Vous êtes sur la page 1sur 3

LES HYMNES

Comment une œuvre devient-elle un hymne ?

I. Qu’est-ce qu’un HYMNE ?


Donne une définition du mot hymne (nom masculin) dans le sens de patriotique.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

II. L’hymne national de la FRANCE

 Origine :
En 1792, la France déclare la guerre à l’empereur d’Autriche.
Claude-Joseph …………………………………………………………………………………………………..,
capitaine du génie en garnison à Strasbourg, compose un air dans la nuit
du 24 avril ……………………, à la demande du maire de cette ville pour
donner de l’ardeur aux troupes combattant les alliés de l’Ancien
régime. Le chant, intitulé Chant de ……………………………………………………………….,
se répand dans tout le pays.
Un général venu à Marseille afin de mettre au point la marche conjointe
des volontaires de Montpellier et de Marseille, le fait paraître sous le titre de Chant de guerre des
armées aux frontières. Les troupes marseillaises l'adoptent comme chant de marche et l'entonnent
lors de leur entrée à Paris. Les Parisiens le baptisent tout naturellement : …………………………………………

 Adoption de l’hymne :
Proclamée chant national le 14 juillet 1795, La Marseillaise est interdite sous l’Empire et la
Restauration. Elle sera remise à l’honneur par une orchestration symphonique du compositeur Hector
Berlioz. La IIIème République la déclare hymne national de la République en ……………………. .

 Jour et drapeau :
La fête nationale de la France est célébrée le …….…….………….. A Paris, le traditionnel
défilé militaire sur les Champs-Elysées fait l'objet d'une préparation minutieuse.
Le drapeau tricolore est constitué de trois bandes verticales d’égales dimensions :
Le bleu (couleur de la ville de Paris, capitale de la France), le blanc (couleur de la
monarchie française), le rouge (couleur du sang versé pour libérer le peuple).

♫ Ecoutes de différentes versions de La Marseillaise :


- Version interprétée par une fanfare militaire
- Version de 1830 orchestrée par d’Hector Berlioz (orchestre symphonique, chœur mixte, solistes)
- « Aux armes et cætera » (1979) de Serge Gainsbourg, sur un rythme de reggae
- « Echoes of France » (1946) par Stéphane Grappelli (violon) et Django Reinhardt (guitare), dans un
style de jazz manouche.

Les hymnes - Mme Giordano – Collège Paul Bert – Cachan – 2012/2013 Page
III. L’hymne de l’EUROPE

 Origine :
En …………………., Ludwig van ………………………………… (1770-1827) compose la ………………………….
symphonie pour un orchestre symphonique. Dans le dernier mouvement de cette œuvre, le
compositeur fait chanter un chœur mixte sur des paroles d’un poème intitulé « Ode an die
Freude » (Ode à la joie) du poète allemand Friedrich Von ………………… . Ces paroles, écrites
en ……………………, en appellent à la fraternité entre les hommes.

 Adoption de l’hymne :
En ………….., le Conseil de l'Europe demande au célèbre chef d'orchestre Herbert Von ………………………………
d’arranger la mélodie de l’Ode à la joie pour en faire l’hymne européen. Les paroles ne seront pas
conservées pour ne pas privilégier une langue sur une autre.
Cet hymne sans paroles évoque, grâce au langage universel de la musique, les idéaux de …………………. de
………………….. et de …………………………. incarnés par l'Europe et déjà présents dans le poème.
En …………………., l’Ode à la joie devient l'hymne officiel de l'Union européenne par décision des chefs d'Etat.
Aujourd'hui, cet hymne est considéré comme celui de l'Europe dans son ensemble.

 Fête de l’Europe et drapeau


Le Jour de l'Europe est fêté le …………………………….. . C’est l'occasion d'activités et de
festivités qui rapprochent l'Europe de ses citoyens et ses peuples entre eux.
Le drapeau de l’Union européenne des ……… pays est décoré de douze étoiles dorées
disposées en cercle sur fond bleu, représentant la solidarité et l’union entre les
peuples d’Europe.

IV. L’hymne de la Ligue des Champions – UEFA

 Origine :
Zadok the Priest est un hymne de couronnement extrait de l’œuvre Coronation Anthem composée par
G.F.Haendel (1685-1759), à partir d’un récit de l’Ancien Testament. Il s’agit de l’un des quatre chants
composés pour le couronnement du roi George II de Grande-Bretagne en 1727. Depuis cette date, cet
hymne est chanté lors de chaque cérémonie de couronnement britannique.
♫ Cette œuvre de l’époque Baroque est une musique de circonstance car elle a été composée pour un
couronnement. On entend un chœur mixte à quatre voix (Soprano, Alto, Ténor, Basse), chantant
en homorythmie (=même rythme), accompagné par un orchestre symphonique.

 Adoption de l’hymne :
A la demande de L’UEFA (Union of European Football Associations), Tony Britten, réalise
en 1992 un arrangement de Coronation Anthems d’Haendel pour en faire l’hymne de la
Champions League. L'hymne est un symbole fort de ce championnat (refrain joué avant
chaque match, ainsi qu'au début et à la fin des retransmissions télévisées). Les paroles,
chantées dans les trois langues officielles de l'UEFA (anglais, français et allemand)
évoquent le fait que la compétition regroupe « les meilleures équipes ».

Couplet 1 Couplet 2 Couplet 3


Ce sont les meilleures équipes Une grande réunion Ils sont les meilleurs
Es sind die allerbesten Mannschaften Eine große sportliche Veranstaltung Sie sind die Besten
The main event The main event These are the champions
Refrain
Die Meister / Die Besten / Les grandes équipes / The champions!

Les hymnes - Mme Giordano – Collège Paul Bert – Cachan – 2012/2013 Page
NOM : Classe : 4ème …………
Prénom : Date : …… /……… /13

V. L’hymne national de …………………………………………………

Choisis l’hymne national du pays de ton choix (excepté celui de la France) et rédige un commentaire
pour le présenter (prends exemple sur les commentaires précédents.) Sois clair et précis (ne donne
que des informations importantes, essentielles). Aère, souligne, illustre ta recherche.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Les hymnes - Mme Giordano – Collège Paul Bert – Cachan – 2012/2013 Page