Vous êtes sur la page 1sur 24
Bedrane poussé à signer à l’ESS Blida se venge de Mouassa ! Azlef «Et pourtant,
Bedrane poussé à signer à l’ESS
Blida se venge
de Mouassa !
Azlef «Et pourtant, le joueur nous avait
donné sa parole, c’est malheureux !»
MERCREDI 15 JUIN 2016
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL
SPORTIF N° 3398 PRIX 20 DA
La JSK mettra le
paquet pour Gasmi
Boussouf,
6
e
recrue !
«Mon 1
er
er
er
«Mon 1
«Mon 1
«Mon 1
«Mon 1
«Mon 1
er
er
er
objectif :
objectif :
objectif :
objectif :
objectif :
objectif :
gagner la Supercoupe»
gagner la Supercoupe»
gagner la Supercoupe»
gagner la Supercoupe»
gagner la Supercoupe»
gagner la Supercoupe»
ChaâlChaâlChaâlChaâlChaâlChaâl
«Sa venue ne me gêne pas»
GhribGhribGhribGhribGhribGhrib
USMH
«Gourmi
«Gourmi
«Gourmi
«Gourmi
«Gourmi
«Gourmi
«Aouedj
«Aouedj
«Aouedj
«Aouedj
«Aouedj
«Aouedj
«Chaouchi
«Chaouchi
«Chaouchi
«Chaouchi
«Chaouchi
«Chaouchi
Bediaf
Bediaf
Bediaf
Bediaf
Bediaf
Bediaf
n’est pas
n’est pas
n’est pas
n’est pas
n’est pas
n’est pas
n’ira nulle
n’ira nulle
n’ira nulle
n’ira nulle
n’ira nulle
n’ira nulle
restera»
restera»
restera»
restera»
restera»
restera»
ciblé
ciblé
ciblé
ciblé
ciblé
ciblé
une perte»
une perte»
une perte»
une perte»
une perte»
une perte»
part»
part»
part»
part»
part»
part»
USMA
Carteron
relancé !
Equipe nationale
CRB
Feghouli atterrit
à West Ham
Derrag rempile,
Nekkache veut partir
NAHD
«La Premier
League ? Une
étape importante
dans ma carrière»
Herida libéré, Ferguene a signé
JSK
MCA
Le Buteur du 15-06-2016
Le Buteur du 15-06-2016
N° 3398 02 Mercredi NATIONALE EQUIPE 15 juin 2016 Tout en lui proposant un salaire
N° 3398
02
Mercredi
NATIONALE
EQUIPE
15 juin
2016
Tout en lui proposant un salaire de 125 000 euros
par semaine pour tenter de le blinder
Les Foxes demandent
38 M€ pour Mahrez
L a saison de Mahrez avec
Leicester City a tout
simplement été excep-
tionnelle. Le joueur de
l’EN a réalisé une superbe saison
avec à la clé le trophée de joueur de
l’année et le titre de la Premier
League. Décisif avec son team la
saison dernière, Mahrez est dans le
viseur de plusieurs cadors euro-
péens qui veulent s’offrir ses ser-
vices. Sous contrat jusqu’en juin
2019 avec Leicester City, le milieu
de terrain offensif de l’EN aurait été
approché pour rempiler. Selon e
Sun, les Foxes proposeraient un sa-
laire de 125 000 euros par semaine
pour tenter de blinder l’engagement
de l’ancien Havrais, auteur d’une
saison exceptionnelle avec dix-sept
buts et dix passes décisives en Pre-
mier League. Selon la même source,
les responsables de Leicester City
sont prêts à tout pour tenter de le
convaincre de prolonger son bail
avec le club et poursuivre l’aventure
au King Power Stadium, surtout
que les hommes de Claudio Ranieri
vont disputer la Ligue des cham-
dans les petits papiers de plusieurs
clubs anglais tels qu’Arsenal, Man-
chester United et Manchester City.
D’autres clubs sont également sur
ses traces tels que l’Atlético Madrid,
la Juventus et l’AS Rome. La balle
est donc dans le camp du joueur
qui devrait prendre sa décision soit
de rester à Leicester City ou chan-
ger d’air et aller tenter une nouvelle
expérience ailleurs. Une chose est
certaine, les supporters de Leicester
City espèrent que Mahrez va rester
au club la saison prochaine, lui qui
est considéré par les fans comme la
star de l’équipe.
garde les pieds sur
terre. Je suis déjà
content d'avoir fait
ce que j'ai fait en
Premier League
Ce n’est pas facile,
y a beaucoup
d'engagement,
c'est très physique.
Mais il faut savoir
éviter les contacts.
C'est pas facile !»
Annoncé ces derniers
temps en partance
vers Al Ahly
Al Sadd
dément les
rumeurs sur
Bounedjah
Il donne sa
préférence
entre Messi
et CR7
«Ce que je fais, c'est un truc
de fou»
Présent au Nike Palais of Speed
ce week-end. Riyad Mahrez a évo-
qué au site, melty.fr sa grande sai-
son réalisée avec les Foxes : «C'est
Par la suite, Riyad Mah-
rez a donné sa préférence
entre les deux monstres
du football mondial en
l’occurrence Lionel Messi
et Cristiano Ronaldo :
vrai que parfois, je me dis que c'est
fou
Encore plus maintenant.
Avant, je ne réalisais pas trop. Main-
tenant que je réalise, je suis content !
Ça a été une saison qui m'a donné
beaucoup de fierté, beaucoup de
bonheur. Il faut continuer !» Epous-
touflant cette saison avec Leicester
City, Mahrez a été interrogé sur la
possibilité de remporter un jour le
Ballon d’Or. Le joueur de l’EN a ré-
pondu dans un sourire : «Non, je ne
pense pas. Après, qui ne tente rien
n'a rien ! On va essayer ! Déjà, ce
que je fais, c'est un truc de fou. Je
«Avant, je regardais beau-
coup les vidéos de Messi,
et de Neymar aussi ! Mal-
heureusement, au-
jourd'hui, je n'ai plus trop
le temps de regarder
»
Et
d’ajouter : «Lionel Messi !
Même si Cristiano demeure
pions la saison prochaine. Selon
e Sun toujours, et en cas d’échec
des négociations avec Mahrez, Lei-
cester réclamerait trente-huit mil-
lions d’euros pour éventuellement le
lâcher lors de ce mercato estival.
Pour rappel, Riyad Mahrez figure
un grand joueur
Messi me
correspond plus. J'aime plus
jouer un peu comme lui, il
est gaucher, il aime dribbler
Je préfère Lionel Messi !»
Riad O.
Il va supporter la sélection lusitanienne à l’Euro
Brahimi : «Cristiano
Ronaldo peut porter le
Baghdad Bounedjah est annoncé avec
insistance ces derniers jours en partance
vers le club égyptien d’Al Ahly. L’ancien
joueur de l’Etoile du Sahel a réalisé de
belles prestations cette saison avec son
équipe d’Al Sadd. A la recherche d’atta-
quant pour renforcer le secteur offensif
de son team, l’entraîneur néerlandais
d’Al Ahly, Martin Jol, serait très séduit
par le profil de Bounedjah. Toutefois,
la direction d’Al Sadd n’a nullement
l’intention de se séparer des services
de son buteur algérien. En effet, la di-
rection d’Al Sadd a démenti les ru-
meurs d’un probable transfert de
Bounedjah vers Al Ahly. Les respon-
sables d’Al Saad ont également af-
firmé n’avoir à aucun moment discuté
sur ce sujet avec leurs homologues d’Al
Ahly. Pour rappel, la presse égyptienne
s’était enflammée ces derniers jours sur
l’arrivée de Bounedjah au Caire pour
un transfert de 2,8 millions de dollars
vers Al Ahly.
«Je n’ai reçu aucun contact
d’Al Ahly»
Baghdad Bounedjah, et dans une
déclaration faites au site du club
égyptien d’Al Ahly, a déclaré n’avoir
reçu aucun contact des responsables
de la formation du Caire : «Je n’ai
reçu aucun contact d’Al Ahly. Je suis
sous contrat avec Al Sadd et je n’ai
aucune information sur ce qui a été
dit sur moi et Al Ahly ces derniers
jours.» Selon la presse égyptienne,
et en plus d’Al Ahly, plusieurs au-
tres clubs français seraient sur les
traces de Bounedjah.
Riad O.
Portugal à la
victoire»
P résent au Nike Palais of
Speed, au Palais de
Tokyo, Yacine Brahimi
a évoqué l’Euro qui a
débuté depuis quelques jours
déjà en France. Alors qu’il n’est
pas encore sûr de poursuivre son
aventure la saison prochaine
«Pogba est un grand
joueur. Mais Ro-
naldo, c'est une
autre dimen-
sion»
Le Sporting Lisbonne
refuse une offre de
Liverpool pour Slimani
Le joueur du FC Porto a jeté
son admiration sur la star de la
sélection portugaise, Cristiano
Ronaldo. A la question de savoir
qui sera la star de cet Euro-2016
en France entre le joueur fran-
çais de la Juve, Paul Pogba, et la
star mondiale du Real Madrid,
Cristiano Ronaldo, Brahimi n’a
pas tardé à donner sa réponse :
Auteur d'une
superbe saison
avec son club
du Sporting Lis-
bonne, Islam Slimani attire depuis
un certain moment déjà nombre
de convoitises cet été. Le buteur
de l’EN s’était illustré de forte belle
manière la saison dernière en Liga
ZON Sagres en s’imposant comme
l’arme fatale de son équipe en at-
taque. Du coup, et comme il fallait s’y
attendre, plusieurs clubs se sont mon-
trés très intéressés par le recrutement
de Super Slim. Tottenham, Lazio de
Rome, l’Atlético Madrid, Leicester City et Li-
verpool seraient sur les rangs pour le recrute-
ment de l’ancien joueur du CRB. Comme
annoncé dans ces mêmes colonnes dans nos
précédentes éditions, le champion d’Angle-
terre, Leicester City, au-
rait transmis une offre
de 20 millions d'eu-
ros au Sporting Portu-
gal, pour s'attacher les
services d'Islam Sli-
mani. Un montant
refusé par les diri-
geants portugais
qui en demande-
raient 30 millions pour
leur buteur. Soit la clause
libératoire qui le lierait au club jusqu'en 2020.
Bruno de Carvalho ne le cédera pas
pour moins de 30 M€
avec le FC Porto, le joueur de
l’EN a déclaré au site, melty.fr
qu’il sera supporter de la sélec-
tion lusitanienne lors de cet
Euro : «Un peu
Bien sûr, un
peu ! J'ai des amis qui jouent en
sélection portugaise.» Et d’en-
chaîner : «Pour moi, le Portugal
est un favori, ou au moins un
outsider très très important ! Sin-
cèrement, je vois le Portugal aller
très loin, comme la France, l'Alle-
magne ou l'Espagne ! Ce sont des
nations qui peuvent gagner ce
Championnat d'Europe, même
s'il peut y avoir des surprises
comme à chaque fois. Et il ne faut
pas oublier la Belgique ! Chaque
équipe a une, deux voire trois
stars qui peuvent faire la diffé-
rence »
«Qui va être la star de l'Euro
entre Pogba et Cristiano Ronaldo
? Pogba est un grand joueur. Mais
Ronaldo, c'est une autre dimen-
sion, ça fait 15 ans qu'il est au
top
Cristiano Ronaldo peut
porter son équipe à la vic-
toire ! Aujourd'hui, je
pense qu'il est le joueur le
plus attendu de l'Euro, au
vu de son palmarès, de
ses Ballon d'or !»
Riad O
Hier, et toujours selon la presse portugaise, un
autre club anglais a fait une offre au Sporting pour
s’attacher les services de Slimani. Il s’agit des Reds
de Liverpool. Comme Leicester City,
Liverpool s’est montré prête à faire
une offre de 20 millions d’euros
pour s’assurer le recrutement de
Slimani. Elle aurait été repoussée
par les Lisboètes. Sous contrat
avec le Sporting jusqu’en 2020, Sli-
mani ne devrait pas rester au Spor-
ting la saison prochaine. Toutefois,
le président du club portugais,
Bruno de Carvalho, veut
tirer profit du transfert
de son joueur en exi-
geant la somme de
30 millions d’euros
pour sa libération.
Selon la presse por-
tugaise, l’homme
fort du Sporting
n’est pas prêt à le
céder pour moins
que cette somme.
Riad O.
N° 3398 NATIONALE Mercredi EQUIPE 03 15 juin 2016
N° 3398
NATIONALE
Mercredi
EQUIPE
03
15 juin
2016

Troisième club professionnel de sa carrière

Feghouli officiellement

club professionnel de sa carrière Feghouli officiellement à West Ham C’ est désormais officiel ! Sofiane
à West Ham C’ est désormais officiel ! Sofiane Feghouli est depuis hier le nouveau
à West Ham
C’ est désormais officiel ! Sofiane Feghouli est depuis
hier le nouveau joueur des Hammers. Le numéro 10
des Fennecs s’est engagé avec le club londonien de
West Ham United pour une durée de trois saisons. Il
a signé hier matin au siège du club londonien. L’information a
été vite donnée par le club londonien. Les médias britanniques
ont annoncé vers la mi-journée l’information. Les supporters du
club aux anges, mais surtout les dirigeants, tout content d’avoir
fait signer l’ancien ailier du FC Valence, Sofiane Feghouli. La
cause est connue, c’est le fait d’avoir ramené un joueur de la
trempe de Sofiane Feghouli, sans pour autant recourir aux né-
gociations avec Valence et au payement d’une indemnité de
transfert. Feghouli a donc été un investissement important pour
Feghouli : «Heureux de
rejoindre ce grand club»
S ofiane Feghouli s’est ainsi ex-
le club, qui en tirera profit. Le FC Valence quant à lui va regret-
primé dans les médias offi-
ter amèrement son comportement envers le joueur au point où
ciels à propos de sa
les dirigeants espagnols ont tenté de le faire sortir par la petite
porte.
Objectif atteint, maintenant il faut prouver
Sofiane Feghouli était tout heureux d’avoir signé à West
Ham. Certes, ce n’est pas un club du big four, mais un club
d’une grande importance à Londres. Déjà, il s’agit d’une forma-
tion populaire et qui possède des moyens financiers intéres-
santes ces dernières années. En plus de ça, le club s’est
stabilisé lors des deux dernières saisons, alors que par le passé,
signature. Le numéro 10 des
il faisait l’ascenseur. Le joueur aura donc à cœur d’essayer de
lisé son rêve, celui d’évoluer dans le plus grand championnat du
monde, le plus intense, le plus intéressant et surtout le plus
suivi. Il aura maintenant comme principale mission de travailler
dur, de prouver tout le bien qu’on pensait de lui et surtout de
briller encore en Premier League.
Le joueur a privilégié l’aspect sportif sur l’argent
Sofiane Feghouli était très proche de signer à Fenerbahçe.
C’est ce que nous a confié une source proche du joueur puisque
son agent s’était même rendu en Turquie pour négocier avec
les dirigeants du club. Finalement, c’est tombé à l’eau à cause
des sanctions infligées par l’UEFA par rapport au fair-play finan-
cier. A West Ham, le joueur aura un salaire très intéressant
certes, mais rien à avoir avec le montant proposé par Fener-
bahçe qui était supérieur. Le joueur a choisi West Ham pour
évoluer, progresser et faire partie des grands joueurs. Il a privi-
légié ainsi le volet sportif au financier.
Il a passé la visite médicale hier et sera présenté aux
médias aujourd’hui
Présent hier à Londres, Sofiane Feghouli a passé avec suc-
cès, la traditionnelle visite médicale au centre d’entraînement
du club, avant que le médecin de l’équipe ne donne son aval
pour sa signature. Dans l’immédiat, le joueur a paraphé un
contrat de trois saisons avec le club à la grande joie des deux
parties. Par ailleurs, le joueur a répondu aux questions du site
officiel du club et devrait être présenté aux médias anglais au-
jourd’hui.
Verts s’est dit très heureux d’avoir
signé à West Ham. Voici ses pre-
mière impressions livrées à la salle
des conférences du club londonien :
faire comme Ryad Mahrez à Leicester qui a débarqué dans un
petit club et avec lequel, il a réussi à accéder en Premier
League avant de remporter le titre. Désormais, Feghouli a réa-
Hamza R.
«Sincèrement, je suis très content
d’avoir signé dans un grand club
comme West Ham. C’est un plaisir
pour moi d’évoluer sous le maillot
des Hammers. C’est un club qui pos-
sède une histoire en Angleterre et
des supporters d’une très bonne ré-
putation. Je suis aussi heureux de
travailler cette saison sous la coupe
de mon nouvel entraîneur, à savoir
Bilic.» Il faut souligner que c’est l’en-
traîneur du club, Bilic, qui est der-
rière la venue de Feghouli à Londres
puisqu’il a beaucoup insisté auprès
des dirigeants et a même réussi à
convaincre le joueur.
«La Premier League ! Une
étape importante dans ma
carrière»
Sofiane Feghouli confirme que
jouer en Premier League est un fait
très important dans sa carrière, voire
un tournant. Il espère réussir cette
expérience d’autant plus qu’il est à
son troisième club professionnel de-
puis l’entame de sa carrière après
Grenoble Foot et Valence : «Je suis
content de jouer en Premier League
la saison prochaine. C’est un cham-
pionnat très important et intéres-
sant. Je voulais venir ici et c’est une
étape très importante dans ma car-
rière car ça me permettra de vivre
d’autres sensations, de découvrir une
nouvelle vie en Angleterre et de pro-
gresser encore. Je suis ravi, aux
anges et j’espère réussir. Je vais faire
le maximum pour être à la hauteur
de la confiance placée en
moi.»
H.R.
5 e participation européenne en six ans
Sofiane Feghouli va participer à l’Europaleague pour l’édition 2016/2017. En effet,
l’international algérien sera chanceux car il quitte un grand club pour rejoindre un
autre important et avec au passage, assurer une participation européenne. Il s’agit de la
cinquième participation européenne du joueur en six années, soit depuis l’été 2010
lorsqu’il avait rejoint le FC Valence. Il n’a raté les compétitions de l’UEFA que lors de la sai-
son 2014/2015 lorsque Valence était passé complètement à côté de son sujet. Habitué aux com-
pétitions européennes, Feghouli, 26 ans, est attendu à West Ham pour donner un plus au
club grâce à son expérience acquise.
Middels-
Raouraoua a félicité
Moucharafou pour son
élection
Bentaleb restera à Tottenham
Nabil Bentaleb est bien parti pour poursuivre l’aventure avec les Spurs
brough propose
5 millions d’euros
à Mandi
de
Tottenham, selon les médias anglais. Le milieu de terrain algérien qui
a
passé une saison difficile à cause des blessures et de son entraîneur,
Mauricio Pochettino, va être encore là, la saison prochaine. Le joueur est
plus que motivé à récupérer sa place de titulaire en prévision du pro-
chain exercice, lui qui était un élément clé du club entre 2013 et 2015.
Un recruteur d’Ajax veut engager Hanni
La très bonne saison de Sofiane Hanni avec le FC Malines ne vaut pas
uniquement un contrat à Anderlecht, mais aussi un intérêt de plu-
sieurs clubs huppés d’Europe, notamment le pays voisin, les Pays-
Bas. En effet, un recruteur de l’Ajax Amsterdam s’est exprimé sur
les médias locaux : «Il y a beaucoup de joueurs qui peuvent évo-
luer à l’Ajax notamment aux Pays-Bas. Il y a aussi Sofiane Hanni qui
a signé à Anderlecht. Lui aussi est un très bon élément qui peut don-
ner un plus à l’équipe. Je pense qu’il a le profil et les qualités pour évo-
luer chez nous.»
Aïssa Mandi pourrait rejoindre Middels-
brough dans les prochains jours. Les mé-
dias britanniques annoncent que le club
anglais a proposé la somme de 5 millions
d’euros au Stade de Reims pour
vendre le contrat du défenseur
algérien. Le président de
Reims avait réclamé une
telle somme et le transfert
pourrait se concrétiser
dans les prochains
jours.
Avant de s’envoler vers l’Arabie Saoudite
où il est retenu par une réunion de l’Union
arabe de football, le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, a adressé une lettre
de félicitations à son homologue et ami du
Bénin, Anjorin Moucharafou. Ce dernier ef-
fectue son retour à la tête de la fédération bé-
ninoise pour un autre mandat de quatre
années, après avoir été déjà président. Moucha-
rafou et Raouraoua possèdent d’excellents rapports
qui datent des années.
Tahrat s’engage au Red Star
Benzia
serait partant
Pas de proposition à Kadir
Fouad Kadir quittera officiellement le Bétis Séville en cette fin de
saison, comme l’a indiqué les médias ibériques. En effet, le club a dé-
cidé de ne pas le conserver pour insuffisance de niveau. L’intéressé,
pour sa part, a émis le vœu de revenir en France. Mais jusqu’à pré-
sent, son retour tarde à se concrétiser, du fait qu’aucun club ne s’est
manifesté auprès du Bétis pour l’achat de son contrat. Autrement dit,
l’avenir de Kadir est au point mort.
La presse française annonce
avec beaucoup d’instance le dé-
part de Yassine Benzia cet été
vers un autre club de Ligue
1 française. Le joueur se-
rait ainsi transférable et
devrait changer d’air. On
en saura encore plus
dans les prochains
jours quant à sa fu-
ture destination.
Mehdi Tahrat s’est engagé avec le Red Star pour
une durée de trois années, indique la presse fran-
çaise. En effet, le défenseur central algérien qui to-
talise deux sélections et c’était au mois d’octobre
dernier lors des matchs amicaux face à la Guinée
et au Sénégal à Alger, a décidé de ne pas poursui-
vre l’aventure avec la formation du Paris FC, après
la relégation du club en troisième division. Du
coup, il a décidé de changer d’air pour espérer dé-
crocher un contrat en Ligue une. Le Red Star a an-
noncé hier la venue du joueur, en attendant le début de
la compétition où il sera dans l’obligation de démontrer
tout le bien qu’on pensait de lui.
le début de la compétition où il sera dans l’obligation de démontrer tout le bien qu’on
le début de la compétition où il sera dans l’obligation de démontrer tout le bien qu’on
le début de la compétition où il sera dans l’obligation de démontrer tout le bien qu’on
le début de la compétition où il sera dans l’obligation de démontrer tout le bien qu’on
N° 3398 04 LIGUE Mercredi JSK 1 15 Juin 2016 de Bedrane dissuadé par s
N° 3398 04 LIGUE Mercredi JSK 1 15 Juin 2016
N° 3398
04
LIGUE
Mercredi
JSK
1
15 Juin
2016

de

Bedrane dissuadé par son président rallier Tizi malgré son engagement

Quand l’USMB

Renaï,

se venge de Mouassa !

e m e n t Q uand l’USMB Renaï, se venge de Mouassa ! C omme

C omme nous l’avons ré-

vélé dans notre édi-

tion d’hier, la JSK a

perdu encore une

autre piste qu’elle tenait en main pendant plusieurs jours, en l’oc- currence l’axial de l’USMB, Abdel- kader Bedrane. Le joueur qui a été contacté, il y a plusieurs jours, a donné sa parole pour venir jouer à la JSK la saison prochaine. Il a juste expliqué au manager Zafour qu’il doit d’abord récupérer ses pa- piers. Les offres n’ont pas manqué pour Bedrane, mais sa décision était prise et il s’est engagé à venir à Tizi dès l’obtention du docu- ment. Jusque-là rien d’anormal. Mais tout a changé dans la soirée de lundi dernier. Le joueur a été contacté par le président de l’USMB qui l’a invité à se déplacer au siège pour récupérer sa libéra-

tion, tenez-vous bien, contre la somme de 100 millions seulement. Le joueur lui-même s’en est étonné car cela fait plusieurs jours qu’il tentait de convaincre son prési- dent de lui remettre ses papiers pour bien plus que ça. Bon bref, Bedrane ne jouera pas à la JSK, ça c’est sûr, mais son transfert à Sétif soulève moult interrogations ! Selon des indiscrétions, les res- ponsables de l’USMB, le président Zouaoui plus précisément, a caté- goriquement empêché la venue de Bedrane à la JSK pour la simple raison que Mouassa en est l’entraî- neur en chef. Les Blidéens n’arri- vent toujours pas à digérer le départ de Mouassa qui a été plu- sieurs fois entraineur de l’USMB. C’est lui-même qui a réalisé l'ac- cession la saison écoulée et qui les a battus cette saison au match re-

tour à domicile rendant impossi- ble leur maintien en Ligue 1 Mo- bilis. En exigeant du joueur de signer partout où il le désire, mais pas à la JSK, du moins pour la sai- son prochaine, les responsables de l’USMB se sont vengés de Mouassa, mais au détriment de la JSK qui a misé beaucoup sur la venue de ce joueur pour renforcer son compartiment défensif.

