Vous êtes sur la page 1sur 8
Volume 5, numéro 2 Été 2007

Volume 5, numéro 2 Été 2007

La vie est toujours en devenir, mais il ne faut jamais oublier de la vivre
La vie est toujours
en devenir, mais il
ne faut jamais
oublier de la vivre
au présent.
Jacques Salomé
DANSDANS CECE BULLETINBULLETIN ::
Des stratégies pour traiter
cette constellation de
symptômes
2-4

Journée internationale

5

Quand tout bascule

5

La Fête des bénévoles :

 

6

un succès sans précédent Les 5 règles du plaisir

 

6

Activités à venir

7

Au cours de l’été, le répondeur vous informera des horaires de bureau. Téléphonez avant de vous présenter pour vous assu- rer que l’employée permanente n’est pas partie en vacances.

Dans ce bulletin, le mot fibromyalgie est remplacé par FM afin d’économiser de l’espace.

Le bulletin de liaison et d’information de l’Association de la fibromyalgie de l’Estrie
Le bulletin de liaison et d’information de
l’Association de la fibromyalgie de l’Estrie

L’information contenue dans ce journal ne remplace en rien l’avis d’un spécialiste reconnu.

MotMotMotMot dededede lalalala présidenteprésidenteprésidenteprésidente

Bonjour à toutes et à tous,

Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour vous souhaiter un très bel été et pour re- mercier toutes les personnes qui sont venues à

l’assemblée générale.

J’espère que vous profiterez de cet été pour faire le plein de soleil et de beau temps et pour vous reposer.

Si on se fie aux jours déjà passés jusqu’à maintenant, je crois que l’été sera beau et chaud.

Partagez avec toutes les personnes que vous aimez ce temps qui vous est donné; pour dire à vos proches l’amour que vous avez pour eux et aussi les remercier pour l’attention qu’ils portent aux personnes souffrant de FM.

En espérant vous retrouver en plein forme à l’automne et au plaisir de vous rencontrer!

Fibromyalgiquement vôtre,

Armande Faucher, présidente

Désormais, quand je suis en crise,

je suis en dolorama

La nuit du 2 au 3 mai, je me suis réveillée à 2 h du mat avec une douleur qui irradiait de mon dos jusque dans mon bras et ma jambe gauches. Bordel que c’était dérangeant! Incapa- ble de fermer l’œil, je me suis mise à divaguer. La douleur… dolor en espagnol… maîtresse de mon corps (ama, maîtresse de la maison, pro- priétaire)… ben ça alors, j’étais sous l’emprise de la douleur, elle était maîtresse de mon corps, de mon sommeil… j’étais en DOLORAMA !

2 h 15 pour dire que je ne savais pas trop quand je rentrerais le lendemain. Je n’arrêtais pas de me dire que j’étais en dolorama et ça me faisait vraiment sourire malgré la douleur. Puis j’ai tout oublié en me rendormant (le reste de la nuit j’ai comme par hasard fait plein de cauchemars burlesques).

Le lendemain, je me suis entendue dire sur le répondeur, avec une voix d’outre-tombe, que j’étais en dolorama. Ça m’est revenu. Et depuis ce temps-là, quand je tombe en crise, je rigole toujours un peu malgré tout : la dou- leur est peut-être alors maîtresse de mon corps, mais elle ne deviendra certainement pas maîtresse de mon moral ou de mon sens de l’humour!

Dans cet état-là, je me sentais aussi ben cheap comme on dit quand on se sent mal, comme les objets qu’on achète au Dollarama… Je ne valais pas cher la douzaine.

Ça m’a fait rigoler en plein milieu de ma crise. Un cadeau inespéré! J’ai ensuite laissé un message sur le répondeur du bureau à

Diane Leroux,

adjointe de direction

PAGE 2

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 2 L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN

Chronique de l’École interactionnelle de la fibromyalgie (CHUS)

DesDesDesDes stratégiesstratégiesstratégiesstratégies pourpourpourpour traitertraitertraitertraiter cettecettecettecette constellationconstellationconstellationconstellation dededede symptômessymptômessymptômessymptômes

Juliana Barcellos de Souza, Pht, Ph.D et Patricia Bourgault, inf. Ph.D.

