passée

Le syndrome de la saison passée

hante les esprits

hante les esprits

hante les esprits

hante les esprits

Ce premier derby de la saison n’a pas manqué de faire nourrir des appré- hensions chez les Chnaoua, non pas du fait que l’équipe ait manqué l’occasion de prendre les trois points de la ren- contre, mais pour la simple raison que la ligne d’attaque a manqué de réus- site. Les Mouloudéens redoutent donc que ce compartiment redevienne ce maillon faible de l’équipe comme ce fut le cas la saison passée. Sinon comment expliquer les occasions manquées même en seconde période de jeu, à commencer par celle de Sylla qui avant l’égalisation du NAHD était seul face à Ghanem après avoir lobé le défenseur qui était à son marquage. À son tour, Gourmi échoue, seul, face au portier du NAHD à une minute du temps régle- mentaire, suivi par Aouedj qui, une mi- nute plus, rate lamentablement son coup. Ainsi, si la dernière touche a manqué à la ligne offensive du Moulou- dia en première mi-temps pour sceller le sort de la rencontre, les attaquants ont manqué de réussite face aux buts dans un scénario inattendu pour le MCA. Les coéquipiers de Gourmi doi- vent se remettre en cause, car n’était

la bonne forme de Chaouchi, ils au- raient tout simplement concédé l’échec devant une formation accrocheuse du Nasria.

Le coach avait déjà sermonné ses attaquants face à l’USMB

Si les Mouloudéens ne cachent pas leur inquiétude après ces occasions manquées face au NAHD, c’est pour la simple raison que le coach avait déjà sermonné ses joueurs à l’issue de la rencontre amicale qui a mis aux prises son équipe et l’USMB. Charef avait grondé ses poulains, notamment les attaquants, à la reprise des entraîne- ments en leur demandant plus de concentration devant les buts. Voilà donc que le même scénario se répète et le coach n’hésitera pas à prendre les décisions qui s’imposent car il n’est pas prêt à tolérer une situation pareille.

Ce n’est pas à Charef de marquer des buts !

À l’issue de la rencontre, certaines mauvaises langues ont essayé de criti- quer Charef, mais les Mouloudéens

K. M.
K. M.

étaient unanimes à dire que la faute ne lui incombe nullement. En effet, le rôle d’un entraîneur consiste à mettre une stratégie de jeu qui permet à son équipe d’empê- cher l’adversaire de bousculer son arrière-garde et de créer des occasions de but. Seule- ment, ce n’est pas à Charef de marquer, car si on tient compte des occasions manquées par les atta- quants, on pourra dire que le MCA pouvait même l’emporter sur un score lourd. En dépit du travail devant les bois que Charef a programmé aux entraînements, il semble bien que les atta- quants manquent tou- jours de concentration. Comment expliquer alors toutes ses occasions ra- tées, alors que Gourmi, Sylla et Aouedj étaient dans des situations idéales pour scorer.

N° 2765 www.lebuteur.com 14 Dimanche 14 septembre 2014 Ligue 1 Coup d’oeil MCA NAHD Benali
N° 2765
www.lebuteur.com
14
Dimanche 14 septembre 2014
Ligue 1
Coup d’oeil
MCA
NAHD
Benali «La trêve nous
a pénalisés, il ne faut
pas en vouloir
aux joueurs»
Ouznadji «C’est un bon
point de pris, mais il faut
continuer à travailler»
L’entraîneur adjoint du Mouloudia, Ameur Benali, et tout en
évoquant le derby qui a mis aux prises le MCA et le NAHD,
estime que la trêve n’a pas arrangé les affaires de son équipe.
«Je peux vous dire que nous avons manqué de rythme du fait que
la trêve observée par le championnat a freiné notre élan, et c’est
tout un travail que nous avons effectué durant l’intersaison qui a
été chamboulé à cause de cet arrêt inattendu. Il ne faut donc pas
en vouloir aux joueurs, et je pense que les absences nous ont aussi
pénalisés.»
K. M.
Le coach revient à la
charge à la reprise des
entraînements
D’abord, vos impressions
sur ce nul concédé face
au MCA ?
En réalité, nous avons raté
une victoire certaine
même si nous sommes
rassurés quant à notre
prestation. Nous nous
sommes créés plusieurs
occasions de scorer mais
malheureusement la chance
était du côté des Moulou-
déens, précisément leur gar-
dien. Nous avons été
malchanceux car l’équipe est
passée à côté des trois points.
C’est dommage ! Les joueurs
étaient déterminés à arracher
les points de la victoire et se
sont donnés à fond avant et pen-
dant la rencontre. On voulait sur-
tout se racheter après nos deux
premières sorties ratées.
Qu’est-ce qui a manqué à votre
équipe ?
Si nous n’avons pas gagné contre le
MCA, c’est parce que la chance nous
a tourné le dos. En plus, nous n’étions
pas efficaces et c’est ce qui a fait la dif-
férence. Nous avons raté des buts tout
faits mais cela fait partie du jeu. Par
ailleurs, je pense que c’est un bon
point de pris. Il ne faut pas blâmer qui
que ce soit et les joueurs doivent ou-
blier ce faux pas et se concentrer sur la
suite du championnat. On doit bien
préparer notre prochain rendez-vous
contre Sétif afin de réussir notre vrai
départ.
Quelles sont les raisons qui empê-
chent votre équipe de bien démar-
rer ?
Je pense que le groupe ressent une cer-
taine fatigue et n’a pas encore récupéré
des deux stages de préparation effec-
tués à l’intersaison ainsi que cet arrêt
forcé de la compétition. Nous ne
sommes pas à 100 % de nos moyens
physiques et il faut attendre jusqu’à la
cinquième journée pour établir un
premier jugement. Les dirigeants et les
supporters doivent se montrer pa-
tients. Je vous confirme que si on
continue sur cette lancée, on retrou-
vera rapidement le circuit. Nous avons
une dette envers notre direction qui
nous a mis très à l’aise depuis le pre-
mier jour de la reprise. Il ne faut pas
s’alarmer, le NAHD reviendra en force.
Et ce à partir du prochain match
contre l’ESS, n’est-ce pas ?
C’est un test difficile dans la mesure où
il aura lieu à Sétif. Nous allons rentrer
avec la ferme intention de le gagner et
de remporter ainsi notre premier suc-
cès de la saison. Personnellement, je
suis confiant et optimiste à la fois.
Entretien réalisé par Youcef M.
Il a été l’homme du match
Incorporé comme
arrière droit
Bendebka :

Après avoir savonné ses joueurs dans les vestiaires, le coach du MCA est revenu à la charge hier matin à la reprise des entraînements. Ce der- nier a, une fois de plus, reproché à ses poulains leur manque de concentration et les occasions man- quées qui auraient pu permettre au MCA de sortir vainqueur de cette confrontation, haussant ainsi le ton envers les attaquants. Charef a même laissé croire qu’il n’hésiterait pas à faire des changements, jugeant

inadmissible la manière avec la- quelle les joueurs ont laissé filer trois précieux points.

Il a fait allusion à des joueurs qui n’ont pas fourni les efforts nécessaires

Charef n’a pas mâché ses mots pour dire que certains d’entre eux n’avaient pas fourni les efforts nécessaires sur le terrain, ce qui a également pénalisé l’équipe, à son avis.

K. M.

Hadj Taleb «Le point positif a été le fair-play»

«Je pense que le point positif de ce derby a été le fair-play dans lequel il s’est déroulé, que ce soit dans les tribunes ou sur le terrain. Quant au match nul, je pense qu’il a été équi- table, et on aurait même pu gagner si nous n’avions pas manqué les oc- casions que nous nous sommes créées. Dans l’ensemble, nous avons effectué une partie honorable, mais je pense aussi que les joueurs du NAHD étaient plus volontaires», dira Hadj Taleb.

«L’absence de Hachoud a pesé»

«Ce résultat ne peut en aucun cas remettre en cause la valeur de notre équipe à qui il faut laisser le temps. Il faut dire que l’absence de Hachoud nous a pénalisés, car on a eu des coups francs à l’approche de la sur- face de réparation qu’on pouvait transformer en buts si Hachoud avait été présent. Je tiens aussi à ras- surer qu’a travers le diagnostic final,

aussi à ras- surer qu’a travers le diagnostic final, Hachoud ne subira pas d’interven- tion chirurgicale,

Hachoud ne subira pas d’interven- tion chirurgicale, et il a donc entamé sa rééducation normalement. Je sou- haite qu’il soit rétabli le plus vite possible», conclut Hadj Taleb. Rachid B.

et

A

Le Mouloudia regrette Metref

d’une blessure, Metref semble retrou- ver son meilleur niveau. Un retour au premier plan qui rassure Azzedine Aït Djoudi qui aura besoin d’une telle pièce maîtresse mais cela demeure re- grettable pour les Mouloudéens qui ont laissé filer un tel joueur pour le remplacer par un autre très modeste. En tout cas, les Chnaoua s’en mordent les doigts…

L’une des grandes satisfactions hus- seindéennes lors du derby contre le MCA est incontestablement le milieu Hocine Metref. Ce dernier a réussi une excellente partie et a été l’homme du match, ce qui a attiré l’attention de tous ceux qui étaient présents au 20- Août. Le joueur s’est imposé comme nouveau patron du NAHD. Après un éloignement qui a trop duré à cause

Un nul et des regrets

Le NAHD a concédé vendredi der- nier son premier nul de la saison lors de son derby contre le MCA.

nière touche devant les bois. En pa- rallèle, le staff technique du Nasria aura du pain sur la planche et le dé- clic, tant attendu, sera provoqué

peut-être ce mardi contre l’ESS. Tel, en tout cas, est le souhait des Hus- seindéens.

