Vous êtes sur la page 1sur 52

RAPPORT ANNUEL 2014

RAPPORT ANNUEL 2014
RAPPORT ANNUEL 2014

Bourse de Casablanca

SOMMAIRE LE MOT DU PRESIDENT 04 LE MOT DU DIRECTEUR GENERAL 06 2014 EN FAITS

SOMMAIRE

LE MOT DU PRESIDENT

04

LE MOT DU DIRECTEUR GENERAL

06

2014 EN FAITS ET CHIFFRES

08

NOS RÉALISATIONS

12

NOTRE GOUVERNANCE

18

L'ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE EN 2014

22

LE MARCHE BOURSIER EN 2014

24

LES ETATS FINANCIERS 2014

32

LES RESOLUTIONS DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

47

M. Aomar Yidar Président du Conseil d’Administration La Bourse de Casablanca, à travers son partenariat
M. Aomar Yidar Président du Conseil d’Administration La Bourse de Casablanca, à travers son partenariat

M. Aomar Yidar

Président du Conseil d’Administration

M. Aomar Yidar Président du Conseil d’Administration La Bourse de Casablanca, à travers son partenariat avec

La Bourse de Casablanca, à travers son partenariat avec London Stock Exchange Group (LSEG), se dotera des outils nécessaires pour devenir un réel moteur de développement pour les entreprises africaines et marocaines.

des outils nécessaires pour devenir un réel moteur de développement pour les entreprises africaines et marocaines.

Chers actionnaires,

Durant l’année 2014, le Maroc a réaffirmé son positionnement en Afrique à travers la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à quatre pays du continent. De nombreuses entreprises marocaines entament ou poursuivent leurs expansions en Afrique. Et Casablanca Finance City asseoit son positionnement comme hub financier régional.

La Bourse de Casablanca soutient cette ambition marocaine. Son adhésion à des associations de bourses du

continent, ainsi que ses partenariats avec des bourses de la région confirment son implication dans le développement de l’Afrique. Mais pas seulement. La Bourse de Casablanca, à travers son partenariat avec London Stock Exchange Group (LSEG), se dotera des outils nécessaires pour devenir un réel moteur de développement pour les entreprises africaines et marocaines.

Aujourd’hui, la Bourse de Casablanca met en œuvre des projets d’envergure qui balisent son avenir. Ces projets

Bourse de Casablanca

5

sont minutieusement suivis par son Conseil d'Administration et les comités techniques qui veillent à la concordance des actions menées avec les objectifs stratégiques arrêtés.

Mais il est important de souligner que l’appui des pouvoirs publics est plus que primordial pour faire de cet avenir une réalité. Des avancées réglementaires ont certes été réalisées, mais d’autres également importantes sont encore attendues. Nous espérons que l’année 2015 sera celle de leur aboutissement.

Karim Hajji Directeur Général Comme chaque année, nous avons mis en œuvre un ambitieux plan
Karim Hajji Directeur Général Comme chaque année, nous avons mis en œuvre un ambitieux plan

Karim Hajji

Directeur Général

Karim Hajji Directeur Général Comme chaque année, nous avons mis en œuvre un ambitieux plan d’actions

Comme chaque année, nous avons mis en œuvre un ambitieux plan d’actions qui s’est articulé autour de la sécurisation de nos systèmes d'information, l’amélioration et le développement de la cote et la promotion du marché.

de nos systèmes d'information, l’amélioration et le développement de la cote et la promotion du marché.

Chers actionnaires,

Bourse de Casablanca

7

En 2014, l’économie mondiale a connu un léger redressement avec une croissance enregistrée de 3,4% contre 3,2% en 2013. Les pays asiatiques en développement continuent à se distinguer par une croissance forte de l’ordre de 6,4%. Le Maroc a affiché un taux de croissance économique de 4,3%, contre 2,7% l’année précédente. Un raffermissement qui témoigne de l’évolution favorable des principaux baromètres conjoncturels.

Au terme de l’exercice 2014, la Bourse de Casablanca a réalisé un chiffre d’affaires de 75,6 millions de MAD et un résultat net de 10,3 millions de MAD, soit des baisses respectives de 21,5% et 20,7% par rapport à l’année 2013.

Durant cette année, la Bourse de Casablanca a conclu un important partenariat avec London Stock Exchange Group (LSEG). Important, parce qu’il permettra de positionner la place casablancaise comme hub régional

actuellement dans 35 pays et plus de 400 institutions financières reçoivent les données de notre marché. Nous avons lancé une application mobile qui permet d’accéder rapidement et facilement aux données boursières et financières des sociétés cotées. Tout au long de l’année, nous avons organisé et co-organisé de nombreuses manifestations (workshops, conférences, …) qui s’adressent à nos différentes cibles. Nous avons participé à des salons qui s’adressent aux entreprises et aux investisseurs.

Dans ce contexte, les principales places boursières internationales ont affiché au terme de l’année des performances modestes, en témoigne la hausse de 3% du MSCI World. Il en va de même pour le marché boursier marocain dont les principaux indicateurs ont connu un léger redressement. Les performances du MASI et FTSE CSE Morocco 15 se sont établies respectivement à +5,55%

efficient. En effet, outre l’acquisition et le déploiement de la plateforme de cotation, la collaboration entre la Bourse de Casablanca et LSEG porte sur trois axes majeurs à savoir : créer un marché dédié aux PME marocaines et en favoriser l’extension ; lancer de nouveaux produits (notamment dérivés) et mettre en place une infrastructure de marché adaptée à l’évolution du marché

Au cours de l’année 2014, nous avons renforcé notre implication dans le domaine de l’éducation financière à travers de nombreuses actions. L’Ecole de la Bourse a poursuivi son travail en cadence soutenue. Nous avons pris part à des événements organisés par des acteurs majeurs en la matière, à l’échelle nationale, régionale et internationale.

et

-0,02%, contre des baisses de -2,62%

financier marocain.

et

de -8,29% en 2013. La capitalisation

Comme chaque année, nous avons

boursière a affiché une progression de +7,4%, avec 484,4 milliards de MAD, contre +1,3% enregistré en 2013. Seuls

Parallèlement à cela, nous avons poursuivi notre politique de mise à niveau pour nous conformer aux

placé notre capital humain au cœur de nos priorités. Dans ce sens, nous avons poursuivi les formations « métiers » afin

les

volumes des transactions ont marqué

standards internationaux. C’est ainsi,

d’accompagner le développement de nos

une baisse de 19,8% par rapport à 2013 avec 49,8 milliards de MAD.

que nous avons obtenu la certification ISO 27 001 pour la sécurité de nos

compétences. Nous avons favorisé la promotion interne et nous avons organisé

En 2014, le marché a enregistré l’introduction de Résidences Dar Saada

systèmes d'information, nous distinguant comme la première bourse en Afrique et l'une des premières dans le monde à

des manifestations qui réunissent l’ensemble des collaborateurs.

qui a franchi les portes de la Bourse de Casablanca à travers l’augmentation

certifier son Système de Management de la Sécurité de l'Information (SMSI).

L’année 2014, marque l’achèvement de notre stratégie quinquennale. Beaucoup

de

20% de son capital. Cette opération,

Nous avons également obtenu la

de choses ont été réalisées, grâce à la

qui a mobilisé 6 546 souscripteurs,

reconduction de notre certification ISO

forte implication des intervenants de la

a

permis à l’entreprise de lever 1,1

9001 pour la qualité de nos prestations.

milliard de MAD. D’autres appels au marché ont été réalisés au cours de l’année. 6 entreprises ont procédé à

des augmentations de capital et 4 à des émissions obligataires. Les montants de ces opérations se sont établis, respectivement à 425 millions de MAD

Nous avons déployé un large programme pour promouvoir le marché. A fin décembre 2014, nous avons démarché une centaine d’entreprises cotables, en one to one et lors de manifestations ciblées. Nous avons élargi la visibilité du

place. Et nous les remercions pour leurs efforts.

L’année 2014 marque également le commencement d’une nouvelle étape dans la vie de la Bourse de Casablanca et dans celle de la place. Nous adhérons entièrement à la vision de notre pays

et

184,1 millions de MAD.

marché dans les écrans de rediffuseurs internationaux : nous sommes présents

et nous mettrons tous les moyens dont nous disposons pour servir cette vision.

2014

EN FAITS & CHIFFRES

Au terme de l’année 2014, la Bourse de Casablanca a enregistré un chiffre d’affaires de 75,6 millions de MAD et un résultat net de 10,3 millions de MAD.