Dans la chronique précédente, nous avons discuté de l’importance d’avoir une alimentation comprenant des aliments variés et de l’intégration de stratégies nu- tritionnelles visant à maintenir un niveau adéquat d’énergie tout au long de la jour- née. Rappelons que l’un de nos grands alliés pour conserver l’énergie demeure les protéines comme le yogourt, les œufs et le beurre d’arachides. Dans cette qua- trième chronique, nous parlerons de la constellation de symptômes associés à la FM, en soulevant brièvement les hypo- thèses qui pourraient expliquer ce syn- drome de douleur chronique. Puis nous finaliserons en vous présentant les straté- gies qui fonctionnent dans la gestion des principaux symptômes, selon les partici- pantes des Écoles interactionnelles de FM (ÉIF). Certainement, vous aussi, vous avez développé plusieurs stratégies pour gérer vos symptômes de FM et nous vous encourageons à les poursuivre et à les échanger entre vous!

La FM, une constellation de symptômes

En termes médicaux, la FM est décrite comme un syndrome de douleur persis- tante et diffuse. Un syndrome signifie un ensemble de symptômes. En FM, les plus fréquents sont la douleur répandue dans tout le corps et une sensibilité douloureuse à la palpation de certains points anatomi- ques 1 . Cette description, comme vous pou- vez le remarquer, se limite à la douleur et ne considère pas nécessairement tous les autres symptômes associés à la FM. Ce- pendant, les cliniciens considèrent de plus en plus la fatigue, la raideur et les troubles du sommeil comme des symptômes néces- saires au diagnostic de la FM. De plus, la FM peut comprendre d’autres symptômes et précisons que ceux-ci varient d’une per- sonne à l’autre et que, chez une même personne, ils peuvent se modifier au fil du temps. La manifestation clinique de la FM est ainsi complexifiée car les patients ne rapportent pas toujours les mêmes symptô-

mes. Par exemple, les pertes d’équilibre, les problèmes de mémoire et l’anxiété ne sont pas des symptômes vécus par tou- tes les personnes ayant la FM. Le tableau en bas à gauche résume les résultats de quelques études sur la FM qui nous dres- sent un portrait des symptômes les plus courants. Cette hétérogénéité entre les person- nes fibromyalgiques complique aussi les traitements. C’est pourquoi les cher- cheurs proposent des sous-groupes de FM qui pourraient expliquer les différen- tes manifestations cliniques et les répon- ses variables au traitement. L'équipe de recherche sur la douleur du D r Serge Mar- chand du Centre de recherche clinique du Centre hospitalier universitaire de Sher- brooke a observé quelques caractéristi- ques qui diffèrent d’une personne fibro- myalgique à une autre et qui pourraient influencer les traitements futurs. Dans le premier sous-groupe, la FM est associée à la dépression, à l’anxiété et aux trou- bles de sommeil sévères. Les particulari- tés de ce sous-groupe pourraient résulter d’un déficit des mécanismes inhibiteurs de contrôle de la douleur. Ces mécanis- mes opioïdergiques (endorphines) sont activés par la sérotonine et la noradréna- line (neurotransmetteurs). Ce déficit pour- rait expliquer que certaines personnes ressentent les bienfaits de la prise d’anti- dépresseurs puisque ceux-ci agissent sur ces deux neurotransmetteurs. Le second sous-groupe est caractérisé par les per- sonnes dont les manifestations cliniques ne sont pas associées à la dépression et à l’anxiété mais qui présentent néan- moins des troubles du sommeil modérés. Ces personnes semblent aussi présenter un déficit, mais celui-ci affecte d’autres mécanismes de contrôle de la douleur

Symptôme

% de patients l’ayant rapporté

 

