Vous êtes sur la page 1sur 7

Le sucre Dossier

Le diabète
Par Diabète Québec

Qu’est-ce que le diabète


Le diabète est une maladie chronique incurable causée par une
carence ou un défaut d'utilisation de l’insuline entraînant un
excès de sucre dans le sang. Produite par le pancréas, l’insuline
est une hormone qui permet au glucose (sucre) contenu dans les
aliments d’être utilisé par les cellules du corps humain. Les cel-
lules disposent de toute l’énergie dont elles ont besoin pour fonc-
tionner. Le fardeau économique et social du diabète est énorme. Il est
estimé à près de 2 milliards de dollars par année, en coûts directs
Si l’insuline est insuffisante ou si elle ne remplit pas son rôle adé- et indirects à l’ensemble de la société québécoise.
quatement, comme c’est le cas dans le diabète, le glucose (sucre)
ne peut pas servir de carburant aux cellules. Il s'accumule alors Les types de diabète
dans le sang et est ensuite déversé dans l’urine. À la longue, Il existe 2 types principaux de diabète : le type 1 et le type 2.
l’hyperglycémie provoquée par la présence excessive de glucose Parfois, le diabète se développe pendant la grossesse et on l’ap-
dans le sang entraîne certaines complications, notamment au pelle alors diabète gestationnel.
niveau des yeux, des reins, des nerfs, du cœur et des vaisseaux
sanguins. Le diabète de type 1
Le diabète de type 1 se manifeste à l’enfance, à l’adolescence et
À ce jour, la cause réelle du diabète demeure inconnue. Nous chez les jeunes adultes. Il se caractérise par l’absence totale de
savons toutefois que certains facteurs peuvent influencer l’appari­ la production d’insuline. Les personnes diabétiques de type 1
tion du diabète : hérédité, l’obésité, la grossesse, certains virus ou dépendent d’injections quotidiennes d’insuline pour vivre. Il
certains médicaments, etc. est présentement impossible de prévenir ce type de diabète. Les
recherches s’effectuent principalement vers la compréhension des
Combien y a-t-il de personnes diabétiques au Québec? mécanismes détruisant les cellules responsables de la production
On estime à près de 550 000, le nombre de personnes diabétiques d’insuline.
au Québec. Parmi ce nombre, environ 225 000 personnes igno-
rent leur état. L’Organisation mondiale de la santé prévoit que le Le diabète de type 2
nombre de personnes diabétiques doublera d’ici l’an 2025, faisant Le diabète de type 2 se manifeste beaucoup plus tard dans la vie,
du diabète la nouvelle épidémie. généralement vers l’âge de 40 ans. La très grande majorité des
personnes atteintes de diabète ont ce type de diabète, environ
Les coûts 90 % des cas. Depuis quelques années, on remarque que ce dia-
Le nombre grandissant de cas entraîne de lourdes conséquen- bète apparaît plus tôt et chez certaines populations à risque, il
ces pour la société, surtout si on considère que 30 % des per- peut apparaître dès l’enfance.
sonnes diabétiques contracteront des complications débilitantes,
voire même mortelles. Le diabète est une des principales cause de Nous savons que les peuples autochtones, les hispanopho-
cécité, d’amputations non-traumatiques, d’insuffisance rénale et nes d’Amérique, les asiatiques et les populations d'origine afri-
un facteur important de maladies cardiovasculaires et d’accidents caine semblent développer la maladie plus que les autres. Une
vasculaires cérébraux. prédisposition génétique, un surplus de poids et le manque