LES CHIFFRES CLES DE LA BOURSE DE CASABLANCA S.A

Chiffres d'affaires

94 96

(En millions de MAD)

76
76
76
76
76
76
76
76
76
76

76

76

2012

2013

2014

Charges d’exploitation

93

(En millions de MAD)

93

73
73
73
73
73
73
73
73
73

73

73
73

2012

2013

2014

Résultat net

9 13

(En millions de MAD)

10

73 2012 2013 2014 Résultat net 9 13 (En millions de MAD) 10 2012 2013 2014
73 2012 2013 2014 Résultat net 9 13 (En millions de MAD) 10 2012 2013 2014
73 2012 2013 2014 Résultat net 9 13 (En millions de MAD) 10 2012 2013 2014
73 2012 2013 2014 Résultat net 9 13 (En millions de MAD) 10 2012 2013 2014
73 2012 2013 2014 Résultat net 9 13 (En millions de MAD) 10 2012 2013 2014
73 2012 2013 2014 Résultat net 9 13 (En millions de MAD) 10 2012 2013 2014
73 2012 2013 2014 Résultat net 9 13 (En millions de MAD) 10 2012 2013 2014

2012

2013

2014

Fonds propres

(En millions de MAD)

656

664

646

Résultat net 9 13 (En millions de MAD) 10 2012 2013 2014 Fonds propres (En millions
Résultat net 9 13 (En millions de MAD) 10 2012 2013 2014 Fonds propres (En millions

2012

2013

2014

+7,4%

Capitalisation boursière

(En milliards de MAD)

484

445 451
445 451
445 451
445 451

445

445 451
445 451
445 451
445 451

451

445 451
445 451
445 451
445 451
445 451
445 451
445 451
445 451
445 451
445 451
445 451

2012

2013

2014

Bourse de Casablanca

9

-19,8%

Volume des transactions

61 62

(En milliards de MAD)

50
50
50
50
50
50
50
50

50

50
50

2012

2013

2014

LES CHIFFRES CLES DU MARCHE BOURSIER

120 √ FTSE CSE MOROCCO 15 : -0,02% √ MASI ®Flottant : +5,55% 110 100
120
√ FTSE CSE MOROCCO 15 : -0,02%
√ MASI ®Flottant : +5,55%
110
100
90
80
70
60
Déc-10
Juin-11
Déc-11
Juin-12
Déc-12
Juin-13
Déc-13
Juin-14
Déc-14

Répartition du volume des transactions par produits

Obligations 11%

du volume des transactions par produits Obligations 11% Actions 89% Répartition du volume des transactions par

Actions 89%

des transactions par produits Obligations 11% Actions 89% Répartition du volume des transactions par type
des transactions par produits Obligations 11% Actions 89% Répartition du volume des transactions par type

Répartition du volume des transactions par type d’opération

Transferts 0,4% Offres publiques 1,4% Apport de titres 5% Augmentation de capital 0,9% Introductions 2,6%
Transferts 0,4%
Offres publiques 1,4%
Apport de titres 5%
Augmentation de capital 0,9%
Introductions 2,6%
Marché de blocs
Marché central
27,6%
62,1%

2014 EN FAITS ET CHIFFRES

2014 EN FAITS ET CHIFFRES JANVIER • Visite d’une délégation de la Bourse Régionale des Valeurs

JANVIER

• Visite d’une délégation de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières

(BRVM), suite à la signature d’une convention de partenariat avec la Bourse de Casablanca, dans l’objectif de renforcer la coopération entre les deux bourses.

• Démarrage du cycle annuel de Workshops avec l’organisation,

en partenariat avec Capitalcom et Associés en gouvernance, d’un workshop sous le thème « RSE & Communication financière, quelle articulation et quels apports ? ».

Cette manifestation a été l’occasion de mettre la lumière sur le lien entre une communication financière efficiente et les fondamentaux de

la Responsabilité Sociale de l’Entreprise.

FEVRIERde la Responsabilité Sociale de l’Entreprise. • Participation à la 3 è m e édition du

• Participation à la 3 ème édition du Forum des Entrepreneurs Maghrébins

qui s’est tenu à Marrakech, le 17 et 18 février 2014. Cette participation

a pour but de rapprocher la Bourse de Casablanca des entreprises du Maghreb.

• Organisation d’une formation sur les concepts boursiers au bénéfice du personnel du Centre Régional d’Investissement (CRI) de Marrakech. Cet événement s’inscrit dans le cadre du partenariat de la Bourse de Casablanca avec les CRI du Maroc qui vise à établir une relation de proximité avec les investisseurs et entreprises du Maroc.

proximité avec les investisseurs et entreprises du Maroc. MARS • Offre publique d’achat obligatoire visant les

MARS

• Offre publique d’achat obligatoire visant les actions Cosumar (CSR),

initiée par Wilmar Sugar Holdings, Axa Assurance Maroc, CMR, CNIA Saada Assurance, MAMDA, RCAR, RMA Asset Management et Wafa Assurance. 1 546 082 actions ont été visées par l’offre, représentant 36,89% du capital. Le prix de l’action a été fixé à 1 900 MAD.

• Emission, par Axa Crédit (AXC), d’un emprunt obligataire subordonné réservé à deux investisseurs qualifiés Axa Assurance Maroc et CIMR Iddikhar. Montant de l’opération : 60 millions de MAD.

• Emission, par Jet Alu (JALU), d’un emprunt obligataire ordinaire. Montant de l’opération : 300 millions de MAD.

• Organisation de la cérémonie de « Ring the Bell », qui symbolise

l’ouverture et la clôture des séances de Bourse, en faveur d’un groupe d’élèves et de collégiens ayant bénéficié d’une visite au siège de la Bourse de Casablanca. Cet événement est survenu en marge de la participation de la Bourse de Casablanca à « La Semaine de l’Education Financière pour les Enfants et les Jeunes », organisée par la Fondation Marocaine pour l’Education Financière (FMEF).

• Organisation d’un workshop-débat sous le thème : « Le marché

action marocain : positionnement et analyse ». Cet événement a été l’occasion de présenter les résultats d’une étude réalisée par le cabinet Cejefic Consulting et sponsorisée par la Bourse de Casablanca.

• Augmentation de 2,96% du capital d’Alliances Développement

Immobilier (ADI), par souscription en numéraire sans droit préférentiel, réservée à « Société Financière Internationale » (SFI). Le nombre d’actions émises est de 373 552 au prix de 556 MAD chacune. Montant de l’opération : 207,7 millions de MAD.

• Mise en place d’un programme de rachat par Douja Promotion Groupe

Addoha (ADH), portant sur un nombre maximal d’actions à acquérir de 3 225 571, soit 1% du capital. Montant maximal engagé : 258 millions de MAD.

du capital. Montant maximal engagé : 258 millions de MAD. AVRIL • Démarrage du Tournoi Inter

AVRIL

• Démarrage du Tournoi Inter écoles des «Champions de la Bourse», jeu

de la Bourse de Casablanca de simulation de gestion d’un portefeuille actions d’une valeur de 1 million de MAD. Ce jeu s’est étalé du 15 avril au 12 mai 2014 et a connu la participation active de 712 étudiants de 90 établissements marocains d’enseignement supérieur.

• Organisation, en partenariat avec l’Institut Marocain des

Administrateurs (IMA) et le cabinet Ernst & Young, d’un workshop sous

le thème : « Les pratiques du comité d’audit interne et la fonction audit

interne : restitution finale ». Cet événement a mis l’accent sur le rôle des comités d’audit, notamment dans les entreprises cotées.

• Participation de la Bourse de Casablanca à la 9 ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) qui s’est tenue du 24 avril au 3 mai 2014 à Meknès.

Cet événement a permis de faire connaître aux entreprises démarchées du secteur les solutions de financement que leur offre le marché boursier.

• Mise en place d’un programme de rachat par Ittissalat Al Maghrib (IAM). Le nombre maximal d’actions à acquérir est de 1 500 000, soit 0,17% du capital. Montant maximal engagé de 202,5 millions de MAD.

MAIcapital. Montant maximal engagé de 202,5 millions de MAD. • Mise en place d’un programme de

• Mise en place d’un programme de rachat par la Banque Marocaine

du Commerce et de l’Industrie (BCI). Le nombre maximal d’actions à acquérir est de 132.788, soit 1% du capital. Montant maximal engagé de 136,7 millions de MAD

• Offre publique de vente, initiée par SNI, visant 6 291 229 actions

Lesieur Cristal (LES), au prix de 93 MAD par action de vente (85 MAD pour les salariés de l’entreprise), représentant 22,77% du capital. Montant global de l’opération : 585 millions de MAD.

• Organisation, en partenariat avec l’Association Marocaine pour les Professionnels de la Finance Participative (AMFP), d’un workshop sous le thème : « Financement des PME/PMI par des Instruments Sharia Compliant ».

Cet événement a mis l’accent sur les spécificités de ces instruments financiers, ainsi que les avantages qui les distinguent des produits de financement dits classiques, particulièrement pour les PME/PMI.

• Augmentation de 0,16% du capital de la société Brasseries du Maroc

(SBM) par apport en nature, dans le cadre de la fusion-absorption de Branoma. Le nombre d’actions émises est de 4 452 au prix de 2 024 MAD chacune. Montant de l’opération : 9 millions de MAD.

• Signature d’un protocole d’accord avec la Bourse de Tunis, durant

la visite officielle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Tunisie. Ce protocole vise à renforcer les liens de coopération des deux bourses autour de quatre principaux axes : l’échange d’informations et d’expériences ; la formation et l’assistance technique ; la promotion de la culture boursière et le développement des doubles cotations.

JUINboursière et le développement des doubles cotations. • Organisation de la cérémonie de remise des prix

• Organisation de la cérémonie de remise des prix aux gagnants du Tournoi Inter écoles et universités « les Champions de la Bourse ».

• Visite et formation d’un groupe d’élèves de l’école primaire Touria

Chaoui pour bénéficier d’une formation de l’Ecole de la Bourse et d’une visite dans les locaux de l’entreprise dans le cadre du partenariat entre la Bourse de Casablanca et l’association Al Jisr et en continuité des actions citoyennes menées au profit de l’école Touria Chaoui.

• Emission, par la Compagnie Générale Immobilière (CGI), d’un

emprunt obligataire. Montant de l’opération : 1,5 milliard de MAD.

• Visite de Mme Fiona Woolf, Lord-Maire de la City de Londres pour

l’année 2013-2014, dans le cadre de sa visite officielle au Maroc. La Bourse de Casablanca a organisé la traditionnelle cérémonie de

« Ring the bell » en son honneur.

• La Bourse de Casablanca et le London Stock Exchange Group

ont signé, le 17 juin 2014, en présence de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, un accord de partenariat stratégique portant sur 4 axes de développement. Ce partenariat stratégique traduit la volonté des deux places de renforcer l’attractivité internationale du Maroc qui se positionne en tant que Hub financier Régional.

