Vous êtes sur la page 1sur 47

OBSERVER POUR AGIR

LES FAMILLES D’INDICATEURS EN RESSOURCES HUMAINES,


MODE D’EMPLOI

Cet outil est issu de deux groupes de travail associant des collectivités de la
petite couronne et le CIG. Intitulés “indicateurs RH“ et “analyse des absences“,
ils ont été créés à la suite de la concertation annuelle 2007 organisée sur le
thème “Observer pour agir“.

A l’issue de 3 réunions chacun, ces groupes ont élaboré conjointement une liste d’indicateurs
pragmatiques retenus pour leur pertinence pour la gestion et la comparaison,
mais aussi pour leur simplicité de calcul et leur faisabilité à court terme.

Ces indicateurs peuvent être classés en 7 «familles» :


Effectifs - Age et ancienneté - Mouvements de personnel
Formation - Budget - Absences - Santé et sécurité au travail

D’autres familles et d’autres indicateurs dans les familles existantes pourront être définis
lors des prochaines étapes de notre démarche “ Observer pour agir “.

Le but de ce support est de vous livrer un outil concret et pratique pour intégrer
ces indicateurs, pour votre gestion des ressources humaines en interne, mais aussi pour
vous comparer à une périodicité donnée sur des bases communes, à périmètre identique,
avec des collectivités ayant les mêmes caractéristiques que la vôtre.
Ces indicateurs sont une base pour la comparaison. Pour plus de pertinence dans le pilotage
de vos ressources humaines, nous vous incitons à les décliner en interne en fonction de
vos besoins : par catégorie hiérarchique, par filière ou, plus finement, par direction et service…
Votre centre de gestion confirme ainsi son rôle de lieu ressources : il collecte, mutualise,
traite et vous restitue vos données RH.
A chaque fiche correspond un indicateur pour lequel est défini précisément le périmètre
et les variables à mettre en œuvre s’ils sont sujets à interprétations.

Pour aller plus loin dans cette démarche, adhérer à ces groupes de travail,
créer d’autres indicateurs en fonction de vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “Centre de gestion“.

mode_emploi_C1.indd 1 9/07/09 9:27:09


OBSERVER POUR AGIR
LES FAMILLES D’INDICATEURS EN RESSOURCES HUMAINES,
DÉFINTIONS ET SIGLES

DÉFINITIONS DES PRINCIPAUX TERMES EMPLOYÉS


Absentéisme compressible :
les absences dites “compressibles“ sont ici entendues comme celles sur lesquelles des actions
en ressources humaines peuvent être mises en place avec des résultats à court ou moyen terme.
Il s’agit des absences pour maladie ordinaire et accidents de service. Les absences pour maladies
professionnelles sont exclues car considérées comme non compressibles à court terme.

Absences pour raisons médicales :


il s’agit des motifs d’absence suivants : Maladie ordinaire + Accident de service + Maladie
professionnelle + Congé longue maladie + Congé longue durée + Maternité, paternité, adoption
(par extension puisqu’il ne s’agit pas d’un “ congé maladie “).
A noter : les effectifs sont comptabilisés en effectifs physiques et non en ETP.

Nombre d’heures travaillées dans l’année :


Effectif moyen ETP x Nb d’heures de travail effectuées chaque année par un agent à temps plein.

Nombre d’heures de travail effectuées chaque année par un agent à temps plein :
Nb de jours ouvrés dans l’année – (Congés1 + Absences) x Nb heures de travail quotidiennes.
1/ Hors RTT

RESSOURCES DOCUMENTAIRES MOBILISÉES


> Collection “Les diagnostics de l’emploi“ LISTE DES SIGLES UTILISÉS
• Bilan social et tableaux de bord : des outils de pilotage
au service des ressources humaines, hors-série n°9, APE : Allocation perte d’emploi
• La concertation annuelle en petite couronne, AS : Accident de service
“Synthèse et perspectives 2007“,
CLD : Congé longue durée
les études sectorielles n°8,
• Bilan social, données 2005 sur les collectivités
CLM : Congé longue maladie
de la petite couronne, les études sectorielles n°5. ETP : Equivalent temps plein
MO : Maladie ordinaire
• “Le bilan social en collectivité territoriale : MP : Maladie professionnelle
guide pratique“, Bernard RIPOCHE, Centre de gestion et à caractère professionnel
du Rhône, Lyon, 1998, 352 pages, RH : Ressources humaines
• Publications “Enjeux statistiques“,
“Analyse et conjoncture“ et “Enjeux budgétaires“
de Dexia Sofcap,
• Exemples de bilans sociaux et de tableaux de bord
de collectivités de la petite couronne.

mode_emploi_C1.indd 2 9/07/09 9:27:09


OBSERVER POUR AGIR

DES GROUPES DE TRAVAIL QUI PARTAGENT


VOS PRÉOCCUPATIONS…

Vous pouvez participer aux groupes de travail créés


à la suite de la concertation annuelle 2007, concrétisant
l’engagement du CIG dans la dynamique “Observer pour agir“.

Cette démarche participe à la mise en place d’un Observatoire


de l’emploi et des ressources humaines en petite couronne,
adapté aux attentes des collectivités. L’adhésion à ces groupes
demande une participation active de tous.
La démarche a débuté avec la création de ces indicateurs
en ressources humaines, mais d’autres thématiques seront
abordées.

LES OBJECTIFS
• Participer à un réseau actif de collectivités, en petite couronne, dans le domaine
des ressources humaines.
• Travailler conjointement sur des thématiques concrètes, avec des objectifs
pragmatiques et réalistes.
• Prendre part à la dynamique “Observer pour agir“, dans le but d’élaborer un système
fiable et pertinent d’observation en ressources humaines en petite couronne.

CIG_C1.indd 1 9/07/09 9:21:38


DES PRESTATIONS ADAPTÉES À VOS RÉALITÉS…

Dans le cadre de la dynamique “Observer pour agir“, le CIG vous propose de vous accompagner
par son aide méthodologique dans le calcul d’indicateurs en ressources humaines pour
votre collectivité, la réalisation d’études ciblées ou d’un bilan social adapté à vos besoins
et vos réalités.

Vous pourrez ainsi donner du sens à des données souvent éparses, disposer d’une vue d’ensemble
des caractéristiques de vos effectifs et des conditions de travail dans votre collectivité,
ainsi que d’un support de communication pour favoriser le dialogue social.

La démarche se déroule en trois étapes principales, en collaboration étroite avec tous les acteurs :
• Analyse de la demande, cadrage de la prestation, état des lieux des données disponibles
et élaboration d’un planning de travail,
• Production et validation des indicateurs et d’un guide méthodologique,
• Analyse des données et restitution sur le(s) support(s) désiré(s).

