Vous êtes sur la page 1sur 12

Sommaire

I. Introduction générale :....................................................................................................................3


II. Etude préliminaire de projet :..........................................................................................................3
Cahier de charge :...............................................................................................................................3
Présentation Global de la solution :....................................................................................................4
Problématique :..................................................................................................................................4
Solution :............................................................................................................................................4
III. Analyse et conception :................................................................................................................5
1. Dictionnaire des données :.........................................................................................5
2. Diagramme de flux :.......................................................................................................7
3. Modèle conceptuel des données : MCD..............................................................8
4. Modèle logique des données : MLD......................................................................9
5. Modèle conceptuel des données : MCT.............................................................10
6. Modèle organisationnel de traitement : MOT...............................................10
IV. Réalisation :...............................................................................................................................11
1. Présentation des outils de travail :.....................................................................11
2. Aperçu de quelques prises d’écrans :...............................................................13
V. Conclusion générale :....................................................................................................................15
I. Introduction générale :
Le système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources qui
permet de collecter, stocker, traiter et distribuer de l'information1, en
général grâce à un ordinateur. Il s'agit d'un système sociotechnique. C’est
l’interface entre le système décisionnel et le système opérationnel.
Le système d'information est aujourd'hui un élément central du
fonctionnement
Des organisations il s’est impose comme processus incontournable dans la
gestion des processus.
Dans le cadre de notre étude, on nous a proposé de faire l’étude
conceptuelle et organisationnelle consternant la gestion des stages de PFE
au sein de notre entreprise
Pour se faire on a essayé d’élaborer les connaissances déjà acquis au
module de BD/SI.

II. Etude préliminaire de projet :

Cahier de charge :
Les besoins fonctionnels :
Le système doit permettre au responsable les fonctionnalités suivantes :
 Ajouter un stagiaire :
Il s’agit de remplir un formulaire qui contient les informations nécessaires d’un stagiaire.
 Modifier ou supprimer un stagiaire :
Cette tâche va permettre au responsable la mise à jour des données enregistrées.
 Ajouter un encadrant :
Cette phase permet de remplir un formulaire de l’encadrant.
 Remplir une demande :
Cette tâche va être effectuée par un agent, elle consiste à remplir un formulaire des stagiaires.
 Gestion des demandes reçues :
Cette tâche est confiée au responsable (l’administrateur de l’application), ce qui nécessitera
une authentification avant toute utilisation. Elle consiste essentiellement au traitement des
demandes reçues.
Le système doit permettre au responsable les fonctionnalités suivantes :
• Affichage de la liste des demandes par ordre d’envoi.
• La recherche (multicritère) des demandes pour le but de consultation, d’édition ou de
suppression.
• L’édition de ces demandes : accepter/refuser ou mettre en attente.
 Gestion des demandes acceptées.
 Le système insère les informations du demandeur et lui envoie un mail d’avis
favorable contenant un login et un mot de passe pour qu’il puisse accéder à son
compte par la suite.
 Imprimer l’attestation.

 Modalités d’évaluation :

Le système doit permettre aux stagiaires de déposer leurs rapports de stages pour que les
responsables puissent les évaluer.

Les besoins non fonctionnels :


 Authentification : pour garantir la sécurité du système.

 Capacité : capacité de stockage des données.

 Performance : tout ce qui concerne le chargement des pages, le temps de réponse…

 Sécurité : la confidentialité, la protection et la fiabilité des données.

Présentation Global de la solution :


Problématique :
En premier lieu, les étudiants qui vont effectuer un stage de PFE chaque
année sont assez nombreux, donc la manipulation et l’organisation d’un
grand nombre d’étudiant est difficile.
En deuxième lieu sans avoir une base de données on aura pas un
historique des stages déjà effectuer
Bref, un SI va d’une part aidée l’administration dans la saisis et d’autre
part faciliter l’accès aux étudiants
Solution :
A traves l’étude des besoins cités, on propose une interface comme
solution technologique innovante qui permet de faciliter la communication
comme suit :
On va construire une base de données qui contient les étudiants avec
leurs coordonnés
Les sociétés visées par le stage, l’encadrant, ainsi que toute information
nécessaire pour l’établissement
 Base de données des étudiants.
 Base de données des encadrants
 Base des stages, selon les sujets.
 Base de données des entreprises
L’interface (le site) va en gros contenir deux parties :
Partie administration (accessible par l’établissement seulement) c’est la
partie de saisie
Partie étudiant (accessible par les étudiants) c’est la partie visualisation.
D’une telle manière l’communication est bien faciliter, et la
communication réside permanente entre les acteurs.

