Vous êtes sur la page 1sur 24
 Les joueurs inquiets pour leur argent  FERHANI ET REDOUANI BOUDENT  Le président
 Les joueurs inquiets pour leur argent  FERHANI ET REDOUANI BOUDENT
 Le président choisit d'aller en France au lieu d'aller les rassurer
MALAISE À TIKJDA
EBAH ET WILSEN,
les nouvelles pistes
africaines de la JSK
le retour
Vers d'Azlef
Il exige 3 mois de salaire pour partir BRAS DE FER MEBARAKOU- DIRECTION BOULEKHOUA «Je
Il exige 3 mois
de salaire
pour partir
BRAS DE FER
MEBARAKOU-
DIRECTION
BOULEKHOUA
«Je signe aujourd'hui»
Le stage n'aura pas lieu en Europe
aujourd'hui» Le stage n'aura pas lieu en Europe IFTICEN NOUVEL ENTRAÎNEUR www.competition.dz LUNDI 17

IFTICEN

NOUVEL

ENTRAÎNEUR

www.competition.dz LUNDI 17 JUILLET 2017 30 DA N°5059 ISSN 1111

LUNDI 17 JUILLET 2017 30 DA N°5059 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT LES CONFIDENCES DE

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

LES CONFIDENCES DE

LES CONFIDENCES DE Paul Put «JE VEUX JOUER AU 5-JUILLET» «Il me faut un attaquant polyvalent»

Paul Put

«JE VEUX JOUER AU 5-JUILLET» «Il me faut un attaquant polyvalent» «Guessan n'a plus la
«JE VEUX JOUER
AU 5-JUILLET»
«Il me faut
un attaquant
polyvalent»
«Guessan n'a
plus la tête
à l'USMA»
«Benyahia
veut partir,
mais »
AÏCH «On a voulu faire de moi un mouchard»
AÏCH
«On a voulu
faire de moi
un mouchard»
mais » AÏCH «On a voulu faire de moi un mouchard» Hamar s'offre AÏBOUD ET ZEGHBA

Hamar s'offre

AÏBOUD

ET ZEGHBA

MESBAH

MESBAH «Je ne suis pas encore mort» «Siffler Slimani, c'est injuste»

«Je ne suis pas encore mort»

«Siffler Slimani, c'est injuste»

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 2 À LA UNE Alors que Rome a trouvé un
www.competition.dz
Lundi 17 juillet 2017
2
À LA UNE
Alors que Rome
a trouvé un accord
avec l'agent du joueur
Une nouvelle configuration des compétitions
des clubs au programme d'un symposium
MAHREZ :
des clubs
anglais
prêts
à doubler
LA CAF
PROTÈGE
la Louve
les gros du continent
Visiblement le fait que Leicester
baisse ses exigences et se contente
de 35 millions alors qu'au début elle
en demandait 56 a donné l'eau à la
bouche de plusieurs teams.
Si la Roma était seule en piste après
le retrait d'Arsenal, cette fois la
divulgation du prix réclamé par les
Anglais aux Italiens a mis plusieurs
autres clubs anglais dans la course à
l'image d'Everton, puisque la presse
anglais a évoqué hier cet intérêt
inattendu, mieux encore, elle parle du
Dans notre édition de
vendredi passé, on vous
exposait les grandes
lignes du programme du
symposium prévu le 18 et
le 19 de ce mois à Rabat
au Maroc.
PAR SMAÏL M. A.
retour probable en course d'Arsenal et
peut-être même d'autres équipes qui
trouveraient le nouveau montant exigé
par les Foxes largement abordable.
Cela intervient au moment où Skyitalia
Les décisions les plus attendues
sont celles du changement des
dates de la compétition phare du
continent, à savoir la coupe
d'Afrique des nations, qui devrait
passer au mois de juin.
L'organisation de ce tournoi avec 24
au lieu de 16 teams est elle aussi
programmée et les membres de
l'AG devront les valider dans une
assemblée générale extraordinaire
qui sera tenue le 21 de ce mois tou-
jours à Rabat.
Ceci dit, et en plus de ces décisions
relatives aux compétitions des
sélections, qui verront la CAF aussi
arrêter un cahier des charges bien
précis qui risque de coûter cher au
Cameroun et aux autres pays déjà
choisis par Hayatou durant son
règne, la Confédération présidée
par Ahmad tentera d'arrêter un
nouveau système pour les compéti-
tions des clubs.
Ainsi, pour mettre un terme au sys-
tème arrêté par l'ancien bureau de
la CAFG qui a fait de son possible
pour créer plus de compétitions et
donc plus de matches, afin de
gagner plus d'argent, un panel du
bureau actuel se penchera sur cette
question. Plusieurs scénarios ont
été préparés. Les participants choi-
siront celui qui répond aux exi-
gences.
L'idée est de laisser effectivement le
niveau élevé de la compétition, avec
un nombre de matches réduit, mais
aussi protéger les grands clubs, les
deux constats sont liés l'n à l'autre,
car en présence de tous les clubs
qualifiés au même moment, cela
augmente le nombre des matches,
et cela dérange à plus d'un titre le
bureau d'Ahmad, qui veut désor-
mais passer à un système plus
souple notamment pour les ténors
du continent qui ne devraient plus
passer par les fameux tours prélimi-
naires, ces derniers vont être injec-
tés a la fin de ces tours, même les
tours préliminaires ne seront plus
comme avant et devraient avoir lieu
à l'échelle régionale, cela se fera vite
et les dépenses ne seront pas impor-
tantes, un peu comme cela se fait
lors des éliminatoires du CHAN
avec les 6 zones distinguées : Nord,
Ouest A, Ouest B, Centre, Est et
Centre et la zone australe.
Le but est donc clair, inscrire aux
côtés des ténors 1 ou 2 petits pou-
cets qui viendront jouer les trouble-
fête dans la fameuse phase des
poules, l'autre objectif étant aussi de
donner le temps de souffler aux
joueurs des clubs compétitifs, le
nombre de matches sera donc
réduit pour coller au calendrier, à
l'instar de ce qui se fait au niveau
des compétitions européennes, il
faut dire que cette année par
exemple de nombreux clubs dont
l'USMA et le MCA ont soumis leurs
joueurs à un rythme incroyable, et
cela va bientôt changer à en croire
les plans de la confédération.
S. M. A.
a
affirmé que Rome préparait une
nouvelle offre, d'autant plus que le
nouveau DS du club de la Louve, le
fameux Monchi, fait le forcing pour le
faire signer. Il semblerait selon le
quotidien spécialisé italien Corriere
dello Sport que l'Algérien a trouvé un
accord avec la Louve pour ce qui est
de son futur salaire, ce qui devrait
faciliter la tâche aux Romains,
l'épilogue ne paraît pas loin.
Le cahier des charges risque
de faire mal aux Camerounais
LE MAROC
Après Fenerbahçe et
Galatasaray, c'est autour
du Besiktas de s'intéresser
à Soso
GRAND FAVORI EN CAS
de retrait du Cameroun
FEGHOULI
affole
BELFODIL
Istanbul
Le symposium prévu au Maroc va aussi trancher par rapport au cahier
des charges et à l'organisation de la CAN d'une manière générale.
Les décisions qui seront prises devraient concerner l'édition 2019.
Le Standard
de Liège s'impose
contre Lens
A
en croire la presse turque, l'ailier
de l'EN serait entré dans les plans de
l'autre club istanbuliote, à savoir le
Besiktas. Profitant du retard accusé
dans l'officialisation du transfert d'un
joueur vers le voisin, Senon Gunes le
coach du Besiktas aurait réclamé le
joueur des Verts à ses dirigeants, il lui
aurait été conseillé par
Bilic. Il s'agit pour le
moment d'une info
de la presse
turque, dans cette
même presse
d'autres sources
révèlent que
Galatasaray a
accentué la
pression et
se serait
fixé un délai
pour régler le
transfert, d'ailleurs on
annonce que le transfert
devrait se faire au courant de
la semaine en cours, c'est dire
que le joueur qui est
actuellement en Autriche a
quand même plusieurs
prétendants si l'on lui rajoute
l'intérêt de Villarreal, le joueur
aura donc le choix de choisi sa
prochaine destination.
Le Cameroun allait l'organiser
dans un ancien format, mais les
recommandations de ce
symposium risquent d'imposer
d'autres critères, seront-ils
remplis par le Cameroun ? On le
saura plus tard puisque la CAF
va donner un ultimatum pour le
pays en question, mais en cas de
son incapacité, l'ouverture à la
candidature d'autres pays sera
annoncée.
Le président Zetchi avait dans
cette direction affirmé que
l'Algérie se porterait candidate,
mais c'était juste une
déclaration, car le
nouveau cahier
des charges
pourrait ne
pas
correspondre
aux capacités
actuelles de
notre pays, ce
n'est pas le cas
du voisin
marocain qui
s'apprête pour cette
bataille, le président de la FRMF
Faouzi Lakjaâ l'a déclaré avec
fierté, pour lui son pays n'a même
pas besoin de faire des efforts
pour remplir ce futur cahier des
charges : " En cas d'incapacité,
l'ouverture à la candidature
d'autres pays sera annoncée. Le
Maroc sera dans la course." Et de
continuer : "L'augmentation du
nombre des équipes se traduira
par le passage de 4 à 6 villes, soit
6 stades pour accueillir les
compétitions, y compris
notamment l'infrastructure
hospitalière, routière et hôtelière.
Le Maroc n'aura pas à investir un
dirham pour cela. Nous avons les
6 stades à Marrakech, Agadir,
Casablanca, Rabat, Fès et Tanger.
En 2018, nous aurons également
Tétouan. Ce sont des villes qui
ont des stades aux normes de la
FIFA, avec toutes les
infrastructures qui vont avec. Les
conditions sont idéales pour
organiser une CAN à la hauteur
des ambitions de l'Afrique. Le
Maroc n'hésitera pas une seconde
à répondre favorablement à une
doléance de la CAF pour abriter
cette CAN."
Le Cameroun qui a perdu
l'organisation de sa CAN 2015 à
cause d'Ebola n'a toujours pas
oublié que Hayatou y était pour
beaucoup, le pays se préparer
pour cette revanche, avec une
présence très importante dans le
bureau de Fouzi Lakjâa qui a fait
sortir Raouraoua du mouvement,
pour replacer son pays et lui
permettre de revenir en force
dans la cour des grands.
A noter que lors de la réunion du
bureau exécutif, le Maroc va
proposer pas moins de 10 noms
qui intégreront les differentes
commissions de la CAF, de quoi
rendre ce pays encore plus fort
dans cette instance, au moment
où Zetchi a évoqué récemment le
danger que pourrait être l'absence
des Algériens de ces mêmes
commissions, reste à savoir quelle
sera son plan d'attaque pour
parer à cet épineux problème.
S. M. A.
a joué
63 minutes
Pour son cinquième match de
préparation, le RC Lens s'est
incliné hier au Touquet face au
Standard de Liège sur le score
de 2 à 0. L'international
algérien du Standard de Liège
Ishak Belfodil a joué 63
minutes avant de céder sa
place à son coéquipier Legear.
Malgré la belle entame de
match lensoise, c'est le
Standard qui ouvre le score sur
sa première vraie occasion à la
8e minute de jeu par
l'intermédiaire de Sa. Le
Standard de Liège regagne le
vestiaire avec un but d'avance.
Au retour des vestiaires, le RC
Lens se crée quelques
occasions sans se montrer
réellement dangereux. Quant
aux Belges, ils font preuve d'un
réalisme froid avec un second
but signé MPoku sur une
reprise au second poteau (56e
minute). Le score ne bougera
plus malgré quelques
occasions de part et d'autre.
K. H.

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

À LA UNE

3

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 À LA UNE 3 MESBAH «JE NE SUIS PAS ENCORE MORT»

MESBAH

«JE NE SUIS PAS

Lundi 17 juillet 2017 À LA UNE 3 MESBAH «JE NE SUIS PAS ENCORE MORT» 

ENCORE MORT»

«Le discours de Fabio Celestini m’a séduit»

«On sait ce qu'on doit faire pour battre la Zambie»

«Siffler un joueur comme Slimani est injuste»

«Changer de stade est une très bonne chose»

Il y a quelques jours, Djamel Mesbah signait au Football Club Lausanne. Dans cette interview, il nous explique dans un premier temps les raisons qu’ils l’ont poussé à revenir au pays de ses débuts, la Suisse. Il parle de ses objectifs mais évoque aussi l’équipe nationale, son actualité, ses prochaines échéances à commencer par la rencontre du 2 septembre prochain face à la Zambie à Lusaka. Entretien.

Entretien réalisé par

ASMA H. A.

Vous venez de signer pour le Football Club Lausanne, en Suisse le pays de vos débuts, pourquoi ce choix ? Dans un petit coin de ma tête, j’ai toujours souhaité revenir en Suisse pour la fin de ma car- rière. Il y a eu cette opportunité du Football Club Lausanne qui est tombée, je l’ai saisie et je suis vraiment très content d’entamer cette nou- velle aventure après plusieurs années passées en Série A en Italie.

En plus, c’est un contrat de performance que vous venez de signer avec ce club. Oui, c’est tout à fait cela. C’est un contrat de 1+1+1. C’est-à-dire qu’il y a un minimum de matchs qu’il faut jouer afin que le contrat soit renouvelé la deuxième année, et c’est pareil pour la troisième année. Ce sont des contrats spécifiques pour les joueurs ayant dépassé la trentaine afin que les clubs ne se retrouvent pas avec de gros salaires à payer sans que les joueurs n’aient joué la moindre rencontre. Personnellement c’est un contrat qui me convient parfaitement car je suis une personne qui ne craint pas les défis, bien au contraire.

Si vous avez quitté la Série A c’est surtout aussi afin d’avoir du temps de jeu ? Mon objectif à présent c’est de retrouver du temps de jeu en alignant des matchs afin de me relancer et donner un nouveau souffle à ma car- rière. Donc à la fois optimiste et motivé pour cette nouvelle aventure.

Contrairement à beaucoup de joueurs qui préfèrent terminer leur carrière au Golfe, vous, vous préférez rester en Europe ? Il est vrai que je ne suis pas dans cet état d’es- prit. Mais bon, il ne faut pas se mentir aussi, quand on reçoit une offre qui ne se refuse pas du Golfe ou d’ailleurs, impossible de dire non. En ce qui me concerne, et en toute sincérité, je n’ai jamais reçu une offre alléchante du Golfe qui m’aurait poussé à partir. Mais en dehors de ça, et comme je l’ai déjà précisé, j’ai toujours voulu rester compétitif et aller le plus loin pos- sible dans ma carrière. J’ai quand même fait la Série A pendant plusieurs années, notamment dans des grands clubs, et là je me suis dit que c’était le moment de rebondir dans un autre championnat. C’est la Suisse, un championnat et un pays que je connais et donc ça tombe bien.

Maintenant que vous avez entamé les entraînements avec votre nouvelle équipe, peut-on dire que les blessures font partie du passé ? Oui, oui, les blessures à répétition dont j’ai souffert la saison passée sont à présent derrière moi. Là je suis un petit peu en retard par rap- port à la préparation, car quand je suis arrivé,

les joueurs avaient déjà repris les entraînements (NDLR : le 20 juin dernier). Le championnat commence dans 10 jours, de ce fait je ne suis pas encore prêt pour être aligné lors de la première journée. Donc mon objectif actuellement c’est de retrouver le plutôt possible ma forme afin d’être aligné dans l’équipe et montrer de quoi je suis capable pour répondre aux attentes du Lausanne Sport.

La présence de l’entraîneur suisse Fabio Celestini, dont la carrière de joueur n’est pas à présenter, a-t-elle pesé dans votre choix final ? Bien sûr, le fait que Fabio Celestini soit l’en- traîneur de ce club y était même pour beaucoup dans ma décision finale. Son discours, ses qua- lités et sa bonne réputation en Suisse ont fait pencher la balance. Je voulais aussi revenir dans la région car même si j’ai 32 ans je ne suis pas encore mort, bien au contraire, j’ai encore beau- coup à donner au football et pour moi c’est le choix parfait pour me relancer. Je ne voulais plus rester en Italie dans une équipe jouant le maintien ou en série B, je ne voulais plus de ça. Le Football Club de Lausanne a recruté plu- sieurs joueurs d’expérience, l’équipe renferme aussi des joueurs très intéressants qui dans leur majorité sont dans les équipes nationales suisses jeunes des moins de 21 ans. L’équipe est vraiment homogène avec un bon projet et j’es- père qu’on réussira quelque chose de bien cette saison.

monsieur en la qualité de Mohamed Raouraoua qui a été un grand président et qui a beaucoup donné au football algérien. Cela dit le boss de la FAF est jeune, compétent et il a envie d’aller de l’avant, donc je pense qu’il fera du bon travail, d’autant plus qu’il dispose d’une génération de joueurs très talentueux. Donc bonne chance à lui.

On imagine que vous êtes toujours en contact avec les joueurs de l’EN, quels ont été les échos de ce premier stage avec cette nouvelle équipe ? Effectivement je suis toujours en contact avec certains joueurs. Oui, ils m’en ont dit beaucoup de bien, après c’est encore nouveau et on ne peut pas faire de bilan après deux matchs seu- lement. Il faut les laisser travailler. Ils ont comme objectif de créer l’exploit en se quali- fiant pour la Coupe du monde du fait qu’ils sont mal partis. Pour la CAN 2019, ils ont bien débuté, après il faudra être compétitifs et répondre présent durant la prochaine coupe d’Afrique des nations.

Un coach espagnol à la tête de l’EN, une première, un commentaire ? C’est le choix du président de la fédération. Moi j’ai eu à parler avec Yebda concernant ce coach, il m’en a dit du bien, précisant qu’il était très fort dans le travail défensif, et c’est une bonne chose quand on connaît les difficultés qu’on a eues au cours de ces derniers mois dans ce compartiment. En tout cas une chose est sûre, il dispose d’une superbe génération, et je lui souhaite rééditer les exploits de ces dernières années.

Croyez-vous sincèrement que cette génération est capable de revenir avec une victoire de Lusaka ? Oui, capables, oui, car ils ont quand même acquis une certaine expérience en Afrique. Maintenant quand on regarde nos derniers résultats en Afrique noire face aux bonnes équipes, ce n’était pas vraiment ça, donc il fau- dra bien défendre, et les joueurs le savant très bien. Surtout ne pas prendre de buts, car avec nos joueurs devant on finit toujours pas mar- quer. Ça ne sera pas une partie de plaisir certes, d’autant plus que cette équipe zambienne est la même qui avait fait la demi-finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans il y a quelques années de cela. Donc une tâche très difficile mais pas impossible.

Un changement de domiciliation au match retour le 5 septembre dans votre ville natale Constantine, qu’en pensez-vous ? Tout à fait c’est ma ville natale. Jouer à Constantine ça peut être une bonne chose. C’est une très bonne idée d’emmener la sélection à l’intérieur du pays, comme ça tous les Algériens auront l’occasion de voir l’équipe nationale. Par exemple jouer le Maroc à Annaba, c’était vrai- ment génial.

Parmi les raisons de ce changement les sifflets dont a été victime Slimani mais aussi l’absence d’affluence lors des deux précédents matchs ? Je ne veux critiquer personne, mais siffler un joueur qui a mis 25 buts en sélection et qui est le meilleur buteur de l’équipe nationale actuelle- ment… C’est lui qui nous met le fameux but contre la Russie, et l’été dernier, il a été acheté 30 millions d’euros par Leicester, c’est vraiment injuste surtout que c’est un garçon très sensible. Maintenant, si c’est à cause de ça qu’il y a eu changement de stade, franchement, je ne sais pas. Mais encore une fois le président de la FAF fait une bonne chose de changer de stade.

de la FAF fait une bonne chose de changer de stade. Votre objectif immédiat c’est de

Votre objectif immédiat c’est de retrouver du temps de jeu, et à court terme la sélection nationale, n’est-ce pas ? Déjà il faut que je retrouve ma forme et que j’enchaîne les matchs. Maintenant concernant l’équipe nationale, et comme je l’ai toujours dit, je suis et je reste à la disposition de la sélection, car je n’ai jamais pris ma retraite internationa- le, contrairement à certains dont je respecte tout à fait la décision. Je suis disponible maintenant comme je le serai par la suite. Après si on m’appelle tant mieux, si on ne fait pas appel à moi patience, pas de pro- blème.

Avez-vous eu un quelconque contact avec l’équipe actuelle (dirigeants, staff…) ? Non, aucun contact. Après, je peux tout à fait comprendre car je manquais de temps de jeu, c’est pour ça que ma priori- té, c’est de retrouver ma forme. A. H. A.

La rigueur

défensive

d'Alcaraz

nous fera

du bien

Justement cette équipe nationale, beaucoup de changements et de nouveautés cette année : un nouveau président de la FAF, un nouveau staff technique, une nouvelle équipe dirigeante, avez-vous suivi tout cette actualité ? Un nouveau président, une nouvel- le aventure. M. Kheireddine Zetchi c’est quelqu’un qui connaît le football du fait qu’il a été président du PAC pendant plusieurs années. Maintenant il est clair qu’il a une tâche difficile avec tous les problèmes que connaît notre football. Il succède aussi à un grand

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 4 À LA UNE Rennes s'impose en amical contre Brest Bensebaïni

4

À LA UNE

Rennes s'impose en amical contre Brest Bensebaïni se distingue, Mbolhi blessé Pour son second match
Rennes s'impose
en amical contre Brest
Bensebaïni
se distingue,
Mbolhi blessé
Pour son second match
amical depuis l'entame de
la préparation
d'intersaison, le Stade
Rennais s'est imposé
samedi sur le score de 2-1
contre le Stade Brestois
à Saint-Brieuc.
Que ce soit physiquement ou
tactiquement, les Rennais montent
en puissance. Les recrues se fondent
peu à peu dans le 4-4-2 de Christian
Gourcuff. Contrariés par l'efficacité
de Fabri, le portier brestois, et
l'ouverture du score heureuse des
Brestois à la 35e minute, les Rennais
ont accentué leur maîtrise au fil des
minutes. Les joueurs de Christian
Gourcuff se sont créé occasion sur
occasion jusqu'à ce que Faitout
Maouassa ne finisse par concrétiser
le travail de son équipe. 50', Adama
Diakhaby récupère un ballon et
place une accélération fulgurante
pour servir Firmin Mubele, mais
c'est Faitout Maouassa qui profite
du ballon qui traînait pour inscrire
son premier but avec son nouveau
club. Avant la fin du match,
Adrien Hunou place une tête
imparable et offre la victoire pour
son équipe. Samedi prochain, les
Rouge et Noir seront à Vire pour
leur match de préparation n°3 face
au SM Caen. Pour revenir au match
amical contre Brest, il faut saluer la
prestation remarquable du
défenseur international algérien
Ramy Bensebaïni, qui a montré
d'excellentes prédispositions.
Efficace et bien en jambes, il a su
apporter de l'assurance et de la
confiance à sa défense malgré le but
encaissé par son équipe lors du
premier half. En seconde période, il
s'est distingué par un joli coup
franc bien frappé qui a failli faire
mouche.
Le gardien
algérien
souffre de
la cheville
Si Bensebaïni a
joué l'intégralité
de la partie lors
de cette joute
amicale, par
contre l'autre
algérien du
Stade Rennais,
en l'occurrence
le gardien de but
Raïs Mbolhi, n'a
pas été aligné pour
cause de blessure.
C'est le portier
sénégalais Abdoulaye
Diallo qui a gardé les
bois rennais. Le keeper
international algérien
a contracté une
blessure à la cheville la
veille de la rencontre
amicale qui l'a obligé à
déclarer forfait. Mbolhi
devra suivre des soins
intensifs cette semaine
dans l'espoir de reprendre
rapidement
l'entraînement
collectif.
K. H.

Il pourrait retourner en France

TOULOUSE

sur les traces

DE MEDJANI

PAR KAMEL HASSASNI

Le défenseur international algérien Carl Medjani qui porte actuellement les couleurs du club turc de Trabzonspor pourrait retourner jouer en France si on prend en compte les dernières informations rapportées par la presse sportive française qui cite que le FC Toulouse veut renforcer sa défense par un joueur expérimenté de la trempe de l'international

algérien. Le Téfécé qui possède une équipe très jeune a besoin de renforts pour pouvoir attaquer la nouvelle saison avec des certitudes, comme l'a fait savoir l'entraîner Dupraz à l'issue du dernier match amical disputé contre Nîmes. "Le groupe est malgré tout dangereusement trop jeune, il faut des recrues. J'espère que les choses vont se débloquer. Trois défenseurs centraux, les trois absents (Diop au dos, Jullien et Fortes au genou) et

je souhaite qu'ils reviennent très vite car ça nous oblige à bricoler. On n'a pas de solutions de rechange", a indiqué le coach du Téfécé. Les déclarations de Dupraz confirment bien que son club a besoin de renforts en ce mercato estival. Le défenseur international Algérien qui a retrouvé du temps de jeu et surtout de la confiance en retournant à Trabzonspor l'hiver passé, n'est pas contre l'idée de rejouer en France

mais à condition de bénéficier d'un bon de sortie de la part des responsables de son équipe actuelle surtout qu'il est encore lié par un contrat jusqu'en 2018. L'expérience de Medjani serait bénéfique pour le FC Toulouse qui vise le maintien cette saison en Ligue 1. Agé de 32 ans, le défenseur algérien pourrait bien connaître une autre aventure lui qui a joué déjà dans 10 clubs différents.