Les Kabyles scandalisés

Les dirigeants de la JSK sont frustrés et scandalisés à la fois. Le transfert de Bedrane pour l’ESS est certes un fait parmi tant d’autres, mais c’est beaucoup plus la ma- nière qui a déplu aux dirigeants. L'un d’entre eux nous a confié que Bedrane était acquis et qu’il ne restait qu’à formaliser le transfert. Ils l’ont même attendu pour la soi- rée de lundi ou au plus tard hier au siège du club, pour signer.

La commission explore d’au- tres pistes d’axiaux

Ce n’est vraiment pas évident de mettre la main sur les deux autres joueurs que la JSK veut recruter dans les plus brefs délais sachant que l’équipe ne tardera pas à com- mencer sa préparation estivale. Le groupe doit se renforcer par un axial et un attaquant, indiquent les responsables. Deux joueurs que la JSK a convoités, Mebarakou et Be- drane, ne viendront pas. La com- mission de recrutement explore d’autres pistes de centraux dispo- nibles, précisément le jeune Salah de l’ASO, qui est en pole position et qui ne devra pas tarder à signer son contrat. L.A.

et qui ne devra pas tarder à signer son contrat. L.A. Il a signé son premier

Il a signé son premier contrat pro pour 3 ans

un investissement juteux !

premier contrat pro pour 3 ans un investissement juteux ! Dans nos précédentes éditions, on a

Dans nos précédentes éditions, on a beaucoup écrit sur les joueurs annoncés cet été à la JSK. Six ont signé, d’autres ne tar- deront pas à le faire. Par ailleurs, il est aussi très utile de parler de ces jeunes du cru qui ont signé la semaine dernière leur premier contrat professionnel avec le club qui les a formés et qui les a vus grandir. Pour une première, on a choisi de présenter le milieu de terrain offensif, Anis Renaï, un talent à l’état pur qui a su allier l’art de jouer au football et ses études. Né le 9 février 1997 à Tizi, Renaï a fait toutes ses classes à la JSK. Il est aussi bien talentueux sur le ter- rain qu’à l’école puisqu’il est aussi universi- taire en première année de technologie à l’université Mouloud-Mammeri de Tizi. Il a été repéré dans les jeunes catégories par

Bijotat en match amical, puis lancé effecti- vement par Mouassa. Renaï a constitué la révélation de la saison passée. Il a su saisir l’occasion pour faire valoir ses qualités et, de l’avis de tous les spécialistes, l’enfant de Tizi n’a rien à envier à ce qu’on appelle les « grosses pointures de notre championnat ». Un dirigeant qui connait bien les qualités de Renaï a fait savoir que le petit peut bien faire des miracles sur le terrain et qu’il n’a pas moins de qualités que Zerdab pour qui la JSK allait débourser une forte somme pour l’avoir. Enfin, Renaï est une révélation et un investissement à la fois, l’entraîneur Mouassa l’a déjà annoncé, il sera titulaire dès le début de saison.

L.A.

«Mon objectif est de m’imposer la saison prochaine !»
«Mon objectif est de m’imposer la
saison prochaine !»

Vous avez signé un contrat de trois ans, jeudi dernier, le premier contrat professionnel avec la JSK, quel est le sentiment qui vous anime ?

Exactement, jeudi dernier, je me suis déplacé au siège pour signer mon contrat de trois années. Je suis comblé, heureux à la fois d’avoir tout réglé en l’espace de quelques minutes. C’est pour moi un moment particulier de faire partie de l’effectif de l’équipe première du club qui m’a vu grandir. Je remercie les responsables qui m’ont fait confiance. Les observateurs trouvent que c’est une juste récompense, d’abord pour vos grandes qualités, mais aussi pour tout ce que vous avez montré la saison précédente ? Je suis alors doublement content puisque les observateurs pensent ça de moi. Sincèrement c’est pour moi une consécration, je n’ar-

Le CSC rentre pour en course Azlef «Bedrane a donné sa parole, c’est malheureux !»
Le CSC rentre pour
en course
Azlef «Bedrane a donné
sa parole, c’est malheureux !»
Salah
Depuis le début du
marché estival, la JSK
a
perdu plusieurs joueurs qu’elle aurait souhaité
engager cet été, à l’instar
d’Aït Ouameur, Me-
S’exprimant sur ce dossier, le dirigeant
Malik Azlef s’est dit aussi frustré de voir
un joueur qui a donné sa parole
d’homme de venir à la JSK, changer de
position du jour au lendemain. Il a dé-
claré : «Bedrane nous a donné sa parole
d’honneur pour venir à la JSK, une fois
qu'il aura récupéré ses papiers. C’est bien
dommage de le voir partir dans un autre
club, c’est malheureux !»
sion. Tous les membres de la commis-
sion se concertent, chaque proposition
fait l’objet d’un examen, après on
tranche».
barakou, Nadji et d’autres. Un
autre joueur
très convoité par le club kabyle à savoir le
jeune axial de l’ASO, Islam
Salah
risque d’être
détourné ailleurs. À
de foi, Salah a reçu
part du CSC. On
en croire une source digne
une autre proposition de la
ignore exactement le
«On est aussi prêt à l’option de
racheter la libération s’il y a une
opportunité»
mon-
tant, mais elle serait
très alléchante. Le prési-
dent du CSC a même pris attache avec
Medouar pour se renseigner
sur ce dossier.
La plupart des joueurs ciblés cet été
ont signé ailleurs. La JSK est
contrainte de changer sa stratégie et de
proposer aux joueurs qui, même s’ils
ne sont pas libres, de racheter leur li-
bération s’ils sont intéressés de venir
bien sûr. «Ils ne sont pas nombreux, les
joueurs libres et disponibles sur le mar-
ché. S’il y a bien sûr une bonne opportu-
nité, on n’hésitera pas à sauter sur
l’occasion même s’il faut racheter la libé-
ration».
L.A.
Jusqu’à hier vers dix-huit heures,
le joueur
n’avait pas récupéré ses
papiers et n’a pris au-
cune
décision concernant son avenir.
«On a encore besoin d’un défen-
seur et d'un bon attaquant»
Pour ce qui concerne les joueurs at-
tendus à Tizi, ces prochains jours, Azlef
ajoute : «On a déjà six nouveaux joueurs
qui ont finalisé avec nous. On a encore
besoin de deux autres éléments au mini-
mum, un bon central et un attaquant.
Nous sommes en train d’étudier toutes les
propositions avant de prendre une déci-
Hannachi doit appeler
Medouar pour lui libérer
le joueur
Sur le plan administratif, l’axial Salah
est
toujours sous contrat. Son départ pour un
autre club est tributaire de
la lettre de libéra-
tion que lui remettra Medouar. Ce
dernier
n’est pas trop chaud pour libérer
ce joueur,
moins le brader. Le président
de l’ASO est plu-
tôt favorable à l’option de prêt. Le président
Hannachi doit vraiment rentrer en contact
avec son homologue
de l’ASO, les deux
hommes ont de bonnes relations qui
peuvent
Il a récupéré ses papiers hier
bien jouer en faveur
du transfert de JSK
Salah
à la
cet été.
L.A.
La JSK relancera-t-elle Amiri ?
Un autre joueur que la JSK a contacté cet été, en l’occurrence le milieu offensif
Amiri qui a évolué la saison dernière à l’USMB sous forme de prêt, a récupéré
ses papiers hier. Amiri s’est entendu avec les responsables de son club, le CRB,
de récupérer sa libération par ses propres moyens et pouvoir par la suite opter
pour une autre équipe de son choix. Les responsables kabyles pourraient
éventuellement relancer le joueur si, évidemment, le club a toujours besoin
de lui, sachant que le milieu de terrain s’est vu renforcé déjà cet été. A noter
que ce joueur est très sollicité cet été notamment par l’USMBA et la JSS pour
ne citer que ces deux formations. Ses proches ont confié que c’est à la JSK qu’il
souhaiterait jouer la saison prochaine.
L. A.

rive pas à trouver les mots pour vous exprimer ma grande joie. Je suis désormais lié pour 3 années à la JSK, avec un sta-

tut de professionnel, il me reste maintenant de confirmer. La JSK a réalisé une saison extrêmement difficile, mais à la fin vous avez terminé sur le podium avec à la clé une qualification en coupe de la CAF, un commentaire ? Oui c’est vrai, nous avons connu une saison très difficile, surtout à ses débuts. Le club n’arrivait pas à enchainer avec les résultats positifs. S’être retrouvé en bas du tableau a ac- centué la pression sur tout le monde,particulièrement les joueurs. Dieu merci, avec l’abnégation et le sérieux, le club a terminé en beauté. Vous disputerez la compétition africaine, quel effet cela vous fait de faire partie du groupe qui va défendre les couleurs du club en Afrique ? Cela fait quelques années que la JSK est absente sur la scène continentale. Ce retour est arraché suite à beaucoup de sacrifices. Voir la JSK revenir sur la scène africaine est motivant. Toutefois, il ne faut pas se limiter à une partici- pation, bien au contraire il faut travailler très dur pour aller le plus loin possible. Sur le plan personnel, vous devriez aussi être motivé de pouvoir jouer votre première coupe d’Afrique… Effectivement, je ne vais pas oublier ce premier contrat professionnel qui est signé avec le retour de la JSK en com- pétition africaine. J’avais que trois ans quand la JSK a rem- porté sa première coupe de la CAF en 2000. Personnellement, je suis hyper motivé pour réaliser une grande compétition pour ma première année avec ce sta-

tut de professionnel. La JSK a pour l’instant finalisé avec six nouvelles re- crues, il y aura de la concurrence au milieu, qu’avez-vous à dire ? D’abord, je tiens à souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux joueurs. La direction a renforcé le groupe en prévision de la nou- velle saison, et c’est légitime. De mon côté, je ne crains pas la concurrence, au contraire elle me stimulera pour donner le maxi- mum, je tâcherai de m’imposer dès le début de saison. On vous laisse le soin de conclure Je remercie les dirigeants qui m’ont fait confiance. Si aujourd’hui je suis arrivé en seniors c’est aussi grâce à tous les entraineurs qui

m’ont très bien pris en charge. Je tâcherai d’être à la hauteur. Entretien réalisé par Lyès A.

N° 3398 LIGUE 1 JSK Mercredi 05 15 juin 2016
N° 3398
LIGUE
1 JSK
Mercredi
05
15 juin
2016

La JSK perd la moitié de ses cibles !

05 15 juin 2016 La JSK perd la moitié de ses cibles ! « N ous

«N ous sommes en train de réa-

liser un bon recrutement,

nous avons enrôlé plusieurs

bons joueurs. On va bâtir

une grande équipe pour jouer les premiers rôles la saison prochaine ». C’est ce qu’a dé- claré le président Hannachi au Buteur il y a quelques jours. Le premier responsable du club phare du Djurdjura estime qu’avec la nouvelle stratégie de recrutement, son équipe concurrencera facilement les ténors du football algérien la saison prochaine. Un avis que plusieurs supporters ne partagent pas. Selon eux, les « grands » joueurs, même

ne partagent pas. Selon eux, les « grands » joueurs, même s’il n’y en a pas

s’il n’y en a pas en Algérie, fuient les Jaune et Vert. Depuis la dernière journée de cham- pionnat, la direction kabyle a pris attache avec plusieurs bons éléments, mais au final, aucun d’entre eux n’a été recruté. Alors que Hamza Aït Ouamer était l’une des priorités, il a décidé de choisir l’Entente. C’est le cas aussi pour Nadji, Zerdab, Mebarakou, Saâyoud et Cheurfaoui. Tout le monde se pose les mêmes questions : Pourquoi ces joueurs refusent-ils de jouer pour la JSK ? Est-ce que c’est une question de salaire ? D’avance sur salaire ? D’ambition ? De moti- vation ? Beaucoup de questions mais sans la

? De moti- vation ? Beaucoup de questions mais sans la moindre réponse. Ce que tout

moindre réponse. Ce que tout le monde re- tient, c’est que tous les éléments que la di- rection a souhaité recruter ont préféré rejoindre d’autres clubs. Ce qu’il inquiète énormément les supporters, lesquels, mal- gré le recrutement réalisé jusqu’à présent, gardent toujours espoir de voir la direction finaliser avec une grosse pointure, notam- ment en attaque pour remplacer Banou Dia- wara.

Hannachi réserve-t-il une surprise aux supporters ?

Avec six joueurs déjà recrutés, les dirigeants

? Avec six joueurs déjà recrutés, les dirigeants de la JSK comptent finaliser avec deux joueurs

de la JSK comptent finaliser avec deux joueurs encore avant de boucler définitive- ment le recrutement. Alors que la venue d’un bon défenseur est une nécessité, nous avons appris que le président Hannachi est sur les traces d’un très bon attaquant, qui devrait finaliser son transfert dans les pro- chaines heures. La promesse du chairman kabyle rassure énormément les fans qui im- patients de découvrir leur équipe version

2016/2017.

S. D.

Même s’il a donné son accord pour rester au NAHD Aïboud : «Mouassa favorise le
Même s’il a donné
son accord pour
rester au NAHD
Aïboud : «Mouassa favorise le joueur qui
travaille dur, alors je suis prêt à m’imposer»
La JSK ne
lâche pas
Gasmi !
Comment passez-vous vos
journées de vacances, notam-
ment en ce mois de Rama-
dhan ?
Toujours dans la pers-
pective du recrute-
ment, la direction de
la JSK poursuit tou-
jours ses recherches
pour trouver un bon
attaquant capable de
remplacer le meilleur
buteur de l’équipe,
partant cet été,
Banou Diawara. Alors
que la JSK avait tout
finalisé avec Nadji, ce
dernier a préféré rejoindre l’Entente de
Sétif pour jouer au côté de Djabou.
Donc, les Kabyles se sont retrouvés à la
case départ ! Ce qui inquiète énormément
les supporters qui attendent avec impa-
tience l’arrivée d’une grosse pointure. De
ce fait, une source bien informée nous a
confié que le président Hannachi ainsi
que ses collaborateurs ne lâchent pas
Ahmed Gasmi. L’attaquant du NAHD, qui
est toujours sous contrat, intéresse énor-
mément les Jaune et Vert qui sont prêts à
Sincèrement, je suis tout
le temps ou presque à la
maison. Je ne me lève
pas très tôp, j’aime
dormir. L’après-midi,
je sors un peu en ville
pour faire des courses
et passer un moment
avec des amis.
La reprise est pour
bientôt, êtes-vous
prêt à rechausser
vos crampons ?
Il reste quand
même douze
jours avant la re-
prise. J’essaye de
profiter de
chaque ins-
tant de mes
v a c a n c e s
avant de
reprendre le travail sereinement
en prévision de la saison pro-
chaine.
Ne pensez-vous pas que la re-
prise va être difficile en ce mois
de Ramadhan ?
Effectivement, la reprise ne sera
pas facile, notamment en plein
mois de Ramadhan. Mais je
pense que la majorité des joueurs
ont l’habitude de travailler dans
de telles conditions.
Vous avez récemment renou-
velé votre contrat, qu’avez-vous
à dire là-dessus ?
Croyez-moi, il n’était pas prévu
que je rempile directement. J’al-
lais discuter avec les dirigeants
concernant mon avenir. Mais une
fois avec eux, on a facilement
trouvé un terrain d’entente. Je suis
très heureux d’avoir prolongé
mon contrat. Je ne manque de
rien à la JSK.
Vous avez terminé la saison en
force avec à la clé plusieurs ti-
tularisations. Pensez-vous pou-
voir vous imposer la saison
prochaine ?
Je suis un vrai bosseur, je me
donne à fond tous les jours car je
veux progresser et devenir un élé-
ment essentiel à la JSK. L’entraî-
neur Kamel Mouassa aligne
souvent les joueurs qui travaillent
d’arrache-pied pendant toute la
semaine. Donc, je vais faire mon
possible pour briller et attirer de
nouveau son attention.
Quels sont vos objectifs ?
Sur le plan personnel, je vais es-
sayer de gagner ma place au
sein de l’effectif. En ce qui est des
objectifs, nous allons nous don-
ner à fond pour réaliser un bon
parcours en championnat ainsi
qu’en coupe d’Algérie. Nous par-
ticiperons aussi à la coupe de la
CAF. Donc, c’est le grand retour
de la JSK sur le plan continental.
Il faut au moins atteindre la phase
de poules.
Entretien réalisé par Saïd D.
faire une
folie pour lui. Le seul problème
c’est sa lettre de sortie qui pourrait poser
un vrai problème. Pour l’enrôler, Hanna-
chi devrait racheter sa libération. Cela
risque de ne pas être facile notamment si
Hannachi était chez
le wali de Tizi hier
Benkablia et Ferhani rateront
la direction du NAHD fixe un prix très
élevé.
toute la préparation
estivale
et et prépare matchs
prochains
jeux
Olym-
La JSK le voulait depuis
plusieurs saisons
Les joueurs
ont bénéficié de
deux mois
de salaire
Dans la perspective de démarrer les projets de la JSK notam-
ment le centre de formation, un siège du club et d’autres équipe-
ments, le président Hannachi et deux membres de l’administration, Malik
Azlef et Khelifa Chioukh, se sont déplacés hier au siège de la wilaya pour
rencontrer le wali de Tizi, avons-nous appris d’une source de la direction.
Hannachi devait relancer le premier responsable de la wilaya sur la question
des équipements du club surtout que tous les plans nécessaires sont désor-
mais en leur possession. Le membre du conseil d’administration de la JSK
Malik Azlef qui est en même temps promoteur immobilier se dit prêt à lancer
les projets en même temps et avec un temps record pour les mettre à la
disposition du club. Lors de la dernière visite du ministre de la Jeunesse
et des sports, El Hadi Ould Ali à Tizi Ouzou, il a été annoncé que les
clubs qui ont des moyens de réalisation, se verront accordés les
projets à condition seulement de respecter les cahiers des
charges établis par le ministère de tutelle.
pique
qui
lieu
Rio
au
est
stage
juin
Les
qui
doivent
donner
fond
pendant
20
jours
quitteront
une
L’intérêt de la JSK pour Ahmed Gasmi
remonte à plusieurs saisons. Le premier
contact qui a été établi revient à la
saison où l’attaquant jouait à l’Entente
de Sétif avant de rejoindre l’USMA. Ce
joueur de qualité s’est facilement im-
posé au NAHD cette saison. Meilleur
buteur de l’équipe avec 12 réalisations,
Gasmi est le meilleur successeur de Dia-
wara à la JSK. Kamel Mouassa aura be-
soin d’un joueur comme lui dans son
équipe. Avec son expérience, il fera cer-
tainement la différence.
fête
de
l’Aïd
pour
passer
quelques
jours
famille
avant
de
s’envoler
en
Suisse
pour
deuxième
la stage.
comme
JSK
renferme
deux
joueurs
ont
été
sélec-
le tionnés, deux
Benkablia
Ferhani,
cela
A en croire nos informations, les co-
équipiers de Rial ont perçu deux mois
de salaire en attendant d’autres men-
sualités prochainement. Le président
Hannachi souhaite régulariser tout le
monde avant le début de la saison
prochaine.
à auront sur éléments
rateront
préparation
avec
leur
équipe.
Autrement
dit,
ils
feront
l’impasse
stage
de
Tikjda
à 13 ainsi qui Verts
que
celui
de
la se en explique qui semaine que Tunisie. en
Et pre- les sur les la le
mier
responsable
technique,
Kamel
Mouassa,
devoir
9 attendre L’équipe
la
reprise
championnat
pour
compter
ces
deux
éléments.
noter
à va sélection estivale que depuis avant l’Irak Le pouvoir à
olympique
la disputera jusqu’à Tikjda. olympique
deux
un A amicaux les la
face
le du toute Brésil, juillet. stage
17
S. D.
N° 3398 06 LIGUE Mercredi MCA 1 15 juin 2016 Aouedj rassuré par
N° 3398
06
LIGUE
Mercredi
MCA
1
15 juin
2016
Aouedj rassuré par

Ghrib et Menad

C omme prévu, l’atta- quant du Moulou- dia, Sid Ahmed Aouedj, s’est déplacé lundi à Alger pour

discuter avec le premier respon- sable du club Omar Ghrib et le coach Djamel Menad afin d’être fixé sur son avenir. En effet, le joueur a eu écho qu’on voulait se séparer de ses services au mo- ment où il est convoité par le MCO, ce qui a expliqué sa déci- sion de rallier Alger. Toutefois, et lors de cette rencontre, le joueur a été rassuré par Menad,

mais aussi par Ghrib que le MCA a besoin de ses services. Les deux hommes lui ont tenu un langage rassurant en lui de- mandant de ne pas prêter oreille aux rumeurs qui visent juste à le perturber au même titre que l’équipe.

Il décide de rester et s’excuse auprès du MCO À l’issue de cette discussion, Aouedj a pris la décision d’aller au bout de son contrat et d’ac- cepter la concurrence rude à la- quelle il sera sans aucun doute

soumis, car le joueur était beau- coup plus inquiet par ce qui se disait à son sujet et non par la concurrence, lorsqu’on sait que le MCA s’est renforcé par les services de bons joueurs de couloirs à l’image de Dje- maouni et Bouguéche. D’autre part, Aouedj s’est excusé auprès du MCO, puisque Baba tenait à son re- crutement mais le MCA ne s’est pas montré prêt à se séparer de ses services du fait qu’il fait par- tie des plans de Menad. Kamel M.

Il a été présenté à la presse par sa nouvelle équipe

Gourmi signe officiellement pour deux années à Al Shahaniya

Bien qu’il ait donné rendez-vous au Mouloudia pour rempiler, où il était attendu en cette fin de semaine à Alger. Khaled Goumi est allé au bout de ses contacts avec le club Qatari Al Shahaniya avec lequel il a signé un contrat de deux années. Le joueur qui est arrivé à Doha en fin d’après-midi, a passé avec succès les exa- mens médicaux à Aspetar, avant de signer officielle-

ment un contrat de deux années au profit de sa nou- velle équipe

Il a signé son contrat en présence des deux premiers responsables du club Juste après avoir apposé sa signature sur le contrat,

Goumi a été présenté à la presse en présence du prési- dent Menahi Al Shamri et le secrétaire

présence du prési- dent Menahi Al Shamri et le secrétaire du club Fayçal Al Shamri et

du club Fayçal Al Shamri et le désormais ex joueur du MCA portera le numéro 18 sur son maillot bleu. Il s’est montré très content après avoir officialisé son trans- fert et la presse locale ainsi que les res- ponsables du club d’Al Shahaniya n’ont pas tari d’éloges sur lui.

