Vous êtes sur la page 1sur 1

“Le corps humain est une Machine qui monte elle-même ses ressorts; vivante image du mouvement perpetuel.

Les alimens
entretiennent ce que la fièvre excite. Sans eux l'Ame languit, entre en fureur, & meurt abattüe. C'est une bougie dont la lùmière se
ranime, au moment de s'éteindre. Mais nourrissez le corps, versez dans ses tuiaux des Sucs vigoureux, des liqueurs fortes; alors
l'Ame, généreuse comme elles, s'arme d'un fier courage, & le Soldat que l'eau eût fait fuir, devenu féroce, court gaiement à la mort
au bruit des tambours. C'est ainsi que l'eau chaude agite un sang, que l'eau froide eût calmé.” Julien De
l’offrey, L’homme Machine

Tous les êtres vivants partagent une biochimie complexe et interdépendante. Le paradoxe
de l`œuf et du poule n`est pas important. Les deux ont besoin de manger. Un seul germe
pousse et une fleur ce développe, une fois fécondé un seul bourgeon forme un fruit mûre.
Chaque atome du corps humain est composer d`aliments. Quand on pense a un bon repas,
les gouts des saveurs et les aromes se manifeste.

Ma curiosité pour comprendre les êtres vivants et les transformations nécessaires qui
facilitent la vie, cet intérêt m`a amener à poursuivre mes études en science. J`ai vraiment
aimé mon expérience d`avoir étudié la biochimie à l`université de Concordia. Elle m`a
permis d`approfondir ma passion pour la nourriture. Ma flamme et ma joie de pouvoir offrir
des expériences gourmande pour ma famille, et mes amis est ce qui m`a poursuivi à
pourchasser mes études à l`Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ). J'ai
trouvé ce que j'aime faire.
“In what art or science other than cooking could improvements be made that would more powerfully
contribute to increase the comforts and enjoyments of mankind?”—Count Rumford`s, tenth Essay

J'ai découvert ma passion pour la cuisine lorsque j`avais seize ans et je visitais ma sœur
ainée qui vivait à New York. Ce soir-là, nous avions cuisiner des Arancinni, une salade a
laitue amère avec une vinaigrette aux agrumes, du poulet Saltimbocca et complimenter par
une bouteille de champagne qu'elle avait ramené récemment de son voyage viniculture en
France. J`ai tellement apprécié mon expérience de cuisiner et la qualité du repas que j`ai
savouré, ma sœur m`a offert le livre de cuisine qu`on a employé " Second Helpings» ecrit
par Danny Meyer. Chargé avec mon premier livre de cuisine, cela ma permit de poursuivre
mon intérêt a cuisiner quand je suis rentré à la maison.

Durant mes études, j’ai toujours été impliqué directement et indirectement avec les aliments
et la cuisine. En étudiant la biochimie, j’ai approfondi mes connaissances sur la composition
et les créations des matières vivantes, ainsi que la synthèse et l’extraction de leurs
composantes. Quand j’ai fait partie du conseil étudiant, j’ai pris la responsabilité de
m’assurer que chaque évènement et rencontres étaient bien traité. Cela a été possible
parce que j’ai travaillé dans le domaine de la restauration durant mes étés et a temps partiel
durant mes études.

Une autre expérience qui m’a encore plus rapprocher envers la cuisine a été une
conférence organisé par ITHQ avec le célèbre chef Feran Adria. Son message le plus
important était que beaucoup de cuisinier aspirant veulent le succès mais ils ne sont pas
prêt à mettre de longue journées. Ca présentation a me laissez avec un espoir tenace,
qu’un jour aprés mes cours à ITHQ, après des année de longues journee, je pourrais
reveller aux table au coude à coude avec des grands chefs.
"La cuisine est une science et un art, et l'homme qui met tout son cœur dans la satisfaction de ses semblables
mérite d'être examinée." - Auguste Escoffier