La récupération, l’autre souci

Désormais, les joueurs du NAHD devront préparer le prochain dépla-

cement à Sétif. Ils n’ont que deux

jours pour peaufiner leur dispositif, puisque le match est avancé à mardi prochain. En plus de l’inefficacité of- fensive, le staff technique sera confronté à un autre problème, celui de la récupération. En effet, les co- équipiers de Hamza Aliouane ont fourni beaucoup d’efforts vendredi contre le Mouloudia et semblent épuisés physiquement. Avant cela, l’équipe a été soumise à une grande charge de travail lors de l’arrêt forcé de la compétition. Déjà le problème de la fraîcheur physique se pose avec insistance et Aït Djoudi devra trou- ver des solutions. La récupération sera un facteur important ce mardi contre l’Entente. Le Nasria aura-t-il suffisamment de temps pour repren- dre des forces ? Réponse mardi après-midi…

Y. M.

Cette troisième sortie ratée des Sang

Or n’a pas provoqué la grogne des

proches du club ainsi que l’inquié- tude des supporters, puisque les joueurs, cette fois-ci, ont eu un ren-

dement meilleur. La possession de la balle a été largement en faveur des Husseindéens sans pour autant qu’ils concrétisent leur domination.

l’exception du début très timide

qui a coûté un penalty transformé par Gourmi, les coéquipiers de Ho- cine Metref, meilleur joueur sur le terrain, ont très bien réagi et ont même laissé filer une victoire tout à fait à leur portée. Le plus inquiétant dans tout cela, c’est la panne de la machine offensive et l’absence d’un meneur de jeu capable de créer le jeu et donner plus de solutions aux attaquants. Ces derniers se sont pro- curé des occasions de but et ont manqué affreusement d’efficacité. Le schéma tactique prôné par le staff technique, notamment en seconde période, a étouffé l’adversaire. Fina- lement, il ne faut pas bien jouer seu- lement pour espérer gagner mais il faut être efficace devant et solide derrière. Azzedine Aït Djoudi compte axer son travail sur la der-

«Je n’ai aucun souci, je jouerai là où le coach me le demandera»

Les change- ments de Az- zedine Aït Djoudi n’ont pas tardé à venir ven- dredi lors du derby contre le MCA. Après 20 mi- nutes de jeu et un but déjà en-

caissé, l’en- traîneur du NAHD avait décidé d’incorporer Touahri à la place de Khiter et changer ainsi carrément son schéma tactique. Le milieu Ben- debka a remplacé Khiter sur le flanc droit de la défense et a essayé de stopper les assauts mouloudéens menés sur le côté gauche par Gourmi et Zeghdane. Accosté en fin de match, Bendebka nous dira :

«Personnellement, je n’ai aucun pro- blème. Je n’ai aucun souci à jouer à n’importe quel poste. Je suis là pour apporter un plus à mon équipe et je n’hésiterai pas à jouer là où le coach me le demandera. J’ai déjà évolué comme libéro et j’ai bien tenu mon rôle. Donc, je suis au service du NAHD.»

Y. M.

tenu mon rôle. Donc, je suis au service du NAHD.» Y. M. Félicitations Notre ami et

Félicitations

Notre ami et technicien Dahmane Badreddine a décidé de mettre fin à sa vie de célibataire. Aujourd’hui, il a décidé de réunir ses amis et tous ceux qu’il a connus grâce au foot- ball autour d’un dîner à Sidi Fredj. En cette heureuse occasion, le col- lectif du Buteur félicite l’heureux couple et lui souhaite une vie pleine de joie, de bonheur et de bambins. Après ce pas, laâkouba à l’accession avec l’OM…

www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

N° 2765

15
15

Dimanche 14 septembre 2014

Ligue 1 N ° 2 7 6 5 15 Dimanche 14 septembre 2014 Une première réussie

Une première réussie

pour Khezar

par Boucherit, en donnant l’avantage à son équipe. La JSS a failli inscrire le troi- sième but à la 22’ par Belkehir qui a placé un tir puissant des 20 mètres, mais sa balle s’est écrasée sur le poteau droit de la cage gardée par Bouhedda. Les Asémistes sont parvenus à réduire la marque à la 26’ par Aoued d’un tir puis- sant, mais qui n’a pas chamboulé les plans des hommes de Khezar, lesquels ont pu inscrire un troisième par Bous- maha. Ce dernier, bien servi par Ter- bah, parvient d’une jolie demi-volée à mettre le cuir dans les filets, pour la plus grande joie des quelques supporters de la JSS présents au stade. C’est sur ce score de trois buts à un en faveur de la JSS que s’est achevée cette première mi- temps. En seconde période, les joueurs de cette équipe, ayant sûrement cru

P our sa première apparition sur le banc de touche de la JSS, l’entraîneur

avoir fait le plus dur, ont laissé aux adversaires le soin de faire le jeu. Voulant reve-

nir dans le match, les hommes de Benchadli se sont procurés une multitude d’occasions

dont la première est intervenue à la 47’, par Aoued qui a vu son tir passé juste à côté de la cage gardée par Benkhoudja.

A la 56’, Belalme, bien servi de la tête

par Ntankeu, a vu sa frappe s’écraser sur

Khezar a offert un précieux succès à son team. Les Sudistes se sont imposés sur le score de trois buts à un face à l’ASMO. Ils ont entamé le math tambour battant en parvenant dès la huitième minute à ouvrir le score par Benzerga. Après un corner tiré par Ter- bah, le défenseur de la JSS saute plus haut que tout le monde et parvient d’un coup de tête à mettre le cuir au fond des filets du gardien, Bouhedda. Les hommes de Khezar ont continué leur pressing sur les joueurs de l’ASMO et se sont logiquement parvenus à ajouter un second but à la 10’. Bien servi par Bel- kheir, le joueur camerounais, Donald, s’est infiltré dans la surface de réparation avant d’être fauché par le gardien, Bou- hedda. L’arbitre Zouaoui n’a pas hésité à signaler le point du penalty, transformé

le

poteau gauche de la cage gardée par

le

keeper de la JSS. Bentiba a failli trou-

ver le chemin des filets du portier Ben- khoudja à la 72’. L’ancien joueur du Mouloudia d’Oran, oublié par la dé-

fense de la JSS, a raté son duel face au gardien de la formation de la Souara. Mais malgré les nombreuses tentatives de l’ASMO, le score est resté le même.

La JSS décroche un précieux succès face

à l’ASMO.

Sofiane B.

Khezar :

«L’essentiel, c’est la victoire»

Le premier responsable de la barre technique, Khezar, s’est montré très content du succès réalisé par son équipe face à l’ASMO : «Nous sommes contents d’avoir remporté ce match. Nous avions affronté une solide équipe de l’ASMO qui nous a créé beau- coup de problèmes. Il est vrai que nous nous sommes faits un peu peur en seconde mi-temps, mais l’essentiel est la victoire. Je pense que nous avions amplement mérité ce succès qui va nous permettre d’aborder la suite de la compétition avec beau- coup de confiance.»

la suite de la compétition avec beau- coup de confiance.» Benchadli : «C’est inadmissible de programmer

Benchadli :

«C’est inadmissible de programmer ce match à un tel horaire»

Pour sa part, l’entraîneur de l’ASMO, Benchadli, était en co- lère contre la programmation de ce match à un tel horaire et sous une chaleur terrible : «Je félicite les joueurs de la JS Saoura pour leur succès. Je n’ai pas grand-chose à dire sur le match si ce n’est que c’est inad- missible de le programmer à un tel horaire.»

c’est inad- missible de le programmer à un tel horaire.» Une vingtaine de supporters asémistes présents

Une vingtaine de supporters asémistes présents à Béchar

l Une vingtaine de supporters de la formation de M’dina J’dida ont fait hier le déplacement avec leur

équipe à Béchar pour assister au match face à la JS Saoura. Malgré la chaleur et la longue distance qui sépare Béchar d’Oran, ce groupe de supporters a tenu à faire le déplacement au sud du pays pour encourager leur team. Finalement, ils sont revenus déçus de la première défaite concédée par leur équipe cette saison.

