Vous êtes sur la page 1sur 7

La forme juridique des entreprises

Sociétés Présentation Caractéristiques


La Société Société commerciale dans laquelle les •Le nombre d’actionnaires ne peut être
Anonyme associés, dénommés actionnaires en raison inférieur à 5.
(S.A) d’un droit représenté par un titre •Le capital minimum est de 3 millions de DH
négociable ou action, ne supportent les pour les SA faisant appel public à l’épargne et,
dettes sociales qu’à concurrence de leurs 300.000 DH dans le cas contraire.
apports. • Le montant nominal de l’action ne peut être
inférieur à 100 DH.
• Les actions en numéraire doivent être libérées
lors de la souscription d’au moins le 1/4 de leur
valeur nominale. Les actions en nature sont
libérées intégralement lors de leur émission.
• La SA comprend un Directoire et un Conseil
de Surveillance. Le Directoire est investi des
pouvoirs les plus étendus pour agir en toute
circonstance au nom de la société. Par ailleurs
le Conseil de surveillance exerce le contrôle
permanent de la gestion de la société par le
directoire.

La Société La société anonyme simplifiée est une • Les membres de la société anonyme
Anonyme société constituée entre personnes morales simplifiée doivent avoir un capital au moins
Simplifiée en vue de créer ou de gérer une filiale égale à deux millions de dirhams ou à la contre-
(SAS) commune, ou bien de créer une société qui valeur de cette somme en monnaie étrangère.
deviendra leur mère commune. • Les statuts doivent être signés par tous les
associés.
• Le capital doit être libéré en totalité dès la
signature de ces statuts.
• La société ne peut faire publiquement appel à
l’épargne.
• Les statuts fixent les conditions dans
lesquelles la société est dirigée.
• La société doit avoir un président désigné
initialement dans les statuts et, ensuite, de la
maniéré que ses statuts déterminent.
• Le président peut être une personne morale.

La Société à La SARL est une société commerciale qui • Une seule personne dite – associée unique-
Responsabilité constitue un type intermédiaire entre les peut constituer la SARL.
Limitée sociétés de personnes et de capitaux. • Le nombre maximum d’associés ne peut
(SARL)  L’acquisition de la personnalité morale est dépasser 50.
subordonnée à l’immatriculation au • Le montant du capital social est librement
registre de commerce. fixé par les associés et doit être libéré d’au
moins le quart et déposé obligatoirement dans
un compte bancaire bloqué. Son retrait ne peut
être effectué qu’après immatriculation au
Registre de Commerce.
• Les apports peuvent être en nature. Ils sont
évalués par un commissaire aux comptes si leur
valeur dépasse la moitié du capital en
numéraire.
• La gestion d’une SARL peut être assumée par
une ou plusieurs personnes physiques
responsables individuellement ou solidairement
vis à vis des tiers.

Le groupement Le GIE n’est pas une société, il constitue Le GIE n’est pas une société, il constitue un
d’intérêt un cadre juridique intermédiaire entre la cadre juridique intermédiaire entre la société et
économique société et l’association pour la mise en l’association pour la mise en commun de
(GIE) commun de certaines activités par des certaines activités par des entreprises. Donc il
entreprises. Donc il est constitué entre des est constitué entre des personnes morales en
personnes morales en vue de mettre en vue de mettre en œuvre tous les moyens
œuvre tous les moyens propres à faciliter propres à faciliter ou à développer l’activité
ou à développer l’activité économique de économique de ses membres et améliorer ou
ses membres et améliorer ou accroître les accroître les résultats de cette activité.
résultats de cette activité.

