Vous êtes sur la page 1sur 14

© Copyright 2014 - www.drouss.

org
Tous droits de reproduction réservés, sauf pour distribution
gratuite sans rien modifier du texte.
Pour toutes questions, suggestions, ou erreurs, veuillez
nous contacter par le biais de notre site internet:
www.drouss.org
Sommaire
Avant-Propos������������������������������������������������������������������������������������ 4
Événements historiques������������������������������������������������������������������ 6
Nisfu Chahbaan�������������������������������������������������������������������������������� 7
De l’importance de la 15ème nuit����������������������������������������������������������������7
Formules à réciter et leurs accomplissements������������������������������������8
Prières à faire la nuit du 15ème����������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 9
Prière à faire la journée du 15 de Chahbaan����������������������������������10
Le jeûne du 15ème jour������������������������������������������������������������������������������������10
Des mérites et bienfaits de Nisfu Chahbaan�����������������������������������11

Chahrou Chahbaan - 3 I
Avant-Propos
Chahbaane, ou Baraxlu en wolof, est le 8ème mois du calendrier mu-
sulman. Il est un des mois les plus avantageux pour les croyants du
fait des énormes bienfaits qu’il renferme. Le Prophète Mouhammad
(Sal-l-Allaahou anléyhi wa-s-Salam) s’adressant à un groupe de com-
pagnons a dit : « Savez-vous pourquoi ce mois est appelé «chahbaan
»?»
DIEU et son Prophète sont les plus informés répondent les compa-
gnons. Il dit : « c’est qu’à cette occasion, DIEU répand des bienfaits
immenses ».
On rapporte du Prophète (Sal-l-Allaahou anléyhi wa-s-Salam): «
Certes, le mois de Rajab est le mois de DIEU, et Chahbaan est le mien.
Quant au mois de Ramadan, c’est le mois de ma communauté ».
« Le mois de chahbaan est mon mois, quiconque l’honore a honoré ma
coutume, quiconque honore ma coutume, je lui réserve une récom-
pense et un trésor au jour de la résurrection ».
Dans son ouvrage intitulé « Silkul Jawâhiri Fî Akhbâri Sarâ’iri1 »,
Cheikh Ahmadou Bamba nous donne ces enseignements :
On rapporte de Ibn Abbâs - Que DIEU soit satisfait de lui - qui le tient
du Prophète (Sal-l-Allaahou anléyhi wa-s-Salam ) :
« Les jours de fête Aîd al Kabîr et l’Aîd al Fitr (Tabaski et Korité), le jour
de Àshùrâ, la nuit du vendredi et de rajab, la nuit du quinzième jour de
Chahbaan, les morts sortent de leur tombe, se tiennent debout à la porte
de leur demeure et se mettent à dire : « Demandez la miséricorde de
DIEU pour nous dans ce jour béni, par l’intermédiaire de l’aumône, ne
serait-ce qu’une bouchée, car nous en avons grandement besoin. Sinon
! Souvenez-vous de nous dans ce jour béni par deux rakk’as dans cette
nuit bénie. N’y a-t-il personne parmi vous qui se souvienne de notre
exil. Ô vous qui habitez nos maisons et qui avez épousé nos femmes ;
vous qui êtes installés dans nos vastes palais, nous sommes maintenant
dans l’étroitesse de nos tombeaux. N’y a-t-il personne parmi vous qui
se souvienne de notre exil et de notre dénuement. Nos livres sont pliés
1 l’Alliance en perles précieuses

I 4 - Chahrou Chahbaan
et les vôtres sont encore ouverts. Le mort n’a plus aucune ressource.
Ne nous oubliez pas dans vos œuvres pies, dans vos prières, nous avons
besoin de vous pour toujours. «Si quelques uns d’entre eux reçoivent
une aumône ou une prière, ils reviennent heureux. Il y en a parmi eux
qui ne trouvent rien et qui retournent démunis, tristes et désespérés.» »

