Vous êtes sur la page 1sur 14

La Business Intelligence (BI) est un terme générique qui fait référence à un ensemble qui se

compose d’applications, d’infrastructures et d’outils, et de bonnes pratiques qui permettent


l’accès et l’analyse de données dans le but d’améliorer les décisions et les performances au sein
d’ une organisation.
D’après notre définition, le but principal de la BI est d’aider les décideurs à prendre les
meilleures décisions sur la base des données qui ont été analysé et fournir par le système BI.

AVANTAGES D'OBIEE

 Solution complète.
 Outil puissant et reconnu.
 Dashboarding.
 Prise en main rapide et intuitive.
 Gestion multi-sources.
Oracle Business Intelligence Foundation Suite 11g se compose de plusieurs produits
d'informatique décisionnelle ( BI, Business Intelligence ) qui prennent en charge les
tableaux de bord, les cartes de performance, les rapports de production, les analyses
ponctuelles, le traitement OLAP (OnLine Analytical Processing) multidimensionnel et
l'analytique prédictif. La suite permet d'exploiter la BI dans de nombreux scénarios :
rapports, BI en libre-service , analyses poussées, pour n'en citer que quelques-uns. Elle
réunit les outils suivants :
 Oracle Business Intelligence Enterprise Edition (OBIEE) 11g
 Oracle Business Intelligence Publisher 11g
 Oracle Scorecard and Strategy Management
 Oracle Essbase et Oracle Essbase Analytics Link
Oracle BI Server et Oracle Essbase sont les composants serveur clés d'Oracle Business
Intelligence Foundation Suite. Ils permettent d'accéder aux données et de les administrer.
Oracle BI Server assure l'accès à toute une gamme de sources de données, qu'il s'agisse de
bases de données, de structures de fichiers, d'applications et de services. Oracle Essbase, pour
sa part, prend en charge l'analyse OLAP multidimensionnelle. Au coe ur de tous ces serveurs se
trouve le CEIM (Common Enterprise Information Model), une technologie qui fédère ces sources
au sein d’un modèle géré, exploitable par les composants utilisateur de la suite.
Intégration à Microsoft Office : un plug-in Microsoft Office
synchronise les informations depuis OBIEE 11g, Essbase et
les applications Oracle Hyperion Performance Management
vers Microsoft Word, Excel et PowerPoint. Il est idéal pour la
gestion des paquets et des présentations
Oracle BI Presentation Service génère
l'interface utilisateur, par exemple les
tableaux de bord et les analyses ad hoc
servant à visualiser les données à partir
d'Oracle BI Server

 Oracle BI Analysis & Reporting : puissant environnement


d'analyse et de requête ad hoc qui se bas e sur une vue logique
des informations provenant de sources de données multiples,
dans un environnement 100 % Web. Cette interface unique est
conçue pour gérer en toute transparence des analyses
relationnelles et OLAP.
o Oracle Answers
 Création d'analyses pointues
 Création de requètes de type OLAP
 Utilisation de filtres et de fonctions avancées
 Intégration des analyses à des tableaux de bord personnalisés
 Extraction des analyses aux formats .csv, .pdf, .xls, etc...

 Oracle BI Interactive Dashboard : tableaux de bord 100 %


Web, riches et interactifs affichant des informations
personnalisées qui guident les utilisateurs et les aident à
prendre des décisions efficaces.
o Oracle DashBoard
 Création de multiples rapports

