Vous êtes sur la page 1sur 1

Mardi 24 Avril 2018

www.laprovence.com Aubagne 5
L’EXPOSITION AU CERCLE DE L’HARMONIE LE RENDEZ-VOUS

De l’art dans mon quartier Hip hop et live painting De la pétanque au Pin Vert
Vous avez jusqu’à mercredi pour découvrir, à La Le Cercle de l’Harmonie a organisé samedi, un apéro 13 Habitat prépare la 3e édition de ses soirées "Pé-
Maison de quartier du Pin Vert, la traditionnelle Hip-Hop animé aux platines vinyles par le DJ Baron tanque dans mon quartier". Un concours en tri-
exposition "l’Art dans mon quartier". Cette année, Trasher, alors que le graffeur calligraphiste Mabo Lu- plette se déroulera en pied d’immeuble de 17h30 à
elle reçoit les résidents de la Gauthière, qui ont resem équipé de ses bombes de peinture exécutait 21h dans la résidence Pin Vert à Aubagne le jeudi
produit des œuvres en maniant le textile, la mo- un "live painting" sur le rideau métallique du café as- 31 mai. Les soirées seront ouvertes gratuitement à
saïque, la peinture, le pastel ou encore le gra- sociatif. L’artiste peintre expose ses toiles accro- tous les locataires de 13 Habitat (chaque triplette
phisme. Le but : proposer une vision différente de chées sur les murs du Cercle jusqu’au 27 avril. On devra compter au moins un locataire). Les vain-
votre quotidien. Vous pourrez également partici- pourra y découvrir quelques tableaux peints à l’acry- queurs de chaque soirée seront qualifiés pour par-
per à l’atelier de demain, de 14 h à 17 h, pour déve- lique et encre sur des maquettes de locomotives ticiper au Mondial la Marseillaise début juillet.
lopper vos talents artistiques. dans le style Molotow Train. / TEXTE ET PHOTO S.M. ➔ Inscription obligatoire dès à présent au u 06 17 49 54 56.

"Objectif Croissance" pour Le chiffre

200
les entreprises du Bâtiment L’obligation légale de
débroussaillement
(OLD) s’applique aux
Façonéo a signé une charte de bonnes pratiques pour "protéger" le secteur du BTP propriétés situées a`