Douleur diffuse

98 à 100 %

Fatigue

78

à 85 %

Fatigue matinale

76

à 78 %

Troubles du sommeil

73

à 76 %

Raideur

78

à 80 %

Anxiété

45

à 62 %

Dépression

29

à 80 %

Troubles du système digestif

22

à 63 %

Migraines ou maux de tête

51

à 54 %

(Suite page 3)

1 Wolfe, F. et al., 1990. The American College of Rheumatology 1990 Criteria for the Classification of Fibromyalgia. Report of the Multicenter Criteria Committee: Arthritis Rheum., vol. 33, no 2, p. 160-172.

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 3

L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 3

(Suite de la page 2)

notamment, ceux qui agissent sur la sen- sibilité aux points (caractéristiques de toutes les personnes fibromyalgiques). Malgré tout le poids de cette variabilité clinique et des réponses différentes aux traitements, toutes les participantes ont rapporté des améliorations après l’École interactionnelle de FM et ce, même si elles ne faisaient pas toutes partie du même sous-groupe. Il faut toutefois préci- ser que certaines ont ressenti des amélio- rations plus importantes au niveau des caractéristiques psychologiques, alors que d’autres ont gagné au niveau de leurs caractéristiques physiques. Ceci nous permet d’affirmer que l’amélioration de toutes les participantes se justifie par leur engagement dans le changement et surtout par une adaptation efficace des outils que nous avons présentés pour répondre à leurs besoins. Donc, même s’il y a des moments plus difficiles, il ne faut pas vous décourager. Il faut plutôt vous donner le temps de récupérer et de retourner à vos activités progressivement. Des petits pas de tortue, voilà une des solutions! Utilisez tous les outils, qu’ils soient mentaux, physiques ou cognitifs, et

soyez indulgentes envers vous-mêmes.

Une cause incertaine mais plusieurs hypothèses… Plusieurs chercheurs et cliniciens étu-

dient la FM afin de comprendre la cause

de cette sensibilité à la douleur. Les pre-

mières recherches sur la FM ont été

conduites par des rhumatologues. Au

XVI e siècle, les chercheurs la décrivaient

comme étant un rhumatisme musculaire. Cette description a été maintenue jus- qu’au début du XIX e siècle, alors que l’on

croyait à des douleurs résultant d’une inflammation des tissus des muscles. Plu- sieurs noms ont été utilisés comme neu- rasthénie en 1869 et fibrosite en 1904, avant d’en arriver au terme FM en 1976. Ce terme englobe l’existence d’un pro- cessus inflammatoire au niveau des fi- bres musculaires. Or, bien qu’il ne dé- crive pas avec exactitude la pathologie,

ce nom a été reconnu par l’Organisation

mondiale de la santé en 1981. Les études se poursuivent sans cesse; ceci permet à d’autres chercheurs et cliniciens de proposer différentes hypo- thèses à l’origine de la FM qui sont, no- tamment, de nature psychologique ou

neurophysiologique. Ces hypothèses sont présentées dans le tableau ci-dessous. Précisons que, même si présentement les causes neurophysiologiques et géné- tiques sont les plus acceptées, la FM se- rait le résultat de l’interaction de causes biologiques (ex. : prédisposition généti- que, concentration des neurotransmet- teurs), psychologiques et sociales. Jus- qu'à maintenant, aucune hypothèse ne nous permet d’expliquer la cause de la FM, mais leurs actions conjointes permet- tent de mieux comprendre ce phénomène douloureux.

