Vous êtes sur la page 1sur 14

CENTRES DE SURFACES (6)

CENTRES DE SURFACES (6) En écrivant les moments : On obtient les coordonnées du centre de

En écrivant les moments :

On obtient les coordonnées du centre de surface:

∑ M : xA = x ∆+∆+ A x A … +∆ x A y 11
M
:
xA
=
x
∆+∆+
A
x
A
+∆
x
A
y
11
2
2
nn
M
:
y A
=
y
∆+∆+
A
y
A
+
y
A
x
11
2
2
n
n
x
=
(
xAxA
∆+
+
+
xA
)
/
A
1
22
n
n
1
yA
=
(
y
∆+
A
y
A
+
+
y
A
)
/
A
1
22
n
n

Pour n très grand et la taille A diminuant, on tend vers la limite :

xA

=

xdA

yA

=

ydA

Statique 6-1

CENTRES DE SURFACES (6) En écrivant les moments : On obtient les coordonnées du centre de

PREMIERS MOMENTS D’AIRES (6)

Les expressions suivantes :

xdA

ydA

sont connus sous le termes de premiers moments d’aires par rapport aux axes y et x respectivement, soient :

Q

y

=

xdA

Q

x

=

ydA

Que l’on peut exprimer en fonction des centres de surfaces :

Q

y

= xA

Q

x

= yA

Statique 6-2

PREMIERS MOMENTS D’AIRES (6) Les expressions suivantes : ∫ xdA ∫ ydA sont connus sous le

MOMENTS QUADRATIQUES (6)

y

 

x

 
x y

y

dx

Les moments quadratiques en

coordonnées cartésiennes I x et I y d’une surface sont définis par

y 2 dA

I y =

x 2 dA

  • x

I x =

Si on choisit dA comme étant une fine bande parallèle à l’un des axes de coordonnées, le résultat est,

dI x =

y 3 dx

dI y =

x 2 ydx

Statique 6-3

MOMENTS QUADRATIQUES (6) y x y dx Les moments quadratiques en coordonnées cartésiennes I et I

EXEMPLE : MOMENT QUADRATIQUE D’UNE SURFACE RECTANGULAIRE

EXEMPLE : MOMENT QUADRATIQUE D’UNE SURFACE RECTANGULAIRE dA = bdy dI = y bdy I =

dA =

bdy

dI x =

y 2 bdy

I x =

h

0

by 2 dy=1/3bh 3

Statique 6-4

EXEMPLE : MOMENT QUADRATIQUE D’UNE SURFACE RECTANGULAIRE dA = bdy dI = y bdy I =
y dA r y O x x A
y
dA
r
y
O
x
x
A

Le moment polaire de la

surface A par rapport au

pôle O est défini par,

J O =

r 2 dA

La distance de O à l’élément de surface dA est r. Avec r 2 =x 2 + y 2 , l’équation suivante est établie,

J O =

I x + I y

Statique 6-5

y dA r y O x x A Le moment polaire de la surface A par

y

y A k x O x Le rayon de giration d’une surface A par rapport à

A

k x

O

x

Le rayon de giration d’une surface A par rapport à l’axe x est définie par la distance k x , I x = k x A. Avec des définitions similaires pour le rayon de giration de A

2

par rapport à l’axe des y et par rapport à O, nous avons,

k x

=

I

x

A

k y

=

I y

A

k O =

J O

A

Statique 6-6

y A k x O x Le rayon de giration d’une surface A par rapport à
c (centre de surface) B B’ d A A’
c (centre de surface)
B
B’
d
A
A’

Le théorème des axes- parallèles (Théorème de Huygens) dit que le moment quadratique I d’une surface par rapport à un axe donné AAest

égal au moment quadratique I de

la surface par rapport à l’axe BB’ passant par le centre de surface et parallèle à AAplus le produit de la surface A et le carré de la distance entre les deux axes d :

I = I + Ad 2

Cette expression peut aussi être utilisée pour déterminer I quand le moment quadratique par rapport à AAest connu :

