Vous êtes sur la page 1sur 3

Evolution du référentiel d’évaluation de la QEB

Comparaison version avril 2004 et version janvier 2005

Note : sont mentionnées, ci-après, seulement les modifications principales, les modifications mineures n’étant pas reprises.

Cible 1 : Relation du bâtiment avec son environnement immédiat


- l’exigence portant sur la sous-cible 1.2 est passée de B à P dans l’une des combinaisons permettant
Généralités
d’obtenir la performance TP sur la cible
- les 2 premières préoccupations ont été fusionnées, donc 4 préoccupations au lieu de 5
- l’ordre des préoccupations a été modifié
Sous-cible 1.1
- ajout d’une précision en note : si l’évaluation de la sous-cible 5.2 conduit à un niveau de performance P ou
TP, la préoccupation 1.1.4 est considérée comme atteinte
Sous-cible 1.3 - note 6 modifiée
Cible 2 : Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction
Généralités - suppression des liens entre performances des cibles 11 et 13 et performance de la cible 2
- rappel des 10 indicateurs d’impact de la dernière version de la norme NF P01-010 ; à noter que l’indicateur
« épuisement des ressources » remplace « ressources non énergétiques »
ème
- le niveau P inclut en plus l’impact « acidification atmosphérique » ; le niveau TP n’impose pas les 4 et
ème
Sous-cible 2.3 5 impacts, ils sont à choisir par le Maître d’ouvrage selon sa stratégie.
- il n’y a plus de familles de produits obligatoires, on peut choisir librement dans la liste, sachant qu’on a
toujours 2 fois plus de familles à considérer en second œuvre qu’en gros œuvre
- ajout d’une note sur l’absence avérée de données environnementales en niveau Base
- les exigences ne portent plus que sur les émissions chimiques (COV et formaldéhyde), en lien avec la cible
13
Sous-cible 2.4
- les pourcentages d’éléments à considérer dans chaque famille de produits ont été réduits à 25% pour le
niveau P et 50% pour le niveau TP (au lieu de respectivement 50% et 80%)
Cible 3 : Chantier à faible impact environnemental
- cette sous-cible a été restructurée : suppression des exigences 3.1.2 à 3.1.4 et renvoi des moyens et
dispositions en note (voir note 3), remplacement par une seule préoccupation « valoriser au mieux les
Sous-cible 3.1 déchets en adéquation avec les filières locales » accompagnée d’une exigence de résultat portant sur le %
minimum de déchets valorisés.
- 3 préoccupations au lieu de 5
Cible 4 : Gestion de l’énergie
- ajout d’éléments de contexte en introduction
- tableau d’agrégation : niveau B du 4.1 marqué comme non défini (ce qui ne change rien sur le fond)
Généralités - la cible 4 doit être obligatoirement traitée en niveau P ou TP (pour les bâtiments ou parties de bâtiments
ayant l’obligation de respecter la RT2000)
- apporter la justification du respect de la RT2000

Sous-cible 4.1 - ajout de notes, notamment d’exemples, mais qui ne visent pas l’exhaustivité

- dispositions transitoires en attendant la RT2005


- pour le calcul de la consommation d’énergie primaire, 2 méthodes de calcul sont possibles : celle de la
RT2000 ou une méthode existante et reconnue
- le niveau P exige Cref - 8% (au lieu de -5%)
- le niveau TP exige également Cref - 8% mais il est assorti de conditions supplémentaires sur la
Sous-cible 4.2 consommation d’éclairage et sur la puissance frigorifique fournie aux locaux climatisés (s’il y en a)
- consommation due au refroidissement : ce point fait l’objet d’une préoccupation en soi ; « estimation »
remplacé par « calcul » ; cette consommation d’énergie est à calculer pour le niveau TP mais aussi pour le
niveau P
- en ce qui concerne le recours aux énergies renouvelables, un « point de vigilance » est introduit en relation
avec la note 7.
- précisions apportées sur les facteurs de conversion
- pluies acides : coefficient agrégé en SO2 équivalent (3è colonne du tableau)
Sous-cible 4.3 - listes des sources énergétiques identiques dans les 2 tableaux de facteurs d’émissions
- ajout d’une exigence sur les émissions de CO2, exprimée par un seuil en valeur absolue, fonction des DJU
du site (niveau P)