Les stratégies qui fonctionnent Dans le contexte des Écoles interac- tionnelles de FM, nous avons demandé aux participantes de nous présenter leurs stratégies pour gérer les symptômes les plus incommodants de la FM notamment, la douleur, la fatigue, les problèmes de sommeil et le stress. Plusieurs stratégies relativement simples ont été proposées et échangées entre elles, stratégies que nous souhaitons partager avec vous. Quelques stratégies sont présentées au tableau à la page suivante. Vous pouvez

(Suite page 4)

au tableau à la page suivante. Vous pouvez (Suite page 4) Hypothèse musculaire Symptômes qu’elle explique

Hypothèse musculaire

Symptômes qu’elle explique

Inflammation des muscles ou des tissus conjonctifs

Irritation chimique ou mécanique aux muscles

Trouble du métabolisme oxydatif (réduction du flux sanguin)

Douleur, raideur

Réduction de la force musculaire et de la performance

Fatigue

Symptômes qu’elle expliquede la force musculaire et de la performance Fatigue Hypothèse psychologique Hypervigilance par un événement

Hypothèse psychologique

Hypervigilance par un événement déclencheur

Vulnérabilité

Contexte psychosocial (guerres, stress urbain)

Syndrome du spectre des troubles affectifs

Dépression

Anxiété

Hypervigilance

Douleur psychologique (composante motive-affective)

Douleur psychologique (composante motive-affective) Hypothèse neurophysiologique Symptômes qu’elle explique

Hypothèse neurophysiologique

Symptômes qu’elle explique

Troubles du sommeil

Troubles du système nerveux autonome

Troubles du système de réponse au stress

Troubles de la modulation de la douleur (baisse de sérotonine, nora- drénaline, dopamine, etc.)

Sommeil non réparateur

Fatigue, raideur, douleur diffuse

Sensibilité à la douleur (hyperalgésie et allodynie)

Stress, troubles d’humeur, troubles de concentration

PAGE 4

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 4 L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN

Douleur

Fatigue

Sommeil

Stress

Écouter le silence

Manger

Respirer lentement

Ne pas stresser d’avance

Écouter de la musique/Chanter

Afficher « Ne pas déranger »

Ne pas focusser sur sommeil

Soigner notre animal

Sortir faire un tour dehors

Faire des choses qu’on aime

Lire

Dédramatiser

Voir des gens

Respirer profondément

Avoir un rituel du soir

Se mettre dans boule de métal

Relaxer avec musique

S’occuper

Relaxer avec musique

Rire

Faire des exercices d’étirement

Écouter un film drôle ou un film pour enfant

Réduire activités une heure avant de se coucher

Lâcher prise (je n’ai pas de pouvoir sur les autres/JE décide ce que JE veux prendre)

Appliquer chaleur (sac magi- que) / Bain chaud

S’asseoir et récupérer/Faire de petites tâches par la suite

Se vider la tête avant/Écrire les choses à ne pas oublier

Écrire sur papier toilette ce qui me dérange et le flusher

S’allonger sur le divan

Fermer téléphone/rideaux

Ne pas se juger

Savoir dire non

Se changer les idées

Se défaire des problèmes

Prier

Danser

S’éloigner des gens négatifs

Se parler

Voir des gens durant la soirée

Écrire

(Suite de la page 3)

observer que certaines favorisent la ges- tion de plusieurs symptômes comme, par exemple, le rire. Dans le tableau, le rire est prescrit pour la gestion du stress, mais cela n’empêche pas que le rire aide aussi à gérer la douleur. Mais comment susciter le rire? Une participante nous a proposé un petit truc : enregistrez des émissions drôles et visionnez-les quand vous vous sentez triste, stressée ou en douleur. Un très bon truc pour votre coffre à outils!

Compléter la liste

Le tableau n’est certainement pas complet. Nous sommes certaines que vous allez découvrir d’autres stratégies pour gérer les symptômes de la FM. Nous vous encourageons à écrire sur une feuille toutes les stratégies que vous connaissez et qui fonctionnent pour gérer vos symptômes. Il est très important de les écrire au fur et à mesure que vous en prenez connaissance afin de ne pas les oublier et surtout, afin de pouvoir les consulter lors de crises de douleur ou lors de découragement. Il est connu que, du- rant les crises de douleur, nous avons tendance à oublier les stratégies qui mar- chent et le découragement s’accentue. À

vos papiers : complétez vos listes de stra- tégies!

