Vous êtes sur la page 1sur 5

Tournez manège

Mosaïque sonore et Fugue visuelle bigarrée

AVEC DES PETITS MOTS DU QUOTIDIEN INTIME (des mots zaïques)


Pour une parole imaginaire

AVEC DES PETITES MATIÈRES DU MONDE VIVANT ET COLORE (des


fugues à cité)
Pour des formes plastiques imaginaires

Projet de création sonore et visuelle autour de la parole


articulée et désarticulée par quelques petits mots enregistrés devenus
sensibles, par quelques images fabriquées et filmées, le tout projeté
dans un manège…

Pour la saison 2017/2018 À Vénissieux


Le projet Tournez manège s’articule en deux volets :

1 – Le premier volet consiste à proposer à des élèves de s’engager dans


l’expression de la parole sous un certain angle, et de manipuler des objets sonore, les
deux en vu d’être enregistrés afin de déboucher sur l’élaboration d’une composition
sonore acousmatique. Ce premier volet propose dans le même temps de travailler sur
des formes visuelles, des images élaborées par les élèves au moyen d’un rétroprojecteur,
lesquelles seront captées afin de réaliser un film « dada ».

2 – Le deuxième volet consiste à confronter les élèves dans une expérience


d’écoute inouïe et de perception originale en profitant de deux installations plastiques
crées par la compagnie Le Civil :
- La première installation est un petit manège d’intérieur (jauge de six personnes
par séance) adapté à la diffusion sonore et disposant de deux écrans internes
pour le cinéma. Ce manège servira d’outil de réception et donc de diffusion de la
création sonore et visuelle des élèves
- La deuxième installation est un palanquin sonore déambulatoire. Ce dispositif
permet une ballade musicale atypique, plaçant l’auditeur dans une écoute
exclusive et théâtrale de pièces de composition acousmatique, tout en se
déplaçant dans un espace choisi, propice à l’écoute…
-
-
-
- Le projet Tournez manège s’adresse à des élèves d’une classe primaire. Il a pour
ambition de donner la parole à chaque élève d’une classe afin de leur permettre de
s’exprimer oralement sur les thèmes du son principalement et des sens en général ainsi
que de manipuler des objets et des matières en s’engageant dans une aventure de
création sonore autant que visuelle.

La création sonore passera par l’enregistrement de la voix, des mots et des sons
que l’élève aura choisi, ainsi que l’enregistrement de petits objets qu’il aura construit ou
rapporté, ou le cas échéant qu’on lui aura fourni.

La démarche consiste dans un premier temps à placer l’élève en situation de découverte


du son enregistré « in situ » par l’installation d’un dispositif de diffusion et d’écoute
instantané.
Ce dispositif servant également de stimulateur, il invite donc l’élève à s’aventurer dans
un jeu vocal « déployé », dans une libre expression de sa parole y compris les
onomatopées et les sons de bouche et du corps.
La création se poursuit dans un deuxième temps par un moment de sélection et
d’observation du montage sonore sur les outils utilisés (ordinateur et système de
diffusion amplifié), pour déboucher enfin dans un troisième temps à la projection du
montage dans le manège.

Pour la création visuelle il s’agir d’installer un rétroprojecteur utilisé


habituellement dans les écoles, et d’inviter les élèves à manipuler des matières choisis
(Herbe, sable, terre, poussière et/ou objets miniatures) afin de générer, par le jeu des
formes plastiques, des séquences imagées mouvementées et projetées sur un écran.
Ces images issues des séquences de jeu sur le rétroprojecteur sont systématiquement
filmées et donc récupérées afin de réaliser un montage sous forme de petits films qui
seront projetés sur les écrans du manège en même temps que les compositions sonores.
Je peux le dire, je peux le faire

Pour parler, encourager et solliciter la parole par une mosaïque de


questions sur le son et les sens

Je choisi un son (ou des sons) et j’en parle : Qu’est-ce c’est ? D’où vient il ? Quelle histoire
j’ai avec ce son ou bien quelle histoire je peux créer avec?
Comment ce son me touche ? Quelle émotion je peux associer à ce son ?

Comment je le vois ce son ? Quelles sont les couleurs de ce son, quelles sont ses formes ?
Quelles couleurs je peux associer à ce son ?
Quelle est sa durée, son intensité, sa taille ?
Où va t’il, a qui s’adresse t’il ?

Je peux choisir un lieu, un espace et un temps, des personnes et je raconte mille et une
choses à partir de ce son…

Pour agir, encourager la manipulation par des dispositifs


d’assemblage sonore et visuel

Avec du son avec des objets, avec des matières que je choisi, j’en parle :
Quelles sensations cela me procure de toucher et de manipuler ces objets et ces
matières?

Détails du fonctionnement :
Les séances d’enregistrement seront réalisées par un artiste de la compagnie Le
Civil et se feront par groupe de trois élèves (lieu à définir) à raison d’une demi heure
par séance, soit six élèves par heure.
Idem pour les séances sur les images.
La progression pour chaque groupe d’élèves est envisagée sur une fréquence qui
peut varier de quatre à six séances pour le son comme pour l’image.

Les ballades en palanquin sont à prévoir individuellement pour chaque élève, en


comptant vingt minutes pour chacun.

Les séances de diffusion des compositions sonores et de visionnement des films


peuvent s’envisager en semi autonomie une fois le dispositif du manège installé.
Des heures supplémentaires de mixage et de montage sont à prévoir pour la
réalisation finale des compositions et des films.
Budget

Volume horaire :

Le volume horaire du projet est à établir avec précision avec la classe concernée et sera
fonction du nombre d’élèves.

Exemple pour 20 élèves : 7 groupes à former (6 groupes de 3 élèves et 1 groupe de 2


élèves)

1/
5 séances pour le son pour 7 groupes = 35 demi heures, soit 17,5 heures
5 séances pour l’image pour 7 groupes = 35 demi heures, soit 17,5 heures

sous total : 35 heures

2/
7 heures de palanquin

3/
8 heures de mixage plus 8 heures de montage = 16 heures

Total des heures : 35 + 7 + 16 = 58 heures

Coût :

L’heure d’intervention d’un artiste du Civil est de 65 euros T.C.C.


Soit pour l’exemple donné plus haut : 65 x 58 = 3 770 euros T.C.C ;

Association loi 1901 – SIRET 482 941 648 00016 – Code APE : 9001Z disposant d’une licence
d’entrepreneur de spectacle
14 séances ou 2 fois 7 séances

200 euros x 14 = 2800 euros