Oracle BI Server : serveur d'analyse et de requête hautement


évolutif et extrêmement efficace. Il intègre les données via des
fonctions sophistiquées de fédération des requêtes, à partir de
plusieurs sources Oracle ou non-Oracle (sources
relationnelles, non structurées, de traitement analytique en
ligne et applications prépackagées). Il fournit des services
communs comme un accès aux données, une infrastructure
d'analyse et de calcul, une gestion des métadonnées, un
modèle métier sémantique, un modèle de sécurité, des
préférences utilisateur et des outils d'administration. Ce
serveur est conçu pour offrir évolutivité et performances
stratégiques, le tout assorti d'une génération optimisée des
requêtes en fonction de la source des données, d'un accès
optimisé aux données, de calculs avancés, de services de
mise en cache intelligents et d'une mise en cluster
Le catalogue de présentation Oracle BI (Business Intelligence) stocke les objets Business
Intelligence et sert d'interface pour créer, gérer les objets, y accéder et pour effectuer des
tâches basées sur les objets (export, impression et modification, par exemple). Le
catalogue est organisé en dossiers partagés ou personnels.
 Search — Enables you to search the catalog. For information on how to use this area, see "How
Can I Search for Objects?"
 Advanced — Displays the "Catalog page" in search mode, where you can search for objects in the
catalog. In search mode, the "Search pane" is displayed rather than the "Folders pane" within the
page.
 Administration — Available only if you are logged in as an administrator. Displays
the"Administration page", where perform administration tasks such as managing privileges and
metadata for maps. For information on the administration tasks, see Oracle Fusion Middleware
System Administrator's Guide for Oracle Business Intelligence Enterprise Edition and Oracle
Fusion Middleware Security Guide for Oracle Business Intelligence Enterprise Edition.
 Help — Displays the following options:
 xxx Help (where xxx is the name of the page, editor, or tab) — Dynamically changes to
display the Help topic for the current page, editor, or tab.
 Help Contents — Displays a cascading menu that provides options that link to the tables of
contents for Oracle BI EE, BI Publisher, and Marketing.
 Documentation — Displays the documentation library for Oracle BI EE.
 OTN — Displays the Business Intelligence and Data Warehousing Technology Center page
on the OTN.
 About Oracle BI EE — Displays a dialog identifying the Oracle BI EE version and
copyright information.
 Sign Out — Signs you out of Oracle BI EE.
 Alerts — Available only if one or more alerts have been generated for you. Displays the "Alerts
dialog", where you can manage your alerts. An alert is a notification that is generated by an agent
that delivers personalized and actionable content to specified recipients and to subscribers to the
agent.
 Home — Displays the Home page. For information about the Home page, see "What Is the Oracle
BI EE Home Page?"
 Catalog — Displays the "Catalog page", where you can locate objects in the catalog and perform
tasks specific to those objects.
 Favorites — Displays your favorite objects and any categories that you created to organize your
favorite objects. Also displays the Manage Favorites link that you can click to access
the "Manage Favorites dialog", where you can create and manage categories to organize your
favorites. For more information about favorites, see "What Are Favorites?"
 Dashboards — Contains links to all dashboards that are stored within the Dashboards sub-folder
of the user's folder or any shared folder. Note that dashboards not saved to the Dashboards sub-
folders are not displayed from the global header's Dashboards list).
 New — Displays a list of the objects that you can create. To create an object, select it from the list.
The appropriate dialog or editor is displayed for you to create the object.
 Open — Displays the following options:
 Open — Displays the "Open dialog", where you can select the object with which you want
to work.
 Recent objects — Displays a list of the objects that you have recently viewed, created, or
updated. You can use this list to select an object with which you want to work.
 Most Popular objects — Displays a list of the objects that are accessed the most often by
the users that are assigned to the groups to which you belong. You can use this list to select
an object with which you want to work.
 Signed In As username — (where username is the user name that your current session is using)
Displays the following options:
 My Account — Displays the "My Account dialog", where you can specify your preferences,
such as time zone, delivery devices, and delivery profile. For information about setting
preferences, see "Setting Preferences".
 Act As — Available only if your organization has enabled this functionality and you have
been granted the appropriate permissions. Enables you to act as another user. For
information, see "Acting for Other Users".
Voici les principales fonctionnalités d'Oracle BI Analysis &
Reporting :
• Indépendance de stockage des données : avec Oracle BI
Analysis & Reporting, les utilisateurs n'ont pas besoin de
comprendre le stockage physique de données, à savoir, par
exemple, quelle table physique stocke le chiffre d'affaires du