• Visite d’une délégation de la Bourse de Shanghai, avec à sa tête Mme ZHANG Ning, Présidente du Conseil de Surveillance. Cette visite a été marquée par la symbolique cérémonie

« Ring the bell ».

• Organisation d’un workshop-débat sous le thème : « Le marché

de Taux : positionnement et analyse ». Cet événement a permis de présenter les résultats de l’étude réalisée par le cabinet Cejefic Consulting et sponsorisée par la Bourse de Casablanca.

• Mise en place d’une salle de marché, en partenariat avec l’ENCG

Kenitra, au profit des étudiants de l’école. Cette action s’inscrit dans

le cadre du partenariat de la Bourse de Casablanca avec les écoles et

universités marocaines pour la promotion de l’éducation financière.

marocaines pour la promotion de l’éducation financière. JUILLET • Emission, par Douja Promotion Groupe Addoha

JUILLET

• Emission, par Douja Promotion Groupe Addoha (ADH), d’un emprunt obligataire. Montant de l’opération : 2 milliards de MAD.

AOUTobligataire. Montant de l’opération : 2 milliards de MAD. • Participation au Salon « J Expo

• Participation au Salon « J Expo » qui s’est tenu du 05 au 10 août

2014. Cette participation s’inscrit dans le cadre des actions de proximité de l’entreprise avec les différents profils d‘investisseurs potentiels, notamment les marocains résidant à l’étranger. Une conférence sous

le thème « Structure et organisation du marché boursier marocain » a

été organisée par la Bourse de Casablanca durant cet évènement.

• Visite à but informatif d’un groupe de 90 enfants et adolescents de marocains résidant à l’étranger à la Bourse de Casablanca. Cette rencontre a été organisée en collaboration avec la Fondation Hassan

II dans le cadre des activités culturelles et éducatives destinées aux enfants des MRE.

• Augmentation du capital de la Banque Marocaine du Commerce et

de l’Industrie (BCI), par apport en nature, dans le cadre de la fusion- absorption de "BMCI Crédit Conso". Le nombre d’actions émises est de 443 au prix de 784 MAD chacune. Montant de l’opération : 347 312 MAD.

de 784 MAD chacune. Montant de l’opération : 347 312 MAD. SEPTEMBRE • Augmentation de 1,71%

SEPTEMBRE

• Augmentation de 1,71% du capital de la Compagnie Minière de

Touissit (CMT), par conversion d'actions en obligations. Le nombre d'actions émises est de 28 748 au prix de 1 250 MAD chacune. Montant de l'opération : 35,9 millions de MAD.

• Reconduction de la certification ISO 9001- Version 2008 pour la qualité des prestations de la Bourse de Casablanca. Le périmètre de cette

certification a couvert les trois composantes essentielles de la mission de la Bourse de Casablanca : le fonctionnement, le développement et

la promotion du marché boursier marocain.

• Lancement de l’application mobile de la Bourse de Casablanca,

permettant d’accéder rapidement et facilement aux données boursières et financières des sociétés cotées. Elle est gratuite et téléchargeable sur Ipad, Iphone, Smartphones et Tablettes Android.

• Mise en place d’un programme de rachat par la société Atlanta (ATL),

portant sur un nombre maximal d’actions à acquérir est de 3 009 521,

soit 5% du capital. Montant maximal engagé : 270,8 millions de MAD.

• Emission, par Risma (RIS) d’un emprunt obligataire remboursable en actions. Montant de l’opération : 636,7 millions de MAD.

actions. Montant de l’opération : 636,7 millions de MAD. OCTOBRE • Augmentation de 3% du capital

OCTOBRE

• Augmentation de 3% du capital du Crédit du Maroc (CDM) par

conversion des dividendes en actions. Le nombre maximal d’actions émises est 452 814 au prix de 525 MAD chacune. Le montant de l’opération est de 237,7 millions de MAD.

• Offre publique de retrait, initiée par Afrique Levage en vue la radiation de la société Mediaco (MED). Le nombre des actions visées par l’offre est 99 188 (représentant 23,13% du capital) et 24 droits d’attribution. Les prix de l’action et du droit ont été fixés, respectivement à 32 et 24 MAD. La radiation de la valeur prend effet le 06 février 2015.

• Participation à la délégation marocaine en visite officielle à Londres. La Bourse de Casablanca a également participé à la conférence organisée par l'Ambassade du Maroc au Royaume-Uni en partenariat avec le Conseil Maroco-britannique des affaires, sous le thème

: « Maroc, portail des affaires en Afrique », ainsi qu’à la cérémonie d’ouverture de la séance de cotation du London Stock Exchange.

Bourse de Casablanca

11

En marge de cette visite, Maroclear a signé un accord avec le London Stock Exchange Group pour la mise en place du «Legal Entity Identifier» au Maroc.

• Participation aux « Escales des Managers » de Tanger, organisées

par la Fédération du Commerce et Services de la CGEM, en partenariat avec l’Agence Nationale pour la Promotion de la Petite et Moyenne Entreprise (ANPME), la Caisse Centrale de Garantie (CCG) et l’Initiative Marocaine d’Amélioration (INMAA). Cette action s’inscrit dans le cadre du programme de prospection des sociétés cotables.

NOVEMBREcadre du programme de prospection des sociétés cotables. • Organisation, conjointement à l'Association

• Organisation, conjointement à l'Association Marocaine des

Investisseurs en Capital (AMIC), d’un workshop-débat sous le thème «Financement des entreprises : du Capital Investissement à la bourse». Cette manifestation avait pour but de créer un débat autour du financement des entreprises via le capital investissement et la bourse.

• Augmentation de 0,73% du capital de la société Colorado (COL) par

souscription en numéraire sans droit préférentiel. Le nombre d’actions émises est 66 156 au prix de 58 MAD chacune. Montant de l’opération :

3,8 millions de MAD.

• Organisation, en partenariat avec Cejefic Consulting, d’un workshop-

débat sous le thème « Prêt de titres : aspects opérationnels ». Cette étude a été réalisée par Cejefic Consulting et sponsorisée par la Bourse de Casablanca.

• Emission, par Label Vie (LBV), d’un emprunt obligataire ordinaire. Montant de l’opération : 1,5 milliard de MAD.

• Obtention de la certification ISO 27 001 pour la sécurisation de ses

systèmes d’information. La Bourse de Casablanca est la 1 ère bourse en Afrique et l’une des premières dans le monde à certifier son Système de Management de la Sécurité de l’Information (SMSI).

• Hébergement de la 7 ème édition du tournoi de gestion, organisée

par le Conseil Régional et l’Ordre des Experts Comptables de Casablanca. Les écoles de commerce participantes ont confronté leurs compétences de gestion d’entreprises virtuelles qui évoluent dans un environnement concurrentiel. Cette action s’inscrit dans le cadre des actions d’éducation financière.

DECEMBREdans le cadre des actions d’éducation financière. • Emission, par Attijariwafa Bank (ATW), d’un emprunt

• Emission, par Attijariwafa Bank (ATW), d’un emprunt obligataire subordonné. Montant de l’opération : 1,2 milliard de MAD.

• Organisation, par l’Association Marocaine pour les Professionnels

de la Finance Participative - Sharia Compliant, (AMFP), en partenariat avec la Bourse de Casablanca, l’Association Professionnelle des Sociétés de Bourse (APSB) et ISFIN, d’un workshop sous le thème : «Marketing des marchés financiers Sharia-Compliant». L’AMFP et l’APSB ont signé une convention de partenariat, durant cet événement.

• Participation au « Forum de la PME », dans le cadre des actions de proximité avec les PME marocaines et du programme de prospection d’entreprises cotables.

• Poursuite des actions de partenariat avec les Centres Régionaux

d’Investissement (CRI) à travers l’installation, dans le CRI de l’Oriental d’un « écran Bourse ». Ce dernier affiche les données et informations boursières, l’actualité des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca et celles de la région grâce à une solution d’affichage dynamique.

• Introduction de Résidences Dar Saada (RDS) par augmentation de

20% de son capital, soit l’émission de 5 241 770 actions nouvelles

au prix de 215 MAD chacune. Montant de l’opération : 1,1 milliard de MAD.

• Emission par le Crédit Hôtelier et Immobilier (CIH), d’un emprunt

obligataire subordonné. Montant de l’opération : 1 milliard de MAD.

NOS

RÉALISATIONS

L’année 2014 a été marquée par la signature avec le London Stock Exchange Group (LSEG) d’un partenariat stratégique qui vise à renforcer l’attractivité internationale du Maroc comme hub financier régional.

Et afin d’être en phase avec les futurs changements de la place, la Bourse de Casablanca a mis en œuvre un plan d’actions multiaxes. Ce dernier s’est articulé autour de l’amélioration de la gestion de la cote, la sécurisation des systèmes d’information, la promotion du marché, le renforcement de l’éducation financière et la multiplication des actions socialement responsables.

SECURISATION ET OPTIMISATION DES SYSTEMES D’INFORMATION

La Bourse de Casablanca a obtenu, la certification ISO 27 001 pour la sécurité de son système d'information. Cette certification est l’aboutissement d’une démarche de renforcement de la gouvernance, de la fiabilité et des performances de son système de management de la sécurité de l'information (SMSI).

La norme ISO 27001 identifie les impératifs nécessaires à la mise en place du SMSI qui permet de définir les mesures de sécurité à appliquer afin d'assurer la protection des biens sensibles d'une entreprise sur un périmètre défini. Elle permet également à la Bourse de Casablanca d’être en phase avec les meilleurs standards internationaux et de se distinguer sur le plan international et régional comme la première Bourse en Afrique et l'une des premières dans le monde à certifier son SMSI.

