Vous êtes sur la page 1sur 2

Rachel Bruning

Mme Tuttle
FR 202
le 28 novembre 2017

le 28 novembre 2017

Messieurs et Mesdames,

En Afrique, il y a environ plus de trente million enfants qui ne sont pas vaccins. Quest-

ce que a signifie ? Laissez-moi vous expliquer. Chaque trente secondes, il y a un enfant qui

meurt. Chaque trente secondes, il y a une mre qui doit enterrer son bb. Chaque trente seconds,

nous ne russissons pas protger ceux qui ont besoin daide. Je vous cris afin de vous implore

dutiliser nos ressources pour soutenir ces enfants. Je suis absolument sre que nous puissions

amliorer cette crise en Afrique par travaillant de garantir que tout le monde est vaccin. Ce nest

jamais le choix dune mre de pas avoir lopportunit protger ses enfants. Mais, en ce cas, ces

mres nont pas dun choix. Il est indispensable de les soutenir.

On sait bien quil y a beaucoup denfants en Afrique qui nont pas de laccs suffisant

aux mdicaments qui sont importants pour se protger contre des maladies. Il est ncessaire que

vous compreniez ce fait et il est essentiel que vous fassiez ce que vous pouvez faire pour viter

une situation auquel il y a des millions denfants qui meurent cause dune pnurie de
mdicaments utiles. Il est improbable que les mdecins en Afrique puissent rsoudre ce problme

sans laide des mdecins trangers. Eh bien, par chance, les tats-Unis ont quelques des

meilleurs mdecins. Admettons, nous nhabitons pas en Afrique. En fait, nous habitons trs loin

du site du problme. Ceci tant dit, il est ncessaire dutiliser nos moyens immenses pour aider la

situation de toutes les manires possibles.

Je sais bien quil y ait une grande consumation de nos ressources pour crer ces

mdicaments, les expdier, et les distribuer, mais on doit le faire mme si vous pensez que cest

trop cher. En fait, une des maladies la plus violent est la malaria. On peut viter la malaria en

ayant des filets anti-moustiques. Ce ne sont pas trop cher et cest une rsolution simple, avec

laide des mdicaments prcis. Cest possible de vacciner tous les enfants dans le monde, en

particulier ceux qui habite dans quelques pays o il nexiste pas de bons soins mdicaux. Si on

travaille ensemble, nous pouvons crer un monde o tous les enfants sont sains.

Je vous prie dagrer, Messieurs et Mesdames, lexpression de mes sentiments respectueux,

Rachel Bruning