mois en cours. Des mesures peuvent être sélectionnées d'un
simple clic, même si les données sont stockées dans deux
bases de données physiques séparées. Avec Oracle BI
Analysis & Reporting, les utilisateurs n'ont pas non plus besoin
de comprendre comment les règles métier sont construites, par
exemple la façon dont le chiffre d'affaires est calculé.
• Outil unique dédié au reporting relationnel et OLAP : Oracle BI
Analysis & reporting fournit une interface utilisateur unique
pour réaliser des requêtes, des rapports et des analys es ad
hoc d'après les sources de données (relationnelles, OLAP et
fichiers plats). L'interface utilisateur a été considérablement
améliorée pour gérer les constructions de type OLAP comme
les colonnes hiérarchiques, les hiérarchies irrégulières, la
sélection des membres, les groupes et les éléments calculés.
• Puissantes fonctionnalités de visualisation : Oracle BI Analysis
& Reporting permet aux utilisateurs d'afficher les données de
plusieurs façons (tables, diagrammes, tableaux croisés
dynamiques, vues carte, « vues narratives » et « vues
composées »). Après avoir enregistré l'analyse, les utilisateurs
cliquent sur l'éditeur du tableau de bord pour incorporer les
vues dans les pages du tableau de bord.
• Partage d'analyses en ligne : les analyses, une foi s construites,
peuvent être enregistrées à des fins d'utilisation personnelle ou
publiées si elles s'adressent à un public plus large. Elles
peuvent être modifiées aussi souvent que souhaité.
• Analyses enregistrées : il est possible d'ajouter, de supprimer
ou de modifier des mesures, attributs descriptifs, filtres,
modèles de tri, sous-totaux, diagrammes et vues de tableau
croisé dynamique. Après qu'un utilisateur a effectué toutes les
modifications nécessaires, la nouvelle analyse peut être
enregistrée puis partagée avec un groupe d'utilisateurs.
• Puissantes analyses ad hoc : le processus analytique étant
souvent itératif (sélection des mesures, ajout de filtres, ajout de
Page 27nouvelles colonnes, modification des filtres, suppression des
colonnes, etc.), Oracle BI Analysis & Reporting n'impose aucun
ordre dans la définition des calculs, comme les mesures en
premier, les attributs en second, puis les filtres.
• Personnalisation : Oracle BI Analysis & Reporting filtre et
personnalise automatiquement les données par utilisateur en
fonction de l'identité ou du rôle de l'utilisateur concerné.
L'éditeur d'analyse permet d'explorer des informations et d'interagir avec elles en
présentant les données de façon visuelle dans des tables, des graphiques, des tableaux
croisés dynamiques, etc.
Vous pouvez inclure les vues que vous créez dans une analyse pour les afficher dans
des tableaux de bord.
Les colonnes et les domaines sont les éléments fondateurs d'une analyse.
Un domaine contient des dossiers, des colonnes d'indicateur, des colonnes d'attribut,
des colonnes hiérarchiques et des niveaux hiérarchiques qui fournissent des
informations sur les domaines d'activité d'une entreprise ou sur ses groupes
d'utilisateurs. Les domaines ont généralement des noms qui correspondent aux types
d'informations qu'ils contiennent, par exemple Contrats marketing, Demandes
d'assistance et Commandes.
Un domaine correspond à la couche de présentation d'un référentiel de métadonnées
Oracle BI. Dans un référentiel, le domaine est l'objet de plus haut niveau de la couche
de présentation. Il représente la vue des données visible pour les utilisateurs lorsqu'ils
créent ou modifient une analyse.
Différents types de colonne sont utilisés selon les situations.
Les domaines contiennent les types de colonnes suivants :
• Colonne d'attribut : contient une liste simple de valeurs, également appelées
membres. Contrairement aux membres d'une colonne hiérarchique, il n'ex iste aucune relation
hiérarchique entre ces membres. Les colonnes d'attribut étaient
appelées colonnes de présentation dans les versions précédentes (antérieures à
11g).
Exemples : ProductID ou City.
• Colonne hiérarchique : contient des valeurs de données organisées à l'aide de
niveaux nommés et de relations parent-enfant. Cette colonne apparaît dans une
structure de type arborescence. Les membres individuels apparaissent sous forme
de plan. Les hiérarchies vous permettent d'explorer plus en détail les don nées, afin
de visualiser des informations plus détaillées. Exemples : Time ou Geography.
L'illustration présente le dossier Time et les hiérarchies Time et Fiscal Time
développés dans le panneau Domaines.
Une colonne hiérarchique peut être de l'un des type s suivants :
– Hiérarchie basée sur les niveaux : consiste en un ensemble organisé de deux ou
plusieurs niveaux. Par exemple, une hiérarchie de temps peut comporter les
trois niveaux Année, Trimestre et Mois. Les hiérarchies basées sur les niveaux
peuvent également contenir des relations parent-enfant.
– Hiérarchie parent-enfant : contient des valeurs qui définissent la hiérarchie en
matière de relation parent-enfant et ne contient pas de niveaux nommés. Par
exemple, une hiérarchie Employés peut très bien ne pas contenir de niveaux,
mais uniquement les noms des employés qui sont gérés par d'autres employés.
Les employés peuvent avoir des fonctions, telles que Vice -président. Les viceprésidents peuvent
être sous la responsabilité d'autres vice-présidents et
différents vice-présidents peuvent figurer à différents niveaux de la hiérarchie.

