Vous êtes sur la page 1sur 3

Exercice 1 : Simplifier le schéma fonctionnel suivant et donner sa fonction de transfert :

Exercice2:
Soit un système décrit l’équation différentielle suivante :
𝒅𝟐 𝒚 𝒅𝒚
+3 𝒅𝒕 + 𝟒𝒚(𝒕) = 𝟓𝒙(𝒕)
𝒅𝒕𝟐
1- Donner la forme canonique de ce modèle
2- Déterminer le gain statique, la fréquence propre non amortie 𝛚n, fréquence propre
amortie 𝛚p, le coefficient d’amortissement z ; le temps du 3ième dépassement ; le
deuxième dépassement ; l’expression de la réponse impulsionnelle .

Exercice3:
Soit un système décrit par l’équation différentielle suivante :
𝒅𝟐 𝒚 𝒅𝒚
+5 𝒅𝒕 + 𝟒𝒚(𝒕) = 𝒙(𝒕).
𝒅𝒕𝟐
Déterminer les réponses libre et forcée de ce système pour une entrée x(t)=u(t) (Echelon
𝒅𝒚
unitaire) sachant que y(0)=1 et 𝒅𝒕 (𝟎) = 𝟐
Correction TD N°2
𝒅𝟐 𝒚 𝒅𝒚
Exercice1 +3 𝒅𝒕 + 𝟒𝒚(𝒕) = 𝟓𝒙(𝒕)
𝒅𝒕𝟐
La forme canonique : 𝑝 Y(p)+3pY(p)+4Y(p)=5 X(p) ⤇ Y(p)[𝑝2 + 3𝑝 + 4]=5X(p)
2

𝑌(𝑝) 𝟓 𝑲⍵𝟐
La fonction de transfert: H(p)=𝑋(𝑝)=𝒑𝟐 +𝟑𝒑+𝟒=𝒑𝟐 +𝟐𝒛⍵ 𝒏𝒑+⍵𝟐
𝒏 𝒏
Donc 𝐾⍵2𝑛 =5; ⍵2𝑛 = 4; 2𝑧⍵𝑛 = 3 donc
- La fréquence propre non amortie: ⍵𝑛 = 2
- Le coefficient d’amortissement : z = 3/4 = 0.75
- La fréquence propre amortie : ⍵𝑎 =: ⍵𝑛 √1 − 𝑧 2 =2√1 − 0.562 =1.32
3𝜋 3∗3.14
- Le temps du 3ième dépassement 𝑇3 = 2
= =7.13 s
√1−𝑧 1.32 : ⍵𝑛
2𝜋𝑧

- Le deuxième dépassement 𝐷2 =𝑒 √1−𝑧2

: ⍵𝑛 𝑒 −𝒛⍵𝒏 𝒕
- La réponse impulsionnelle : h(t)= 𝐾 sin( ⍵𝑛 √1 − 𝑧 2 𝑡) t>0
√1−𝑧 2

𝒅𝟐 𝒚 𝒅𝒚
Exercice2 +2 𝒅𝒕 + 𝟒𝒚(𝒕) = 𝟐𝟎𝒙(𝒕)
𝒅𝒕𝟐
La forme canonique : 𝑝 Y(p)+2pY(p)+4Y(p)=20 X(p) ⤇ Y(p)[𝑝2 + 2𝑝 + 4]=20X(p)
2

𝑌(𝑝) 𝟐𝟎 𝑲⍵𝟐
La fonction de transfert: H(p)=𝑋(𝑝)=𝒑𝟐 +𝟐𝒑+𝟒=𝒑𝟐 +𝟐𝒛⍵ 𝒏𝒑+⍵𝟐
𝒏 𝒏
Donc 𝐾⍵2𝑛 =20; ⍵2𝑛 = 4; 2𝑧⍵𝑛 = 2 donc
- La fréquence propre non amortie: ⍵𝑛 = 2
- Le coefficient d’amortissement : z = 2/4 = 0.5
- Le gain statique : K=5
- La fréquence propre amortie : ⍵𝑎 =: ⍵𝑛 √1 − 𝑧 2 =2√1 − 0.25 =1.73
2𝜋 2∗3.14
- Le temps du 2ième dépassement 𝑇2 = = 1.73 =3.63 s
√1−𝑧 2 : ⍵𝑛
2𝜋𝑧

