Vous êtes sur la page 1sur 8

BUSINESS LEADERSHIP PERSONNEL VIE

10 recommandations pour
créer votre propre produit,
et vous assurer d’engranger
des revenus Hello!

je suis Julien,

Fondateur de BizCampus. Je su
entrepreneur, designer,
développeur. J'aide les
entrepreneurs créatifs, les
makers et freelances à créer le
un business et vie qu'ils aiment

Julien Lucas, Biz…


J’aime cette Page

Soyez votre boss


Abonnez-vous et rejoignez
2000+ abonnés qui comme
vous créent un business et
une vie indépendante qu’ils
aiment.

Votre adresse email...

JE SUIS PARTANT!

Pas de spam. Pas de revente de


votre email. Parole.

Tout de suite, pour situer le contexte, je n’ai pas gagné des milliers
d’euros avec mes produits, je ne gagne pas non plus totalement ma
vie avec mon business. Mais j’ai créé 2 produits, passé plusieurs mois
sur leur création, j’ai des clients — donc mon expérience peut vous
aider.

Mon premier produit a été un ebook, Prenez Un Nouveau Départ,


vendu à 19 euros à l’époque, il y a 2 ans. Que j’offre maintenant
gratuitement à mes nouveaux abonnés, et pour lequel je reçois toutes
les semaines des messages de personnes qui sont changées.
(Pourquoi je l’offre gratuitement alors? Pour construire ma liste email
mon/ma chère). J’ai fait des erreurs lors de sa création.

J’ai créé mon deuxième produit, Blogging Impact. Un produit bien


plus ambitieux car il s’agissait cette fois d’un programme multimédia,
en ligne. Site web privé, vidéos, 2 livres, des ressources, des fiches
d’exercices. Pour être honnête, il ne m’est toujours facile de vendre
ce programme (c’est un programme qui demande un engagement
personnel important. Voir #7 de cet article). Là aussi j’ai fait des
erreurs.

PLUS DANS BU SI NESS

B USI NESS B U S IN E S S
4 Raisons Décisives 5 Choses À Faire Maintenant
Pourquoi Votre Entreprise Ne Pour Avoir Plus
Marche Pas D’opportunités Dans Le
Futur

Vous le savez, j’ai une approche différente de l’entrepreneuriat, du


blogging et du business. J’aime mettre du sens dans ce que je fais. Je
suis un peu spritiuel comme gars. Vous aurez donc des conseils
différents de ceux que vous trouvez ailleurs.

A l’époque, j’avais bien aimé cet article pour créer son produit, de
Jean Rivière.

Mes recommandations valent ce qu’elles valent. Lisez-les, faites-vous


votre opinion. Je vous garanti que vous trouverez de belles
« gemmes » pour créer un bon produit, et engranger des revenus.

1. Construire la bonne audience


Comment s’assurer que le produit que vous allez mettre en vente
intéressera bien votre audience? C’est simple (mais c’est facile de se
tromper), vous construisez votre audience dès le début en ayant en tête le
produit que vous allez lui proposer.

La solution c’est donc de construire son audience, en ayant en tête le


produit que vous allez vendre plus tard. Donc c’est écrire des articles,
créer du contenu sur le problème que traitera votre produit, c’est
résoudre des problèmes que votre produit résolvera lui aussi (en plus
complet).

En faisant ça: 1. Les gens qui s’abonnent à votre mailing liste sont
effectivement intéressés par le problème que résolvera votre produit
le jour où vous le lancerez 2. Vous pourrez piocher dans votre
contenu déjà créer pour développer votre produit, sous forme de
méthode, de guide complet, avec l’information trillé, mise en forme.
2. Avoir une USP. Une Proposition de Vente
Unique
Aussi appelé Proposition de Valeur Unique. Si vous n’êtes pas
capable de dire qu’est-ce qui distingue votre produit de celui de vos
compétiteurs, vous êtes mal en point. Il n’y a alors pour vos prospects
pas de raison de choisir votre produit plutôt que celui de vos
concurrents.

L’USP peut faire la différence entre le succès et l’échec.

L’USP c’est votre différenciation, c’est votre spécificité de produit


unique, c’est les bonus spéciaux, c’est l’expérience utilisateur
originale. Votre solution doit être meilleure ou différente. Mais
différent n’est pas suffisant. La différenciation qui vous rend meilleur,
c’est ce qui est requis.

Créer un produit moins cher n’est pas une bonne idée. Ca a surtout
pour effet de rabaisser sa valeur perçue. Dites-vous bien que les gens
sont prêts à payer plus cher, pour un meilleur produit.

Je vous recommande la lecture de mon article sur la proposition de


vente unique.

3. Cartographier votre produit en premier


Vous devez savoir CLAIREMENT ce que vous créez. Bien sur, cela va
se métamorphoser, cela va respirer. Mais une fois que vous avez le
squelette, le sommaire, votre table des matières, alors vous savez ce
qui sera nécessaire pour y arriver.

