Vous êtes sur la page 1sur 20

Les tendances-clés du moment en matière

de «villes intelligentes»:
Enjeux, options et opportunités pour les
entreprises de l’Arc jurassien franco-suisse

Pierre Rossel
30.10.2104
Urbanisation selon la Banque mondiale

http://donnees.banquemondiale.org
/theme/developpement-urbain
Mais attention au trompe-l’œil!

En 2030, déjà, la plupart des 750


mégalopoles du monde seront
dans les pays émergents

http://www.un.org/french/ga/istanbul5/kit2.pdf
Urbanisation et technologies: Loi de Koomey prétendant remplacer la loi de
Moore (puissance > efficience)
Des tendances nettes et
pourtant paradoxales

Démographie urbaine

http://www.extremetech.com/computing/95913-koomeys-
law-replacing-moores-focus-on-power-with-efficiency

Loi de Koomey
http://www.un.org/esa/population/p
ublications/WUP2005/2005wup.htm

http://www.cisco.com/web/a
bout/ac79/docs/innov/IoT_IB
Accroissement du SG_0411FINAL.pdf

nombre d’objets
connectés
(projection)
Tendances lourdes, au niveau mondial et européen
Monde Europe

o Urbanisation croissante a tous les niveaux, vers une référence universelle?


o Toujours davantage d’énergie produite et consommée (idem pour l’eau)
o Toujours davantage de trafic, principalement à moteur à combustion (idem pour la surface au sol
consommée): le régime du pétrole pas mort (d’autant moins avec le rebond du gaz de schiste)
o La production de déchets augmente sans cesse: un challenge multi-facettes
o Les prouesses d’ingénierie civile sans cesse davantage mises à contribution pour les infrastructure :
routes, ponts, tunnels, les systèmes de l’eau, l’électricité, les équipements de sécurité, etc.
o Les TIC qui boostent to7us les facteurs sus-mentionnées: plus de productivité, de monitoring, de
capacité d’alerte et de réactivité, d’automation
o Les e-services comme applications nouvelles de la gouvernance électronique: toujours plus!
o La criminalité numérique toujours plus créative et omni-présente!

 Les transports publics= une culture importante


 Objectifs pour le contrôle du trafic ET l’efficience des bâtiments
 Le paradigme Smart city = omni-présent même si peu clair
 Le trafic aérien proche de la saturation et de la contre-productivité
 Politique d’aménagement du territoire assez bien définies et suivies
Tendances émergentes avec potentiel reconnu
Worldwide In Europe

o Voitures et camions: de plus en plus connectés, sensible au contexte et à


conduite assistée

o Le «Big data»: prend graduellement le dessus, de multiples façons

o Le recyclage entre modéré et moyen (optimisation et mitigation relatives)

o La bataille des GPS pour davantage d’autonomie

 Nucléaire: vers moins de ….


 Les solutions de mitigation de la mobilité ont le vent en poupe
 Smart grids !!!
 Re-ruralisation de la ville
 Conditions facilitées pour les seniors les personnes à
capacités diminuées (physiques ou cognitives)
 Les données ouvertes prennent l’ascenseur
La ville intelligente: un champ de bataille économique ou
point de fuite des efforts louables pour améliorer nos villes ?

Réseau et agendas
politiques

Administrations Entreprises privées


PPPs

ONG, société civile, utilisateurs


des services urbains, citoyens
ll
?
? ?
Villes Villes
américaines asiatiques
?
Villes
européennes
Le mantra «Smart city»: évolution des préoccupations
Approche systémique, avec
expérimentations multi-
dimensionnelles et sectorielles, et
Niveau de apprentissages dans tous les
«smartness» domaines clés + traitement efficace
d’enjeux urgents ou émergents
Déjà des milliers de références!
Connecté, services
«smart» + soutien aux
entreprises innovantes
et créativité culturelle,
?
quelques réussites
Connecté, services «vertes»
«smart», quelques
objectifs «verts»

Etapes
On en temporelles
est là! d’intégration
Digitalisation, Exploration de synergies, Capacité de faire avec des tendances
optimisation prise en compte des interférentes ou même contraires
limites des TIC
Tensions clés et paradoxes pour un horizon incertain

Contre-tendances ou développements paradoxaux:


• Hacking, activités criminelles, cyberwarfare en pleine expansion
• Déclin européen
• Accroissement du trafic (mobilité physique) comme résultat des désirs
individuels des consommateurs, de la compétitivité, mais aussi des
solutions apportées pour y faire face: Besoin d’un paradigme plus large

Les tendances peu claires:


• Les TIC et leur empreinte carbone qui prend l’ascenseur
• Les cleantechs sont également porteuses d’un espoir un peu paradoxal

Les hauts et les bas dans le cycle de vie des bonnes idées:
• Les lampes LED, il y a quand même un problème !
• Les Smartphones et leurs addictions
• Les algorithmes de type Big data, qui contrôle vraiment cela?
• Le monde des objet connectés: un paradis promis ou une tendance néfaste?
L’exemple de l’Internet des objets/1
L’exemple de l’Internet des objets/2
Atteintes à l’environnement: dispersion de milliards
de chips avec leur métaux lourds, énergie de Réparation plus
Complexité :
traitement et de refroidissement croissante, malgré difficile,
fractures
les progrès technologiques (moins rapides) obsolescence
numériques
programmée,
accrues
standards
Objets en réseaux > objets connectés contradictoires

Les projections des analystes spécialisés (Gardner, IDC, McKinsey, Forbes, etc.) ne nous
parlent plus que de milliards concernant les objets connectés pour ces prochaines années

Big data: les


algorithmes nous Réglementations
et arbitrations Protection de la
dominent, qui les Hacking: même une sphère privée,
contrôle? pompe à insuline légales de plus en
plus difficiles bientôt mission
peut devenir une impossible?
arme, quid d’une
voiture?

