rocky\(ebookdz.

com\)

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

L’énergie en 2050

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)
EBOOKD Z

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

L’énergie en 2050
Nouveaux défis et faux espoirs

Bernard Wiesenfeld

SCIENCES
17, avenue du Hoggar Parc d’activités de Courtabœuf, BP 112 91944 Les Ulis Cedex A. France

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du code pénal. réservés pour tous pays. d'adaptation et de reproduction par tous procédés.818-9 Tous droits de traduction. O EDP Sciences 2005 rocky\(ebookdz. La loi du 11 mars 1957 n'autorisant. ou partielle. Cette représentation ou reproduction. d'une part.com\) rocky\(ebookdz\) . faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite )) (alinéa le* de l'article 40). par quelque procédé que ce soit. que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. (( toute représentation intégrale. que les (( copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective D.rocky\(ebookdz.com\) ISBN : 2-86883. et d'autre part. aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41.

.....3....................6................. bosons ...... La 1................. transformations de l'énergie libre ..................................................................3..................2....................................... Energie stockée ......................2.... 1...............3.... centrales thermiques ......5........5..1.......................................com\) re Introduction : Énergie et activité humaine ................................................................... Les 1........................................................................6........ Energie finale ................................................. 2..............1......6..3...................2.....1..............................rocky\(ebookdz.........2.............3.................................................................... Les 1.........................................1......4...........3...........................6................................ systèmes énergétiques ..1....... Les 1..... naissance de l'univers ...5.........2............... énergies fossiles .............. Qu'est-ce que l'énergie ? ....................................2.........2............. Energie libre ........ Modes de production de l'électricité ................................ Chapitre 2 :Les énergies non renouveiabies .......... Energie et matiere .3........1..... Les 1...................2.........3.................. 2................. 1............. L'énergie électrique ..........................................................................................................................1.......................................1... 1................................................................................................... Structure de la matière .......2..............3................... Les 2..................... Spécificité de l'énergie électrique ............................ Energies primaires ............................................................. Partie I Les composantes de l'énergie .................. 1... 1....... Généralités . différentes formes d'énergie ..................... 1.................. 1.. 1.....4............. 1....................... La 1.......5.......................... théorie de Tout ................. Énergies secondaires (ou vecteurs énergétiques) ................................................... 1............ L'antimatière ...... 1........................ 9 13 15 15 16 16 19 21 28 2 9 29 30 30 31 32 36 37 37 39 4 0 41 41 42 45 45 45 49 rocky\(ebookdz......................5.....com\) rocky\(ebookdz\) . fermions .... Les ................................. 1........ La 1................................................ Chapitre 1 :Notion d'énergie ....................................... mesure de l'énergie ..............3.. Les 1..1.

................. végétaux ........4..........3....... La 2........5....................... 3.... 3............................................2......4.............. éoliennes dans le monde (année 2000)................................. biomasse ..........3.........3...... ................3............. 2................................ Les 4............ géothermie ....... 89 91 91 91 95 101 101 104 108 109 111 112 112 114 117 118 118 122 129 129 130 132 135 138 139 139 139 139 141 3....................................................3... 4 4Perspectives industrielles .. 3..................... L'éolien ....................................2..................................................... L'énergie nucléaire .......... Soleil et énergie ........................com\) rocky\(ebookdz\) .................. Les 4.........2....... L'hydraulique .............1... 4........................ 2.............................. La Chapitre 4 :L'hydrogène e t la pile à combustible ..............1................................2.... La 3.. centrales à cogénération ........................................5....... Les 4..................................... Les 3.......... Les 3..........2..................................1...........1............. problématique des transports routiers .............. L'exemple islandais ............2.1......4..... carte des vents et le potentiel éolien ....................4.........1.....................................Les énergies renouvelables .....1............................................................5...2..............1....... conclusion ........... carburants alternatifs .............. Les 4............5.........3........................... 3......................2.3..........1.............1........................................... 4......... 3............................... Le 3..........2.................. 54 54 62 72 79 85 87 Chapitre 3 .............................. 3.........rocky\(ebookdz.................................... L'origine du vent ...2........... 3........................................ production d'électricité par la géothermie ................................... 3....4.4.................... Généralités ............................................... 3............ La 4..................2.............4.........................2................................................................3....................................................2...................................... La 3....................................................... Les 4......................... Principe de la pile a combustible (PAC) ..2..................3.3...............com\) 6 L 'énergie en 2050 2.. déchets organiques ............................3................................................... Description des principaux composants d'une centrale de lac ............ 4.............................. Origine de la chaleur terrestre ............................... 2...................... centrale électro-nucléaire ......4........ transports . Principe de fonctionnement d'une éolienne ............... centrales électriques ......1............. L'électricité solaire ................................2..................... rocky\(ebookdz...4............. L'aménagement du barrage chinois des Trois-Gorges sur le Yang Tsé Kiang .................. Eolien et environnement ...................................2............... 3................................. solaire ................4......... Principaux types de piles à combustible ...........4...1......... nouvelles technologies .......... En 3........................ Les 3..................1..2...1........ Nucléaire et environnement ............................................. La 3.. L'origine des premières applications de l'énergie nucléaire ...

..................2...rocky\(ebookdz.......8 " C d'ici a la fin du siècle ................... 5.......................... 6. Évaluation des besoins en électricité de la France dans les 50 prochaines années ..............4... 5....................4....................... L'énergie fossile ..com\) Table des matières ............... L'énergie nucléaire .................................................................................... Évolution des politiques énergétiques dans le monde ....1......................... La démographie ................. 4.....................3.. ..............................5............................. Impact sur les politiques énergétiques 5................4.3......1......2.... 4.......................................4.2.......................4....1.... Chapitre 6 ........ Réchauffement climatique . 5....... ........................................5............. Production de l'hydrogène .................................. 5................................ Les réserves mondiales en énergie non renouvelables 6..........1..............................5...1............... L'hydrogène : un vecteur energétique d'avenir ....3..........2..1.......................3...... La Maîtrise de l'énergie ............................... Engagement des pays contre le réchauffement climatique ....... ................................3.............Développement durable et politiques énergétiques ..........2....4....4......... ............................................................1.. Partie II Énergie et développement durable .................................................. 6................2........... La croissance économique et l'intensité énergétique ..........2...................1.......... La pile a combustible et la concurrence internationale 4............ 5.................1...5.............. Le concept de développement durable 153 153 153 155 157 157 158 162 163 166 168 169 172 175 176 177 178 ................... Variation du climat au cours du temps ............... 5..... 6......... 6...1...... Définition du concept de développernent durable .... 199 rocky\(ebookdz.......... 4 5.....2. 6..2...............1... Transport et stockage de l'hydrogène ................... 5.......... 6.......................1.. Introduction au développernent durable ................................5.....2.................3...........1... .... 142 142 143 147 151 7 4.....2...... 5...................... Les facteurs déterminants de la demande énergétique ......... 5. 5..... Les gaz responsables de l'effet de serre ..................... 5...... La Charte de l'environnement ...........1...3.1.....2.......... Généralités ..........2...............Les besoins et les réserves en énergie dans le monde ...... Effet de serre et changement climatique .............com\) rocky\(ebookdz\) ........ L'évolution du mix énergétique .. 187 187 191 192 193 194 196 197 197 ......... Les indicateurs de la durabilité (( )) 5.. 5........2......... Les enjeux du développernent durable ..1.............................2..................... La gestion du cycle du carbone 5....... 6........ Aperçu des conséquences probables d'une augmentation de température de 1 a 5.................... Chapitre 5 ..................................... 6........

...3..................................... Les perspectives en Europe .........3...............................................................................3......4.......................... Les perspectives en Asie ...... .....................................................5............................rocky\(ebookdz...........com\) 8 L'énergie en 2050 6....3..................................... Annexes ................... 211 217 223 233 Conclusion : Énergie et choix de societe .. 6........... Index ................... Les perspectives aux USA 204 209 6...................................................com\) rocky\(ebookdz\) .................. rocky\(ebookdz..............

com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.4CIT/VITEHUMAINE La civilisation technicienne est d'essence universalisatrice Georges Friedmann rocky\(ebookdz.com\) Introduction ÉNERGIE / E7.

com\) rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.

Cette prise de conscience collective remonte a 1972 lorsque le Club de Rome s’élève contre la surexploitation des ressources naturelles liée a la croissance économique et démographique. Les chapitres 2 et 3 développent les énergies primaires mises a la disposition de l’homme et leurs applications industrielles. II dépend également de l’état des réserves d’énergie primaire et des exigences en matière de développement durable (économie d’énergie.gaz. ou encore sur l’origine du vent et de la chaleur souterraine. *** L’objet de cet ouvrage est de décrire les différentes énergies mises a la disposition de l’Homme par la nature et de tenter de dresser le paysage énergétique a I’horizon 2050. Ce dernier dépend des politiques énergétiques engagées dans le monde. L’Homme sait depuis toujours que le climat peut perturber son activité. plutonium. Dans le premier chapitre est définie la notion d’énergie. le charbon et le nucléaire (uranium. et sont explicitées les différentes formes d’énergies et les inter-conversions entre elles. L’Univers est limité dans l’espace et dans le temps. la conférence de Rio légitime le concept de développement durable. et prône la croissance zéro. thorium) (chap. II apparaît alors clairement qu’un développement économique incontrôlé est incompatible avec la protection de la planète a long terme. lutte contre le réchauffement climatique. L’équivalence entre masse et énergie nous amène a nous intéresser de plus pres à la matière. 3). qui vise a concilier progrès économique. une explication est donnée sur son origine physique : par exemple.com\) lntroduction 11 Rien n’est infini. C’est la théorie de Tout. diminution des déchets. 2) et les énergies renouvelables (hydraulique. Qu’est-ce que la matière ? D’où vient-elle ? Comment s’est formé l’univers ? Qu’y avait-il avant le Big Bang ? II est également évoqué les travaux des physiciens a la recherche d’une loi unique pour décrire les phénomènes fondamentaux de la nature. développement social et respect de l’environnement. La première partie de l’ouvrage traite des energies et de leurs applications industrielles. Vingt ans plus tard. biomasse et géothermie) (chap.. Rien n’est éternel. rocky\(ebookdz. solaire. II apprend maintenant que son activité peut provoquer un désastre climatique.). sur la formation des gisements d’hydrocarbures. qui définissent les besoins en ressources. éolien.com\) rocky\(ebookdz\) . a savoir les energies non renouvelables (hydrocarbures .rocky\(ebookdz. qui nous permettrait par le calcul de remonter le temps jusqu’au Big Bang. II découvre aujourd’hui qu’il vit dans un espace restreint et que la pénurie menace son existence.. L’Homme a longtemps cru que la Terre était infinie et ses ressources illimitées. Pour chaque énergie. pétrole).

Dans le chapitre 5 sont définis le développement durable. sur la répartition souhaitable du mix énergétique. année de transition vers I>(( après-pétrole )>. et a son utilisation comme combustible dans la pile a combustible. a la lumière des analyses faites dans l’ouvrage. aux gaz a effet de serre et a leurs effets a moyen terme sur les climats de la planète. la conclusion fait le point. ainsi que la charte de l’environnement et ses trois grands principes : le principe de prévention. qui n’est pas une énergie primaire mais un vecteur énergétique. le principe de précaution et le principe pollueur-payeur. plus généralement. Un chapitre entier est consacré à l’hydrogène. donne une évaluation des reserves en energies non renouvelables et décrit les évolutions des politiques énergétiques dans le monde jusqu’a 2050.com\) rocky\(ebookdz\) . Enfin. La deuxième partie de l’ouvrage traite des relations entre énergie et société. ainsi que sur les politiques qui doivent être menées afin de lutter efficacement contre le réchauffement climatique et. et l’hydrogène peut constituer en ce sens une voie de progrès. Plusieurs paragraphes sont consacrés au réchauffement climatique.com\) 12 L ’énergieen 2050 La part consacrée au nucléaire est importante étant donné la complexité du sujet (il est plus difficile d’expliquer le processus de production de chaleur par la fission nucléaire que par la combustion du bois ou du charbon) et le rôle majeur que cette énergie est appelée à jouer dans les 50 prochaines années. En effet. de respecter les préceptes du développement durable. rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz. l’épuisement annoncé des réserves d’hydrocarbures oblige l’Homme a réfléchir a des solutions de substitution dans les transports. Quels sont les risques que nous encourons ? Quelles sont les mesures prises par les États ? Quelles sont les conséquences du développement durable sur les politiques énergétiques ? Le chapitre 6 définit les besoins en énergie a l’horizon 2050.

com\) rocky\(ebookdz\) .com\) Partie I LES COMPOSANTES DEL ~NERGIE La societe tout entière repose sur l’industrie Saint-Simon rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz.

com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz.

il y a donc non seulement le mouvement lui-même. Qu’est-ce que l’énergie ? Tout dans l’univers est énergie. Cette équivalence est formalisée par la célèbre formule E = mc2 (Albert Einstein. mais également la capacité à en créer. pas de matière et sans matière. quel que soit le processus physique mis en jeu. II ne peut donc y avoir ni création. C’est un des concepts fondamentaux de la physique.rocky\(ebookdz.I. Nous savons en effet depuis le début du siècle dernier qu’il existe une équivalence entre l’énergie et la masse.com\) rocky\(ebookdz\) . pas d’univers. dont l’une des propriétés est de se conserver. sans énergie. m la masse e t c la vitesse de la lumière. ni disparition d’énergie. Mais qu’est-ce vraiment que l’énergie ? L’énergie est la grandeur qui représente la capacité d’un système a produire du mouvement.com\) Notion d’énergie 1. mais simplement transformation d’une rocky\(ebookdz. Ainsi. Dans la notion d’énergie. 1905)dans laquelle E représente l’énergie.

représente un objet solide en mouvement linéaire vers la droite. dans le même sens et a la même vitesse. on observe dans la nature diverses formes d’énergies qui peuvent s’inter-convertir. . de créer des substances nouvelles. L’énergie libre peut se présenter sous quatre formes différentes : . L’autre. De même. On récupère ainsi le plutonium créé dans le réacteur nucléaire qui. On fabrique par exemple des vêtements polaires a partir de bouteilles de plastique recyclées (voir 3 3.4. L’énergie mécanique. L’une. . II existe deux formes d’énergie. C’est le principe general de conservation de l’énergie ou premier principe de la thermodynamique. comme il vient d’être dit. c’est parce que toutes les molecules qui le composent se déplacent dans la même direction. est associée au mouvement. L’énergie permet également. distinguons celles de type libre de celles de type stocké.2. ou encore transformation de la matière.com\) 16 L’énergie en 2050 forme d’énergie en une autre. sans retraitement. Ainsi.2). lorsqu’on retraite des déchets ménagers. I. inergle libre . Les différentes formes d’énergie À l’instar de la pomme.com\) rocky\(ebookdz\) . liée à sa hauteur. liée a la tension. de transformer la matière.. appelée énergie libre. et en une énergie libre dite cinétique : la pomme sur l’arbre contient une énergie potentielle. rocky\(ebookdz. serait éliminé comme déchet. À titre d’illustra. Dans ces deux exemples. 1 2 I . dans sa chute.thermique. si l’objet est en mouvement.cinétique. dite potentielle. qui se transforme en énergie cinétique associée a sa vitesse lorsqu’elle tombe de l’arbre.I .2. C’est également une économie d’énergie. la figure 1 1 En réalité. .électrique. quand nous retraitons le combustible usé d’une centrale nucléaire. 1. se décompose en une énergie stockée. Ainsi. est l’énergie stockée.rayonnante. par exemple. nous fabriquons un nouveau combustible. Parmi ces différentes formes.rocky\(ebookdz. Énergie cinétique L’énergie mécanique apparaît lorsque le système observé bouge. on fabrique de nouveaux produits propres a la consommation. tion. par transfert d’énergie d’un système a un autre. le recyclage est une économie de matière. la pomme perd de la hauteur mais gagne en vitesse et son énergie totale reste constante. 1.

.com\) 1 . l’agitation thermique provoquée par les mouvements désordonnés des molecules.2. plus l’agitation thermique du milieu est grande et plus la temperature ambiante est élevée. Figure 11Objet solide en mouvement linéaire.com\) rocky\(ebookdz\) .15degrés Celsius (“C)). ainsi que par les vibrations des atomes a l’intérieur des molecules. heurte d’autres molécules sur son passage et rebondit contre les parois de l’enceinte. Dans le cas d’un objet solide. les molecules restent en apparence fixes dans la matière mais les atomes vibrent de façon desordonnée a l’intérieur des molecules et ce. À chaque collision. Figure 1.rocky\(ebookdz.2. définit la temperature du milieu. Chaque molecule de gaz se déplace de façon désordonnée. Si les molecules sont inertes.273. la chaleur est-elle une manifestation de l’énergie cinétique.Notion d’énergie 17 Tous les atomes se déplacent de façon ordonnée. Ainsi. les molecules transmettent de l’énergie cinétique de proche en proche. Plus les molecules bougent. d’autant plus fortement que la temperature est élevée. rocky\(ebookdz. . Objet solide immobile a une température donnée.2. h e r g i e thermique (ou chaleur) Supposons que l’objet observe soit un gaz enferme dans une enceinte étanche. II n’existe pas de temperature qui lui soit inférieure. Au niveau du gaz dans son ensemble. Tous les atomes vibrent de façon désordonnée a l’intérieur des molecules. 7. la temperature est thermodynamiquement nulle. On obtient alors le O degré absolu ou O Kelvin (. C’est le phénomène de propagation de la chaleur.7.

ultraviolet. fnergie électrique Cette énergie correspond au déplacement de particules chargées électriquement. .2. Si tous les électrons du cortège restent liés a l’atome d’origine. Le tableau suivant donne l’ordre de grandeur des longueurs d’onde des principaux types d’ondes de photons : Tableau 11 Longueur d’onde des principaux types d’onde. rayon gamma. Un atome est constitué d’un noyau autour duquel gravite un cortège d’électrons. le rayonnement ultraviolet est plus énergétique que le rayonnement visible ou infrarouge et le rayon gamma emmagasine plus d’energie que le rayon X. L’onde électromagnétique se Caractérise par sa fréquence ou par sa longueur d’onde h ..4. qui est liée a la fréquence 2) par l’expression : h = c/u.com\) rocky\(ebookdz\) .. Ces particules de masse nulle se déplacent a la vitesse de la lumière (300 O00 km/s). Le rayonnement contiendra d’autant plus d’énergie que la fréquence de l’onde associée sera élevée.7 pm a 2. visible (lumière) ou invisible (infrarouge.fut mis en évidence par Louis de Broglie. appelées photons. Aucun courant électrique ne peut alors être créé. qui reçut le prix Nobel de physique en 1929 pour ses travaux sur ce nouvel axe de développement de la physique appelé mécanique ondulatoire.3.4 pm a 0.com\) 18 L ‘énergie en 2050 7. Ce couplage entre onde et photon.3 pm à 0. Ainsi. rocky\(ebookdz. .4 pm 0. on est amené a considérer des rayonnements de particules autres que le photon (appelé radioactivité gamma). on a affaire a un isolant électrique. qui sont intimement associées a une onde électromagnétique. c représentant la vitesse de la lumière.7 pm 0. on est en présence d’une matière conductrice.rocky\(ebookdz. Si certains de ces électrons peuvent s’échapper de leur atome d’origine et évoluer librement dans la matière.5 pm mmàm m a km p (pico) : 10-12 m (miiii) : 10-3 n (nano) : 10-9 m (mètre) Rayon gamma Rayon X Ultraviolet Lumière visible Infrarouge Micro-onde Onde radio p (micro) : 10-6 k (kilo) : lo3 Remarque : dans le domaine de la radioactivité. appelées électrons.7.). 7.2. En-dessousde 10 pm 10 pm à 10 nm 0. dans la matière. généralisé aux autres particules (dualité onde-corpuscule). h e r g i e rayonnante (ou rayonnement) II s’agit du déplacement de particules de masse nulle. Ces électrons libres pourront être canalisés pour créer un courant électrique.7. rayon X.

emmagasinant une énergie mécanique. nous avons vu que toutes les molécules se déplacent de façon ordonnée contrairement a l’énergie thermique qui impose aux atomes des mouvements désordonnés. Transformations des energies libres et exemples de convertisseurs d’énergie.3). on considère la radioactivité alpha (rayonnement de noyaux d’hélium) et la radioactivité bêta (rayonnement d’électrons ou de positons).2.2. Les transformations de /’énergie libre Les quatre formes d’énergie libre peuvent s’inter-convertir grâce a des dispositifs appropriés. Certaines sont en effet plus facilement convertibles en d’autres formes et sont ainsi considérées comme plus nobles. appelés convertisseurs d’énergie (voir fig. Remarque : i n’existe pas de procédé industriel convertissant directement le l rayonnement en énergie mécanique bien que le phénomène physique existe (moteur a pression de radiation ou voile solaire).rocky\(ebookdz. 1. Toutes les énergies libres n’ont pas le même niveau de qualité. Lorsqu’un objet se déplace. ilen est de même pour la conversion réciproque.Notion d’énergie 19 En effet.3.com\) rocky\(ebookdz\) . Générateur Moteur thermique électrique radiateur Énergie ELECTRIQUE Thermocouple Ampoule RAYONNANTE 0 Énergie libre + Transformationd‘énergie Convertisseur d’énergie Figure 1. 1. rocky\(ebookdz.com\) 1 . Le passage de l’énergie mécanique a l’énergie thermique peut se faire spontanément (sans apport d’énergie) alors que dans le sens inverse il faut disposer d’un moteur thermique qui apportera une énergie extérieure au système.

L’entropie de tous les systèmes isolés observables dans la nature ne décroît jamais. qu’il maintient par un apport extérieur d’énergie (les aliments). d’une conservation de l’entropie. La qualité de l’énergie ne se dégrade pas. En revanche. La qualité de l’énergie se dégrade. la transformation spontanée de l’énergie potentielle en énergie cinétique est un processus réversible. donc de l’entropie. Si un système isolé se trouve dans un état hors d’équilibre. Un processus irréversible s’accompagne toujours d’une augmentation de I’entropie. Elle augmente ou au mieux. Clausius et mis en lumière dans son approche statistique par L. il y a conversion réciproque de l’énergie potentielle. Caractérisée par la hauteur du pendule. c’est-à-dire a la mort. \ \ I . C’est le cas du pendule. Boltzmann. -_ - Vitesse c / Hauteur Figure 1. En résumé. il subira forcément une augmentation ultérieure de son entropie. Son évolution spontanée conduit a une augmentation du désordre. c’est-à-dire de l’entropie. Ceci est un principe fondamental. toute transformation spontanée d’une énergie libre en une autre est un processus irréversible qui s’accompagne d’une augmentation du désordre. Nous allons les découvrir maintenant. en énergie cinétique caractérisée par sa vitesse. Plus le désordre est grand. Un organisme vivant se caractérise par un niveau d’organisation très élevé. a la destruction de son organisation. et un processus réversible. En outre. Lors du mouvement oscillatoire. rocky\(ebookdz. plus l’entropie est élevée. découvert par R. Le niveau de désordre d’un système se mesure par son entropie. L’énergie potentielle est une forme d’énergie stockée parmi d’autres. C’est la loi d’augmentation de l’entropie ou second principe de la thermodynamique. reste constante. il ne peut y avoir spontanément qu’une dégradation de la qualité énergétique c’est-à-dire un passage de l’ordre vers le désordre.4.com\) rocky\(ebookdz\) . Conversion d’énergie dans le pendule.rocky\(ebookdz. Elle s’accompagne du maintien de l’ordre. tout processus impliquant des objets macroscopiques peut être décomposé en processus réversibles et irréversibles.com\) 20 L ’énergie en 2050 D’une manière générale.

2. ou physique atomique.l’énergie chimique . II s’agit d’une énergie mécanique stockée dont la forme libre associée est l’énergie Cinétique.3. On accumule de l’énergie potentielleenfaisanttravailler le poids a contre-sens. La force mise en jeu est le poids de la pomme.l’énergie nucléaire.rocky\(ebookdz.la pommesur I’arbreemmagasine uneénergie potentielledueasa hauteur. On est dans le domaine de la physique de l’atome. . c’est-à-dire en faisant remonter la pomme sur l’arbre . Les différentes formes d’énergie stockée sont : . l’énergie stockée peut.un ressort tendu.2. quise transforme en énergie cinétique lorsqu’elle tombe de l’arbre. l’énergie potentielle emmagasinée est libérée : .com\) rocky\(ebookdz\) .l’énergie potentielle . 7 2 3 7 Énergie potentielle . . Inter-conversion d’énergie potentielle et d’énergie cinétique. . Énergie potentielle 1 Énergie cinétique Figure 1. 723. comme dans l’exemple de la pomme). l’énergie chimique met en jeu des forces qui lient les atomes entre eux dans les molécules. Nous l’avons déjà évoquée. On accumule de l’énergie potentielle en faisant travailler une force a contre-sens.. En laissant ensuite travailler cette force dans son sens naturel.Notion d’énergie 21 1.5.Énergie chimique Alors que l’énergie potentielle utilise une force liée a la matière (il s’agit souvent du poids. hergie stockée Contrairement à l’énergie libre..com\) 1 . au niveau de son cortege électronique. par définition. rocky\(ebookdz. l’eau retenue derriere un barrage constituent un stock d’énergie potentielle.. se conserver sur de longues durées en conservant ses qualités intrinsèques.

1) permet de stocker en énergie chimique l’énergie rayonnante du Soleil . : au moyen d’un muscle chez l’animal). : la photosynthèse des plantes -voir 5 3. Transformations entre énergie chimique et energies libres et exemples de convertisseurs d’énergie. Dans ce dernier cas. Énergie CINETIQUE Batterie Pile à T Muscle Étectroiyse chimiluminescent Système 0 Énergie libre Énergie stockée Transformation d‘énergie . Cela se traduira soit par une absorption de chaleur (reaction endothermique) soit par un dégagement de chaleur (réaction exothermique). . l’électrolyse permet de convertir l’énergie électrique d’une batterie d’accumulateur en énergie chimique. Par réaction chimique de ces combustibles fossiles avec l’oxygène de l’air. rocky\(ebookdz. on aura libéré une énergie stockée dans la matière par un processus chimique. l’énergie cinétique. I’énergie stockée est libérée sous forme de chaleur. charbon (lignite.rocky\(ebookdz. - La quatrième énergie libre. ne peut pas être convertie en énergie chimique.com\) 22 L’énergie en 2050 La reaction chimique consiste donc a modifier les molécules en agissant sur les forces de liaison entre atomes. À titre d’illustration.com\) rocky\(ebookdz\) .6.Convertisseur d’énergie 0 T I Énergie à thermolyse Réacteur photochimique Photosynthèse -+ Figure 1. mais l’inverse est possible (ex. gaz de ville (méthane) pour le chauffage urbain. II est possibledestockertroisdesquatreformesd’énergie libre en énergie chimique : . citons les réserves d’énergie chimique stockées dans les mines de charbon ou les réservoirs d’hydrocarbures (pétrole ou gaz).4.la photochimie (ex.la thermolyse est une synthèse chimique stockant l’énergiethermique des réactifs . houille) pour la production d’électricité dans une centrale thermique. Les applications industrielles sont multiples : pétrole raffine pour le fonctionnement d’un moteur de voiture (essence) ou d’avion (kérosène).

Dans les réactions de fission d’un noyau lourd ou de fusion d’un noyau léger. on constate de façon surprenante que la masse d’un noyau est plus faible que la somme des masses des nucleons qui le constituent (voir fig. et ils ont abouti à des résultats étonnants. 1. 1 1 P : 1 o n : neutron $He: hélium 4 A M :défaut de masse Figure 1. On constate en effet qu’il y a augmentation du défaut de masse.8). La difference s’appelle le défaut de masse et il est equivalent. A contrario. 1.7.. Si on sépare tous les nucleons d’un noyau et qu’on les pèse séparément. soit par fusion des noyaux de deuterium et de tritium dans un réacteur a fusion contrôlée ou dans l’explosion d’une bombe H.com\) 1 . Énergie de liaison dans l’hélium. rocky\(ebookdz. lors de la fission (cassure) d’un noyau lourd (nombre de masse supérieur à 60. correspondant a peu près au nickel) ou bien lors de la fusion (assemblage) de deux noyaux légers (nombre de masse inférieur à 60).com\) rocky\(ebookdz\) .7).Notion d’énergie 23 1 2 3 3 Énergie nucléaire . d’après la théorie d’Einstein d’équivalence entre la masse et l’énergie. une partie de la masse s’est transformée en énergie : c’est le principe de production d’énergie nucléaire. On est dans le domaine de la physique du noyau.. la fission d’un noyau léger et la fusion d’un noyau lourd requièrent de l’énergie : ce sont des reactions endothermiques (voir fig. ou physique nucléaire. Les physiciens ont mesure l’énergie de liaison moyenne par nucleon AE/A pour l’ensemble des noyaux des atomes que l’on trouve dans la nature. à une énergie appelée énergie de liaison. c’est-à-dire dégagement de chaleur.. soit par fission des noyaux d’uranium ou de plutonium dans le cœur d’une centrale nucléaire en fonctionnement (exemple REP du parc EDF) ou dans l’explosion d’une bombe A (exemple d’Hiroshima ou de Nagasaki). soit des protons (charge électrique positive). Ces réactions sont exothermiques. L’énergienucléaire met enjeu les forces qui lient les nucleonsentreeuxdans les noyaux desatomes. Le noyau d’un atome est constitue de nucleons qui sont soit des neutrons (charge électrique nulle).rocky\(ebookdz.

Be + y 7 7 . +4 .Be : beryllium . 3 L ~ lithium 7 : . nous avons affaire a une chaîne de réactions de fusion. H : deuterium .y/% .com\) 24 L’énergie en 2050 I fission O noyaux légers 60 noyaux lourds A Figure 1. rocky\(ebookdz. . Au sein des étoiles.8. . H +H .e l : électron .e l 1 O - 4 7 . on obtient : 41H + 2 - O.He + . . .He .He 4 1 O + : positon .Be 7 +. . H : proton .He -1 . beryllium 7 etdeutérium).He : hélium 4 .rocky\(ebookdz. lithium 7.com\) rocky\(ebookdz\) .He 3 - + 2H . 0 - 2 3 . .%> 3 +H . e + :He + 2 u + 27 MeV* (*) MeV = Méga électron-Volts (millions d‘électron-Volts).He . qui démarre par la fusion de deux atomes d’hydrogène (ou deux protons) et fait intervenir ensuite la fusion d’autreséIéments(helium 3et4. 7 - 1 2. 2) : neutrino . 2 1 1 1 1 + H . 3Li + u 3Li + H .He : helium 3 . 3 2 +e + u l +y . Au total. .He 7 O + H . le . Exemple de réactions exothermiques : la fission d’un noyau lourd et la fusion d’un noyau léger. . y : rayonnement gamma .

C’est le procédé de fusion par confinement inertiel. Le programme ITER constitue la prochaine étape sur la voie de la fusion contrôlée par confinement magnétique : il s’agit de réaliser et de contrôler la combustion autoentretenue d’un plasma de deutérium et de tritium dégageant une puissance de 500 MW sur une période de plus de 400 secondes et de qualifier les technologies nécessaires à la conception d’un futur réacteur à fusion. Pour réaliser la réaction de fusion de deux noyaux. 1. a été finalement choisi en juin 2005 pour accueillir l’installation ITER. Ces installations. peuvent fusionner par collision. Le site de Cadarache. par augmentation de la température du milieu audela de cent millions de degrés Celsius. liquide et gazeux. une microbille contenant un mélange a forte concentration de deutérium et de tritium. rocky\(ebookdz. Si l’expérience s’avère concluante.rocky\(ebookdz. appelé plasma. soit plus de trois fois le prix d’un réacteur nucléaire de type EPR.6. Un autre procédé de fusion. 1. qui ont tous deux une charge positive.ont pour objectif de maintenir a une température supérieure a 100 millions de degrés un plasma confine dans un champ magnétique annulaire créé par un électroaimant supraconducteur (voir fig.com\) 1 ~ Notion d’énergie 25 L’électron-volt est une unité d‘énergie égaie à l’énergie acquise par un électron subissant une variation de potentiel de 1voit. la fusion contrôlée n’est pas maîtrisée et il est encore nécessaire de résoudre des problèmes technologiques complexes avant d’atteindre le stade du prototype industriel. Lorsqu’il est irradié par le faisceau laser. Ce quatrième état de la matière après les états solide. qui n’est pas attendu avant plusieurs décennies. enrobée d’un ablateur (voir fig. appelées Tokamak (acronyme russe signifiant chambre magnétique toroïdale )>).9-a).9-b). Sa construction durera dix ans et son exploitation une trentaine d’années. qui fait l’objet d’études en laboratoire. animés de très grandes vitesses. I’ablateur chauffe puis est éjecté en induisant une réaction qui comprime la cible (implosion). il faut vaincre la barrière de repulsion électrique afin de les rapprocher suffisamment l’un de l’autre. (( C’est le procédé de fusion par confinement magnétique.10). est constitué d’électrons libres (le cortège électronique a été détruit par l’agitation thermique intense) et de noyaux qui. en compétition avec le site japonais de Rokkasho-Mura.10-19 eV Joule. consiste a irradier très rapidement avec de puissants faisceaux laser.com\) rocky\(ebookdz\) . 1. pour produire de la vapeur (voir fig. Une solution consiste a détruire la structure de l’atome en créant un nouvel état de la matière. Les recherches les plus avancées ont été menées jusqu’a présent sur les installations Jet a Culham (Angleterre) et Tore Supra a Cadarache (France). pour un investissement total de dix milliards d’euros. on pourra alors envisager la construction d’un prototype de réacteur a fusion dont la fonction sera de récupérer la chaleur de fusion dans la couverture tritigène au lithium entourant le plasma. 1 = 1. À ce jour.

Installations d'étude de la fusion contrôlée.Microfusion par laser confinement inertiel Figure 1.4 mm b .rocky\(ebookdz.9.com\) 26 Bobines magnétiques toroïdales L 'énergie en 2050 \ Bobines magnétiques poloïdales Plasma D-T \ Bobine magnétique centrale a -Tokamak confinement magnétique Ablateur ----------_ faisceaux laser D-T solide 4 + 3.com\) rocky\(ebookdz\) . rocky\(ebookdz.

Notion d’énergie 27 Cette couverture a deux fonctions distinctes : .10) .He + 4. concernant principalement le maintien du plasma a très haute temperature. En revanche. 1 6 . par les deux réactions suivantes : on + g L ~ + 1 6 .récupérer l’énergie cinétique des neutrons issus de la réaction de fusion dans le plasma (voir fig.H+. I peut-être par exemple I extrait de l’eau de mer (33 g p a r m3). rocky\(ebookdz... 3 + . - H . la cohabitation de la très haute température du plasma avec la très basse température des aimants supraconducteurs. Remarque : le deutérium est abondant dans la nature. Le lithium provient de l’écorce terrestre. . gLi : lithium 7 H Générateur de vapeur Réseaux électrique D : deutérium T : tritium Li : lithium D Figure 1.78 MeV 1 4 1 7 .He : hélium 4 . 3 4 o n + 3 L ~ .10. l’extraction de la chaleur produite dans le plasma. n’est pas devie sur sa trajectoire par le cortège électronique (chargé négativement) qui entoure le noyau ou par le noyau cible lui-même (chargé positivement). - régénérer le tritium nécessaire a la fusion avec le deuterium. la réaction de fission contrôlée est relativement simple a réaliser par bombardement neutronique d’un noyau fissile car le neutron. : tritium .rocky\(ebookdz. . la récupération de l’énergie des neutrons. Principe du réacteur à fusion contrôlée par confinement magnetique. La fusion contrôlée pose à ce jour de nombreux problèmes particulièrement complexes a résoudre. 1. la production du tritium dans la couverture de lithium. Les ressources sont estimées à 2000 ans.He+. . 3Li : lithium 6 .n- 2. 3 4 7 .com\) rocky\(ebookdz\) . . électriquement neutre.com\) 1 . on : neutron .47 MeV.

3 +H . césium 137. n 1 1 + 200 MeV.e 140 : xénon 140 Nota :les noyaux Sr et Xe sont des exemples de produits de fission de l’uranium 235. I. aujourd‘hui. X . - 4 . e : helium 4 . H :U 94 2 3 4 : strontium 94 .e 140 +2 . Aussi est-il legitime de regarder la matière de plus près.. rocky\(ebookdz. technétium 99. I nous faudrait pour cela savoir fusionner des noyaux lourds en y apportant l’énergie nécessaire. 1 Fission de l’uranium 235 235 92U + on 1 - 94 38Sr + X .com\) rocky\(ebookdz\) . 2z .He + o n + 17. Cela pose a l’évidence des problèmes techniques considérables. 1Transformation entre énergie thermique et énergie nucléaire.Énergie et matière 3 Nous avons défini l’énergie et nous savons par ailleurs qu’il existe une equivalence entre la masse et l’énergie. : uranium 235 . zirconium 95. H : tritium .6 MeV. stocker l’énergie sous forme d’énerl gie nucléaire. . . Remarque :nous ne savons pas. on : neutron . qui peuvent résulter de la fission avec leur probabilité propre. krypton 85. Énergie NUCLÉAIRE Réacteur nucléaire Énergie THERMIQUE Figure 11 .. . . mais il en existe beaucoup d’autres : iode 129. Fusion deutérium -tritium 2 H .com\) 28 L’énergie en 2050 C’est ce procédé qui est utilisé dans le cœur d’un réacteur nucléaire pour produire de l’énergie.rocky\(ebookdz. H : deutérium .

