Vous êtes sur la page 1sur 24
GHRIB : «JE VEUX 80 000 CHNAOUA FACE À L'ESS» HAMAR : «LE TITRE ?
GHRIB : «JE VEUX 80 000
CHNAOUA FACE À L'ESS»
HAMAR : «LE TITRE ?
J'Y CROIS MAINTENANT»
J-4
ÇA CHAUFFE DÉJÀ !
BOUHENNA :
KENNICHE :
«Vendredi,
on reprendra
notre 1 re place»
«On n'ira pas
limiter les
dégâts»
www.competition.dz LUNDI 20 FÉVRIER 2017 30 DA N° 4915 ISSN 1111
18h
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
IL VA Y
AVOIR DU
FOOT
KOUDRI :
«HAMIA NOUS
IMPORTE PEU»
Zaki : «Nous
voulons les battre»
Yahia-Chérif :
«L'occasion de prouver
que je suis de retour»
Coupe de la CAF LA JSK COMME ON L'AIME 4-0 MEBARKI, Boulaouidet : «Mon doublé
Coupe de la CAF
LA JSK COMME
ON L'AIME
4-0
MEBARKI,
Boulaouidet : «Mon doublé
est pour le public»
LE MAESTRO
«LE MEILLEUR
EST À VENIR»
Moussouni : «Asselah
ou un autre, nul n'est
indispensable»
Sarploh :
«Ce n'est pas
cette JSK que j'ai
vue au Liberia»
du L’Etoile
Congo tour
au
prochain
vue au Liberia» du L’Etoile Congo tour au prochain Sidibé : «DÉTROMPEZ-VOUS, LE MOB N'EST PAS
Sidibé : «DÉTROMPEZ-VOUS, LE MOB N'EST PAS MORT»

Sidibé :

«DÉTROMPEZ-VOUS,

LE MOB N'EST PAS MORT»

vue au Liberia» du L’Etoile Congo tour au prochain Sidibé : «DÉTROMPEZ-VOUS, LE MOB N'EST PAS
www.competition.dz Lundi 20 février 2017 2
www.competition.dz
Lundi 20 février 2017
2

COUPE DE LA CAF

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 2 COUPE DE LA CAF LES GRANDS JSK 4 MONROVIA CB

LES GRANDS

JSK

4

MONROVIA CB

0

Stade du 1 er -Novembre

Buts :

Boulaouidet (22', sp et 62'), Berchiche (26'), Mebarki (73')

Boultif Redouani Ferhani Berchiche Rial Raïah Yettou Mebarki Boulaouidet (Zerguine (86') Aïboud (Djerar 83') Benaldjia (Medjkane 68') Ent. : Rahmouni

Abdoulai Blapoh Swaray Mulbah Sakoh Baldé Weah Fanciah Jee (Boe 80') Nimely (Jakoua 46') Kook Ent. : Francis Sarploh

Terrain en bon état, temps clément, affluence très faible, arbitrage de M. Merouan Saâd assisté de MM. Mohsen Salem et Nasreddine Djouadi

Averts :

Monrovia CB : Nimely (19'), Jee (23'), Abdoulai (53', Boé (81') JSK : Berchiche (81')

Aïboud est sorti blessé

Le numéro 10 de la JSK n'a pas pu aller au terme de la rencontre. En effet, il a dû quitter ses partenaires peu avant la fin de la rencontre et a été remplacé par Djerrar. Le joueur a pris un coup à la cuisse, mais on ne sait pas encore de quoi il s'agit exactement. Cela pourrait être juste un changement par mesure préventive.

Les Kabyles rendent la pareille au MCA

Après avoir marqué le 4e but, les supporters de la JSK se sont levés comme un seul homme pour scander le nom du…MCA. En effet, les fans des Jaune et Vert ont souhaité le sacre du Doyen en championnat. Quoi de plus normal puisque avant-hier, les Chnaoua ont souhaité la qualification de la JSK. Les jaune et Vert ont donc rendu la pareille à leurs amis mouloudéens. Pour rappel, d'excellents rapports lient les deux galeries et les deux clubs en général. A. H.

ne meurent jamais

Défaits sur le score de trois buts à zéro au cours du match aller, la JSK se devait de refaire son retard et de faire le nécessaire pour essayer de se qualifier.

et de faire le nécessaire pour essayer de se qualifier. PAR ABDELLAH HADDAD Une mission compliquée

PAR ABDELLAH HADDAD

Une mission compliquée mais pas pour les kabyles qui l'ont faite et ont validé leur billet pour le prochain tour de la compétition. C'est donc avec une grande motivation que les Jaune et Vert ont abordé la rencontre. Sous la houlette d'un nouveau staff technique, les Canaris ont affiché leurs prétentions dès le coup d'envoi de la partie. Voulant presser leurs adversaires très haut, ils ont mis un gros impact durant les premières minutes de la partie. D'ailleurs, la première occasion de la rencontre est à mettre à l'actif de Boualouidat qui bénéficie d'une bonne remise de Benaldjia pour tenter sa chance, mais ça n'inquiète pas vraiment le portier adverse (3e). Le ton de la partie est donc donné et les Canaris du Djurdjura vont aller chercher le ballon très haut. Yettou à la 8e minute est bien décalé par Aiboud

mais au lieu de servir Boulaouidat, il décidé de frapper mais ne trouve pas le cadre. Les hommes du duo Rahmouni-Moussouni font tout ce qu'ils peuvent pour essayer d'ouvrir la marque, mais ils ne parviennent pas à trouver le chemin des filets. Les minutes passent et il faudra attendre la 20e minute pour voir les choses se décanter. L'arbitre siffle un penalty en faveur de la JSK que se charge de transformer Boulaouidat qui donne l'avantage à son équipe.

Berchiche se fait pardonner Après l'ouverture du score par la JSK, les joueurs du Monrovia CB ont commencé avec leurs subterfuges et les joueurs s'écroulaient les uns après les autres, histoire de gagner du temps et de faire sortir les Jaune et Vert de leur match. Cependant, cela n'a pas marché puisque peu après la demi-heure de jeu et plus précisément à la 32e,

Berchiche profite d'un excellent travail de Mebarki qui le sert sur un plateau. Le défenseur central de la JSK reprend de volée et marque le second but. La moitié du chemin est faite. Le score n'a pas changé et l'homme en noir renvoie tout le monde aux vestiaires.

Doublé pour Boulaouidat, chef- d'œuvre de Mebarki Au retour des vestiaires, les gars du duo Rahmouni- Moussouni savaient qu'il fallait faire le nécessaire pour marquer deux autres buts. Une première occasion est intervenue à la 59e minute à la suite d'un centre de Redouani sur Boualouidat qui met la tête, mais il trouve le poteau. Ce n'était que partie remise puisque l'attaquant de la JSK allait s'offrir son doublé quelques minutes plus tard. En effet, on jouait la 62e minute, l'excellent Mebarki décale Ferhani sur son côté gauche. Ce dernier accélère et

sert Boulaouidat qui, avec un calme olympien, contrôle, fait tomber 3 défenseurs et ajoute le 3e but de la rencontre. Ça commençait à sentir bon pour

les Jaune et Vert qui n'étaient plus qu'à un but de la qualification. Très remuant durant le match, Mebarki allait s'offrir un petit bijou à la 74e minute. Le meneur de jeu algérois récupère la balle et ajuste le portier adverse qui n'a rien pu faire. La messe était dite pour le Monrovia CB et malgré quelques incursions et des failles côté des Jaune et Vert, le score n'a aucunement changé et finalement, c'est la JSK qui s'impose par le score de 4 buts à zéro et valide son billet pour la suite du parcours. Plus qu'une remontée, un match référence et une première réussie haut la main par le duo Rahmouni- Moussouni. Pendant longtemps, la JSK a été désignée comme le roi d'Afrique, un roi malade mais

A. H.

qui ne meurt jamais.

MOUSSOUNI : «Asselah ou un autre,

La JSK retrouve sa grinta avec Rahmouni

Au-delà de la qualification arrachée devant la modeste équipe du Monrovia CB, c'est la grinta avec laquelle ont joué les Canaris pour remonter l'écart de 3 buts qui mérite d'être signalée.

Les Libériens étaient transparents sur le terrain, mais les poulains du duo Rahmouni-Moussouni les ont totalement asphyxiés tout au long de la rencontre. Cela fait longtemps qu'on n'a pas vu les Canaris jouer comme ils l'ont fait hier. Ils tenaient à la victoi- re et ils l'ont eue. Leur détermi- nation et leur rage de vaincre leur ont permis d'éviter l'élimi- nation en se faisant éliminer par une équipe de sport et tra- vail. Le gardien Malik Asselah avait commis des boulettes au match aller, mais ses parte- naires ont relevé le défi en décrochant le billet qualificatif pour les 1/16 de finale de la coupe de la CAF.

Solidarité Se trouvant dos au mur après leur lourde défaite concédée à Monrovia, les joueurs ont oublié leurs dif- férends pour ne penser qu'à l'intérêt suprême de l'équipe. L'accolade entre Berchiche et Redouani qui ont eu un accro- chage au match aller nous ren- seigne sur l'état d'esprit qui règne dans le groupe depuis l'arrivée de Rahmouni et Moussouni. Les joueurs ont tiré tous dans le même sens et c'est ce qui leur a permis d'ins- crire 4 buts pour la première fois sur le terrain.

Métamorphose Même s'il est encore trop tôt pour dire que le plus dur est passé pour l'équipe, force est de constater que leur prestation d'hier laisse entrevoir des jours meilleurs. Le représentant du Liberia est très faible, mais ce qui a rendu l'espoir aux fans est que les joueurs ont mouillé leurs maillots jusqu'au bout. Avant, ils donnaient l'impression de marcher sur le terrain même lorsqu'ils jouaient à domicile, mais, hier, ils ont défendu leurs chances jusqu'au bout. Ils n'ont pas paniqué même s'ils n'ont trouvé le chemin des filets qu'à la 22e minute sur penalty. Ils ont retrouvé leur rage de vaincre et s'ils conti- nuent à jouer comme ça, ils s'extirperont sans nul doute de la zone rouge. De toutes les manières, ils n'ont pas droit à l'erreur puisqu'ils occupent l'avant-dernière place au clas- sement général après 17 matches.

A. H.

au clas- sement général après 17 matches. A . H . NUL N'EST INDISPENSABLE» fond au

NUL N'EST INDISPENSABLE»

17 matches. A . H . NUL N'EST INDISPENSABLE» fond au cours de cette rencontre pour

fond au cours de cette rencontre pour aller chercher la qualification. Je pense que la performance collective a fait beaucoup de bien aux joueurs qui ont pu retrouver la confiance après cette rencontre. Chaque joueur a fait le match qu'il faut et même notre portier Boultif a sorti un grand match." Donc pour cette partie, le staff technique des Canaris a pris des décisions fortes. D'ailleurs, Boultif a pris la place d'Asselah dans la cage et a fait ce qu'il fallait pour

préserver sa cage vierge. Les deux coaches ont donc tranché dans le vif et ont envoyé un message clair aux autres joueurs. "Je pense que nul n'est indispensable dans cette équipe. Que ce soit Asselah ou quelqu'un d'autre, personne n'est indispensable et on a fait des choix qu'on a assumés. D'ailleurs, comme je l'ai dit, Boultif a sorti une grosse prestation. Pour la suite, on fera la même chose car nul n'est irremplaçable. La JSK ne repose pas sur un

L'entraîneur adjoint de la formation de la JSK était aux anges après la qualification de son équipe pour la suite du parcours en coupe de la CAF. D'ailleurs, il estime que tout le monde a fait ce qu'il fallait pour aller chercher cette performance. Il tient en particulier à saluer la performance de Boultif. En effet, après le coup de sifflet final, l'heure était à la joie au sein de la formation des Jaune et Vert. La JSK venait de réaliser un véritable exploit en remontant un retard de trois buts. Les joueurs l'ont fait et ont réussi à prendre le billet qualificatif. Interrogé après la rencontre, Faouzi Moussouni a fait savoir : "Je pense que les joueurs se sont donnés à

seul joueur, il y a tout un groupe."

«C'est la même équipe qui a terminé à la 3 e place la saison passée» Invité à s'exprimer sur la saison que fait le club, l'ancien international s'étonne du fait que cette équipe qui a fini à la 3e place au classement la saison passée soit autant en difficulté. "Personnellement, je ne comprends pas ce qui se passe avec cette équipe. la saison passée, elle a fait une bon parcours comme l'atteste cette 3e place au classement. Cependant, cette saison, ça ne va pas. Pourtant, la majorité des joueurs sont encore là. Je pense que maintenant, les joueurs ont pu se libérer et ils vont faire le nécessaire pour se libérer et faire le nécessaire pour reprendre des couleurs." A. H.

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 Hannachi : «Rahmouni et Moussouni ont provoqué le déclic» Le

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 Hannachi : «Rahmouni et Moussouni ont provoqué le déclic» Le président

Hannachi : «Rahmouni et Moussouni ont provoqué le déclic»

Le président Hannachi était aux anges au coup de sif- flet final de l'arbitre. Il avait cru en ses joueurs et ces der- niers ne l'ont pas déçu puisqu'ils ont réussi à pas- ser l'écueil du représentant du Liberia malgré leur lourde défai- te concédée au match aller. "En dépit de la lourde défaite concédée au match aller, je savais que mon équipe se qualifierait au prochain tour de la coupe de la CAF. On a bien préparé ce ren- dez-vous et les joueurs ont fait ce qu'il fallait pour arracher la qua- lification. Le duo Rahmouni- Moussouni a provoqué le déclic et j'espère qu'on continuera sur cette voie", a confié le président Hannachi.

«Hidoussi m'avait qualifié de meilleur président avant qu'il ne se retourne contre moi» Bien que le président Hannachi ait déclaré que Hidoussi fait par- tie désormais du passé, il s'est interrogé sur les attaques de celui-ci contre lui. "Hidoussi avait dit à son arrivée que je suis le meilleur président, mais dès qu'il est parti, il a commencé à me critiquer. C'est à cause de lui qu'on avait perdu par un score lourd, car il avait abandonné l'équipe à quelques jours de

notre déplacement au Liberia. Il fait partie du passé et je suis content du travail que réa- lisent Rahmouni et Moussouni."

du travail que réa- lisent Rahmouni et Moussouni." «La JSK ne descendra pas» Alors que les

«La JSK ne descendra pas» Alors que les sup- porters ne cachent pas leurs inquié- tudes par rapport au classement de leur équipe après 17 matches, le président Hannachi se montre caté- gorique. "La JSK ne descendra pas. On a un bon groupe et je suis convaincu qu'on relèvera le défi. Cette large victoire enregis- trée devant le representant deu Liberia nous permettra d'entre- voir l'avenir avec optimisme."

«Je remercie le public et le MJS» Même si le stade n'a pas affiché complet à l'occasion de ce match retour face au Monrovia CB, le président Hannachi a tenu à rendre hommage aux suppor- ters. "Je remercie les supporters qui ont beaucoup aidé l'équipe dans ce match. Je remercie aussi le ministre de la Jeunesse et des Sport Ould-Ali El-Hadi qui a motivé les joueurs la veille du match et qui a aussi assisté à cette rencontre. Je remercie aussi le wali de Tizi Ouzou, mais j'at- tends de lui qu'il aide la JSK", a conclu le président Hannachi. A. H.

COUPE DE LA CAF

3

a conclu le président Hannachi. A. H. COUPE DE LA CAF 3  Nacer Bouiche présent
a conclu le président Hannachi. A. H. COUPE DE LA CAF 3  Nacer Bouiche présent

Nacer Bouiche

présent

L'ancien attaquant de la JSK, Nacer Bouiche, était présent hier au stade du 1 er - Novembre pour suivre le déroulement de la rencontre et apporter son soutien à la formation kabyle.

Les supporters pas nombreux

Même si la rencontre était très importante pour la formation la plus titrée d'Algérie, les supporters de la JSK n'étaient pas vraiment nombreux pour venir assister à la rencontre face au Monrovia CB. En effet, le stade n'était pas vraiment rempli au coup d'envoi de la rencontre. A croire que certains fans ne croyaient pas du tout à la qualification de leur équipe qui avait trois buts à rattraper au cours de ce match.

Les portes ouvertes peu avant le coup d'envoi

Ce qu'il y a lieu de noter, c'est

que les portes du stade n'ont

été ouvertes que peu avant le coup d'envoi de la rencontre. Une situation que personne

n'a compris du moment que pour un match comme ça, les portes auraient dû être ouvertes bien avant.

Organisation

catastrophique

Encore une fois, l'organisation de la rencontre laisse à désirer au stade du

1 er -Novembre. En effet, il régnait une totale anarchie au stade du 1 er -Novembre hier. Rien n'allait comme il se doit et personne n'était à sa place. Une situation déplorable pour un match international comme celui de la coupe de la CAF. Il est utile de préciser que c'est la DJS qui est chargée de l'organisation de la rencontre comme c'est toujours le cas à Tizi Ouzou.

Moussouni

et Rahmouni

ovationnés

Le nouveau staff technique de la JSK a été longuement applaudi dès son apparition sur le terrain. Comme il s'agit de deux enfants du club, les fans présents au stade n'ont pas tardé à témoigner leur soutien à ce duo appelé à redresser la barre et éloigner la JSK de la zone de relégation avec laquelle, le club kabyle flirte dangereusement.

RAHMOUNI :

«Nos défenseurs ont commis des erreurs»

L'entraîneur Mourad Rahmouni se dit content d'avoir débuté son aventure avec les Canaris par une qualification pour les 1/16 de finale de la coupe de la CAF.

L'essentiel est que depuis notre prise en main de l'équipe, on a axé notre travail sur le volet psychologique. On a fait de notre mieux pour remotiver les joueurs et Dieu merci, ils ont bien répondu aujourd'hui face au représentant deu Liberia."

«Ça m'a fait mal

que la JSK perde par 3 buts à 0 face

à cette équipe»

L'entraîneur des Jaune et Vert a reconnu que le Monrovia CB est un adversaire très faible. Il ne comprend toujours pas comment la JSK a perdu par 3 buts à 0 au match aller face à un adversaire transparent. "Ça m'a fait mal que la JSK perde par 3 buts à 0 au match aller. Avec tout le respect que je dois pour le Monrovia CB, ce n'est pas un foudre de guerre. La JSK a une image de marque à défendre et elle ne doit plus perdre par des score lourds face à des équipes de seconde zone."

«C'est fini

des écarts

disciplinaires

à la JSK»

Faisant de la discipline son cheval de bataille, Rahmouni a confié à la fin de la rencontre que ce n'est pas normal que des écarts disciplinaires soient enregistrés dans l'équipe. "La JSK était un exemple dans le sérieux et la discipline. Ça me fait de la peine d'entendre qu'il y a des écarts disciplinaires dans

l'équipe. Ce qui est certain est que cela est fini maintenant à la JSK"

«La priorité est

de sauver l'équipe» Tout en déclarant que la JSK jouera à fond ses chances en coupe de la CAF, l'entraîneur Rahmouni souligne que la priorité est d'assurer le maintien en Ligue 1. "Notre priorité est de sauver l'équipe de la relégation. On a accepté une mission suicide, mais on ne pouvait pas tourner

le dos à notre cher club.

La JSK nous a tout donné

et on doit tous tirer dans

le même sens pour

assurer le maintien."

«Il y a des joueurs qui accusent un retard sur le plan physique» Héritant d'une situation très délicate, Rahmouni reconnaît qu'il a du

pain sur la planche. "Il

y a des joueurs qui

accusent un énorme retard sur le plan physique et cela est inconcevable. Pour leur permettre de rattraper leur retard, ils seront soumis à des séances supplémentaires."

«Les supporters sont à féliciter»

Même si les supporters

ne se sont pas déplacés en grand nombre, le premier responsable du staff technique pense que c'est grâce à l'apport du public que

la JSK a décroché le

billet qualificatif pour les 1/16 de finale de la coupe de la CAF. "Les supporters sont à féliciter. Ils ont joué leur rôle comme il se doit en nous soutenant

tout au long de la rencontre", a indiqué Rahmouni. A. H.

PAR ABDELLAH HADDAD

«Je suis content et pour l'équipe et pour le public. J'espère que ce sera le déclic tant attendu. J'étais peiné par la lourde défaite concédée au match aller, mais les joueurs ont rectifié le tir en décrochant le billet qualificatif pour le prochain tour. Ils sont à féliciter, car ils ont fait le match qu'il fallait», a affirmé Rahmouni.

«J'attends mieux d'eux à l'avenir» Même si son équipe n'a pas encaissé hier, le successeur de Hidoussi n'a pas omis de signaler les erreurs commises par ses défenseurs face à un adversaire très faible. "J'avoue que le Monrovia CB n'est pas un adversaire fort, mais notre défense a commis quelques erreurs. Si nos défenseurs ne se ressaisissent pas, cela ne se pardonnera pas face à des adversaires coriaces. On doit combler nos lacunes avant de recevoir la JS Saoura en championnat."

«Il y avait beaucoup d'anomalies, mais on a tracé les lignes rouges» Ne voulant pas divulguer les secrets de son équipe, l'entraîneur Rahmouni a laissé entendre qu'à son arrivée le groupe était au bord de l'explosion. "Les joueurs étaient à plat à notre arrivée. Il y avait beaucoup d'anomalies dans l'équipe, mais on a tracé des lignes à ne pas franchir. Je ne peux pas vous dire plus, car cela relève des secrets du club.

www.competition.dz Lundi 20 février 2017
www.competition.dz
Lundi 20 février 2017
4-0
4-0

Le fils de George Weah joue à Monrovia

Dans le onze aligné par l'entraîneur de Monrovia, il y avait un joueur dont le nom retenait l'attention puisqu'il était familier. En effet, un George Weah joue dans cette équipe. Renseignement pris, il s'agirait du fils de l'ancienne star du Milan AC et du PSG.

166 e match africain de la JSK

On le sait bien, la JSK est l'équipe la plus titrée en Algérie et a 6 étoiles africaines. C'est une grande histoire d'amour entre la compétition internationale et le club kabyle. Hier, c'était le 166e match africain de la JSK. témoin de la grande confiance dont jouissent les Canaris dans cette compétition.

5', Boultif donne des sueurs froides

Titularisé pour cette rencontre, le dernier rempart de la JSK, Boultif avait gros à jouer. A la 5e minute et sur une attaque adverse, ce dernier sort sans raison et a failli coûter un but à son équipe. Heureusement que l'attaquant de Monrovia n'a pas réussi à finir sinon ça aurait pu coûter très cher à la formation kabyle.

ça aurait pu coûter très cher à la formation kabyle.  Berchiche - Redouani : tout

Berchiche - Redouani :

tout est oublié

Lorsque Berchiche a marqué le second but de la partie, Redouani est venu le serrer très fort. Berchiche se retourne et le voit. C'est comme s'il lui dit qu'il le cherchait et les deux joueurs fêtent le but ensemble. Leur accrochage fait maintenant partie du passé car les deux éléments se sont réconciliés et ont voulu donner une preuve que tout ce qui s'est passé est un lointain mauvais souvenir. Pour rappel, les deux joueurs s'étaient violemment accrochés lors du match aller. A. H.

Le MJS présent, le wali et plusieurs responsables politiques aussi

Le ministre de la Jeunesse et des Sports El-Hadi Ould-Ali était présent à Tizi-Ouzou pour suivre le déroulement de la rencontre. Comme il a fait la veille pour le match du Mouloudia, le MJS s'est déplacé à Tizi Ouzou pour suivre le déroulement de la rencontre et a fait le nécessaire pour apporter son soutien à la formation kabyle durant cette rencontre. D'ailleurs, il n'était pas seul puisqu'il était accompagné du wali de Tizi Ouzou et de plusieurs personnalités de la scène politique.

