Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre 6 Installation de chantier : Détermination du poste de levage TD n°19

1 – METHODOLGIE DE LA DETERMINATION DU POSTE DE LEVAGE

1) Tracer l’axe de la voie de grue sur le plan de terrassement (échelle : 1/400) : on localise
l’emprise des bâtiments et des terrassements. L’axe de la voie est dessiné parallèlement aux
bâtiments à construire à une distance minimale donnée par les règles de l’OPPBTP égale à
D=(L/2 ou l/2) + 0.60m avec L*l dimensions de l’embase. On prendra ici L = l = 6,00m.

2) Déterminer la longueur minimale de la flèche en mètre : après avoir repéré l’angle du


bâtiment le plus éloigné de l’axe de la voie, on trace une perpendiculaire à cet axe, puis on
mesure à l’échelle cette distance.

3) Calculer la hauteur minimale sous crochet (hsc = H) par rapport au dessus des rails de la
grue :

- H0 = hauteur la plus grande entre du bâtiment à construire ou existant,


- 2,00m = hauteur de sécurité égale entre les charges à lever et le point le plus haut du
bâtiment.
- H1 =hauteur des charges à lever
- H2 = hauteur du matériel de manutention (élingues, palonnier).

T STI GC ESTI théorique page 1/4


Chapitre 6 Installation de chantier : Détermination du poste de levage TD n°19

4) Déterminer les valeurs maximales des charges à lever en bout de flèche (matériels,
préfas, mtx …).

5) Choisir les caractéristiques réelles de la grue.

6) Déterminer la longueur de la voie de grue : elle est obtenue graphiquement en traçant deux
arcs de cercle de centre O1 et O2 points les plus éloignés du projet de construction et de
rayon R = longueur de la flèche = 20,00m. Ces rayons coupent l’axe de la voie de grue en A1
et A2.

7) Définir la voie de roulement suivant la nature du sol (voie sur longrines bois, BA,
traverses….)

8) Etablir la demande d’installation de la grue.

2 – VERIFICATION DES CARACTERISTIQUES D’UNE GRUE

2 – 1 Hypothèses à considérer
Le mode constructif retenu pour la réalisation d’un chantier sont les suivants :
- Voiles en béton banché (e =16 cm) :
ƒ coffrés avec des banches colisables de dimensions maximales L=4,80m,
h=2,70m (fig.1) manutentionnées avec un palonnier écarteur (fig.2)
ƒ bétonnés avec une benne (V=1m3) type Sécatol.(fig.3)

- Planchers en dalle pleine en béton armé (e=20cm) constitués :


ƒ de prédalles (e=7 cm) de masses variables (max 3127 kg) manutentionnées
par un palonnier de masse égale à 250 kg.(fig.4).
ƒ de béton coulé en place (e=13 cm) mise en œuvre par une benne (V=1m3) à
fond ouvrant et déversement latéral (fig.5).

Les caractéristiques des différents matériels cités ci-dessus se trouvent en page 4/4.

2 – 2 Travail demandé

Vous devez vérifier si la grue type TOPKIT H30/40C convient.

T STI GC ESTI théorique page 2/4


Chapitre 6 Installation de chantier : Détermination du poste de levage TD n°19

Hauteur sous crochet (Hsc = H)

Détermination des hauteurs Calculs Résultats

hauteur du bâtiment H0

hauteur de sécurité

hauteur des charges H1+ H2

1)

2)

3)

4)

Total : Hsc (minimum) =

Hauteur sous crochet de la grue :

Charge en bout de flèche

Détermination des charges Calculs Résultats

1)

2)

3)

4)

Charge « P » retenue

Charge « Pmax »ue peut soulever la grue en bout de flèche :

T STI GC ESTI théorique page 3/4


Chapitre 6 Installation de chantier : Détermination du poste de levage TD n°19

Caractéristiques du matériel employé sur le chantier

fig1 – Banches colisables fig2 – Palonnier écarteur

fig3 – Benne à béton à fond ouvrant et déversement latéral

fig4 – Palonnier à prédalles fig5 – Benne à béton à tuyau

T STI GC ESTI théorique page 4/4