Vous êtes sur la page 1sur 4

UFR DROIT ET SCIENCES POLITIQUES

LE CONTRÔLE DE GESTION EN TANT


QU’OUTIL D’AIDE À LA DÉCISION
STRATÉGIQUE
Master 1 – Droit et gestion des eé tablissements
de santeé
Plan :

- Contexte
o Les réformes hospitalières
o Zoom sur la T2A
- Le contrôle de gestion stratégique dans le contexte de la T2A
o La fonction contrôle de gestion
o Typologie des outils
- La mesure d’impact : une démarche stratégique
o Evaluer l’impact de développement d’activité
o Evaluer un scénario global et complexe
- Le suivi au fil de l’eau
PARTIE 1 :
LES RÉFORMES HOSPITALIÈRES

La T2A est en place depuis 2004. Au départ elle était à 10% et depuis 2008 elle est à 100%. Il y a
une réforme tous les 18 mois.

Une fois qu’on a définit le projet d’établissement, l’objectif est d’améliorer la qualité et la sécurité
des soins. Si on veut offrir un service de qualité il faut que tout les acteurs du système puissent
trouver une solution. Il y a donc une gouvernance par pôle et on va signer des contrats avec ces
pôles.

EPRD : état prévisionnel des recettes et des dépenses. On prévoit les recettes et les dépenses pour
une activité.

Historique des modalités de financement :

- Le financement à l’acte : de l’antiquité à 1983


- Le budget global : de 1984 à 2003
- Le financement à l’activité ou T2A car prix de journée inflationniste (donc échec du
financement à la journée), rejet du budget global car inéquitable et démotivant et logique de la
tarification à l’activité

Le PMSI, principes :

- Classement des séjours dans des GHM : c’est la prise en charge du patient qui compte et pas
sa maladie.
- Selon logique de coûts = mobilisation ressources : indicateur médico-économique

Entrée du patient, il passe par la première unité médicale, l’intervention était lourde, il passe dans une
2ème unité médicale. Il va mieux et revient dans la 1 ère unité médicale. On a donc 3 unités médicales. On
fait donc 3 résumés d’unité médicale (RUM). Sur la base de ces RUM on établit le RSS (résumé
standardisé de sortie). Le RSS va ensuite être anonymysé en RSA qui sera transmit à l’AM pour que
l’on puisse rembourser.

Le PMSI est devenu un système de financement. Le but est de partir de l’activité et en fonction de ça
on calcul les recettes donc on peut faire des dépenses pour faire fonctionner l’activité.
PARTIE 2 :
LE CONTRÔLE DE GESTION STRATÉGIQUE DANS LE CONTEXTE DE
LA T2A

On est dans une stratégie impulsée par la logique financière. La seule source de revenue des hôpitaux
est le tarif GHM. On a donc un dialogue de gestion de plus en plus économique.

On a trois types d’outils :

- Les outils qui nous permettre de savoir ce qu’il s’est passé


- Ce qu’il se passe
- Ce qu’il va se passer

Le point mort est le seuil à partir duquel on est rentable, à partir de combien de patient on n’est ni en
excédent ni en déficit (0). ça permet d’apprécier le risque de la stratégie.

Centres d'intérêt liés