VOS CONTACTS
LES POINTS-CLÉS • Anthonie Petit, chargée d’études GPEEC,
DE LA PRESTATION Tél. 01 56 96 81 90,
a.petit@cig929394.fr
• Bénéficier d’une prestation
adaptée à vos besoins. • Laëtitia Tiratay, chargée d’études GPEEC,
• Disposer d’une photographie Tél. 01 56 96 82 70,
l.tiratay@cig929394.fr
fiable de vos agents,
ou d’une partie de ceux-ci.
• Catherine Massoutre Berry, chef du service GPEEC,
• Opter pour l’élaboration totale Tél. 01 56 96 80 93,
ou partielle de votre c.massoutre@cig929394.fr
Bilan social.
• Bénéficier du savoir-faire
et du recul du CIG.

CIG_C1.indd 2 9/07/09 9:21:38


INDICATEUR 1

EFFECTIF PHYSIQUE MOYEN PAYÉ


DE LA COLLECTIVITÉ

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de payes du mois 1


• Calculer l’effectif
+ nombre de payes du mois 2
physique moyen payé, + …. + Nombre de payes du mois N
base de calcul Nombre N de mois
d’indicateurs d’autres
familles. Tous agents sur emploi permanent et non permanent
• Mieux prendre en
compte la situation
des collectivités LES DÉCLINAISONS
et les phénomènes • Agents sur emploi permanent
de saisonnalité. (cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Contribuer à • Agents sur emploi non permanent
l’élaboration d’une (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)
typologie des agents
des collectivités. LA PÉRIODICITÉ : annuelle

> Exemple : la commune de C… compte :


- 500 payes (tous agents confondus) pour les mois de janvier, avril et juin,
- 485 payes (tous agents confondus) pour les mois de février, octobre et novembre,
- 492 payes (tous agents confondus) pour les mois de mars et mai,
- 520 payes (tous agents confondus) pour les mois de juillet et août,
- 508 payes (tous agents confondus) pour les mois de septembre et décembre.

• Effectif moyen de la collectivité pour l’année N :


(500 + 485 + 492 + 500 + 492 + 500 + 520 + 520 + 508 + 485 + 485 + 508) / 12 = 500

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 2

EFFECTIF PHYSIQUE MOYEN PAYÉ


SUR EMPLOI PERMANENT DE LA COLLECTIVITÉ

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de payes du mois 1


• Calculer l’effectif
+ nombre de payes du mois 2
physique moyen payé + …. + Nombre de payes du mois N
sur emploi permanent, Nombre N de mois
base de calcul
d’indicateurs d’autres Tous agents sur emploi permanent
familles.
• Mieux prendre en
compte la situation LA PÉRIODICITÉ : annuelle
des collectivités > Exemple : la commune de C… compte :
et les phénomènes - 450 payes (tous agents sur emploi permanent) pour les mois
de saisonnalité. de janvier, avril et juin,
• Contribuer à - 448 payes (tous agents sur emploi permanent) pour les mois
l’élaboration d’une de février, octobre et novembre,
typologie des agents - 451 payes (tous agents sur emploi permanent) pour les mois
des collectivités. de mars et mai,
- 447 payes (tous agents sur emploi permanent) pour les mois
de juillet et août,
- 453 payes (tous agents sur emploi permanent) pour les mois
de septembre et décembre.

• Effectif moyen de la collectivité des agents sur emploi permanent pour l’année N :
(450 + 448 + 451 + 450 + 451 + 450 + 447 + 447 + 453 + 448 + 448 + 453) / 12 = 450

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

effectifs_C1.indd 2 9/07/09 9:22:48


INDICATEUR 3

EFFECTIF PHYSIQUE MOYEN PAYÉ


SUR EMPLOI NON PERMANENT
DE LA COLLECTIVITÉ

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de payes du mois 1


• Calculer l’effectif
+ nombre de payes du mois 2
physique moyen payé + …. + Nombre de payes du mois N
sur emploi Nombre N de mois
non permanent.
• Mieux prendre en Tous agents sur emploi non permanent
compte la situation
des collectivités
et les phénomènes LA PÉRIODICITÉ : annuelle
de saisonnalité. > Exemple : la commune de C… compte :
• Contribuer à - 50 payes (tous agents sur emploi non permanent) pour les mois
l’élaboration d’une de janvier, avril et juin,
typologie des agents - 42 payes (tous agents sur emploi non permanent) pour les mois
des collectivités. de février, octobre et novembre,
- 46 payes (tous agents sur emploi non permanent) pour les mois
de mars et mai,
- 62 payes (tous agents sur emploi non permanent) pour les mois
de juillet et août,
- 53 payes (tous agents sur emploi non permanent) pour les mois
de septembre et décembre.

• Effectif moyen de la collectivité des agents sur emploi non permanent pour l’année N :
(50 + 42 + 46 + 50 + 46 + 50 + 62 + 62 + 53 + 42 + 42 + 53) / 12 = 50

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

effectifs_C1.indd 3 9/07/09 9:22:48


INDICATEUR 4

PART DES EFFECTIFS RÉSIDANT


ET TRAVAILLANT SUR LE MÊME TERRITOIRE

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre d’agents* travaillant


• Avoir une idée
ET résidant sur le même territoire
X 100
de l’attractivité Nombre total d’agents
de la collectivité.
• Etablir ou non un lien *Tous agents sur emploi permanent et non permanent

de corrélation entre
le lieu de résidence et Cet indicateur prend en compte l’ensemble des agents,
la catégorie hiérarchique. à une date précise, déterminée par la collectivité.
• Contribuer à l’analyse Ainsi, le calcul se fait sur l’effectif total et non pas
des absences. sur l’effectif physique moyen payé.

LES DÉCLINAISONS
• Par catégorie hiérarchique A, B et C

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : la commune de C… compte 500 agents dont 365 résidant sur le territoire communal,
répartis comme suit :
- 60 agents de catégorie A dont 20 résident sur le territoire communal,
- 80 agents de catégorie B dont 45 résident sur le territoire communal,
- 360 agents de catégorie C dont 300 résident sur le territoire communal.

• Part des effectifs résidant et travaillant sur le même territoire : (365 / 500) x 100 = 73 %
• Part des effectifs de catégorie A résidant et travaillant sur le même territoire : (20 / 60) x 100 = 33 %
• Part des effectifs de catégorie B résidant et travaillant sur le même territoire : (45 / 80) x 100 = 56 %
• Part des effectifs de catégorie C résidant et travaillant sur le même territoire : (300 / 360) x 100 = 83 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 1

PYRAMIDE DES ÂGES

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Les effectifs sont calculés par tranche de 5 années.