K. H.

BF extraordinaire hier à Dély Ibrahim

Le rééquilibrage des groupes SE FERA CETTE SAISON

Ibrahim Le rééquilibrage des groupes SE FERA CETTE SAISON classé à l'issue de la saison 2016-

classé à l'issue de la saison 2016- 2017, soit repêché le meilleur classé parmi les équipes qui ont rétrogradé. Le Bureau Fédéral a décidé à l'unanimité d'associer les ligues régionales dans le choix de la formule appropriée pour harmoniser les groupes. La formule choisie sera communiquée lors de la prochaine réunion du Bureau Fédéral élargie aux présidents des ligues prévue le 26 juillet au Centre technique national de Sidi Moussa.

Le RCB ou le NTS pour compléter la DNA Centre Suite à la décision du BF extraordinaire tenu hier il ressort clairement que la FAF version Zetchi a cédé à la pression de certaines équipes et certaines personnes influentes dans la sphère footballistique, sinon comment expliquer que lors du dernier BF ce point précis a été

discuté en présence de Kerbadj, Ali Malek et Benmedjber mais les membres du BF ont été incapables de se prononcer vu les arguments présentés par les président de la LNFA et de la LIRF. Pourquoi Zetchi a exclu Ali Malek et Benmedjber du conclave d'hier alors qu'ils sont les premiers concernés dans ce dossier. Il y a anguille sous roche et ce

dossier n'a pas encore livré tous

ses secrets.

Centre, on va revenir à un groupe avec 16 équipes pour la saison 2017-2018, une place est encore en jeu dans ce groupe alors que deux équipes sont en lutte pour espérer faire partie de ce groupe, il s'agit du RC Boumerdès club qui a été relégué à la fin de cette saison pour s'être classé mauvais avant-dernier et le NTSouf qui s'est classé

meilleur second dans la division Inter-Régions pour les 4 groupes.

Pour la DNA

Pourquoi convoquer les ligues régionales ? Ce qui paraît intrigant dans ce dossier c'est le fait que le BF qui a pourtant toutes les prérogatives pour prendre la décision qu'il juge appropriée reporte sa décision au 26 juillet en associant les présidents des ligues régionales alors que ces même présidents avaient adopté au mois de décembre passé à Saida lors de la réunion de l'ancien BF version Raouraoua une décision relative à ce dossier relatif aux divisions amateurs qui précise que s'il y aura changement dans le système de compétition, il devrait se faire lors de la saison 2018 -2019 dans un but d'informer les clubs une saison à l'avance. Les présidents des ligues régionales sont convoqués 7 mois plus tard pour revenir sur une décision déjà prise. Le ridicule ne tue pas !

K. H.

Sur proposition du président de la Fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi, une réunion du Bureau Fédéral s'est tenue hier au siège de la Fédération à Dély Ibrahim.

Un seul point à l'ordre du jour a été inscrit au cours de ce BF extraordinaire, à savoir le rééquilibrage des groupes à partir de la division nationale amateur vers le bas. Dix membres du Bureau Fédéral étaient présents alors que MM. Zefzef et Haddad ont mandaté le président de la FAF pour délibérer à leur place. Après avoir entendu les présidents de la commission de coordination avec les ligues MM. Bahloul et Ghouti qui suivent de très près ce dossier, les membres du Bureau Fédéral ont adopté les résolutions suivantes :

1- Les clubs qui ne se sont pas engagés la saison dernière ne réintégreront pas la division où ils ont évolué au cours de la saison 2015- 2016. 2- Le rééquilibrage des groupes se fera à partir de la saison 2017- 2018. - Deux formules ont été proposées pour harmoniser les groupes : soit faire accéder le deuxième

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 USMH 5  IFTICEN Banouh approché nouvel entraîneur Younès Ifiticen
www.competition.dz
Lundi 17 juillet 2017
USMH
5
IFTICEN
Banouh
approché
nouvel
entraîneur
Younès Ifiticen a été désigné aux commandes
du staff technique de l'USMH, nous a fait savoir
un membre du conseil d'administration hier soir.
PAR MASSINISSA HACHOUR
avait déjà fait un passage
Ils seront
à
l'USMH et ne pouvait
La direction
harrachie s'est entendue
avec l'ancien
sélectionneur de l'équipe
nationale militaire pour
qu'il drive l'équipe la
saison prochaine et il va
parapher son contrat
aujourd'hui pour
entamer aussitôt son
travail. Après presque
deux heures de
négociations, les deux
parties ont réussi à
trouver un accord. Le
technicien Younès Ifticen
est devenu le nouvel
entraîneur de l'USM El-
Harrach en
remplacement de
Boualem Charef. Connu
pour son attachement à
Essefra, Ifticen qui a
dirigé la formation de la
JSMB, la saison écoulée,
pas décliner l'appel du
cœur.
Bechouche,
Benomar et Layachi
dans le staff
Notre source nous a
révélé que les deux
entraîneurs, Nacer
Bechouche et Hacène
Benomar, ont été
désignés comme
entraîneurs adjoints
d'Ifticen. Pour ce qui est
de l'entraîneur des
gardiens, les dirigeants
ont fait appel à l'ancien
entraîneur des gardiens
de la sélection nationale
des U17, Nouri Layachi.
En outre, Younès Ifticen
présentés ce soir
à la presse
Le nouveau staff
technique de l'USMH,
composé d'Ifticen,
Bechouche, Benomar et
Layachi, sera présenté à
la presse aujourd'hui et
à partir de 18h, en
marge de la cérémonie
de signature des
nouveaux contrats, qui
aura lieu à Baraki, nous
a révélé notre source.
Le coach Ifticen qui aura
l'honneur de driver son
club de cœur, sera
présent à la séance de
reprise, prévue demain
au stade du
1 er -Novembre de
Mohammadia pour
Kherbache aurait
donné son accord
a
été chargé de désigner
le préparateur physique
qui sera connu au plus
tard ce soir.
entamer officiellement
sa mission. M. H.
MAZOUZI
Fier de porter le maillot
jaune et noir”
Les dirigeants de
l'USMH poursuivent leur
quête d'un attaquant capable
de remplacer Marouane
Dahar, annoncé à
l'Olympique de Médéa. C'est
ainsi que les responsables
harrachis ont officiellement
pris attache avec le centre-
avant du CA Batna,
Mohamed Ismaïl Kherbache
qui a résilié son contrat avec
le CAB et qui est donc libre
de tout engagement et du
choix de sa future destina-
tion. D'après nos informa-
tions, l'attaquant, qui aurait
aussi été contacté par plu-
sieurs clubs de L1 Mobilis,
s'est rendu hier-soir à Alger
en compagnie de son agent
pour négocier avec les diri-
geants harrachis. Selon notre
source, Kherbache aurait
donné son accord à
Bensamra pour rallier les
rangs du club harrachi dès
cet été. Une perspective qui a
pris forme après que les deux
hommes aient pu s'entendre
sur tous les points relatifs au
contrat que l'ancien attaquant
du CRB devrait incessam-
ment parapher au profit de
l'USMH.
Après
l'officialisation
de deux
premières
recrues, Rafik
Mazouzi et
Abderrezak
Bitam qui ont
paraphé leurs
contrats samedi
soir, la direction
harrachie
souhaiterait
engager
plusieurs
attaquants pour
avoir un effectif
étoffé au
prochain
exercice
footballistique.
A en croire une
source bien
informée, l'USMH
serait très
intéressée par
les services de
l'attaquant de
l'Olympique
Médéa, Hamza
Banouh. Le natif
de Kouba, auteur
d'une bonne
saison à l'OM,
avec 4 buts
inscrits en 23
apparitions,
serait intéressé
par la formation
harrachie. En fin
de contrat,
l'ancien centre-
avant du MO
Béjaïa est
attendu
aujourd'hui à
Baraki, en
compagnie de
son agent pour
négocier un
probable
transfert chez
les Jaune et
Noir.
M. H.
M. H.
Rafik Mazouzi était très
content de rejoindre samedi
soir, le club de sa ville natale.
En montrant sa grande satisfac-
tion d'opter pour El-harrach, il
promet de tout faire pour
apporter un plus et de procurer
de la joie aux supporters.
Je ne vous cache pas que je
suis très heureux d'avoir offi-
cialisé ma venue à l'USMH.
C'est un honneur pour moi
d'endosser le maillot d'un
grand club. J'ai donné ma paro-
le de m'engager avec le club de
ma ville et tout le monde à El-
Harrach connait mon attache-
ment pour Essefra. On avait
tout conclu avec les dirigeants,
mais on a dû attendre le retour
du président Mana pour offi-
cialiser le transfert.
revenir un jour et de jouer en
sénior.
DEBBARI
Quels sont vos objectifs
avec votre nouveau club ?
a saisi la CRL
Félicitations, vous venez de
parapher un contrat de deux
saisons au profit de l'USMH,
quelles sont vos
impressions ?
Effectivement, j'ai signé hier
un contrat de deux ans au pro-
fit de la l'USMH (Ndlr - entre-
tien réalisé hier). Je suis très
heureux d'avoir rejoint
l'USMH, l'une des meilleures
équipes en Algérie. C'est un
nouveau challenge pour moi,
j'espère être à la hauteur et rele-
ver tous les défis.
Mon objectif est d'apporter
un plus à l'équipe en l'aidant à
réaliser les meilleurs résultats
possible. Pour cette raison, je
ne lésinerai pas sur les efforts
pour être à la hauteur. Je crava-
cherai durement pour aider le
club à réaliser un bon parcours
en championnat et en coupe
d'Algérie.
Qu'est-ce qui vous a le plus
motivé pour opter pour
l'USMH ?
Pour tout vous dire, l'USMH
est un club que j'ai toujours
porté dans mon cœur. J'habite
à Belle-Vue où tout le monde
sait que je suis un fervent sup-
porter d'El-Harrach. Je suis un
enfant d'El Harrach, j'ai joué en
minime dans ce club et je n'ai
jamais écarté la possibilité de
Un mot pour les supporters
qui attendent beaucoup de
leur équipe…
Je leur demande de soutenir
l'équipe, comme ils l'ont tou-
jours fait. Je leur promets qu'on
va tout faire pour réaliser une
bonne saison afin de leur pro-
curer de la joie. M. H.
Vous semblez très
content…
Après plusieurs jours
d'hésitation, le défenseur Abdelhak
Debbari a mis ses menaces à
exécution. Selon notre source, le natif
de Boumerdès s'est rendu hier
après-midi au siège de la FAF pour
déposer son dossier à la chambre
de résolution des litiges. Après
Bouamrane, Athmani, Sayahi,
Abdat et Dahar, c'est au tour de
Debbari de saisir la CRL pour
réclamer plusieurs salaires de
la saison écoulée. Auteur d'une
très bonne saison, le meilleur
joueur de l'USMH de l'exercice
écoulé, à l'instar de ses
coéquipiers, était très affecté
par les différents problèmes
dont souffre le club, notamment
sur le plan financier. Dans le flou
à la fin de la saison où aucun dirigeant
n'a pris attache avec eux, les
camarades de Sayahi n'ont pas trouvé
mieux que de saisir la CRL.
M. H.

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

6

LIGUE 1 MOBILIS

Asselah

souffrant

Selon une source proche de la direction, le gardien Malik Asselah ne boude pas les entraînements de son équipe comme c'est le cas pour les défenseurs Ferhani et Redouani. Il a déclaré à ses dirigeants qu'il est malade et qu'il lui a été impossible de rejoindre l'équipe à Tikjda comme convenu. Certains ont propagé la rumeur selon laquelle lui aussi est très en colère contre la direction en raison du non paiement de ses arriérés, mais un dirigeant nous a confié dans l'après-midi d'hier qu'Asselah est malade et qu'il a même consulté un médecin. N. B.

est malade et qu'il a même consulté un médecin. N. B.  Boultif a réintégré le

Boultif a réintégré le groupe hier après-midi

Le deuxième gardien des Jaune et Vert, Abderrahmane Boultif, n'a rallié Tikjda que dans l'après-midi d'hier. Il a raté la séance d'entraînement de la matinée, mais il explique que son absence est justifiée. Il affirme, en effet, qu'il était obligé de reporter son déplacement à Tikjda à cause de sa mère qui était malade. Au moment où on avait pris attache avec lui, il déclare qu'il est en route pour Tikjda et qu'il prendra part à la séance de l'après-midi. "Il est important pour nous de réussir ce premier stage d'intersaison. On travaillera d'arrache-pied afin de réussir notre préparation. Notre ambition est de réaliser un meilleur parcours la saison à venir", souligne le deuxième gardien des Canaris.

Saâdou a repris hier matin

Comme nous l'avons rapporté dans notre dernière édition, le défenseur Nabil Saâdou a rejoint l'équipe dimanche matin. Il a entamé les entraînements avec le groupe hier et il est déterminé à réussir une grande saison sous le maillot des Jaune et Vert.

Ils refusent de reprendre tant qu'ils n'ont pas été payés

FERHANI ET REDOUANI boudent la reprise

Les deux défenseurs des Jaune et Vert, Houari Ferhani et Saâdi Redouani, n'ont pas rejoint l'équipe à Tikjda comme convenu.

PAR N. BOUMALI

Renseignement pris, ils ont décidé de boycotter la reprise des entraînements pour protester contre la non-régularisation de leur situation financière. Ils n'ont pas été payés depuis 6 mois et comme le président Hannachi ne leur a donné aucune garantie concernant leur argent, ils ont pris la décision de bouder l'équipe au moment où l'écrasante majorité des joueurs ont repris sans toucher le moindre cen- time depuis plusieurs mois. Leur absence à Tikjda a provoqué une panique au sein des dirigeants qui ne savaient plus quoi faire pour convaincre les deux joueurs à reve- nir à de meilleurs sentiments.

Panique Au moment où le pré- sident Hannachi affirmait sans cesse qu'il est à jour avec les joueurs, les défenseurs Ferhani et Redouani l'ont mis dans une situation très délicate. Non seulement il ne veut pas que les supporters apprennent que deux de ses cadres n'ont pas été payés depuis 6 mois, mais il a peur aussi que les autres joueurs boudent les entraînements en signe de mécontentement contre le non-paie-

en signe de mécontentement contre le non-paie- ment de leurs arriérés. Les diri- geants et le

ment de leurs arriérés. Les diri- geants et le président Hannachi ont appelé plusieurs fois Ferhani et Redouani dans la journée d'avant- hier et d'hier pour tenter de leur faire changer d'avis. Il leur aurait même déclaré qu'il est prêt à les payer.

De peur que l'affaire Ferhani et Redouani ne soit ébruitée, le prési- dent Hannachi les a suppliés de reprendre dans l'après-midi. Il leur aurait demandé de patienter encore pour avoir leur argent, mais jusqu'à hier après-midi les deux joueurs campaient sur leur position. Ce qui

les a irrités, c'est le fait qu'aucun dirigeant ne leur a parlé de leur situation financière avant la reprise des entraînements. Ils auraient confié à certains de leurs parte- naires que si le président Hannachi leur avait remis des chèques de garantie ou qu'il leur ait donné des assurances pour leur argent, ils auraient repris le plus normalement du monde les entraînements. La direction a informé les joueurs du début de stage à Tikjda sans aucune explication et cela n'a pas été du goût de Ferhani et Redouani qui sont considérés comme les joueurs les moins payés de la JSK. Le pre- mier touche un salaire de 120 mil- lions de centimes par mois et le second un salaire de 95 millions de centimes par mois.

CRL Dans le cas où Ferhani et Redouani ne reviendraient pas aujourd'hui à de meilleurs senti- ments en réintégrant le groupe dans l'après-midi, ils pourront saisir la Chambre de résolution des litiges. Ils ne veulent pas entrer en conflit avec leurs dirigeants, car ils ont beaucoup de respect pour la JSK et ses supporters, mais si le président Hannachi ne se montre pas convaincant, les deux joueurs peu- vent opter pour la solution extrême, celle de saisir la CRL. Jusqu'au moment où nous mettons sous presse, rien n'est sûr surtout que le président Hannachi tente par tous les moyens de faire revenir ses deux défenseurs à de meilleurs senti- ments.

N. B.



Travail

d'endurance

hier matin

La première séance de la reprise des entraînements a été axée sur le travail d'endurance en présence du préparateur Iachmat Abdallah qui a rallié le lieu du regroupement dans l'après-midi de samedi dernier. L'entraîneur basera exclusivement son travail durant ce premier stage sur le travail physique.



Hannachi n'est pas parti à Tikjda

Le président Hannachi n'a pas jugé utile de se rendre à Tikjda pour parler à ses joueurs à l'occasion de la reprise des entraînements. Cela a irrité certains éléments qui s'attendaient à ce que leur président les rassure quant à leur argent.

Il insiste sur la discipline et le sérieux dans le travail

LE DISCOURS DE RAHMOUNI AUX JOUEURS

L'entraîneur Mourad Rahmouni veut marquer son territoire dès le début du stage qu'effectue son équipe depuis samedi dernier à Tikjda. Contraint d'an- nuler la première séance en raison de l'absence de la plupart des joueurs à l'heure convenue, l'entraîneur des Jaune et Vert en a profité pour leur dire qu'il mettra fin aux mauvaises habitudes. Au cours de la réunion qu'il a tenue avec eux, il a beaucoup insisté durant son intervention sur la discipline, la solidari- té et sur la nécessité de tirer tous dans le même sens pour atteindre les objectifs du club.

Retards et absences Pour mettre un terme aux mauvaises habitudes surtout que certains éléments n'ont pas rallié le CNLS de Tikjda à 18h comme prévu, l'entraîneur Rahmouni a averti les ses joueurs que désormais il ne tolérera aucun retard ni absence injusti- fiée. Il leur a déclaré qu'ils doivent res- pecter les horaires des entraînements et

doivent res- pecter les horaires des entraînements et pour travailler et non pas pour autre chose.

pour travailler et non pas pour autre chose. Vous devez tous travailler d'ar- rache-pied pour réussir ce premier stage. Ce n'est pas facile de travailler en ce mois de juillet, mais vous devez faire des sacri- fices pour qu'on puisse réussir notre pré- paration."

Objectif du club Bien que l'objectif du club soit de termi- ner la saison sur le podium et de jouer les ¼ de finale de la coupe d'Algérie, Rahmouni a annoncé à ses joueurs qu'ils doivent donner le meilleur d'eux-mêmes pour atteindre les objectifs du club. Les supporters ne sont pas rassurés par le recrutement réalisé en cette intersaison, mais le président Hannachi et l'entraî- neur Rahmouni pensent que la JSK peut rivaliser avec n'importe quelle équipe de notre championnat. Le calendrier est favorable pour les Jaune et Vert qui ont des matches faciles lors des 4 premières journées du championnat.

N. B.

que celui qui arrivera en retard ou ratera une séance sans raison valable sera sévè- rement sanctionnés.

Ecarts disciplinaires En raison des multiples écarts discipli- naires enregistrés lors des dernières jour- nées du championnat, l'entraîneur Rahmouni ne souhaite pas être confronté à la même situation. Il leur a clairement rappelé qu'il ne badinera pas avec la dis- cipline et que celui qui enfreindra le règlement intérieur doit assumer ses res- ponsabilités. "Je ferai de la discipline mon cheval de bataille, car elle est la clé de toute réussite. Je ne tolérerai aucun écart disciplinaire", leur a t-il déclaré.

Sacrifices et préparation Sachant que le parcours de l'équipe en championnat sera tributaire de la qualité de la préparation d'intersaison, l'entraî- neur Rahmouni a demandé à ses joueurs de travailler durement durant ce stage pour réussir leur préparation. "On est là

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

JSK

7

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 JSK 7 La JSK relance Khali et renonce à Cherfaoui Toujours
www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 JSK 7 La JSK relance Khali et renonce à Cherfaoui Toujours

La JSK relance Khali et renonce à Cherfaoui

Toujours à la recherche d'un bon défenseur central pour meubler le vide qui sera laissé par Rial, les dirigeants jaune et vert ont relancé hier la piste du joueur de l'USMBA, Khali en l'occurrence. C'est Hannachi qui a contacté en premier ce joueur, ce dernier avait même donné son accord de principe au président de la JSK mais pour un problème de libération, le transfert de Khali a capoté. Hier, les responsables de la formation de la ville des Genêts ont relancé le joueur de l'USMBA, ils ont tenté un nouveau coup avec lui. Reste maintenant à savoir qu'elle sera la réaction des nouveaux responsables de la formation de l'ouest du pays ? Par ailleurs, on a appris de sources crédibles, que le numéro 1 de la JSK a renoncé au recrutement du défenseur de CRB, Cherfaoui en l'occurrence. " Il est bon sur le plan physique et même sur le plan technique mais c'est un joueur à problèmes, je me suis bien renseigné sur lui, il est indiscipliné", avait déclaré Hannachi à ses proches collaborateurs concernant le joueur Cherfaoui.

ses proches collaborateurs concernant le joueur Cherfaoui. Sayeh contacté Les responsables de la formation kabyle ont

Sayeh contacté

Les responsables de la formation kabyle ont pris attache avant-hier avec l'ancien joueur de la JSS, l'Oranais Sayeh. Ce joueur qui a porté par le passé les couleurs du MCO, de l'USMA et du MOB se trouve en fin de contrat cet été, il veut changer d'air et quelques dirigeants du club le plus titré d'Algérie ont sauté sur l'occasion. Hannachi n'a pas donné son avis définitif concernant ce joueur, néanmoins s'il n'arrive pas à recruter deux bons joueurs africains, il sera quelque part obligé d'engager l'enfant d'El- Bahia, surtout que la ligne offensive de l'équipe doit être renforcée en quantité et en qualité. A. H.

Hannachi aujourd'hui à Paris pour leur recrutement

Bokai Wilsen et Ebah Julien

LES NOUVELLES PISTES AFRICAINES DE LA JSK

et Ebah Julien LES NOUVELLES PISTES AFRICAINES DE LA JSK Hannachi était présent hier au stade

Hannachi était présent hier au stade pour la prospection de l'US Béni Douala…

Hier en fin d'après-midi, le premier responsable de la formation du Djurdjura a fait un petit tour au stade du 1er-Novembre, non pas pour assister aux entraînements de son équipe première qui se trouve à Tikjda mais pour assister à la prospection des jeunes de… Béni Douala. Le président kabyle croyait que ce sont les jeunes de la JSK qui étaient concernés par cette prospection, sur place, il a trouvé les jeunes de Béni Douala. C'était une bonne occasion pour Mohand Chérif afin de fouler de nouveau la pelouse du stade du 1er- Novembre … en attendant le retour de l'équipe première.

Le premier responsable de la formation de la ville des Genêts quittera ce matin le sol algérien pour rallier en début d'après-midi la capitale française, Paris.

PAR ABDELLAH HADDAD

Mohand Chérif Hannachi devrait passer trois jours en Hexagone afin de régler le recrute- ment de deux joueurs africains. Comme l'équipe première de la for-

mation du Djurdjura a repris les entraînements, le numéro 1 des Jaune et Vert doit régler cette affaire

des joueurs africains et boucler par la

même occasion le recrutement. Après plusieurs jours d'attente et surtout après l'étude de plusieurs

CV et le visionnage de plusieurs CD,

Hannachi, qui a perdu beaucoup de temps concernant ce dossier, a jugé

utile de prendre le taureau par les

cornes et de se déplacer en personne

en France afin de rencontrer les

agents de ces joueurs et de finaliser avec eux. Hannachi devrait rencon-

trer

ce soir le manager du meneur de

jeu

ivoirien qui a pris tout récem-

ment la nationalité canadienne et qui joue pour cette sélection, il s'agirait de Bokai Wilsen, un jeune attaquant ivoirien qui s'est naturalisé ces der- niers temps et qui joue pour la sélec-

tion canadienne. En plus de ce joueur, le président de la JSK va ren- contrer aussi durant son court séjour en France l'agent du joueur came- rounais, l'attaquant, Ebah Tobie Jérôme, un jeune joueur qui a été formé à l'union de Douala au Cameroun avant de tenter une expé- rience en Asie puis en Europe. Ce joueur camerounais est venu déjà en Algérie, il a failli signer à l'ASMO mais pour un désaccord sur le plan financier, il n'a pas joué pour le club oranais de Medina Jdida. Hannachi a déjà fait une offre financière au manager du joueur, ce dernier, qui a demandé un temps de réflexion au président des Canaris du Djurdjura, devrait trouver un accord avec le président des Jaune et Vert ce soir ou au plus tard demain matin concer- nant Tobie Jérôme, surtout que ce dernier ne s'est pas montré trop gourmand, il serait prêt à signer à la JSK pour un salaire de 8000 euros. Désormais, la balle est dans le camp de Mohand Chérif concernant le dossier de cet attaquant camerou- nais.

