Vous êtes sur la page 1sur 1
N° et date de parution : 120124 - 24/01/2012 Diffusion : 330237 Périodicité : Quotidien
N° et date de parution : 120124 - 24/01/2012 Diffusion : 330237 Périodicité : Quotidien
N° et date de parution : 120124 - 24/01/2012 Diffusion : 330237 Périodicité : Quotidien

N° et date de parution : 120124 - 24/01/2012

Diffusion : 330237 Périodicité : Quotidien

FIGARO_120124_9_24.pdf

Page : 9 Taille : 90 % 367 cm2

Enquête surles pirates duNet français Ces « Anonymous » ont participé aux attaques contre Hadopi
Enquête surles
pirates duNet français
Ces «
Anonymous » ont participé aux
attaques contre Hadopi , l ' Élysée ouVivendi.
rence à
un
des
passage
Évangiles
et
,
CÉCILIA GABIZON
forcedece groupe sans
décritbien la
structure . Des
légionspotentielles , puissantes
INTERNETPourrencontrer des
dans l ' action collective.
faut s'
aventurer dansles
« Lesite
environ1400
Anonymous , il
présente
danslescanauxIRC
membres actifs enFrance , explique Fabrice
méandres duWeb
,
(
Chat ) , sortede «
Relay
salons » de
de
Prugnaud , vice-président
Internet
LogLogic ,
discussioninstantanée . S'
nesont
maisce chiffre ne
signifiepas
secrets , ces «
pas
salons » restentdifficiles à
ils
grand-chose , carchacun peutparticiper à uneaction
localiser . Et
lesarrestationscetété
sesentconcerné , sans pour autant
depuis
s'
il
de
deceshackersmilitants aux
plusieurs
mouvement . »
rejoindre le
États-Unis
, en
enFrance , les
Espagne
et
La multiplication desintrusions
Anonymous sontdevenus plusprudents.
sesont
surdesforums
auraient
Beaucoup
repliés
Quelque 24000 personnes
confidentiels , descellules
plus
utilisé
plus
logiciel
pour les attaques
téléchargé le
. Cesderniers
jours
, pour
coordonner
decesderniers
. comme si
petites
jours
la
fermeturedusitede
sitede
la riposte après la
fermeture dutrès populaire
avaitconduitde
téléchargement Megaupload
téléchargement Megaupload
,
et
notamment les attaques
contre Hadopi , le
sitede
dans la
bataille . «
sitede l ' Élysée ,
semaine dernière . J.-P . KSIAZEK / AFP
nouvelles
troupes
Çapart
Unhacker lyonnaismasqué sur le
la
uninstantbarré
des
danstouslessens , commentait hierun
l ' Élysée ,
par
slogan
le
Vivendidont le
siteétait
siteoù
danslesdonnéesdesites
Cesderniers
semblent
Anonymous
Anonymous
certainsont attaqué le
,
piocher
jours
que les
et
ils
,
,
encoreferméhier , les
l ' on paie
lesamendes
est n'
mais aussides
aientenrôlédansleurs
pirates
importe
banquiers
« dégoûtés
» Anonymous
. c'
protégés
,
étaient donnérendez-vous dansun
beaucoup d
' adolescentsexcités . Les
surleurs
quoi !
» Les attaques sontaussi plus
offensives tousceux
quicliquaient
francophones
s'
et
salon hébergé auLiechtenstein
, avec la
aux
ont
surTwitterousurleur
multiplication desintrusions.
masses quiparticipent
attaques
blog.
brutales
messages
Lesoffensivesse
surles
préparent
souvent «
de
Sansles prévenir , assure le
peu
siteGizmodo.
compétence technique . Ils
descibles
réseaux .
Certains proposent
utilisent le
plus souventdes
clésen
Desméthodes
que
certains
logiciels
En l ' absencedeleaders
,
, souventliées à
' actualité
Des
sitedeleur
faiblesse
main pour rendre indisponible
est
force et
désapprouvent . Mais c'
l
le
la
la
.
chacunse réfugie
comme
cible »
explique Guillaume
: chacun
institutions oudes
entreprises perçues
d ' Anonymous
peut
selancer et
Net . Les
derrière le
favorables à
censure sur le
, directeur
technique et
' unsourire
opérationnel
prendre le
masque barré d
Vassault-Houhère
régulièrement
la
Anonymous seconsultent dansune
de « Hack in
Paris »
ironiquepour mener sa propre croisade . ?
slogan «
Weare legion »
. Parfois ils
votent , pour
certaine
cacophonie
évaluer combiendemembressont
prêt à
Lorsque nouslesavionscontactés il
a lancer l
Chacundécidece
' attaque . «
qu' il
y
étaientencore
veut .
de
de
quelquetemps
a pas
consigne
»
ils
«
Il
n'
,
y
enFrance . Converser avecdes
Onessaiedevoirles
»
groupes
«
hébergés
;
relèvedela
polyphonie , caron
arguments »
, expliquent-ils ,
conscients qu' ils
Anonymous
autantde
être
personnalités ,
Les
'
compte
d peuvent
manipulés
Anonymous
.
demotivations
que d
suiventsouvent lescibles
opinions
,
'
français
avèrent
. Mais ils
ont
Beaucoup
interlocuteurssurcesforums .
désignées par les anglophones
s'
extrêmement méfiants
redoutant
desliens
avecles
privilégiés
blogueurs
,
' êtreinfiltrés
par
des
policiers
africains et
sesont
maghrébins et
toujours d
,
houspillant certains intervenantscomme
largement mobilisés
pendant
printemps
le
les
ou
arabe , piratant dessitesdu
pour
démasquer
dénonçant
. Lerendez-vous a
journalistes
desinformations.
certains
gouvernement et
récupérant
' ailleursétédécalédansunautreforum
Danscette
étrangegalaxie , oncroise
d
,
plus restreint . En l ' absencedeleaders
deslibertaires
des
spécialistes
,
,
chacun se
derrière
, deshackers
réfugierégulièrement
expérimentéscapables
informatiques
Weare
faitréfé
de
slogan «
legion » , qui
demenerdes attaquescomplexes
le
et

1 / 1

Copyright (Le Figaro) Reproduction interdite sans autorisation

Cymbioz