Les supporters n’ont pas répondu présent

l Contrairement à d’habitude, les supporters de la JS Saoura ne se sont pas présentés en masse hier au

stade du 20-Août-1955 pour encourager leur équipe. Seuls quelques 2000 supporters ont suivi cette rencontre qui s’est déroulée devant des gradins presque vides.

Les billets à 300 DA

l Parmi les raisons qui expliquent peut-être l’absence du public hier au stade est le fait que la direction de

la JSS ait décidé de fixer le prix du billet à 300 DA. Par le passé, les supporters y accédaient gratuitement. Hier, et à la surprise générale, ils ne se sont pas présentés en masse.

Le match s’est joué sous une chaleur terrible

l Autre facteur qui expliquerait l’absence des suppor- ters dans ce match est la forte chaleur qui sévissait

dans le stade. Même les joueurs avaient du mal à dévelop- per leur jeu, en raison de cette chaleur suffocante qui a

régné sur la ville de Béchar.

1 re apparition de Ntankeu

l Le joueur camerounais de l’ASMO, Lendry Ntenkeu, a participé hier à son premier match officiel sous le

maillot vert et blanc. Après avoir raté les deux premiers

matchs de la saison face à l’USMBA et le NAHD, l’ancien joueur du New Star de Doualla a été incorporé à la 46’ de cette rencontre à la place de Benkablia.

JSS ASMO 3 Stade : 20-Août- 1955 (Béchar) 1 JSS : Benkhoudja, Toubel, Affluence :
JSS
ASMO
3
Stade : 20-Août-
1955 (Béchar)
1
JSS : Benkhoudja, Toubel,
Affluence : faible
Arbitres : Zouaoui,
Bitam, Aouina
Avertissements :
Sayah (18’) (JSS) ;
Bouhedda (10’),
Herbahce (64’)
(ASMO)
Buts : Benzerga
(8’), Boucherit (10’)
(sp), Bousmaha
(34’) (JSS) ; Aoued
(26’) (ASMO)
Terbah, Benzerga, Bapidi, Bous-
maha (Sebie 89’), Boucherit, Do-
nald (Aoudou 75’), Sayah (Zaoui
78’, Elamalli, Belkheir
Entraîneur : Khezar
ASMO : Bouhedda, Sebbah,
Belaïd, Benayada, Zidane, Bou-
doumi, Belalem, Herbache (Tabti
69’), Aoued (Bentiba 63’), Dje-
maouni, Benkablia (Ntankeu 46’)
Entraîneur : Benchadli
LE CHIFFRE
2e réalisation
pour Aoued
Le meneur de jeu de
l’ASMO, Aoued Moha-
med-Amine, a inscrit,
hier, l’unique but de
son team face à la JS
Saoura. C’est le second
but de l’ancien joueur
du CR Belouizdad de-
puis le début du cham-
pionnat sous le maillot
vert et blanc. Avec ces
deux réalisations,
Aoued occupe la tête
du classement des bu-
teurs de la formation
de M’dina J’dida.
1
Pour son premier
match à la tête de la barre
technique de la JS Saoura,
l’entraîneur Khezar a of-
fert un succès à son team.
Celui qui s’est succédé à
Alain Michel a réussi ses
débuts à la JSS.
TOP
Belkheïr
remplace Zaoui
Bousmaha,
l’homme du match
Pour son premier
match à la tête de la
barre technique de la
formation de M’dina
J’dida, l’entraîneur
Khezar a opéré un seul
changement sur
l’équipe-type par rap-
port à celle qui avait
été alignée lors du pré-
cédent match face au
MO Béjaïa. Ainsi, Bel-
kheïr a été préféré à
Zaoui à la pointe de
l’attaque. Khezar a par-
faitement réussi ses dé-
buts avec la JSS en
offrant un succès mé-
rité aux supporters de
la formation de la
Saoura face à l’ASMO.
Le milieu de terrain de
la JS Saoura, Bousmaha, a
été incontestablement
l’homme de ce match. En
plus d’avoir réussi à ins-
crire un très joli but à la
34’, ce joueur a livré une
très bonne prestation en
contribuant grandement
au succès de son team.
FLOP
Les joueurs de la
JSS ont joué avec
le feu
1re
titularisation
de Belalem
U21
JSS 3 – ASMO 1
È
Pour sa part, le
coach de M’dina J’dida,
Benchadli, a opéré un
seul changement dans
son équipe. Contraire-
ment à ce qui avait été
contre le NAHD, Ben-
tiba, pourtant buteur
lors de cette rencontre,
a été laissé sur le banc
des remplaçants. L’an-
cien joueur du Mou-
loudia d’Oran a été
remplacé par Belalem.
Ce dernier, et après
avoir été non-convo-
qué pour le premier
match de la saison face
à l’USMBA et incor-
poré en seconde mi-
temps contre le
NAHD, le jeune
joueur de l’EN Olym-
pique a été titularisé
hier face à la JS Saoura
pour la première fois.
Le moins que l’on puisse
dire est que les joueurs de
la JSS ont joué avec le feu
hier face à l’ASMO. Après
avoir livré une bonne pres-
tation en première mi-
temps en inscrivant trois
buts, les coéquipiers de
Terbah sont tombés dans
le piège de la facilité en
passant complètement à
côté de la plaque en se-
conde mi-temps.
Après avoir entamé le
championnat de la plus
belle des manières en dé-
crochant deux larges succès
face à l’USM Bel Abbès (6-
1) et le NA Hussein Day (5-
0), les espoirs de l’ASMO
ont concédé hier, à Béchar,
leur premier revers de la
saison. En effet, les pou-
lains de Kandouci se sont
inclinés face à la JS Saoura
sur le score de trois buts à
un. C’est la première vic-
toire de cette équipe sudiste
en championnat cette sai-
son
S. B.
È
16
16

N° 2765

www.lebuteur.com Coup d’œil
www.lebuteur.com
Coup d’œil
JSMB Yahia-Cherif ouvre son compteur l lAprès avoir raté l’occa- sion d’ouvrir son comp- teur
JSMB
Yahia-Cherif
ouvre son
compteur
l lAprès avoir raté l’occa-
sion d’ouvrir son comp-
teur buts lors de la précédente
journée face à l’USM Blida où il
n’a pas pu transformer le pe-
nalty dont a bénéficié son
équipe en but, l’attaquant Yahia-
Cherif a réussi à s’illustrer d’une
forte belle manière en se per-
mettant le luxe d’inscrire un
doublé vendredi dernier face
aux Bordjis. Ce qui est de bon
augure pour la suite du par-
cours dans la mesure où cela lui
permettra de mettre un terme à
son manque d’efficacité devant
le but et aider son équipe à gla-
ner encore des points à l’avenir.
Première
titularisation
et un doublé
pour Chibane
l lPour sa première titulari-
sation avec son équipe
cette saison, le jeune attaquant
de la JSMB, en l’occurrence Chi-
bane, s’est distingué dans cette
partie par un doublé. Ainsi, il a
justifié la confiance que le coach
Ali Fergani a placée en lui.
Après avoir été à la hauteur lors
des joutes amicales, voilà que
l’ex-sociétaire de la JSM Ché-
raga vient de lancer un message
fort au staff technique et à ses
responsables qu’ils peuvent
compter sur lui.
Les choix de
Fergani ont été
judicieux
l lN’ayant pas voulu cham-
bouler trop son équipe
préférant renouveler sa
confiance à une grande partie
des joueurs qui ont disputé le
dernier match avant la trêve,
voilà que les choix de coach de
la JSMB ont été payants dans la
mesure où le jeune attaquant
Chibane a inscrit un doublé
pour sa première titularisation.
Ce qui va permettre à l’entraî-
neur d’avoir une meilleure idée
sur ses joueurs pour enchaîner
avec d’autres résultats positifs.
Présence de
l’entraîneur
de la sélection
olympique
l lLors de la joute disputée
par les Vert et Rouge face
à leur adversaire du jour, en
l’occurrence le CA Bordj Bou
Arréridj, nous avons constaté la
présence de l’entraîneur de la
sélection nationale olympique,
Schurman, qui a voulu certaine-
ment superviser certains jeunes
éléments en prévision de leur
probable sélection. Pour rappel,
quatre espoirs de la JSMB, à sa-
voir Zeghli, Saighi, Kacem et
Bensaha, ont été déjà convo-
qués par le sélectionneur.
Deux anciens
joueurs honorés
par l’Association
des supporters
l lEn signe de reconnais-
sance pour ceux qui ont
tout donné au club par passé,
l’Association des supporters de
la JSM Béjaïa a fait une initia-
tive fort louable. Avant la ren-
contre de vendredi dernier face
au CABBA, elle a honoré deux
anciens joueurs qui ne sont au-
tres que Zidane et Abderrahim.
H. L.