Traoré Ismaila, le plan B de Hannachi Concernant le joueur camerounais, le premier responsable du club le plus titré d'Algérie ne devrait pas trouver de problème pour finaliser avec son agent. Par ailleurs, l'atta- quant ivoirien, Bokai Wilsen, pour- rait demander un gros salaire, d'ailleurs, Hannachi a préparé un plan B concernant la piste de ce joueur, ce serait un autre Ivoirien, Ismaila Traoré en l'occurrence.

Il devrait même rencontrer deux Franco-Algériens En plus des joueurs africains, Hannachi devrait même rencontrer lors de son court séjour en Hexagone, deux joueurs franco-algé- riens. Comme il ne reste que quelques semaines pour le coup d'envoi de la prochaine saison, le président de la JSK veut en finir vrai- ment avec l'opération recrutement, il souhaite rentrer au pays en fin de semaine avec deux bons contrats… A. H.

Il a parlé au téléphone avec Hannachi avant-hier

Vers le retour d'Azlef

Malik Azlef qui a annoncé son départ de la JSK juste à l'issue de la rencontre qui a opposé la formation du Djurdjura à l'USMBA à Tizi Ouzou pour le compte de l'avant- dernière journée du championnat professionnel de la Ligue 1 Mobilis est parti par la suite régler quelques affaires personnelles en France. L'ancien bras droit de Hannachi n'est rentré au pays que la semaine passée. De retour à Tizi Ouzou, Azlef a eu avant-hier une longue discussion avec le numéro 1 de la JSK, ce dernier, qui insistait toujours sur le retour de son homme de confiance, aurait, selon une source crédible, réussi à convaincre son ancien vice-président à revenir aux affaires du club, surtout que Malik Azlef n'a pas vendu ses actions depuis son départ de la JSK, une simple décision de sa part et une déclaration officielle pourraient régler les choses, concernant un

probable retour. Au moment où nous mettons sous presse, l'ancien vice-président des Canaris du Djurdjura qui

a jeté l'éponge juste à la

fin de la saison écoulée n'a fait aucune déclaration concernant son retour, néanmoins, il avait confié à ses proches qu'il ne peut pas rester les bras croisés devant la situation actuelle.

Assurer l'intérim…

Selon une source crédible, Hannachi, qui a parlé à Azlef au téléphone un bon moment, a souhaité que son ancien bras droit assure l'intérim durant son absence. Mohand-Chérif Hannachi s'envolera aujourd'hui vers la

capitale française, Paris,

il ne sera de retour au

pays que vers la fin de la semaine, pendant son absence, c'est Malik Azlef qui devrait assurer l'intérim, surtout, que l'équipe est en plein stage bloqué à Tikjda. A. H.

Malik Azlef qui devrait assurer l'intérim, surtout, que l'équipe est en plein stage bloqué à Tikjda.
Malik Azlef qui devrait assurer l'intérim, surtout, que l'équipe est en plein stage bloqué à Tikjda.

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017 LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 LIGUE 1 MOBILIS 8 Ils se sont réunis avec les responsables
8
8

Ils se sont réunis avec les responsables du MCA hier matin

RABAH MALEK (UMBRO) :

«Le Mouloudia aura son nouveau maillot face à l'USB»

Le directeur général sportif par intérim Djamel Merbout et le manager Nacer Bouiche se sont rendus hier au siège de l'équipementier du club UMBRO. C'était juste une prise de contact entre les deux parties puisque lors de la saison écoulé c'était Omar Ghrib qui se chargeait des contacts avec les responsables d'UMBRO. Comme tout le monde le sait, les responsables d'UMBRO et les dirigeants du MCA ont signé un contrat de 3 ans qui expire en juin 2019. Le président du CA Zaïd Ladj a demandé aux responsables d'UMBRO de programmer une autre réunion en début de la semaine prochaine pour discuter sur un projet entre les deux parties pour que tout soit clair dans les relations entre les deux parties. Par ailleurs, les responsables d'UMBRO ont rassuré que la nouvelle saison sera meilleure pour le MCA et l'équipe ne manquera de rien comme nous l'a confié le responsable de cette firme Rabah Malek : "Effectivement, nous avons rencontré les responsables du MCA. C'était une prise de contact avec les nouveaux responsables du Mouloudia. Nous avons décidé de se revoir une autre fois au cours de la semaine prochaine pour parler avec plus de détails sur certaines choses. Nous avons rassuré les Mouloudéens que l'équipe aura un maillot de grande qualité dès le premier match du championnat face à l'USB et nous avons aussi d'autres surprises pour l'équipe et même pour les supporters. Comme je vous l'ai déjà dit, la prochaine réunion de travail avec les Mouloudéens sera plus claire sur ce qu'on compte faire à l'avenir, incha Allah", nous dira Rabah Malek.

M. Z.

incha Allah", nous dira Rabah Malek. M. Z. Mouassa l'a fait patienter plus de 10 jours

Mouassa l'a fait patienter plus de 10 jours

AIBOUD

file à l'ESS

Mouassa à Aïboud. Ce milieu de terrain polyvalent qui était titulaire affirmé quand Mouassa était à la JSK avait demandé ses papiers aux Kabyles car il ne rentrait pas dans les plans du nouveau staff kabyle. Profitant de l'occasion, Mouassa a discuté avec le joueur pour lui proposer de porter les couleurs du Mouloudia. Aïboud a donné son accord de principe. Le coach a fait part de cela à la direction qui était sur le point de contacter le joueur afin de lui

proposer de venir négocier. Mais, avec ce qui s'est passé et l'écart de Ghrib, le joueur a trop attendu et il a donc fait com- prendre à Mouassa qu'il ne pouvait plus attendre, surtout que pour lui, c'est le flou total au niveau de la direction mou- loudéenne. Alors, il a choisi l'ESS. C'est une grosse perte, car Aïboud est un jeune joueur talentueux qui aurait pu appor- ter le plus attendu au Mouloudia d'Alger. Mais il a filé entre les doigts pour aller à

PAR AMINA Z.

Kamel Mouassa qui connaît bien le milieu de ter- rain polyvalent de la JSK, Aïboud, a discuté avec lui et lui a proposé de rejoindre les rangs mouloudéens. Il l'a fait patienter pendant plus de dix jours, mais finalement, il n'a pas pu attendre encore et il a décidé de rejoindre l'Entente de Sétif. En effet, dernièrement et dans ses mêmes colonnes, on avait souligné l'intérêt que porte

Le CSC et un club saoudien

VEULENT DEMOU

que porte Le CSC et un club saoudien VEULENT DEMOU PAR M. ZERROUKI Le défenseur du

PAR M. ZERROUKI

Le défenseur du Mouloudia d'Alger Abdelghani Demou qui n'a pas renouvelé son contrat pourrait quitter le MCA sur- tout que le CSC et un club de l'Arabie saoudite veulent s'attacher ses services. Les dirigeants du MCA doivent régler le cas de Demou le plus vite possible pour éviter que l'un des meilleurs défen- seurs du championnat parte. Alors qu'il se trouve actuelle- ment en vacance en Espagne après une longue saison, le défenseur du MCA rentera à Alger ce mardi avec son coéquipier Sid-Ahmed Aouedj. Selon une source proche du joueur, nous avons appris que Demou est sollicité par plusieurs clubs de la Ligue 1 Mobilis dont le CSC qui veut à tout prix

l'avoir vu ses grandes quali- tés. Notre source nous a révélé qu'un club saoudien s'intéresse aussi à ses ser- vices, mais comme le joueur

a

donné sa priorité au MCA

il

di

nir. Il faut signaler qu'avant son départ en Espagne,

Demou avait tout réglé avec l'ancien DG Omar Ghrib pour qu'il renouvelle son contrat avant la reprise des entraînements, mais comme

va attendre jusqu'à mercre-

pour décider de son ave-

Ghrib est parti, les Merbout

et

Demou pour que le joueur

Cie doivent régler le cas de

continue son aventure avec

le

le

avec les dirigeants du MCA sera décisif et c'est lors de cette réunion entre les deux parties qu'on saura si Demou restera ou pas au Mouloudia. M. Z.

MCA. Une chose est sûre,

rendez-vous de Demou

Aïn El Fouara afin d'endosser le maillot sétifien. Le coach Mouassa a tenté de le faire patienter, mais il était trop tard, car Aïboud a choisi sa nouvelle destination et c'est à l'ESS qui va passer la prochaine saison. Kamel Mouassa était déçu car il savait qu'il vient de perdre un très bon joueur qui correspon- dait parfaitement au profil recherché par les Mouloudéens. A.Z.

Les Chnaoua préparent le 96 e anniversaire du Mouloudia

Comme chaque 7 août, les supporters du MCA organisent l'anniversaire du club. A une vingtaine de jours de cet évè- nement, les préparatifs pour le 96e anniversaire du doyen des clubs algériens ont d'ores et déjà commencé dans les fiefs des supporters du Mouloudia. Les Ultras moulou- déens préparent une belle surprise à cette occasion avec un craquage qui sera meilleur que celui de l'année dernière puisqu'il ne se contentera pas seulement de Bab El- Oued et la Pointe Pescade, mais pratiquement toute la baie d'Alger. Le spec- tacle sera assuré par les Chnaoua qui confirment de jour en jour qu'ils sont les meilleurs en Algérie et cela malgré tous les problèmes qui frappent la direction du Doyen cet été avec les changements au niveau de l'administration après le départ de Ghrib.

Le nouveau directeur sportif sera connu incessamment

Les responsables de Sonatrach veulent prendre tout leur temps pour désigner le successeur de Ghrib.

Malgré que plusieurs noms circulent dans l'entoura- ge du vieux club algérois dont les Bencheikh, Kaoua, Kaci- Saïd, Saïfi, Fouad Sakhri et d'autres figures du club phare de la capitale aucune décision

n'a été prise sur le futur direc- teur sportif. Les décideurs de la firme pétrolière ne veulent pas commettre les erreurs du passé puisque en quatre ans, ils ont changé six présidents (Amrouche, Boumella, Yaïci, Hadj Taleb, Raïssi et Betrouni) sans oublier trois directeurs sportifs, Omar Ghrib à deux reprises, Kaci-Saïd et Hadj Ahmed qui ont occupé ce poste depuis 2013. Face à ces échecs a répétition, les responsables de Sonatrach ont décidé de prendre tout leurs temps pour trouver le successeur de Ghrib.

Il pourrait être un ancien dirigeant d'un autre club Depuis le rachat de la SSPA/MCA, plusieurs change- ments ont été faits au niveau de la direction du MCA que ce soit par des cadres de Sonatrach ou par des anciens Mouloudéens. Selon une source sûre, nous avons appris que le futur directeur sportif pourrait être un ancien dirigeant d'un autre club qui a réalisé du bon travail avec son club. Même si les chances sont minimes pour qu'un autre dirigeant d'un autre club soit au Mouloudia,

les responsables de Sonatrach vont choisir le nouveau direc- teur sportif après la fin de l'opération recrutement et le départ de l'équipe en stage à l'étranger. Une chose est sûre, le directeur général sportif du Mouloudia Djamel Merbout assurera l'intérim pour les pro- chains jours en attendant que les décideurs de la firme pétro- lière choisissent le successeur de Ghrib qui sera soit de la famille mouloudéenne ou d'un autre club qui a les qualités et les capacités pour géré un club de l'envergure du Mouloudia. M. Z.

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

MCA

9

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 MCA 9 Les responsables se sont réunis pendant toute la journée

Les responsables se sont réunis pendant toute la journée d'hier, mais

PAS D'ARGENT,

pas de décisions

d'hier, mais PAS D'ARGENT, pas de décisions PAR AMINA Z. Dans l'après-midi d'hier, le siège

PAR AMINA Z.

Dans l'après-midi d'hier, le siège d'El-Achour a connu une réunion que tout le monde attendait avec impatience, car les décisions à prendre sont plus qu'importantes. Etant donné que ça allait parler recrutement, libérés et lieu du stage. Mais, finalement, la montagne accouche d'une souris et cela à cause du manque d'argent. En présence de Marbout, Mouassa, Bouiche, Abdelouahab et Ladj qui n'est pas resté jusqu'à la fin de celle-ci qui s'est terminée à 21h30, les Mouloudéens

ont abordé plusieurs sujets. Le pre- mier sujet évoqué n'était autre que le recrutement. Quand Omar Ghrib était le directeur général, lui et Mouassa avaient établi une liste de joueurs qu'il fallait recruter. Il y avait Aïboud, Belaïli, Djabou, Kenniche et deux Africains, en plus de Balegh qui a signé jeudi dernier, mais pour les autres, aucun d'eux n'a signé jus- qu'à maintenant. Le problème est au niveau des finances. Il n'y a pas d'ar- gent disponible pour assurer ce recrutement de qualité. Alors, c'est pour cela que ce dossier est mis en stand bye. Après, il fallait parler des

libérés, mais tant que le recrutement ne se fait pas, Mouassa ne peut pas libérer des joueurs. Alors, il fallait passer à un autre dossier et mettre en attente la liste des libérés qui est constituée pour le moment de Boussouf et Djemaouni ainsi que Kheiter. Pour les autres, il faut tem- poriser. D'abord, pour une question d'argent, car le Doyen ne peut pas les payer et d'autre part pour une ques- tion de manque d'effectif, si bien sûr le MCA ne parvient pas à faire son recrutement, surtout que Sonatrach a décidé de ne pas faire d'avance et cela jusqu'en septembre prochain.

Les Mouloudéens ont évoqué les lieux du stage, mais comme l'argent manque, il est clair qu'aucune déci- sion ne pouvait être prise. Donc, une réunion qui aura duré des heures, mais à cause du manque du nerf de la guerre, aucune décision n'a été prise. Il faudra assurer l'argent, avant de traiter les dossiers. Espérant que les choses seront fixées très prochainement, car les autres formations ont fini le recrutement et s'attaquent à la préparation, alors que du côté Mouloudia, tous les dos- siers restent ouverts…. A. Z.

Ladj a signé la lettre de résiliation de Kheiter

L'attaquant du Mouloudia d'Alger, Kheiter, qui a été prêté au RCA avant qu'il revienne au MCA pour ne pas avoir le droit de jouer, il a décidé d'aller voir ailleurs. Le président Ladj a signé la lettre de résiliation de Kheiter afin que ce dernier puisse aller voir ailleurs et surtout un club où il aura le droit de jouer.

Papa Oudina refuse le prêt pour son fils

Le DRBT veut Oudina, et les Mouloudéens n'ont pas l'inten- tion de le libérer, mais plutôt ils songent à le prêter à ce club. Néanmoins, le père d'Oudina a fait comprendre aux dirigeants mouloudéens qu'il refuse le prêt et qu'il veut récupérer au plus vite les papiers de son fils. Un autre rendez-vous est prévu pro- chainement pour trouver un terrain d'entente.

Un groupe de fans inquiets débarque au siège d'El-Achour

Un groupe de fans était au siège du club à El-Achour afin de rencontrer les dirigeants pour comprendre la situation. Car les fans sont inquiets surtout que l'opération recrutement est au point mort. Aucune autre recrue n'a signé après Balegh. Arrivé sur place, 13 fans sont rentrés au siège représentant tout le groupe qui a attendu dehors. Ses fans n'ont pas trouvé un dirigeant avec lequel discuter, alors, ils ont attendu le retour des dirigeants qui étaient au siège d'Umbro. Ces supporters ont été accueillis par des responsables de la direction qui leur ont promis que tout se déroule à merveille et que les choses avancent dans le bon sens. Marbout et Bouiche ont tenté par tous les moyens de rassurer les fans en leur faisant comprendre qu'ils maîtrisaient la situation. Les supporters s'inquiètent car le temps passe, et mis à part Balegh aucune autre recrue n'a officialisé sa venue. Il faut dire que les supporters n'ont vraiment pas envie de revivre les années des vaches maigres où le Doyen se contentait de jouer sa survie, mais ils veulent que le Doyen reste dans les sommets et impose sa loi sur le continent africain. Cette crainte est présente du fait que tout le monde entend parler de plusieurs personnes venir prendre les rênes, alors qu'au lieu de se concentrer plutôt sur le recrutement qu'il faudra bien assurer pour avoir un groupe d'enfer qui sera capable de jouer sur tous les fronts.

A. Z.

qui sera capable de jouer sur tous les fronts. A. Z. Mebarakou a exigé 3 mois

Mebarakou a exigé 3 mois de salaire d'indemnité

Le Mouloudia

REFUSE

Le défenseur du Mouloudia d'Alger, Zidane Mebarakou n'a pas encore réglé sa situation avec le MCA après avoir exigé trois mois de salaire d'indemnité hier au siège du club, mais les responsables du doyen des clubs algériens ont refusé de donner le moindre sou à l'ancien joueur du MOB. Comme tout le monde le sait, le défen- seur axial du MCA, Mebarakou, figure sur la liste des joueurs à libérer du MCA. Hier, il a débarqué au siège du club avec son agent qui est l'ancien joueur du Mouloudia, Brahim Chaouch, mais après sa réunion avec les dirigeants du MCA les deux parties n'ont pas trouvé un terrain d'entente. Selon une source sûre, nous avons appris que Mebarakou a exigé une indemnité de trois mois de salaire pour la résiliation de son

contrat. Selon notre sour- ce, les dirigeants du Mouloudia ont refusés de céder à la pression du joueur et ils lui ont deman- dé soit il quitte le club sans indemnité, soit il reste. Selon toujours notre source, les responsables du Mouloudia ont été mis au courant que le joueur ne fait que du chantage sur- tout qu'il est en contacts très avancés avec deux clubs de L1 Mobilis et il veut seulement toucher trois mois de salaire pour ensuite quitter le MCA. Ainsi donc, les Mouloudéens ont jeté la balle dans le camp de Mebarakou et c'est à lui de décider de rester ou pas au Mouloudia, car les diri- geants du Mouloudia semble décidés plus que jamais à ne pas céder à la pression des joueurs qui veulent partir.

M. Z.

Stage d’intersaison

Ce sera la Turquie, le Maroc ou la Tunisie

Par crainte de ne pas avoir des visas à temps, lors de la réunion d'hier entre le pre- mier responsable du staff technique Kamel Mouassa, le DG par intérim Merbout, le manager général Bouiche et bien sûr le président du CA, Ladj, il a été décidé que le stage d'intersaison se dérou- le soit en Turquie, en Tunisie ou au Maroc. En effet, les Mouloudéens comptent partir en stage dès le 1er août. Au départ, ça parlait d'un pays de l'Europe de l'Est comme la Tchéquie ou encore la Hongrie et aussi la Bulgarie. On a même parlé d'Angleterre, mais lors de la réunion d'hier, Ladj et Marbout se sont réunis avec

Mouassa et Bouiche pour dis- cuter sérieusement du stage d'intersaison. Les membres de la commission ont longue- ment discuté et l'un des points abordés consiste à désigner le lieu du stage d'in- tersaison. Plusieurs ont parlé de tel ou tel pays, mais les Mouloudéens se sont enten- dus sur un point, il ne faudra pas prendre du retard dans la préparation. Alors pour éviter toute mauvaise surpri- se et surtout devant l'insis- tance de Mouassa d'avoir au moins trois matches amicaux qui seront de bons tests, alors les Mouloudéens se sont entendus de voir du côté de la Turquie. Un pays que le Doyen avait choisi sous l'ère

de Charef. Ou encore le Maroc et l'autre option serait la Tunisie. Donc, c'est entre ces trois pays que le Doyen va s'envoler le 1er août. Le président Ladj et Marbout vont voir le volet financier pour voir ce qui arrange leurs affaires avant de trancher sur le lieu du stage qui devrait être connu très pro- chainement. Les Mouloudéen doivent aussi s'assurer que tous les moyens seront réunis pour assurer une très bonne préparation. Car, lou- per celle-ci, serait néfaste pour une équipe qui veut s'imposer sur tous les fronts et faire bien mieux que la saison écoulée.

A. Z.

Le stage

en

Angleterre

coûte 3

milliards

Tout le monde a entendu parler des lieux du stage que le Doyen est en train d'étudier pour choisir celui qui conviendrait au Mouloudia d'Alger. Le stage débute le 1er août. L'un des pays proposés est l'Angleterre, celui qui a pro- posé cette des- tination a assu- ré aux Mouloudéens que les visas se feront en trois jours, mais le souci reste le coût du stage. Celui-ci a été estimé à trois milliards. Est- ce que le MCA va accepter ? Ce n'est pas évident, car les Mouloudéens veulent avant tout assurer l'argent du recrutement et celui des joueurs qui attendent leur argent de la saison passée et ils sont à cinq mois de salaire non payés.

Alors qu'il était attendu hier au siège

Boulekhoua :

«J'ai décalé ma venue à aujourd'hui»

Dans notre édition d'hier, Boulekhoua nous a assuré qu'il avait rendez-vous dimanche avec les Mouloudéens, mais hier, le joueur n'avait pas bougé d'Aïn El Beïda. Est- ce qu'il a changé de cap où y a-t-il quelque chose qui l'a contraint de rester ? Boulekhoua rassure les Mouloudéens qu'aujourd'hui, il sera à Alger pour officialiser. Les Mouloudéens attendaient dans la journée d'hier le défenseur Boulekhoua afin d'officialiser sa venue. Le joueur n'est pas venu. Alors, on a contacté le concerné pour comprendre la situation, surtout qu'il s'est dit beaucoup de choses à son sujet. Comme quoi, il a tout réglé avec un autre club, mais le joueur explique le fait qu'il n'est pas venu par dire ceci : "Comme vous le savez, j'allais venir à Alger dimanche pour signer au Mouloudia. Seulement, j'ai eu des empêchements familiaux qui m'ont contraint de rester chez moi. J'ai donc décalé ma venue pour le lendemain et donc, lundi incha Allah, je serai à Alger pour signer mon contrat comme prévu. Comme je l'ai dit, il ne reste que quelques petits détails que je devrais voir avec les dirigeants pour tout conclure avec eux. Mais, dans ma tête je suis au Mouloudia. " Alors, les fans peuvent se rassurer, Boulekhoua a donné son accord de principe au Doyen, et il ne compte pas revenir dans sa décision. Il a été obligé de rester chez lui, mais il promet d'être à Alger aujourd'hui pour officialiser sa venue et être la seconde recrue du Mouloudia d'Alger. Il faut dire que le fait que le recrutement ne bouge pas, cela inquiète beaucoup les fans et le voir repartir, ne peut que les rassurer.

A. Z.

que le recrutement ne bouge pas, cela inquiète beaucoup les fans et le voir repartir, ne

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

10

USMA

PAR ISLAM Z. a
PAR
ISLAM Z.
a

«

Les blessures et la programmation nous ont fait beaucoup de mal»

PUT : «On pense jouer

AU 5-JUILLET

LA SAISON PROCHAINE»

C'est-à-dire ? Regardez ce qui s'est passé avec Bellahcen. Même s'il n'a pas joué beaucoup de matchs avec nous au cours de la saison, après, il a joué beaucoup de matchs importants pour aider l'équipe en Ligue des cham- pions africaine. Tout le monde doit être conscient et je le sais, ce n'est pas facile mais c'est avant tout un travail psychologique.

Est-ce que vous avez fini votre marché des transferts ? Je ne sais pas encore, normale- ment, si on a une possibilité pour prendre un joueur polyvalent, on verra ce qu'on peut faire et essayer de prendre un joueur. On cherche un ailier gauche, droit et qui peut jouer en pointe aussi. C'est ce dont a besoin l'équipe. On n'a pas beaucoup de possibilités sur le côté gauche. On a quelqu'un dans notre tête et on attend de voir si on peut faire un der- nier transfert. Sinon, on va gérer.

On a remarqué que l'USMA produisait ses meilleurs matchs au 5-Juillet. Pourquoi ne pas recevoir là-bas en championnat ? Je comprends votre remarque. Je dois dire qu'on a parlé de cela avec le président et qu'on pense à jouer au 5- Juillet la saison prochaine. Si on veut aller loin en Ligue des champions, on doit jouer sur des terrains gazonnés. Ça compte beaucoup. Si on joue des matchs sur gazon, c'est un avantage et par rapport à nos ambitions, on réfléchit à aller jouer au 5-Juillet.