Les fermions légers sont appelés leptons. toute la matière de l’univers. l’atome d’un noyau et d’électrons qui gravitent autour de lui . 1. la molecule d’atomes . qui sont des particules de spin demi-entier.3. I I existe deux autres familles de fermions que l’on rencontre dans l’univers mais qui ne font pas partie intégrante de la matière ordinaire telle que nous la connaissons. inerte ou vivante. Électron Proton Quark up Matière Molécule Atome Noyau Nucléon Quark Figure 1 1 . Ils répondent à la statistique de Bose-Einstein.com\) rocky\(ebookdz\) . l . Les quarks sont des particules élémentaires. D’une manière générale. est composée de quarks u (up) et d (down) et d’électrons. Elles forment une famille dans la catégorie plus large des fermions. 1.2. ajouter le neutrino électronique u.2.Les bosons.3. Structure de la matière La matière est faite de molécules .1. 2 Structure de la matière. .voir fig. Les fermions Dans l’état actuel des connaissances. le noyau de nucléons (neutrons et protons) et enfin le nucléon de quarks (quark up et quark down .com\) I ~ Notion d’énergie 29 1. rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz. qui sont des particules de spin entier ou nul. c’est-à-dire des entités simples non dissociables. Ce sont les particules élémentaires constitutives de la matière.12). les particules élémentaires peuvent être classées en deux catégories distinctes : . Is répondent a la statistique de Fermi-Dirac.Les fermions. auxquels il faut . Les fermions lourds sont appelés baryons. Les trois familles de fermions sont représentées dans le tableau 1.

photon et graviton (non encore découvert) (voir tableau 1. Ainsi. boson intermédiaire. en combinant des antiparticules élémentaires. la force d’interaction gravitationnelle responsable de la cohésion des galaxies. puis des anti-molécules. W-.com\) 30 L’énergie en 2050 Tableau 1. On les nomme respectivement gluon. Les bosons II existe. enfin. et enfin de l’antimatière.com\) rocky\(ebookdz\) . qui sont inversées. responsables de la cohésion de l’univers : la force d’interaction forte. intermédiaires W+. la durée de vie de l’antimatière est extrêmement courte car a leur contact. qui sont responsables de ces différentes interactions. l’antiproton est chargé négativement. tauon VT ve neutrino électronique Baryon quark up (u) quark down (d) neutrino muonique quark strange (s) quark charmé (c) neutrino tauique quark beauty (b) quark top (t) Remarque : on observe d’autres baryons appelés hypérons. rocky\(ebookdz. responsable de la cohésion du noyau des atomes : la force d’interaction faible responsable de certains processus radioactifs : la force d’interaction électromagnétique responsable de la cohésion des atomes et des molécules (lois de l’électromagnétisme) : et. quatre forces d’interaction entre fermions. Théoriquement. Ho ? (boson de Higgs) 1. matière et antimatière s’annihilent en dégageant de l’énergie.3. on pourrait obtenir des anti-atomes...2. I’anti-électron est le positon de charge positive.Zo. Les bosons. Ils sont plus lourds qu’un nucléon et leurs durées de vie sont extrêmement faibles. Cependant. L ’antimatière Chaque particule élémentaire possède son anti-particule qui ne lui diffère que par ses propriétés électriques (charge) et magnétique (moment magnétique).rocky\(ebookdz.3.4. appelées bosons légers. dans la nature.3. Ce sont des particules élémentaires. Les trois familles de fermions. l e u r étude dépasse le cadre de l‘ouvrage. inférieures a la nanoseconde. Tableau 1.3). électron Lepton muon vcI .3. dans notre environnement. 1.

pour donner le 18 FDG (18 fluoro-desoxy-glucose). 1. (( )) Le fluor 18. on utilise l’antimatière en médecine. l’homme en fabrique couramment dans les accélérateurs de particules (collisionneurs). toutes les forces et particules d’interaction sont indiscernables. Ensuite.7milliards d’années a la suite d’un événement initial appelé Big Bang. correspondant aux quatre forces d’intéraction actuellement connues. radioélément émetteur p’ (positon) est produit artificiellement dans un accélérateur de particules de type cyclotron. II n’y a presque plus d’échange entre baryons et leptons.Avant un instant très proche du ((tempsO ». a mesure que la température décroit. Les aspects quantiques deviennent alors négligeables. est rocky\(ebookdz.. La naissance de /’Univers II est aujourd’hui communément admis que l’univers s’est formé il y a 13.3.. phénomènes inflammatoires et infectieux. la température est égale a degré Kelvin (K) et l’énergie par particule est de 1019GeV. . la force d’interaction unique se décompose en deux forces (électronucléaire et gravitationnelle). dans l’état actuel des connaissances. parfaitement inaccessible. puis en trois (électrofaible. par opposition a la conception hellénistique d’un Univers sans début ni fin. gravitationnelle) et enfin en quatre (électromagnétique. L’observation remonte a 1932. d’environ grammes par Centimètre cube. Détaillons les principales étapes de la Création de l’univers : . Immédiatement après le Big Bang.com\) rocky\(ebookdz\) . -À seconde.II y a alors séparation entre interaction forte et interaction électrofaible (c’est- à-dire faible et électromagnétique unifiées). forte et gravitationnelle). le thermomètre cosmique indique À et l’énergie moyenne par particule est de 1015GeV. II suffit alors de capturer puis traiter informatiquement les positons émis par ces cellules (tout comme l’appareil photo capture et traite la lumière émise par l’objet photographié) pour localiser par l’image des tumeurs ou des métastases dont le diamètre peut être inférieur au centimètre. K seconde après le Big Bang. Depuis. -À - seconde.rocky\(ebookdz.5. forte. Cette molécule est injectée par voie intraveineuse et va se fixer dans des cellules a fort métabolisme glucidique (cellules Cancéreuses. on se situe dans une zone qui nous est.com\) 1 ~ Notion d’énergie 31 La premiere antiparticule identifiée fut le positon (anti-électron) produit par la collision des rayons cosmiques avec les particules de l’atmosphère terrestre. lorsqu’on construit une image a trois dimensions a partir d’un appareil photo très particulier appelé tomographe a positon. il y a séparation entre l’interaction faible et l’interaction électromagnétique. À titre d’exemple. La densité. puis est incorporé dans une molécule de glucose.égal a seconde (temps de Planck) d’après la théorie de la physique quantique applicable a l’infiniment petit (l’univers ne mesure alors que mètre de diamètre). faible. Cela est conforme a la croyance judéo-chrétienne en la Création.).

cette théorie permettrait-elle par le calcul de remonter le temps jusqu’au Big Bang. Les domaines de la physique investigués concernaient. mais seulement des quarks libres et des électrons. qui témoigne du bien-fondé de la théorie du Big Bang. Enfin. la voûte céleste. La température K (100 GeV). la première idee d’unification entre mécanique celeste et mécanique terrestre revint a Newton qui proclama que tous les corps étaient soumis a une même loi physique.rocky\(ebookdz. À cette loi unique correspondrait une particule d’interaction unique. Cette conception cosmologique domina jusqu’a la Renaissance ou Copernic. puis les phénomènes électriques. ce qui leur valut le prix Nobel de physique en 1978..3. égal a 3 K. Les Grecs considéraient. responsable a la fois du mouvement des astres et de la chute des corps.À 100 secondes après le Big Bang (T=109 K) débute la nucléosynthèse primor- À 380 O00 ans (T=3000K). magnétiques et optiques et enfin. période a laquelle les neutrinos se séparent de la matière.6. Ces derniers se propagent dans l’univers qui devient subitement transparent. où régnaient corruption et précarité. la structure intime de la matière. S’il devient un jour possible d’observer ces neutrinos. C’est la naissance des premiers atomes . et d’autre part le monde d’en bas. rocky\(ebookdz.C’est a seconde (T=1013 K) que les quarks se regroupent trois par trois pour former les protons et les neutrons. celui des hommes. nous serons alors capables de sonder l’univers jusqu’à ce moment. a l’origine. l’Homme a cherche une loi unique pour décrire les phénomenes fondamentaux de la nature. La lumière ainsi libérée en tout point de l’espace peut être aujourd’hui détectée par nos télescopes : c’est le rayonnement cosmologique. II fut découvert par Penzias et Wilson en 1965. Ainsi put-il justifier la forme elliptique des trajectoires des planètes autour du Soleil et calculer la vitesse de chute d’une pomme de son arbre à partir de la même loi. le monde d’en haut. affirma qu’en réalité la Terre tournait sur elle-même et autour du Soleil (1543). il y a découplage entre la matière et les photons. .com\) 32 L ’énergie en 2050 très supérieure a la densité nucléaire. la loi de la gravitation (1687). parfaite et éternelle.. Ainsi.com\) rocky\(ebookdz\) . II n’y a pas encore de proton ni de neutron. ou Rayonnementfossile ’). la Terre et l’espace. À la suite des travauxde Kepler et Galilée qui Confirmèrent les résultats de Copernic en dépit des interdits de l’Église. L’énergie est alors de 1 MeV par particule (T=lO1° K). La Terre était immobile au centre de l’Univers et tous les corps célestes se déplaçaient sur des sphères. diale qui conduit à la formation des premiers noyaux d’hydrogène et d’hélium. est de . les electrons peuvent être interceptes par les noyaux d’hydrogène et d’hélium. qui restent en équilibre jusqu’a une seconde. d’une part. ‘ 1 1. La théorie de Tout Depuis longtemps. le premier.

rocky\(ebookdz. . En d’autres termes. Maxwell élabora une théorie unifiant les domaines de la physique apparemment aussi différents que l’électricité. d’une part que les lois de la physique devaient s’exprimer de la même manière dans tous les systèmes de référence. bien que finie. Einstein constata que les équations de Maxwell conduisaient a des interprétations physiques différentes lorsque l’observateur était en mouvement par rapport au référentiel de l’expérience. l’existence d’une nouvelle force d’interaction. perpendiculaires entre eux. les loisdeCoulomb etd’Ampèresur les effets électriques et magnétiques et aboutit finalement. a partirdestravauxde Faraday. II réécrivit.Notion d’énergie 33 À la fin du XIXe siècle.com\) rocky\(ebookdz\) . Plus précisément.com\) 1 . a un système d’équations différentielles qui mit en évidence le caractère électromagnétique de la lumière. rocky\(ebookdz. 1. C’est en recherchant une réponse a cette difficulté qu’il élabora en 1905 la théorie de la relativité restreinte qui stipula.14). d’autre part que les équations de Maxwell respectaient ce principe dès lors que la vitesse de la lumière avait une valeur constante quel que soit le référentiel : (‘ La lumière se propage dans /‘espace vide avec une vitesse bien définie c qui est indépendante de /’état de mouvement du corps émetteur (voir fig. la lumière pouvait être assimilée a une onde électromagnétique dont les champs électrique et magnétique. E Champ électrique B Champ magnétique h Longueur d‘onde T Période C Vitesse de la lumière Figure 1 1 .3 Une décennie plus tard. oscillaient perpendiculairement a leur direction de propagation (voirfig. après avoir introduit une hypothèse (non validée a l’époque) sur la vitesse de la lumière. la vitesse de la lumière se comportait comme une valeur infinie (l’infini plus quelque chose donne l’infini).13). )) La découverte de la radioactivité p conduisit le physicien italien Enrico Fermi a envisager. le magnétisme et I’optique. Ses prédictions furent confirmées expérimentalement par Hertz en 1888. au début des années 30. 1.Onde électromagnétique.

Richard Feynman élabora les bases de l’électrodynamique quantique (QED) dont l’objet est de décrire les interactions entre électrons et photons. Dans la QED. Quelques années plus tard. Cependant. \An/lr+ c C Vitesse de la lumière par rapport au mobile A Vitesse de la lumière par rapport au sol . pour être complète. l’interaction faible. 0 1 +0 2 Figure 1. Cette particule est théoriquement nécessaire pour expliquer l’origine de la masse rocky\(ebookdz.com\) 34 L’énergie en 2050 2“”. Diagramme de Feynman representant le processus d’interaction électromagnétique (QED).com\) rocky\(ebookdz\) . Ses travaux lui valurent le prix Nobel de physique en 1965.14. Par analogie. / > & el 02 Vitesse de l’individu B par rapport au mobile A Vitesse de l’individu B par rapport au sol 0. la théorie électrofaible suppose l’existence d’une particule d’interaction faible supplémentaire très spéciale : le boson de Higgs (HO).15). el ici e2 e2 (1 Échange de photons Figure 1. Feynman découvrit que la force d’interaction faible (boson intermédiaire) et la force d’interaction électromagnétique (photon) étaient des manifestations d’une seule force d’interaction dite électrofaible n./~ B I . 1. les premieres théories sur la radioactivité mirent en jeu des particules d’interaction faible appelées bosons intermédiaires.. les phénomènes électromagnétiques mettaient en jeu des électrons dont les interactions étaient représentées par un échange de photons (voir fig. I C . Vitesse de la lumière : constante universelle. . En tentant de généraliser sa théorie aux autres interactions fondamentales.rocky\(ebookdz. .15.

Cependant. de même que l’interaction électromagnétique résulte d’un échange de photons entre électrons. Selon cette théorie. L’accélérateur de particule LHC (Large Hadron Collider) en construction au CERN devrait apporter une réponse définitive quant a l’existence attendue du boson de Higgs à partir de 2007. Pour différencier les différents quarks. C’est la théorie de grande unification (GUT).16. Ce n’est qu’en 1975 que les premiers quarks furent détectés expérimentalement. La figure 1. Cette difficulté fut surmontée en 1964 par les physiciens Murray Gell-Mann et George Zweig qui découvrirent une nouvelle particule constitutive des protons et des neutrons baptisées quark )’. À l’origine. La phase suivante d’unification est la synthèse électronucléaire. dont l’existence fut confirmée expérimentalement quelques années plus tard au centre de recherche de Desy (Allemagne).com\) 1 .16 décrit le processus d’interaction forte a l’aide d’un diagramme de Feynman : un quark up bleu devient rouge en émettant un gluon bleu absorbé par un quark down rouge qui devient bleu. (< r b u d rouge bleu quarkup quarkdown Figure 1.Notion d’énergie 35 des particules. fut en outre introduite.rocky\(ebookdz. le japonais Yukawa introduisit une particule d’interaction appelée méson x (ou pion) (1936) pour expliquer la cohésion des protons à l’intérieur du noyau atomique alors qu’ils dussent logiquement se repousser du fait de leur même charge positive. les expériences faites en haute altitude et en laboratoire montrèrent que le méson xétait lui-même soumit a l’interaction forte qui s’avéra de fait mal comprise. rocky\(ebookdz. d’où le nom de chromodynamique quantique (QCD)donné à la théorie de l’interaction forte (chromos signifie couleur en grec). Elle suppose l’unification de l’interaction forte et de l’interaction électrofaible. le gluon. responsable de la cohésion des neutrons et des protons dans le noyau atomique. l’interaction forte. on introduisit une nouvelle propriété appelée couleur (bleue. verte ou rouge). Diagramme de Feynman représentant le processus d’interaction forte (QCD).com\) rocky\(ebookdz\) . résulte d’un échange de gluons entre quarks. Elle n’a jamais été mise en évidence expérimentalement. Une nouvelle particule d’interaction forte.

le Joule. . notammenten Francedans le laboratoire souterrain de Modane (tunnel du Fréjus).Y a-t-il unification des interactions ? . (( )) )). La puissance d’un système est l’énergie développée par ce système en une seconde. il est pour l’heure difficile de prédire s’il nous sera jamais possible de valider une théorie de Tout.Le principe d’équivalence d’Einstein entre gravitation et accélération pure estil exact ou approché ? .Le Big Bang est-il le temps O de l’univers ? . La mesure de l’énergie Toutes les formes d’énergie. électrique . et d’autre part la mécanique quantique. rocky\(ebookdz. mais seulement sa probabilité de présence a un endroit donné avec une vitesse donnée) et adaptée au domaine de I’« infiniment petit Afin d’incorporer la gravitation dans la physique quantique. Elle se mesure en watts (W). faible et forte) seraient les composantes. électromagnétique.L’Univers a-t-il pu naître du vide ? . II s’agit donc d’identifier une superforce dont toutes les interactions connues (gravitationnelle. L’étape ultime consiste à unifier gravitation et interaction électronucléaire..4. thermique. Elles se mesurent donc par une unite commune.Les constantes physiques universelles sont-elles variables dans le temps ? . c’est-à-dire d’atteindre l’unification ultime de la physique. d’une part la relativité générale.Existe-t-il d’autres univers ? In fine. sont la manifestation d’une même grandeur physique qui traduit la capacité d’un système a produire un mouvement (voir 5 1. II était alors logiquement possible de détecter expérimentalement la désintégration de quelques protonsau sein d’un matériau approprié (l’eautrès pure par exemple) misa l’abri des rayonnementscosmiques.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz. on s’aperçut qu’elle prédisait pour le proton une durée de vie moyenne limitée.com\) 36 L’énergie en 2050 La théorie de grande unification (GUT). ou unification électronucléaire.. L’expériencefuttentée.. Dès ses premiers développements. L’axe de recherche le plus prometteur fait appel a la supersymétrie. les chercheurs ont introduit une dimension spatiale aux particules élémentaires considérées jusquela comme ponctuelles. fondée sur un principe déterministe et adaptée au domaine de I’« infiniment grand ». Cependant. n’est pas achevée a cejour. C’est la théorie des cordes. structure mathématique visant a concilier les deux grandes théories a priori antinomiques de la physique fondamentale que sont. les dimensions des cordes sont trop petites pour être detectables et de nombreuses questions restent en suspens. C’était le rêve d’Einstein.1).maissans résultat. fondée sur un principe probabiliste (exemple : on ne peut pas connaître a la fois la position et la vitesse d’un électron qui gravite autour du noyau atomique. Deviendra-t-il un jour réalité ? 1. qui vise a unifier l’interaction forte et l’interaction électrofaible.. bien que très importante (de l’ordre de lo3*années). mécanique.

Les systèmes énergétiques L’énergie disponible dans la nature a toujours été nécessaire a l’activité humaine. 1.com\) rocky\(ebookdz\) .com\) 7 . La revolution industrielle qui survint en Occident a la fin du XVIIle siècle fut la révolution de l’énergie : l’énergie mécanique se substitua a l’énergie animale et il s’ensuivit une élévation sensible du niveau de vie grâce a un confort accru. depuis sa source d’approvisionnement jusqu’a son utilisation par l’homme. l’homme a vécu sur des energies de proximité : le bois pour se chauffer. 1.Notion d’énergie 37 Réachvité génerale de EINSTEIN ? Thwne de TOUT Magnefisme tib-Ctromagnétisme MAXWELL Relativité restreinte EINSTEIN ? Figure 1. Le système énergétique est l’ensemble des opérations effectuées sur l’énergie. Vers la théorie de Tout. notamment dans la consommation domestique et les transports. hergies primaires C’est le premier niveau du système énergétique qui se compose de toutes les sources disponibles dans la nature. On en distingue deux catégories : les énergies primaires non renouvelables et les énergies primaires renouvelables. gaz) et le combustible nucleaire (uranium et thorium). il convient de distinguer trois niveaux d’énergies : les energies primaires.17. II s’est complexifié avec le développement technologique et. comme en témoigne l’échelle des puissances representee sur la figure 1.I .18. rocky\(ebookdz. la force humaine ou animale pour se déplacer ou labourer la terre. en partant de la source.5. Dans les temps les plus anciens. Le spectre des puissances observables est très large. Les énergies primaires non renouvelables sont les combustibles fossiles (charbon. les énergies secondaires et les énergies finales.5.rocky\(ebookdz. pétrole.

com\) rocky\(ebookdz\) . Échelle des puissances.com\) 38 L'énergie en 2050 P (WATT) 100 T t f-- Cyclone tropical Bombe atomique d'HIROSHIMA 10 T I T 100 G f- Fusée APOLLO 10 G 1G f - Réacteur nucléaire 100 M l I Turbine à vapeur 10 M 1M Moteur à combustion 100 K 10 K 1K 4 4 - Cheval Bœuf Homme 1O0 10 K M G T 1 O00 1 O00 O00 1 O00 O00 O00 1000000000000 O Figure 1.18.rocky\(ebookdz. rocky\(ebookdz.

L’énergie non renouvelable se présente sous la forme d’une énergie stockée. Conversion de /’énergie Les énergies primaires doivent subir des transformations pour être transportées et finalement consommées.I’6lectricR6produite dans les centrales thermiques (combustiblefossile) ou nucléaires (combustiblefissile) et dans les installationsutilisant une énergie renouvelable . éolien). végétaux. 1. Elles sont principalement : les produits pétroliers issus du raffinage du pétrole brut : essence. a l’évidence. hergies secondaires (ou vecteurs énergétiques) 1. toutes les sources d‘énergies disponibles dans la nature ont pour origine des reactions nucléaires.com\) 1 . du rayonnement solaire. quant a lui. du plutonium ou du thorium. le thorium et le potassium dans les entrailles de la Terre. l‘énergie nucléaire a pour origine la fission de l’uranium. Énergie stockée : hydraulique (énergie potentielle qui stocke le rayonnement solaire responsable des précipitations). Les énergies secondaires sont le résultat de ces transformations. chimique pour les combustibles fossiles et nucléaire pour le combustible fissile. l’énergie marémotrice est une énergie mécanique qui a pour origine la force d’attraction gravitationnelle de la lune (et du Soleil dans une moindre mesure). l’éolien. solaire. gaz).1. solaire. hormis l’énergie marémotrice.rocky\(ebookdz.2.la vapeur. Ainsi. biomasse (énergie chimique qui stocke le rayonnement solaire). provient des réactions de fusion nucléaire produites dans le Soleil. gasoil. pétrole. énergies renouvelables (biomasse. L’énergie solaire provient. provenant généralement de la conversion d’énergies renouvelables (biomasse. . géothermie (énergie d’origine nucléaire). déchets fermentescibles d’origine animale. ménagère et industrielle). la géothermie et l’énergie marémotrice (énergie des marées). dont la contribution au bilan énergétique mondial est marginale.5. kérosène. la biomasse (bois. fuel domestique .Notion d’énergie 39 Les énergies primaires renouvelablessont l’hydraulique (barrage ou fil de l’eau). hydraulique. Enfin. Le rayonnement solaire.5.com\) rocky\(ebookdz\) .energies fossiles (charbon.2. - rocky\(ebookdz. Les énergies renouvelables peuvent être de forme libre ou stockée. . et la géothermie provient de la radioactivité émise par l’uranium. Énergie libre : l’éolien a pour origine des mouvements météorologiques provoqués par le rayonnement solaire. le solaire (thermique ou photovoltaïque). géothermie) est utilisée par exemple pour des opérations de séchage industriel . Remarque : Le Soleil est a l’origine de presque toutes les formes d’énergies primaires .

4). . le transport d’électricité s’effectue à très haute tension.Les réseaux de répartition (90 kV et 63 kV) sont un sousensemble du réseau de transport et desservent des zones de consommation dans un découpage plus fin. On peut ainsi découper le reseau électrique français en fonction du niveau de tension électrique. au reseau de routes secondaires. a l’horizon 2050. le reseau de transport correspond au reseau d’autoroutes et le reseau de distribution. On distingue trois grands secteurs d’utilisation de l’énergie : la consommation domestique (chauffage.Le réseau de transport (400 kV et 225 kV) recouvre toutes les régions de France grâce à un maillage suffisamment fin et traverse en une dizaine de points nos frontières afin de s’interconnecter avec les réseaux des pays voisins. Par analogie avec le réseau routier. Ce vecteur énergétique pourra. 1. que l’on classe par secteurs d’utilisation de l’énergie et qui rendent compte des besoins élémentaires de l’activité économique. une fois convertie en énergie secondaire. . alors que la distribution est assurée a basse tension. doit être acheminée jusqu’à I’utilisateurfinal.rocky\(ebookdz.1). Transport et distribution de /’énergie L’énergie primaire. Pour limiter les pertes en lignes par effet Joule. . puis de distribuer localement l’énergie vers les utilisateurs. Autre exemple de réseau de transport : le gaz naturel est acheminé dans des gazoducs sur des distances souvent très importantes entre les pays producteurs et les pays consommateurs. fournir de l’électricité dans des piles à combustible utilisables pour la propulsion des voitures ou dans des centrales de production électrique (voir chap. on transporte et distribue l’énergie à l’aide de reseaux. Les reseaux sont relies deux a deux par des stations de transformation permettant de passer d’une tension donnée à la tension inférieure suivante. La tendance actuelle est de créer des réseaux gaziers adéquats pour fournir le gaz aux pays consommateurs et assurer le transit vers les pays voisins. Dans la mesure du possible.com\) 40 L’énergie en 2050 .522. les transports et l’industrie. rocky\(ebookdz. En aval du système énergétique se situent les besoins élémentaires d’énergie de l’activité humaine. ou encore par reformage du gaz naturel (méthane) (voir 3 4. L’exemple le plus connu est le réseau électrique français.5.Les réseaux de distribution (20 kV à 400 V) assurent la liaison entre les réseaux de répartition et les clients finaux. II achemine de grandes quantités d’électricité des centrales de production vers les régions consommatrices. Cette opération s’effectueen deuxétapes : il s’agitd’abord de transporter massivement l’énergie des centres de production vers les regions consommatrices.l’hydrogène produit par craquage thermique ou par électrolyse de l’eau. confort domestique). Ces différents secteurs peuvent se répartir en fonction des énergies libres suivantes.com\) rocky\(ebookdz\) .

com\) rocky\(ebookdz\) .5 %/an dans les pays de l’Union Européenne. Des applications multiples existent dans les transports (voitures. Son taux de pénétration est de 5 a 10 %/an dans certains pays en développement alors qu’il n’est que de 1. un appareillage électrique est généralement d’un usage simple et rapide. l’énergie utile.. Les pertes d’énergie entre /’énergie primaire et l’énergie utile se décomposent comme suit : . Le rayonnement. Spécificité de /’énergie électrique Parmi les différents vecteurs énergétiques.. 34 % à l’usage final. ainsi que dans les processus industriels d’élaboration de matériaux divers (métaux. C’est au niveau final du système énergétique que l’on mesure toute l’importance de l’énergie dans l’activité économique. pompes. ascenseurs. Cela peut se faire sans pollution atmosphérique. l’industrie (moteurs.. ciment. Cette contribution est aujourd’hui de 2 0 % en moyenne sur la planète. l’énergie électrique. mais de 40 % dans les pays industrialisés.. compresseurs . l’électricité est le plus important pour l’activité humaine. rocky\(ebookdz.com\) 1 ~ Notion d’énergie 41 h e r g i e thermique. l’imagerie médicale. trains. II s’agit du chauffage et de la réfrigération. Enfin. a tout moment et en tout lieu. L’électricité est également le principal besoin en énergie des économies émergentes. En outre.6. bateaux.. l’électricité a la faculté de satisfaire. de multiples besoins énergétiques grâce a un réseau de distribution fiable et dense. si bien que l’on peut mesurer le degré de développement économique d’un pays a la contribution de l’électricité a ses besoins énergétiques. est particulière dans la mesure où elle est a la fois une énergie libre et un vecteur énergétique. qui est l’énergie juste nécessaire 2 la satisfaction du besoin. Les besoins se situent dans les locaux d’habitation et de travail. avions). Au total..1.). II est utilisé dans l’éclairage. L’énergie électrique 1. 1. Les raisons de ce succès sont multiples. L’énergie électrique est au carrefour des energies car elle peut être produite a partir de toutes les énergies primaires.).rocky\(ebookdz. a partir d’un combustible nucléaire ou d’une énergie primaire renouvelable. brique.. l’énergie utile ne représente qu’environ un tiers de /’énergie primaire utilisée. la téiévision. La quatrième énergie libre. Énergie mécanique (cinétique). On la retrouve dans tous les secteurs d’utilisation de l’énergie.) et le secteur résidentiel (appareils ménagers. les télécommunications. Remarque : ilconvient d’ajouter un dernier niveau après l’énergie finale. - 4 % au transport..6. Cela signifie que le recours a l’énergie électrique témoigne de la volonté d’un pays de s’industrialiser.25 % a la conversion.

l’électricité présente l’inconvénient majeur de ne pas être stockable. Nous allons développer dans les trois prochains chapitres ces différents moyens de production de l’électricité qui sont. t‘énergie se conserve.les hydrocarbures (pétrole. dans un réservoir situé en amont. le solaire (rayonnement solaire). .rocky\(ebookdz. C’est le premier principe de la thermodynamique. . rocky\(ebookdz.l’uranium. Dans la notion d’énergie. l’éolien (vent). il y a non seulement l mouvernent e lui-même. déchets organiques). mais également ia capacité d‘en donner. gaz). mis a part la pile a combustible encore en phase de recherche et développement. .com\) rocky\(ebookdz\) . C’est notamment la faible autonomie de ces systèmes de stockage de l’électricité qui limite actuellement sa penetration dans le domaine du transport.la géothermie (chaleur de la Terre). Modes de production de /’électricité Plusieurs moyens permettent principalement la production de l’électricité.6.le thorium. L’énergie nucléaire : .2. . 1. L’hydrogène dans une pile a combustible. exploites aujourd’hui a un stade plus ou moins avancé à travers la planète. L’énergie fossile : - le charbon.la biomasse (végétaux. d’un système de pompage. - le plutonium. si ce n’est en quantités faibles et a un coût élevé. La meilleure manière de la stocker pour un usage industriel consiste a procéder indirectement. en faisant remonter l’eau d’une rivière ou d’un barrage équipé a cet effet. L’énergie potentielle accumulée sera libérée par gravité en période de forte demande d’électricité et l’énergie cinétique fournie par la vitesse de l’eau sera convertie en courant électrique dans une turbine a eau couplée a un alternateur.com\) 42 L’énergie en 2050 En contrepartie. sous forme d’énergie chimique dans des piles ou des batteries d’accumulateurs. Résumé du chapitre 1 L‘énergie est la grandeur qui représente la capacité d’un système à produise du mouvement. L’énergie renouvelable : - l’hydraulique (eau).

plus l'entropie est blevée. À l'exception de l'énergie marémotrice. On se situe au niveau des electrons qui gravitent autour du noyao. flus le désordre est grand. le quark down. C'est le domaine. thorium) . - - rocky\(ebookdz.. Toute matière (galaxies. L'entropie mesure le désordre d'un s m m e . Les réactions de fusion d'un noyau iéger ou de fission d'un noyau tourd d6gagent une energie considerableappd6eénergie de liaison. L'énergie chimique met en jeu des forces qui lient les atomes entre eux dans les molécules. qui se compose de toutes 10s sources disponiblesdans la nature : les énergies non renouvelaMeS fossile (charbon. conformémentau principe d'équivalence entre énergie e maçse.de ta php'que atomique.Notion d'énergie 43 I I existe deux formes d'énergie : . plantes. ou W A fusion de deut&um et tritium).l'énergie libre (cinétique. géothermique. l'électron et ie neutrino éfectronique. solaire. L'&erg% de fusion.l'énergie stockée (potentielle.rocky\(ebookdz. rester oonstante. I'entm pied'un système isuié ne peut qu'a rnenterou. éolienne. l'énergie électrique peut se transformer en énergie mécanique a l'aide d'un moteur électrique. pétrore) et fissile (uranium. Par exemple.) est formée d'une combinaison de quatre particules élémentaires : le quark up. minéraux. rayonnante). C'est le domaine de la physique du noyau QU physique nuclbaire. n'est pas encore maîtrisée. Selon le deuxiéme principe de la thermodynamique. nucléaire). quant & die. chimique.com\) 1 . L'energie primaire est le premier niveau du systems énergdtique. toutes tes énergies primaires ont pour origine des reactions nucléaires. ' L'énergie de fesion est maltrisée et utilisée actueïiement dans k s centrales électro-nucléaires. Illui correspond une perte de masse appel& défaut be masse.. biomasse. marémotrice.9~ mieux. animaux. ' .hydraulique. Une énergie libre peut se transformer en une autre grâce à un dispositif approprié. les energies renouvelables . électrique. t C'est cette énergie qui est libérée par Isi bQrnbeatomique (bombe A à fission d'uranium ou de plutonium. thermique. gaz. L'énergie nucléaire implique des forces qui lknt #esnucléons entre eux dens les noyaux des atomes.com\) rocky\(ebookdz\) .

rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) .com\) rocky\(ebookdz.

1.1.1. rocky\(ebookdz.1.com\) 2. 2.1.rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) .1. Le charbon II se présente sous plusieurs formes selon sa richesse en carbone caractéristique de ses capacités énergétiques. Généralités Les combustibles fossiles sont des corps chimiques composes principalement de carbone et d’hydrogène dont les proportions respectives varient du charbon (pas d’hydrogène) au méthane (forte proportion d’hydrogène). Les énergies fossiles 2.

. . hexane C1.3. Tableau 2.1. 2. Leur formation remonte à l’ère primaire.1. Le tableau 2.. Le pétrole et le gaz Ce sont principalement des hydrocarbures satures ou alcanes de formule CnH2”+*.). Pouvoir calorifique de quelques combustiblesfossiles.1. propane (C3H8) et butane (C4H1. Sa formation remonte a l’ère secon- daire et tertiaire.com\) 46 L’énergie en 2050 .1. ethane (C$i6).1 donne le pouvoir calorifique de quelques combustibles fossiles exprime en PCS (pouvoir calorifique supérieur).Le lignite contient 70 a 80 % de carbone. et liquide (pétrole) pour n 2 5 . Ils ont un haut pouvoir calorifique.La tourbe contient 65 % de carbone.com\) rocky\(ebookdz\) .pentane (C5H12). 2. octane (C8H18). qui donne le dégagement maximal théorique de chaleur lors de la combustion.rocky\(ebookdz. . Ce n’est pas une roche mais un sediment constitue de végétaux plus ou moins décomposes dans une période récente.1.) . C’est un combustible mediocre.La houille (85 % de carbone) et l’anthracite (92 a 95 % de carbone). (&) i4 heptane (C7H16). À la pression atmosphérique. Pouvoir calorifique du combustible fossile Le pouvoir calorifique est la quantité de chaleur dégagée par la combustion complète de l’unité de combustible considéré. y compris la chaleur de condensation de la vapeur d’eau produite lors de la combustion.methane ou gaz naturel (CH. Tourbe Lignite Houille 1000 à 1500 3 500 à 4 500 8 350 à 8 600 I Anthracite I 7 800 à 8 400 I (Hexane 11 630 1 I I Octane Fuel lourd Fuel domestique I 10 105 10 400 10 700 I Methane Propane Butane I 9 535 24 360 32 075 I rocky\(ebookdz.2. ils sont gazeux pour n 5 .

Schema d’un piège a pétrole (type anticlinal). qui forme une structure piège. se déposent sur les fonds.Les énergies non renouveiables 47 2 7. issus de la decomposition de planctons. la plus lourde. surmontée d’une couche de pétrole puis de gaz (voir fig. Enfin. les hydrocarbures. les hydrocarbures peuvent rencontrer une couche impermeable. et une stratification se crée avec la couche aquifère.rocky\(ebookdz. les déchets organiques se dégradent en une substance brunâtre et boueuse appelée kerogène. le pétrole et le gaz.4. 2. Surface Eau 1 Figure 2. L’environnement marin étant pauvre en oxygène. 2. les composants en présence dans ces poches . 1 Décomposition de la matière organique . se séparent du fait de leurs différentes densités. ces boues se transforment en roches Sédimentaires appelées roches mères.com\) rocky\(ebookdz\) . lesdéchets organiques. Dans les milieux marins. se glissent dans les interstices de la roche. Avec le temps et l’accumulation des couches géologiques successives.1).com\) 2 . Les gisements d’hydrocarbures se sont constitués au cours de millions d’années par un processus en trois phases successives. 3. d’algues et d’organismes venus des fleuves.1. Ainsi les hydrocarbures. substances visqueuses et peu denses. C’est le craquage moléculaire. par exemple argileuse. ils sont alors stoppes dans leur migration et s’accumulent dans des poches appelées roches reservoirs. les hydrocarbures migrent. Ces déchets sont mélangés aux sédiments provenant de l’érosion éolienne ou fluviale. Au cours de cette migration. Migration des molécules d’hydrocarbures Sous l’effet de la pression. rocky\(ebookdz. Ils quittent la roche mère et se déplacent vers des roches de porosité et de perméabilité plus importantes tels les grès ou les calcaires. 7.l’eau. Origine des hydrocarbures . donc protégé de l’action des bactéries. Transformation chimique par craquage moléculaire Les conditions de pression (plusieurs milliers de bars) et surtout de température (plusieurs centaines de degrés) sont telles que le kérogènesubit une transformation chimique conduisant a la selection d’une partie de la matière en transformation par augmentation de la proportion de molecules formées de carbone et d’hydrogène.