Effets variables

Les stratégies proposées par nos ex- pertes sont simples : vous pouvez les appliquer de façon autonome et acquérir une plus grande maîtrise dans la gestion de vos symptômes. Cependant, comme les médicaments, l’effet des stratégies qui fonctionnent n’est pas toujours le même chez toutes les personnes. Par exemple, certaines participantes proposent le si- lence pour la gestion de la douleur, alors que d’autres proposent de sortir et d’aller voir des gens. Ces stratégies sont oppo- sées bien qu’elles aient le même objec- tif… d’où l’importance de trouver les stra- tégies qui vous conviennent. Quelle des deux stratégies s’applique le mieux à vous? Vous êtes assurément la meilleure personne pour le découvrir! Il faut aussi être sensible à vos si- gnaux corporels 2 . Au fur et à mesure que vous pratiquez les stratégies de gestion des limites et les stratégies qui fonction- nent, vous allez développer l’expertise pour savoir quels sont les besoins de vo- tre corps. Par exemple, certaines dou- leurs peuvent être soulagées quand vous sortez voir des gens, tandis que d’autres

ne seront soulagées que par le silence et la tranquillité. Il faut donc essayer les stratégies dans des contextes différents afin de mieux connaître votre corps et vos réactions. Comme cela, vous serez en mesure de prévenir des crises de dou- leur, ce qui est un atout non négligeable!

Prescription des stratégies qui marchent

Après avoir pris connaissance de ces stratégies, vous avez peut-être remarqué que vous en appliquez déjà quelques- unes, mais pas de façon régulière. Nous vous proposons alors d’en choisir deux (maximum) à partir du tableau et de les pratiquer régulièrement au courant de la semaine prochaine. Après avoir essayé quelques fois les stratégies, vous serez en mesure de les intégrer progressive- ment à votre journée et surtout de savoir à quel moment vous devriez les appli- quer. Puis, lorsque vous aurez bien inté- gré ces stratégies, nous vous suggérons de retourner au tableau et d’en choisir d’autres! Ainsi, vous pourrez déterminer celles qui vous conviennent en fonction de vos symptômes et du contexte au mo- ment où vous les utilisez.

BonneBonneBonneBonne pratiquepratiquepratiquepratique desdesdesdes stratégies!stratégies!stratégies!stratégies!

2 Pour en savoir plus, voir la chronique Gestion des limites dans l’Info-fibro estrien, volume 4, numéro 3, Automne 2006.

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 5

L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 5

Journée internationale de la FM

L’association a fêté la journée de la FM le 9 mai dernier. Nous avions installé des kiosques d’information dans les deux hôpitaux : une belle visibilité gratuite en plus d’amasser 380 $. Tout cela grâce à nos valeureux bénévoles qui se sont impliqués et qui sont venus rencontrer les gens pour les informer sur notre maladie. Beau travail et merci à tous!

informer sur notre maladie. Beau travail et merci à tous ! À vendre! L’association a fait

À vendre!

notre maladie. Beau travail et merci à tous ! À vendre! L’association a fait changement cette

L’association a fait changement cette année dans ses articles promotionnels. Nous avons un beau sac noir à double espace de rangement. Le format :

largeur, 16 po. X hauteur, 17 po. X profondeur, 12 po. Le compartiment du bas est haut de 4 po.; il sert à placer des souliers ou des vêtements mouillés par exemple. Prix : 25 $ Prix membre : 20 $ Les profits serviront aux activités associatives.

