Vous êtes sur la page 1sur 92

NUM~RO ALBUM - N° 14 D~CEMBRE 1970 - JANVIER 1971 - 8,50 F

';]Je Ç}auffe raconté par fa caricature


goooooooooooooooooooooooooooooooooooooog
g COMMENCEZ UNE NOUVELLE VIE. . . g LE ( ~ 1-lAJlQl l ll.L()T
g COMBLEZ VOTRE SOLITUDE. . . g Nouvelle série n° 14
g DÉBARRASSEZ-VOUS DE VOTRE ENNUI . . . g Société d'Editi ons Parisiennes Associ ée s

§ SI VOUS VOULEZ g
R.C. Seine 63 B 5039

Direction - Rédaction - Admin istration - Publ icité

~ d~~~~~~~s ~§
49, avenue M arceau , Paris (16' ). Tél. : 553-65-09

le pla;s;, :onnal,.ances CONSEIL DE DIRECTION


O§ - la joie de vous exprimer librement Jean BOIZEAU
- la satisfaction de rencontrer des personnes qui Jean-François DEVAY

8
partageront vos goûts, vos idées, vos buts,
vos projets, vos loisirs, etc.
8g Roland LAUDENBACH

O - des contacts et des relations (aussi bien en


8 France qu'à l'étranger) selon votre optique. gO REDACTEUR EN CHEF
Michel EBERHARDT
0 0
8 VOUS A VEZ BESOIN DU 8 ~EALISATION TECHNIQUE
00
0
CLUB EUROPÉEN ! g Guy PIAULT
Pierre GATINIOL

~
Sa revue de liaison vous apportera chaque mois mille
possibilités amicales, sentimentales, culturelles, profes-
ogg Abonnements
sionnelles, commerciales, etc. Tous âges. Tous milieux. 5 numéros : FRANCE 32 F
C 'est certain : pour vos relations, c'est un véritable o
8 " contrat de progrès » que vous allez signer avec le 0 ETRANGER 35 F (Taxes aériennes en sus)

8
0
CLUB EUROPEEN ! 8
0 C .C .P . : SEPA , Par is 25-39 1-74
g Renseignez -vous tout de suite. g (Pour chan geme nt d'a dre ss e, jo ind re 1 F et la dernière band e)
OO Demandez sans engagement de votre part ~
Imp rimerie Lang Grandemange
,.,
la notice explicative d 0 713 du C.E.C.R . O
8 65, RUE HENRI-BARBUSSE · AUBERVILLIERS (93) O
36 à 42 , ave nue Marc-Sangn ier eo•,..,cl1111011l\'o"°\~
~
92 - VILLENEUVE -LA -G A RENNE
0 TÉL. : 352-42-97 0
0 0
O Joindre 3 timbres pour envoi discret O Le directeur de la puh licatio n : J .- F. DEVAY
Dépôt légal : 4' tri mes tre 1970
8000000000000000000000000000000000000008
LE CRAPOUILWT

Avant-
propos

LU
c
z
u;
1/)
LU
0

M AINTENANT qu'IL n'est plus là, on n'a pas fini de se demander si de Gaulle a été
une chance pour la France, mais on est sûr d'une chose : il a représenté une aubaine pour les cari-
caturistes. Là, au moins, tout le monde est d'accord:ladisparitiond'unsujetpareil,c'est une perte irréparable.
A messieurs les dessinateurs, le général ne laisse que des regrets ( r ).
Comme ce fut le cas pour les « cartoonists » britanniques privés de Churchill et de sa face de bull-dog
sorti d'une nouvelle de Dickens.
Comme cela aurait pu être le cas avec Staline si les dessinateurs soviétiques avaient eu le droit de tenir
un crayon.
C'est que de Gaulle, Churchill et Staline avaient ce qu'on appelle «une gueule » el un sens du théâtre
que sont loin de posséder dans la troupe les nouveaux titulaires des rôles.
Place donc à de Gaulle, sociétaire à part entière, pendant trente ans, sur la scène du théâtre du monde.
De son vivant, alors que le général était au faîte de sa puissance, « Le Crapouillot » lui avait consacré
un fulgurant pamphlet, « Le petit de Gaulle illustré », qui demeure un modèle de débourrage de crâne.
Ce nouveau numéro, « Les grands dessins du général », vient tout naturellement le compléter. S'il apparaît
plus souriant, c'est la même histoire, toujours dégagée de la légende el racontée cette fois à grands coups
de crayon par les meilleurs spécialistes du dessin politique (à l'exception de deux d'entre eux, Jacques
Faizant du « Figaro » et Tim de << L'Express », qui ont cru devoir refuser leur participation à ce
musée de la caricature où le talent servait seul de droit d'entrée).
(1) ... et le souvenir des condamnations et amendes <tu'il fit pleuvoir sur certains.
LE CRAPOUILLOT

Qu'on ne s'étonne pas, toutefois, si le choix du «Crapouillot» n'est pas précisément bénisseur/ Ce n'est
pas le genre de la maison. Ni celui des vrais disciples de Daumier ou de Forain.
Souvent plus cursif qu'un éditorial, moins figé que la photographie, le Irait du caricaturiste se prêle
mieux à la rosserie qu'à la louange, à l'ironie qu'au respect. Et les temps sont encore trop proches pour
que certains dessins ne demeurent pas gonflés de colère el de violence.
Au reste, de Gaulle n'ignora pas, lorsqu'il régnait, les sentiments qu'il inspirait. Sans doute même
lui plut-il souvent de les provoquer ou de les exacerber. Il y réussit en /oui cas avec « Le Crapouillot »,
si tant d'autres préféraient se transformer en laquais.
Le goût de la liberté de l'esprit nous a conduit à composer cet album, memenlo d'années el d'heures
souvent tragiques, où peut-être se dessine à grands traits - mieux qu'avec des mols - un portrait possible
Je de Gaulle tel que, les passions apaisées, l' Histoire le retiendra.
Le Cra pouillot.

l&I
z
...~
l&I
0
z
i;
...0
41)

Ont participé à cet album : Aise, Behrendt, Ben, Bosc, By, Calvi, Clivanel, Paul Colin, Cummings,
Jean Effel, Emmwood, Jac Faure, Ferjac, Fosse, Janbrun, Leffel, Levine, Mara, Mignard, Moisan,
Nitka, Pinatel, Walter Schaal, Ronald Searle, Sennep, Serre, Soupault, Tinho et Topor.
Dessins de couverture de Jean Effel, Moisan et Serre.
LE CRAPOUILLOT 5

11 faut savoir que pendant


mille huit cent quatre vingt
dix ans la France, notre
patrie, s'évertua avec plus
ou moins de bonheur à régler
les problèmes de l'avant-
gaullisme. ....
a
C'est alors que naquit un
petit garçon nommé Charles,
Q ii

qui aimait beaucoup sa 0


maman et rêvait de la voir
sortir de cette longue période
de flottement. Chaque soir en
s'endormant, il la voyait ré-
pondre non seulement au défi
américain - ambition trop
modeste à ses yeux - mais
à celui de la terre entière.