L’utilisateur pourra superposer deux pyramides des âges
• Repérer les phénomènes pour comparer des situations (exemple : superposer
de vieillissement. la pyramide des âges des agents non-titulaires
• Disposer d’une sur celle des agents titulaires).
photographie
de la répartition
hommes/femmes par Cet indicateur ne prend en compte que les effectifs
âge à une date donnée. sur emploi permanent, à une date précise,
• Anticiper les départs déterminée par la collectivité. Ainsi, le calcul se fait sur
en retraite. l’effectif total et non pas sur l’effectif physique moyen payé.

LA PÉRIODICITÉ : annuelle

> Exemple : la commune de C… compte 450 agents sur emploi permanent (150 hommes et 300 femmes)
répartis comme suit :

Effectifs ”hommes” Effectifs ”femmes”

Moins de 20 ans 6 16
20 à 24 ans 10 19
25 à 29 ans 12 27
30 à 34 ans 15 28
35 à 39 ans 18 37
40 à 44 ans 22 43
45 à 49 ans 20 42
50 à 54 ans 17 32
55 à 59 ans 15 30
60 à 64 ans 13 22
65 ans ou plus 2 4

• Astuce : pour que les effectifs ”hommes” se placent à gauche de l’axe, saisissez ces effectifs en valeur négative. Ici, les 6 hommes
âgés de moins de 20 ans seront notés ”-6” dans le tableau permettant de créer la pyramide. Par contre, les effectifs ”femmes”
restent positifs. Pour une meilleure lecture du graphique, nous vous conseillons de reporter les effectifs dans la pyramide.

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 2

ÂGE MOYEN

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Somme des âges des agents*


• Repérer les phénomènes
sur emploi permanent
de vieillissement. Nombre d’agents
• Anticiper les départs sur emploi permanent
en retraite.
*Tous agents sur emploi permanent

Cet indicateur ne prend en compte que les effectifs sur emploi permanent, à une date précise,
déterminée par la collectivité. Ainsi, le calcul se fait sur l’effectif total et non pas sur l’effectif
physique moyen payé.

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : la commune de C… compte 450 agents sur emploi permanent (150 hommes et 300 femmes)
répartis comme suit :
Age de l’agent

• L’âge moyen des agents de la commune de C… est : Agent 1 45


Agent 2 32
Agent 3 22
45 + 32 + 22 + 54 + … + 46 + 58 + 62 + 25 = 43,6 ans Agent 4 54
450 . .
. .
. .
. .
. .
Agent 447 46
Agent 448 58
Agent 449 62
Agent 450 25

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 3

ÂGE MOYEN DE DÉPART EN RETRAITE

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Somme des âges des agents* sur emploi


• Repérer les phénomènes
permanent lors du départ en retraite
de vieillissement. Nombre d’agents sur emploi permanent
• Disposer d’un indicateur partis en retraite
”référent” pour aider
à anticiper les départs *Tous agents sur emploi permanent
en retraite.

Doivent être pris en compte tous les agents sur emploi permanent partis en retraite l’année N, hors :
• agents partis dans le cadre du dispositif : avoir élevé trois enfants ou plus
et avoir au minimum 15 ans de service,
• agents ayant occupé un poste dit de catégorie ”insalubre” ou de catégorie ”active”,
• agents partis en retraite pour invalidité.

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : 12 agents de la commune de C… Age de l’agent
sont partis en retraite l’année N.
Agent 1 60
Agent 2 65
• L’âge moyen de départ en retraite des agents Agent 3 63
de la commune de C… pour l’année N est : Agent 4 63
Agent 5 61
Agent 6 60
60 + 65 + 63 + … + 64 + 61 + 61 = 62,3 ans Agent 7 63
12 Agent 8 62
Agent 9 65
Agent 10 64
Agent 11 61
Agent 12 61

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 4

ANCIENNETÉ MOYENNE DANS LA COLLECTIVITÉ

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Somme des anciennetés des agents*


• Disposer d’un
sur emploi permanent
indicateur Nombre d’agents sur emploi permanent
de ”fidélisation”
des agents. *Tous agents sur emploi permanent

Cet indicateur ne prend en compte que les effectifs sur emploi permanent, à une date précise,
déterminée par la collectivité. Ainsi, le calcul se fait sur l’effectif total et non pas sur l’effectif
physique moyen payé.

LES DÉCLINAISONS
• Par catégorie hiérarchique.

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : la commune de C… compte 450 agents
Ancienneté de l’agent
sur emploi permanent répartis comme suit :
Agent 1 22
• L’ancienneté moyenne des agents de la commune Agent 2 5
Agent 3 1
de C… est : Agent 4 31
. .
22+5+1+31+ … + 12+39+3+9 = 10,8 ans . .
. .
450 . .
. .
Agent 447 12
Agent 448 39
Agent 449 3
Agent 450 9

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 5

PYRAMIDE DES ANCIENNETÉS

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Les effectifs sont calculés par tranche de 5 années,


sauf pour les anciennetés les plus récentes
• Disposer d’un indicateur où il a été décidé de scinder la classe ”moins de 5 ans”
de ”fidélisation” en deux classes : ”moins d’1 an” et ”1 à 4 ans”.
des agents. Cette pyramide ne reprend pas la répartition
• Disposer d’une ”hommes/femmes” car cela a été jugé peu pertinent.
photographie de L’utilisateur pourra superposer deux pyramides
la répartition des pour comparer des situations (exemple : superposer
agents par ancienneté la pyramide des anciennetés des agents de catégorie B
à une date donnée. sur celle de l’ensemble des agents).

Cet indicateur ne prend en compte que les effectifs sur emploi permanent, à une date précise,
déterminée par la collectivité. Ainsi, le calcul se fait sur l’effectif total et non pas sur l’effectif
physique moyen payé.

LES DÉCLINAISONS
• Par catégorie hiérarchique A, B et C

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : la commune de C… compte 450
agents sur emploi permanent répartis selon
leur ancienneté comme suit :
Effectifs

Moins d’1 an 24
1 à 4 ans 82
5 à 9 ans 95
10 à 14 ans 115
15 à 19 ans 72
20 à 24 ans 20
25 à 29 ans 17
30 ans ou plus 25

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 1

TAUX DE DÉPART

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de départs


• Connaître les mouvements
(définitifs ou provisoires)
X 100
de personnel en Effectif physique moyen payé
prenant en compte sur emploi permanent
toutes les sorties,
qu’elles soient définitives Tous agents sur emploi permanent
ou provisoires.
Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la
• Rendre compte
FAMILLE “EFFECTIFS“
du turn-over des effectifs
sur emploi permanent.