4

COUPE DE LA CAF

personnalités de la scène politique. 4 COUPE DE LA CAF  JSK-Etoile du Congo au prochain

JSK-Etoile du Congo au prochain tour

Maintenant qu'elle est qualifiée pour les 1/16 de finale de la compétition, la JSK est désormais fixée sur son prochain adversaire dans cette coupe de la CAF. Il s'agit du représentant congolais de l'Etoile. Cette équipe jouait face à la formation équato-guinéenne du Racing Micomiseng et est parvenue à se qualifier après avoir gagné à l'aller sur le score de deux buts à zéro et en a fait de même lors du match retour en l'emportant par la plus petite des marges en déplacement. Les Canaris devront faire attention à cette équipe. La JSK jouera la première manche en déplacement avant de recevoir dans son stade du

1er-Novembre.

Daoud, l'ancien

handballeur,

présent

La présence de l'ancien handballeur international Daoud n'est pas passée inaperçue. Celui-ci nous a confié qu'il a assisté au match pour apporter son soutien aux joueurs et au président Hannachi.

Francis

Sarploh :

«Ce n'est pas cette JSK que j'ai vue au Liberia»

L'entraîneur du Monrovia CB, Francis Sarploh, a été surpris par la réaction des joueurs de la JSK lors de ce match retour joué à Tizi Ouzou. "La JSK a fait un bon match ce soir. Ce n'est pas cette JSK que j'ai vue au Liberia. Mes joueurs étaient très naïfs et c'est pour cela que les joueurs de la JSK ont réussi à nous marquer 4 buts", affirme Francis Sarploh.

Placardisé par Hidoussi

MEBARKI RENAÎT

DE SES CENDRES

Le meneur de jeu de la JSK, Bilel Mebarki, a retrouvé le onze type hier et a été sans conteste le meilleur joueur de la rencontre tant il a pesé sur le jeu des Canaris. Un retour salutaire pour celui qui rangeait son frein sur le banc de touche.

pour celui qui rangeait son frein sur le banc de touche. PAR ABDELLAH HADDAD C'est donc

PAR ABDELLAH HADDAD

C'est donc l'un des change- ments opérés par le nouveau staff technique au cours de cette ren- contre. Mebarki a retrouvé les clés du jeu de la JSK et il savait bien qu'il avait une grosse carte à jouer. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a aucunement raté son rendez- vous. Bien au contraire. Dès les pre- mières minutes, on sentait que l'an- cien du MOB était en forme et qu'il allait faire un bon match. Très en jambes, il a été le dynamiteur de la rencontre et pratiquement toutes les actions sont passées par lui. D'ailleurs, les joueurs adverses ont multiplié les coups contre lui pour essayer de le mettre hors service. Cependant, le numéro 18 de la JSK n'a pas répondu à la provocation et mieux, il était derrière tous les bons coups de son équipe. Sur le 2e but, c'est lui qui fait tout le travail avant de servir un caviar à Berchiche. Il est au départ de l'action du 3e but lors- qu'il décale Ferhani pour que ce der-

nier serve Boulaouidat. Enfin, pour couronner cette prestation XXL, Mebarki a réussi à marquer son but d'une frappe splendide qui n'a laissé aucune chance à Koulibaly. Une prestation de premier ordre et un joueur retrouvé qui sera très important pour la JSK en vue du reste de la saison.

Hidoussi l'a marginalisé

Bien qu'il en soit à sa seconde saison à la JSK, Mebarki n'a pas eu la chan-

ce

effet, depuis l'arrivée de Hidoussi, il

a

touche et même si l'ancien entraîneur tunisien a assuré à plusieurs reprises qu'il n'avait aucun problème avec lui,

rangé son frein sur le banc de

de beaucoup jouer cette saison. En

il ne le faisait tout de même pas jouer. Au vu de sa prestation d'hier, on se demande comment le Tunisien a pu

se

lui. De toute façon, Mebarki sait qu'avec la venue de Rahmouni et Moussouni, les choses iront beau- coup mieux pour lui et pour l'équipe

passer d'une valeur sûre comme

«Le meilleur est à venir»

Auteur d'une excellente prestation avec à la clé le 4e but qui a qualifié l'équipe pour les 1/16 de finale de la coupe de la CAF, Bilel Mebarki garde les pieds sur terre. Il affirme que c'est grâce à l'aide de ses équipiers qu'il a réussi un grand match et que le meilleur reste à venir.

Vous avez fourni une prestation de premier ordre avec à la clé un joli but qui a qualifié votre équipe pour le prochain tour de la coupe de la CAF, vous devez être aux anges, n'est-ce pas ?

On est tous contents de cette qualifica- tion. En ce qui concerne mon but, le mérite revient à tous mes équipiers. Je n'ai pas cessé de travailler d'arrache-

pied afin de retrouver mon meilleur niveau. Je n'ai fait que mon travail sur le terrain et je continuerai à le faire afin d'être à la hauteur des attentes placées en moi.

Cela fait longtemps que vous n'avez pas joué titulaire, mais vous avez prouvé aujourd'hui que vous avez votre place dans l'équipe…

Le meilleur est à venir. Je travaille sans relâche pour apporter le plus atten- du de moi.

Vous avez perdu par 3 buts à 0 au match aller, mais vous avez réussi quand même à se qualifier pour les 1/16 de finale de la coupe de la CAF…

On était déterminés à arracher la qua- lification au prochain tour et on l'a eue. Le match n'a pas été facile, car on avait un écart de 3 buts à remonter, mais notre détermination nous a permis de relever le défi.

Vous devez maintenant extirper l'équipe de l'avant-dernière place qu'elle occupe en championnat…

Oui, on fera tout pour sauver l'équipe.

Je crois que cette qualification tombe au bon moment, car elle nous permettra de retrouver confiance en nous. On doit continuer à travailler afin d'être plus performants à l'avenir. Je dédie cette qualification à tous nos supporters qui nous ont soutenus tout au long de la

rencontre.

A. H.

Boulaouidet : «Mon doublé est pour le public»

Auteur d'un doublé, El- Hadi Boulaouidet a contribué grandement à la qualification de son équipe pour les 1/16 de finale de la coupe de la CAF. Il pense que le plus dur est passé et que la JSK reviendra en force dans les matches à venir.

Vous êtes comblé ce soir, n'est-ce pas ? Bien sûr, malgré notre lour- de défaite du match aller, on a reussi à renverser la vapeur en s'imposant par 4 buts à zero. On a décroché le billet qualificatif pour le prochain tour de la coupe de la CAF et c'est ce qui compte pour nous.

Vous êtes l'un des artisans de cette qualification

Vous êtes l'un des artisans de cette qualification puisque vous avez marqué deux buts dont l'un

puisque vous avez marqué deux buts dont l'un sur penalty… Je n'ai fait que mon tra- vail sur le terrain. Je dédie mon doublé pour nos sup- porters qui n'ont pas cessé de nous encourager durant toute la partie. Si on a reussi à se qualifier au prochain tour de la coupe de la CAF,

c'est grâce au soutien de nos fans.

N'avez-vous pas douté de vos chances de qualification après votre lourde défaite au match aller ? En toute sincérité, on savait dès le départ qu'on allait arra- cher la qualification pour les 1/16 de finale de la coupe de

la CAF. On avait perdu par 3 buts à zéro au match aller, mais on avait les moyens pour revenir avec un bon résultat. On s'était juré de faire le maximum pour décro- cher le billet qualificatif pour le prochain tour et on l'a fait. On a lavé l'affront du match aller et c'est ce qui compte.

Le duo Rahmouni-Moussou est pour beaucoup dans ce regain de forme de l'équipe par rapport au match aller, n'est ce pas ? Rahmouni et Moussouni ont de l'expérience et ils ont provoqué le déclic. Ce sont des enfants du club et ils ont fait de leur mieux pour nous

mettre en confiance avant ce match retour. Je pense qu'avec eux, on pourra remonter la pente. Je demande seulement à nos fans de continuer à nous soutenir dans les matches à

venir.

A. H.

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE 5 ENUGU RANGERS JS SAOURA 0 0

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE

5

Lundi 20 février 2017 CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE 5 ENUGU RANGERS JS SAOURA 0 0 (1-1 à

ENUGU RANGERS JS SAOURA

0

0

(1-1 à l'aller)

Stade Nnamdi Azikiwe

Djemili Tobal Legraâ Bapidi Salah Bousmaha © Merbah Belalem (Merbah 45') Bourdim (Sayah 69') Zaïdi Ghazali (Djallit 45') Saâd Ent. : Khouda

Temps chaud et humide, affluence estimée à 20 000 spectateurs, arbitrage de MM. Bienvenu Sinko, assisté de MM Bivalere Gouho et Kouassi Frédéric de la Côte d'Ivoire. Le quatrième arbitre, M. François Biro de la Côte d'Ivoire, commissaire au M. Gaspard Kayijuka du Rwanda

Plus de

20 minutes

pour Sayah

Le milieu Saïd Sayah a eu la chance de faire partie de l'équipe qui a joué ce match retour contre les Rangers d'Enugu. Hier, le porteur du numéro 10, qui n'a plus donné signe de vie depuis la fin du match face au DRB Tadjenanet à domicile (2-1), a repris sa place en rempla- cement de son coéquipier Abderrahmane Bourdim (69e). Soit plus de vingt minutes de jeu pour ce joueur.

Benchérif, Bellatrèche, Younès et Talah dans les tribunes

Quatre joueurs bécharis n'ont pas été concernés par ce match retour. Il s'agit de Benchérif, Bellatrèche, Talah et Younès. Ce quatuor a pris place dans les tribunes du stade Nnamdi Azikiwe d'Enugu.

Sans défaite, la Saoura sort avec les honneurs

La formation de la JS Saoura a raté l'exploit pour lequel ses joueurs se sont bien préparés.

PAR L. M. AZZI

Hier dans un stade bondé de supporters nigé- rians, la bande à Karim Khouda s'est contentée d'un nul sans saveur face à Enugu Rangers. Condamnés à gagner ou finir le match avec un partage de plus d'un but partout (1-1), Bapidi et ses coéquipiers ont échoué. Malgré la sortie prématurée

du duo Belalem-Ghazali pour cause de blessure, les Bécharis sont parvenus à tenir tête aux gars de l'entraîneur Agbo Chukwuma. Les tentatives de l'équipe bécharie n'ont pas apporté le résultat souhaité. La meilleure se situa à la 56e minute lorsque Saâd, à la réception d'une remise de Djallit, s'est permis un coup de ciseau dont le cuir a raté le cadre nigérian. En face les locaux n'ont pas épargné la défense algérienne et son gar- dien Djemili. Le portier des Bécharis s'est distingué par des arrêts déterminants notamment aux 23e, 53e, 83e et 85e minutes. Les derniers instants de la partie n'ont rien apporté malgré la bonne volonté des Bécharis de sur- prendre la défense locale. Au final, la JS Saoura quitte

prendre la défense locale. Au final, la JS Saoura quitte la scène africaine avec les hon-

la scène africaine avec les hon- neurs car la bande à Karim Khouda n'a pas perdu le moindre match face aux Rangers d'Enugu. L. M. A.

Vestiaires dans un état lamentable

Intimidations

nigérianes

Selon le site officiel du club béchari, les membres de la JS Saoura ont été désagréable- ment surpris par la qualité des vestiaires réservés à l'équipe avant le coup d'envoi. Sur la vidéo publiée par l'ad- ministrateur Wahab Hosseini, on voit tour à tour Bourzag, Djallit et Sayah ainsi que Zerouati se plaindre de l'état de cet endroit indigne de la ville d'Enugu et du pays des Green Eagles. Des robinets, l'eau ne coulait pas alors que la salle de bain se trouvait dans un état lamentable. Des traces de moisissures étaient visibles sur les robinets alors que les murs étaient un état lamentable. Il est clair que les dirigeants des Rangers ne sont pas exempts de tout reproche. L'intention était de déconcentrer les joueurs de la Saoura et de les énerver, cela va de soi. L. M. A.

Zerouati : «Nous n'avons pas à rougir»

Mohamed Zerouati a loué les mérites de son équipe malgré l'élimination pré- coce dans la LDC. A la fin du match, le patron du club béchari s'est ainsi exprimé : "Je suis satisfait du rende- ment de l'équipe qui, dans l'en- semble, n'a pas à rougir de cette éli- mination due essentiellement à deux facteurs. Primo, le manque d'expérience puisque nous dispu- tons la Ligue des champions pour la première fois de l'histoire de notre club. Secundo, par la faute de l'arbitrage qui nous a lésés mais je préfère ne pas entrer dans les détails pour décrier le corps arbitral. De ce résultat on retient beaucoup de choses, on apprend de cette compétition et on n'a plus qu'à continuer à redoubler d'efforts afin d'améliorer nos performances", a-t-il souligné. Et de poursuivre : "Je pense que certains

souligné. Et de poursuivre : "Je pense que certains joueurs ne sont pas entrés dans le

joueurs ne sont pas entrés dans le match contrairement à ce qu'ils ont fait à Médéa en championnat, d'autres ont fait leur boulot comme Djemili qui a sorti un gros match. Dans l'ensemble, je remercie les joueurs pour avoir fait un bon match quand même. Enfin, nous quittons la Ligue des champions sans défaite et c'est important." Interrogé pour donner son avis sur les objectifs en championnat, le porte-parole de la JSS a répondu : "Nous allons faire notre possible pour essayer de faire mieux que ce nous avons réalisé jusqu'ici. Nous ferons notre possible pour jouer le podium et tâcher de retrouver la Ligue des champions sinon on disputera une coupe arabe des clubs."

L. M. A.

Bonne affluence

Le Stade Nnamdi Azikiwe n'a pas affiché complet malgré l'importance de la rencontre pour les deux équipes. D'après nos infor- mations, les travées de ce stade ont pu contenir près de 20 000 spectateurs dont une grande partie était des fans de l'équipe locale.

Trois

changements

dans

l'équipe-type

L'entraîneur Karim Khouda a bouleversé son équipe à l'occasion de ce match comptant pour la seconde manche face à Enugu Rangers. Le coach béchari a aligné une équipe ren- trante composée de trois changements par rapport au match aller joué à Béchar. Il s'agit, en effet, de Salah, Belalem et Ghazali lesquels ont res- pectivement pris la place de Maziz, Merbah et Djallit.

Belalem et Ghazali blessés

La formation bécharie a perdu deux joueurs-clés avant la fin de la première mi-temps de cette deuxiè- me manche. Il s'agit du milieu Djamel Belalem et l'attaquant Youcef Ghazali lesquels ont contracté une blessure avant la pause. Dans l'ordre respectif, le coach Karim Khouda les a remplacés par Messala Merbah et Mustapha Djallit.

LIGUE 1 MOBILIS

USMBA

Les Scorpions sont à féliciter

S’il y a un point qui mérite d’être signalé lors de cette partie face à l’ES Sétif, c’est l’envahissement du 8- Mai-1945 par les Scorpions samedi der- nier. En effet, ils étaient 3 000 suppor- ters qui ont tenu à braver la longue dis- tance qui sépare les deux villes (750 Kms) et à marquer leur pré- sence à Aïn El Fouara. Ils étaient très spor- tifs et ont encouragé longuement leur équi- pe. Ils étaient, en plus, très fair-play en fin de match, et ce, malgré la défaite en scandant même «Aïn El-Fouara- Sidi Bel-Abbès Khaoua- Khaoua».

El-Khadra stoppée à Sétif

De notre correspondant

MALEK BOUZID

En s’inclinant par la

plus petite des marges, same-

di à Sétif face à l’ESS,

l’USMBA a perdu sa place de dauphin au profit du MCA, l’ex-leader, qui compte deux matchs en moins au moment où l’Entente, après cette heu-

reuse victoire, s’empare provi- soirement de la tête du cham- pionnat. Pourtant, tous les ingrédients étaient réunis pour qu’El-Khadra réussisse un bon résultat à Sétif. 3 000 Scorpions présents à Sétif pour soutenir les camarades

de Bounoua, la pression était

présente chez les locaux, tou-

tefois, le miracle n’a pu se produire et les Bel-Abbésiens sont rentrés au bercail avec

zéro point. Ainsi, l’USMBA n’a donc pas réussi à enchaî- ner un autre succès pour res- ter sur sa série de victoires d’affilée enregistrées en ce

début de cette phase retour du championnat au cours de laquelle le club phare de la Mekerra a remporté quatre victoires, dont deux à l’exté- rieur. Il faut dire que l’USMBA, qui a joué le match choc de cette 20e journée de L1 Mobilis, est tombée sur une formation sétifienne condamnée à sortir le grand jeu pour espérer s’emparer du trône. A la lecture des noms des joueurs composant le onze rentrant du côté d’El-Khadra, C.E.O, le coach en chef, a affi- ché ses intentions de jouer l’offensive, ce qui n’a pas tardé à se confirmer par l’ali-

gnement de pas moins trois attaquants (Balegh, Bouguelmouna et Zouari),

avec le retour des deux ailiers une fois le ballon perdu. Or, si cette option offensive

n’a pas suffi pour marquer au

moins un but, cela n’a pas privé les Sétifiens avides de retrouver la chaleur des suc-

cès au 8-Mai-45 et n’a pas

empêché le remplaçant Nadji

de déstabiliser la muraille Bel-

abbésienne timorée devant lui, pour battre le gardien

Ghoul à la 68’.

Baisse de régime en seconde période L’USMBA, qui a fourni une bonne prestation en première

mi temps face à l’ES Sétif, en

étouffant son adversaire, au point de le faire douter, a

connu une baisse de régime et d’intensité en seconde pério- de, notamment après la sortie de l’attaquant Balegh, sur- veillé de près par les défen- seurs sétifens. Son remplace- ment par un milieu de terrain, en l’occurrence Herbach, a laissé le champ libre aux défenseurs pour soutenir les attaquants et a permis au coach Madoui de procéder à un remaniement tactique, un attaquant (Nadji) à la place de Boutebba (défenseur latéral). Auréolés de leur supériorité numérique en attaque, les locaux trouvèrent la faille à la 68’ par Nadji suite à une erreur de marquage. Coaching gagnant pour Madoui qui a su renverser la vapeur en faveur de son équipe.

M. B.

Où était Yaghni sur l’action du but ?

C’est la question que s’est posée la plupart des supporters d’El- Khadra. En effet, sur l’action du but, le défenseur de l’ES Sétif, Keniche, s’est permis le luxe de s’engouffrer dans le couloir droit de la défense d’El-Khadra sans qu’il ne soit ni marqué, ni stoppé, au point d’arriver à servir sur un plateau le buteur de la partie, Nadji. Khali, qui est allé à la couverture de Yaghni, a déserté son poste dans l’axe et c’était à Herbach de venir marquer Nadji. Benabderrahmen, lui, était occupé par la couverture de son gar- dien, Ghoul.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017 LIGUE 1 MOBILIS

6

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 LIGUE 1 MOBILIS 6 Ils comptent saisir le MAE pour la

Ils comptent saisir le MAE pour la délocalisation du match

Les Mouloudéens ont peur du bourbier congolais

Tout le monde sait que la situation en RDC est difficile. Depuis septembre 2016, la violence ne cesse de se propager dans ce pays. Les Mouloudéens veulent délocaliser la rencontre dans un pays voisin.

Le prochain adversaire du Mouloudia d'Alger n'est autre que la Renaissance FC de la RDC. Le match aller se jouera au 5-Juillet et les Mouloudéens voyant la situa- tion qui n'est pas stable au Congo, car depuis septembre 2016, une guerre sans merci a été déclarée entre les mili- taires et les opposants, et aussi entre les Hutus et les Nande. D'ailleurs, on apprend que 25 civils des Hutus ont été décapités par une milice de l'ethnie Nande dans les dernières heures. Tout cela donne à réfléchir aux Mouloudéens qui ne veulent pas s'envoler pour un pays dont la sécurité laisse à dési- rer. Les Mouloudéens ont peur du bourbier congolais. Alors, au Mouloudia d'Alger on songe sérieusement à ce rendez-vous et cela même s'il reste un mois avant cette confrontation. La direction du MCA compte saisir le ministè- re des Affaires étrangères afin d'avoir plus d'informations sur la situation au Congo. Si l'insécurité est confirmée, le Mouloudia va saisir officielle- ment la CAF pour la délocali- sation du match retour contre la Renaissance du Congo pour des raisons sécuritaires. Bien sûr, c'est la CAF qui va décider de cela, mais si la délocalisation est confirmée, cela ne peut qu'aider le MCA dans sa quête de qualification surtout que Ghrib avait annoncé après le match contre Bechem : "Les Mouloudéens aiment la coupe d'Afrique et on fera tout pour la décro- cher." Pour cela, il faudra assurer aussi face au FC Renaissance.

A. Z.

Vol spécial

Selon Omar Ghrib, le Mouloudia d'Alger se déplacera au Congo comme il l'a fait pour le Ghana dans un vol spécial. Bien sûr, avant cela, il faudra que le Doyen fasse le maximum pour marquer un plus grand nombre de buts pour assurer la qualifi- cation, car le match aller se jouera à Alger et le retour au Congo. Si les joueurs assurent, ils iront au Congo dans un vol spécial et auront tout ce qu'il faut pour être dans les meilleures conditions avant d'affronter la Renaissance du Congo.

conditions avant d'affronter la Renaissance du Congo. MOUASSA «Une étape est franchie, mais la compétition

MOUASSA

«Une étape est franchie, mais la compétition n'est pas finie»

Dans la soirée de samedi dernier, les Vert et Rouge ont assuré haut la main la qualification au prochain tour. Le premier responsable de la barre technique du MCA, Kamel Mouassa est content. Normal, il est en 16e de finale de la coupe d'Afrique, mais il sait que pour que la joie soit complète, il faut gagner vendredi l'ESS pour reprendre la place de leader.

PAR AMINA Z.

Le samedi soir a été spécial pour les Mouloudéens. C'était comme au bon vieux temps où le Doyen montrait ses griffes sur la scène africaine. Des joueurs qui ont foulé la pelouse du 5-Juillet avec la ferme intention d'honorer tout un pays et ils y sont parvenus. Le coach Kamel Mouassa était aux anges comme tous les Mouloudéens. Mais, il souligne tout de même que c'est juste une étape franchie alors qu'il reste beaucoup à faire. D'emblée, le coach dira de son équipe qui a assu- ré : "Il faudra que l'équipe continue à s'améliorer. Certes, on est en train de poser les bases du progrès, et on a une équipe complète, mais il faudra du temps pour avoir une équipe irré- prochable sur tous les plans. Face à Bechem, on a montré du bon et du moins bon aussi. On continue à rater beaucoup d'occasions nettes de sco- rer. Cela montre qu'il reste beaucoup de travail devant nous et que le chan- tier est grand." Effectivement, face à Bechem, les équipiers de Nekkache ont raté beaucoup d'occasions de scorer, et ils ont même joué avec le feu quand ils ont permis, sur une erreur, à l'adversaire de réduire la marque pour être à égalité avec le MCA. Et pour cela, le coach ne veut pas que ses joueurs prennent la gros-

se tête, car il reste beaucoup à faire pour atteindre les sommets. D'ailleurs, il ajoute à ce sujet : "C'est vrai, on est qualifié et c'est bien, mais c'est un objectif intermédiaire qu'on vient d'atteindre. Une étape est fran- chie, mais la compétition n'est pas finie. On va passer à un autre tour qui sera encore difficile mais Inch'Allah, on va se serrer les coudes pour assurer." Dans les deux der- nières participations du Doyen en compétition internationale, le MCA est sorti du premier tour, mais il a su mettre fin à cette affaire qui allait devenir une habitude. Pour plu- sieurs, Mouassa apporte beaucoup à l'équipe et pour lui : "Pour réussir dans n'importe quelle compétition, il faudra y aller avec de l'ambition mais sans aucune prétention. Il faut le res- pect des adversaires. Il faut travailler avec sérieux et rigueur". Mouassa exige de ses capés encore plus de sérieux et de rigueur afin d'être au top du top à l'avenir.