I. Analyse et conception :
Pour l’analyse conceptuelle on adoptera la méthode de MERISE
MERISE présente dans sa démarche d’analyse trois cycles fondamentaux :

 Cycle de vie : phases de conception, de réalisation, de


maintenance puis nouveau cycle de projet.
 Cycle de décision : des grands choix (GO-NO GO : Étude
préalable), la définition du projet (étude détaillée) jusqu'aux petites
décisions des détails de la réalisation et de la mise en œuvre du
système d'information. Chaque étape est documentée et marquée par
une prise de décision.
 Cycle d'abstraction : niveaux conceptuels, d’organisation, logique
et physique/opérationnel (du plus abstrait au plus concret) L'objectif
du cycle d'abstraction est de prendre d'abord les grandes décisions
métier, pour les principales activités (Conceptuel) sans rentrer dans le
détail de questions d'ordre de l’organisation ou technique.
La méthode Merise, très analytique (attention méthode systémique),
distingue nettement les données et les traitements, même si les
interactions entre les deux sont profondes et s'enrichissent mutuellement
(validation des données par les traitements et réciproquement). Certains
auteurs (Merise/méga, puis Merise/2) ont également apporté la notion
complémentaire de communications, vues au sens des messages
échangés. Aujourd'hui, avec les SGBD-R, l'objet, les notions de données et
de traitements sont de plus en plus imbriquées

On a tout d’abord essayé d’étudier l’existant : préciser les différents


acteurs, récolter les documents nécessaires et déterminer le flux
d’information
Par la suite on a élaboré le DFD diagramme de flux des données

1. Diagramme de flux :
Un diagramme de flux de données schématise le flux d'informations de
n'importe quel processus ou système. Il utilise des symboles définis
comme des rectangles, des cercles et des flèches, ainsi que des étiquettes
aux libellés courts, pour représenter les entrées de données, les sorties,
les points de stockage et les trajets entre chaque destination.

D’après notre cahier de charge, on dispose de 4 acteurs, trois internes et un externe.

Figure1 : Diagramme de flux

La figure ci-dessous, représente le flux d’information qui circule qu sein de notre


système :

1. L’administration se charge de récolter les offres de stages disponibles dans le marché.

2. Les entreprises intéressées par les profiles que forme l’établissement présentent leurs
offres à l’entreprise en guise de réponse à sa demande.

3. Après avoir traité l’ensemble des offres selon le besoins, l’administration affecte les
stages aux étudiants.
4. Une fois il a reçu son sujet de stage, l’étudiant reçoit un ensemble de
recommandations/tâches de la part de son encadrant pour les réaliser au cours de son
stage.

5. Une fois les tâches réalisées, il rédige le rapport à présenter à son encadrant.

6. L’encadrant vérifie le rapport reçu, soit il le valide, soit il signale les remarques et les
rectifications nécessaires.

7. Avant l’achèvement du stage l’étudiant doit récupérer une attestation de stage après avoir
fourni la convention de ce dernier.

1. Dictionnaire des données :


Abréviation utilisée dans le tableau ci-dessous :

AN : Alpha Numérique ;

A : Alphabétique ;

N : Numérique ;

E : Elémentaire ;

CON : Concaténé ;

Signification Type Longueur Nature Règle de


calcul

Id_enca Identificateur de N 10 E --
l’encadrant

CNE Code national de N 20 E --


l’étudiant

Nom Nom A 30 E --

Prenom Prénom A 15 E --

GSM Numéro de N 12 E --
téléphone

Email Adresse AN 30 CON --


électronique

Département Département N 20 E --
Num_Imatru Numéro N 30 E --
d’immatriculation
de l’entreprise