Parallèlement à cela, d’autres projets ont été réalisés. En effet, la solution SIEM (Security Information and Event Management) a été implémentée. Il s’agit d’une solution qui permet, notamment une meilleure visibilité de l’infrastructure IT, la séparation des événements liés à l’activité normale de ceux considérés comme anormaux ou malicieux et l’amélioration de l’Incident Security Response. La solution SIEM est également un impératif de l’ISO 27 001.

PROJET "NEW-AGE" DE REFONTE DU SYSTEME DE NEGOCIATION, DE COTATION ET DE SURVEILLANCE

Dans le cadre du partenariat stratégique et technologique conclu avec le London Stock Exchange Group en juin 2014, la Bourse de Casablanca a fait l'acquisition de deux solutions très performantes auprès de Millennium IT Software, filiale à 100% de LSE Group :

• Millennium Exchange : comprend une plateforme de Trading

Multi-asset ainsi qu'un outil de négociation.

• Millennium Surveillance : un outil qui permet de doter le marché

d’une solution de surveillance en temps réel aux standards

internationaux.

L’implémentation de ces solutions se déroulera sur une période d’au moins 18 mois.

AMELIORATION DE LA GESTION DE LA COTE

Suite à l'adoption de la nouvelle loi 45-12, relative au prêt de titres, la Bourse de Casablanca a fait évoluer son système d'information pour permettre aux sociétés de bourse d'enregistrer les opérations de prêt de titres, ayant fait l'objet d'une résiliation par les deux parties, via l'application délocalisée existante.

Dans ce même cadre, la Bourse de Casablanca a procédé à l’amendement de son règlement général en y intégrant les dispositions régissant les opérations de prêt de titres.

Par ailleurs, et dans le cadre de la refonte du cadre légale et réglementaire qui régit la Bourse des valeurs, afin de mieux structurer les textes et d’intégrer les fonctionnalités de la nouvelle plateforme de cotation, la Bourse de Casablanca a élaboré une proposition d'amendement de la loi relative à la Bourse.

Cette proposition a pour but d'accorder à la Bourse de Casablanca plus de flexibilité et de latitude dans l'accompagnement de l'évolution du marché. Le nouveau Règlement Général comportera entre autres :

• La détermination des marchés et compartiments dédiés à la négociation des instruments financiers avec la possibilité de définir un marché adapté aux PME ;

• Les conditions et modalités d’admission à la négociation des instruments financiers.

Parallèlement à cela, et dans le cadre de l'amélioration continu des services rendus par la Bourse de Casablanca, des évolutions structurantes ont été opérées afin d'assurer une meilleure disponibilité de l'information pour les intervenants de marché notamment les avis et annonces.

RENFORCEMENT DU CONTROLE INTERNE ET DU RISK MANAGEMENT

Dans le cadre du renforcement de la gestion des risques, la Bourse de Casablanca, a déployé le projet Spider (Structure de Pilotage des Risques).

Ce projet consiste à mettre en place une cartographie des risques, alignée sur les processus métiers et support, et d'un système de management global des risques avec un plan d'amélioration continue et suivie. L’objectif est de sécuriser l’atteinte des objectifs opérationnels de l’entreprise.

D’autre part, il a été procédé à la réalisation des ateliers de mise à jour de la cartographie des risques. Ceci permettra notamment, d’identifier les risques nouvellement survenus ou qui n’ont pas été pris en compte lors de la précédente cartographie, de réévaluer les risques avec les responsables de processus et de mettre en place le plan d’action 2015 pour les risques importants.

Bourse de Casablanca

13

ANCRAGE DE LA POLITIQUE DE QUALITE

La Bourse de Casablanca a obtenu la reconduction de sa certification ISO 9001- Version 2008 pour la qualité de ses prestations.

Cette reconduction est le fruit de la démarche qualité entamée, depuis 2010, par l’entreprise pour mieux servir ses clients et partenaires. Le périmètre de cette certification a couvert les trois composantes essentielles de la mission de la Bourse de Casablanca :

le fonctionnement, le développement et la promotion du marché boursier marocain.

développement et la promotion du marché boursier marocain. Le partenariat stratégique avec le London Stock Exchange
développement et la promotion du marché boursier marocain. Le partenariat stratégique avec le London Stock Exchange

Le partenariat stratégique avec le London Stock Exchange Group

En juin 2014, la Bourse de Casablanca et le London Stock Exchange ont signé sous la présidence de sa Majesté Le Roi Mohammed VI, trois conventions de partenariat stratégique qui ont pour objectif de positionner le Maroc en tant que Hub financier Régional.

Ces conventions concernent les volets :

• Technologique, à travers l’acquisition et le déploiement de la plateforme de cotation de Millenium IT (filiale à 100% de LSEG),

• de financement, par la création d’un marché dédié aux PME marocaines sur le modèle AIM (l'Alternative Investment Market) tout en favorisant également son extension,

• de produits et marchés, par la mise en place d’un marché des dérivés et de nouveaux produits financiers, en bénéficiant de l’expertise de LSEG en la matière,

• et de mise en place d’une infrastructure de marché adaptée à l’évolution du marché financier marocain.

• et de mise en place d’une infrastructure de marché adaptée à l’évolution du marché financier

NOS REALISATIONS

MULTIPLICATION DES ACTIONS DE PROMOTION DU MARCHE

Au cours de l’année 2014, la Bourse

de Casablanca a mené de nombreuses

actions pour promouvoir le marché boursier et la culture boursière auprès de ses différentes cibles.

Dans ce sens, la Bourse de Casablanca a réalisé un programme de prospection

rigoureux qui a pour but de faire connaître

les avantages de l’introduction en bourse

aux entreprises en quête de fonds pour financer leur développement. Il a aussi visé à créer une proximité avec les entreprises cotables du Maroc.

Pour ce faire, la Bourse de Casablanca

a adopté 5 approches ciblées à

savoir : le contact direct avec les dirigeants des entreprises ; l’accompagnement des entreprises cotables à travers l’organisation

de formations et de workshops ciblés ; la

participation à des salons divers (SIAM

et Forum de la PME) ; l’organisation

conjointe de manifestations avec la CGEM, partenaire de la Bourse de Casablanca, (Escales des managers, petits déjeuners en faveur des entreprises cotables dans différentes régions du Maroc) et la participation aux événements de la CGEM (Forum de l’UMA, débat organisé par la Chambre Française de Commerce et d’Industrie au Maroc).

Chambre Française de Commerce et d’Industrie au Maroc). Au total, une centaine d’entreprises ont été

Au total, une centaine d’entreprises ont été démarchées tout au long de l’année.

Par ailleurs, la Bourse de Casablanca a réalisé des actions de communication à grande échelle destinées à différentes cibles.

C’est dans ce cadre que la Bourse de Casablanca a assuré une présence médiatique à travers de nombreux événements tels que la reconduction du sponsoring de l’émission radio « les rendez-vous de la Bourse », diffusée sur la radio Aswat Il s’agit d’une émission à but pédagogique et informatif qui vise à vulgariser la culture boursière auprès d’une large cible.

La Bourse de Casablanca s’est également alliée à la publication « les 500 » qui classe les 500 plus importantes entreprises du Maroc. Cette action s’est cristallisée, notamment par l’intégration exclusive d’une plaquette « Bourse de Casablanca » aux diplômes envoyés au top management des 500 entreprises classées, ainsi que par une visibilité lors de l’événement de lancement de la publication.

lors de l’événement de lancement de la publication. Et pour promouvoir le marché boursier auprès des

Et pour promouvoir le marché boursier auprès des investisseurs, la Bourse de Casablanca mis en place l’application mobile « Bourse de Casablanca », dont le nombre d’utilisateurs a atteint près de 7 000 au terme de l’année 2014.

Cette application mobile a fait l’objet d’une large campagne de communication, baptisée « la Bourse partout, tout le temps ! ». Elle a été déclinée à travers différents canaux de communication (mailing, community management, presse digitale, et écrite, …).

Sur le plan international, la Bourse de Casablanca a renforcé sa visibilité sur les écrans de rediffuseurs internationaux. Elle est désormais présente dans plus de 35 pays et plus 400 institutions financières ont accès à ses données et informations.

Sur le plan national, la Bourse de Casablanca disposait, au terme de l’année 2014, de 40 écrans d’affichage de données du marché dans les locaux de nombreux partenaires (CGEM, CRI, banques privées, acteurs du marché, …)

de données du marché dans les locaux de nombreux partenaires (CGEM, CRI, banques privées, acteurs du

OUVERTURE DE LA BOURSE DE CASABLANCA SUR LES PLACES INTERNATIONALES

La Bourse de Casablanca a poursuivi, durant l’année 2014, son ouverture sur la communauté financière internationale afin de favoriser l’échange d’expérience avec d’autres places boursières.

acteurs du secteur financier de la place marocaine.

Une cérémonie « Ring the Bell », qui annonce l’ouverture de la séance de cotation a été organisée pour marquer chaque visite.

Parallèlement à cela, la Bourse de Casablanca a conclu un protocole d’accord avec la Bourse de Tunis. Cet accord porte sur quatre axes principaux à savoir : l’échange d’informations et d’expériences ; la formation et l’assistance technique ; la promotion de la culture boursière et le développement des doubles cotations.