Quand tout bascule Mon mari me voit assise sur le trottoir dans un état critique,
Quand tout bascule
Mon mari me voit assise sur le trottoir dans un état
critique, les lèvres violacées; je lui dis que je ne vois plus et
que je n’entends plus. Ce jour-là, je ne savais pas que je di-
sais adieu à ma carrière, que les maux divers et la kyrielle de
visites chez les médecins seraient désormais ma semaine de
travail. Après deux ans de ce régime, le diagnostic tombe :
fibromyalgie/fatigue chronique.
Que fait-on après un tel diagnostic? Il faut apprendre à vi-
vre avec cette nausée fidèle de chaque jour, cet épuisement
plus que constant et envahissant, ce manque d’énergie qui
vous mine et vous laisse à plat toute la journée, donnant l’im-
pression que vous allez vous évanouir.
La fatigue chronique est une affection qui nous gruge et
freine nos rêves, nous laissant vide, si vide qu’elle nous fait
désespérer de vivre. Chaque journée est un effort, chaque
heure est un défi qui semble insurmontable. Il y a l’entretien
différend, écouter les gens, mais pire encore, deux
personnes qui parlent en même temps… malheur, on en a
pour trois jours au moins à se remettre. Donc, finis concertos,
spectacles, réceptions, même le restaurant nous est interdit;
trop de bruit, trop de stimulation et en plus, des allergies ali-
mentaires!
Les bruits subits, les sons le moindrement intenses devien-
nent insupportables. L’épuisement est constant, vous suit à
chaque instant et ne laisse jamais de répit. Fort heureuse-
ment, j’ai un grand panier rempli de joies : il y a les oiseaux,
un beau sourire, une main chaleureuse, les fleurs, la neige,
des draps propres et à portée de main, sans avoir à parcourir
des dizaines de kilomètres, de l’eau fraîche pour nous désal-
térer et de l’eau chaude pour nous laver. C’est surtout à tous
ces cadeaux précieux du quotidien qu’il faut s’attarder… Oui,
la vie nous offre ses douceurs, il s’agit de les apprécier.
ménager, les repas à planifier et préparer, les comptes à
payer… et même se brosser les dents, choisir les vêtements
du matin, répondre à une question… quel exploit! Avoir un
Lise Péloquin
Membre atteinte de fatigue chronique et de fibromyalgie

PAGE 6

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 6 L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN
LaLaLaLa fêtefêtefêtefête desdesdesdes bénévolesbénévolesbénévolesbénévoles :::: unununun
LaLaLaLa fêtefêtefêtefête desdesdesdes bénévolesbénévolesbénévolesbénévoles ::::
unununun succèssuccèssuccèssuccès sanssanssanssans précédentprécédentprécédentprécédent

On ma demandé d’écrire un petit texte pour dire un mot sur la Fête des bénévoles à laquelle j’ai assisté le 22 avril dernier. Il me fait plaisir de m’exécuter pour partager avec vous mon appréciation de cet événement.

D’abord, je mentionne qu’il s’agissait de la première fête du genre pour l’associa- tion. La fête s’est déroulée sous forme d’un brunch dominical agrémenté par l’anima- tion de M me Lacroix, forte de son vocabu- laire recherché et de son aisance à s’expri- mer verbalement.

ont permis de casser la glace et fait fuser des fous rires à tout moment . C’était plutôt d’agréa- bles instants. Et que dire de la multitude, de la montagne de prix de présence? Une vraie corne d’abondance! Personne n’est parti les mains vides.

Le repas était varié et déli- cieux, la salle, gaiement déco- rée et la journée, exceptionnel- lement belle avec ces vingt et quelques degrés à l’extérieur.

belle avec ces vingt et quelques degrés à l’extérieur. Deux jeux animés par M me Morissette

Deux jeux animés par M me Morissette

à l’extérieur. Deux jeux animés par M me Morissette Nous avons donc rigolé, mangé et fait

Nous avons donc rigolé, mangé et fait turbiner nos méninges. Puis est venu le temps des hommages spéciaux à quatre grands bénévoles : Louise et Henri Ro- chette, qui tiennent le site Internet, Diane Lemelin, trésorière depuis treize ans et Suzanne Vaillancourt, la présidente sor- tante et le premier pilier de l’association. Nous avons ainsi pu mieux les connaître et surtout apprécier l’ampleur de leur contribution respective.