Dimanche 14 septembre 2014

Les Vert et Rouge entament un vrai départ !

septembre 2014 Les Vert et Rouge entament un vrai départ ! P our leur deuxième match

P our leur deuxième match à domicile à l’occasion de la récep- tion de la formation du CA Bordj Bou Ar-

réridj pour le compte de la 3 e jour- née du championnat, les Vert et Rouge n’ont pas fait dans le détail en infligeant une véritable correction à leur adversaire du jour qu’ils ont battu sur le score de 4 à 1 grâce à un doublé de Yahia-Cherif et aux réali- sations de Hafid et Chibane. Un succès qui vient confirmer celui réussi face à l’USM Blida. Il permet ainsi à la bande à Fergani d’afficher ses ambitions d’aller jusqu’au bout de l’objectif tracé qui demeure l’ac- cession en Ligue 1 Mobilis. En effet,

ayant rencontré quelques difficultés en première période où l’attaquant Yahia-Cherif a trouvé la faille en début de la partie, les coéquipiers de capitaine Zafour se sont révoltés en seconde période se permettant le luxe d’inscrire trois buts et d’assurer une belle victoire qui sera d’un grand apport pour la suite du par- cours d’autant plus que c’est la deuxième victoire pour Fergani et ses poulains en ce début de saison après avoir raté leur premier ren- dez-vous à domicile contre le CAB lors de la première journée.

La trêve leur a été bénéfique

Ainsi, en réagissant de forte belle manière avec ce succès important

qui sera motivant pour la suite du parcours, les Béjaouis viennent de confirmer que la trêve qui a été ob- servée durant trois semaines a été bénéfique pour eux dans la mesure où ils ont affiché un bon visage dans cette rencontre, contrairement aux matches livrés face au CAB et l’USMB. Le travail effectué par le staff technique a donné ses fruits avec cette belle prestation des co- équipiers de Yahia-Cherif en atten- dant de faire encore mieux lors des prochaines journées et d’enchaîner avec d’autres succès, à commencer par le rendez-vous de ce week-end contre la formation de DRB Tadje- nanet pour le compte de la 4 e jour- née du championnat. Ce qui est de

bon augure pour l’avenir.

Bonne réaction du compartiment offensif

Sur un autre volet, la grande sa- tisfaction pour cette affiche qui a opposé la JSM Béjaïa au CA Bordj Bou Arréridj a été certainement la bonne réaction du compartiment offensif avec notamment les dou- blés de Yahia-Cherif et de Chibane qui viennent de confirmer leur bonne forme affichée lors des joutes amicales disputées durant la trêve et, par la même, se libérer pour la suite du parcours après avoir été confrontés à un manque d’efficacité en début de saison. Ce qui a fait plaisir au coach Fergani qui n’a pas hésité à afficher sa joie quant au bon rendement des attaquants qui vien- nent de s’illustrer de forte belle ma- nière, ce qui permettra à l’équipe d’atteindre ses objectifs à la fin de la saison bien que la tâche des Bé- jaouis ne soit pas aussi aisée lors des prochains rendez-vous. A rappeler que les attaquants viennent d’ins- crire six buts en deux matches, ce qui est encourageant pour l’avenir.

Le podium n’est pas loin finalement

Avec ce deuxième succès que les Vert et Rouge viennent d’enchaîner devant le CA Bordj Bou Arréridj, on peut dire qu’ils se rapprochent davantage du podium, puisqu’ils s’installent désormais la 4 e place au classement général avec 6 points et à une seule longueur des trois équipes qui occupent le trio de tête. D’ailleurs, cela a été le souhait ma- jeur du coach Fergani. En tout cas, ses poulains sont capables de faire mieux et ils ont en les moyens. H. L.

Chibane : «Je dédie mes deux buts à la mémoire d’Ebossé»

Pour sa première titularisation avec son équipe cette saison, l’ex-joueur de la JS Kabylie, en l’occurrence Chi- bane, s’est illustré d’une forte belle manière en inscrivant un doublé et en contribuant grandement au succès des siens. Dans cet entretien qu’il nous a accordé à la fin du match, Chi- bane a tenu à dédier ses deux buts à la mémoire de l’attaquant camerou- nais de la JSK, Albert Ebossé.

Un commentaire sur la victoire arrachée face au CABBA ? Je pense que c’est une belle victoire pour nous dans la mesure où nous venons de confirmer le succès arraché face à l’USM Blida. Elle nous a permis d’améliorer notre classement. Il est am- plement mérité étant donné que nous avons livré un bon rendement sur le terrain. Ce qui me pousse à dire que c’est notre vrai départ bien qu’il reste encore un long chemin à parcourir. C’est une bonne chose pour la suite du par- cours, n’est-ce pas ? Bien sûr, c’est toujours bien de réussir de tels succès qui sont motivants pour l’avenir et je suis persuadé que le plus important est d’avoir dé- croché cette belle victoire. Cela confirme que nous sommes décidés à jouer à fond la carte de l’accession. On comprend par là que la trêve a été béné- fique pour vous. Oui, je peux dire que la trêve nous a été béné- fique vu qu’elle nous a permis de recharger nos batteries et bien se préparer pour la suite du parcours. Cette large victoire prouve que le travail que nous avons effectué a donné

Vous avez réussi à inscrire un doublé pour votre première titularisation, un commentaire ? Je tiens d’abord à dédier mes deux buts à la mémoire d’Ebossé que je connais parfaite- ment. Cela dit, c’est une bonne chose pour moi d’inscrire deux buts dans ce match, cela va me pousser à faire encore plus et d’aider mon équipe à réussir d’autres bons résultats. Vous allez effectuer un déplacement dif- ficile à Tadjenanet ce week-end, com- ment s’annonce-t-il pour vous ? Ça sera un match difficile parce que nous aurons affaire à une équipe de DRB Tadjena- net qui évoluera chez elle et qui tentera de réussir un bon résultat. Quant à nous, nous tenterons de maintenir cette bonne dyna- mique le plus longtemps possible et de réus- sir d’autres bons résultats pour faire le plein durant cette phase aller. Optimistes pour l’avenir ? Oui, je suis optimiste pour la suite de la compétition. Mes camarades affichent une grande détermination à jouer à fond la carte de l’accession. Et c’est dans nos cordes. Entretien réalisé par H.L.

Et c’est dans nos cordes. Entretien réalisé par H.L. JSMB-MB Bouira demain en amical Comme c’est
Et c’est dans nos cordes. Entretien réalisé par H.L. JSMB-MB Bouira demain en amical Comme c’est
JSMB-MB Bouira demain en amical Comme c’est devenu une habitude chaque se- maine, le staff
JSMB-MB Bouira
demain en amical
Comme c’est devenu une habitude chaque se-
maine, le staff technique vient de programmer une
joute amicale demain lundi face à la formation
de MB Bouira dans l’après-midi au stade de
l’Unité-Maghrébine. Une belle opportunité pour
bien préparer le déplacement de ce week-end à
Tadjenanet pour affronter le DRBT. D’ailleurs, les
Béjaouis reprendront le chemin des entraînements
demain dans la matinée, puisque le staff technique
a accordé deux jours de repos à ses protégés.

ses fruits et tant mieux pour nous bien que nous soyons encore appelés à tra- vailler pour être plus performants à l’ave- nir.

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2765 17 Dimanche 14 septembre 2014 USMB Après le
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2765

17
17

Dimanche 14 septembre 2014

2 Coup d’œil N° 2765 17 Dimanche 14 septembre 2014 USMB Après le nul réalisé à

USMB

Après le nul réalisé à

Saïda, l’horizon dégagé

USMB Après le nul réalisé à Saïda, l’horizon dégagé A vec de tels j o u

A vec de tels j o u e u r s , l ’ U S M B voit l’hori- zon se dé-

gager. Le club de la Mitidja s’affirme chaque jour un peu plus comme l’un des potentiels candi- dats à l'accession. Avec le retour de ses blessés, principalement en at- taque, un secteur qui tangue à Blida, l'USMB peut même prochaine- ment entrevoir l'avenir avec beaucoup de séré- nité.

Aborder les

prochains

matchs en

conquérants

Tous les observateurs s’attendaient à ce que les choses soient compli- quées pour les Blidéens

lors du match qu’ils ont joué face au Mouloudia de Saïda. Il n’en demeure pas moins vrai que per- sonne ne s’attendait au scénario proposé par les joueurs de Blida. Ces der- niers se sont défendus comme il se doit durant les 90 minutes de la ren- contre. Mieux, si les pro- tégés de Mouassa avaient frappé plus fort en début de match, personne n’au- rait crié au scandale, tant ils étaient armés d’une vo- lonté de bien faire et d’al- ler de l’avant.

L’essentiel pour les Blidéens

Dans ce contexte, le coach de l’USMB dira que son équipe avait fait l’es- sentiel au cours de ce match car le plus impor- tant était de ne pas per-

dre. Il affirmera que de toutes les façons, ce point du nul est amplement mérité. Il ne s’arrêtera pas là et il précisera que ce ré- sultat est un autre départ. Cette performance, car c’en est une, va permettre aux joueurs de reprendre confiance pour aborder la suite du parcours sous de bons auspices.