«Jouer nos chances crânement sur tous les fronts» L'entraineur en chef estime que le Mouloudia d'Alger a tout pour réus- sir le pari, que ce soit en cham- pionnat, en coupe d'Afrique ou en coupe d'Algérie. Il faudra se serrer les coudes, ne pas se

prendre la tête et bosser durement. Il confirme tout cela par dire : "Bien sûr qu'on a du potentiel, mais il ne faut pas oublier aussi qu'en face de nous, il y aura des équipes qui vont tout faire pour sortir les griffes. Cela dit, on va jouer crânement nos chances avec la même détermination et dans n'importe quel registre. On fera tout pour rendre hommage à ce public qui est génial et c'est à cause de lui, qu'on est qualifié. Je remercie ses fans et je leur dis : Ensemble nous y arriverons Inch'Allah." Ce qui est sûr, c'est que samedi soir, le Mouloudia d'Alger a assuré et pour le coach : "Je dis bravo à toute l'équipe. On a cru très fort en nos chances et on a réussi ensemble. Une nouvelle étape nous attend. On va replonger dans le championnat. On a un RDV difficile contre l'ESS à bien négocier."

«Vendredi, il faudra se surpasser pour gagner» Maintenant, que la qualification au prochain tour de la coupe de la CAF est assurée, les Vert et Rouge replon- gent en championnat. Ils ont perdu leur place de leader, et ils devront la récupérer ce vendredi contre l'ESS qui a pris cette place en battant l'USMBA. Pour Mouassa, il n'y a pas de formule magique

pour la gagne, mais comme il dit :

"Pour réussir, il faut du travail conti- nu mêlé à l'humilité. Vendredi, ce sera dur, mais on jouera chez nous et on compte sur notre public pour nous booster afin de réussir de belles choses à l'avenir. Vendredi, il faudra se surpasser pour gagner. Inch'Allah, on aura récupéré nos blessés pour être au top du top face à l'Entente dans un choc où les deux équipes vont tout faire pour gagner, car les deux clubs misent sur une victoire pour être en tête." Donc, les Vert et Rouge n'ont pas le temps de savou- rer leur qualification, car pour que la fête soit complète, il faudra gagner vendredi et le faire avec l'art et la manière, histoire de confirmer à tout le monde que celui qui a l'étoffe du champion cette saison a pour nom le Mouloudia d'Alger. Mouassa est content et il est optimiste pour l'ave- nir. Il explique cela avant de clore son intervention : "Ce sera dur, mais on va devoir se montrer plus solide, plus solidaire, plus volontaire et bien déterminé. Si on parvient à assurer cela, on sera bien récompensé. Pour gagner les titres, il faudra des sacri- fices et je crois qu'on est prêt à les faire. On compte sur notre public pour nous soutenir, car avec lui, on peut tout faire". A. Z.

nous soutenir, car avec lui, on peut tout faire". A. Z. Tout en assurant que le

Tout en assurant que le coût du billet n'est pas fixé par le MCA

Ghrib : «Ils étaient 20 000, vendredi, j'en veux 80 000 !»

Tout le monde se demande comment les Chnaoua qui remplis- saient le 5-Juillet étaient 20 000 samedi soir. En plus, ce fut un match de coupe d'Afrique. Pour Ghrib, ce n'est pas un souci, car il est persuadé qu'ils seront plus nombreux contre l'ESS. Quand on parle de fans qui peuvent remplir le 5-Juillet, tout le monde pense bien sûr aux Chnaoua. Seulement, cette saison malgré que leur équipe est en bonne santé, les Chnaoua ne viennent pas nombreux. Est-ce un problème de cout du billet ou l'insé- curité puisque la police a quitté les stades ? Car, il faut le souligner, quand le MCA joue au 5-Juillet un

Séduit par Yaw Amor

Le directeur général du MCA n'a pas caché qu'il a été séduit par le talent du Ghanéen de Bechem, le numéro 11 Yaw Amor. Si les étrangers reviendront dans le championnat, personne ne sera surpris de voir Ghrib recruter cet attaquant, l'été prochain. Avant, Ghrib était séduit par le talent d'Ahmed Touré, mais il a constaté qu'il avait 28 ans, donc pas besoin de rêver à quoi que ce soit. Ensuite, il a été attiré par Yaw Amor, le numéro 11 de l'équipe de Bechem. Le joueur a su comment séduire par son talent le directeur général du Mouloudia d'Alger qui peut songer à le recruter si le règlement change et les étrangers pour- ront jouer dans le championnat algérien. D'ailleurs, plusieurs croient que pour l'été prochain, les Africains seront acceptés et si cela venait à arriver, Ghrib va directement repenser à ce Yaw Amor. Car, on apprend de source proche de la direction que Ghrib avait chargé Attalah, le secrétaire du club, de prendre les renseignements qu'il faut sur lui et comment le contacter au cas où le Doyen voudrait l'avoir. A. Z.

match international, minimum 60 000 fans présents, néanmoins, pour Ghrib, les fans seront beaucoup plus nombreux ce vendredi en déclarant : "Le cout du billet ce n'est pas nous qui le fixons. Tout le monde sait que le Mouloudia est SDF. Ils étaient 20 000 contre Bechem, vendredi, ils seront plus. Ils savent que leur équipe a besoin d'eux. Je veux 80 000 face à l'ESS." En tous les cas, tout le monde attend de voir ce qui empêche le fan mouloudéen de se présenter au 5-Juillet. On verra vendredi si Ghrib aura plus de 20 000 dans les gradins…

A. Z.

www.competition.dz CHITA Après 11 mois d’absence, vous revenez dans la compétition par la grande porte,
www.competition.dz
CHITA
Après 11 mois
d’absence, vous
revenez dans la
compétition par la
grande porte, que
ressentez-vous ?
De la joie et de
la détermination
afin de reprendre
toutes mes sensations. Je suis
aux anges car j’ai participé à
la qualification de mon équi-
pe au prochain tour. Je suis
content aussi car pour une
première depuis un long
moment, j’ai été bon. Je ne
dirais pas au top du top, mais
j’ai tenu tout de même mon rôle.
Je veillerai à être encore plus per-
formant à l’avenir.
Tout le monde parle de ce duo
d’enfer Chita - Mansouri et de
cette entente entre vous alors
que c’est votre 1er match
ensemble…
Mansouri
est
un
technicien

Lundi 20 février 2017

MCA

7

Mansouri est un technicien Lundi 20 février 2017 MCA 7 Mansouri-Chita un duo est né PAR

Mansouri-Chita

un duo est né

PAR AMINA Z.

Face à Bechem samedi soir, tout le monde a pu constater la bonne entente et la technicité de ces deux jeunes joueurs. Il s’agit de Mansouri et de Chita qui ont attiré les projecteurs sur eux ce soir-là. Si Chita a pu déjà convaincre les Chnaoua, Mansouri l’a fait samedi. Tout le monde croit dur comme fer que ces deux-là vont faire par- ler d’eux encore et encore. Samedi soir, Mouassa a joué la carte Chita. Ce dernier qui est resté 11 mois loin des ter- rains est revenu pour jouer 80 minutes. Il a tenu son rôle malgré le manque de compétition. Chita est bien décidé à

tout faire pour monter en puissance afin de reprendre sa place dans le onze mouloudéen. Il a joué pour la première fois à côté de Mansouri et les deux hommes n’ont pas trouvé de mal à s’imposer et montrer de belles qualités. D’ailleurs, le public les a poussés et motivés pour qu’ils se surpassent. Ce qui est sûr, c’est que tout le monde s’accorde à dire que ce duo fera sensation à l’avenir et ce n’est pas Ghrib et Mouassa qui vont dire le contraire. Les deux hommes étaient ravis de voir ces deux jeunes montrer à tout le monde que la jeunesse n’est pas un handicap pour rivaliser avec les expérimentés.

A. Z.

MANSOURI

«Djabou n’est plus à présenter, mais…»

Une qualification bien méritée, samedi soir, n’est-ce pas ?

C’est sûr. Après avoir réussi un bon résultat au Ghana, on était dans l’obligation de s’imposer chez nous afin d’assurer la qualification. On a joué pour gagner et on a réus- si à le faire. Ça n’a pas été facile, mais Hamdoulah, on a fait ce qu’il fallait.

Qu’avez-vous ressenti quand tout un stade scandait votre nom :

«Chebka ya Mansouri…» ?

J’avais la chair de poule. Mais, en même temps j’ai savouré le moment. Car, en jouant devant les Chnaoua, j’ai réalisé mon rêve. Je vais tout faire pour être tout le temps à la hauteur et assurer enco- re de belles choses avec mon équi- pe. Je suis bien décidé à faire le maximum pour que le Doyen gagne au moins un titre cette sai- son.

Que ressent un joueur qui a été soutenu par son équipe au point de lui donner l’occasion de marquer ?

C’est vraiment génial et je remer- cie tous les camarades pour cela. Ce but va me libérer et me per- mettre d’être encore plus fort à l’avenir. Je suis vraiment content.

Cela dit, il faut savoir qu’on a un groupe solide et solidaire et je pense que c’est l’un des ingrédients importants pour avancer sur la bonne voie.

Vendredi, le Doyen affronte l’Aigle noir au 5-Juillet et les Chnaoua seront là pour vous booster…

Inch’Allah, on va bien préparer cette rencontre pour bien la négo- cier. On veut reprendre notre place de leader et pour ce faire, il faut battre l’Entente. Ça ne sera pas faci- le, mais avec la conviction, la déter- mination et la rage de vaincre qui se trouve en chacun de nous, on saura comment faire pour gagner le match chez nous. Pour que notre joie soit complète, il faut battre l’ESS.

Vendredi, on verra sur le terrain deux joueurs avec le même style de jeu, à savoir vous et Djabou…

Je suis concentré sur mon équipe et je n’ai rien à dire sur Djabou qui reste un grand joueur. Il n’est plus à présenter, mais vendredi, on jouera chez nous et devant notre public. On va tout faire pour assu- rer un très bon résultat.

A. Z.

GHRIB

«On a 20 joueurs qui sont tous très forts»

Pour Ghrib, il ne faut pas jeter de fleurs seulement à Chita et Mansouri mais à tout le groupe car le MCA compte un effectif riche capable de réali- ser de très belles choses à l’avenir en déclarant :

«Hamdoulah, on est qualifié pour le pro- chain tour. On va devoir oublier cette qualification pour se concentrer sur la pro- chaine journée de championnat. Maintenant, qu’on est qualifié, on doit reprendre notre place de leader et il faudra le faire vendredi contre l’ESS. Pour ce qui est de Chita et Mansouri, ce sont deux jeunes talen- tueux qui ont tout l’avenir devant eux. Ils ont assuré et il faut savoir qu’au Mouloudia, on a 20 joueurs qui sont très forts et qui vont le démontrer à chaque fois Inch’Allah.»

MOUASSA «Ils sont l’avenir du MCA»

Interrogé sur le duo d’enfer qu’il a aligné contre Bechem, Mouassa dira : «C’est eux l’avenir du MCA comme CEO et les autres jeunes qui doivent continuer à travailler pour être encore meilleurs. Chita n’a pas joué pendant trop longtemps à cause de sa blessure et il revient et assure dans son poste. Mansouri est un jeune bourré de qualités qui va progresser davantage.»

«Maintenant, je veux m’imposer»

comme moi. C’est pour cela que tout le monde a eu l’impression qu’on a joué ensemble depuis des lustres. Cela dit, il faudra conti- nuer à bosser durement afin d’être à la hauteur des attentes et deve- nir, comme tout le monde le sou- haite, un duo d’enfer qui fera fureur. Ce qui est sûr, je suis très motivé et bien décidé à faire le nécessaire pour retrouver ma place dans l’équipe type.

Vendredi, le MCA jouera en championnat contre l’ESS. Un rendez-vous qu’il faut gagner pour reprendre la place de leader, en êtes-vous conscients ?

Absolument ! On sait que ça sera difficile car l’adversaire a pris la première place et viendra avec la ferme intention de nous acculer chez nous. A nous d’être à la hau- teur et proposer un match d’hommes pour gagner et retrou- ver notre place. A. Z.

Biskri : «Mansouri est la nouvelle perle du MCA»

Le Mouloudia d'Alger a réussi son retour en coupe d'Afrique. Mustapha Biskri, son ancien entraîneur, livre son avis sur la prestation du Doyen face aux Ghanéens du Bechem et s'attarde un peu sur l'ascen- sion du jeune Mansouri.

Le MCA s'est qualifié au prochain tour de coupe de la CAF, vous a-t-il convaincu ?

Le score est logique au vu des nombreuses occasions de scorer du Mouloudia. 4-1, c'est largement mérité. Les joueurs ont affiché une énorme volonté et une grande présence dans les duels. Ils ont eu une bonne organisation, tout le monde faisait son boulot à la perte du ballon, les individualités et le collectif se sont bien exprimés aussi. Le MCA a maîtrisé son sujet, cela lui a permis de gagner le match avec panache. C'est de bon augure pour la suite. Si les Mouloudéens poursuivent avec le même état d'esprit, cela va leur donner des

ailes en championnat. Mais quitte à me répéter, le point le plus positif a été cette volonté de bien faire du Mouloudia. Après, marquer 4 buts dans une telle compétition, c'est pas mal.

Jusqu'où peut aller ce Mouloudia ?

c'est pas mal. Jusqu'où peut aller ce Mouloudia ? Il a déjà toutes les chances d'ac-

Il a déjà toutes les chances d'ac- céder aux phases des poules de la Coupe de la CAF, parce que ce qu'il a montré samedi dernier est vraiment de bon augure. Avec cet engagement, cette volonté de bien faire, avec du jeu aussi, le MCA est bien parti pour être sacré sur le plan national mais aussi continental. Il fau- dra cependant négocier match par match.

Pour les Chnaoua, la grande satisfaction a été la prestation du jeune Mansouri, peut- on dire que le MCA tient en lui son nouveau petit patron ?

Les gens découvrent aujourd'hui ce joueur, une vraie petite perle. Personnellement, je l'ai

vu plusieurs fois à l'œuvre sur le petit écran, quand il portait le maillot du Paradou. Il éta- lait les qualités d'un bon joueur. C'est bien qu'il évolue dans un grand club comme le Mouloudia, cela va lui permettre de s'épa- nouir et d'acquérir plus de confiance. C'est un jeune qui a des qualités indéniables, il faut qu'il continue de travailler pour atteindre son objectif, à savoir se faire une place en équipe nationale. Je lui souhaite bon courage !

Il est si culotté qu'il n'hésite pas à prendre le jeu à son compte dans un club aussi grand

C'est parce que c'est un joueur qui manie bien le ballon, il a des qualités techniques qui lui permettent de jouer à l'aise, à la grande joie du public du Mouloudia qui aime le jeu fait de petites passes et de petits dribbles. Il parvient à se tirer d'affaire au milieu de deux ou trois joueurs, les fans du MCA aiment ce type de joueurs. Mansouri cadre avec l'état d'esprit du club.

Va-t-il régaler les Mouloudéens cette année ?

Il vient tout juste de commencer, il a tout le temps devant lui pour montrer son talent. Il doit encore régler quelques points avec ses coéquipiers pour définir le rôle qu'il jouera au service du collectif. En tous les cas, sa marge de progression est très importante, il sera sans doute plus intéressant à l'avenir.

Vendredi prochain, le MCA accueillera l'ESS dans un match qui promet beaucoup

C'est effectivement une belle affiche puisque les deux équipes sont au coude à coude en haut du tableau. Ce sont deux for- mations joueuses, avec des éléments expéri- mentés, les deux clubs prétendent au titre, ça peut être très intéressant. Ce sera un match bien pimenté, surtout au stade olympique. Je souhaite que le Mouloudia continue sur sa lancée et enchaîne les bonnes performances en championnat.

H. D.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017 MCA

8

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 MCA 8 Repos aujourd'hui Après un décrassage hier matin, les joueurs

Repos

aujourd'hui

Après un décrassage hier matin, les joueurs du Mouloudia d'Alger bénéficieront d'un jour de repos aujourd'hui avant de s'attaquer aux choses sérieuses.

Reprise

demain

après-midi

Les Vert et Rouge reprendront le chemin des entrainements demain pour attaquer la préparation de la prochaine journée. Auréolés par le 4-1 enregistré face à Bechem, le Doyen doit canaliser sa concen- tration sur la prochai- ne journée qui verra le MCA affronter l'ESS dans un match qui décidera du premier au classement. La reprise est prévue à partir de 16h. Le coach sait que les joueurs vont rentrer chez eux et il a décidé pour cela de fixer la reprise dans l'après- midi.

Séance de

récupération

pour hier

Afin d'assurer une bonne récupération, le coach Mouassa a programmé dans la matinée d'hier une séance de sauna, massage et bassin au menu. Les joueurs qui ont joué le match contre Bechem ont pu décompresser et récupérer pour reve- nir à la reprise mardi prêts à relever le défi de cette fin de semaine.

Les

remplaçants

plus Gourmi

et Demou

se sont

entraînés

avec

Meguelati

Pour ce qui est des remplaçants face à Bechem qui n'ont pas joué, plus Gourmi et Demou, ils se sont entrainés normale- ment avec l'entrai- neur adjoint Meguelati. Ils bénéfi- cieront eux aussi d'un jour de repos afin de rentrer chez eux pour passer quelques temps avec les leurs et cela avant d'atta- quer la préparation de la rencontre de ven- dredi contre l'Aigle noir.

Les gardiens

ont bossé

avec Tifour

Pour ce qui est de Chaal et Boussouf, ces derniers ont tra- vaillé avec l'entrai- neur des gardiens Tifour qui leur a concocté un program- me spécifique afin de les remettre à leur meilleur niveau au cas où ils seraient appelés à être utili- sés à l'avenir.

Il a poussé Bechem à commettre 2 penalties

Karaoui l’homme

À TOUT FAIRE

PAR AMINA Z.

Samedi soir au 5- Juillet, quand Bechem a réduit le score pour devenir à égalité avec le Doyen, le doute a pris place, mais pas chez les Vert et Rouge qui y ont cru jusqu’au bout. Amir Karaoui a tout fait et cela même s’il n’est pas arrière gauche, mais il a tout de même aidé son équipe en

assurant deux penalties. Le milieu de terrain du MCA, Amir Karaoui a pris le poste d’arrière gauche. Comme Boudebouda est blessé, et comme Azzi a déclaré forfait, alors Mouassa se devait de trouver la bonne formule. Alors il a demandé à Karaoui de passer à gauche pour permettre à Mebarakou de faire la paire avec Bouhenna. Alors que Chita a

été aligné au milieu. Amir Karaoui s’est surpassé pour être un bon atout pour l’équipe. Il a pu assurer étant donné que dans les deux penalties sifflés, il était der- rière. Il a poussé les Ghanéens à commettre la faute irréparable, ce qui a permis au MCA de reprendre le dessus et vali- der son billet pour le pro- chain tour. Samedi soir, que

ce soit Karaoui où ses camarades, ils ont montré que quand il s’agit de défendre
ce soit Karaoui où ses
camarades, ils ont
montré que quand il
s’agit de défendre
les couleurs algé-
riennes, ils le font
avec les tripes.
A. Z.
Seguer
confirme
son retour
en force
Bechem
touché
par la
foudre
«Hachoud»
Il a été relégué
sur le banc
pendant un
moment et le
coach
Mouassa a fait
appel à lui face à
Bechem au match aller et
c’est lui qui avait marqué le
but au Ghana considéré par
Mouassa comme «le but de la
qualification». Samedi soir, lors
du match retour, il a récidivé et
c’est lui qui a libéré les siens
dès la première minute du
match. Seguer revient en force
et depuis quelques matches, il
marque, cela ne peut être que
bénéfique pour une équipe qui
Azzi souffre
de la cheville
A. Z.
Samedi soir, le Mouloudia d’Alger
a validé son billet pour le tour sui-
vant. Mais, tout le monde gardera
dans les mémoires ce joli but de
Hachoud qui des 35m et inscrit le
second but de son équipe. Certains
nostalgiques se sont rappelés
Coulibaly qui avait fait ce même
coup à Zemmamouche. D’autres ont
décrit ce but comme étant une
foudre qui a touché les Ghanéens,
alors qu’il y a aussi des fans qui
pensent qu’une bombe a éclaté dans
les bois de Bechem samedi soir au
5-Juillet. Abderrahmane Hachoud
revient en force et montre à tout le
monde que le sniper est toujours
là au service de son équipe de tou-
jours.
a besoin de buteur pour croire
à un avenir bien meilleur.
A. Z.

Il a déclaré forfait lors de l'échauffement suite à un problème au niveau du tendon de la cheville droite. Une blessure qu'Azzi traine depuis un bon moment et donc, il est fort probable qu'il ne sera pas concerné par le match de vendredi contre les Sétifiens. Ce sera sans le moindre doute la paire Mebarakou-Bouhenna qui va assurer dans l'axe contre l'Aigle noir.

Mouassa a demandé au staff médical de tout faire pour récupérer Boudebouda

Souffrant des ischio-jambiers, l'arrière gauche du MCA, Brahim Boudebouda a raté le match retour comme c'était le cas au Ghana lors du match aller contre Bechem. Le joueur n'est pas encore sorti d'affaire, mais Mouassa a demandé au staff médical de tout faire pour le remettre sur pied très vite afin qu'il soit opérationnel pour la rencontre de vendredi contre l'Entente de Sétif au 5-Juillet.

Titulaire contre Bechem samedi soir

BOUHENNA

a tenu son rôle

Il a joué à côté de Azzi lors du match aller et a tenu son rôle. Le coach l’a mis lors du match retour samedi dernier avec Mebarakou et là encore, il assure. Pourtant, il n’a pas été utilisé beaucoup cette saison, mais il montre que sa place n’est pas sur le banc. Face à Bechem, l’axe central du MCA a assuré. Bouhenna qui avait joué le match aller au Ghana à côté de Azzi puisque Mebarakou a été aligné sur le côté gauche, a été reconduit samedi soir face aux Ghanéens mais cette fois-ci, il a tenu la charnière cen- trale mouloudéenne avec Mebarakou. Il s’est surpassé et a montré de belles

choses. Il a affirmé qu’il a large- ment le droit d’être titulaire au Mouloudia d’Alger. Ce qui est sûr, c’est que Bouhenna n’a pas chômé. Il a pris son mal en patience et il a tra- vaillé sans relâche attendant l’occa- sion pour s’illustrer. Dans la soirée de samedi, tout le monde craignait que le manque de compétition allait lui faire défaut, mais pas du tout, Bouhenna a su gérer son match et avec le temps, il est persuadé qu’il retrouvera toutes ses qualités pour avancer sur le bon chemin.

«Vendredi, on reprendra notre 1 re place»

«Le plus important c’est d’avoir assuré la qualification. On se devait de le faire pour nous et pour notre public qui mérite tous les sacrifices. Maintenant, que la qualification est assurée, on va se concentrer sur la suite du parcours. Vendredi, on reprendra notre 1re place. On est gonflés à bloc et on va tout faire pour assurer contre l’Entente. Ce que je peux assurer c’est que vendredi, on reprendra notre 1re place et cela à n’importe quel prix. On compte sur l’appui de notre public afin de nous booster pour être à la hauteur des attentes.»

CHAOUCHI «Cette qualification est pour tous les Chnaoua» Le gardien de but du MCA, Faouzi
CHAOUCHI
«Cette qualification est
pour tous les Chnaoua»
Le gardien de but du MCA, Faouzi
Chaouchi a encaissé un but face à
Bechem au 5-Juillet qui n'était pas de
sa faute. Il a tenu son rôle comme il se
doit et a poussé ses équipiers quand il
fallait le faire. Il les a secoués dans les
moments forts de Bechem afin qu'ils ne
ratent pas la qualification. Et au final,
le MCA se qualifie au prochain tour.
Chaouchi dira à ce sujet : " On est
content et fier. On est ravi d'avoir
représenté l'Algérie comme il se doit.
Cette qualification est pour tous les
Chnaoua. Notre public nous a poussés
et on a su comment faire. On va atta-
quer la préparation de la prochaine
journée et on fera tout vendredi afin de
récupérer notre fauteuil. Mais, on
compte sur l'appui de notre public afin
d'arriver à cette belle fin."

