Vous êtes sur la page 1sur 4

EEO

Auteur : Département EEO LES MODES DE DEVELOPPEMENT ARGUMENTATIF

Nous avons défini, dans des dossiers précédents,


quelle était la fonction d'un paragraphe argumentatif :
convaincre de la recevabilité d'une idée (argument-
porteur)

Il existe de nombreux modes de développements


possibles, mais pour développer une argumentation on
a le plus souvent recours à deux modes
d'argumentation :
une argumentation qui repose exclusivement sur
A.
des exemples
une argumentation qui repose sur un raisonnement
B.
illustré d'exemples

Nous allons donc étudier plus précisément la


composition de ces différents types de paragraphes
CUEEP/USTL

Argumenter avec des exemples seuls


1 - Un argument-porteur peut alors se justifier par une série d'exemples précis.

Voici un premier développement s'appuyant sur des exemples précis.

Soit la thèse : "La valeur d'un être n'est pas subordonnée à l'âge".

Voici un argument-porteur justifiant cette thèse : “On peut atteindre très jeune la virtuosité”.

On peut atteindre très jeune la virtuosité. De multiples exemples le montrent. C'est à cinq ans
que Mozart, après quelques tâtonnements sur le clavecin, compose ses premiers menuets, que
son père transcrit sur papier ; l'année suivante, il commence à se produire en public en
montrant une virtuosité précoce à l'orgue et au violon. Quant à Roberto Benzi, il dirigeait déjà
un orchestre à neuf ans. Dans un autre domaine, c'est à seize ans que la jeune Suissesse
Martina Hingis, suivant les traces de Monica Seles, vient d'être consacrée la plus jeune
championne du siècle en remportant en Australie un tournoi du Grand Chelem ; elle avait cinq
ans lorsqu'elle disputa son premier tournoi. Enfin, le jeune prodige Etienne Bacrot, en battant
à quatorze ans la star internationale d'échecs Kortchnoï, s'est ouvert la voie vers le titre de
plus jeune grand maître de tous les temps. Ainsi, en art, en sport comme dans d'autres
domaines, certains peuvent atteindre une parfaite maîtrise de leurs dons ou de leurs talents à
l'âge où d'autres s'adonnent encore à des occupations ludiques.

Voici, maintenant, le développement d'un argument-porteur reposant exclusivement sur des exemples
précis choisis dans la littérature ou le cinéma.

Soit la thèse : "La passion grandit l'homme".

Voyez ci-dessous le développement d'un argument-porteur : " Elle décuple son énergie et son courage. "

La passion décuple l'énergie et le courage. La littérature nous en offre les exemples les plus
marquants. Ainsi, la passion de Rodrigue pour Chimène conduit ce héros cornélien à se couvrir
de gloire dans le fameux combat contre les Maures. Sûr de son amour, il veut s'en montrer
digne et se surpasse en repoussant les envahisseurs qui menacent sa patrie. De même, rongé
par le démon de la liberté, un autre héros plus contemporain, Papillon, entreprend les actions
les plus folles et les plus périlleuses pour sortir du bagne où il est emprisonné. Des dizaines de
fois, il risque sa vie pour n'être plus enchaîné. La passion de la liberté lui donne un courage
presque surhumain. Enfin, c'est la passion de la terre qui fait de Scarlett O'Hara, jeune fille
EEO : Texte Argumentatif
Dossier 6 : Les modes de développement argumentatif 1
EEO
frivole et capricieuse, une jeune femme volontaire et déterminée. Portée par un vif
attachement au sol de ses ancêtres, l'héroïne du célèbre roman de Margaret Mitchell traverse
la guerre, la mort et le sang et relève Tara, son domaine, de l'anéantissement. Rodrigue,
Papillon, Scarlett, trois personnages parmi d'autres que la passion a poussés à se transcender.

A retenir

Les exemples pris appartiennent à des genres différents : le théâtre, le récit, le cinéma

On peut remarquer que le choix et l'organisation des exemples précis obéissent toujours aux même
critères :

Pour développer une argumentation avec des exemples précis. Il faut avant tout que les exemples soient
commentés, c'est-à-dire qu'il convient d'expliciter d'eux en quoi chaque exemple se rapporte à
l'argument-porteur et le justifie.

Les exemples doivent être :

• plusieurs, ( Le nombre 3 représente un nombre optimal).