Dès qu'il fut en âge de mar-


cher, le petit Charles montra
de vives dispositions pour la
~ politique planétaire et, pen-
0
ID
dant que ses petits camarades
"'c s'adonnaient aux distractions
z
Zi de leur âge, il s'entraînait pour
c"' la coupe du monde.
LE CRAPOUILLOT
'

...::>.....
..;
::>
Q
..,z
::1
::>
m
.....
-c
z
.,..,
0

..,a:D
j:::
z
:::;
0
(J
.....
::>
~
..,
D
z
ii
~
D

- Was ist lias?

Contrairement à la plupart des patriotes, le jeune Charles


resta dans la clandestinité jusqu'à l'Appel du 18 juin.
U CRAPOUIUOT '1

- Son Excellence le camarade Gaulle-de-vache!

Lorsqu'il en sortit, les porte-parole officiels de la France occupée lui


firent à leur corps défendant une publicité qui joua beaucoup pour son prestige
car il était alors inconnu au bataillon, ce qui est une marque de singularité
pour un général. cc D'où débarque-t-il, celui-là?», se demandaient les popu-
lations en proie à la plus ~rande perplexité.

Elles l'apprirent
quelques années
plus tard, lorsque
se joua la dernière
1

Ill
séquence de la ver- L' -MtSTOIRE F
D
z
sion anglo-saxonne ii
~
_ __,a
de cc Charlot soldat»
a LE CRAPOUILLOT

,1 /
-0-
""' l '

a oo o a
aaooa
aaaaa
........,_.... a a q a a.
l o-n_n_n_n-.... a o aa a
25 AOUT 1944
- Mon grand ! ...

Le petit Charles, qui avait mangé beaucoup de soupe, car dans les casernes la soupe est
bonne, avait grandi en taille et en sagesse. Comme il s'était bien gardé de révéler au micro
de Londres qu'il avait des ancêtres allemands, la France libérée le reçut à bras ouverts.
LE CRAPOUILLOT

...z
.~
ID
...
0
IC
z
ë5 iii
~
...c
Il)

...~
.,z
~
::> Le grand Charles - c'est ainsi que nous l'ap-
IC
~ pellerons désormais - commença dans une
idylle mouvementée le voyage qui devait le
.........
..i

... conduire de la place de la République à la place


z
<
de l'Etoile.
!:!!
...0 Longtemps privée de liberté, la France éprouva
z alors une allergie qui se traduisit par une
iii poussée à forme urticante de partis, de grou-
13
0 puscules et de mouvements divers.
" Mon pèr' m'a donné un
mari,
Mon Dieu 1 Quel homm',
Quel immense homme 1••• •·

0
IC
~
<
5...
o..
0

"....<
::>
ID

z
0
...0
Il)

w
a::
;:
...z
IL

...z
1/)
...0
z
iii
1/)
w
0
ERUPTION : - C'est grave docteur? ..
li LE CRAPOIDLLOT

Les gens sont méchants •..


A peine Charles - au fait, pour-
quoi ne l'appellerions-nous pas
Charles tout court, puisqu'il n'y
en a qu'un ? - à peine Charles
avait-il remis le pied à l'étrier
qu'on l'accusa d'y mettre également
l 'œil de Moscou en la personne
de Maurice Thorez.
Comme si Charles était capable
de faire cela !
Lui, un homme si distingué, avec
une particule et des étoiles sur la
manche, gagnées de l'autre côté
de cette dernière!

l&I
ëa:
:::>
fi)
ID
-<
...
z
...
(J

~
0
>
:::>
D
l&I
c
i=
z...

l&I
a
z
üi
"'Cl
l&I

T
Le général " de la Perche " remet en selle " Jocrisse
Morèze ".

Mais tout le monde n'était pas


de cet avis, et les descendants des
Gaulois, qui ont toujours été divi-
sés, tinrent à marquer, dès le
retour du gaullisme, leur droit
imprescriptible à la querelle in-
testine. - Un Boulanger? Jamais 1
LE CRAPOUILLOT 11

..
2
:::>
_,
<(

z
1

•w:z
E
&li

- A mon commandement ... Rompez 1

« Puisque c'est comme ça, vous vous arrangerez entre vous », dit
alors Charles, excédé. Et il fit ses adieux à la scène politique.
Est-ce à dire que la France serait définitivement privée de ses services?
Non ! Depuis Mayol, et bien d'autres, nous savons que lorsqu'il s'agit de
arands artistes, le mot• adieu» n'a pas le même sens que pour le commun
des mortels.
12 LE CRAPOUILLOT

..:
a.:
a:

~ \.
m
~ ,v /
"'
Q ,1 J

\ ,111 >itR,
I ~Il
Entre chien et loup ...

Il y a des hommes qui


marquent dans une vie de
femme ... Marianne, qui avait
désormais un passé, se de-
mandait si elle aurait un
avenir avec Paul Ramadier
qui essayait de 1ui faire oublier
son époux infernal, tandis
que ce dernier, réfugié aux
marches de Lorraine (avec
ses sabots), entendait des
voix qui n'étaient pas celles
du silence .

..:
.:
a:

"'
Q
z
a;
U)

~
LE CRAPOUILLOT 13

;
...:
a:
ri
R.F ...
R.P.F ... 2
:::>
R.P.F., c'est râpé? <
•....
:...
Le parti de la fidélité don- ....
ID
nait du fil à retordre à son ...
IC
maître ... 1=
Et puis, un jour, la statue IÎ
IL
du commandeur (et grand- ...
IL

z
€roix, cela va sans dire) se <
~
mit à tressaillir au son du Ill
1)
dairon al2érien qui enton- z
nait l'air célèbre : cc Soldat, \(/~ fi)

...
fi)

lève-toi, c'est l'heure ... » •


- Apporte !

...a:
a:
...:...
:::;:

...<
:ï:
u
a:
j
....
0
' :::;:

...0

z
~
...0
z

- La statue a bougé .•. Elle a bougé, vous dis-je !