Son départ poussera Menad à changer sa stratégie de recrutement en attaque Après le départ de Gourmi, que Menad voulait maintenir dans l’équipe, il est évident maintenant que l’ex barou- deur de l’EN changera sa stratégie de re- crutement, puisque même Hamzaoui qui figure sur les tablettes du Doyen est sur le point de rejoindre le Nacional Ma- deira s’il peut régler sa situation admi- nistrative, lorsqu’on sait qu’il est signataire d’un contrat avec la sélection militaire, ce qu’a indiqué le quotidien portugais OJOGO. De cela, on pourra dire que le MCA doit se mettre sur la piste d’un autre attaquant afin de parer à toute mauvaise surprise. Kamel M.

Ghrib «Le départ

de Gourmi n’est

pas une perte»

meur, sachez que nous avons besoin de lui et il n’ira nulle part. J’ai déjà discuté avec lui en le ras- surant au sujet de son avenir.» Ainsi, Ghrib a mis fin à la polémique et Aouedj sera bel et bien mouloudéen la sai- son prochaine.

Après le départ de Goumri qui a signé son contrat avec la for- mation d’Al Shahania, nous avons pris attache avec Omar Ghrib qui nous dira : «Comme je vous l’ai déjà déclaré, j’avais tout conclu avec Gourmi et son frère pour qu’il rempile et il était attendu en fin de semaine pours signer son nouveau contrat. Maintenant qu’il a signé au Qatar, je ne peux que lui souhaiter bonne chance et je tiens à vous dire que ce n’est pas une perte pour l’équipe, et n’oubliez pas que le MCA a joué deux saisons de suite pour éviter la reléga- tion.»

que le MCA ne pou- vait rester avec un seul gardien durant dix matchs. J’ai décidé de renouveler le contrat de Chaouchi, on ne pouvait tout même pas

le lâcher dans un mo- ment difficile, car il a beaucoup donné au MCA et c’est la raison pour laquelle on a pris cette décision. Il sera donc le troisième gardien de l’équipe cette saison.» Conclut Ghrib Kamel M.

de l’équipe cette saison.» Conclut Ghrib Kamel M. La liste des libérés sera divulguée au début
La liste des libérés sera divulguée au début de la semaine prochaine Pour mettre fin
La
liste des
libérés sera
divulguée au début de
la semaine prochaine
Pour mettre fin au suspense, la direc-
tion du Mouloudia nous a fait savoir
qu’elle comptait rendre publique la liste
des libérés. Cela devrait se faire au début
de la semaine prochaine avec probable-
ment quelques surprises comme l’avait
déclaré dernièrement Djamel Menad.
Tous les joueurs qui sont encore sous
contrat et ceux qui sont en fin de
cycle prendront connaissance de
cette fameuse liste noire.

«Tout en recrutant

Boussouf, on ne pouvait tout de même pas lâcher Chaouchi et son contrat sera renouvelé» Quant au cas du portier Fawzi Chaouchi, Ghrib nous a confirmé que le contrat de Chaouchi sera renouvelé et dira :

«Aouedj n’ira

nulle part, il restera au Mouloudia» Abordé au sujet d’Aouedj, le pre- mier responsable du MCA n’y est pas allé avec le dos de la cuillère et dira : «Tout ce qui se dit est une ru-

«Tout en recrutant Boussouf du fait

Le MCA devra trancher entre Bachiri et Azzi

Après avoir main-

en

devra trancher entre Bachiri et Azzi Après avoir main- en Coupe d’Algérie face au Nasria reste

Coupe d’Algérie face au Nasria reste un motif de satisfaction pour le natif de Maghnia plus que ja- mais proche d’une nou- velle aventure avec le Doyen. Pour l’instant avec la venue prochaine de Mebarakou, il ne restera qu’une seule place de libre en défense centrale. Et l’expérience de Bachiri est un atout lorsqu’on veut partir à la conquête du continent africain à tra- vers la Coupe de la CAF.

Bouali veut faire venir Bachiri au CRB Cadre de sa défense en 2014 lorsqu’il avait remporté la Coupe d’Algérie face à la JSK, Fouad Bouali veut à tout prix recruter Bachiri en le ramenant avec lui au Chabab de Belouizdad. C’est dire que Bachiri ne pourra attendre indéfiniment qu’on daigne lui faire un signe du côté de la direction du MCA.

Charef veut récupérer Azzi pour rejoindre El Harrach Ayant été derrière sa venue au MCA, Boualem Charef veut cette fois le récupérer afin qu’il œuvre à nouveau sous les couleurs de l’USMH. Vous l’avez bien compris, il s’agit d’Ayoub Azzi qui a la possibi- lité de relancer sa carrière sous la bannière jaune et noir. T.Che

tenu le suspense du- rant quelques semaines qui ont paru interminables à

certains joueurs

fin de contrat, la di- rection du Moulou- dia a pris la décision de ne pas prolonger le contrat d’Ayoub Azzi ou celui de Re- douane Bachiri. Les deux joueurs sont en ballottage car la di-

rection du Doyen devra proposer une prolongation de contrat à l’un des deux joueurs. Même si rien n’a filtré pour le mo- ment à ce sujet, on sait que Bachiri se trouve en pole position pour poursuivre l’aventure avec les Vert et Rouge. Il faut dire qu’Ayoub Azzi n’a jamais pu s’imposer au sein de l’effectif mouloudéen depuis sa venue en juin 2014 sur demande de Boualem Charef. Preuve à l’appui, lors de la saison qui vient de s‘écou- ler, Azzi n’a été titularisé qu’à qua- torze reprises en championnat pour 1240’ de jeu. Des statistiques qui ne sont pas en adéquation avec les qua- lités du joueur qui, faut-il le rappe- ler, était un titulaire indiscutable à l’USMH. Redouane Bachiri reste un joueur de métier même s’il a connu une saison très difficile avec plu- sieurs pépins physiques qui l’ont contraint au repos forcé. Mais le fait d’avoir pris part à la finale de la

Pensée Cela fait 4 ans que notre ami et collègue ELIAS TOURI nous a quittés
Pensée
Cela fait 4 ans que notre ami et collègue
ELIAS TOURI nous a quittés à jamais pour
un monde meilleur. En ce douloureux souvenir, ses
amis du Buteur demandent à ceux qui l’ont connu
d’avoir une pieuse pensée à sa mémoire. A Allah
nous appartenons et à Lui nous retournons.
N° 3398 LIGUE 1 MCA Mercredi 07 15 juin 2016 Il est la sixième recrue
N° 3398
LIGUE
1 MCA
Mercredi
07
15 juin
2016
Il est la sixième recrue du MCA

Menad «Boussouf, un gardien de qualité qui a déjà fait ses preuves»

Boussouf signe

pour deux années

 

Intervenant après la présentation de Boussouf aux médias, Djamel Menad nous parle lui aussi de la venue de ce portier qui porte pour- tant le total à trois gardiens au Doyen. «Boussouf est un portier qui a déjà fait ses preuves. Son recrute- ment ne pourra que se répercuter po- sitivement sur l’équipe. Je me suis réuni avec Ghrib et nous avons jeté notre dévolu sur ce gardien qui est pétri de qualités», nous a-t-il lancé.

«Nous aurons besoin de Chaouchi dans les trois fronts»

Quant au maintien de Chaouchi, même en présences de Chaâl et Boussouf, Djamel Menad affirme que le club a besoin d’un renfort de poids pour s’attaquer à trois fronts la saison prochaine. «Nous aurons

besoin de Chaouchi, surtout qu’on jouera sur trois fronts la saison pro- chaine. Le vécu de Fawzi est impor- tant pour le club.»

«Le départ de Gourmi ne risque nullement de perturber l’équipe»

Nous avons par ailleurs voulu avoir l’analyse de Menad sur le dé- part de Gourmi au Qatar. «On sou- haite bonne chance à Gourmi dans cette nouvelle aventure au cham- pionnat du Qatar. On aurait, bien évidemment, préféré qu’il reste avec nous, mais on doit respecter son choix. En ce qui nous concerne, son départ ne risque nullement de per- turber l’équipe», nous-t-il répondu en conférence de presse.

K. M.

Le contrat de Chaouchi sera renouvelé

cidé de le relancer et c’est la raison pour laquelle Boussouf a opté pour le Doyen qui l’a estimé à sa juste valeur. Un concurrent de taille pour Châal En optant pour le Mouloudia, Boussouf sait pertinemment que sa mission ne sera pas difficile pour dé- crocher une place de titulaire, du fait qu’il doit détrôner l’international Olympique Châal qui est considéré comme étant le portier numéro un de l’équipe. On pourra dire que Châal aura un concurrent de taille et il doit à son tour cravacher dur pour préser- ver sa place. En somme, le recrute- ment de Boussouf ne sera que bénéfique pour le Mouloudia car la concurrence sera très rude entre deux jeunes portiers à qui l’avenir appar- tient.

Comme nous l’avons rapporté dans notre précédente, le patron du Mou- loudia Omar Ghrib s’est entretenu avec Menad hier en début de soirée pour

faire le point sur le recrutement et se pencher sur le cas de Chaouchi après

le

maintien de sa suspension. À l’issue de la dis-

cussion entre les deux hommes, Menad

donné son accord pour le recru- tement d’un nouveau portier et ils ont tranché tous les deux pour relancer la piste de Boussouf. Par la suite,

a

Chaâl

«J’accepte en toute sportivité la concurrence avec Boussouf»

Ghrib et d’autres diri- geants du club se sont réunis pour prendre une décision au sujet de l’ave- nir de Chaouchi, et il a été décidé que son contrat soi- trenouvelé. Une décision at- tendue afin qu’il puisse purger

sa suspension, reste à savoir

Nous avons décidé de prendre attache avec Farid Chaâl qui se trouve actuellement en stage avec lEN Olympique à Tikjda afin de nous faire part de sa réaction après l’officiali- sation de la venue de Boussouf pour être son concurrent. «Je souhaite la bienvenue à Boussouf qui est un gardien de but de qualité. Jaccepte en toute sportivité la concurrence avec Boussouf»,

nous a lancé Farid.

Kamel M.

maintenant s’il fait partie des futurs plans du coach pour retrouver la com- pétition.

pourra que nous pousser à progres- ser. Moi, je considère que nous sommes des partenaires et non des concurrents. A partir de là, on va tous œuvrés dans l’intérêt de l’équipe. Votre premier match officiel sera face à l’USMA en finale de la Su- percoupe, puisque Chaouchi est suspendu et Chaâl sera présent aux JO de Rio… Ce sera mon premier challenge. J’avais perdu une finale de Coupe d’Algérie avec le NAHD contre le Mouloudia. Je veux cette fois-ci, ga- gner la Supercoupe. Ce sera mon pre- mier gros défi que j’entends relevé avec brio.

Entretien réalisé par K. M.

Hachoud refuse de négocier avec l’USMA et la JSK tant qu’il n’a pas discuté avec Ghrib

Ce n’est pas un secret, l’USMA et la JSK veu- lent à tout prix s’atta- cher les services d’Abderrahmane Ha- choud qui est actuelle- ment en fin de contrat. Mais le natif d’Al Attaf n’a pas donné suite à ces propositions et ne veut pas se mettre autour d’une table de négocia- tions avec Hannachi et Haddad tant qu’il n’a pas rencontré Ghrib. Ce n’est qu’à l’issue de cette

rencontre que tout devra se décider sur l’avenir du joueur inter- national.

 
 

Doubari, un jeune latéral droit de Boumerdès proposé Nous venons d’apprendre que Doubari, un jeune latéral droit de 23 ans qui évolue à Boumerdès vient d’être proposé par un agent à Djamel Menad qui serait disposé à mettre cet élément à l’essai même si le temps fait défaut au Mouloudia. Le Doyen ne veut pour l’instant négligé aucune piste qui lui permettrait de re- cruter un sérieux concurrent à Hachoud.

Helaimia : «Je n’ai pas de contrat professionnel au MCO» Très convoité par le Doyen, le jeune Reda Elaimia qui évolue au poste de latéral droit au MCO, nous fait une déclaration pleine de sens. En effet, le joueur ouvre la porte au MCA en nous affirmant qu’il n’a pas de contrat professionnel. Une situa- tion qui lui offre le droit de choisir sa future destination sans l’aval de son club formateur. «Actuellement, je n’ai pas de contrat professionnel. Je dois voir avec la direction du MCO ce qu’il y a lieu de faire avant de trancher sur mon avenir», nous a lancé le jeune espoir qui reste une piste sérieuse pour le vieux club algé- rois. T.Che

Hannachi et Haddad le veulent à n’importe quel prix Après le départ de Ziti à l’Entente de Sétif, le président de la JSK, Hannachi, veut à n’im- porte quel prix Ha- choud. Le boss kabyle veut s’offrir les services du latéral droit pour remplacer l’autre inter- national, Ziti, surtout qu’une coupe de la CAF se profile à l’hori- zon pour la JSK. Le président de l’USMA,

Haddad, même convic- tion et même volonté de faire venir le héros de la finale de la coupe d’Algérie car avec son vécu et son expérience, le club de Soustara augmentera ses chances en Ligue des champions.

Abderrahmane va- t-il accepter une baisse de salaire ? La grande question qui se pose, c’est de sa- voir si Hachoud va ac-

cepter une baisse de sa- laire, lui qui perçoit 300 millions de centimes mensuellement. En effet, on sait que la di- rection du Mouloudia entend faire baisser sen- siblement les mensuali- tés des joueurs qui touchent de gros sa- laires. C’est pour cela que l’avenir du joueur se décidera à l’issue de la rencontre qui se tien- dra entre Ghrib et Ha- choud. T.Che

rencontre qui se tien- dra entre Ghrib et Ha- choud. T.Che J uste après la notification

J uste après la notification reçu par le MCA au sujet du maintien de la sus- pension de Fawzi Chaouchi, les res-

ponsables du vieux club algérois n’ont pas tardé à trouver un autre portier, réussissant à engager Kheireddine Boussouf pour deux années. Ce dernier a signé hier en fin de matinée son contrat. Étant sur les traces de Rahmani et Mokrani, le premier responsable du MCA a pris ses devants en contactant d’autres gardiens de but afin de parer à toute mauvaise surprise, dont l’ex portier du NAHD Boussouf, lorsqu’on sait que Rah- mani s’est montré hésitant et voulait rester au MOB et ce, au même titre que Mokrani qui renouvèlera à El Eulma. Ghrib a donc su convaincre Boussouf qui est l’un des meil- leure portier de la Ligue 1 Mobilis, car même s’il a trouvé des difficultés pour s’im- poser avec son ancienne équipe en début de championnat, il a fini par forcer l’admi- ration et s’illustrer d’une belle manière avec les Sang et Or.

Le MCA l’a détourné du CRB Toutefois, la décision d’engager Boussouf n’était pas si facilecomme certains l’imaginent, car ce dernier était attendu hier après-midi par les responsables du CRB pour parapher son contrat, avant que les Moulou- déens ne réussissent à le détourner et le convaincre d’opter pour leur équipe. Les pensionnaires d’El Achour et à leur tête le premier res- ponsable du club ont su lui tenir un langage convaincant. En effet, tout a commencé lors de la soirée du lundi lorsque l’ex portier du NAHD n’a pas trouvé un accord avec le président du MCO, Baba, qui voulait à son tour l’engager dans son équipeet avait dis- cuté avec le CRB, et il a donné même son accord de principe à son interlo- cuteur. Cependant, les Mouloudéens qui étaient déjà sur ses traces ont dé-

Boussouf «Gagner la Supercoupe sera mon 1 er challenge avec le MCA»

Vous venez de signer au profit du MCA. Comment vous sentez- vous ? Je suis très heureux et honoré de porter les couleurs d’un club aussi prestigieux que le Mouloudia. On peut dire que vous avez pris tout le monde à contre-pied, puisque vous étiez à deux doigts de signer au MCO… Certes, j’ai négocié avec plusieurs clubs, à l’instar du MCO et du CRB. Mais dès que Ghrib a pris attache avec moi pour me proposer le MCA, je n’ai pas hésité une seule seconde. D’ailleurs, en dix minutes, on s’est en- tendus pour signer mon contrat. J’ai été rapidement convaincu par le dis- cours de Ghrib. Et puis, un club comme le Mouloudia ne se refuse ja-

Kacem devait rencontrer hier soir Ghrib pour rempiler

Après le silence radio de la direction, les pensionnaires d’El Achour ont contacté hier Kacem Mehdi pour négocier une prolonga- tion de contrat. C’est donc hier soir que Kacem devait rencontrer Ghrib dans le but de trouver un terrain d’entente qui en découle- rait d’une nouvelle association. Le MCA avait pris ses devants face à l’intérêt grandissant que porte le CSC pour le milieu de terrain.

mais. Vous avez rejoint un club qui compte Farid Chaâl. Votre senti- ment à ce sujet. Farid est un grand gardien aux grandes qualités. En ce qui me concerne, la concurrence ne me fait pas peur. D’ailleurs, si je ne me voyais pas capable de répondre présent, je n’aurai jamais accepté de signer. Face à Chaâl, je ne pourrai que progresser et prendre du galon et cela se réper- cutera positivement sur les perfor- mances de l’équipe. Même Chaouchi aura droit à une prolongation de contrat, ce qui risque de changer totalement la donne… Fawzi n’est plus à présenter. C’est un très grand gardien. Et beh, cela ne

Le match-test face à Jendouba confirmé

La rencontre amicale prévue pour le 2 juil- let prochain à Ain Draham face à l’équipe de Jendouba a été confirmée. L’affiche aura lieu au centre sportif d’Ain Draham probablement en nocturne.

de Jendouba a été confirmée. L’affiche aura lieu au centre sportif d’Ain Draham probablement en nocturne.
de Jendouba a été confirmée. L’affiche aura lieu au centre sportif d’Ain Draham probablement en nocturne.
N° 3398 08 USMA LIGUE 1 Mercredi
N° 3398
08
USMA
LIGUE 1
Mercredi

Alors que la piste Le Guen a été définitivement écartée

Haddad

relance

Carteron

Au moment où la direction de l’USMA s’acheminait pour clore le dossier du successeur de Mi- loud Hamdi, en la personne de Paul Le Guen, voilà que la piste de ce dernier a été définitivement écartée des calculs des frères Haddad. Le président des Rouge et Noir est semble-t-il passé à autre chose, sinon comment ex- pliquer son regain d’intérêt pour deux autres entraîneurs, et sur- tout le Français Patrice Carteron, qui vient d’être relancé. Il est sous contrat avec Oued Ededjla (Egypte), mais… Selon nos informations, le technicien français est toujours sous contrat avec son club actuel

Oued Ededjla d’Egypte ; celui-ci

poursuit notre source a signé un contrat de deux saisons, et vient d’écouler six mois depuis sa venue au pays des Pharaons. Or, selon toujours notre source, l’ex coach du TP Mazembe aurait une clause dans son contrat qui pourrait lui permettre de résilier ce dernier sans aucune condi- tion, ce qui pourrait être profita- ble au président de la formation de Soustara, Rebbouh Haddad pour le recruter.

La C1 pour le faire venir Le président des Rouge et Noir pressé de recruter un entraîneur pour son équipe, ne devrait pas aller par trente-six chemins pour convaincre Carteron de venir driver l’USMA. Rebbouh Had- dad jouera certainement sur la prochaine participation de son club à la Ligue des champions, au moment où le coach français se retrouve en train de laisser filer une belle occasion de se retrou- ver une autre fois sur le toit de l’Afrique, s’il venait à rester avec Oued Ededjla. C’est l’entraîneur qu’il faut pour l’USMA Si on se réfère aux ambitions des dirigeants du club de Sou- stara, à leur tête les frères Had- dad qui veulent remporter la Ligue des champions, ses der- niers ont bien vu en ciblant Car- teron. Ce dernier a une bonne connaissance des terrains afri- cains et surtout une grande expé- rience sur le continent noir, où il

remporté le titre de C1 avec le TP Mazembe face à

l’USMA. Il a réussi

un bon parcours avec son ancien club, il conjugue expérience et sa- voir-faire sur les terrains de l’Afrique noire au point de penser que Rebbouh en fait une obsession de son recrute- ment. Il faut dire aussi que les trois saisons effectuées avec le TP Ma- zembe ont été riches en enseigne- ment pour Carte- ron, lui qui avait raté sa première fi- nale en CAF, pour se faire éliminer la saison d’après aux demi-finales face à l’ESS, et parvenir une année après en battant l’USMA. M.Z.

