Vous êtes sur la page 1sur 30

Le Grand emprunt et les priorités nationales

d’investissement
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

1.Pourquoi un Grand Emprunt ?


2.Quels sont les marchés de demain ?
3.Comment choisir les investissements stratégiques ?

2
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

1. Pourquoi un Grand Emprunt ?

3
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Avec l’emprunt national, l’Etat souhaite retrouver le rôle de stratège qui a permis les succès
industriels au cœur de la croissance française

Exigences Enjeux

 L’emprunt doit financer des dépenses d’investissement, et  « La finalité ultime de ces investissements,
non des dépenses opérationnelles: c’est de répondre aux besoins de la France
– A ce titre, la dynamique de l’emprunt national n’est pas de demain. Le besoin d’avoir une activité
contradictoire avec la réduction des déficits publics. Ce économique suffisante, bien positionnée
sont deux objectifs distincts, compatibles. dans la mondialisation, qui assure aux
– « L’Etat a trop souvent sacrifié l’investissement sans Français un emploi, du pouvoir d’achat, et le
remettre suffisamment en cause les dépenses financement de la protection sociale. »
courantes ». Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy
 L’emprunt doit financer des investissements stratégiques
rentables.
– Comme les entreprises, l’Etat doit également arbitrer  Le plan de relance: des investissements
ses décisions en fonction du rendement attendu du utiles à court terme (pour soutenir la
projet. Pour autant, cette exigence de rendement ne doit conjoncture)
pas seulement être économique, elle doit être aussi
 L’emprunt national: des investissements
sociale
utiles à long terme (pour préparer la
– « Chaque euro investi doit impérativement apporter plus croissance de demain)
qu’il ne lui coûte ». Nicolas Sarkozy

4
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Nous faisons face à une carence d’investisseurs privés de long terme

L’intervention de l’Etat est particulièrement nécessaire pour impulser les dépenses d’avenir que le marché
n’engage pas spontanément. On observe un très fort recul des investissements en actions par les
« investisseurs institutionnels » (fonds de pension, assurances, banques) :

5
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Les dépenses éligibles à l’emprunt devront satisfaire 5 conditions principales :

1. Renforcer la croissance potentielle de notre économie


2. Présenter un retour sur investissement positif, prévisible et calculable
3. Ne pas être spontanément financées par le marché (du fait de la durée de retour sur investissement)
4. Permettre à notre tissu industriel productif de répondre à de nouvelles tendances de la consommation
nationale et mondiale
5. S’inscrire dans une démarche de réduction de notre empreinte écologique

Et atteindre deux objectifs principaux à terme :

► Conforter la souveraineté et l’indépendance de la France


► Favoriser la création d’emplois industriels sur notre territoire

6
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Les 3 questions à poser pour évaluer chaque projet :

1. Le domaine est-il essentiel à l’avenir de la Nation à l’horizon 2030 ?


-Potentiel de croissance des secteurs et filières
-Impact sur la compétitivité de la France à long terme
-Sécurité et souveraineté de la France

2. L’investissement à long terme de l’Etat est-il critique pour la réussite de ce domaine?


-Cycle de maturation long (15-20 ans)
-Investissements ne pouvant être portés par le secteur privé (montant, risque, régalien)
-Capacité de l’Etat à accompagner l’investissement pour en favoriser le succès

3. Au sein de ces domaines, pour quels grands projets l’équilibre retour/risque est-il le plus attractif?
-Retour sur investissement
-Montants nécessaires pour atteindre une masse critique (France Vs UE) et opportunité de co-
financement
-Capacité d’exécution

7
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

QUELLE METHODE POUR CHOISIR ?

► commencer par une analyse des nouveaux marchés porteurs au niveau mondial (analyse
des tendances de consommation mondiale)

►croiser cette analyse avec celle des forces et faiblesses de la France sur chacun des
principaux facteurs de croissance :

1 2 3
Capital humain X Infrastructures X Innovation technologique

► envisager les investissements nécessaires que le marché n’aurait pas réalisés


spontanément sur chacun des facteurs de croissance susceptibles de favoriser notre
capacité à conquérir les marchés mondiaux.