Il faut confirmer, maintenant !

Cette formation bli- déenne renferme certes des joueurs de talent, mais ceux qui vont au charbon et qui font cet in- dispensable travail de fourmi qui consiste à ré- cupérer des ballons et à empêcher l’adversaire de développer son jeu sont peu nombreux. Tout le mal que l’on souhaite aux

Blidéens est que leurs joueurs aient ce coup de rein salutaire qui permet- tra à la ville des Roses d'être représentée parmi l'élite.

Apporter les

correctifs

nécessaires

Pour ce qui est de l’ave- nir de l’équipe, il est cer- tain qu’il dépendra de beaucoup du mental des joueurs. Ces derniers doi- vent se mettre dans la tête que dès le prochain match, ce sera un tout nouveau championnat qui débute. Il leur faut faire abstraction des ren- contres disputées jusque- là. Les choses sont claires et tout le monde sait ce qu’il lui reste à faire. Il y a un certain nombre de points à engranger et ce sera là le principal objec- tif de l’équipe.

Éliminer les

nombreux

défauts

Pour ce qui est de la ma- nière qui sera utilisée pour atteindre cet objectif, Kamel Mouassa a les capa- cités pour déceler et sur- tout corriger ce qui doit l’être. Il lui faut apporter des correctifs et débarras- ser l’équipe des nombreux défauts qui l’ont empêché de réaliser les résultats es- comptés. Il y a aussi un certain état d’esprit à ins- taller chez les joueurs qui auront à reprendre confiance en eux. Le coach de l’USMB espère que tous ses conseils seront béné- fiques. L’une des qualités des joueurs de Blida est qu’ils sont réceptifs et leur entraîneur est convaincu que son message est passé.

S. B.

Bouharbit : «Je commence à trouver mes marques

Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Tout va pour le mieux, Dieu merci. Je pense que mis à part l’échec face à la JSMB, le bilan est plutôt positif. Revenons au nul réalisé à Saïda. Qu’est-ce qui vous a permis de réaliser cette performance ? Pour espérer réaliser un bon ré- sultat, il fallait tout d’abord faire en sorte de priver notre adversaire de ballon. Cela est primordial. Cela nous a demandé une grande dé- pense d’énergie, et c’est ce qui ex- plique la fatigue en fin de match. Je pense par ailleurs que nous avons été supérieurs à nos adversaires, tac- tiquement et techniquement. Di- sons que notre jeu s’est amélioré au fil des rencontres et nous sommes plus libérés, nous les joueurs. Et en ce qui vous concerne, quelle appréciation faites-vous de votre prestation ? Ce n’est pas à moi de juger. Je me rends compte que je commence à prendre mes marques dans l’équipe et que la période d’adaptation est terminée. Peut-on dire que désormais tout faux pas vous est interdit ? Pour atteindre nos objectifs, il faut engranger des points là où ils sont mis en jeu. Par ailleurs, un suc- cès à l’occasion du prochain match nous permettra de gagner en confiance pour la suite du cham- pionnat. Justement, parlons-en de l’ave- nir… Il nous faut être optimiste et nous avons des raisons pour cela. L’équipe a beaucoup gagné en cohésion en multipliant les matchs. Il ne faut pas oublier qu’elle a été presque totale- ment remaniée. Même s’il y a de bonnes équipes, nous n’avons aucune raison de ne pas croire en nos chances. Que promettez-vous à vos suppor- ters… Au vu du soutien qu’ils nous ont

dans l’équipe»

Au vu du soutien qu’ils nous ont dans l’équipe» apporté vendredi dernier, ils méritent qu’on se

apporté vendredi dernier, ils méritent qu’on se sacrifie pour eux. Je voudrais par ailleurs du fond du cœur faire en sorte qu’ils soient fiers de leur équipe.

Entretien réalisé par Slimane B.

Le but de Mellika était valable

Même certains Saïdis n'ont pas caché leur étonnement devant la décision de Mial de refuser un but parfaitement valable à Mellika. On jouait la 56' quand Boudina trouvera Noubli suite à un coup franc. Le cuir, repris de la tête par l'at- taquant de Blida, percutera la transversale. Mellika, à l'affût, reprendra victo- rieusement. L'arbitre signalera une position de hors-jeu inexistante au grand dam des Blidéens.

position de hors-jeu inexistante au grand dam des Blidéens. OM Bellatrèche : «Ce n'est pas ce

OM

Bellatrèche : «Ce n'est pas ce semi-échec qui va nous démoraliser»

Apparemment, vous êtes déçus par ce résultat… Et comment ne pas l'être après une domination quasi permanente avec au bout plu- sieurs occasions ratées. Nous tenions tellement à la victoire que nous avons perdu notre self-control. C'est un nul diffi- cile à digérer, toutefois, il faut sportivement l'accepter. Le football est parfois cruel. Comment expliquez-vous la mauvaise entrée en matière de votre équipe en deuxième mi-temps ? Peut-être que c'est dû à la pression de la rencontre, après l’égalisation de Boussaâda à la fin de la première période. Mais dans l'ensemble, les joueurs n'ont pas été mauvais. Vous n'avez qu'à voir le nombre d'oc-

casions que nous avons ratées. Je pense qu'aujourd'hui nous avons joué la malchance. Main- tenant que l'équipe a été accro- chée, la domination n'a aucun sens. Les supporters doivent s'in- terroger sur l'avenir de l'équipe, n’est-ce pas ? Il faut d'ores et déjà oublier cette contre-performance contre Boussaâda et penser à la prochaine rencontre. Nous fe- rons en sorte de nous ressaisir et j'espère que la réussite ne nous tournera pas le dos. Main- tenant, nous allons tenter de re- médier aux lacunes constatées afin de rectifier le tir. Ce nul nous poussera à remettre les pieds sur terre et perpétuer dans l'effort. Ils sont toujours déçus… Je comprends parfaitement

l'attitude de nos supportes. Je voudrais profiter de la circons- tance pour leur demande au nom de tous les joueurs d'être plus cléments avec leur équipe et de la soutenir dans ce mo- ment crucial, car nous avons besoin de leurs encourage- ments. L'OM est leur équipe après tout. Ils ne doivent pas l'abandonner. Comment voyez-vous la suite de la compétition ? Je crois qu'en matière de ré- sultats, nous sommes dans les prévisions. Il est vrai mainte- nant qu'on pouvait aspirer à mieux, compte tenu de notre parcours. Le nul contre l’ABS devrait nous permette de faire notre mea-culpa et apprendre à mieux gérer nos capacités. Sincèrement, a-t-elle les moyens de rattraper ces deux

points perdus à domicile ? Il n'y a pas le feu. Le parcours et encore long et nous avons assez de potentialités pour re- dresser la situation. Ça ne va pas être facile, car le plus dur est à venir. Toutes les équipes vont faire en sorte de s'amélio- rer et toute erreur va compli- quer les choses. Donc, nous devons nous préparer en consé- quence. Vous restez confiants alors…. Il le faut bien. Ce n'est pas ce semi-échec qui va nous démo- raliser. Nous sommes sûrs de nos capacités malgré quelques insuffisances. Avec la persévé- rance et l'abnégation, l'équipe aura son mot à dire et forcera le respect. Entretien réalisé par Benmouloud Hakim

et l'abnégation, l'équipe aura son mot à dire et forcera le respect. Entretien réalisé par Benmouloud
18
18

N° 2765

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil
18 N° 2765 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil Dimanche 14 septembre 2014 MCS      

Dimanche 14 septembre 2014

MCS  

MCS

 
 
   
 
 

tout seul il ne pouvait rien faire. Le compartiment offensif complètement absent À part confirmer qu’ils étaient le maillon faible du MCS, les attaquants ont été complètement absents durant cette rencontre, avec un duo Hanifi-Ali Hadji hors-champ. Le premier cité a encore prouvé qu’il était le roi des ratages avec ce penalty qu’il n’a pas su exploiter à la 45’. Les joueurs n’ont pas tenu physiquement Heureusement que les Blidéens n’ont pas profité de l’affaiblissement général des joueurs saïdis qui avaient du mal à aller au bout de la rencontre, sinon ça aurait été catastrophique pour le MCS. Le moins que l’on puisse dire est que les gars de Mehdaoui ont souffert physiquement. Les changements de Mehdaoui n’ont rien apporté Beloufa qui a remplacé Douadi n’a

presque pas touché le ballon. Motrani est entré à la place de Seddik mais le second nommé a été bien meilleur que le pre- mier. Mehdaoui aurait dû incorporer un autre attaquant pour débloquer la situa- tion, mais il n’en a rien fait et c’est bien dommage. Cette indiscipline qui a régné sur le terrain En plus de leur mauvaise prestation, les joueurs du MCS ont fait montre d’une in- discipline flagrante lors de ce match. Le capitaine de l’équipe Addadi a plusieurs fois été malmené par ses coéquipiers, no- tamment Zahzouh, sous les yeux du staff technique. Ce même Zahzouh a eu une altercation avec Ali Hadji qui voulait tirer le penalty avant que Hanifi ne le rate. En somme, les Saïdis ont manqué de profes- sionnalisme et il est grand temps que la direction agisse pour y mettre un terme. Amar B.