et parvenir une année après en battant l’USMA. M.Z. 15 Juin 2016 Alors que le père
15 Juin 2016 Alors que le père de Ferhat compte déposer un recours… : Les
15 Juin
2016
Alors que le père de Ferhat compte déposer un recours…
:
Les supporters se
Les supporters se
Les supporters se
Les supporters se
Les supporters se
Les supporters se
solidarisent avec Zinou
solidarisent avec Zinou
solidarisent avec Zinou
solidarisent avec Zinou
solidarisent avec Zinou
solidarisent avec Zinou
A vant-hier, des supporters du club de Sou-
stara, voire d’autres sur le territoire algé-
rien, ont soutenu via Facebook et d'autres
réseaux, le joueur de l’USMA, Zineddine
Ferhat, suite à la très lourde sanction qui lui a été
infligée par la FAF. Dès que la sanction est tombée,
les réseaux sociaux se sont encombrés pour la com-
menter, ce qui prouve en quelque sorte les marques
de sympathie envers le joueur. Toutefois, la majorité
des internautes a blâmé le joueur après qu’il s’est ab-
senté du stage de l’Équipe nationale, mais une fois la
vraie raison de son absence au stage des U23 divul-
guée, les commentaires ont complètement changé
et les soutiens à l’enfant de Bordj Menaiel ont afflué
de toutes les régions du pays, précisément de ses
fans et des amoureux du club algérois, qui ont fini
par compatir avec Ferhat. Mieux encore, les sup-
porters de l’USMA qui savent que dorénavant leur
joueur préféré ne portera plus le maillot du club, ont
multiplié les «au revoir» et surtout les soutiens. Les
supporters en fait souhaitent que cette sanction soit
levée pour leur joueur préféré, lui qui a commencé
à les faire vibrer dès qu’il avait l’âge de 17 ans.
Ils considèrent les sanctions très lourdes
et sévères
Toujours selon les supporters de l’USMA, Zined-
dine Ferhat a été très lourdement et méchamment
sanctionné, pour ne pas dire doublement sanc-
tionné. Selon les supporters, comment peut-on in-
fliger une aussi lourde sanction à un jeune et
talentueux joueur, alors qu’il était en train de tracer
son avenir dans le monde du football ? Radier à vie
un jeune joueur qui cherche à percer est une grande
erreur, surtout pour un stage peu important, qui au-
rait pu être mis de côté, ou au pire dispenser le
joueur, mais aller jusqu'à priver un jeune talent de
l’EN, veut tout simplement dire s’acharner et briser
la carrière d’un jeune joueur de l’USMA, qu'on veut
donner en exemple au moment où d’autres joueurs
font dans l’indiscipline tout simplement, et qui ne
sont jamais radiés.
C’est l’un des rares jeunes à être passé
par toutes les catégories de l’EN
Pour ceux qui ne connaissent pas Ferhat Zined-
dine, ce jeune joueur est passé par toutes les classes
des équipes nationales jeunes, celui-ci avait porté le
maillot des Verts avant 18 ans, ainsi que celui de
l’EN des U20, sans parler du parcours de l’EN
Olympique, et quelques apparitions avec l’EN A. En
fait, son parcours dans l’Académie de la FAF plaide
pour lui et rien que pour cela on devrait ne plus par-
ler de ces sanctions.
La sanction ne sera pas appliquée au
Havre
Maintenant que Zinedine Ferhat est recruté par
Le Havre de la Ligue 2 française, beaucoup se sont
posés des questions sur la sanction du joueur, pour
savoir si elle sera applicable en France. Non dirions-
nous, car celle-ci a été prise localement et non in-
ternationalement. Toutefois il faut savoir que cette
sanction de suspension de six mois va poursuivre le
joueur s’il venait à revenir en Algérie.
Le père du joueur : «On va déposer un
recours, mon but est que mon fils parti-
cipe aux JO»
De son côté, le père de Zineddine est aussi tou-
ché : «C’est très lourd comme sanction, on va déposer
un recours, on ne s’attendait pas à cette lourdeur car
mon fils ne s’est pas absenté du stage pour aller se ba-
lader ou faire du tourisme, c’est son avenir qu’il ten-
tait de tracer, et la preuve est là, sa signature avec Le
Havre. À mon sens, ce n’est pas un crime qu’il a com-
mis, on va tout faire avec ce recours pour qu’il puisse
participer aux JO».
«Mon fils est derrière la qualification des
U23 aux JO, il n’a jamais refusé l’EN»
Le père de Ferhat rappelle à qui veut l’entendre
que son fils est derrière la brillante et historique
qualification des U23 aux Jeux olympiques de Rio,
après 34 ans d’absence : «On n’a pas été aux JO depuis
34 ans, aujourd’hui on y sera, et mon fils y a contri-
bué. Et dire qu’il n’a jamais refusé l’EN depuis qu’il
était dans l’Académie de la FAF. Sincèrement, je veux
que mon fils participe aux JO et inch'Allah ce recours
va aboutir. Et dire qu’il y a des gens qui parlent d’un
acte de traitrise, c’est du n’importe quoi, honte à ces
gens-là !».
M.Z.
Benmoussa «Je ne suis pas un ingrat, je dois d’abord voir avec Haddad»
a
D’abord, comment passez-vous vos va-
cances ?
Hamdoullah, je suis en famille avec qui
je passe le mois sacré du Ramadhan.
C’est une belle occasion pour jeûner en
famille ?
C’est magnifique, c’est vrai qu’il n’y a pas
mieux que ce genre d’aubaines où on peut
passer les fêtes religieuses avec la petite et
la grande famille. Ce n’est pas évident
quand vous êtes professionnel et que vous
travaillez avec l’équipe, imaginez si on était
en pleine compétition, ni famille ni Rama-
dhan avec son ambiance, en plus on est
souvent en déplacement avec le club, c’est
ce qui nous contraint à être loin de nos fa-
milles, mais c’est vrai cette année est diffé-
rente.
Même la saison passée était unique, car
vous avez entamé le travail assez tôt ?
C’est vrai, on avait commencé très tôt le
travail à cause de la Ligue des champions,
on se préparait pour entamer la phase des
poules à cette période, ensuite on était parti
au Maroc, et on avait disputé deux rencon-
tres au mois de Ramadhan, et en fin de
compte on ne l’a pas passé avec la famille.
Passons à autre chose, votre avenir avec
l’USMA ?
Je n’ai encore rien fait, je suis en vacances
ensuite je vais régler ça, c’est vrai que mon
bail est terminé avec la fin de saison, mais à
l’heure où je vous parle je n’ai rien décidé
de mon avenir.
Quand allez-vous rencontrer Haddad ?
Je pense à la fin de la semaine en cours,
sinon au début de la semaine prochaine,
cela dépendra des circonstances de chacun
de nous. Sincèrement, je ne suis pas inquiet
ni stressé pour cette histoire, le temps nous
est favorable tous comme nous sommes.
Actuellement, tout indique à ce qu’on passe
de bonnes vacances avec nos familles res-
pectives. Une fois les vacances terminées,
on pourra parler de la suite, du travail et
surtout la saison prochaine
D’accord, mais les fans attendent et ne
savent pas si vous allez rempiler ou par-
tir ?
C’est vrai, mais tout est lié au destin,
jusque-là j’ai passé quatre très belles saisons
avec l’USMA, avec qui j’ai remporté beau-
coup de titres. Cette saison, on a gagné le
championnat et on a animé une finale de
Ligue des champions, ce qui me rend très
heureux après cette expérience enrichis-
sante avec un grand club comme l’USMA.
Concernant le renouvellement, c’est une af-
faire entre moi et le président du club Had-
dad.
Qu’en est-il des contacts que vous avez
?
C’est comme par rapport à mon renou-
vellement avec l’USMA, les contacts ? Je
ne peux rien dire pour le moment du fait
que je n’ai pas encore discuté avec mon
président, je le redis je suis en vacances et
je veux en profiter au maximum avec ma
famille, et profiter pour régler quelques
affaires personnelles, c’est après que je
pourrai parler de mon avenir
Mais vous confirmez les contacts ?
Affirmatif, j’ai des contacts et même les
joueurs qui sont encore sous contrat ont
des contacts, alors que dire de ceux qui
sont en fin de bail avec leurs formations
respectives.
Le Mouloudia par exemple ?
Il sourit… Mais seulement ce club, plu-
sieurs autres m’ont contacté.
Donc priorité à l’USMA ?
C’est clair et naturel pour moi, par res-
pect à cette équipe avec qui j’ai joué qua-
tre superbes saisons, je dois au moins être
réaliste et donner la priorité à la forma-
tion avec qui j’ai joué. Je ne suis pas un
ingrat pour tourner le dos, et quand je
vais rencontrer Haddad on va parler, et
tout sera clair.
M.Z.
ne suis pas un ingrat pour tourner le dos, et quand je vais rencontrer Haddad on
N° 3398 LIGUE 1 CRB Mercredi 09 15 juin 2016
N° 3398
LIGUE
1 CRB
Mercredi
09
15 juin
2016

Il aurait demandé à ses responsables de le libérer

Nekkache aurait des envies d’ailleurs

Malek : « On ne retiendra personne contre son gré »

C ela s’est passé avant-hier à Dar El Beida, lors d’une réu- nion avec les hauts responsables du club. Hichem Nekkache, l’attaquant belouizdadi, aurait demandé à ses

dirigeants de lui donner ses papiers. Aucun détail n’a encore été avancé par la direction qui se veut très discrète concernant cette affaire. Cela dit, selon une personne bien infor- mée, le joueur souhaiterait que son salaire soit revu à la hausse, d’autant plus qu’il aurait reçu der- nièrement plu- sieurs offres alléchantes, bien supé- rieures à celle qu’il perçoit actuellement avec le Cha- bab. Une de- mande qu’auraient rejetée, sur le coup, Malek et ses hommes. Ce qui n’a pas été du goût du joueur qui aurait donc demandé à partir si on ne l’estimait à sa juste valeur.

Une prolongation assortie d’une augmentation serait à l’étude Toujours selon la même source, Malek et ses hommes réfléchiraient à une solu- tion pour retenir Hichem Nekkache, eux qui font tout leur possible pour bâtir une équipe très compétitive en vue de jouer les premiers rôles du championnat la sai- son à venir. Il faut dire que le départ de Hichem Nekkache, le meilleur buteur de l’équipe la saison dernière, serait certai- nement dommageable au secteur offensif du club. C’est pourquoi certaines parties de la direction du Chabab de Belouizdad, qui ne seraient pas tout à fait contre une augmentation salariale pour leur joueur, en- visageraient de convaincre Malek de lui pro- poser une prolongation de contrat qui serait assortie d’une revalorisation salariale.

I. T.

L e premier homme à la tête du Chabab

de Belouizdad a accordé un point de

presse, hier, à Dar El Beida durant le-

quel il a abordé plusieurs sujets tou-

chant à l’actualité de son club, notamment le recrutement et les rumeurs de

dé-

part

qu’on

an-

nonce

dernière-

ment et qui tou- chent principalement les deux attaquants Adel Bougueroua et Hichem Nekkache. « Bougueroua n’a jamais exprimé une envie de quitter le club. Pour ce qui est de Nekkache, je pense que c’est une réaction due à la grosse pres- sion des supporters qui pèse sur ses épaules. C’est à mon avis ce qui l’a poussé à penser à quitter le club », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « Nekkache est encore lié au club. Cependant, s’il estime qu’il ne peut plus continuer avec nous, on ne le retiendra pas contre son gré. Le Chabab est au-dessus de tout.»

« Notre recrutement est ciblé » Reda Malek s’est aussi exprimé au sujet des premiers renforts enregistrés dans ce début du mercato. Pour lui, le Chabab a fait un recrutement très sélec- tif avec des joueurs ciblés de- puis longtemps déjà tout en rappelant le mérite d’Alain Michel, présent à ses côtés, dans le recrutement effec- tué par le CRB pour le moment : « Je pense que notre recrutement est très intéressant pour le moment. On a ciblé plusieurs joueurs en fonction des besoins de l’équipe. D’ailleurs je remercie

Alain Michel qui a beaucoup contribué dans ce recrutement avec ses conseils. » « La liste des libérés sera dévoilée la semaine prochaine » Par ailleurs, le chairman belouizdadi a évo- qué le sujet de la liste des joueurs à libérer. Un sujet qui traîne depuis plusieurs semaines déjà mais qui est prêt à connaître son épilogue, selon Reda Malek qui a déclaré : « La liste des libérés est déjà établie à 80%. On va encore dis- cuter quelques cas durant les jours à venir pour rendre publique la liste d’ici le début de la se- maine prochaine. On prendra aussi en considé- ration l’avis du prochain entraineur. » « Bouali n’est pas encore à cent pour cent avec nous » Concernant la signature de Fouad Bouali qui traîne depuis plusieurs semaines déjà, Reda Malek déclare : « Par respect à Alain Mi- chel, on a préféré tout finaliser avec lui avant d’annoncer le nom du futur entraineur. Pour ce qui est de Bouali, il n’est pas encore à cent pour cent avec nous. On a prévu de se revoir pro- chainement pour discuter des derniers détails. On souhaite donc que cela se concrétise durant les prochains jours. » « Quelques supporters ont été très durs envers Alain Michel et moi » Enfin, le premier homme à la tête du CRB est revenu sur les relations parfois tendues qu’il a entretenues avec une poignée de sup- porters du club. « Beaucoup de supporters sont contents et satisfaits du travail effectué lors des deux dernières années. Mais bon, il y a aussi quelques mécontents qui ont été très durs envers Alain Michel et moi. C’est vraiment dommage parce que s’il y avait plus de confiance entre le personnel du club et les supporters, l’effectif bai- gnerait dans de meilleurs conditions et l’équipe aurait par conséquent un meilleur rendement et décrocherait de meilleurs résultats », a-t-il conclu.

Propos recueillis par Islam Tazibt

Il a paraphé son nouveau contrat hier

Derrag prolonge son aventure pour deux saisons supplémentaires Après une première rencontre qui n’a pas
Derrag prolonge son
aventure pour deux
saisons supplémentaires
Après une première rencontre qui n’a pas abouti à un accord, Reda
Malek, le président du Chabab de Belouizdad, et Mohamed Derrag
se sont retrouvés, hier à Dar El Beida, pour évoquer de nouveau
l’avenir du joueur. Une rencontre qui n’a pas duré beaucoup de
temps puisque les deux parties ont rapidement trouvé un accord.
Derrag a par la suite paraphé son nouveau contrat de deux ans.
Une bonne nouvelle pour les supporters belouizdadis qui sui-
vaient cette affaire avec beaucoup d’attention, notamment
après les rumeurs de départ qui ont circulé dernièrement.
«Ravi de faire partie de l’effectif belouizdadi»
Juste après avoir renouvelé son contrat avec le Chabab
de Belouizdad, nous avons approché Mohamed Derrag
pour connaître ses premières impressions. Il nous dira :
«Sincèrement, je suis très heureux de poursuivre mon
aventure avec le Chabab de Belouizdad et de faire partie
de ce club pour deux années supplémentaires. Beaucoup
de choses ont été dites dernièrement, mais j’ai montré
que je voulais réellement rester au Chabab. Les deux
premières saisons ont été merveilleuses. J’espère que
l’avenir sera encore meilleur.»
«Avec un recrutement judicieux et le
maintien des cadres, on sera encore
plus forts»
Par ailleurs, l’ailier belouizdadi s’est aussi ex-
primé au sujet de la saison prochaine et sur les
chances du Chabab de Belouizdad de jouer les
premiers rôles du championnat. Pour lui, avec le
maintien des cadres et le recrutement intelligent
que sont en train d’effectuer les dirigeants, le
CRB sera encore plus fort : «Le club vient d’enre-
gistrer de bons renforts et cela ne nous rendra que
plus forts. Et c’est de bonne augure pour la saison
prochaine. Avec le maintien des cadres et un re-
crutement judicieux, je pense qu’on peut espérer
réaliser de très bons résultats.»
Islam T.

Le recrutement de Hamia plus compliqué que prévu

Soucieux de renforcer leur compartiment offen- sif, les dirigeants du Chabab de Belouizdad ont coché plusieurs noms sur leur liste, dont celui du meilleur buteur de la Ligue 2 Mobilis, Moha- med-Amine Hamia. Comme annoncé dans notre précédente édition, l’intérêt du CRB pour ce joueur date de plusieurs semaines déjà. Seulement, Malek et ses hommes n’ont pas encore fait d’offre concrète. Pour cause, le joueur est toujours lié à l’Olympique de Médéa qui ne compte pas se séparer de l’un de ses meilleurs éléments, et surtout pas sans empocher une somme d’argent en retour.

Son salaire pourrait éga- lement poser problème

Le meilleur buteur de Ligue 2 Mobilis est un homme très convoité. En effet, outre le Chabab de Belouizdad, deux grosses écuries du championnat sont également sur les rangs. D’ailleurs, selon une source proche du dossier, la JS Kabylie et le Mouloudia d’Alger au- raient déjà transmis une offre concrète au représen- tant du joueur. Une somme conséquente, selon notre source, sur laquelle les Belouizdadis auront beaucoup de mal à s’ali- gner, surtout avec la crise qu’ils connaissent depuis déjà plusieurs mois. Islam T.

Bouali : « On se réunira prochainement pour régler les quelques détails restants »

Joint au bout du fil, celui qu’on annonce de- puis plusieurs temps à la tête

Joint au bout du fil, celui qu’on annonce de- puis plusieurs temps à la tête de la barre tech- nique du Chabab de Be- louizdad s’est exprimé au sujet des discussions avec les responsables

belouizdadis : « Pour le moment, on n’est pas encore parvenus à un accord définitif. Restent quelques dé- tails à régler. On a prévu de se voir en fin de semaine ou en début de semaine pro- chaine pour parler des derniers détails liés au contrat. Tout sera donc clair dans quelques jours. »

 

F.A.

Michel : « J’ai été heureux d’avoir été l’entraineur du Chabab »

En marge de la réunion qu’il a tenue avec Reda Malek, Alain Michel s’est exprimé

En marge de la réunion qu’il a tenue avec Reda Malek, Alain Michel s’est exprimé au sujet de son passage avec le Chabab de Belouizdad. Un passage qu’il juge de réussi malgré tous les polluants et autres

problèmes qu’il y avait au- tour de l’équipe : « On pouvait certes es- pérer plus si notre deuxième partie de saison n’avait pas été aussi catastro- phique. Mais bon, je pense tout de même que cette quatrième position au classe- ment général est une bonne chose pour l’équipe. Sincèrement, j’ai té heureux d’être l’entraineur du Chabab, comme je l’étais dans les clubs où je suis passé avant. J’ai été heureux aussi de passer un moment de vie avec le président Malek. Tout est bien qui finit bien, et dans le res- pect de tout le monde. »

 

Islam T.

N° 3398 10 MOB LIGUE Mercredi 1 15 juin 2016 Les anciens joueurs et Amrani
N° 3398 10 MOB LIGUE Mercredi 1 15 juin 2016
N° 3398
10
MOB
LIGUE
Mercredi
1
15 juin
2016

Les anciens joueurs et Amrani évoquent de nouveau leur argent !

anciens joueurs et Amrani évoquent de nouveau leur argent ! A lors que la saison n'a

A lors que la saison n'a pas

encore commencé, l'éternel

problème financier refait

surface au sein du club le plus po- pulaire de la région de la Soum- mam. Même s'ils n'osent pas l'évoquer ouvertement, la majorité des anciens joueurs du MOB sont préoccupés par leur situation fi- nancière, puisqu'ils n'ont eu jusque-là que des promesses qui n'ont pas été concrétisées par leur administration. Ce problème ré- current risque de créer un climat de tension entre les joueurs et le staff dirigeant qui peine à trouver l'argent nécessaire pour faire face à cette demande. Pour sa part, la di- rection béjaouie a également fait son possible pour calmer les joueurs, leur expliquant claire- ment que ce n'est qu'une question de temps et que tout allait rentrer dans l'ordre dans les tout pro- chains jours.

Ils réclament quatre mois de salaires et plusieurs primes

Les joueurs ont eu vent dernière- ment de la procédure adoptée par les dirigeants béjaouis, à savoir la régularisation de la nouvelle re- crue, Yesli. Une situation qui n’a

pas manqué de mettre certains joueurs en colère contre les res- ponsables du club. À en croire une source généralement bien infor- mée, le club doit aux éléments de la saison écoulée pas moins de quatre mensualités et plusieurs primes estimées à 132 millions en tout. Malgré le fait que les cama- rades de Messaoudi ont eu la pro- messe de la part des responsables d’êtres régularisés le plus tôt possi- ble, et qui ont tenu à les motiver pour la suite de la préparation, les joueurs veulent du concret et ne peuvent continuer à vivre au rythme des promesses qui les ont tant bercés par le passé.

Quand Amrani s’en mêle !

C'est écrit quelque part que le MOB va en prendre plein la gueule cet été. On dirait que le sort s'acharne contre le club, alors que d’autres formations semblent mener la vie facile. La direction béjaouie, qui est plongée dans d’interminables problèmes finan- ciers depuis le début de la saison dernière, devra affronter un autre souci compliqué. En effet, en plus des cas des joueurs, l’affaire du coach Amrani, qui réclame aussi trois salaires et quelques primes,

pas moins de 732 millions à la di- rection qui devra régulariser l’ac-

tuel entraineur de l’ESS, aussi. Il y

a vraiment urgence dans la maison

béjaouie, mais personne ne veut agir, car le fardeau financier est devenu trop lourd.

Les subventions de l’APW et l’APC pas avant le match des Young Africans

Il faut dire aussi que le problème

c’est que la direction qui compte sur les deux subventions de l’APW et l’APW, ne verra pas la couleur de cet argent — 6,7 milliards envi- ron — avant le premier match de la phase des poules face au repré- sentant tanzanien. Malgré tout cela, et selon les affirmations de plusieurs joueurs, ils n'envisagent nullement de bouder les entraîne- ments pour le moment, en sachant que ce n'est pas le moment de sé- cher le travail, alors qu'il faut bien prépare le début de la compétition, mais en espérant que la direction tienne ses promesses le plus tôt possible. Dans le cas contraire, certains joueurs envisagent sérieu- sement de boycotter le déplace- ment au Ghana. Si entre le staff et les joueurs le courant passe globa- lement assez bien, ce n'est pas

N’Doye demande à résilier son contrat

L ’attaquant béjaoui, Mohamed N’Doye, pourrait bien saisir la Commission de résolution des li-

tiges pour faire valoir ses droits vis-à- vis de son club et réclamer par la même occasion son argent, évalué à quatre mois de salaire. N’ayant pas perçu ses derniers mois de salaire, le

joueur a décidé de saisir ses dirigeants en premier lieu pour réclamer son dû, mais aucun dirigeant n'a pris la peine de le recevoir et s’expliquer sur son cas. Ne pouvant plus supporter cette situation, le joueur a décidé de pren- dre un autre chemin, celui de la justice pour avoir gain de cause. Ce dernier aurait même demandé de résilier son contrat si la direction ne procédait pas à le régularisation, cette semaine. Pour rappel, le joueur se trouve toujours chez lui au Sénégal et affirme qu’il ne reviendra que pour toucher son dû au dernier centime.

« J’en ai marre des promesses non tenues ! »

Joint par nos soins pour nous expli-

quer sa situation qui perdure depuis plusieurs jours, N’Doye, connu pour sa franchise, n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour exprimer son dé- sarroi et sa volonté de résilier son contrat si la situation reste ainsi. «Je ne fais qu'attendre depuis plusieurs jours. On avait promis de me régulariser la semaine dernière, mais jusqu'à présent, je n'ai rien vu venir. Je ne vous cache pas que je ne peux plus supporter. A l’heure actuel, je suis toujours chez moi. Moi aussi j’ai une famille. Sincèrement, j'en ai marre des promesses non tenues. Ainsi, j’ai décidé de saisir les autorités compétentes pour faire valoir mes droits car je sais que la direction n’a aucune intention de me régulariser.»

Hamzaoui proche du MCO

Apparemment, les dirigeants de cer- tains clubs semblent attirés par les joueurs du MOB. Du moins, c'est ce qu'on peut déduire des contacts établis par des responsables de plusieurs clubs de Ligue 1 Mobilis avec certains éléments de cette équipe, à l’image de

Hamzaoui. Tout porte à croire que ce der- nier ne jouera pas au MOB, la saison prochaine. Cour- tisé par plu- sieurs clubs, Hamzaoui a déjà com- mencé à étu- dier toutes les offres qui lui sont parvenues. N’ayant pas pu avoir une auto- risation pour aller jouer au Portugal, le joueur a rencontré au courant de la semaine, les dirigeants du MCO pour étudier la possi- bilité d’un transfert, cet été. Ce dernier aurait même tout conclu avec le président Baba qui lui a proposé, selon une source proche, un salaire qui dépasse les 300 millions.

Il a exigé un salaire de 170 millions/mois Herida ! s’éloigne Comme nous l'avons rapporté
Il a exigé un salaire
de 170 millions/mois
Herida !
s’éloigne
Comme
nous
l'avons
rapporté
plus
haut,
les
di-
rigeants béjaouis
ont appelé He-
rida, le défen-
seur du NAHD,
pour lui réitérer
l'intérêt que lui
portait le MOB
afin de renforcer
ses rangs pour la
saison pro-
chaine. Parallèlement, le joueur a éga-
lement fait part de sa proposition
et les
deux parties se sont séparées
non sans
se donner rendez-vous, pour trancher.
D'après certaines indiscrétions,
les exi-
gences de Herida seraient excessives.
Le joueur a exigé un salaire
de 170
millions par mois. Une somme jugée
très élevée par les responsables du
MOB qui risquent de renoncer carré-
ment
à recruter
ce
défenseur.
Cela
dit,
la en piste
de
et ce le joueur
est s’éloigne
de
plus
plus,
mais
il faut
signaler
qu'une
seconde
rencontre
prévue
entre
la
direction
joueur
pour
étudier
la
possibilité
de
trouver
un
accord.

Sandjak veut un autre adjoint

Après le refus de Moussouni de rejoindre la barre technique bé- jaouie, cet été, le coach Sandjak qui a déjà ramené Lakhdar Ad- jali, veut aussi un autre assistant pour faire du bon travail durant son passage au MOB. Ainsi, on vient d’apprendre que l’ancien coach de Noisy-le-Sec s’est déjà mis à la recherche de celui qui va le seconder dans son travail. Ce dernier est en train de solli- citer plusieurs techniciens lo- caux et étrangers, pour discuter avec eux et leur proposer de travailler avec lui.

Attia préfère un préparateur physique

D’après nos informations, le président Attia aurait proposé à Sandjak de recruter un prépara- teur physique à la place d’un autre adjoint, surtout que le staff actuel comporte un entrai- neur adjoint, Lakhdar Adjali. Pour rappel, Sandjak nous a déjà affirmé qu’il n’avait pas be- soin d’un préparateur physique dans son staff et c’est pour cette raison que Lâabni a été remer- cié, mais on se demande quelle sera sa réaction après la propo- sition du président Attia.