Ainsi, plusieurs délégations de marchés internationaux ont rendu visite à la Bourse de Casablanca. A titre d’exemple, la délégation de Shanghai Stock Exchange (SSE) ainsi que et Mme Madame Fiona Woolf, Lord-Maire de la City de Londres. Cette dernière a été accompagnée par Chrifa Lalla Joumala, Ambassadeur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI auprès du Royaume-Uni, de Son Excellence M. Clive Alderton, Ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc et de nombreux

Bourse de Casablanca

15

Pour sa part, la Bourse de Casablanca a effectué des visites à des bourses internationales partenaires, telles que la Johannesburg Stock Exchange et Borsa Istanbul. L’objectif de ces visites est de renforcer les échanges d’informations et d’expériences.

les échanges d’informations et d’expériences. D’autres moyens pour promouvoir le marché La Bourse de

D’autres moyens pour promouvoir le marché

La Bourse de Casablanca a mis en œuvre d’autres moyens pour promouvoir le marché. C’est ainsi qu’a été reconduit le cycle de workshops annuel. Au terme de l’année 2014, 8 workshops ont été organisés ou co-organisés autour de thèmes divers (la RSE et la communication financière, le capital investissement, la finance participative…).

le capital investissement, la finance participative…). Il est à noter que trois workshops ont été organisés

Il est à noter que trois workshops ont été organisés dans le but de présenter les résultats des études réalisées par le cabinet Cejefic Consulting et sponsorisées par la Bourse de Casablanca. Ces études ont porté sur : « Le marché action :

positionnement et analyse » ; « Le marché des taux : positionnement et analyse » et « Le prêt de titres :

aspects opérationnels ».

» et « Le prêt de titres : aspects opérationnels ». D’autres actions promotionnelles ont été

D’autres actions promotionnelles ont été menées en 2014 tel que le sponsoring du Salon de l’EMI et de « One-on-One Equity Conference » organisée par CFG Group.

en 2014 tel que le sponsoring du Salon de l’EMI et de « One-on-One Equity Conference

NOS REALISATIONS

RECONDUCTION DES ACTIONS D’EDUCATION FINANCIERE

Depuis quelques années, la Bourse de Casablanca s’est fortement impliquée dans l’éducation financière. En 2014, l’entreprise a maintenu cette implication. Ainsi, l’Ecole de la Bourse a formé 6 730 personnes au cours de l’année, contre 3150 en 2013, soit une soit une hausse de 114%. Cette progression s’explique notamment, par la multiplication de partenariats avec les universités et écoles publiques et privées. Les formations ont porté sur des thèmes divers adaptés aux besoins des groupes formés (initiation à la bourse, le financement de l’entreprise, la finance pour les jeunes…).

Outre les formations dispensées par l’Ecole de la Bourse, la Bourse de Casablanca

par l’Ecole de la Bourse, la Bourse de Casablanca POURSUITE DU DEVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN DE

POURSUITE DU DEVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN DE L’ENTREPRISE

a

participé à de nombreux événements

La Bourse de Casablanca place le

qui ont trait à l’éducation financière au Maroc, tels que la 3ème édition de « la semaine de la finance pour les enfants

capital humain au cœur de sa stratégie de développement. Dans ce sens, de nombreuses actions ont été réalisées en

et

jeunes ». Lors de cet événement, initié

2014. Un plan de formation a été déployé

et

organisé par la Fondation Marocaine

au profit de l’ensemble du personnel.

pour l’Education Financière (FMEF), la

Et

dans le même objectif de vulgarisation,

Il

a été axé sur le renforcement des

Bourse de Casablanca a accueilli plus de 400 élèves et lycéens, issus de 22 établissements scolaires.

compétences métiers et des compétences linguistiques. Au total, ce sont 445 jours de formation qui ont été réalisés au cours de l’année au profit de 60% des effectifs de la Bourse de Casablanca.

la

Bourse de Casablanca a organisé une

nouvelle édition du jeu de simulation

Durant 2014, la Bourse de Casablanca

de gestion de portefeuille actions :

a

poursuivi sa politique de recrutement à

«

Les champions de la Bourse » pour les

travers l’embauche de différents profils,

universités et grandes écoles qui a connu

à même d’apporter une contribution

la

participation de 712 étudiants.

efficace dans le déploiement des projets de l’entreprise. 9 recrutements ont été

Et

après l’engouement suscité par le jeu,

ainsi réalisés pour les différents services

la

Bourse de Casablanca a été sollicitée

et directions. La promotion en interne et

par la Banque Africaine de Développement (BAD) et Casablanca Finance City Authority (CFCA), en collaboration avec la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) pour l’organisation de la version régionale du jeu. 11 écoles et universités du Maroc et de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) ont participé à cette compétition qui s’est tenue du 15 Avril au 12 Mai 2014.

la mobilité des salariés ont également été

favorisées.

Parallèlement à cela, des actions sociales ont été menées, dont l’amélioration de la couverture médicale, l’organisation de nombreux événements (ftour collectif en ramadan, Achoura, la journée de la femme), la subvention du pèlerinage au lieu saint pour un membre du personnel, l’organisation de jeux concours, …

RENFORCEMENT DE LA SECURITE DES LOCAUX ET DU PERSONNEL

L’année 2014 s’est caractérisée par un effort soutenu sur le plan de la sécurité et de l’hygiène. Dans ce sens, la Bourse de Casablanca a réalisé des actions de prévention sanitaire pour l’ensemble de ses collaborateurs : bilan de santé, vaccination, examen radio pulmonaire, …)

L’année a également connu le rehaussement du standard sécuritaire de l’entreprise. Parmi les actions réalisées dans ce sens : formalisation et recensement des zones qui forment le périmètre de sécurité physique de l’entreprise, mise en place d’un règlement intérieur du comité hygiène et sécurité, élaboration d’un guide de mesures de sécurité physique, formation sur le secourisme et l’utilisation des moyens mobiles d’extinction.

Avancées réglementaires et législatives de l’année

Sur le plan réglementaire et législatif, l’année 2014 a connu l’adoption de la loi sur le Prêt de titres, de ses décrets d’application et de la convention cadre. Pour sa part, la nouvelle version de « la circulaire du CDVM » qui en régit les dispositions est également entrée en vigueur.

La loi relative au marché à terme d’instruments financiers a également été adoptée.

D’autre part, plusieurs projets de loi sont en cours d’élaboration, dont notamment la loi relative à la Bourse des Valeurs, celle relative aux Organismes de Placement Collectif Immobilier (OPCI),

Bourse de Casablanca 17

Bourse de Casablanca

17

Bourse de Casablanca 17

NOTRE

GOUVERNANCE

NOTRE GOUVERNANCE Afin d’être en phase avec les standards internationaux en la matière, le Conseil d’Administration

Afin d’être en phase avec les standards internationaux en la matière, le Conseil d’Administration de la Bourse de Casablanca a adopté, en 2013 un règlement intérieur et une charte de l’administrateur.

règlement intérieur et une charte de l’administrateur. COMPOSITION ET MODE DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL

COMPOSITION ET MODE DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Conseil d’Administration de la Bourse de Casablanca est composé de 12 administrateurs et d’un commissaire du gouvernement désigné par le Ministère chargé des Finances. Il est convoqué à toutes les réunions du Conseil ou des Comités qui en émanent.

Le Conseil d’Administration élit un Président et fixe la durée de sa fonction qui ne peut excéder celle de son mandat de membre. Pour leur part, ses membres exercent leur fonction pendant une durée renouvelable de 3 ans.

Un Secrétaire est nommé sur proposition du Président. Sa fonction consiste à organiser les réunions, rédiger et consigner les procès-verbaux dans les conditions prescrites par la loi.

INDICATEURS DE BONNE GOUVERNANCE

Indicateurs (1)

2012

2013

2014

Conseil d'Administration

Nombre de réunions

8

7

6

Taux moyen de participation

79%

76%

82%

Comité d'audit

Nombre de réunions

2

4

3

Taux moyen de participation

88%

94%

92%

Comité des nominations et rémunérations

Nombre de réunions

3

2

2

Taux moyen de participation

67%

100%

75%

Comité Technologie (*)

Nombre de réunions

4

4

-

Taux moyen de participation

75%

78%

-

Comité Stratégie (*)

Nombre de réunions

2

0

1

Taux moyen de participation

80%

-

60%

(1) : Le tableau suivant s’est basé sur les réunions qui ont fait l’objet d’un Procès- verbal consigné dans le registre des Procès-Verbaux du Conseil d'Administration et celui des comités techniques réalisés durant cette période.

(*) : En 2014, les comités Technologie et Stratégie ont fusionné.

Bourse de Casablanca

19

ACTIONNARIAT

Bourse de Casablanca 19 ACTIONNARIAT Au 31 décembre 2014, le capital de la Bourse de Casablanca

Au 31 décembre 2014, le capital de la Bourse de Casablanca SA s’est établi à 19 020 800 MAD. Il est détenu à parts égales par les 17 sociétés de bourse qui exercent sur le marché boursier marocain.

de bourse qui exercent sur le marché boursier marocain. CONSEIL D'ADMINISTRATION (Au 31 décembre 2014) Nom

CONSEIL D'ADMINISTRATION

(Au 31 décembre 2014)

Nom / Prénom

Fonction

Date de

Occupation ou

Occupation ou

actuelle

nomination (1)

emploi principal

M.

Aomar YIDAR

Président

Président du Conseil d'Administration Bourse de Casablanca

M.

Abdessamad ISSAMI

Membre

Directeur Général Délégué CDG Capital

M.

Jalal BERRADY

Membre

Président Directeur Général Attijari Intermédiation

M.

Anass MIKOU

Membre

Président du Directoire BMCE Capital Bourse

 

Directeur Général

M.

Mohammed AMRANI

Membre

BMCI Gestion

M.

Younès BENJELLOUN

Membre

05 Juin 2012

Président Directeur Général CFG Marchés

M.