Les supporters attendent beaucoup de leur équipe… Je sais que le rêve des supporters est de voir leur équipe soulever la coupe de la Ligue des champions et je leur promets que nous ferons tout ce qu'il faut pour aller le plus loin pos- sible dans cette compétition. I. Z.

«Je veux un attaquant polyvalent» «J'ai joué une finale avec le Burkina, je veux la jouer avec l'USMA»

Non, ce n'est pas ce que je veux dire. Il faut reconnaître aussi que l'Entente de Sétif a fait un très bon parcours. Les Ententistes ont un très bon effectif. Pour être honnête, depuis que je suis venu, on a eu des blessures de joueurs titulaires. On a joué des matchs qu'on a faits avec 11 joueurs titulaires seulement. Avec l'accumulation des matchs toujours avec les mêmes joueurs, on n'a pas eu l'occasion de faire tourner l'effectif et faire reposer certains joueurs. On a également eu des difficultés avec les arrêts du championnat. On n'était pas avantagés mais au final, il fallait com- bler le tout. Il y a plusieurs raisons qui ont fait ça. Cependant, je ne cherche pas d'excuses. Je suis content du par- cours de l'équipe et surtout de la manière. Tout le monde est d'accord pour dire qu'on a joué de grands matchs à la maison et notamment

celui devant le Zamalek. On peut être

fiers des prestations de l'USMA.

Vous avez réussi à vous qualifier en Ligue des champions d'Afrique. Est-ce votre principal objectif ? Dans le football, c'est toujours diffi- cile de dire des choses comme ça. Il n'y a pas d'équipes faibles en LDC. Elles ont des capacités et beaucoup de qualités. De toute façon, à l'USMA, on a l'ambition d'aller le plus loin possible dans cette compéti- tion. Le président qui fait beaucoup pour l'équipe a de l'ambition. On est dans une équipe structurée et ça compte beaucoup. Mon rêve, ce serait de jouer une finale avec les Rouge et Noir. J'ai déjà joué une finale avec le Burkina Faso et maintenant, je veux

la finale de la LDC avec l'USMA. On va tout faire pour atteindre ce stade mais il faut avoir la chance de notre côté aussi. On va bien se préparer durant l'intersaison en Turquie. On va essayer de faire de bons matchs amicaux. Après, on jouera deux

matchs avant de reprendre la LDC.

L'équipe s'est renforcée avec de bons joueurs. Êtes-vous satisfait ? On a bien discuté avec le président et j'ai donné mon avis. C'est très important d'avoir deux joueurs par poste. Si vous avez des blessures et des suspensions, il y aura plus de solutions. Si on parle des matchs joués en mai, juin et juillet, c'était tous les trois jours. C'était bien d'avoir des doublures. Le président a suivi cette politique qui reste la seule. C'est important pour une équipe comme l'USMA. Peu importe où il faut jouer, il y aura de la concurrence. On a essayé d'équilibrer l'équipe. Quand je suis arrivé, ce n'était pas le cas car on avait des joueurs du même style dans le même poste. Maintenant, on a fait des choix différents. On a vu la quali- té d'abord. On a choisi des joueurs qui sont polyvalents et qui ont de l'expérience.

Vous avez un effectif très riche. Comment gérez-vous les égos des joueurs ? Chaque entraîneur a sa manière de travailler. Il faut savoir se comporter avec les joueurs qui jouent dans le même poste. C'est un travail psycho- logique et un travail de confiance. Il faut être honnête avec les joueurs pour leur expliquer les choix par rap- port à un match à domicile ou un autre à l'extérieur. Il y a beaucoup de choses qui jouent pour gérer un effec- tif. Cependant, si on veut jouer sur tous les fronts, il faut avoir un effectif étoffé. Les joueurs doivent montrer qu'ils sont les meilleurs. Si on peut faire des entraînements avec 20 joueurs qui sont de bonne qualité, l'entraînement est plus intéressant. Je suis honnête avec tout le monde et je le serai toujours pour dégager, tou- jours, le meilleur onze.

L'entraîneur belge des Rouge et Noir fait le bilan de sa saison avec la formation de Soustara et assure qu'il reste bon, mal- gré tout. Il affiche clairement ses ambitions pour la Ligue des champions et fait savoir que la possibilité de changer de domiciliation pour aller au 5- Juillet est bien présente. Satisfait du recrutement, il espère un der- nier bon coup de la part du prési- dent Haddad.

Tout d'abord, quel bilan faites-vous de votre saison à l'USMA ? Le bilan ? Pour moi, je pense qu'on

fait un bon parcours. On est seconds du championnat. Avec toutes les blessures qu'on a eues depuis ma venue, on a plutôt bien géré. En plus, on termine comme étant la meilleure attaque de la Ligue 1. C'est une bonne chose pour nous, je crois. Ça veut dire qu'on a joué un football offensif. Avec la Ligue des champions et tous les matchs qu'on a joués, on a montré qu'on a une bonne équipe et une belle qualité de jeu. Notre

qualification pour les quarts de finale fait que je suis personnellement très content pour la saison effectuée. Malheureusement, on est seconds seulement car il y a eu le goal-avera-

ge

particulier alors que normalement,

c'est l'équipe qui a marqué le plus de buts qui prend la place de dauphin. On a fait de bons résultats, mais on a manqué de chance aussi.

L'USMA a raté le championnat. Est- ce à cause des blessures ?

Hamra et Cherif ont officialisé hier leur arrivée au DRBT

Bengrina devrait rejoindre le CSC

Comme tout le monde le sait, Mustapha Bengrina sera lui aussi prêté cet été. Convoité par plusieurs clubs, on croit savoir, selon une source proche du dossier, que le jeune talentueux Usmiste est plus proche que jamais de rejoindre le CSC qui a fait une offre intéressante pour la direction de l'USMA. Un club qui convient au joueur car il lui donnera l'opportunité d'exploser ses grandes qualités techniques. Notre source nous a également révélé que Bengrina devrait officialiser son arrivée au club constantinois dans les prochaines heures.

A. S.
A. S.

Comme rapporté par nos soins dans ces mêmes colonnes, la direction de l'USMA a décidé de prêter le latéral gauche Abderrahim Hamra ainsi que l'attaquant Kaddour Cherif au DRB Tadjenanet.

Les deux jeunes joueurs, qui évoluent dans l'équipe réserve ont officialisé leur arrivée au DRBT hier en fin de journée en signant leur contrat. Un club qui va leur permettre de jouer en senior la saison prochaine mais surtout gagner de l'expérience avant de revenir à l'USMA l'année prochaine.

Hamra : «A Tadjenanet pour impressionner Alcaraz» Abderrahim Hamra se dit content de rejoindre le DRB Tadjenanet sous forme de

prêt. Il affirme qu'il a fait le bon choix puisque ce club lui permettra d'exploser ses qualités mais aussi pour séduire le sélectionneur national Lucas Alcaraz qui a convoqué le joueur, rappelons-le, lors du dernier stage des Verts en tant qu'invité. "Je suis content de rejoindre le DRB Tadjenanet car je suis persuadé que ce club me donnera la chance de jouer en senior la saison prochaine et gagner de l'expérience et de la maturité. Je tâcherai de m'imposer et faire valoir mes qualités car mon objectif est de séduire le

sélectionneur national Alcaraz et lui prouver qu'il ne s'est pas trompé en me convoquant lors du dernier stage de l'équipe nationale", dira-t-il.

Cherif : «Revenir à l'USMA avec une grande maturité» Tout comme Abderrahim Hamra, Kaddour Cherif se dit content d'endosser le maillot du DRB Tadjenanet la saison prochaine. Son objectif, c'est de jouer le maximum de matches en Ligue 1 Mobilis et faire valoir ce dont il est capable afin de revenir à l'USMA l'année prochaine

avec une grande maturité. "Ca fait un grand plaisir d'endosser le maillot du DRB Tadjenanet la saison

prochaine. Je crois que cette nouvelle expérience me fera beaucoup de bien car je vais jouer avec les seniors et du coup, je vais acquérir de l'expérience afin de revenir à l'USMA avec une grande maturité. J'espère montrer de belles choses à Tadjenanet et marquer plusieurs buts pour pouvoir décrocher un contrat professionnel avec l'USMA l'année prochaine", nous dira

le joueur.

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

USMA

CRB

11

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 USMA CRB 11 BENYAHIA veut partir Mohamed Benyahia pourrait être le

BENYAHIA

veut partir

Mohamed Benyahia pourrait être le cinquième joueur à quitter l'USMA cet été.

PAR ANIS S.

Selon nos informations, on croit savoir que le défenseur international veut partir et revenir en France afin de se rapprocher de sa famille. Nous avons également appris qu'il a eu une discussion avec le président du club Rebouh Haddad où il lui a émis le vœu de quitter le navire usmiste pour des soucis familiaux, tout en lui demandant de faciliter sa libération. Ce serait, d'ailleurs, la raison pour laquelle le joueur en question a été écarté des derniers matchs de la saison où il s'est contenté de soutenir ses coéquipiers à partir des tribunes. Ayant fait ses preuves pour sa première saison avec l'USMA en s'imposant comme un titulaire indiscutable mais aussi comme auteur de plusieurs buts décisifs, Mohamed Benyahia serait une grande perte pour l'équipe dans le cas où son départ se confirmerait. Reste à savoir si le président Haddad saura le convaincre de rester à l'USMA pour au moins une autre saison car l'équipe aura besoin de lui en vue du reste

déclarant. "Oui, Benyahia nous a émis le vœu de partir cet été. Il veut se rapprocher de sa famille en France. Mais franchement, je ne sais pas s'il sera libéré ou non, ce n'est pas de mon ressort. Il est sous contrat avec le club et doit voir avec le président. C'est à ce dernier de s'occuper de ce dossier ", nous dira Paul Put.

«Guessan n'a plus la tête avec l'USMA» Ghislain Guessan n'aura pas droit à un nouveau contrat. Il est le quatrième joueur à quitter le club cet été après Rafik Bouderbal, Khaled Abel et Toufik Zeghdane. Paul Put en parle. "Guessan n'a plus la tête avec l'USMA. Un joueur qui a la tête ailleurs, il vaut mieux le libérer. Moi, je veux des joueurs concentrés à 200% avec

l'équipe. On a un bon président qui ne lésine pas sur les moyens afin de
l'équipe.
On a un
bon
président
qui ne
lésine pas sur
les moyens afin
de réaliser les
meilleurs résultats
possibles dans les
différentes
compétitions, nos
supporters sont
assoiffés de titres,
j'aurai donc besoin de
joueurs motivés qui se
donnent à fond dans
chaque match,
notamment en Ligue
des champions
africaine, une
compétition dans
laquelle on ambitionne
d'aller le plus loin
possible ", nous a-t-il
confié.
A. S.

de l'aventure africaine. Il est à noter que l'ex-défenseur du MCO est sous contrat avec le club algérois jusqu'en juin

2020.

Put : «Il veut partir, mais il doit voir avec Haddad» Lors de l'interview qu'il nous a accordée, le premier responsable du staff technique du club Paul Put a confirmé notre information en nous

FÉLICITATIONS
FÉLICITATIONS

Prospection

catégorie U21

Plus de

700 jeunes

vont tenter

leur chance

C'est hier matin qu'a commencé la prospection de la catégorie U21. Plus de 700 joueurs sont venus tenter leur chance afin d'essayer de vêtir le maillot rouge et noir. Venus des quatre coins du pays, ces joueurs ont été soumis à des tests et répartis en groupes, dont ceux qui seront testés demain lundi. La prospection de la catégorie U21 s'étalera jusqu'à lundi. Le responsable de la prospection Mohamed Mekhazni, ainsi que Mustapha Aksouh et les autres membres de la cellule dégageront un groupe, qui sera encore testé à la reprise des entraînements des U21 (des joueurs de la saison dernière), pour en suite composer les 25 joueurs qui représenteront cette catégorie lors du prochain exercice, en les ajoutant, bien évidemment, aux jeunes joueurs qui seront promus de la catégorie U20 de la saison précédente.

Sayah a

déposé sa

démission

Suite à l'engagement du nouveau préparateur physique Adel Laâbeni, son prédécesseur Dahmane Sayah quitte le club. Selon nos informations, ce dernier a officiellement déposé sa démission qui sera approuvée par la direction du club dans les prochaines heures. Rappelons que l'expérience de Sayah à l'USMA n'a duré que quatre mois durant lesquels il a accompli son rôle convenablement.

AÏCH : «Des gens au CRB ont voulu faire de moi un mouchard»

Très bon footballeur que ce soit sur le plan technique ou humain, le défenseur Rabah Aïch nous a accordé un entretien hier dans lequel il nous raconte la mauvaise saison qu'il a passée avec le CRB. Le joueur affirme qu'il était confronté à des pressions internes terribles qui l'ont poussé à décider de partir.

Entretien réalisé par

poussé à décider de partir. Entretien réalisé par SOFIANE BOULAOUCHE Est-ce que vous confirmez que vous

SOFIANE BOULAOUCHE

Est-ce que vous confirmez que vous allez quitter le CRB ?

Oui, je le confirme. J'ai pris ma décision et elle est irrévocable. D'ailleurs, j'ai déposé mon dossier au niveau de la CRL afin d'accélé- rer les procédures. J'ai signé un protocole d'accord avec le club afin de récupérer trois mois de salaire en plus de ma libération. La CRL va rendre son verdict dans deux jours (ndlr : demain).

Qu'est-ce qui vous a poussé à prendre cette décision ?

Parce

que tout simplement rien ne m'arran- geait dans le club. Il y avait une ambiance que je ne pou- vais plus supporter. Je ne parle pas du groupe, mais de l'entourage du club qui, à mon avis, a tout fait pour salir mon image vis-à-vis de Badou Zaki.

Que voulez-vous dire par là ?

J'ai des échos et même je suis cer- tain qu'il y a des personnes au sein de ce club qui ne veulent pas de moi et qui ont fait en sorte de m'isoler d'une manière ou d'une autre.

Pourquoi ?

Parce que je suis un homme de principe et je ne suis pas ce genre de joueur qui fait office de mou- chard. C'est quelque chose que je hais et je ne pourrai jamais le faire. Et puisque je suis comme cela, je suis devenu indésirable pour cer- taines personnes.

Qui sont ces gens-là ?

Ça doit être sûrement ceux qui sont venus après le départ de Réda Malek. Aussi, il ne s'agit pas uni- quement d'une seule personne mais c'est un entourage.

Mais comment se fait-il que Badou Zaki, avec toute la notoriété et la force de caractère qu'il a, se laisse emporter par de tels agissements ?

Je n'ai pas des explications claires par rapport à la position de l'entraîneur mais je sais très bien que lui aussi a une part de respon- sabilité. Je pense que cela est dû au fait que j'ai été très clair avec lui…

Qu'est-ce que vous voulez dire par là ?

Je pense que Badou Zaki n'aime pas trop mon style de jeu. Je suis un défenseur et j'ai aussi un côté créatif dans ma manière de jouer et lui il n'aime pas trop cela. Une fois d'ailleurs j'ai eu une discussion avec lui à propos de ce sujet et je lui ai expliqué qu'il y a des choses qui font partie de moi et que je ne

peux pas les changer, ce qui a dû, probablement, ne pas lui plaire mais moi je m'en fous parce que je suis sûr que j'ai de bonnes qualités et j'ai été très bien formé avec le Paradou AC.

Et votre décision de partir est- elle vraiment irrévocable ?

Oui, bien sûr, je ne peux plus rester. Le dernier coup qu'on m'a donné c'était lors de la finale de la coupe d'Algérie lorsqu'on m'avait complètement écarté du groupe et on m'avait dit qu'ils n'avaient plus besoin de moi. C'est là que j'ai réa- lisé vraiment ce qu'ils ont comme intentions et j'avoue ça ne m'a pas beaucoup surpris puisque ça vient des mêmes personnes qui ont écar- té un joueur comme Rebih qui a toujours été loyal au long des sept saisons qu'il a passées au CRB. Donc, m'attendre à ce que je sois bien traité serait stupide de ma part.

Quelle sera votre prochaine destination ?

Rien n'est fait pour le moment. J'attends toujours le verdict de la CRL afin de récupérer ma libéra- tion. Sans cela, je ne peux rien faire.

Avez-vous des regrets ?

La seule chose que je regrette est de ne pas avoir pu donner mon meilleur pour ce grand club qui est le CRB. J'étais pourtant venu pour cela, mais dommage mes souhaits n'ont pu être exaucés. S. B.

Le nouvel

entraîneur

sera connu

demain

Une source officielle nous a affirmé hier que la direction du CRB s'est fixée comme dernier délai la journée de demain pour conclure avec un nouvel entraîneur. Depuis le refus de Benchikha de venir, les dirigeants belouizdadis se sont lancés dans une course contre la montre afin de régler ce dossier.

Boukacem

sera

retenu

A propos de l'effectif en place, une source officielle nous a affirmé hier que Hadj Mohamed a pris attache avec son gardien de but Khaled Boukacem et lui a exprimé son souhait de le garder. Selon nos informations, la direction devait verser quelques salaires à ce portier au cours de la journée d'hier afin de convaincre ce dernier de rester en retirant son dossier de la CRL.

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 12 CRB Cherfaoui Du Maroc, l'ancien entraîneur du Chabab se
www.competition.dz
Lundi 17 juillet 2017
12
CRB
Cherfaoui
Du Maroc, l'ancien entraîneur du Chabab se confie
libéré
BADOU ZAKI:
«Le CRB doit
SE BATTRE
C'est officiel,
le défenseur Tarek
Cherfaoui ne fait plus
partie du CRB. Le joueur a
récupéré sa libération au
cours de la journée d'hier,
et ce, après avoir trouvé un
accord avec la direction du
club, à savoir céder six
mois de salaire, a-t-on
appris hier auprès d'une
source officielle. Notons
que le joueur nous a affirmé
qu'il n'a pas eu recours à la
CRL et que tout s'est fait à
l'amiable.
pour les titres»
«J'ai voulu sortir
par la grande porte»
Contacté par nos, Charfaoui
a déclaré : "Mon aventure
au CRB vient de prendre
fin et je souhaite beaucoup
de réussite pour ce club à
l'avenir. Et pour ce qui est
de mon avenir, je vais
prendre ma décision
dans une semaine
environs." Selon une de
nos sources, la
destination de
Cherfaoui
devrait être le
NAHD. S. B.
«
Il faut
arrêter les
querelles
et œuvrer
pour
L'ancien entraîneur du Chabab est peiné par ce qui arrive au sein de l'équipe. Il assure
encore une fois qu'il a passé beaucoup de moments difficiles mais que la volonté a fait
la différence. Il sait que ceux qui aiment le club vont faire le nécessaire pour remonter
la pente car, selon lui, le Chabab ne peut jouer que les premiers rôles.
le bien
PAR ISLAM Z.
du club

TARIKET REMPILE,

Lakroum prolonge

En fin de journée d'hier, la direction du Chabab a réalisé une belle opération en convaincant Tariket de rempiler et Lakroum de prolonger.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Le milieu de terrain Bilel Tariket était en fin de contrat et vou- lait que l'on revoie sa situation financière. Le joueur voulait égale- ment avoir des garanties pour que la saison prochaine puisse être pour lui meilleure que celle qui vient de se terminer et cela concerne son temps de jeu. En somme, les responsables du club ont su le convaincre par rap- port à toutes ses préoccupations et lui ont réaffirmé qu'ils le considèrent comme étant un des futurs cadres de l'équipe. Au bout des négociations, Tariket a donc rempilé de deux sai- sons avec à la clé une augmentation de salaire. Pour Lakroum qui a insisté depuis quelques jours pour avoir une aug- mentation de salaire, les dirigeants ont pu trouver une solution pour le calmer et ce en lui proposant de pro- longer son contrat d'un an.

ce en lui proposant de pro- longer son contrat d'un an. L'attaquant a accepté l'offre faite

L'attaquant a accepté l'offre faite par la direction et a signé donc un nou- veau contrat qui prend fin au mois de juin 2019. Une belle opération que viennent de réaliser les diri- geants du Chabab qui se sont enfin tournés vers l'effectif en place puisque cela était plus que nécessai- re afin que le club puisse garder sa stabilité sur au moins les deux sai- sons à venir.

S. B.

Rentré chez lui maintenant au Maroc, l'ancien sélectionneur des Lions de l'Atlas n'a pas pris de repos puisqu'il a directement entamé ses nouvelles fonctions avec

l'IR Tanger. D'ailleurs, il assure

: "Non, je n'ai pas pris de

repos. Dès que je suis rentré au Maroc, je suis passé à Tanger puis un retour express à Casa pour prendre quelques affaires. Directement après, j'ai commencé mon travail sur place." Cependant, le sujet qui nous intéressait c'était beaucoup plus par rapport à ce qui se passe au sein de la formation algéroise actuellement. D'ailleurs, il n'a pas tardé à faire savoir :

"J'espère entendre quelque chose de bon sur le CRB qui reste un grand club."

«On est partis de très loin pour hisser le club à sa place» Personne n'attendait que le Chabab puisse revenir aussi fort en championnat et aller brandir la coupe d'Algérie. Même les plus optimistes n'y croyaient pas. Cependant, le coach l'a fait en redonnant un moral aux troupes et renversant la vapeur malgré la difficulté. Lorsqu'on l'a

interrogé sur les difficultés et problèmes actuels du club, il a plutôt préféré botter en touche

: "Que voulez-vous que je vous dise ? Dieu merci, pour ma part, je pense que tout le

monde était pessimiste au départ par rapport à la situation dans laquelle se trouvait le club. Néanmoins, avec tout le travail qu'on a fait et les efforts de tout le monde, l'équipe a donné des indications très fortes pour la suite. La victoire en coupe

d'Algérie a fait que l'équipe va participer à la coupe de la CAF. Normalement, ceci aurait dû renforcer les liens entre toute la famille du club afin de faire le nécessaire et avancer encore pour que l'équipe soit à la hauteur d'un martyr comme Mohamed Belouizdad. Ça me peine d'entendre des nouvelles comme ça par rapport au club."

«On a vécu des moments très difficiles» Rien n'a été facile pour l'ancien entraîneur du club qui a fait face aux problèmes et notamment financiers. Il n'hésite pas à le faire savoir :

"Lorsque j'étais au club, on est passés par une période très compliquée. Toutefois, comme je l'ai dit, grâce à la volonté de tout le monde et l'amour des supporters, on a su faire la différence et on a procuré de la joie à nos supporters."

«Le CRB doit jouer les premiers rôles» De retour au-devant de la scène, le Chabab est appelé à confirmer la saison prochaine.

"Une équipe comme le CRB ne peut jouer que les premiers rôles. Se battre pour les titres

ou au minimum le podium. Sa place est parmi les grandes équipes du championnat. Le club est revenu à sa place. C'est une équipe qui met en difficulté ses adversaires que ce soit à la maison ou en déplacement. "

«J'ai laissé de belles choses derrière moi» Badou Zaki a laissé un souvenir impérissable pour les supporters du club de la capitale. Il a écrit son nom en

lettres d'or. "En quittant le club, je n'ai laissé derrière moi que de bonnes choses. Maintenant, je suis assez loin,

je ne peux donc pas me

prononcer par rapport à ces choses. Toutefois, je sais qu'il y

a des gens qui aiment ce club

et qui vont tout faire pour mettre fin aux querelles et faire en sorte que le club puisse avancer dans le bon sens et essayer d'enchaîner avec d'autres bons résultats."

«Les supporters seront toujours derrière leur équipe» Avant de conclure, le coach marocain n'oublie pas les fans du club avec qu'il a connu beaucoup de joie et à qui il

voue un grand respect. Il tient

à leur faire passer un message :

"Pour avoir été là-bas et proche d'eux, je sais que les supporters

du Chabab sont à fond derrière leur équipe. Ils vont le rester pour toujours. Ils méritent d'avoir toutes les bonnes

choses."

I. Z.

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Nouvel équipementier

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Nouvel équipementier

Page coordonnée par Brahim Aziez

AUTOMOBILE 13  Page coordonnée par Brahim Aziez Nouvel équipementier CHEZ RENAULT PRODUCTION ALGÉRIE Un

Nouvel équipementier

CHEZRENAULT

PRODUCTION ALGÉRIE

Un communiqué de Renault Algérie annonce l'arrivée d'un nouveau fournisseur chez Renault Production Algérie qui assemble, depuis novembre 2014 la Renault Symbol, et la Dacia Sandero Stepway depuis juin 2016.