La Société en La société en nom collectif est une société • La société en nom collectif est désignée par
nom collectif dont les associés ont tous la qualité de une dénomination sociale, à laquelle peut être
(SNC) commerçants et répondent indéfiniment et incorporé le nom d’un ou plusieurs associés, et
solidairement des dettes sociales. qui doit être précédée ou suivie immédiatement
de la mention « Société en nom collectif ».
• Tous les associés sont gérants, sauf stipulation
contraire des statuts qui peuvent désigner un ou
plusieurs gérants associés ou non, ou en prévoir
la désignation par acte ultérieur ;
• Les associés peuvent nommer à la majorité
des associés un ou plusieurs commissaires aux
comptes. Cependant , les sociétés dont le
chiffre d’affaires à la clôture de l’exercice
social dépasse le montant de 50 millions de
DH, sont tenues de désigner un commissaire au
moins ;
• Les parts sociales sont nominatives et ne
peuvent être cédées qu’avec le consentement de
tous les associés;

La Société en La société en commandite par actions dont Le nombre des associés commanditaires ne
Commandite le capital est divisé en actions est peut être inférieur à trois (3).
par Actions constituée entre un ou plusieurs • Le ou les premiers gérants sont désignés par
(SCA) commandités, qui ont la qualité de les statuts. Ils accomplissent les formalités de
commerçants et répondent indéfiniment et constitution dont sont chargés les fondateurs de
solidairement des dettes sociales, et des sociétés anonymes. Au cours de l’existence de
commanditaires qui ont la qualité la société (sauf clause contraire des statuts), le
d’actionnaires et ne supportent les pertes ou les gérants sont désignés par l’assemblée
qu’à concurrence de leurs apports. générale ordinaire des actionnaires avec
l’accord de tous les associés commandités.
La société en commandite par actions est • L’assemblée générale ordinaire des
désignée par une dénomination ou le nom actionnaires nomme un conseil de surveillance,
d’un ou de plusieurs associés commandités composé de 3 actionnaires au moins.
peut être incorporé et doit être précédé ou • Un associé commandité ne peut être membre
suivi immédiatement de la mention « du conseil de surveillance ; et les actionnaires
société en commandite par actions ». ayant la qualité de commandités ne peuvent
participer à la désignation des membres de ce
conseil.
• L’assemblée générale ordinaire des
actionnaires désigne un ou plusieurs
commissaires aux comptes ;
• Le gérant est investi des pouvoirs les plus
étendus pour agir en toute circonstance au nom
de la société.
• Le conseil de surveillance assume le contrôle
permanent de la gestion de la société. Il dispose
à cet effet, des mêmes pouvoirs que les
commissaires aux comptes.
• La transformation de la société en
commandite par actions en société anonyme ou
en société à responsabilité limitée est décidée
par l’assemblée générale extraordinaire des
actionnaires avec l’accord des deux tiers des
associés commandités, à moins que les statuts
ne fixent un autre quorum.

La Société en La société en participation n’existe que •A l’égard des tiers, chaque associé contracte
Participation dans les rapports entre associés et n’est pas en son nom personnel. Il est seul engagé même
destinée à être connue des tiers. dans le cas où il révèle le nom des autres
associés sans leur accord. Toutefois, si les
Elle n’a pas la personnalité morale. Elle participants agissent en qualité d’associés, ils
n’est soumise ni à l’immatriculation, ni à sont tenus à l’égard des tiers comme des
aucune formalité de publicité et son associés en nom collectif.
existence peut être prouvée par tous les
moyens.

Société anonyme
- Avantages : la responsabilité des associés et des actionnaires à l'égard des
dettes sociales est limitée au montant de leurs apports dans le capital. Les
actions sont facilement négociables et cessibles, les actionnaires peuvent entrer
ou quitter aisément la société sans payer de droits d'enregistrement.
- Inconvénients : il faut un nombre important d'associés et un gros capital de
départ. Les formalités de constitution et de fonctionnement sont assez lourdes, et
la société doit avoir recours à un commissaire aux comptes. En cas de faute de
gestion, les administrateurs peuvent être tenus responsables des dettes sociales
sur leurs biens personnels.
Régie par la loi 17-95 (art 425 à 440), le législateur marocain permet à deux ou
plusieurs sociétés de constituer entre elles une société anonyme simplifiée
(SAS), en vue de créer ou gérer une filiale commune ou de créer une société qui
deviendra leur société mère commune.