Reference Identificateur du N 30 E --
stage

Sujet Sujet du stage AN 50 CON --

Date de début Date de début du Date -- E Forme


stage jj/mm/aa

Date de fin Date de fin du Date -- E Forme


stage jj/mm/aa

Rapport Rapport du stage AN -- CON --

Secteur Domaine d’activité A 30 E --


de l’entreprise

2. Modèle conceptuel des données : MCD


Le modèle entité-association, ou diagramme entité-association,
est un modèle de données ou diagramme pour des descriptions de haut
niveau de modèles conceptuels de données. Il s'agit donc d'une
représentation des données, facilement compréhensible, permettant de
décrire le système d'information à l'aide d'entités.
Figure2 : MCD

La figure ci-dessous représente le MCD de notre système de gestion des PFE , cinq
entité utilisées :
 Entreprise
 Encadrant de l’entreprise
 Etudiant
 Stage
 Encadrant de l’école

1. Modèle logique des données : MLD


Il s'agit donc d'une représentation des données, facilement
compréhensible, permettant de décrire le système d'information à l'aide
d'entités.

Il permet de modéliser la sémantique des informations d’une façon


compréhensible par l’utilisateur de la future base de données - utilise le
formalisme (graphique) Entité-Relation.
Figure 3 : MLD

2. Modèle conceptuel des traitements : MCT


Le modèle conceptuel des traitements ou MCT permet de
représenter de façon schématique l'activité d'un système d'information
sans faire référence à des choix organisationnels ou des moyens
d'exécution, c'est-à-dire qu'il permet de définir simplement ce qui doit
être fait, mais il ne dit pas quand, par quel moyen ni à quel endroit de
l’organisation.
Figure4 : MCT

La figure ci-dessous illustre l’ensemble des opérations exécuté pendant le suivi des
stages :

 Réception des offres et affectations des stages aux étudiants.

 Exécution des tâches et rédaction du rapport sous l’encadrement d’un


professeur de l’établissement.

 Récupération de l’attestation de stage en guise de justificatif.

1. Modèle organisationnel de traitement : MOT


Il complète la description conceptuelle des traitements en intégrant tout
ce qui est d’ordre organisationnel. Le MOT précise :
●Qui exécute les traitements et la nature des traitements : Manuels,
Automatiques, Semi-automatiques.
●Les lieux où sont exécutés les traitements (poste de travail, serveur…).
●Quand sont exécutés les traitements (notion de temporalité).
MOT= MCT + moment + lieu +
nature

figure5 : MOT

Comme le diagramme n’est pas aussi claire vu la grande taille, nous vous invitons à le
visualiser sur PowerAMC (Fichier joint au CD).

I. Réalisation :

1. Présentation des outils de travail :


 Langage HTML

HTML - Définition

Le HTML (« HyperText Mark-Up Langage ») est un langage dit de «


marquage » (de « structuration » ou de « balisage ») dont le rôle est de
formaliser l'écriture d'un document avec des balises de formatage. Les
balises permettent d'indiquer la façon dont doit être présenté le document
et les liens qu'il établit avec d'autres documents.

Langage HTML

Le langage HTML permet notamment la lecture de documents


sur Internet à partir de machines différentes, grâce au protocole HTTP,
permettant d'accéder via le réseau à des documents repérés par une
adresse unique, appelée URL
 Langage PHP :
“PHP : Hypertext Preprocessor, plus connu sous son sigle PHP (acronyme
récursif), est un langage de scripts libre principalement utilisé pour
produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais pouvant
également fonctionner comme n’importe quel langage interprété de façon
locale, en exécutant les programmes en ligne de commande

 PHP est un langage libre (et gratuit).

 Il est principalement utilisé sur le Web pour générer des


pages dynamiques.

 C’est un langage interprété et non compilé comme Java ou C#.

 Depuis la version 5, il peut être utilisé de manière orientée objet.

 Il existe autour de PHP un écosystème très riche (bibliothèques,


CMS, frameworks, etc).

 PowerAMC :
PowerAMC est un logiciel de modélisation. Il permet de modéliser les
traitements informatiques et leurs bases de données associées.
 WampServer :
.

WampServer (anciennement WAMP5) est une plateforme de développement Web


de type WAMP, permettant de faire fonctionner localement (sans avoir à se
connecter à un serveur externe) des scripts PHP. WampServer n'est pas en soi un
logiciel, mais un environnement comprenant trois serveurs
(Apache, MySQL et MariaDB), un interpréteur de script (PHP), ainsi
que phpMyAdmin pour l'administration Web des bases MySQL.