C ’est à l’hôtel le Mas de


l ’ É t o i l e ,
Pont-de-l’Étoile, que la Fé-
dération des Bâtiments et des
Travaux publics des
à
du BTP sont réalisés dans une
"conjoncture tendue : des indivi-
dus peu scrupuleux s’engagent à
recruter de la main-d’œuvre
ailleurs, font du dumping social
moins de 200 m d’un
site boisé. Il faut
débroussailler dans un
Bouches-du-Rhône (FBTP 13) a et fracassent les prix", détaille le rayon de 50 m autour
rencontré Façonéo, aménageur
public en Pays d’Aubagne. Au
délégué territorial de FBTP 13.
C’est pourquoi des outils ont
des constructions,
programme, des rencontres été mis en place pour analyser chantiers, installations
professionnelles et la signature
d’une convention "Objectif
le comportement des maîtres
d’ouvrage : ils doivent
et le long des voies qui
Croissance". Elle a pour but de eux-mêmes analyser les attesta- y donnent accès sur
lutter contre la concurrence dé-
loyale et les offres anormale-
tions et vérifier les effectifs dé-
clarés des offreurs, ainsi que dé-
une largeur de 10 m et
ment basses (OAB) qui tecter les OAB. Si les docu- sur une hauteur
touchent le secteur du BTP.
En présence de Philippe Bar-
ments fournis sont faux, la
convention stipule que cela "en-
minimale de 4 m.
rau, directeur général de Faço- traînera automatiquement le re-
néo, et Fabrice Luisetti, délégué jet de l’offre".
territorial BTP sur le territoire, La FBTP 13 s’engage enfin à
les discussions ont tourné au-
tour "de l’engagement mutuel et
transmettre les éléments néces-
saires à la vérification de la régu-
A suivre
des perspectives d’activité" pour larité des entreprises concer-
les acteurs locaux. En signant nées. Nelly Nannero, en charge Le 25 mai, c’est la Fête
cette charte de bonnes pra- de la commande publique et des voisins!
tiques, ils visent à réduire "le tra- des marchés pour Façonéo, pré- Une cour, un jardin, un hall d’im-
vail illégal, et les offres injustes : cise : "On regarde derrière s’ils meuble ou le trottoir d’une rue
ce sont les chevaux de bataille Philippe Barrau et Fabrice Luisetti ont rappelé que le secteur du BTP a subi de grandes difficultés payent bien leurs impôts, leurs peuvent être le théâtre de la
de la fédération, la convention entre 2008 et 2016. La convention est là pour donner un nouvel élan à l’activité. / PHOTO T.V.-D. charges sociales, que tout est res- Fête des voisins, et chacun peut
veut lutter contre tout ça", in- pecté." Il est à noter que l’organiser. Le service Vie asso-
dique M. Luisetti. Écrit noir sur la situation économique du sec- Bouches-du-Rhône. Ça part de en aide autant aux artisans, aux d’autres entreprises du Pays ciative ou les organismes HLM
blanc dans le document de teur des BTP est en crise tellement bas que la hausse ne TPE-PME, mais aussi aux d’Aubagne ne sont pas adhé- participant à l’opération four-
quatre pages, il est souligné que constante depuis 2008. Davan- peut être que visible", constate grandes entreprises au travers rentes à la FBTP 13. Elles ne nissent affiches et invitations
"ces deux problématiques per- tage avec la création de la Mé- Fabrice Luisetti. d’un suivi personnalisé. À elles sont donc pas tenues de respec- pour communiquer le ren-
turbent fortement les marchés tropole Aix-Marseille-Pro- Le secteur est reparti essen- seules, très petites et petites en- ter la convention. Mais pour dez-vous aux habitants du quar-
publics et privés départemen- vence, qui a mis fin à des pro- tiellement à la hausse grâce à la treprises représentent 90 % du M. Luisetti, "l’Objectif Crois- tier. Et le jour J, chacun apporte
taux". jets en cours. Ce n’est que de- construction de nouveaux loge- tissu économique du Pays d’Au- sance" du BTP est clair : "On es- quelque chose à manger ou à
"Les collectivités publiques ne puis peu qu’une relative "embel- ments, soutenu par la déléga- bagne. père 4 % pour 2018." boire ! Rendez-vous sur le site
sont pas très fortunées", sou- lie est constatée : 3 % de crois- tion territoriale BTP d’Aubagne Les besoins en équipement Thomas de la Ville Aubagne.fr pour tous
ligne Philippe Barrau. En effet, sance en 2017 dans les établie il y a deux ans. Elle vient et les commandes des acteurs VERBRUGGHE-DELCHAMBRE les renseignements.

ANIMATION 803709 P
E X RO
C L
La Bourbonne accueille une impressionnante EP O
TI N G
démonstration de Quad rugby O A
N TI
La clinique de La Bourbonne, dirigée par Loic Bancilhon, qui ac- N O
EL N
cueille jusqu'à 180 patients dont 140 en hospitalisation complète, LE
est un des plus gros centres de rééducation de la région. Elle pro-
pose aux patients appareillés ou blessés médullaires - souffrant de
lésions de la moelle épinière -, des sorties ULM, karting, ski, ten-
J U S Q U ’A U 2 8 AV R I L 2 0 1 8
nis-fauteuil et hand-fauteuil, et récemment pétanque.
Mercredi dernier, le grand gymnase de l’établissement de santé a
accueilli le Rugby Fauteuil Club Toulon Provence Méditerranée
(RFCTPM) pour une démonstration de Quad rugby. L’association
présidée par Guillaume Melenchon est reliée par convention à la
branche RCT Association et affiliée à la Fédération Française Han-
disport.

Le rugby fauteuil, autrement appelé Quad rugby, est un sport


d’équipe mixte créé par et pour des athlètes handicapés - porteurs
de handicaps lourds (3 ou 4 membres) -, combinant des éléments
du rugby, du basketball et du handball. Les joueurs jouent par
équipe de 4, et l’objectif est de porter la balle jusqu’à la ligne de but
adverse. Il se joue sur un terrain aux dimensions d’un terrain de
basket-ball. Les patients de la clinique ont été impressionnés par
la rapidité et la vivacité des sportifs se servant de leur fauteuil pour
se tamponner bruyamment, les contacts entre les fauteuils, spécifi-
quement conçus pour la pratique, faisant partie intégrante des
règles. / TEXTE ET PHOTO SERGE MORATA

Centres d'intérêt liés