En dehors des colonnes basées sur les niveaux et parent -enfant, les colonnes
hiérarchiques suivantes sont également proposées :
– Décalée : hiérarchie dans laquelle tous les membres de niveau inférieur n'ont
pas la même profondeur. Par exemple, une hiérarchie de Temps peut présenter
des données pour le mois en cours en jours au niveau Jour, les données du mois
précédent au niveau Mois et les données des 5 années précédentes a u niveau
Trimestre. Ce type de hiérarchie est également appelé hiérarchie déséquilibrée.
– Sans prise en compte des niveaux : hiérarchie dans laquelle certains membres
n'ont pas de valeurs pour certains niveaux supérieurs. Par exemple, aux EtatsUnis, la vi lle de
Washington dans le district de Columbia n'appartient pas à un
Etat. Les utilisateurs sont censés toujours pouvoir naviguer jusqu'à Washington
à partir du niveau Pays (United States), et jusqu'aux niveaux inférieurs sans
qu'un état ne soit nécessaire.
• Colonne d'indicateur : contient une simple liste de valeurs de données. Cette
colonne d'un référentiel Oracle BI EE, figurant généralement dans une table de
faits, peut changer pour chaque enregistrement, et être totalisée ou agrégée d'une
façon ou d'une autre. Par exemple Revenu ou Quantité vendue.
Dans le présent guide, le terme "colonne" utilisé seul désigne généralement ces trois
types. Les noms des types spécifiques de colonnes sont indiqués lorsque cela s'avère
nécessaire.
Modification de la formule d'une colonne
Vous pouvez modifier les formules des colonnes d'attribut et d'indicateur lorsque
vous définissez les critères d'une analyse.
Cette modification a un impact sur la colonne uniquement dans le cadre de l'analyse et
ne modifie pas la formule de la colonne d'origine du domaine. Vous pouvez
également personnaliser les en-têtes de table et de colonne et spécifier une règle
d'agrégation pour les totaux des colonnes. (Cette fonctionnalité n'est pas disponible
pour les colonnes hiérarchiques).
Une formule de colonne indique ce que représentent les valeurs d'une colonne. Dans
sa forme la plus simple, comme "Base Facts"."1-Revenue", une colonne prend les
données de la source de données telles quelles. Vous pouvez modifier la formule pour
ajouter des fonctions, des expressions conditionnelles, etc. Cela vous permet de
présenter des résultats d'analyse de diverses manières. Par exemple, supposons que
vous voulez réaliser une analyse par simulation afin d'obtenir une estimation de votre
chiffre d'affaires par produit si votre chiffre d'affaires augmentait de 10 %. Vous
pouvez afficher cette hausse en modifiant la formule de la colonne 1 - Revenue pour
afficher une augmentation de 10 % du chiffre d'affaires. L'illustration présente une
analyse dans un tableau croisé dynamique comprenant la colonne 1 - Revenue (qui
inclut le chiffre d'affaires dans la source de données) et la colonne 1 - Revenue
Increased by 10%, dans laquelle la formule de calcul du chiffre d'affaires a été modifiée
pour prendre en compte l'augmentation de 10 %.
Combinaison de colonnes à l'aide des opérations d'ensemble
Vous pouvez afficher les données différemment en combinant des colonnes à l'aide
d'opérations ensemblistes.
Une fois que vous avez sélectionné un domaine pour une analyse, vo us pouvez
combiner les colonnes d'au moins un domaine à l'aide des opérations d'ensemble telles
qu'Union ou Intersection. En combinant des colonnes, vous créez une autre colonne
permettant d'afficher les données d'une manière différente.
L'éditeur d'analyse contient les onglets suivants :
• Onglet Critères : il vous permet de définir les critères d'une analyse, y compris les
colonnes et les filtres. Vous pouvez indiquer l'ordre dans lequel les résultats
doivent apparaître, le formatage (par exemple, les en -têtes, le nombre de décimales,
les styles tels que les polices et les couleurs et le formatage conditionnel) et les
formules de colonne (par exemple, l'ajout d'une fonction Rang ou Centile). En
outre, vous pouvez changer l'ordre de tri des domaines et des dossiers de domaine
(reportez-vous à Modification de l'ordre de tri des domaines et des dossiers de
domaine pour plus d'informations).
• Onglet Résultats : il vous permet de créer des vues différentes des résultats
d'analyse comme des graphiques, des téléscripteurs et des tableaux croisés
dynamiques. Vous pouvez également ajouter ou modifier des étapes de sélection.
• Onglet Invites : il vous permet de créer des invites afin que les utilisateurs puissent
sélectionner des valeurs pour filtrer des analyses sur un tableau de bord. Les
invites permettent aux utilisateurs de sélectionner des valeurs qui filtrent de façon
dynamique toutes les vues des analyses. Vous pouvez également créer des invites à
utiliser avec les étapes de sélection, c'est -à-dire les étapes de sélection de membre et
les étapes de condition de validation.
• Onglet Avancé : il vous permet de modifier le code XML et d'examiner
l'instruction SQL logique générée pour une analyse. Vous pouvez utiliser
l'instruction SQL existante comme base pour la création d'une nouvelle analyse.
Les onglets de l'éditeur d'analyse sont organisés en différents panneaux et différentes
zones. Tout au long de votre travail, vous pouvez gérer ces panneaux en fonction de
vos besoins.