LA PÉRIODICITÉ : annuelle

> Exemple :
Pour l’année N, l’effectif physique moyen payé sur emploi permanent de la commune de C…
est de 450 agents. Le nombre total de départs observé sur la période considérée est de 38.

• Taux de départ : (38 / 450) x 100 = 8,4 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 2

TAUX DE DÉPART VOLONTAIRE

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de départs volontaires


X 100
• Connaître les mouvements Effectif physique moyen payé
de personnel en sur emploi permanent
ne prenant en compte
que les départs Tous agents sur emploi permanent

volontaires
Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la
(soit les démissions, FAMILLE “EFFECTIFS“
les mutations et
les détachements).
• Rendre compte
du turn-over des effectifs LA PÉRIODICITÉ : annuelle
sur emploi permanent.

> Exemple : pour l’année N, l’effectif physique moyen payé sur emploi permanent de la commune de C…
est de 450 agents sur emploi permanent (40 agents de catégorie A, 65 agents de catégorie B
et 345 agents de catégorie C). Le nombre total de départs volontaires observé sur la période considérée
est de 31 (7 départs volontaires chez les agents de catégorie A , 9 départs volontaires chez les agents
de catégorie B et 15 départs volontaires chez les agents de catégorie C).

• Taux de départ volontaire: (31 / 450) x100 = 6,9 %


• Taux de départ volontaire des agents de catégorie A : (7 / 40) x 100 = 17,5 %
• Taux de départ volontaire des agents de catégorie B : (9 / 65) x 100 = 13,8 %
• Taux de départ volontaire des agents de catégorie C : (15 / 345) x 100 = 4,3 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 3

TAUX DE REMPLACEMENT

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre d’arrivées


X 100
• Connaître les mouvements Nombre de départs
de personnel.
Tous agents sur emploi permanent
• Rendre compte
du turn-over des effectifs
sur emploi permanent.

Les arrivées :
- comprennent les recrutements de renouvellement sur un poste existant et les recrutements
sur création de postes (y compris les réintégrations),
- ne comprennent pas les remplacements et les renforts.
Tous les départs sont pris en compte (départs provisoires et définitifs).

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : pour l’année N, la commune de C… a comptabilisé 38 départs (provisoires et définitifs)
pour 41 arrivées (hors remplacements et renforts).

• Taux de rotation : (41 / 38) x 100 = 108 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

mouvements_C1.indd 3 9/07/09 9:32:33


INDICATEUR 4

PART DE LA MOBILITÉ INTERNE


PARMI LES RECRUTEMENTS

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de postes vacants* pourvus


• Quantifier les
par des agents en mobilité interne
X 100
mouvements de Nombre de postes vacants pourvus
personnel en interne.
*Tous postes vacants sur emploi permanent

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : sur l’année N, la commune de C… a compté 43 postes vacants dont 8 ont été pourvus
par des agents en mobilité interne.

• Part de la mobilité interne parmi les recrutements sur postes vacants : (8 / 43) x 100 = 18,6 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

mouvements_C1.indd 4 9/07/09 9:32:33


INDICATEUR 5

TYPOLOGIE DES RECRUTEMENTS

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre d’agents sur emploi permanent recrutés :


• par concours,
• Connaître la part • par mutation,
des différentes modalités • par détachement,
de recrutement • par recrutement direct,
de la collectivité. • en tant que non-titulaires sur poste vacant.

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : sur l’année N, la commune de C… a recruté 41 agents sur emploi permanent répartis
comme suit :

Type de recrutement sur emploi permanent Nombre de recrutements

Concours 8
Mutation 12
Détachement 1
Recrutement direct 16
Non-titulaires sur poste vacant 4

Total de recrutements 41

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 6

TAUX DE TURN-OVER

LE CALCUL

LES OBJECTIFS (Nombre de départs durant l’année N +


• Connaitre le taux
nombre d’arrivée durant l’année N) / 2
X 100
de rotation Effectif physique moyen payé
du personnel. au 31/12 de l’année N-1

LES DÉCLINAISONS
• Par âge
• Par service
• Par métier
• Agents sur emploi permanent (cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents sur emploi non permanent (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents titulaires
• Agents non titulaires

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : La commune de C…comptait 450 agents en fin d’année N. Au cours de l’année N+1,
elle a recensé 68 départs et 12 embauches.

• Taux de turn-over : [((68+12)/2) / 450] X 100 = 8.8%

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

mouvements_C1.indd 6 9/07/09 9:32:33


INDICATEUR 1

NOMBRE MOYEN DE JOURNÉES


DE FORMATION PAR AGENT

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre total de journées de formation


• Contribuer
des agents sur emploi permanent
à l’évaluation Effectif physique moyen payé
de la politique sur emploi permanent
de formation
de la collectivité. Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la
FAMILLE “EFFECTIFS“

LES DÉCLINAISONS
• Par catégorie hiérarchique (A, B et C)

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : pour l’année N, la commune de C… compte 450 agents sur emploi permanent et un total
de 2 350 journées de formation, soit :
- 40 agents de catégorie A et un total de 260 journées de formation,
- 65 agents de catégorie B et un total de 380 journées de formation,
- 345 agents de catégorie C et un total de 1 710 journées de formation.

• Nombre moyen de journées de formation par agent : (2 350 / 450) = 5,2


• Nombre moyen de journées de formation par agent de catégorie A : (260 / 40) = 6,5
• Nombre moyen de journées de formation par agent de catégorie B : (380 / 65) = 5,8
• Nombre moyen de journées de formation par agent de catégorie C : (1 710 / 345) = 4,9

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 2

TAUX DE DEPART EN FORMATION

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre d’agents partis


• Déterminer la part
au moins une fois en formation
X 100
des agents sur emploi Effectif physique moyen payé
permanent ayant sur emploi permanent
accédé à la formation.
• Contribuer à l’évaluation Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la
de la politique FAMILLE “EFFECTIFS“
de formation
de la collectivité.
LA PÉRIODICITÉ : annuelle

> Exemple : pour l’année N, la commune de C… compte 450 agents sur emploi permanent
dont 248 sont partis au moins une fois en formation.

• Taux de départ en formation : (248 / 450) x 100 = 55,1 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 1

PART DE LA MASSE SALARIALE


CONSACRÉE AU REMPLACEMENT

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Coût des agents remplaçants


X 100
• Connaître l’impact Masse salariale*
budgétaire
*Masse salariale = salaires bruts + charges patronales
des remplacements
sur la masse salariale.