Chahrou Chahbaan - 5 I
Événements historiques
ȃȃLe compagnon Ousayd ibn Houzayr fût rappelé à DIEU en Chahbaan
de l’an vingt (20), nombre de compagnons l’accompagnèrent
jusqu’à sa dernière demeure, au cimetière d’al-Baqi’â.
ȃȃLe mariage du Prophète avec Hafsa2 eut lieu durant le mois de
Chahbaan
ȃȃAuparavant Jérusalem était la qibla des musulmans, et c’est au
cours de ce mois de Chahbaan que l’Envoyé de DIEU (Sal-l-Allaahou
anléyhi wa-s-Salam) reçu le verset qui ordonne de se tourner vers
la Mecque
ȃȃC’est au cours de Chahbaan ou Ramadan de l’an 1327 (1909) que
naquit Abdoullahi3, fils de Cheikh Ahmadou Bamba.
ȃȃChaque année est célébrée à Khourou Mbacké au huitième (8ème)
jour du mois de Chahbaan, une cérémonie de prières à la mémoire
de Serigne Mbaye Jaxaté, le patriarche de Khourou Mbacké.
ȃȃLe quinze (15) de ce mois de Chahbaan correspondant au Magal
de Darou Muhty : Commémoration de la rencontre entre Serigne
Touba et Mame Thierno Birahim Mbacké, après son retour d’exil
en 1902.
ȃȃSerigne Massamba Mbacké4 naquit à Mbacké Kajoor le 27ème jour de
Chahbaan 1301 de l’hégire, correspondant à 1881.
ȃȃSerigne Ndame Abdu-r-Rahmane Lô fut rapellé à DIEU au mois de
Chahbaan de l’an 13635 de l’hégire.

2 Fille de Omar ibn Khatab


3 « L’on m’a raconté que ce dernier a écrit le nom «Abdoullah» sur un papier qu’il a envoyé
à son mouride Mukhtar Binta LO, l’oncle maternel du Cheikh Muhammad Moustapha Mbacké
(M. 1945) et lui a donné l’ordre de donner au nouveau-né le nom figurant sur le dit papier. A
nos jours, les gens l’appellent Abdou Aziz. Je me demande pourquoi, ils l’appellent ainsi. En
tous cas, Allah est al-Aziz », extrait de L’abreuvement du Commensal.
4 Petit frère de Cheikh Ahmadou Bamba, cadet de Serigne Mor Anta Saly
5 corresondant à l’année 1944

I 6 - Chahrou Chahbaan
Nisfu Chahbaan

De l’importance de la 15ème nuit


Cette nuit, est remplie de miséricorde. C’est une nuit de satisfaction
de DIEU , de rémission des pêchés, de garantie contre l’enfer et d’ex-
haucemennt des vœux. Allah pardonne beaucoup durant cette nuit.
Les portes des Cieux sont ouvertes pour que les croyants s’adonnent
au repentir ; c’est une nuit du bien, du bienfait, de la générosité et de
la bienfaisance. Celui qui jeûne le 15 de ce mois, Allah lui pardonnera
beaucoup de péchés.
Selon Abu Hurayra, que DIEU soit satisfait de lui, Le Prophète Mou-
hammad (Sal-l-Allaahou anléyhi wa-s-Salam) a dit :
« Quant vient la 15ème nuit de Chahbaan, Le SEIGNEUR se rapproche de
ma communauté et pardonne à tout croyant qui ne lui associe rien à
l’exeption de cinq catégories : le magicien, le devin, celui qui a rompu
ses relations avec ses parents , celui qui s’adonne constamment à l’al-
cool et le fornicateur chronique ».
Le Prophète Mouhammad (Sal-l-Allaahou anléyhi wa-s-Salam) a dit :
« Quant arrive la 15ème nuit de Chahbaan, jeûnez le jour et passer la nuit
en prières. Durant cette nuit, Le SEIGNEUR se rapproche dès le coucher
du soleil jusqu’au ciel le plus proche » et s’adresse aux croyants en ces
termes :
- N’y a-t-il pas quelqu’un qui demande à être pardonné pour que je lui
gratifie de l’absolution (de ses pêchés) ?
- N’y a-t-il pas quelqu’un qui est affligé et qui demande à être délivré
pour que je le soulage de sa souffrance ?
- N’y a-t-il pas quelqu’un qui demande l’accroissement des richesses
pour que je lui augmente abondamment sa fortune ?
- N’y a-t-il pas quelqu’un qui demande telle chose pour que je lui donne
telle chose et cette parole est tenue par DIEU jusqu’à l’aube »... Cette
sentence est rapportée par Chahlabi.
Tirmizi a explicité le sens de cette sentence selon un hadith qu’il tient