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

20 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

9

20 février 2017 20 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 9 Le derby retransmis en direct sur

Le derby retransmis en direct sur Canal Algérie et TV tamazight

Le derby retransmis en direct sur Canal Algérie et TV tamazight
Le derby retransmis en direct sur Canal Algérie et TV tamazight

Le derby opposant l'USMA au CRB sera retransmis en direct sur les deux chaînes satellitaires Canal Algérie et TV tamazight. Ce qui per- mettra aux supporters des deux équipes qui ne pourront pas se déplacer au stade 5-Juillet de suivre les débats de la rencontre à partir de leur petit écran.

les débats de la rencontre à partir de leur petit écran. Haddad booste ses troupes L'ultime

Haddad booste ses troupes

L'ultime séance d'entraînement qui s'est effec- tuée hier matin a été marquée par la présence du président du club Rebouh Haddad. Il a eu une discussion avec les membres du staff technique ainsi que les joueurs et a motivé tout le monde

pour remporter le derby face au CRB. Les coéquipiers de Meftah

doivent donc être au niveau des attentes de leur président.

A. S.

18h
18h
LES ROUGE ET NOIR DÉCIMÉS MAIS DÉTERMINÉS
LES ROUGE ET NOIR DÉCIMÉS
MAIS DÉTERMINÉS

La formation usmiste sera appelée à affronter aujourd'hui, à partir de 18h, son homologue du CRB dans un derby algérois qui s'annonce palpitant, laissant ainsi prédire des débats intéressants et riches en couleurs.

PAR ANIS S.

Les Rouge et Noir de l'USMA traversent une mauvaise passe en cham- pionnat. Depuis l'entame de la phase retour, ils ne sont pas parvenus à réali- ser la moindre victoire. Sur les trois matchs qu'ils ont disputés après leur retour de la "longue " trêve hivernale, ils n'ont arraché que deux points, ce qui semble très insuffisant pour une équipe qui prétend jouer le titre cette saison. Pour se relancer, les hommes de Paul Put doivent battre aujourd'hui leurs homologues belouizdadis, surtout quand on sait qu'une victoire dans un

derby algérois sera très importante sur le plan psychologique et va sans nul les motiver davantage avant de se déplacer vendredi à Médéa pour aller défier la formation locale de l'OM. Seulement, la mission des Usmistes s'annonce ardue pour la simple raison qu'ils auront en face un adversaire qui carbure bien en championnat. La bande à Badou Zaki enchaîne les belles performances et reste sur un exploit réalisé à Oran face au MCO. Les coéquipiers du capitaine Zemmamouche doivent donc prendre le match très au sérieux et se donner à fond pour espérer arracher la victoire. Mais ce qui est sûr, les derbys se jouent

sur de petits détails et le mieux concen- tré aura le dernier mot, tout en espérant que le spectacle soit prometteur.

Casse-tête pour Put C'est avec une équipe amoindrie que la formation de Soustara donnera la réplique aujourd'hui au CRB. Plusieurs pièces maîtresses seront contraintes de faire l'impasse sur cet important rendez- vous, en l'occurrence Mohamed Benyahia, suspendu, Kaddour Beldjilali, Mohamed Benkhemassa, Amir Sayoud et Ziri Hammar, toujours convalescents. Des absences qui demeurent un véri- table casse-tête pour l'entraîneur en chef Paul Put vu le grand poids de ces élé- ments sur son dispositif tactique. Le technicien belge devra donc trouver les solutions pour pallier les différentes défections, tout en espérant que cela ne va pas influer sur la prestation de l'équi- pe qui est dans l'obligation de gagner

aujourd'hui pour provoquer le déclic tant attendu et mettre ainsi fin à la série de mauvais résultats.

Les attaquants appelés à se réveiller L'attaque usmiste demeure le maillon faible de l'équipe et malgré les plusieurs solutions qu'a essayé le coach Put, elle n'arrive toujours pas à cracher le feu. Lors des quatre derniers matchs du championnat, les attaquants ne sont par- venus à marquer le moindre but. Une situation alarmante mais qui suscite sur- tout de l'inquiétude dans la mesure où le compartiment offensif de l'USMA est bien garni avec la présence de bons atta- quants. Les Benkablia, Darfalou, Meziane ou encore Andria sont appelés à se réveiller à l'occasion du derby d'au- jourd'hui car pour gagner, il faut absolu- ment marquer.

A. S.

La réserve veut se hisser vers la place du dauphin

Le match qui oppo- sera la réserve de l'USMA à son homo- logue du CRB aura lieu au stade Omar- Hamadi de Bologhine à partir de 13h. Les proté- gés de Mustapha Aksouh disputeront un important match et ne veulent pas rater l'opportunité de jouer à la mai- son pour arracher les trois points qui vont leur permettre de s'installer à la place du dauphin et mettre plus de presse sur l'actuel leader, l'ESS en l'oc- currence.

MEFTAH ET GUESSAN

RÉTABLIS

Sayoud devra encore patienter

Bien qu'il soit totalement rétabli de sa blessure au genou, Amir Sayoud n'a pas été en fin de compte retenu pour le derby d'aujourd'hui qui opposera son équipe au CRB. C'était d'ailleurs très prévisible dans la mesure où le meneur de jeu usmiste accuse un retard flagrant sur le volet physique après être resté loin des terrains pour une longue durée. Si tout marche comme prévu, c'est à l'occasion de la prochaine ren- contre du championnat qui mettra aux prises l'USMA avec l'O Médéa, prévue samedi, que Sayoud effectue- ra son come-back.

prévue samedi, que Sayoud effectue- ra son come-back. Comme rapporté par nos soins, Rabie Meftah et
prévue samedi, que Sayoud effectue- ra son come-back. Comme rapporté par nos soins, Rabie Meftah et

Comme rapporté par nos soins, Rabie Meftah et Ghislain Guessan étaient incer- tains pour le derby face au CRB pour dif- férentes blessures. Finalement, et grâce aux efforts des membres du staff médical du club algérois, les deux joueurs sont rétablis et ont été convoqués dans la liste des 18 joueurs concernés par l'important rendez-vous d'aujourd'hui, au grand bonheur de leur entraîneur Paul Put. Mais reste à savoir s'il va les aligner parmi le onze de départ où bien ils vont se contenter d'encoura- ger leurs coéquipiers à partir du banc des remplaçants.

Les 18 convoqués

Zemmamouche, Berrefane, Selmane, Chafaï, Abdellaoui, Meftah, Benmoussa, Zeghdane, Benguit, Koudri, Bellahcène, Bourenane, Bengrina, Andria, Meziane, Benkablia, Darfalou, Guessan

Revoilà Abdellaoui !

Comme il fallait s'y attendre, Ayoub Abdellaoui a été retenu pour la ren- contre d'aujourd'hui. Ecarté face au MOB pour des raisons disciplinaires, le jeune défenseur a été blanchi par son entraîneur et revient donc à de meilleurs sentiments. A noter qu'Abdellaoui sera d'entrée aujourd'hui où il sera associé à Farouk Chafaï pour constituer la charnière centrale.

à Farouk Chafaï pour constituer la charnière centrale. Yaïche saute Le jeune attaquant Ilyès Yaïche n'a

Yaïche saute

Le jeune attaquant Ilyès Yaïche n'a pas été rete- nu pour le derby et ce, pour des raisons pure- ment techniques. Il jouera cet après midi avec l'équipe réserve.

A. S.

La mise en vente des tickets à 10h

C'est ce matin que la mise en vente des tickets du derby oppo- sant l'USMA au CRB aura lieu. Les supporters des deux équipes qui veulent s'of- frir le billet d'ac- cès doivent se rapprocher des guichets du stade 5-Juillet à partir de 10h.

Ouverture

des portes

à 15h

L'ouverture des portes du stade 5- Juillet est prévue à partir de 15h. Il est utile de signa- ler que les sup- porters désireux accrocher des banderoles devront se pré- senter au stade à partir de 13h.

Les

abonnés

peuvent

accéder au

stade par

toutes les

portes

Les supporters usmistes qui détiennent les cartes d'abonne- ment de la saison 2016/2017 peu- vent accéder au stade de toutes les portes du stade 5-Juillet.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017 LIGUE 1 MOBILIS

10

20 e JOURNÉE

KOUDRI 18h
KOUDRI
18h

«HAMIA NOUS IMPORTE PEU»

Hamza Koudri sera reconduit dans l'entrejeu à l'occasion du derby algérois d'aujourd'hui qui mettra aux prises son équipe avec le CRB. Il affirme que lui et ses coéquipiers sont déterminés plus que jamais à remporter le match car ils sont conscients que seule la victoire va leur permettre de se relancer après un début de la phase retour très compliqué, en dépit de la difficulté de la mission face à un adversaire qui traverse une très bonne passe en championnat. Koudri affirme également que le nouveau baroudeur du Chabab Amine Hamia ne leur fait pas peur et qu'ils vont aborder le match avec la ferme intention de s'adjuger les précieux trois points.

Entretien réalisé par

ANIS S

Comment se présente pour vous le derby face au CRB ?

Comme tous les matchs du cham- pionnat, il s'annonce difficile pour nous. On aura en face un adversaire qui carbure bien et qui est comprend de très bons joueurs, on doit donc le prendre très au sérieux pour gagner. Après quatre matchs de disette, je crois que le moment est arrivé afin de renouer avec la victoire. On est conscients de la responsabilité qui nous attend et on fera notre possible pour s'adjuger les précieux trois points. Comme vous le savez, les derbys se jouent sur de petits détails et je crois que le mieux concentré aura le dernier mot.

Vous êtes plus que jamais déterminés à gagner, n'est-ce pas ?

Bien évidemment. Nous nous sommes réunis entre nous les joueurs, et nous nous sommes donné le mot pour gagner aujourd'hui. Dans ce genre de matchs, c'est la comba- tivité et le bon état d'esprit des joueurs qui font souvent la différence. C'est avec un état d'esprit conquérant qu'on va affronter le Chabab et on se donnera à fond pour arracher la victoire.

Vous serez une nouvelle fois privés de plusieurs

joueurs, croyez-vous que les absences risquent d'influer sur la prestation de l'équipe ?

C'est toujours difficile lorsqu'on est privés des services de quelques joueurs, mais on n'y peut rien. L'US- MA renferme un effectif étoffé et je crois que notre entraîneur va trouver les solutions pour pallier les différentes défec- tions.

et je souhaite récupérer tous les bles- sés le plus vite possible car on aura besoin de tous les joueurs en prévi- sion des prochains importants ren- dez-vous.

Le compartiment offensif demeure le maillon faible de l'équipe avec zéro but marqué depuis l'entame de la phase retour, comment expliquez-vous cette situation ?

C'est juste un passage à vide. Comme vous le savez, notre compar- timent offensif est bien garni avec la présence de bons attaquants qui doi- vent juste être plus concentrés pour renouer avec les filets. J'espère qu'ils puissent débloquer la situation à l'oc- casion du derby d'aujourd'hui.

Le nouveau baroudeur du Chabab Hamia sera l'élément à surveiller lors du match d'aujourd'hui, qu'en pensez-vous ?

Franchement, ni Hamia ni un autre joueur ne nous importe. Le plus important est de gagner. La force du CRB ne se résume pas à un ou deux éléments, mais c'est plutôt tout un groupe. On ne doit pas donc laisser des espaces à notre adversaire et on fera de notre mieux pour contrer toutes ses attaques.

Qu'avez-vous à dire aux supporters…

Je convie nos supporters à venir en force. Certes, on traverse une mauvaise passe, mais c'est dans ces moments difficiles qu'on a besoin d'eux. Leur soutien nous motive davantage afin de remettre le train sur les bons rails.

A. S.

Justement, croyez-vous que la cascade des blessures est due à une mauvaise préparation d'intersaison ?
Justement,
croyez-vous
que la cascade
des blessures est
due à une mauvaise
préparation
d'intersaison ?

Non, je n'y pense pas. Les blessures font partie de la vie d'un footballeur

LDC : ce sera USMA-RC Kadiogo

Comme prévu, c'est hier après-midi que le match retour du premier tour préliminaire de la Ligue des champions africaine opposant le club burkinabé le Rail Club Kadiogo à son homologue congolais Diables Noirs. Le match s'est soldé sur le score d'un but à zéro en faveur des Congolais. Malgré la défaite, les Burkinabés ont validé le billet qualificatif pour le 2e tour préliminaire de la compétition après avoir pris une très bonne option lors du match aller en s'imposant sur un score sans appel de trois buts à zéro. Ainsi donc, l'USMA connaît désormais son premier adversaire dans la prestigieuse compétition continentale, dans laquelle elle entrera en lice à partir du mois prochain. Il faut dire que les Rouge et Noir de l'USMA auront en face un adversaire coriace et devront donc le prendre très au sérieux pour espérer se qualifier pour le prochain tour de la Ligue des champions africaine. Une compétition

dans laquelle les Usmistes ambitionnent d'aller le plus loin possible et pourquoi pas, faire mieux que l'année 2015 en remportant le trophée africain à la fin du par- cours.

en remportant le trophée africain à la fin du par- cours. Le match aller les 10,

Le match aller les 10, 11 ou 12 mars, le retour les 17, 18 ou 19 Pour rappel, le match aller qui mettra aux prises l'USMA au RC Kadiogo est prévu les 10, 11 ou 12 mars prochain et aura lieu au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Tandis que le match retour est prévu les 17, 18 ou 19 mars prochain au Burkina Faso. Les protégés de Paul Put doivent donc cartonner lors du match aller qui se jouera à Alger en inscrivant le maximum de buts et franchir ainsi un grand pas vers la qualification pour le prochain tour de la Ligue des champions africaine.

A. S.

YAHIA-CHÉRIF

«J'espère

retrouver mon

efficacité»

Sid-Ali Yahia-Chérif retrouve sa forme. Il monte en puissance depuis le début de la phase retour. Dans cette interview qu'il nous a accordée hier, il nous explique ce qui le rend plus fort et annonce ses ambitions.

Entretien réalisé par

SOFIANE BOULAOUCHE

Qu'est-ce qui vous permet d'être aussi performant actuellement ?

Je pense que ma forme et mes perfor- mances reflètent celles du groupe. Quand l'équipe va bien, c'est chacun de nous qui ira bien, et c'est mon cas en particulier actuelle- ment. Il ne faut pas oublier que nous avons souffert lors de la phase aller. Nous jouions sous pression et même avec la peur au ventre, donc il nous était difficile d'être per- formants. Nous n'avions récolté que 12 points tout au long de la phase aller, mais en trois matchs aen cette phase retour nous en avons 7 déjà, ce qui veut tout dire. Ceci est également le fruit de beaucoup d'efforts, j'avoue que nous avons fait un énorme tra- vail lors de la trêve hivernale qui nous per- met de devenir ce que nous sommes aujour- d'hui, ce n'est toutefois pas terminé, nous devons progresser davantage.

Depuis que Hamia est là, tout le monde

pense que c'est ce que qui vous rend plus

à l'aise dans le jeu. Que pouvez-vous dire

à ce sujet ?

Personne ne peut nier le plus que les nou- velles recrues ont pu apporter à l'équipe telles qu'Hamia, Aribi, Heriat et Lamhène. Cela fait qu'il y ait plus de concurrence dans le groupe, je pense que c'est ce qui fait que je sois, à l'instar d'autres joueurs, plus perfor- mant, ce qui est tout à fait normal.

Vous jouez bien, mais vous ne marquez pas. Vous devrez vous en vouloir d'avoir fait beaucoup de ratages lors des précédentes rencontres, n'est-ce pas ?

Oui, je m'en veux, je l'avoue, j'aurais aimé marquer des buts. J'ai surtout fait beaucoup de ratages contre le MOB, idem face au MCO, j'espère que les choses iront mieux lors des prochaines occasions.

Vous visez sans doute à vous rattraper contre l'USMA, n'est-ce pas ?

Oui, j'espère retrouver mon efficacité contre l'USMA et rester aussi performant le plus longtemps possible. Je profiterai de cette rencontre pour annoncer que je suis de retour. Sinon, le plus important est que le CRB gagne, mon objectif personnel ne sera que secondaire. Je jouerai d'abord pour l'équipe.

S. B.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

20 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

11

20 février 2017 20 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 11 18h  Aïch et Niati non
18h  Aïch et Niati non retenus
18h
Aïch et
Niati non
retenus

Laâkroum, l'homme providentiel des derbys

Laâkroum, l'homme providentiel des derbys Un des joueurs belouizdadis qui seront attendus le plus aujourd'hui

Un des joueurs belouizdadis qui seront attendus le plus aujourd'hui n'est autre que l'attaquant Sid-Ali Laâkroum. Il est le joueur qui a rendu l'espoir au Chabab lors de la phase aller. Alors que son équipe se portait très mal, l'attaquant Sid-Ali Laâkroum a su faire le nécessaire, notamment lors des derbys contre le Mouloudia, l'USMH et le NAHD pour que lui-même et ses coéquipiers puissent arracher de précieux points. Lors de ces trois rencontres, il a ins- crit deux buts et délivrer des balles de but. Ajouter à cela un rendement à la hauteur qui a porté son équipe. Les supporters belouizdadis n'ont pas oublié cet épisode et le mérite qu'a ce joueur par rapport au retour qu'ait pu faire le Chabab lors de la phase aller. Ils tiennent donc à le revoir lui qu'ils considèrent comme étant l'homme providentiel des der- bys. Ils ont confiance en lui et sont même certains qu'il a la capacité de frapper encore mais cette fois-ci contre l'USMA, lui qui ne joue plus lors de la phase retour pour les rai- sons que tout le monde connaît, il est soutenu en ces moments diffi- ciles, sur le plan personnel, qu'il tra- verse par tous les amoureux du Chabab qui veulent avoir le plaisir de le voir célébrer un but contre les

usmistes.

S. B.

Ayant raté la grande partie de la prépara- tion du derby, Badou Zaki a préféré ne pas convoqué le défenseur Rabah Aïch et le milieu de terrain Belkacem Niati. Rappelons que les deux joueurs ne sont pas en forme.

Les

même

20

convo-

qués

Tel que nous l'avions men- tionné dans notre édition d'hier, le staff technique a fait appel aux mêmes 20 joueurs que la précédente rencontre. Ils effectueront tous le dépla- cement au stade et avant le coup d'envoi, le coach n'en gardera que 18 joueurs.

BADOU ZAKI

NOUS VOULONS BATTRE L'USMA”

Entretien réalisé par

SOFIANE BOULAOUCHE

Accosté par nos soins hier à l'issue de la séance d'entraînement, l'entraîneur Badou Zaki nous a donné son point de vue sur le derby d'aujourd'hui et évoque les condi- tions dans lesquelles s'est déroulée la prépa- ration de ce rendez-vous. Le coach évoque également les objectifs du club et son avis n'est pas le même que celui du président Hadj Mohamed qui a affirmé à Compétition, dans son édition de vendredi passé, que le CRB jouera le podium. Entretien.

Comment s'est déroulée la préparation du derby ?

Nous nous sommes préparés normale- ment. Pour nous, cette rencontre est comme toutes les autres. Nous portons la même considération à tous nos adversaires, nous ne faisons pas de différence. Le match ne sera pas facile pour les deux équipes et en ce qui nous concerne, nous sommes tenus de garder ce rythme d'ascendance. Nous aurons le devoir de confirmer que l'équipe va réellement bien et nous saisirons cette opportunité d'affronter un grand club qui possède tous les moyens logistiques et humains. Nous voulons donc battre l'USMA et avoir les trois points. Notre mis- sion sera tout de même difficile, mais pas impossible.

Depuis quelques jours, le président Hadj Mohamed a déclaré (ndlr : une déclaration faites à Compétition) que le CRB vise le podium. En tant qu'entraîneur, pensez-vous que ça sera possible ?

Je pense qu'il ne faut qu'un seul chauffeur pour conduire un bus ! C'est lui qui sait quoi faire si la route est pleine de virages ou d'obstacles. Donc, en ce qui me concerne, je respecte l'avis du président qui reste une ambition possible…

Est-ce que vous pensez que c'est possible ?

Ecoutez, dans la situation dans laquelle on se trouve, nous sommes dans l'obligation de gérer nos matchs un par un. Nous étions si mauvais lors de la première partie de la saison qu'il nous a fallu effectuer un travail énorme pour corriger les faiblesses de cette équipe, et notre premier objectif était que le CRB puisse vite retrouver les bons résultats. Désormais, il nous faut encore faire en sorte que notre public retrouve confiance mais également nos joueurs. Je peux dire que nous avons pu atteindre une bonne partie de nos objectifs. Lors de la seconde moitié de la saison, il nous fallait un bon recrute- ment pour que notre effectif retrouve son équilibre, chose qui nous faisait défaut avant. Les choses commencent donc tout juste de s'améliorer et nous ne sommes qu'à nos tout premiers pas et même nous fran- chissons des pas important vers le progrès. Nous commençons tout juste de voir le bout du tunnel, donc il ne faut pas brûler les étapes et viser le ciel, cela serait inaccep- table. Il est permis de rêver, mais entre rêve et réalité il y a une grande différence. Je vous donne un simple exemple pour me faire comprendre plus ; si les clubs se trou- vant en haut du tableau auraient réalisé plus de victoires, serions-nous ici aujourd'hui ? Donc, il va falloir d'abord viser à nous sortir de la zone rouge et nous maintenir. Par contre, on pourra être plus ambitieux en

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. ESS

35

19

10

05

04

25

15

+10

2. MCA

34

18

10

04

04

19

12

+07

3. USMBA

33

20

10

03

07

25

20

+05

4. OM

29

19

08

05

06

23

21

+02

5. MCO

29

19

07

08

04

18

16

+02

6. USMA

28

18

08

04

06

23

15

+08

7. NAHD

28

19

08

04

07

24

19

+05

8. JSS

27

19

07

06

06

19

20

-01

9. USMH

26

20

06

08

06

12

16

-04

10. CRB

23

18

06

05

07

17

15

+02

11. CSC

21

20

05

06

09

22

24

-02

12. DRBT

20

19

05

05

09

21

25

-04

13. CAB

20

19

05

05

09

16

23

-07

14. RCR

17

18

06

05

07

18

22

-04

15. JSK

17

17

03

08

06

10

15

-05

16. MOB

13

18

02

07

09

14

28

-14

21 e JOURNÉE

RCR-MOB

CAB-NAHD

JSK-JSS

USMBA-CSC

MCA-ESS

CRB-DRBT

USMH-MCO

OM-USMA

coupe d'Algérie, ce qui est tout à fait normal d'autant plus que nous jouerons le quart de finale chez nous.

Hamia jouit d'une bonne forme et tout logiquement vous allez compter principalement sur lui en attaque, mais ne pensez-vous pas que cela se répercute négativement sur la forme ou la motivation de joueurs comme Aribi ou Laâkroum ?

Ce que je peux vous dire à ce sujet est que le football est avec le plus fort pour la simple raison que je dois forcément faire mon choix de onze joueurs parmi vingt possibles et en plus de ces onze je n'ai la possibilité d'utiliser que trois éléments remplaçants. Donc, l'espace de manœuvre est très réduit. Donc, en ce qui me concerne parmi tous les joueurs qui doivent jouer, je dois choi- sir la meilleure formule possible pour débuter une rencontre et elle pourrait comporter Hamia ou Aribi qui a bien joué contre la JSS contre qui nous avons fait un bon résultat. Par la suite, j'ai fait quelques changements qui ont été fructueux avec une excellente per- formance de Hamia contre le MOB qui est pour nous un luxe et pour moi-même en tant que coach cette situation est extra- ordinaire parce que tout simplement elle me permet de bien faire mon travail tout en donnant à chacun de mes joueurs ce qu'il mérite de façon à ce que son rendement soit optimal et de bien gérer également l'effectif. Pour terminer, je pense que le plus impor- tant c'est bel et bien le résultat et que tout le monde travaille pour ce même but, que ce soit les titulaires ou les remplaçants. S. B.