- H. Au total. rocky\(ebookdz. outre le dioxyde de carbone et l’eau.1. En effet. Dans la réalité. de la mort de nombreux mineurs (environ 5 O00 morts chaque année dans les mines chinoises). ils brûlent en produisant du dioxyde de carbone et de l’eau selon la reaction : CnH2. Utilisé comme carburant dans un moteur a explosion.CH2 . oléfines.CH2-CH2 - CH3 L’iso-octane est représenté par la formule : CH3 I CH3 I CH3 . en produisant des dérivés du carbone. ces combustibles contiennent des impuretés toxiques qui brûlent également.indice qui mesure le pouvoir antidetonant. En simplifiant.5. /’. de l’ordre de 9.so-octane (octane ramifie) supporte des taux de compression beaucoup plus importants. l’émission de résidus carbonés (monoxyde de carbone. ces proportions sont de l’ordre de seulement 4 a 13 % dans l’air. En outre. aldehydes. /’heptane normal (linéaire) a un /O égal par convention a O. on distingue. I -C.CH2 . )) Remarque : dans le moteur automobile (dit <‘ explosion I)). a cause d’une temperature trop basse ou d’un déficit d’oxygène. . la combustion du a mélange d’air et d‘essence s‘effectue selon le regime de la déflagration. Pour le méthane. lorsque les proportions stoechiométriques sont réunies. C’est le ((coup de grisou responsable. il devient détonant a partir du taux de compression très bas de 2.rocky\(ebookdz. on peut écrire c+O . on évite la détonation. lors de leur combustion. Son /O est fixe conventionnellement a 100. En revanche. obtenu notamment avec des alcanes ramifiés (c’est-à-dire non linéaires).O La combustion est très exothermique.com\) 48 L’énergie en 2050 2. gaz.+.H I CH3 CH3 La formule (1) indique qu’un alcane donne par combustion dans l’air du dioxyde de carbone et de l’eau. - C. lorsqu’il survient..com\) rocky\(ebookdz\) . Combustion des hydrocarbures Lorsque ces combustibles sont chauffes en presence d’oxygène.5.5.C-CH. + (n + 1)H. charbon) brûlent de façon incomplète et complexe. O On est en presence d’une combustion complete du carbone.1. + ( ( 3 n + 1)/2)02 - nCO. plus brutale. Un melange d’alcane vapeur et d’oxygène détone au contact d’une flamme. en utilisant un carburant a haut indice d’octane (lo). les combustibles fossiles (pétrole. O H2+ 112 O . d’où le risque d’explosion de vapeurs de methane en presence d’air dans les mines de houille. À titre d’exemple. L’heptane linéaire est représente par la formule semi-developpee : CH3 ~ CH2 .

2. La centrale électrique thermique de base (voir fig.com\) rocky\(ebookdz\) . Elles utilisent comme combustible les hydrocarbures (gaz naturel. ces substances intermédiaires constituent d’une part les cendres solides de foyer qu’on évacue par le fond. Schema de principe d’une centrale thermique à vapeur. L’eau primaire cède ses calories en faisant bouillir l’eau d’un circuit secondaire dans un ballon jouant le rôle de générateur de vapeur. de résidus chlorés (dioxines et furanes). L’électricité produite sera enfin adaptée aux Caractéristiques du reseau électrique par un transformateur. Cheminée Vapeur secondaire Transformateur Air + combustible fossible primaire Source froide Figure 2. 2. lui-même en contact avec une source froide pouvant être l’air d’un aérorefrigérant.2) utilise la chaleur produite dans une chaudière par la combustion en présence d’air d’un combustible fossile.com\) 2 . 2. pétrole distillé léger) ou le charbon. suie). Cette chaleur est évacuée de la chaudière par un circuit d’eau primaire. de métaux lourds et. et d’autre part les fumées qu’il faut traiter avant le rejet a la cheminée afin de respecter la réglementation en vigueur en matière de protection de l’environnement. d’oxydes de soufre et d’azote. rocky\(ebookdz. Dans la chaudière thermique. dit tertiaire.Les énergies non renouvelables 49 aromatiques. Au sortir de la turbine. une rivière ou la mer. dans le seul cas du charbon. Les centrales thermiques Les centrales électriques d’origine thermique sont apparues il y a plus d’un siècle.1.2.rocky\(ebookdz. La vapeur produite est ensuite détendue dans une turbine a vapeur qui convertit la chaleur véhiculée par la vapeur en énergie mécanique (rotation de la turbine) puis en énergie électrique par couplage a un alternateur. la vapeur du circuit secondaire redevient liquide au passage dans un condenseur qui est traverse par un nouveau circuit. objet du prochain paragraphe.

On distingue deux technologies en usage dans l’industrie. L’installation d’une chaudière de recuperation associée a une boucle eau-vapeur permet de convertir 2 0 % supplémentaires de l’énergie primaire en électricité. Leur développement a été accéléré dans les années 70 et elles connaissent aujourd’hui un succès certain lie a des facteurs conjoncturels : libéralisation du marche de l’énergie. La puissance électrique est d’environ 250 MWe. sensibilisation a la protection de I’environnement.com\) rocky\(ebookdz\) . Leur fort taux de compression entralne une temperature d’échappement relativement élevée. Ces deux paramètres déterminent les performances de la machine. favorable (< rocky\(ebookdz. Ces centrales électrogènes sont vouées dans les 5 0 prochaines années a un essor important au plan mondial. une grande partie de l’énergie thermique d’entrée a la turbine est perdue dans les gaz d’échappement qui sont évacués par la cheminée. Au total.com\) 50 L’énergie en 2050 2.1.3). Utilisant les technologies les plus récentes.1. et une turbine libre positionnée en aval. nous venons de voir que la TAG fournit les deux tiers de la puissance totale (35/55). elles fonctionnent a des taux de compression d’air importants (environ 30) et des températures d’entrée turbine élevées (1425 O C ) . Ces machines à deux arbres découplés sont compactes et légères. les gaz d’échap% pement contiennent encore 64 % de l’énergie thermique d’entrée. b) Les turbines à gaz (TAG) Dans une centrale a cycle combiné. 2.rocky\(ebookdz. c’est-à-dire qu’en prenant en compte 1 de pertes thermiques a la turbine. Les hydrocarbures a) La centrale à cycle combiné Les turbines a combustion n’utilisent pas la vapeur pour produire l’électricité mais directement le mélange air-combustible qui est brûlé dans la chambre de combustion (la température atteint 1100 O C ) puis détendu dans la turbine couplée à l’alternateur. Cependant. Les premières réalisations de centrales électriques a cycle combiné remontent à un demi-siècle.. Le rendement d’une turbine a gaz en cycle ouvert est d’environ 3 5 %. II en résulte des performances élevées en termes de rendement (42 %). Sa conception suppose le choix de deux paramètres essentiels: le taux de compression du compresseur d’air et la température d’entrée a la turbine de détente. ceci conduit a un rendement net de 55 % (voir fig. Elles ont pour origine les turboréacteurs d’avions développés pendant la seconde guerre mondiale.. - Les turbines a combustion de type aérien ))combinentun ensemble compresseur/turbine d’entraînement. recherche d’un retour sur investissement rapide. Aussi cherche-t-on à récupérer la chaleur de ces gaz dans un second circuit associé a une turbine à vapeur : c’est le cycle combiné. comme l’imposent les contraintes de l’aéronautique. qui entraîne l’alternateur.2. directement dérivé des moteurs d’avions.

Mais si l’aventure s’arrête pour la France. En conséquence.com\) 2 . en Lorraine. rocky\(ebookdz. . Le charbon Le 23 avril 2004.1 et 6. à une utilisation en cogénération (utilisation mixte électricité et chaleur.Les turbines a combustion de type ((terrestre ne comportent qu’une seule ligne d’arbre. comparée aux turbines des centrales thermiques classiques qui produisent beaucoup plus de puissance. ou cycle combine). notamment pour surmonter le problème de pollution lié à la combustion du charbon. )) c) Turbine a vapeur (TAV) La TAV fournit un tiers (20/55) de la puissance totale d’une centrale a cycle combiné.com\) rocky\(ebookdz\) . 33 % de la puissance thermique des gaz d’échappement de la TAG sont convertis en électricité par la TAV couplée a un alternateur. c’est loin d’être le cas partout dans le monde car le charbon demeure la deuxième énergie fossile après le pétrole et la première ressource pour la production d’électricité dans le monde (voir tableaux 6. la France ferme sa dernière mine de charbon a la Houve.3. Schema de principe d’un cycle combine et bilan énergétique associé en %.2). 2. Les recherches en cours ont pour objet de mettre en évidence de nouvelles filières de production d’électricité a haut rendement susceptibles de respecter les réglementations les plus strictes en matière d’environnement.rocky\(ebookdz. Ces filières sont dites a charbon propre (( )).1.* Compresseur d‘air Chambre de combustion Turbine à gaz (TAG) Nota : les chiffres indiquent les bilans thermiques en YO Figure 2.2.2. Les puissances obtenues peuvent dépasser 250 MWe.Les énergies non renouvelables 51 Atmosphère Turbine Combustible 100 Air __. elle est de petite taille. Les technologies ont beaucoup évolué depuis un siècle.

ce qui permettra encore d’augmenter le rendement. Cependant. qui sont ensuite séchés et entraînes dans un foyer par l’air primaire. Cette recirculation dans le foyer permet une combustion satisfaisante du charbon.com\) 52 L’énergie en 2050 a ) Les chaudières a charbon pulvérise avec traitement des fumées (CP) Les techniques utilisées dans les centrales a charbon pulvérise sont anciennes. malgré la temperature relativement basse de 850 à 900 “ C qui est maintenue dans le but de favoriser la captation du dioxyde de soufre par la chaux (provenant de la décarbonatation du calcaire) et de minimiser la formation des oxydes d’azote. les LFC ont été développés pour valoriser les combustibles de médiocre qualité (lignite. elles ont su évoluer en intégrant les exigences récentes de la réglementation en matière d’émissions polluantes. qui fournit la puissance électrique... Des particules de charbon broyé et de calcaire en poudre sont alors injectées dans cette masse chaude en mouvement qui est entraînée vers l’extérieur du foyer puis recyclée après séparation des fumées dans un cyclone. b) Les chaudières 5 /it fluidisé circulant ( L E ) Un courant d’air maintient en suspension une masse importante de cendres dans un foyer. résidus de mines de charbon.rocky\(ebookdz. dit a lit fluidisé circulant. mais la faisabilité technique et l’intérêt économique restent encore à démontrer.).com\) rocky\(ebookdz\) . À l’avenir. ainsi que l’emploi de cycles vapeur supercritiques (cycles vapeurs situés au-delà du point critique de l’eau. qui correspond a une temperature de 374 “Cet une pression de 2 2 1 bars). Les puissances des unites varient de 100 MWe a 600 voire 900 MWe. avec l’objectif de dépasser 50 % de rendement. De telles centrales. la dénitrification et le dépoussiérage. La technique de combustion en charbon pulvérise consiste a broyer le charbon en granules de 80 microns. La vapeur produite est détendue dans une turbine couplée a un alternateur. De plus. caractérisés par un haut rendement. tourbe. des études sont en cours pour évaluer les possibilités d’un passage a 700 “C. puis dans des dépoussiéreurs électrostatiques ou des filtres a manches avant d’être rejetés a la cheminée a une temperature d’environ 130 O C . sont actuellement en cours de réalisation au Japon. ainsi que sur le traitement aval des fumées concernant principalement la désulfuration. afin de minimiser la formation d’oxydes d’azote. avec les matériaux métalliques en cours d’homologation. Les recherches en cours portent sur l’amélioration des brûleurs et la conception du foyer. rocky\(ebookdz. en Allemagne et au Danemark et plusieurs centaines de centrales supercritiques sont déjà opérationnelles dans le monde. Ces recherches. À l’origine. qui assurent un rendement de l’ordre de 45 %. Les gaz de combustion passent dans les différentes sections de récupération de chaleur. devraient permettre a la filière traditionnelle de combustion du charbon de rester en competition avec les autres filières de charbon propre pour la construction de futures centrales. tout en assurant un rendement en constante progression. des températures de 620 a 630 “ C seront possibles à moyen terme (5 a 10 ans).

4. produit dans un gazogène par gazéification sous pression du charbon. c) La gazéification du charbon intégrée 5 un cycle combiné (IGCC) . I Charbon r . Schema de principe d’une centrale IGCC.rocky\(ebookdz.Les énergies non renouvelables 53 Les résidus pétroliers. la biomasse et les déchets ménagers commencent également à être utilises comme combustible. l’extrapolation a 600 MWe est encore a l’étude. On dénombre 240 tranches LFC en fonctionnement dans le monde representant une puissance installée totale de 14 O00 MWe.Cyclone r I Purificateur Cendres vitrifiées Figure 2. Dans cette filière (voir fig. les schistes bitumineux. Si des unites de 250 MWe sont commercialisables aujourd’hui.com\) rocky\(ebookdz\) . rocky\(ebookdz. est refroidi puis épure afin de servir de combustible dans une turbine à gaz dont les fumées a haute temperature permettent de génerer de la vapeur pour alimenter une turbine a vapeur classique.com\) 2 . un gaz. Schema de principe d’une chaudière a lit fluidise circulant (LFC). Yb :oyer LFC Cyclone broyé Surchauffeur Air Air t Air t t I Air Figure 2.5.5). 2.

des incertitudes subsistent quant au montant des charges d’entretien. a la particularité d’utiliser au mieux la chaleur récupérée au cours du processus de gazéification et pendant le traitement du gaz. Aussi ce type de centrales devrait-il continuerd’être installé de façon soutenue dans le monde.com\) rocky\(ebookdz\) . Le charbon. Généralités . qui avoisine 45 % et qui pourrait encore évoluer en fonction des progrès attendus sur les turbines a combustion.1. À longterme. malgré sa complexité. le coût du gazest incertain et les risquesgéopolitiquessont élevés.. au rendement et a l’émission de polluants solides (poussières) et gazeux (dioxyde d’azote et de soufre. En outre. gaz carbonique).123.3. a cause de leur coût élevé et de leur complexité qui s’apparente a celle d’une usine chimique. 2.1.3). Tout ceci concourt au très bon rendement de l’ensemble. à court terme. L’énergie nucléaire 22 I . 2. En revanche. dans la mesure où son utilisation respecte l’environnement.2. rocky\(ebookdz. de réduire très fortement les emissions de polluants gazeux et de limiter la quantité de rejets solides (cendres fondues et soufre pur commercialisable). Les moyens de production d’électricité a base de gaz naturel sont actuellement plus performants que ceux a base de charbon principalement eu égard au coût d’investissement et de fonctionnement.rocky\(ebookdz.com\) 54 L’énergie en 2050 Ce cycle combiné. Voyons plus concrètement comment s’effectue la fission nucléaire dans le cœur d’un réacteur nucléaire. mais le coût de I’IGCC reste encore très élevé et sa durée de construction importante (48 mois) comparée au CP (30 mois). et que la fission des noyaux lourds était très exothermique.2. Perspectives d’avenir Le choix entre les centrales alimentées au gaz naturel et les centrales au charbon propre sera dans le futur très étroitement lie a l’évolution du prix du gaz et au durcissement éventuel des normes d’émission de polluants.3 qu’il y avait équivalence entre la masse et l’énergie. alimente par du gaz de synthèse. Cette technique a aussi le grand avantage. aura doncencore un rôle important a jouer dans l’avenir grâce a ses réserves très abondantes (voir tableau 6. les cycles combinés a gazéification intégrée (mis a part l’application a la valorisation des résidus pétroliers en raffinerie) devront sans doute attendre plusieurs décennies avant d’être utilises de façon industrielle. 2. Néanmoins le charbon demeure indispensable dans le bilan énergétique de nombreux pays.2. a la disponibilité en exploitation et aux possibilités de suivi de charge. Le lit fluidisé circulant devrait trouver des débouchés permettant de valoriser les combustibles peu énergétiques. en particulier quand ceux-ci disposent de ressources locales bon marché. (1 )) En conclusion. La fission nucléaire Nous avons vu au paragraphe 1. dont la fonction est de récupérer l’énergie dégagée par la fission nucléaire. voire la biomasse. le gaz naturel devrait s’imposer mais les centrales a charbon pulvérisé continueront d’être installées majoritairement dans les pays charbonniers. C’est le principe du réacteur nucléaire.

Dans la réaction de fission. les rayonnements p et y. 2.com\) rocky\(ebookdz\) . leur rôle est déterminant dans le contrôle du %.suivie. moins de 1 Cependant. rocky\(ebookdz. L’émission de neutrons elle-même est instantanée.com\) 2 . Les produits de fission fortement excites se désintègrent par rayonnement y puis par désintégration 0.Les énergies non renouvelables 55 Le projectile utilisé est le neutron. et I’antineutrino. puis se casse en deux fragments (appelés produits de fission) de masses voisines avec émission de neutrons prompts (voir fig. d’une émission de neutrons dits ‘( retardés ”. cœur d’un réacteur nucléaire.des PF X radioactifs produits de fission neutrons prompts gammas prompts Figure 2.2 donne le détail de l’énergie moyenne libérée dans la fission de l’uranium 235.antérieure (la vitesse moyenne d’émission d’un neutron retardé est de l’ordre de 10 O00 km/s (500 keV). Principe de la fission nucléaire. . a une vitesse moyenne de 20 O00 km/s (2 MeV) . ou par le noyau cible lui-même (chargé positivement).les neutrons prompts. émis par les noyaux excités formés au cours de la désin- tégration p.6. émis instantanément au moment de la fission. =O - 0 noyau U235 @ - 5 P F PF fi neutron incident noyau U236 excité “P “P xp“.rocky\(ebookdz. chargé négativement. à l’émission p. Du fait de son absence de charge électrique. in fine. qui entoure le noyau.6). parfois. On distingue donc deux catégories de neutrons émis lors de la fission : .des produits de fission. Le tableau 2. de sorte que le retard observé par rapport a l’émission des neutrons prompts correspond. l’interaction entre le neutron et le noyau cible est un processus complexe qui peut être résumé comme suit : Le neutron est absorbé par le noyau cible qui s’excite. produits de fission neutrons retardés désintégration p. il interagit directement avec le noyau cible sans être dévié de sa trajectoire par le cortège électronique. L’énergie totale libérée par la fission se retrouve SOUS forme d’énergie cinétique dans les produits de fission.les neutrons retardés. les neutrons. La proportion de neutrons retardés par rapport aux neutrons prompts est très faible.

2.com\) 56 L ’énergie en 2050 Tableau 2. D’autres noyaux requièrent une énergie minimale du neutron incident pour fissionner. C’est le cas de l’uranium 238 et du plutonium 240. l’uranium 235 ou encore de plutonium 239. En d’autres termes. grâce a son programme nucléaire. Le passage au surgénérateur consommateur de plutonium rendrait ce gisement quasiment inépuisable.rocky\(ebookdz. On parle alors de réaction de fission a seuil (d’énergie). . Ces noyaux sont dits fissiles Citons pour exemples l’uranium 233. Remarque : la fission complète d‘un gramme d’uranium 235 (ou de plutonium 239) dégage une énergie d’environ 1 M W j (1mégawatt xjour).elle produit des substances radioactives. La France a réussi. I Énergie cinétique des produits de fission (ordre de grandeur) 1 Énergie cinétique des neutrons prompts et retardés (2 a 3 neutrons) Rayonnementy prompt Rayonnement p- I 1 I 165 5 6 8 12 6 ~~ I Antineutrino Rayonnementy radioactif Énergie totale libérée 202 Cette énergie.elle dégage de la chaleur. La fission a un double effet sur l’environnement : . Énergie libérée dans la fission de l’uranium 235. soit l’équivalent de la chaleur dégagée par 10 O00 ampoules électriques de 100 Watts fonctionnant pendant 24 heures. 1 gramme d‘uranium 235 équivaut énergétiquement à une tonne de pétrole. Elle est égale a environ 200 MeV pour la fission d’un noyau d’uranium 235. un réacteur dégage-t-il de la puissance longtemps après son arrêt. À titre d’exemple. Certaines de ces substances ont une durée de vie très longue et continuent de produire de la chaleur après l’arrêt du réacteur. Ainsi. a se doter d’un gisement virtuel qui fournirait annuellement environ 80 millions de tonnes d’un pétrole imaginaire a notre économie. 15 MWth après un jour et encore 2 MWth après un an soit l’équivalent de la chaleur dégagée par 2 0 O00 ampoules de 100 Watts. C’est la chaleur résiduelle. Certains noyaux peuvent fissionner quelle que soit l’énergie du neutron incident. et d’autre part en garantissant le confinement des substances radioactives créées par la fission.com\) rocky\(ebookdz\) . un réacteur de 900 MWe (3 O00 MW thermiques) dégage 180 MWth après une minute d’arrêt. instantanément convertie en chaleur. est evacuee a l’extérieur du cœur par le réfrigérant (ou fluide caloporteur). rocky\(ebookdz. (< 1). L’objet de la sûreté des installations nucléaires consiste a maîtriser en toutes circonstances ces deux effets. d’une part en assurant l’évacuation de la chaleur du cœur du réacteur.

. dits rapides ))). En effet : .7. l’uranium 238 a cependant un rôle important à jouer. Barrière de fission I O Figure 2... Si ces centrales fonctionnent grâce à l’uranium 235.3 % d’uranium 238. dans le cas d’un noyau comme l’uranium 238.7 % d’uranium 235 et 99.. pour surmonter la barrière b) de fission (énergie Eba). C’est plus faible de .. on trouve seulement 0. seulement 5 MeV d’énergie sont fournis a l’absorption d’un neutron thermique. Dans l’uranium extrait du minerai. = 6 MeV) est fournie par l’énergie de liaison du neutron absorbé (7 MeV). Pour cette raison. parce qu’il est fertile. La fission peut donc se faire même avec des neutrons ayant de très faibles vitesses (neutrons dits thermiques ». l’énergie d’excitation (E. une énergie supérieure à 1 Ce sont les noyaux fissiles d’uranium 235 et de plutonium 239 qui sont le plus souvent utilisés comme combustibles dans les réacteurs nucléaires.il contribue à la production d’énergie parce qu’il fissionne avec des neutrons rapides et. Par exemple. l’uranium utilise dans la majorité des centrales nucléaires françaises contient environ 3 % d’uranium 235 et 97 % d’uranium 238.7 décrit de façon simplifiée le processus de fission. c’est-à-dire qu’il se transforme dans rocky\(ebookdz. <( (( En revanche.rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . il est généralement nécessaire d’augmenter la teneur en uranium 235 de l’uranium naturel pour l’utiliser comme combustible. dans un noyau fissile comme l’uranium 235.E . E aussi le noyau d’uranium 238 ne fissionne-t-il qu’avec des neutrons ayant MeV. Barrière de fission. L’opération correspondante s’appelle enrichissement de l’uranium naturel en isotope 235.. Le noyau susceptible de fissionner est prisonnier dans un puits b) de potentiel et il lui faut un apport d’énergie minimum (énergie d’excitation ). (( (( Or. surtout.par opposition aux neutrons animés de grandes vitesses.com\) 2 ~ Les énergies non renouvelables 57 La figure 2.

a O 233 23 mn p27.5 mn 2 3j 233 T .(“. Dans un REP. . O 233 (2) 238 239 233 92U : uranium 238 .y) 239 92U p- O 239 93Np p+ O + 94Pu.2.7. La réaction en chaîne La fission provoque l’émission de neutrons prompts et de neutrons retardés.8. T .a : protactinium . -le233 : électron .selon les processus suivants : 238 9 2 ~i + n 232 T . le plutonium est responsable pour un tiers de la puissance dégagée . 232 233 *$$ : uranium 239 .rocky\(ebookdz.c’est grâce à l’uranium 238 que certains réacteurs dits (‘ a neutrons rapides ’> peuvent être surgénérateurs.2.com\) rocky\(ebookdz\) . lui. Les noyauxfertiles les plus connus sont l’uranium 238 et le thorium 232. P .4 j O pie. Ces neutrons (plus précisément certains d’entre eux) provoquent a leur tour la fission d’autres noyaux et ainsi de suite. 2. 93Np : neptunium . 239 ( 1) 23. Noyau cible / 0 0 -i-----o-r 0 / \ / O: Neutron incident \ / \ / \ Figure 2.+ 92U. C’est la réaction en chaîne (voir fig.h : thorium 233 .il contribue fortement a la stabilité du cœur en capturant de façon stérile (c’est- a-dire en empêchant la fission) d’autant plus de neutrons que la température du cœur est élevée (effet Doppler) . les noyaux fissiles de plutonium 239 et d’uranium 233 par une capture radiative de neutrons suivie d’une double désintégration p.h fon 1 -. est fissile comme l’uranium 235.+ gP . Au total. T . deux ou trois neutrons sont libérés au cours d’une fission qu’un seul neutron suffit a provoquer. Reaction en chaîne. 92U : uranium 233 2.com\) 58 L’énergie en 2050 le réacteur en fonctionnement en plutonium 239 qui.8).h : thorium 232 .h 1 0- pie. Ils génèrent dans le réacteur en fonctionnement. respectivement. rocky\(ebookdz. . on : neutron . c’est-à-dire produire plus de matière fissile qu’ils n’en consomment (voir plus bas dans le texte).

pour connaître la puissance dégagée dans le cœur. d’où la quasi-impossibilité de concevoir un réacteur a neutrons thermiques surgénérateur).2.rocky\(ebookdz.4pour le plutonium 239 en neutrons rapides (il n’est que de l’ordre de 2. Principe de la surgénération. de la matière fissile est fabriquée par capture neutronique de l’uranium 238 qui donne du plutonium 239 selon la reacpage précédente. être capture par l’uranium 238 pour fabriquer du plutonium 239. un neutron né d’une fission donne un seul neutron a la génération suivante. pour un neutron absorbe. le réacteur est sous-critique et sa puissance décroît. dans le même temps. Lorsque le reacteur fonctionne. de la matière fissile est consommée )p par fission et capture neutronique et. le réacteur est surcritique et sa puissance croît.4. en moyenne. en moyenne.3.1. seul importe le bilan statistique des interactions de la population de neutrons avec son environnement. Lorsque la réactivité est positive.2.Les énergies non renouvelables 59 2. Ce nombre est égal a 2. et ainsi de suite. Ainsi. b’ 2. tion (1) (( C’est le nombre moyen de neutrons émis a la suite d’une fission. Si. entre autres interactions possibles avec l’environnement. La surgénération Le combustible d’un réacteur a neutrons rapides est principalement constitué de plutonium 239 (matière fissile) et d’uranium 238 (matière fertile). c’est-à-dire l’histoire moyenne d’un neutron né d’une fission. Lorsque la réactivité est négative. ou encore que sa réactivité p est nulle.lpour l’uranium et pour le plutonium en neutrons thermiques. c’est-à-dire d’obtenir la surgénération. 3 O @ @ \ / n : neutron 2 O + n O 0 f O-+ 0 Pu 9 O Pu 9 t 0 O. un neutron émis pourra. On dit que le réacteur est critique. Réactivite Chaque neutron a son histoire propre et.9.com\) 2 .--+ u 8 : 2 3 8 ~ : uranium 238 92 Pu 9 : 239 Pu : plutonium 239 94 Figure 2. qui détermine la possibilité de fabriquer plus de matière fissile qu’on en a consommé.1. rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . alors on peut dire qu’un neutron qui disparaît donne naissance a un nouveau neutron : le bilan est équilibre et le nombre de neutrons (donc la puissance) est constant.

certains d’entre eux. sont instables : après être restés un certain temps sans se transformer. Départ (< Arrivée Figure 2. Le nombre de noyaux se désintégrant par seconde représente l’activité de I’échantillon. L’unité d’activité est le becquerel (Bq . La voiture surgénératrice ». La probabilité de se désintégrer est la même quel que soit l’âge du noyau. celui de l’uranium 238. rocky\(ebookdz. le liquide X remplacerait totalement l’essence qu’il ne serait plus nécessaire d’acheter. On définit la période (ou demi-vie) d’un element radioactif constitutif de I’échantillon observé comme le temps au bout duquel la quantité de cet element a diminué de moitié. La période est inversement proportionnelle a l’activité. 1 Bq = une désintégration par sec0 nde). Cependant. le surplus d’essence fabriqué Q2 .QI pourrait servir à I’approvisionnement d’une autre voiture.7 milliard d’années. ils se désintègrent subitement en émettant un rayonnement qui peut être soit un soit un électron ou un anti-electron (positon) noyau d’hélium (radioactivité a).10.5. Ainsi.com\) rocky\(ebookdz\) .com\) 60 L ’énergie en 2050 Un rapprochement peut être fait avec une automobile fictive fonctionnant a l’essence qui. En conséquence. C’est le phénomène de radioactivité. une fois le processus amorce. un échantillon d’uranium est environ 100 O00 fois moins radioactif qu’un échantillon de carbone 14. 2m2. Ainsi le carbone 14 présent naturellement dans notre organisme a une période de 5 750 ans alors que l’uranium 235 a une période de 0.ou p’). Dans cet exemple. (radioactivité p. c’est-à-dire qu’ils restent indéfiniment identiques a eux-mêmes. l’essence joue le rôle du plutonium 239 et le liquide X. comme par exemple les noyaux de carbone 14 ou d’uranium 235. La plupart des noyaux atomiques que l’on rencontre dans la nature sont stables. Plus la période est grande. fabriquerait a partir d’un liquide X abondant sur le marché et peu onéreux. au cours d’un trajet. En outre. et la vitesse de désintégration dépend de la nature du noyau. en se passant désormais d’un approvisionnement extérieur.rocky\(ebookdz. soit un photon (radioactivité y). une quantité Q2 d’essence supérieure a la quantité QI qu’elle a consomme pour ses propres besoins. Notion de radioactivité 7. la seule dépense consistant à se ravitailler en liquide X. plus l’activité est petite.

com\) rocky\(ebookdz\) . Tout noyau se trouvant a l’extérieur de la zone de stabilité est instable. on calcule que l’enrichissement de l’uranium naturel. Le combustible use qui sort du cœur du réacteur nucléaire.rocky\(ebookdz. ce qui n’empêcherait pas certains groupes d’individus de posséder le gêne de la longévité et par conséquent de vivre plus longtemps que les autres groupes (demi-vie). soit provoquée artificiellement (produits de fission créés dans un réacteur nucléaire.). cobalt. çi l’humanité répondait a la loi de désintégration radioactive.11. est très rocky\(ebookdz..5 milliards d’années.11.. ont pu fonctionner naturellement a cette époque. La radioactivité peut être soit naturelle (radon présent dans les habitations des régions granitiques. La stabilité des noyaux dépend du rapport entre le nombre des protons (Z) et le nombre des neutrons (N) qu’ils contiennent.). qui est aujourd’hui de 0. l’uranium 238 ayant une période de 4.. (4 / Zone de stabilité O Z Figure 2. iridium ou césium utilises dans le traitement du cancer. C’est pour cette raison que des réacteurs nucléaires.Les énergies non renouvelables 61 De même. Les noyaux légers sont stables lorsqu’ils contiennent des protons et des neutrons en nombre a peu près égal. était de 3 % il y a 2 milliards d’année.7 %.. lors des opérations de chargement/déchargement programmées pendant les arrêts de tranche. À titre de comparaison. En revanche.com\) 2 . la probabilité de mourir serait la même quel que soit l’âge de l’individu. potassium 40 et carbone 14 présents dans l’organisme humain. la stabilité des noyaux lourds exige un excès de neutrons par rapport aux protons comme indique sur la figure 2. dont on a retrouvé la trace a Oklo (Gabon). Zone de stabilité des noyaux atomiques. c’est-à-dire radioactif. C’est notamment le cas des produits de fission (issus de la fission d’un noyau X) qui sont localisés sur la droite (d) joignant ce noyau a l’origine (les produits de fission conservent quasiment le même rapport neutrons sur protons que le noyau qui leur a donne naissance en fissionnant) et donc extérieurs a la zone de stabilité.

2.com\) rocky\(ebookdz\) . Part du nucléaire dans les déchets industriels en France (par habitant et par an). À titre d’exemple.12.4.500 Kg Déchets industriels Déchets nucléaires Déchets nucléaires HA Figure 2. il y a seulement 1kg de déchets nucléaires et 10 grammes de déchets de haute activité (HA) (voir fig. Parmi ces 2. gaz). Cependant ils ne représentent qu’une quantité très faible de déchets égale a moins de 1% du combustible use qui sort du cœur du réacteur. Les déchets radioactifs qui posent un problème environnemental sont ceux qui possèdent une vie longue et une haute activité. Principe Dans une centrale nucléaire. d’un combustible fossile (lignite.2. 2. Dans une centrale thermique classique.2. avec l’oxygène de l’air.5 tonnes de déchets. 2. la chaleur est générée par la fission des noyaux d’uranium ou de plutonium dans le cœur du réacteur. a l’intérieur du reseau de combustible nucléaire. iode 129.1).rocky\(ebookdz. La centrale électro-nucléaire 2.1. la chaleur provient de la combustion. l’ensemble des déchets industriels générés en France en une année représente un total de 2. houille. alors que dans une centrale nucléaire. II faut en effet les éliminer de façon définitive afin de s’assurer qu’ils ne nuiront pas a la santé des générations futures.2. a cause des nombreux produits de fission et des noyaux lourds appelés actinides qui ont été créés pendant le cycle de fonctionnement.2. Cette chaleur est évacuée du cœur par le passage. Ces déchets sont des produits de fission a vie longue (PFVL) (technétium 99. l’énergie libérée sous forme de chaleur est transformée en énergie mécanique dans la turbine puis en énergie électrique dans l’alternateur. fuel. tout comme dans une centrale thermique classique. Ce sont les déchets de catégorie C. curium 244).com\) 62 L’énergie en 2050 radioactif. j En France. américium 241. d’un rocky\(ebookdz. 2.5 tonnes par habitant. La solution la mieux adaptée pour éliminer ces déchets consiste a les stocker dans des sites géologiques d’argile ou de granite. césium 135)et des actinides mineurs (AM) (neptunium 237.cette solution devrait être débattue au parlement en 2006 (voir € 2.12).

La pollution atmosphérique en fonctionnement : Circuit tertiaire Figure 2 1 . soit par l’intermédiaire d’un échangeur (générateur de vapeur) (REP).Les énergies non renouvelables 63 fluide (gaz carbonique. eau..com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz. .. alors que la chaudière thermique dégage dans l’atmosphère les produits gazeux de la combustion de la matière première fossile (charbon. principalement des oxydes de carbone. les flammes de combustion qui transmettent la chaleur au circuit primaire par rayonnement sont portées a 1500 O C . qui ne doit pas fondre. d’azote et de soufre. - Le rendement thermique : c’est le pourcentage de l’énergie thermique de la vapeur convertie en énergie mécanique dans la turbine.3 Hormis le mode de production de la vapeur. ne dégage dans l’atmosphère que de la vapeur d’eau. Aucune pollution atmosphérique n’est donc a redouter.Schémas de principe d’une centrale nucléaire. après détente dans la turbine. II existe donc au moins trois circuits d’eau successifs entre le combustible nucléaire et l’eau de la rivière ou de la mer. II en résulte une temperature de la vapeur en entree turbine inférieure a 300 OC. centrales du parc français). le combustible fissile. elle. gaz). Dans la chaudière thermique a vapeur. deux autres différences significatives doivent être mentionnées entre la centrale thermique classique et la centrale nucléaire.com\) 2 . rocky\(ebookdz. passe dans un condenseur OU elle est refroidie au contact de tubes dans lesquels passe l’eau prélevée a la rivière ou la mer (source froide). La vapeur alimentant la turbine est produite soit directement dans le cœur (REB). qui sont des polluants atmosphériques (gaz à effet de serre et polluants toxiques). Il en résulte un vapeur d’entrée a la turbine de plus de 500 O C . fuel. sodium fondu .) appelé fluide caloporteur ou refrigerant. Cette vapeur. RCP Circuit primaire Préssuriseur \ de vapeur ARE Circuit secondaire tt . transmet la chaleur par conduction thermique a l’eau du circuit primaire qui ne peut dépasser 330 “ C en sortie cœur. la chaudière nucléaire. Dans la chaudière nucléaire à eau sous pression (REP.

plutonium 239 . voire plus avec les techniques les plus récentes. L’uranium 235 est fissile. Trois ingrédients sont nécessaires a la conception d’un réacteur nucléaire : le combustible. Dans un milieu contenant la matière fissile (uranium..).2)).. c’est-à-dire que la puissance récupérée reste constante dans le temps ou encore que le réacteur reste critique.. n’est que de 2 4 O00 ans. notamment dans un réacteur nucléaire a partir de l’uranium 238. c’est-à-dire fabriquer plus de matières fissiles qu’ils n’en consomment (voir €j 2. a) Le combustible Composition Les combustibles nucléaires sont constitues de matière fissile (uranium 235. Nous avons vu plus haut que le rendement d’une turbine a gaz a cycle combiné pouvait atteindre un rendement de 55 %. Le réacteur est une machine dans laquelle les réactions de fission en chaîne sont auto-entretenues. nitrure . soit être capturés par des absorbants. est fissile. il est essentiel d’équilibrer ces trois évènements afin que le nombre de fissions reste constant d’une génération a l’autre. lui. 2 2 2 2 Composition d’un réacteur .com\) rocky\(ebookdz\) . plutonium.2. Le plutonium n’existe pas dans la nature car sa période radioactive. Dans certains types de réacteurs. il peut être fabriqué artificiellement. c’est-à-dire le temps au bout duquel la moitié des atomes d’un échantillon donné a transmute... le modérateur et le fluide caloporteur. il a par consequent depuis longtemps disparu. dont le nôtre. on utilise dans le combustible des matériaux fertiles (uranium 238 ou thorium 232) qui produisent de la matière fissile (plutonium 239 ou uranium 233) en fonctionnement.7 % d’uranium 235.. c’est-à-dire qu’il peut fissionner sous l’impact d’un neutron de n’importe quelle énergie. Cependant. L’uranium peut être utilisé sous des formes physico-chimiques différentes : métal. l’uranium ou le plutonium utilisés sont plus ou moins enrichis en isotopes fissiles. Cree il y a des milliards d’années. Dans le réacteur. soit encore s’échapper du milieu.4)..rocky\(ebookdz. lors des explosions de Supernova (nucléosynthèse explosive) qui sont a l’origine de la création des systèmes.3 % d’uranium 238 et 0. Selon le type de réacteur. II est donc plus élevé dans la chaudière thermique a vapeur (45 %) que dans la chaudière nucléaire REP (33 %). oxyde.. L’uranium naturel contient deux isotopes dans les proportions suivantes : 99. les neutrons peuvent soit provoquer de nouvelles fissions.2. alors que l’uranium 238 est fertile : il n’est pas fissile mais peut se transformer car capture neutronique en plutonium 239 qui. rocky\(ebookdz. carbure.1.). Ces réacteurs peuvent être surgénérateurs..com\) 64 L’énergie en 2050 Le rendement thermique maximum est égal a l’écart relatif des températures entre la source chaude et la source froide (principe de Carnot déduit du 2e principe de la thermodynamique (voir €j 1.