Chahrou Chahbaan - 7 I
de Aîcha qui le tient du Prophète Mouhammad (Sal-l-Allaahou anléyhi
wa-s-Salam) : « Le SEIGNEUR descend la nuit du 15ème de Chahbaan
jusqu’au ciel le plus proche, et pardonne à un nombre équivalent aux
nombre de poils dénombrés une bête ».
Donc cette nuit est intense d’adorations , de prières et de bonnes ac-
tions. C’est aussi une occasion de prières et d’aumône à l’endroit des
morts pour que DIEU LE TRÉS-HAUT leur accorde sa miséricorde.

Formules à réciter et leurs accomplissements


La nuit du 14 au 15 du mois de Chahbaan, il est recommandé de lire
la sourate « Yâsîne » 3 fois.
1-Pour la première récitation, formulez l’intention de bénéficier d’
une longue vie .
2-Pour la deuxième, formulez l’intention d’être protegé contre toutes
les calamités.
3-Pour la troisième, formulez l’intention que DIEU nous accorde
suffisamment de biens afin de nous rendre totalement independants
des autres.
Après cela, on récite 3 fois l’invocation suivante :
Translitération en caractère latin :
Bismillâhi-r-rahmâni-r-rahimi allâhumma yâ zal manni wa lâ yu-
mannu Calayhi yâ zal jalâli wal ikrâmi yâ zat-t- tawli wa linCâmi yâ
man lâ ilâha illâ ’anta zhahral lâji îna wa jâral mustajirîna wa ma’
manal khâ ’ifîna. Allahumma ’in kunta katabtanî Cindaka fî ummil ki-
tâbi shaqiyyan aw mahrûman aw matrûdan aw mouqtaran Calayya
riszqi famhu. Allâhumma bi fadlika shaqâwâtî wa hirmânî wa tardî
wa iqtâra rizqî wa thabbitnî Cindaka fî ummil kitâbi saCîdan marzûqan
muwaffaqan lil khayrâti fa innaka qulta wa qawlukal haqqu fi kitâbi-
kal munzali Calâ lisâni nabyyikal mursali yamhul lâhu mâ yashâ ’u wa
yuthabbitu wa Cindahû ummul kitâbi. Ilâhî bitajallîl aCthami fî laylatin
niçfi min Chahbaan moukarram allatî fîhâ yufraqu kullu amri’in hakî-
min wa yubramu ikshif Cannî minal balâ’i ma aClamou wamâ lâ aClamu
wagh firlî mâ ’anta bihî aClamu wa çalla lâhu Calâ sayyidinâ muham-
madin wa Calâ ’âlihî wa sahbihî wa sallama taslîman.

I 8 - Chahrou Chahbaan
Prières à faire la nuit du 15ème
- 10 rakas ; dans chacune : 1 Fatiha + 100 fois la sourate Ikhlass ;
ou bien :
- 2 rakas ; dans chacune : 1 Fatiha + 500 fois la sourate Ikhlass.
Après le salut final, réciter la formule précédente.