L’ E X P LO R AT E U R 1 7
Dossier Le sucre

d’activité physique contribuent à l’appari- bète n'est pas bien contrôlé, l'utilisa-
tion d'un diabète de type 2. Cependant, tion d'insuline deviendra nécessaire
certaines études tendent à démontrer car l’emploi d’anti-diabétiques oraux
qu’une alimentation riche en gras pourrait est contre-indiqué lors d’une grossesse.
aussi être un facteur de risque.
Les symptômes
Le diabète de type 2 est le type le plus Les symptômes du diabète ne se présen-
sournois. Les symptômes peuvent être tent pas tous de la même manière et avec
minimes et passer inaperçus pendant plu- la même intensité. Qu'il s'agisse du type 1,
sieurs années. Malheureusement, quand il du type 2 ou du diabète de grossesse, une
est diagnostiqué, le mal est fait. consultation avec le médecin s’impose. Les
symptômes sont :
En apportant des corrections importantes
à nos habitudes de vie, il est possible de • fatigue, somnolence
retarder l'apparition de la maladie et aussi • augmentation du volume des urines
d’en diminuer l’impact. • soif intense
• faim exagérée
Le diabète de grossesse • amaigrissement
Le diabète de grossesse se manifeste pen- • vision embrouillée
dant la grossesse, généralement vers la • cicatrisation lente
fin du 2e et au 3e trimestre. Il est aussi • infection des organes génitaux
connu sous le nom de diabète gestation- • picotements aux doigts ou aux pieds
nel. Dans 90 % des cas, il disparaîtra après • changement de caractère
l’accouchement.
Il est à noter que, parfois, les symptômes
On retrouve un diabète gestationnel dans ne sont pas apparents. Le diabète est une
2 à 4 % des grossesses. Il affecte à la fois maladie grave. Il peut avoir un impact
le bébé et la mère. L’enfant risque d’être considérable sur la qualité de vie des per-
plus gros que la normale. Chez la mère, sonnes qui vivent avec cette maladie.
la présence du diabète accroît les risques
d’infections, augmente le niveau de fatigue Le diabète de type 1
et peut causer des complications lors de Ce type de diabète apparaît le plus sou-
l’accouchement. vent pendant l'enfance, à l'adolescence ou
au début de l'âge adulte. C'est au moment
Le diabète de grossesse se traite et se de la puberté qu'il se déclare le plus sou-
contrôle par une saine alimentation, vent.Il se caractérise par l'absence totale de
et l’adoption d’une bonne hygiène de production d'insuline.
vie. Si, malgré ces changements, le dia-

18 L’ E X P LO R AT E U R
Le
Le diabète
diabète ne
ne Le sucre Dossier
se
se manifeste
manifeste
pas
pas toujours
toujours
de
de la même
la même
façon,
façon, avec
avec
la
la même
même
intensité
intensité et
et
avec
avec tous ces
tous ces
symptômes.
symptômes.

Les symptômes
Dans la plupart des cas, les symptômes Le diabète ne se manifeste pas toujours de
du diabète de type 1 peuvent apparaître la même façon, avec la même intensité et
progressivement ou subitement : avec tous ces symptômes. Dès l'apparition
• fatigue, somnolence d'un ou de plusieurs symptômes, consul-
• augmentation du volume des urines tez un médecin. Une prise de sang déter-
• soif intense minera avec certitude votre état de santé.
• faim exagérée Si les symptômes sont importants, rendez-
• amaigrissement vous à l'hôpital.
• vision embrouillée
Environ 10 % des personnes diabétiques • cicatrisation lente Le diagnostic
sont de type 1. • infection des organes génitaux Seule une prise de sang faite en labora-
• picotements aux doigts ou aux pieds toire déterminera avec certitude votre état
Les causes • changement de caractère de santé. Elle mesurera le taux de glucose
Les causes exactes de l'apparition du dia- (sucre) dans le sang.
bète de type 1 demeurent inconnues. Dans
la majorité des cas, les cellules productri-
ces d’insuline (les cellules béta) situées
dans le pancréas sont détruites par le sys- Les valeurs de référence proposées par Les lignes directrices 2003 de pratique clinique pour
tème immunitaire. On ne sait pas ce qui la prévention et la prise en charge du diabète au Canada sont :
déclenche cette attaque ni pourquoi elle
débute. Les chercheurs pensent qu’une
Personne diabétique Personne non-diabétique
prédisposition génétique et certains fac-
teurs liés à l'environnement contribuent Glycémie, à jeun : 7 mmol/L et plus moins de 6,1 mmol/L
au développement du diabète de type 1. Glycémie, 11 mmol/L et plus moins de 7,8 mmol/L
2 heures après l’ingestion
de 75 g de glucose :
Le diabète de type 1 était autrefois connu
sous le nom de diabète insulinodépendant. Glycémie, à tout moment de 11 mmol/L et plus, avec les -----
la journée : symptômes classiques
La personne diabétique de type 1 dépend
d'injections quotidiennes d’insuline pour
assurer sa survie. Parfois, une deuxième analyse devient nécessaire afin de confirmer les résultats obtenus.