Le coût des agents remplaçants est calculé hors remplacements pour :


• congé parental,
• disponibilité,
• remplacement sur poste vacant,
car les remplacements d’agents non payés n’engendrent pas de coût supplémentaire, ni de paye
en double pour la collectivité, l’objectif de cet indicateur étant de ne calculer que le coût
supplémentaire des remplacements.

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : pour l’année N, le coût des agents remplaçants s’élève à 48 000 € pour la commune de C…,
sa masse salariale étant de 980 000 €.

• Part de la masse salariale consacrée au remplacement : (48 000 / 980 000) x 100 = 4,9 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 2

EFFECTIFS BÉNÉFICIAIRES DE L’ALLOCATION


POUR PERTE D’EMPLOI (APE)

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Il s’agit de comptabiliser le nombre d’agents


concernés par l’allocation pour perte d’emploi
• Suivre l’évolution sur une période fixée.
des effectifs concernés
par l’allocation pour
perte d’emploi. LA PÉRIODICITÉ : annuelle
• Apporter une > Exemple : la commune de C…. compte, pour l’année N,
information 1 agent bénéficiaire de l’allocation perte d’emploi.
supplémentaire à
l’indicateur
”Part de la masse
salariale consacrée
aux APE”
(cf. Indicateur 3 FAMILLE
“BUDGET“).

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 3

PART DE LA MASSE SALARIALE CONSACRÉE


AUX ALLOCATIONS POUR PERTE D’EMPLOI (APE)

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Coût des APE


X 100
• Connaître l’impact Masse salariale*
budgétaire du coût
*Masse salariale = salaires bruts + charges patronales
des allocations pour
perte d’emploi sur
la masse salariale. Pour plus de pertinence, cet indicateur devra
être mis en regard des effectifs concernés
par l’allocation perte d’emploi.
(cf. Indicateur 2 FAMILLE “BUDGET“)

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : la commune de C…. compte, pour l’année N, 1 agent bénéficiaire de l’allocation perte d’emploi,
ce qui lui coute 16 500 €. Sa masse salariale est de 980 000 €.

• Part de la masse salariale consacrée aux allocations perte d’emploi : (16 500 / 980 000) x 100 = 1,6 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 4

PART DE LA MASSE SALARIALE


DANS LE BUDGET DE FONCTIONNEMENT

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Masse salariale*


X 100
• Evaluer le poids Total des dépenses
des dépenses de fonctionnement
de personnel dans
le budget de *Masse salariale = salaires bruts + charges patronales

fonctionnement
de la collectivité.

Pour l’analyse de cet indicateur, le périmètre des activités prises en charge par la collectivité
devra être précisé : y a-t-il des services transférés à un EPCI, des activités en régie,
ou la présence d’un centre de santé ? etc.

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple : la masse salariale de la commune de C…. est de 980 000 €. Son budget de fonctionnement
atteint 2 178 000 €. Le traitement des ordures ménagères a été transféré à un syndicat intercommunal.

• Part de la masse salariale dans le budget de fonctionnement : (980 000 / 2 178 000) x 100 = 44,9 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 5

PART DES SUBVENTIONS


DANS LES DÉPENSES DE PERSONNEL

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Montant total des subventions


X 100
• Evaluer la part Masse salariale*
de la masse salariale
*Masse salariale = salaires bruts + charges patronales
subventionnée par
des organismes
extérieurs.
LA PÉRIODICITÉ : annuelle

> Exemple : la masse salariale de la commune de C…. est de 980 000 €. Elle a touché 13 000 €
au titre des subventions de personnel.

• Part des subventions dans les dépenses de personnel : (13 000 / 980 000) x 100 = 1,3 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 1

NOMBRE MOYEN DE JOURS D’ARRÊT PAR AGENT


EN MALADIE ORDINAIRE

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de jours calendaires d’absence


• Disposer d’un indicateur
pour MO
d’exposition au risque Effectif* physique moyen payé
“absence“.
• Connaître le nombre *Tous agents sur emploi permanent et non permanent

moyen de jours
Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la
de travail “perdus“ FAMILLE “EFFECTIFS“
par agent.
• Contribuer à l’évaluation
du climat social. LES DÉCLINAISONS
• Ensemble des agents
• Uniquement pour les agents titulaires et stagiaires
• Uniquement pour les agents non titulaires

LA PÉRIODICITÉ : annuelle

> Exemple :
La commune de C… compte 500 agents (350 titulaires, 100 non titulaires et 50 agents sur emploi
non permanent), 4 600 jours d’absence en maladie ordinaire pour l’ensemble de ses agents
(3 500 pour les titulaires, 800 pour les non titulaires et 300 pour les agents sur emploi non permanent).

• Nombre moyen de jours d’arrêt par agent : 4 600 / 500 = 9,2 jours
• Nombre moyen de jours d’arrêt par agent titulaire : 3 500 / 350 = 10 jours
• Nombre moyen de jours d’arrêt par agent non titulaire : 800 / 100 = 8 jours

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 2

NOMBRE MOYEN DE JOURS D’ARRÊT PAR AGENT


ARRÊTÉ AU MOINS UNE FOIS DANS L’ANNÉE
EN MALADIE ORDINAIRE

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de jours calendaires d’absence


• Disposer d’un indicateur
pour MO
d’exposition au risque Nombre d’agents* arrêtés au moins une fois
“absence“. dans l’année en MO
• Connaître le nombre
moyen de jours de travail *Tous agents sur emploi permanent et non permanent
“perdus“ par agent.
• Caractériser
la concentration LA PÉRIODICITÉ : annuelle
des absences dans
les effectifs par l’analyse > Exemple :
La commune de C… compte 500 agents et 4 600 jours d’absence
de la différence
en maladie ordinaire pour l’ensemble de ses agents. 200 agents
entre cet indicateur se sont arrêtés au moins une fois dans l’année en maladie
et l’indicateur 1. ordinaire.

• Nombre moyen de jours d’arrêt par agent arrêté :


4 600 / 200 = 23 jours

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 3

PART DES AGENTS ARRÊTÉS AU MOINS UNE FOIS

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre d’agents arrêtés


• Connaître la proportion
au moins une fois
X 100
des agents ayant Effectif* physique moyen payé
eu au moins un arrêt
dans l’année *Tous agents sur emploi permanent et non permanent

> indicateur
Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la
de concentration FAMILLE “EFFECTIFS“
des absences.