RCR

 

Un début prometteur

 
 

Ettaoui Wassim

   
    CABBA    

CABBA

   

CAB

 
 

Houasnia sur

fait le déplacement à Oued Rhiou

 

le banc des accusés

 

pour assister à la rencontre RCR-

 

E trillés par des Bé-

jaouis complète-

ment revigorés

par le succès ramené de Blida avant la trêve, les Bordjiens ont accusé l’ar- bitre Houasnia d’être

derrière la déconvenue

villon durant cette pé- riode. Donc, dans de pa- reilles circonstances et avec une telle note, il ne faudrait pas trop se foca- liser sur l’arbitrage, mais sur les erreurs qu’il ne faut plu refaire.

celer la faille avant le ren- dez-vous devenu décisif par la force des événements contre le WAT mardi pro- chain. Les Bordjiens n’auront pas le droit à l’erreur et seule une victoire pourra ef- facer le cauchemar vécu à Béjaïa.

Une défense

Zerrouki blessé

Une défense hermétique du Rapid

 

de leur équipe. Pourtant celle-ci avait la possibilité

de revenir au score en première période de jeu et peut être même de tuer le match, mais les attaquants ont gâché la- mentablement les occa-

sions qui se sont

présentées à eux. Tour à

passoire

Cela fait bien longtemps que le CABBA n’a pas en- caissé un tel score perçu comme une véritable catas- trophe par les Criquets. Il faut dire que le secteur dé-

fensif, surtout l’axe central, est passé complétement à

On jouait le quart d’heure du match JSMB-CABBA lorsque le milieu de terrain récupérateur bordjien Zer-

rouki a chuté à la suite d’un contact avec un adversaire. Touché assez sérieusement

l’épaule, il a été évacué

aussitôt au CHU de Béjaïa

pour y être soigné. Sa sortie

à

   

a

mis dans l’embarras Mi-

Methazem reprend son bien

 

tour, Atafen et Zerguine ont raté des opportunités inouïes de renverser la vapeur, malheureuse- ment, ils ne l’ont pas fait. Toujours est-il qu’une défaite aussi lourde que celle concédée face à la JSMB n’est pas due seu- lement à un arbitrage partial, selon les respon- sables du CABBA, mais elle est causée par la baisse de régime de leur équipe en seconde mi-

côté. En effet, l’axe central, composé de Hamadache et Bekakchi, avait donné lors des deux premiers matches un manque de synchronisa- tion évident et c’est ce qui s’est confirmé contre la JSMB. Dès l’entame de la se- conde période, la défense a encaissé coup sur coup 3 buts en une quinzaine de minutes, soit une réalisation toutes les 5 minutes. Une statistique inquiétante pour une équipe qui n’avait en- caissé jusque-là zéro but de- puis l’entame du championnat. Du pain sur la

houbi qui a dû chambouler ses plans, puisque son équipe a dû se passer du 3 e milieu récupérateur pour in- corporer Rabti qui ne joue pas dans le même registre. Ce changement a certaine- ment porté préjudice à la ré- cupération de l’équipe qui a encaissé par la suite 3 buts. Si la blessure de Zer- rouki s’avère aussi grave que prévu, il sera dans l’obliga- tion de déclarer forfait pour le prochain match prévu mardi prochain contre les Tlemcéniens.

 

M. B.

temps. En effet, elle a baissé complètement pa-

planche en perspective pour le coach Mihoubi qui doit dé-

 

A. B.

Une équipe méconnaissable et un nul décevant !

L e MCS a raté une bonne oc- casion de coller au peloton de tête en accueillant l’USMB hier vendredi. Les hommes de Mehdaoui au-

raient pu renouer avec la victoire et se ras- surer, mais au lieu de cela ils ont fourni une bien piètre prestation pour une équipe qui veut jouer les premiers rôles cette saison. Les plus malheureux ont in- contestablement été les supporters saïdis qui comptaient voir leurs favoris ne faire qu’une bouchée des Blidéens, mais quelle ne fut pas leur déception quand ils ont vu que les camarades d’Addadi étaient com- plètement passés à côté de leur sujet. C’est avec un moral à plat et le cœur plein de doutes qu’ils ont quitté le stade. La défense pas du tout rassurante Le point du match nul, le MCS ne le doit qu’au manque d’efficacité des atta- quants de Blida qui ont brillé par leurs ra- tages devant le gardien Sefioune, puisque le compartiment défensif saïdi n’a pas du tout rempli sa mission. Benchergui qui re- vient de blessure a été d’une lourdeur dé- cevante, Mâameri sur le couloir était presque absent, Zahzouh a joué sur les nerfs, et Fourloul n’a rien montré de bon. Autant dire que le compartiment défensif a complètement failli à sa mission. Bataille perdue au milieu Ce milieu de terrain du MCS dont tout le monde parle ces derniers temps n’a fi- nalement pas fait grand-chose devant l’USMB. Les Addadi, Saâdi, Douadi et Ali Hadji n’ont rien montré de rassurant du- rant ce match. Seddik a bien résisté, mais

rassurant du- rant ce match. Seddik a bien résisté, mais L es joueurs du Rapid de

L es joueurs du Rapid de Relizane n'avaient d'autre choix que de remporter les trois points de ce match disputé devant une coriace formation du CA Batna qui ne leur a pas du tout facilité la tâche. Les coéquipiers du gardien Mezaïr, de peur de s'attirer les fou- dres de leurs supporters présents en force dans les gradins du stade du Grand-Maghreb, ont donné le meilleur d'eux-mêmes. D'ail-

leurs, dès le coup d'envoi, le Rapid prit à bras-le-corps la rencontre, ce qui a donné lieu à de chaudes empoignades entre les deux équipes. Les Lions de la Mina ont eu la chance d'inscrire le seul but de la partie par Merzougui, ce qui leur a permis de gérer aisément la partie malgré le retour en force des Cabistes qui ont donné des sueurs froides aux supporters locaux, lorsque les visiteurs avaient raté lamentablement des occasions nettes de scorer. Cette victoire, même si elle fut étriquée, va mettre en confiance les joueurs reli- zanais, comme a tenu à l'expliquer l'entraîneur en chef Benyelles : «Démarrer le championnat par un succès est une excellente opé- ration pour l'équipe, surtout face un adversaire qui n'a pas abdiqué. Dans l'ensemble, le Rapid de Relizane a bien évolué car nos joueurs ont répondu à notre attente, en appliquant à la lettre les consignes de leur staff technique.» Les Lions de la Mina pensent déjà au pro- chain rensez-vous qui s’annonce important pour la suite du championnat.

qui s’annonce important pour la suite du championnat. Des occasions ratées et des regrets L es

Des occasions

ratées et des regrets

L es observateurs sportifs qui avaient

CAB ne sont pas repartis déçus. Le retour du nouveau promu en Ligue 2 Mobilis a drainé un public record. Le CAB et le Rapid ont réa- lisé une partie plaisante. Batna aurait pu re- venir à la maison avec un meilleur résultat n’avaient été les nombreux ratages. Comme cette action à la 7’ de Rezak Bitam. L’ex-dé- fenseur du MSPB et de la JSK avait bénéfi- cié d’une occasion en or qu’il n’avait pu concrétiser. Les Rouge et Bleu ont bénéficié d’au moins trois opportunités.

Un but encaissé sur balle arrêtée

Le CAB regrettera longtemps le but en- caissé sur balle arrêtée. Un corner ponctué par une balle chipée de la tête à un défen- seur. Le marquage strict aurait pu annihiler l’action du but.

Les Batnéens ont longtemps couru der- rière le score. Après l’ouverture de la marque, les coéquipiers de Bouregâa se sont rués vers l’attaque. Mais l’excès de précipitation et le manque de concentration comme l’avait fait remarqué notre corres- pondant d’Oued Rhiou avaient empêché le CAB de revenir à la marque. Il faut noter aussi que la défense du Rapid de Relizane avait posé d’énormes problèmes aux visi- teurs.

L’absence d’Oussama toute la semaine n’a pas influé sur la décision du staff tech- nique. Il est clair maintenant que pour le staff technique, l’international olympien reste le numéro un des gardiens. Et même si Methazem n’était pas du voyage à Batna, il a continué à s’entraîner avec l’EN olym- pique, lors de son dernier regroupement.