Les coûts externes des objets connectés vont aussi devenir exponentiels
L’enjeu des Green cities/1
Remarque préalable: Les smart cities ne sont que très partiellement performantes
pour ce qui est de faire face aux enjeux du changement climatique et de la pollution

En interne:

• Plutôt optimisations et mitigations modérées (efficiences à augmentation), mais


au sein d’une croissance malgré tout plus forte (_mode de vie)
• Rebonds et «ambigüité» des TIC

Au plan global:

• Etats-Unis et Chine = 47 % des émissions carbone de la planète, gouvernance


difficile
• «Rattrapage» des pays émergents, aujourd’hui l’Asie et l’Amérique du Sud, demain
l’Afrique
• Rebonds dissuasifs global contre local (le gaz de schiste, l’exploitation de
l’Arctique., etc.)
L’enjeu des Green cities/2
En interne, il faudrait travailler systématiquement et systémiquement à faire évoluer
les facteurs, processus et domaines d’activité suivants:

• Optimisations-mitigations modérées: vers des smart grids de tous types


• e-services: pas seulement digitalisation = efficacité, modernité et transparence, mais:
favoriser d’autres comportements, partageable, réplicables, extensibles (scalabilité)
• Ressources urbaines inter-villes à systématiser (villes en réseaux)
• Facteurs intrinsèques «verts»: corridors biologiques, liens avec agriculture de proximité,
fermes urbaines, alimentation réformée (incitations)
• Management des déchets: recyclage => cycle de vie anticipé et incitations innovantes
• = > ré-usages multiples, vision globale et très long terme
• Matériaux et processus industriels à empreintes carbone et hydrique basses (incitations)
• Mobilité et transport, développement de qualités et d’attractions nouvelles,
concurrentes des tendances actuelles (efforts d’optimisation-mitigation, mais…)
• Construction: mitigation, empreinte carbone → 0, négative
• Aménagement du territoire: densification
• Energies de plus en plus renouvelables, approche multiple, soutien à l’innovation,
intégration smart grids (> incitations, lois préférentielles, PPPs pour long terme)
• Finance verte et logistique plus verte: > gouvernance politique de soutien
Mais aussi: coût «externe» des villes vertes, à ne pas oublier!

Enjeux de gouvernane globale!


Paysage des tendances urbaines et pertinence pour Innovarc

Rappel: faciliter des processus d’innovations (combinant technologies et


services) par la collaboration de partenaires français et suisses, et partant,
la création d’emplois

La ville, de par ses enjeux multiples, offre un champ considérable de


valorisation aux industries régionales, mais surtout au niveau de services
ou d’équipements finalisés, fonctionnels pour l’usager, le citoyen, le
personnel d’administration, les entreprises
Le local, le méso- et le global

Les villes proches seront toujours des objectifs pour des services et des
technologies innovantes, mais ce sont rarement des marchés capables de
générer des innovations-clés et durables

Le global et le niveau méso (inter-régional, européen), fournissent des


dimensions critiques plus propices à l’innovation porteuse d’emplois
Besoins, opportunités, créativité et entrepreneuriat

Un catalogue presque illimité de produits, de processus porteurs, de


combinaisons, et donc de marchés potentiels
Technologies = solutions (à évaluer dans un cadre de tendances et
de critères plus large que la seule performance intrinsèque,

Services A vous de jouer!


Sensors and detection systems, wireless systems,
cables, intelligent control units, GPS-systems,
Dedicated software, websites apps, energy-related devices, measurement equipment,
maintenance, repair, distribution, energy converters, batteries, supercapacitors,
measuring and diagnosis, facility engines and micro-engines, robots, vehicles,
management, risk management, materials, fluid transport and treatment
insurance, patents, design, cultural equipment, signalling-alerting, flying devices,
entrepreneurship, gaming and windmills, micro-turbines, geothermal systems,
entertainment, marketing, advertisment, environment-friendly cleaning products,
communication, economic intelligence, depolluting techs, lighting systems, heating and
town and country planning, eGovernance cooling systems, solar equipment, surveillance and
apps, open data, digital education, supply security equipment, electrical appliances, waste
chain management, CAPM and compacting and treatment processes, anti-noise
simulations, etc. equipment and materials, etc,
Le futur: pour se projeter encore un peu plus…

 Robots et avatars comme acteurs plus efficaces, en tout cas de nouveaux


compagnons avec qui collaborer

 Un Age du carbone pour ce qui est des matériaux clés

 «Intelligent» plutôt que «smart»: plus systémique que seulement


numérique et connecté

 Vers un art de la déconnexion sélective et des choix low techs appropriés

 Un meilleur mix entre 1) vitesses élevées, efficiences instantanées et 2)


vitesses lentes et qualité de vie

 Vers des bâtiments imprimés par des technologies additives (3D) ?

 Etc.
«Homo sapiens a presque
disparu il y a 100 000 ans,
cela pourrait à nouveau
arriver»
Tokyo
downtown, post-
apocalyptic
Tokyo by Tokyo
Genso :

Tâchons toutefois d’éviter ces écueils


http://vroum52.co
m/polnord.html

http://designerlynotes.files.wordpress.com/20
10/08/1__500xmodeweb20_obesity.png
Question pour tous: dans un monde aussi «flux tendus» et
optimisé, y a-t-il de la place pour des valeurs plus larges?
L’intelligence dans la ville commence par là!

http://schwartztronica.wordpress.com/2009/04/

Merci de votre attention!