. qui traduit l’usure du combustible.la puissance spécifique. un MWj (un million de Watts pendant un jour. soit au total plus de 50 O00 crayons. comprennent de nombreux elements allant du zinc aux terres rares.l’hydrogène de l’eau légère. - Le nombre moyen de chocs nécessaires pour amener par ralentissement le neutron de fission a l’énergie de thermalisation est de 19 pour l’eau. Dans un réacteur de 1300 MWe.com\) 2 .Les énergies non renouvelables 65 Caractéristiques Le combustible est caractérisé. Une caractéristique spécifique du combustible nucléaire est sa transformation. soit de la matière valorisable (plutonium) . soit environ la fission d ’ l gramme d’uranium 235. ou puissance thermique produite par unite de masse de combustible .com\) rocky\(ebookdz\) . Le ralentissement des neutrons s’effectue par chocs successifs sur les noyaux du modérateur comme sur le tapis d’un billard où les billes n’auraient pas toutes la même dimension ! Le ralentissement est d’autant plus efficace que les noyaux du modérateur sont légers et peu absorbants de neutrons. en fonction du type de réacteur. Plus un combustible est enrichi. plus le nombre de fissions susceptibles de se produire dans une quantité donnée de matière est grand. . par : . vitesse résultant de l’agitation thermique due a la température ambiante. par transmutation (capture radiative) ou incinération (fission) : - la capture de neutrons par des noyaux du combustible donne naissance a des noyaux lourds nouveaux qui peuvent être soit des déchets. Les noyaux généralement utilisés sont : . soit 8. américium.rocky\(ebookdz.1010 Joules) est l’énergie dégagée par 2. Ces crayons sont regroupes en assemblages. Le taux de combustion varie considérablement avec le type de réacteur et le type de combustible. il y a 193 assemblages de 264 crayons chacun.64. b) Le modérateur Le modérateur ralentit les neutrons depuis leur vitesse d’émission lors d’une fission (20 O00 km/s) jusqu’a la vitesse de thermalisation (2km/s). Certains d’entre eux (xénon 135 et samarium 149)jouent un rôle important dans le processus de contrôle de la criticité du réacteur.le carbone du graphite. Par exemple. II peut être exprimé en pourcentage de la matière initiale ayant disparu ou en quantité d’énergie produite par unite de masse (MWj/t). . le combustible se présente sous la forme de crayons dans lesquels sont empilées des pastilles d’oxyde d’uranium.la fission des noyaux fissiles donne naissance à des produits de fission qui Dans un REP. curium). appelés actinides mineurs (neptunium.7. et donc plus le taux de combustion est élevé. 35 pour l’eau lourde et 115 pour le graphite.le taux de combustion (ou combustion massique ou burn-up). rocky\(ebookdz.1021 fissions. le deutérium de l’eau lourde.

2. a une pression de 155 bars. citons le dioxyde de carbone. par conséquent. Notons également l’utilisation des métaux liquides. qui réagit violemment en presence d’eau ou d’air. notamment. C’est le cas du sodium a l’état liquide. 2. parce qu’elle est moins absorbante que l’eau légère. le cas des réacteurs de la filière REP où la pression du circuit de refroidissement primaire est maintenue. modérateur et réfrigérant (on dénombre en théorie plus de 200 O00 combinaisons possibles). les liquides sélectionnés sont. Cela permet d’obtenir a la sortie du cœur une température d’eau de 325 OC. Finalement. qui réunissent les qualités d’un excellent réfrigérant (conductibilité thermique exceptionnelle. principalement. de meilleurs rendements thermodynamiques. c) Le fluide caloporteur II peut être un liquide ou un gaz. l’hélium et la vapeur d’eau. néanmoins. même comprimés a de fortes pressions. Du point de vue du transfert de chaleur. Cependant parmi les différents choix possibles de combustible.3.14. grâce a un pressuriseur. Les liquides sont limites par la temperature d’ébullition qui peut. large plage de temperature a l’état liquide sous la pression atmosphérique).2. Coté gaz. peu nombreuses sont les combinaisons qui ont été privilégiées par les industriels pour la conception des centrales electronucléaires. O Neutron Figure 2. C’est. ces derniers permettent d’atteindre plus facilement de hautes températures et. l’eau lourde est le meilleur modérateur. rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . Processus de ralentissement des neutrons dans le modérateur. Ils posent cependant des problèmes de sécurité car ils peuvent se combiner chimiquement avec leur environnement.rocky\(ebookdz. l’eau légère. l’eau lourde et le sodium liquide. être rehaussée par augmentation de la pression. les liquides sont généralement plus efficaces que les gaz.com\) 66 L’énergie en 2050 Cependant. En revanche. Les principales fi/ières Beaucoup de concepts différents de réacteurs de puissance ont été proposés ou construits dans ces quatre dernières décennies mais seulement quelques-uns ont été retenus au plan industriel.

U . ce qui donne une puissance par litre de cœur beaucoup plus importante. Réacteur à neutrons Graphite thermiques Eau lourde Eau légère Réacteur à neutrons rapides CO2 He H20 liquide Et vapeur U naturel ~ÜNGG I 1 MX O CANDU HwR PWR/ R EP BWR H20 pressurisée U02/MOX H bouillante uo. . Le problème d’extraction de la chaleur du combustible est résolu différemment dans les deux types de réacteurs de cette filière. He : hélium .com\) 2 .les réacteurs a eau sous pression et les réacteurs a eau bouillante qui utilisent l’eau légère. / Na liquide RNR CO. D : eau lourde . qui peuvent être classés conformément à l’usage en fonction du type de modérateur. sont : .3. U : uranium . Pour garder sa qualité de bon modérateur. Les principales filières électronucléaires. les réacteurs a eau sous pression (REP) et les réacteurs à eau bouillante (REB).les réacteurs modérés a l’eau lourde.les réacteurs modérés au graphite.com\) rocky\(ebookdz\) . RE€?) La filière a eau ordinaire. Tableau 2.les réacteurs a neutrons rapides refroidis au sodium ou plomb fondus. : dioxyde de carbone . Na : O . sodium . Le tableau suivant regroupe les principales filières nucléaires réalisées dans le monde. le volume du modérateur est beaucoup plus petit que dans les réacteurs au graphite. : dioxyde d’uranium UC : carbure d’uranium MOX : O oxyde mixte d’uranium et de plutonium a) Filière modérée a eau légère (REP. O . du fait de l’utilisation d’un combustible enrichi (de 3 a 5 %en masse de 235U) et du pouvoir ralentisseur de l’eau. Son développement est issu du programme militaire naval américain (sous-marins nucléaires). dite a eau légère (par opposition a eau lourde). l’eau doit rester sous forme liquide. O . Elle connaît aujourd’hui un succès considerable et constitue l’essentiel des réacteurs électronucléaires construits dans le monde. . généralement refroidis a l’eau ou au gaz. H : eau légère . au moins dans la plus grande partie du cœur. ou encore a l’hélium. l’eau lourde ou d’autres composants comme caloporteur.rocky\(ebookdz. utilise l’eau a la fois comme modérateur et comme caloporteur. rocky\(ebookdz. qui utilisent l’eau légère.Les énergies non renouveiabies 67 Ces principaux concepts. En effet. . L’avantage de ce type de réacteurs est la compacité de la chaudière nucléaire.

15. Le bloc réacteur est constitue d’une cuve de 1 2 metres de haut et de plus de 300 tonnes dans laquelle se trouve le cœur. Elle produit dans l’échangeur de chaleur la vapeur nécessaire a l’entraînement du groupe turbo-alternateur. Le circuit primaire 4 boucles d’un réacteur de 1300 MWe. Cette eau sous pression du circuit primaire circule en circuit ferme. Le cœur est constitue de dizaines de milliers de crayons d’oxyde d’uranium (UO. \ I I I I I P I I . L’eau ordinaire sert a la fois de modérateur et de refrigerant. d’une hauteur active de 4 mètres et d’un diamètre de 3 mètres. rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . Le taux de combustion moyen de décharge est de l’ordre de 30 O00 MWj/t a 52 O00 MWj/t selon le mode de gestion adopte par l’exploitant. Les principaux circuits Le circuit primaire comprend trois ou quatre boucles selon qu’il s’agit d’un réacteur de 900 ou 1300 MWe. Le renouvellement du combustible se fait à l’arrêt du réacteur par tiers ou par quart de cœur.15).’ . Le combustible utilise est l’oxyde d’uranium enrichi a environ 3 % a 5 %. /- PP : pompe primaire GV : générateur de vapeur P : pressuriseur GV Figure 2. b) Le réacteur à eau sous pression (REP) Dans les REP. 2. Chaque boucle comprend un générateur de vapeur et une pompe (voir fig.) ou d’oxyde mixte d’uranium et de plutonium (MOX) repartis dans des assemblages. qui permet de maintenir la pression dans le circuit (155 bars).rocky\(ebookdz.com\) 68 L’énergie en 2050 À titre d’illustration nous donnons ci-dessous une description rapide du réacteur à eau sous pression qui équipe les centrales électro-nucléaires françaises. l’eau est soumise a une pression de l’ordre de 155 bars afin d’atteindre des temperatures de l’ordre de 325 “ C en sortie cœur sans ebullition. Une seule boucle est dotée d’un pressuriseur sur sa branche chaude.

un système d’injection d’eau dans le circuit primaire est sollicité. a cause de la puissance résiduelle due a la radioactivité qui continue de chauffer le cœur après son arrêt. argent et cadmium. la cuve risque de se vider et le cœur. un condenseur. une seule boucle y est représentée au circuit primaire. La montée en puissance du réacteur se fait en retirant progressivement les barres de commande initialement insérées dans le coeur. pour assurer un retour a l’état sûr du réacteur. en cas de rupture d’une tuyauterie du circuit primaire. En cas d’incident ou d’accident. (< )) rocky\(ebookdz.le circuit d’eau d’alimentation de secours des générateurs de vapeur (ASG) qui Les systèmes de régulation. entre automatiquement en service et pulvérise Uniformément de l’eau boriquée (absorbeur de neutrons) dans l’enceinte étanche afin d’en diminuer la pression . - le système d’aspersion de l’enceinte (EAS) qui. débit d’eau. . (( >) En France. les paramètres de fonctionnement sortent de leur plage de fonctionnement normal. jusqu’a l’équilibre de la réaction en chaîne. de se dénoyer puis de fondre. des pompes d’extraction qui acheminent l’eau secondaire vers les générateurs de vapeur pour y être vaporisée. de protection et de sauvegarde forment des défenses successives contre les accidents.com\) rocky\(ebookdz\) .Les énergies non renouveiabies 69 Le circuit secondaire comprend principalement une turbine a vapeur. dits révolutionnaires car ils introduisent une rupture technologique par rapport a l’existant. C’est le principe de défense en profondeur qui est le fondement de la sûreté. température et pression) pour les maintenir a l’intérieur de leur plage de fonctionnement normal.13 donne le schéma de principe de la centrale nucléaire REP avec le bâtiment réacteur et le bâtiment conventionnel des machines. permet de maintenir le niveau d’eau secondaire dans les générateurs de vapeur (GV) en toutes circonstances. Les principaux systèmes de sauvegarde sont : . de nos réacteurs nucléaires. Par exemple.com\) 2 . sont conçus avec un soin particulier et bénéficient. en cas d’accident. L’arrêt automatique n’est généralement pas suffisant. Pour éviter la fusion du cœur. qui contiennent un absorbant de neutrons en alliage d’indium. d’une redondance de leurs organes mécaniques et électriques.rocky\(ebookdz. la communauté nucléaire internationale travaille au développement de nouveaux concepts de réacteurs. L’arrêt rapide du réacteur est déclenché automatiquement par le système de protection de la chaudière qui commande la chute des barres de sécurité dans le cœur. les réacteurs actuellement en fonctionnement sont de deuxième génération et succèdent à la première génération des réacteurs UNGG (uranium naturel graphite gaz) développés dans les années 60. C’est un système de sauvegarde. qui n’interviennent qu’en cas d’accident. II faut arrêter d’urgence le réacteur en étouffant la réaction en chaîne. La figure 2. En outre. Les systèmes de sauvegarde. Un système de regulation agit sur les paramètres de fonctionnement (flux de neutrons. en cas de brèche du circuit primaire ou d’une tuyauterie vapeur. Par souci de simplification. notamment.le circuit d’injection de sécurité (RIS) qui intervient en cas de brèche pour éviter le dénoyage du cœur . dite déterministe.

gros cœur avec une puissance linéique modérée.durée de vie de 60 ans (au lieu de 40/50 ans pour les REP actuels). aux exigences du développement durable (voir 5 5.récupération du corium en cas de fusion du cœur. l’exploitant et les pouvoirs publics. .environnement. apportant de la souplesse dans le choix du combustible. . . c) L’EPR Le réacteur franco-allemand EPR est de conception <‘ évolutionnaire ». d’où la nécessité d’intercaler une troisième generation de type EPR (european pressurized water reactor) entre la génération actuelle et ces réacteurs dits de quatrième génération. tout en apportant des améliorations significatives. a partir de procédés innovants. D’une puissance nominale de 1600 MWe. en France.com\) rocky\(ebookdz\) . .1).gestion des déchets. ils ne seront pas opérationnels avant 2040. .com\) 70 L’énergie en 2050 Cependant.résistance à la prolifération nucléaire.sûreté nucléaire.systèmes plus simples et plus transparents a l’erreur humaine. un EPR a d’ores et deja été commandé par la Finlande et. notamment en matière de sûreté : .réduction du volume des déchets.économie.rocky\(ebookdz.réduction de la probabilité d’accidents graves. une tête de série sera installée sur le site de Flamanville. grâce a des taux de combustion élevés (65 GWj/t). 2012 : première mise en service de la tête de série. cela revient a améliorer les performances des systèmes dans les domaines suivants : . . conformément au calendrier prévisionnel suivant : 2007 : premier béton de la tête de série a Flamanville. d) Les réacteurs du futur Les réacteurs révolutionnaires de quatrième generation qui font aujourd’hui l’objet d’études de recherche-développement répondront. En pratique.c’est-à-dire qu’il constitue une continuité par rapport à la génération actuelle. . . afin de constituer des modes de production d’énergie pérennes et qui satisfassent a la fois le grand public. rocky\(ebookdz. 2012-2015 : acquisition du retour d’expérience d’exploitation.architecture à quatre trains de sauvegarde électriques et mécaniques indé- pendants (au lieu de deux seulement dans les réacteurs français actuels). . 2020 : mise en service du premier EPR de la série. . 2015 : début de construction d’une série d’EPR.

com\) rocky\(ebookdz\) . 1200-1500 MWe. Réacteur a sel fondu. Combustible MOX (Oxyde mixte uranium et plutonium). Sa mise en service pourrait survenir à l’horizon 2040 . 1200 MWe.EU). Unite de retraitement en ligne. Concepteur : CEA avec le support de GEN IV. dédie a la production d’hydrogène. Concept du programme international GEN IV conduit par les États-Unis. CEA. Spectre a neutrons thermiques. Modérateur en graphite. béryllium. Les six concepts rencontrent un succès inégal auprès des décideurs. temperature > 374 OC). Concepteur : Université de Tokyo.le concept LFR. Combustible/caloporteur : mélange de fluorures de lithium. Concepteurs : instituts de recherche européens (AEA. MSR Molten Salt Reactor. Super Critical Light Water Reactor. les concepts a gaz (VHTR.Les énergies non renouvelables 71 Citons les six principaux concepts de quatrième génération en cours de développement : VHTR Very High Temperature Reactor. II existe une option a neutrons rapides. Réacteur à neutrons rapides a gaz (helium) ha Ute températu re. notamment pour le dessalement de l’eau de mer . LFR Lead alloy-cooled Fast Reactor. Spectre à neutrons thermiques. uranium 233. Temperature sortie cœur entre 900 et 1500 O C . Réacteur a gaz (helium) très haute température.com\) 2 . SIEMENS).rocky\(ebookdz. Réacteur à neutrons rapides refroidi au sodium liquide (type Superphénix). de la survenue d’une exigence majeure (pénurie d’uranium par exemple) ou même d’un effet de mode. Réacteur a eau supercritique (fluide a la fois liquide et gazeux (pression > 2 2 1 bars. - rocky\(ebookdz.3) étudié depuis de nombreuses années. pendant du SFR avec un caloporteur au plomb. thorium 232. Concepteur : Laboratoire de recherche ORNL (Oak Ridge National Laboratory . comme ce fut le cas de la surgéneration et de la production de plutonium associée dans les années 70. Actuellement. Concepteur : institut de recherche russe (R&D IPE). GCFR Gas Cooled Fast Reactor. SFR Sodium Cooled Fast Reactor. Réacteur a neutrons rapides refroidi au plomb fondu. Température sortie cœur entre 450 et 850 SCLWR O C . . qui peut évoluer à la faveur d’une avancée technologique spécifique. la tendance est la suivante : - le concept SFR est le plus avance car il profite d’un retour d’expérience important. La réalisation concrète des réacteurs de 4e génération depend de la motivation des pays impliques. GCFR) bénéficient d’efforts significatifs dans le sillage du réacteur a gaz 11 classique )’ HTR (voir tableau 2. Combustible UN + PUN (nitrure mixte d’uranium et plutonium). est surtout développé en Fédération de Russie .

les États-Unis déclarèrent immédiatement la guerre au Japon. Quelques dates clés en témoignent : Henri Becquerel obtient le prix Nobel pour sa découverte de la radioac1903 tivité en 1896.com\) 72 L’énergie en 2050 . premier surgénérateur français (250 MWe) 1974 à Marcoule. Mise en service de Phenix. bien que la supercriticité soit utilisée dans les centrales au charbon (voir 5 2.2. 1932 Hahn et Strassmann découvrent la fission des atomes lourds. rocky\(ebookdz. Après l’attaque japonaise surprise de la base aéronavale américaine de Pearl Harbor (lie d’Oahu. le 7 décembre 1941.. 1951 Première production d’électricité nucléaire (100 kWe) a Arc0 (EU). Elle restera pour les générations futures l’énergie phare du XXe siècle. 1945 15 juillet : explosion de la premiere bombe expérimentale a fission (bombe A au plutonium) a Almogordo (EU).rocky\(ebookdz. et que les réacteurs a sel fondu aient été largement étudiés aux États-Unis dans les années 70. la pile atomique de Chicago. Le Tokamak Jet dégage la puissance de fusion record de 1 6 M W 1997 pendant environ 1 seconde. Premier dégagement de puissance (2 MW pendant 2 secondes) par 1991 fusion thermonucléaire contrôlée dans le Tokamak Jet (Culham. la première centrale nucléaire française (5 MWe) 1956 à Marcoule. 1913 Chadwick découvre l’existence du neutron. 1952 Explosion de la première bombe expérimentale a fusion (bombe H) a Bikini (EU). 1942 Fermi fait diverger la première pile atomique a Chicago. de l’énergie nucléaire L’énergie nucléaire est la seule énergie qui s’appuie directement sur des théories de physique fondamentale car elle est associée a la structure intime de la matière.2) depuis 5 0 ans. C’est le contexte de la deuxième guerre mondiale qui favorisa l’éclosion du premier réacteur nucléaire expérimental. Hawaï). 1938 Joliot-Curie démontre la possibilité d’entretenir une réaction en chaîne 1939 par la fission de l’uranium. Mise en service de G1. Bohr propose le premier modèle théorique de l’atome.les autres concepts (SCLWR et MSR) sont étudiés dans une perspective plus lointaine. 223 L’origine des premieres applications . Einstein établit la loi d’équivalence entre la masse et l’énergie dans sa 1905 théorie de la relativité restreinte. 6 août: explosion de la premiere bombe A a uranium a Hiroshima (Japon). UK).1.com\) rocky\(ebookdz\) ..

il rechercha l’appui d’une personnalité reconnue.1. Beaucoup de savants européens avaient fui les persécutions raciales des nazis dès le début des années 30 et s’étaient réfugiés aux États-Unis. par une équipe du College de France conduite par Frédéric Joliot-Curie. Leo Szilard. les autorités américaines étaient sensibilisées a la problématique du nucléaire.com\) 2 ~ Les énergies non renouvelables 73 Le programme nucléaire militaire américain se développa ensuite très rapidement dans le cadre du projet Manhattan qui aboutit le 6 août 1945 a l’explosion de la bombe atomique d’Hiroshima. le spectre de la guerre atomique entretient une logique de paix par la terreur. provoqua la première fission du noyau d’uranium.1. il suffisait de rendre possible la répétition de cette fission sur un nombre considérable de noyaux d’uranium en une fraction de seconde. En effet. Depuis. et créer une réaction en chaîne (voir § 2. L’élément déclencheur fut l’attaque japonaise soudaine de Pearl Harbor. figure emblématique de la physique moderne. ce dernier écrivit trois lettres successives au président Roosevelt afin de l’informer de la possibilité de réaliser un arsenal atomique susceptible de détruire des villes entières et de la menace que représenterait l‘Allemagne si elle se dotait d’une telle arme. depuis cette dernière lettre. de l’Institut Kaiser Wilhelm. le troisième brevet concernant plus particulièrement la construction d’une bombe a uranium. Les évènements se précipitèrent alors. ils mettront quinze mois pour réparer ce désastre. Le Japon capitula quelques jours plus tard et la guerre prit fin. l’équipe du Collège de France déposa cinq brevets couvrant I’utilisation de l’énergie nucléaire. pour transformer l’expérience de Hahn en arme redoutable. En effet. À cette fin. évoque la nécessite de mettre en chantier dans les meilleurs délais l’effort atomique américain. Cet événement inaugura l’ère atomique. Un nouveau département fédéral de rocky\(ebookdz. au printemps 1939. Les Américains virent subitement leur flotte du Pacifique anéantie . qui démontra sur le papier la possibilité de provoquer une réaction en chaîne. Ils constituaient sur cette terre d’accueil une communauté de physiciens de tout premier plan. en Allemagne. La troisième lettre d’Einstein. comprit l’importance du processus de réaction en chaîne et chercha a en avertir les autorités gouvernementales. civile et militaire. Les ÉtatsUnis déclarèrent aussitôt la guerre au Japon. Le projet Manhattan En 1938. 2. Les pays qui possèdent l’arme atomique pratiquent la politique de la dissuasion et ont mis en place le Traité de non-prolifération (TNP) afin d’empêcher les pays qui ne possèdent pas l’arme atomique d’en devenir détenteurs.3.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.2). La solution théorique fut apportée a Paris un an plus tard. qu’il trouva en la personne d’Albert Einstein. Otto Hahn. d’origine hongroise. En pratique.2. Elle annonce la création du projet Manhattan en 1942.2. Convaincu par les arguments de Szilard. puis a l’Allemagne et a l’Italie quelques jours plus tard ( 1 1 décembre 1941). Parmi ceux-ci. datée du 25 avril 1940.

Le Général Leslie R. responsable des laboratoires. Fin 1943. C’est précisément cette dernière solution qui fut choisie dans la conception du premier réacteur nucléaire jamais construit. rocky\(ebookdz. Vers la fin de l’année 1942. L’effectif du centre grossit dès lors a une vitesse vertigineuse étant donné le gigantisme de la tâche a accomplir et le nombre incalculable de difficultés a surmonter. avait été militarise a la fin de l’année 1940 sous la direction du Professeur Werner Heisenberg (prix Nobel 1932).Santa Fe. ce qui permettait de s’accommoder d’un combustible a uranium naturel. avec l’objectif de développer le programme nucléaire militaire américain. les Allemands ignoraient l’existence d’une alternative a l’eau lourde. c’est-à-dire d’un uranium non enrichi. ce qui ne manqua pas d’irriter nombrede leschercheursqui sesentaientainsi militarises ’). Les Allemands avaient en effet très certainement des connaissances théoriques poussées en physique nucléaire. On se dispensait donc. Les travaux de recherche devaient se dérouler dans le plus grand secret et un endroit isole du Nouveau Mexique fut choisi pour accueillir les laboratoires. et ils avaient en outre démontre qu’ils s’interessaient a la matière fissile en bloquant l’exportation d’uranium en provenance des mines de Bohème (Tchécoslovaquie). les Allemands occupaient en Norvège la seule usine européenne susceptible de produire ce qui constituait un maillon essentiel dans la chaîne de fabrication de la bombe atomique : l’eau lourde. grâce a l’eau lourde. L’intérêt de l’eau lourde était de ralentir efficacement les neutrons dans un reacteur nucléaire. Depuis 1940. Par ailleurs.O. le Professeur Robert Oppenheimer. (< Les premiers chercheurs charges d’étudier la conception de la bombe atomique arrivèrent a Los Alamos au debut de l’année 1943. alorsque l’on s’attelait a la construction des nouveaux laboratoires de Los Alamos. BOX 1663.com\) 74 L’énergie en 2050 génie atomique fut créé. une centaine de personnes était initialement prévue.com\) rocky\(ebookdz\) . Debut 1943. spécialise en physique atomique. avec une adresse postale laconique : P. l’autre manière de concevoir un réacteur nucléaire sans devoir enrichir l’uranium naturel consistait à utiliser le graphite comme modérateur de neutrons. du processus complique et onéreux d’enrichissement de l’uranium naturel en uranium 235. il suffisait de retirer au bon moment des éléments combustibles choisis judicieusement afin d’en extraire le plutonium qui servirait ensuite de matière fissile dans la bombe atomique. le prestigieux Institut allemand Kaiser Wilhem. En effet. plus de 6 O00 personnes ! La peur d’être precedes dans cette entreprise par l’Allemagne nazie hantait les pensées des chercheurs de Los Alamos qui travaillèrent d’arrache-pied dans des conditions de vie souvent précaires.rocky\(ebookdz. Durant le fonctionnement d’un tel réacteur.Un directeur adjoint civil fut finalement nomme. Fin 1944. Cependant. Grooves fut nomme a la tête du projet. a la place de l’eau lourde. 3 500 personnes travaillaient sur le site. une équipe dirigée par Enrico Fermi mettait au point un réacteur nucléairedans un local recuperesous lesgradinsdu stade FivesCourtdeChicago. dependant directement de l’armée et le projet Manhattan naquit.

de forme cubique. En novembre 1944.a Strasbourg. le plutonium 239.com\) 2 . Entre le moment OU Frédéric Joliot-Curie avait démontré la possibilité d’entretenir une réaction en chaîne par la fission de l’uranium (avril 1939)et la première divergence du réacteur de Fermi (décembre 1942). Le réacteur. L’homme avait prouvé qu’il était capable d’extraire l’énergie de la matière en agissant directement sur les noyaux des atomes. il s’était écoulé seulement trois ans et demi ! À Los Alamos. des documents trouvés dans le cadre de la mission Alsos permirent de se rendre compte que les Allemands étaient très loin de pouvoir fabriquer une bombe atomique. le 23 avril 1945. L’eau lourde pouvait être utilisée a la place du graphite du réacteur de Enrico Fermi. d’autre part.com\) rocky\(ebookdz\) . D’une part. était constitué d’un empilement de briques de graphite pur (d’où le nom de pile atomique ))). dont l’existence avait été découverte en 1940 par le chimiste américain Glenn Seaborg (prix Nobel 1951). rocky\(ebookdz. lequel dirigeait le programme plutonium de Los Alamos. que l’on enfonçait ou extrayait du cœur selon que l’on voulait étouffer ou amplifier la réaction en chaîne. pres du village de Haigerloch.où travaillait le physicienallemand Weizsacker. d’une part. Un réacteur a eau lourde et uranium naturel fut effectivement découvert quelques jours avant la capitulation allemande. les recherches se concentraient autour des méthodes de preparation des éléments radioactifs les plus adaptés pour constituer la matière fissile de la bombe atomique. (1 Le contrôle de la reaction en chaîne était assuré grâce a des barres d’un poison neutronique. dans un réacteur qui avait été imaginé théoriquement par Joliot-Curie a Paris et dont on craignait que les plans fussent tombés entre les mains des nazis. (( >) Ainsi. jugeant l’entreprise trop compliquée. à l’intérieur duquel étaient disposes quelques cylindres d’uranium naturel. le contre-espionnage américain mit sur pieds une mission appelée ALSOS.Les énergies non renouvelables 75 L’objectif de ce réacteur était de démontrer expérimentalement la possibilité d’entretenir une reaction en chaîne contrôlée.rocky\(ebookdz. d’autre part on étudiait les moyens d’obtenir un élément fissile qui n’existe pas a l’état naturel. Afin de mesurer la progression des chercheurs allemands sur la voie de la bombe atomique. La première divergence eut lieu le 2 décembre 1942. on travaillait sur les méthodes d’enrichissement de l’uranium naturel en uranium 235. on construisit un réacteur du même type que celui de Fermi a Chicago. le cadmium. dont l’objectif était de produire du plutonium 239. dans une caverne naturelle au cœur de la Forêt Noire. II s’agissait de I’ébauChe d’un réacteur nettement plus rudimentaire que celui construit par Fermi trois ans plus tôt a Chicago. conformément aux calculs théoriques effectues a Paris par Joliot-Curie et son équipe. qu’ils ignoraient l’existence du plutonium et. qu’ils avaient renoncé a l’enrichissement de l’uranium. En fait il s’avérait.

2.rocky\(ebookdz. et que les forces ennemies étaient sur le point de capituler. Truman voulut aller vite. Fermi. Le gouvernement américain approuva cette recommandation. dans lequel était développée l’idée que l’utilisation de la bombe atomique contre le Japon avait perdu son sens originel. La bombe d’Hiroshima (Little Boy). Mais le 1 2 avril 1945. le Japon restait seul a vaincre..16. certains chercheurs du projet Manhattan ne voyaient plus de justification a la poursuite des recherches sur la bombe atomique.2. incapable de construire une bombe atomique. trois bombes atomiques de conceptions différentes furent disponibles.3. convaincu que la bombe atomique.com\) 76 L’énergie en 2050 2. Rapidement. Une fois l’Allemagne anéantie (armisticedu 8 mai 1945). en acculant le Japon a la reddition sans conditions.2.7 mètre 3 tonnes 15 O00 t TNT Charge d’uranum sous-critique Figure 2. Francklin D. Compton et Lawrence. les deux autres au plutonium 239. le plus tôt possible et sans reveler la nature de l’arme.. abrégerait la durée de la guerre et son cortege de souffrances . La bombe a uranium (Hiroshima) Deux masses fissiles sous-critiques (pas de reaction de fission. rocky\(ebookdz.2. donc pas de réaction en chaîne) peuvent devenir surcritiques (réaction en chaîne explosive) lorsqu’on les projette l’une contre l’autre: C’est le principe de la bombe d’Hiroshima dont la matière fissile est l’uranium 235. L’une fonctionnant a l’uranium 235. vu l’état de ses connaissances.3. Le lancement de la premiere bombe atomique Lorsqu’il apparut clairement que l’Allemagne était. Détonateur Explosif conventionnel Charge d’uranum sous-critique Longueur Diamètre Poids Puissance 3 mètres 0.com\) rocky\(ebookdz\) . Le l e r j u i n1945. Ce fut encore Leo Szilard qui prit l’initiative d’un rapport.3. Roosevelt mourut et le vice-président Harry Truman prit les commandes des affaires a la Maison Blanche. La commission recommanda le lancement de la bombe atomique sur le Japon. destine au président Roosevelt et cosigne par d’autres personnalités du milieu nucléaire. il convoqua une commission consultative constituée des chercheurs vedettes du projet Manhattan : Oppenheimer.