CRBAF 1 - USMMH 0

Aïn Fekroun se hisse à la première place

1 - USMMH 0 Aïn Fekroun se hisse à la première place Stade : Zerdani-Has- souna
Stade : Zerdani-Has- souna (Oum El Bouaghi) Affluence : moyenne Arbitres : Bouzrar, Kadem, Yahi
Stade : Zerdani-Has-
souna (Oum El Bouaghi)
Affluence : moyenne
Arbitres : Bouzrar,
Kadem, Yahi
But : Yalaoui (69’)
(CRBAF)
Avertissements : Bendje-
nine (8’ et 14’), Benmalek
(36’) (USMMH)
Expulsion : Bendjenine
(14’) (USMMH)
victoire
remportée,
L a
hier, par les coéquipiers
de Benchadi face à
la
formation
de Hadjout aura
été précieuse puisqu’elle leur
a permis de se positionner à
la première
place ex-acquo
avec le RCR. La première mi-
temps
a été caractérisée par
une domination totale des lo-
caux, mais stérile puisqu’au-
cune
des
nombreuses
occasions n’a été concrétisée,
CRBAF : Khalfa, Daïra,
Benchadi, Oukrif, Belaïli,
Zazoua (Saïbi 64’), Maân-
cer, Yalaoui, Bentocha,
Belalem (Keffi 59’), Naïli
(Mansour 64)
Entraîneur : Abbès
USMMH : Chalali, Ti-
boutine, Bendjenine, Bel-
hadji (Rebah 79’),
Bouzidi, Laâbani, Benma-
lek, Louz, Rabta (El Dji-
lali 81’), Belkacemi,
Harizi (Benayache 70’)
Entraîneur : Boudjaârane
malgré le fait de jouer en su-
périorité
numérique,
après
l’expulsion de Bendjenine à la
14’. La
deuxième
mi- temps
sera également dominée par
la formation de Aïn Fekroun
qui réussira à trouver le che-
min
des filets. Suite
à une
passe
en
profondeur
de
Maâncer
dernier,
pour Yalaoui. Ce
d’une frappe puis-
sante, crucifie le gardien had-
jouti.
Le
résultat
restera
inchangé
jusqu’au
coup de
sifflet final.
N. A.
Ligue 2 Mobilis
Résultats et classement de la 3 e journée
RC Relizane
1-0
CA Batna
O
Médea
1-1
US Chaouia
2-0
ESM Koléa
3-1
MC
Saida
0-0
JSM Bejaia
WA Tlemcen
CRB Ain Fekroun
4-1
0-0
1-0
A Bou Saada
AB Merouana
DRB Tadjenant
USM Blida
CA Bordj Bou Arreridj
AS Khroub
AS Khroub
Classement
Prochaine journée
A Bou Saada
US Chaouia
O Médea
MC Saida
CA Batna
AS Khroub
USMM Hadjout
USM Blida
CA B Bou Arreridj
DRB Tadjenant
AB Merouana
RC
Relizane
CRB Ain Fekroun
WA
Tlemcen
JSM Bejaia
ESM Koléa
www.lebuteur.com International Coup d’œil N° 2765 19 Dimanche 14 septembre 2014 L’Atlético Madrid, une machine
www.lebuteur.com International Coup d’œil
www.lebuteur.com
International
Coup d’œil

N° 2765

19
19

Dimanche 14 septembre 2014

L’Atlético Madrid, une machine à faire du 9 Lors de la seconde journée de Liga,
L’Atlético Madrid, une
machine à faire du 9
Lors de la seconde journée de Liga, Mario Mandzukic a ouvert son compteur but en
championnat face à Eibar. Après avoir été décisif en Supercoupe d’Espagne face au
Real, le buteur croate devrait prendre la route tracée depuis plus de dix ans par ses
prédécesseurs à la pointe de l’attaque des Colchoneros. Car oui, le poste de numéro 9
à l’Atlético Madrid est entré dans une tradition d’excellence depuis l’émergence de
Fernando Torres. Retour sur une décennie prolifique. S’il y a bien quelque chose que
l’on ne peut nier c’est que le club rouge et blanc de Madrid a toujours été une grande
terre de buteurs. Ce sont notamment succédé à la pointe de l’attaque Rojiblanca
entre 1942 et 1997, José Juncosa, Luis Aragonés, José Garate, Hugo Sanchez,
Baltazar, Hasselbaink ou Christian Vieri. Mais la dynastie de buteurs qui nous
intéresse a vu le jour au cours de l’été 2001 et ne s’est toujours pas éteinte 14 ans
plus tard.
lSergio Agüero
lFernando Torres
(2001-2007 – 286 matchs 105 buts)
(2006-2011- 265 matchs 114
buts)

Fernando Torres est un gosse de Fuenlabrada, grosse ville de la banlieue madrilène, mais c’est surtout un pur produit de la formation Atléti. 2001, débuts et des buts en profes- sionnel à 17 ans avec le numéro 35 dans le dos, Torres ba- lade calmement son indéniable talent de buteur sur les pelouses de Segunda (Ligue 2 espagnole). Quelques matchs et une dizaine de pions plus tard, à 19 ans, El Niño, devenu capitaine, a pris rencard avec la Liga et, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas attendu longtemps pour conclure. A chacune de ses saisons dans l’élite, le petit prodige de Vicente Calderon a toujours dépassé la barre des 10 buts. 13 pour sa première saison, puis 19, 16, 13 et 14 pour les sui- vantes, ce qui est remarquable au sein d’une équipe assez moyenne à l’époque. Pas spécialement bien entouré, ses principaux pourvoyeurs de ballons se nomment Ariel Ibagaza, Gonzalo Colza ou José Maria Movilla. Si les performances de Torres attirent tout d’abord l’œil du sélectionneur de la Roja, Iñaki Sáez, qui le lance en 2003 au côté de Morientes, Raul et Diego Tristan, elles attirent aussi et surtout celui de Rafa Benitez à Liverpool qui fait sensation en lâ- chant en 2007 près de 40M€ pour transformer El Niño en Kid à Anfield. Orphelin de sa star, on se dit que l’Atlético Madrid va mal le vivre. Mais c’est sans compter sur les dirigeants qui avaient préparé leur premier coup de maître à l’avance en arrachant un an plus tôt un argentin de 18 ans au potentiel de dingue : Sergio Agüero.

lDiego Forlan

On l’a peut-être oublié mais Sergio Agüero a évolué une saison dans l’ombre de Fernando Torres sous le maillot des Colchoneros. Une saison d’adaptation tran- quille où il aura quand même disputé les 38 matchs que compte la Liga et quelques rencontres sur la scène européenne pour un petit total de 7 buts. Pas spécialement extraordinaire mais le meilleur est encore à venir pour le natif de Quilmes. Quand on sait que le Kun a débuté en 1re division argentine sous le maillot de l’Independiente à 15 ans et 35 jours et que l’Atlético n’a pas hésité à claquer 16M€ sur ce gamin courtisé par la moi- tié des clubs milliardaires du Vieux Continent, on comprend mieux la suite. Après le départ de Torres, l’enfant chéri de Cal- deron, Agüero, se retrousse les manches et enfile les habits d’un patron bien épaulé au côté de Simao, Maxi Rodriguez et surtout Diego Forlan. Avec son compère uruguayen, Sergio Agüero, et ses 19 buts, il fait partie en 2006/2007 de la paire d’attaquants la plus redoutable d’Europe. En 2010, Fernando Torres est déjà loin dans les mémoires et alors que l’Argentin réalise sa moins bonne saison (21 buts) les Colchoneros iront chercher le sacre en Ligue Europa ainsi qu’en Supercoupe d’Eu- rope. L’Altético grandit en même temps qu’Agüero qui va cumuler 114 buts toutes compétitions confondues en cinq ans sous les couleurs Rojiblancas et s’affirmer comme l’un des meilleurs attaquants du monde. Malgré un statut d’idole à Vicente Calderon et une clause libératoire de 60M€ ce sont encore les Anglais qui vont braquer un buteur aux Madrilènes et cette fois-ci c’est City qui posera 45M€ en 2011 pour faire signer El Kun. Même si

on leur enlève l’une des plus belles réussites du recrutement de l’Atléti, les Socios se montrent moins inquiets que lors du départ de Torres. En effet, les dirigeants officialisent l’arrivée d’un Colombien aux cheveux longs

l’arrivée d’un Colombien aux cheveux longs en provenance du FC Porto et Diego calme. F o

en provenance du FC Porto et Diego

calme.