I = I - Ad 2

Statique 6-7

c (centre de surface) B B’ d A A’ Le théorème des axes- parallèles ( Théorème
d
d
  • c (centre de surface)

d (centre de surface) o Un théorème similaire peut être utilisé avec le moment polaire. le

o

Un théorème similaire peut être utilisé avec le moment polaire. le moment polaire J O d’une surface par rapport à O et le moment

quadratique J C de la surface par rapport à son

centre de surface sont reliés par la distance d entre les points C et O par la relation

J O = J C + Ad 2

Le théorème des axes-parallèles est utilisé pour calculer le moment quadratique d’une surface composée par rapport à un axe donné.

Statique 6-8

d (centre de surface) o Un théorème similaire peut être utilisé avec le moment polaire. le

Moments quadratiques des formes géométriques classiques

Moments quadratiques des formes géométriques classiques Statique 6-9
Moments quadratiques des formes géométriques classiques Statique 6-9

Statique 6-9

Moments quadratiques des formes géométriques classiques Statique 6-9

Le produit quadratique d’une surface A est défini par

Le produit quadratique d’une surface A est défini par = ∫ xy dA I = 0

I

xy

=

xy dA

Le produit quadratique d’une surface A est défini par = ∫ xy dA I = 0

I xy = 0 si la surface A est symétrique par rapport à l’un ou l’autre axes de coordonnées.

Statique 6-10

Le produit quadratique d’une surface A est défini par = ∫ xy dA I = 0

Le théorème des axes parallèles pour les produits quadratiques est

I xy = I xy + xyA

Le théorème des axes parallèles pour les produits quadratiques est I = I + xyA Où

I xy est le produit quadratique de la surface par rapport aux axes x’ et y’ qui passent par le centre de surface qui sont parallèles aux axes x et y.

Les axes x et y sont les coordonnées du centre de surface.

Statique 6-11

Le théorème des axes parallèles pour les produits quadratiques est I = I + xyA Où
y y’ x’ θ x O
y
y’
x’
θ
x
O

Les relations entre les moments et les produits quadratiques dans deux systèmes de coordonnées obtenus par rotation anti-horaire d’un angle θ de l’un par rapport à l’autre, sont

I x =

I x + I y

  • 2 +

I x - I y

  • 2 cos 2θ

- I xy sin 2θ

I y =

I x + I y

  • 2 -

I x - I y

  • 2 cos 2θ

+ I xy sin 2θ

I xy =

I x - I y

  • 2 sin 2θ + I xy cos 2 θ

Statique 6-12

y y’ x’ θ x O Les relations entre les moments et les produits quadratiques dans
 

y

 

y’

 

x’

θ

θ

 

O

 

x

Les axes principaux de la surface par rapport à O sont les deux axes perpendiculaires l’un par rapport à l’autre, et par rapport à qui, les moments quadratiques

sont maximum et minimum. Les angles θ correspondants sont notés θ m , obtenus à partir de,

tan 2θ m = −

2 I xy

I x - I y

Les valeurs maximum et minimum de I sont appelées les principaux moments quadratiques de la surface par rapport à O. Ils sont donnés par,

I max, min =

I x + I y

  • 2 + _

2 I x - I y 2 + I xy 2
2
I x - I y
2
+ I xy
2

Statique 6-13

y y’ x’ θ O x Les axes principaux de la surface par rapport à O

y’

I xy I x I x’ X’ I min X 2θ I x’y’ 2θ m I
I xy
I x
I
x’
X’
I
min
X
I
x’y’
2θ m
I
B
C
xy
O
A
-I xy
-I x’y’
Y
Y’
I
y
I
y’
I
max
y b O θ m
y
b
O
θ m

x’

θ

x

a

La transformation des moments et des produits quadratiques d’une surface par une rotation d’axes

I x ,I y

peut être représentée graphiquement en traçant le cercle de Mohr. Une propriété importante du cercle de Mohr est que l’angle θ de la section devient 2θ sur le cercle de Mohr.

Statique 6-14

y’ I xy I x I x’ X’ I min X 2θ I x’y’ 2θ m