SAS
Avantages

 Une entière liberté aux actionnaires pour organiser et administrer la


société.

 Ce sont les statuts qui déterminent le mode d’organisation et de


fonctionnement.

 Les statuts peuvent prévoir une clause de l’inaliénabilité (d’incessibilité)


des actions pour une durée n’excédant pas 10 ans, cette clause a pour but de
stabiliser la société surtout lorsqu’elle se lance dans un programme
d’investissement important.

Inconvénients

 La SAS ne peut faire appel publiquement à l’épargne.

 Le capital doit être libéré en totalité au moment de la signature des statuts.

 La rédaction des statuts est assez compliquée et nécessite de bonnes


compétences.

 C’est un type de statut réservé aux grandes entreprises.

 SCA
Avantages

 Une souplesse remarquable dans l’établissement des statuts, la


réglementation de ce type de société laisse une grande place à la volonté des
associés exprimée dans les statuts.

 La possibilité de recourir au financement par l’appel public à l’épargne


contrairement à la SAS (art 427 de la loi 17-95).

 La SCA est un outil parfait pour garantir le contrôle d’une entreprise,


c’est un statut juridique qui permet de procéder à un appel public à l’épargne
tout en réservant la direction et la gestion de la société à un petit groupe.

Inconvénients

 La responsabilité solidaire est indéfinie des commandités à l’égard des


commanditaires, ce qui constitue un réel déséquilibre entre les deux catégories
d’associés.

 La coexistence de deux catégories d’associés différentes.

SNC

AVANTAGES

 Aucun capital minimum.

 Frais de constitution réduits.

 Formalité de constitution simple.

 Deux associés suffisent pour créer une SNC.

 Une liberté de dans le choix du régime fiscal (IS/IR).

INCONVENIENT

 c'est la seule société où tous les associés ont le statut de commerçant.

 Tous les associés doivent avoir la capacité commerciale.


 Les associés sont responsables solidairement et indéfiniment du passif
social.

 Les parts ne peuvent être cédées qu’avec le consentement de tous les


associés (une forte présence de l’intuitu personae).

 La société prend fin par le décès de l’un des associés sous réserves des
dispositions de l’art 17 de la loi 5-96.

SARL

La société à responsabilité limitée est une société commerciale qui constitue un


type intermédiaire entre les sociétés de personnes et les sociétés de capitaux.
L’acquisition de la personnalité morale est subordonnée à l’immatriculation au
registre de commerce.

AVANTAGES

Pas de notion de capital pour constituer une SARL.

Le blocage du capital n’est pas obligatoire sauf s’il est supérieur à 100.000 dh.

La responsabilité des associés est limitée aux montants des apports dans le
capital.

La SARL peut être créée par un associé unique.

Le contrôle de la SARL par un commissaire aux comptes n’est pas obligatoire,


sauf dans le cas où le chiffre d’affaires d’un exercice social dépasse 50.000.000
de dhs.

LA SARL permet au gérant de bénéficier du régime social.

INCONVENIENTS

La lourdeur de fonctionnement (assemblée générale annuelle obligatoire,


comptabilité lourde, etc…)
Le formalisme strict de la cession des parts sociales (les parts sont librement
cessible entre conjoints, parents et alliés. En revanche, la cession à des tiers est
plus formelle).

Le gérant peut être responsable des dettes sociales s’il apparaît qu’il a commis
des fautes de gestion.

Groupement d’intérêt économique

Avantage

 Grande souplesse et liberté de fonctionnement.


 Pas de capital minimum.
 Possibilité de mettre en commun des moyens.

Inconvénient

 Responsabilité solidaire et indéfinie des membres du GIE.


 Nécessité d'une coopération et donc d'une bonne entente entre ses membres.
 Conséquences fiscales pouvant être importantes en cas de transformation du
GIE en une autre forme juridique.

Société de participation

https://www.casainvest.ma/fr/je-cree/choix-du-statut-juridique/