8
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Afin d’être plus efficaces, les outils de financement devront être utilisés et adaptés en fonction
du stade de développement de l’industrie

Outils de financement et politiques de soutien industriel


Politique d’attraction des investissements étrangers

Politique de clusters et off-shoring


Politique de coordination
Politique de structuration de
l’offre
Politique de la demande

Politique d’innovation

Phase amont Emergence Croissance Maturité

• Financement de la R&D • Commandes publiques ciblées • Démonstrateurs • Coordination et harmonisation


• Recherche publique • Réglementations • Normalisation / certification des actions publiques en lien
• Développement du capital- • Subventions à l’achat / réglementation avec les acteurs privés
risque crédits d’impôts / soutien à • Regroupement national de
• Avances remboursables la demande compétence

9
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

2. Quels sont les marchés de demain ?

10
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Les travaux prospectifs réalisés en France et à l’étranger convergent autour des mêmes
tendances structurelles…

 Urbanisation croissante
 Raréfaction des ressources énergétiques et alimentaires
 Besoins de santé croissants
 Vieillissement de la population
 Changement climatique
 Économie de la connaissance
 Besoin accru de mobilité
 Accroissement des tensions géopolitiques

11
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Emergence d’une classe moyenne mondiale

Tendances
 D’ici à 2015 est attendu 1 milliard de nouveaux consommateurs gagnant plus de 5
000 $ par an, dans les seuls pays en développement et surtout en Asie (source :
McKinsey)
 D’ici à 2020, la Chine deviendrait le 2e plus important marché mondial pour la
consommation des ménages1

Population des pays en développement vivant dans des ménages (> 5 000 $ par an)
(Millions de personnes et taux de croissance annuel moyen)

1736
+8,6%

Source : McKinsey &


+5,9% 761
428

Company
1995 2005 2015

Secteurs prioritaires
 Grande distribution
 Tourisme, Loisirs, Luxe
 Energie, Alimentation, Eau, Santé, Logement
Source: 1 Pricewaterhouse/Coopers, UK Economic Outlook, juillet 2007)

12
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Urbanisation croissante

Tendances
 2/3 de la population vivra dans des villes en 2050 (vs. 45% aujourd’hui)
 La population urbaine de la Chine atteindra 1 milliard en 2030
Population urbaine et rurale dans le monde, 1950-2030
9
8 Population mondiale totale
Population mondiale urbaine
7 Population mondiale rurale
6
5
4

Source : BCG
3
2
1 24 24
0
1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 2020 2030

Secteurs prioritaires
 Transport urbain
 BTP
 Services aux collectivités (eau, déchets)

13
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Raréfaction des ressources alimentaires

Tendances
 Raréfaction des ressources alimentaires
– Une demande alimentaire en hausse de 50 % entre 2000 et 2030 (population mondiale de 6,5 milliards à 9
milliards environ en 2050)
– 850 millions de personnes malnutris en 2006, 923 millions en 2008
– 30 % de la population mondiale manquera d’eau en 2025
 De nouveaux défis de santé liés aux pratiques alimentaires:
– Déstructuration alimentaire (déficit fruits et légumes, augmentation des lipides)
– Impact collectif majeur (obésité, maladies cardio-vasculaire): 400 millions d'obèses aujourd'hui, 700 millions en
2015 selon l’OMS

Secteurs prioritaires

 Agriculture
 Santé

14
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Exigences de santé en hausse

Tendances
 En 2012, 20% des médicaments seront issus des biotechnologies
 La médecine sera plus préventive et plus individualisée, grâce notamment
aux nouvelles technologies
 Croissance continue des dépenses

Secteurs prioritaires

 Biotechnologies
 Imagerie médicale
 Agroalimentaire

15
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Vieillissement de la population

Tendances
 En 2025, 28 % des Français auront plus de 60 Part des 65 ans et plus par rapport aux personnes
ans (contre 21 % en 2008) âgées de 15 à 64 ans
40%
 À l’horizon 2025, le vieillissement de la 37%
population contribuera à accroître : 34%
35%
– de 0,5 à 2,0 points de PIB le montant des
30%
dépenses de santé 29%

