Vous êtes sur la page 1sur 20
Voies d’administration 1

Voies d’administration

Voies d’administration 1

Introduction

Introduction  Plusieurs voies d’administration : avantages et inconvénients  En fonction de la voie utilisée
Introduction  Plusieurs voies d’administration : avantages et inconvénients  En fonction de la voie utilisée
Introduction  Plusieurs voies d’administration : avantages et inconvénients  En fonction de la voie utilisée
Introduction  Plusieurs voies d’administration : avantages et inconvénients  En fonction de la voie utilisée

Plusieurs voies d’administration : avantages et inconvénients

En fonction de la voie utilisée : devenir différent dans l’organisme, modifications métaboliques, influence sur activité pharmacologique

Principales voies d’administration :

Voie orale

Voie parentérale

Voies transmuqueuses

Voie cutanée

2

Voie orale

Voie orale  Voie buccale : administration du médicament par la bouche, œsophage, estomac, duodenum, ileon,
Voie orale  Voie buccale : administration du médicament par la bouche, œsophage, estomac, duodenum, ileon,
Voie orale  Voie buccale : administration du médicament par la bouche, œsophage, estomac, duodenum, ileon,
Voie orale  Voie buccale : administration du médicament par la bouche, œsophage, estomac, duodenum, ileon,

Voie buccale : administration du médicament par la bouche, œsophage, estomac, duodenum, ileon, jejunum. C’est dans cette zone que se situe la zone d’absorption privilégiée des PA. La fraction de PA non absorbée rejoindra le colon puis sera éliminée avec les matières fécales au niveau du rectum.

 Avantages  Facile  Formes pharmaceutiques peuvent contenir de fortes doses de PA 
 Avantages  Facile  Formes pharmaceutiques peuvent contenir de fortes doses de PA 
 Avantages  Facile  Formes pharmaceutiques peuvent contenir de fortes doses de PA 
 Avantages  Facile  Formes pharmaceutiques peuvent contenir de fortes doses de PA 

Avantages

Facile

Formes pharmaceutiques peuvent contenir de fortes doses de PA

Inconvénients

Possibilité d’altération des PA par contact avec les sécrétions du tube digestif de P divers, contenant aussi des enzymes

 Inconvénients (suite)  Possibilité d’irritation du tractus gastro-intestinal par certaines substances
 Inconvénients (suite)  Possibilité d’irritation du tractus gastro-intestinal par certaines substances
 Inconvénients (suite)  Possibilité d’irritation du tractus gastro-intestinal par certaines substances
 Inconvénients (suite)  Possibilité d’irritation du tractus gastro-intestinal par certaines substances

Inconvénients (suite)

Possibilité d’irritation du tractus gastro-intestinal par certaines substances (salycilates, AINS, antituberculeux) : préparation de formes galéniques particulières (cp gastrorésistants)

Problème de flaveur des médicaments (goût et odeur)

Problème de l’absorption des PA : varie en fonction

Des PA : certains ne peuvent pas être absorbés et vont exercer un effet local

De la forme pharmaceutique administrée

 De l’heure de la prise médicamenteuse (matin et soir)  De la présence ou
 De l’heure de la prise médicamenteuse (matin et soir)  De la présence ou
 De l’heure de la prise médicamenteuse (matin et soir)  De la présence ou
 De l’heure de la prise médicamenteuse (matin et soir)  De la présence ou

De l’heure de la prise médicamenteuse (matin et soir) De la présence ou non de substances alimentaires dans le tractus ( administration à jeun, avant, pendant ou après les repas)

Voie parentérale

Voie parentérale  Parentéral : para (à côté) et enteros (tube digestif)  Administration qui consiste
Voie parentérale  Parentéral : para (à côté) et enteros (tube digestif)  Administration qui consiste
Voie parentérale  Parentéral : para (à côté) et enteros (tube digestif)  Administration qui consiste
Voie parentérale  Parentéral : para (à côté) et enteros (tube digestif)  Administration qui consiste

Parentéral : para (à côté) et enteros (tube digestif) Administration qui consiste à faire pénétrer le médicament par effraction à travers la peau Matériel particulier : seringue et aiguille

 Voie intradermique (ID) : administration immédiatement sous la surface de la peau, à la
 Voie intradermique (ID) : administration immédiatement sous la surface de la peau, à la
 Voie intradermique (ID) : administration immédiatement sous la surface de la peau, à la
 Voie intradermique (ID) : administration immédiatement sous la surface de la peau, à la