Reprise hier

Après avoir pris une journée de repos, ce qui leur a permis de rejoindre leurs domiciles et passer une journée avec leurs familles en ce mois de Rama- dhan, les camarades de Rah- mani ont replongé dans le bain du travail hier dans la soirée pour poursuivre la prépara- tion en vue du premier match de la phase des poules contres le club des Young Africans. Après un travail chargé du- rant la dernière semaine, le coach Sandjak va certaine- ment baisser la charge cette semaine qui sera consacrée au travail technico-tactique.

vraiment le cas avec la direc- tion, où la tension est vraiment électrique, puisque chaque

partie pointe l'incompétence de l'autre, ce qui est en train de créer un climat très hostile au sein de la maison béjaouie qui a besoin plutôt de sérénité.

Attia sommé de trouver d’autres sources

financières

Pour débloquer la situation, les di- rigeants doivent trouver les solu- tions dans les plus brefs délais, ou bien donner des garanties aux joueurs. Certains éléments ont confié à leurs proches qu'ils veu- lent être motivés pour la suite des échéances. Les responsables du Mouloudia doivent trouver les so- lutions nécessaires avant que les choses ne se compliquent, car un club comme le MOB ne peut compter uniquement sur les sub- ventions de l'APC et l’APW. Ils sont appelés donc à multiplier les contacts pour offrir à l'équipe de nouveaux sponsors. Si le club veut réaliser une très belle saison mieux que la précédente, il doit tout sim- plement avoir les moyens de sa politique.

S.A.

N° 3398 LIGUE 1 MOB Mercredi 11 15 Juin 2016 Attia sous la menace Attia
N° 3398
LIGUE
1 MOB
Mercredi
11
15 Juin
2016
Attia sous la menace
Attia a rencontré le wali
Le président du CA, Zahir Attia, a
rencontré, avant-hier,
le wali Ould
d'un retrait de confiance
Salah Zitouni, qui a tenu un lan-
gage rassurant et très positif. Le
premier homme de l'exécutif est
au courant de tous les soucis qui
frappent le MOB cet été, et compte
bien apporter l'aide nécessaire au
club dans son
combat quotidien.
D'après les informations en notre
Nous avions dans une de nos pré-
cédentes éditions fait état de di-
vergences entre le président Attia
des joueurs. Ce dernier a
promis beaucoup de sur-
prises, mais jusqu’à présent
rien n’a été fait dans ce sens.
Venu avec un projet, Sandjak
n’a pas trouvé pour le mo-
ment le climat favorable pour
entamer sa mission à la tête
du club le plus populaire de
la vallée de la Soummam.
possession, Attia aurait demandé
à faciliter les étapes administra-
tives pour
pouvoir bénéficier de
et les actionnaires. Par la suite, il
y a eu une accalmie dans les pro-
l'argent de l’APW et l’APC. En
cette période de sécheresse finan-
testations des actionnaires, quant
cière, la direction
a encore besoin
d'une somme importante
à la gestion du président.
pour
Quelques jours plus tard, ces
contestataires ont décidé de met-
tre de côté leurs querelles,
contraints de mettre l'intérêt du
club au-dessus de toute considé-
ration, histoire d'éviter des pro-
blèmes à quelques semaines du
début de la phase des poules de la
coupe de la CAF. Mais apparem-
ment, c'était juste une accalmie
car l'orage revient de nouveau. En
on apprend que rien ne va plus
entre le premier responsable du
club, Zahir Attia, et une grande
majorité des actionnaires, qui re-
prochent à leur président de gérer
le club comme bon lui semble et
de prendre certaines décisions
contraires à celles des actionnaires.
poursuivre son marché et régler
ses dettes. Le wali a promis de
faire de son mieux pour accélérer
les choses et faciliter
la vie à
Les supporters s’interro-
gent sur l’avenir de leur
équipe !
l'équipe des 13 Martyrs.
Le wali reçoit Arab Benaï
Durant la même journée,
le com-
dent du CSA, Arab Benaï, pour
parler aussi du sujet. Ce dernier a
demandé au wali de faire le néces-
saire pour accélérer les démarches
pour percevoir les deux subven-
tions dans les tout prochains
jours. Toutefois, d’après nos infor-
sera consacré à
recrutement de qualité s'imposait
à l'équipe. Ainsi, les Béjaouis de-
vraient renforcer son effectif. Ap-
paremment, l'opération
recrutement stagne et les diri-
geants du club temporisent encore.
Cette situation commence à
inquiéter sérieusement les
supporters du MOB qui res-
tent toujours à l'écoute des
nouvelles. Ces derniers pen-
sent que les dirigeants doi-
vent faire de leur mieux pour
sortir de cette situation. De
leur côté, les sages du club
ont accueilli la nouvelle du départ
en bloc des cadres avec beaucoup
de regret. Ils pensent que cela ne
peut que nuire au club. Surtout en
cette période cruciale où les clubs
se préparent pour la saison pro-
chaine, notamment avec le volet
recrutement, alors que le MOB se
déchire. C'est pourquoi tout en
étant en ébullition, la place spor-
tive locale s'interroge sérieuse-
ment quant à l'avenir de son
équipe qui s’est retrouvée livrée à
elle-même après une saison ratée.
S.A.
mis de l'Etat a aussi reçu le prési-
mations, Arab Benaï a affirmé au
wali que cet argent
ter d'autres nouveaux joueurs et
les cadres aussi, l'argent s'avère in-
dispensable pour les convaincre.
Et comme les caisses ne sont pas
encore renflouées, les dirigeants ne
veulent pas promettre et cherchent
les meilleurs moyens pour déblo-
quer la situation. Ce club attend
toujours la subvention des autori-
tés locales pour entamer la saison.
Les signes d'un été de tous les dan-
gers apparaissent ces derniers
jours, entre autres concernant le
volet recrutement. Le MOB se
trouve dans une situation qui ne
rassure guère, étant donné qu'un
payer et effacer les dettes du club
de la saison écoulée.
Un langage
qui a rassuré aussi le wali qui
pense que c’est une meilleure idée.
L’argent
sera les
employé
Ni surprises ni argent et les
signes d’un été de tous les
dangers apparaissent déjà
pour
effacer
dettes du
Sandjak dans le flou
club
Recruté pour sauver l’équipe et re-
dresser la barre, le coach Sandjak
semble être déjà dans le flou. En
effet, d’après nos informations,
l’ancien coach de la JSK a touché
un mot très grave à ses proches.
Ce dernier affirme que le président
n’a toujours pas tenu ses pro-
messes concernant le recrutement
D’ores
et
déjà,
président
le Attia
Un autre problème refait surface
chaque été au sein de cette équipe.
En effet, l'argent fait toujours dé-
faut, car les caisses sont vides. Ce
problème récurrent pénalise forte-
ment cette équipe sur tous les
plans, particulièrement le recrute-
ment. Ainsi, pour pouvoir sollici-
doit
penser
trouver
d’autres
sources
financières
pour
payer
les
joueurs
et
faire
face
au
problème
d’argent
qui
à à frappe de les
de
plein
fouet
le club
béjaoui
le car
d’après
prési-
dent
du
CSA,
les
deux
prochaines
subventions
l’APC
et
l’APW
se-
ront
consacrées
exclusivement
pour
effacer
dettes
de
l’équipe
engendrées
l’issue
du
dernier
exercice.
OM
engendrées l’issue du dernier exercice. OM Un nouveau sponsor en approche Selon les informations dont

Un nouveau sponsor en approche

Selon les informations dont nous disposons, les responsables de l’OM sont proches d’annoncer l’arrivée d’un nouveau sponsor. Même si les dirigeants du nouveau promu en Ligue 1 Mobilis n’ont pas encore dévoilé le nom du prochain parte- naire, une source bien informée nous a fait savoir qu’il s’agit de la société Amor-Benamor.

Le gardien du NAHD Slimani a été proposé

Le portier du NAHD, Chemseddine Slimani, a été proposé aux responsables de l’OM lors de ces derniers jours. Un proche de l’équipe nous a fait savoir que les dirigeants n’ont pas été très intéressés par cette piste, surtout après avoir réussi à convaincre les deux gardiens, qui ont donné entière satisfaction la saison dernière, Ousserir et El-Amraoui, à poursuivre l’aventure avec les Blues. Pour rappel, le natif de Biskra était déjà proche de l’OM la saison dernière avant d’opter au dernier moment pour le NAHD.

L’ASO entre en course pour Baâouche

Annoncé très proche des Blues, le transfert de l’attaquant de l’OMA, Baâouche, pourrait finalement tomber à l’eau. En effet, l’ASO est entrée en course pour enrôler le deuxième meilleur buteur de la Ligue 2 Mobilis lors de l’exercice écoulé.

Slimani intéressé par un défenseur du WAB et un attaquant du NRBR

Présent lors du match qui a opposé le WA Boufarik au NRB Reghaïa pour le compte de la dernière journée de la DNA, le premier responsable de la barre technique des Blues, Slimani, a été séduit par les qualités de deux joueurs, dont les noms n’ont pas été encore dévoilés. D’après les informations dont nous disposons, il s’agit d’un défenseur du WAB et d’un atta- quant du NRBR.

Vers le come-back de Belhamri

Selon un proche du premier responsable de l’OM, Mahfoud Boulkalkal, ce dernier a trouvé un terrain d’entente avec l’an- cien joueur des Blues, actuellement à l’ASK, Walid Belhamri, pour effectuer son retour. Toujours selon cette source, il ne reste que quelques détails à régler avant d’officialiser son come-back. Sofiane A.

DRBT
DRBT

Matijas devra signer aujourd’hui

Une source ocielle nous a révélé que le

gardien de but du MCA, Jonathan

Mati-

jas, devra signer son contrat avec le DRBT

aujourd’hui. Le manager du joueur a confirmé linformation en disant que le gardien de but arrivera à Tadjenanet ce mercredi. Il sera la septième recrue du club après Litime, Feghloul, Djahel, Ma- zari, Benaldjia et Cheniguer.

Gueriche l’a convaincu du projet sportif

L’arrivée de Matijas à Tadjenanet

au discours du premier responsable

Gueriche qui a pu convaincre le gardien de but du projet sportif du DRBT. Le kee- per a eu sa lettre de libération, il y a une

semaine de la part de la direction du Mouloudia d’Alger. L’offre de Tadjenanet était alléchante et a motivé le portier à opter pour le DRBT.

est due

Tahar

Tadjenanet attend toujours Tiaïba

Après avoir raté le recrutement de Nadji qui a opté pour l’ES Sétif, la venue dun attaquant est une priorité pour Tahar Gueriche qui n’a pas pu en convaincre seul, sauf Cheniguer. Les négociations avec les autres attaquants n’ont pas abouti à cause des sommes colossales que les joueurs ont réclamées pour signer. Il ne reste que lattaquant du RCR, Tiaïba, et Gueriche veut le convaincre pour conclure le recrutement.

un

Bouabdellah

Tadjenanet devra trancher entre Goumidi, Ghemrani et Khedidja

devra trancher entre Goumidi, Ghemrani et Khedidja place de libre pour les enfants du club. Et

place de libre pour les enfants du club. Et l’expérience de Goumidi est un atout lorsqu’on veut partir à la conquête des premiers rôles, la saison prochaine.

Bouabdellah

Après avoir maintenu le sus- pense durant quelques se- maines qui paraissaient interminables pour certains joueurs, la direction du DRBT a pris la décision de ne pas prolonger le contrat de quelques joueurs en fin de contrat. Il s’agit de Goumidi, Khedidja et Ghemrani, les en- fants du club, la direction du club devra proposer une pro- longation de contrat à un des trois joueurs. Même si rien n’a filtré pour le moment à ce sujet, on sait que Khedidja et Ghemrani se trouvent en pole position pour poursuivre l’aventure avec le club. Il faut dire que Khedidja n’a jamais pu s’imposer au sein de l’effec- tif du DRBT cette saison. Lors de la saison qui vient de s‘écouler, même Ghemrani n’a été titularisé que cinq fois en championnat. Des statistiques qui ne sont pas en adéquation avec les qualités du joueur qui était, faut-il le rappeler, un ti- tulaire indiscutable en Ligue 2 Mobilis. Goumidi reste un joueur qui a compté pour Bougherara quand il le fallait malgré les diffi- cultés qu’il a rencontrées. Pour l’instant, il ne reste qu’une seule

GH

N° 3398 12 LIGUE Mercredi USMH 1 15 juin 2016
N° 3398
12
LIGUE
Mercredi
USMH
1
15 juin
2016

Haniched

partira,

ne partira

pas ?

Le NAHD convoite Zeghba… L'entraîneur Youcef Bouzdi a demandé à la direction de faire le maximum pour assu- rer le recrutement du gardien de but de l’USMH Zeghba. L'entraîneur nahdiste le connaît bien pour l’avoir eu sous sa coupe et estime qu'il peut apporter un plus à l'équipe. Cependant, le por- tier, qui est sous contrat jusqu’en 2017, attend toujours sa lettre de libération pour pouvoir s'engager avec les Sang et Or surtout qu'il veut changer d'air puisqu'il n'a pas pu assurer une place de titu- laire au sein de onze harrachi. Ce dernier s'est montré très motivé de rejoindre le Nasria lorsqu'il a su qu’il le veut dans son effectif.

… et insiste pour Younes Zeghba n’est pas le seul joueur qui est convoité par le NAHD. Il ya également So-

fiane Younes. L’attaquant qui a déjà donné son accord à l'en- traineur Charef qui accorde un intérêt particu- lier à son main- tien. Cependant le coach

hussien-

déen Bou- zidi n'a pas cessé d'insister auprès des responsables du Nasria pour concrétiser la venue de ce joueur. Selon une source proche de la direction du club, on apprend que Younes ne sera pas libéré tant que l’USMH n’a pas re- cruté un élément de même va- leur pour le remplacer.

Pas d’argent, pas de recrutement ! L concrétisation du recrutement de Hendou n'a pas encore
Pas d’argent,
pas de recrutement !
L concrétisation du recrutement de Hendou n'a pas encore eu lieu.
a
La liste des libérés tenue secret
En panne d'argent, la direction du club a décidé de reporter cela
pour les prochains jours. Cette décision est due vraisemblablement
à
un problème financier, apprend-on d'une source proche de la di-

rection qui nous a confié que les caisses sont au niveau zéro. Les quelques dizaines de millions, qui étaient disponibles la semaine passée, ont servi au payement des dettes parmi lesquelles le staff technique Bechouche et Beno- mar qui ont perçu chacun trois mois mais aussi pour le remboursement de certains créanciers parmi les dirigeants qui n'ont pas cessé de réclamer leur dû. Cela fait que Laïb a dû racler les fonds de tiroir, pour pouvoir payer cer- taines dettes du club. Cela dit, le président poursuit les contacts avec les uns et les négociations avec les autres. L’USMH, contrainte de procéder à un grand ménage, devrait recruter ces jours-ci afin de booster l'équipe et réus- sir une bonne figure en championnat. Selon le boss harrachi, il y aura pro- bablement des arrivées, mais cela dépendra de la disponibilité de l'argent. Des négociations seront menées avec plusieurs joueurs qui ont été ciblés. C'est ainsi que le président du club harrachi aura à recevoir aujourd'hui et dans les jours qui viennent les cadres de l'équipe de la saison passée.

Lors de leur dernière entrevue, Boualem Charef a remis à ses dirigeants la liste des joueurs à libérer, que ce soit ceux qui sont en fin de contrat ou ceux dont le bail court toujours, afin de leur permettre de pouvoir choisir tranquillement leur nouvelle destination. Cela dit, Charef a fait savoir à son président que cette liste doit rester secrète et les noms ne doivent pas être di- vulgués pour le moment, même aux intéressés. Le technicien harrachi a ex- pliqué à ses interlocuteurs que les joueurs en question ne doivent pas être informés, avant d'avoir assuré la venue des nouveaux éléments, car il craint que les négociations ne capotent avec les éventuelles nouvelles recrues. Si tel est le cas également, quelques éléments mis sur cette liste ne partiront pas et c'est la raison pour laquelle, ils ne doivent pas être mis au courant pour le moment. Cela dit, plusieurs joueurs avec lesquels nous avons eu une discussion à ce sujet souhaitent que leur situation soit éclairée dans les plus brefs délais, car ils ne veulent pas être informés au dernier moment, quand la majorité des clubs auront bouclé leur recrutement.

Une semaine décisive L'opération recrutement pas. Après l'assainissement de à l’USMH n’avance la
Une semaine
décisive
L'opération recrutement
pas. Après l'assainissement de
à l’USMH n’avance
la situation adminis-
trative du club, la direction devra se
penser sur l'opé-
ration recrutement. Ainsi,
le président par le biais de
Salem Laoufi, un des recruteurs
de l’USMH qui a entrepris
susceptibles de venir
des contacts avec certains joueurs
renforcer les rangs des Jaune et Noir , est passé à la
concrétisation. A ce titre, on apprend que la direction du
club devrait concrétiser
le recrutement d’un attaquant de
un contrat de deux ans ce week-
l’ASMO qui doit parapher
président harrachi
end. Selon une source autorisée, le
poursuit les contacts avec
les uns et les négociations
avec les
autres. L’USMH,
contrainte de procéder à un
grand
ménage, devrait
engager des joueurs en
cette période du mercato
afin de booster
l'équipe et réussir une
bonne figure
en
championnat.
N.R.
N.R.
N.R.

Quel sort pour

A l'approche de la reprise des entrainements, tout devrait être au point. En parallèle, on ne

D’aucuns à El Harrach s’interro- gent sur les intentions de Haniched quant à son avenir
D’aucuns à El Harrach s’interro-
gent sur les intentions
de Haniched
quant à son
avenir à l’USMH.
Annoncé
partant pour faire partie du staff tech-
nique de
Charef, l’entraineur des gar-
ni infirmé
diens de but n’a ni confirmé
cette information, ce qui a laissé libre
cours à la spéculation concernant
départ.
son
Il a rendez-
vous le
aujourd’hui
avec
président
Aux dernières nouvelles, on
apprend que Haniched
a rendez-
vous cet après-midi avec le
prési-
dent de l’USMH pour
négocier son
salaire. C’est à l’issue de sa discus-
sion avec le premier responsa-
ble du club qu’il sera fixé
quant à sa future
nation.
desti-

Condoléances

Très affectés par le décès de l'on- cle de Benaldjia, la direction de l'USMH présente ses sincères condo-

léances au joueur et l'assure encette douloureuse circonstance de sa pro- fonde sympathie. « A Dieu nous ap- partenons et à Lui nous retournons.

»

Bechouche et Benomar ?

et à Lui nous retournons. » Bechouche et Benomar ? matchs amicaux pendant le mois de

matchs amicaux pendant le mois de Ra- madhan où il avait tapé dans l'œil de Boualem Charef qui avait décidé, à l'époque, de l'enrôler, mais les diri- geants du SAM s’étaient opposés à son transfert, refusant en plus de le libérer. Les Harrachis sont revenus à la charge cette saison, avec l'espoir de pouvoir enfin arracher le joyau à son club employeur qui serait disposé cette fois-ci à négocier. Pendant ce temps-là, le

connaît pas le sort des autres membres du staff technique, à sa- voir Bechouche et Benomar, qui n'ont pas encore été invités à renouveler leurs contrats respectifs, eux qui sont tou- jours dans le flou. On croit savoir que lors

Régularisation partielle des joueurs les Après avoir longtemps patienté, joueurs devront percevoir aujourd'hui
Régularisation
partielle des joueurs
les
Après avoir longtemps patienté,
joueurs devront percevoir aujourd'hui
les six restés
im-
deux mois de salaires sur
payés. Profitant de
l'arrivée des deux milliards
la direction de l'USMH
de subvention d'Ooreedo,
les joueurs en
a finalement décidé de régulariser
procédant aux virements
des salaires, à savoir
deux mois pour certains
et un mois pour d'autres.
tribunal re-
d'El Le Harrach
jette l'AG de Mana
On vient juste
bunal d'El Harrach
d'apprendre que le tri-
a saisi hier la direction
de l'USMH pour confirmer
que l'AG élective
qui a propulsé Laib à la présidence est
conforme aux règlements. En
revanche, celle
le bureau a été
tenue Mana pour renforcer
jugée non conforme
aux règlements. Et de
ce fait, le procureur près
le tribunal d'El
demande.
Harrach a décidé de rejeter la
annoncé hier
Donc ce que nous avons
est confirmé par le tribunal d'El
Harrach.

de la dernière réunion qui s'est tenue entre Charef et les responsables, la ques- tion du staff technique a été également abordée, du moment qu'on avait parlé de tout. Le coach harrachi aurait souhaité le renforce- ment de la barre technique.

joueur n'a qu'une seule envie, c'est de jouer à El Harrach, le seul club en Algérie qui ouvre ses portes aux joueurs qu'on dit de seconde zone, mais qui finissent par exploser et briller dans la banlieue d'Alger, jusqu'à devenir la convoitise de tous les clubs de Ligue 1, comme cela a été le cas avec Belkaroui, Bounedjah.

L’USMBA et le MCO également sur ses

Bediaf intéresse les Harrachis La direction de l'USMH, qui s'intéresse de près au meneur de jeu Bediaf, ont pu savoir, après avoir pris attache avec les responsable de l’USMB, que le joueur est encore lié à son club par une année de contrat. Ce qui voudrait dire que pour pouvoir bénéficier de ses services pour la saison pro- chaine, il faudra passer par la direction du club phare de la Mitidja et négocier le rachat de son contrat. Les Harrachis doivent en plus faire vite, car le joueur est sur les tablettes d'autres clubs qui l'ont également dans leur viseur. De son côté, selon son entourage, Bediaf a une préférence pour l'USMH, un club où il est sûr de se faire un nom, mais aussi qu'il a déjà côtoyé. Il est à rappeler, en effet, que Bediaf, alors qu’il était signataire au SAM, a failli porter les couleurs harrachies. Cela re- monte à l’année 2012 2013. Il avait même pris part au stage de l'USMH à Aïn Témouchent, et même à quelques

traces Cette saison donc, les Harrachis ont cette chance de pouvoir l'enrôler, mais ils ne sont pas les seuls sur ses traces, comme indiqué plus haut. L’USMBA et le MCO sont tout aussi intéressés et tentent de leur côté de convaincre le joueur et ses dirigeants. Ce qui est sûr, c'est que le président de l’USMB, ne compte pas bloquer son joueur à qui il reste une année de contrat seulement. En plus clair, Bediaf sera libre de tout engagement la sai- son prochaine, et c'est donc l'ultime occasion pour tirer profit de son transfert.