··=~;;:: 1
LE CRAPOUILLOT

i.
Ill
Q
z
üi
Ill
Ill
Q

1958
Debout là-dedans ! A l'âge où l'on envoie coucher les P .D.G., Charles, ragaillardi, rafélix-
gaillardi, s'apprête à en reprendre pour dix ans, et à montrer au monde étonné ce que gou-
verner veut dire. Deuxième service ...
LE CRAPOUILLOT i•
.. -· ·----·-·

~--=--

2
::>
~
<
z
0
"'c
LLI

LLI
a:
j::
z
:::;
... Service funèbre éga- 0
CJ
lement. .....
::>
~
LLI
c
z
iii
fil
Q

Ni fleurs, ni couronnes


LLI
1-
::>
z
~

L'équipe de France est prête


à foncer au coup de gong. Dans
la catégorie «coq», une révéla-
tion : l'héroïque petit battant
Debré qui fera parler de lui dans
les épreuves à venir.
16 LE CRAPOUILLOT

Le Couronnement

D'un 2 décem-
bre naît un ·
4 septembre en
forme de monar-
chie de juillet,
dont les structu-
res non-figurati-
ves comblent les
aspirations mul-
tiples d'une
France qui s'est
toujours fait une
certaine idée
d'elle - même, et
se reconnaît de
Dunkerque à
Tamanrasset
dans l'envoyé de
la Providence.

- L'EMPIRE MONGAULLE proprement dit s'étendra de Dunkerque à Tamanrasset,


le reste constituant ma MONGAULLIE EXTÉRIEURE ...
LE CRAPOUILLOT 17

Cette fois, on ne se quitte plus. Et on légalise. Mademoiselle, voulez-vous


dire « oui » ? Finies les bouderies ! Nous n'allons plus nous séparer pour
un oui pour un non ... Est-ce pour elle l'histoire d'O qui commence?


....
....::::>
z
:il
F
. tF U)
z
,,.. . . . . . . . . Il.
~
::::>
a:
~
c5
rn
0
<Il
....
c
z
iii
....Q
U)
18 LE CRAPOUILLOT

;
llC
::>
0
c
ii:
::lE
0
a.
::5
<(
...a:
...c
Ill

...:5c
::lE
::>
Ill
~
:..
...
c
...
IC
t=

.........liÎ
z
~
~ · .· ·..:..:.:..··-.~::"'::i:i~ ...
z . - .
~ :
...
c
.. .. . ..
- L'Algérie de fiston est morte.

Son mariage consommé, Charles liquidera


les anciennes conquêtes, ce qui est le propre
des bons époux et ne se passe généralement
pas sans orages.

Opération charme :
Charles présente
aux populations
d 'outre-Méditer-
ranée la casquette
du père Bugeaud,
modèle 1958 modifié
1962, au cours d'un
défilé qui fera date
dans l'histoire des
expositions de blanc.

Alger-la-Blanche
LE CRAPOUILLOT 19

·,~

..
: "r<..•

-~-i ~-
"

z
e
ii
3
....
::>
<
Cl
....
D
z
<
IC
Cl
j
- ·•11Mllt..,..iQI...
. - · 1· ·
· '

1
2

Et tout finira à Evian, therme de la campagne d'Algérie, où Ben Bella, fraîchement auto-
déterminé, boira à l'indépendance, en attendant de trinquer en frère dans sa patrie récupérée.
20 LE CRAPOUILLOT

....._...... --~ ... -"'7-_...._..,.p


r-~:1""""'-r·-·r···~---·-~ _. - - - ~ .~.,.._,. ............. -
' '

"'z '
< !
:i: '
u
z
LU

La décolonisation en marche

LF\ BANQUE DE
fRf\NlE? c'E ST
PAR. L~ !
---

Charles, lui, continue sur sa lancée,


tandis que l'opposition commence à
gronder.
Où va l'Afrique? demandent les
nostalgiques.
Où va le fric ? demandent les réa-
listes.

rJ)
z
a=>
a:
~
ui
rJ)

~
LU
Q

z
ëii
rJ)

"'Q
LE CRAPOUILLOT 21

Belphégaulle hantant le palais de l'Elysée ...

Un homme d'Etat digne de


ce nom doit avoir le sens du
passé, celui du présent et celui
de l'avenir. Charles s'interroge
donc sur l'image qu'il devra
laisser à la légende. Les cari-
caturistes rivalisent d 'imagi-
- Louis XIV, je vous ai compris. nation.
H LE CRAPOUILLOT

LU

z
<
:i::
(.)
zLU
c
IC
<
z
<
(.)
LU
...J

HO!.
JAH

LU
c
z
ëii
"'c...
BADINGAULLE
Sera-t-il la quatrième en pire? ...
LE CRAPOUILLOT

GIRAF A GAULIA : la
plus grande bête de la
création. ( " La Vie des
Animaux" - Larousse).

...•
~

en
~
:::>
a:
~
ô
0
0
~
::il
ILI
ILI

ILI
Q
z
1- ëi)
:::>
z filQ
~

.. .le capitaine au long cou ...


.. .ou bien le petit caporal ?
LE CRAPOUILLOT

Pourquoi pas le Roi, tout


simplement. Et même le Roi
de !'Olympe !
11.1
~
:::>
~
0
~
11.1
c
z
üi
(1)
11.1
c
- Depuis quand vous prenez-vous pour un Président de la République?

a:<(
>
a:
<
:c
0
....11.1
Ill
z
<
c
:::>
~
-- \ /

<
A.
_;
....
11.1

<
z
-·-
ii:
11.1
c
z
ii
Ill
11.1
D

- Ma parole 1 Il se croit vraiment sorti de la cuisse Gle Jupiter 1


LE CRAPOUILLOT 25

IC

::>
0
c
ii:
:li:
0
Il..

:5
<
Ll.I
IC
al
Ll.I
c
:5
Ll.I
c

:li:
::>
....al
<
z
0
!/)
Ll.I
c
Ll.I
IC
;::
_;
......
Ll.I

Ll.I
z

~i c

Son humour au second Debré lui inspire des caprices


de monarque et le fait changer de favoris au gré de ses
humeurs.
26 LE CRAPOUILLOT

~tfutio
<:_<-de i , attentat a
r.A1rQ.c., en. m.&. d.a.illon. ,1e j

Comme il n'y a pas de sujets sans sujets de mécon-


tentement dans une monarchie digne de ce nom (et
jugée indigne de ses oui), la rébellion ne résiste pas à
la tentation de se faire la main sur une si belle cible.
LE CRAPOUILLOT n

~
<
:c
0
zw
Q
a:
~
<
0
~

w
Q
z
Ü)
~
Q

Mais, chose qui semble paradoxale en raison de


son anatomie, c'est Charles qui passe à travers.

