Vous êtes sur la page 1sur 15

LA NOTION D’ANTIGENE ET D’ANTICORPS

Pr. DASSOULI

Cliquez ici pour


démarrer
LA NOTION D’ANTIGENE

Il existe deux grands types d’antigène


(Ag)

Retour sommaire

Les antigènes Les antigènes


particulaires solubles

Présents dans l’organisme, ils


induisent la production d’anticorps
(Ac)
LA NOTION D’ANTIGENE

Les différents types d’antigènes

Certains antigènes correspondent à des éléments cellulaires


étrangers ou non à l’organisme : on parle d’antigènes particulaires

Coque
Bacille

Bactéries Virus Cellules cancéreuses

Les antigènes particulaires sont bien souvent des


particules infectieuses pathogènes responsables de
maladies bactériennes, virales, parasitaires…

Retour sommaire
LA NOTION D’ANTIGENE

Les différents types d’antigènes

Certains antigènes correspondent à des éléments moléculaires


étrangers à l’organisme : on parle d’antigènes solubles

Effets
pathogènes Bacille

Toxine
Retour sommaire microbienne

Un antigène soluble peut être une simple molécule toxique,


appelée TOXINE, fabriquée par une bactérie pathogène

Quelques toxines connues : toxine tétanique, toxine


botulique, toxine cholérique, toxine diphtérique…
LA NOTION D’ANTIGENE

La capacité d’un Ag à induire la fabrication d’Ac par les plasmocytes


est due à l’existence de petites zones précises, localisées sur l’antigène,
appelées DETERMINANTS ANTIGENIQUES ou EPITOPES

Déterminant
antigénique 1

Déterminant Déterminant
Ag particulaire
antigénique 2 antigénique 2

Retour sommaire
Déterminant
antigénique 1

Un antigène, qu’il soit particulaire ou soluble, peut comporter un ou


plusieurs déterminants antigéniques ou épitopes
LA NOTION D’ANTIGENE
Anticorps 1

Retour sommaire
Anticorps 2

Anticorps 2

Anticorps 1

Un antigène, qu’il soit particulaire ou soluble, induira la formation


d’autant d’anticorps différents qu’il possède d’épitopes différents
Le complexe « antigène – anticorps » constitue le complexe immun
STRUCTURE SCHEMATIQUE D’UN ANTICORPS

Retour sommaire
Site de fixation à l’antigène
ou PARATOPE

Chaînes lourdes (H)


Partie
variable

Chaîne légère (L) Chaîne légère (L)

Partie
constante Ponts disulfures

Structure (H2L2) Groupement


d’un Ac 1 dirigé glucidique
contre un Ag 1
Suite 
STRUCTURE SCHEMATIQUE D’UN ANTICORPS

Epitope 1 de
l’antigène 1

Ag 1 Ag 1
Cliquez ici
pour
agrandir

Le paratope a une
structure Le complexe « Ac – Ag »
tridimensionnelle forme le complexe immun
complémentaire à
celle de l’épitope
Retour sommaire
STRUCTURE SCHEMATIQUE D’UN ANTICORPS

Retour sommaire
Site de fixation à l’antigène
ou PARATOPE

Partie
variable

Suite 
Partie
constante
Structure d’un Une molécule d’Ac peut
Ac 2 dirigé donc lier deux
contre un Ag 2 molécules d’antigène !
STRUCTURE SCHEMATIQUE D’UN ANTICORPS

Epitope 2 de
l’antigène 2
Ag 2 Ag 2

Retour sommaire

La structure du paratope est Le paratope se fixe sur


variable. Elle dépend de la l’épitope à l’image du clef
structure tridimensionnelle dans une serrure
de l’épitope
FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

Les anticorps possèdent trois grandes


fonctions biologiques

1- Neutralisation 3- Activation du
2- Opsonisation
de l’antigène complément

Elimination de l’antigène

Retour sommaire Suite 


FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

I- Neutralisation de l’Ag

La liaison entre l’anticorps et l’antigène


conduit à la formation d’un complexe immun.
L’Ag est ainsi neutralisé

Retour sommaire Suite 


FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

II- L’opsonisation

Récepteur
membranaire
aux Ig

Macrophage

Suite 
FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

II- L’opsonisation

Le macrophage
ayant reconnu le
complexe immun
phagocyte ce dernier

Suite 
FONCTIONS BIOLOGIQUES DES ANTICORPS

II- L’opsonisation

Retour sommaire

L’opsonisation est le mécanisme par lequel un antigène


recouvert d’anticorps est rendu plus « appétissant »
pour certains phagocytes comme les macrophages