L’ E X P LO R AT E U R 1 9
Dossier Le sucre

Le traitement
Le diabète ne se guérit pas. Cependant il de diabète car elles aident à mieux com-
peut se contrôler. prendre comment débute et comment se
développe le diabète.
Le traitement du diabète de type 1 comprend
un plan d’alimentation personnalisé, de Le diabète de type 2
l’activité physique, et dans tous les cas, des Le diabète de type 2 se retrouve générale-
injections d’insuline quotidiennes. Une ment chez les individus âgés de 40 ans et
bonne gestion du stress contribue égale- plus. Malheureusement, depuis quelques
ment au contrôle de la maladie. années on constate que ce type de diabète
apparaît chez des personnes de plus en
Le type de traitement peut varier d’une plus jeunes. Chez certaines populations à
personne à l’autre. Le médecin détermi- risque, il peut apparaître dès l’enfance.
nera avec vous celui qui vous convient le
mieux. Plusieurs facteurs peuvent influen- Chez certaines personnes, la production Plusieurs gènes liés au diabète de type 2
cer le traitement : l’âge, le poids, le stress d’insuline est insuffisante. Chez d’autres sont maintenant connus. Les scientifiques
et la façon de le gérer, la quantité d’activité l’insuline sécrétée n’accomplit pas son tra- pensent que l’action combinée de plusieurs
physique quotidienne et le type de travail. vail adéquatement, entraînant l’augmenta- gènes causerait la maladie. Le plus difficile
tion du taux de sucre dans le sang. ici, c’est de comprendre et d’identifier les
Les complications mécanismes d’action ainsi que les combi-
Les complications liées au diabète ont La très grande majorité, soit 90  %, des naisons possibles favorisant l’apparition
une origine commune : l’excédent de glu- person­nes diabétiques souffrent de ce type du diabète de type 2.
cose dans le sang. Après un certain temps de diabète.
une trop grande quantité de glucose dans Si le diabète est présent dans votre
le sang a des effets néfastes sur les reins Les causes et les personnes à risque famille, si vous avez plus de 40 ans et
(néphropathie), les yeux (rétinopathie), Les causes du diabète de type 2 com- un surplus de poids, vous êtes à risque
le système neurologique (neuropathie), le mencent à être mieux connues. Elles sont de diabète.
cœur (infarctus) et les vaisseaux sanguins nombreuses et dans bien des cas, c’est la
(hypertension, artériosclérose, etc.). combinaison de plusieurs facteurs qui Les symptômes
déclenche l’apparition de la maladie. Les symptômes sont les mêmes que pour
D’autres facteurs contribuent à l’appari- le diabète de type 1 :
tion des complications : l’âge, l’hérédité, Une prédisposition génétique, un surplus
la durée du diabète et les habitudes de de poids et le manque d’activité physi- • fatigue, somnolence
vie. Les complications du diabète peuvent que contribuent à l’apparition du diabète • augmentation du volume des urines
modifier grandement la vie d’une per- de type 2. De plus, certaines études ten- • soif intense
sonne diabétique. Un bon contrôle des gly- dent à démontrer qu’une alimentation • faim exagérée
cémies permet de retarder et parfois même riche en gras pourrait aussi être un fac- • amaigrissement
de limiter l’apparition des complications. teur de risque. • vision embrouillée
• cicatrisation lente
La prévention Nous savons que certaines populations • infection des organes génitaux
Malheureusement, il demeure impos­ sont plus à risque que d’autres. Les peuples • picotements aux doigts ou aux pieds
sible de prévenir le diabète de type 1. Les autochtones, hispanophones d’Amérique, • changement de caractère
recherches se poursuivent surtout vers la asiatiques et les populations d’origine afri-
compréhension des mécanismes menant à caine semblent développer la maladie plus Dans bien des cas, les symptômes sont
la destruction des cellules bêta. Les cher­ que les autres. Les raisons exactes demeu- tellement mineurs qu’ils passent inaperçus
cheurs tentent également de trouver une rent encore inconnues, mais l’adoption des pendant plusieurs années. On estime que
façon de les protéger. Cependant, ces habitudes de vie de nos sociétés industrielles cela prend 7 ans en moyenne pour qu’un
décou­­vertes sont utiles dans tous les types pourrait expliquer ce phénomène. diagnostic soit posé par un médecin.