La baraka! ..
28 LE CRAPOUILLOT


....:::>llJ
z
~
(/)
.
z
i5
:::>
a:
~
0
:i::
z
....
UI
0
z
u;
(/)
UJ
0

Or la baraka, c'est connu, attire le sexe faible :


dans tout César, il y a un Jules ...
LE CRAPOUILLOT 29

z
~
...
a
z
(JJ

...en

- ... et encore un trait commun notre infaillibilité !

... et, pour la première fois dans l'Histoire des quarante et un rois qui en mille ans firent
l'Hexagone, l'Eglise devient la fille aînée de la France.
U CilPOUILLOT

- Ah ! péter plus haut que le K !

Qui donc oserait prétendre que sa culture générale s'est arrêtée à Bossuet ? Homme de
son temps, Charles se passionne soudainement pour la science-fission.
LE CRAPOUILLOT

L'artisanat français ...

...
•z
i)
Il)


Ill

••• ne manque pas de (gros) bras.


3! LE CRAPOUILLOT

Bien sûr, c'est cher; mais Charles ne manque


pas de (péchés) capitaux ...

':

L'ENVIE

.
L'ORGUEIL LA PARESSE
LE CRAPOUILLOT 33

LA LUXURE

~...---""::-_,,,-, ~
,-....
L'AVARICE LA COLËRE
LE CRAPOUILLOT

""""'· ...

li!
...a:
(,9

...a
z
i...
Q SfRRë

Finalement, la France fait son trou dans le club des puissances atomiques ...
LE CRAPOUILLOT 35

...J
UJ
....
....
UJ
...J
UJ
c
z
Cii
en
UJ
c

... et pour bien marquer sa volonté de paix, elle transporte son image
de marque jusqu'au milieu du Pacifique.
36 LE CRAPOUILLOT

Mais la politique de presuge demande


des sacrifices, e~ les dessinateurs humo-
ristes traduisent à leur façon les inconvé-
nients financiers de l'escalade atomique
il faut souffrir pour être grand.
UJ
a:
a:
UJ
en
UJ
0
z
éii
en
UJ
0
LE CRAPOUILLOT 37

IC
:::>
0
()

~
UJ
0
w
IC
;:::
z
<
~
0
~
w
0
z
Vl
Vl
w
0

Quand la hargne commence à grogner et quand la grogne commence


à rogner, Charles détend aussitôt l'atmosphère en deux anecdotes et
trois bons mots destinés à noyer le champignon dans l'euphorie des
conférences de presse ...

ATTENDEZ nr
ATTENDEZ
, . rf !
J EN AI V~E
AITTRE f ! !!

....w
,, :::>
z
:ij

Vl
z
<
0
:::>
IC
38 LE CRAPOUILLOT

ACCUEILLANT ''Heunua: de(l()U1 .... . ATTE NT 1F ' A f,J hui. .je, m 'al:tui--
.. .. .. .. . . . .. . . . . . . . . .. . . . .. . .. . .. . . . . - .
. .. ... dâiS a. ....................... .
. ... . .. .. ... . . .. . . . .. .. . . . .. . .. .. . .. - ..... - .... -.
... . . . ...... . ................ . ...... .... . ...... .

LlJ
z
<(
:c
(.)
z
LlJ

c
lC
<(
z
<(
(.)
LlJ
..J

(/)
z
<(
c
:)

DE.SA6USE "{)ft, ! CUÛ-6, ta ...... ... CHARH~UR u La F-rance ~f't,


lC
<(
~

z â-i.Sflôse.t ri ........ _.. . ... .. . . . . ...


<(
(/) ...............................................
6
:::i;
LlJ
c
LE CRAPOUILLOT 39

MEPRISANT "(edatrzs, oui certai:ns 1RR.IIE "Je e.rt tfuulm.ùsii& ~ .....


9ue Je,. Cf"J t;t-,,,. . '
1 ~ ai de ....... ...... .. .
. .... . . ........ . ...... . ........ . ..... ... .. .

. .. où il déploie un
métier consommé
. ·~ .
et une technique in-
faillible qui le pla-
VEHEMENT ''ffa.,_s aucun, cas... . , . cent indiscutable-
NEBULEUX
/(
tn fn.. 1"F.St1JT1,e,? ...•...........
.... . ......................... .. ........... ment en tête du hit-
.................................... . .......................... parade. Et même du
bit-esquive, car il
pousse l'art de l'es-
quive aussi loin que
celui de la parade.
40 LE CRAPOUILLOT

ELLt ,
M 'J\iME ••• Utl P u. ·
•• 8EAllCOIJP f•. . r
•• PASSioMlllEMENT. •
•••

(J)
z
c<
::::>
a:
~

'. r; ( /

Comme toutes les vedettes de la Télévision, Charles exploite son


succès de « showman » consacré par les antennes, en entreprenant
des tournées qui lui permettent de prendre le pouls des populations.
LE CRAPOUILLOT 41

b Et, pour diffuser la


onne parole ,
de 1' 'l aupres
. e ectorat, il n 'hé
site pas à se r'epandre-
par
monts et
veaux. par

UJ
a:
al
UJ
0

...... \
- Bovines, bovins ...
42 LE CRAPOUILLOT

z
;:)
a:
al
z
~
UJ
0 Mais la gran-
z deur n'exclut pas
~UJ les petites mi-
0 I
sères. On ap-
- Qui est-ce qui commande ici ? prend un beau
jour que Charles,
comme tout un
chacun, s'est fait
J porter pâle :
,((~ Cochin devient
une station de son
chemin de croix
(de Lorraine) ...

UJ
en
en
...
0
UJ
0
z
u.
en
UJ
0

- On n'a pas beaucoup de crédits, vous savez !


LE CRAPOUILLOT 43

... et ces garnements de cari-


caturistes, qui ne respectent rien, ....
~
immortalisent l'auguste prostate ~
....
d'un crayon sacrilège. Q
z
ëii
...
t/)

l
\\ I

~--=LJ
~
1-
~
....
Q
z
t/)

...
t/)

- Ah ! Vous avez fait du beau travail !


44 LE CRAPOUILLOT

Nouvelle épreuve : la révolte des veaux.