2 mètres 1.. Détonateur Explosif conventionnel Uranium naturel Charge de plutonium sous-critique Longueur Diamètre Poids Puissance 3. le bombardier B-29. L’augmentation de la densité du plutonium qui en résulte le rend surcritique. Enola Gay opera alors un changement de cap à 155 vers le Nord afin d’échapper a l’onde de choc. II fut décide que seule la bombe au plutonium nécessitait un essai préliminaire. sans aucune allusion a la nouvelle arme. a 20 km de Berlin.5 tonnes 15 O00 t TNT Figure 2. L’équipe spéciale assignée au largage de la bombe atomique avait été formée en 1944 sous le commandement du Colonel Tibbets.3. Truman se trouvait alors a la conférence de Potsdam. partit de la base de lancement de l’He de Tinian (située a 2 740 km au Sud Est de la ville d’Hiroshima) avec un equipage de 12 personnes.com\) 2 . dans le désert du Nouveau Mexique. Les résultats numériques permirent de calculer que la bombe atomique avait atteint une puissance équivalente a 18 O00 tonnes de TNT (trinitrotoluene).com\) rocky\(ebookdz\) . L’expérience eut lieu a Alamogordo. À 8 h 15.2. Un ultimatum fut envoyé au Japon. Le 6 août 1945 a l h 4 5 .rocky\(ebookdz. La bombe de Nagasaki (Fat Man). qui utilise le plutonium comme matière fissile. La bombe au plutonium (Nagasaki) La bombe de Nagasaki. La bombe atomique explosa 43 secondes plus tard a 580 m d’altitude (voir fig.4. en compagnie de Churchill et Staline afin de mettre définitivement fin a la guerre et d’organiser la paix en Europe. la bombe fut larguée au-dessus d’Hiroshima.Les énergies non renouvelables 77 2. est fondée sur le principe de l’implosion : l’explosion de charges situées en périphérie provoque la compression de la masse de plutonium initialement sous-critique. O rocky\(ebookdz. Le 6 août 1945 fut ordonne le lancement de la bombe atomique sur Hiroshima. baptisé Enola Gay. le Japon rejeta l’injonction qui lui avait été faite de se rendre (28 juillet 1945). Le bombardier approcha Hiroshima par le Nord Est. le 1 5 juillet 1945 (test Trinity). 2.5 mètres 4. a une altitude de 9 600 m..18). Sous la pression des militaires.17.

la majorité de l’énergie libérée se manifesta sous forme de chaleur et porta rapidement la température au voisinage de la bombe a plusieurs millions de degrés. le Japon s’incline. trois effets furent mis en évidence dans l’explosion : le feu (énergie thermique). Un ciel de fumée noire.rocky\(ebookdz. Un froid hivernal en plein été.. selon Truman. le ballon s’aplatit a son sommet.com\) 78 L’énergie en 2050 / / 155. )). formant un plasma comparable a la matière stellaire. L‘explosion de la bombe atomique au-dessus de la ville d’Hiroshima.18. Cette fois.. Les destructions de Hiroshima et Nagasakifurent. Puis.600m I/ Explosion à to + 43 secondes / 1\ I HIROSHIMA I Shima Hospital Figure 2. Atteignant des couches d’air plus froides situées a une dizaine de kilomètres d’altitude. fut lancée sur Nagasaki le 9 août 1945. l’ensemble prenant l’apparence Caractéristique d’un gigantesque champignon. la boule de feu s’éleva dans le ciel comme un ballon relié au sol par une colonne de fumée et de poussière.. le souffle (énergie cinétique) et les radiations neutron et gamma (énergie rayonnante).com\) rocky\(ebookdz\) . Une faible proportion de l’énergie libérée par la reaction en chaîne apparut sous forme d’un rayonnement dur (neutrons issus de la reaction de fission nucléaire et particules gamma émises par les produits de fission). Ceux qui se trouvaient a Hiroshima en cette journée du 6 août 1945 crurent vivre la fin du monde. L 9. l’empereur Hirohito ne réagit pas spontanément a la destruction d’Hiroshima. Aussi. une seconde bombe. Un océan de ruines et de feu. L’empereur annonce à son peuple qu’il doit (c supporter l’insupportable c’est-à-dire la défaite. Ce plasmasedilatajusqu’aformer une boulede feu d’unecentainede metresdediamè tre qui brilla d’une lumière blanche intenseen émettant un rayonnementsusceptible de brûler la peau et d’allumer des incendies sur une distance de plusieurs kilomètres. Comme dans toute explosion nucléaire. 2 2 3 5 Les effets immédiats de /’explosionatomique a Hiroshima . au plutonium. Contre toute attente. devant ses hésitations a reconnaître la défaite. En revanche. une réponse a I’attaque japonaise de Pearl Harbor et un moyen de terminer la guerre en évitant l’invasion du Japon qui aurait coûté la vie a des dizaines de milliers de soldats américains. (( )> rocky\(ebookdz.

provoquant localement un froid et une obscurité cataclysmiques. soit a long terme (cancer et leucémie. Au-delà de 3 km. En fonctionnement normal. jusqu’a 2 km). les radiations avaient pratiquement disparu. et soit à court terme (syndrome d’irradiation aiguë. Le confinement des déchets nucléaires pose certainement le problème environnemental le plus délicat de l’industrie nucléaire. on en déduit que 67 % de la chaleur produite dans le cœur. non seulement pour la période actuelle. Dans un rayon de 1km. entre 2 et 3 km).com\) 2 . l’eau chaude du circuit tertiaire ainsi rejetée n’a qu’un impact négligeable sur I’environnement. 2.2.4.Les énergies non renouvelables 79 Simultanément. ce sont surtout les radiations qui furent responsables des décès. Le réacteur nucléaire produit des déchets nucléaires radioactifs qu’il faut éliminer. La destruction instantanée des édifices de la ville fut ainsi causée par l’effet de souffle de l’onde de choc. Enfin. la pression de l’air était descendue momentanément a un niveau tel que le globe oculaire et les organes internes de ces malheureux avaient littéralement explosé. qu’après le passage de l’onde de choc initiale. soit environ 2600 MW thermiques pour un REP 1300 MWe.2). la chaleur est utilisée pour produire de l’électricité (voir 5 2.rocky\(ebookdz. que par le feu et les radiations. Le bilan humain fut sans appel : plus de 140 O00 décès a fin décembre 1945 sur les 350 O00 habitants que comptait la ville d’Hiroshima. II en est de même pour les sites en bord de rivière car la réglementation impose une augmentation de la température locale de l’eau de rivière limitée à 1degré. À mesure qu’elle s’étendait. Cependant. Entre 1 3 km. une pluie noire très radioactive retomba sur la ville environ 30 minutes après l’explosion. L’onde de choc qui en résulta s’éloigna de la boule de feu à une vitesse supersonique. Les effets de souffle et de feu également. Les innombrables incendies que l’on observait a perte de vue furent le résultat de l’intense lumière rayonnée par la boule de feu. l’explosion créa à son épicentre une surpression de plusieurs centaines d’atmosphères. car il doit être garanti. Les dégâts matériels s’étalèrent jusqu’a une distance d’environ 3 km de l’épicentre. .com\) rocky\(ebookdz\) . C’est le rôle de la sûreté nucléaire que de garantir en toutes circonstances l’évacuation de la chaleur et le confinement de la radioactivité. le rendement étant de 33 %. On observa également. 1 Évacuation de la chaleur. mais également dans une perspective de plusieurs rocky\(ebookdz. son intensité diminuait pour finalement disparaître dans un grondement de tonnerre. Confinement de la radioactivité. 2. Pour un site en bord de mer. Nucléaire et environnement Le réacteur nucléaire est le siege d’une production de chaleur et de substances radioactives. vont être perdus a la source froide.2. la mort fut provoquée instantanément tant par le souffle (le corps humain est écrasé par la surpression). sur nombre de cadavres.

2.2.4. de l’industrie agroalimentaire et de la recherche en produisent à hauteur de 5 %.4. Tableau 2. Les déchets provenant de l’industrie nucléaire sont principalement générés par la production de chaleur en réacteur et lors des operations de retraitement du combustible irradié.com\) rocky\(ebookdz\) . Un déchet est dit à vie courte (VC) ou à vie longue (VL) selon que sa période radioactive est inférieure ou supérieure à 30 ans. Les déchets nucléaires On appelle déchet nucléaire toute matière dont la radioactivité ne permet pas un rejet direct dans l’environnement et dont il n’est pas prévu d’utilisation ultérieure.1. on classe les déchets nucléaires en fonction de leur durée de vie (plus exactement leur demi-vie ou période radioactive) et de leur activité. La production électronucléaire est la principale source de déchets nucléaires (95 %). Les secteurs de la santé. Aussi est-il nécessaire de s’attarder un instant sur la problématique des déchets nucléaires. les déchets de faible et moyenne activité (FMA) et les déchets de haute activité (HA).5) qu’en France. solide ou gazeuse. Ils se présentent sous la forme liquide. 2.5 tonnes par habitant et par an) est très faible puisqu’elle ne représente qu’un kilogramme par habitant et par an dont seulement 10 grammes par habitant et par an seront vitrifiés avant d’être stockés très probablement dans des formations géologiques a l’horizon 2020 (voir plus loin les déchets de forte activité et à vie longue). 1639 MA-VL 3 621 54 509 87 431 1196 880 Moyenne activité à vie longue FA-VL 45 359 44 559 778 332 Faible activité à vie longue FMA-VC Faible et moyenne activité à vie courte TOTAL 978 098 1858 432 rocky\(ebookdz.com\) 80 L’énergie en 2050 centaines de milliers d’années pendant lesquelles les substances radioactives que nous léguerons aux generations futures devront être stockées de façon sûre.rocky\(ebookdz. On distingue les déchets de très faible activité (TFA). Nous savons (voir 3 2. inventaire 2004). Classement des déchets nucléaires En pratique. la part des déchets nucléaires dans l’ensemble des déchets industriels (2.1. Volume des déchets en m3 equivalent conditionne (Andra.

com\) rocky\(ebookdz\) . une durée de vie très longue.du nom du député Christian Bataille.com\) 2- Les énergies non renouvelables 81 Les déchets HA (soit moins de 1% du total des déchets nucléaires) font l’objet d’un débat car ils sont de haute activité et possèdent. dite loi Bataille ». Marcoule et Cadarache. Ils sont entreposés sous surveillance dans des installations de surface a la Hague. la construction d’un site de stockage proprement dit. une fois qu’ils auront été suffisamment refroidis. fournira au Parlement ses résultats d’études alors que les expériences de Bure seront en cours de finalisation. c’est-à-dire inclus dans une pâte vitreuse solidifiée. le risque de séisme étant très faible. aptitude au creusement et faible perméabilité de l’argile. qui peuvent dépasser cent mille ans. Un laboratoire souterrain d’étude du stockage des déchets HA est en construction a Bure (Meuse) dans une formation argileuse. À ce moment-la. en attendant un traitement définitif a partir de 2020-2025. les déchets HA ne seront pas stockés avant 2020-2025. en vue d’un éventuel stockage . le cas échéant. 3.4). Ils représentent a l’heure actuelle un total cumulé de 1639 m3 (soit le volume d’un cube de moins de 1 2 m de côte) et sont composés de produits de fission et d’actinides mineurs vitrifiés. pour certains d’entre eux. éléments a très longue vie. Tout laisse a penser que le stockage géologique (a une profondeur d’environ 500 m) représente la voie la plus naturelle et la plus écologique. suivie d’une opération de transmutation) . rocky\(ebookdz. L’Andra. étude des formations géologiques profondes grâce a la réalisation de laboratoires souterrains d’études géologiques. comme il a été dit. il n’y a pas d’urgence puisque. Ces trois axes doivent être considérés comme des voies complémentaires et non alternatives pour l’élimination des déchets mais seul l’axe 2 de stockage géologique est incontournable. avant d’entreprendre. étude des procédés de conditionnement des déchets et des techniques d’entreposage de longue durée en surface ou subsurface. D’autres expériences suivront dans le but de démontrer in fine la faisabilité du stockage géologique en milieu argileux. La loi prévoit que les choix pour l’élimination à long terme des déchets seront effectués en fonction des conclusions d’un rapport global d’évaluation présenté par le Parlement en 2006 a partir des travaux d’experts. ils posent un problème de société sur lequel le législateur s’est penché. L’environnement géologique de la couche est en outre stable. le volume des déchets HA atteindra 3 6 2 1 m3 (soit un cube d’environ 1 5 m de côté) (voir tableau 2. Cependant. qui a la responsabilité technique de l’axe 2 de la loi Bataille. (< II y est prévu que des recherches soient menées suivant trois axes : 1 étude de la réduction de la durée de nocivité des déchets (séparation des . II en a résulté la loi du 30 décembre 1991. auteur de la proposition de loi.rocky\(ebookdz. Quelles seront les solutions adoptées pour l’élimination de ces déchets ? Du fait de leurs durées de vie parfois très longues. Les expériences deja réalisées ont montré que ce site possède des Caractéristiques favorables a un stockage souterrain : homogénéité de la couche d’argile. 2.

a été mise a nu par le creusement du fleuve Colorado. Aussi continue-t-on de travailler a une amelioration permanente de la sûreté deja excellente.) semble indiquer (sinon démonter) que des sites de stockage profond bien choisis peuvent rester stables sur des durées géologiques. Les accidents nucléaires Le risque d’accident nucléaire fut longtemps un objet d’inquiétude. nappes de pétrole stables depuis plusieurs millions d’années. 50 ou 100 ans.. pour le public mal informé. En outre. dans 20. C’est pour cette raison que des substances radioactives ont pu s’échapper massivement du réacteur. mais la qualité de la conception de nos réacteurs et le niveau de qualification des opérateurs devraient nous assurer que leurs consequences sanitaires et environnementales resteront très limitées. de l’évolution de la technologie et de la réglementation. les particules lourdes se déposant dans l’environnement proche de la rocky\(ebookdz. bien que leurs probabilités d’occurrence soient très faibles. on s’imaginait. il ne possédait pas de troisième barrière de confinement. qui comptabilise a ce jour plus de 1000 années-réacteurs (c’est-àdire l’équivalent d’un réacteur unique que l’on aurait démarre a l’époque des premiers Capétiens et qui aurait fonctionné sans jamais connaître d’accident !). voire d’angoisse. I’observation de formations géologiques naturelles et anciennes (site d’0klo au Gabon où des réacteurs nucléaires naturels ont fonctionné il y a 2 milliards d’années en confinant les déchets radioactifs générés par les fissions nucléaires a leur endroit de production.1). quelle que soit l’activité humaine. En France. II est clair qu’il ne faut pas pour autant céder au triomphalisme et baisser la garde. le risque zero n’existe pas et des accidents nucléaires sont toujours possibles.5. En outre. marqué par les stigmates d’Hiroshima. qu’un réacteur nucléaire pouvait exploser comme une bombe atomique. Les statistiques montrent que l’industrie nucléaire est l’industrie la plus sûre. aucun accident (au sens de l’échelle internationale de gravité INES de I’AIEA) n’a été constaté sur le parc national.4.com\) rocky\(ebookdz\) . Cependant. l’accident de Tchernobyl altéra durablement l’image du nucléaire et il fallut une forte dose de communication pour finalement convaincre que le RBMK (réacteur du type Tchernobyl) n’était en rien comparable a nos REP occidentaux. le sous-sol est naturellement radioactif (voir 5 3. . Le réacteur de Tchernobyl était par conception un réacteur dangereux qui n’aurait jamais été validé par une autorité de sûreté occidentale. des accidents nucléaires surviendront forcement a l’avenir. En particulier. Étant donné la multiplication attendue des centrales nucléaires dans le monde.rocky\(ebookdz.com\) 82 L’énergie en 2050 En effet. Dans l’ignorance. depuis la mise en service du premier réacteur nucléaire de type REP a Fessenheim en 1978.2. 2. ne serait-ce qu’en raison du retour d’expérience. par la faute des professionnels du nucléaire qui cultivèrent maladroitement le secret la où s’imposait la transparence. car des progrès sont toujours possibles.2. stratification étonnamment rectiligne et régulière du Grand Canyon (États-Unis) dont la couche la plus profonde (schiste Vishnou). qui remonte a quelque 2 milliards d’années..

La puissance électrique fournie est de l‘ordre de 250 MWe et le rendement. Résumédu chapitre 2 Les énergies fossiles sont des corps chimiques composés principalement de carbone et d’hydrogene dant les proportions varient du charbon (pasd‘hydrogène) au methane (forte proportion d’hydrogène). C’est alors une centrale thermique. Le charbon peut alors brûler correctement. II est classiquement constitué de trois ingrédients : le combustible. Une centrale électrique fournit de la vapeur dont l’énergie thermique va être transformée en énergie mécanique dans une turbine a vapeur. En conséquence. une grande partie de l’énergie thermique d’entrée à la turbine est perdue dans les gaz d’échappement. Le surgénérateur.rocky\(ebookdz. Le parc nucléaire français actuel constitue la 2e génération de réacteurs nucléaires.com\) rocky\(ebookdz\) . La centrale nucléaire. Par consequent.Les énergies non renouvelables 83 centrale. Dans un cycle combiné. La chaudière a lit fluidiçé circulant (LFC) utilise des particules de charbon broyé qui sont injectées dans un foyer de cendres constituant le lit fluidise circulant. cette énergie est récupérée par un circuit secondaire et la vapeur créée va se detendre dans une turbine à vapeur. utilise principalement î‘uranium. un accident hypothétique sur un réacteur occidental en activité pourra difficilement provoquer des dégâts sanitaires et environnementaux comparables a ceux de l’accident de Tchernobyl. La turbine a gaz est constituée d’un Compresseur d’air suivi d’une chambre de combustionoù le combustible fossile (gaz naturel ou charbon gazéifié)est brûle avec l’air. On peut theoriqueinent imaginer près de 200 O00 concepts différents de reacteurs nucléaires mais seules quelques dizaines passent la barrière de la faisabilité technique et de la validation économique. quant à elle. les particules légères (principalement l’iode 1 3 1 et le césium 137) étant entraînées dans un nuage qui survola toute l’Europe.com\) 2 . grâce à une meilleure utilisation de l’uranium. rocky\(ebookdz. Elle peut utillser comme combustible un hydrocarbure (gazou pétrole) ou le charbon. IIen résulte un gaz qui va se détendre dans la turbine à gaz avant de s’échapper a l’atmosphère. Le rendement total est alors porté a 55 96. plutonium et’ thorium. de 35 %. puis en énergie électrique dans un alternateur. L‘énergie nucléaire utilise les combustibles fissiles uranium. après la IBre ghération des UNGG actuellerrient en cours de démar tèlement. Le réacteur nucléaire exploite la réaction en chaîne contralee. le modérateur et le fluide caloporteur. fabrique plus de matière fissile qu’il n’en consomme.

appartient à la 3"génération.rocky\(ebookdz. la 4e génération est actuellement en cours d'étude. IIdevrait être mis en service en 2012.com\) rocky\(ebookdz\) . Enfin. Ces réacteurs ne sont pas attendus avant 2040.com\) 84 L 'énergie en 2050 L'EPR. rocky\(ebookdz. Elle regroupe des réacteurs dits a révolutionnaires n qui opèrent une rupture technologique avec l'existant et sont conçus pour respecter les préceptes du développement durable. dont le site de Flamanville a été choisi pour accueillir la tête de série.

com\) rocky\(ebookdz\) . la détente. L’hydraulique joue un rôle non negligeable au plan mondial car son poids dans la production électrique est voisin de celui de I’électronucléaire (17 %) (voir tableau 6. les ER conventionnelles ont pour le public une connotation positive pour la qualité de la vie : les lacs de barrage évoquent le loisir.2). la situation est différente puisque le bois sert pour la cuisson et demeure la cause d’une énorme pollution qu’il s’agira de réduire par des systèmes appropriés. Concernant les pays en développement.com\) Les énergies renouvelables (ER) couvrent un large spectre de technologies et de marchés. En Europe. E convent ion ne1les R Les principales composantes des ER conventionnelles sont la grande hydraulique (unités de plus de 10 MWe) et le bois de chauffage. On peut les classer en deux categories distinctes : les ER conventionnelles et les ER nouvelles. et les cheminées domestiques au bois. bien que leurs bienfaits soient évidents eu égard à la production d’électricité et à la régulation du rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz. Quant aux grands barrages.

ils sont en revanche à l’origine de l’expulsion de millions de personnes riveraines (près d’un million et demi pour le seul barrage chinois des Trois Gorges) ou de problèmes sanitaires et environnementaux (développement d’agents pathogènes tels que bactéries.la lutte contre le réchauffement climatique (voir 5 5.rocky\(ebookdz. Tableau 3. le solaire.Déchets urbains solides .Bois et déchets de bois .). ER nouvelles Les ER nouvelles ont connu un développement soutenu ces dernières années. L’énergie électrique d’origine éolienne représente en 2003 3 % de l’énergie 1 produite en Allemagne (elle atteint 2 0 % dans le Schleswig Holstein et 1 % au Danemark.Résidus de récolte hors gabasse .com\) rocky\(ebookdz\) . C’est notamment le cas de l’éolien.1.1 donne pour la France. 73 432 92 11 21 2 041 1355 370 321 - - 25 110 645 8 552 191 57 329 10 152 16 830 77 643 Électricité +thermique = rocky\(ebookdz.5 MWe avec des mâts de 100 m de haut et des pales de 40 m de long.com\) 86 L’énergie en 2050 débit des fleuves qui évite souvent de graves inondations ou encore les conséquences catastrophiques d’une sécheresse extrême.Biogaz . Hydraulique Éoiien Solaire Géothermique Biomasse .la recherche de systèmes de production électrique décentralisés dans les pays en développement..dégradation des ressourcesenvironnementales. leur production en 2000.086 Ktep. 2 0 ) 03. . s’explique par leur contribution à : . notamment l’éolien. virus ou parasites notamment en Afrique sub-saharienne. la géothermie et la biomasse. l’hydraulique et le photovoltaïque.2). . l’hydraulique. Globalement.la recherche de solutions innovantes dans le cadre du développement durable. La taille des machines a grandi avec les marchés: on rencontre aujourd’hui couramment des éoliennes développant une puissance de 2.l’aménagement du territoire (creation de richesses et d’emplois). Le tableau 3.Biocarburant TOTAL TOTAL (en Ktep) (*) 1 GWh = 0.. Production en 2000 des energies renouveïabies en France (source :Observatoire de l’énergie. la promotion des ER. Les principales energies renouvelables sont : l’éolien. . L’Allemagne est le marché le plus important alors que le Danemark domine l’industrie mondiale du secteur. Elles sont déclinées dans les paragraphes suivants.

.la centrale de lac. Un aménagement avec gestion annuelle possède un réservoir d’une capacité de stockage suffisante (supérieure a 400 heures) pour permettre le stockage d’eau en cas de fortes crues. En France. l’hydro-électricité représentait 16. Ces centrales fonctionnent 24h/24 et fournissent donc de l’électricité en base. II est à noter que le réservoir peut être construit en tête d’un bassin hydrographique afin d’assurer la régulation des eaux pour plusieurs usines disposées en cascade le long du cours d’eau. . où elle est stockée derrière un barrage. . L’hydo-électricité produite était en 1950 de 16 TWhe pour une production nationale d’électricité de 33TWhe. Puissance installée 1673 MWe. afin de la turbiner en période sèche dans une usine hydro-électrique située en contrebas.6 % de la production d’électricité mondiale (voir tableau 6. L’eau est captée en altitude et acheminée par une série d’ouvrages dans une réserve. Elles sont adaptées aux fleuves a faible pente et fort débit (ex. La plupart des pays développés utilisent deja une grande partie de leur potentiel hydro-électrique alors que des ressources non exploitées sont encore abondantes dans nombre de pays en développement.la centrale au fil de l’eau. rocky\(ebookdz. Elle était de 72 TWhe en 2000. tout en restant cependant limitée par d’éventuel les périodes de Sécheresse.la STEP (station de transfert d’énergie par pompage).com\) rocky\(ebookdz\) . : la centrale de Beauharnois sur le fleuve Saint-Laurent au Québec.1. soit plus de 2 500 TWhe (térawatts heures électriques). II existe quatre types d’aménagement hydro-électrique : .L’aménagement au fil de l’eau fonctionne au gré des conditions hydrauliques naturelles du site et n’a pratiquement pas de capacité de stockage.14). Hauteur de chute 2 4 m). représentant 13 % de la production nationale (voir tableau 6.2). .L’aménagement de lac permet quant a lui une gestion annuelle des reserves hydrauliques. En 2001. les grands travaux de construction de barrages hydro-électriques datent des années 50.la centrale d’éclusée. L’hydraulique L’hydro-électricité est l’électricité produite par l’énergie hydraulique d’un cours d’eau ou d’un réservoir en exploitant l’énergie potentielle de gravité emmagasinée dans l’eau. C’est de loin l’énergie renouvelable la plus utilisée dans le monde pour la production électrique puisque l’ensemble des autres énergies renouvelables ne dépasse pas 2 % de la production mondiale. provoquées par exemple par la fonte des neiges.com\) 3 - Les énergies renouvelables 87 3. . Cette forme d’énergie est renouvelable et assure donc au pays qui en est doté une garantie d’approvisionnement a long terme.rocky\(ebookdz.

Éclusée Lac Pompage (STEP) TOTAL 4.com\) aa L’énergie en 2050 . rocky\(ebookdz.4 Barrage 14.6 100 Réseau Figure 3. Cette opération s’effectue aux heures creuses afin d’utiliser une électricité excédentaire bon marché. mais où le débit d’eau est important.Grande hydro-électricité : puissance supérieure a 10 MWe.Mini-hydro-électricité : puissance comprise entre 100 kWe et 2 MWe.La STEP remonte par pompage l’eau d’un bassin aval (ou inférieur) vers un bassin amont (ou supérieur) a l’aide d’une machine réversible turbine-pompe. contribuant ainsi a la regulation quotidienne ou hebdomadaire de la production d’électricité. . en produisant une électricité a tarif élevé (ex. Les aménagements hydro-électriques peuvent également être classés en fonction de la puissance électrique disponible. .3 25. : Vouglans dans le Jura ou Grangent dans le Massif Central) où la hauteur de chute est intermédiaire entre la centrale au fil de l’eau et la centrale de lac. Tableau 3.com\) rocky\(ebookdz\) . - Petite hydro-électricité : puissance comprise entre 2 MWe et 10 MWe.1. .6 52 79.La centrale d’éclusée est installée dans des régions de moyenne montagne (ex.3 4.rocky\(ebookdz.5 26 6. Production hydro-électriqueen France en 2001.2. L’eau est stockée aux heures creuses (par exemple la nuit) etturbinée aux heures pleines. Schema de principe d’une centrale hydro-électrique de lac. La réserve d’eau s’effectue au moyen d’une barrière sur des périodes courtes (capacité de stockage entre 200 et 400 heures).7 20.3 18. . L’énergie ainsi stockée est restituée aux heures de pointe au réseau électrique parturbinage de l’eau du bassin amont vers le bassin aval.3 9. : la station de Grand-Maison dans la région Rhone-Alpes d’une puissance installée de 1800 MWe).Micro-hydro-électricité : puissance inférieure a 100 kWe.

rocky\(ebookdz. 1.com\) rocky\(ebookdz\) . Les rnicrocentrales sont souvent installées par des particuliers désireux de récupérer l’électricité des chutes d’eau.rocky\(ebookdz. de centrales au fil de l’eau. avec ou sans petit réservoir régulateur. dont le but est de contenir l’eau pour créer une réserve. Ils sont adaptés aux larges vallées. 3. mais sera beaucoup plus utilisée en réseau isolé pour fournir l’électricité nécessaire à un village. Le chantier démarra en 1975 et se termina a la mise en service du premier tronçon 8 années plustard. les projets de tels barrages doivent être soumis au Comité Technique Permanent des Barrages.maximiser l’énergie annuelle produite. Une variante est le barrage-poids évidé. Il s’agit. a) Les barrages e n matériaux rigides (béton ou maçonnerie) On distingue les barrages-poidset les barrages voûtes. Citons le barrage d’ltaipu sur le fleuve Parana. dans la plupart des cas. . pres des chutes d’Iguaçu. Depuis 1966. 1. Barrage Le barrage est un ouvrage construit en travers d’une vallée. Remarque 2 : en France. et de réguler ou détourner les eaux d ‘un cours d’eau. Description des principaux composants d’une centrale de lac Réservoir Le réservoir (ou retenue) constitue une provision en eau dont les principaux objectifs sont de : . Elles sont notamment utilisées dans les alpages pour fournir l‘énergie nécessaire a la traite ou a la fabrication du fromage. qui est creusé a intervalles réguliers depuis la fondation afin d’alléger la structure. une petite ville ou un complexe industriel local éloignés des lignes d’interconnexion du reseau electrique. II employa jusqu’a 30 O00 hommes aux périodes de forte activité ! Les terres inondées en amont s’étendent sur 170 km de longueur.Les barrages-poidssont rectilignes et de section trapézoïdale. Citons en France le barrage de Chambon (136 m de haut et 1294 m de long). Les barrages se classent en deux grandes familles selon les matériaux utilises. .com\) 3 .contrôler les crues. à la frontière entre le Brésil et le Paraguay (196 m de haut et 7 900 m de long). on qualifie de M grand barrage 1) un barrage d‘une hauteur supérieure a 20 metres (hauteur mesurée au-dessus du point le plus bas du terrain naturel et prenant en compte la profondeur du lit mineur éventuel).Les énergies renouvelables 89 Remarque 1: la micro-hydro-électricité (MHE) peut contribuer a l’alimentation d’un réseau interconnecté a d’autres centrales.

c’est le poids des matériaux qui s’oppose aux forces exercées par l’eau de retenue. L’alimentation en eau de la centrale est assurée par le système d’adduction et le retour de l’eau vers le cours d’eau se fait par le système de restitution. avec des dispositifs retenant les déchets de la construction que charrie le Colorado. L’étanchéité est généralement assurée par un revêtement en béton du côté de la retenue. On dénombre 26 barrages de ce type en France. sur les 117 grands barrages d’EDF. Une main-d’œuvre hautement qualifiée forte de plus de 3 500 hommes creuse d’abord dans le roc quatre larges tunnels de dérivation. le Hoover Dam sur le Colorado. C’est ainsi que le Hoover Dam devait fournir une puissance moyenne de 2 O00 MWe. On en dénombre plus de 1500 en service dans le monde. On le couronne enfin symboliquement en faisant passer sur sa crête une route permettant de relier en ligne droite les villes de Phoenix (Arizona) et Las Vegas (Nevada). C’est actuellement l’usine la plus puissante du monde. Structures d’évacuation Les structures d’évacuation font partie des ouvrages de retenue et servent a I’évacuation des surplus d’eau ou des débits de crue qui ne peuvent être emmagasinésdans le rocky\(ebookdz.Les barrages-voûtes sont convexes. Citons également l’un de ses plus anciens et prestigieux ancêtres. aux limites de l’Arizona et du Nevada. procédé largement utilisé par la suite. propice a accélérer l’industrialisation de l’immense Californie et la mise en valeur de vastes régions encore vierges. . alternateur et transformateur) et les différents services de maintenance. la politique du New Deal fit des grands travaux un passage obligé dans la lutte contre la grande dépression et le chômage. En France. À l’instar des barrages-poids. Ils sont adaptés aux vallées étroites.6 millions de tonnes. soit un million de tonnes de plus que la pyramide de Chéops a Gizeh en Égypte ! II bat a l’époque tous les records de gigantisme.rocky\(ebookdz. Décidé en 1933 par Franklin Roosevelt. il pèse 6. soit l’équivalent de deux centrales nucléaires. le centre de courbure étant situé a i’extérieur de la retenue. Haut de 220 mètres.com\) rocky\(ebookdz\) . b) Les barrages en matériaux meubles (roche et terre) Ce sont les plus anciens barrages.com\) 90 L’énergie en 2050 L’énergieélectrique annuelle produiteestde 75TWh. Citons en France le barrage de Serre-Ponçon. puis édifie le barrage par tranches de 30 mètres. II forme la plus grande retenue artificielle d’Europe avec pres de 3 O00 hectares sur la Durance. 40 sont des barrages-poids en béton et 5 1 des barrages-voûtes. Citons en France le barrage de Tignes (180 m de haut et 375 m de long). Centrales hydro-électriques La centrale hydro-électrique est constituée d’un bâtiment qui abrite les équipements de production d’énergie (turbine. haut de 125 mètres. a moins de 50 km de Las Vegas (barrage combiné poids-voûte). cequi équivauta unedizaine de centrales nucléaires.

chaque seconde. En effet. .maîtriser le débit du Yang Tsé Kiang. 600 millions de tonnes d’hydrogène sont transformées en hélium lors de réactions de fusion qui se traduisent. 3 2 Le solaire .1026 (environ 60 MW/m2).. emporté par une crue.9.76. Sa réalisation permettra d’atteindre trois objectifs auxquels les gouvernements chinois successifs sont restés attachés depuis Sun Yat-sen.1017 Wou encore 340 W/m2. 3 2 1 Soleil et énergie . les barrages en enrochement n’ont pas la résistance nécessaire contre l’érosion lorsque des déversements importants s’effectuent par leur crête (ex.rocky\(ebookdz. 3 7 2 L’aménagement du barrage chinois .2milliardième environ de la puissance totale émise.. - produire de l’énergie pour accompagner le développement industriel de la Chine..le barrage en terre de Johnstown aux États-Unis. des Trois-Gorges sur le Yang Tsé Kiang Les travaux de réalisation sur le Yang Tsé Kiang de la plus grande usine hydroélectrique de la planète ont démarré en 1994 pour une prévision de fin de chantier en 2009.com\) rocky\(ebookdz\) . Le Soleil est notre plus grande source d’énergie. La puissance reçue dans l’espace au-dessus de l’atmosphère terrestre n’est plus que le 2. l’installation provoquera l’inondation de 600 km en amont du fleuve et le déplacement de près de 1. l’installation fournira a la Chine l’équivalent de 10 % de la production nationale d’électricité pour l’année 2000. d’une part par une perte de masse du Soleil d’environ 4 millions de tonnes par seconde. rocky\(ebookdz. D’une puissance de 18 720 MWe (soit la puissance d’une vingtaine de tranches nucléaires de 900 MWe) fournie par 26 turbo-alternateurs de 720 MWe chacun. : en 1889. Leurfonction esttrèsimportantecar plusieurs barragesontcédéa caused’une insuffisance des capacités d’évacuation. sujet a des crues dévastatrices régulières. soit 1. et d’autre part par l’émission d’un rayonnement électromagnétique W d’une puissance totale de 3.5million de riverains. II constitue un gigantesque réacteur thermonucléaire dans lequel.com\) 3 - Les énergies renouveiabies 91 réservoir ou qui ne peuvent être turbinés dans le cas des aménagements au fil de l’eau...3km de longueur disposera d’un déversoir de 483 mètres en son milieu et au niveau du lit naturel du fleuve. Les deux principaux types d’organes d’évacuation sont le déversoir et l’ouverture a la base des ouvrages de retenue appelée vidange de fond. Le barrage de 185 m de hauteur et 2. En contrepartie.améliorer les capacités de navigation du fleuve. fit 2 ûûûvictimes). fondateur de la République chinoise (1921) : .

conversion en chaleur et renvoi partiel dans l’espace d’un rayonnement infrarouge).2. .06 %) . La composante du rayonnement infrarouge qui traverse l’atmosphère peut alors être réduite a quelques % du rayonnement infrarouge émis par la Terre.2 %)..com\) 92 L’énergie en 2050 Enfin. Sans lui. ce qui a pour consequence de maintenir a la surface de la Terre une temperature compatible avec la vie. et renvoyés dans l’espace . 3. II en résulte un réchauffement excessif de la planète dont les consequences 5. Les gaz qui en sont responsables sont principalement le gaz carbonique (CO. Cependant. qui existe naturellement du fait de la presence de l’atmosphère. rocky\(ebookdz.3).2). c’est-à-dire provoque par l’activité humaine. le methane ou gaz naturel (CH. la temperature moyenne a la surface de la Terre ne serait que de -18 “ C au lieu des +15 “ C dont nous disposons.. une partie seulement de ce rayonnement parvient a la surface de la Terre (voir fig. C’est l’effet de serre.1 7 %). - 50 % (170 W/m2) assurent l’équilibre thermique du sol (absorption. cet effet peut être amplifie par addition d’un effet de serre anthropique.2 0 % (68 W/m2) sont utilises principalement pour assurer les mouvements de l’eau (evaporation et pluie .). en effet : - 30 % de la puissance (102 W/m2) sont réfléchis par l’atmosphère et la Terre.). l’oxyde nitreux ( N 2 0 ) et les dérivés fluorés (CFC). Bilan radiatif de la Terre (W/m2). Une part importante de ce rayonnement infrarouge est absorbée dans I’atmosphère. la photosynthèse (0.2.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz. j sur le climat peuvent être désastreuses (voir € 82 20 Terre 4 170 Infrarouge Figure 3. ce qui rendrait la vie sur Terre pratiquement impossible. de l’air (énergie cinétique des vents .

UV-C (0. .1018 kWh. et infrarouge (longueur d’onde comprise entre 0. Odeillo rocky\(ebookdz.0. soit une puissance de 170 W/m2 en moyenne sur la Terre.l’énergie solaire est très diluée : .3.5microns) : 55 %. de la façon suivante : .280 pm).lumière visible (longueur d’onde comprise entre - 0.55.0.0.380 . Cela correspond en moyenne a annuelle d’énergie primaire en 2000 1500 kWh/m2/an. Si l’énergie fournie par le Soleil a la Terre est considérable. Intensité relative 4 2. . Distribution spectrale de l’énergie solaire. Remarque :le rayonnement ultraviolet se décompose en 3 zones spectrales.com\) rocky\(ebookdz\) . si l’énergie moyenne annuelle fournie par le Soleil au-dessus de I’atmosphère est de 1.rocky\(ebookdz.5 1 I UV IVisible I infrarouge 2 ------ Hors atmosphère 1 2 23 Longueur d’onde (Pm) Figure 3.318 . II en résulte notamment un faible facteur de charge (pourcentage d’heures d’enSoleillement dans l’année). .com\) 3 .7 micron) : 42 %.elle est intermittente et aléatoire.4 micron) : 3 %.UV-B (0.UV-A (0. soit 8 O00 fois la consommation mondiale kWh). sur le spectre des longueurs d’onde. Ainsi.3 et 0. mais pouvant dépasser 1kW/m2 dans les déserts tropicaux. le rayonnement solaire se répartit. il existe cependant des inconvénients a son utilisation industrielle : .318 pm). Du fait de son absorption dans la couche d’ozone stratosphérique. elle ne représente plus que 8.010 pm).280 . .4 0.1017 kWh en ordre de grandeur a la surface de la Terre. Ainsi.Les énergies renouvelables 93 Au niveau de la mer.ultraviolet (longueur d’onde comprise entre 0. le rayonnement ultraviolet qui atteint la terre est essentiellement l’UV-A (99 %) et iln’y a pas d’UV-C.7 et 2.

En d’autres termes.elle est difficilement stockable.4). faisons la comparaison suivante. région au climat tempéré.1027 tonnes rocky\(ebookdz. 67 % sont perdus en chaleur à la source froide. Le calcul montre que cela correspond à la chaleur déposée par le Soleilsur un carré d’un peu plus de 3 km de côté. Gisement solaire en France (énergie annuelle au sol en KWh/mz).4. ce qui constitue au demeurant la seule pollution en fonctionnement de ce type d’installation. Pour une centrale de 900 MWe. de 1200 a 1900 kWh/m2/an pour une moyenne générale de 1500 kWh/m2/an (voirfig. Quelques ordres de grandeur sur le soleil Âge : 4.com\) rocky\(ebookdz\) .105 km Masse : 2. . (KWh/rn*) 1 < 1220 2 1221 à 1 3 5 0 3 1351 à 1 4 9 0 4 1491 à 1760 5 > 1760 Figure 3. on obtient donc 2 O00 MW qui sont dissipes en chaleur. En France. selon le lieu. mais son facteur de charge n’est que de 3 4 % . 3.com\) 94 L’énergie en 2050 (Pyrénées Orientales) est l’endroit le plus ensoleillé de France (3 O00 heures d’ensoleillement dans l’année). la pollution thermique générée par un réacteur nucléaire est du même ordre de grandeur que le rayonnement solaire reçu par le site de ce réacteur.6 milliards d’années Distance a la terre : 150 millions de km Rayon : 7. Pour fixer les idées.rocky\(ebookdz. Nous savons que le rendement d’une centrale nucléaire du parc français est de 33 % et que par conséquent. l’énergie annuelle varie.