Voie intradermique (ID) : administration immédiatement sous la surface de la peau, à la limite de l’épiderme et du derme

Voie sous-cutanée (SC) : pour l’administration sous la peau dans le tissu conjonctif (ventre, épaule, cuisse)

Voie intramusculaire (IM) : pour l’administration dans le tissu musculaire profond (muscle fessier)

Voie intraveineuse (IV) : pour administration dans la veine (du pli du coude, du dos de la main ou du poignet)

 Voie intra-artérielle (IA): pour administration dans une artère  Voie intra-rachidienne (IR) : pour
 Voie intra-artérielle (IA): pour administration dans une artère  Voie intra-rachidienne (IR) : pour
 Voie intra-artérielle (IA): pour administration dans une artère  Voie intra-rachidienne (IR) : pour
 Voie intra-artérielle (IA): pour administration dans une artère  Voie intra-rachidienne (IR) : pour

Voie intra-artérielle (IA): pour administration dans une artère

Voie intra-rachidienne (IR) : pour administration dans l’espace situé entre la moelle épinière et la colonne vertébrale

Voie intra-cardiaque (IC) : pour administration dans le muscle cardiaque ou myocarde

Voie intra-articulaire pour administration dans une articulation

Voie épidurale : pour administration dans la dure mère

 Avantages  PA non altérés par contact avec les liquides du tractus gastro-intestinal 
 Avantages  PA non altérés par contact avec les liquides du tractus gastro-intestinal 
 Avantages  PA non altérés par contact avec les liquides du tractus gastro-intestinal 
 Avantages  PA non altérés par contact avec les liquides du tractus gastro-intestinal 

Avantages

PA non altérés par contact avec les liquides du tractus gastro-intestinal

Passage du PA dans la microcirculation locale (cutanée, musculaire) ou après administration directe dans une veine ou une artère = activité thérapeutique rapide ou même instantanée

Intérêt en cas d’urgence directement au lieu d’action désiré

 Inconvénients : effraction  Douleur à l’endroit de l’injection, provoqué par le produit administré
 Inconvénients : effraction  Douleur à l’endroit de l’injection, provoqué par le produit administré
 Inconvénients : effraction  Douleur à l’endroit de l’injection, provoqué par le produit administré
 Inconvénients : effraction  Douleur à l’endroit de l’injection, provoqué par le produit administré

Inconvénients : effraction

Douleur à l’endroit de l’injection, provoqué par le produit administré ou par l’aiguille

Difficulté de répéter les injections à certains endroits (nb de points d’injections limité)

Sélection de PA non irritants , de faible toxicité

Sélection de médicaments de faible viscosité

Durée d’action courte (exception de certaines préparations) Préparations stériles

Voies transmuqueuses

Voies transmuqueuses  Muqueuse = tissus limitant certaines cavités naturelles de l’organisme ouvertes sur
Voies transmuqueuses  Muqueuse = tissus limitant certaines cavités naturelles de l’organisme ouvertes sur
Voies transmuqueuses  Muqueuse = tissus limitant certaines cavités naturelles de l’organisme ouvertes sur
Voies transmuqueuses  Muqueuse = tissus limitant certaines cavités naturelles de l’organisme ouvertes sur

Muqueuse = tissus limitant certaines cavités naturelles de l’organisme ouvertes sur l’extérieur (sauf muqueuse du TD). Très richement vascularisées :

permet aux PA capables de les traverser d’être véhiculés par le sang jusqu’à l’organe cible. Tissus sensibles, fragiles, irritables

 Mode d’administration : traiter directement la muqueuse (nez, oreille, œil) ou faciliter la pénétration
 Mode d’administration : traiter directement la muqueuse (nez, oreille, œil) ou faciliter la pénétration
 Mode d’administration : traiter directement la muqueuse (nez, oreille, œil) ou faciliter la pénétration
 Mode d’administration : traiter directement la muqueuse (nez, oreille, œil) ou faciliter la pénétration

Mode d’administration : traiter directement la muqueuse (nez, oreille, œil) ou faciliter la pénétration des PA au travers des muqueuses (action générale) Forme galénique adaptée

