Vous êtes sur la page 1sur 24
Een eee net cei NOIR|COMME....LERAC! SME|AUJQUOTIDIEN « Noir comme ls nuit, les rats, les métrages ont && visionnés. Des scénes jeune arabe qui se voit refuser une chawve-souris et Ie charbon... Noir de la vie quotidienne, des dessins ani- place de vendeur dans un rayon comme Ie négro, li, Moha- més abstraits et des situations 3 préju- « litérature frangaise » : ces choses med 1» »Tous ces mots gue Ion allie 4 s2 couleur sont peu fat- ours, et Fexercice lan par Is mat- sresse devient vite une source de _géne pour le pete garcon gui, ete, entre chez lai, ot i! déclre 4 sa smére : « Maman, je veux mv ppeler Kevin... » a « Pourquoi Kévin ? » Cest une des ombreuses questions qu'a poste Dominique Zlatof & son jeune pu- blic mercredi 28 novembre, lors du débat sur le racisme organsé au centre des Minimes. Une poignée de profes- seurs, quelques intervenants de I ciation « dite, fare contre le rac sme», et une trentane d'éléves éaient tous réunis pour discuter 4 propos dun méme théme : les différences. Pour les y aider, douze courts- Yas. gés, bref : un concentré de sont devenues courantes de nos jours. Trop courantes aux yeux de certaines personnes qui enfin, ont décidé de réagir : est le cas des membres de Tassociation présente lors du débat. Dans le but de faire changer les choses, elles paricipent 2 la publication d’ouvrages & pro- pos du sujet, aménagent des ate- liers, et organisent des discussions destinges a sensibilser la jeunesse au probléme. A contacter ou 3 faire situations contacter durgence par vos profs. auxquelles on ne préte plus attention Manon A, tellement elles nous sont devenaes familiéres, Effectivement, pimprenelle mépri Tongs cheveux bruns bouclés et de son profil oriental, de jeunes femmes blanches harcelées par une bande de gargons magrébins dans un bus, un militant. a cause de ses une fee oeet aes Diente? 138, ue de Vincennes Eon MEME pOUR|AETR (Crest une élection présiden- de peau. On peut rejeter et tielle qui 'a décidé 3 agir « persécuter pour des ques- un certain mois d'avril, Le tions de religion, de physi- Pen est au second tour, que, de difference de sexe, porté & cette place par une de handicap... I! existera campagne fondée sur la coujours mais diminucra peur et le rejet de V'étran- peu 4 peu si lanti-racisme get. Dominique Zlatof, progresse : ainsi, dans le cas avec quelques autres, pense de Jean-Marie Le Pen, quill est temps d'entrer en quand on observe ses dis- sctne, de lutter par la paro- cours sur Je théme, on voit Je et Fexplication. Il erée gu’on est passé de Tiinjure « Dire et faire conte le saaite du ype « Dehors, racisme » pour rencontrer Jes boupnoules », d des slo- qui veut Tentendre. Nous gans comme « II faut mat- Tayons rencontré. Parole de cniser immigration ». «Le sacisme ? Ce n'est pas ‘Angélique M. guiane question de couleur 3