Ils en ont assez de manger de la -vache
enragée ...
LE CRAPOUILLOT 45

... et revendiquent avec une précipitation


de mauvais aloi. Laissez-le souffler, cet
homme!
46 LE CRAPOUILLOT

Si sa robuste constitution
finit par reprendre le dessus, !/)
z
le pays, lui, donne des signes ~
de fatigue ... ::::>
a:
:
...:
z
w
:li:
:s...
w
a
z
ûi
!/)
w
a
- Non, Georges, je sens bien que le pays ne me suit plus ! Voyez :
est-ce que le nombre des Français à se faire opérer de la prostate
a vraiment augmenté?

Mais « De mm1mis non


curat praetor » ... (En français:
« L'intendance suivra »).

0
:i:::
z
;::::
w
a
z
c;;
...c
!/)

- Je n'y suis pour personnel


11
LA POLITIQUE DE LA FRANCE NE SE FAIT PAS A LA CORBEILLE"

llJ
z
<
J:
(.)
z
llJ
Q
a:
~
<
()

~ t""'
~
fil ("}

~ ~
>
::::> '"d
a: 0
<
11. c......
z
<
t""'
Cl) t""'
ë 0
~ 1 ""3

JI'
UJ
0
z
ëii
Cl)
UJ
Q - < ~· • - ' - - ' - " • - .. ,_ - ,, - -~ - ' • - ' ~

Sans blague !

Et quand les circonstances le pressent, la boutade


lui monte au nez.

~
-:i
LE CRAPOUILLOT

...•
1-
:::>
z
i
ut
z<(
Q
:::>
IC
<(
IL
Ili
IC
IC
w
"...
•z
ii

•...
ut

Indifférent aux
revendications
de la piétaille .
Charles poursuit
ses grandes réa-
lisations : Con-
corde (qu'ils di-
l-
• sent!) S.E.C.AM.
i;;
L
(les couleurs
1- françaises!) ...
<
1-
w
..._,_,
:::>
<(
0

l
LE CRAPOUILLOT .f.t

... et le tunnel sous le Mont Blanc (pour


faire son n1arché commun).

---

...0
z
iii
...
al
Q

Passera, passera pas ...


50 LE CRAPOUILLOT

- Lé Zénéral !. ..

1659 : cc Il n'y a plus de Pyrénées ».


1965 : << Il n'y a plus d'Alpes ».
Devant le grand Charles, le petit Louis, dont le record a tenu
300 ans, ne fait plus le poids.
LE CRAPOUILLOT 51

UJ
IC
IC
UJ
(/)

UJ
0
z
(/)

...
(/)

Politique extérieure d'abord renouer avec le cousin germain ...


S! LE CRAPOUILLOT

Faire un bout de chemin


ensemble et rétablir le Saint
Empire Romain Germanique.

"'a:
E

..."'
Ill

•z
Git •
c.t z"'
"'Q <
:c
0
z
"'a
E
<
z
<
0
~

Cil
z
<
Q
:>
IC
~
_;
......"'
."'
_,
ca
z
ii
c.t
"'llll
LE CRAPOUILLOT

...•
1-
::li
z
i

"'z<
a
:::>
le
<

~
C>G
.
L
i.ï
(D

......
Q

~ •z

Cll
"'Gl
- J'ai ramené un sous-développé!!!

Voyage au Mexique et en Amérique du Sud: pour entamer le dialogue avec le Tiers monde
toutes les méthodes sont bonnes, y compris la méthode Assimil.
54 LE CRAPOUILLOT

....
..J
u..
......Ju..
....a
z
ëii
Il)
....
a

L'Américain - Et si un jour vous avez des difficultés, et que vous ayez besoin de nous,
souvenez-vous de notre numéro de téléphone : 14-18 et 39-45

Et maintenant, Charles, envisageant l'avenir, s'assure contre l'Occident


au jus l'OTAN !. .
LE CRAPOUILLOT 55

Il ne s'agit pas non plus de laisser pénétrer n'im-


porte qui sur le continent, et avec n'importe quelles
devises : Honni soit qui mal y dépense !
Et puis, quel bon Français manquerait une occasion
de venger Jeanne d'Arc ...

C/)
C/)
U.I
cc
a..
X
U.I
>
...J
c(
0

U.I

...J
C/)
z
c(
0
::>
cc
c(
a..
ui
0
z
~
:E
c/
::>
0
U.I
0
z
C/)
C/)
U.I
0
De Gaulle a dit non ! ...
z
<
:c
0
zU.I
0
cc
<(
z
c(
u
U.I
--'

C/)
zc(
0
::>
cc
c(
a..
z
c(
rn
0
...::!:
0
z
iii
...
rn
Q

- Vient-elle acheter, ou vendre, ou faucher à l'étalage? Une parois-


sienne à tenir à l'œil, Couve.
LE CRAPOUILLOT

...::::>
Q'
z
::::>
:..
:l
::::>
_.al
<
z
0
"'...
0
...
IC
;::
...i
UJ
IL
....
IL

z
<
!!i
....l!I
z

~/
i;
ri
Il

- Pas au Quai d'Orsay ... Allons plutôt finir la soirée dans une boite coexistentialiste !

Pour embêter les anglophones on fera ami-ami avec les voisins


<l'outre-rideau.
Les cosaques du Dom Pérignon font la tournée du Paris by ni~ht.
Hip, hip, hip, Oural !
LE CRAPOUILLOT 57

"'z
a
:::>
a:
~
z
LLI
m
LLI
c
z
üi
f3
c

- Pompidou, l 'alliance soviétique,


c'est le salut 1


LLI
1-
:::>
z
~
_,
z
~
:::>
c
:
z...
•w
D
z
ii
i
Lorgnant vers l'Est, Charles ne
perd pas le Nord pour autant et,
la tête froide (vu l'altitude), n'oublie L'EQUILIBRE A LA COSAQUE
pas qu'un virage, ça se négocie. - Ça vous a une autre allure que les exhibitions de Johnson en
Accords, accordéon, one steppe ... cow-boy du Texas 1
58 LE CRAPOUILLOT

!
/
./
!
/
............
....
....
&Il
0
z
iii
U)

~ ...illeA!i!i!9iil!!llÎI

Voyage à Moscou:« Prolétaires de tous les pays,


unissez-vous ... » Sous le signe de la croix de
Lorraine, cela va de soi.

...
z L'EUROPE EN MARCHE
<
:I:
(J

...z
0
a:
<
z
<
.......
(J

en
z
<
0
::>
a:
<
IL

z
<
en
0
::E
...
0
z
en
...en
0

- De l'Atlantique ... à l'Oural ... en passant par la Lorraine ... avec mes sabots.
LE CRAPOUILLOT 59

a:
. , o:::>
.1· ~

iL
::E
t
t. ·. 0
L

t ~
.
L&J
i' E

l
Ill
L&J
Q

t ",. ...~
Il
r
"
,,
r
ï

- MAO ...
- MOA!