– de 0,6 point de PIB le montant des dépenses


de prise en charge des personnes âgées en
23%
perte d’autonomie 20% 21%
20%
19%

Source : OCDE
10%
1980 1990 2000 2010 2020 2030 2040 2050

Secteurs prioritaires
 Robotique
 Equipements médicaux spécialisés
 Services à la personne
 E-santé

16
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Epuisement des ressources et changement climatique

Tendances
 Objectif de diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050
 Plafond de production de pétrole avant 2020

Secteurs prioritaires

 Energie nucléaire
 Equipement pour la production d’énergies nouvelles renouvelables (ENR)
 Nanomatériaux

17
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Concurrence pour attirer les intelligences

Tendances
 En 2025, le poids de la Chine dans les activités mondiales de R&D pourrait rejoindre
celui de l’Union européenne
 Actuellement, les chercheurs chinois représentent déjà 19 % des effectifs mondiaux (derrière les
chercheurs américains à 23 %) mais cette part devrait se rapprocher de 30% d’ici 2025
 Dans ce cadre, les masses critiques et les investissements – matériels et humains – nécessaires
laissent à penser que le niveau européen sera souvent le plus pertinent pour traiter les questions
de R & D que le niveau français

Secteurs prioritaires
 Education primaire et secondaire
 Conception des campus universitaires
 Gouvernance européenne des programmes de recherche
 Politique de management et rémunération des enseignants-chercheurs

18
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Développement de l’économie numérique

Tendances
 En 2012, 5 milliards de personnes auront un téléphone mobile
 Développement des services intelligents par le biais de la convergence
internet/téléphonie
 Gains de productivité recherchés dans les services, la distribution, la mise en
relation, la logistique, le commerce, les services à la personne

Secteurs prioritaires

 Très haut débit


 Nanoélectronique, semi-conducteurs
 Logiciels, jeux vidéos, « serious gaming »
 Internet des Objets / RFID

19
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Besoin accru de mobilité

Tendances
 Croissance exponentielle du parc automobile chinois
 Exigences environnementales : les voitures européennes devront émettre moins
de 95gCO2/km en 2020
 Ouverture de nouvelles routes maritimes (arctique)
 Développement du ferroutage

Secteurs prioritaires
 Automobile électrique
 Aéronautique (motorisation propre)
 Transports ferroviaires et fluviaux

20
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Retour des nations et nécessité de l’indépendance stratégique

Tendances
 La Chine et l’Inde accèdent au rang de puissances spatiales
 L’indépendance énergétique est un enjeu majeur
 L’indépendance des sources d’informations constitue une priorité

Secteurs prioritaires

 Technologies spatiales
 Satellites, géolocalisation
 Nucléaire
 Calcul intensif

21
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

3. Comment choisir les investissements stratégiques ?

22
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Il convient pour la France de :

– Renforcer ses avantages comparatifs existants sur les secteurs apparaissant comme des
marchés potentiels, et où l’impact de l’Etat peut être fort :

• Santé (pharmacie /matériel de santé)


• Transports (automobile /aéronautique)
• Urbanisme vert (architecture/traitement des déchets/eau)
• Nucléaire
• Logiciels

– Ne pas chercher à investir dans les domaines où elle est déjà distancée
– Corriger les faiblesses rédhibitoires qui mettent en péril notre capacité d’innovation
• Ecosystème d’innovation
• Croissance des PME

23
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Les avantages comparatifs de la France

Panorama des industries exportatrices en France (2005)


15% Exportations
20% Part de marché des exportations mondiales 2005 nationales 2005
Défense &
aérospatial 10
Transports & Mrds $
Industrie
logistique
pharmaceutique Tourisme &
10% Agriculture hôtellerie
Automobile
Aérospatial
Energie et moteurs
équipements liés Technologie de
production
Aliments Génie civil Cuir et maroquinerie
5% Chimie Plastique
industriels Appareils médicaux Part de marché
Produits actionnés Bois et papiers nationale
par un moteur moyenne des
Textile Services télécom
Services B to B exportations
Eq. bâtiments Joaillerie & Métaux précieux mondiales: 4,8%
0% Eq. télécom
Mobilier Evolution de la part de
-4% Services financiers
-2% IT 0% Hydrocarbures 2% 4%
Métallurgie marché nationale 1997-2005