20 L’ E X P LO R AT E U R
Le sucre Dossier

Le diagnostic
Seule une prise de sang faite en labora- Les valeurs de référence proposées par Les lignes directrices 2003 de pratique clinique pour
toire déterminera avec certitude votre état la prévention et la prise en charge du diabète au Canada sont :
de santé. Elle mesurera le taux de glucose
Personne diabétique Personne non-diabétique
(sucre) dans le sang.
Glycémie, à jeun : 7 mmol/L et plus moins de 6,1 mmol/L
Le traitement Glycémie, 11 mmol/L et plus moins de 7,8 mmol/L
2 heures après l’ingestion
Il existe plusieurs approches de traitement de 75 g de glucose :
pour le diabète de type 2. Le but à attein-
Glycémie, à tout moment de 11 mmol/L et plus, avec les -----
dre est un meilleur contrôle des glycémies. la journée : symptômes classiques
Cet objectif peut être atteint par :
Parfois, une deuxième analyse devient nécessaire afin de confirmer les résultats obtenus.
• une alimentation équilibrée, une aug-
mentation de l’activité physique, une
bonne gestion du stress, des antidiabéti- La prévention
ques oraux et/ou l’injection quotidienne L’apparition du diabète de type 2 est Durant la grossesse, le placenta produit
d’insuline étroitement lié au mode de vie. des hormones qui enrayent l’action de l’in-
suline. Chez certaines femmes cela entraî-
Dans bien des cas, ce type de diabète peut Environ 80  % des personnes diabéti- nera une hyperglycémie, puis un diabète.
être contrôlé en modifiant les habitudes ques de ce type ont un surplus de poids Les femmes âgées de plus de 35 ans avec
alimentaires et en faisant plus d’activité ou sont obèses. Il est donc primordial un surplus de poids et des cas de diabète
physique. Évidemment, toute modifica- d’accorder une attention particulière aux dans la famille sont plus à risque que les
tion importante des habitudes représente habitudes alimentaires afin d’apporter les autres. De plus, si la femme a accouché
un défi majeur, surtout parce qu’elles sont modifications qui s’imposent. d’un bébé de plus de 4 kg (9 lbs) et a déjà
présentes depuis longtemps. développé un diabète de grossesse lors
Prendre 3 repas bien équilibrés à tous les d’une grossesse précédente, il y a davan-
Les complications jours, choisir des collations nutritives et tage de risques que ce type de diabète
Les complications liées au diabète ont augmenter la quantité d’activité physique apparaisse lors de la grossesse suivante.
une origine commune : l’excédent de contribuent à améliorer de façon signifi-
glucose dans le sang. La présence d’une cative la santé des personnes à risque. Les symptômes
trop grande quantité de glucose dans Généralement, la femme enceinte n’a pas
le sang a des effets néfastes sur les reins En adoptant de saines habitudes de de symptômes évidents de diabète. Mais il
(néphro­pathie), les yeux (rétinopathie), vie dès le jeune âge, il est possible de arrive qu’ils se manifestent : fatigue inha-
le système neurologique (neuropathie), le retarder l’apparition du diabète de plu- bituelle, soif exagérée et une augmentation
cœur (infarctus) et les vaisseaux sanguins sieurs années et même d’en limiter les du volume des urines. Dès l’apparition de
(hypertension, artériosclérose, etc.). conséquences. ces symptômes, une consultation avec le
médecin traitant s’impose.
D’autres facteurs contribuent à l’appari- Le diabète de grossesse
tion des complications : l’âge, l’hérédité, Le diabète de grossesse apparaît vers la
la durée du diabète et les habitudes de fin du 2e et au 3e trimestre. Il se mani-
vie. Ces complications du diabète peuvent feste par une augmentation du taux de
modifier grandement la vie d’une personne sucre dans le sang qui survient unique-
diabétique. Un bon contrôle des glycémies ment lors de la grossesse. On le retrouve
permet d’en retarder l’apparition et parfois dans 2 à 4  % des grossesses et il peut
même d’en diminuer les conséquences. affecter la mère et son enfant. Le diabète
de grossesse disparaît après l’accouche-
ment dans 90 % des cas.