 Muqueuse buccale  Utilisation locale pour traiter les affections buccales  Muqueuse perlinguale 
 Muqueuse buccale  Utilisation locale pour traiter les affections buccales  Muqueuse perlinguale 
 Muqueuse buccale  Utilisation locale pour traiter les affections buccales  Muqueuse perlinguale 
 Muqueuse buccale  Utilisation locale pour traiter les affections buccales  Muqueuse perlinguale 

Muqueuse buccale

Utilisation locale pour traiter les affections buccales

Muqueuse perlinguale

Dans la bouche, cavité placée sous la langue

Muqueuse buccopharyngée

Administration sur les muqueuses de la cavité buccale et de l’arrière gorge pour une action locale

 Muqueuse oculaire  Médicaments placés directement au niveau de l’œil pour une action locale.
 Muqueuse oculaire  Médicaments placés directement au niveau de l’œil pour une action locale.
 Muqueuse oculaire  Médicaments placés directement au niveau de l’œil pour une action locale.
 Muqueuse oculaire  Médicaments placés directement au niveau de l’œil pour une action locale.

Muqueuse oculaire

Médicaments placés directement au niveau de l’œil pour une action locale. Muqueuse fragile et sensible : médicaments contrôlés et stériles

Muqueuse auriculaire

Administration de médicaments dans les oreilles en vue d’une action locale

 Muqueuse nasale  Administration de médicaments destinés à traiter le affections de la sphère
 Muqueuse nasale  Administration de médicaments destinés à traiter le affections de la sphère
 Muqueuse nasale  Administration de médicaments destinés à traiter le affections de la sphère
 Muqueuse nasale  Administration de médicaments destinés à traiter le affections de la sphère

Muqueuse nasale

Administration de médicaments destinés à traiter le affections de la sphère nasale : action locale. Possibilité d’action générale

Muqueuse pulmonaire

Administration de médicaments réalisée au moyen de dispositifs permettant de générer des particules, appelées aérosols, dont le diamètre conditionne leur trajet et leur niveau de pénétration dans le tractus pulmonaire. Action locale ou générale

 Muqueuse rectale  Administration de médicaments dans le rectum (partie terminale du TD). Muqueuse
 Muqueuse rectale  Administration de médicaments dans le rectum (partie terminale du TD). Muqueuse
 Muqueuse rectale  Administration de médicaments dans le rectum (partie terminale du TD). Muqueuse
 Muqueuse rectale  Administration de médicaments dans le rectum (partie terminale du TD). Muqueuse

Muqueuse rectale

Administration de médicaments dans le rectum (partie terminale du TD). Muqueuse très vascularisée par les veines hémorroïdales. PA amené vers circulation générale. Action locale ou générale. Permet d’éviter effet de premier passage hépatique

 Muqueuse vaginale  Médicaments directement administrés dans le vagin.Action locale 18
 Muqueuse vaginale  Médicaments directement administrés dans le vagin.Action locale 18
 Muqueuse vaginale  Médicaments directement administrés dans le vagin.Action locale 18
 Muqueuse vaginale  Médicaments directement administrés dans le vagin.Action locale 18

Muqueuse vaginale

Médicaments directement administrés dans le vagin.Action locale

Voie cutanée

Voie cutanée  Médicaments placés sur la peau  Action locale ou générale après pénétration sans
Voie cutanée  Médicaments placés sur la peau  Action locale ou générale après pénétration sans
Voie cutanée  Médicaments placés sur la peau  Action locale ou générale après pénétration sans
Voie cutanée  Médicaments placés sur la peau  Action locale ou générale après pénétration sans

Médicaments placés sur la peau

Action locale ou générale après pénétration sans effraction, à travers la barrière cutanée

Transfert par l’intermédiaire des follicules pileux (capillaires du derme) soit par l’intermédiaire d’une dissolution dans les liquides protido-lipidiques qui constituent les cellules de l’épiderme et du derme:

pénétration percutanée

 Avantages  Médicaments appliqués directement à l’endroit où ils doivent agir (action locale) 
 Avantages  Médicaments appliqués directement à l’endroit où ils doivent agir (action locale) 
 Avantages  Médicaments appliqués directement à l’endroit où ils doivent agir (action locale) 
 Avantages  Médicaments appliqués directement à l’endroit où ils doivent agir (action locale) 

Avantages

Médicaments appliqués directement à l’endroit où ils doivent agir (action locale)

Action général pas d’effet de premier passage hépatique

Inconvénients

Attention en cas de peau lésée ou altérée :

perméabilité augmentée