Yacine BEKBACHY

Membre

Président du Directoire Crédit du Maroc Capital

M.

Omar AMINE

Membre

Administrateur Directeur Général Valoris Securities

M.

Mohammed BENABDERRAZIK

Membre

Président du Directoire Maroc Services Intermédiation

M.

Younes SEKKAT

Membre

Président du Directoire Sogécapital Bourse

M.

Rachid AGOUMI

Membre

Administrateur Directeur Général Upline Group

M.

Adil DADI

Membre

Président du Directoire Wafabourse

M. Karim HAJJI est le Directeur Général de la Bourse de Casablanca depuis le 1 er avril 2009.

Le commissaire du gouvernement est M. Samir Lahlou, Chef de la Division des marchés des capitaux à la Direction du Trésor et des Finances Extérieures au Ministère de l’Economie et des Finances.

(1) : Le mandat de l’ensemble des membres du Conseil d’Administration a été renouvelé le 05 juin 2012. Son échéance est fixée à l’AGO qui statuera sur les comptes de l’exercice 2014.

NOTRE GOUVERNANCE

DIRECTIONS DE L’ENTREPRISE

(Au 30 juin 2015)

GOUVERNANCE DIRECTIONS DE L’ENTREPRISE (Au 30 juin 2015) M. Ahmed ARHARBI Directeur des Opérations Marchés M.

M. Ahmed ARHARBI Directeur des Opérations Marchés

2015) M. Ahmed ARHARBI Directeur des Opérations Marchés M. Badr BENYOUSSEF Directeur du Développement M. Karim
2015) M. Ahmed ARHARBI Directeur des Opérations Marchés M. Badr BENYOUSSEF Directeur du Développement M. Karim

M. Badr BENYOUSSEF Directeur du Développement

M. Karim HAJJI Directeur Général

du Développement M. Karim HAJJI Directeur Général Mme Sanâ FAHMI JAMAI Directeur du Capital Humain et

Mme Sanâ FAHMI JAMAI Directeur du Capital Humain et Support

Mme Sanâ FAHMI JAMAI Directeur du Capital Humain et Support M. Mohamed SAAD Directeur des Systèmes

M. Mohamed SAAD Directeur des Systèmes d’Information

Bourse de Casablanca

21

ORGANIGRAMME

(Au 30 juin 2015)

Bourse de Casablanca 21 ORGANIGRAMME (Au 30 juin 2015)

L'ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE EN 2014

L'ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE EN 2014 L’économie mondiale a enregistré au titre de l’année 2014, une croissance

L’économie mondiale a enregistré au titre de l’année 2014, une croissance de 3,4%. Pour l’année 2015, le FMI prévoit une croissance mondiale de 4% et la région du Maghreb enregistrerait une hausse de 7,5%.

et la région du Maghreb enregistrerait une hausse de 7,5%. CONTEXTE ECONOMIQUE INTERNATIONAL ( 1 )

CONTEXTE ECONOMIQUE INTERNATIONAL (1)

Croissance du PIB

PIB réel 2013

PIB prévisionnel en 2014

PIB prévisionnel en 2015

ECONOMIES AVANCEES (2)

+1,3%

+1,8%

+2,4%

Japon

+1,5%

+1,6%

+1,1%

Etats-Unis

+1,9%

+1,7%

+3,0%

ZONE EURO

-0,4%

+1,1%

+1,5%

France

+0,3%

+0,7%

+1,4%

Allemagne

+0,5%

+1,9%

+1,7%

Espagne

-1,2%

+1,2%

+1,6%

ASIE EN DEVELOPPEMENT

+6,6%

+6,4%

+6,7%

Inde

+5,0%

+5,4%

+6,4%

Philippines

+7,2%

+6,5%

+6,5%

Corée du sud

+2,8%

+3,7%

+3,8%

Chine

+7,7%

+7,4%

+7,1%

Jordanie

+3,3%

+3,5%

+4,0%

MAGHREB

+2,0%

+2,9%

+7,5%

Algérie

+4,4%

+3,5%

ND

Tunisie

+2,7%

+3,0%

+4,5%

Maroc (3)

+2,7%

+4,3%

+4,1%

(1) Source : Note de conjoncture économique publiée par la Direction des Etudes et Prévisions Financières - Ministère de l’Economie et des Finances/ www. finances.gov.ma / Février 2015

(2) Sont considérées comme "Economies avancées" les pays suivants : Zone euro, Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, Japon, Australie, Chypre, Danemark, Hong-Kong, Island, Corée du Sud, Norvège, Singapour, Suède, Suisse, Taiwan et Nouvelle Zélande.

(3) Source : Haut-Commissariat au Plan

Bourse de Casablanca ACTIONNARIAT L’économie marocaine a enregistré un taux de croissance de 4,3% en

Bourse de Casablanca

ACTIONNARIAT

L’économie marocaine a enregistré un taux de croissance de 4,3% en 2014, contre 2,7% en 2013.

un taux de croissance de 4,3% en 2014, contre 2,7% en 2013. 23 CONTEXTE ECONOMIQUE NATIONAL

23

CONTEXTE ECONOMIQUE NATIONAL (1)

Durant l’année 2014, le Maroc a connu un bon comportement de l’activité économique hors agriculture, marqué par l’évolution favorable des principaux baromètres conjoncturels. Aussi, à l’exception du secteur du BTP, les composantes du secteur secondaire, particulièrement les secteurs du Plan Emergence, ont positivement impacté les exportations. Les activités tertiaires ont sauvegardé le dynamisme positif qu’ils enregistrent ces dernières années.

Dans ce contexte, l’exécution de la Loi de Finances 2014 a été marquée par un allègement du déficit budgétaire de 6,3%, soit 2,9 milliards de dirhams par rapport à fin 2013. Cette performance s’explique par l’amélioration de l’évolution des recettes et des dépenses (+4,6% pour les recettes ordinaires, +1,9% pour les recettes fiscales et +21,7% pour les recettes non fiscales).

Pour sa part, l’exercice budgétaire de 2014 a été marqué par la poursuite de l’allègement du déficit budgétaire grâce au recul notable des charges de compensation.

De son côté, l’effort d’investissement en 2014 a été maintenu grâce à la progression de l’investissement du budget de l’Etat de 9% (soit 52,5 milliards de MAD), de la hausse des flux nets des investissements directs étrangers de 7,8% (29,9 milliards de MAD) et la consolidation de l’encours des crédits à l’équipement de 2,9% (plus de 144,5 milliards de MAD).

Le financement de l’économie a été marqué par l’augmentation de 6,6% à fin décembre 2014 (en glissement annuel) de la masse monétaire pour se situer à 1 091 milliards de MAD. Ceci résulte de l’accélération du rythme de progression des créances sur l’économie qui ont augmenté de 4,3% (soit 896,1 milliards de MAD).

(1) Source : Note de conjoncture économique publiée par la Direction des Etudes et Prévisions Financières – Ministère de l’Economie et des Finances / www.finances. gov.ma / Février 2015.

LE MARCHÉ BOURSIER EN 2014

Au terme de l’année 2014, le MSCI World a enregistré une hausse de 3%, témoignant des performances positives, quoique tempérées, des marchés boursiers internationaux.

Pour sa part, l’indice MSCI Frontier 100 a affiché une hausse annuelle de 1%. Ce chiffre s’explique par le recul de 12% enregistré par l’indice durant le 4 ème trimestre de l’année.

Evolution du Masi, FTSE CSE Morocco 15 et indices des bourses émergentes (1) à fin décembre 2014 sur une année glissante (En monnaie locale) (2)

BSE India 70% 54% Shanghai SE Egyptian Exchange 31% Borsa Istanbul 26% Tunis 16% Dubai
BSE India
70%
54%
Shanghai SE
Egyptian Exchange
31%
Borsa Istanbul
26%
Tunis
16%
Dubai Financial Market
14%
Johannesburg SE
9%
Singapore Exchange
7%
6%
Casablanca SE
Amman SE
4%
3%
MSCI World
MSCI Frontier 100
1%
Casablanca FTSE 15
0%
Saudi Stock Exchange - Tadawul
-2%
-3%
BM&FBOVESPA
MSCI EM
-5%
Bursa Malaysia
-6%
Nigeria
-16%

Bourse de Casablanca

Bourse de Casablanca

25

25

PRINCIPAUX INDICES DE LA BOURSE DE CASABLANCA

Le Masi ®Flottant a clôturé l’année 2014 avec une hausse de 5,55% et le FTSE CSE Morocco 15 est demeuré quasi-stable (-0,02%).