Notre présidente nous a ponctué le tout de son mot et un certificat ainsi qu’un sac de sport ont été remis à tous les bé- névoles présents. C’était vraiment une belle fête.

Je dis donc Bravo! Bravo à toutes pour cette superbe organisation et merci à tous les bénévoles pour leur travail!

Lisanne Gosselin, 3 e directrice

Les cinq règles du plaisir

Comment retrouver l’envie d’avoir envie? Voici cinq règles tirées du magazine Elle.

1. Faire toujours les choses d’une manière consciente. Éviter

les automatismes. Boire un verre, faire l’amour, fumer une ciga- rette… L’essentiel, c’est d’épouser l’instant présent.

2. Faire une chose ou se livrer à un plaisir à la fois. Il ne faut

pas bombarder notre cerveau de multiples sensations. Par exem-

ple, manger et regarder la télé ou lire le journal.

3. S’abandonner, s’ouvrir à la sensation. Pas de vrai désir

sans une totale réceptivité. Des sensations, même déplaisantes, peuvent devenir agréables quand on les accepte. Par exemple, les bruits dans un train, la nuit… Le stress, ce sont souvent des sensations contre lesquelles on lutte.

4. Prendre son temps. La précipitation est incompatible avec

le plaisir. Le fast food, l’antiplaisir par excellence, est à la gour-

mandise ce que le bordel est à l’amour.

5. Faire toujours comme si c’était la première fois. Il faut à

chaque fois se livrer à une gymnastique intellectuelle pour re-

trouver la fraîcheur de ses sensations. Comme un enfant. Un gamin peut se passer vingt fois d’affilée la même cassette, un Mickey ou un Spielberg. Mais il la regarde chaque fois d’un œil neuf, il s’étonne, il s’émerveille.

il la regarde chaque fois d’un œil neuf, il s’étonne, il s’émerveille. Texte fourni par M

Texte fourni par M me Francine Lacroix

LINFO-FIBRO ESTRIEN

PAGE 7

L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7
L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 C AFÉS RENCONTRES MAGOG 15151515 juinjuinjuinjuin relâcherelâcherelâcherelâche

CAFÉS RENCONTRES

L ’ INFO - FIBRO ESTRIEN PAGE 7 C AFÉS RENCONTRES MAGOG 15151515 juinjuinjuinjuin relâcherelâcherelâcherelâche

MAGOG

15151515 juinjuinjuinjuin relâcherelâcherelâcherelâche pourpourpourpour juilletjuilletjuilletjuillet etetetet aoûtaoûtaoûtaoût À 9 h 30 à la Pizzeria Johnny, 66, rue St-Patrice Est

Infos: Angèle (819) 864-0596

COATICOOK

22222222 juinjuinjuinjuin ,,,, 27272727 juilletjuilletjuilletjuillet etetetet 24242424 aoûtaoûtaoûtaoût À 9 h 30 au Jack-O, 385, rue Child