Tant que votre sommaire, votre squelette n’est pas parfaitement


réfléchi, défini, pensé pour créer le résultat final idéal, ne commencez
pas. Une fois au clair sur ça, alors c’est bon, vous avez le plan d’exécution,
vous savez quoi créer.

4. Créer votre page de vente en même temps


Pour mes 2 premiers produits, je ne l’ai pas fait. Pour celui que je suis
en train de créer actuellement, c’est le cas.

Assez similaire au point #3. Je crée non seulement le produit, mais


aussi la page de vente en même temps. Page qui évolue, se
transforme évidemment.

Ainsi je m’assure que le pitch qui sera sur ma page de vente est
efficace. Les problèmes spécifiques dont je parle et surtout les
solutions que je compte apporter sont claires. Si je vois que je ne
réponds pas à des besoins importants, que j’ai oublié des choses,
alors je peux modifier ma page de vente, et retravailler mon produit
pour que les 2 concordent.

C’est un petit « truc », mais je trouve que ça aide à bien à savoir comment
vendre son produit, et à garder en tête le résultat final pour le client.

Ensuite, il y a faire le vrai travail, créer le produit, à produire. Si mes


clients n’avaient pas ce qui est promis sur la page de vente, ils ne
seraient pas contents.

5. Dites à tout le monde ce que vous faites


Dévoilez des photos du processus créatifs, montrez sur quoi vous travaillez,
sans trop en dévoiler, bref, mettez l’eau à la bouche. Suscitez à la fois la
curiosité, l’anticipation, et donc l’attente du jour J.

Le jour J, n’hésitez pas à parler de votre évènement, faites du buzz,


faites du bruit. Ça agacera certaines personnes, mais après tout ce
n’est pas tous les jours que vous lancez un produit, non?

N’ayez pas peur de faire votre auto-promotion, c’est ainsi que


fonctionne le business. Faites-le. Si votre produit est de qualité, que
c’est un bon produit, alors vous devez en faire la promotion pour
apporter les solutions que vous proposez à ceux qui ont en ont
besoin.

Dites-vous que si vous ne faites pas votre promotion, vos concurrents


eux feront la leur, et ils pourraient même mieux vendre que vous avec
un produit moins bon.

Soyez fier de votre produit, de le montrer, et de communiquer dessus.

Parlez à vos amis entrepreneurs et blogueurs du produit que vous


créez, de vos défis. Cela créer une pression sociale positive (vous
auriez l’air bête si vous ne lancez pas votre produit), et vous pourriez
même recevoir du support, de nouvelles idées.

6. Se fixer une date limite


Pour mon programme blogging, je l’ai commencé mi février 2013, et
j’avais une date limite à mi-mai. 4 mois d’intervalle. J’étais chômeur à
ce moment là. Bon, je n’ai tenu ma date limite, et le programme est
sorti le 19 juin. 1 mois plus tard que prévu.

2 mois d’écriture intense, pour 65.000 mots. Puis 2 mois pour la


création des vidéos, du site, de la page de vente, l’édition, le
packaging, ect… Puis 1 mois interminable ou juste je n’arrivais pas à
finir. (Note: J’ai tout fait moi-même.)

Sans date limite votre projet va s’étendre indéfiniment, et vous pourriez même
ne jamais finir votre produit. Il y a 2 choses difficiles quand on créer quelque
chose: COMMENCER, et FINIR.

Finir mon 2ème produit a été la chose la plus exténuante de mes 3


ans d’expérience de travailleur indépendant. Il y a toujours des détails
qu’on veut rajouter, on veut changer, améliorer, on est pas satisfait du
résultat — et le temps passe, vous avez dépassé la date limite que
vous vous étiez fixé. Il y a un moment ou il faut se dire stop, et lancez
le produit. Quitte à l’améliorer plus tard.

7. Donner les résultats les plus immédiats


possible, et réduire le risque
Problème sur mon 2ème produit, mon programme blogging. Il n’y a
pas vraiment de résultats immédiats. Il y a plusieurs mois de travail,
des concepts, un guide étape par étape pour créer un blog en
prenant en compte les réalités business, mais les résultats peuvent ne
pas venir. Il y a un risque existant pour le client. (un problème qu’il me
faudrait résoudre pour une version 2.0)

Pour la durée: 12 mois, 8 mois, ou même 6 mois pour suivre un


programme? C’est trop long. Il est difficile de demander à un client de
s’engager pour plus de 3-4 mois. Ensuite garantissez des résultats
rapide avec votre produit. Les gens n’ont pas la patience.

Pourquoi croyez-vous que Facebook fonctionne si bien? Parce que ce


n’est que de la gratification instantanée. Vous recevez des likes, vous
likez, vous avez une réaction, vous avez des commentaires, vous
commentez, vous vous faites de nouveaux amis. Les résultats sont
immédiats. (Facebook répond à tout un tas de besoins sociaux).

Pour qu’un client ait envie de payer et de s’engager, il est nécessaire de lui
apporter des résultats rapides, et aussi de réduire le risque pour lui de perdre
son temps, son argent, ou ses efforts. Sinon il n’achètera pas votre produit.