L’ E X P LO R AT E U R 2 1
Dossier Le sucre

Les risques
Les risques sont nombreux lorsque le taux S’il y a un diagnostic de diabète gestation-
de sucre n’est pas bien contrôlé. nel, un plan d’alimentation person­nalisé
sera élaboré pour contrôler le taux de
Pour la mère : sucre sanguin. Si cela n’est pas suffisant,
• fatigue accrue le médecin prescrira alors des injections
• augmentation du risque d’infection d’insuline (les antidiabétiques oraux ne
• surplus de liquide amniotique, ce qui sont pas recommandés).
augmente le risque d’un accouchement
prématuré Le traitement
• r isque d’un accouchement par césa- Généralement, l’établissement d’un plan
rienne à cause du poids du bébé d’alimentation personnalisé suffira à as­­
surer un bon contrôle des glycémies. Une
Pour le bébé : saine alimentation et une bonne hygiène
• bébé plus gros que la normale de vie (repos, sommeil et activité physique)
• hypoglycémie à la naissance seront suffisants pour contrôler le diabète
• jaunisse, surtout si l’enfant est prématuré de grossesse. Si les glycémies demeurent
• manque de calcium dans le sang trop élevées, des injections d’insuline
• difficultés respiratoires seront nécessaires.

Ces complications surviennent lorsque L’accouchement


le diabète n’est pas contrôlé durant la Au moment où les contractions débutent,
grossesse. les injections d’insuline cessent. Durant
l’accouchement, l’équipe médicale surveil­
Le diagnostic lera régulièrement les glycémies, en choi-
Les lignes directrices pour le traitement du sissant un traitement selon les lectures.
diabète au Canada recommandent un test Quant au bébé, ses glycémies seront elles
de dépistage du diabète chez les femmes aussi contrôlées durant les heures qui sui-
enceintes entre la 24e et la 28e semaine de vront sa naissance.
grossesse.
Le diabète de grossesse de la mère dispa-
Le test de dépistage du diabète de gros- raît après l’accouchement dans la majorité
sesse (ou diabète gestationnel) est un test des cas. Toutefois, les risques de dévelop-
sanguin où on mesure la glycémie 1 heure per un diabète dans les années qui suivent
après la prise de 50 g de glucose. Si le iront en augmentant surtout si un excès de
résultat se situe entre 7,8 et 10,2 mmol/L, poids est maintenu. Pour éviter de déve-
le médecin traitant proposera un test san- lopper un diabète de type 2 plus tard, il est
guin plus élaboré en plus de recom­mander conseillé que la femme surveille son poids
un plan d’alimentation personnalisé conçu et fasse de l’activité physique plusieurs fois
par une diététiste. par semaine.