Et maintenant la grande-muraille ... Alea jacta encore plus à


l'Est. Après ami-ami, tchin-tchin.
En simple pékin pour la circonstance ...
LE CRAPOUILLOT

- Non ! C'est moi !

Maintenant, Charles rè~ne sur l'Univers. C'est l'apogée ...


LE CRAPOUILLOT

.. (

.' I
,. :-
'
' .. -'
./
' .

, .
;. .• ;
~
I
I

j
., (
:... '"-< ' i,
,.,
..........

Mais il y a toujours
de mauvais esprits pour
doucher les enthousias-
mes.
~

Général Quichotte
62 LE CRAPOUILLOT

1965 : fin tlu


septennat. La re-
présentation est-
elle terminée ? Ou
va-t-il remettre
ça ? D'un côté,
c'est bien agréa-
ble, quand on a
beaucoup travail-
lé, de prendre un
repos mérité dans
un chez-soi con-
fortable ...
D'un autre côté,
depuis 1940, il est
habitué à vivre en
meublé,et il pour-
rait très bien re-
nouveler le bail ...

en
z
"'(
Q

::>
IC
:
.....J"
.........
z
...D~
z
iii
...0
en

- Alors, non ? Sept ans de congés payés, ça ne vous dirait rien?


LE CRAPOUILLOT 63

Cil
z
<
0
::::>
a:
~
_j
LLI
z
~
::::;
u
LLI
0
z
iii
Cil
LLI
Q

- 7 ans de gestation : la délivrance ne devrait plus tarder ...

Mais il fait durer le suspense, ne serait-ce que par esprit de contradic-


tion et pour en embêter quelques-uns.
LE CllAPOUILLOT

Etre ou ne pas être ? Les choses étant ce qu'elles


sont, le seraient-elles encore si elles cessaient
•>z de l'être? Et si les choses n'étaient pas ce qu'elles
~ sont, que deviendraient-elles ? That is the ques-
•z
LU
tion !
Gi
~
La poser c'est la résoudre. Charles en repren-

LU
dra pour sept ans.
- J'y suis, j'y reste 1

Ill
Il:
fi
• ~E.~Rt..

e
Ill
Q

«>
z
ii
LU
Q
f)
LE CRAPOUILLOT 65

...z_,
~
::::i
0
...
•z
ii
...
tl)

« Sans moi, tout s'écroule ».


Alors, élysez. Je ferai le re8te ...
66 LE CRAPOUILLOT

l&J
()
z<(
...a:
l&J
Q

l&J
a:
0
>-
(/)

J:

l&J

~
a:
>
::::;
~
c
l&J
a:
j::

_j
......
UJ

UJ

z
<
~

- Un petit replâtrage... Et on repart du pied droit 1

(/)
L'Etat, c'est moi. Un triste état ... Mais z<(
Q
a-t-on le droit de se dérober quand la Répu- ~
a:
blique vous appelle ? Même si la République :.
est moins en voix qu'aux beaux temps de ôJ:
la lune de miel. z
j::

Et hop, le voilà reparti ...


Q
z
iii
..."'
Q

- Vous ne m'avez qu'à moitié compris.


LE CRAPOUILLOT 67

1-
<
cc
Dans la complexité de la conjoncture naissante,
1-
w les barbouzes reprennent du poil de la bête.
...J
Père, gardez-vous à droite; père, gardez-vous
U)
z à gauche ...
<
Q

::::>
cc
<
~

..i
w
1-
<
z
c:
w
Q

z
iii
U)
w
Q

w
:i:
()
z
<
::E
ë
UJ
1-
z
~
:::>
:i:
:...
U)
z
<
Q

:::>
cc
~
..i
......w
w

z
~
w
Q
z
iii
U)
w
Q

- Ça me rappelle 1916, quand. jeune officier, je m'élançais dans les barbelés


68 LE CRAPOUILLOT

Ses amis les


plus chers lui
font cadeau d'un
beau dossier en
marocain doublé
de chagrin, qui
passera à la pos-
térité (et à l'as)
sous le nom de
dossier Ben
Barka.

-'
"'
IL
IL
"'-'
"'0
z
en
en
"'0
LE CRAPOUILLOT 69

Ul
z
<
0
::::>
a:
<
a..
..1
UJ
>
<
~~ ~()
UJ
0
z
üi
Ul
UJ
0

L'ENVERS DU oecoR

Quand vous entendez « Haut les cœurs ! », lui, parfois, entend


«Haut les mains ! »
La vie d'un homme d'Etat est souvent un roman de la série noire.
70 LE CRAPOUJLLOT

z
c(
(/)

6:i;
UJ
c
z
(/)
(/)
UJ
c

Il y a des gens qu'il est très difficile d'emmener dans le monde, parce
qu'ils ne savent pas se tenir. Ils se croient tout de suite en famille.
Que dis-je « en famille » : chez eux ! ...

_,
~
:r
(J
(/)

a:
,_
UJ
_,
c(
:!t
UJ
c
z
(/)

...c
(/)

- Ah que j'aime le Canada français !


LE CRAPOUILLOT 71

ALoRS CoMPRÏS ?
Vo"S Po&lll'CZ &1
lrAiSS.SR SiRRER oES
~Ai..$ !MA;S $11Rfo11T
IMPl!~MS_%·1rf D~. r
PARI.ER A TouT PR•"·

"'z
<(
0
::>
a:
<(
c..

a:
a:
w
"'w
0
z
"'"'w
0

Au moins, lui, on ne l'enlèvera pas : personne ne peut le prendre pour un diplomate ...
72 LE CRAPOUILLOT

...z
::c
:r
0
...z
0
a:
z<
<
0
...
..J

rJ)
z
<
0
:J
a:
<
o.
z<
rJ)

ëi
::i;
...0
z
ëij
...0
rJ)

Johnso
LE CRAPOUILLOT 73

Paix ... neutralité ...


Larguez les Amar ! Mettez fin à la politique
des Bloch ... Et s'il le faut, j'irai jusqu'à
Pnom-Penh pour faire sortir Johnson de
Saigon.
Dans les dédales du Proche et de l'Ex-
trême-Orient, Charles, comme Pierre Dac,
se veut pour tout ce qui est contre et contre
tout ce qui est pour. Position délicate s'il
en est ...