L'électricité solaire L'énergie solaire peut être convertie en électricité. sans lune : luminance 2. Conversion du rayonnement solaire en énergie électrique.5.2 Ix luminance 10. soit indirectement après conversion en chaleur puis en énergie mécanique dans les centrales thermiques solaires (voir fig. soit directement par effet photovoltaïque.5.107 W/m2/sr = 2.com\) 3 - Les énergies renouvelables 95 Composition : 7 1 % d'hydrogène. 2 7 % d'hélium et des traces de carbone.3.3.rocky\(ebookdz.107W/m2/sr luminance 2. niveau mer : luminance 1. claire : Sur un plan frontal au sol : Ciel nocturne.2.109 nits = Soleil au zénith.com\) rocky\(ebookdz\) .5). \ / photopile ÉLECTRIQUE I I L I Centrale thermique solaire Figure 3.109nits éclairement 1 0 3 W/m2 = 1 0 5 ix 3.. 3. ciel bleu.. I Énergie SOLAIRE I. rocky\(ebookdz. atm. Ordres de grandeur Soleil hors atmosphère : Sur un plan frontal au sol : Pleine lune au zénith.2. azote.nits 1.103 nits éclairement 0. Température au centre : 15 millions " C Température au niveau de la surface visible (photosphère) : 5 800 " C Unités photométriques usuelles Grandeur Unités énergétiques Flux lumineux 4> Éclairement E Intensité I Luminance L Watt (W) Unités visuelles lumen (im) im/m* = IUX (ix) candela (cd) cd/m2 = nit (nt) W/m2 W/sr W/m*/sr Sr : Stéradian (unité d'angle solide). oxygène. fer et éléments lourds .

il arrache a l’atome de silicium P un electron.com\) 96 L ’énergie en 2050 3. - En créant une jonction entre les deux types de silicium P e t N. s’il est suffisamment important. dans le reseau de silicium (on parle alors de dopage du silicium) peut le transformer en un semi-conducteur.rocky\(ebookdz. Leur insertion va créer un trou positif dans la structure cristalline. qui sont tous utilises pour la liaison avec les autres atomes. C’est normalement un isolant car son atome possède quatre électrons sur sa couche externe. Le trou ainsi crée va alors se déplacer du côte P et l’électron du côté N. tron en moins. ou encore deficit d’électrons libres). peut arracher et déplacer les electrons d’un matériau expose. Le silicium est alors un semi-conducteur de type P (il y a abondance de trous libres. découvreur de la radioactivité naturelle) en 1839 et permet la conversion directe du rayonnement solaire en électricité. la lumière du Soleil transporte de l’énergie sousforme d’un flux de photons qui. des charges negatives avec des atomes de bore ayant un électron excédentaire . rocky\(ebookdz. des charges positives avec des atomes de phosphore ayant un élec- Lorsqu’un photon du rayonnement lumineux vient frapper la zone de transition entre les siliciums de type P e t N. Les impuretes sont de deux types : - soit des atomes de phosphore dont la couche périphérique comporte cinq electrons. Sous l’effet du flux de photons. La lumière est donc capable de mettre en mouvement des electrons. b) Fonctionnement de la photopile Le matériau le plus communément utilise dans la conception d’une photopile est le silicium monocristallin. 3. ces electrons peuvent se libérer de l’attraction du reseau et participer à la conduction électrique.on obtient : - . créant ainsi un courant électrique (voir fig. L’insertion de tels atomes dans le reseau cristallin va libérer un electron qui devient disponible pour le transport du courant. qui sont en fait des atomes étrangers. c’est-à-dire de créer un courant électrique. Le silicium est alors un semi-conducteur de type N (il y a abondance d’électrons libres) : soit des atomes de bore dont la couche périphérique comporte trois électrons.com\) rocky\(ebookdz\) . du côte P.2. Cela est généralement réalisé dans des semi-conducteurs structurés en réseau cristallin où les électrons sont localisés dans des états énergétiques qui les lient aux atomes du réseau.6). Comme toute onde électromagnétique. une préparation spécifique consistant a introduire des impuretés. Cependant.1.2. II n’y a donc pas d’électron libre dont le déplacement pourrait créer un courant électrique.du côté N. L’électricité solaire photovoltaïque a) Principe de la photopile L’effet photovoltaïque fut découvert par Antoine Becquerel (grand-père de Henri. Les cellules photovoltaïques peuvent être faites de silicium monocristallin ou multicristallin.

La couche P est alors chargée négativement. des cellules constituées de silicium non cristallin (dit amorphe).6. a moindre échelle. peu sensibles au rendement et aux instabilités des photopiles. Aussi les cellules sont-elles Connectées en série-parallèle (afin d’augmenter a la fois l’intensité et la tension du courant de sortie) et encapsuIées dans un verre ou un plastique pourformer un module. Ce matériau est bon marché. est refroidi plus rapidement. - Figure 3. il absorbe mieux la lumière que le silicium cristallin et une couche mince de 1micron suffit. Une seule cellule circulaire de silicium monocristallin de 10 cm de diamètre produit une puissance-crête de 1. En outre. Cette puissance correspond a une intensité de courant de 2. Le rendement (rapport entre l’énergie électrique créée et l’énergie solaire reçue) peut atteindre 1 5 %. Cependant. II y a création d‘un champs électrique au niveau de la jonction. un module rocky\(ebookdz. Le silicium multicristallin. mais sa fabrication est moins consommatrice d’énergie. quant a lui.5 Volt. ce qui est insuffisant pour une quelconque utilisation industrielle. Enfin il existe. mais ces défauts deviennent rédhibitoires sur le marché de l’énergie. donc moins onéreuse.Wc) comme étant la puissance optimale que peut fournir une photopile dans les conditions de référence suivantes : éclairement solaire de 1000 W/m2 (rappelons que la puissance solaire moyenne sur la Terre est de 1 7 0 W/m2) a une temperature de 25 “ C (voir 3 3.3 Wc.com\) 3 ~ Les énergies renouvelables 97 O Au contact des couches N et P du silicium. Les cristaux sont plus petits et le rendement moins élevé du fait de l’hétérogénéité de la cellule (13 %).7 Amperes sous 0. Ce cristal est ensuite découpé a la scie diamantée en fines tranches de 300 a 400 microns.. c) Réalisation de la production électrique par un équipement photovoltaïque Une convention internationale a défini la puissance-crête(unité : le Watt-crête . les électrons en excès dans la couche N diffusent dans la couche P. Elles se sont rapidement imposées sur le marché des calculettes. les photopiles obtenues ont un rendement faible (6 %) et instable dans le temps. les électrons de la couche P sont libérés (chaque photon libére un électron) et rejoignent la couche N en créant un courant électrique. Par exemple.com\) rocky\(ebookdz\) . la couche N positivement.rocky\(ebookdz.eures) et on obtient un cristal qui peut atteindre 1metre de long. N P c+- 1i e- e - - 1I Sous l’effet du rayonnement solaire. Le premier requiert un refroidissement lent du silicium fondu (plusieurs .1).2. Principe de fonctionnement d’une photopile.

3 MW). qui pouvaient se décliner de la façon suivante : . Korbern Gondorf (Allemagne. telecommunication). panneaux publicitaires.d’équipements publics isolés (alimentationd’abris mobiles. Si la consommation locale est supérieure à la production de la centrale.Tolède (Espagne. Un régulateur protège la batterie contre des surcharges qui peuvent survenir. la capacité mondiale en puissance photovoltaïque installée était de 400 MWc. les panneaux chargent les batteries et la nuit. L‘intérêt du raccordement au réseau est de se dispenser du coûteux stockage d’électricité dans les batteries.toits et murs photovoltaïques. l’électricité est fournie par les batteries. Dans le cas contraire. 1 MW). constitué d’une centaine de cellules de silicium monocristallin de 10 cm de diamètre. e) Quelques exemples d’applications locales Éclairage d’abribus Puissance-crête des modules : 49 Wc Charge de stockage : 105 Ah Puissance des équipements : 35 W Tension : 1 2 V Bouée de signalisation Puissance-crêtedes modules : de 40 à 225 Wc rocky\(ebookdz. Mont-Soleil(Suisse.5 kWh. production d’électricité raccordée au réseau électrique . atteindra une puissance-crête d’une centaine de Watts. 500 kW). l’appoint est fourni par le réseau. correspondant a un ensoleillement de 5 kWh/m2/jour. 340 kW). Lugo (États-Unis. Un onduleur permet d’injecter directement l’électricité produite dans le reseau électrique de la maison. Les modules peuvent être assemblés en panneaux pouvant euxmêmes être interconnectés pour former un champ de modules. .) alimentés par des cellules de faible puissance (inférieure au watt). 1 MW). centrales électriques photovoltaïques. Les panneaux photovoltaïques convertissent donc directement l’énergie solaire en énergie électrique. calculettes. alimentation en électricité d’habitations. gadgets. Sous un éclairement solaire moyen de 200 W/m2. d) Quelques exemples de centrales photovoltaïques Delphos (Italie. ce module produira dans unejournée une énergie électrique maximum de 0.com\) 98 L’énergie en 2050 de 1 m2. petits appareils (montres. - 60 MWc (15 %). En 1995.rocky\(ebookdz. Celle-ci est stockée dans une batterie d’accumulateurs au plomb qui la restitue a la demande.20 MWc (5 %).. le surplus de courant produit est fourni au reseau pour alimenter d’autres consommateurs.com\) rocky\(ebookdz\) . Ainsi le jour. Ces opérations ne peuvent se faire qu’avec l’aide des pouvoirs publics (subventions ou rachat de l’électricité produite a un tarif préférentiel) car l’électricité photovoltaïque est de 5 à 10fois plus chère que l’électricité traditionnelle. 1MW). Saijo (Japon..320 MWc (80 %).

com\) 3 . la vapeur fournit de l’énergie mécanique en se détendant dans une turbine et un alternateur associe convertit cette énergie mécanique en énergie électrique. - L centrale a tour. ont été implantées entre 1984 et 1991en Californie par la société israëlo-américaine Luz. 90 % de la puissance des centrales électriques solaires installées dans le monde. ce qui ne peut être obtenu qu’en focalisant les rayons solaires sur une cible. a) Les différentes conceptions de centrales solaires (fig. le principe de fonctionnement est le même que celui d’une centrale thermique classique : la chaleur emmagasinée est transmise a un circuit dont l’eau est vaporisée. Elle est constituée d’un absorbeur (ou chaudière) unique a installé au sommet d’une tour.rocky\(ebookdz. Le rendement thermique d’une turbine se définit comme étant le pourcentage de l’énergie thermique de la vapeur qui est transformée en énergie mécanique dans la turbine. Une fois l’énergie solaire convertie en chaleur. L’absorbeur contient un liquide caloporteur qui est réchauffé puis converti en vapeur afin rocky\(ebookdz. il faut disposer d’une chaleur a très haute température (plusieurs centaines de degrés) pour garantir un rendement suffisant. Ce concept bénéficie donc.. Les collecteurs cylindro-paraboliques ont été testés a l’échelle industrielle. Les dernières centrales implantées atteignent la puissance de 80 MWe. Ce dernier reçoit le rayonnement solaire réfléchi par de nombreux héliostats dotés d’un miroir plan ou légèrement focalisant a orientation automatique en fonction de la course du soleil. les centrales californiennes Luz représentaient. opérationnelles. Ce sont des miroirs cylindriques de plusieurs dizaines de mètres de longueur qui suivent la trajectoire apparente du Soleil en tournant autour d’un axe horizontal. 3.. En consequence. d’un retour d’expérience significatif. Les rayons se concentrent le long d’un tube situé sur la ligne focale du cylindre. avec 354 MW électriques. Nous savons qu’il est égal au plus a l’écart relatif de température entre la source chaude et la source froide (principe de Carnot). aujourd’hui.Les énergies renouvelables 99 Charge de stockage : de 60 a 360 Ah Puissance des équipements d’éclairage : 10 W Tension : 1 2 V Relais de télécommunication Puissance-crête des modules : 7 560 Wc Charge de stockage : 6 500 Ah Puissance des équipements : 1kW Tension : 48 V 3 2 2 2 Les centrales thermiques solaires . qui se différencient par la façon de focaliser les rayons du soleil.com\) rocky\(ebookdz\) . en 1995. Au total. .. Ensuite. puisque neuf centrales solaires de ce type.7) On distingue quatre types de centrales solaires.Les collecteurs cylindrckparaboliques a focalisation linéaire.

rocky\(ebookdz.com\) 1O0 L’énergie en 2050 @ Cylindro-para bolique Centrale à tour Four solaire Figure 3. capables d’avoir chacun une mini-centrale en leur foyer. Elle est constituée d’un ou plusieurs éléments comprenant chacun le collecteur de rayonnement concentre et sa chaudière. pas dépassé 10 MWe.Le four solaire. Différents procédés de centrales solaires.5 MW. La plus grande centrale à tour est l’installation Solar 1en Californie. Les collecteurs paraboliques n’ont été.qui est transporte par canalisation a la station thermique centrale. elle est arrêtée depuis 1986. Solar 2. Targassonne (Pyrenees Orientales). La chaleur emmagasinée est ensuite utilisée pour chauffer le fluide caloporteur contenu dans la chaudière a 300 OC. a redemarré en 1996. . Le gigantisme n’est pas en l’espèce nécessairement souhaitable. eux aussi. en Californie) n’a pas dépassé 5 MW. Les centrales a tour n’ont pas dépassé le stade experimental. de même puissance. Mais il est vrai que les collecteurs paraboliques. Démarrée en 1983. Elle est optimisée pour des puissances de quelques centaines de kilowatts. 2. exploitee de 1982 a 1988. d’actionner le turbo-alternateur qui produira l’électricité.La centrale a collecteurs paraboliques. rocky\(ebookdz.7.com\) rocky\(ebookdz\) . seront sans doute plus orientes vers des petites productions locales d’énergie de quelques dizaines ou centaines de kilowatts et pas forcément raccordes au reseau électrique. Le four solaire est une installation a double réflexion. Les rayons du Soleil sont diriges par des héliostats plans sur un grand réflecteur parabolique fixe puis convergent sur un foyer équipe d’une zone de travail où se font les expériences. Elle n’a . Un element utilise un miroir parabolique qui concentre les rayons solaires vers le point focal de la parabole. On obtient une puissance électrique d’environ 10 MWe (au moyen de 1500 héliostats de 5 0 m2 chacun). . L’une d’entre elles est française : Themis. qu’expérimentaux et le plus grand (Solarplant.

Par ailleurs. 3. On considère que les centrales ne sont concevables que dans les regions du globe où le rayonnement direct du Soleil dépasse 1900 kWh/m2/an. Le four d’0deillo n’est pas conçu pour produire de l’électricité mais pour fournir une activité de recherche. Le coût de l’électricité d’une centrale solaire située dans une région où le rayonnement est suffisant est d’environ 1 5 0 euros le MWhe. rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . L’énergie électrique solaire sera d’autant plus rentable que les pics de production correspondront aux pics de consommation électrique. Plus on s’approche des pôles. Cela revient a un éclairement de 1 5 O00 kW/m2. où les très forts besoins en climatisation coïncident précisément avec les pics d’ensoleillement. est conçu sur ce principe. Maroc et Grèce. En conséquence. La temperature y décroît avec l’altitude d’environ 1“ C tous les 1 5 0 metres. l’attention se porte actuellement sur le pourtour de la Méditerranée.Les énergies renouvelahies 1O1 Le four d’0deillo (Pyrenees Orientales).rocky\(ebookdz. le four d’0deillo amplifie 15 O00 fois le rayonnement solaire. Le four solaire d’0deillo peut capter jusqu’à 1000 kW de rayonnement (Soleil au zénith) qu’il concentre sur un foyer de 30 cm de diamètre. En outre.4 indique que ces conditions peuvent être satisfaites dans le Sud de la France. il faut disposer de grandes surfaces de terrain (on considère qu’il faut environ 10 ha par MWe) et les plus plates possible (pour économiser les dépenses de pompage). pionnière des centrales solaires de taille importante (80 MWe). Des études détaillées ont été menées récemment sur des implantations éventuelles de centrales solaires de grande puissance en Tunisie.. Le rayonnement solaire.l L’origine du vent Le vent est le mouvement d’une masse d’air atmosphérique qui se déplace suivant une direction déterminée. donc moins ils chauffent. Or. La figure 3. On y a notamment teste le revêtement externe (bouclier thermique) des navettes spatiales qui subissent a leur retour sur terre un choc thermique considerable lors de leur pénétration dans l’atmosphère. dans la couche basse de I’atmosphere appelée troposphere se trouvent les neuf dixièmes de la masse atmosphérique et pratiquement toute la vapeur d’eau. notamment selon la latitude et l’altitude du point observe.com\) 3 . Espagne.3. Après la Californie. Le Soleil chauffe la Terre de façon inégale. donc tous les nuages. réfléchi par 63 miroirs plans orientables de 4 5 m2 chacun. C’est ce qui a fait le succès (au demeurant relatif) des centrales de Californie. mis en service en 1970. l’éclairement maximum du Soleil au zénith à cet endroit est de 1kW/m2. 3 3 L’éolien . plus les rayons solaires sont obliques. II faut néanmoins que ces surfaces disponibles ne soient pas trop éloignées du reseau électrique existant ou des zones de consommation. est concentre sur le four (foyer) grâce a un réflecteur parabolique constitue de 9 500 miroirs de 45 cm de côte. a des latitudes inférieures a 4 4 O .

appelée force de Coriolis. en revanche. Si la terre ne tournait pas autour de l’axe des pôtes. le vent souffle de la mer vers la terre : c’est la brise de mer. Finalement.). le sens du vent est inverse.com\) rocky\(ebookdz\) . donc léger.9-a. le vent souffle de la terre vers la mer : c’est la brise de terre . des zones de haute pression atmosphérique. Au-dessus de l’équateur. Pendant l’été.5 km. La rotation de la terre introduit une force supplémentaire. (( En réalité. d’où le système circulatoire décrit a la figure 3. par exemple les alizésou encore lesvents d’Ouest aux moyennes latitudes de l’hémisphère Sud (lesfameux quarantièmes rugissants . l’intérieur du continent asiatique est constamment plus chaud que l’océan indien et les vents soufflent de la mer vers la terre. C’est la mousson d’été humide.9-b.com\) 102 L ’énergie en 2050 La troposphère atteint une épaisseur de 15 km au-dessus des tropiques. La circulation atmosphérique décrite ci-dessus correspond aux vents dominants autour de la planète.8. les irrégularités thermiques locales a la surface de la Terre influent également sur les courants atmosphériques. C’est la mousson d’hiver sèche.en Inde. En conséquence. le jour. l’air chaud. rocky\(ebookdz. monte et s’écoule vers les régions situées au pôle où il se refroidit. donc s’alourdit et redescend. L’équateur est donc une zone de basse pression atmosphérique et les pôles. . Circulation verticale des masses d’air entre le pôle et l’équateur. Citons deux exemples : . Masse d’air tropicale Masse d’air équatorial tropopause Masse d’air t Latitude Pôle 60” 30” Équateur Figure 3. En réalité.8. qui dévie les masses d’air. on obtiendrait le système de circulation des masses d’air a basse altitude indiqué sur la figure 3. vers la droite dans l’hémisphère Nord et vers la gauche dans l’hémisphère Sud. a cause de l’inclinaison de l’axe des pôles. Cette pression exercée par l’air sur la Terre s’appelle la pression atmosphérique. la circulation générale de l’atmosphère a basse altitude prend l’allure décrite sur la figure 3. il se crée. des zones intermédiaires de haute pression aux tropiques et de basse pression sur les cercles pôlaires. et a contra- rio se refroidit plus vite la nuit. Pendant l’hiver.la terre s’échauffe plus vite dans la journée que l’eau des océans. La nuit.rocky\(ebookdz. Ceci est le résultat de la compression de l’air lorsque la température s’abaisse. le phénomène de mousson a une explication (simplifiée) similaire. mais s’amincit vers les régions polaires jusqu’a une épaisseur moitié de 7.

qui se déplacent d’Ouest en Est. Ce sont les perturbations.La Terre tourne rotation PN Équateur --- I d‘Est PS PN PôleNord PS PôleSud + Zone de haute pression Zone de basse pression Flgwe 3 9 Circutatbn de l’atmosphère a basse altitude. Outre les anticyclones et depressions remarquables cités ci-dessus. tend a repousser la masse d’air froid qui vient en sens inverse. De son côte.rocky\(ebookdz. l’air froid s’enfonce sous la masse d’air chaud en formant l’amorce d’un front froid. .. est déterminé principalement par deux phenomenes singuliers : .10). La masse d’air chaud. Ces depressions. nuages et precipitations. qui consti- tuent des zones respectivement anticycloniques (haute pression) et dépressionnaire (basse pression) permanentes .com\) rocky\(ebookdz\) . Une pointe d’air chaud s’avance ainsi au-dessus de l’air froid et son côte Est constitue l’amorce d’un front chaud. Dans la region de France Atlantique. de type océanique. En l’absence de la rotation de la Terre. tout en s’élevant au-dessus d’elle car elle est plus légère. qui sépare la masse d’air froid polaire de la masse d’air chaud tropical.Les énergies renouvelables 103 a .la presence de l’anticyclone des Açores et la dépression d’Islande. D’une manière générale. il peut a l’évidence se créer localement des zones anticycloniques ou dépressionnaires particulières. Une depression se crée alors au point de contact entre le front chaud et le front froid (voir fig. qui se dirige vers le Nord Est. 3. .l’existence du front polaire entre les latitudes 50” et 60” Nord. rocky\(ebookdz. le système météorologique.com\) 3 . avec une intensité d’autant plus grande que le gradient de pression est important. apportent sur nos côtes des phénomènes atmosphériques caractéristiques mêlant vent. la trajectoire du vent serait rectiligne.La Terre ne tourne pas b . le vent souffle d’un anticyclone vers une depression.

Une éolienne est une machine qui utilise la force motrice du vent pour fabriquer de l’énergie mécanique ou électrique. Formation d’une depression sur la ligne de front polaire.11).13) : le vent fait tourner rocky\(ebookdz. conférant au vent une trajectoire spiraloïde divergente autour de l’anticyclone et convergente autour de la dépression. Elle est généralement constituée d’un mât (ou tour) en haut duquel se meuvent des pales (voir fig. s’enroulent en bandes tourbillonnaires. )) 3 3 2 Principe de fonctionnement d’une éolienne . encore appelé ouragan en Atlantique et typhon dans le Pacifique Ouest.rocky\(ebookdz. Le contour de l’œil. typiquement des cumulo-nimbus. entre lesquels sont intercales des nuages stables. se déplace a une faible vitesse de l’ordre de 20 km/h et finit sa course a l’intérieur des terres en provoquant souvent des ravages par l’action combinée du vent.10. diamètre supérieur a 500 km). Vents supérieurs a 250 km/h. : le cyclone Katrina.com\) rocky\(ebookdz\) . appelé mur de l’œil ».. Aux latitudes intertropicales. États-Unis. I’«œil du cyclone ». des précipitations et des vagues (ex.com\) 104 L ’énergie en 2050 Masse d’air froid polaire AAAA Masse d’air chaud tropical D Front chaud Front froid Dépression Figure 3.. La circulation se fait donc dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hémisphère Sud. 3. Nous savons qu’en réalité. et dans le sens inverse dans l’hémisphère Nord (voir fig. septembre 2005. II se forme au-dessus de l’océan lorsque sa température de surface est supérieure a 26 “Cjusqu’a une profondeur d’au moins 5 0 metres et dans des conditions atmosphériques particulières. 3. un système dépressionnaire isole peut se transformer en cyclone. où règnent un calme apparent et un ciel dégagé. II puise son énergie dans la condensation en pluie de la vapeur d’eau prélevée de l’océan surchauffé. et d’une périphérie d’un diamètre de plusieurs centaines de kilomètres où les nuages. est le siege de vents dévastateurs pouvant dépasser 250 km/h. Un cyclone tropical est constitué d’un centre d’une trentaine de kilomètres de diamètre. (< Le cyclone tropical est un régulateur thermique qui transporte le ‘(trop-plein d’énergie d’origine solaire des tropiques vers les pôles. cette trajectoire est déviée vers la droite dans I’hémisphère Nord et vers la gauche dans l’hémisphère Sud.

Le courant alternatif produit est transformé en un courant continu qui est stocké dans des batteries d’accumulateurs. Le vent entraîne alors les pales. comparable à une boîte de vitesses. les pales qui entraînent un générateur électrique. Ici.rocky\(ebookdz. La transformation de l’énergie mécanique de rotation en énergie électrique est assurée par le générateur grâce au principe d’induction magnétique selon lequel tout déplacement d’un conducteur dans un champ magnétique induit dans ce conducteur un courant électrique. Un groupe hydraulique.Les énergies renouvelables 105 I I I I O< A D Déviation à droite dans I’émisphère Nord Anticyclone Dépression Figure 3. Trajectoire du vent dans l’hémisphère Nord.com\) rocky\(ebookdz\) . celles-ci font tourner l’arbre lent (3). La figure 3. l’arbre rapide (5) et finalement la génératrice (6) qui produit le courant électrique. et un stator qui génère le courant électrique. est utilisé comme amortisseur du système d’orientation.12 décrit le mécanisme associé à l’axe horizontal de l’éolienne (nacelle). On définit le rendement (ou coefficient de puissance) d’une éolienne comme le rapport entre l’énergie mécanique récupérée et l’énergie du vent qui traverse la surface balayée par les pales. placé devant l’essieu principal de la pale. rocky\(ebookdz. qui produit un champ magnétique variable. c’est le champ magnétique qui est variable et le conducteur qui est fixe. II y a donc un rotor. Ce courant peut ensuite être à nouveau transformé en courant alternatif par un onduleur pour être distribué au consommateur par le réseau électrique.le multiplicateur (4). de forme cylindrique. Le multiplicateur. pour le système automatique d’arrêt d’urgence et pour le calage des pales. assure la transmission du mouvement de rotation entre l’arbre lent (30 a 40 tours/mn) et l’arbre rapide de la génératrice (1500 tours/mn).11. celle-ci s’oriente automatiquement face au vent. Lorsque le vent est suffisant (3 a 5 m/s). Une petite girouette/anémometre (1) située au sommet de l’éolienne détermine la direction du vent et envoie a un moteur d’orientation (2) les informations nécessaires à l’orientation automatique de la nacelle.com\) 3 .

com\) rocky\(ebookdz\) . Cependant. la puissance d’une éolienne varie aujourd’hui entre quelques dizaines de watts et quelques mégawatts selon l’usage envisagé. Citons les turbulences a l’arrière de l’éolienne et les irrégularités du vent en vitesse et en direction (les éoliennes doivent être en permanence face au vent pour produire l’énergie maximum). en pratique. L’éolienne ne doit pas s’emballer lorsque le vent devient trop fort. La puissance théorique d’une éolienne est proportionnelle a la surface balayée par les pales (donc au carré du diamètre d’une pale) et au cube de la vitesse du vent.com\) 106 L’énergie en 2050 7 1 2 3 4 5 6 7 Anémomètre Moteur d’orientation Arbre lent Multiplicateur Arbre rapide Générateur Pale Figure 3.rocky\(ebookdz. Finalement. il n’y a plus alors de portance et les pales se mettent en drapeau.12. Ce système est utilise sur les éoliennes a pales orientables. Schema de principe d’une nacelle d’éolienne. on ne récupère que 60 90 de l’énergie reçue (loi de Betz) car l’éolienne laisse forcément passer une partie du vent. aérofreins ou freins a disque. On peut également envisager d’autres systèmes de freinage :freinage électrique. rocky\(ebookdz. qui peut être la production d’énergie mécanique ou électrique. Aussi peut-on envisager un système de regulation de la vitesse d’une éolienne consistant a diminuer la surface offerte au vent par les pales : lorsque les pales deviennent parallèles au vent. D’autres facteurs interviennent pour diminuer le rendement d’une éolienne.

voire 5 MW (ex :5 M Repower hauteur de mât 90 m.rocky\(ebookdz. les éoliennes a axe vertical et celles a axe horizontal (voir fig. également appelées panémones ».com\) 3 - Les énergies renouvelables ~~ 107 L’évolution de la technologie au cours des trente dernières années a abouti a l’émergence de deux types de machines. Bien adaptée a la fourniture d’électricité. installée au Canada en 1987) mais elle est peu commercialisée. on les regroupe rocky\(ebookdz.5 m). équilibrée par un contrepoids.5 MW.Les éoliennes à axe vertical. Remarque :Des éoliennes encore plus puissantes. Tjaereborg) atteignent 2 MW pour une hauteur de mât de 60 m et une longueur de pale de 30 m. a cause d’une fragilité mécanique encore mal maîtrisée. Cependant. 3.13). 1925) comporte un rotor dont la forme rappelle celle d’un fouet de cuisine. sont adaptées a tous les vents et ne nécessitent pas de dispositif d’orientation. Les machines les plus puissantes (Vestas. l’éolienne Darrieus doit être lancée. par exemple pour alimenter une maison ou un village. . Contrairement au concept Savonius. La machine de Darrieus (France.13. On distingue principalement les concepts de Savonius et de Darrieus. . longueur de pale 61. diamètre 2 m). (( La machine de Savonius (Finlande. mais plus fréquemment de deux ou trois pales (la puissance est a peu pres la même dans les deux cas. I Pale 1 Multiplicateur électrique I Mât Multiplicateur a Éolienne à axe horizontal - II b . Ses dimensionssont modestes (hauteur 3 a 4 m. Schema de principe d’une éolienne. Elles atteignent 4.com\) rocky\(ebookdz\) . Les éoliennes peuvent être installées individuellement (Europe du Nord). les mega-éoliennes. Elles peuvent être dotées d’une seule pale. voient le jour en fermes offshore. 1924) est intéressante pour les pays en développement car elle est facile a fabriquer et démarre avec des vents faibles de l’ordre de 2 m/s.Les éoliennes a axe horizontal sont les plus utilisées aujourd’hui pour la fourniture d’électricité.Éolienne à axe vertical de type DARRIEUS 4 électrique Générateur Figure 3. son rendement est de l’ordre de 3 5 % pour les petites machines et 4 1 % pour les grandes éoliennes. puisqu’elle ne dépend que de la surface balayée). Elle peut offrir de fortes puissances (Aéole 4 MW.

de dommages importants (perte de pales.). rupture de mât.com\) 108 L’énergie en 2050 souvent par centaines voire par milliers (ex. On considère que 4 %seulement de cette surface peuvent être utilisés en pratique et par conséquent constituer de bons sites éoliens. Un quart de la surface de la Terre (1. La durée de vie doit atteindre 20 ans pour que l’installation soit rentable. C‘est l’effet de colline. Malgré les améliorations technologiques. la présence d’une colline à pente douce et progressive peut faire doubler la vitesse du vent.14 représente la carte des vents pour l’Europe telle qu’établie en 1989 par le Riso National Laboratory du Danemark.com\) rocky\(ebookdz\) . une éolienne est installée de preference dans un endroit surélevé et dégagé.25.3. La sécurité et la fiabilité sont une nécessité fondamentale pour les acquéreurs d’éoliennes.rocky\(ebookdz. tempête) et aux risques de bris. foudre. Les sites les plus favorables sont ceux où le vent rencontre peu d’obstacles tels que forêts.108km2) est expose a un vent dont la vitesse annuelle moyenne est supérieure a 5 m/s (vitesse d’amorçage d’une éolienne. Un vent régulier et suffisamment puissant est nécessaire au bon fonctionnement de l’éolienne. pluie. On peut également installer un système permettant de détecter automatiquement le moment optimal pour basculer d’un dispositif a l’autre. II faut également tenir compte des spécificités géographiques locales qui peuvent rendre I ‘énergie éolienne particulièrement intéressante. près du réseau électrique.. pylônes.. Ainsi.. les montagnes et les couloirs des grands fleuves constituent ainsi des zones privilégiées. La carte des vents renseigne globalement sur les régions les plus favorables. En conséquence. voir tableau ci-dessous).. Les bourrasques sont fréquentes et posent souvent problème. on prévoit souvent de combiner une éolienne avec une autre source d’énergie. On parle alors d’une ferme éolienne ou encore d’un parc éolien. La figure 3.. rocky\(ebookdz. les plateaux. Afin de pallier aux irrégularités du vent. Tableau 3. Vitesse du vent d’un site éolien. 3 3 3 La carte des vents et le potentiel éolien . Californie) dans un endroit bien expose au vent.. a l’intérieur des terres. Cette source peut être une génératrice à essence ou diesel (ou encore un panneau solaire) qui sera sollicitée en dehors des périodes de vent. l’éolienne reste une machine très exposée aux intempéries (glace. Le tableau suivant donne les vitesses du vent Caractéristiques de l’exploitation d’un site éolien. Remarque : les vents ne se comportent pas de façon régulière. bâtiments. : près de Palm Strings. Les zones côtières.

ce dernier comporte des inconvénients.Les énergies renouvelables 1O9 Figure 3.3. Impact sur le milieu biologique Les pales et les mâts en treillis sont dangereux pour les oiseaux. évalués dans le cadre d’études d’impact sur l’environnement rendues obligatoires en Europe par la directive n O 97/11/CE du 3 mars 1997. a savoir principalement l’énergie nucléaire et les énergies renouvelables dont l’éolien..4. la majorité des pays développés ont décidé de réduire leurs émissions de gaz a l’effet de serre (GES).rocky\(ebookdz. en fonction de la topographie. 3 3 4 golien et environnement . Carte des vents en Europe Occidentale a 50 m au-dessus du sol. À la suite de la conference de Kyoto en décembre 1997. notamment les oiseaux de proie qui peuvent manquer de vigilance et percuter une pale en mouvement au cours d’une chasse. Cette décision devrait aboutir a une diminution de la consommation en énergie fossile (pétrole.. rocky\(ebookdz. gaz naturel. 3. Cependant.1.com\) 3 .14.com\) rocky\(ebookdz\) . charbon) au profit des énergies non polluantes.

com\) 110 L’énergie en 2050 Par prudence. Les éoliennes génèrent un bruit dont l’origine est double : origine mécanique liée à la présence des machines tournantes (génératrice électrique. a production d’énergie équivalente. est égal a celui du charbon. boîte de vitesses). Cependant. Les travailleurs de l’industrie éolienne sont exposés a des accidents du fait de la présence de lourds composants en mouvement et de la proximité d’électricité de moyenne tension. Espagne du sud (350 éoliennes sur 6 sites différents) . L’ordre de grandeur du niveau sonore d’une éolienne moderne est de 45 dB (niveau sonore d’une rue paisible) a 150 m de distance. rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz. que la nuisance est la plus ressentie.4. 3. .ce site comporte des falaises bien adaptées a l’implantation d’éoliennes du fait des vents qui soufflent sur leurs parois. et origine aérodynamique liée à la rotation des pales.com\) rocky\(ebookdz\) . le risque est faible et limité a la destruction et la projection de pales. où la densité de population est la plus forte. C’est la source de bruit dominante pour les éoliennes dont les pales ont un diamètre supérieur a 20 mètres. du fait de la foudre. Actuellement. Impact sur le milieu humain - Risque d’accidents. II est plus élevé que pour toutes les autres formes de production d’énergie. le taux de décès du personnel d’installation et de maintenance d’éoliennes. selon la Windstats Newletter. C’est en Europe. À ce titre. En ce qui concerne les populations riveraines. Les estimations donnent en moyenne 1rapace tué par année pour 25 éoliennes.Nuisances sonores. ni a proximité d’un site de reproduction. mais aussi à la fréquentation des rapaces qui bénéficient des courants ascendants pour prendre leur envol. Californie du Nord (6 800 éoliennes) . Le bruit aérodynamique est d’autant plus fort que la vitesse du vent augmente. on adopte maintenant des normes imposant l’installation des éoliennes loin des habitations.3.Altamont. il y a lieu de s’assurer que l’emplacement prévu pour l’implantation d’éoliennes ne se situe ni dans un couloir de migration d’oiseaux. Les petites éoliennes sont les plus bruyantes du fait de leur plus grande vitesse.2. citons deux emplacements particulièrement dangereux : .Tarifa. À titre d’exemple. . le taux d’accident sur le parc danois (2 100 éoliennes) est d’une destruction de paie par éolienne tous les 300 ans.cet emplacement est un lieu de passage migratoire de l’Europe vers l’Afrique pour les grands oiseaux qui ne peuvent effectuer d’une seule traite des distances trop importantes au-dessus de la mer. Les estimations donnent en moyenne 1 oiseau tué par an pour 3 éoliennes.