LES JOUEURS

DÉTERMINÉS À GAGNER

L'état d'esprit des joueurs du Chabab sera un facteur détermi-

nant aujourd'hui. Le point fort du

CRB lors de la phase retour est l'état d'esprit des joueurs qu'on

peut qualifier d'excellent. Badou Zaki a su faire d'eux des battants et

il lui aurait fallu seulement deux stages pour qu'il les métamorpho-

se. Le Chabab n'est plus ce qu'il était lors de la phase aller et tout

cela grâce à la confiance qui existe

au sein du groupe. Grâce à un tra- vail de fourmi, le staff technique a

réussi à éradiquer un grave problè- me dont souffrait l'équipe. Elle était

divisée, les joueurs s'entendaient mal mais ce n'est plus le cas. Tous

ces bons changements font que les joueurs aient une énorme motiva-

tion. Ils veulent tout rattraper et

vite. Le match de l'USMA aujour- d'hui sera une occasion de plus

pour voir que le CRB s'est méta- morphosé. Cela est perceptible à

l'entraînement, dans la façon avec laquelle les joueurs se côtoient et

avec laquelle ils abordent leur tra- vail. Il n'y a donc pas de doute, le Chabab devrait encore frapper aujourd'hui. C'est une certitude, puisque ceci ne sera que la consé- quence et l'enchaînement de rigueur, de travail et de détermina- tion d'autant plus que cela rimera

avec une envie énorme des hommes de Badou Zaki de rem- porter leur derby avec l'art et la manière.

Le coach devrait aligner le même onze D'après ce qui a été effectué lors de la séance d'entraînement d'hier, le coach Badou Zaki devrait aligner le même onze que celui face au MCO. Celui-ci

a été à la hauteur sur tous les plans. Il est donc peu envisageable qu'il y ait

un changement. S. B.
un changement.
S. B.

Equipe probable

Salhi, Khoudi, Nemdil, Naâmani, Cherfaoui, Heriat, Draoui, Feham, Izghouti, Yahia-Cherif, Hamia

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 GHOULAM et Naples s'imposent Le SC Naples a bien digéré sa

GHOULAM

et Naples s'imposent

Le SC Naples a bien digéré sa défaite contre le Real Madrid concédé mercredi au Santiago Bernabeu 3-1 en LDC en allant l'emporter hier à Vérone contre le Chievo Vérone sur le score de 3-1. Les Napolitains ont dominé la par- tie grâce à un jeu alerte porté vers l'avant. Ils ont su imposer leur jeu et assu- rer une belle victoire qui leur permet d'occuper la seconde place au classe- ment général de la série A derrière le leader, la Juventus. A noter que l'in- ternational algérien Fawzi Ghoualm a joué l'intégra- lité de la rencontre où il a bien tenu son rôle défensivement et offensivement. K. H.

12

À LA UNE

rôle défensivement et offensivement. K. H. 12 À LA UNE Necib et Zouaoui repêchés par la

Necib et Zouaoui repêchés par la FAF

Un Bureau fédéral

SANS VOIX

PAR KAMEL HASSANI

Beaucoup d'observateurs ont été surpris de voir les arbitres directeurs Necib et Zouaoui dési- gnés en DNA et en inter-régions cette semaine alors que le BF les

a pourtant suspendus jusqu'en

fin de saison. Selon nos sources, beaucoup de personnes du milieu sportif ont intervenu auprès du président de la FAF afin de les repêcher et leur permette de reprendre les terrains. Mohamed Raouraoua a, finalement, donné son accord pour repêcher les deux referees. Le président de la CFA n'a fait qu'exécuter la déci- sion du président de la FAF. Mais cette décision est venue fragiliser

davantage les décisions et les pré- rogatives du Bureau fédéral, car

la

logique des choses voulait que

ce

soit le BF qui aurait dû, par un

communiqué officiel, lever la sus- pension des deux arbitres direc- teurs, comme il l'avait fait lors de sa décision de sanctionner les

deux arbitres. Pour rappel, Necib

a vu son badge international enle-

vé et être suspendu pour le reste de la saison à la suite d'une déci- sion contestable et largement contestée par la JS Kabylie qui l'a accusé de l'avoir sabotée lors de

son match face à l'USM Alger où

il avait sifflé un penalty en faveur

de l'USMA, jugé "scandaleux" par les Canaris. Concernant l'arbitre Zouaoui, sa suspension a été déci- dée à la suite de son erreur lors du match DRBT-MCA où il avait privé Tadjenanet d'un pénalty valable, une décision qui a influé sur le résultat final de cette ren- contre. Il est clair que le BF actuel, qui vit ses derniers jours, a com- pris que l'heure du changement est arrivée et l'échec d'une poli- tique est une réalité qui saute aux

yeux.

Helalchi convoqué demain avant sanction L'arbitre directeur fédéral, Merzak Helalchi, sera entendu

demain par la commission fédé-

rale d'arbitrage pour s'expliquer sur les bourdes commises lors du derby NAHD-USMH disputé jeudi passé au stade du 5-Juillet. Le referee, qui était dans un jour sans, a accordé deux pénaltys contestables au NAHD. Une déci-

sion qui a influé directement sur le résultat final du match. Critiqué par les Harrachis et par le président de la LFP, Helalchi n'échappera pas à la sanction. Les images de la TV ont montré clai- rement qu'il avait pris des déci- sions injustes à l'encontre de l'USMH. Il devrait être sanction- né lourdement par la commission compétente. Toujours est-il que pour un grand nombre de spécia- listes de l'arbitrage algérien, Helalchi reste un arbitre coura- geux qui fait partie des meilleurs arbitres algériens malgré ses erreurs lors du dernier derby. Il a officié de main de maître il y a deux semaines le match USMBA- MCO.

Semsoum passera à la trappe Les erreurs d'arbitrage se sont multipliées le week-end passé où l'arbitre assistant, Semsoum, a privé le CSC d'un but limpide à la suite de sa décision de lever son drapeau sur l'action qui a permis à Mazari d'égaliser face au DRBT. Cette action litigieuse a soulevé la colère des Constantinois qui s'en sont pris à l'assistant Semsoum et à l'arbitre directeur, Brahimi. Ce dernier, selon plusieurs spécialistes, a bien tenu son rôle, mais son assistant Semsoum l'a mis dans une drôle de situation. La CFA a convoqué Semsoum pour s'expliquer. Il sera certainement suspendu pour une durée déterminée, comme le veut la règlementation en vigueur. K. H.

Des recruteurs anglais seraient venus pour le superviser, il est sorti sifflé par les fans
Des recruteurs anglais seraient venus pour
le superviser, il est sorti sifflé par les fans
LE PARC OL
rejette Ghezzal

Rachid Ghezzal a été titularisé hier soir lors de la récep-

tion de Dijon. L’international algérien était derrière le but ins- crit par Tolisso à la 11’ puisqu’il a exécuté un corner dévié par Gonalons, derrière, au second poteau, Varrault tergiverse et manque son dégagement en voulant dégager étrangement de

la tête, ce dont profitera Tolisso pour pousser le ballon au

fond des filets du droit. Avec des fans pas du tout d’accord avec les choix du coach avec la mise sur le banc de Fekir et cette titularisation surprise de l’Algérien, ce dernier ne pou- vait pas être au top, mais il a quand même bougé sur son cou- loir droit dans le cadre d’un 4-2-3-1 associé à Alexandre Lacazette et Memphis Depay. Alors que Ghezzal a quitté le

stade à la 75’ laissant sa place à Cornet, son équipe était devancée au score (2-1), le public a d’ailleurs copieusement sifflé l’Algérien qui agace de plus en plus la direction du club d’Aulas qui ne cesse de l’inviter pour une éventuelle prolon- gation, de plus en plus rejetée par le joueur qui se dirige vers un départ l’été prochain sans la moindre indemnité, les 3 buts marqués après sa sortie par l’OL (score final 4 à 2) ne feront que conforter les supporters dans leur idée que le joueur est indésirable, ce qui annonce une fin de saison presque cauche- mardesque pour l’ailier des Verts au Parc OL. Rappelons que Séville fait partie des derniers clubs ayant pisté le joueur, il ne devrait pas tarder à prendre une décision. S. M. A.

Le Dinamo Zagreb gagne sans Soudani

Après un stage de préparation en Turquie, le Dinamo Zagreb a repris la seconde phase de la saison samedi en s'imposant face à Slaven Koprivnica par 1-0. L'international algérien, Hilel Soudani, n'a pas été convoqué pour cette rencontre. Son entraîneur a jugé qu'il n'est pas encore à 100% de ses moyens surtout qu'il revient d'une blessure.

Son entraîneur a jugé qu'il n'est pas encore à 100% de ses moyens surtout qu'il revient
Son entraîneur a jugé qu'il n'est pas encore à 100% de ses moyens surtout qu'il revient
À LA UNE les barrières, car forcément il
À LA UNE
les barrières, car forcément il

y en aura quelques-unes.

Succession à El-Harrach Ainsi donc, et à défaut d’une candidature de Raouraoua à sa propre succession qui paraît peu évidente sans l’aval des autorités, il semble bien que c’est Laïb qui

gagnerait la mise. Même la FAF ne serait à ce moment-là pas contre l’idée, il garantirait même la suite du programme du président sortant, et cela garantirait une progression, puisque les biens déjà en place ne seront pas démolis,

il se contentera de les

renforcer en apportant sa touche personnelle, le tout après avoir mis son club entre de bonnes mains, car comme on le sait, il est revenu aux affaires à l’USMH en début de saison après avoir remporté sa bataille contre Abdelkader Mana. Il avait même déclaré il y a un

peu plus de 2 mois qu’il comptait partir en juin. Il aurait donc déjà entamé la préparation de sa succession. On parle d’ailleurs du retour de Lefki que Laïb en personne a contacté. Un autre signe que l’homme compte sérieusement tenter sa chance

et prendre la FAF et avoir

enfin l’occasion de gagner

des titres, car cette fois, il aura un grand plus à joindre

à sa célèbre gestion : une

situation financière aisée. S. M. A.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

13

S. M. A. www.competition.dz Lundi 20 février 2017 13 Une candidature de Raouraoua, la seule chose

Une candidature de Raouraoua, la seule chose pouvant lui barrer la route

Présidence de la FAF :

LAIB

le grand favori

PAR SMAÏL M. A.

Les jours se suivent et se ressemblent au niveau de la FAF. Mohamed Raouraoua vivra (peut-être) à partir d’aujourd’hui sa dernière semaine en tant que président de l’instance fédérale, puisque 7 jours nous séparent de la date de la fin de son mandant d’une manière officielle coïncidant avec le déroulement de l’Assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de football. Depuis que la date du dépôt des candidatures a été fixée lors du dernier BF et qui a commencé le 13 février dernier et qui se poursuivra jusqu’au 12 mars prochain, aucune candidature n’a été pour le moment déposée, avant la constitution attendue de la commission électorale prévue lors de l’AGO de lundi prochain, cela n’a pas empêché quelques personnalités sportives à manifester leur intention de se présenter à ces élections, il ne risque visiblement pas d’y avoir plusieurs candidats et donc il ne faut pas s’attendre à une grande concurrence. On a beaucoup parlé des critères arrêtés par la FAF et qui protègent largement le président sortant, ces même critères semblent aussi couvrir les membres actuels du BF ou du moins, quelques-uns d’entre-eux, ou

même certains proches à l’image de Mahfoud Kerbadj qui est présenté comme l’un des potentiels successeurs de Raouraoua. Ceci dit, le président de la FAF qui reste tributaire d’un clin d’œil de la haute sphère de l’Etat pour pouvoir présenter sa candidature ne verrait pas d’un mauvais œil les candidatures de certaines personnalités plus au moins proches, on parle d’ailleurs avec insistance de Mohamed Laïb, l’actuel patron de la maison harrachie, pressenti comme un très probable futur candidat et qui serait même soutenu par le président sortant, la tutelle et donc le gouvernement.

Rencontre Dans l’une de nos précédentes éditions, on vous parlait d’une rencontre qui a regroupé la semaine passée Mohamed Laïb et Mohamed Raouraoua et ce à Sidi Moussa, à vrai dire c’était une visite de courtoisie rendue par l’actuel boss de l’USMH au président de la FAF à travers laquelle il aurait tenté de tâter le terrain du côté de la grande maison du football national pour une éventuelle candidature, il faut dire que Laïb qui avait succédé temporairement à la tête de la FAF en 1996 au défunt Rachid Herraigue reste tenté par une plus longue aventure à la fédération, mais comme tous

Sa dernière participation en Serie A remonte au 5 décembre 2016

TAÏDER

rejoue avec Bologne

2 mois après sa dernière participation à un match de Serie A, le 5 décembre der- nier à Udinese (défaite 1-0), Saphir Taïder est revenu hier sur les terrains italiens pour prendre part a nouveau à un match de championnat de son équipe. L’adversaire avait pour nom l’Inter Milan, il s’agit donc de l’ancienne équipe de Saphir. Blessé sous le maillot algérien lors de la préparation qui a pré- cédé la CAN, ce qui l’a dispensé du tournoi africain puisqu’il avait rejoint Paris pour y subir une arthroscopie au niveau du genou, Taïder n’avait plus remis les pieds sur un terrain depuis le 7 janvier quand il a pris part à Tchaker au 1er test contre la Mauritanie, il a fallut patienter et attendre jusqu’à hier pour le revoir fouler une pelouse, c’était à domicile contre l’Inter, il est entré à la 69’, le score était de 0- 0 avant que les Lombards n’ins- crivent le but de la victoire à la 83’ par le Brésilien Gabriel. Bologne, et après cette défaite, a reculé d’une place au classe- ment et occupe la 15e place, il est à l’abri d’une relégation, puisque Palerme première équi- pe relégable est à 14 points. S. M. A.

première équi- pe relégable est à 14 points. S. M. A. les autres hommes de terrain

les autres hommes de terrain intéressés par ce challenge, il veut que ça se passe dans les règles de l’art, d’où cette visite de soutien qui lui aurait permis de sortir avec des enseignements.

Proche des présidents et… des autorités Pour le moment, Raouraoua ne veut pas encore annoncer sa décision, le suspense reste entier, mais il est presque certain que s’il officialise son retrait, Laïb ne se fera pas prier pour saisir sa chance, il serait, selon des sources proches du dossier, le favori numéro 1 pour le poste, surtout qu’il a déjà une petite expérience dans le domaine, ce qui fait de lui un homme de confiance, car en plus de tout cela, il est connu pour sa grande capacité de tenir le bâton par le milieu, il n’a jamais polémiqué avec quiconque si ce n’est avec Manaâ, le seul avec qui il avait des différends à cause de la bataille autour de la présidence du club harrachi. Laïb qui a su gérer l’USMH et lui éviter à maintes reprises des situations délicates avec un minimum de ressources financières est présenté donc comme un homme capable de continuer le chantier que Raouraoua a commencé, il ferait l’unanimité auprès des pouvoirs publics et cela ne peut que l’aider à surmonter

Raouraoua a commencé, il ferait l’unanimité auprès des pouvoirs publics et cela ne peut que l’aider

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

14

MCO

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 14 MCO A propos des 2 bus vendus récemment LES EXPLICATIONS

A propos des 2 bus vendus récemment

LES EXPLICATIONS DE LA DIRECTION

Récemment, la direction du club a vendu aux enchères deux bus de marque Tata pour un prix global, a-t-on appris, qui avoisine les 400 millions.

PAR M. STITOU

Une vente que les actionnaires de la socié- té, qui sont majoritairement des opposants à l'actuel PDG de la SSPA/ MCO Ahmed Belhadj, jugent illégale. D'ailleurs, d'après les rumeurs, ces actionnaires vont saisir l'occasion de la prochaine assemblée des actionnaires, pour demander des explications, car ils esti- ment que la direction n'avait pas le droit de vendre les deux bus, sans l'aval des action- naires. Certains parlent même d'une plainte qui sera déposée incessamment à l'encontre de l'ac- tuel président. En l'absence de ce dernier qui se trouve en France, on a interpellé l'un des diri- geants du MCO, celui-ci, sous couvert de l'ano- nymat, nous a donné des détails sur la vente de ces deux bus : "Effectivement, les deux bus sont dans un état de délabrement, on ne pouvait les laisser dans un parc, sans qu'ils soient un jour fonctionnels, alors on a pris la décision de les vendre". Avant d'expliquer : "Ils ont été vendus aux enchères, en présence d'un commissaire- priseur. Tout a été fait dans le respect des règle- ments en vigueur".

Vers l'achat d'un bus super-luxueux Si la direction a décidé de se débarrasser de ces deux bus qui " moisissaient " selon l'expression utilisée par notre interlocuteur, c'est parce que l'actuel président est sur le point d'acheter un

l'actuel président est sur le point d'acheter un bus super-luxueux. "On a déjà la facture pro-

bus super-luxueux. "On a déjà la facture pro- forma, qui nous a été établie par un concession- naire spécialisé dans la vente de bus et gros engins", nous révèlera ledit dirigeant, qui ajou- tera : "Il y a une énorme différence d'argent, par rapport à celui récupéré dans la vente de ces deux bus, qui sera versée par le président de sa poche". Le bus offert par l'opérateur Ooredoo, qui sert de moyen de transport à l'équipe pre- mière, d'après toujours notre interlocu- teur, sera mis à la disposition de l'équipe réserve. Enfin, ce dirigeant s'interroge sur ces soupçons :

"Avant, le club disposait de quatre bus et un véhicule, où sont-ils ?" Soit une fléchette lancée directement à l'en- contre des opposants de l'actuel président. Muets et inactifs, depuis l'été dernier, les opposants n'attendent, d'après les bruits qui cou- rent, que le moment propice pour sortir de leur réserve, après les dernières contre- performances en championnat, il se dit ici et là que ça bouge en coulisses ! M. S.

Sebbah et Helaïmia seront-ils prêts ?

A l'issue de la dernière rencontre perdue face au CRB, parmi les constats qui ont été faits, on a critiqué la défense qu'on accuse d'avoir encaissé des buts, qu'elle pouvait éviter.

Le staff technique s'est réso- lu à procéder à des changements en défense, dès la prochaine ren- contre, à savoir la rude opposi- tion qui attend l'équipe à El- Harrach (USMH- MCO ce jeudi). D'ailleurs depuis le match de mardi passé, on évoque avec insistance le retour de Mohamed Réda Helaïmia et Abidine Sebbah, les deux défenseurs qui s'entrainent de façon normale avec le groupe, sont-ils prêts, à reprendre la compétition ? C'est la question qu'on se pose. Certes, depuis le retour de trêve, Helaïmia enchaine les matches avec la réserve du club, cepen- dant d'après des témoins, Helaïmia traine toujours les séquelles, de sa grave blessure à la cheville, d'ailleurs quand il court sur le terrain, on voit bien qu'il boitille encore, ce qui fait que cet élément n'est pas prêt pour jouer le match de ce jeudi, du moins pour l'heure, car d'ici là, les entraineurs continueront à le suivre de près à l'entraine- ment, avant de se prononcer sur son éventuelle participation à

avant de se prononcer sur son éventuelle participation à cette rencontre. Quant à Sebbah, qui a

cette rencontre. Quant à Sebbah, qui a repris l'entrainement, il y a deux semaines, bien qu'il donne l'impression d'être remis totale- ment de sa blessure au genou, semble se plaindre toujours d'un problème d'appui. Le staff tech- nique qui espère le récupérer, pour stabiliser la défense, peut-il compter sur lui face à l'USMH ? D'après les prévisions, il serait à

à l'USMH ? D'après les prévisions, il serait à 80% prêt à jouer, d'ailleurs d'après nos

80% prêt à jouer, d'ailleurs d'après nos informations, ses entraineurs qui l'avaient sondé, la veille du match MCO-CRB (0- 2), s'il pouvait jouer ce match, ont reçu une réponse négative de leur défenseur, toutefois, ils lui ont demandé de se préparer pour jouer la prochaine ren- contre, à savoir celle de ce jeudi. M. S.

Annulation de la 2 e séance

Ce dimanche, il était prévu que l'équipe s'entraine deux fois, finalement le staff technique a annulé la deuxième séance, qui était programmée dans l'après-midi. Ce chan- gement est dû à la programmation du match face à l'USMH pour ce jeudi. A trois jours, il serait inutile de sou- mettre le groupe à une charge de travail plus élevée.

Départ mercredi à 8h

En prévision de sa rencontre avec l'USMH, l'équipe prendra la route, mercredi matin en direction d'Alger. Rendez-vous sera donné aux joueurs convoqués et leurs accompagnateurs, à 8h du matin. Une fois dans la capita- le, la délégation prendra ses quartiers à l'hôtel Soltane de Hussein Dey. Dans l'après-midi, une petite séance d'en- trainement est programmée, probablement sur un terrain situé dans les environs de Hussein-Dey, a-t-on appris.

Des supporters s'étaient déplacés à Zabana…

Ce samedi, pour afficher leur mécontentement à l'en- contre de l'équipe, suite à sa dernière défaite, ces suppor- ters ignoraient que la séance de reprise allait se dérouler à l'hippodrome d'Es Senia. Pour rappel, après la défaite concédée en derby à Bel Abbès, des centaines de fans étaient venus à la reprise, au stade Ahmed-Zabana, ou ils ont insulté leurs favoris. Malgré cette montée au créneau des supporters, qui espéraient un réveil de l'équipe, pour le match du CRB, leur vœu n'a pas été exaucé, comme l'illustre l'humiliante défaite concédée mardi dernier.

Le coach renonce à son discours

Alors qu'il promettait de tenir un discours musclé aux joueurs, à la reprise de samedi, finalement Omar Belatoui aurait renoncé à son discours. Vu l'importance du match de jeudi, le coach mouloudéen préfère axer sa préparation sur l'aspect psychologique, en considérant que cela ne servait à rien de faire des remontrances aux joueurs, qu'il vaudrait mieux tourner définitivement la page du CRB, et de ne penser qu'à bien préparer la chaude explication avec l'USMH.

Toujours des

retardataires

En dépit de la situation sportive délicate que vit l'équipe, des joueurs (pas tous !) se distinguent par un comportement qui irrite leurs entraineurs, en effet, ils déplorent les arrivées tardives de certains joueurs au stade, ce qui retarde à chaque fois, le début de la séance de plusieurs minutes. Un comportement anormal, chez ces éléments, alors que l'équipe vit des moments difficiles.

Delhoum et Moussi absents à la reprise

Les deux joueurs qui n'étaient pas présents, avant-hier à la reprise qui s'est déroulée à l'hippodrome d'Es Senia, ont réintégré le groupe, hier matin.

Souibaah

va mal

Muet depuis le retour de la trêve hivernale, Amine Souibaah serait handicapé par une blessure aux adducteurs. Ce dimanche, le transfuge du PAC fut contraint, en raison de douleurs, d'écourter son entrainement, rendant du coup sa participation incertaine au match de ce jeudi.

Pas de match avec El-Kerma

Initialement il était prévu que l'équipe

affronte cet après-midi,

la formation d'El-Kerma

qui évolue dans le championnat Inter- régions, en fin de compte cette rencontre

a

été annulée. En effet, le club de la banlieue

oranaise, qui a disputé

ce samedi, un match de

championnat, n'a pas répondu favorablement à la sollicitation du MCO.

Confrontation avec la réserve

Pour pallier la défection d'El Kerma, il a été décidé de programmer un match d'entrainement avec la réserve du club. Celle-ci se déroulera ce matin (coup d'envoi à 10h) au stade Ahmed- Zabana.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

MOB

15

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 MOB 15 SIDIBÉ : «Détrompez-vous, LE MOB N'EST PAS MORT »

SIDIBÉ :

«Détrompez-vous,

LE MOB N'EST PAS MORT»

Pour le milieu de terrain du MOB, Sidibé, son équipe possède encore toutes ses chances dans la course pour le maintien. Le Malien nous a confié, hier, que l'équipe se ressaisira et jouera à fond ses chances.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Comment est l'ambiance au sein du groupe ?