Forlan officie encore en pointe, au

o r l a n o f f i c i e encore en pointe, au

(2007-2012- 238 matchs 112 buts)

lRadamel Falcao

Lorsque Diego Forlan débarque pour 21M€ en 2007 à l’Atlético, sa tâche est claire : faire oublier Fernando Torres. Précédé d’une réputation de tueur qu’il a acquise lors de ses trois saisons à Villareal, il a été sacré Pichichi et Soulier d’Or européen entre autres. S’il a largement accom- pli son rôle avec une moyenne de 28 buts par saison sous les couleurs madrilènes, il a assisté à la naissance du phénomène Agüero avec qui il a dû partager la vedette sur le front de l’attaque. Forlan atteint surtout l’excellence en 2009 où il inscrit 32 buts en 33 matchs de Liga, ce qui fait de lui le dernier être humain connu à avoir été sacré Pichichi. Sur sa lancée de l’épopée victorieuse de 2010 en Ligue Europa des Colchoneros où il fait partie des grands artisans du titre avec ses 6 buts, il réalise une Coupe du Monde en Afrique du Sud de malade mental. Une quatrième place pour l’Uruguay, un titre de meilleur buteur, de meilleur joueur et une cinquième place au Ballon d’Or. Sauf que, contrairement à Agüero et Torres, Diego Forlan approche des 32 ans et l’Atlético ne pourra pas en tirer autant en le trans- férant. Il boucle sa dernière saison un peu fatigué avec seulement 8 petits buts au compteur avant de s’envoler pour l’Inter de Milan. Avec ce départ combiné à celui d’Agüero, l’Atlético vient de perdre deux gars qui pesaient 226 buts à eux deux sous le maillot Colchonero. Pas grave, Radamel Falcao vient d’arriver.

(2011-2013 – 104 matchs 78 buts)

Incroyable mais vrai, El Tigre qui débarque du FC Porto pour près de 50M€ va parvenir à lui tout seul à faire oublier le duo Forlan-Agüero en quatre petits matchs, le temps pour lui d’inscrire… 6 buts. Après ses débuts tonitruants, Radamel Falcao va continuer de griffer les défenses à tout-va. En décembre 2011, après 5 mois de présence sous le maillot colchonero, il est élu deuxième meilleure recrue du championnat es- pagnol. Mais là où Falcao va faire fort c’est en Europa League en menant les siens au succès en inscrivant no- tamment un doublé en finale contre Bilbao. Véritable talis- man en C3, il avait remporté l’édition précédente avec les Dragoes et avait été sacré meilleur buteur de l’épreuve avec un total dingue de 17 buts. Prends ça Brandao, toi et ta Coupe de la Ligue. En Liga, l’Atlético boucle sa saison en 6me place et Falcao, lui, s’installe sur le podium des meilleurs buteurs avec 24 buts, loin derrière Cristiano Ronaldo et ses 46 buts, très loin derrière Lionel Messi et ses 50 buts. La saison suivante est aussi prolifique pour Falcao qui débute en balle comme la précédente en explosant notamment Chelsea en solo avec un gros triplé en Supercoupe d’Europe. Pour la Liga, c’est encore mieux puisqu’il atteint cette année-là les 28 buts et s’impose comme le meilleur «pur numéro 9» du monde. L’Atlético de Simeone, quant à lui, termine sur la 3me marche de la Liga et remporte même la Coupe du Roi face au Real Madrid, et tout va bien pour eux comme pour le Colombien. Pourtant, comme d’habitude, le destin de l’attaque de l’Atléti va encore basculer et se décider autour de dizaines de millions d’euros. Cette fois-ci pas la peine de pointer du doigt l’Angleterre puisque c’est Monaco qui enrôle la star pour 60M€. L’ex-nouveau riche de la Ligue 1 fait affaire avec Jorge Mendes et compte sur la présence de Falcao pour asseoir définitivement son pro- jet XXL. Et justement, en parlant de projet, celui de l’Atlético Madrid, en pleine progression, prend du plomb dans l’aile avec les adieux de Falcao. Pour combler ce vide, los Indios ont fait rapidement fait si- gner David Villa en provenance de Barcelone. Mais jamais ils n’auraient pensé que celui qui ferait oublier Falcao était un inconnu, ce Brésilien de 24 ans présent au club depuis 2010, un certain Diego Costa.

24 ans présent au club depuis 2010, un certain Diego Costa. l Diego Costa (2010-2014 –

lDiego Costa

(2010-2014 – 141 matchs 64 buts)

Parmi tous les attaquants passés sous la liquette de l’Atlético dans cette dernière décennie, Falcao possédait le meilleur ratio avec un beau 0,75 but par match et Diego Costa l’un des pires avec 0,45. Rien d’anormal quand on se penche sur le parcours chaotique du garçon chez les Colchoneros. Difficile à croire mais Diego Costa était un joueur de l’Atlético Madrid bien avant Falcao, Forlan et a même croisé Fernando Torres et Agüero. En 2007, alors qu’il vient de fêter ses 19 ans, il ap- pose sa signature à Vicente Calderon pour 3,5M€ en prove- nance de Penafiel au Portugal. S’en suit alors une tripotée de prêts au Celta Vigo, à Albacete et à Valladolid où il se fait une réputation d’attaquant physique et plutôt efficace. De retour à Vicente Calderon en 2010 il intègre l’équipe première mais se re- trouve barré en attaque par le duo Agüero-Forlan. Pas grave, Diego Costa trouvera le moyen de grappiller une vingtaine de matchs pour un total de 6 buts. Insuffisant pour convaincre les dirigeants de rejeter l’offre du Rayo Vallecano où Costa signe en 2011. Du côté des Val- lecas, il joue 16 matchs de Liga et inscrit 10 buts et revoilà l’Atléti qui pointe son nez et propose 1M€ pour le rapatrier alors qu’Agüero n’est plus là, que Forlan commence à vieillir et que Falcao, qui entame sa dernière saison, est annoncé partant (déjà). Dans l’ombre du Tigre, il réalise une saison 2012/2013 plutôt correcte avant d’exploser complètement l’année suivante après le départ de Radamel en terminant 3e meilleur buteur de la Liga avec 27 buts. Véritable révélation et prototype par- fait du joueur façon «Simeone», Diego Costa a pris son temps pour exploser au plus haut niveau. Champion d’Espagne et finaliste de la Ligue des Champions, le Brésilien de naissance participe même à la Coupe du Monde sous les sifflets puisqu’il a choisi de représenter l’Espagne. Et comme l’histoire aime à se répéter, c’est encore un club de Premier League qui vient bien évidemment piocher à Madrid pour se renforcer en attaque. Après Liverpool et City c’est Chelsea qui a laissé 40M€ dans les caisses du club rouge et blanc

qui a laissé 40M€ dans les caisses du club rouge et blanc l Mandzukic, G o

lMandzukic, Goleador VI ?

L’ex-buteur du Bayern Munich, qui a signé pour une ving- taine de millions d’euros à l’Atlético Madrid pour remplacer numériquement Diego Costa, se doit de perpétuer cette fa- buleuse dynastie de goleadors qui a vu le jour au début des années 2000. Le board madrilène, qui n’a commis au- cune erreur dans le recrutement de ses buteurs, devrait être satisfait puisque le Croate semble avoir pris la bonne voie avec déjà deux buts inscrits en quatre matchs, dont un décisif en finale de Supercoupe d’Espagne face au Real. Et comme l’Atlético n’aime rien laisser au hasard, l’avenir plus lointain semble déjà assuré avec la présence de Léo Baptistao (23 ans), de Héctor Hernandez (19 ans) et surtout avec l’arrivée cette saison du Mexicain, Raul Jimenez, chipé au nez de Porto et qui, à 24 ans, a déjà inscrit une cinquantaine de buts dans son pays d’origine. Si le Real Madrid est un adepte de grands joueurs à tous les coins du terrain, l’Atlético est, quant à lui, assurément une terre de grands buteurs soutenus par une armée de sol- dats fidèles et travailleurs. Deux philosophies qui vont encore s’affronter cette saison et notamment ce soir pour notre plus grand plaisir.

In lesremplacants.com

Inter MilanMan

20
20
Inter MilanMan 20 N° 2765 www.lebuteur.com International Coup d’œil Dimanche 14 septembre 2014 Grave blessure pour

N° 2765

www.lebuteur.com International Coup d’œil
www.lebuteur.com
International
Coup d’œil

Dimanche 14 septembre 2014

Grave blessure pour Debuchy ? Lors de la rencontre entre Arsenal et Manchester City ce
Grave blessure
pour Debuchy ?
Lors de la rencontre entre Arsenal et Manchester City ce samedi (2-2), le
défenseur français des Gunners, Mathieu Debuchy, s'est blessé lors de la se-
conde période. L'ancien joueur de Newcastle est sorti sur une civière. On ne
connait pas encore le degré de gravité de sa blessure. Après être resté un
long moment au sol, le latéral droit international des Gunners a été évacué
sur civière avant d'être remplacé par Calum Chambers (81’).
Cette nouvelle révélation surprenante
sur le dossier Welbeck
À bientôt 24 ans, Danny Welbeck a décidé de re-
lever un nouveau challenge dans sa carrière. Exit
Manchester United et les Reds Devils, place
désormais aux Gunners d’Arsenal. Un transfert
autour duquel une drôle de révélation a été
faite dernièrement. L’attaquant international
anglais aurait fortement été incité à rejoin-
dre la formation d’Arsène Wenger par… Jack
Wilshere ! C’est ce qu’a expliqué le meneur