Le nouveau partenaire est Sealynx Automotive Algeria qui fournira des joints d'étanchéité pour les Renault Symbol et Dacia Sandero Stepway assemblées dans l'usine d'Oued Tlelat (Oran), ainsi que pour Clio 4 qui viendra se greffer à la production avant la fin de l'année en cours. Sealynx Automotive Algeria est une joint-venture créée récemment entre Sealynx International, la famille Abdelatif Taleb (associé à Joktal), la Sarl Palpapro (production pharmaceutique) et Saida (distributeur de Citroën et DS en Algérie). Expert en profilé d'étanchéité

pour de nombreux constructeurs automobiles, Sealynx international est l'entité principale du pôle étanchéité du Groupe Mécanique Découpage (GMD) fondé en 1986. Ce dernier qui emploie près de 4700 collaborateurs a réalisé, en 2016, un chiffre d'affaires de 767 M€. Sealynx qui est déjà implanté dans trois pays (Normandie en France, Dirmanesti en Roumanie et Tanger au Maroc) compte 900 collaborateurs et a réalisé un chiffre d'affaires de 105 M€ l'année dernière. Pour rappel, Sealinx Automotive Algeria, dont la création a été suivie d'une

conférence de presse le 25 avril dernier, aura la charge de produire des joints d'étanchéité dès cette année, selon les dires du premier responsable de Sealinx International qui était en Algérie. Celui-ci précisait, alors, que le processus débutera par la simple découpe des caoutchoucs qui arriveront finis en Algérie. Spécialiste du domaine et fournisseur de plusieurs constructeurs, dont les groupes PSA (Peugeot et Citroën) et Renault (Renault et Dacia), Sealinx International est aussi le fournisseur d'usines de poids lourds Mercedes-Benz à travers le monde.

Toujours selon les révélations du patron de Sealinx, l'évolution de l'entreprise en Algérie se fera en 3 étapes, la plus importante débutera en 2022 avec l'extrusion (EPDM). "Mais encore faut-il que le marché suive." De son côté, l'usine RPA d'Oued Tlelat compte déjà des fournisseurs, dont Joktal et Matur Algérie, en attendant Tabco (joint- venture algéro-turque pour la fabrication de tapis de sols et panneaux de portes) et GH Multimédia pour les autoradios et systèmes multimédias), alors que d'autres fournisseurs sont en cours d'homologation.

PEUGEOT ALGÉRIE s'engage avec

le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels

La filiale algérienne de Peugeot vient de s'engager avec le ministère algérien de la Formation et de l'Enseignement professionnels pour la prise en charge d'une partie du volet après-vente en matière de formation. C'est dans ce sens qu'une convention a été signée, le jeudi 13 juillet, au siège de Peugeot Algérie à Oued S'mar par le premier responsable de la filiale algérienne du constructeur français et la directrice à la formation continue au ministère de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mme Akila Chergou, en présence du ministre du secteur, Mohamed Mebarki. L'objet du partenariat visant à développer les filières de formation liées aux activités de l'après-vente automobile, qu'il s'agisse de mécanique, carrosserie, magasinage, marketing ou autre. Plus concrètement, il s'agira pour Peugeot Algérie de mettre à la disposition des centres de formation professionnelle du matériel didactique (dont deux véhicules, des moteurs, des boîtes de vitesses…), de former les formateurs de ces centres, permettre aux stagiaires d'effectuer leurs stages en immersion dans le

réseau de Peugeot Algérie et, éventuellement, de procéder au recrutement des diplômés. D'ailleurs, le P-DG de Peugeot Algérie annoncera le recrutement des deux meilleurs diplômés de la prochaine promotion de l'Item. Il s'agira, aussi, pour Peugeot d'aider à la conception et l'adaptation des programmes pédagogiques des spécialités nouvelles ou existantes, et l'accompagnement du ministère et des centres de formation dans la conception des référentiels d'activité et des programmes. Dans le communiqué final, il est rappelé qu’"à travers le développement du véhicule autonome, électrique ou hybride, l'industrie automobile démontre chaque jour qu'elle est en pleine mutation technologique. Conscient des défis majeurs que présentent ces évolutions, notamment sur le plan de la maintenance, Peugeot Algérie et le ministère de la Formation et de l'Enseignement professionnels se sont associés pour travailler sur les évolutions de la filière et préparer les techniciens après-vente de demain".

associés pour travailler sur les évolutions de la filière et préparer les techniciens après-vente de demain".
GRAND PRIX D'ANGLETERRE Ferrari prêt à payer 120 M € pour garder Vettel ? HAMILTON
GRAND PRIX D'ANGLETERRE
Ferrari prêt à payer 120 M €
pour garder Vettel ?
HAMILTON
L'Anglais Lewis Hamilton a
remporté, hier, le Grand Prix
d'Angleterre, sur le mythique
circuit de Silverstone, là où
le 1 er championnat du monde
de Formule 1 a vu le jour
en 1950 (13 mai).
maître chez lui
CLASSEMENT
GRAND PRIX
D'ANGLETERRE
Lewis Hamilton a
facilement décroché la
57 e victoire de sa carrière en
Formule 1 hier après-midi au
circuit de Silverstone. Il égale,
ainsi, son compatriote Jim
Clark et Alain Prost.
Evoluant à domicile, devant
son public, Lewis Hamilton
s'est fait un point d'honneur de
prendre la pole position, la 67 e
de sa carrière et sa 5 e sur le
circuit de Silverstone. Un piste
qui semble lui convenir
puisqu'il y a gagné à 4 reprises
(2008, 2014, 2015 et 2016).
Hamilton a pris un excellent
départ à l'extinction des feux et
n'a jamais été inquiété tout au
long des 51 tours de course. Il
s'est imposé avec vingtaine de
secondes d'avance sur son
équipier Valtteri Bottas, qui a
profité des soucis rencontrés
par les pilotes Ferrari en fin de
course. En effet, Kimi
Räikkönen occupait encore la
deuxième place du Grand Prix
à trois tours de l'arrivée quand
son pneu avant gauche a
1. Lewis Hamilton (Mercedes)
3 e plus gros salaire de Formule 1, l'Allemand
Sebastian Vettel pourrait devenir le plus gros
salaire de tous les temps, tous sports confondus.
C'est du moins ce que laisse supposer le magazine
Auto Hebdo qui rapporte que Ferrari aurait fait une
offre de 120 millions d'euros (hors primes) à
Vettel pour la reconduction de son contrat trois
saisons supplémentaires. Toutefois, Sergio
Marchionne, le président de Ferrari, aurait précisé
à Vettel que cette offre expirait à la fin de ce mois
(juillet 2017). Toujours selon des informations
rapportées par Auto Hebdo, la Scuderia serait
également disposée à reconduire le contrat de
Kimi Räikkönen pour une saison supplémentaire en
échange d'un salaire de 5 millions d'euros, mais le
Finlandais exigerait 3 millions d'euros de plus.
2. Valtteri Bottas (Mercedes)
VOICI LES SALAIRES DES PILOTES
3. Kimi Raïkonnën (Ferrari)
DE F1 POUR LA SAISON 2017
1. Fernando Alonso (McLaren) : 37 millions de dollars
7.
Sebastian Vettel (Ferrari)
2. Lewis Hamilton (Mercedes) : 31 millions de dollars
3. Sebastian Vettel (Ferrari) : 30 millions de dollars
CLASSEMENT
GÉNÉRAL PILOTES
4. Valtteri Bottas (Mercedes) : 8,5 millions de dollars
5. Kimi Räikkönen (Ferrari) : 7 millions de dollars
6. Daniel Ricciardo (Red Bull) : 6,5 millions de dollars
1. Sebastian Vettel (ALL) 177 points
commencé à partir en
lambeaux. Un tour plus tard,
c'est son équipier Sebastian
Vettel qui a été victime du
même problème, quelques
instants seulement après être
passé l'entrée des stands ! Du
coup, Räikkönen termine 3 e ,
alors que Vettel se contentera
de la… 7 e place.
Vainqueur du dernier Grand
Prix, Valteri Bottas s'est vu,
pourtant, rétrogradé de la 4 e à
la 9 e position sur la grille de
départ en raison d'un
changement de boîte de
vitesses, un peu comme l'a été
son coéquipier, Lewis
Hamilton, au dernier Grand
Prix. Il remontera
graduellement pour se
7. Felipe Massa (Williams) : 5 millions de dollars
2. Lewis Hamilton (GBR) 176 pts
8. Nico Hülkenberg (Renault) : 3 millions de dollars
3. Valtteri Bottas (FIN) 154 pts
9. Max Verstappen (Red Bull) : 3 millions de dollars
retrouver 5 e au
16 e tour.
4. Daniel Ricciardo (AUS) 117 pts
10. Sergio Pérez (Force India) : 2,5 millions de dollars
De son côté, Fernando Alonso
(Williams), a abandonné au 33 e
tour pour un problème de
baisse de puissance.
L'espagnol qui passe pour le
pilote le mieux payé de la
Formule 1, enregistre, ainsi,
son 5 e abandon de la saison
(non engagé au GP de Monaco
et non partant au GP de
Russie), pour 8 grands prix
courus.
11. Romain Grosjean (Haas) : 1,5 million de dollars
CLASSEMENT
GÉNÉRAL ECURIES
12. Kevin Magnussen (Haas) : 1 million de dollars
13. Jolyon Palmer (Renault) : 1 million de dollars
14. Daniil Kvyat (Toro Rosso) : 750.000 dollars
1. Mercedes 330 points
15. Carlos Sainz (Toro Rosso) : 750.000 dollars
2. Ferrari 275 pts
16. Stoffel Vandoorne (McLaren) : 300.000 dollars
17. Marcus Ericsson (Sauber) : 285.000 dollars
3. Red Bull 174 pts
18. Esteban Ocon (Force India) : 185.000 dollars
4. Force India 95 pts
19. Pascal Wehrlein (Sauber) : 150.000 dollars

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017 ESS

14

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 ESS 14 Aïboud : «L'ESS sied à mes ambitions» Vous venez

Aïboud : «L'ESS sied à mes ambitions»

Vous venez de signer à l'ESS. Peut-on savoir comment se sont déroulés les contacts avec le président Hassen Hamar ?

Sincèrement, tout s'est passé très vite entre moi et M. Hamar. On s'est rencontrés et il m'a convaincu en cinq minutes. Son discours et le projet qu’il m’a proposé convien- nent à mes ambitions. Je suis sincè- rement content de jouer pour un grand club comme l'ESS. Je ne vous cache pas que j'ai reçu plu- sieurs offres mais celle de Sétif était la plus intéressante non pas sur le pan financier mais par rap- port aux challenges et mes objec- tifs personnels en venant ici.

C'est-à-dire…

Je pense que personne ne peut nier que l'ESS est une grande équi- pe qui a un riche palmarès et qui joue chaque année les premiers rôles. Je suis encore jeune et je

année les premiers rôles. Je suis encore jeune et je veux connaître d'autres sensations. Du coup,

veux connaître d'autres sensations. Du coup, je pense que l'ESS est le club idéal pour moi. Tout ce que je peux vous dire, c'est que je compte d'abord honorer cette confiance placée en moi aussi bien par les dirigeants, le staff

technique que les joueurs.

La concurrence ne vous effraie pas ?

Non, pas du tout. Si j'avais peur de la concurrence, je serais resté à la maison. Je connais bien mes

Laâroussi quitte l'Entente

La fin d'une belle histoire

Après Tem Beng, Belhani, Boutebba, Mellouli et Bouchar qui ont quitté officiellement l'ESS, un autre joueur vient de les rejoindre en obtenant avant-hier son bon de sortie. Il s'agit de Kheïreddine Laâroussi. Ce dernier, qui avait rencontré Hamar, a fini par repartir avec son bon de sortie qui va lui permettre d'opter pour l'équipe de son choix. Un départ attendu quelque part au vu de la saison difficile que le joueur a connue avec l'équipe. Il a été un titulaire indiscutable il y a deux années avec à la clé plusieurs consécrations, dont la plus notable reste la Ligue des champions d'Afrique qu'il avait remportée avec l'ESS en 2014. Avec Bouchar, il constituait en effet un axe central des plus performants du championnat algérien. Toutefois, au début de l'exercice précédent, il y a eu l'arrivée du coach Abdelkader Amrani. Celui-ci va en effet chambouler toute la défense en axant sa stratégie sur le duo Bedrane-Keniche. Un duo qui ne tarda pas à s'imposer et donner entière satisfaction à l'entraîneur. Même le départ d'Amrani et la venue du coach Kheïreddine Madoui, qui le connaît assez bien pour l'avoir lancé dans le bain avec l'équipe senior, ne changèrent rien à la donne puisque l'ancien coach d'Al Wihda ne pouvait pas changer du moment que les défenseurs centraux qu'il a trouvés en place remplissaient convenablement leur tâche. Las d'attendre sa chance, il a plusieurs reprises manifesté son mécontentement par rapport à son statut, ce qui lui a valu du reste des sanctions par la direction du club. Pourtant au mercato d'hiver, il a réclamé ses papiers, mais le président Hassen Hamar avait refusé de le laisser partir.

président Hassen Hamar avait refusé de le laisser partir. Entre le CSC, le MCO et l'Arabie

Entre le CSC, le MCO et l'Arabie saoudite

Concernant sa prochaine destination, Laâroussi n'a pas encore tranché bien qu'on l'annonce signataire chez le CSC. Une équipe qui est dirigée par son ancien coach Amrani, c'est-à-dire celui à travers lequel tous ses déboires ont commencé. Pis encore, qui serait derrière l'intérêt manifesté par la direction des Sanafir pour l'engagement du défenseur. Va-t-il lui permettre de relancer sa carrière ? Seul le temps nous le dira. En atten- dant, on évoque une autre piste, celle du MCO et de l'équipe saoudienne d'Al Raed, entraîné par l'ancien coach du CAB Toufik Rouabah. Ce dernier, qui connaît également les qualités du joueur, a suggéré son nom à la direction du club qui n'a pas tardé à prendre attache avec lui via un mana- ger. Les discussions sont en bonne voie, avons- nous appris. Il n'est pas à écarter que Laâroussi ira tenter sa chance au royaume

S. H.

wahhabite.

La piste Mebarakou se précise

au royaume S. H . wahhabite. La piste Mebarakou se précise Comme nous l'avons annoncé sur

Comme nous l'avons annoncé sur ces mêmes colonnes, les pourparlers entre le président Hassen Hamar et le défenseur mouloudéen Zidane Mebarakou se poursuivent. Avant-hier, les deux hommes ont eu une discussion à ce sujet ; on apprend même qu'un accord final a été trouvé. Au fait, le boss ententiste ne veut pas se précipiter puisque en plus de négocier avec un autre défenseur central, en l'occurrence Cherfaoui, il n'écarte pas l'espoir de voir son libéro Ryad Keniche renouveler son contrat. Ce dernier a rassuré quant à son retour à l'ESS si jamais il ne parvint pas a décrocher un bon contrat pro à l'étranger, plus précisément en France où il serait en contact avec quelques clubs de la Ligue 2 française.

ZEGHBA :

«Sétif ne se refuse pas»

la Ligue 2 française. ZEGHBA : «Sétif ne se refuse pas» C'est peut-être une surprise mais

C'est peut-être une surprise mais c'était dans l'air. L'Entente de Sétif a engagé hier le jeune portier de l'USMH, Mustapha Zeghba. Le portier natif de M'sila, âgé de 26 ans, s'est engagé pour les deux pro- chaines saisons avec le club champion d'Algérie 2017. Il vient succéder à Sofiane Khedaïria dont l'aventure se ter- mine après cinq années pleines passées à Sétif. Interrogé en marge de la signa- ture de son contrat, l'ex-keeper du WRBM, du MCEE et de l'ABS a affirmé qu'il a choisi l'ESS pour pouvoir donner à sa carrière une autre dimension, lui qui ne cache pas son ambition d'aller loin et pourquoi pas rejoindre un jour l'équipe nationale A, et ce, à travers les partici- pations continentales qui vont lui don- ner l'occasion d'acquérir l'expérience et le savoir-faire. "Pour tout vous dire, je suis très content de rejoindre l'ESS. Un club qui ne se refuse pas. J'avais certes d'autres propositions d'autres clubs de Ligue 1 Mobilis, toutefois, j'étais convaincu par le projet du président Hamar. Et puis, il ne faut pas le cacher, l'ESS m'offre la possibilité de progresser et voir l'avenir sous de bons auspices", nous a-t-il déclaré avant d'ajouter : "Je viens pour apporter un plus. Certes, ça ne va pas être facile vu la concurrence mais je dois faire avec. Cependant, je connais mes moyens et je ferai tout pour m'imposer et honorer la confiance qui a été placée en moi", a ajouté notre interlocuteur. S. H.

aptitudes et de quoi je suis capable. A moi maintenant de prouver. Et puis, j'estime que la concurrence reste une bonne chose puisqu'elle stimule et encourage tous les joueurs à se donner à fond et donner le meilleur d'eux- mêmes, et ceci ne sera que béné- fique pour l'équipe.

Peut-on maintenant savoir les raisons de votre départ de la JSK ?

Il n'y a rien eu de méchant qui m'a obligé à quitter la JSK. J'avais certes quelques problèmes mais déjà, au début, dans ma tête, j'avais envie de changer d'air comme je viens de vous le dire. Je pense qu'il était temps pour moi de chercher d'autres sensations. Je pense en outre que j'ai laissé une bonne image auprès des fans de la JSK que je tiens à saluer et leur dire que je suis désolé. C'est la vie d'un foot- balleur. El-mektoub, quoi ! S. H.

Il est annoncé au Qatar et chez des clubs de L1 Mobilis

Mellouli : «Je n'ai pas encore tranché»

A peine libéré, Farid Mellouli a reçu plusieurs offres de clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 Mobilis. On évoque même des touches du Qatar et d'Arabie saoudite. Contacté hier par nos soins, le joueur a confirmé avoir tout conclu avec le président Hassen Hamar et a récupéré son bon de sortie. "Oui, je viens de sortir du bureau du président. On a tout réglé il y a quelques jours. J'ai récupéré ma lettre de libération qui va me permettre d'opter pour l'équipe de mon choix. Je ne vous cache pas que j'ai reçu plusieurs offres de la part de plusieurs équipes de L1 et L2. Je suis en train d'étudier ces offres. Je prendrai tout mon temps avant de trancher ma future destination ", nous a-t-il confié avant de confirmer des contacts préliminaires d'un club qatari qui veut s'attacher ses services en vue de la saison prochaine.

CSC

9 seniors et 5 espoirs à la reprise

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Neuf seniors, les goals Limane et Rahmani qui a rejoint cet été les Vert et Noir ; les arrières Bencherifa, Bahri et Zaâlani, le demi-défensif Kebbal, l'attaquant Rebih ; les milieux offensifs Bezzaz et Tayeb, et les espoirs Boucheriha, Redjem, Bourkeb, Kebaili et Khentit, qui ont été promus en équipe première la saison dernière, ont fait acte de présence au stade Hamlaoui avant-hier, pour entamer la préparation du pro- chain championnat de Ligue 1 Mobilis qui va débuter le 26 août 2017. Excepté Tayeb, qui soigne une blessure au genou qui l'avait contraint à subir une intervention chirurgicale en Tunisie, tous les autres joueurs du CSC ont pris part à cette première séance d'entraînement sous la direction de leur nouveau préparateur phy- sique Guerioune et sous l'œil de leur coach adjoint Arab, qui ont suppléé l'entraîneur en chef Amrani, malade.

Belameiri, Zerara, Belkheir, Benayada et Abid absents Les attaquants Belameiri et Belkheir, le milieu Zerara, l'arrière Benayada et la nouvelle recrue Abid étaient absents à la reprise des entraîne- ments programmée avant-hier au stade Hamlaoui. Excepté Abid, qui, dit-on, avait été

autorisé à s'absenter pour préparer son mariage, certainement, l'entraîneur Amrani ne va point être indulgent avec Belameiri, Zerara et Belkheir s'ils ne justifient par leur absence, et avec Benayada, s'il persiste et signe à boycotter les entraînements jusqu'à ce qu'il perçoive un mil- liard de centimes que lui doit la direction du CSC (ndlr : Benayada veut se faire rembourser le mil- liard qu'il a payé à l'USMA pour obtenir sa libé- ration et signer avec le CSC l'été dernier).

Guerioune : «On travaille à la forêt et sur le terrain» Joint au téléphone, hier matin, par nos soins, le nouveau préparateur physique du CSC,

Guerioune, nous a révélé : "A partir d'aujour- d'hui, et avant d'aller en Tunisie pour suivre le premier stage de préparation d'avant-saison qui va se dérouler du 20 au 31 juillet 2017, j'ai décidé de programmer à nos joueurs quotidiennement une séance d'oxygénation à la forêt le matin et une autre le soir sur le terrain du stade Boussouf." Par ces propos, Guerioune veut implicitement dire qu'il a l'intention de remettre physiquement le plus tôt possible sur orbite les Vert et Noir, après avoir cessé toute activité un mois durant, afin qu'ils soient prêts à effectuer le second regroupement, prévu à Tunis du 5 au 18 août 2017 et qui sera meublé par plusieurs matches

R. G.

amicaux.

Bouchar, Khadir et Mebarakou vont rejoindre le CSC

Selon une source qui se dit bien informée, les défenseurs Bouchar, qui a résilié son contrat avec l'ESS, Khadir, qui ne veut plus porter les couleurs de son actuel club, le MOB, et Mebarakou, qui a décidé de quitter le MCA, ont donné leur parole au boss du CSC Arama pour porter la saison prochaine les couleurs de son team.

Lamri attendu à Constantine

Après avoir convaincu les arrières Bouchar (ESS), Khadir (MOB) et Mebarakou à signer, cet été, des licences avec son club, on annonce que le manager et seul recruteur du CSC Arama a réussi à persuader le milieu Lamri (ESS) de porter les couleurs de son club l'exercice prochain, après avoir longuement négocié avec lui. Selon les échos qui nous parviennent de la maison des Vert et Noir, Lamri devrait hier, ou au plus tard aujourd'hui, venir à Constantine pour signer son contrat avec le CSC.

Sameur, Martin et Cherfa toujours sous contrat

Libérés par le CSC, le milieu Sameur, le gardien Martin et le défenseur Cherfa n'ont pas officialisé leur départ. Mais si on sait que Sameur va, dès son retour de vacances, venir à Constantine résilier son contrat, Martin exige de percevoir les 4 salaires que lui doit le CSC. Quant à Cherfa, il nous a déclaré qu'il n'attend que la direction technique des Vert et Noir, pour ne pas dire Amrani, l'informe qu'il a été libéré pour aller monnayer son talent ailleurs.

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017

MCO

15

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 MCO 15 RECRUTEMENT, c'est le statu quo Après H. Chérif et

RECRUTEMENT,

c'est le statu quo

17 juillet 2017 MCO 15 RECRUTEMENT, c'est le statu quo Après H. Chérif et Belarbi Belabbès

Après H. Chérif et Belarbi

Belabbès a saisi la CRL

Farid Belabbès est passé à l'acte pour annoncer son départ du MC Oran. En effet, ce défenseur a saisi la CRL, emboîtant le pas à ses camarades Abdallah Belarbi et Hichem Chérif. Pour réclamer son argent que le club d'El-Hamri lui doit, ce joueur a mis l'affaire entre les mains des instances pour défendre ses intérêts. L'ancien pensionnaire de la JS Kabylie a agi aussi par rapport à l'information parlant de l'intention de la direction de recruter d'autres défenseurs dans l'axe central.

Depuis l'engagement avec le défenseur Adel Lakhdari, aucune nouvelle officielle n'a été annoncée par la direction qui brille par son absence, tant que le président et son secrétaire, les interlocuteurs valables et décideurs, sont injoignables.

De notre correspondant

L. M. AZZI

De quoi ouvrir la voie à certaines informations rap- portées par des gens très proches du club. La venue d'Antar Djemaouni et de Morgan Betorangal n'a pas été confirmée ni démentie par ces dirigeants. Certes, le boss était endeuillé par la perte de son beau-père, mais ses collabora- teurs ne s'en soucièrent guère. En fait, l'absence de commu- nication ne fait qu'encourager ce genre d'informations col- portées un peu partout. L'absence d'un siège n'arran- ge pas aussi les choses même si le patron a promis de doter le club d'un local situé au centre-ville d'Oran. Cette situation n'a jamais préoccupé les responsables du club qui excellent dans l'art de se mettre carrément hors champ.

Djemaouni : «Je signerai là où l'on m'offre le plus» Dans un bref entretien, Antar Djemaouni a presque éclairé la lanterne des supporters du MC Oran dont beaucoup ont souhaité le voir porter le maillot de leur équipe fétiche. "Oui, on m'a contacté pour jouer au MCO", a-t-il indiqué et de poursuivre : "Vous savez, les contacts avec les dirigeants datent du derby contre l'ASM Oran. Mais le destin en a décidé autrement. Aujourd'hui, je suis libre c'est vrai, mais j'attends du concret.