- Le deuxième dépassement : 𝐷2 =𝑒 √1−𝑧2
3𝜋𝑧

- Le troisième dépassement 𝐷3 =𝑒 √1−𝑧2
1
- Le coefficient de qualité Q=
2𝑧√1−𝑧 2
𝑒 −𝒛⍵𝒏 𝒕
- La réponse indicielle : e(t)=K[1 − √1−𝑧 2 sin( ⍵𝑛 √1 − 𝑧 2 𝑡 + 𝑎𝑟𝑐𝑠𝑖𝑛√1 − 𝑧 2 )] t>0

Exercice 3
Déterminer le graphe de fluence et la transmitance du circuit suivant
1- Les équations simultanées :
𝑉 −𝑉 𝑉 𝑉 𝑉 −𝑉 𝑉 𝑉
𝑉1 − 𝑉2 =𝑅1 𝑖1 ⤇𝑖1 = 1𝑅 2 = 𝑅1 − 𝑅2 ; 𝑉2 − 𝑉3 =𝑅2 𝑖2 ⤇𝑖2 = 2𝑅 3= 𝑅2 − 𝑅3
1 1 1 2 2 2
1 1 1 1 1 1
𝑉2 = 𝐶 ∫ 𝑖1 𝑑𝑡 − 𝐶 ∫ 𝑖1 𝑑𝑡 =𝑗𝐶 𝑖1 − 𝑗𝐶 𝑖2 ; 𝑉3 = 𝐶 ∫ 𝑖2 𝑑𝑡=𝑗𝐶 𝑖2
1 1 1⍵ 1⍵ 2 2⍵
1 1 1
− - -𝑅
𝑅1 𝑗𝐶1 ⍵ 2

• • • • •
1 1 1 1
𝑉1 𝑅1
𝑖1 𝑗𝐶1 ⍵
𝑉2 𝑅2
𝑖2 𝑗𝐶2 ⍵
𝑉3
Le graphe de fluence
∑ 𝑷𝒊 ∆𝒊
Transmitance : T=

*𝑃𝑖 : Le gain de la chaine d’action i
* ∆ = 1− ∑ 𝐵𝑖 + ∑ 𝐵𝑖 𝐵𝑗 − ∑ 𝐵𝑖 𝐵𝑗 𝐵𝑘
* ∑ 𝐵𝑖 : La somme des transmittances de toutes les boucles
∗ ∑ 𝐵𝑖 𝐵𝑗 − ∑ 𝐵𝑖 𝐵𝑗 𝐵𝑘 : est la somme des produits des transmittances des boucles
disjoints (sans point commun) prises deux à deux, trois à trois….
* ∆𝒊 =∆ en supprimant la chaine d’action i

Dans cet exercice


1 1 1 1 −1
- On a une seule chaine d’action : P1 =𝑅 . 𝑗𝐶 ⍵. 𝑅 . 𝑗𝐶 =
1 1 2 2 ⍵ 𝑅1 𝑅2 𝐶1 𝐶2 ⍵2
1 1 1
- On a trois boucles de transmittances : − 𝑗𝑅 . ; − 𝑗𝑅 . ;− 𝑗𝑅 .
1 𝐶1 ⍵ 2 𝐶1 ⍵ 2 𝐶2 ⍵
1 1
- On a boucles disjoints : [− 𝑗𝑅 ]. [− 𝑗𝑅 ]
1 𝐶1 ⍵ 2 𝐶2 ⍵
- En supprimant la chaine d’action 1, ∆𝟏 =1

1 1 1 1
∑ 𝑷𝒊 ∆𝒊 . . .
𝑅1 𝑗𝐶1 ⍵ 𝑅2 𝑗𝐶2 ⍵
Transmitance : T= =
∆ 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
𝟏−[[− . − . − . ]+[− . ]. [− . ]]
𝑗𝐶1 ⍵ 𝑅1 𝑗𝐶1 ⍵ 𝑅2 𝑗𝐶2 ⍵ 𝑅2 𝑗𝐶1 ⍵ 𝑅1 𝑗𝐶2 ⍵ 𝑅1

−𝟏
∑ 𝑷𝒊 ∆𝒊 𝑹𝟏 𝑹𝟐 𝑪𝟏 𝑪𝟐 ⍵𝟐
T= = 1 1 1 1
∆ 𝟏+ .+ .+ .+ [ .].
𝑗𝑅1 𝐶1 ⍵ 𝑗𝑅2 𝐶1 ⍵ 𝑗𝑅2 𝐶2 ⍵ 𝑅1 𝑅2 𝐶1 𝐶2 ⍵2
Exercice 4