N° 3398 LIGUE 1 NAHD Mercredi 13 15 Juin 2016 Fergane «Le challenge m’a attiré
N° 3398
LIGUE
1 NAHD
Mercredi
13
15 Juin
2016
Fergane
«Le challenge m’a attiré et heureux
de rejouer avec Doukha»
huitième
recrue
D ésormais, le recrute-
ment au NAHD est
presque clos. En
effet, il ne reste
qu’un à deux éléments pour
boucler la liste des joueurs
qui devront défendre les
couleurs du club cette sai-
son. Après Doukha, Mer-
bah, Aribi, Khiat,
Benhoucine, Bennai et
Benyahia, le Nasria vient
de signer sa huitième re-
crue. Il s’agit de l’atta-
quant Fergane. Le
désormais ex-joueur de
la JSK a paraphé lundi
soir, bien précisément à
23 h, un contrat de
deux ans au profit du
Nasria. Fergane est venu
apporter un plus et aider
l’équipe à réussir une
bonne figure en Ligue 1
Mobilis. Le pur produit de
la JSK compte relancer sa
carrière après une saison à
mettre aux oubliettes. C’est
son potentiel qui a incité les
recruteurs du club à lui faire
appel. Un recrutement qui
donnera plus d’assurance et
d’équilibre devant, mais qui relan-
cera surtout la concurrence entre
les attaquants du Nasria.
Finalement, votre signature au
NAHD n’a pas pris du temps
On peut dire ça. J’ai pratiquement
tout réglé avec le président depuis
notre premier contact et ne restait
que quelques petits détails. Les
dirigeants du NAHD se
sont renseignés sur
moi et m’ont appelé
hier (entretien
réalisé mardi
matin) afin de
passer chez le
président pour
l’officialisation
de mon engage-
ment. A pré-
sent, ce qui
m’importe le
plus, c’est que
ma venue au
NAHD est of-
ficielle et je
me suis en-
gagé pour
deux sai-
sons. J’es-
père que je
serai à la
hauteur de
la confiance
des gens qui
m’ont re-
cruté. Je
veux que ma
venue à Hus-
sein Dey soit
à la hauteur.
nouvelle fois Doukha. Je suis mo-
tivé à l’idée de rejouer avec Azze-
dine et j’espère qu’on réussira une
belle saison. Je serai très à l’aise et
je rentrerai dans le vif du sujet dès
la reprise des entraînements.
La concurrence en attaque s’an-
nonce très rude…
Je suis venue au NAHD pour
contribuer à la bonne marche de
cette grande école et donner
l’exemple sur et en dehors du ter-
rain. Je veux mettre ma très mo-
deste expérience à la disposition
du club. Je suis là pour apporter le
plus escompté et non pas pour res-
ter sur le banc. Je compte marquer
des buts et je compte aussi être dé-
cisif.
Ce n’était pas facile de quitter la
JSK, n’est-ce pas ?
Certainement. J’ai passé 20 ans
dans ce grand club et ce n’était pas
facile de le quitter. C’est la vie d’un
joueur appelé à changer d’air et de
s’adapter à une nouvelle vie. Au-
jourd’hui vous êtes ici, demain nul
ne peut prédire sa destination. Je
dois accepter ma nouvelle situa-
tion et tourner la page. Je dois
aussi relancer ma carrière. Je suis
encore jeune et l’avenir est devant
moi.
Entretien réalisé par Youcef M.
Herida quitte le
NAHD
Après trois
rounds de négocia-
Vous avez
tions consécutifs
avec
le
prési-
choisi le
dent Ould
Zemerli, le
sort de
NAHD alors
que vous avez eu des offres de
certains clubs de la L1 Mobilis.
Qu’est-ce qui a motivé votre
choix ?
D’abord, c’est un grand club et une
prestigieuse école. Ensuite, le pro-
jet du NAHD m’a incité à accepter
l’offre d’Ould Zemerli. Le challenge
m’a attiré ainsi et je veux apporter
ma modeste expérience à ce club.
Croyez-moi, je suis très convaincu
de mon choix et je veux contribuer
à la bonne marche du NAHD en
L1 Mobilis. Pour prouver ma
bonne foi, j’ai laissé tomber plu-
sieurs offres qui me sont parve-
nues de plusieurs clubs. J’ai préféré
l’aspect sportif au lieu le challenge
financier. J’aurais pu aisément ga-
gner beaucoup mieux à l’Est ou
même au Centre, mais j’ai préféré
Hussein Dey.
Peut-on connaître les noms des
clubs qui vous ont contacté ?
J’ai reçu cinq offres officielles.
Parmi eux, le MOB et le CAB mais
j’ai choisi le NAHD par conviction.
Il a réussi une honorable saison à
la clé une qualification en finale de
Coupe d’Algérie. C’est un bon
tremplin pour moi. J’aurais proba-
blement l’opportunité de disputer
la Coupe arabe. Les dirigeants
veulent jouer les premiers rôles.
Moi, je suis ambitieux et je veux
réussir mon nouveau challenge.
Vous allez évoluer aux côtés de
l’un de vos anciens coéquipiers,
en l’occurrence Doukha, ce qui
facilitera plus votre adapta-
tion…
Exactement, je retrouverai une
Mohamed
Herida
a
été
connu
lundi soir. Le joueur ne terminera
pas l’aventure avec les Sang et Or
Huit joueurs remerciés
puisque
la direction
n’a
pas re-
nouvelé son bail. Le boss hussein-
déen lui a versé un salaire tout en
lui remettant
ses
papiers.
Du
à Seddiki la baisse sommé son salaire de revoir
Le grand déballage
continue au NAHD et la di-
coup, Herida demeure le septième
élément qui quitte le club après
Allali, Benayad, Allag, Drifel, Sli-
mani et Boukhanchouche.
rection ne fera pas
marche arrière afin de don-
ner un nouveau
sang au club. Après cette liste
élargie de
joueurs libérés,
le président Ould Ze-
merli vient de demander
Allali a reçu ses
papiers
à
Liès Seddiki de re-
voir à la baisse son
salaire. Le secrétaire général
première proposi-
tion mais Seddiki n’a
sur le onze de départ et n’a jamais
quitté la liste des 18. En plus, le
joueur a toujours eu un comporte-
ment exemplaire. Sur le plan assi-
duité, Herida est un modèle à
suivre. Seulement, sa rencontre
avec Mahfoud Ould Zemerli pour
le renouvellement de son bail était
le tournant. Les négociations ont
buté sur le plan financier et entre
temps la direction avait conclu
avec deux stoppeurs, à savoir Aribi
et Khiat. Ce qui a précipité le dé-
part de Herida.
Le stoppeur Slimane Allali est of-
a soumis à l’ex-Kabyle une
ficiellement libéré du club. Après
plusieurs
rendez-vous ratés,
le
pas bronché. Pour la di-
joueur a
récupéré lundi
soir sa
rection, le montant du salaire
que touche le
joueur ne reflète guère son rendement sur le
lettre de libération et pourra s’en-
gager avec le club de son choix.
terrain.
Son recrutement lors du dernier mer-
cato hivernal n’a pas apporté le plus escompté.
Seulement, ce
fameux papier a
Du coup, un autre feuilleton vient de déballer
été délivré après qu’Allali ait dé-
sisté de son dû.
ses premiers épisodes.
… Il menace de partir
Selon une source proche
C’est après concertation avec
le staff technique que la di-
rection nahdsite a établi la
liste des joueurs qui ne feront
plus partie de l’effectif du
NAHD, et qui auront à trou-
ver un club preneur lors de ce
mercato. A un élément près,
cette liste est sans surprise et
les joueurs concernés s’atten-
daient à ce qu’une telle décision
soit prise à leur encontre. Jusqu’à
présent, la liste noire a divulgué
huit noms, en l’occurrence He-
rida, Allali, Benayad, Allag, Dri-
fel, Slimani, Choubani et
Boukhanchouche. A l’exception
de Herida, qui constitue une
surprise, la liste semble être lo-
gique et a concerné les éléments
qui n’ont pas beaucoup joué
cette saison.
Deux autres suivront !
Dans le même registre, l’on ap-
prend que la direction du NAHD
n’a pas livré toute la liste des libé-
rés. D’autres seront sacrifiés avant
la fin de la semaine. Pas moins de
deux joueurs pourront suivre les
huit premiers libérés et ce, selon
l’opération recrutement. Tout dé-
pendra des joueurs qui seront en-
gagés les prochains jours. Donc,
certains éléments figurent sur la
liste d’attente jusqu’à nouvel ordre.
Youcef M.
Choubani huitième
libéré
du joueur, Seddiki n’a
pas apprécié la démarche de ses dirigeants et
Etant en ballottage, le milieu of-
ne compte nullement
accepter la nouvelle pro-
fensif, Sofiane Choubani, vient de
recevoir un premier contact de la
position financière faite par Ould Zemerli. En
plus, il est gêné par la libération de
part du
secrétaire
général
du
son pote,
Sofiane Choubani. Devant
ce constat, Seddiki a
le NAHD et ne plus revenir
menacé de quitter
au Nasria.
Affaire à suivre…
club. Ce dernier l’a prié de se pré-
senter au siège du club dans les
meilleurs délais afin de récupérer
sa lettre de libération. Il devrait
regagner
le pays
ce wwek-end
Youcef M.
Herida, la surprise
La libération de Mohamed He-
rida demeure le seul point d’in-
terrogation. L’ex-Belouizdadi est
l’un des plus compétitifs de l’effec-
tif husseindéen. Il a souvent figuré
pour négocier sa lettre de sortie.
Communiqué
Téléviseur supportant les deux formats standards
HDR - le prochain grand avantage, dit LG Electronics
HDR - le prochain grand avantage, dit LG Electronics - Les pionniers TV en avance de
HDR - le prochain grand avantage, dit LG Electronics - Les pionniers TV en avance de
HDR - le prochain grand avantage, dit LG Electronics - Les pionniers TV en avance de

- Les pionniers TV en avance de LG techno-

logie avec de multiples options de compatibilité

- Toute la gamme 2016 de LG incluent

HDR10 soutenu par l’Ultra HD premium et de la tech- nologie Dolby Vision pour amélioration de l'expérience HDR Les téléviseurs OLED de LG 2016 appartiennent à la gamme exclusive des téléviseurs qui supportent les deux formats HDR qui sont classés comme les stan- dards de l'industrie - le HDR10 soutenu par l’Ultra HD de l'Alliance (UHDA) (qui est un format ouvert) et Dolby Vision ™, qui a déjà été adopté par les grands studios et les fournisseurs de services et ont reçu une recon- naissance mondiale. Au-delà de la compatibilité, les té- léviseurs OLED de LG offrent une expérience HDR

profonde, plus de noirceur, plus de détailles et plus de brillance. Cette polyvalence rend l'expérience HDR OLED très complète. Le marché global offre actuelle- ment deux formats de contenu HDR. D'une part, le for- mat plus courant, connu sous le nom HDR10, qui a été adopté par l'Alliance UHD, un groupe industriel com- posé de fabricants de produits électroniques et des en- treprises qui sont dans la création et la distribution des contenus. D'autre part, Dolby Vision, le format préféré pour les cinéastes et les fournisseurs de contenu, cela nécessite avoir un téléviseur permettant le décodage de ce format. " Bien qu'il y ait eu un changement progressif dans le segment TV premium et qui s’est porté sur un contenu 4K jusqu'à maintenant , Aujourd’hui le changement se

porte sure le 4K HDR et cela depuis les annonces des certifications des normes Ultra HD Premium, sur cette base LG Electronics a eu la prévoyance et a activement

investi ses ressources pour produire et distribuer sur le marché des téléviseurs supportant les deux formats HDR standard " , déclaré par Brian Kwon , président et chef de la direction LG Home Entertainment Company

. Avec des panneaux de 10 bits et 10 bits de puissance

de traitement, le téléviseur LG OLED peut rendre plus d'un milliard d'éventuelles variations de couleur - une autre raison pour que les Academy Award-winning di- rectors reconnaissent la puissance de LG OLED TV, no- tant que rien ne peut être comparé à cette technologie quand il s’agit de reproduire un portrait cinématogra- phique a l’originale.

Commentant les dernières innovations en matière de technologie, Kevin Cha, président, LG Electronics, Moyen -Orient et Afrique, a dit: « Étant actuellement le seul fabricant de téléviseur supportant les formats HDR 10, UHDA et Dolby VisionTM HDR, LG s’ouvre la voie pour plus d’innovations. Nous sommes plus que fiers de rendre ces dernières innovations disponibles pour les consommateurs dans la région du Moyen -Orient et l’Afrique. " Les experts indiquent que, dans un avenir prévisible, HDR sera l'un des principaux arguments de vente pour une meilleure qualité 4K Ultra HDTV. Cette grande amé- lioration de la qualité de l'image met en évidence plus de brillance, de couleurs vives et un meilleur contraste sur les écrans compatibles

N° 3398 14 Mercredi ESS LIGUE 1 15 Juin 2016
N° 3398
14
Mercredi
ESS
LIGUE 1
15 Juin
2016

Hammar

Les Olympiques réintègrent le groupe Les trois joueurs internatio- l l naux de l’Entente qui
Les Olympiques
réintègrent le groupe
Les trois joueurs internatio-
l l
naux de l’Entente qui ont été libé-
rés par le sélectionneur suisse de l’équipe
olympique ont rejoint le groupe directement
après leur arrivée à Sétif en provenance de
Tikjda. Il s’agit de Rebiai, Amokrane et Had-
douche. Ils ont repris le plus normalement
du monde les entraînements avec le
groupe et préparent sous la houlette de
Amrani le match de samedi pro-
chain.
Un match
d’application entre
les joueurs
l l La séance d’avant-hier soir a été ca-
ractérisée par la programmation d’un
match d’application entre les joueurs. Il est
rappeler que l’ESS n’a trouvé aucun sparring-
partner en cette période pour préparer son
match contre Sundowns et c’est la raison pour
laquelle le coach sétifien a organisé cette joute
amicale entre ses joueurs. Normalement, il y
en aura d’autres avant samedi prochain
dans le but d’améliorer les automa-
tismes et la circulation du bal-
lon.
Le coach
a déjà l’équipe
type en tête
l l
Apparemment, Amrani a
déjà son équipe type en tête.
Ce qu’il lui reste désormais à faire
durant cette semaine, c’est
d’améliorer les transmissions
entre les différentes
lignes.

Il a signé son contrat de 3 ans à 2h30 du matin

Badrane,

«Je connais le championnat et j’ai ramené des joueurs que j’ai jugés bons pour mon équipe»

Le président de l’Entente de Sétif nous a accordé une petite déclaration avant- hier soir en marge de la si- gnature de Abdelkader Badrane. « Je remercie Dieu de nous avoir permis de fi- naliser avec tous ces joueurs, cela n’a pas été facile. Je suis le championnat national, je connais le niveau et j’ai ra- mené des joueurs que j’ai jugés bons pour mon équipe.

Après, Dieu seul sait de quoi l’avenir est fait », a-t-il indi-

sixième recrue sétifienne

à
à

qué.

fait », a-t-il indi- sixième recrue sétifienne à qué. L es bonnes nouvelles tombent l’une après

L es bonnes nouvelles tombent l’une après l’autre à Sétif en ce sens que tout marche comme cela était prévu, avec une bonne préparation et un

recrutement comme on l’avait souhaité, ou presque. Après le retour officiel de Rachid Nadji qui a signé avant-hier un contrat de deux ans au profit de l’ESS, c’était hier au tour d’un autre joueur ciblé, le défenseur central de l’USM Blida Badrane dont la piste fut pourtant, à un moment, abandonnée. Mais après l’officialisation du départ de Dja- mel Benlameri, la direction de l’ESS a réac- tivé cette piste en prenant directement attache avec le joueur en lui demandant de régler tout seul le problème de la libération sans la faire intervenir. Et après avoir beau- coup insisté, le joueur a pu obtenir ce qu’il voulait avant-hier soir. La direction de l’USM Blida a fini par accepter de le laisser partir. Le joueur, qui était accompagné de son manager, a pris alors directement la di- rection de la ville de Sétif qu’il a rallié à 1h00 du matin. Il est arrivé à l’école d’El Baz juste à la fin de la séance d’entraînement de la soi- rée. Par la suite, Badrane et son manager se sont déplacés au siège du club pour officiali- ser l’accord déjà trouvé entre les deux par- ties. On a discuté une dernière fois des modalités du contrat avant de passer à la si- gnature des documents. Il était 2h30 lorsque Abdelkader Badrane a paraphé son contrat de trois ans avec l’ES Sétif en encaissant une avance de trois mois de salaire.

Mouassa a essayé de le détourner au moment où il était au siège de l’En- tente

L’Entente de Sétif est certainement le pre- mier club qui s’est intéressé à Badrane, mais

après, on ne sait trop comment, tous les clubs se sont mis sur ses traces. Hier par

«Personne ne m’a aidé et les figurants n’ont plus de place à mes côtés»

Le président de l’ESS nous a fait savoir qu’il a subi tout seul la pression de cette intersaison et

du volet recrutement. « Sincèrement, personne ne m’a aidé. J’ai tout fait tout seul et j’ai assumé la pres- sion tout seul. Ce qui se faisait par le passé ne se refera plus, personne ne va venir me dicter ses choix et désor- mais, je n’accepte plus ceux qui ne font que de la figuration avec leurs costumes », a-t-il terminé.

K. L.

Sundowns arrivera aujourd’hui

l l C’est aujourd’hui mercredi qu’arrivera la délégation sud-africaine de Mamelodi Sun-

exemple, lorsque le joueur était arrivé à Sétif, il a reçu un appel de Mouassa, son ex-en- traîneur à Blida, dans une tentative de lui faire changer d’avis et le détourner à Tizi. Mouassa lui a fait savoir que Hannachi est prêt à lui donner 60 millions de plus que le salaire que lui a proposé l’Entente avec en plus une avance de six mois. Malgré cette offre alléchante, Badrane est resté fidèle à ses principes. Il a donné son accord de principe

à celui qui le voulait le plus et à celui qui a

tout fait pour l’avoir en tenant sa parole. Et c’est à cause de ces clubs qui voulaient sauter sur l’occasion que Hassan Hammar a tenu à finaliser avec le joueur à une heure tardive dans la soirée, il ne voulait pas attendre jusqu’au lendemain, c’était trop risqué.

C’est Abdelkader Amrani qui a insisté pour l’avoir

Aussi, il faut savoir que c’est Abdelkader Amrani qui a insisté pour l’avoir. Le coach sétifien avait deux critères et pas des moin- dres pour justifier ce choix, c’est un joueur qui a beaucoup de qualités et qui a une grande marge de progression compte tenu

de son jeune âge. Il est né en effet en 1992, ce qui fait de lui un joueur d’avenir. Il est à noter également que Badrane a effectué hier

à Sétif la visite médicale d’usage pour com-

pléter son dossier le plus vite possible afin de la qualifier à la CAF. Le désormais ex-défen- seur de l’USMB devient donc la sixième re- crue officielle de l’ESS après Bakir, Kheiri, Aït Ouamar, Ziti et Nadji.

K. L.

downs à Alger via Istanbul. Son vol est prévu à

10h20 dans la matinée. Il est à rappeler que la délé- gation de Sundowns sera composée de 40 membres dont 20 joueurs et 3 agents de sécurité. Et il a été dé- cidé de les transporter jusqu’à Sétif par route à bord d’un bus confortable.

PUB

Anep : 31005407 / Le Buteur du 15-06-2016
Anep : 31005407 / Le Buteur du 15-06-2016

Badrane et Nadji entameront l’entraînement aujourd’hui

Après avoir signé son contrat et effectué la visite médicale, le nouveau défen- seur de l’Entente Abdelka- der Badrane entamera aujourd’hui les entraîne- ments avec sa nouvelle équipe au stade 8-Mai-45. Il sera accompagné de l’autre nouvelle recrue, le revenant Rachid Nadji.

Ils ne seront pas pré- sents contre Sundowns

Cela va coïncider avec la

dernière ligne droite de la préparation du match face à Sundowns, mais apparem- ment, les deux joueurs ont peu de chances de pouvoir faire partie du groupe qui sera concerné par cette ren- contre. Les deux joueurs ont certes complété leurs dos- siers respectifs de tous les documents nécessaires, mais ça sera vraiment très court pour que Badrane et Nadji soient qualifiés samedi pro- chain. Leurs dossiers au-

raient été envoyés hier à la FAF qui va les transmettre par la suite à la CAF. Il est néanmoins possible pour qu’ils soient qualifiés à temps, mais ce n’est pas vrai- ment cela le problème. Car même si la CAF les qualifie, il n’est pas sûr que Amrani leur fasse appel, car tout simplement, ce sont d’autres joueurs qui ont préparé ce match pendant que Badrane et Nadji étaient à l’arrêt.

K. L.

quant du NAHD.

Hamiti Saïd compte

conclure avec l’un des deux attaquants

dans les prochains

jours.

S.K.

N° 3398 LIGUE 1 CSC Mercredi 15 15 Juin 2016
N° 3398
LIGUE
1 CSC
Mercredi
15
15 Juin
2016

Le CSC va se préparer à Tikjda

C’est presque officiel, le CSC va effectuer son premier stage de préparation en Algérie et pas à l’étranger, comme prévu au dé- part, c'est-à-dire au Maroc. Trois sites ont été proposés à la direc- tion : Tikjda, El Bez et Ain Té- mouchent et Gomes a porté son choix sur Tikjda. Il y aura même deux autres stages, l’un en Eu- rope et l’autre en Algérie.

Gomes ajoute Gherbi à la liste des libérés

A la surprise générale, le coach

Didier Gomes a mis sur la liste des libérés Sabri Gherbi. Alors qu’au départ tout le monde esti- mait que ce joueur allait rester, finalement le coach en a décidé autrement en le mettant sur la liste des joueurs à libérer. Gherbi devra trouver un club repreneur du moment qu’il ne manque pas de contacts.

Anane en attente

Si pour le milieu de terrain, Sabri

Gherbi, c’est fini avec le CSC, ce n’est pas le cas de Anane. Ce der- nier attend toujours de connaitre

la décision du coach Didier

Gomes en vue de la prochaine saison. Anane est en attente et devra patienter quelques jours, pour savoir s’il sera maintenu ou bien s'il sera ajouté à la liste des libérés.

Vers le maintien de Cheklam

La direction du CSC, en concer- tation avec Gomes, a décidé de maintenir Cheklam dans l’effec- tif. En plus de Cherfa et Mellouli, maintenus dans le groupe, et le recrutement de Zalani, Gomes compte garder Cheklam.

Hamiti convoque Bahri et Ghoul pour renouveler

Saïd Hamiti ne compte pas lâ- cher le gardien de but Ghoul et l’arrière droit Bahri. Les deux joueurs vont continuer l’aventure avec le CSC, et Hamiti les a convoqués pour renouveler leurs contrats dans les prochaines heures.

Gomes reporte de nouveau son retour

Une fois de plus, le coach Gomes n’est pas rentré au pays, il a re- porté de nouveau son retour jusqu’à vendredi. Gomes était

pris par des obligations familiales

et a dû en aviser le DG Hamiti. H.S.

Cherifi : «C’est un honneur que le CSC s’intéresse à moi, mais je suis sous contrat»

Redouane Cherifi, le défenseur latéral de l’USM Bel Abbès, est convoité par le CSC et se dit prêt à s’engager avec le club si les di- rigeants obtiennent sa lettre de libération : «Je suis très honoré de l’intérêt que me porte le CSC, mais je suis sous contrat. Si le CSC rachète ma libération je si- gnerai dès demain».

Amiri, contacté, attend sa lettre de libération

Amiri, le milieu de terrain du CRB, intéresse les dirigeants du CSC qui veulent s’attacher ses services. Mais le problème c’est que le joueur est sous contrat avec le club de Laâqiba et il doit récupérer ses papiers pour s’en- gager avec le CSC.

Les Sanafir contre le recrutement de Hachoud

Les supporters du CSC sont contre l’engagement de Ha- choud avec leur équipe et ils es- timent que ce dernier utilise toujours le club pour faire mon- ter sa cote sur le marché. Les supporters ont prévenu les diri- geants. S.K.

Baïtèche aurait ré- cupéré ses papiers, hier

Baïtèche, l’attaquant de l’USMA, aurait récupéré ses papiers hier de la direction du club de Sou- stara et il est libre de signer là où il veut. Le joueur est en contact avec le CSC et d’après nos sources il a exigé un salaire mensuel de 120 millions.

Réunion ce jeudi à Hassi Messaoud

Les patrons de l’ENTP ont convoqué le directeur général et le reste des actionnaires à une réunion, ce jeudi, à Hassi Mes- saoud. L’ordre du jour ayant pour sujet de discuter la situa- tion du club et les préparatifs en prévision de la prochaine sai- son. Il sera aussi question de ré- gulariser les joueurs ainsi que les nouvelles recrues. H.S.