Chahrou Chahbaan - 9 I
N.B. Ali Abou TALIB radiyal-laahou anehou a rapporté que le
Prophète Sal-l-Allaahou anléyhi wa-s-Salam a dit que celui
qui accomplira cette prière, Dieu exaucera tous ses vœux ;
Dieu enverra 70 000 anges chargés de lui écrire des bienfaits,
d’effacer ses mauvaises actions, et de l’élever (« en Daradja»),
ce jusqu’à la fin des temps. 70 000 anges lui construiront des
maisons qui dépassent l’imagination et planteront pour son
compte des arbres, dans le « Jannatu adnine » , jusqu’à la fin
des temps. S’il meurt dans l’année, il sera considéré comme
martyr dans une sainte guerre. Pour chaque lettre de la
sourate Al Ikhlass, Dieu lui réservera 70 houris6.
Enfin, Dieu le regardera 70 fois. À chaque regard, Dieu le
gratifiera de 70 vœux exaucés dont le moindre est le pardon
de tous ses péchés. À sa mort («Sukuraat») 100 anges lui
tiendront compagnie et l’informeront de son entrée au
paradis. Hassan al Basri7, radiyal-laahou anehou dit avoir
rencontré 30 compagnons du Prophète qui lui ont confirmé
ces paroles.

Prière à faire la journée du 15 de Chahbaan


Celui qui récite 500 fois le verset Laqad Jâ’akoum lors du Nisfu
Chahbaan, ne sera jamais interrogé dans sa tombe8.

6 les vierges du paradis


7 Al-Hassan al-Basrî, de son vrai nom Abu Sa`îd al-Hassan ibn Abi al-Hassan Yassar al-Basrî,
né en 642 à Médine sous le califat de Omar ibn al-Khattab. Il est cité par Cheikhoul Xadim dans
nombreues qassidas dont on peut citer Tuhfatul Mutadaridîn.
8 Kène dou la laath si sa baméel

I 10 - Chahrou Chahbaan
Le jeûne du 15ème jour
On rapporte de Seyyidatuna Aïcha : « Je n’ai jamais vu le Messager
d’Allah terminer complètement le jeûne d’un mois à part le mois de
Ramadan. Et je ne l’ai pas vu jeûner facultativement un mois comme
il jeûnait le mois de Chahbaan ». Dans une autre version : « Il jeûnait
entièrement Chahbaan sauf quelques jours »9.
Un jour Ousâmah ibn Zayd demanda au Prophète : « Ô Messager
d’Allah, pourquoi je te vois jeûner beaucoup plus pendant le mois de
Chahbaan que les autres mois ? Le Prophète Sal-l-Allaahou anléyhi wa-
s-Salam répondit : « C’est un mois au cours duquel les gens sont insou-
ciants, un mois situé entre Rajab et Ramadan. C’est un mois pendant
lequel les œuvres sont élevées auprès de DIEU. Et je voudrais que mes
œuvres soient élevées alors que je jeûne ». (An-Nassaï)
Dans son ouvrage intitulé «Masâlikal Jinân10», Cheikh Ahmadou Bam-
ba nous fait comprendre qu’il y a sept jours dans l’année lesquels il
est méritoire de jeûner Parmi eux, figure le quinzième jour du mois
de Chahbaan. D’ailleurs, il est encore plus méritoire de jeûner tout le
huitième mois lunaire, nous dit le Cheikh.

Des mérites et bienfaits de Nisfu Chahbaan


Deglul ma dellu waxla nisfu shahbaan
waaju ko maggal woor ko laqq ridwaan
Écoutes, je vais te parler de nisfu Chahbaan
Celui qui le célébre, y observe le jeûne, aura la gratitude
Ndeegam xamoo fii laylatil mubaaraka
Ci sooratul Duhaani laajal Njame Kâ
Puisque tu n’est pas connaissant à propos de cet nuit béni
Sur la sourate Duhan11, demandes à Njame12 Kâ
(...)