• variés, (c'est-à-dire empruntés à des domaines différents).
• notoires, (c'est-à-dire connus de tous ou pouvant être connus de toute personne qui recherche
l'information).
• précis (il faut donner des noms, des dates, des lieux et ce, sans erreur).

2 - Un argument-porteur peut se justifier par des exemples généraux

Parfois, on peut justifier un argument-porteur en s'appuyant sur des faits généraux, c'est-à-dire des faits
que tout le monde est prêt à reconnaître comme vrais. Par opposition aux exemples précis, on peut
parler d'exemples généraux.

Voyons ainsi comment un argument-porteur de la thèse suivante a été développé.

La thèse est : "L'égalité entre l'homme et la femme n'existe pas".

Voici un argument-porteur justifiant cette thèse : “L'homme et la femme ne sont pas égaux dans la vie
professionnelle”.

L'homme et la femme ne sont pas égaux dans la vie professionnelle. A travail égal, d'abord, le
salaire n'est pas égal, sauf dans la fonction publique. On constate ainsi dans le secteur privé
des différences d'appointement de l'ordre de 20 à 30 % entre un homme et une femme
occupant le même poste de travail. Par ailleurs, les possibilités d'avancement ne sont pas les
mêmes pour une femme que pour un homme. Non seulement, celui-ci gravit plus rapidement
les échelons de la vie professionnelle, mais il est autorisé à s'avancer beaucoup plus loin dans
le profil d'une carrière. Enfin, l'homme et la femme ne sont pas égaux devant le chômage,
c'est-à-dire devant la recherche d'un emploi. Les chiffres sont là, indiscutables : les femmes
représentent plus de la moitié des demandeurs d'emploi. C'est que les employeurs
embauchent de préférence des hommes. Ainsi, l'on constate que la femme est loin d'avoir
conquis l'égalité avec l'homme dans la vie professionnelle.

On le voit bien, là encore, l'argumentation s'appuie sur des exemples. Cependant, à la différence de ce
qu'on vient de voir précédemment, il ne s'agit pas d'exemples précis mais de faits se rapportant à des
situations réelles que chacun admet comme vraies.
On montre que l'affirmation contenue dans l'argument-porteur se vérifie dans diverses situations :
l'inégalité professionnelle se voit par les différences dans les rémunérations, dans l'avancement et dans la
recherche d'emploi.

EEO : Texte Argumentatif


Dossier 6 : Les modes de développement argumentatif 2
EEO

Argumenter avec un raisonnement illustré d'exemples

1 - l'explicitation avec les exemples

La formulation de l'argument, généralement très concise, demande souvent à être clarifiée et précisée
pour être explicite.

Prenons un premier exemple avec cette thèse : "L'information peut avoir des effets pervers".

Voici un argument-porteur justifiant cette thèse : “Elle est capable d'influer sur l'événement qu'elle
présente”.

L'information est capable d'influer sur l'événement qu'elle présente. En effet, on sait déjà que
les journalistes peuvent influencer l'opinion publique et manipuler leurs lecteurs ou leurs
auditeurs. Mais ils peuvent aller plus loin, c'est-à-dire modifier la nature ou le cours des
événements dont ils sont censés rendre compte objectivement.

Ce développement minimal consiste essentiellement à expliciter l'argument-porteur, il ne peut être


suffisant pour faire admettre l'idée qu'il présente. On doit le compléter par des exemples :

Reprenons notre argument-porteur : "L'information est capable d'influer sur l'événement qu'elle
présente".

L'information est capable d'influer sur l'événement qu'elle présente. En effet, on sait déjà que
les journalistes peuvent influencer l'opinion publique et manipuler leurs lecteurs et leurs
auditeurs. Mais ils peuvent aller plus loin, c'est-à-dire modifier la nature ou le cours des
événements dont ils sont censés rendre compte objectivement. Ainsi, en 1969, des centaines
de millions de téléspectateurs de plus de trente pays ont pu assister aux premiers pas de
l'homme sur la lune. A ce stade, la diffusion instantanée des faits commence d'influer, sinon
sur ces faits eux-mêmes, du moins sur leurs conséquences immédiates. Et ce n'est pas tout.
En France, dès avril 1961, les transistors des soldats d'Algérie contribuaient puissamment à
empêcher l'arme de basculer du côté des généraux révoltés. Et plus encore, en mai 68, les
récits haletants des radioreporters sur le fond sonore des affrontements ponctués par les
explosions précipitaient vers le Quartier Latin des milliers de Parisiens, et donnaient ce qui
aurait pu n'être qu'une bagarre d'étudiants le caractère d'une émeute, voire d'une révolution.
Ainsi, l'information sur les ondes, par son instantanéité, ne modifie plus seulement la suite,
mais la nature même de l'action qu'elle annonce.

