Vous êtes sur la page 1sur 2

Samedi,11 février 2017

Mon cher journal,

Je suis enchantée de revenir au sein de notre intimité pour réléver un des


problèmes qui me dérange depuis longtemps,c’est-à-dire,je voudrais que nous
disséquions le role de la culture dans le procès d’évolution mondiale. Quant à
l’art,il faut que j’exprime mon admiration en partageant le meme avis avec E.Kant,
„L’art est la belle représentation d’une chose et non la représentation d’une belle
chose”.Sincèrement,l’association de notre siècle avec le temps du progrès
technologique me fait craindre que les valeurs materielles puissent prendre le pas
vers les valeurs promouvues de culture.Autrement dit,je vois l’art comme la plus
profonde manifestation de la creativité humaine,un foyer demesuré de beauté et
excellence concentré en littérature,musique,théatre,peinture ou sculpture.De cette
manière,je me demande si l’art pourrait sauver le monde et j’essaye trouver un
ensemble d’arguments pour soutenir ou contredire cette idée.

Pour commencement,il est mieux que nous soulignions,la lecture implique


vraiment la nourriture de l’ame,comme avoue J.Addison, „La lecture est à l’esprit
ce que l’exercice est au corps”.En ce qui concerne le livre,il est nécessaire que
nous comprennions sa valeur, or c’est la Bible qui se trouve à la base de l’univers
et qui évoque l’essence de notre existence.Aussi,on peut soutenir surement que
l’histoire de tout le monde soit écrite sur une page de bouquin redigé sous l’égide
de Herodot.Pas en dernier lieu,une oeuvre litteraire suppose un moyen inédit
d’aborder aucune quintessence de la vie, sa tonalité est dictée de l’univers
interieur du créateur qui promouve des vertus pour que la société fleurisse.C’est
grace à la litterature que je me détends et que j’élargis mon horison sur
l’amour,amitié, temps,jeunesse et beaucoup d’autres thèmes.Entre les ouvrages qui
ont changé ma vision sur le monde,il est normal que je remarque le roman
„Cathédrale Notre-Dame de Paris” de V.Hugo,une illustration de l’amour dans
toutes ses hypostases, puis le roman „Sans famille” de H.Malot m’a determiné
d’avoir un plus de tolerance , solidarité , respect et amitié avec les plus tristes que
moi. „L’alchimiste” de P.Coelho découvre le sens de la vie , ce qu’aiderait
indiscutablement à changer les valeurs de notre contemporaniété.

Poursuivons en évoquent les avantages de la musique pour le développement


communautaire et personnel , à ce chapitre il serait merveilleux que nous
annoncions qu’elle a accompagné l’homme dans les moments d’ extreme joie ou
tristesse,elle a toujours influencé ses sentiments.La vraie musique exprime purité et
beauté,elle montre la personnalité aux anges, en la permettant de rever.En meme
temps, la musique est le premier moyen d’éterniser l’homme et le
souvenir.Comme la musique éveille dans notre tete les plus profondes pensées
elle mérite de se nommer l’intermédiaire entre le Créateur anonyme et nous.Pour
illustrer les bienfaits des mélodies de Mozart sur les malades de dépression ou
fatigue.Pareillement à la littérature, les chansons lancent un spécifique national,
ainsi, elles évoquent de l’amour,fraternité et égalité ce qui contribue au
l’avancement .En conclusion,j’aimerais souligner les mots de Platon, „La musique
donne une ame à nos coeurs et des ailes à la pensée”.

Comme instrument d’embellissement du monde on peut rétrouver le théatre,il


semble bien à la realité implacable,étant une leçon qui suivre d’ironiser vers
certains problèmes pour que les gens apprennent etre mieux,généreux,patients et
sincères.Le théatre se fait rémarque avec les oeuvres de Molière ou Sheakspire.Je
ne crois que le théatre puisse mourir jamais,mais il présentera toujours la vie
crouelle sur la scène, si bien que nous devons lire entre les lignes le sens de
chaque parole.

D’autre part,lorsque l’on parlait du role negatif de l’art,je me limiterais


seulement au roman de fiction écrit de O.Wilde, „Portrait de Dorian Gray” où
l’action se passe autour d’un portrait qui illustre l’ame du protagoniste.Ici la beauté
prend le lieu du malheur, en provoquant le personnage aux plusieurs crimes.

En définitive,j’invite l’humanité à vivre inoubliablement, en harmonie avec les


beaux-arts pour que le monde avance.

Centres d'intérêt liés