Infos : Michelyne (819) 849-2683

SHERBROOKE 6666 juin,juin,juin,juin, 4444 juilletjuilletjuilletjuillet etetetet 1111 erererer aoûtaoûtaoûtaoût À 9
SHERBROOKE
6666 juin,juin,juin,juin, 4444 juilletjuilletjuilletjuillet etetetet 1111 erererer aoûtaoûtaoûtaoût
À 9 h 30 chez Mikes, 1705, rue King Ouest
CoaticookCoaticookCoaticookCoaticook –––– LesLesLesLes JoyeuxJoyeuxJoyeuxJoyeux marcheursmarcheursmarcheursmarcheurs
Rencontre tous les jeudis matins à 9 h 15
LAC-MÉGANTIC
au Centre Élie-Carrier
RencontresRencontresRencontresRencontres causeriescauseriescauseriescauseries mensuellesmensuellesmensuellesmensuelles
Infos : Michelyne au (819) 849-2683
Relâche pour les mois de juin, juillet et août
ACTIVITÉACTIVITÉACTIVITÉACTIVITÉ GRATUITEGRATUITEGRATUITEGRATUITE !!!!
Un club de marche est en train de voir le jour et nous vous invitons à vous joindre à nous.
Les marcheurs partiront de la vieille gare située près de la rue Belvédère Sud, à la hauteur de
l’ancien GGC (rue Minto).
Nadia Savard, kinésiologue de formation, nous accompagnera pour marcher autour du lac.
Elle s’occupe présentement des groupes d’aqua-fibro au Centre de réadaptation de l’Estrie.
Peu importe votre condition physique : vous marchez la distance qui vous convient et ensuite,
vous vous asseyez et admirez un peu le paysage. Nous espérons donc que vous serez des
nôtres afin que nous fassions un bout de chemin ensemble.
Lieu de départ : stationnement de la vieille gare
Date : à chaque jeudi à compter du 31 mai
Heure : à 17 h 30
PourPourPourPour informationinformationinformationinformation ouououou pourpourpourpour fairefairefairefaire partiepartiepartiepartie dudududu club,club,club,club, appeappeappeappelezlezlezlez JoséeJoséeJoséeJosée auauauau (819)(819)(819)(819) 566566-566566--1067.-1067.1067.1067.

AssociationAssociation de de la la fibromyalgie fibromyalgie de de l’Estrie l’Estrie Association dede lala fibromyalgiefibromyalgie dede l’Estriel’Estrie

Votre alliée dans la recherche d’une meilleure qualité de vie

1335, rue King Ouest, bureau 230 Sherbrooke (Québec) J1J 2B8 Téléphone : (819) 566-1067 Courriel : fmestrie@aide-internet.org

NOTRE SITE WEB HTTP:// WWW. FIBROMYALGIE. CA

N OTRE SITE WEB HTTP :// WWW . FIBROMYALGIE . CA Le bureau est habituellement ouvert

Le bureau est habituellement ouvert de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h 30 les lundi, mardi et jeudi et de 13 h à 16 h 30 le mercredi. Toutefois, appelez avant de vous y présenter car le bureau peut être fermé lorsque le personnel doit être à l’extérieur.

fermé lorsque le personnel doit être à l’extérieur. Rédaction : Juliana Barcelos de Souza, Patricia Bourgault,

Rédaction : Juliana Barcelos de Souza, Patricia Bourgault, Lisanne Gosselin, Diane Leroux, Josée Morissette, Lise Péloquin Révision et mise en page : Diane Leroux

ISSN 1708-3311 Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Canada, 2007 Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec, 2007

Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec, 2007 Nous, les aînés, nous avons beaucoup plus de

Nous, les aînés, nous avons beaucoup plus de valeur que tout autre groupe d’âge :

Nous avons de l'argent dans nos cheveux. De l'or dans nos dents. Des pierres dans notre foie. Du plomb dans nos pieds. Du fer dans les articulations et Nous sommes une source intarissable de gaz naturel!!!

Liens internet en rapport avec la conférence sur la nutrition donnée par M me Brown, nutritionniste, le 18 avril dernier :

www.extenso.org

www.servicevie.com

www.harmoniesante.com

Vous désirez soutenir les personnes atteintes de fibromyalgie? Devenez membre ou faites un don.

Association de la fibromyalgie de l’Estrie 1335, King Ouest, bureau 230 Don Adhésion Renouvellement Sherbrooke
Association de la fibromyalgie de l’Estrie
1335, King Ouest, bureau 230
Don
Adhésion
Renouvellement
Sherbrooke (Québec) J1J 2B8
NOM ET PRÉNOM :
:
ADRESSE :
VILLE :
MRC :
CODE POSTAL :
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :
NOM DU MEMBRE AUXILIAIRE :
Membre actif : 20,00 $ Membre auxiliaire : 10,00 $
Membre soutien : 20,00 $
DON :
$
Je suis prêt (e) à faire du bénévolat à l’occasion
oui
non