9 Rapporté par Al-Bukhâri et Muslim


10 Les Itinéraires du Paradis
11 Coran, S. 44 - La Fumée
12 Njame fait parti des sobriquets de Serigne Mussa Kâ

Chahrou Chahbaan - 11 I
Guddik kérook la Yalla naa Ridwaanaa
Gaawal wubbil téy wuntaya jinaanaa
C’est durant cette nuit que DIEU dit à Ridwan13
Dépéches-toi d’ouvrir ce jour ci les portes du Paradis
Séérél ni jeggalnaa ci barkéb bis bii
Mboolém jullit niëpp bi kulli zanbi
Témoignes que j’ai pardonné en ce jour
Tous les croyants pour tous les péchés
Toppuma kéne kéne béne bakkaar
Jéggalénaa lépp di maa di Haffaar14
Je ne poursuis personne sur ses péchés
J’ai tout pardonné, aussi Je suis LE PARDONNEUR
Kérook la Yalla wubbi wunti15 assamaaw
Malaaka yëpp di jallaanio niy njanaaw
C’est en ce jour que DIEU ouvrit les portes des cieux
Tous les anges s’exaltent comme des oiseaux
Niuy sotti yërmandé ci mboleem dunyaa
Ci xeetu Njool Makka bi dùni sunyaa
Ils versent la miséricorde sur toute la terre
Sur la communauté du Prophète sans aucune distinction
Malaaka yey sabbaal té naa billaahi
Tuuba li ummati-r-Rassuli-l-laahi
Les anges glorifient en disant «Billaahi»
Félicité16 à la communauté de l’Envoyé de DIEU
Yalla né séérélén ma yéén malaaka
Téy laay goréél xéétu nabi Njool Makka
DIEU Dit aux anges de témoigner
Aujourd’hui Je vais affranchir la communauté de l’Envoyé

13 ange garant du Paradis


14 nom d’ALLAH - sub’haanahu wa tahanlaa- qui signifie LE PARDONNEUR
15 en francais : portes ; en wolof : pluriel de buntu
16 Syn. bonheur, béatitude

I 12 - Chahrou Chahbaan
Limab bideew yi ak limab kawar yi
Ak noo yi laay goréél téy maay féy woor yi
Du nombre des étoiles et des cheveux
Et des inspirations que je vais affranchir, ce jour c’est Moi qui Rétribue
les jeûnes
Daal di yébal malaaka naako yéénaal
Nél luma waay niaane téy ma may ko lumu naal
Il envoit ensuite un ange annoncer
Dis : J’excause tout ce qu’on me demande
Ngir guddi guii mooy Laylatul Qadaa’i
Guddik péjuk haajo bilamtiraa’i
Parce que cette nuit est la Nuit de la Satisfaction
Nuit de la Satisfaction des besoins, sans polémique
Ngir guddi guii mooy Laylatul Baraa’i
Guddik goréél jaam yi bi lastisnaa’i
Parce que cette nuit est la Nuit de la Bonté
Nuit d’affranchissement des esclaves sans aucune distinction
Ngir guddi guii mooy Laylatul Mihaa’i
Guddik faruk bakkaar mina-n-nisaa’i
Parce que cette nuit est la Nuit de l’Effacement
Nuit d’effacement des péchés pour les femmes
Mooy Laylatu-r-Rahmati wa-r-Ridwaani
Wal Barakaati maggaluk Shahbaani
C’est la Nuit de la Miséricorde et de l’Agrément
Et de la Bénédiction, la célébration de Chahbaan
Waajuko maggal woor ko am ridwaani
Yawmal qiyaamati mu dém Jinaani
Celui qui le célébre, observe le jeûne sera agréé
Le jour du jugement dernier il ira au Paradis
Cheikh Mussa Kâ
extrait de Wolofalu Maggal yi
Essai de traduction : drouss.org

Chahrou Chahbaan - 13 I