Fin 2003. La plus grande population d’éoliennes s’y trouve a ce jour. Toutefois. un petit parc fonctionne en Alberta. ce qui fournirait de l’électricité a près de50 millions de personnes. États-Unis.3. Le Ministère de l’Industrie a lancé en 1996 le programme Eole 2005 (système a appel d’offres remplace en 2 0 0 1 par un système a tarif d’achat incitatif) visant a installer en France une puissance de 250 a 500 MW éoliens a l’horizon 2005. en raison des besoins considérables d’électrification rurale.. + 2 0 %/an). mais aussi a cause de la privatisation croissante des grandes entreprises d’Etat. 3. mais la progression est maintenant ralentie pour des raisons de rentabilité. Le parc éolien du Nordais. + 28 %/an). Corse. Plus de 3 5 O00 grandes éoliennes sont réparties a travers le monde et développent une puissance supérieure a 9 O00 MWe. En outre. C’est le plus gros marché. avec ses 133 éoliennes et sa puissance installée de 8 3 MWe. ont été mises en service fin 2000. Inde. a cause notamment des typhons et des risques de tremblement de terre qui limitent le potentiel éolien dans certains pays. Les 84 éoliennes du parc. Le parc est aujourd’hui très faible. C’est l’Europe qui connaît la plus forte croissance. . l’un des plus importants du monde. totalisant une puissance de 50 MW et une production de 226 GWh/an. Le marché mondial est en forte croissance (20 % par an). C’est un grand marché.5. Finistère). notamment : . les éoliennes se multiplient surtout dans les régions les plus exposées au vent (Languedoc-Roussillon. Deux usines de fabrication sous licence sont en production. Aperçu general France. Forte croissance en 2003. II y a des milliers d’éoliennes dans le monde et on ignore combien de petites éoliennes fonctionnent car certaines sont réalisées de façon artisanale. rocky\(ebookdz. ce qui correspond a plusieurs centaines d’éoliennes. Presque absentes il y a 10 ans..en Espagne (4 100 MW installés. on prévoit un développement important du parc éolien. . situe a la fois en Gaspésie et dans le Bas SaintLaurent (sites de Cap-Chat et Matane) est. Amérique du Sud. avec une forte concentration en Californie. notamment en Argentine. Le Maroc connaît actuellement un essor avec la contribution d’EDF dans le grand parc de Tétouan (Koudia AI Baïda). + 3 7 %/an).com\) 3 - Les énergies renouvelables 111 3 3 5 Les éoliennes dans /e monde (année 2000) . Canada. Les éoliennes françaises en service totalisaient une puissance installée de 242 MWe (territoires d’outre-mer compris) pour 481 éoliennes du parc national. L’industrie mondiale de l’énergie éolienne s’est fixée comme objectif l’installation d’une capacité totale de 40 O00 MW d’ici 2010.en Allemagne (12 O00 MW installés.com\) rocky\(ebookdz\) . Plusieurs champs ont été installés il y a une vingtaine d’années.1. Europe. Afrique. Chine et reste de l’Asie. mais le décollage est lent.rocky\(ebookdz.au Danemark (2 900 MW installés.

eaux usées. de I’indus- trie ou de l’agriculture. paille. la biomasse doit être séchée et compactée avant son utilisation. généralement sous forme de combustible liquide ou gazeux. . en raison de leur volume important et de leur nature com plexe.1. les techniques de culture des plantes énergétiques sont encore a l’état embryonnaire (graminées. l’eau et la lumière. II peut s’agir soit de biocarburants pour les véhicules. C’est par extension qu’on peut classer l’énergie de ces déchets parmi les énergies renouvelables.. glucose (matière végétale) 3- 6 O. Les végétaux Les végétaux se développent grâce au processus de photosynthèse. de consommer de l’eau. fiente et lisiers de l’élevage. oxygène Ainsi. dès lors que l’activité humaine. en présence du rayonnement solaire.). la biomasse est insuffisante pour alimenter en permanence une unité de production d’électricité.4. Deux sources principales peuvent être utilisées pour produire de l’énergie : - les végétaux cultivés à dessein.com\) 112 L’énergie en 2050 3. le processus de photosynthèse permet d’absorber le gaz carbonique de l’air.4. : le fuel).les déchets organiques provenant de la consommation domestique. Les déchets doivent être collectés et stockés. déchets de l’industrie papetière ou agroalimentaire). Seuls nous intéressent ici les biocombustibles utilisables pour la production d’électricité. soit de biocombustibles qu’on brûle dans les chaudières ou dans des appareils de cuisson. On peut inclure dans la biomasse les déchets (ordures ménagères. les biocarburants étant traités au paragraphe 4.1. herbes a croissance rapide.3. Les émissions de polluants sont les mêmes que celles des centrales au charbon ou au fuel et on doit recourir aux mêmes systèmes de dépollution. essences forestières a rotation courte... Nous traiterons l’énergie des déchets au paragraphe 3..2. agricole et industrielle est supposée pérenne.4.com\) rocky\(ebookdz\) . résidus végétaux. déjections animales. Étant donné son fort taux d’humidité.O eau - CO H. bouses. sciures de bois. Aussi la mélange-t-on généralement a un combustible fossile (ex. 3. À l’exception du bois.1.. résidus d’huile d’olive. Les trois ingrédients en présence sont le gaz carbonique. La biomasse La biomasse provient de l’énergie solaire convertie par photosynthèse. de fabriquer rocky\(ebookdz. gaz carbonique + 6H. bagasses. La réaction est la suivante : Lumière 6C0. ce qui implique des processus coûteux de sélection et de tri. .. Si les techniques des cultures vivrières et fourragères sont arrivées a maturité.rocky\(ebookdz.

En revanche. - Au bilan. Le bois.2.Le dégazage. Rappelons pour mémoire que les feuilles sont vertes car elles absorbent les rayonnements rouge et bleu et réfléchissent (donc rejettent) le rayonnement vert et son énergie associée . le bois est le seul biocombustible végétal.1). À titre indicatif.) et le méthane (CH4).). rocky\(ebookdz.com\) 3 . dans la masse végétale). des gaz s’échappent massivement du bois et s’enflamment en présence d’air. À partir de 200 “C. Les principaux gaz de combustion du bois sont les monoxydes de carbone (CO et CO. En conséquence. En conséquence. la transformation de l’énergie solaire en biomasse a un rendement très faible.com\) rocky\(ebookdz\) . En ce qui concerne la pollution. et de 2 a 3 % sous les climats tropicaux. il se décompose et les produits de cette décomposition brûlent en produisant de la chaleur. au même titre que les piles photovoltaïques ou les miroirs solaires.Les énergies renouvelables 113 de la matière végétale et de fournir de l’oxygène à l’atmosphère. 3 . on peut obtenir un rendement de 1 5 % avec les piles photovoltaïques (voir !j 3. Cette operation permet d’extraire l’humidité contenue dans le bois.2.Le séchage.La combustion des braises. les plantes n’utilisent qu’une partie des rayons solaires du spectre visible (moins de 50 % de l’énergie solaire reçue). il s’agit d’une utilisation de l’énergie solaire. 45 MJ/kg pour le fuel domestique et 86 millions de MJ/kg pour l’uranium 235). elle est stockée Cependant.l’énergie solaire est difficile à stocker (dans le cas présent. environ 5 % de l’énergie solaire efficace est convertie en masse végétale. 1.4.4). la biomasse est une énergie très consommatrice d’eau et d’espace. La combustion du bois s’effectue en trois étapes successives.2. En effet : - lors de la photosynthèse. l’oxyde d’azote (NO. se transforme en charbon de bois utilisable comme combustible et forme en presence d’air de la braise incandescente. libéré de ses gaz. Hormis certains déchets (voir !j 3.qui sont tous des gaz a effet de serre ou toxiques (voir !j 5. on estime que 1 seulement de l’énergie solaire reçue a la surface de % la Terre est convertie en énergie végétale sous les climats tempérés. Lorsqu’il est chauffé. sans leurs inconvénients principaux qui proviennent du fait que : - l’énergie solaire est très diluée à la surface de la Terre et elle est par conséquent difficile a collecter (dans le cas présent. le bois ne contient pratiquement pas de soufre. Le pouvoir calorifique du bois est de 14 MJ/kg (contre 36 MJ/kg pour la houille.rocky\(ebookdz. il émet des hydrocarbures et des composés organiques qui se condensent sous forme de goudrons.2). 2 . les collecteurs d’énergie solaire sont les feuilles des plantes) . . La température atteint 800 O C .

1. recyclage. La fermentation est aérobie ou anaérobie selon que l’air est présent ou non dans le processus.2. la mise en décharge de ces déchets est encore fréquente.70 % de méthane pour les lisiers de porc et les fientes de volailles. Les proportions respectives de méthane et de dioxyde de carbone dépendent de la nature des matières fermentées : . La production d’électricité On peut produire de l’électricité a partir du bois de deux façons. la consommation d’électricité étant assez bien répartie dans l’année.2. C’est un processus biologique par lequel les bactéries décomposent la matière organique. Les ordures ménagères. Différents types de déchets fermentescibles Les déchets d’élevage.rocky\(ebookdz.3. rocky\(ebookdz. on produit un gaz qui est envoyé directement vers un moteur a pistons ou une turbine a gaz. . Une voie en emergence consiste a l’utiliser pour la production d’électricité.4. 1 Par combustion du bois. des dejections bovines (bouse et fumier) et des fientes de volailles. sucreries.4. Les déchets ménagers contiennent environ 45 % de matière organique.4.4.4.1. 2 . incinération. L’électricité par le biogaz La pauvreté en méthane du biogaz est telle qu’il n’est pas rentable de le transporter loin et qu’il convient donc de trouver une utilisation de proximité. II s’agit notamment des lisiers de porc (mélange d’urines et d’excréments).2. 3. compostage).50 % pour les ordures ménagères.2. composé d’un mélange de dioxyde de carbone et de méthane. La fermentation des matières organiques contenues dans les décharges d’ordures ménagères produit du biogaz constitue principalement de methane. Les secteurs concernés sont les industries agro-alimentaires (brasseries. distilleries d’alcool. . on produit de la vapeur d’eau qui entraîne une turbine a vapeur couplée a un alternateur. Malgré le développement de nouvelles techniques d’élimination (tri. 3. Les déchets organiques 3.60 % pour le fumier pailleux des bovins. le biogaz peut être utilisé de façon régulière. La fermentation des déchets La fermentation concerne notamment les déchets d’ékvage. Elle conduit a la formation d’un biogaz.com\) 114 L’énergie en 2050 3. Les effluents industriels. laiteries) et les papeteries.com\) rocky\(ebookdz\) . 3.1. Cependant. récupération.Par dégazéification du bois.2. les effluents agroalimentaires et les ordures ménagères.

Dans le four.4. l’Allemagne. qui peut atteindre 25 %. En outre. incinérait. La France. Peu de pays utilisent l’incinération : l’Italie. 1. comme dans le moteur a essence. textiles. le biogaz. Autrement dit. En Europe. mais ce pourcentage augmente rapidement. verres et métaux. il faut une vapeur a haute température. l’Angleterre. en 1990. a une eau secondaire qui se vaporise. II faut donc recourir a des bougies d’allumage. via un échangeur.2.4. tous ces déchets sont combustibles. il peut être avantageux de produire a la fois de l’électricité et de la chaleur par cogénération. n’explose pas dans les cylindres du moteur par compression. les gaz brûlent a environ 800 O C . Le coût de l’électricité obtenue peut être compétitif pour une installation d’une puissance supérieure à 1MW. Cependant. en utilisant la chaleur des gaz brûlés. chaque habitant produit en moyenne 500 kg d’ordures ménagères par an (contre 750 kg par habitant et par an aux États-Unis). déchets putrescibles de cuisine et de jardin. permet la fourniture de 486 kWhe par tonne d’ordures ménagères. contrairement au fuel. de chaleur ou les deux a la fois (cogeneration). 4 1 % de ses ordures. du fait de la loi du 1 2 juillet 1992 stipulant que seuls les déchets ultimes peuvent être mis en décharge a compter de juillet 2002. Dans la chambre de post-combustion. ou le mélanger au fuel. industriels ou agricoles. On récupère l’énergie dans les fumées de sortie du four qui cèdent leur énergie.Incinération des déchets ménagers. les déchets sont décomposes par pyrolyse et dégagement de gaz. 1 tonne de déchets ménagers équivaut énergétiquement a environ 156 kg de fuel domestique. Cela permet en outre l’élimination de ces déchets.Les énergies renouvelabies 115 Les groupes électrogènes fonctionnant au biogaz sont constitués d’un moteur traditionnel a pistons entraînant un générateur électrique et sont quasiment identiques aux groupes diesel fonctionnant au fuel. Ce rendement. 3. Ces ordures ménagères sont constituées de papiers cartons. étant donné les coûts d’investissement et de maintenance faibles des groupes électrogènes.rocky\(ebookdz. L’incinération des déchets En brûlant des déchets ménagers.com\) rocky\(ebookdz\) . on peut récupérer de l’énergie sous forme d’électricité. Pour produire de l’électricité a bon rendement. Hormis les verres et les métaux. Le pouvoir calorifique des déchets ménagers est d’environ 7 MJ/kg. notamment pour assurer le processus de fermentation. C’est une solution peu onéreuse. le Canada et les États-Unis pratiquent principalement la décharge. plastiques.com\) 3 . qui est ensuite dirigée vers un turboalternateur. Une usine d’incinération est constituée d’un four et d’une chambre de postcombustion. Seuls le Japon et la Suisse pratiquent majoritairement l’incinération à ce jour. quant a elle. rocky\(ebookdz. Ils constituent environ 70 % de l’ensemble des déchets.

1) suppose ‘( un développement qui réponde aux besoins du present sans compromettre la capacité des générations futures a répondre aux leurs (voir 3 5.com\) 116 L’énergie en 2050 La valorisation thermique par cogeneration permet d’accroître le rendement a plus de 50 %. Une des voies possibles consiste a recycler les déchets valorisables.Incinération des déchets industriels.lMW électrique. un centre de traitement des lixiviats de la décharge de Braseux. notamment en exploitant le contenu énergétique des déchets . une plate-forme de compostage de déchets verts (broyage et fermentation finale pour un usage essentiellement agricole).4. Ouvert en 1999. 3. s’intègre parfaitement dans la démarche de développement durable.1.2). sont maintenant valorisés. en particulier la pollution générée par les déchets ménagers et industriels . Ce biogaz est utilisé comme combustible pour produire 1. 5. On distingue les pailles issues de la culture de céréales. qui fournit une eau de qualité industrielle par le procédé d’osmose inverse.rocky\(ebookdz. les liqueurs noires des usines de pâte a papier .com\) rocky\(ebookdz\) . les déchets de cannes a sucre (bagasse). À titre indicatif. 3 . L’industrie fournit chaque année des millions de tonnes de déchets industriels organiques (hydrocarbures. boues de peintures) qui peuvent être incinérés. centre intégré de traitement et de valorisation des déchets ménagers et des déchets industriels banals (c’est-à-dire non toxiques) (DIB). les coques de noix. Citons un exemple d’éco-site moderne : le centre de Vert-le-Grand (Essonne). auparavant incinérés avec les ordures ménagères. 2 . les installations suivantes : la décharge d’ordures ménagères et de DIB de Braseux.économiser l’énergie. sur un espace de 100 hectares. trois priorités s’imposent : .2. on peut extraire 1kWhe de 2 kg de bagasse. une station de valorisation du biogaz de la décharge de Braseux. . II s’agit ici des déchets autres que le bois. )) Dans ce contexte. goudrons. La chaleur produite par incinération peut être utilisée classiquement pour produire de l’électricité..5. L’éco-site. rocky\(ebookdz.réduire la pollution due a l’activité humaine.. réhabilitée et revegétalisée. Les déchets verts.optimiser la gestion des ressources disponibles. une déchetterie.Incinération des déchets agricoles ou agro-industriels. L’eco-site Le respect des critères du développement durable (voir chap. solvants usagés. . il gère les ordures d’une population de 700 O00 habitants reparties sur 110 communes. II comprend.

Bien qu’onéreux et encombrants. dioxines et furanes. de soufre et d’azote). I’exploitation de terres qui seraient autrement laissées en friche. on fabrique un pull-over en fibre polaire a partir de 27 bouteilles de plastique PET (type Evian).3. papier-carton. oxydes de carbone. plastiques1. Avenir de la production d’électricité par la biomasse Les rendements énergétiques des combustibles issus de la biomasse sont sensiblement plus faibles que ceux des énergies fossiles. En 2000..4. . emballages métal. Les atouts de la production d’électricité par la biomasse L’utilisation de résidus de culture pour produire de l’électricité permet de mieux valoriser les récoltes productrices de ces déchets. I’éco-site de Vert-le-Grand a traité 400 O00 tonnes de déchets et son incinérateur en a brûlé 160 O00 tonnes. poussières. tous les systèmes de production d’électricité par la biomasse sont adaptés a la cogeneration.. bidon. 3. les processus de conditionnement imposent des coûts de production élevés et comme tout système a flamme..4. En conclusion 3. . un centre manuel de tri séquentiel séparant les déchets qui seront ensuite envoyés dans les différents centres de valorisation en fonction de leur filière d’appartenance (verre.Le plastique PVC (chlorure de polyvinyle) : bouteille. Les mâchefers (scories) peuvent être utilisés. . pour stabiliser les sols . donc capables de répondre également aux besoins de chaleur. 1On distingue trois types de plastiques valorisables. gants de soin.. . Les puissances installées sont faibles : en moyenne 20 MWe avec un rendement de l’ordre de 20 %.Les énergies renouvelables 117 - un centre intégré de traitement de déchets (CITD) comprenant : un incinérateur d’ordures non valorisables.3.4. Les fumées sortant des deux fours de la chaudière sont débarrassées des poussières et gaz toxiques avant rejet à l’atmosphère par la cheminée. briques alimentaires). Enfin.2. qui constitue la chaudière d’une centrale thermique a vapeur fournissant 16 MW électriques.rocky\(ebookdz. tuyau. fibre textile. rocky\(ebookdz. une fois melanges au bitume. la culture de plantes énergétiques permet.com\) 3 .com\) rocky\(ebookdz\) .Le plastique PE (polyéthylène) : revêtement de sol.. À titre d’illustration.Le plastique PET (téréphtalate de polyéthylène) : bouteille. flacon. En outre.7. Par exemple. des procédés de filtration des fumées existent (élimination des métaux lourds.. 3. les centrales alimentées par la biomasse rejettent à l’atmosphère des gaz polluants. les installations alimentées au bois incitent a une exploitation rationnelle de la forêt . quant a elle.3.

Wsoit Elle est constituée de trois zones concentriques : le noyau.com\) 118 L’énergie en 2050 3 5 La géothermie . II se refroidit lentement par conduction thermique depuis la formation de la Terre il y a 4. rocky\(ebookdz. Tableau 3. 4 O00 fois moins.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz. se compose d’une zone interne solide (la graine) entourée d’une zone externe liquide.76.15.. ce qui se traduit par une dissipation de chaleur a la surface de la terre. Origine de la chaleur terrestre La Terre reçoit du Soleil une chaleur de 1.4. Belin. W mais produit également une chaleur interne de 40 l .1017 au-dessus de l’atmosphère. 2005.1. (Source : Dewaele et Sanloup.5.6 milliards d’années. entouré du manteau puis de la croûte (ou écorce) terrestre. Coupe radiale de la Terre. Dorsale médio-atlantique I 6 I I-----c-----l Noyau Manteau *\_ Croûte Figure 3. l’intérieur de la Terre et des planètes.) 1 Base de la croûte continentale 2 I 30 1000 IBase de la lithosphère 100 670 2 900 I 1600I50 1900 f 100 3 500 à 4 800 Limite manteau inf/sup (base de l’asthénosphère) 4 Limite du manteau inf/noyau ext 5 Limite du noyau int/noyau ext 6 Centre de la Terre 5 150 6 380 I 4 800 f 1000 4500à6000 I Le noyau de la Terre. 3. Température de la Terre en fonction de la profondeur. Le noyau interne a une température de près de 6 O00 O K . constitue de fer.

com\) rocky\(ebookdz\) . qui traverse ainsi l’Atlantique de l’Arctique a l’Antarctique (voir fig. ( ( Limite convergente \ \ Limite divergente Limite transformante f---osphère Lithosphere I Magma V Figure 3. Le manteau supérieur se décompose en une partie externe rigide qui. Amérique du Sud. et la croûte océanique. Caraïbe) et définit trois types de frontières entre deux plaques contiguës. Schema de principe de la tectonique des plaques. Philippine. eruptions volcaniques. (( )) (( )>.com\) 3 . II en résulte les phénomènes géologiques bien connus qui jalonnent l’évolution de notre planète : séismes. rocky\(ebookdz. Antarctique. sur laquelle flotte . entre les plaques Amérique du Nord et Eurasie. créant des fissures dans lesquelles s’infiltre le magma provenant de l’asthénosphère. d’une épaisseur d’environ 2 200 km.Frontière divergente : les plaques s’éloignent l’une de l’autre. et entre les plaques Amérique du Sud et Afrique. On distingue la croûte continentale (continents plus plates-formes continentales) d’une épaisseur de 30 km. Exemple : la dorsale medio-atlantique. Afrique. II y a apparition d’un fossé d’effondrement (rift) et de manifestations volcaniques. forment la lithosphere et d’une partie intérieure plastique appelée asthenosphere. Les éléments chimiques radioactifs responsables sont l’uranium. Inde-Australie. . La tectonique des plaques est la théorie des mouvements de la lithosphere et...Les énergies renouvelables 119 Cependant. 3. par extension. est solide. formée de basalte. Arabie. la lithosphere. désigne ces mouvements eux-mêmes.17). d’une épaisseur de 10 km. poussées de massifs montagneux.16. la source principalede chaleur interne dissipée en surface n’est pas due au refroidissement du noyau mais a la radioactivité des roches contenues dans le manteau et la croûte terrestre (contributiontotale supérieure à 90 %). avec la croûte. La lithosphère est structurée en une mosaïque de plaques tectoniques qui bougent les unes par rapport aux autres (de quelques cm par an) a cause des courants de convection (montée des roches chaudes et descente des roches froides) qui animent l’asthénosphère au cours du transfert de la chaleur d’origine radioactive vers la surface de la terre. le thorium et le potassium. Le manteau inférieur. Elle amène à un découpage de la lithosphère en 12 plaques tectoniques (Pacifique. Cocos.Amérique du Nord.rocky\(ebookdz. Nazca. Eurasie. formée de roches granitiques et Sédimentaires.

n’est pas perceptible par l’Homme. Citons l’exemple de l’Islande. très faible. La déformation résultant de la lithosphere. rocky\(ebookdz. une plaque s’enfonce dans l’asthénosphère sous l’autre plaque en formant une fosse. Lorsque les deux plaques sont continentales. II constitue. qui donne naissance a l’arc insulaire volcanique des petites Antilles (voir fig. donne lieu a la dérive des continents. le 26 décembre 2004. Ces régions figurent sur les pourtours des plaques tectoniques. fumerolles. au Sud de San Diego. Elle peut cependant être exploitee lorsqu’elle s’est accumulée. il y a fabrication de la plaque lithosphérique a la frontière divergente. s’est écartée du continent américain lorsque la portion à l’Ouest de la faille de San Andreas a coulissé vers le Nord-Ouest. de ce triple processus de productiondisparition-glissement. 3. En règle générale.. entre plaques Amérique du Nord et Pacifique. un séisme sous-marin d’une violence extrême (niveau 9sur l’échelle des magnitudesde Richter qui en comporte 9) au large de l’île de Sumatra.com\) rocky\(ebookdz\) . Exemple : la faille de San Andreas en Californie sur laquelle se situe San Francisco. Exemple : la fosse de Porto Rico. on observe la formation d’une chaîne de montagnes par dislocation de la croûte terrestre.constituant ainsi des réservoirs naturels d’énergie thermique.rocky\(ebookdz. Lorsque les deux plaques sont océaniques.17). Le magma résultant de la fusion partielle du morceau de plaque englouti remonte a la surface et provoque l’apparition d’îlots volcaniques. stockée dans certaines parties du sous-sol .. La géothermie y est exploitée industriellement. en tant que terre émergée. solfatares. étendues de boues en ébullition .com\) 120 L’énergie en 2050 . C’est la collision de la plaque Eurasie avec la plaque Inde-Australie qui a déclenché. une singularité étonnante car les autres sommets de cette dorsale se trouvent généralement a quelques milliers de mètres au-dessous du niveau de la mer.en general dans des nappes d’eau souterraines contenues dans des sédiments ou des roches poreuses . L’Île est entièrement volcanique.Frontière convergente : les plaques entrent en collision. tant pour la production électrique que pour le chauffage. On y observe tous les phénomènes caractéristiques d’une activité géothermique intense : sources chaudes. épandage de soufre. Le flux de chaleur est plus important dans certaines régions où règne une activité géothermique particulièrement intense. geysers. - Frontière transformante : les plaques glissent latéralement l’une contre l’autre. Exemple : la formation de l’Himalaya lors de la soudure de l’Inde au continent asiatique. II en a résulté la formation d’un tsunami (raz-de-marée dû a un choc tellurique sous-marin) dont la vague a déferle sur les côtes d’Asie du Sud en provoquant la mort de plus de 200 O00 personnes (davantage qu’a Hiroshima). La chaleur émise par la terre. La presqu’île de Californie. entre les plaques Caraïbe et Amérique du Sud. destruction a la frontière convergente et conservation a la frontière transformante. Une éruption volcanique survient en moyenne tous les 4 ans. Ce pays est localise sur la dorsale medio-atlantique.

com\) 3 . autour du globe terrestre. dans certaines régions particulièrement actives. rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . À moins de 2 O00 m de profondeur. de Nouvelle-Zélande.18). Ainsi. C’est le cas de certaines regions d’Islande. Les plaques tectoniques en mouvement. En dehors de ces zones a forte activité géothermique.rocky\(ebookdz. d’Indonésie. la valeur de 1 peut alors y trouver plusieurs centaines de degrés a 1000 m de profondeur.Les énergies renouvelables 121 1 Dorsale médio-atlantique 2 Fosse de Porto Rico 3 Faille de San Andreas Plaques tectoniques Pacifique PA Eurasie EU Afrique AF Antarctique ANT Inde-Australie IA Amérique du Nord AN Amérique du Sud Nazca Philippine Arabie AS NA PH AR CO CA cocos Caraïbe Figure 3. la température est alors trop faible pour la production électrique.3 “ C tous les 100 metres. Elle peut cependant être utilisée pour le chauffage. de poches magmatiques liées a des manifestations volcaniques ou encore a une remontée locale de l’asthénosphère. si le fluxgéothermique moyen a la surface de la terre est de 60 mW/m2. est de 3. a de faibles profondeurs. 3. On atteindre.17. du Japon. le flux géothermique varie entre 50 et 160 mW/m2 (voir fig. l’augmentation normale de la température sous terre (le gradient géothermique). d’Italie. Les fortes valeurs du flux géothermique s’expliquent par la présence. linéaire jusqu’à une profondeur de 10 km. il peut W/m2. des États-Unis ou du Mexique. En France.

3. le Japon. rocky\(ebookdz. quant a elle. s’appuie principalement sur ses Îles d’outre-mer nées de formation volcanique.19-a). Les sites géothermiques Grâce a l’expérience acquise durant plus d’un siècle dans la prospection pétrolière.2. Le flux géothermique en France (mW/m*).5. qui rend possible la circulation de l’eau chaude et donc son extraction par un puits fore a cet effet. La France. on a pu développer un savoir-faire dans la recherche de sites géothermiques...com\) rocky\(ebookdz\) .com\) 122 L’énergie en 2050 Figure 3. 3. En effet. C’est le cas des États-Unis qui disposent de pres de 200 unités de production. 3.1. d’autre part.5.rocky\(ebookdz.2. la Nouvelle-Zélande. La production d’électricité par la géothermie La géothermie est une source importante d’électricité dans le monde : 46 TWhe en 2001.18. Les critères d’appréciation d’un site géothermique sont d’une part la temperature du sous-sol et. et de certains autres pays qui bénéficient d’une activité géothermique importante : l’Islande. Citons la Guadeloupe qui dispose a Bouillante d’une installation de petite puissance (5 MWe) produisant un mélange eau-vapeur a 160 “ C grâce a la technologie du double flash (voir fig. des efforts importants sont effectues pour développer ce mode de production d’énergie renouvelable. la perméabilité de la roche.

Mélange eau-vapeur a . rocky\(ebookdz.19.rocky\(ebookdz.Les énergies renouveiabies 123 Cyclone Vapeur /I+>. L’objectif consiste à réaliser une installation pilote de 6 MWe. puis un prototype de 25 MWe a partir de trois puits d’injection.Système “ double puits ” Figure 3.com\) rocky\(ebookdz\) . on exploite la fissuration du granite pour canaliser l’eau injectée. Sur ce site. Si la roche chaude n’est pas poreuse mais sèche. Schémas de principe de deux modes de production d’électricité d’origine géothermique. on peut néanmoins en extraire la chaleur en injectant une eau sous pression le long d’une faille de la formation géologique. où l’on atteint la température de 200 O C . un projet européen envisage un forage a près de 4 O00 m de profondeur.Système “ double flash ” Vapeur b . C’est notamment le cas en France où plusieurs sites a roche sèche connaissent un gradient géothermique important : a Soultz (Alsace).com\) 3 .

Si elle est encore suffisamment chaude. l’eau chaude circule l’hiver sous les trottoirs de la ville.19-b). Un tel système a été installé à Melun en 1969. empêchant ainsi l’accumulation de neige et de glace. 3.c’est-à-dire constitué d’une roche chaude poreuse imprégnée d’eau. a Reykjavik (Islande).com\) rocky\(ebookdz\) .com\) 124 L’énergie en 2050 Pour produire de l’électricité. En outre. pour le chauffage urbain ou d’autres applications spécifiques. Utilisations possibles du fluide géothermique en fonction de la temperature (selon Lindal) : T(” C l > 150 Utilisation Production d’électricité Évaporation de solutions hautement concentrées Réfrigération par absorption Préparation de la pâte à papier Séchage de la diatomite Séchage du poisson Séchage du bois Fabrication d‘alumine par le procédé Bayer Séchage de produits agricoles 180 170 160 150 140 rocky\(ebookdz. La vapeur est dans un premier temps séparée de l’eau par centrifugation dans un cyclone. Lorsque l’eau chaude souterraine est trop polluée en sels ou sulfures. a Myvatn. (( )) Une partie de l’eau emprisonnée dans le reservoir souterrain est vaporisée lors de sa remontée par le puits d’extraction. Tous les sites produisant a ce jour une électricité d’origine géothermique utilisent un reservoir humide ».rocky\(ebookdz. plus de 80 % des habitations sont chauffées par voie géothermique. L’eau y est prélevée d’une couche profonde de 1500 a 2 O 0 0 mètres. l’eau récupérée est à nouveau vaporisée dans un ballon. (( Une installation standard de production d’électricité géothermique utilise le procédé double flash (voir fig. Cette énergie est utilisée également dans de nombreuses industries. Finalement. On renvoie alors l’eau soutirée dans sa couche géologique d’origine par un autre puits. où l’usine de Séchage de la diatomite (roche formée de diatomées et utilisée comme abrasif) produit 50 tonnes de vapeur par heure pour traiter les boues draguées du lac voisin. fortement chargee en substantes polluantes et corrosives. la vapeur récupérée par ces deux dispositifs est détendue dans une turbine associée classiquement à un alternateur générateur de courant électrique. Par exemple. par exemple au Nord de l’île. C’est le système du double puits (voir fig.19-a). il faut disposer d’une temperature d’eau supérieure a 150 “ C . on utilise un circuit secondaire fermé dont l’eau est vaporisée au contact du circuit d’eau d’extraction dans un échangeur de chaleur. 3.une température plus basse permettant seulement de produire de la chaleur. Cette réinjection permet de maintenir la pression d’eau dans la nappe souterraine mais elle doit se faire loin du premier puits pour ne pas refroidir la zone d’extraction et par conséquent abaisser le rendement thermique du système.

ne produisaient pas d’électricité. Cependant. En revanche. les départements d’outre-mer. De nombreux programmes d’utilisation de l’énergie géothermique a basse température ont vu le jour a la fin des années 1970 pour satisfaire aux besoins de chauffage d’immeubles ou de grands ensembles. les prix bas du pétrole et d u gaz ont stoppé le développement d’installations nouvelles qui. en général trop faible. compte tenu des périodes rocky\(ebookdz. Lavage et séchage de la laine 110 100 90 80 70 Séchage du poisson (limite inférieure) Chauffage urbain . Aussi peut-on parler de réservoir de chaleur.. du fait de leur géologie et de leur volcanisme. Remarque :l’énergie géothermique est-elle une énergie renouvelable ? Comme ila été dit plus haut. La France métropolitaine ne semble pas disposer de gisements importants et ses potentialités restent a démontrer. chauffage de serres par paillage radiant 20 PiscicuItu re 3 5 2 2 Conclusions pour la France . légumes .... notamment en région parisienne. mais la quantité de chaleur qui a été emmagasinée dans le sous-sol grâce a ce flux au cours des millénaires. ou bien encore de gisement de chaleur. alors qu’au rythme de leur exploitation. plus favorables à la production d’énergie géothermique. sont évidemment. chauffage urbain (limite inférieure) Piscine. on ne parle pas d’épuisement des réservoirs géothermiques. les réservoirs de chaleur sont en permanence et pour des milliards d’années réchauffés par le flux de chaleur terrestre.com\) rocky\(ebookdz\) . fermentation . chauffage de serres Refrigeration (limite inférieure) Élevage d’animaux Culture de champignons Balnéothérapie 60 50 40 30 Chauffage du sol . comme on parle de gisement de pétrole ou de charbon avec néanmoins la différence majeure que l’Homme consomme plus vite les réserves de pétroles ou de charbon qu’elles ne se reconstituent. on n’exploite pas le flux géothermique. Ainsi. algues. Guadeloupe et Réunion.com\) 3 ~ Les énergies renouvelables 125 Utilisation Conserverie 130 Évaporation dans la fabrication du sucre Extraction de sels par evaporation et cristallisation 120 Production d’eau douce par distillation Séchage de parpaings de ciment Séchage de matériaux organiques. en tout état de cause.. Martinique.rocky\(ebookdz.

hydrauliqueet biomasse . II permet notanment d’économiser l’énergie en exploitant le contenu énergétique des déchets. t a biomasse ne peut représenter une ressource significative pour la production d‘électricité dans les pays développés mais peut constituer tin appoint L‘écesite est un exemple intéressant de gestion des déchets organiques.5 million de riverains . rocky\(ebookdz.la recherche de solutions innovantes dans le cadre du développement durable.les energies renouvelables nouvelles (ERN) . Elles sont intéressantes dans la mesure où elles constituent une ressource énergétique susceptible d’économiser les énergies non renouvelabteset sont particulièrement bien adaptées a des sites isolés. géothermique. et de recycler tes déchets valorisables . bio-conibustibles pour chaudières. loin du réseau électrique. .les énergies renouvelablesconventionnelles(ERC) . on constate que : .). Les applications sont variées (biocarburants pour automabiles. .la biomasse provient principalement de la transformation de l‘énergie sotaire en eiiergie chimique par photosynthese Deux sources principales peuvent être utilisées pour produire de l’énergie: les végétaux et les déchets organiques.l’hydraulique possède un fort potentiel de développement dans certains pays. .. f a r conséquent on peut considérer l’énergie géothermique comme renouvelable.l’aménagement du territoire.com\) 126 L’énergie en 2050 radioactives très longues du thorium (14 milliards d’années) et de l’uranium ( 4 3 milliards d’années). le barrage des Trois-Gorgessur le Yang Tsé Kiangdéve loppera en 2009 la puissance colossale de 18 720 MWe (soit l’équivalent d’une vingtaine de réacteurs nucléaires) mais il faudra inonder près de 600 km en amont du barrage et déplacer pres de 1. .rocky\(ebookdz. .. a l’instar de la biomasse qui est renouvelée par l’énergie solaire. En outre leur densité de puissance est très faible. par exemple. si on les analyse de plus pres. Néanmoins. Elles font actuellement l’objet d’un engouement particulier car elles contribuent a : .la recherche de systèmes de production électrique décentralisés.’ Cependant le coGt de leur électricité est encore trop cher :trois fois plus cher que l’électricité nucléaire pour l’éolien et dix fois plus cher pour le solaire.la lutte contre le réchauffementclimatique. solaire. notamment dans les pays en développement. mais il ne faut pas négliger les problèmes environnementaux : en Chine. Résumé du chapitre 3 On distingue : . .com\) rocky\(ebookdz\) .les énergies éolienne et solaire sont intermittentes et aléatoires.éolien.