LES DÉCLINAISONS
• Ensemble des absences pour raisons médicales, soit MO + AS + MP + CLM + CLD
+ maternité, paternité, adoption,
• Uniquement pour la maladie ordinaire,
• Chacun de ces indicateurs est décliné par statut (titulaires / non titulaires /
sur emploi non permanent).

Agents Agents non Agents Total


LA PÉRIODICITÉ : annuelle titulaires titulaires sur emploi
non permanent
> Exemple : la commune
de C… compte 500 agents Nombre d’agents arrêtés au moins 228 60 20 308
(350 titulaires, une fois pour raisons médicales
100 non titulaires et 50 agents Dont nombre d’agents arrêtés 193 50 15 258
au moins une fois pour maladie
sur emploi non permanent). ordinaire
• Exemple de calcul pour la part Par des agents arrêtés au moins 65 % 60 % 40 % 62 %
des agents titulaires arrêtés une fois pour raisons médicales
au moins une fois pour raisons Par des agents arrêtés au moins 55 % 50 % 30 % 52 %
une fois pour maladie ordinaire
médicales :
(228 / 350) X 100 = 65,1 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 4

TAUX D’ABSENTÉISME “COMPRESSIBLE“

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de jours calendaires


• Connaître la part
d’absence pour MO et AS
X 100
du temps de travail Effectif* physique moyen payé
“perdu“ en raison X nombre de jours de la période
des absences dites
“compressibles“. *Tous agents sur emploi permanent et non permanent

Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la


FAMILLE “EFFECTIFS“

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C… compte 500 agents et 5 600 jours d’absence pour maladie ordinaire
et accident de service.

• Taux d’absentéisme compressible : [5 600 / (500 X 365)] X 100 = 3,1 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 5

TAUX D’ABSENTÉISME
POUR MALADIE ORDINAIRE

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de jours calendaires


• Connaître la part
d’absence pour MO
X 100
du temps de travail Effectif* physique moyen payé
“perdu“ en raison X nombre de jours de la période
des absences pour
maladie ordinaire. *Tous agents sur emploi permanent et non permanent

Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la


FAMILLE “EFFECTIFS“

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C… compte 500 agents et 4 000 jours d’absence pour maladie ordinaire.

• Taux d’absentéisme pour maladie ordinaire : [4 000 / (500 X 365)] X 100 = 2,2 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 6

TAUX D’ABSENTÉISME
POUR ACCIDENT DE SERVICE

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de jours calendaires


• Connaître la part
d’absence pour AS
X 100
du temps de travail Effectif* physique moyen payé
“perdu“ en raison X nombre de jours de la période
des absences pour
accidents de service. *Tous agents sur emploi permanent et non permanent

Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la


FAMILLE “EFFECTIFS“

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C… compte 500 agents et 1 000 jours d’absence pour accident de service.

• Taux d’absentéisme pour accident de service : [1 000 / (500 X 365)] X 100 = 0,5 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 7

TAUX D’ABSENTÉISME MÉDICAL

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de jours calendaires


• Connaître la part
d’absence pour raisons médicales
X 100
du temps de travail Effectif* physique moyen payé
“perdu“ en raison X nombre de jours de la période
des absences pour
raisons médicales. *Tous agents sur emploi permanent et non permanent

Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la


FAMILLE “EFFECTIFS“

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C… compte 500 agents et 7 000 jours d’absence pour raisons médicales.

• Taux d’absentéisme médical : [7 000 / (500 X 365)] X 100 = 3,8 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.
INDICATEUR 8

NOMBRE MOYEN DE JOURS D’ARRÊT


PAR AGENT POUR ACCIDENT DE SERVICE

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre de jours d’arrêt pour


• Rendre compte de
accidents de service suivis d’arrêt
la gravité des accidents Effectif* physique moyen payé
de service.
*Tous agents sur emploi permanent et non permanent

Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la


FAMILLE “EFFECTIFS“

LES DÉCLINAISONS
• Par âge
• Par service
• Par métier
• Accidents de travail/de service
• Accidents de trajet
• Agents sur emploi permanent (cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents sur emploi non permanent (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents titulaires (accident de service)
• Agents non titulaires (accident de travail)

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C… compte 900 agents. Elle a recensé au total 27 100 jours d’arrêts pour accident
de service suivi d’arrêt sur une année.

• Nombre moyen de jours d’arrêt par agent pour accident de service : 27 100 / 900 = 30.1 jours

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

absences_C1.indd 8 9/07/09 9:18:16


INDICATEUR 9

TAUX DE REMPLACEMENT DES ABSENCES


POUR RAISONS MÉDICALES

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Nombre d’absences pour raisons


• Évaluer les reports de
médicales remplacées totalement
charges de travail au sein ou partiellement
X 100
de l’organisation. Nombre total d’absences
• Observer les coûts pour raisons médicales
des remplacements
des agents absents pour Attention : seules les absences d’une durée égale
raisons médicales. ou supérieure à 24h sont à prendre en compte
dans le calcul.

LES DÉCLINAISONS
• Par service
• Par métier
• Par filières
• Par motifs d’absence pour raisons médicales : MO, AS, MP, CLM, CLD
• Agents sur emploi permanent (cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents sur emploi non permanent (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents titulaires
• Agents non titulaires

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C… comptabilise 50 absences pour raisons médicales. Parmi elles, 15 ont été effectivement
remplacées totalement ou partiellement.
• Part des absences pour raisons médicales remplacées totalement ou partiellement : (15/50) x 100 = 30 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

absences_C1.indd 9 9/07/09 9:18:16


INDICATEUR 10

PYRAMIDE DES ÂGES DES AGENTS ABSENTS

LE CALCUL

LES OBJECTIFS Superposer la pyramide des âges par sexe et par


tranche de 5 années de l’ensemble des effectifs
• Connaître les tranches physiques et celle des agents absents au moins
d’âge les plus une fois dans l’année (titulaires et non titulaires).
concernées par le Pour des astuces méthodologiques, voir aussi l’indicateur 1 de la
phénomène ”absences”. FAMILLE “ÂGE-ANCIENNETÉ“
• Déterminer une sous
ou sur-représentation
d’une classe d’âge LA PÉRIODICITÉ : annuelle
dans les absences.
> Exemple : la commune de C… compte 450 agents sur emploi
permanent. 308 de ces agents se sont arrêtés au moins une fois
dans l’année pour raison médicale. Ces effectifs se répartissent
par tranche d’âge de la façon suivante. Les pourcentages
sont calculés sur l’ensemble des agents du groupe considéré,
hommes et femmes confondus :