Mehdi Kacem attendu

veut coûte que coûte. Aouedj contacté, mais… Sid-Ahmed Aouedj, libéré par le Mouloudia d’Alger, est
veut coûte que coûte.
Aouedj contacté, mais…
Sid-Ahmed Aouedj, libéré par le
Mouloudia d’Alger, est sur les ta-
blettes des dirigeants puisque le
directeur général Saïd Hamiti a
pris attache avec le joueur et lui
a proposé de signer au CSC.
Mais le problème réside
dans sa lettre de libération
qui pourrait s’avérer
chère. Hamiti lui a fait
une offre alléchante et le
joueur a donné son ac-
cord, mais il faut négo-
cier avec Ghrib, sa
lettre de libération.
Gomes n’est pas
chaud pour Okbi
Didier Gomes n’est
pas chaud pour en-
gager Okbi. Certes,
des dirigeants du
club veulent l’im-
poser, mais aux
dernières nou-
velles, Gomes a
estimé que ce
joueur ne
convient pas
au projet
sportif du
club, sur-
tout qu’on
le dit indis-
cipliné.
H.S.
En plus de Guezoui
et Aoudia…
Hamiti veut un
autre attaquant
L’opération recrutement au
CSC est pas-
sée à la
vitesse supérieure, ces derniers
jours, depuis l’installation
de Saïd Ha-
miti comme DG. Le responsable du
CSC, qui s’est
offert les services de
Aou-
dia et Guezoui, compte engager un
autre attaquant de métier pour que le
compartiment offensif soit très efficace
la saison prochaine.
Tiaïba et Gasmi
dans le viseur
En plus de Aoudia et
Guezoui, le direc-
teur général Hamiti veut engager un
autre attaquant. Deux noms sont pro-
posés aux dirigeants du
club. Il s’agit de
Tiaïba, le buteur du RC Relizane, auteur
de 13 buts, et Gasmi
Ahmed, l’atta-

aujourd’hui pour signer

L e milieu de terrain du Mou- loudia d’Alger, Mehdi Kacem, est attendu aujourd’hui à

Constantine pour signer son contrat avec le CSC. Il a tout conclu avec les patrons de l’ENTP et il ne reste que

quelques détails à régler avant d’ap- poser sa signature au bas du contrat. Mehdi Kacem est convaincu d’avoir fait le bon choix en optant pour le CSC. Il ne reste que la signature pour officialiser le recrutement de ce milieu de terrain de valeur que Gomes voulait coûte que coûte.

Gomes tient à Harrag, et Ha- miti veut Boulekhoua

Il y a aussi le joueur de l’USM El Harrach, le défenseur Harrag, que

Didier Gomes veut voir dans son ef- fectif. Harrag, ce défenseur de va- leur est très convoité et le CSC le veut à tout prix. C’est le cas aussi

pour son équipier Boulekhoua, que Hamiti veut engager. Boulekhoua est très emballé à l’idée de porter le maillot vert et noir.

Bourdim, le meilleur choix comme meneur de jeu

S’il y a un joueur que le CSC veut avoir dans son effectif, c’est bel et bien le meneur de jeu Bourdim, so- ciétaire de l’USM Alger, et qui a évolué la saison passée au RC Reli- zane sous forme de prêt. Bourdim qui n’a pas encore signé au CRB reste la priorité du CSC et Gomes le

Djilalihine et Moulay libérés

Gomes a surpris plus d’un en mettant sur la liste des libérés deux joueurs, en l’occurrence Djilalihine et Moulay. Si pour le premier c’était prévisible, par contre, pour le second, per- sonne ne s’attendait à cette dé- cision. Mais du moment que le Mauritanien sera libre au mois de décembre prochain, c’est pour cette raison que la direc- tion du CSC a décidé de le mettre sur la liste des joueurs à libérer.

Ils réclament leur argent

Les deux joueurs ne veulent en aucun cas quitter le CSC sans

percevoir leur argent. Ils l’exi- gent pour résilier leur contrat sinon ils campent sur leur po-

sition. Ils ne veulent rien en- tendre, et Gomes ainsi que Hamiti feront tout pour les convaincre.

Ils sont sous contrat jusqu’à décembre 2016

Les deux joueurs qui sont sous contrat jusqu’en décembre 2016, deman- dent une séparation à l’amiable en touchant trois mois de salaire et en quittant le club sans problème. Djilalihine et Moulay sont dans le viseur de plusieurs clubs.

S.K.

CAB Le stage Nezzardevait rencontrerhiersoirRouabah 10 joueurs au d’intersaison de la Maroc du 22 Farid
CAB
Le stage
Nezzardevait rencontrerhiersoirRouabah
10 joueurs
au d’intersaison
de
la
Maroc
du 22
Farid Nezzar, le président du CAB, n’a
pas attendu longtemps pour passer à
l’action et aller à la recherche d’un
remplaçant à Rachid Bouarata qui a
résilié son contrat. Nezzar a donc jeté
son dévolu sur l’ex-entraîneur d’El
Taâoune Saoudi et du CAB dans les
années précédentes Toufik Rouabah.
Les deux hommes qui ont discuté déjà
au téléphone se sont donné rendez-
vous pour hier soir dans la capitale des
Aurès. Nezzar devait rencontrer hier
soir Rouabah pour approfondir la dis-
cussion et négocier son éventuel enga-
gement avec le club à la barre
technique ou pas.
saison
passée
vont
juillet au 2 août
Rouabah : « Ma seule condition,
que le projet soit ambitieux »
Ziouche
à Batna sous
forme de prêt
rencontrer
Nezzar
C’est officiel, le stage d’inter-
saison aura lieu au Maroc. Il
sera pris en charge par
Hyundai, le sponsor du club,
puisque les dirigeants ont eu
l’accord favorable du patron
de cette entreprise pour
prendre en charge les frais de
demain
Contacté hier par nos soins Toufik
Rouabah nous a confirmé ses
contacts avec Nezzar en nous dé-
clarant ce qui suit : «Je suis
quelqu’un qui aime travailler
dans la totale transparence et
surtout dans un cadre organisé.
Farid
est
passé
à la de vi- de de
tesse
supérieure
ces
derniers
Le président du CAB Farid Nez-
zar et son homologue de l’ES Sétif
Hammar se sont entendus sur le prêt
de Ziouche. Ce dernier est attendu
dans les prochaines heures à Batna
lui puisque et Nezzar
10
joueurs
la
le avec va jours, Salem saison
passée
ont
rendez-vous
demain
soir.
s’agit
Mazouzi,
Mesfar,
Babouche,
Boukhenchouche,
Belekrouche,
ce stage qui s’élèvent
à 500
Ma seule condition, c’est qu’il y ait
un projet sportif ambitieux. Pour
les supporters du CAB, je suis fier et
content qu’ils pensent toujours à moi.»
Ishak S.
pour signer son contrat d’une
année au CA Batna.
Daif,
Bahloul,
Benmansour,
millions de centimes. Il
aura
Rebouh.
Le
Il président
lieu du 22 juillet au 2 août
tout
régler
avec
eux
concer-
prochain à Casablanca.
I.S.
nant
leur
argent,
afin
d’entrevoir
début
de
préparation
dans
meilleures
conditions.
à Casablanca. I.S. nant leur argent, afin d’entrevoir début de préparation dans meilleures conditions.
N° 3398 16 LIGUE Mercredi MCO 1 15 juin 2016
N° 3398
16
LIGUE
Mercredi
MCO
1
15 juin
2016

Benyahia va

probablement rester

MCO 1 15 juin 2016 Benyahia va probablement rester au niveau de la CRL : «

au niveau de la CRL : « Je n’ai jamais saisi la CRL. Je ne sais pas où les gens ont pu chercher cette information. » Et de pour- suivre : « Le club me doit six mois de salaire. J’ai demandé à Baba de me payer, c’est tout. Il

est tout à fait normal que je ré- clame mon argent. Je n’ai ja- mais envisagé de saisir la CRL. Baba le sait très bien et on a discuté autour du sujet. » « Je n’ai reçu aucun chèque » Concernant l’af-

La question

d’entraîneur reportée

Encore une fois la question du nouvel entraîneur vient d’être re- portée. Alors que le président Ahmed Belhadj devait évoquer ce point en présence de ses proches collaborateurs parmi le conseil d’administration rien de cela n’est arrivé avant-hier à leur point de repère qui est l’hôtel Sheraton. Les Belhadj, Bessedje- rari, Belabbès, Chorfi et quelques personnes présentes n’ont pas pu parler du futur en- traîneur du Mouloudia malgré le fait qu’ils aient resté jusqu’à

nements puisque certaines

équipes ont fixé la date du début

de la préparation à la fin du mois en question. Il faut dire que

même les proches collaborateurs

n’ont aucune idée sur l’identité encore moins sur le profil du prochain coach du Mouloudia.

A moins que le président ait déjà

tranché son identité et qu’il va le divulguer au moment opportun

aux membres du CA avant de l’annoncer à la presse. On revient à la charge pour Chérif El Ouazzani Selon nos informations, un proche au président a pris avant- hier soir en soirée attache avec l’entraîneur Chérif El Ouazzani Si Tahar afin de le convaincre de changer d’avis et d’opter pour les Rouge et Blanc. Si ce proche à Baba s’est permis de le contacter en pré- sence du prési- dent et des membres du CA, cela veut dire que la di- rection n’a pas encore décidé du nom du pro- chain coach de l’équipe. Cependant, Chérif El Ouazzani qui a déjà signé un contrat avec l’USM Bel-Abbès n’a pas donné de réponse à cette personne. Si Tahar ne veut point parler du contact du Mouloudia tant que ce n’est pas le président en per- sonne qu’il l’a appelé car tout le monde parmi l’entourage du MCO a pris langue avec Chérif El Ouazzani, sauf Baba. A.L.

A pparemment, le

Hamraoua,

défenseur des

Mohamed Be-

nyahia, va aller au bout de son contrat avec les Rouge et Blanc du Mou- loudia. Le joueur qui a débarqué avant-hier soir à Oran en provenance de Marseille n’a pas l’inten- tion d’aller à l’USM Alger sans l’aval de sa direc- tion. Il a révélé à un diri- geant du club qu’il a l’intention de discuter avec Baba et toucher ses arriérés. Le fait qu’il soit à Oran est déjà un bon signe. Il rencontrera Baba aujourd’hui En principe, le joueur devra rencontrer le prési- dent Ahmed Belhadj au- jourd’hui à l’hôtel Sheraton pour fixer défi- nitivement son avenir avec le Mouloudia. Il faut dire qu’il n’a jamais était contre l’idée de rester au Mouloudia d’Oran à condition qu’on paye ses arriérés. Il nie tout

« Je n’ai jamais dit

que j’allais quitter le MCO » Annoncé parti pour l’USM Alger, le défen- seur Mohamed Benyahia nie avoir décidé de quit- ter le Mouloudia d’Oran pour rejoindre le cham- pion d’Algérie : « Je tiens à dire que je n’ai jamais quitté le MCO pour re- joindre l’USMA. J’étais surpris d’apprendre ça à travers la presse. Je suis encore au Mouloudia et prêt à aller au bout de mon contrat. Voilà, ce que j’ai à dire à propos de ce sujet. » « J’ai un contact avec l’USMA mais je n’ai pas négocié » Le joueur n’a pas nié le contact dont il fait office de la part de l’USM Alger : « C’est vrai qu’un dirigeant de l’USM Alger m’a contacté. J’ai des touches comme n’im- porte quel joueur du championnat d’Algérie ou ailleurs mais je n’ai jamais négocié dans la mesure où je suis en- core sous contrat avec le MCO. A ce que je sache, l’USMA négocie avec le MCO pas avec moi. »

« Je n’ai pas déposé mon contrat au CRL »

Benyahia est en train de nier à bloc certains griefs re- tenus contre lui comme celui d’avoir déposé son contrat

La piste Boussouf écartée ? Sauf changement de dernière minute, Boussouf ne devra pas signer
La piste
Boussouf
écartée ?
Sauf changement de dernière minute,
Boussouf ne devra pas signer au Mouloudia
d’Oran. Selon nos informations, le désormais
ex-liftier du NA Hussein Dey qui a débarqué
une heure tardive à
l’hôtel en ques-
tion. Il faut dire
que la non-dé-
signation d’un
entraîneur en
avant-hier tard dans la nuit à Oran n’aurait pas
trouvé un terrain d’entente avec les responsables
chef
de l’équipe lors de ce premier round de négocia-
tions qui a eu lieu à l’hôtel Sheraton. Selon la
même source, il a mis la barre très haut en de-
mandant un salaire qui aurait pu être le plus
élevé dans l’histoire du club. Une demande
qui a poussé les dirigeants du MCO à
écarter sa piste à moins que Boussouf
revoie à la baisse ses exigences
financières.
Natèche
prolonge de deux
ans
Ayant trouvé un terrain d’en-
tente avec le président du MCO de-
puis plus d’une semaine, le portier
Abderraouf Natèche a prolongé son
contrat hier de deux ans. Il s’est dé-
placé hier après-midi à Oran pour si-
gner son contrat en présence du
secrétaire de l’équipe, Toufik Be-
lahcène, et rentrer rapidement
chez lui à Alger.
est en
train de ta-
rauder les es-
Vers le main-
tien de Belarbi
Dans le même contexte re-
latif à la cage du Mouloudia, il
prits du côté d’El
Hamri. Ce n’est
pas normal
que la direc-
se pourrait bien que Abdallah Be-
larbi soit maintenu dans l’effectif
pour la saison prochaine. Le kee-
per qui n’est au courant de rien
tion de Bel-
hadj n’ait
même pas
devra attendre sa rencontre
avec le président pour
mieux y voir.
A.L.
un nom sur
son calepin à
quelques jours
seulement de la
reprise des entraî-

faire des chèques de banque qu’il a refusé de tou- cher, Benyahia nie encore avoir eu ces chèques :

« Je ne suis pas au courant que Baba m’a préparé des chèques. Com-

ment peut-il être possible que je refuse de prendre mon argent

alors que je le réclame depuis un bon bout de

temps. Qu’on me donne cet argent alors. » « Le Mouloudia m’ouvrira les

portes de la sélection » Au sujet d’avoir de- mandé d’aller à l’USM Alger pour rejoindre la sélection nationale, Benyahia tient à préciser

une chose : « C’est du n’im- porte quoi ! En tous les cas, le jour où j’ai débarqué à Oran, j’ai dit que j’ai choisi le MCO pour aller en sélection. Je n’ai pas dit que je viens au MCO pour rejoindre l’USMA puis l’EN. Le MCO est un grand club et je l’ai choisi par convic-

tion. » Propos recueillis par Amine L.

Le MCA veut chiper Helaïmia Apparemment, le Mouloudia Alger ne veut pas débourser le moindre
Le MCA veut
chiper Helaïmia
Apparemment, le Mouloudia
Alger ne veut pas débourser le
moindre sou encore moins procéder à
un échange avec un de ses éléments pour
avoir Helaïmia. La direction du Doyen est
en train de se renseigner sur le joueur qui
ne dispose pas d’un contrat professionnel.
Il se pourrait que le MCA chipe gratuite-
ment le joueur qui est actuellement en
stage bloqué avec la sélection olym-
pique du côté de Tikjda.
A.L.
Benchaïb réclame sa libération Le défenseur central des Hamraoua, Benchaïb Hassouna, qui est revenu en
Benchaïb réclame sa libération
Le défenseur central des Hamraoua, Benchaïb Hassouna,
qui est revenu en force cette saison en gagnant une place de
titulaire, n’a pas accepté que le club décide de son sort en le
prêtant pour une autre équipe. Défenseur confirmé et aux
qualités indéniables, le joueur, qui a fait office de quelques
contacts, souhaite négocier lui-même son avenir. Ainsi, on
vient d’apprendre qu’il veut avoir sa lettre de libération pour
opter pour le club de son choix. Deux équipes des Ligues 1 et
2 le convoitent.
USMBA Arkoub :
USMBA
Arkoub :

« C’est comme ça qu’on récompense les enfants du club ! »

En fin de contrat, le gardien Abdenour Arkoub

l’USMBA de la sai-

Alors que Bensada l’annonçait comme acquis

Bounoua préfère temporiser

Il était question que Abdessamad Bounoua renouvelle son contrat hier ou avant-hier selon le directeur général Bensada qui avait fait savoir que la direction du club a réussi à convain- cre l’enfant de Bel Abbes à rester en déclarant que Bounoua a

Zazou : « Je ne peux pas dire non à mon club de cœur »

L’éventualité de voir Samir Zazou revêtir de nouveau le maillot de l’USMBA se précise de jour en jour même si l’idée n’emballe pas trop cer- tains proches au club. En tout cas, le joueur est disposé à revenir et se- rait même prêt à ne poser aucune condition draconienne aux dirigeants,

car, dit-il, il connaît la situation du club : « Je ne peux pas dire non à l’USMBA, je suis un enfant de Bel Abbès et j’ai toujours suivi l’actualité du club, je sais tout ce qui se passe au quotidien. J’avais même refusé de jouer contre l’USMBA à plusieurs reprises en assumant mes décisions. Je n’avais pas le courage de jouer contre mon club, c’est comme ça. Il faut que tout me monde sache que si je n’étais pas revenu auparavant, c’était

parce que je me suis toujours retrouvé sous contrat, et qu’en plus, les diri- geants qui sont passés par le club ne m’ont jamais contacté. Aujourd’hui, je suis ici à Bel Abbès et je ne peux pas refuser l’appel du cœur. On a fait beau- coup de choses pour moi, on m’a ouvert les portes, et moi, je suis prêt à m’en- gager sans exiger quoi que ce soit », nous a-t-il confié. T. H.

ne fera pas partie de l’effectif de

son prochaine, car personne ne l’a invité à renouveler son contrat. On lui a même fait savoir qu’il peut aller

chercher un autre club. « J’ai payé les frais de l’expression

du club doit tout accepter pour

l’intérêt du club. Certains ne veulent pas voir ses enfants

réussir et ils font tout pour leur mettre les bâtons dans les roues. J’ai joué des matchs de feu en Ligue 2 et j’ai été élu

enfant du club. Un enfant

à plusieurs reprises meilleur gardien en contribuant l’accession de l’équipe. Je me retrouve aujourd’hui dehors de l’effectif pour des raisons extrasportives, essaie-t-on de justifier. C’est comme cela qu’on récompense les enfants du club !», nous a- t-il déclaré.

à

en

:

accepté l’offre qui lui a été proposée, mais cela n’a pas été fait. Entre les assurances de Bensada et la réalité du terrain, le faussé est profond. Car le joueur n’a pas renouvelé son engage- ment et ne s’est pas présenté au rendez-vous prévu entre lui et le président, évoquant des empêchements personnels. Selon nos informations, Bounoua aurait décidé de prendre tout son temps avec de signer un nouveau contrat avec l’USMBA. Car il s’est rendu compte, à travers les offres qu’il avait reçues, qu’il peut tou- cher plus qu’on lui a proposé. A suivre.

2
2
2 N° 3398 LIGUE Mercredi 17 15 juin 2016 USMB PAC Benyoucef : «La prochaine sai-
N° 3398 LIGUE Mercredi 17 15 juin 2016
N° 3398
LIGUE
Mercredi
17
15 juin
2016
2 N° 3398 LIGUE Mercredi 17 15 juin 2016 USMB PAC Benyoucef : «La prochaine sai-

USMB

PAC
PAC
2 N° 3398 LIGUE Mercredi 17 15 juin 2016 USMB PAC Benyoucef : «La prochaine sai-

Benyoucef :

«La prochaine sai- son sera celle de la confirmation»

Contacté au bout du fil, le milieu du terrain du PAC Lyes Benyoucef, a eu la sympathie de ré- pondre à nos questions. Lors de cet entretien qu’il nous a accordé, le produit de l’académie JMG est revenu sur le parcours de son équipe lors de l’exercice sortant, il a parlé aussi d’autres sujets qu’on vous laisse le soin de découvrir.

Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Je vais très bien. Je m'accorde un peu de repos après une saison qui a été très longue. Avec un peu de recul, qu’avez-vous à nous dire à propos du parcours du PAC lors de l’exercice sortant ? Notre parcours a été honorable. Certes, on a abordé très mal le championnat, mais par la suite tout est rentré dans l’ordre. On a su redresser la barre est prendre le dessus sur nos adversaire, ce qui nous a permis de terminer la saison à la qua- trième position. Sur le plan personnel, comment évaluez- vous votre rendement ? Je pense que je pouvais mieux faire. J’ai trouvé quelques difficultés en début de saison, par la suite j’ai réussi à m’imposer. Malheureusement, j’étais freiné une nouvelle fois par une blessure que j’ai contractée en Coupe d’Algérie. Quels sont vos objectifs pour la saison pro- chaine ? Cette saison était ma première en Ligue 2 Mo- bilis. J’espère que la prochaine saison sera celle de la confirmation. Ma blessure au poignet fait partie du passé, maintenant je vais me préparer pour le prochain exercice. Je vais tout donner pour disputer le plus possible de rencontres et pourquoi pas accéder en Ligue 1 Mobilis. Entretien réalisé par Rachid C.

L’ouverture du capital se fera demain

Blida retient son souffle !

du capital se fera demain Blida retient son souffle ! C’ est dans la journée de

C’ est dans la journée de demain que la vente des actions de la SSPA/USMB dé- butera. Face à la co-

lère des supporters, les membres du conseil d’administration n’ont pas trouvé mieux que d’ouvrir le capital social de la société, afin d’ouvrir les portes aux industriels qui souhaitent investir au sein du club. Beau- coup pensent que cette opération est l’ul- time solution dans le but de sauver l’équipe qui est rétrogradée en Ligue 2 Mobilis. C’est dire que l’opération de la vente des actions est sans doute l’étape la plus importante pour l’avenir du club. Les supporters de l’USMB quant à eux ne sont pas insensibles à ce qui se passe, puisqu’ils restent quelque

peu inquiets et confiants à la fois pour leur équipe. Ils espèrent que le club sera pris en main par des personnes compétentes, mais surtout avec de gros budgets afin de pou- voir faire un recrutement de qualité.

Ça parle de plusieurs industriels

Dans l’entourage du club, ça parle de plu- sieurs industriels qui souhaiteraient inves- tir de l’argent au club. Même si certains parlent d’une trentaine de sociétés, des

proches du président Zouaoui affirment que quatre grosses entreprises sérieuses qui s’intéressent au projet de l’USMB. Pour le moment, on ignore de qui il s’agit, mais tout porte à croire que les cartes seront dévoi- lées dans les prochaines heures.

Zehaf maintient le suspense

Quant à l’ancien président Zehaf, il ne s’est toujours pas exprimé sur son probable retour aux affaires du club. Pourtant, nom- breux sont ceux qui avaient demandé à le voir comme président, surtout qu’il connaît parfaitement les rouages du football algé- rien. Certains estiment que Zehaf a les moyens de mener à bien la barque dans l’es- poir que le club retrouve l’élite. Les suppor- ters ne sont donc pas contre le retour de l’ancien président, surtout en ces moments difficiles où l’équipe à besoin de ses hommes. Mais voilà que Zehaf maintient son silence. Nous avons d’ailleurs tenté de le joindre durant toute la journée d’hier, mais ce dernier n’a répondu à aucun de nos appels.

Le club ira au plus offrant

L’opération de la vente des actions est connue. Les sociétés qui désirent racheter le club doivent se présenter, et celle qui pourra mettre le paquet bénéficiera de la gestion du club. A ce sujet, nous avons ap- pris que les responsables de l’APC de Blida veulent racheter 51% des actions afin d’avoir les pleins pouvoirs, sauf que cette demande a été rejetée par la direction ac- tuelle qui estime que cela est du ressort du Wali de Blida, qui doit d’abord donner son accord.