Parce que pour l'instant, il n'y a pas que le MCO qui me veut, d'autres clubs aussi m'ont contacté. C'est pour- quoi je suis en train d'étudier les propositions. Autrement

de l'attaque. Il est très bon", a souligné notre interlocuteur hier au bout du fil. Selon lui, ce joueur se trouve à Oran après avoir été informé de l'accord de la direction de le

dit, j'opterais pour le club le plus offrant." Il est utile de rappeler que le patron du club d'El-Hamri a contacté l'enfant

voir à l'œuvre. "Il est attendu à la reprise de ce lundi pour prendre part aux entraîne- ments. L'entraîneur Bouakaz

de Jijel juste après le derby

a

été également informé", a-t-

il

précisé. Toujours selon ses

MCO-ASMO (2-2) de la sai- son 2014-2015.

Betorangal se donne du temps Le contact avec le milieu Morgan Betorangal semble très sérieux comme l'assure une source fiable. Son agent a été contacté par un dirigeant du club d'El-Hamri avant-hier pour connaître la réponse du joueur, précise notre interlo-

dires, notre interlocuteur parle d'un détail important au sujet de ce joueur. "Il a joué avec Cremonese, un club ita- lien. Il a fait le centre de for- mation de Lille avec Bentaleb et a fait ses preuves ; il a même été dans le groupe de la sélection française des moins de 21 ans", a-t-il insisté. Donc en principe, ce joueur devra être à l'essai après la prise de

cuteur ce dimanche et de sou- ligner : "Il n'y pas que le MCO, il y

contact entre les joueurs et Moaz Bouakez.

a

aussi le CRB qui a affiché son

intention de prendre Morgan", affirme-t-il. Seulement, l'intéressé

Labani pourrait atterrir à tout moment

a fait part de sa décision de se donner un temps de réflexion avant de choisir. "Il veut attendre quelques jours avant d'annoncer son choix ", conclut notre source.

Mosaddek, un émigré à l'essai Une source fiable assure avoir appris qu'un joueur franco- algérien a été proposé au pré- sident Ahmed Belhadj, avant- hier. "Il s'appelle Mosaddek Mohamed, il a 22 ans seule- ment, c'est un milieu qui peut évoluer sur les deux couloirs

Telle est l'information qui fait

le tour sur les réseaux sociaux.

En effet, une source proche du RC Relizane assure avoir appris que le milieu Yahia Labani aurait décidé de quit- ter le CR Belouizdad pour une raison obscure. La même source prétend que le joueur a parlé de son envie de venir à Oran pour discuter avec le président du MCO et lui don- ner son accord. Il semble que les problèmes que connaît le

club de Laaqiba expliquent cette volte-face fort probable.

A suivre.

L. M. A.

Baba propose 700 millions pour la libération de Benayed

Baba propose 700 millions pour la libération de Benayed Inutile de préciser que le meilleur buteur

Inutile de préciser que le meilleur buteur de la formation relizanaise avec 12 buts la saison dernière Mourad Benayed n'a pas envie de continuer l'aventure avec le RCR. Selon la déclaration du joueur il y a quelques jours, ce dernier a émis le vœu de ne pas jouer en Ligue 2 Mobilis et aussi à cause du départ de l'entraîneur Moez Bouakez et des cadres de l'équipe. Ce qui l'a poussé à saisir la CRL pour avoir son argent ainsi que sa lettre de libération. Mais en contrepartie, le président du club Mohamed Hamri lui a versé deux mois de salaire ; ce qui l'a bloqué au Rapid. Maintenant il ne peut pas quitter le RCR sans passer par la direction de son club. D'après

une source digne de foi, Hamri a été contacté par un proche du président du MCO Belhadj Ahmed, lui proposant de racheter la lettre de libération du joueur en question. Notre source nous a révélé aussi qu'il a proposé la somme de 700 millions de ctm pour racheter la libération de Benayed. Cependant, le président relizanais n'a pas encore répondu à cette offre ; il attend l'issue de la rencontre de son joueur avec le nouvel entraîneur Bouzidi pour trancher l'avenir de ce talentueux attaquant. B. B.

JSS

Meddour : «Je serais honoré si un titre…»

Le gardien Yassine Meddour est l'une des 5 recrues engagées par le club béchari cet été. Pour lui, son choix repose sur la nécessité de connaître de nouvelles sensations après une saison décevante avec le WAB.

Quel est votre premier sentiment à présent que vous avez opté pour la JSS ?

Quand le président Zerouati m'a contacté, je n'ai pas hésité à dire oui. L'idée de rejoindre les rangs de l'équipe de la Saoura m'a enchan- té. Alors, j'ai choisi la JSS qui reste un grand club maintenant qu'il a gagné l'estime et le respect de tous. Vous savez, c'est vraiment un exploit pour un club fondé en 2008 seulement. Ça prouve qu'au sein de ce club, il y a des gens qui travaillent et veillent sur lui.

Et c'est la raison de votre choix…

Absolument ! Vous savez, depuis quelques années, le parcours de la JSS force le respect. Son parcours a toujours été positif ; chaque saison, ils sont classés aux côtés des ténors de la Ligue1.

Donc, vous savez ce qui vous attend…

C'est certain ! Et c'est avec une immense joie que je vais devoir porter les couleurs de la JSS. Je ferai tout pour honorer mon engagement avec le maximum de sérieux comme je le fais partout où je joue. A vrai dire, je me ferai un devoir de me donner à fond sur le terrain, aux entraînements ou dans les matches. Et puis, je dois honorer aussi la confiance des dirigeants. En venant à Bechar, je me suis engagé à faire mon devoir comme il se doit. Les gars de la Saoura méritent d'avoir une équipe plus forte et conquérante.

Quelle est votre principale ambition ?

Je suis venu dans un club ambitieux qui mérite de remporter un titre, que ce soit le championnat ou la coupe. Je veux aussi

connaître de nouvelles sensations après une saison décevante avec le WA Boufarik avec une relégation amère et regrettable en fin de compte. Donc, je ferai mon possible pour honorer la confiance des dirigeants bécharis et donner la joie aux supporters de la JSS.

Justement, qu'avez-vous à dire aux supporters ?

J'espère être à la hauteur pour pouvoir pro- curer la joie aux supporters bécharis. Ils méri- tent de voir leur équipe au sommet ; je tâche- rai de donner le meilleur de moi-même. Je profite de l'occasion pour remercier les diri- geants pour la qualité de l'accueil qui m'a été réservé. Enfin, je serai honoré de faire partie du groupe qui va hisser la JSS vers le haut et lui donner son premier titre. L. M. A.

Reprise jeudi prochain

La reprise des entraînements a été fixée à jeudi prochain, assure une source autori- sée. La direction du club bechari a contacté les joueurs pour les informer de la date du début de la préparation en vue de la saison prochaine. Selon notre interlocuteur, la prise de contact avec les joueurs aura lieu sur le terrain du stade du 20-Août à 19h. Apparemment, les dirigeants ont trouvé l'entraîneur au profil recherché qui devra assurer le rendez-vous en question.

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

16

USMB

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 16 USMB Bacha : «Les détails de ma démission, je les

Bacha : «Les détails de ma démission, je les garde pour moi»

L'entraîneur Mohamed Bacha nous a fait savoir, dans cet entretien, qu'il a préféré quitter le club à cause du changement au niveau de la direction. Il n'a pas manqué, toutefois, de souhaiter bonne chance à l'équipe dirigeante dans sa mission.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

On croit savoir que vous avez déposé votre démission et que vous n'êtes plus l'entraîneur de l'USMB, le confirmez-vous ?

Effectivement, j'ai changé d'avis ; pour des raisons purement person- nelles, j'ai décidé de claquer la porte pour céder ma place à un autre entraîneur qui pourrait assu- rer la succession. Je profite de l'oc- casion pour souhaiter bon courage à l'équipe durant la prochaine sai- son.

Pouvez-vous être plus explicite ?

Je suis un entraîneur qui a des principes, je ne pouvais pas rester après le départ de la personne avec laquelle j'ai négocié et qui m'a convaincu de venir. Lorsqu'un entraîneur se retrouve obligé de s'entretenir avec plusieurs prési- dents, il doit se retirer pour ne pas provoquer des problèmes. Car les nouveaux dirigeants auront peut- être d'autres idées et ne veulent pas de moi.

On croit savoir que le retour d'un nouveau membre de la

direction aux commandes de cette équipe vous a incité à vous retirer, le confirmez- vous ?

Je ne peux pas vous répondre, ce

sont des détails que je veux garder pour moi, mais, tout ce que je peux vous dire concernant mon départ, c'est pour des raisons personnelles, et rien de plus.

Un dernier mot ?

Je souhaite bon courage à la nou-

velle équipe dirigeante et au pro- chain entraîneur et je présente mes excuses à la direction et aux sup- porters blidéens. A. Dj.

à la direction et aux sup- porters blidéens. A. Dj. Les grands noms refusent Blida Contrairement

Les grands noms refusent Blida

Contrairement à tout ce qui a été dit par le nouveau manager général du club blidéen, les joueurs passés par les grandes équipes déclinent l'offre de l'USMB ; ils ont justifié leur choix par l'effectif du club blidéen qui est limité dans son état actuel.

Lakroum, qui a été viré du club blidéen par le passé sous l'ère de l'ancien président Mohamed Zaim pour insuffisance technique, a été contacté par la direction du club phare de la ville des Roses. Ce joueur a toutefois refusé l'offre de Blida. C'est la même chose pour Djemouni qui a été repêché par l'entraîneur Kamel Mouassa et c'est grâce à l'USMB qu'il s'est fait un nom. Mais ce dernier a fait savoir à l'émissaire envoyé par la direction que l'USMB n'a pas un bon effectif et que c'est pour cette raison qu'il ne veut pas prendre de risques. Donc, la crise financière et surtout l'absence de grands noms au sein

de l'effectif de l'USMB sont désor- mais les deux causes qui ont pous- sé les joueurs connus à refuser l'offre blidéenne.

Laifaoui ne restera pas Le défenseur central du club phare de la ville des Roses, après le départ du directeur général de la SSPA/USMB Ahmed Boumaza, a changé d'avis et ce, en refusant de

confirmer sa signature. Laifaoui s'est entretenu avec le directeur de la SSPA Ahmed Boumaza et il lui a même donné son accord de princi- pe pour poursuivre l'aventure avec l'USMB. Cependant, le changement intervenu à la dernière minute à la tête du club a poussé Laifaoui à changer d'avis et à opter pour un club de Ligue 2 Mobilis.

A. Dj.

Reprise mardi à 17h

Le jour et l'heure de la reprise ont été changés par la direction blidéen- ne après le départ de l'entraîneur Bacha. La séance de la reprise, pré- vue hier à 17 h à l'annexe du stade Tchaker, a été reportée pour ce mardi à la même heure au stade Brakni.

Plus que 4 jours avant l'expiration du délai fixé par la CRL

L'USMB risque une défalcation de 3 points

Selon certaines indiscré- tions, le club blidéen risque la défalcation de trois points à cause du problème de dettes antérieures, dont le montant avoisine 850 mil- lions de centimes. L'ancien secrétaire du club Lotfi Hamia avait entrepris les démarches avec la Chambre de résolution des litiges pour revoir la dette à la baisse, mais aussi pour prolonger le délai donné par cette instance pour per- mettre à la direction de prendre les devants. D'ailleurs, la direction bli- déenne a payé la moitié de sa dette antérieure la précé- dente saison et a signé un engagement avec la CRL pour payer la deuxième tranche avant le 20 juillet. Rappelons que le montant global de la dette s'élève à 1, 500 milliard de centimes, qui a été revu à la baisse grâce aux droits de télévision ; donc, le montant global et définitif est de 850 millions de centimes. La direction du club phare de la ville des Roses n'a pas d'autre choix que de s'en acquitter au niveau de la CRL avant le 20 juillet, sinon elle risque gros. Elle va vivre le même scénario que le RCR, à savoir que la CRL avait défalqué 3 points de son solde la précédente saison à cause du non-paiement de sa dette antérieure. Donc, le président Smail Berdaoui doit sauver le club blidéen avant même le début de la saison. A. Dj.

OM

Plusieurs joueurs ont signé pour Médéa

Un recrutement judicieux ?

Selon les responsables médéens, le recrutement des joueurs jusqu'à ce jour est judicieux. La moyenne d'âge de ces nouvelles recrues est de 22 ans.

De notre correspondant

M. GRINI

Il y a de quoi pavoiser du côté du staff technique qui veut clôturer au plus vite ce volet recrutement par quatre autres joueurs, deux expéri- mentés gardien et meneur et deux pépites en défense et en attaque. Faut-il rappeler que les dirigeants médéens ont recruté un amalgame de joueurs venus des quatre coins de l'Algérie.

Si la mayonnaise prend, ça sera génial La pépite Zakaria Khaldi est venue de la formation Chabab Kais qui évolue en régionale dans l'est du pays ; l'excellent défenseur axial Ismail Idriss Chekmam a joué la sai- son passée pour le Nasr Hussein-

Dey, un club du Nord, l'attaquant et buteur Zoubir Motrani arrive de la JSM Tiaret, un club de la région ouest du pays et Hadj Cheikh Boucherit fut lié au club de Moustakbal Baladiat Rouissat, qui active dans la wilaya d'Ouargla, région sud. Donc, les responsables titteriens ont tenu à ramener de chaque région du pays de bons foot- balleurs pour composer sa force de frappe lors de ce prochain exercice. Ce cocktail de joueurs comprend trois arrières latéraux, trois défen- seurs axiaux, trois milieux de terrain et trois attaquants. Et si la mayon- naise prend dès les premiers matches de la prochaine compéti- tion, ladite composante fera mal. Les autres concurrents en donc sont avertis.

M. G.

Zoom sur les nouveaux

KHALDI ZAKARIA

Agé de 19 ans ; poste : meneur de

jeu ; club précédent : CRB Kais. Il

a signé un contrat de 4 ans ;

numéro du dossard 10. Ce joueur est sur la liste des U21 : "Je remercie le coach Slimani qui m'a encouragé à jouer avec l'OM. J'espère ne pas le décevoir."

jouer avec l'OM. J'espère ne pas le décevoir." ZALAMI CHOUAÏB Agé de 21 ans, poste :

ZALAMI CHOUAÏB

Agé de 21 ans, poste : milieu récupérateur ; club précédent : AS Khroub. Il a signé un contrat de 3 ans ; numéro du dossard 5 : "C'est un honneur pour moi de porter les couleurs de l'OM et de les défendre."

BOUABDELLAH A.

Agé de 25 ans ; poste : attaquant ; club précédent : ES Berrouaghia.

Il a signé un contrat de 2 ans ;

numéro du dossard 14 : "J'ai tou- jours souhaité jouer sous la coupe d'un entraîneur comme Slimani."

CHEKMAM I.

Agé de 21 ans ; poste : défenseur axial ; club précédent : Nasr

Hussein-Dey. Il a signé un contrat de 2 ans ; numéro du dossard 3 :

"L'OM est un club qui ne se refuse pas et avec lequel je veux m'écla- ter."

KOULKHEIR YOUNES

Agé de 21 ans ; poste : milieu offensif ; club précédent : MCO. Il a signé un contrat de 3 ans ; numéro du dossard 6 : "L'OM m'a offert une grosse occasion pour me faire un nom."

MOTRANI ZOUBIR

Agé de 22 ans ; poste : attaquant avant-centre ; club précédent :

JSM Tiaret. Il a signé un contrat de 2 ans ; numéro du dossard 9 :

"Je souhaite être à la hauteur de la confiance qui a été placée en moi."

BENAMAR BENALI

Agé de 22 ans ; poste : défen- seur latéral ; club précédent :

JSM Tiaret. Il a signé un contrat de 2 ans ; numéro du dossard 2 :

"Je ferai tout pour ne pas déce- voir le président et le coach qui m'ont fait confiance."

TEBBAL ANIS

Agé de 23 ans ; poste : défenseur axial et latéral ; club précédent ;

JSM Tiaret. Il a signé un contrat de 2 ans ; numéro du dossard 13 : "Je peux arracher aisément ma place de titulaire dans cette équipe de l'OM."

BAOUCHE HOUARI

Agé de 22 ans ; poste : défenseur latéral ; club précédent : ES Mostaganem. Il a signé un contrat de 2 ans ; numéro du dossard 11 :

"L'OM va me rendre célèbre."

BOUCHERIT H. C.

Agé de 25 ans ; poste : défenseur axial ; club précédent : MB Rouissat. Il a signé un contrat de 2 ans ; numéro du dossard 25 : "Ma mission, c'est d'apporter le plus escompté à la défense de l'OM."

MERCHLA CH.

Agé de 22 ans ; poste : attaquant ; club précédent : Hamr Annaba. Il

a signé un contrat de 2 ans ;

numéro du dossard 23 : "L'OM est

devenu un grand club avec lequel

je veux percer.".

BOUSSALEM M.

Agé de 21 ans ; poste : défenseur

latéral ; club précédent : USM Harrach. Il a signé un contrat de 2 ans ; numéro du dossard 27 : "La concurrence ne me fait pas peur, l'essentiel, c'est de bien défendre

l'équipe."

M. G.

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 NAHD 17 Il prendra la place de Brahimi, forfait pour
www.competition.dz
Lundi 17 juillet 2017
NAHD
17
Il prendra la place de Brahimi, forfait pour blessure
EL-ORFI du
voyage égyptien
Voici une histoire qui finit plutôt bien pour le milieu de terrain
nahdiste, Hocine El-Orfi, écarté de la liste des 23 joueurs
devant participer à la coupe arabe des clubs champions
du 22 juillet au 5 août au Caire. El-Orfi sera finalement
du voyage avec ses coéquipiers en Egypte.
PAR MOHAMED ADRAR
ne, il prendra finalement la place du
jeune Belkacem Brahimi, blessé.
La décision de l'écarter du voyage
égyptien avait d'ailleurs surpris plus
Malheureux Brahimi On dit bien
que le malheur des uns fait le bonheur
malheur pour l'enfant de Boussaâda qui
voulait à tout prix participer à cette com-
pétition, il n'avait montré que de belles
choses depuis son arrivée au club.
d'un, d'autant que le joueur se disait prêt
à participer à cette compétition, il avait
des autres, cet adage s'applique parfaite-
ment à Belkacem Brahimi et Hocine El-
montré de l'envie et de la détermination
à jouer cette coupe Arabe depuis la

Biquotidien

au menu

d'hier

Comme prévu dans le programme établi par le coach Nabil Neghiz, les coéquipiers de Bouhalfaya ont effectué hier matin vers 9h30 leur reprise après deux journées de repos accordées par leur entraîneur. Une autre séance s'est déroulée l'après-midi vers 17h30, toujours au ter- rain annexe du 5-Juillet, le tout dans une très bonne ambiance.

Aujourd'hui

également

Le biquotidien se poursui- vra également aujourd'hui. Il est prévu que les poulains de Nabil Neghiz s'entraînent la matinée à 9h30 au com- plexe olympique Mohamed Boudiaf, avant d'y remettre une nouvelle couche l'après- midi à partir de 17h30, tou- jours au niveau du SATO. Le choix du stade du 5- Juillet, s'explique par le fait que le NAHD aura à évo- luer durant la coupe Arabe sur des pelouses en gazon naturel.

Ultime entraînement demain soir

L'ultime séance d'entraîne- ment qu'effectuera le Nasria avant de prendre la destina- tion de l'Egypte aura lieu ce mardi après-midi à 17h30, toujours au complexe olym- pique Mohamed Boudiaf. Le coach Neghiz apportera sans nul doute les derniers correc- tifs à son équipe et où il sera question de mettre en place un dispositif tactique spécial pour contrer la formation d'El-Wihda, suivant les consignes et les remarques qui ont été notées la matinée lors de la séance vidéo.

reprise. El-Orfi n'avait manqué aucune séance, s'entrainant certes en marge du groupe afin d'éviter que sa blessure ne rechute, mais il était toujours présent avec le groupe. Ne voulant pas prendre le moindre risque, l'ex-Usmiste avait demandé à son entraîneur de le ména- ger lors des deux matchs amicaux dis- putés la semaine dernière face à la Palestine Olympique, mais voilà qu'à l'annonce des 23 éléments retenus, point d'El-Orfi alors que le joueur nous avait lui-même affirmé qu'il était à 100% prêt pour le rendez-vous égyptien. Il aura fallu que des événements soient favo- rables au N°6 Nahdiste pour le voir vali- der son billet pour la capitale égyptien-

Orfi, le malheur du premier a bien fait le bonheur du second. En effet, alors qu'il faisait partie du groupe nahdiste qui devait prendre ce mercredi matin la des- tination du Caire, le jeune Belkacem Brahimi serait à 99% forfait pour cette compétition arabe. Le joueur, qui s'était blessé mercredi dernier lors de la secon- de rencontre amicale qui avait opposé son équipe à la sélection Olympique Palestinienne, n'a finalement pas pu récupérer de cette blessure à la cheville, l'obligeant à déclarer forfait pour cette compétition arabe, cédant ainsi sa place à son coéquipier Hocine El-Orfi, lequel revient lui de blessure, mais qui semble bien prêt à tenir sa place, ne serait-ce qu'en solution de rechange. Un vrai

L'expérience d'El-Orfi sera d'un grand apport au groupe L'absence du jeune Belkacem Brahimi est certes un coup dur pour la formation nahdiste eu égard aux qualités affichées par le joueur durant les deux semaines d'entraînement avec le groupe, mais également à ses prestations convain- cantes lors des deux matchs amicaux. Mais le coach Neghiz peut, toutefois, se réjouir de pouvoir compter sur l'expé- rience d'un joueur comme Hocine El- Orfi, un élément qui a déjà eu la chance de disputer et de remporter cette coupe Arabe lors de sa dernière édition ; il fera sans nul doute office de cadre de l'équi- pe et il aura à encadrer les nombreux jeunes qui figurent dans le groupe nah- diste. Il sera ainsi d'un grand apport au groupe nahdiste. M. A.

Cela s'est passé avant-hier soir à l'hôtel El-Biar

Ould Zmirli a tout conclu avec Gasmi

Comme annoncé par nos soins depuis trois jours, l'at- taquant Ahmed Gasmi avait donné son accord de princi- pe au président Ould Zmirli, lors d'une rencontre entre les deux hommes au CTN de Sidi Moussa. Il ne restait plus qu'à trouver un accord définitif qui valide- rait le premier accord de principe. Les deux hommes se sont réunis avant-hier soir à l'Hôtel El-Biar, camp de base de l'équipe nahdiste jusqu'à demain soir. Une rencontre qui s'est avérée fructueuse, Gasmi a fini par trouver un compromis avec son président pour une légère réduction de son salaire. Gasmi poursuivra ainsi son aventure avec le NAHD pour une saison de plus, il sera bien évidem- ment le capitaine d'équipe. M. A.

Il fait partie des 3 gardiens de but retenus pour la coupe arabe

Bouhalfaya, plus qu'une simple doublure

Jeune international olympique, Zakaria Bouhalfaya avait rejoint le Nasria l'été dernier en provenance du CABBA. Une année plus tard, le jeune gardien de but est toujours au Nasria, mais cette fois-ci n°3 dans les bois nahdistes.

Un statut qu'il assume par- faitement sur le terrain en apprenant aux côtés de ses coéquipiers et concurrents. En une saison, Bouhalfaya a réussi à convaincre tout le monde, réa- lisant une saison plutôt confor- me à ce qu'on attendait de lui avec la réserve du Nasria, il fera partie également du groupe qui avait participé aux Jeux de la solidarité islamiques, puisqu'il fut le N°2 dans les bois des Verts, derrière l'international Chemseddine Rahmani. A tout

juste 20 ans, Bouhalfaya veut gravir cette saison d'autres éche- lons, il aura la chance de faire partie du groupe qui disputera la coupe Arabe des clubs cham- pions, avant de postuler, pour- quoi pas, pour faire partie des joueurs majeurs du club pour la saison 2017/2018.

Il a les qualités pour surclasser ses concurrents Profitant d'un grand gabarit, Bouhalfaya a clairement les qua-

lités requises pour concurrencer ses deux pairs dans les bois du Nasria. Le jeune portier a d'ailleurs fait l'étalage de toutes sa classe mercredi dernier lors du match qui avait opposé son équipe à la sélection olympique palestinienne, lorsqu'il avait non seulement réussi une pres- tation de haute facture en anni- hilant un certain nombre d'oc- casions palestiniennes, mais aussi boucler son match par un arrêt exceptionnel sur penalty devant un joueur palestinien,

offrant ainsi la victoire à son équipe. Une prestation qui n'a pas échappé à son entraîneur, qui a sans nul doute bien apprécié les qualités de son jeune gardien. De l'avis de tous ceux qui connaissent la valeur de Bouhalfaya, le Bordjien a clairement les qualités pour surclasser ses deux autres concurrents qui n'ont qu'à bien se tenir, Bouhalfaya ne lâchera sans nul doute rien cette sai- son.