Angkor lui !
74 LE CRAPOUILLOT

~
#.
:~. ·~
. ..: ..
• :·>
"···
-.5
. ·~..:

~- -- ---

w
1-
\, \·
:::> /\,',\
z
Sj •
11'
i I

(/)
z 0 '
<
0
::::>
a:
<
c..
ui
a:
a:
w
(/)

w
Q
z
ëii
(/)
w
0

Bientôt le monument donne des signes d'usure. Bien difficile de revenir


à la statue quo !
LE CRAPOUILLOT 75

UJ
_z
~------
<
J:
(.)
z
UJ
_.>---:>~.!_---~ 0
a:
<
-"'"--"""----=· ~
L._J,L,..-J..h;.,.:::'.:::-
~-~.....r.~~
=/! u
~
~~-·.-..

z
(j)
(j)
UJ
0

En mai, fais ce qu'il te plaît.


Il n'y a pas de mai !
Mais ...
Pas le savoir
Bien, mon général.
76 LE CRAPOUILLOT

.-
Vo•C1
MEIPAMES,Hm;111Rs,
1.A e&.i
N Tous
MoS
PRe>B&.ÉHES !

w
a:
a:
w
Cl)
w
0
z
Cl)
Cl)
w
0

Mais ça ne tourne plus très rond ...


Il faut trouver quelque chose. Aux grands maux les grands remèdes ...
Et les grands remèdes sont les grands mots.
Et les plus grands des mots sont les mots clés. Charles propose« Participation» ... Il pro-
pose mais les hommes disposent. Et ils ne semblent pas du tout, mais pas du tout disposés.
LE CRAPOUILLOT 77

On pourrait ALOR<;1 0N fST JA~OOX


également faire
PfHKE QVE j' Ai 'PRIS
une niche à Pom-
pidou. Ça amuse- COOVf.TîE .VANS HES- .BRAS ..
rait la galerie. Et
Charles de rem-
placer Georges
par Couve. La
galerie ne s 'amu-
se pas tellement :
le rire de Couve
n'est pas commu-
nicatif. w
tt:
>
::::;

~
<
u
w
0
z
ëii
en
w
0

Comme la chèvre de
Monsieur Seguin, le pe-
tit franc a lutté de toutes
ses forces contre le mé-
chant dollar... Faudra-
t-il dévaluer ?
Ces sauvages font de
Charles leur souffre-
dollar .

..J
......w
w
..J
w
0
z
en
en
w
0
78 LE CRAPOUILLOT

« La garde meurt mais ne dévalue pas! »


Mais, au fait, n'y a-t-il pas un autre 18 juin
historique? Cherchez ...
On vous souffle : 18 juin 1815.
Vous n'avez pas trouvé ?
On vous met sur la voie ...
Ça se trouve dans le dictionnaire, partie
histoire et géographie.
A la lettre W ...
LE CRAPOUILLOT 79

·"
" ·.· ~ :-

c
tt:
. z
<
<
()

_,
UJ

Cf)
z
<
c
::i
tt:
<
a.
z
<
Cf)

ë
::!
UJ
c

1•~=•••1111-~-~·~;l~lrllllllll~~ll~~~~~~~I
- C'est le dernier carré jusqu'à nos derniers ronds.
80 LE CRAPOUILLOT

Tiens, tiens ! Le Georges aurait-il des idées


de derrière la tête ?
Il va faire ses coups en Suisse. N'a-t-il pas
laissé entendre, à Genève, que, mon Dieu ! le
cas échéant, si on le lui demandait gentiment ...

w
a:
>
:::;
:::>
c
w
a:
;::

~
c(
(.)
w
c
z
V)
(/)
w
c
LE CRAPOUILLOT 81

(J)
z
<(
c
::::>
a:
<(
<l.

u.i
a:
a:
UJ
(J)
UJ
c
z
ëii
(J)
UJ
c

Le Dauphin s'enhardit; Charles sent quelque chose qui le chatouille... Cet affreux Jojo
commence à lui sortir par le nez. Que les dauphins soient très intelligents, d'accord,
mais qu'ils se dressent facilement, ça, c'est moins sûr.
82 LE CRAPOUILLOT

- Moins de voix ...

Régionalisation. Participation. Nouveau référendum ...


Charles cherche à savoir d'où vient le vent.
I.F.O.P. ou y faut pas?
L'opinion publique a soudain l'accent des voix chères qui se sont tues ...
LE CRAPOUILLOT 83

C'est le temps des consul-


tations.
On sonde.
On songe.
Vaches maigres du non
ou vaches grasses du oui ?...
Le rêve passe.
L 'interville de la dernière
chance approche ...

LU
a:
.,...a:
...D
z
.,iii...
Q

Même si c'était un oui, ça ne


se passerait pas dans la décon-
>
m
traction ...
z
~
LU
Q
z
iii
fi)
LU
Q

- L'accouchement sera difficile : l'enfant


se présente par le siège 1...
84 LE CRAPOUILLOT

,, .
,.~
\'\
.1 \

'\

...a:
......,a:
...a
z
...,
...,
...
a

... 7 ... 8 ... 9 ... 10 ... OUT


Après moi, le K.O ...
LE CRAPOUILLOT 85


z
Q
Il)
_,
:J
_,
:J
<
0
IU
0
z
<
E
'-'
Cette gamine a
un toupet qui ne
j
.
~
manque pas de :J
_,
ID

non ... <


z
0
Il)
IU
0
IU
E
;=
_ _ _ _ üf
t-
<
z
....
IU
0
z
ji)
(/)
IU
c


....z
IU

z
Et Charles, <
vaincu par l'in-
grate patrie, ren-
tre dans l'ombre
après tant d'éclat '
et tant d'éclats ... ~
:J
Ici l'ombre ... ~
<
z
0
Cl)
....0
IU
IC
i=

~
<
(.)
IU
0
z
OO
OO
IU
c
86 LE CRAPOUILLOT

1U t{E Uf.YRAl.5 'îA.S _'RfGRRPf~,CELA 1 Cl-{f}~lE~ .f


êrsr TELLEHENr INVECt:NT qv 1Ls otJr Ml.S
LE wuiLE 'RECiANGLt: ~lMC ...
Il est dur de devenir dé-
finitivement spectateur
quand on a tenu tant d'an-
nées la vedette .