Il est tout à fait normal que l'ambiance ne soit pas là, après le dernier faux pas à domicile face à l'USM Alger. Vous n'êtes pas sans savoir que l'équipe reste sur une mauvaise série de plusieurs ratages de suite. Du coup, nous avons le moral au plus bas. Mais cela ne nous empêche pas de travailler très dur à l'entraînement et de tout faire pour améliorer nos résultats ainsi que notre classement incha Allah. Nous sommes conscients de la situation que vit le MOB et on ne va ménager aucun effort pour redresser cette situation.

Qu'est-ce qui ne va pas pour le MOB en championnat cette saison ?

Sincèrement, je n'arrive pas à comprendre ce qui ne marche pas. Pourtant, l'équipe n'a pas beaucoup changé par rapport à celle qui s'est qualifiée et qui a disputé la finale de la coupe de la Confédérations

qui a disputé la finale de la coupe de la Confédérations lors de la saison passée.

lors de la saison passée. Je pense que nous avons juste manqué de chance et de réussite puisque nous avons souvent livré de belles prestations depuis l'entame de l'actuel exercice sportif. Maintenant, rien n'est encore joué. Il reste encore douze matchs à disputer, il faudra continuer à travailler très dur pour atteindre notre objectif qui est le

maintien parmi l'élite.

Comment se présente pour vous votre prochain match face au RC Relizane ?

Il est clair que ça va être un match difficile dans la mesure où nous allons affronter une équipe qui est elle aussi menacée par la relégation. Nous mesurons parfaitement la difficulté de la tâche qui nous attend, mais nous allons tout faire pour revenir de Relizane avec un résultat positif. On va aborder nos prochaines rencontres comme des finales de coupe. Je reste persuadé qu'on peut revenir de là-bas avec un résultat positif pour ensuite bien se préparer avant d'aborder nos prochaines rencontres.

Comment voyez-vous vos chances dans la course pour le maintien ?

Je pense qu'il ne faut pas penser à la relégation, sinon ça va être très dur pour nous de se maintenir en Ligue1 Mobilis. Comme je vous l'ai dit auparavant, le championnat est encore loin d'être fini. Nous devrons essayer d'améliorer notre position au classement et par la suite essayer de récolter le maximum de points. Nous sommes déterminés à sauver l'équipe et lui permettre de se maintenir parmi l'élite.

B. B.

Le MOB pense déjà au RCR

Les Béjaouis ont repris les entraînements hier après-midi au stade de l'Unité maghrébine sous la houlette de Boussaâda, qui est décidé à atteindre l'objectif du maintien et jouer ses chances jusqu'au bout.

Restant sur un semi- échec lors de la dernière journée disputée à domicile vendredi face à l'USM Alger, les coéquipiers de Rahal doivent impérativement réagir jeudi prochain face au RC Relizane pour essayer de revenir dans la course au maintien en championnat de Ligue 1 Mobilis et commencer à effacer le doute qui s'est installé dans les rangs des supporters. Ces derniers ont peur que leur équipe se mette en plus mauvaise posture et voit le danger dela relégation se rapprocher. C'est ainsi que les joueurs doivent se remettre en cause et se préparer comme il se doit pour aborder la prochaine rencontre avec tous leurs atouts. Ainsi, les Vert et Noir, dont la défense n'est plus aussi forte et qui souffrent complètement au niveau de la ligne offensive, doivent réellement se surpasser sur la pelouse du stade Tahar Zouggari; seule une volonté de fer pourrait leur permettre de ramener quelque chose de positif de ce déplacement.

La tâche s'annonce compliquée Pour ce match qui entre dans le compte de la 21e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, le MOB aura en face une formation du RC Relizane qui elle aussi est un concurrent direct qui occupe une place aussi inconfortable

que le MOB et qui ne sera pas du tout facile à manier, surtout dans son fief. Et les hommes de l'Ouest comptent bien confirmer leur précédent succès en championnat et s'éloigner de la zone rouge, aussi pour avoir une marge de manœuvre dans la lutte pour le maintien. Il faut dire que le RC Relizane recèle en son sein de jeunes talents qui peuvent faire la différence à tout moment et qui vont certainement donner du fil à retordre à Baouali et ses camarades. Ces derniers doivent se préparer à avoir une forte opposition et devront réellement élever leur niveau de jeu pour l'occasion, connaissant la pression qui est exercée par les supporters locaux.

Les Béjaouis n'ont pas droit à l'erreur A quelques jours de ce rendez-vous très important, tout le monde dans la maison béjaouie est mobilisé pour la circonstance. Les joueurs, qui auront à affronter leurs homologues du RC Relizane, affichent quand même un certain optimisme concernant leur avenir tout en faisant preuve d'un maximum de concentration, malgré le faux pas concédé face à l'USM Alger qui a laissé des séquelles. Le staff technique base son travail sur le plan psychologique en faisant bien comprendre à ses joueurs qu'ils ne doivent pas rater ce rendez-vous, car cela pourrait mettre fin définitivement à leurs chances de maintien. Toute la famille du MOB vit sous pression en ce moment en souhaitant de tout cœur que son équipe parvienne à réaliser l'exploit pour se maintenir parmi l'élite. B. B.

Reprise des

entraînements

hier

La reprise des entraînements s'est effectuée hier à 16h au sein de l'Unité maghrébine, où on a vu Rahal et ses camarades rechausser leurs crampons dans le but d'entamer leur préparation en vue de la prochaine rencontre programmée pour jeudi prochain face au RC Relizane.

Ferhat sera opéré aujourd'hui

Comme annoncé précédemment, le milieu de terrain bougiote subira une intervention chirurgicale au niveau du pied aujourd'hui à Carthage, la famille du MOB souhaite à son joueur un bon rétablissement tout en espérant la réussite de cette intervention.

Affaire MOB-USMA

La Ligue rendra son verdict aujourd'hui

La sentence, qui devait tomber la semaine dernière, a été reportée pour aujourd'hui, ceci afin de permettre à la commission de discipline de la Ligue de football professionnel d'étudier profon- dément le dossier avec tous les rapports nécessaires pour prendre une décision finale. Les Béjaouis restent donc en atten- te du verdict de la Ligue de football pro- fessionnel qui siégera aujourd'hui et divulguera les sentences vis-à-vis de ce qui s'est passé à la fin et après le match MOB-USMA. Les supporters du club sont désormais dans le flou total surtout avec la situation catastrophique que tra- verse leur club depuis plusieurs semaines et espèrent que la décision de la Ligue sera quelque peu indulgente sur- tout vis-à-vis d'un club qui a honoré toute la nation lors de sa participation à la dernière coupe de la Confédération afri- caine de football en atteignant la finale de cette compétition. Tous les fans attendent donc avec impatience la réponse et sou- haitent aussi qu'elle soit en faveur du MOB qui se trouve en difficulté.

Le MOB attend un minimum de compréhension Les évènements qui se sont produits à la

fin de la rencontre de mardi passé lors de la rencontre face à l'USM Alger ont été mentionnées dans le rapport de l'arbitre. Un rapport sur lequel devra sans doute se pencher la commission de discipline, surtout que le stade de l'Unité maghrébi- ne était déjà en sursis à la suite des inci- dents qui se sont produits face à l'MC Oran. Les supporters du MOB espèrent donc que la sentence soit minime afin de pou- voir permettre au club d'avoir les mêmes chances que les autres clubs durant la suite de sa bataille pour la survie en Ligue 1 Mobilis, à savoir ne pas être privé de ses supporters durant la suite du championnat.

Abid Charef n'échappera pas aux sanctions lui non plus Abid Charef qui était désigné pour arbi- trer la dernière rencontre des Vert et Noir face à l'USM Alger sera apparemment lui aussi sanctionné par la commission de discipline, ceci après la faute commise lors de l'affiche de mardi passé, car, rap- pelons-le, Charef a sa part de responsabi- lité dans les incidents qui se sont pro- duits au coup de sifflet final avec la faute

commise par l'arbitre lors de la première mi-temps quand ce dernier avait sifflé un penalty au profit du MOB avant de reve- nir sur sa décision. Beaucoup d'arbitres algériens se sont vus sanctionnés pour des fautes moins graves que celles com- mises par Abid-Charef, quelques-uns ont même été relevés de leurs fonctions, Abid-Charef mérite ainsi une sanction similaire ou même plus vu l'ampleur de sa faute. Les responsables du club char- gés de défendre la cause mobiste aujour- d'hui seront, à ce qu'il paraît, eux aussi munis d'un dossier complémentaire contre l'arbitre, eux qui ne souhaitent vraiment plus à avoir affaire à un arbitre tel qu'Abid-Charef.

Le penalty transformé en coup franc était le tournant de la rencontre La faute commise par l'arbitre de la ren- contre Abid-Charef était en effet la gout- te qui a fait déborder le vase, car on rap- pelle que l'arbitre a commis une bavure qu'aucun arbitre d'un statut tel que celui d'Abid-Charef n'aurait commise, ce der- nier a sifflé un penalty en faveur du MOB après l'action qui a vu Belkacemi se faire bousculer à l'intérieur de la surface

usmiste avant de se rétracter sur sa déci- sion à la suite de l'avis de son assistant qui a jugé que Belkacemi était sur la ligne des 18 mètres et non à l'intérieur. Après avoir accordé le penalty, Abid- Charef est revenu sur sa décision en changeant son jugement pour attribuer un coup franc au MOB en le privant du tir au but qui aurait pu changer la tournure des évène- ments.

Le MOB est apparemment devenu le club qui pose problème en Ligue 1 Mobilis Tout laisse à penser que le MOB est deve- nu un club que différentes personnes ne veulent plus voir parmi l'élite des clubs algériens en souhaitant la disparition du club dans les fins fonds des Ligues infé- rieures. Le MOB est ainsi devenu la cible à abattre avec des histoires d'arbitrage qui ne veulent plus en finir auxquelles le club fait face depuis un bon bout de temps maintenant, comme par exemple le but refusé à Lakhdari au stade du 20- Août-1955 face au NAHD lors de la phase aller, un but jugé non valable qui aurait pu changer la donne en faveur du MOB dans la suite du championnat. B. B.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017 NAHD

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 NAHD 16

16

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 NAHD 16

Après la belle victoire face à l'USMH

Les Sang et Or

se tournent vers le CAB

Brillants vainqueurs de la formation de l'USM El-Harrach sur le score sans appel de trois buts à zéro, les Sang et Or sont désormais concentrés sur leur prochaine sortie en championnat, à savoir celle qui les opposera au Chabab Aurès de Batna au stade Seffouhi.

PAR MOHAMED ADRAR

Un périlleux déplacement pour les coéquipiers d'Ahmed Gasmi, qui doi- vent faire très attention à cette forma- tion batnéenne qui a cruellement besoin de points, et qui se présentera sur le ter- rain avec la ferme intention de glaner les trois points de la partie, afin de s'éloi- gner quelque peu de la zone de reléga- tion. C'est dire que la tâche des Nahdistes s'annonce bien compliquée, mais cela les coéquipiers de Bendebka le savent très bien, et ils s'y préparent déjà en conséquence, eux qui feront en sorte de revenir avec un bon résultat, qui enfoncera certes l'adversaire batnéen, mais qui ne manquera pas de mettre le Nasria en bonne position, avant les deux prochaines rencontres qui se joue- ront à domicile au stade du 20-Août-55 de Ruisseau.

Le retour d'Ouali, Bendebka et Khiat fera un bien fou au Nasria En préparation de ce périlleux déplace- ment à Batna, le coach Alain Michel se réjouit sans nul doute de pouvoir récu- pérer trois de ses principaux titulaires, qui avaient manqué à l'appel face à l'USMH pour différentes raisons, et qui seront selon toute vraisemblance de la partie ce vendredi face au CAB. Billel Ouali, Sofiane Bendebka et Abdelghani Khiat renforceront ainsi un groupe qui avait déjà fait très bonne figure jeudi

un groupe qui avait déjà fait très bonne figure jeudi dernier face à l'USMH, apportant de

dernier face à l'USMH, apportant de nouvelles solutions au coach Michel, qui ne manquera pas de les relancer dans le bain, à l'occasion de cette partie. Le retour de ces trois joueurs fera un bien fou au Nasria lors d'une rencontre où il sera impératif de bien défendre, et lorsqu'on sait que les trois revenants sont de vocation défensive, ça ne pour- ra faire que du bien au NAHD.

Vers un milieu ultra-renforcé Pour ce match bien difficile qui attend les Sang et Or à Batna, le coach Alain

Michel pense sérieusement à présenter une formation résolument portée vers la défensive. En effet, avec le retour de son latéral droit titulaire, en l'occurrence Sofiane Bendebka ainsi que de son milieu de terrain Billel Ouali, le coach Alain Michel pourrait bien tout qua- driller pour ne laisser aucun espace aux Batnéens pour développer leur jeu. A cet effet, le coach nahdiste pourrait ali- gner une formation avec quatre milieux de terrain centraux, avec un Laribi qui sera positionné en sentinelle, Billel Ouali et Hocine El-Orfi qui évolueront

en milieu central gauche et milieu cen- tral droit, alors que Mehdi Ouertani évoluera lui en position d'électron libre. C'est dire que Michel compte bien sacri- fier deux de ses milieux offensifs pour mettre en place un dispositif qui bloque- ra les transmissions batnéennes le plus haut possible sur le terrain.

Michel : «On a commencé la préparation lors de la 2 e mi-temps de l'USMH» Evoquant la prochaine rencontre de son équipe à Batna, le coach Alain Michel nous en parlera avec ironie, nous faisant savoir que la préparation de cette ren- contre avait déjà débuté à la mi-temps du match de l'USMH : "Je pense que le prochain match à Batna sera bien diffici- le face à une formation qui a vraiment besoin de points dans l'optique du maintien. Nous concernant, la prépara- tion de cette rencontre a déjà débuté dès la mi-temps du match de l'USMH, puisque la seconde période, nous

l'avons abordée d'une manière d'un match à l'extérieur, en jouant bien en bloc derrière, tout en tentant d'exploiter les opportunités de contres qui nous ont été offertes. Je pense que cette rencontre ressemblera bien à la seconde période du match d'El-Harrach en termes de physionomie, il va juste falloir se mon- trer concentré, éviter de commettre des erreurs en défense, et tout ira mieux

M. A.

pour nous".

Abid : «J'ai été bousculé sur le 1 er penalty, il y avait bien faute»

bousculé sur le 1 e r penalty, il y avait bien faute» Titularisé par le coach

Titularisé par le coach Alain Michel en dépit des critiques qui se sont abattus sur lui depuis de longues semaines, l'attaquant nahdiste Mohamed Amine Abid a su répondre à sa manière sur le terrain, en provoquant d'abord le premier penalty amenant le but de Gasmi, avant de transformer lui-même le second penalty accordé par M. Halalchi.

L'attaquant nahdiste revient sur cette rencontre, sur la victoire de son équipe, mais aussi sur le penalty qu'il avait provoqué et qui avait fait bascu- ler la rencontre.

Une victoire sur le score de trois buts à zéro, lors d'un derby face au voisin harrachi, vous ne pouvez espérer mieux comme résultat, n'est-ce pas ?

Tout à fait, c'était un match diffici- le, on s'attendait à ce qu'il le soit, car si on a gagné sur le score de 3 à 0, ça n'a pas été aussi facile que le score peut le montrer. On a eu un début de match difficile, mais on a su réagir, on a pris les choses en main après la demi- heure de jeu, on a réussi à provoquer deux penaltys qui nous ont permis de rejoindre les vestiaires avec deux buts d'avance, la suite n'a été qu'une simple formalité, même s'il fallait bien rester concentrés jusqu'au bout, afin d'éviter toute mauvaise surprise.

Après deux matchs sans victoire,

votre équipe a parfaitement réagi, en s'imposant brillamment…

Nous nous sommes bien préparés pour cette rencontre, nous voulions à tout prix gagner ce match, et cette vic- toire arrachée méritoirement dans ce derby, n'est que le fruit de tout ce que l'on a donné durant la semaine. C'est une victoire qui nous permet de nous éloigner de la zone de relégation, mais aussi et surtout de nous replacer dans le peloton de tête. Désormais nous sommes en bonne position, enchaînons par d'autres bons résultats pour tenter de nous placer encore mieux dans le top 5.

Les Harrachis contestent l'arbitrage, ils estiment qu'ils ont été lésés par l'arbitre de la partie

? C'est leur avis, l'arbitre est un humain, il peut se tromper comme il peut voir juste. L'arbitre a estimé qu'il y avait deux penaltys en notre faveur, il nous les a accordés en son âme et conscience, et puis notre victoire est

hautement méritée, on a été meilleurs et on a gagné, c'est tout.

Qu'en est-il au juste du penalty que vous avez provoqué, y avait-il réellement faute ?

Evidemment qu'il y avait faute, j'ai été bousculé par le défenseur harrachi, il y avait bien faute sur la première action, l'arbitre a laissé jouer puis il est revenu sur la faute. Il n'y a avait pas lieu de contester, la faute était flagran- te et le penalty indiscutable.

Vous avez répondu présent lors de cette partie, après une période difficile ?

C'est un match qui va me permettre de gagner en confiance. Ce but et cette prestation vont me permettre d'enchaî- ner et pourquoi pas marquer d'autres buts à l'avenir. J'avais vraiment besoin d'un match référence, maintenant que j'ai pu l'avoir, je vais tacher d'enchainer et d'être à la hauteur de la confiance de l'entraîneur.

M. A.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

USMH

17

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 USMH 17 REPRISE SOUS haute tension Les Jaune et Noir ont

REPRISE SOUS haute tension

Les Jaune et Noir ont repris, hier matin, le chemin des entraînements au stade de Mohammadia pour préparer leur prochaine sortie en championnat, qui aura lieu jeudi prochain, face au MCO.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Les joueurs de l'USMH ont trouvé de nombreux supporters pour les accueillir. Ces derniers, qui ont affiché leur inquiétude pour l'avenir de leur équipe, ont encouragé et félicité les joueurs pour leur rendement face au NAHD, malgré l'amère défaite imposée par l'arbitre Halalchi.

Les supporters exigent une réaction face au MCO Les fans qui se sont présentés hier au stade pour encourager les joueurs n'ont pas cessé d'afficher leur inquiétude quant à l'avenir de leur équipe. Ils ont profité de cette occasion pour demander aux camarades de Younès de redoubler d'efforts et se ressaisir ce jeudi face au MCO. Le message des supporters a été bien reçu par les poulains de Charef qui promettent de renouer avec le succès dès le prochain rendez-vous et assurer le maintien le plus vite possible.

rendez-vous et assurer le maintien le plus vite possible. «Halalchi est interdit à Lavigerie» Les nombreux

«Halalchi est interdit à Lavigerie» Les nombreux supporters qui se sont rendus hier au stade n'arrivent toujours pas à digérer la défaite que M. Halalchi leur a imposée, le week- end passé face au NAHD, et qui a accordé deux penaltys imaginaires à l'adversaire. Les chauvins supporters ont traités le directeur du jeu de tous les noms d'oiseaux en exigeant de bons arbitres pour diriger les matchs de leur équipe. "Notre équipe est victime de la hogra. Des arbitres font tout pour voir l'USMH en Ligue 2 Mobilis. Malheureusement nous n'avons personne pour défendre l'intérêt du club. Nous n'avons pas des dirigeants capables de faire la pression sur la LFP, sinon comment expliquez-vous le fait de programmer tous les matchs de

l'USMH jeudi alors que les autres matchs se jouent vendredi et samedi. Tout simplement c'est pour priver les supporters de se rendre au stade. Au nom des fans de l'USMH, je conseille à la commission d'arbitrage de ne plus désigner Halalchi pour les rencontres de notre équipe, notamment à Mohammadia", nous déclara un supporter présent sur les lieux.

Dispositif de sécurité impressionnant Pour assurer la sécurité des joueurs et des membres du staff technique, un renfort impressionnant a été mis en place. Plusieurs policiers ont encerclé le stade pour qu'aucune personne étrangère ne puisse accéder sur le terrain.

M. H.

Zeghba,

le seul

absent

Le gardien numéro un des Jaune et Noir, Mustapha Zeghba, a raté la séance de reprise effectuée hier au stade de Mohammadia. Selon un membre du staff technique que nous avons contacté, le dernier rempart des Harrachis est retenu par les examens de rattrapage à l'université et sera attendu pour aujourd'hui à l'occasion du match amical qui devra se jouer au stade du 1er- Novembre.

M. H.

amical qui devra se jouer au stade du 1er- Novembre. M. H. BOULEKHOUA : «Difficile de
amical qui devra se jouer au stade du 1er- Novembre. M. H. BOULEKHOUA : «Difficile de

BOULEKHOUA :

«Difficile de digérer la défaite face au NAHD»

L'arrière gauche des Jaune et Noir, Zineddine Boulekhoua avec lequel on a pris attache hier dans l'après-midi, est revenu sur le scandale de jeudi passé et les erreurs de l'arbitre Halalchi qui a coûté à son équipe de les trois points du derby face au NAHD. Le défenseur harrachi estime que c'est très difficile de reprendre le travail avec une défaite.

Justement, votre rendement a baissé après le second but de l'adversaire. Qu'est-ce qui s'est passé ?

C'est vrai, alors que nous avions bien entamés la rencontre en pressant l'adversaire dans son camp, les deux penaltys accordés par l'arbitre au NAHD nous ont perturbés au point où il nous a été difficile de maintenir le même rythme et notre niveau a baissé d'un cran.

La reprise s'est déroulée dans une ambiance morose, malgré le soutien apporté pour vos

supporters qui se sont rendus au stade pour vous encourager…

Vous savez, c'est toujours dur de reprendre le travail après une défaite du genre. Mais on n'a pas d'autre choix que d'oublier cet échec et laisser l'arbitre à sa conscience. Le geste de nos supporters nous a vraiment touchés et on tâchera de se ressaisir face au MCO et leur dédier la victoire incha Allah.

Et comment s'annonce cette rencontre pour vous ?

Ce sera un match difficile et important

pour nous. Nous aurons affaire à une équipe du MCO qui viendra à Alger avec la ferme intention de revenir avec un bon résultat et qui fera certainement le maximum pour s'imposer et se racheter après ses deux défaites de suite. En ce qui nous concerne je crois que nous n'avons pas droit à l'erreur, surtout après notre dernière prestation qui nous met dans l'obligation de bien préparer ce rendez-vous et récupérer les points perdus face au CAB et au NAHD.

M. H.

Avec un peu de recul, un commentaire sur le faux pas concédé face au NAHD ?

Franchement, c'est une défaite amère pour nous dans la mesure où nous avons misé sur un bon résultat pour améliorer notre position au classement général et se racheter après le dernier match nul face au CAB. Dommage que cela n'a pas été le cas, à cause d'un arbitrage vicieux qui nous a coupé les jambes en première mi- temps. Après le second penalty imaginaire offert au NAHD, nous n'avions plus le moral de continuer à jouer.

10 penaltys sifflés contre Essefra

L'USMH, un club visé !

L'arbitrage continue de nuire au fonctionnement normal de nos championnats de football. Chaque semaine, des arbitres de différents rangs enfreignent les lois du jeu et causent du tort à l'équité entre les clubs en confrontation. Jeudi, au stade du

5-Juillet, lors du derby algérois entre le NAHD et l'USMH, Merzak Halalchi a (re) fait parler de lui en accordant deux penaltys litigieux aux gars d'Hssein-Dey.