Réduire le risque cela peut être proposer une garantie satisfait ou


remboursé à 100% valable 30 jours. Ou plus.

8. Créer une leading page, présenter le futur


produit, et capturer les adresses email
Un lancement sans personne devant les portes le jour J, ce n’est pas
vraiment un lancement. Si vous voulez un boom de lancement (et un
boom de revenus le jour J), vous devez capturer des emails de gens
directement intéréssés par le produit, quelque temps avant la sortie
du produit.
Créez une landing page: soit une page d’accueil simple présentant le
produit brièvement, avec un formulaire pour capturer l’email des gens
intéressés. Pour mon programme Blogging Impact, j’avais fait ça 1
mois avant. J’avais capté des dizaines d’email, et fait quelques ventes
le jour J.

9. Lire des livres sur la vente


J’étais terriblement nul à la vente à mes débuts. Je ne savais pas
pitcher, ni identifier les besoins chez mes prospects, je ne savais pas
conclure. J’ai appris énormément avec certains blogs, des livres sur la
psychologie et sur les techniques de vente qui créent des résultats.

J’ai embêté mes amis pour leur demander leurs astuces de vente.
Mes amis blogueurs et les livres m’ont beaucoup aidé à mieux
vendre.

10. Faire une enquête de satisfaction


Quoi de mieux que demander aux gens de votre audience ce qu’ils
veulent, quels sont leurs problèmes, leurs défis, leurs douleurs, ou de
leur demander ce qu’ils pensent de votre produit? C’est l’idéal pour
être bien connecté aux besoins de ceux que vous servez. Et vous ne
devriez pas avoir peur de leur demander.

Le moment idéal pour faire ça est certainement juste après leur inscription à
votre newsletter, ou quelques temps après l’achat de votre produit. Posez-
leur 3-4 questions avec un sondage. LES PLUS POPULAIRES CE MOIS

Comment attirer de
Comment créer un sondage? Utilisez un logiciel spécialement prévu à nouveaux clients. Les
cet usage. Le meilleur étant Survey Monkey. Votre nouvel ami. stratégies qui ont fait
mon bonheur

Je l’avais utilisé pour faire un sondage avant création de mes


Persévérer,
produits. A vous d’analyser les réponses après. l’importance de la
curiosité, d’investir et
re-investir

3. La partie vraiment
Pour conclure… difficile à travailler po
soi-même

Gardez en tête qu’il y a toujours des moments pourris lors d’un


lancement de produit. Même en ayant tout planifié.

Le site web va déconner, le système d’email va bugger, vos clients


vont avoir des problèmes techniques. J’ai dédis et réserve ma
journée complète au lancement de mes produits en ligne.

Je suis persuadé que tout le monde peut arriver à créer son propre
produit — du moment que vous avez une expertise sur quelque
chose.
Créer un bon produit est excellent pour assoir votre autorité sur une expertise
spécifique, de vous faire connaitre. Et un bon produit peut avoir avoir un
impact majeur sur la direction que va prendre votre carrière.

Votre premier produit pourrait ne pas être un succès éclatant qui va


vous rapporter des milliers d’euros, mais qui sait, peut-être que le
2ème ou le 3ème sera un home run. Il faut aussi prendre en compte
de l’effet cumulé de toutes vos sources de revenus étalées dans le
temps.

Si votre produit vous rapporte 250 euros par mois. Tous les mois.
Durant 5 ans. C’est intéressant non?

Combinez ça avec un peu d’affiliation (régies d’affiliés, produits de


partenaires), un peu de coaching (très demandé le coaching
personnalisé, et ça paye bien), 1 ou 2 autres produits, et voilà, vous
arrivez à gagner un salaire complet chaque mois. Tout ça à l’origine
grâce à un blog.

Vous aimez l’article? Il vous a été utile? Alors partagez-le s’il vous
plait.

Vous considérez-vous comme


quelqu’un d’aventurier et qui
aime avoir le contrôle de sa vie?
Téléchargez mon guide gratuitement:
5 Leçons que J’ai Apprises pour Créer et Vivre de Mon
Business d’Indépendant

Votre adresse email... REJOINDRE 2,209 ABONNÉS

Pas de spam. Pas de revente de votre email. Parole.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER…

Comment ne pas créer un premier produit


invendable? Erreurs à éviter, points majeurs à
considérer Passer à la création de son produit peut être une
guerre, beaucoup de procrastination, de doutes, de peurs.
Qu’est-ce que vous […]

La vérité à propos de passer en mode business


avec votre blog En France et dans la blogosphère française,
il y a de très bons rédacteurs, d’excellents blogueurs, qui parlent
de divers […]

Les 2 grands problèmes que rencontrent les aspirants


entrepreneurs Beaucoup de gens veulent entreprendre
aujourd’hui, créer leur produit, leur service. Vous êtes beaucoup
ici à juste commencer […]

Trouvez-moi sur les médias sociaux

BizCampus © 2016 • Mentions légales • Design + Code Julien Lucas • Contactez-moi