Part des agents arrêtés Part des agents dans


au moins une fois le total des effectifs
Hommes Femmes Hommes Femmes

Moins de 20 ans 0,6 3,2 1,3 3,6


20 à 24 ans 1,6 3,6 2,2 4,2
25 à 29 ans 2,3 5,2 2,7 6,0
30 à 34 ans 2,6 6,2 3,3 6,2
35 à 39 ans 3,9 7,5 4,0 8,2
40 à 44 ans 4,2 10,1 4,9 9,6
45 à 49 ans 3,9 9,7 4,4 9,3
50 à 54 ans 4,2 8,8 3,8 7,1
55 à 59 ans 3,6 8,4 3,3 6,7
60 à 64 ans 3,2 6,2 2,9 4,9
65 ans ou plus 0,3 0,6 0,4 0,9
Total 30,5 69,5 33,3 66,7

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

absences_C1.indd 10 9/07/09 9:18:16


INDICATEUR 1

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS


DE SERVICE

LE CALCUL
LES OBJECTIFS
Nombre d’accidents de service
• Mesurer la fréquence avec arrêt
des accidents de service X 1 000
survenus dans l’année. Effectif* physique moyen payé
• Renseigner sur
*Tous agents sur emploi permanent et non permanent
la sinistralité dans
le domaine des accidents Pour ce calcul, voir aussi l’indicateur 1 de la
de service entrainant FAMILLE “EFFECTIFS“
un arrêt de plus de 24
heures.

Cet indicateur correspond au nombre d’accidents pour 1000 agents. L’indice est calculé
pour l’ensemble de la collectivité.
Remarque : seuls les « accidents avec arrêt » sont pris en compte dans ce calcul, c’est-à-dire
les accidents ayant entraîné une interruption de travail d’un jour complet en plus du jour
au cours duquel l’accident est survenu.

LES DÉCLINAISONS :
• Agents titulaires (= accident de service)
• Agents non titulaires (= accidents du travail)
• Accidents de trajet

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C… compte 500 agents et 40 accidents de service avec arrêt de plus de 24h
pour l’ensemble de ses agents.
• Indice de fréquence des accidents de service : (40/500) x 1 000 = 80 ‰

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite.indd 1 9/07/09 9:44:15


INDICATEUR 2

TAUX DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS


DE SERVICE

LE CALCUL
LES OBJECTIFS
Nombre d’accidents de service
• Mesurer la fréquence avec arrêt
des accidents de service X 1 million
suivis d’arrêt survenus Nombre d’heures travaillées
dans l’année. dans l’année
• Etudier la situation de
la collectivité face aux
accidents de service et Le taux de fréquence est le nombre d’accidents avec arrêt
élaborer une démarche de travail supérieur à un jour, survenus au cours
de prévention. d’une période de 12 mois par million d’heures de travail
(norme du BIT). Le chiffre obtenu indique le nombre
d’accidents pour 1 million d’heures travaillées.
LES DÉCLINAISONS :
• Par âge
• Par sexe
• Par service
• Par filière
• Par métier
• Accidents de trajet
• Agents titulaires (= accident de service)
• Agents non titulaires (= accidents du travail)
• Agents sur emploi permanent (cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents sur emploi non permanent (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C…compte 350 agents ce qui représente 495 300 heures travaillées dans l’année.
Elle a recensé 82 accidents de service avec arrêts.
• Taux de fréquence des accidents de service de la collectivité : (82/495 300) x 1 000 000 = 165.5

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite.indd 2 9/07/09 9:44:15


INDICATEUR 3

TAUX DE GRAVITÉ DES ACCIDENTS DE SERVICE

LE CALCUL
LES OBJECTIFS
Nombre de jours d’arrêt
• Mesurer la gravité pour accident de service
des accidents de service X 1 000
survenus dans l’année. Nombre d’heures travaillées
• Identifier les secteurs dans l’année
concernés et prendre des
mesures préventives.

Le chiffre obtenu n’est pas un pourcentage, il indique le nombre de jours d’arrêt


pour mille heures travaillées.

LES DÉCLINAISONS :
• Par âge
• Par sexe
• Par service
• Par métier
• Par filières
• Accidents de trajet
• Agents titulaires (= accident de service)
• Agents non titulaires (= accidents du travail)
• Agents sur emploi permanent (cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents sur emploi non permanent (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C…compte 350 agents ce qui représente 495300 heures travaillées dans l’année.
Elle a recensé 1300 jours d’arrêts pour accident de service.
• Taux de gravité des accidents de service dans la collectivité : (1 300/495 300) x 1 000 = 2.62 ‰

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite.indd 3 9/07/09 9:44:15


INDICATEUR 4

PART DES ACCIDENTS DE SERVICE SUIVI D’ARRÊT

LE CALCUL
LES OBJECTIFS
Nombre d’accidents de service
• Connaitre la part suivi d’arrêt
des accidents de service X 100
ayant donné lieu à Nombre total d’accidents
un arrêt de travail de service
de plus de 24h.
• Prendre en compte
les conséquences LES DÉCLINAISONS :
humaines, sociales • Par âge
et organisationnelles • Par sexe
des accidents de service. • Par service
• Evaluer le coût moyen • Par métier
• Par filières
direct (indemnités
• Accidents de trajet
journalières…) et indirect
• Agents titulaires (= accident de service)
(remplacement…) des • Agents non titulaires (= accidents du travail)
accidents de service. • Agents sur emploi permanent
(cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents sur emploi non permanent
(cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C…a recensé 50 accidents de service dans l’année, dont 40 suivis d’un arrêt de travail.

• Part des accidents de service suivis d’arrêt : (40/50) x 100 = 80 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite.indd 4 9/07/09 9:44:15


INDICATEUR 5

PART DES ACCIDENTS DE TRAJET


DANS LES ACCIDENTS DE SERVICE

LE CALCUL
LES OBJECTIFS
Nombre d’accidents de trajet
• Analyser la structure X 100
des accidents de service. Nombre total d’accidents de service

LES DÉCLINAISONS :
• Par âge
• Par service
• Par métier
• Agents titulaires (= accident de service)
• Agents non titulaires (= accidents du travail)
• Agents sur emploi permanent (cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents sur emploi non permanent (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C… a recensé 50 accidents dans l’année, dont 10 accidents de trajet.
• Part des accidents de trajet dans les accidents de service : (10/50) x 100 = 20 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite.indd 5 9/07/09 9:44:15


