Vous êtes sur la page 1sur 3

Anna Shamory

Anna Shamory

Français 201

Le 5 décembre, 2017

Français pour la « vraie vie »

À ce moment, je suis en mesure d'exprimer plus d'idées que je n’ai pas pu au

début du semestre. Par exemple, j'avais appris le présent du subjonctif pour la première

fois le semestre dernier, au cours de français 3. Mais maintenant, j'ai une meilleure

compréhension du présent du subjonctif, grâce à français 201. De plus, j'ai appris le

conditionnel passé et le plus-que-parfait que je ne connaissais pas, ou que je n’avais

pas bien compris avant ce cours.

En général, grâce à de plus grandes discussions en classe et à la

compréhension du français dans les courts métrages que nous avons regardés, je me

sens plus à l'aise de converser et d'exprimer mes pensées en français. L’expansion de

mon vocabulaire, il a été aidé par toutes nos activités, mais les plus utile était la liste de

vocabulaire. Il me force à ne pas seulement connaître un mot du vocabulaire, mais à le

comprendre aussi. En outre, en analysant les textes de chaque chapitre, je me sens

prête à avoir plus de conversations académiques et intelligentes en français sur

différents sujets.

Pour mon usage futur de la langue français, j'ai l'intention d'obtenir une mineure

en français. Je veux continuer à apprendre et à élargir mon français, et éventuellement

devenir couramment. Au semestre prochain, je vais poursuivre mes études au cours de

français 202. Spécifiquement pour ma carrière d'anthropologue / archéologue, J'ai hâte

non seulement d'apprendre le français à des buts de vie quotidienne, mais aussi de
Anna Shamory

connaître le jargon technique. Pour cela, j’ai l’intention de suivre des cours spécialisés

de niveau 400.

De la même façon, je pourrai parler à des francophones sans avoir besoin d'un

traducteur. En apprenant le français, j'ai également acquis une appréciation pour

l'apprentissage de la culture francophone. Je peux appliquer mon ouverture d’esprit et

cette appréciation pour d'autres cultures à tout nouvel endroit où je travaille. Et si j'ai

besoin d'apprendre une nouvelle langue, j'aurai déjà acquis des compétences et des

techniques d'apprentissage des langues. Le français m'a aidé à améliorer ma

connaissance de la grammaire anglaise (comme les noms des temps de verbes), que

l'on doit apprendre d’autres langues. Pour exemple, si je n'avais pas appris le subjonctif

en français, il aurait fallu plus de temps pour comprendre ses usages au mon cours de

langue égyptienne antique.

Les exercices, tels que les vidéos de groupe, que nous avons fait dans ce cours

seront utiles dans la « vraie vie ». Pour faire les vidéos, je devais coopérer et bien

travailler avec les autres. Dans la « vraie vie », tous les emplois exigent cette

compétence essentielle, il est très important d'améliorer cette compétence en français.

En classe, nous développons des compétences de communication en français en

travaillant ensemble sur des exercices en classe.

Afin de parler couramment, la communication avec les autres est essentielle.

J'espère parler le français plus en dehors des cours, parce qu'à mon niveau actuel, la

seule chose dont j'ai vraiment besoin pour vraiment l'améliorer est d'entendre et de

parler le français autant que possible.


Anna Shamory

En conclusion, je crois que mon niveau de français est à un bon niveau pour la

scolarité que j'ai eu. Mais je suis perfectionniste : je m'efforce toujours de m'améliorer.

Mes capacités linguistiques se sont améliorées lors du cours de français 201, et

continueront à s'améliorer au cours du prochain semestre en le cours de français 202.