Vous êtes sur la page 1sur 19

SORTIR DU TOUT PETROLE

DE NOUVEAUX DEFIS POUR LE CHIMISTE

Prof P. van de Weghe


pierre.van-de-weghe@univ-rennes1.fr
http://blogperso.univ-rennes1.fr/pierre.van-de-weghe/index.php/
Sortir du tout pétrole …

Le pétrole, état des lieux.

Le pétrole, environ 50% de son exploitation est dédiée


au transport.

Le transport représente 30% de la consommation


énergétique d’un français (27% de ses émissions de gaz
à effet de serre)!

Les rapports divergent, mais d’ici 50 ans le


pétrole sera devenu une denrée
extrêmement rare, après avoir été un
denrée très très chère.

1
Sortir du tout pétrole …

La raréfaction du pétrole: des raisons d’être inquiet pour le futur ?


Cas du transport

Et que pourrait-il se passer pour les autres domaines ?


- Agriculture en recul ?
- Santé humaine ?
Dégradation des conditions de vie, baisse de
l’espérance de vie, etc …

2
Sortir du tout pétrole …

Les biocarburants, et alors ?

- Le CO2 rejeté lors de la combustion des


biocarburants correspond à celui fixé lors de la
croissance des végétaux. Il n’augmente pas l’effet
de serre :

· 1 tonne de Diester = 1 économie de 2,5 tonnes


éq. C02 par rapport au gazole

· 1 tonne d’éthanol = 1 économie de 2,7 tonnes


éq. C02 par rapport à l’essence

On estime ainsi qu’en 2002, les biocarburants ont permis d’éviter la production de 1
million de tonnes d’équivalent C02 en France.

- L’ajout d’ester dans le carburant améliore l'indice d'octane du moteur c'est à dire son
pouvoir détonant

- Contient de composés « riches » en atomes d’oxygène dans les biocarburants amélioriant la


combustion, donc peu de particules et peu de monoxyde de carbone rejetés.

3
Sortir du tout pétrole …

Les biocarburants, et alors ?

Photosynthèse :
6 CO2 + 6 H2O + lumière → C6H12O6 + 6 O2

Fermentation :
C6H12O6 → 2 C2H5OH + 2 CO2

Combustion :
2 C2H5OH + 6 O2 → 4 CO2 + 6 H2O

Bilan carbone du biocarburant

4
Sortir du tout pétrole …

Les biocarburants, et alors ?

Bioéthanol
ETBE = Ethyl Tertio Butyl Ether

En 2004, la consommation mondiale de pétrole = 1,5 milliard de tonnes.


Il faut donc 1,5 milliard de tonnes de biocarburants par an, sans compter l'augmentation de la
demande d'énergie.
Exemple de la culture de betterave:
un hectare produisant en moyenne 2 tonnes d'équivalent pétrole par an
il faut donc 525 millions d'hectares soit 1/3 de la surface agricole mondiale !!!!

5
Sortir du tout pétrole …

Le cycle du carbone

La photosynthèse Le cycle du carbone

Trouver des solutions pour produire les produits de base classiquement obtenus à
partir du pétrole sans employer la part « alimentaire » de la biomasse.

6
Sortir du tout pétrole …

Quel est le rôle du chimiste ?

Mettre en place les outils « chimiques » pour convertir du carbone de « plantes » en carbone
équivalent aux produits pétroliers.
Plusieurs contraintes :
1- ne pas faire appel à la biomasse « alimentaire » et utilisée une biomasse qui se
renouvelle aussi vite qu’elle est consommée.
2- produire en grande quantité les composés de base de la chimie.
3- produire en étant également conscient des enjeux écologiques.

Part de la biomasse comme matière première pour la chimie organique

7
Sortir du tout pétrole …

L’apport du chimiste organicien

La chimie organique est une branche de la chimie concernant l'étude scientifique de molécules
contenant du carbone, en particulier leur structure, leurs propriétés, leur composition, leurs
réactions et leur préparation (par synthèse ou autres moyens). Ces composés peuvent
comprendre un certain nombre d'autres éléments, comme l'hydrogène, l'azote, l'oxygène, les
halogènes ainsi que le phosphore, le silicium et le soufre.

8
Sortir du tout pétrole …

Les biocarburants, et alors ?

9
Sortir du tout pétrole …

Quel est le rôle du chimiste ?

1- quelle biomasse utiliser ?


première génération :

A EVITER

- empiète sur l’agriculture tournée vers l’alimentation


- très coûteux en eau, utilisation excessive d’engrais
bilan environnemental peu satisfaisant !

seconde génération :
la filière bois une bonne solution : choix d’arbres à croissance rapide,
utilisation également des bois morts et résidus.

10
Sortir du tout pétrole …

11
Sortir du tout pétrole …

12
1
Sortir du tout pétrole …

Quel est le rôle du chimiste ?

2- valorisation des sous-produits : cas du glycérol


Biomasse de première et seconde génération : pour 9 kg de biodiesel produit, environ 1 kg
de glycérol est obtenu comme sous-produit.

Projection de la production globale


de glycérol

Comment valoriser ce sous-produit ?

13
Sortir du tout pétrole …

Valorisation du glycérol

Transformer le glycérol en « matières premières utiles »


1- convertir le glycérol en alcools plus petits (découper à l’aide d’enzymes ou de
réactions chimiques le glycérol en petits fragments)
2- convertir le glycérol en « briques » élémentaires pour la polymérisation
etc. les recherches se poursuivent …

14
Sortir du tout pétrole …

Quel est le rôle du chimiste ?

3- conscience des enjeux écologiques vers la « chimie verte » (chimie durable)

Economies d’énergie !

15
Sortir du tout pétrole …

Quel est le rôle du chimiste ? La chimie verte

Les douze principes de la chimie verte (1998, Paul Anastas et John Warner)

16
Sortir du tout pétrole …

Quel est le rôle du chimiste ? La chimie verte

Exemple de la synthèse de l’ibuprofène


Procédé traditionnel :
6 réactions stoechiométriques,
rendement global de 40%,
Production annuelle 13.000 tonnes 20.000 tonnes de déchets non exploitables

Procédé vert :
3 réactions catalysées
Rendement global de 77%
Sous-produit formé : acide acétique (du vinaigre !)
Avantages : moins de traitement de déchets, synthèse moins longue, économie …

17
Sortir du tout pétrole …

Pour conclure …

Sortir du tout pétrole, ce n’est pas un mythe. C’est une nécessité à court
terme en passe d’aboutir. Les solutions existent et les progrès sont rapides.
Mais le véritable enjeu de demain est le cycle de l’eau, indispensable à la vie,
indispensable au développement de la filière biomasse.

L’énergie qui est bon marché est celle qu’on ne dépense pas …

18