INDICATEUR 6

PART DES ABSENCES POUR MALADIE


PROFESSIONNELLE ET À CARACTÈRE
PROFESSIONNEL DANS LES ABSENCES
POUR RAISON MÉDICALE

LE CALCUL
LES OBJECTIFS
Nombre de jours d’arrêt pour MP
• Rechercher et traiter X 100
Nombre total de jours d’arrêt
les causes des maladies
professionnelles et pour raisons médicales*
à caractère professionnel. *Pour la définition, voir la fiche « mode d’emploi »

LES DÉCLINAISONS :
• Par âge
• Par sexe
• Par service
• Par métier
• Agents sur emploi permanent (cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents sur emploi non permanent (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents titulaires
• Agents non titulaires

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
> Exemple :
La commune de C… a recensé 21 000 jours d’absence pour raisons médicales. Parmi elles, 6 600 absences
sont dues à des maladies professionnelles ou à caractère professionnel dans l’année.
• Part des absences pour maladies professionnelles dans les absences pour raisons médicales :
6 600 / 21 000 = 31.4 %

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite.indd 6 9/07/09 9:44:15


INDICATEUR 7

PART DES AGENTS CONCERNÉS PAR LE RECLASSEMENT

LE CALCUL 1: les agents en attente de reclassement


LES OBJECTIFS
Nombre d’agents en attente
• Déterminer la part de reclassement
des agents concernés X 100
Nombre d’agents à reclasser
par le reclassement
dans la collectivité. (après décision de la CM ou CR)
> Exemple 1 :
A la fin de l’année, la commune de C… recense 70 agents ayant
reçu un avis positif du comité médical ou de la commission de
réforme. Parmi eux, 21 sont toujours en attente d’un reclassement.
• Part des agents à reclasser, en attente d’un reclassement :
(21/70) x 100 = 30 %

LE CALCUL 2: les agents effectivement reclassés


LES OBJECTIFS
Nombre d’agents reclassés
• Disposer d’un indicateur X 100
Nombre d’agents à reclasser
d’évaluation
des procédures
(après décision de la CM ou CR)
de reclassement.
> Exemple 2 :
A la fin de l’année, la commune de C… recense 70 agents ayant
reçu un avis positif du comité médical ou de la commission de
réforme ; parmi eux 28 ont été reclassés.
• Part des agents qui ont été reclassés : (28/70) x 100 = 40 %

LES DÉCLINAISONS :
• Par sexe • Par service • Par métier • Par filières • Agents sur emploi permanent (cf. Indicateur 2
FAMILLE “EFFECTIFS“) • Agents sur emploi non permanent (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents titulaires • Agents non titulaires

LA PÉRIODICITÉ : annuelle

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite.indd 7 9/07/09 9:44:15


INDICATEUR 8

ÂGE DES AGENTS CONCERNÉS PAR LE RECLASSEMENT

LE CALCUL 1:
LES OBJECTIFS l’âge moyen des agents en attente de reclassement

• Mettre en relation l’âge


moyen des agents Somme des âges des agents
concernés avec en attente de reclassement
la pyramide des âges
de la collectivité et Nombre d’agents en attente
observer si cette de reclassement
catégorie d’agents est (après décision de la CM ou CR)
plus ou moins âgée que
l’ensemble des effectifs.
> Exemple :
• Adapter des actions
La commune de C… compte 500 agents. 10 sont en attente de
de prévention aux reclassement après avoir obtenu un avis positif du comité médical
populations identifiées, ou de la commission de réforme. Ils se répartissent comme suit :
en fonction de
la problématique ciblée. Age des agents en attente de reclassement

Agent 1 43
Agent 2 52
Agent 3 31
Agent 4 62
Agent 5 44
Agent 6 55
Agent 7 52
Agent 8 47
Agent 9 39
Agent 10 58

• L’âge moyen des agents en attente de reclassement


pour l’année N est de :
43 + 52 + 31 + 62 + 44 + 55 + 52 + 47 + 39 + 58
= 48,3 ans
10

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite_R_V.indd 1 9/07/09 9:36:40


LE CALCUL 2:
l’âge moyen des agents effectivement reclassés

Somme des âges


des agents reclassés

Nombre d’agents reclassés


(après décision de la CM ou CR)

> Exemple :
La commune de C… compte 500 agents. 8 ont effectivement été reclassés.
Ils se répartissent comme suit :

Age des agents reclassés

Agent 1 39
Agent 2 55
Agent 3 41
Agent 4 44
Agent 5 44
Agent 6 40
Agent 7 52
Agent 8 47

• L’âge moyen des agents reclassés pour l’année N est de :


39 + 55 + 41 + 44 + 44 + 40 + 52 + 47
= 45.2 ans
8

LES DÉCLINAISONS :
• Par service
• Par métier
• Par filières
• Agents sur emploi permanent (cf. Indicateur 2 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents sur emploi non permanent (cf. Indicateur 3 FAMILLE “EFFECTIFS“)
• Agents titulaires
• Agents non titulaires

LA PÉRIODICITÉ : annuelle

sante_securite_R_V.indd 2 9/07/09 9:36:40


INDICATEUR 9

LES DOCUMENTS DE PRÉVENTION


POUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LE CALCUL
0 si Non
LES OBJECTIFS 1 si Oui
2 en cours
• Rendre compte Programme annuel d’actions de prévention
des moyens mis en œuvre (art.44 du décret n°85-603) 0
et des projets en matière Rapport annuel sur l’évolution des risques professionnels
de prévention. (art.40 du décret n°85-603) 0

Rapport d’activité du service de médecine préventive


(art.26 du décret n°85-603) 0

Fiches des risques professionnels établies par le médecin


(art.14.1 du décret n°85-603) 0

Document unique de l’évaluation des risques professionnels


(décret n°2001-1016) 0

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
NB : les OPH ne sont pas soumis à ces obligations.

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite.indd 8 9/07/09 9:44:15


INDICATEUR 10

LES ACTEURS DE PRÉVENTION

LE CALCUL
LES OBJECTIFS
Il s’agit de comptabiliser les personnels affectés
• Identifier les acteurs à l’hygiène et à la prévention, qu’ils soient agents
de la prévention de la collectivité, d’une autre structure ou mis
d’une collectivité. à disposition par le Centre de Gestion
de rattachement (quelle que soit la nature
de la mise à disposition).

Nombre d’acteurs Dont agents


de la collectivité

ACFI

ACMO

Médecin de prévention

Psychologue

Assistant social

Préventionniste incendie

Autre(s)

LA PÉRIODICITÉ : annuelle
NB : les OPH ne sont pas soumis à ces obligations.

Pour aller plus loin : créer des indicateurs adaptés à vos objectifs internes,
réaliser des études ponctuelles… Consulter la carte “CIG“.

sante_securite.indd 9 9/07/09 9:44:15