22 L’ E X P LO R AT E U R
Le sucre Dossier

Les cas de diabète sont fréquents


dans les cabinets dentaires. Plusieurs
études ont analysé le rapport entre
le diabète et les parodontopathies.
Dans l’ensemble, le diabète triplait le
risque de parodontopathie destructrice.
Le traitement
De plus, il est recommandé qu’un test les années, la destruction de l’os de sup- Il existe différents traitements de la paro-
mesurant la glycémie soit fait quelques port des dents et l’apparition de ce que dontite, par voie chirurgicale ou non-chi-
mois après l’accouchement afin de vérifier l’on appelle des poches péridentaires. Les rurgicale. Puisque chaque cas est différent,
si le taux de sucre est revenu à des valeurs conséquences de ce processus ne sont pas le meilleur moyen de bien comprendre les
normales. Avant d’entreprendre une autre anodines : la réduction du support osseux avantages et inconvénients de chacun est
grossesse, une consultation avec le méde- peut mener à la mobilité des dents, alors d’en discuter avec son dentiste.
cin est également suggérée. que les poches elles-mêmes peuvent s’in-
fecter, causant enflure et douleur et provo- Peu importe le traitement choisi, son suc-
L’allaitement quant une perte osseuse en quelques jours cès à long terme dépend entièrement de
Comme pour toutes les grossesses, l’allaite- seulement. l’entretien qui sera fait par la suite. Les étu-
ment est recommandé, si la mère le peut. Le des ont en effet démontré qu’une hygiène
plan alimentaire établi lors du dernier trimes- D’autres facteurs augmentent le risque : impeccable et un bon détartrage tous les
tre de la grossesse demeure sensiblement le l’hérédité, le tabagisme et le diabète. trois mois assurent le meilleur pronostic.
même pour la période d’allaitement.
Le diabète et la parodontie La prévention
La parodontite : Les cas de diabète sont fréquents dans les C’est encore la prévention qui surpasse le
la maladie des gencives cabinets dentaires. Plusieurs études ont meilleur des traitements. Dans 90 % des
Qu'est-ce que la parodontite ? analysé le rapport entre le diabète et les cas, la parodontite aurait pu être évitée
La parodontite est une maladie d’origine parodontopathies. Dans l’ensemble, le dia- avec la simple recette suivante : de bon-
bactérienne qui s'installe sournoisement bète triplait le risque de parodontopathie nes séances de brossages (y compris sous
sans s’annoncer. Elle ne cause habituel­ destructrice. la gencive) deux fois par jour, un passage
lement aucune douleur. Les symptômes de consciencieux de la soie dentaire chaque
la parodontite sont : la mauvaise haleine, Le diagnostic jour et deux nettoyages par année chez le
les gencives qui saignent au brossage ou au Comme on le voit, la parodontite doit être dentiste.
passage de la soie dentaire. Le résultat : les prise au sérieux. Heureusement, elle est
dents deviennent mobiles. relativement facile à diagnostiquer. D’abord, C’est la formule magique pour se sauver de
les radiographies permettent de détermi- bien des misères… et sauver des sous.
Cette vilaine (et malheureusement fré- ner les pertes osseuses. Ensuite, grâce au
quente) maladie atteint 85 % de la popula- sondage péridentaire, on peut constater la Source : www.diabète.qc.ca
tion à des degrés divers, y causant plus de profondeur des poches pour évaluer le Texte reproduit avec autorisation.
70 % des pertes dentaires de dents. stade de progression de la maladie.

C’est donc dire qu’il ne faut pas la négliger ! L’indice de saignement témoigne de l’in-
flammation et indique le degré d’activité
Les causes de la maladie. Finalement, il peut ar­r iver
La parodontite est causée par les bac- que de vieux plombages débordent et
téries, la plaque et le tartre qui se dépo- entravent le passage de la soie dentaire.
sent dans le sillon gingival. Ceci provoque Ces derniers devront être corrigés pour
une inflammation de la gencive et, avec éviter l’accumulation de la plaque.

L’ E X P LO R AT E U R 2 3