Hocine Bouchekir

Melika dépose un recours auprès de la Commission des Litiges

Après des semaines d’attente, le joueur blidéen Mustapha Melika a fini par craquer. Le joueur vient de déposer un recours auprès de la Commission des Litiges dans le but d’obtenir sa lettre de libération. Tout comme ses partenaires, le joueur n’a pas encore touché le moindre centime d’où la décision de saisir la Commission des Litiges pour obtenir gain de cause.

saisir la Commission des Litiges pour obtenir gain de cause. C omme prévu, le nou- vel

C omme prévu, le nou- vel entraîneur de l’ASM Oran, Nor-

dine Saâdi s’est engagé avec l’ASMO pour une durée d’une saison. En effet, le technicien en question a paraphé son contrat avant-hier en présence des dirigeants du club et le se- crétaire de l’équipe, appelé à réunir toutes les pièces du dos- sier avant de le déposer au ni- veau de la LFP afin de délivrer la licence du coach. Il faut dire que c’est l’entraîneur Saâdi lui- même qui a choisi de s’engager pour une saison seulement. Il aurait refusé un contrat d’une longue durée. Le coach veut faire ses preuves et réaliser

l’objectif avec l’ASMO avant de parler d’une prolongation de contrat.

ASMO

Belalem : «L’ASMO est une école capable de

bâtir une grande équipe»

Comment profitez-vous de cette période de repos qui coïncide avec le mois de Ramadan ?

Disons que je suis en repos actif, puisque je profite de cette période de vacances pour en- tretenir ma forme car n’oubliez pas que je reviens après une longue absence. Sinon, comme n’importe quelle personne mu- sulmane, je suis en train d’ac- complir mes devoir religieux en ce mois de jeûne.

Ne pensez-vous pas que la reprise sera moins compli- quée puisqu’elle aura lieu après les fêtes de l’Aîd ?

Oui, c’est vrai car durant les précédentes saisons la reprise avait eu lieu en plein mois de Ramadan. Chose qui nous compliquait les choses un peu. Cette fois-ci, on n’aura pas d’ex- cuses. On doit se donner à fond pour bien préparer le prochain exercice.

Que pensez-vous de la dé- signation de Saâdi comme entraîneur en chef ?

Je pense que Saâdi n’est pas à présenter. C’est un grand nom dans le milieu de football. En

tous les cas, la direction sait ce qu’elle fait. Je crois que par sa riche expérience dans les stades, il va pouvoir apporter ce plus qu’on attend de lui.

Pensez-vous que l’équipe est capable d’assurer un retour rapide en Ligue1Mobilis ?

Il est encore tôt de parler d’accession. On n’a pas encore commencé la préparation pour la saison prochaine. Même l’opération de recrutement n’est pas terminée. Certes que les joueurs veulent assurer cette ac- cession, mais il ne faut pas leur mettre trop de pression. On doit penser à bien débuter le prochain exercice sans précipi- tation, assurer par la suite le maintien et après se lancer dans cet objectif.

N’avez-vous pas pensé à prolonger votre contrat ?

Tout d’abord, je suis encore lié par un contrat d’une année avec l’ASMO, en plus, personne ne m’a proposé une prolonga- tion. De toutes les façons, je ne pense pas trop à ce sujet. Le plus important est de bien gérer la saison prochaine.

Entretien réalisé par Ali B.

Il s’est engagé pour une saison

Saâdi signe son contrat

Boutiche et Henane prolongent jusqu’en 2020

La direction de l’ASMO s’occupe actuellement de la prolongation de contrat de ses jeunes éléments. Avant-hier, la direction a prolongé deux éléments que sont le gardien de but, Henane et le milieu de terrain, Boutiche. Les deux éléments ont prolongé de qua- tre ans. Leur contrat va durer jusqu’en 2020. D’autres jeunes éléments devront passer au bureau de la direction pour prolonger leur contrat avec l’équipe. L’objectif est de ne pas perdre ces jeunes joueurs au risque qu’ils partent gratuite- ment sous d’autres cieux.

A. B.

Sebbah en route vers le MCO

L’ASMO est en train de perdre un troisième élé- ment en faveur du MCO. Il s’agit en effet du défenseur axial, Sebbah Abidine qui est en route vers le Moulou- dia d’Oran. Le joueur aurait tout conclu avec la direc- tion du club hamraoui qui a chipé à présent trois joueurs de l’ASMO, que sont Omar Boudoumi, Moha- med Bentiba et Abidine Sebbah.

Communiqué Promotion Ooredoo Spéciale Ramadhan Personnalisez votre sonnerie d’attente à 1 DA seulement Avec
Communiqué
Promotion Ooredoo
Spéciale Ramadhan
Personnalisez votre sonnerie
d’attente à 1 DA seulement
Avec l’arrivée du mois de Ramadhan, Ooredoo lance une
promotion durant tout ce mois sacré sur son service RA-
NINI, offrant au client un abonnement, et une sonnerie is-
lamique valable deux (2) mois, à 1 DA seulement. Avec le
service Ranini de Ooredoo, les clients peuvent personnaliser
leur sonnerie d’attente lors de la réception des appels et
faire écouter aux appelants des Douaa (prière), Anachid
(chants religieux) ou Nassaih (conseils) au lieu du bip d’at-
tente habituel. Le service Ranini de Ooredoo propose au
client également un contenu de sonneries très diversifié et
sous divers thèmes : Algérien, Oriental, Occidental, Foot,
Humour…etc, accessible avec les tarifs habituels à savoir :
40 DA / Mois pour un abonnement Ranini et 50 DA / 2 Mois
pour une sonnerie d’une autre catégorie. Pour profiter de
ce service, le client dispose de plusieurs choix d’accès, en
appelant le 5353, ou en envoyant le code de la sonnerie sou-
haitée par SMS au 5353, ou bien en composant le code
*163#. A travers cette promotion, valable sur tout le terri-
toire national, Ooredoo partage l’ambiance du mois de Ra-
madhan avec ses clients.
Le Département des Relations Publiques et Médias
N° 3398 18 Mercredi LIGUE2 15 juin 2016
N° 3398
18
Mercredi
LIGUE2
15 juin
2016

RCA

N° 3398 18 Mercredi LIGUE2 15 juin 2016 RCA JSMB Zerrouk : «Prêt à prendre la
N° 3398 18 Mercredi LIGUE2 15 juin 2016 RCA JSMB Zerrouk : «Prêt à prendre la
N° 3398 18 Mercredi LIGUE2 15 juin 2016 RCA JSMB Zerrouk : «Prêt à prendre la

JSMB

Zerrouk : «Prêt à prendre la présidence mais sous condition» F ace au mouvement d’opposition
Zerrouk :
«Prêt à prendre
la présidence
mais sous
condition»
F ace au mouvement
d’opposition et la colère
de la rue qui réclame le
départ de Amani, Zerrouk a
brisé le silence en déclarant qu’il
était prêt à prendre en main la
présidence du club sous condi-
tion : «Je suis prêt à prendre le re-
lais. J’ai les moyens qu’il faut pour
remettre le club sur les rails. Tou-
tefois, je ne peux pas travailler
dans ces conditions. J’exige le dé-
part de tous les membres du
conseil d’administration du RCA.
Je veux travailler avec ma propre
équipe.»
«Beaucoup sont
là à ne rien faire»
Avant d’ajouter dans la foulée
: «Beaucoup de dirigeant sont là à
ne rien faire. Qu’ils soient pré-
sents ou absents, cela ne va rien
changer. C’est la raison pour la-
quelle je refuse de travailler avec
une équipe pareille. Je veux avoir
des personnes à mes côtés qui
m’aident dans ma mission et pas
le contraire.»
«Faux, Amani n’est
pas en train de
préparer la nouvelle
saison»
Interrogé par la suite sur le
président Amani et la probabi-
lité qu’il prépare la nouvelle sai-
son, Zerrouk nous dira ceci :
«Tout ce qui se dit à ce sujet est
complétement faux. Amani n’est
pas en train de préparer la nou-
velle saison. Tout ce que j’ai à dire
à ce sujet est qu’il faudra réagir
rapidement pour l’intérêt de
l’équipe.»
«A ce rythme,
la préparation
ne va pas commencer
à temps»
En dernier lieu, Zerrouk a
tenu à tirer la sonnette d’alarme
: «A ce rythme, la préparation es-
tivale ne va pas commencer à
temps. On va accumuler un
énorme retard dans la prépara-
tion et c’est mauvais pour l’équipe.
J’espère que les dirigeants vont
enfin prendre la décision de quit-
ter le club, car s’ils restent, c’est
comme s’ils voulaient se venger
de l’équipe.»
Propos recueillis par M.A.
Abel : «Le président a
trouvé un accord avec
Haddad à mon sujet»
Interrogé sur son avenir, Abel
nous dira : «Pour l’instant, rien
n’est encore clair. J’ai appris que le
président Amani a trouvé un ac-
cord avec Haddad à mon sujet,
mais sans plus. En tous les cas, je
sais que je ne suis pas maitre de
mon destin. Si les deux directions
ont réellement trouvé un accord, je
suis prêt à partir à l’USMA car ce
sera un bon challenge pour moi.
Maintenant, j’espère seulement que
mon affaire pourra se régler rapi-
dement.»
M.A.

Meguateli, Raït, Bouguelmouna et Benhamla acquis

M.A. Meguateli, Raït, Bouguelmouna et Benhamla acquis A l’approche du stage esti- val, la direction de

A l’approche du stage esti- val, la direction de la JSMB s’active dans le recrutement. La direc-

tion de Tiab est passée à la vitesse supérieure en s’attachant les ser- vices de 4 joueurs. Le premier est le défenseur central Meguateli, qui vient de quitter officiellement l’En- tente de Sétif pour rejoindre le club. Le défenseur en question, qui connaît parfaitement la maison, a toujours été l’une des priorités de la direction. Il n’est pas venue seul, puisque son partenaire à l’ESS, Raït,va lui aussi parapher un contrat de deux saisons au profit de la JSMB. Le désormais ex-Sétifien a vite trouvé un accord avec la direc- tion en s’entendant sur les modalités du contrat et il ne reste plus que la signature. Avec ces deux nouvelles recrues, beaucoup pensent que la JSMB a renforcé ses rangs par des joueurs de qualité et d’expé- rience,dans le but surtoutde retrou- ver l’élite la saison prochaine. Ajouterà cela, deux autres éléments viennent d’opter pour l’équipe. Il s’agit des ex-Bordjis, le buteur Bou-

guelmouna et Benhamla. Les deux étaient pistés par plusieurs clubs de Ligue 1 Mobilis, mais ont fini par

par plusieurs clubs de Ligue 1 Mobilis, mais ont fini par opter pour la JSMB pour

opter pour la JSMB pour une durée de deux saisons, au même titre que Meguateli et Raït. D’après nos sources, la signature des contrats se fera aujourd’hui.

Djabou, il ne reste que la lettre de sortie

Un troisième élément en prove- nance du CABBA est attendu dans les prochaines heures à Béjaïa. Il s’agit de Amar Djabou. Toutefois, ce joueur n’est pour le moment pas libre de tout engagement, puisqu’il lui reste encore une saison de contrat avec le CABBA. Ainsi, le natif de Biskra a déjà déposé un re- cours auprès de la Commission des litiges pour obtenir sa lettre de libé- ration,vu qu’il reste depuis des mois sans salaire. Dans le cas où cette af- faire sera réglée cette semaine, il se présentera à Béjaïapour officialiser sa venue.

La direction attend la réponse de Zerrara

Le milieu de terrain de l’Entente de Sétif,Zerrara,demeure toujours une des priorités de la direction. Le milieu de terrain a déjà été contacté par les dirigeants qui attendent sa réponse dans les prochains jours. Pour rappel, son contrat est arrivé à terme avec l’Entente de Sétif, ce qui

est arrivé à terme avec l’Entente de Sétif, ce qui a poussé les dirigeants béjaouis à

a poussé les dirigeants béjaouis à

rentrer en contact avec lui dans le

but de le convaincre de revenir au club. En effet, c’était son premier

club en Algérie et cela pourrait bel

et bien peser dans la balance.

Benhamla touchera deux mois de salaire

Pour ce qui est de la nouvelle re- crue Benhamla, il s’est arrangé avec les dirigeants pour percevoir deux mois de salaire à la signature du contrat. Au départ, le joueur avait réclamé 3 mensualités d’avance, ce que la direction a refusé. Par la suite, les deux parties se sont arran- gées sur 2 mois. Une fois engagé, il les touchera.

Khezzar à la recherche d’un latéral gauche et d’un défenseur central

Il semblerait que la direction est

loin d’arrêter l’opération recrute- ment,vu que le coach en chef compte renforcer davantage son ef- fectif pour la prochaine saison. D’après nos sources, Khezzar est à

la recherche d’un défenseur central

et d’un excellent latéral gauche. C’est quasiment les deux postes à renforcer dans l’’immédiat. Et si Zerrara accepte l’offre de la direc- tion, ce sera la cerise sur le gâteau.

de la direc- tion, ce sera la cerise sur le gâteau. Benabderahmene, Merbah, Zahzouh et Guebli

Benabderahmene, Merbah, Zahzouh et Guebli proposés

Sachant que le club court derrière des défenseurs centraux, plusieurs

agents de joueurs en ont profité pour proposer certains. D’après nos sources, quatre CV sont déjà sur le bureau du président. Il s’agit de Be- nabderahmane (RCR), Merbah (MCO), Zahzouh (MCS) etGuebli (NAHD). Aux dernières nouvelles, Khezzar aurait d’ores et déjà fait son choix en optant pourBenabderah- mane. Désormais, il ne reste qu’à connaître sa situation administra- tive pour entamer la procédure.

Bellakhdar ne fait pas l’unanimité

Quant au latéral gauche du CSC Amar Bellakhdar, ce dernier ne fait plus l’unanimité au sein de la direc- tion. Beaucoup pensent qu’à 36 ans, ce joueur ne pourra apporter grand-chose à l’équipe. Les diri- geants préfèrent solliciter un joueur plus jeune et lui faire signer un

contrat de 2 ans au minimum. Du coup, les dirigeants doivent se met- tre sur d’autres pistes pour répon- dre aux attentes du coach.

S.H.

ASO
ASO

Baouche : «Terminer buteur

La signature de Baouche et Soltani soulage les fans

buteur La signature de Baouche et Soltani soulage les fans annonce de la signature du duo

annonce de la signature du duo d’Arzew

Sofiane Baouche—Kamel Soltani a soulagé les sup- porters Chélifiens, très an- goissés du retard de la direction, dû essentielle- ment à la désignation d’un nouvel entraineur, pour commencer le recrute- ment. Les deux attaquants qui ont ouvert le mercato chélifien n’ont pas fait l’unanimité de fans qui ont toujours soif d’autres noms plus connus mais leur

L ’

venue a redonné espoir à la plupart des supporters. Les deux joueurs qui ont 25 et 28 ans répondent aux exi- gences de l’équipe. Ils étaient compétitifs la sai- son dernière où ils étaient les meilleurs dans leur équipe et leur âge est rai- sonnable par rapport à ce genre de mission surtout que l’équipe veut rajeunir son effectif. Ils auront be- soin d’une bonne prépara- tion pour être prêts à intégrer leur nouvelle mis- sion avec l’ASO.

Un attaquant, un milieu de terrain et un défenseur prêts à signer

Selon notre source, la di- rection s’est aussi assurée les services de trois autres joueurs qui devront signer dans les prochaines 72h, Medouar leur ayant fait des offres alléchantes qu’ils n’ont pas pu refuser. Il s’agit d’un autre attaquant qui sera un vrai concurrent pour Baouche en plus d’un milieu récupérateur qui prendra la place de Benho- cine, partant, et d’un défen- seur axial qui a aussi donné son OK pour signer un contrat de deux saisons. Les trois prochaines signa- tures mettront la direction plus en confiance bien qu’elle envisage le recrute- ment de dix joueurs cette saison pour pouvoir rebâ- tir une équipe compétitive comme a exigé le nouvel entraineur.

A.F.

du championnat m’intéresse»

Vous venez de signer votre contrat au profit de l’ASO, quel commentaire faites- vous ? Je suis très heureux d’avoir paraphé mon contrat car j’étais vraiment intéressé par l’offre de l’ASO qui voulait de moi depuis la fin du championnat précé- dent et les négociations ont duré plusieurs semaines avant de trouver un terrain d’entente, chose qui m’a incité à venir pour finaliser ma venue. Qu’est-ce qui vous a motivé à venir ? Sincèrement, le challenge de l’équipe qui veut jouer l’acces- sion… et suis un joueur ambi- tieux qui veut progresser et mon but est de jouer en D1. C’est pour cette raison que j’ai accepté cette offre surtout que Messaoud m’a motivé à venir tenter cette expérience. L’équipe veut enrichir le compartiment offensif en recrutant plusieurs joueurs, vous devez vous attendre à une grande concurrence, cela vous inquiète-t-il ? Absolument pas ! Je suis un joueur qui a confiance en ses qualités d’attaquant et je suis venu à l’ASO pour arracher une

place dans l’échiquier de l’entrai- neur. Je sais que je devrais faire beaucoup d’efforts pour attein- dre cet objectif mais cela me permettra sûrement de progres- ser et d’être toujours au top de mes qualités. Vous avez terminé la saison dernière comme deuxième meilleur buteur de la saison avec 13 buts, quel sera votre but pour cette saison ? Je tiens à améliorer mes chif- fres cette saison et marquer plus de buts avec l’aide de mes cama- rades. Le titre de meilleur bu- teur de la D2 m’intéresse mais le plus important est de réussir l’objectif principal de l’équipe qui est l’accession. La présence de votre cama- rade Soltani vous aidera-t- elle à bien vous intégrer ? Evidemment, c’est un frère pour moi surtout que l’on vient de la même ville et de la même équipe après avoir joué à Tiaret ensemble après Arzew et voilà qu’on est à l’ASO. J’espère qu’on continuera notre parcours et que l’on donnera un plus sur- tout qu’on se complète bien sur le terrain.

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

N° 3398 Clubs de Kabylie Mercredi 19 15 juin 2016 JS Akbou
N° 3398
Clubs de Kabylie
Mercredi
19
15 juin
2016
JS Akbou

Ils ont vu la relégation de près

15 juin 2016 JS Akbou Ils ont vu la relégation de près A près avoir enduré

A près avoir enduré les pires diffi-

cultés comme

jamais

depuis

qu’elle a accédé en Régionale 1, la

JS Akbou a finalement réussi à se maintenir de justesse en l’empor-

tant lors de l’ultime journée face au concurrent direct l’OC Beaulieu dans le duel décisif à la sur- vie dans ce palier. Tout compte fait, pour un par-

les protégés du

cours

coach Sidi Ali Mustapha se sont tirés vraiment

à bon compte. C’était peut-être la rançon à payer

pour une équipe qui a connu des changements radicaux à l'intersaison avec le départ de nom- breux cadres et l'arrivée de nouveaux joueurs pour un remaniement à très grande échelle de l'effectif. C’est en définitive une très jeune for- mation, encadrée par quelques hommes d'expé- rience à l'instar d'Akhnak, Khellal ou encore le vieux routier Koceila Lardjene, qui était appelé

à défendre les couleurs akbouciennes, et malgré

tous les aléas, elle a gagné son pari en sauvant la

saison après avoir terminé son parcours avec le strict minimum, les trente et un points néces-

aussi catastrophique,

saires pour le maintien. Après un début de sai-

son

grosse inquiétude de la part de toute la famille

depuis deux saisons voyait son

de la JSA qui,

équipe perdre peu à peu son ossature. Côté re- crutement, tout le monde à Akbou s'accorde à dire que les joueurs recrutés n'étaient pas tous rodés, capables de relever le défi dans ce dur pa-

une

qu'on

peut

juger catastrophique et

lier des divisions régionales. Résultat : plus de trois mois sont passés après le coup d’envoi du championnat et la formation akboucienne n'a jamais réussi à prendre son envol, collection-

plongé

nant

l'équipe dans les profondeurs du classement.

les

mauvais

résultats

qui

ont

De l’agonie à l’exploit de Beaulieu

Le coach qui était en place, en l'occurrence Sid Ali, a été à un moment contraint de penser à rendre le tablier avant de se raviser par la suite. Ainsi, l'enfant de Guendouza qui, faut-il le re- connaître, a eu le grand courage de prendre les destinées techniques d'une formation qui était agonisante, à la limite de l'explosion, a procédé

à une petite révolution au sein de l'effectif. Après une période assez mitigée ponctuée par des dé- faites face aux grosses cylindrées du groupe que sont le DRB Baraki, l’ES Azeffoun et autre MB Bouira, revers qui a cloué le club dans le bas de la hiérarchie du groupe jusqu’à faire figure, selon certains, de très potentiel candidat à la reléga- tion. Les coéquipiers d'Azouaou Aourtilane sont revenus en force lors des ultimes journées de la phase aller, alignant de belles performances no- tamment à domicile qui lui ont permis de faire un joli bond au classement. Conscient des ca- pacités de son équipe, le coach akboucien tirer le meilleur de son effectif en lui inculquant cette rage de vaincre qui était la devise du club les saisons d’avant. Cette façon de faire a porté ses fruits, puisque le club a trouvé les ressources nécessaires pour grappiller des points et s’offrir un tout petit bol d’air au classement. Toutefois, les coéquipiers de Hamimi sont de nouveau re-

tombés dans

a su

leurs travers

en laissant

filer

de

précieux points dans le dernier virage du cham-

pionnat pour se retrouver de nouveau dans la

peau d’un relégable en puissance.

Il ne restait

alors que deux journées à disputer et une seule alternative : récolter au moins quatre points sur les six possibles. Un pari qui semblait certes dif-

impossible.

Finalement, les

ficile, mais pas

joueurs de la JSA ont su relever le défi en s’im- posant d’abord à Awzellaguen face à la JS Tixe- raine avant d’aller chercher les trois points qui

valaient de l’or en terre algéroise face au rival

a permis à

l’OC

l’équipe de sauver sa place en Régionale 1. En somme, eu égard aux multiples problèmes no- tamment financiers, la formation akboucienne a

pu sauver

On peut même dire que

Beaulieu.

Une victoire qui

sa saison.

c'est un exploit au vu de ce que le club a traversé durant l'exercice 2015-2016. Seulement, il ne faudrait pas que les dirigeants se voilent la face, car avec toutes les potentialités existantes dans ce grand pôle d'Akbou, le second représentant de la wilaya de Béjaïa dans ce palier pouvait tout de même aspirer à mieux.

Des statistiques qui disent tout

Sur le plan statistique, la formation akbou- cienne a récolté trente et un points pour huit victoires, sept nuls et la bagatelle de quinze dé- faites. A domicile, les hommes de Sidi Ali ont

sur les 45 possibles.

Vingt quatre points de perdus à domicile qui ex-

glané vingt et un points

pliquent amplement combien les coéquipiers de Sid Ali Ryad sont passés tout près de la catas- trophe. Avec un meilleur parcours à domicile, les Akbouciens auraient terminé tout près du

podium. Loin de leurs bases,

les hommes du

président Trahi ont engrangé à peine dix points répartis entre deux victoires et quatre nuls. Soit

une récolte très moyenne pour un club connu

pour sa

bases. Les

de ses

également d’eux-

mêmes lorsque l’on se rend compte que la for-

mation

inscrire vingt

neuf buts, dix-huit à l'intérieur et onze à l'exté-

rieur, soit la douzième attaque du groupe. S'agis- sant de la défense, l'équipe a fait encore moins bien en encaissant quarante deux buts. La par-

club a

concédé

une

ticularité dans

fougue

et

sa

verve en

parlent

a réussi à

chiffres

buts

fait

dehors

chiffres

akboucienne

ces

dix-sept

que le

soit

à domicile,

moyenne de plus d'un but par match, ce qui dé- montre d'une certaine façon la fébrilité de la JSA

à l'intérieur de ses bases.