à l'injustice des

hommes en noir, cette saison. Le moins qu'on puisse dire, c'est que la formation harrachie qui pratique le meilleur football dans le championnat de Ligue 1 Mobilis, aux yeux de tous les observateurs, se trouve lésée par les directeurs de jeu qui sont en train de tout faire pour la saboter et la reléguer en Ligue 2 Mobilis. Les hommes en noir n'ont pas épargné Essefra durant cet exercice en cours, en avantageant ses adversaires sur le rectangle vert, à l'image de l'autre penalty imaginaire accordé à la JSK, lors de la 19e journée durant le temps additionnel. Dix penaltys sifflés contre les coéquipiers de Zeghba, depuis l'entame du championnat, équivalent 0.5 penalty par match. A cet effet, les dirigeants du club et à leur tête, Mohamed Laïb doivent réagir et solliciter la Ligue de football professionnel et la commission d'arbitrage pour mettre fin à ce massacre et éviter le pire à leur équipe qui n'a pas encore assuré son maintien. M. H.

L'USMH crie

Match amical, ce matin

Finalement, les dirigeants de l'USMH, à leur tête le coach Boualem Charef, ont pris la décision de jouer un match amical avant de recevoir le MCO, jeudi prochain. Selon un membre du staff technique avec lequel on a pris attache dans l'après-midi d'hier nous a fait savoir que les camarades de Benamra joueront aujourd'hui un match amical face à une équipe où son nom n'a pas été dévoilé.

Ambiance morose à l'entraînement

Les jours se font durs à l'USMH et cela se ressent sur le moral de tous les joueurs. A l'entraînement d'hier, on sentait bien que l'ambiance était plombée par ce nouveau revers face au NAHD. Le doute est aujourd'hui bien ancré dans l'esprit du groupe ce qui pourrait compliquer un peu plus la tâche pour ce jeudi face au MCO.

Aucun blessé dans le groupe

A partir d'aujourd'hui, le groupe sera au grand complet et le staff technique pourrait compter sur tous les joueurs en prévision du match contre le MCO. Désormais, l'infirmerie s'affiche entièrement vide et ne compte plus de joueur blessé. Le gardien Mokrani qui souffrait d'une blessure à l'épaule est complètement rétabli et il a repris les entraînements avec le groupe, hier. Pour ce qui est de porter Zeghba qui a raté la séance de reprise sera de retour aujourd'hui pour entamer la préparation du prochain match face aux Oranais. Donc, une bonne nouvelle qui réjouit le staff technique qui aura l'embarras du choix pour composer un onze cohérent et équilibré face au MCO. M. H.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

18

RCR

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 18 RCR Tout le monde présent à la reprise Une première

Tout le monde présent à la reprise

Une première cette saison

Les coéquipiers de Benayad n'ont bénéficié que d'un jour et demi de repos avant de reprendre les entrainements.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Le technicien relizanais à programmé une séance de récupé- ration pour cette reprise des entrai- nements, lui qui veut achever son programme à temps et permettre à son équipe d'aborder le match du MOB dans les meilleures condi- tions. Ainsi les joueurs du RCR se sont rendus avant-hier dans la soi- rée au stade Zougari Taher pour cette reprise des entrainements, et entamer la dernière ligne droite de la préparation pour la prochaine confrontation du MOB. Le fait le plus marquant, en plus de la bonne ambiance qui règne au sein du groupe, est que la quasi-totalité des joueurs ont répondu présent à cette reprise, à l'exception des trois joueurs blessés, Oussama Tebbi, Nabil Ait-Ferguene ainsi que le défenseur axial Ishak Guebli qui se soigne de sa blessure au talon.

Même Mekkaoui a participé Habitué à ne pas assister à aucune séance de reprise depuis le début du championnat, le récidiviste

de reprise depuis le début du championnat, le récidiviste Zinedine Mekkaoui a répondu à l'appel de

Zinedine Mekkaoui a répondu à l'appel de son coach, ce qui prouve que le groupe est déterminé à se donner à fond pour continuer sur leur lancée et sauver le Rapid de la relégation.

Préserver l'état d'esprit Avant l'entame de la séance, le coach relizanais Moez Bouakez s'est adressé à ses joueurs et leur a demandé de préserver l'état d'es- prit qui règne actuellement dans l'équipe et essayer d'oublier la pres- sion qui pèse sur leurs épaules. Toutefois, le technicien a mis l'ac- cent sur la nécessité de se présenter aux entrainements avec la même sérénité affichée dernièrement où la détermination de réaliser une bonne préparation se lisait sur le visage des joueurs. Afin de les motiver, Bouakez a même fait com- prendre à ses joueurs qu'ils ne doi- vent pas penser uniquement au maintien et de croire en leur poten- tiel, car ils peuvent réaliser une phase retour triomphale.

Bien préparer le plan anti-MOB Après que le prochain match du MOB a été programmé, ce jeudi, le staff technique sous la houlette du Tunisien Moez Bouakez aura trois jours pour préparer son plan anti- MOB et bien aborder cette ren- contre qui revêt une grande impor- tance pour les Relizanais qui n'au- ront pas droit à l'erreur s'ils veulent sortir à nouveau de cette zone rouge et garder leurs chances pour se maintenir en Ligue 1 Mobilis. Il sera aussi question d'établir un programme pour per- mettre à tous les joueurs d'être aptes, notamment les blessés à l'image d'Ishak Guebli Ainsi, une bonne préparation demeure impérative, surtout lorsqu'on sait que les gars de Mina affron- teront un adversaire direct pour la course au maintien et qu'il va sans doute jouer sa dernière carte pour sa survie à Zougari. B. B.

Entraînement à huis clos

Habitué à accepter la présence des différent média à l'entrainement, le premier responsable de la barre technique des Lions de la Mina, le Tunisien Moez Bouakez, a donné des instructions au personnel du stade Zougari Taher de ne laisser entrer aucune personne étrangère au groupe de travail du Rapid. Cette sortie inattendue du Tunisien a irrité quelques personnes, qui possèdent un compte sur les réseaux sociaux et qui sont habitués à assister à l'intégralité de la séance et la transmettre dans les réseaux sociaux, comme ce fut le cas lors de la dernière séance d'entrainement pour le match du DRBT où le coach a dû changer sa tactique et sa composante quand il a découvert que sa séance de travail fut filmée et postée sur internet. Cependant, les vrais journalistes et correspondants de presse ont bien accueilli cette décision.

Bouakez : «On doit

démasquer les intrus»

Afin de tirer les choses au clair sur cette décision, on a pris contact avec le coach relizanais Moez, qui nous dira : "Bien que j'ai du respect pour chaque personne, que ce soit journaliste ou correspondant de presse, j'ai remarqué dernièrement que le club est entouré de plusieurs intrus qui n'ont aucun rapport avec la presse et qui viennent suivre nos séances d'entrainement et les partager par la suite sur les réseaux sociaux, comme ce fut le cas lors de la dernière séance de préparation contre le DRB Tadjenanet où, après avoir vu que notre séance était filmée et postée sur internet, j'ai dû chambouler toute ma composante, ainsi que ma tactique, heureusement qu'on a gagné le match". Et d'ajouter : "Nous sommes dans un club professionnel et il faut que l'on soit ainsi dans nos têtes, on doit organiser la presse et, le plus important, démasquer les intrus afin que les choses marchent dans des bonnes conditions".

Allag : «Le MOB ne se révoltera pas à nos dépens»

Avant toute chose, comment évaluez-vous votre préparation ?

Notre pré-

comment évaluez-vous votre préparation ? Notre pré- les paration se déroule dans de bonnes conditions et

les

paration se

déroule dans

de bonnes

conditions et

tous

joueurs ont bien travaillé, le staff nous a fait suer pour bien préparer le prochain match contre le MOB.

Le MOB est en mauvaise posture, cela vous arrange, non ?

Le MOB est dernier du classement, mais il peut se révolter, ce qui est sûr c'est que ça ne sera pas contre nous.

Comment s'annoncent les prochaines étapes du championnat ?

Notre tâche lors de ce qui reste de l'exer- cice actuel sera difficile dans la mesure où toutes les équipes vont nous attendre de pied ferme et nous compliquer la mission. Chaque joueur va se donner à fond pour mener à bien notre mission et ce pour quoi nous nous battons, sachant qu'une pro- grammation infernale nous attend.

Sur le plan personnel, vous avez montré un visage séduisant sur le terrain. Quel en est le secret ?

Il est vrai que j'avais contracté une bles- sure juste à la fin de la première phase du championnat, mais maintenant je me suis rétabli et ma blessure fait partie du passé. En ce moment je m'entraîne d'une façon régulière avec mes coéquipiers et je consens toujours à donner le maximum de moi-même afin de permettre à mon équipe d'atteindre ses objectifs. Dans ma nature, je n'aime pas perdre et je donne le maximum, même quand il s'agit d'un entraînement. B. B.

OM

Le match contre l'USMA décalé à samedi

Les Médéens veulent jouer vendredi

Après le report de la rencontre contre le MOB qui aurait dû se jouer samedi dernier au stade de l'Unité maghrébine, la formation du Titteri est invitée, cette fois-ci, par les instances de notre football national à disputer son match contre l'USMA le samedi au lieu de jeudi.

De notre correspondant

M. GRINI

Ayant eu écho que la joute en retard face au club béjaoui est fixée pour le mardi de la semaine pro- chaine qui correspond au 25 de ce mois, les responsables de l'Olympique de Médéa réagissent et veulent que cette empoignade se déroule le vendredi et non pas le samedi. Ils se disent qu'avec une telle programmation, ils se sentent un peu lésés. "48 heures après la rencontre qu'on va livrer contre un grand club comme l'USM Alger, c'est insuffisant comme durée car sur le plan de la récupération, on n'aura pas le temps nécessaire pour travailler sur ce plan et avoir la frai- cheur voulue. C'est la journée de vendredi qui nous arrangera et nous donnera la possibilité de faire une bonne préparation en prévision de cette empoignade face aux Bejaouis. Contrairement à nous, ce sont les joueurs de Soustara qui

bénéficieront d'un surplus de 48 heures de repos après le derby algé- rois qu'ils vont disputer devant les Belouizdadis. Mais quoi qu'il en soit, on a saisi la ligue pour qu'elle se penche sur ce cas et nous accorde plus ou moins 12 heures supplé- mentaires de repos", fulmine un membre du club phare de la capita- le du Titteri, l'O Médéa.

Ce décalage pousse Slimani à revoir ses plans Les décisions de ces derniers temps prises par la LFP à l'encontre de la formation du Titteri, ont non seule- ment influé sur l'état d'esprit de toute l'équipe mais surtout sur celui du premier responsable de la barre technique de l'OM, l'entraineur Sid- Ahmed Slimani qui s'est vu contraint de revoir ses plans en ce qui concerne la préparation en pré- vision de ce match contre les capés de Paul Put. Tout ce qu'il a concocté durant les jours qui précédaient les matches contre le MOB prévu ce

samedi dernier puis annulé à la der- nière minute et devant l'USMA pro- grammé dans un premier temps pour ce jeudi avant qu'il soit décalé jusqu'à samedi prochain, a été aban- donné et tout a été refait en fonction de la nouvelle programmation déci- dée par l'instance de notre football national. Le coach médéen après ce changement dans le calendrier, a accordé un repos d'une journée pour ses poulains afin qu'ils puissent décompresser et changer d'air loin du stade pour revenir ensuite en super forme et bien dans leur peau. Et c'est aujourd'hui qu'ils reprennent le chemin des entrainements avec du biquotidien au menu et le techni- cien tlemcénien va surtout se baser sur le travail foncier, car il veut par- là, recharger les accus de ses joueurs et bien les préparer sur le plan phy- sique. Il sait que ce match contre le champion en titre, l'USMA, sera âprement disputé où l'engagement physique sera bel et bien présent. M. G.

l'engagement physique sera bel et bien présent. M. G. Addadi revient mais en solo Le maestro

Addadi revient mais en solo

Le maestro de cette formation médéenne, Toufik Addadi, reprend les entrainements aujourd'hui après le feu vert du staff médical du club mais loin du groupe, en solo. Le médecin de l'équipe lui a demandé d'éviter tout contact avec ses équipiers.

Si-Salem

s'entraîne

Dans notre numéro d'hier, nous avons évoqué l'état un peu inquiétant dans lequel était le nouveau joueur médéen Nazim Si- Salem qui boitait ce jour-là. Apparemment, le joueur en question vient de passer cette étape et continue à s'entrainer le plus normalement du monde avec le groupe. L'infirmerie du club, dans un passé récent, ne désemplissait pas, maintenant elle est vide. L'entraineur Slimani en est vraiment content et espère avoir sous sa main avant le jour J, le contingent de l'OM au grand complet.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

ESS

19

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 ESS 19 HAMAR : «Le titre ? On y croit maintenant»

HAMAR :

«Le titre ? On y croit maintenant»

L'Entente de Sétif n'a pas raté l'occasion de la venue de l'USMBA pour engranger les trois points du succès et prendre provisoirement la tête du classement du championnat de Ligue 1 Mobilis.

De notre correspondant

SOFIANE H.

C'est la 1 re fois depuis le début du championnat de cette saison que les Sétifiens se hissent à la première loge du classement. Il est vrai que l'ex-leader le MCA a encore deux matches en retard, contre un pour les Ententistes. Toutefois, il reste que cette perfor- mance confirme une fois de plus l'envie des partenaires de Abdelmoumen Djabou de jouer à fond leurs chances dans la course au titre. "Oui, nous allons jouer nos chances jusqu'au bout", nous a dit d'emblée le président Hassen Hamar à la fin du match, tout heu- reux de ce quatrième succès en cinq matches de ses poulains. "Je suis sincèrement content de ce suc- cès face à une bonne et coriace équipe de l'USMBA. Certes, nous avons éprouvé quelques soucis comme on s'y attendait, mais au final mes joueurs ont su faire la différence et l'emporter. C'est de toutes les manières un sucés qu'on a amplement mérité et qui va nous permettre de bien aborder notre prochaine sortie face au MCA", ajoute le chairman de l'équipe phare de Aïn El Fouara qui a tenu en outre à féliciter le staff tech- nique et les joueurs qui se sont s'adjugés la pole position du clas- sement. "Mes joueurs et le staff technique sont à féliciter. Ils ont beaucoup bossé pour arriver à cette performance. Maintenant, on doit essayer de garder cette pre- mière place le plus longtemps pos- sible. Certes, ça ne vas pas être facile. Cependant, on va tout faire pour aller jusqu'au bout. Nous avons un virage important mainte- nant à négocier à commencer par le rendez-vous de vendredi face au MCA. Un match qui s'annonce

difficile il est vrai devant un adversaire qui fera tout pour récu- pérer la première place au classe- ment. Cela dit, nous avons aussi nos atouts à faire valoir et on fera le maximum pour tenter de réussir un bon résultat et rester sur notre lancée", enchaîne le boss ententiste qui s'est expliqué en outre sur ses contestations envers le délégué du match suite à l'expulsion d'Amokrane.

«Voilà pourquoi je suis allé parler au délégué du match» "Je suis allé juste lui dire qu'Amokrane ne méritait pas de sortir. Tout le monde a vu que c'est le joueur de l'USMBA qui a agres- sé notre attaquant", a-t-il précisé non sans noter que c'est ce même délégué qui a été il y a une semai- ne à Tizi Ouzou à l'occasion du match JSK-ESS dans le cadre de la 19e journée du championnat de Ligue 1. "Ce qui m'a plus intrigué, c'est comment se fait-il qu'on nous désigne un délégué de match dans deux matches consécutifs", s'est-il interrogé. Enfin, le chairman du club champion d'Afrique 2014 n'a

le chairman du club champion d'Afrique 2014 n'a pas omis de remercier les fans locaux de

pas omis de remercier les fans locaux de leur soutien et qui ont cette fois été plus nombreux que d'habitude. "Oui, c'est un plaisir de revoir le stade du 8-Mai 45 presque complet. On veut que cette image se reproduise à l'ave- nir car nous avons besoin plus que jamais de nos fans, notamment dans cette phase cruciale de la sai- son", conclut notre interlocuteur. S. H.

AGO du CSA/ESS

Les bilans approuvés

L'assemblée générale ordinaire du CSA/ESS s'est déroulée hier après- midi à la salle de conférences de l'ODEJ de Sétif. Une AGO qui concerne le second semestre de l'exercice 2016. Après avoir constaté le quorum avec la présence de 23 membres sur les 34 de l'AG de l'ESS, le président Hassen Hamar a lu les bilans moral et financier de la période en question. Sur le plan financier, le boss ententiste a fait savoir à l'assistance que les dépenses du club durant le semestre allant du 1er juillet au 31 décembre 2016 ont atteint la somme de 11 milliards de centimes alors que le pre- mier durant le premier semestre le club avait dépensé 19 milliards de centimes, soit une somme globale de 30 milliards. Une baisse de 40% a été constatée par rapport à l'exercice 2015 où les dépenses avaient atteints 51 milliards de centimes. Concernant les revenus, Hamar a révélé que le club a reçu 10 milliards durant le second semestre de l'année 2016. Les deux bilans on été approuvés à l'unanimité.

Reprise des
entraîne-

ments hier

Dans le camp ententiste, on n'a pas trop chômé pour mettre le cap sur le prochain rendez- vous de vendredi face au MCA au stade du 5-Juillet dans le cadre de la 21e journée du championnat de Ligue 1. En effet, le staff technique a décidé de reprendre le chemin de la préparation en fixant la reprise des entraînements pour hier au stade du 8- Mai 1945 de Sétif. Dans ce même registre, nous apprenons que le coach Madoui n'a pas raté l'occasion de la rencontre de la Coupe de la CAF entre le MCA et les Ghanéens de Bechem United FC, disputée avant-hier dans la soirée, pour prendre des précieuses notes sur les points forts et faibles de son prochain adversaire.

Une bonne

récompense

attend les

joueurs

Avant la rencontre face à l'USMBA, le président Hassen Hamar a promis à ses joueurs une belle récompense en cas de succès. Bien qu'il n'ait pas dévoilé le montant, nous avons appris selon une source bien informée qu'elle serait de l'ordre de 15 millions de centimes même si cette somme pourrait aller jusqu'à 20 millions de centimes en attendant d'officialiser la nouvelle lors de la réunion ordinaire du bureau directeur qui se tiendra lundi ou mardi, pour débattre également des préparatifs du déplacement à Alger en vue de la confrontation de vendredi face au MCA.

Keniche : «On ira au 5-Juillet en conquérants»

Il fut le joueur le plus en vue lors du match ESS-USMBA d'avant-hier. Ryad Keniche a été incontestablement l'homme du match. Implacable en défense, l'ex-capitaine de l'Equipe nationale Olympique a participé offensivement en étant derrière plusieurs actions dangereuses.

C'est lui qui a donné la balle du but à Nadji qui n'a fait qu'accompagner le cuir au fond des filets du portier Ghoul. Avec une volonté de fer, il n'a pas cessé également d'encou- rager ses partenaires, notamment dans les moments difficiles du match. Approché à la fin de la rencontre, l'ex-libéro harrachi s'est déclaré content de cette victoire. Il affirme en outre que son team ira au stade du 5- Juillet vendredi pour affronter le MCA avec un esprit de conquérant et l'espoir de revenir avec un résultat positif.

Tout d'abord un mot sur votre succès devant l'USMBA ?

Ce fut sincèrement une victoire que nous avons amplement méritée. Certes, nous avons eu quelques difficultés avant de nous imposer. Un scé- nario qu'on attendait puis- qu'il ne faut pas oublier que nous avons joué une équipe qui occupait avant ce match la deuxième place au classement. Cela dit, le plus important pour nous, c'est d'avoir arraché les trois points du succès.

Votre équipe s'est hissée provisoirement en tête du classement. Cela doit vous faire plaisir, n'est-ce pas ?

Et comment ! C'est vrai que c'est provisoire, mais n'empêche que c'est une très bonne chose pour le moral des joueurs. Cela va également nous permettre de préparer dans les meilleures dispositions la suite du parcours. Tout ce que je peux vous dire, c'est que nous comptons faire le maximum afin d'enchaî-

que nous comptons faire le maximum afin d'enchaî- ner résultats et rester sur notre lancée. bons

ner résultats et rester sur notre lancée.

bons

avec

d'autres

Vendredi, vous allez affronter le MCA. Comment s'annonce pour vous cette confrontation ?

C'est une rencontre qui s'annonce certes difficile du moment que nous allons affronter une équipe mouloudéenne qui n'est pas facile à manœuvrer et qui va faire le maximum pour récupérer sa place à la tête du classement. Nous de toutes les manières, nous n'irons pas au 5-Juillet pour limiter les dégâts. On fera tout pour ramener un résultat posi- tif.

Sur le plan individuel, vous avez sorti un match en étant derrière le but de la victoire de votre équipe face à l'USMBA. Un commentaire ?

J'essaye toujours de donner le meilleur de moi- même. Le plus important pour moi, c'est qu'au bout, mon équipe a engrangé les trois points du succès. Cela dit, le plus dur reste à faire. On doit rester bien concentrés et continuer à travailler. Je ferais tout mon possible pour aider mon équipe à enchaîner d'autres bons résultats. S. H.

DRBT

Sérieux pas vers le maintien

En réussissant une bonne opération ce vendredi face au CSC avec une victoire au bout dans une rencontre qui intervient après une série de six matches sans succès, le DRBT est ravi de retrouver des sensations positives alors que le spectre de la relégation se profile.

De notre correspondant

AMAR T.

L'entraîneur Bougherara estime que son équipe peut se maintenir si elle reproduit ce type de performance ; il se dit confiant dans la détermination de son équipe avant le déplace- ment contre le CRB, la semaine prochaine, ainsi que la réception de l'USMH, la semaine suivante. Il sait, néanmoins, que tous les pro- chains matchs seront difficiles, mais il espère que son team enchaînera les bons résultats et progressera lentement pour tenter d'aller en force dans la rude bataille pour le maintien entre plusieurs concurrents.

Beaucoup de choses à oublier Les résultats de l'équipe qui sont nettement en-dessous du minimum durant un long pas- sage à vide au point d'inquiéter tout son entourage. Une série qui lui a coûté cher pour sa place au classement. Au niveau de la stabi- lité, c'est un peu le cas aussi même si on donne l'impression que tout va bien. Côté jeu entre deux matchs, l'équipe se dépense dans le vide. Cette inefficacité, devenue chronique, finit par ne plus donner de résultat, les joueurs peinent à mettre leur jeu en place. Seul remède à cela, gommer pas mal de flou tactique, les joueurs doivent parvenir à mettre à contribution leurs individualités au service du collectif. On peut

dire sans se tromper que c'est la faute aux joueurs qui tentent sans trop de succès d'œu- vrer en équipe.

Guitoun : «S'écarter du danger» Le défenseur et capitaine de l'équipe déclare qu'il est prêt à tenir son rôle de leader dans le groupe : "La situation est devenue un peu compliquée dans le sens où on est appelés à s'écarter du danger. Il faut que chaque joueur prenne ses responsabilités, c'est la moindre des choses, car il y aura un grand travail à accomplir sur le terrain. On a, certes, une équipe qui sait jouer et qui peut débloquer la situation par ses individualités, mais on craint

un relâchement. Maintenant, après le succès de vendredi, on doit assumer où l'on doit être et y rester le plus longtemps possible." A. T.

Nezouani : «Prouver que j'ai ma place dans l'équipe»

L'attaquant du DRBT, titularisé face au CSC, devrait céder sa place à un autre pour n'avoir pas su suffisamment s'appliquer dans son jeu. Le plus embêtant pour lui, c'est qu'il n'a jamais joué une partie entière. "Je suis vraiment conscient quand je suis appelé à marquer des buts pour espérer garder ma place, mais parfois, cela ne marche pas. Je tâcherais d'être à la hauteur et l'entraîneur pourra compter sur moi pour marquer des buts, ce qui me libèrera par la suite", dira Nezouani.

