Vous êtes sur la page 1sur 2

Comportement micromécanique, fluage, endommagement ductile et perméabilité au gaz

du sel gemme sous chargement triaxial en vue du stockage de masse de l’hydrogène dans
les cavités salines

La lutte contre le réchauffement global est un des plus grands enjeux du 21eme siècle. Pour y
faire face nous devons accélérer la transition énergétique vers les énergies bas carbone,
notamment d’origine renouvelable. Cependant, leur caractère intermittent impose le
développement de moyens massifs de stockage de l’énergie. L’hydrogène obtenu par hydrolyse
compte parmi les vecteurs énergétiques les plus prometteurs, avec des applications dans tous
les domaines clé des activités humaines, et notamment la mobilité, le chauffage et la production
d’électricité.
La production et la distribution généralisée de l’hydrogène repose, cependant, sur le
développement de capacités de stockage massif. La densité énergétique massique de
l’hydrogène est supérieure à celles des hydrocarbures, mais sa densité énergétique volumique
est très inférieure. Aussi, le développement de la filière de l’hydrogène repose sur celui
d’installations de stockage de très gros volumes.
Les cavités salines artificielles, réalisées par lessivage dans des dômes ou des stratifications
géologiques de sel gemme, offrent des capacités de stockage souterrain allant de plusieurs
centaines de milliers au million de mètres cube. Ce type de stockage géologique représente une
pratique industrielle mature de nombreuses décennies. Elle est généralement employée pour le
stockage tampon d’hydrocarbures liquides ou gazeux afin de répondre facilement aux besoins
saisonniers et aux pics de demande. Quatre cavités salines sont néanmoins déjà utilisées à
travers le monde pour le stockage massif de l’hydrogène, à des fins de l’industrie chimique et
pétrochimique.
La généralisation de ce type stockage à des fins énergétiques nécessite des études poussées sur
le comportement mécanique à moyen et long terme des structures des cavités salines, et en
particulier sur leur capacité d’étanchéité à l’hydrogène, ce dernier étant particulièrement
diffusif. Il est primordial de réaliser des études expérimentales en conditions de chargement
triaxial correspondant aux conditions d’exploitation, en tenant en particulier compte de cycles
de chargement thermomécanique fréquents (journaliers).
Le travail proposé repose sur i) des essais micromécaniques in situ, dans une cellule triaxiale,
sous observation par tomographie aux rayons X, et avec injection d’hydrogène ; ii) sur des
mesures de champs de déformation multi-échelles par corrélation de volumes numériques, afin
de caractériser la localisation et l’état d’endommagement diffus du matériau, ainsi que les effets
de la déformation viscoplastique sur la perméabilité au gaz. Les lois de comportement obtenues
seront utilisées pour la modélisation numérique de l’évolution des cavernes de stockage et pour
l’établissement des conditions d’opération sécurisée.

Micromechanical behavior, creep, ductile damage and gas permeability of rock salt under
triaxial loading for hydrogen mass storage in salt caverns

The fight against global warming is one of the greatest challenges of the 21st century. To face
this challenge, we must accelerate the energy transition towards low-carbon energies, especially
from renewable sources. However, the intermittent nature of these energies requires the
development of massive means of energy storage. Hydrogen obtained by hydrolysis is one of
the most promising energy carriers, with applications in all key areas of human activity,
including mobility, heating and electricity production.
The production and widespread distribution of hydrogen, however, relies on the development
of massive storage capacities. The mass energy density of hydrogen is higher than that of
hydrocarbons, but its volume energy density is much lower. Therefore, the development of the
hydrogen sector relies on the development of very large storage facilities.
Artificial salt caverns, created by leaching in domes or geological stratifications of rock salt,
offer underground storage capacities ranging from several hundred thousand to one million
cubic meters. This type of geological storage represents a mature industrial practice of many
decades. It is generally used for the buffer storage of liquid or gaseous hydrocarbons in order
to easily meet seasonal needs and peaks in demand. However, four salt caverns are already in
use worldwide for the massive storage of hydrogen for the chemical and petrochemical
industries.
The generalization of this type of storage for energy purposes requires advanced studies on the
medium and long term mechanical behavior of salt cavern structures, and in particular on their
ability to seal against hydrogen, which is particularly diffusive. It is essential to carry out
experimental studies under triaxial loading conditions corresponding to operating conditions,
taking into account in particular frequent (daily) thermomechanical loading cycles.
The proposed work is based on i) in situ micromechanical tests, in a triaxial cell, under X-ray
tomography observation, and with hydrogen injection; ii) multi-scale strain field measurements
by numerical volume correlation, in order to characterize the location and the diffuse damage
state of the material, as well as the effects of viscoplastic deformation on the gas permeability.
The behavioral laws obtained will be used for numerical modeling of the evolution of the
storage caverns and for establishing safe operating conditions.