Evolutions QEB - avril 2004 / janvier 2005 1/3


Cible 5 : Gestion de l’eau
Sous-cible 5.1 - Introduction d’un « point de vigilance » au sujet du recours à une eau non potable
- gestion de la rétention : les 2 exigences sont à respecter pour atteindre le niveau TP, d’où « et »
- ajout d’une page d’explications sur la détermination des coefficients C et k intervenant dans le calcul du
Sous-cible 5.2
débit de fuite
- ajout d’une note (4) sur l’emprise à considérer pour la gestion de l’infiltration
Cible 6 : Gestion des déchets d’activité
- ajout, dans la préoccupation 6.1.1, de l’exigence de choix satisfaisant des filières de valorisation (niveau
TP)
Sous-cible 6.1 - la préoccupation 6.1.2 relative à l’incitation du tri des déchets à la source est à traiter pour le niveau P (et
non plus seulement TP), en conséquence le respect de cette exigence est demandé pour être Performant
sur la sous-cible 6.1
Cible 7 : Maintenance - Pérennité des performances environnementales
- Inversion des enjeux n°1 et n°2 dans la présentation
- 4 systèmes sont à considérer au lieu de 3 : les systèmes d’éclairage ont été rajoutés
Généralités
- 4 sous-cibles au lieu de 3, les systèmes d’éclairage sont intercalés entre les systèmes de ventilation et les
systèmes de gestion de l’eau
Sous-cibles 7.1 à 7.4 - ajout de notes sur le traitement des enjeux
Cible 8 : Confort hygrothermique
Généralités - ajout d’une note sur l’hygrométrie
- amélioration des notes
Sous-cible 8.1
- tableau d’évaluation : rajout d’une note sur les préoccupations à prendre en compte
- tableau d’exigences re-rédigé dans sa forme
- 8.2.4. : la maîtrise de l’inconfort dû aux apports solaires est traitée de façon plus large (pas seulement une
Sous-cible 8.2
question de facteurs solaires, par ailleurs traités dans la partie confort d’été)
- suppression du tableau rappelant les facteurs solaires des zones Ea BR1
- la simulation thermique dynamique intervient non seulement pour le niveau TP mais aussi pour le niveau P
(en remplacement du calcul du Tic par local)
- le nombre d’heures de dépassement des 28°C est modulé selon le niveau de performance (P ou TP) et
selon la zone climatique d’été
- respect de facteurs solaires pour les niveaux P et TP
Sous-cible 8.3
- précision : exigence applicable à 100% des locaux autres qu’à occupation passagère
- 8.3.4 : confort en zone de bruit : recours à la simulation thermique dynamique, et exigence à respecter non
seulement pour le niveau TP mais aussi pour le niveau P, d’où modification du tableau d’évaluation de la
sous-cible à la ligne P
- notes complétées
- rappel sur la nécessité d’avoir recours en préliminaire à des solutions passives
- 8.4.1 : niveau de confort en l’absence de climatisation : exigence exprimée en nombre d’heures dépassant
28°C, selon les zones climatiques, moins sévère qu’en sous-cible 8.3
Sous-cible 8.4 - Suppression de l’exigence portant sur la présence d'un dispositif assurant le redémarrage du
refroidissement avant le début de la période d'occupation
- 8.4.4 : exigences plus complètes sur les facteurs solaires, applicables non seulement en niveau P mais
aussi TP, modification en conséquence du tableau d’évaluation de la sous-cible