M. A.

Lacet pourrait bien rester au CRB

Alors qu'il était pressenti pour prendre le

poste de préparateur physique du Nasria, Mohamed Lacet pourrait bien poursuivre son aventure au CRB. En effet, à croire une source proche de l'ex-adjoint de Bouzidi, le concerné attendrait d'avoir un rendez-vous avec le président belouizda- di, Bouhafs, afin de régulariser tout sa situation financière, avant de discuter d'un éventuel prolongement avec le club belouizdadi.

Départ en Egypte mercredi à 8h30

La délégation nahdiste prendra finale- ment le départ mercredi matin à partir de l'aéroport Houari Boumediene. Le vol est prévu tôt à 8h30, ce qui obligera les joueurs à se présenter dès 6h30 à l'aéro- port d'Alger pour accomplir toutes les procédures administratives à temps. Il est à noter que la délégation nahdiste sera composée de plus de 35 personnes, entre joueurs, membres des staffs tech- nique, médical et administratif, sans

oublier quelques dirigeants qui accompa- gneront l'équipe au Caire.

Le NAHD élira domicile à l'hôtel Marriott

Une fois arrivée en Egypte, la délégation nahdiste se dirigera vers l'hôtel Marriott, un luxueux établissement au centre du Caire où les Sang et Or devront y séjour- ner durant le premier tour. Ce n'est qu'à partir des demi-finales que le lieu de résidence devra changer.

Séance de

visionnage

sous la

coupe de

Mouassa

Reda

Pas de biquotidien demain, le coach Nabil Neghiz a prévu pour mardi matin une séance vidéo pour ses joueurs. Se reposant sur l'aide de son ami Mouassa Reda, lequel faisait partie du staff de l'EN aux côtés de Christian Gourcuff et également sous l'air Rajevac, Neghiz a prévu une séance vidéo où il sera question de passer en revue de nombreuses séquences du premier adversaire du Nasria lors de la coupe arabe des clubs champions, à savoir le club émirati d'El- Wihda. Neghiz veut ainsi mettre tous les atouts du côté de son équipe à quelques jours de son entrée en lice dans cette joute arabe.

18 www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

PUBLICITÉ

USMBA

18 www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 PUBLICITÉ USMBA Compétition / PUB ANEP 25104479 du 17/07/2017 Daoud,
Compétition / PUB ANEP 25104479 du 17/07/2017
Compétition / PUB
ANEP 25104479 du 17/07/2017

Daoud, Ferhat et Belahouel ont officiellement signé

EL-KHADRA enregistre ses

3 premières recrues

Samedi soir, les inconditionnels d'El-Khadra, qui ont poussé un ouf de soulagement, sont descendus en masse à l'hôtel du stade pour prendre connaissance des nouvelles recrues de leur équipe cette saison sportive 2017-2018, tant ces nouvelles les tenaient en haleine.

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Comme prévu, la céré- monie de présentation des joueurs devant la presse loca- le, repoussée à 20h30 en rai- son de l'arrivée tardive du président El Hadj Hasnaoui, retenu par ses obligations, s'est déroulée en présence des représentants de la pres- se locale et un bon nombre de fidèles du club. Au cours de cette cérémonie, les diri- geants du club ont présenté aux présents 3 nouveaux joueurs. Il s'agit de l'ex- défenseur latéral du CAB, relégué en Ligue 2 cette année, Farid Daoud, 27 ans, de Malek Ferhat, l'ex-senti- nelle du MOB, relégué lui aussi en Ligue 2 cette année, âgé de 28 ans, et de l'atta-

Réunion dirigeants-staff technique pour arrêter la feuille de route

Les nouveaux responsables du club d'El-Khadra vont se réunir avec le staff technique sous la coupe du coach en chef Si Tahar CEO, ce lundi matin afin d'arrêter la feuille de route qui sera établie pour la nouvelle saison sportive 2017-2018. Ainsi, durant cette réunion, on s'attend à ce que tout soit ficelé dans les plus brefs délais. En effet, les responsables comptent arrêter la date de la reprise des entraînements qui ne devrait pas dépasser le 20 juillet prochain puisque à partir de cette date, 37 jours seulement les sépareront du début du championnat. Ce qui reste insuffisant pour assurer une bonne préparation d'intersaison. Deux sites ont été choisis pour le déroulement de cette préparation d'intersaison ; le premier, consacré au volet physique, sera assuré en altitude à Tlemcen et le second, réservé au volet technico-tactique, se déroulera en Tunisie comme l'an passé. Le second point est la liste des libérés. Dans ce contexte, tous les joueurs qui ont déposé leur dossier auprès de la CRL seront libérés et remplacés rapidement par d'autres. Le recrutement se poursuivra de façon à garantir pour chaque poste ciblé une doublure, et ce, en prévision de la prochaine compétition internationale à laquelle l'USMBA participera, la saison prochaine, prévue en juillet 2018.

M. B.

la saison prochaine, prévue en juillet 2018. M. B. quant Hamza Belahouel, 23 ans, sociétaire de

quant Hamza Belahouel, 23 ans, sociétaire de l'ES Mostaganem sociétaire de la DNA Ouest. Les trois joueurs ont paraphé leurs contrats respectifs sous les applaudis- sements de quelques suppor- ters qui ont réussi à pénétrer dans la salle.

Sayah devait signer dans la soirée d'hier Un quatrième joueur, présent lui aussi samedi soir avec les autres joueurs, en l'occurren- ce l'attaquant de la JS Saoura, Said Sayah, 27 ans, n'a pas paraphé son contrat pour un problème administratif, paraît-il. Toutefois, le joueur en question a bien affirmé qu'il signera son contrat avec le club d'El-Khadra hier dans la soirée. Pour lui, les négo- ciations n'ont pas été longues avec les dirigeants de l'USMBA.

pas été longues avec les dirigeants de l'USMBA. D'autres joueurs seront présentés aujourd'hui

D'autres joueurs seront présentés aujourd'hui Après la signature de ces trois premiers joueurs, l'USMBA attend la signatu- re d'autres joueurs ce lundi ; des joueurs de gros calibre, dit-on. C'est ce que nous venons d'apprendre des mêmes sources. En effet, les dirigeants du club ont refusé de dévoiler les noms de ces nouvelles recrues non pas par crainte de la concurrence d'autres clubs, mais juste par appré- hension de certains " faux gents" de la région, qui ten- tent de dissuader et détourner ces nouveaux joueurs vers d'autres clubs, et ce, par le biais d'agents de joueurs agréés dans l'es- poir de gagner quelques billets.

M. B.

clubs, et ce, par le biais d'agents de joueurs agréés dans l'es- poir de gagner quelques
www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 MOB 19
www.competition.dz
Lundi 17 juillet 2017
MOB
19

Biskri prêt à relever le défi

C'est donc l'ancien coach du CA Bordj Bou-Arréridj qui sera responsable de la barre technique béjaouie. Sa venue au MOB a été officialisée avant-hier quand les dirigeants béjaouis ont reçu Biskri.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Biskri a finalement décidé de s'engager avec le club phare de la Soummam et a tout conclu avec les nouveaux responsables de la mai- son béjaouie avant de parapher son

contrat avec les Crabes. Au cours de la présentation du nou- vel entraîneur des Vert et Noir et en présence de quelques responsables de la maison béjaouie, le technicien

a été très clair en mettant en préci-

sant que s'il a accepté de s'engager au MOB, c'est beaucoup plus parce qu'il pense que l'accession représen- te un challenge de taille pour lui. Ainsi, Biskri a fait savoir que beau- coup de choses doivent être réglées avant d'entamer le chantier, car jouer l'accession est une chose qui

le chantier, car jouer l'accession est une chose qui doit se préparer dès maintenant. De leur

doit se préparer dès maintenant. De leur côté, les responsables de la mai- son bougiote ont fait savoir à l'en- traîneur qu'il peut compter sur leur soutien et que le retour du MOB en Ligue 1 Mobilis les intéresse plus qu'autre chose.

L'accession en ligne de mire Biskri a axé ses conditions sur le volet sportif ; l'ancien entraîneur du

CA Batna a beaucoup plus parlé de son projet sportif en laissant la ques- tion du volet financier pour la fin. Ce qui pousse à croire que le nouvel entraîneur compte faire le nécessai- re pour redorer le blason du club et le remettre très rapidement à sa place parmi l'élite des club algé-

riens.

B. B.

«Une équipe telle que le MOB ne se refuse pas»

«Le MOB est un club qui a un nom gravé dans

l'histoire. Je pense qu'il mérite mieux que la Ligue deux. C'est pour ça que j'ai décidé de poser mes valises

à Béjaïa et tout faire pour

préparer une équipe capable de non seulement tirer son épingle du jeu la

saison prochaine, mais

aussi arriver à atteindre les objectifs tracés au début de la saison ; j'ai donc accepté de m'engager au MOB."

«Cibler des élé- ments susceptibles de donner un plus» "Maintenant que mon ins- tallation à la barre tech- nique béjaouie est officiali-

sée, j'entamerai bientôt ma mission. Je compte d'abord commencer par voir à l'œuvre chacun des joueurs pour cibler les éléments susceptibles de donner un plus la saison prochaine et ensuite être dans la mesure d'élaborer une liste de

joueurs à libérer. Puis, par la suite, effectuer quelques modifications basées sur les manques de l'équipe, ceci dans le but de renforcer le groupe et ainsi atteindre les objectifs voulus."

«Remettre le club en Ligue 1 est un défi» "En parlant d'objectif, pour l'instant je ne peux me pro- noncer, mais j'ai touché un mot aux dirigeants à ce

sujet en leur disant que je ne compte pas faire une saison sans enjeu, et que l'accession représente un challenge que je voudrais bien relever. Je ne compte absolument pas travailler dans un club qui a l'inten- tion de jouer sa survie en Ligue 2, car j'aime les chal- lenges et remettre le MOB en Ligue 1 est un défi qui, je pense, se réalisera." B. B.

Un grand ménage au programme

D'après quelques informations livrées par une poignée de personnes très proches du club béjaoui, un grand

ménage est prévu dans les jours à venir.

La direction du MOB compte effectuer un grand nettoyage au sein du groupe. Elle compte ainsi commen- cer par dégraisser l'effectif de l'équipe en libérant les joueurs qui ne sont pas dans la mesure d'apporter un plus et qui n'ont pas les prérequis nécessaires pour continuer à porter les couleurs vert et noir.

Beaucoup de joueurs sur la sellette En effet, on croit d'une source générale- ment bien informée que les joueurs

béjaouis seront la cible de la direction mobiste, qui compte ne garder dans les rangs du club que les joueurs dignes de porter les couleurs chères aux Béjaouis et ceci afin d'arriver à atteindre l'objec- tif principal qui sera sans doute le retour du club en Ligue 1 Mobilis. Ainsi, de nombreux joueurs risquent de se retrouver à la porte lors des pro- chains jours.

Baouali et Bentayeb, les seules retenus Alors que la direction du club a fait savoir que la majorité des éléments en fin de contrat ne seront pas retenus dans l'effectif, entre autres Ferhat, Athmani, Daïf, les responsables du MOB révèlent en effet que seuls deux éléments en fin de contrat seront appe- lés à renouveler leur bail. Il s'agit de Sofiane Baouali et de Smaïl Bentayeb. En effet, il semblerait que les éléments en fin de contrat, qui n'ont toujours pas trouvé de club, n'ont pas donné satis- faction durant leur passage au club béjaoui. Raison pour laquelle ces élé- ments ne seront pas reconduits. Une source généralement bien informée nous a déclaré que le sort des joueurs en question a été décidé après un long

moment de réflexion, et que c'est une décision prise par l'ensemble des res- ponsables.

Boulemdaïs et Hamzaoui, les 1 ers libérés La nouvelle direction béjaouie est donc très claire à ce sujet : établir une liste de noms à libérer lors des jours à venir et ceci avec l'accord du nouvel entraîneur du MOB, Mustapha Biskri. Cependant, d'après quelques informations, les res- ponsables restent radicaux au sujet de quelques cas de joueurs. La direction insiste donc surtout sur le cas des deux joueurs Boulemdais et Hamzaoui ; ils pensent que ces deux éléments ne pos- sèdent pas les prérequis nécessaires pour continuer à porter les couleurs vert et noir. En effet, on peut se rendre à l'évidence que les responsables n'ont pas tort à ce sujet, surtout côté statis- tique avec un attaquant qui a participé à pratiquement toutes les rencontres de la dernière phase retour sans pour autant inscrire le moindre but et un gardien de but qui n'a participé à aucu- ne rencontre des Vert et Noir. Ces deux joueurs mobistes sont donc les deux premiers noms de la liste des libérés. B. B.

La reprise pour aujourd'hui

C'est aujourd'hui en fin d'après-midi que les Vert et Noir de Béjaïa vont revêtir les cram- pons pour la prépara- tion estivale. Une poi- gnée de joueurs vont donc répondre à l'appel du coach Mustapha Biskri, qui dirigera cette séance au stade de l'Unité maghrébine.

Quelques

fidèles seront

présents

Quelques supporters du MOB vont surement êtres présents pour cette première séance d'entraînement de leur équipe. Ils vont donc apercevoir quelques- uns des nouveaux joueurs qui porteront le maillot vert et noir la saison prochaine.

Les choses sérieuses commenceront demain

C'est donc demain après-midi que le nou- veau coach du MOB Mustapha Biskri a convoqué ses poulains au stade de l'Unité maghrébine pour une deuxième séance d'en- traînement et ainsi entamer les préparatifs de la prochaine saison. Le MOB effectuera ainsi une semaine de prépa- ration à Béjaïa avant de prendre la route en direction de la Tunisie pour une deuxième par- tie de préparation. Le groupe béjaoui se ren- dra donc à Aïn Drahem pour 10 jours. On ignore pour le moment le lieu de résidence des Crabes.

Ils sont officiellement au MOB

MAÂMAR YOUCEF

«Heureux de mon retour»

au MOB MAÂMAR YOUCEF «Heureux de mon retour» C'est officiel, l'ex-défenseur de l'ASO

C'est officiel, l'ex-défenseur de l'ASO s'engage avec le MOB et devient ainsi la neuvième recrue estivale des Béjaouis. Le défen- seur de 27 ans, auteur d'une demi- saison au MO Béjaïa lors de l'exer- cice 2015/2016, fait donc son retour au club phare de la Soummam : "C'est un honneur pour moi de rejoindre le MOB. Je souhaite tout d'abord remercier la direction qui m'a contacté aussi- tôt que ma libération a été accor- dée. Le MOB est un club que j'ai déjà eu l'occasion de connaître ; je suis à présent lié pour une pério- de de deux ans. La prochaine sai- son, j'aiderai le club à atteindre son objectif principal, à savoir l'accession en Ligue 1 Mobilis."

NAÂSS LARABA

«J'atteindrai mes objectifs et ceux du club»

LARABA «J'atteindrai mes objectifs et ceux du club» Après la signature de Maâmar Youcef, la direction

Après la signature de Maâmar Youcef, la direction des Vert et Noir a enchaîné avec la signature de l'ex-arrière-droit de l'ASO Chlef, Mohamed Naâss Laraba. Ce défen- seur de 26 ans a donc officialisé hier avec le MOB pour une durée de 2 ans : "Je suis très heureux d'avoir le privilège de porter les couleurs du MOB pour le prochain exercice sportif. Je profite de l'oc- casion pour lancer un appel à tous les supporters béjaouis de rester derrière le club pour l'aider à retrouver sa place parmi l'élite. En ce qui me concerne, je suis très ambitieux. Je compte tout d'abord tout donner pour honorer mon contrat avec le MOB et pour cela je dois convaincre l'entraîneur et les fans ; ceci est aussi un objec- tif très important que je me suis fixé avant de venir au club. Je souhaite briller à Béjaïa et je pense que le club peut me donner cette occasion que je cherchais. Je travaillerai donc d'arrache-pied pour atteindre mes objectifs et ceux du club." B. B.

20 www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

PUBLICITÉ

20 www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 0080 du 17/07/2017
Compétition / PUB ANEP 0080 du 17/07/2017
Compétition / PUB
ANEP 0080 du 17/07/2017
www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 JSMB 21
www.competition.dz
Lundi 17 juillet 2017
JSMB
21

BELHANI, NOUVELLE RECRUE

«Je n'ai pas hésité à dire oui»

Hier après-midi, Abderaouf Belhani, ex-keeper de l'ES Sétif, a officialisé son engagement de deux ans chez les Vert et Rouge.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Vos premières réactions après votre signature à la JSM Béjaïa…

Je suis ravi d'avoir la chance de signer dans un aussi grand club que la JSMB qui n'est pas à sa place dans la division où elle évolue actuelle- ment. Je remercie au passage ceux qui m'ont permis d'avoir cette opportunité, sans oublier la direc- tion du club qui m'a facilité la tâche lors de mon transfert. La transaction s'est passée convenablement, et c'est grâce aux dirigeants et à mon mana- ger qui s'est occupé des négocia- tions.

Pourquoi avoir choisi la JSMB ?

Comme je vous l'ai dit, la JSMB possède un public fabuleux avec des milliers de fidèles supporters qui vous poussent à donner le meilleur de vous-même à chaque rencontre. J'ai longtemps attendu cette occa- sion qui me permettra de montrer à tout le monde mes capacités. Et dès que cette occasion s'est présentée, je n'ai pas hésité à dire oui.

Le club aura sûrement pour objectif l'accession, êtes-vous capable de relever ce chalenge ?

l'accession, êtes-vous capable de relever ce chalenge ? Je sais très bien que la saison der-

Je sais très bien que la saison der- nière, le club a raté de peu l'acces- sion en L1. Je sais également que les objectifs des dirigeants seront cette fois-ci sans aucun doute l'accession et le retour parmi l'élite. Je sais aussi que l'accession ne sera vraiment pas facile. Je compte me donner à fond pour ne pas décevoir et je ferai tout mon possible afin de relever ce chal- lenge.

Un mot pour les supporteurs du club…

Je pense que les supporters sont le douzième homme de l'équipe, tout

le monde sait que jouer à l'Unité magrébine bien garni donne des ailes. Et le public de la JSMB joue un très grand rôle dans les rencontres, il mérite vraiment l'accession de son club.

B. B.

Il portera le n°1

Une fois l'engagement d'Abderaouf Belhani officialisé, les responsables ont décidé que la nouvelle recrue portera le n°1 jusqu'à la fin de son passage au club béjaoui.

La JSMB pose ses valises à Sétif

La délégation de la JSMB a pris la route en direction de Sétif ce matin à 8h30. Constituée d'une trentaine de personnes entre joueurs et différents staffs, la délégation s'est rassemblée à l'Unité maghrébine avant d'effectuer le voyage vers la capitale des Hauts Plateaux pour la première partie de leur préparation estivale.

La JSMB passera ainsi 10 jours au niveau de l'Ecole nationale des sports de Sétif.

Cet après-midi, séance de décrassage On vient d'apprendre qu'une légère séance de décrassage est pro- grammée pour cet après-midi ; les joueurs béjaouis se dégourdiront les jambes en attendant le début des choses sérieuses.

L'entame sérieuse demain Les coéquipiers de Khellaf passeront dès demain aux choses sérieuses, puisque les membres du staff technique ont prévu du biquotidien pour la journée du mardi,

mais aussi pendant toute la durée du stage de préparation. Les joueurs seront donc soumis à un grand travail phy- sique, mais aussi tech- nique et tactique pour espérer être en meilleure forme avant de renouer avec la compétition officielle le 25 août.

Zeghdoud compte beaucoup sur ce stage L'entraîneur Mounir Zeghdoud mise beau- coup sur ce stage pour travailler la cohésion au sein du groupe. En effet, avant le départ de l'équipe, l'entraî- neur des Vert et Rouge de Béjaia a signalé que ce stage est très important pour l'équipe. Le

coach n'a également pas tardé à exiger quelques matchs ami- caux pour avancer rapi- dement dans son tra- vail et pouvoir juger ses joueurs sur place.

Dénicher quelques spar- ring-partners Les responsables du club entament les démarches pour essayer de dégoter quelques rencontres amicales avec les équipes locales aptes à affronter la formation béjaouie à Sétif. Les dirigeants pré- voient donc de dispu- ter quelques empoi- gnades amicales pour aider le technicien Zeghdoud à mettre au point son plan d'at- taque afin de bien pré- parer son groupe. B. B.

ASO

C'est la rentrée à Chlef

Même amoindri, le groupe cher à Medouar a repris les entraînements samedi après-midi sous la houlette de son entraîneur, El-Hadi Khezzar.

De notre correspondant A. BENABDELKADER

Une quinzaine de joueurs, dont les cinq nouvelles recrues à savoir Benhamla, Belhaoua, Dekhia, Demmène et Arab, se trouvaient au stade pour entamer le travail sous la houlette du duo Khezzar-Ghoulam. Les camarades d'Ouabdi ont débuté le travail à 19 heures sous une chaleur suf- focante. Avec la canicu- le qui sévit dans la région, un stage devrait être programmé dans une ville côtière, selon nos sources.

Ghoulam, nouvel adjoint Ghoulam est le nouvel adjoint, lui qui était DTS

des jeunes. Ce jeune technicien a été désigné par la direction du club en attendant le recrute- ment d'un préparateur phy- sique et d'un entraîneur de gardiens de but, même si, nor- malement, c'est Sadeg qui devrait assurer les entraîne- ments des derniers remparts de l'ASO.

Jeudi, réunion Medouar-Khezzar L'entraîneur en chef, qui a regroupé ses joueurs avant la reprise, n'a pas eu l'occasion de faire un speech quant aux exigences de la sai- son comme cela se fait toujours à la reprise. Cependant, la réunion avec la direction du club a été reportée puisque son entrevue prévue avec Medouar devrait se faire ce jeudi.

Vers le changement du lieu du stage Prévu à Aïn Draham, le

stage que devrait effec- tuer la bande à Khezzar pourrait changer de lieu puisqu'on parle de Sousse comme nou- veau site de prépara- tion. L'ASO, qui débu- tera le championnat avec trois derbies face au GCM, le WAT et le RCR, devrait effectuer un premier stage à Tikjda qui pourrait être précédé d'un regroupe-

ment

Aïn

Témouchent avant de s'envoler vers Tunis pour un second stage à vocation tactique, pour ensuite terminer la phase de préparation à Chlef deux semaines avant le premier match du championnat. A. B.

à

Après avoir signé à l'USB, Semahi revient

Le milieu de terrain Semahi est revenu au club après avoir signé à l'USB. En effet, l'ex- international olympique a encore une saison de contrat à tirer à l'ASO. Par ailleurs, la direction du club n'a pas encore terminé avec l'opération recrutement puisque, selon les mêmes sources, de nouveaux joueurs devraient atterrir à Chlef dans les jours à venir. Semahi, dont le contrat expire en juin prochain, aurait été induit en erreur. Des voix assurent qu'il sera sanctionné par le club.

Farhi pour 3 ans au MCEE

Attendu pour un retour au bercail, l'attaquant et pur produit du club chélifien Ayoub Farhi, qui a quitté l'ASO pour jouer à la JSMB puis à l'USB avant d'opter pour le WAB, a signé pour trois saisons au MCEE en emboîtant le pas à Nasri et Messaoud qui l'ont précédé tout autant que Smain Bentayeb qui a porté les couleurs du Babya avant eux.

WAT

Les Zianides reprennent les entraînements

C'est dans une bonne ambiance que la formation des Zianides a repris les entraînements samedi après-midi au stade des Trois-Frères-Zerga, sous la houlette de Kerris.

PAR ABDELKRIM ZOUBIR

L'entraîneur, qui avait exigé la pré- sence de l'ensemble de l'effectif, s'est dit satisfait que tous les joueurs soient au ren- dez-vous à l'exception de Belhadj. La reprise a été marquée par un programme léger avec quelques tours de piste et deux rencontres disputées entre les joueurs, sui- vies par une centaine de supporters des Bleu et blanc qui tenaient à saluer les arti- sans de l'accession en L2 Mobilis et pour découvrir les nouvelles recrues qui, faut-il le souligner, ils connaissent déjà pour avoir joué au WAT la saison précédentes.

Kerris présente son programme Avant le début de l'entraînement, le coach tlemcénien s'est longuement réuni avec ses poulains pour présenter le programme en prévision de la préparation d'intersaison qui a été présenté aux coéquipiers de Habchi. Ces derniers se prépareront jus- qu'au 28 juillet à Tlemcen avant de s'envo- ler pour la Tunisie où ils peaufineront leur préparation au niveau de la station bal- néaire de Sousse durant une dizaine de jours. Sur place, les Widadis disputeront quelques joutes amicales contre des équipes tunisiennes et algériennes avant de retourner à la capitale des Zianides. Les poulains de l'entraîneur Kerris enta- meront la phase précompétitive au cours de laquelle ils disputeront deux matchs

amicaux qui permettront au staff technique de dégager le onze type qui aura l'honneur de défendre les couleurs du club qui retrou- ve la L2 Mobilis après deux ans au purgatoi- re.