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017 De notre correspondant AMINE DJAAFAR
Lundi 20 février 2017
De notre correspondant
AMINE DJAAFAR

Le Roumain et après le semi-échec concédé par ses poulains face au RCA lors du derby de la Mitidja, a décidé de jeter l'éponge et ce pour éviter la colère des supporters qui n'ont pas digéré la façon avec laquelle le club a concédé ce nul contre une équipe relégable. Le parcours de l'USMB avec Calin ne fut pas positif et il suffit de compter le nombre de points qu'a perdus l'équipe à domicile pour le confirmer. Les Blidéens ont concédé neuf points à domicile et ont perdu plusieurs points en déplacement, autrement dit, le bilan de cet entraineur fut négatif, surtout que son prédécesseur Hadj Mansour a fait beaucoup mieux.

20

USMB

prédécesseur Hadj Mansour a fait beaucoup mieux. 20 USMB  Reprise aujourd'hui à l'annexe du stade

Reprise aujourd'hui à l'annexe du stade Tchaker

La formation de la ville des Roses reprendra les entrainements cet après- midi à l'annexe du stade Tchaker. La séance d'aujourd'hui sera précédée par une réunion dont le président du CA, Boumaza, ainsi que le manager général du club, Krebaza, doivent tenir avec les joueurs pour les motiver avant le prochain déplacement du club à Mascara.

Bendiaf

et Aliouet

absents

La séance de reprise a été ponctuée par l'absence de deux joueurs, à savoir Bendiaf, qui souffre d'une entorse à la cheville, et Aliouet, qui a contracté une blessure à la cuisse. Les deux joueurs ne seront pas du voyage à Mascara car ils ont besoin d'une autre semaine de repos. Ainsi l'entraineur Kamel Zane doit opter pour d'autres choix au niveau de l'attaque et du milieu de terrain pour permettre à son équipe d'entamer le match en force.

CALIN DÉMISSIONNE

«Je n'ai pas eu

de chance à l'USMB»

L'entraîneur de l'USMB, Augustin Calin, a démissionné, hier, et ce, après moins de six mois de travail.

sur les rails, mais je n'ai eu de chance avec ce club et si on revoit les images des précédentes rencontres, entre autres, le match du PAC et celui du RCA, les joueurs ont commis des erreurs de débutants et ont encaissé des buts sur des balles arrêtées. Je leur ai dit à la fin du dernier match que si le problème venait de moi je démissionnerai, et je pense que ma promesse a été tenue".

«Je souhaite bonne chance à tout le monde» L'entraîneur roumain et juste après sa démission de la barre technique du club phare de la ville des Roses, a tenu à souhaiter bon courage à ses joueurs et a l'équipe dirigeante du prestigieux club de la ville des Roses. "Mon départ fait partie des aléas du métier et nul n'est éternel, je souhaite toute la réussite du monde a ce club et

aux joueurs et j'espère que ma démission sera un mal pour un bien pour cette équipe".

Zane assurera l'intérim L'entraîneur adjoint Kamel Zane va assurer l'intérim après le départ de l'entraîneur roumain Calin. La direction blidéenne et après qu'elle a vu que l'équipe avait perdu ses chances de jouer l'accession, a décidé de promouvoir Kamel Zane comme entraîneur en chef de l'USMB. Zane qui a déjà géré des situations pareilles après le départ de l'entraineur Hadj Mansour, a pu engranger une qualification en coupe face à la JSMB, il doit montrer son savoir-faire lors du prochain match face au GCM, où il va essayer de revenir avec un bon résultat et pourquoi pas surprendre le prochain adversaire chez lui.

A. Dj.

Il n'est pas le seul responsable L'entraîneur Calin Augustin n'est pas le seul responsable de la situation que vit le club, surtout qu'il a pris le train en marche et n'a pas pu remodeler l'équipe ou même renforcer son effectif. Les responsables de ce club et à leur tête le duo Boumaza, le président du conseil d'administration, et Krebaza, le manager général, sont eux aussi responsables de la chute de l'USMB et doivent justifier leurs choix, surtout le recrutement qu'avait fait la direction durant l'intersaison.

«J'ai voulu bien faire, mais…» Calin Augustin nous a fait savoir qu'il qu'il a été malchanceux depuis sa venue à l'USMB : "J'ai voulu bien faire et j'ai tenté toutes les solutions possibles pour remettre le club

Compétition / PUB ANEP 504 725 du 20/02/2017
Compétition / PUB
ANEP 504 725 du 20/02/2017
 

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D'ALGER DIRECTION DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DES LOISIRS

«AVIS D'APPEL D'OFFRES OUVERT AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES ……/2016»

 

N : NIF 410002000016085

 

La Direction de la jeunesse, des sports et des loisirs de la wilaya d'Alger lance un avis d'appel d'offres ouvert avec exigence de capacités

minimales relatif aux : EQUIPEMENTS STADE

7. Certificat d'origine

8. Certificat de conformité. Les autres pièces voir dans le cahier des charges page 05.

B- L'offre financière comprend :

ATHLETISME BORDJ EL KIFFAN Les entreprises intéressées par le présent avis

1. La soumission

2. Le bordereau des prix unitaires (BPU) dûment

d'appel d'offres sont appelées à retirer le cahier des charges auprès de la :

signé par le soumissionnaire

 

3.

Le devis quantitatif-estimatif de l'offre dûment

DIRECTION DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DES LOISIRS DE LA WILAYA D'ALGER EX-MAISON DE JEUNESSE PALAIS DU PEUPLE 09 CHEMIN GASCOIGNE 1602 SIDI M'HAMED - ALGER - BUREAU DES MARCHES Il s'agit d'un avis d'appel d'offres ouvert avec exigence de capacités minimales conformément aux articles 40, 42, 43, 44 du décret présidentiel N°15-247 du 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations du service public. Il est adressé aux entreprises justifiant les conditions d'éligibilité suivantes :

1- Capacité professionnelle : importateur, fabriquant ou grossiste 2- Capacité financière : ayant un minimum de chiffre d'affaires de la somme des trois dernières années de 10 000 000.00 DA. Et qui seront justifiés par les bilans financiers des trois dernières années (2013-2014-2015) visés par les services des impôts.

signé par le soumissionnaire. Et déposées à la :

DIRECTION DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DES LOISIRS DE LA WILAYA D'ALGER EX-MAISON DE JEUNESSE PALAIS DU PEUPLE 09 CHEMIN GASCOIGNE 1602 SIDI M'HAMED - ALGER - BUREAU DES MARCHES Les enveloppes intérieures contenant les offres devront comporter le nom et la raison sociale du soumissionnaire. L'enveloppe extérieure devra être anonyme et ne comporter que l'adresse du destinataire et la mention suivante :

EQUIPEMENTS STADE ATHLETISME BORDJ EL KIFFAN «AVIS D'APPEL D'OFFRES OUVERT AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES ……/2016»

3- Capacité technique :

 

«SOUMISSION A NE PAS OUVRIR QUE

*

Moyens matériels : un fourgon ou un camion

PAR LA COMMISSION D'OUVERTURE DES

(qui sera justifié par la carte grise).

 

PLIS ET D'ANALYSE ET LES REFERENCES

*

Référence professionnelles : ayant livrées un

équipement similaire (équipements athlétisme). (Les soumissionnaires doivent justifier leurs références par les attestations de bonne exécution,

visées par les maîtres de l'ouvrage public. - Les offres établies sous double pli, cacheté et anonyme doivent être accompagnées des pièces administratives fiscales et parafiscales suivantes :

A- Une offre technique qui contient :

D'APPEL D'OFFRES» Le délai de préparation des offres est de 15 jours à compter de la date de la 1 ère publication de l'avis d'appel d'offres dans le BOMOP ou les quotidiens nationaux. Jour de dépôt qui correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres au plus tard à

(12h :00)

1. La déclaration à souscrire

 

Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant.

2. La déclaration de candidature

3. La déclaration de probité

 

L'ouverture des plis technique et financière se

4. Le présent cahier des charges paraphé par le

fera à (13h :00) dans le même jour de dépôt des

soumissionnaire

annexé

des

spécifications

offres en séance publique au siège de la Direction de

techniques avec précision des délais de réalisation.

5. L'extrait du registre de commerce

la Jeunesse, des sports et des loisirs de la wilaya d'Alger. La durée de validité de l'offre est valable pour toute la durée du marché.

6. Mémoire technique

 
   

ANEP 504 728 du 20/02/2017

Compétition / PUB

   

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

JSMB

21

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 JSMB 21 La course à l'accession prend une autre dimension Béjaïa

La course à l'accession prend une autre dimension

Béjaïa montre ses crocs !

La JSMB doit faire un sans- faute à domicile pour espérer accrocher le bon wagon.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

La course à l'accession est en train de prendre une autre tournure avec un peloton qui semble se former et de se déta- cher par rapport aux autres équipes. En effet, nous consta- tons que les équipes qui se sont positionnées en haut du tableau commencent à prendre un avantage par rapport aux autres concurrents. La situation qui est en train de se former, nous donne plutôt un tableau où des équipes qui ont affiché clairement leurs ambitions en début de saison, continuent à jouer les premiers rôles dans ce championnat de Ligue 2 Mobilis. La JSM Béjaia qui figu- re parmi ces équipes de tête, avait elle aussi affiché ses ambi- tions et ses responsables avaient déclaré qu'ils allaient

et ses responsables avaient déclaré qu'ils allaient tout faire afin de figurer parmi les équipes qui

tout faire afin de figurer parmi les équipes qui accèderont en fin de saison. La formation de Yemma Gouraya qui occupe actuellement la 2e place au classe- ment avec 35 points, est bien par- tie pour atteindre cet objectif.

Une suite très compliquée Par ailleurs, la suite du tableau dont elle a hérité, semble très compliquée et c'est pour cette raison que les hommes d'Ifticen doivent faire tout leur possible pour engranger le maximum de points en déplacement tout en essayant de faire un sans-faute à domicile. Pour ces 9 journées qui restent à disputer dans le championnat de Ligue 2 Mobilis, la formation des Vert et Rouge en disputera 4 à domi-

cile. Une possibilité d'engran- ger 12 points et de se rappro- cher encore plus de l'objectif assigné en début de saison. Des chances que doivent mettre de leur côté, les joueurs de la JSMB qui ont affiché une grande volonté depuis l'arrivée de l'en- traineur Younes Ifticen. B. E. Z.

Match amical face à l'US Soummam

Les Vert et Rouge de la JSMB affronteront en amical la formation de l'US Soummam. Afin de permettre aux joueurs qui n'ont pas eu droit à un temps de jeu conséquent lors de la rencontre face à l'A Bousaâda, Ifticen a programmé une rencontre amicale cet après-midi à partir de 16h au stade de l'Unité maghrébine.

Drifel : «On est bien partis pour atteindre notre objectif»

Buteur lors de la dernière rencontre face à l'A Bousaâda, Drifel Lakhdar a retrouvé le chemin des filets après plusieurs rencontres de disette qui la conduit à perdre sa place de titulaire. Entré en cours de jeu, Drifel a réussi à donner plus de consistance à la victoire des siens face à l'ABS.

Quelle analyse faites-vous de cette victoire face à l'A Bousaâda ? Ce fut une rencontre diffi- cile, on savait que nous allions affronter une forma- tion qui voyage bien, on s'était d'ailleurs préparé en conséquence. L'entraineur nous a bien fait comprendre

qu'il fallait débuter la ren- contre avec une grande détermination, c'est ce qui s'est d'ailleurs passé. On a très vite marqué et cela nous

a permis d'évoluer avec

moins de pression. Je crois que nous avons pu rééditer la première période que nous avions fait face à Boufarik et cela a été à notre avantage. En seconde pério- de, les consignes étaient de gérer notre avance, chose qu'on a su faire. Nous avons laissé le ballon à notre

adversaire et on s'est conten-

té d'évoluer par des contres

rapides. Je pense que c'est un match abouti dans la mesure où on a réussi à ins- crire trois buts.

dans la mesure où on a réussi à ins- crire trois buts. voyage bien, on se

voyage bien, on se devait de réaliser une bonne entame. L'entraineur avait lui aussi

tout fait pour nous mettre dans de bonnes conditions. Les indications de ce dernier nous ont permis de poser des problèmes à cette équipe de Boussaâda. Je dirais aussi que la réussite était de notre côté. Contrairement aux der- nières rencontres où nous avons peiné sur ce volet.

Vous venez de retrouver le

chemin des filets après plusieurs matchs sans marquer, quel est votre sentiment ? Je suis naturellement très heureux de retrouver enfin le chemin des filets. J'avais lors des dernières rencontres joué de malchance surtout dans le dernier geste. Mais je dirais que je marque moi ou quelqu'un d'autre, c'est la JSMB qui doit sortir vain- queur. Aujourd'hui, nous sommes très contents de cette victoire qui est très

importante pour nous. Je dirais qu'on a tout fait pour prendre les trois points et c'est chose faite.

Comment voyez-vous la suite du parcours ? On va prendre notre temps pour nous reposer dans un premier temps, cela est très important pour nous, et on débutera la pré- paration pour nous remettre vite dans le bain. La suite du parcours, je pense qu'elle sera très difficile pour toutes les équipes qui se battent pour terminer sur le podium. Aujourd'hui, nous sommes bien partis pour atteindre cet objectif, mais avant cela on doit tout faire pour empocher le maximum de points que ce soit à domi- cile ou en déplacement. On va se préparer pour le pro- chain déplacement à El- Khroub, où les points seront très importants pour nous.

Vous avez retrouvé votre public, quel est le message que vous voulez lui transmettre ? Nous sommes très ravis d'avoir enfin retrouvé nos supporters, après plusieurs rencontres qu'on a disputées sans leur présence. Je vou- drais les remercier pour leurs encouragements et leur présence à nos côtés. B. E. Z.

Face à une formation difficile à manier en déplacement, vous avez réussi à signer un large succès, qu'est-ce qui vous a aidé dans cela ? La détermination a fait la différence dans cette ren- contre. Face à une formation comme je vous l'ai dit, qui

ASMO

Nechniche : «Il reste 9 matches, tout est possible»

En quelques mots, l'entraîneur adjoint Sidi Mohamed Nechniche a relaté l'état d'esprit actuel des joueurs d'une équipe qui va mal en championnat.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Un mot sur la défaite à Skikda…

Franchement ce résultat ne reflète pas du tout la physionomie de la ren- contre. Parce qu'en dépit de la défaite, notre équipe a bien joué. Les joueurs se sont donnés à fond. Dans l'en- semble, nous avons fait un match acceptable. C'est vrai que nous avons été cueillis à froid par un but rapide- ment marqué par l'équipe adverse, puis un autre avant la demi-heure de jeu mais nous avons repris les choses en main.

Vous parlez de la deuxième mi- temps ?

Oui justement, avec les change- ments opérés nous avons su les contrer et faire notre propre jeu. Malheureusement après le but de Hadji qui reste un juniorn faut-il le

rappeler, nous avons eu la possibilité de bénéficier d'un penalty mais l'ar- bitre en a décidé autrement. Je n'ai pas pour habitude de parler de l'arbitrage mais croyez-moi, il n'y avait pas penalty quand il a été accordé à l'équi- pe adverse en fin de match. C'était à un moment important de la partie, nous pouvions revenir au score mais que tu encaisses un coup pareil vers la fin c'est difficile de se relever.

Que manque-t-il à l'équipe pour améliorer ses résultats ?

Ecoutez, la plupart des joueurs sont des jeunes. Nous avons des juniors comme Hadji, Benayad, Belaribi ou même Boutiche. On sent que le manque d'expérience joue un rôle négatif.

Après cette défaite, l'ASMO est dans une position dangereuse au classement, comment trouvez- vous cette situation ?

Certes, ce n'est pas bon du tout mais il suffit d'une victoire ou deux pour remonter. Nous devons nous ressaisir dans le prochain match face à l'équipe de Ain Fakroun. Nous sommes en train de bien préparer ce match. Les joueurs sont conscients de l'importance d'un bon résultat pour s'éloigner du danger et pour hisser l'équipe vers le haut du tableau. Vous savez, il reste neuf matches à faire, tout est possible. Il suffit d'aligner une série positive pour se mettre à l'abri et remonter vers le haut du classement. Je pense que nous avons les moyens qu'il faut. Il suffit de les mettre en œuvre.

D'autant que vous allez avoir tous les joueurs à l'appel avec le retour des éléments suspendus…

Justement grâce à Dieu on va enfin avoir tout le monde à notre disposi- tion. Avec leur retour, l'équipe aura

à notre disposi- tion. Avec leur retour, l'équipe aura plus de force et pourra aborder la

plus de force et pourra aborder la pro-

chaine

confiance.

de

rencontre

avec

plus

Comment se présente cette rencontre ?

Bon, ce sera un match compliqué parce que l'équipe adverse n'est pas

bien classée. Ils vont venir tenter de nous contrer. Mais chez nous, nous devons faire le maximum pour le négocier par une victoire inch'Allah. En tout état de cause, nous devons l'emporter, nous n'aurons pas d'autres choix que de gagner ce

match.

L. M. A.

Le courage d'Amer-Yahia

D'après les échos parve- nus de la direction du club asémiste, les dirigeants présents à Skikda n'ont pas apprécié les conditions dans lesquelles s'est déroulé le match JSMS- ASMO. Les joueurs asé- mistes ont été ciblés par les insultes des supporters de l'équipe skikdie. L'attaquant Amer-Yahia a été le plus touché par ces insultes en raison de son geste antisportif en marge de la rencontre de l'aller. Ce joueur savait à l'avance les risques qu'il encourait en accompagnant l'équipe sur le sol skikdi. Mais contrairement à ceux qui ont provoqué une suspen- sion ou une blessure, le dénommé Dakouche a fait le déplacement et a pris part à la rencontre. Les insultes l'ont marqué certes mais ne l'ont pas empêché de jouer avant son remplacement par Oussaad (69'). Un exemple de courage et de profes- sionnalisme à méditer.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

22

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Zlatan se compare à Indiana Jones Si le commerce
Zlatan se compare à Indiana Jones Si le commerce était mieux fait, c'est le client
Zlatan se compare à Indiana Jones
Si le commerce
était mieux fait,
c'est le client
qui devrait faire
son prix
Marcel Aymé
Le géant suédois n'est pas avare en comparaisons
flatteuses à son égard ou autres déclarations chocs. Il
l'a encore démontré jeudi, après avoir inscrit un triplé
face à Saint-Étienne, en se comparant à l'aventurier
incarné par Harrison Ford dans Indiana Jones. La
raison?? Ce dernier revient toujours avec un trophée en
main, comme lui
"Chaque trophée pour moi est
incroyable. Partout où je suis allé, j'ai gagné, donc si je
peux gagner quelque chose ici (à Manchester, ndlr), j'en
serais très content", a déclaré Ibra, unique buteur lors
de la victoire des siens en 1/16 de finale aller de
l'Europa League. "Les personnes qui me connaissent
savent que j'ai joué dans plusieurs clubs, et que je fais
toujours de mon mieux. Partout où je vais, je gagne,
donc je suis comme Indiana Jones", a ajouté celui qui a
déjà les titres en championnat des Pays-Bas, d'Italie,
d'Espagne et de France gravés à son palmarès. Avec ce
triplé, le Suédois, âgé de 35 ans, en est à 23 buts toutes
compétitions confondues depuis son arrivée à
Manchester United, lors de la dernière pré-saison. Un
compteur que la star des Red Devils devrait rapidement
faire évoluer puisque MU est le favori de la finale de la
Coupe de la Ligue anglaise, le 26 février contre
Southampton à Wembley.
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
validation
serpents de
tandem
bugles à
catastrophiques
fleurs jaunes
verre
DUDU JOURJOUR
noeud sur
pourchasser
cours noir
strontium
la Tille
rassemblement
7
Un clochard discute avec un autre :
- Grâce à ma trompette, je suis très riche.
déséquilibrées
- Les gens te donnent beaucoup d'argent pour que
2
tu joues ?
coule en
France
-
Non, ils m'en donnent pour que j'arrête de jouer.
peina
gardienne de
atome
la paix
néodyme
SUDOKU
père d’And-
points
opposés
romaque
4
abre des
langue
Antilles
5
8
1
tatait
pas encore
8
9
7
6
pro
grand disque
tableau de
instrument de
sacré
maître
musique
4
9
8
drogue
futur officier
palladium
9
1
7
6
5
8
7
3
4
philosophie
couvert de
chinoise
5
1
chapelure
7
5
bouffons
roi en boîte
roi de
Corinthe
6
1
5
9
dorures
chef d’oeuvre
localisée
9
6
1
à l’intérieur
Esquimaux
de
3
2
8
personne
possessif
sotte
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
nationale
cardinal
coule en
9
7
5
8
4
3
9
6
2
1
versus
Sibérie
marque le
embarcation
dédain
légère
4
2
6
7
1
8
9
3
5
3
9
1
6
5
2
7
8
4
paresseux de
plein de
nature
dévotion
2
7
5
9
8
1
3
4
6
cours suisse
1
6
4
2
7
3
5
9
8
bonne
8
songeurs
8
3
9
5
6
4
1
7
2
fortune
pleure
5
4
2
1
9
7
8
6
3
6
8
7
3
4
5
2
1
9
3
sigle pour
reporters
9
1
3
8
2
6
4
5
7
A
P
F
F
E
E
T
T
F
E
R
E
T
N
A
H
C
E
D
O
LES MELÉS
A
B
R
I
C
O
T
I
E
R
R
E
T
O
U
R
N
E
R
G
H
N
O
A
T
S
I
N
G
U
L
I
E
R
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
M
U
T
I
N
I
E
A
E
A
R
L
G
T
N
I
L
U
C
S
A
M
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
T
R
E
T
E
A
U
X
D
I
A
E
V
R
A
I
T
R
T
M
F
A
I
E
V
E
R
I
T
E
E
AGISSANT
LIGNAGE
S
C
O
R
E
N
S
E
I
I
U
U
A
N
S
H
E
G
R
O
H
E
A
S
T
I
G
A
T
E
APPORT
MASCULIN
E
I
N
E
C
H
O
V
S
R
L
F
A
N
O
S
C
I
K
C
R
R
BALLOTIN
MERITANT
A
M
O
D
I
E
R
E
BOUTEILLE
NICHE
U
S
E
E
P
T
G
T
R
A
A
I
E
A
I
E
N
R
A
G
E
R
I
CHUTE
OGRE
O
N
E
M
I
R
A
T
S
A
O
M
P
E
E
E
B
O
T
N
G
L
V
A
T
R
B
D
I
R
A
CONSERVE
ORGE
I
S
O
L
E
E
D
O
T
S
N
O
F
N
R
A
K
A
C
A
T
L
I
T
DECHANTER
PATRONAL
L
I
S
D
E
N
I
DIGNITAIRE
PREFET
B
R
E
C
U
L
O
G
R
E
H
P
I
N
I
F
R
E
T
D
O
S
E
S
FANTOCHE
RAVINEMENT
T
R
I
T
L
F
C
E
N
N
I
E
E
E
N
LES FLÉCHÉS
FORMULE
RELIGION
P
V
R
O
I
H
H
O
M
A
R
D
T
M
G
1 2
3
4
5
6
GACHETTE
SAUVETAGE
LES MELÉS
A D
O
L
F
O
E
O
T
R
U
E
G
A
N
G
I
L
U
E
I
GENCIVE
SINGULIER
SAMIR
ADJOU
HERISSON
TARIF
T
I
A
T
R
E
L
I
G
I
O
N
O
N
D
7
8 9
10
11
12
13
14
HOMARD
TORTURE
B
A U
T
I
S
T
A
N
T
E
E
V
R
E
S
N
O
C
R
B
T
I
INNE
VERITE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Lundi 20 février 2017

MCS

23

www.competition.dz Lundi 20 février 2017 MCS 23 Bekhtaoui : «Enchaîner avec d'autres bons résultats» De notre

Bekhtaoui : «Enchaîner avec d'autres bons résultats»

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Vos impressions après la dernière victoire face à l'ASO ?

Dieu merci, nous avons fait une grande prestation et notre équipe a réalisé