Vous êtes sur la page 1sur 2

Mbarki Fehmi

Homework

1- Les deux typologies les plus utilisées :


Typologies basées sur la nature de l’innovation (innovation technologique,
innovation commerciale, innovation organisationnelle, innovation institutionnelle,
innovation sociale).
Typologies basées sur le degré de radicalité de l’innovation (innovation
incrémentale, innovation radicale).
2- Le management de l’innovation : c’est la mise en œuvre des techniques et
dispositifs de gestion destinés à créer les conditions les plus favorables au
développement d'innovations concrètes.
3- Le management de l’innovation pose plusieurs problématiques aux différents
champs.
L’innovation suit un processus socio-politique et les nouvelles idées introduites
dans l’organisation ne sont pas systématiquement acceptées.
L’individu exprime des barrières psychologiques à accepter des nouveautés et
des changements. Au niveau organisationnel, la conformité imposée par les
groupes du travail représente un obstacle pour le management de l’innovation
ainsi les arrangements au niveau de processus d’innovation pour donner la
légitimité aux nouveaux idées innovantes.
La stratégie de l’entreprise vise à dépasser ces problématiques et favorise le
management d’innovation par l’implantation d’une organisation holographie
basée sur l’autonomie des unités de travail, l’encouragement de variété, la
redondance des fonctions et la mise en œuvre des liens temporels
4- Le management peut favoriser l’innovation par l’encouragement de
l’apprentissage individuel et en groupe, prendre en compte les barrières
psychologiques des individus et les problématiques organisationnelles et
technique. L’innovation doit être considérée comme un système de résolution
des problèmes et un atout qui garantit la survie de l’entreprise.
Les procédures figées, la négligence de donner la légitimé à l’innovation et la
limitation de création un esprit collectif ainsi d’expérimentation sont des
pratiques managériaux qui défavorisent l’innovation au sein de l’organisation

5.1- Cette expérience nous rappelle de l’éxpérience de l’IDEO, qui est le modèle
d’une organisation conviviale, réputée pour sa production créative. Cette entreprise
encourage une collaboration fréquente entre les collègues.
5.2- La compétence joue un rôle crucial dans la culture d’entraide. Elle permet de
développer l’apprentissage et favorise un échange des informations constructives
précises. La confiance renforce aussi cette culture. Les groupes de travails basés
sur la confiance sont plus efficaces et ils sentent en sécurité en partageant les idées.
Mbarki Fehmi

L’accessibilité est un autre facteur qui favorise l’entraide tel que les gens se tournent
vers ceux qu’ils sont accessibles pour demander l’aide.
L’institutionnalisation de cette culture nécessite l’engagement de l’individu dans
l’aide collaborative, la croyance totale que l’entraide est une force et mieux que la
concurrence pour le développement organisationnel, l’accessibilité, la création de
des espaces d’échange et de renseignement et le développement les échanges
informels
5.3- Plusieurs facteurs peuvent inhiber la culture d’entraide tel que la considération
que l’aide est une faiblesse et que le donateur est supérieur, l’encouragement de la
compétitivité, le système de rémunération basé sur la contribution individuelle, la
relation entre les supérieurs et les collaborateurs basée sur la crainte et des
procédures figées que la confiance.
5.4- La culture d’entraide favorise l’échange des idées et de compétences entre les
individus avec une confiance mutuelle ce qu’élimine les barrières psychologiques à
accepter les nouveautés, renforce les relations et favorise la créativité. Cette culture
faire face à l’égoïsme et sert à dépasser l’esprit de compétition entre les
collaborateurs par l’établissement des principes de coopération et cohésion. Le
statut n’est plus un obstacle à la demande d’aide et les supérieurs sont toujours
accessibles.
La culture d’entraide est une force pour les organisations tel qu’elle crée un
environnement favorable à la génération des idées créatives et innovantes.