L'entame du championnat, contre l'ASAM Il est à rappeler que pour l'entame du championnat, les Tlemcéniens recevront l'autre nouveau promu, l'AS Aïn M'lila. Une rencontre qui sera placée sous le signe des retrouvailles. Il reste à savoir où les Bleu et Blanc accueilleront leurs visiteurs, car les travaux de renouvellement de la pelouse du stade Akid Lotfi sont loin d'être achevés.

Subvention d'un milliard de la wilaya Par ailleurs, sur le plan financier, les caisses du club ont été renflouées par la subvention octroyée par la wilaya de Tlemcen, qui est de l'ordre de 1 milliard de centimes. Ce qui a permis au président Souleyman d'épancher quelques dettes tout en régularisant les joueurs. C'est une véritable bouffée d'oxygène pour le club de Tlemcen au moment où les feux cligno- tent au rouge. Aussi, d'aucuns estiment que le sit-in organisé par les fans du WAT com- mencent à porter ses fruits. Un bon gage pour l'avenir qu'on espère radieux pour la formation de Sidi Boumediène. A. Z.

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

22

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE On n'est point l'ami d'une femme lorsqu'on
On n'est point l'ami d'une femme lorsqu'on peut être son amant. Honoré de Balzac Une
On n'est point
l'ami d'une
femme lorsqu'on
peut être
son amant.
Honoré
de Balzac
Une insolite
course de bébés
organisée
à New-York
C'est une course où tout le monde rit, où les
faux-départs sont légion et hochets et bibe-
rons autorisés : bienvenue à la course des
bébés, qui réunit chaque année à New York
une trentaine de chérubins autour d'un
tapis de 10 m2, pour savoir qui traversera
le plus vite, sous les cris attendris de leurs
parents.
Une seule vraie règle : toute tentative de se
mettre debout est disqualifiante, ce qui
interdit implicitement tout concurrent de
plus de deux ans. Pour le reste, tout est
permis ou presque : tétine en bouche,
hochets ou téléphones portables agités par
la famille pour attirer l'attention. Une tape
sur le derrière rembourré par la couche
pour relancer un bébé hésitant. Des encou-
ragements sous toutes les formes, y com-
pris biberons et douceurs à grignoter qui
les attendent sur la ligne d'arrivée. Pas de
chronomètre, le temps nécessaire pour
franchir les 3 mètres de distance est
imprévisible pour ces concurrents en body
verts numérotés, souvent joliment potelés.
Un bébé s'élance avec force avant de s'arrê-
ter subitement, à mi-parcours, pour dévisa-
ger la foule armée de smartphones qui l'en-
toure de tous côtés. Un autre fond en
larmes. Un troisième repart dans l'autre
sens. Les parents prêts à pousser leur bébé
chéri dans l'arène installée au premier
étage d'un hôtel de Manhattan sont jeunes
et participent ou ont participé au triathlon
new-yorkais, dont les organisateurs conçu-
rent il y a sept ans cet insolite "derby des
bébés". Et la plupart sont venus plus en
quête de photos-souvenirs originales que
pour le trophée en forme de couche réservé
au vainqueur.
Pour quelques minutes, leurs bébés sont au
centre de toutes les attentions, sous les
regards de caméras et appareils photos du
monde entier. Tous s'inclineront au final
devant la petite Brooke, 11 mois, venue de
Dallas, au Texas, qui, sans entraînement
particulier, aura foncé tête baissée jusqu'à
la ligne d'arrivée. "Elle aime juste crapahu-
ter partout", dit sa mère Kristy Bender, tan-
dis que dans ses bras, Brooke ne dit rien,
tout occupée qu'elle est à baver sur le
micro placé sous son nez.
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU JOURJOUR
qui se relève
d’une maladie
tramerait
appelle
divinité
féminine
de loin
12
prévenant
chiffres
Une dame supplie son radin de mari :
sagement
crocodile
attachent
romains
- Mon gros nounours, pendant les deux
mois d’été, pourquoi ne m’enverrais-tu pas
au bord de la mer ? Je te promets que tous
les jours, je penserai à toi.
- Oui, dit-il, je n’en doute pas. Mais, tu vois, je préfère
que tu restes ici avec moi et que, tous les jours,
tu penses à la mer.
9
parle du nez
virée
avertie
heureuse
1
élue
SUDOKU
ainsi soit-il !
fils de Jason
5
points
netteté
opposés
4
5
1
9
2
8
obtint
3
8
bonne main
9
8
3
467
au poker
grande école
rigolé
14
coule en
6
4
6
4
plat de
Sibérie
berger
ville des USA
7
4
tendent
l’oreille
7
4
6
8 5
démonstratif
parfois
pronom
3
4
cabine
aride
d’électeur
africain
9
3
11
rayons pour
beonzer
organiseras
9
8
2
6
3
1
2
guidai
petit four
5
7
4
1
9 2
désignation
lettres de
cour
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
crochet d’étal
réunion
général U.S
publique
inventai
monarque
4
9
3
1
8
5
6
2
7
titane
fin de verbe
6
7
2
3
4
9
1
5
8
atomes
1
5
8
6
7
2
9
3
4
7
chef
5
2
9
4
3
1
8
7
6
d’ouevre
bouc
8
3
4
7
5
6
2
1
9
émissaire
machines
13
7
1
6
2
9
8
5
4
3
hydrauliques
contestation
2
4
5
9
6
3
7
8
1
3
6
1
8
2
7
4
9
5
pouffe
10
9
8
7
5
1
4
3
6
2
D
P
C
C
I
S
E
I
N
O
M
I
C
R
A
P
O
E
G
E
LES MELÉS
D
E
C
O
R
A
T
I
O
N
P
R
I
O
R
I
T
E
S
F
D
E
N
E
G
A
T
I
O
N
G
S
I
C
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
B
R
I
L
L
E
R
A
I
T
T
N
E
M
E
U
G
N
O
L
A
H
I
S
N
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
E
N
E
N
A
L
A
S
C
I
E
E
D
O
B
N
O
M
A
D
E
R
E
E
S
I
U
A
E
E
ALVEOLE
HIER
I
E
N
A
E
T
A
L
E
T
N
O
E
D
A
E
S
L
N
E
L
M
R
M
A
R
E
A
M
E
ARSENAL
HUER
T
E
R
A
L
E
E
I
A
I
S
T
U
I
T
T
O
R
E
E
E
BALLOTTER
LANTERNE
A
I
G
O
I
G
N
E
BITTE
LONGUEMENT
T
P
L
M
T
I
T
N
E
T
I
E
R
N
H
O
B
I
T
R
I
E
R
COALITION
MIME
I
N
I
Q
U
E
E
R
I
E
E
L
D
S
E
I
E
Y
O
V
V
T
O
P
U
R
E
E
F
O
COHERENCE
NOMADE
U
S
E
E
S
M
A
I
N
R
R
N
G
E
E
E
R
B
B
L
L
A
L
C
DENEGATION
OBSTACLE
I
D
S
T
E
R
N
E
DISPARITE
OSIER
A
M
R
L
E
B
M
F
S
A
O
U
L
N
A
P
R
E
T
R
U
E
E
S
DUNE
OUTSIDER
P
I
E
A
M
S
M
T
N
R
E
I
H
A
T
LES FLÉCHÉS
EMBELLIE
PARCIMONIE
S
S
T
N
I
S
A
E
F
I
C
T
I
F
B
1
2 5
3
4
ESTIVANT
PERMISSIF
LES MELÉS
B
I L
L
E
I
S
N
D
M
C
S
R
E
D
I
S
T
U
O
FESTIN
RELAIS
JOHN
FICTIF
SPIRITUEL
TERRY
D
I
A
E
L
R
S
P
I
R
I
T
U
E
L
6 7
8
9
10
11
12
GISEMENT
TANDEM
A T
T
A
F
E
N
E
F
L
E
A
N
O
I
T
I
L
A
O
C
F
GLANDE
TISSAGE
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Lundi 17 juillet 2017

MCS

23

www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 MCS 23 Bennafla, Henni, Abdi, Saïlaâ 4 recrues d'un coup Les

Bennafla, Henni, Abdi, Saïlaâ

4 recrues d'un coup

Les dirigeants saïdis ont entamé une véritable course contre la montre pour renforcer l'équipe.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Les membres du comité ont repris leur bâton de pèlerin pour tenter de dénicher les oiseaux rares ; ils estiment que les choses sont en bonne voie. D'ailleurs, ils viennent de don- ner un grand coup à l'opération recrutement en engageant 4 joueurs en une seule journée. Cette démarche a commencé par le recrute- ment de l'ex-défenseur central de l'ES Mostaganem Bennafla Mohamed. Ce dernier, après seulement une heure de négociations, a signé un contrat pour les deux prochaines sai- sons au MCS. Après la signature de Bennafla, le président Bouzid a négocié juste après avec trois autres joueurs ; il s'agit de l'attaquant de l'US Béni Douala Mohamed-Amine Henni, du défenseur gauche de l'US Tébessa et Abdi Abdeljalil, qui se sont engagés hier pour deux ans et demi avec le MC Saïda. Le club a aussi enregistré la venue d'un troisième élément ; il s'agit du défenseur polyvalent de l'équipe réserve du CRB Saïlaâ Abdelhak, qui a signé son engagement officiel avec le club saïdi hier en fin de journée.

Le recrutement tenu secret Au MCS, contrairement aux traditions du

club, cette saison l'opération recrutement se déroule dans une totale indiscrétion ; la liste des joueurs convoités est gardée secrète. Les dirigeants, en dépit du retard accusé, veulent réussir un pari qualitatif en enrôlant des élé- ments susceptibles d'apporter le plus, qui a fait défaut à l'équipe la saison écoulée, en s'at- tachant les services de joueurs à la fois expéri- mentés et avérés.

Les fans veulent des joueurs de qualité Cette politique de recrutement en catimini ne plaît pas vraiment aux fans saidis, qui récla- ment haut et fort un recrutement judicieux et des joueurs connus. Ils veulent que leur équi- pe accède en Ligue 1 Mobilis : "Il faut renfor- cer l'équipe par des joueurs capables de résis- ter parmi les grands et qui ne se contenteront pas de faire de la figuration. C'est bien de ramener de jeunes talents, mais il faut des che- vronnés en Ligue 2 Mobilis, capables de hisser le club vers les sommets. On ne veut pas de mercenaires, comme cela a été le cas aupara- vant, mais de bons joueurs qui ont fait leurs preuves dans la cour des grands. Il faut cibler les éléments qui pourront apporter un plus et surtout qui adhérent à la politique du MCS. On veut un recrutement judicieux et rationnel et surtout qu'on ne refasse pas les erreurs de l'exercice précédent", nous dira un groupe de supporters.

Où est passée la liste des libérés ? En plus du volet recrutement, la liste des joueurs qui devront quitter le navire saidi

la liste des joueurs qui devront quitter le navire saidi n'est toujours pas rendue publique. Comme

n'est toujours pas rendue publique. Comme on a pu le constater au sein du groupe, per- sonne ne sait quels sont les éléments qui seront libérés puisque, côté direction du club, on ne leur a pas fait part pour le moment. Cela devait se faire la semaine passée, mais officiel- lement, rien n'a été fait dans ce sens. La ques- tion qui se pose est celle-ci : pourquoi la direc-

tion du club hésite toujours à rendre publique la liste des libérés ou tout au moins informer les concernés ? C'est ainsi qu'on a remarqué un certain sentiment d'inquiétude parmi les joueurs, qui trouvent qu'il n'est pas normal que ceux qui seront appelés à changer d'air n'aient pas été mis au courant jusque-là. Pour eux, c'est de la déstabilisation. K. Dj.

Bennafla : «A moi de montrer mes capacités»

Nous nous sommes rapprochés de Bennafla pour recueillir ses impressions après sa signature : "Après avoir trouvé un accord avec le président Bouzid, j'ai signé mon contrat de 2 ans et je suis ravi de signer pour ce grand club, le MCS. Je suis sûr que j'ai fait un bon choix et je ferai tout pour être à la hauteur de ma mission et honorer sur- tout mon contrat avec ce club où il y a toutes les possibilités d'évoluer et de gagner une place de titulaire. A moi maintenant de montrer mes capacités pour convaincre le staff technique. Une chose est sûre, j'ai fait le bon choix en signant au MCS."

RCR

C'est pour quand le recrutement ?

Si l'arrivée de Bouzidi semble apaiser les esprits chez les supporters, surtout que cet entraîneur possède une grande expérience et un beau palmarès avec 9 accessions, le retard dans l'opération recrutement commence à inquiéter sérieusement les fans relizanais.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Ce n'est un secret pour person- ne, l'équipe devrait être renforcée par quelques joueurs susceptibles de consolider le Rapid, surtout après le départ de Zinedine Mekkaoui, ainsi que Zidane Mohamed-Amine et le probable départ d'Abdelkader Messaoudi. Ces trois éléments considérés comme des piliers de la défense reli- zanaise devront être remplacés, et au plus vite. Mais le problème qui se pose, c'est qu'il n'y a pas de profil de joueurs susceptibles de prendre en charge cette mission, car la majorité des bons joueurs qui ont quitté leurs clubs respectifs ont signé aussitôt

dans d'autres équipes. Ce qui va

sans doute mettre la direction reli- zanaise dans une situation délicate.

Le milieu, des blessures à la pelle Bien que le milieu de terrain des Lions de la Mina contienne des joueurs pétris de qualités, mais la saison dernière, la majorité des élé- ments évoluant à ce poste ont été victimes de blessure qui les ont empêchés d'enchaîner les matchs. A titre d'exemple, Nabil Ait Ferguène, qui s'est blessé trois fois de suite, a raté plus de 8 matchs lors de la phase retour, sans oublier Allag et Annane, qui n'ont pas pu enchaîner des matchs ensemble, et Tebbi qui a raté presque toute la phase retour.

Alors, le président du club devra prendre cette mesure en considéra- tion.

Qui sera à l'attaque ? Bien que l'attaque relizanaise soit

renforcée avec l'expérimenté Mohamed Derag, qui, il faut le dire,

a bien rempli sa tâche en étant

constant et régulier lors de la phase retour en ne ratant aucun match, cela n'a pas empêché la ligne avant

de connaître des périodes d'ineffica-

cité, surtout par les expulsions répé- titives de Benayad et la mauvaise forme de Meziane.

Le banc de touche vide Bien que l'équipe de Relizane, la sai- son dernière, eût 29 joueurs à sa dis-

position, cela n'a pas empêché l'an- cien coach Moez Bouakaz de s'arra- cher les cheveux afin de construire son onze de départ suite aux bles- sures répétitives de certains joueurs, ainsi que l'expulsion d'autres. Bouakez ne trouvait pas de succes- seurs quand il se rabattait sur son

banc de touche, dont la majorité des joueurs n'avaient pas le niveau pour remplacer les joueurs absents. Alors les supporters pensent que l'équipe devrait être renforcée par quelques joueurs susceptibles de donner un plus pour le Rapid. B. B.

Pas d'argent dans les comptes des joueurs

Le gros mensonge de Hamri

Rappelons que dans une déclaration du président du club Mohamed Hamri dans notre journal, ce dernier nous avait affirmé qu'il venait de régulariser tous les joueurs. Cependant, lors de différentes discussions au téléphone, la majorité des joueurs du Rapid ont démenti les propos de leur boss en nous affirmant qu'ils n'ont rien perçu pour l'instant. C'est pour cela qu'ils ont fait le déplacement hier à Relizane pour vérifier auprès de la banque, car les joueurs du RCR n'ont pas de chèques bancaires, et aussi rencontrer le président du club pour tirer les choses au clair concernant leur argent et leur situation.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Lundi 17 juillet 2017 24 ARRET SUR IMAGE L'image est saisis- sante et illustre
www.competition.dz
Lundi 17 juillet 2017
24
ARRET SUR IMAGE
L'image est saisis-
sante et illustre l'union de
tout un club envers l'un des
siens. Vendredi, une foule de fans
de l'Ajax Amsterdam s'est rendue dans
un quartier de la ville, lieu de résidence
de la famille du joueur du club néerlan-
dais, Abdelhak Nouri (20 ans), victime
d'un malaise cardiaque lors
d'un match amical disputé
en Autriche la semaine
dernière.

Zetchi

aujourd'hui

à Rabat

C'est aujourd'hui que le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, prendra l'avion en direc- tion de Rabat pour prendre part au fameux sym- posium qui verra la proposition de plusieurs réformes. Les travaux de ce symposium prévu le 18 et le 19 seront suivis le 21 d'une réunion du Bureau exécu- tif de la CAF, puis d'une AGE qui aura pour mis- sion d''adopter ou de rejeter les résolutions prises lors du symposium.

Doukha,

un parmi

4 gardiens

étrangers

ayant

rejoint

l'Arabie

Saoudite

cet été

L'arrivée de Doukha dans le championnat saoudien plus exactement à Ouhod cet été est la 4e d'un gardien étranger cet été dans ce même championnat. En effet, l'Egyptien El- Hadary était le premier à signer à Attaâoun, suivi du Tunisien Farouk Mustapha au Chabab, club de Benyettou et Benlamri, puis Doukha et le der- nier en date était El- Habsi hier qui est arrivé à Ryad pour s'engager avec Al-Hilal, la concurrence va être grande et l'ancien portier des Verts devra sortir le grand jeu s'il veut mon- trer qu'il est le meilleur.

ZENIR

Je n'ai pas l'envergure pour être président du MCA

Au moment où les Mouloudéens réclament Abdelwahab Zenir à la tête du MCA, celui-ci refuse le poste en expliquant pourquoi.

Pas mal de supporters du MC Alger veulent vous voir à la tête du club, qu’en dites-vous ?

Je respecte l’opinion des gens, mais je ne me sens pas prêt pour prendre le poste. Je ne veux pas devenir patron uniquement pour être patron. La présidence ne m’inté- resse pas. Il y a plus compétent que moi. Il y a des gens qui ont le profil requis. J’estime que je n’ai pas l’en- vergure d’un président.

que je n’ai pas l’en- vergure d’un président. Sonatrach afin de voir ce qu’ils veu- lent

Sonatrach afin de voir ce qu’ils veu- lent faire du club. S’ils ont vraiment l’intention de faire du bien au Doyen, OK, mais si c’est pour chan- ger de président 6 ou 7 fois par an, je dis basta ! Je ne suis pas celui qui revient chaque fois pour qu’on lui coupe la tête, j’en ai marre !

Votre condition est qu’on vous laisse travailler sur le long terme…

C’est certain. Je refuse d’être intro- nisé directeur général pour faire le mariole comme les autres, je ne mange pas de ce pain. Aujourd’hui, le MCA s’offre un directeur général bien assis dans son bureau, alors que le club n’a pas une chaise qui lui appartient. Il faut structurer le MCA pour repartir sur de bonnes bases.

Entre-temps, le MCA accuse du retard en perspective de la nouvelle saison…

Il vaut mieux tard que jamais. Il est préférable de structurer le club d’abord. Il ne sert à rien d’installer quelqu’un pour 2 ou 3 mois puis le laisser filer après s’être rempli les poches sur le dos du Mouloudia. Stop ! Si c’est pour ramener encore un type de Sonatrach n’ayant rien à voir avec le foot, je ne marche pas. On a, certes, besoin de gestionnaires, d’administrateurs, mais pas ceux qui s’ingèrent dans les affaires du foot. On a les hommes qu’il faut pour s’occuper du volet technique. Aussi, on en a marre des mensonges. Chaque saison, le Mouloudia perd un argent fou qui va dans les poches des personnes. Le public n’est pas dupe.

H. D.

Donc, vous dites non sans discussion ?

C’est clair, il n’en est pas question. Je suis assez honnête pour dire les choses telles qu’elles sont. De quels moyens personnels je dispose pour prétendre au poste ? Sinon, tra- vailler au service du Mouloudia que je chéris tant ne me fait pas peur. Je l’ai fait plusieurs fois d’ailleurs, tou- jours. Je sais que je peux apporter beaucoup de choses au club. Mais je ne brigue pas le poste de président, je ne suis pas un assoiffé de pouvoir.

Dans quelles conditions peut-on envisager votre retour ?

Je connais mes compétences et je sais où elles peuvent servir le mieux. Si je reviens au Mouloudia, ce sera à une condition : que la Sonatrach change de politique. Sinon, chacun devra assumer ses actes, les choses continueront sans jamais changer. Je suis prêt à soutenir un président qui viendrait pour le bien du Doyen. Mais il faut que ce soit un président d’envergure. Et pas quelqu’un de parachuté juste parce qu’il a un ami colonel. En outre, si je remets les pieds au Mouloudia, ce sera d’abord pour discuter avec les gens de

OULD-ALI

«A la place de Berraf, j’aurais déjà plié bagage»

«A la place de Berraf, j’aurais déjà plié bagage» «Si j’étais à la place de Berraf,

«Si j’étais à la place de Berraf, j’aurais déjà plié bagage pour éviter au sport national cette situa- tion de blocage qui l’expo- se désormais à un avenir incertain», a déclaré El- Hadi Ould-Ali, le ministre de la Jeunesse et des Sports au sujet du conflit qui oppose le président du Comité olympique et spor- tif algérien (COA) à des présidents de fédérations sportives algériennes, avant d’ajouter : «On a tous vu comment l’assem- blée générale élective s’était déroulée, et le fait que la quasi-totalité des présidents des fédérations refusent d’intégrer le bureau exécutif du Comité olympique et recourent au Tribunal arbitral sportif, devrait donner matière à réfléchir au président du COA. Ce n’est pas normal de laisser traîner l’affaire tout ce temps.»

Le Paradou AC veut jouer au

5-Juillet

Le Paradou AC a demandé officiellement de recevoir au stade du 5- Juillet ses adversaires en championnat la saison prochaine. La demande risque toutefois d’être rejetée, vu que cette infrastructure est réservée aux matchs derbies de la capitale, comme annoncé récemment par Mahfoud Kerbadj, le président de la Ligue de football professionnel. Pour rappel, le PAC avait élu domicile au cours de la saison 2016- 2017 au stade communal de Dar El-Beïda, mais sa pelouse synthétique s’est nettement détériorée.

LE POINT SUR

LE MERCATO

LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

DÉPARTS

ARRIVÉES

JSK

Aïboud, Rial

Saâdou, Chetti,

Boukhenchouche,

Djabout

USMA

Abel, Zeghdane,

Hamzaoui, Yaya, Sidibé, Cherifi, Chita

Bouderbal,

Hamra, Cherif

 

ESS

Tambeng,

Sidhoum, Chibane,

Boutebba

Nessakh, Aïboud,

Zeghba

CSC

Cédric, Meghni,

Rahmani, Abid, Sylla

Seddiki, Aoudia,

Gherbi,

Manucho,

Mazari

NAHD

Doukha, Abid,

Chouiter, Harrag,

Mokhtar,

Oukkal, Allati,

Chekhmam

Brahimi, Roudine,

Azzouz, Addadi,

Boussouf, Chekhrit,

Boutebba

MCA

Chita, Mansouri,

Balegh

Boussouf

USMH

Harrag, Dahar,

Mazouzi, Bitam

Zeghba

CRB

Aïch, Feham,

Selmi, Bouraoui,

Cherfaoui

Znasni, Labani

OM

Saâdou, Addadi,

Khaldi, Zalami,

Roudine, Gharbi

Dahar, Dif,

Boukhenchouch,

Bouabdellah,

Rachedi, Herida,

Chekhmam

Zerroual,

Bouchouk,

Ghelleb

PAC

Benrabah,

Mansouri

Boufnache,

Kherifi, Chaoui

DRBT

Chibane,

Meddahi, Benmessaoud, Bezaz Hakim, Boufnache, Berrabah, Meddak, Hakkas, Merriche, Hamouche, Mohamed Yacine, Abel, Hamra, Cherif

Boutebba

MCO

Nessakh, Aguid,

Mekkaoui, Tiaïba,

Elamali, Lakhdari

Moussi,

Bencheikh

JSS

Sayah, Maziz,

Barka, Kabari, Benkouider, Bencherifa, Meddour

Bencherif,

Ghazali, Salah

USMB

Bendiaf, Tsamda,

Djaouchi, Zerrouki,

Fortas, Achiche,

Dib, Madour

Hamiti

USB

Benchaïra, Allati,

Hamidi, Bencheikh, Chaouti, Kherifi, Djoghma, A. Djabou, Ouallah, Semahi, Maânser

Aklil, Djabout,

Belgherbi, Aloui,

Kabari, Seghier,

Bouldiab,

Abdelli,

Benhamla

 

USMBA

Cherifi, Elamali,

 

Sidhoum, Balegh