...a:
>
::i

.~
(J

Cii
z
:...
Q

a:
:::>
0
c
. Charles aurait pu connaître les joies buco- ~ ii:
~
0
a.
liques du retraité français ...
~

~ <
....
a:
...c
Ill

=s
...c
...
a:
>
::i
:::>
c
...a:
i=
.......
_j

.......
z
<
!!!
...c
2:
üi
...c
en
LE CRAPOUILLOT 87

c )

en
z
<
c
:::>
a:
~

en
en
....0
LU
c
z
ën
en
LU
c
- Nous avons même un ancien politicien dont je tairai le nom .

... Il aurait pu céder à sa nature profonde et se réfugier en Dieu, son alter ego ...
88 LE CRAPOUILLOT

...
~

CJ
zc(
...
...:.
:c
u
~
'
...
(/)

IC
o..
c(
0
...a:
...a:
r/)
...
0
z
iii
...
(/)
)/ "·
0

... Mais Dieu ne le voulut pas ainsi et le rappela à lui pour une ultime
rencontre au sommet.
LE CRAPOUILLOT 89

0
en
0
m
UJ
0

lt: BA •1 $ E -~
z
en
en
UJ
Q

Charles a désormais ac-


quis la stature historique.
Ce qui est une aubaine pour
les populations, car chaque
ville maintenant pourra avoir
le sien ...
Ill
Nous n'avons pas fini d'en z
voir ... a
::>
a:
~
z
~
0
:1
Ill
0
z
u;
Ill
UJ
Q
90 LE CRAPOUILLOT

ENCORE UN PEU DE PATIENCE ...


Nous vous avions promis un pamphlet sur !'O.R.T.F. L'actualité nous a amené ~
retarder sa parution pour faire place aux "Grands dessins du général". Mais il
arrive. Notre prochain numéro sera ...

LES SCANDALES
DE LA
TÉLÉVISION
Vous y trouverez aussi un hommage à Henri Jeanson, ami et collaborateur du
"Crapouillot", et un article inédit du grand polémiste disparu.

Mettez de l'humour clans votre Chaque numéro du CRAPOUILLOT


vie et de Pesprit clans votre
est tiréà près de 100 000 exemplaires.
conversation
Quel que soit le soin apporté, un inci-
INITIEZ-VOUS AU PLUS DIVERTISSANT DES PASSE-
TEMPS. dent technique peut se produire en
La pratique d'exercices variés (jeux de mots et jeux
d'esprit) et la connaissance des mécanismes psychologiques
du comique feront de vous en quelques mois celui ou cours de fabrication et il est possible
celle :
- dont on admire /'esprit d'à propos.
- dont on craint /es réparties.
qu'un exemplaire présente une imper-
- dont on répète /es bons mots.
- dont on envie /'art de plaire.
- dont on recherche la société.
fection d'impression ou de reliure qui
Rire est le propre de l'homme. Faire rire intelligemment
est le propre d'une èlite. Faites, vous aussi, partie de cette aurait échappé aux contrôles. Dans ce
élite. Devenez spirituel (le). Sachez créer autour de vous
une atmosphère enjouée et sympathique. Apprenez l'art
de faire rire. Un cours par correspondance unique au cas, il convient de retourner aussitôt
monde, réalisé par des psychologues et des spécialistes
c:le l'humour, en met désormais à votre portée toutes les
techniques. l'exemplaire défectueux à notre ser-
NE VOUS CONTENTEZ PLUS D'APPRECIER L'HUMOUR,
PRA TIQUEZ-LE. vice des ventes: 49, avenue Marceau,
DOCUMENTATION GRATUITE (PA)
Paris t6e. Il sera échangé par retour et
CENTRE BEAUMARCHAIS
B.P. 44-92 - MALAKOFF les frais de port seront remboursés.
ABONNEZ-VOUS
OU ABONNEZ L'UN
DE VOS PARENTS
OU AMIS
en retournant simple-
ment ce bon
à nos bureaux

L UNE BONNE SOLUTION POUR


49, Av. Marceau
CONSERVER VOS NUMÉROS DU
Paris 16e
tél. : SSJ-6S-09 CB POUILLOT
L'ABONNEMENT D'UN AN
L'écrin reliure
(5 NUMÉROS) 32 FRS. de bibliothèque
ÉTRANGER : 35 FRS. Au fur et à mesure des années, votre collection
du " Crapouillot " prendra de plus en plus de
valeur. Chaque numéro constitue une mine de
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••• références auxquelles le lecteur soucieux d'in ·
formations piquantes a toujours besoin de faire
appel. C'est dans ce but que nous avons mis au
NOM point ces luxueux écrins-reliures où vous pour·
rez ranger vos exemplaires et les consulter aisé·
ment. Vendus au prix de 15 F, ils se présentent
PRÉNOM _ comme des boîtes cartonnées richement rehaus-
sées d'un tissu qui leur donne l'apparence d'un
beau livre ayant sa place dans votre biblio·
ADRESSE _ thèque. Notre écrin-reliure existe en rouge grenat,
gris et vert jade.

POUR LE RECEVOIR IL VOUS SUFFIT


DE REMPLIR CE BON DE COMMANDE
Veuillez trouvez ci-joint la somme de Frs. ET DE LE RETOURNER A NOS BUREAUX:
que je règle (1) 49, AVENUE MARCEAU PARIS 16e
D par chèque bancaire ....................................
D par mandat-lettre NOM PRÉNOM
ADRESSE
D par versement au CCP
SEPA Paris 25.391.74 désire recevoir Ecr i n reliure
"Le Crapouillot" au pri x de 15 F que je règle (I J
o chèque bancaire [ mandat-lettre
(1) M ettr e une croix d ans le ca rré c ho isi . o versement au CCP : SEPA Paris 25.391.74
N.-B. : Si vous préférez ne pas découper votre (1) M ettre un e c roix da ns le ca r ré c ho isi.
exemplaire, il vous suffit de nous adresser une
N.B. Si vous préf érez ne pas découper votre revue,
carte de visite ou une feuille comportant vos
envoyez-nous simple ment une carte de visite ou une
nom et adresse avec la mention " Crapouillot •
feuille comportant vos nom et adresse avec la mentfon
Abonnement ", accompagnée de votre régie·
ment. " ECRIN-RELIURE LE CRAPOUILLOT " accompagnée
de votre règlement.
Pour
en •
sovo1r
dovontoge ...

LES GRANDS NUMÉROS


POLITIQUES
DU

GBIPOUILLOT
Commandez-les à votre marchand de journaux habituel ou
directement aux bureaux du journal
49, avenue Marceau - Paris-XVl 0
Envo-i fran co, contre remboursem ent ou paiement par chèque banca ire, mandat-lellre, virem ent au C.C.P. Paris 25.391.74 .
........................................................................................................................................... ,