Evolution mensuelle du Masi ®Flottant en 2014

10 600 10 352 10 400 10 200 10 081 9 976 10 000 9
10
600
10 352
10
400
10
200
10 081
9 976
10
000
9
800
9
600
9 519
9 495
9
442
9 545
9
400
9 620
9 472
9
200
9 331
9
200
9 227
9
121
9
000
8
800
9
600
8
400
Janv
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sept
Oct
Nov
Dec

Evolution mensuelle du FTSE CSE Morocco 15 en 2014

10 000 9 770 9 800 9 600 9 488 9 389 9 400 9
10 000
9 770
9
800
9
600
9 488
9 389
9
400
9 303
9 233
9 317
9
200
9 322
9 178
9
000
8 975
8 966
8 968
8
800
8 821
8
600
8
400
8
200
Janv
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sept
Oct
Nov
Dec

Performance des indices sectoriels en 2013/2014

INDICE SECTORIEL

PERFORMANCE 2014

PERFORMANCE 2013

Transport

48,3%

7,7%

Ingénieries & biens d’équipement industriels

43,6%

-9,9%

Sylviculture & papier

42,8%

-34,8%

Loisirs et hôtels

42,4%

69,6%

Chimie

30,5%

9,0%

Bâtiment & matériaux de construction

20,6%

-4,6%

Equipements électroniques & électriques

19,8%

-27,1%

Télécommunications

18,5%

-9,4%

Services aux collectivités

13,9%

28,9%

Matériels, logiciels & services informatiques

13,6%

7,6%

Assurances

11,3%

-6,8%

Banques

9,5%

3,4%

Masi

5,5%

-2,6%

Pétrole & gaz

3,6%

-7,6%

Boissons

3,5%

3,0%

Industrie pharmaceutique

3,2%

-0,9%

Distributeurs

-1,0%

12,4%

Électricité

-6,3%

1,3%

Agroalimentaire / Production

-7,5%

11,9%

Sociétés de portefeuilles - holdings

-8,3%

-5,3%

Société de financement & autres activités financières

-10,2%

-3,1%

Mines

-15,9%

-13,1%

Immobilier

-28,5%

-9,2%

LE MARCHE BOURSIER EN 2014

CAPITALISATION BOURSIERE

A fin décembre 2014, la capitalisation boursière a marqué une hausse 7,38% avec 484,4 milliards de MAD, contre 451,1 milliards

de MAD en 2013.

Evolution mensuelle du Masi ®Flottant et de la capitalisation boursière en 2014 (En milliards de MAD)

Introduction de Résidences Dar Saada 510,1 500 497,0 493,9 12 000 484,4 469,2 469,4 469,5
Introduction de
Résidences Dar
Saada
510,1
500
497,0
493,9
12
000
484,4
469,2
469,4
469,5
467,1
468,0
459,8
460
456,5
10
000
451,0
420
8
000
380
6
000
340
4
000
300
2
000
Janv
Fev
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sept
Oct
Nov
Dec

Répartition de la capitalisation boursière par secteur

A l’instar de l’année précédente, les secteurs des Banques, des Télécommunications et du Bâtiment et Matériaux de Construction se sont accaparés les plus grandes parts de capitalisation avec 35,19%, 20,65% et 11,62%

2014

2014
Télécommunications 20,7% Autre 3,1% Agroalimentaire / Production 5,3% Assurances 4,4% Sociétés de financement et
Télécommunications 20,7%
Autre 3,1%
Agroalimentaire / Production 5,3%
Assurances 4,4%
Sociétés de financement
et autres activités
financières 1,4%
Pétrole et Gaz
1,9%
Banques 35,2%
Mines 3,3%
Immobilier 7,1%
Electricité 2,1%
Distributeurs 2,2%
Bâtiment et matériaux
Boissons 1,6%
de construction 11,6%

VOLUMES DES TRANSACTIONS

Le volume global s’est établi à fin 2014 à 49,8 milliards de MAD, contre 62,1 milliards de MAD en 2013, enregistrant ainsi une baisse de 19,8%.

Le volume de transactions du Marché Central Actions a totalisé 27,6 milliards de MAD, contre 26,4 milliards de MAD en 2013.

Volume des transactions en 2014 (En millions de MAD)

CLASSE/MARCHÉ

 

VARIATION

2013

2014

ANNUELLE

ACTIONS

54 557,88

44 336,43

-18,7%

Marche central

26 449,54

27 594,58

4,3%

Marche de blocs

22 100,58

11 816,10

-46,5%

Introductions

1 000,00

1 126,98

12,7%

Augmentation de capital

3 202,06

425,09

-86,7%

Offres publiques

45,13

674,56

1394,8%

Transferts

1 116,44

206,05

-81,5%

Apports de titres

644,13

2 493,06

287,0%

OBLIGATIONS

7 584,16

5 475,04

-27,8%

Marche central

2 170,75

3 355,38

54,6%

Marche de blocs

4 713,41

1 936,06

-58,9%

Introductions

700,00

183,59

-73,8%

TOTAL GENERAL

62 142,04

49 811,47

-19,8%

Répartition du volume en nombre de transactions en 2014

 

VARIATION

 

2 013

2 014

ANNUELLE

MARCHE CENTRAL

125 132

154 793

23,7%

Actions

125 060

154 725

23,7%

Obligations

72

68

-5,5%

MARCHE DE BLOCS

111

94

-15,3%

Actions

77

73

-5,1%

Obligations

34

21

-38,2%

TOTAL

125 243

154 887

23,6%

Bourse de Casablanca

Bourse de Casablanca

27

27

Volume global

49,8

milliards de MAD

Répartition du volume des transactions en 2014 par type de transaction Augmentation de Marche central
Répartition du volume des transactions
en 2014 par type de transaction
Augmentation de
Marche central
Transferts
capital
Marche de blocs
Apports de titres
Offres publiques
Introductions
2014
Marché Central
2013
Marché Central
0%
20%
40%
60%
80%
100%

Capitalisation

484,4

milliards de MAD

Banques

35,2%

Télécommunication

LE MARCHE BOURSIER EN 2014

APPELS AU MARCHE ET OPERATIONS SUR TITRES

u Introductions en bourse

En 2014, la Bourse de Casablanca a enregistré une introduction en bourse, à l’instar de l’année 2013.

Résidences Dar Saada (RDS) s’est introduite, le 18 décembre, à travers l’augmentation de 20% de son capital. A cet effet, l’entreprise a émis 5 241 770 actions nouvelles au prix de 215 MAD par action pour un montant global de 1,1 milliard de MAD. L’opération a été souscrite 3,4 fois.

 

DATE

NATURE

NOMBRE

NOMBRE

NOMBRE

TAUX

MONTANT

ENTREPRISE

DE

DE

DES

D’ACTIONS

D’ACTIONS

DE

SOUSCRIT

L’OPÉRATION

L’OPÉRATION

SOUSCRIPTEURS

DEMANDÉES

ATTRIBUÉES

SATISFACTION

(EN MMAD)

RESIDENCES DAR

18/12/2014

Augmentation

6 546

17 645 282

5 241 770

29,71%

3 793

SAADA

de capital

u Offres publiques

Durant l’année 2014, le marché a enregistré 5 offres publiques, dont 3 offres de retrait, 1 offre d’achat et 1 offre de vente.

A noter que la radiation effective de Mediaco a été fixée au 06 février 2015.

 

DATE

CATÉGORIE

PRIX DE

NOMBRE

NOMBRE

NOMBRE

MONTANT DE

ENTREPRISE

DE

DE

L’ACTION

D’ACTIONS VISÉES

D’ACTIONS

DE

L'OPÉRATION

L’OPÉRATION

L’OFFRE

(EN MAD)

PAR L'OFFRE

DEMANDÉS

SOUSCRIPTEURS

(EN MAD)

Fertima

12/02/2014

OPR

214,00

130 202

116 908

187

25 018 312

Cosumar

07/04/2014

OPA

1 900,00

1 546 082

34 786

68

66 093 400

Lesieur Cristal

09/06/2014

OPV

93,00

6 291 229

6 291 229

10 870

585 084 297

Mediaco Maroc

02/12/2014

OPR

24,00

24

15

5

360

Mediaco Maroc

02/12/2014

OPR

32,00

99 188

82 481

173

2 639 392

u Augmentations de capital

Bourse de Casablanca

29

Au cours de l’année 2014, 6 entreprises cotées ont effectué des augmentations de capital. Le montant global de ces opérations s’est établi à 424,8 millions de MAD.

 

DATE

TYPE

 

NOMBRE

MONTANT DE

% DE L’OPÉRATION DANS LE NOUVEAU CAPITAL

ENTREPRISE

DE

L'OPÉRATION

DE

L'OPÉRATION

PRIX

D’ÉMISSION

DE TITRES

ÉMIS

L’OPÉRATION

(EN MMAD)

Alliances

16/04/2014

Souscription en numéraire sans droit préférentiel

556

373 552

207,7

2,96%

Brasseries du Maroc

02/07/2014

Apport en nature

2 024

4 452

9,0

0,16%

BMCI

15/08/2014

Apport en nature

784

443

0,3

0%

Minière de Touissit

17/09/2014

Conversion d'obligations en actions

1 250

28 748

35,9

1,71%

CDM

03/10/2014

Conversion des

525

320 512

168,3

3%

 

dividendes en

actions

Colorado

17/12/2014

Souscription en numéraire sans droit préférentiel

58

66 156

3,8

0,73%

 

TOTAL

424,8

LE MARCHE BOURSIER EN 2014

u Emissions d’emprunts obligataires

 

DATE

 

VALEUR

MATURITÉ

DATE

MONTANT ÉMIS COTÉ (EN MAD)

MONTANT ÉMIS NON COTÉ (EN MAD)

ENTREPRISE

D'ÉMISSION

VALEUR

NOMINALE

D'ECHÉANCE

Axa Crédit

26/03/2014

DU 310314 5.95% 5A AXC 100000

100

000

5 years

31/03/2019

45

15

CGI

04/07/2014

DU 090714 5.22% 5A CGI 100000

100

000

5 years

09/07/2019

50

1 450

Risma

30/09/2014

DU 300914 5,87% 1A06M RIS 100

100

1 year 6 months

30/03/2016

44

593

Attijariwafa

17/12/2014

DU 221214 4.75% 10A ATW 100000

100

000

10 years

22/12/2024

46

1 156

Bank

 

Répartition des capitaux levés sur le marché boursier par type de transaction

2014

2014
Augmentation de capital 24% Emissions obligataires cotées 11% Introduction en bourse 65%
Augmentation de capital 24%
Emissions obligataires cotées 11%
Introduction
en bourse 65%

2013

2013
Emissions obligataires cotées 14% Introductions en bourse 20% Augmentation de capital 65%
Emissions obligataires cotées 14%
Introductions en bourse 20%
Augmentation
de capital 65%

Bourse de Casablanca

31

u Programmes de rachat

Au cours de l’année 2014, 4 entreprises ont mis en place des programmes de rachat de leurs actions en vue d’en régulariser le cours. Le montant global maximal engagé pour ces opérations est de 868,1 millions de MAD, en baisse de 66,6% par rapport à l’année 2013.