6%
Source: International Cluster Competitiveness Project, Institute for Strategy and Competitiveness, Harvard Business School

24
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

► Ce que l’on pourrait retenir…

25
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

ECOPOLIS, La ville d’après demain

Bâtir la ville du futur


 Construction ou réhabilitation de 5 villes/quartiers vitrines du savoir-faire français,
mettant en œuvre l’ensemble des écotechnologies numériques adaptées à la ville

Faire de la France un leader en matière d’écotechnologies et


d’éco-services
 Développement de clusters public/privé d’envergure mondiale dans ce domaine
(ex Saclay, Grenoble, futur pôle éco-tech)
 Soutien aux filières industrielles des écotechnologies de demain :
– Matériaux alternatifs
– Énergie (production d’énergie locale renouvelable, réseaux électriques
intelligents.

26
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

La mobilité du 21ème siècle

Concevoir les matériels de transport de demain, propres


économiques et sûrs

 Soutien aux filières industrielles et technologies d’avenir :


– Stockage de l’énergie (ex: batterie haute performance)
– Chaîne de traction électrique
– Moteur thermique à combustion interne basse émission
– Matériaux (ex : composites) et motorisation (ex : open rotor) pour l’avion de
demain
 Clusters public/privé (Toulouse, Bordeaux, Saclay, Nantes)

Faire de la France un leader en matière d’écotechnologies et


d’éco-services
 Test et déploiement d’infrastructures innovantes :
– Infrastructures de charge pour véhicule électrique
– Route intelligente

27
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

France High Tech


Faire profiter les Français du virage numérique et de la révolution
de l’informatique distribuée
 Déploiement d’accès très haut débit
 e-administration

Renforcer le leadership sur les technologies de pointe

 Logiciel embarqué
 Déploiement du programme nano-innov
 Ariane VI
 Cluster P/P d’envergure mondiale de Saclay et Grenoble

Assurer la souveraineté technologique

 Calcul intensif
 Nucléaire 4ème génération
 Sécurité des réseaux

28
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Excellence Santé
Innover pour répondre aux grands défis à venir en santé

 Développement de clusters public-privé d’envergure mondiale à Paris et Lyon


(spécialisés respectivement sur le vieillissement et l’infectiologie), incluant
notamment des plateformes de bio-production.

Construire le système de santé de demain

 Technologie de l’e-santé
 Robotique hospitalière
 Imagerie médicale

29
Priorités stratégiques d’investissement et emprunt national

Conclusion

L’EMPRUNT: POURQUOI? COMMENT? LES INVESTISSEMENTS STRATEGIQUES QUE L’ON


POURRAIT RETENIR
La finalité de l’emprunt est de préparer la France aux défis
économiques de demain, pour assurer aux Français: Ecopolis, la vile d’après demain
– Un emploi – Bâtir la ville du futur
– Du pouvoir d’achat – Faire de la France un leader en matière
– Le financement de la protection sociale d’écotechnologies et d’éco-services

Pour cela, il doit financer des dépenses d’investissements La mobilité du 21ème siècle
stratégiques rentables sur le long terme, et qui ne sont pas
spontanément financées par le marché (carence des – Faire de la France un leader en matière
investissements de long terme). d’écotechnologies et d’éco-services
– Concevoir les matériels de transport de demain,
 Les investissements financés par le grand emprunt doivent viser propres économiques et sûrs
à terme deux objectifs principaux:
– Conforter la souveraineté et l’indépendance de la France France High Tech
– Favoriser la création d’emplois industriels sur notre territoire – Faire profiter les Français du virage numérique et de la
révolution de l’informatique distribuée
Le mode de gouvernance qui sera adopté conditionnera l’efficacité – Renforcer le leadership sur les technologies de pointe
des investissements financés par l’emprunt.
– Assurer la souveraineté technologique
L’emprunt doit être accompagné d’un effort drastique pour réduire
la mauvaise dette publique, notamment par la réduction des Excellence santé
dépenses de fonctionnement non productives. – Innover pour répondre aux grands défis à venir en
santé
– Construire le système de santé de demain

30