Evolutions QEB - avril 2004 / janvier 2005 2/3


Cible 9 : Confort acoustique
- cible refondue de façon substantielle, surtout la sous-cible 9.2
- agrégation des sous-cibles : une seule combinaison de performances pour être P au niveau de la cible (au
Généralités lieu de 2) ; nécessité d’être TP sur les 2 sous-cibles pour être TP au niveau de la cible
- précision sur la typologie des locaux
- dans les références, rajout d’un avant-projet de norme concernant les bureaux
- ajout de la préoccupation relative à la forme et à la volumétrie des locaux vis-à-vis de la qualité de
Sous-cible 9.1 l’acoustique interne ; donc 3 préoccupations au lieu de 2 ; évaluation de la sous-cible selon le nombre de
préoccupations traitées
- référence affirmée et explicite à la réglementation acoustique des bâtiments d’enseignement (arrêté du
25/04/03), utilisation des niveaux réglementaires comme base dans les exigences
- pour les bâtiments de bureaux, définition des valeurs à prendre en compte au cas par cas
- prise en compte des 4 caractéristiques suivantes : isolement entre locaux par rapport aux bruits aériens,
isolement vis-à-vis de l’espace extérieur, niveau de bruit de chocs, niveau de bruit d’équipements
- pour ces 4 caractéristiques, définition d’exigences renforcées pour les niveaux P et TP ; le niveau P est
Sous-cible 9.2 atteint si 75% des locaux répondent à ces exigences, le niveau TP est atteint si 90% des locaux y
répondent ; le % restant devant respecter les performances définies pour le niveau Base
- maîtrise de l’acoustique interne : introduction d’indicateurs spécifiques pour le niveau TP ; utilisation de
l’aire d’absorption équivalente, de l’indice d’absorption du plafond, et de la classe de sonorité de la marche,
pour certains locaux en niveau Base
- ajout de notes
- nouveau tableau d’évaluation de la sous-cible suite à cette refonte
Cible 10 ; Confort visuel
Généralités - ajout d’une mention sur les bureaux paysagers et les plateaux dans les interactions avec le SMO
- accès à la lumière du jour et aux vues : modification des pourcentages pour les différents types de locaux
- FLJ : exigence renforcée pour 80% des locaux, exigence moins sévère pour les 20% restants
Sous-cible 10.1
- notes complétées
- tableau d’évaluation de la sous-cible : 2 façons d’être TP au lieu de 3
- précision sur le calcul du ratio e/h (texte d’introduction et note 5)
Sous-cible 10.2
- coefficient d’uniformité U : réduit à 0,6 (P) et 0,7 (TP) lorsqu’il est prévu un éclairage de complément
Cible 11 : Confort olfactif
- réduction des pourcentages d’éléments d’une même famille pour lesquels les émissions d’odeurs sont
Sous-cible 11.2
connues : 25% en niveau P (au lieu de 50%) et 50% en niveau TP (au lieu de 80%)
Cible 12 : Qualité sanitaire des espaces
- tableau d’évaluation de la cible : rajout d’une note
Généralités
- ajout d’une référence bibliographique
Sous-cible 12.1 - rajout d’un texte introductif et d’une note
- réduction des pourcentages d’éléments d’une même famille pour lesquels les caractéristiques sont
Sous-cible 12.2
connues : 25% en niveau P (au lieu de 50%) et 50% en niveau TP (au lieu de 80%)
Cible 13 : Qualité sanitaire de l’air
- précision : les émissions chimiques considérées sont les COV et le formaldéhyde
Sous-cible 13.2 - réduction des pourcentages d’éléments d’une même famille pour lesquels les émissions de COV et
formaldéhyde sont connues : 25% en niveau P (au lieu de 50%) et 50% en niveau TP (au lieu de 80%)
Cible 14 : Qualité sanitaire de l’eau
Sous-cible 14.3 - introduction : températures de développement des légionnelles corrigées

Evolutions QEB - avril 2004 / janvier 2005 3/3