(En MAD)

 

DÉBUT DU

DUREE DU PROGRAMME (EN MOIS)

PRIX MAXIMUM

PRIX MINIMUM

NOMBRE MAXIMUM D'ACTIONS À ACQUÉRIR

ENTREPRISE

PROGRAMME

D’ACHAT

DE VENTE

Atlanta

25/09/2014

18

90,00

60,00

3 009 521

BMCI

19/05/2014

12

1030,00

680,00

132 788

Itissalat Al-Maghrib

05/05/2014

18

135,00

70,00

1 500 000

Douja Promotion

28/03/2014

18

80,00

45,00

3 225 571

Groupe

Addoha

u OPCVM

Structure de l’actif net des OPCVM en 2014

L’actif net des OPCVM a atteint 300,5 milliards de MAD contre 245,6 milliards de MAD en 2013, soit une hausse de 22,4%.

 

ACTIF NET

 

CATÉGORIES

MONTANT (EN MILLIARDS DE MAD)

PART

VARIATION ANNUELLE

Actions

21,1

7%

5,5%

Diversifiés

11,3

3,8%

25,5%

Monétaire

73,7

24,5%

8,2%

Obligations (à court terme)

43,6

14,5%

67,3%

Obligations (à moyen et long terme)

149,8

49,9%

23,8%

Contractuel

1

0,3%

11,1%

TOTAL

300,5

100%

22,4%

LES ETATS FINANCIERS

2014

LE RAPPORT GENERAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

EXERCICE DU 1 ER JANVIER AU 31 DECEMBRE 2014

Conformément à la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée Générale du 17 avril 2013, nous avons effectué l’audit des états de synthèse ci-joints de la société Bourse de Casablanca S.A., comprenant le bilan, le compte de produits et charges, l’état des soldes de gestion, le tableau de financement et l’état des informations complémentaires (ETIC) relatifs à l’exercice clos le 31 décembre 2014. Ces états de synthèse font ressortir un montant de capitaux propres et assimilés de MAD 668.100.355,02 dont un bénéfice net de MAD 10.317.482,16.

❚◗ RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION

La direction est responsable de l’établissement et de la présentation sincère de ces états de synthèse, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d’un contrôle interne relatif à l’établissement et la présentation des états de synthèse ne comportant pas d’anomalie significative, ainsi que la détermination d’estimations comptables raisonnables au regard des circonstances.

❚◗ RESPONSABILITÉ DE L’AUDITEUR

Notre responsabilité est d’exprimer une opinion sur ces états de synthèse sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d’éthique, de planifier et de réaliser l’audit pour obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d’anomalie significative.

Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournis dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l’auditeur, de même que l’évaluation du risque que les états de synthèse contiennent des anomalies significatives. En procédant à ces évaluations du risque, l’auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l’entité relatif à l’établissement et la présentation des états de synthèse afin de définir des procédures d’audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d’exprimer une opinion sur l’efficacité de celui-ci.

Un audit comporte également l’appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que l’appréciation de la présentation d’ensemble des états de synthèse. Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion.

❚◗ OPINION SUR LES ÉTATS DE SYNTHÈSE

Nous certifions que les états de synthèse cités au premier paragraphe ci-dessus sont réguliers et sincères et donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la société Bourse de Casablanca S.A. au 31 décembre 2014 conformément au référentiel comptable admis au Maroc.

❚◗ VÉRIFICATIONS ET INFORMATIONS SPÉCIFIQUES

Nous avons procédé également aux vérifications spécifiques prévues par la loi et nous nous sommes assurés notamment de la concordance des informations données dans le rapport de gestion du Conseil d’Administration destiné aux actionnaires avec les états de synthèse de la société.

Les Commissaires aux Comptes

FIDAROC GRANT THORNTON

Les Commissaires aux Comptes FIDAROC GRANT THORNTON Casablanca, le 30 mars 2015 A. SAAIDI ET ASSOCIES

Casablanca, le 30 mars 2015

A. SAAIDI ET ASSOCIES

GRANT THORNTON Casablanca, le 30 mars 2015 A. SAAIDI ET ASSOCIES Faïçal MEKOUAR Nawfal AMAR Associé

Faïçal MEKOUAR

Nawfal AMAR

Associé

Associé

Bourse de Casablanca

33

ATTESTATION DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES ETATS DE SYNTHESE ETABLIS SELON LES NORMES INTERNATIONALES D’INFORMATION FINANCIERE (IFRS)

EXERCICE DU 1 ER JANVIER AU 31 DÉCEMBRE 2014

En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre société, nous avons effectué l’audit des états de synthèse ci-joints,

de la Bourse de Casablanca, établis sous le référentiel IFRS et comprenant le bilan au 31 décembre 2014, le compte de résultat,

l’état de variation des capitaux propres et le tableau des flux de trésorerie pour l’exercice clos à cette date, ainsi que des notes

contenant un résumé des principales méthodes comptables et d’autres notes explicatives. Ces états de synthèse font ressortir un

montant de capitaux propres de KMAD 772 581 dont un bénéfice net de KMAD 37 408.

Ces états de synthèse retraités selon le référentiel IFRS, à partir des comptes arrêtés selon le Code Général de Normalisation

Comptable marocain, n’ont pas un caractère obligatoire et ont donc été établis pour information seulement par décision de la

Direction de la Bourse de Casablanca.

La Direction est responsable de l’établissement et de la présentation sincère de ces états de synthèse, conformément aux normes

IFRS.

Notre responsabilité est d’exprimer une opinion sur ces états de synthèse sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre

mission selon les normes de la profession au Maroc.

A notre avis, les états de synthèse cités au premier paragraphe donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle du

patrimoine, de la situation financière de la Bourse de Casablanca au 31 décembre 2014, ainsi que de la performance financière

et des flux de trésorerie pour l’exercice clos à cette date, conformément aux normes IFRS.

FIDAROC GRANT THORNTON

date, conformément aux normes IFRS. FIDAROC GRANT THORNTON Les Commissaires aux Comptes Casablanca, le 30 mars

Les Commissaires aux Comptes

Casablanca, le 30 mars 2015

A. SAAIDI ET ASSOCIES

aux Comptes Casablanca, le 30 mars 2015 A. SAAIDI ET ASSOCIES Faïçal MEKOUAR Nawfal AMAR Associé

Faïçal MEKOUAR

Nawfal AMAR

Associé

Associé

RESULTATS FINANCIERS EN 2014

SELON LE CODE GÉNÉRAL DE LA NORMALISATION COMPTABLE (CGNC)

A

C

T

I

F

I

M

M

O

B

I

L

I

S

E

A

C

T

I

F

C

I

R

C

U

L

A

N

T

T

R

E

S

O

R

E

R

I

E

BILAN ACTIF

(En MAD)

   

EXERCICE

2014

 
     

EXERCICE 2013

ACTIF

 

Brut

Amortissements

Net

NET

 

et provisions

IMMOBILISATIONS EN NON VALEURS

(A)

9 585 300,16

3 902 891,81

5 682 408,35

4 280 147,30

* Frais préliminaires

 

* Charges à répartir sur plusieurs exercices

 

9 585 300,16

3 902 891,81

5 682 408,35

4 280 147,30

* Primes de remboursement des obligations

 

IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

(B)

18 850 196,05

10 972 909,64

7 877 286,41

2 858 178,21

*Immobilisations en recherche et développement

 

*

Brevets, marques, droits et valeurs similaires

13 348 173,40

10 972 909,64

2 375 263,76

2 858 178,21

*

Fonds commercial

*

Autres immobilisations incorporelles

5 502 022,65

5 502 022,65

IMMOBILISATIONS CORPORELLES

(C)

76 833 592,77

36 415 287,93

40 418 304,84

31 592 565,00

*

Terrains

10 000 000,00

10 000 000,00

10 000 000,00

*Constructions

 

12 845 426,50

3 264 879,26

9 580 547,24

10 222 818,57

* Installations techniques, matériel & outillage

 

1 819 427,68

1 524 699,03

294 728,65

282 487,81

* Matériel de transport

 

56 639,03

39 088,09

17 550,94

59 390,42

* Mobilier de bureau, aménagements divers

 

45 207 176,49

31 586 621,55

13 620 554,94

11 022 945,13

* Autres immobilisations corporelles

 

4 923,07

4 923,07

4 923,07

* Immobilisations corporelles en cours

 

6 900 000,00

6 900 000,00

IMMOBILISATIONS FINANCIERES

(D)

21 118 089,64

5 044 063,78

16 074 025,86

47 253 576,74

* Prêts immobilisés

 

85 491,64

85 491,64

150 441,43

* Autres créances financières

 

32 598,00

32 598,00

31 147 199,09

* Titres de participation

 

21 000 000,00

5 044 063,78

15 955 936,22

15 955 936,22

* Autres titres immobilisés

 

ECART DE CONVERSION ACTIF

(E)

* Diminution des créances immobilisées

 

* Augmentation des dettes financières

 

TOTAL I

( A + B + C + D + E )

 

126 387 178,62

56 335 153,16

70 052 025,46

85 984 467,25

STOCKS

(F)

*

Marchandises

* Matériel et fournitures consommables

 

* Produits en cours

 

* Produits intermédiaires et produits résiduels