Pierre Viansson-Ponté Le Monde - 23 octobre 1972

On peut remarquer que la force de l'argumentation repose sur le choix des exemples : ils sont variés et
appartiennent à des domaines différents, ils sont notoires, ils sont précisés et commentés en fonction de
l'argument-porteur qu'ils doivent justifier.

Prenons un deuxième exemple avec cette thèse : "Les voyages forment la jeunesse".

Voici un argument-porteur justifiant cette thèse : : “Il s favorisent l'ouverture d'esprit”.

Les voyages favorisent l'ouverture d'esprit. En effet, quitter les limites étroites de son univers
quotidien pour découvrir d'autres horizons, d'autres cultures, c'est étendre son champ de
connaissances, donc élargir son esprit. _ Ainsi, le jeune Français qui découvre l'Allemagne,
l'Angleterre, voire les Etats-Unis s'aperçoit que l'on peut vivre, se nourrir, se distraire, étudier
différemment, et aussi bien que chez lui. Il s'éloigne des idées reçues et apprend la tolérance.
De même, celui qui est confronté à des cultures lointaines, orientales ou asiatiques par
exemple, se trouve face une autre échelle de valeurs, d'autres croyances qui peuvent
EEO : Texte Argumentatif
Dossier 6 : Les modes de développement argumentatif 3
EEO
éventuellement faire évoluer sa manière de penser. Dans tous les cas, il a perdu ses oeillères
et son esprit s'est enrichi.

Là encore, l'argumentation s'appuie sur des exemples. mais à la différence de ce qu'on vient de voir
précédemment, il ne s'agit pas d'exemples précis mais de faits se rapportant à des situations réelles que
chacun admet comme vraies.

2 - La sous-argumentation illustrée

Prenons une troisième thèse :"On ne peut pas définir le bonheur"

Voici un argument-porteur justifiant cette thèse : “Il dépend de facteurs trop variables”.

Le bonheur dépend de facteurs trop variables pour qu'on puisse le définir. Il varie d'abord
selon les individus. Tel subordonnera son bonheur l'argent et ne sera heureux que s'il est assez
fortuné. Tel autre se libérera de l'argent et trouvera son bonheur dans tout autre chose :
l'affectivité, un idéal ou une activité. Le bonheur varie encore selon les sociétés. Celles-ci
induisent des rites, des habitudes qui deviennent des règles du bonheur. Dans certaines
peuplades primitives, ainsi, un homme ne saurait être heureux s'il n'a pas beaucoup d'enfants.
Dans nos sociétés occidentales, au contraire, de nombreux couples trouvent leur bonheur à
n'avoir que deux ou trois enfants et réussir leur éducation. Enfin, le bonheur varie avec l'âge
pour un même individu donné. A vingt ans, on peut être heureux par la réalisation d'un
exploit. A quarante ans, on peut trouver son bonheur dans la réussite de ses enfants. A
soixante ans, on peut s'épanouir dans un art de vieillir. Ainsi, diffèrent selon les êtres, les
sociétés et les âges, le bonheur dépend d'éléments trop hétéroclites pour qu'on puisse en
donner une définition générale.

L'argumentation repose ici sur un raisonnement qui s'étaye sur différentes idées qu'on peut appeler “sous
arguments-porteurs”. Elles sont mises en italiques dans le texte. Il est souvent utile de les illustrer avec
des exemples qu'il n'est pas nécessaire de beaucoup développer puisqu'ils ne sont pas essentiels dans
l'argumentation.

A retenir

Pour développer un argument-porteur, on doit rédiger un paragraphe argumentatif qui justifie le bien-
fondé de cet argument-porteur. On peut procéder de différentes manières, on a recours essentiellement
à deux modes de développement :

A - Un développement composé uniquement d'exemples argumentatifs.

• des exemples précis (empruntés à la vie ou à la littérature)


• des exemples généraux

B - Un raisonnement illustré

• une simple explicitation de l'argument-porteur suivi d'un exemple illustratif.


• un raisonnement plus complexe faisant appel à plusieurs sous-arguments-porteurs.

Le paragraphe est un bloc monolithique. Il ne faut donc pas aller à la ligne avant d'avoir terminé son
développement.

EEO : Texte Argumentatif


Dossier 6 : Les modes de développement argumentatif 4