Vous êtes sur la page 1sur 3

*La bactérie à gauche et la cellule végétale à droite

*Les protéines Vir E2 se lient sur toute la longueur de l'ADN-T, dans les
cellules végétales
*Les gènes situés sur l'ADN-T sont exprimés dans la cellule végétale
*Les protéines Vir D2 et Vir E2 permettent l'entrée de l'ADN-t

b - Vectorologie et protocole de transformation

Système binaire
*Clonage (dans E.Coli) du gène d'intérêt et du marqueur de sélection dans
un vecteurd'expression contenant les séquences frontière droite et gauche
*L'agrobactérie contient un plasmide pTi désarmé
sans l'ADN-T qui cause le cancer chez les plantes, mais qui conserver les gènes de
virulence qui permettent le transfert de l'information géné-tique dans la cellule
végétale
*Le vecteur d'expression est transféré de E.Coli jusqu'à l'agrobactérie
(conjugaison, élec-troporation)*Les protéines Vir agissent sur l'ADN-T situé
sur le vecteur d'expression et permettentson transfert vers la cellule
végétale

La transformation par Agrobactéries


* Agrobactéries en présence des explants végétaux (acétosynragone)* Transfert
sur milieu de culture in vitro adapté à la plante* Coculture,
car milieu de culture adapté à la plante et/ou pousse aussi la bactérie
* Transfert sur un milieu de sélection contenant un antibiotique pour éliminer les
agrobac-téries et l'agent de sélection* Régénération de plantules par culture in
vitro en présence de l'agent de sélection* Contrôle de la transformation,
est-ce que le transgène est présent ? Est-ce qu'il s'exprime? Est-ce que la protéine
attendue est elle exprimée? Quels sont les individus avec les meilleures
caractéristiques?
c - Transfert direct
* L'électroporation

Elle est pratiquée sur des protoplastes. Ces protoplastes sont mis en présence
de l'ADN qu'on souhaite transférer ➞on place ensuite les protoplastes dans
une cuvette d'électro-poration stérile ➞ on place cette cuvette dans l'électroporateur
➞ ensuite on fait de la culture in vitro ➞formation de cals indifférenciés
➞régulateurs de croissance: auxine ,cytokine
➞régénération in vitro de plantules* Impulsions électriques (plusieurs centaines
de volts, quelques millisecondes)* Différence de potentiel
➞désorganisation de la membrane* L'ADN pénètre par les pores formés dans la
membrane plasmique* L'ADN s'intègre au hasard dans le noyau

*La biolistique

Utilisation d'un canon à particules. Bombardement de billes de tungstène ou d'or


qui sont recouvertes de l'ADN qu'on souhaite transféré à la cellule végétale
Le bombardement sous un flux d'hélium sous vide partiel pour ne pas que les
billes soient freinées par l'air. L'avantage c'est qu'on peut utilisé directement
des explants végétaux (feuilles, tiges...) et non pas forcement des protoplastes qui
ne se régénèrent parfois pas en plantule
Les particules pénètrent dans la cellule, plus ou moins profondément. L'ADN
s'intègredans le noyau. Régénération de plantes in vitro

‫نحباااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااااك‬

‫نمووووووووووووووووووووت‬
‫علييييييييييييييييييييييك‬
‫مرتيييييييييييييي‬