Pour des températures plus faibles. séchage du bois.Les énergies renouveiabies 127 L’énergie thermique solaire (chauffage d’habitation. balnéothérapie .la chaleur de la Terre provient principalement de la radioactivité des roches contenues dans le manteau et la croûte terrestre. chauffe-eau) est à encourager lorsque les conditioris d’ensoleillement le permelterit .com\) rocky\(ebookdz\) . L’énergie géothermique peut être exploitee pour produire de l’électricité lorsque l’eau chaude souterraine prélevée possède une température supérieure à 150 OC..rocky\(ebookdz.com\) 3 . rocky\(ebookdz. le thorium et le potassium. Les éléments radioactifs responsables sont l’uranium. culture de champignons. diverses applications peuvent présenter un intérêt dans le cadre d’une politique d‘économie d’énergie : chauffage urbain.. .

com\) rocky\(ebookdz\) .com\) rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz.

Bien que centenaire.4).com\) 4.rocky\(ebookdz. En effet.2. Une voiture consomme en moyenne 14 tonnes d’essence au cours de son existence (évaluée a 1 0 ans). La problématique des transports routiers Les transports routiers utilisent presque exclusivement l’énergie primaire fossile (pétrole) dont les réserves sont limitées à une cinquantaine d’années (voir Ej 6. II est donc nécessaire de réfléchir des aujourd’hui a des solutions de substitution afin de lutter efficacement contre le réchauffement climatique et de préparer les prochaines générations de voitures. ce qui correspond à une émission dans l’atmosphère d’environ 4 0 tonnes de dioxyde de carbone.1.2.1) et dont la combustion émet des gaz a effet de serre (voir Ej 5.com\) rocky\(ebookdz\) . parallèlement aux combuçtiblesclassiques utilisésdans les moteurs rocky\(ebookdz. l’industrie automobile est encore a ce jour en pleine évolution.

com\) rocky\(ebookdz\) . le GPL est le plus souvent injecté sous forme gazeuse dans le collecteur d’admission. le GPL s’est inégalement développe d’un pays a l’autre. Cette proportion augmentera très probablement dans les prochaines années. et meilleure efficacité catalytique. et développé aujourd’hui par Total Fina Elf.com\) 130 L’énergie en 2050 à explosion (essence) et les moteurs Diesel (gasoil). ne permet pas de réduire de façon significative les émissions de gaz a effet de serre.1. Cependant.1. Les carburants alternatifs 4. Le volume de ce réservoir est a peu pres le même que celui d’un pneu.rocky\(ebookdz. 13 % d’eau et 2 % d’additif chimique tensioactif nécessaire a la dilution de l’eau dans le gasoil. utilisé principalement comme % source d’énergie domestique. L’utilisation de ces carburants alternatifs. II a une énergie volumique inférieure au super (1 énergétiquement à 0. certains pays utilisent des véhicules exclusivement alimentes au GPL (taxis. Le GPL est stocké dans un réservoir de forme cylindrique ou torique sous une pression de l’ordre d’une dizaine de bars.1. Citons également le melange de fuel et d’eau appelé aquazole ». Aujourd’hui. la plupart des constructeurs proposent des véhicules a double carburation essence/GPL. dont certains ne sont que des additifs aux combustibles classiques. Cela ne constitue pas une innovation en soi puisque le premier véhicule électrique date de la fin du XIXe siècle. mais ce n’est qu’après les développements réalisés sur les piles dans le domaine spatial et la survenue de la premiere crise pétrolière en 1973. La teneur en soufre du GPL est en outre très faible.1. en France.1. Les parois du réservoir sont en acier. ce qui constitue un double avantage : moins de polluants. que les constructeurs automobiles ont commencé a s’intéresser Sérieusement a ce type de véhicule. mais il en existe d’autres tels que l’éthanol ou le méthanol. qui a fait prendre conscience de la nécessité de sortir de la dépendance au pétrole du Moyen-Orient pour éviter la flambée des prix et la rupture d’approvisionnement en pétrole. litre de GPL équivaut du pétrole.. Le GPL est un mélange de butane et de propane. En conséquence. À l’avenir. qui est alors remplacée par un pneu galette. 1 du GPL consomme l’était sous forme de carburant. une autre voie de progrès consiste a recourir auxvéhicules électriques. bus. se sont développés des procédes faisant appel à d’autres carburants. des injecteurs liquides devraient remplacer les rocky\(ebookdz. GPL L’idée d’utiliser du gaz de pétrole liquéfié (GPL) remonte aux années 50.78 litre de super). <( 4. Au gré des avancées technologiques et des évolutions de la réglementation.)..compose de 85 % de gasoil. mais son prix au litre est très compétitif. ce qui en augmente sensiblement le poids. destiné aux poids lourds et autobus. Le GPL provient d’opérations de purification du gaz naturel ( H) et de raffinage C. Dans le moteur. Les plus connus sont le GPL (gaz de pétrole liquéfié) et le GNV (gaz naturel pour véhicules). En 1995. Aussi le loge-t-on généralement a la place de la roue de secours.

Les inconvénients du GNV sont les mêmes que ceux du GPL : faible autonomie du véhicule et difficultés d’approvisionnement. De nombreuses recherches sont en cours pour améliorer l’embarquement du GNV. la Gobron-Brillie était qualifiée de voiture a moteur poly-carburants car elle pouvait fonctionner à l’essence comme a l’alcool éthylique rocky\(ebookdz. l’utilisation du GNV permet de limiter de nombreuses nuisances : bruit du moteur.com\) rocky\(ebookdz\) . le GNV a une contribution a l’effet de serre inférieure de 25 % a l’essence. 4. s’il a pour l’instant des performances inférieuresa l’essence.. -12 % de C . compensant ainsi la perte de puissance due a l’injection gazeuse. À l’instar du GPL. Le GNV a un indice d’octane très élevé (voir !j 2.3. en aluminium ou en matériaux composites et doivent être capables de supporter au moins 600 bars de pression pour des raisons de securite. pas de soufre) et il ralentit le vieillissement du moteur. mais c’est aussi un avantage en termes de sécurité puisqu’en cas de fuite. dosage plus precis). Le GNV est stocké sous 200 bars dans des reservoirs cylindriques qui peuvent être en acier. II O permet aussi des economies d’énergie (5 %). I . dégagement d’odeurs et de fumées noires .com\) 4 ~ L’hydrogène et /a pile à combustible 131 injecteurs gazeux. ce qui permet au moteur d’atteindre des taux de compression importants et de fournir des performances équivalentes à l’essence. juste avant les chambres de combustion.1. on ajoute aux reservoirs des charbons actifs qui absorbent le GNV et réduisent la pression de stockage a seulement quelques dizaines de bars. Ceci est un inconvénient car il doit absolument être compresse pour être stocke. au même niveau que les injecteurs d’essence.rocky\(ebookdz. Les autobus équipés de GNV ont des performances qui se rapprochent de celles des autobus Diesel et en même temps. GNV Le gaz naturel pour véhicules (GNV) est en fait du methane (gaz naturel).1. Notamment. Le GPL est un carburant propre : il émet moins de polluants que l’essence (-70 % de CO. 1. il se diffuse très rapidement dans l’atmosphère.. ce qui représente plusieurs avantages : un coût de compression plus faible et des reservoirs plus simples et de forme libre (donc plus faciles a placer a l’intérieur du véhicule).2. En outre. L’injection liquide permet en effet de réaliser un meilleur remplissage des cylindres en carburant (charge plus dense. ce défaut devraitêtre corrige dans un avenir proche et il est deja partiellement compense par une grande souplesse d’utilisation. Biocarburant Au debut du siècle dernier.1. et donc d’augmenter les performances du moteur tout en réduisant sa consommation et en maintenant un faible niveau d’émission de polluants. un gaz deux fois plus léger que l’air.1).1. le GNV requiert l’utilisation d’un second reservoir dans le véhicule. Enfin. En termes de pollution. 4. le GNV améliore la souplesse de la conduite et supprime les problèmes de transitoires thermiques en fonctionnement.

les émissions de gaz a effet de serre issues des transports ont augmenté de façon dramatique ces dernières années..). Véhicules électriques Leur inconvénient majeur résulte de la faible autonomie des batteries. Les biocarburants sont obtenus a partir de matières végétales : éthanol (issu du blé. pour une vitesse maximale d’environ 130 km/h. mais de façon assez limitée. Cependant. a l’échappement.1. En outre. Jusque dans les années 50. en attendant I’avenement a l’horizon 2020-2030 de l’hydrogène en tant que combustible providentiel pour le transport. De nombreuses voitures électriques aux performances sensiblement équivalentes sont actuellement disponibles sur le marché (Citroën Saxo.2. Ils peuvent être utilises tels quels ou bien sous forme d’additifs aux essences classiques. du maïs ou de la betterave) ou huiles végétales (issues du colza ou du tournesol). En conséquence.rocky\(ebookdz. le calcul rocky\(ebookdz. C’est pourquoi l’arrivée des Véhicules électriques. Honda EV plus. 4. la durée de recharge étant de 5 heures environ. Renault Clio. voire hybrides (moteur thermique couplé a un moteur électrique) va constituer une solution transitoire a ces difficultés.. L’inconvénient principal des huiles en tant que carburant est leur viscosité. la voiture électrique est adaptée à la conduite en ville. Aussi. bien qu’elle permette de valoriser une partie de la surproduction agricole. En ce qui concerne les émissions de polluants.com\) 132 L’énergie en 2050 (éthanol) extrait de la betterave. les perspectives d’épuisement des réserves en combustible fossile d’ici a 2050 vont rapidement induire une hausse inéluctable du prix de l’essence. les biocarburants étaient considérés comme l’une des meilleures sources d’énergie pour I’automobile. l’addition d’éthanol permet de réduire les taux de CO et CO. puisque la distance moyenne parcourue quotidiennement par le citadin est de l’ordre de 30 km seulement.2.com\) rocky\(ebookdz\) . Elle permet en outre d’élever l’indice d’octane et donc d’envisager des performances attractives. qui est de l’ordre de 200 kilomètres seulement. leur utilisation restera-t-elle marginale. 4. La presence d’éthanol dans le carburant n’exige pas de modification technique du moteur. Elle est alors utilisée le jour et rechargée a la prise électrique la nuit. Ils sont différents des essences classiques notamment par la présence d’oxygène dans leur formule chimique.1.1. En effet. Les nouvelles technologies En France. son utilisation est très intimement liée aux politiques agricoles des pays. cette solution a priori attractive peut difficilement être généralisée au plan national car ses besoins en énergie sont considérables. Aujourd’hui.

Cependant. )) 4. et par conséquent des emissions de gaz polluants et a effet de serre. Véhicules hybrides Le principe de fonctionnement de la voiture hybride consiste a coupler un moteur thermique a un moteur électrique. II en résulte une réduction de la consommation d’essence.com\) rocky\(ebookdz\) . récupération de l’énergie au freinage (le moteur peut fonctionner en inverse b) et produire lors des décélérations un courant électrique qui recharge les batteries). Ainsi.L’hydrogène et la pile a combustible 133 montre que remplacer entièrement le parc français actuel de 30 millions de voitures par autant de voitures électriques nécessiterait la fourniture annuelle de 200 a 250 TWhe (térawatt x heure électrique) d’électricité supplémentaire. II existe deux types de systèmes hybrides : le système hybride série et le système hybride parallèle. Les avantages du moteur électrique sont nombreux: pas d’émission de gaz polluant ou a effet de serre. le programme Praxitèle représente un parc d’une cinquantaine de Clio électriques. L’utilisation devéhiculesa propulsion électriquese limitedonca descas particuliers de flottes strictement urbaines avec un faible kilométrage journalier. le poids des batteries embarquées est de plusieurscentainesde kilogrammeset la capacité de stockage d’énergie d’un véhicule électrique est cent fois moindre que celle d’un véhicule a moteur thermique (l’électricité ne se stocke (presque) pas). L’électricité semble plutôt destinée a être un complément d’énergie pour les voitures classiques : c’est la solution R hybride dont nous allons maintenant parler. (( Malheureusement.2. Les batteries font actuellement l’objet de recherches intensives mais il ne faut pas attendre de miracle a court terme. ou rocky\(ebookdz.1-a) Le moteur thermique (MT) fait tourner un générateur électrique (GE) et le courant électrique produit peut alimenter le moteur électrique (ME) qui entraîne les roues (1) encore alimenter la batterie qui se recharge (2). embouteillages). énergie moins chère.3.2).cette solution est difficilement envisageable a grande échelle. 4. pour actionner les roues. À Saint-Quentin-en-Yvelines. on n’a plus recours a un carburant liquide mais on utilise de l’énergie électrique stockée dans des batteries disposées a l’intérieur du véhicule. En France. Dans le cas de véhicules a moteur électrique.rocky\(ebookdz.2. on dispose de deux forces motrices qui sont sollicitées dans leur plage de fonctionnement optimum. Le système hybride série (fig. il n’y avait en 1997 que 3 O00 véhicules électriques. économie a l’arrêt (feux rouges. rendement élevé (80 % contre 30 % pour un moteur thermique traditionnel) donc moins de gaspillage d’énergie. la voiture hybride n’est pas une voiture électrique et la batterie n’est pas dimensionnée pour une autonomie importante. Étant donné les besoins énergétiques prévisibles par ailleurs pour satisfaire a la demande dans les 50 prochaines années (voir 5 6. les inconvénients du moteur électrique demeurent aujourd’hui considérables : au-delà de l’autonomie deja mentionnée.com\) 4 . soit I’equivalent de 30 a 35 centrales nucléaires supplémentaires.1.

n Batterie I I Roue MT 1 a) Système hybride série. Les performances obtenues sont convaincantes. la Prius n’est propulsée que par le moteur électrique.com\) rocky\(ebookdz\) . Elle ne consomme donc pas de carburant et par conséquent ne génère aucun rejet atmosphérique. soit recharger la batterie. Au démarrage et à faible vitesse sur de courtes distances. Dans les conditions normales de fonctionnement.1-b) Les moteurs thermiques (MT) et électrique (ME) peuvent actionner les roues séparément (1) (2). disposant d’un système hybride doté de deux moteurs électriques.com\) 134 L ‘énergie en 2050 Le système hybride parallèle (fig. 4. va soit alimenter le moteur électrique produisant la force motrice. la Prius peut être propulsée simultanément par le moteur électrique et le moteur thermique : le moteur thermique entraîne directement les roues mais alimente également le générateur électrique qui.1. à son tour. Schema de principe de la voiture hybride. Citons l’exemple de la Prius 2004 de Toyota. rocky\(ebookdz. Figure 4.rocky\(ebookdz. MT Moteur thermique ME Moteur électrique GE Générateur électrique n Batterie I Roue MT Système hybride parallèle. qui peut s’apparenter à un système hybride parallèle. et Le moteur électrique peut également être utilisé en générateur électrique pour recharger la batterie en fonctionnement (3).

Une pile au zinc. la meilleure solution pour la période de I’«après pétrole ”sera la pile a combustible. mais proviennent de l’extérieur de la pile. Principe de la pile a combustible (PAC) La pile a combustible est un générateur qui transforme l’énergie chimique en énergie électrique (voir fig. Ces processus énergétiques sont connus depuis longtemps. Dans une pile à combustible. rocky\(ebookdz. C’est le sujet que nous allons aborder maintenant.lestravauxdu britannique F. malgré des avantages certains. afin de réunir les qualités d’une voiture urbaine et celles d’une routière.2. 4. la voiture hybride ne peut se dispenser d’essence (ou de gasoil) et par consequent ne résout pas les problématiques liées au réchauffement climatique et a l’épuisement des reserves fossiles. moteurs a combustion interne ou turbines par exemple. Aujourd’hui. En 1953. Ce véhicule est doté d’une batterie haute tension au nickel-métalhydrure et d’un moteur thermique de 1.rocky\(ebookdz. II développe une 1 CV puissance de 1 1 et consomme 4. doit être jetée lorsque le combustible est épuisé. l’énergie cinétique sous forme d’énergie électrique qui est stockée dans la batterie. 4. Ceux-ci ne sont plus emmagasinés dans le générateur.com\) 4 .com\) rocky\(ebookdz\) .2-a). il suffit de remplir le réservoir de combustible (hydrogène) et d’alimenter en comburant (oxygène) pour continuer a obtenir du courant électrique. par exemple. une pile a combustible ne diffère des piles électriques que par le mode de stockage du combustible et du comburant. en phase de décélération ou de freinage. Bacon conduisirent au premier prototype qui permit la construction d’une pile a hydrogène pour les missions spatiales Apollo. 4. L’expérience de l’électrolyse de l’eau fut réalisée pour la première fois par Sir Hemphry Davy en 1806 et ce fut Sir William Grove qui inventa la première pile à combustible 33 ans plus tard.2-b). Mais sans débouché industriel. La réaction chimique entre combustible et comburant s’effectue a des températures beaucoup plus basses (a partir de 80 O C ) que dans les convertisseurs d’énergie classiques.T. Cependant.3 litres aux 100 km en circuit urbain.L’hydrogène et la pile à Combustible 135 Une autre façon de recharger la batterie consiste a récupérer. Cette baisse de température a pour avantage d’éviter l’activation de l’azote de l’air et sa transformation partielle en oxydes polluants. qui utilise l’hydrogène comme vecteur énergétique. II serait judicieux de concevoir dès aujourd’hui une voiture hybride dotée d’une batterie dont l’autonomie serait celle de la voiture électrique. la pile a combustible est toujours au stade du développement. cette invention resta méconnue durant plus d’un siècle. Dans son principe.5 litre fonctionnant a régime constant. 1. Dans l’état actuel des connaissances.6) en produisant de l’électricité et de l’eau a partir de l’oxygène et de l’hydrogène (voir fig. l’économie de carburant est de l’ordre de 30 a 40 %. Au total. C’est le processus inverse de l’électrolyse de l’eau qui consiste a transformer l’énergie électrique en énergie chimique en produisant de l’hydrogène et de l’oxygène à partir de l’électricité et de l’eau (voir fig.

Électrolyse de l'eau Figure 4. seul l'hydrogène convient et son activation nécessite même la mise en œuvre de catalyseurs particuliers à base de métaux précieux. les combustibles hydrocarbonés habituels sont généralement trop peu réactifs a ces niveaux de température.Pile à combustible 2H2+02+ 2H20 Anode r A l'anode 2H. Schéma de principe de la pile a combustible et de l'électrolyse de l'eau. 2 Hz+O2 Cathode Au total 2H O .com\) 136 L 'énergie en 2050 Au total a . Dans la plupart des cas. Le méthanol peut également être envisage comme combustible.rocky\(ebookdz. En contrepartie.O+ A la cathode 4H O . + b . La réalisation de piles fonctionnant dans de telles rocky\(ebookdz. Pour activer le methane et les composes comportant des liaisons carbone-carbone (alcools superieurs ou hydrocarbures).2. il faut des temperatures de fonctionnement élevées (de l'ordre de 850 a 1000 O C ) . mais les performances des piles directes a méthanol sont notablement inférieures a celles des piles a hydrogène.com\) rocky\(ebookdz\) . 02+4H++4e- + 4 e--+ 2 H + 4 OH.

C’est l’anode de la pile où s’effectue l’oxydation du combustible. O Ainsi. On obtient alors des puissances intégrées pouvant aller de quelques kWe (kilowatts électriques) a plusieurs dizaines de MWe (mégawatts électriques). Si l’on prend en outre en consideration les causes liées au taux d’utilisation des réactifs et à la dépense d’énergie pour leur conditionnement préalable.com\) rocky\(ebookdz\) . Lorsque le circuit extérieur de la pile est ferme par une resistance. pour une pile hydrogène-oxygène un rendement reel de l’ordre de 40 % a 60 % seulement. Une pile élémentaire est constituée de deux electrodes en contact avec un électrolyte (voir fig. L’une des electrodes est alimentée en combustible (hydrogène. - 2 H + + 2 e-. on obtient. la cathode de la pile. dans ce processus d’oxydo-reduction. la pile génère beaucoup de chaleur qu’il faut évacuer (perte de rendement). D’abord. les electrons sont véhiculés de l’anode a la cathode. Elle est le siège de la réduction du comburant qui y gagne des electrons : 02+4H++4e--2 H . methanol ou hydrocarbure). rocky\(ebookdz. elle possède des inconvénients notoires. on a recours au regroupement d’un nombre important de piles élémentaires pour obtenir la puissance requise.L’hydrogène et la pile à cornbustibie 137 conditions est bien entendu beaucoup plus délicate que celle de piles à basse ou moyenne temperature.2-a). Le rendement énergétique d’une pile a combustible est le rapport entre l’énergie électrique produite et l’énergie thermique qui serait libérée par la reaction chimique d’oxydo-reduction. au final. On préfère donc souvent utiliser ces combustibles pour produire de l’hydrogène par reaction avec de la vapeur d’eau dans un convertisseur situe en amont de la pile. Ce rendement théorique est très élevé. Les raccordements électriques s’effectuent en parallèle ou en série pour l’ajustement de la tension et de I’intensite en fonction des besoins. la PAC ne rejette que de l’eau et par consequent aucune substance polluante. Malheureusement. Cependant. En pratique. En outre. L’autre electrode.rocky\(ebookdz. 4. c’est-à-dire la perte d’électrons : H . générant une différence de potentiel entre les deux electrodes de la pile dès qu’elles sont alimentées en gaz. les défauts d’alimentation en réactifs des electrodes et les resistances qui s’opposent au passage des charges électriques au sein de l’électrolyte et dans les electrodes. des electrons sont apportes a l’anode et consommes a la cathode. le rendement électrique reel que l’on obtient en pratique est plus bas. est alimentée en comburant (oxygène ou air). C’est son intérêt majeur. L’hydrogène a une énergie potentielle de combustion très importante. presque trois fois supérieure à celle de l’essence ou du fuel. créant un courant électrique.com\) 4 . II est par exemple d’environ 90 % pour une pile hydrogène-oxygène. a forte puissance. car on doit prendre en consideration certains phénomènes comme l’irréversibilité des reactions.

l’hydrogène est un gaz très inflammable qui doit être stocke dans des reservoirs en acier : un réservoir de 200 kg correspond en énergie à 20 litres d’essence. Ils se distinguent par la nature de l’électrolyte utilise et par la temperature de fonctionnement (voir tableau 4. proton exchange membrane fuel cells). Ces dernières peuvent utiliser l’hydrogène ou le methanol comme carburant. il n’existe pas en Europe de projet de pile a combustible pouvant déboucher sur une commercialisation a court terme. transports. Deux types de piles sont qualifiés de piles basse température car ils fonctionnent à des temperatures qui généralement n’excèdent pas 100 O C .com\) 138 L’énergie en 2050 En outre. Alcaline (AFC) I Potasse (liquide) Polymère (solide) 1 8o 1 Membrane (PEMFC) Acide phosphorique (PAFC) Acide phosphorique (liquide) Sels fondus (Iiquide) Céramique (solide) Carbonates fondus (MCFC) Oxydes solides (SOFC) 1 I 2oo 650 I I Espace. On reviendrait alors. phosphoric acid fuel cells). transports 100 kW-10 M W (*)Stationnaire (sans déplacement) : production collective ou domestique d’électricité.com\) rocky\(ebookdz\) . fonctionnent vers 600-700 “ C (MCFC. alkaline fuel cells) et des piles à membrane echangeuse de protons (PEMFC. molten carbonate fuel cells). O00 “C. Les principaux types de piles. D’autres piles. Principaux types de piles a combustible II existe actuellement cinq principaux types de piles a combustible. II existe enfin des piles dont l’électrolyte est constitue d’oxydes solides (SOFC.3. rocky\(ebookdz. transport 1-100kW Portable. a une combustion du type moteur thermique classique avec ses inconvénients en termes de pollution. naires (*) 1 W-10 M W stationnaires.1. 4. Elles sont dans ce dernier cas aussi baptisées piles directes a methanol )>. (( )) II s’agit des piles a electrolyte alcalin (AFC. station. finalement. utilisant un electrolyte aux carbonates fondus.transports 200 kW-10 M W Stationnaires 500 k W . (( II existe ensuite les piles dont la temperature de fonctionnement se situe vers 200 “ C et dont l’électrolyte est constitue d’acide phosphorique (PAFC. Pour pallier ce deuxième inconvenient. À l’heure actuelle.rocky\(ebookdz. solid oxide fuel cells) et qui fonctionnent entre 850 et 1 Tableau 4. on envisage de stocker dans le véhicule un compose hydrocarbone a forte teneur en hydrogène a partir duquel on pourrait créer in situ la molecule d’hydrogène a oxyder.I O M W 850 à 1000 Stationnaires.1).

En cas d’arrêt. pour un usage dans les secteurs tertiaire ou industriel. Le carburant L’hydrogène est par définition le meilleur carburant pour alimenter la pile a combustible : pas d’émissions de CO. Les compagnies électriques ont en effet de plus en plus de difficultés a implanter de nouvelles lignes électriques et de grosses centrales.) H fonctionnement se situe entre 180 et 210 O C . et la temperature de L’acide phosphorique présente l’avantage de posséder une faible tension de vapeur jusqu’a des temperatures très élevées. 4. en augmentant son volume.1. Perspectives industrielles Trois pôles sont a considérer : les centrales électriques. molten carbonate fuel cells).com\) rocky\(ebookdz\) .L’hydrogène et la pile à combustible 139 4.2. appareils électroniques.4. à l’aide d’une APU (auxiliary power unit).com\) 4 . rocky\(ebookdz. Les centrales 2 cogénération La cogeneration. La demande d’électricité étant en constante progression et la déréglementation ouvrant le marché de l’électricité a la concurrence.3. II a cependant l’inconvénient de se solidifier en dessous de 4 2 O C . la SOFC et les piles alcalines sont destinées aux APU. Les transports On distingue deux applications des piles dans le domaine de l’automobile : la propulsion du véhicule et l’alimentation en électricité des appareils de bord (climatisation.4. les centrales a cogenération et les transports. confort). Les centrales électriques Les piles a combustible présentent un intérêt reel pour la production décentralisée d’électricité en sites urbains ou isolés. nous le savons.4. 4.4.3. 4. la pile doit donc être maintenue a une temperature minimale de 45 “ C pour éviter l’endommagement des electrodes. Sa densité de puissance est de l’ordre de 100 à 300 mW/cm2. L’électrolyte des piles PAFC est l’acide phosphorique ( O . une usine de conception Fuji Electric utilise des piles PAFCfonctionnant au gaz naturel.rocky\(ebookdz. (( )) Les deux types de piles qui sont généralement considérés en cogeneration sont les piles a acide phosphorique (PAFC. 4. et de meilleures performances pour la pile. permet d’augmenter le rendement d’un système de production électrique grâce a la recuperation de la chaleur perdue a la source froide. La pile a combustible utilisée pour la propulsion sera la PEMFC.1. P.4. Au Japon. phosphoric acid fuel cells) et les piles a carbonates fondus (MCFC. de nombreux électriciens devront être en mesure de produire l’électricité a proximité des utilisateurs.

de transport et de distribution avec par exemple des stations service (où l’hydrogène pourrait être obtenu par vaporeformage du gaz naturel qui donne de l’hydrogène et du monoxyde de carbone a partir du méthane et de l’eau (voir 5 4. Néanmoins. Ainsi. il est surtout stocké soit sous forme gazeuse (haute pression : de 300 a 700 bars) ou liquide (a -253 O C ) . On a également des contraintes de place. poids.2). sécurité et dépense énergétique. de temps de réaction du système.1)).. Elles ne seront malheureusement pas éprouvées avant lontemps. d’encombrement.com\) 140 L’énergie en 2050 Actuellement.. Utiliser un carburant intermédiaire (essence. éthanol . Tous ces bilans sont a prendre avec une extrême précaution car les calculs faits dépendent des filières de production du combustible. Cependant. La révolution de l’hydrogène n’est donc pas pour demain. leur image s’est depuis quelque peu ternie.. mais non négligeables.3. les charbons actifs . il reste encore de nombreux progrès a faire en termes de coût. de volume. Quand on calcule ces emissions sur un bilan complet avec toutes les étapes du ‘( puits à la roue (WTW).5. les constructeurs tablant plutôt sur 15 a 2 0 ans pour que ces véhicules atteignent une part de marché significative. si l’on considère que l’hydrogène s’imposera a terme. 4. Les avantages des véhicules a PAC Les véhicules fonctionnant a l’hydrogène ne rejettent que de l’eau.. Malgré les importants travaux réalises sur les véhicules a PAC.2. Mais ces formes de stockage ne sont pas totalement satisfaisantes. on obtient un large spectre où les véhicules a hydrogène ne sont pas toujours gagnants. elle pose de nombreux problèmes : il est peu probable que les industries pétrolières se lancent dans la mise en place d’une infrastructure dont la pérennité n’est pas assurée.5. les nanotubes. ce sont donc des véhicules zéro emission N. de poids et de performances. du transport et du stockage de l’hydrogène (voir 5 4.) dont on obtiendrait de l’hydrogène par reformage a l’intérieur du véhicule est aussi une piste envisagée. de particules. rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . L’utilisation de l’hydrogène nécessite dans tous les cas la mise en place d’une infrastructure de production. méthanol. les véhicules fonctionnant avec un reformeur génèrent des emissions d’oxydes de carbone. <( )) Les constructeurs ont souvent repousse la date de sortie des pré-series.5. le borhydrure de sodium (Millenium Cell). dont on escompte de meilleurs résultats en termes de volume. En revanche. D’autres technologies sont a l’étude : les hydrures métalliques.5. De plus.4.. la date de 2004-2005 était donnée comme celle du lancement des véhicules a pile. on ne peut considérer la voiture seule et il faut aussi considérer la fabrication du carburant (voir 5 4. Si les voitures a PAC avec des carburants autres que l’hydrogène ont connu un certain succès jusqu’a 2000-2001.rocky\(ebookdz.1 et 4. certes inférieures a celles des véhicules traditionnels. Une autre possibilité consiste a utiliser directement l’hydrogène dans un moteur thermique. les techniques de reformage ne sont pas totalement mûres : il s’agit d’installer une petite usine a gaz dans une voiture. À ceci s’ajoutent les progrès nécessaires de la production. d’oxydes d’azote ..1).

appelé a remplacer un jour le moteur thermique. l’énergie géothermique sert a la production électrique et au chauffage domestique de plus de 80 % des foyers islandais. la société pétrolière norvégienne Norsk Hydro et Shell Hydrogen. En particulier. Dans les prochaines années. les énergies renouvelables sont multiples. quand les aménagements appropriés seront réalisés. Ce pays a pris conscience que les reserves de carburants fossiles ne sont pas éternelles et que le moteur a hydrogène est beaucoup plus respectueux de I’environnement. avant que les 80 autres se lancent sur les routes. L’automobiliste islandais.. Leur coût reste néanmoins pour l’instant rédhibitoire. on peut estimer que peu de voitures seront produites : il s’agira plutôt de flottes captives destinées a des entreprises. L’Islande est également innovante en matière de PAC. en collaboration avec le gouvernement islandais et les chercheurs de l’université de Reykjavik. Les quatre partenaires ont créé la société Iceland Hydrogen and Fuel Cell Company qui.com\) 4 . ce sera le tour du parc automobile de changer le combustible.rocky\(ebookdz.. préoccupé par son l’environnement. 4 4 4 L’exemple islandais . des agences gouvernementales. L’hydrogène constitue a l’évidence un vecteur énergétique prometteur et l’Islande compte bien se positionner parmi les leaders mondiaux de ce secteur d’activité. c’est notamment parce qu’il espère que son pays exportera ses technologies et son savoir-faire. l’Islande importera moins de pétrole et réduira ses rejets de gaz carbonique de 70 % par rapport a rocky\(ebookdz. le constructeur automobile Daimler-Chrysler. En effet. I’hydrogène étant produit sur site par électrolyse a partir de l’eau chaude géothermique. compatibles avec une implantation sur une voiture ou un autobus. des taxis avec un rayon de déplacement limité. poids et performances. Les meilleures piles a hydrogène dont on dispose aujourd’hui dans une gamme de puissance allant de 10 a 100 kW ont des caractéristiques.L’hydrogèneet la pile à combustible 141 On voit aujourd’hui qu’ils ont été un peu trop optimistes. Cette perspective résulte d’une collaboration entre la société islandaise Vistorka.com\) rocky\(ebookdz\) . mais des véhicules PAC ont fait leur apparition. pourra alors s’approvisionner directement en hydrogène dans les stations services. même si on est loin de la percée attendue. Si le gouvernement islandais soutient ce projet. Leur rendement électrique est en general d’au moins 40 a 50 %.5. qui devrait se concrétiser d’ici a vingt-cinq ou trente ans. puisqu’il ne rejette que de l’eau.2. II s’agit de piles a membranes (PEMFC) et de piles a acide phosphoriques (PAFC). travaillent a la transformation des transports de l’île. Les Islandais ne sont pas les seuls a expérimenter les propriétés de l’hydrogène. Ensuite. les autobus de Reykjavik fonctionneront bientôt a l’hydrogène. il semble bien que ce pays garde pour l’heure le leadership du moteur a PAC. comme il le fait actuellement dans le domaine de la géothermie (voir ? j 3.1). en termes de volume. Cependant. Les premiers effectuent des tests. puis celui des bateaux de pêche (le commerce et les produits de la pêche représentent 80 % des exportations et une consommation d’énergie importante). En Islande. ce qui leur confère un avantage certain par rapport aux moteurs thermiques conventionnels. Ainsi.

Son inconvenient est. comme nous le O savons. Nissan espère pouvoir commercialiser rapidement sa voiture a pile p). utilisant du méthanol dont l’hydrogène est extrait par le truchement d’un catalyseur. . rocky\(ebookdz. possède un parc de 130 O00 voitures. D’autres. autonomie de 600 km). le véhicule hybride Necar IV a été présenté par le groupe Daimler-Chryslerà l’exposition universelle de Hanovre en 2000. qui pèche par son manque d’autonomie et le faible nombre de bornes de recharge. l’Islande pourra donc tabler sur une substantielle économie. L’hydrogène : un vecteur énergétique d’avenir La pile a combustible utilise comme matière premiere l’hydrogène qui n’est malheureusement pas une énergie primaire (il n’existe pas de ‘(gisement )’ d’hydrogène dans la nature) mais un vecteur énergétique (voir § 1. Renault a aussi présente récemment une voiture expérimentale à traction électrique alimentée par pile a combustible et espère la commercialiser vers 2010. Grâce a l’hydrogène.du GPL deja très répandu en Italie et au Japon (tous les taxis de Rome et de Tokyo en sont équipés). la PEMPC (proton exchange membrane fuel cells). De nombreux constructeurs américains. vitesse maximum 150 km/h. le XXle siècle pourrait voir l’avènement de la pile a combustible. Une telle prouesse technologique sera.5. a l’évidence. comme le canadien Ballard. 4.com\) rocky\(ebookdz\) . travaillent sur un autre type de pile. Le moteur fonctionne avec une pile a combustible au methanol (puissance 75 kW.com\) 142 L ’énergieen 2050 aujourd’hui. 4. bien que deux fois moins qu’un moteur a explosion. copiée par les autres pays puisqu’elle permettra de résoudre en partie les problèmes de la pollution urbaine et de l’épuisement annonce des reserves de pétrole.4.5. Sa carrosserie est celle d’une Mercedes Classe A. 1500 bus et autocars et quelque 800 bateaux de pêche.5. Le véhicule s’alimente a la pompe a méthanol. ce qui est considerable car l’Islande. La pile a combustible et la concurrence internationale Au-delà de l’essor attendu . (( Dans ce même registre. avec ses 265 O00 habitants.2). .de la voiture électrique. Le décollage du marche est prévu pour 2008. européens et japonais se livrent une âpre competition pour produire le premier cette (‘automo-pile K Outre l’Islande deja évoquée. de produire du C . Son avantage: pouvoir se ravitailler aux stations services équipées de pompes au méthanol.rocky\(ebookdz.de la voiture hydrides qui regroupe sous un même capot un moteur électrique (encore perfectible) et un moteur a essence.

des progrès techniques. Cela demandera du temps. donc il est nécessaire de verifier que l’énergie fournie par la pile a combustible est supérieure a l’énergie dépensée pour produire l’hydrogène..II faut dépenser de l’énergie pour le produire.l’industrie alimentaire (corps gras insaturés). au-delà de ses multiples applications (pétrochimie. Si l’hydrogène joue un rôle important dans l’industrie.com\) rocky\(ebookdz\) .com\) 4 . l’hydrogène réagit avec l’oxygène en libérant de l’eau et de la chaleur. Du fait de cette reaction. l’hydrogène pourrait donc être utilise a grande échelle. I(«économie de l’hydrogène dans laquelle l’hydrogène. du fait de sa faible densité. une volonté politique.Production de /’hydrogène L’hydrogène est produit principalement par reformage d’hydrocarbure. une des Caractéristiques de l’hydrogène est le risque d’inflammation et d’explosion. Elle suppose également que les problèmes techniques soient résolus et que cette solution soit économiquement viable. II est principalement exploité dans : . mais aussi par oxydation partielle. aérospatiale.57. .L’utilisation de la pile a combustible est-elle rentable économiquement ? - Peut-on surmonter les problèmes de sécurité liés au transport et au stockage de l’hydrogène ? Concernant la sécurité. l’automobile. Cependant. - l’industrie verrière. électronique. il n’est en revanche pratiquement pas utilisé comme vecteur énergétique (sauf dans la fusee). Aujourd’hui. . du méthanol.. il s’échappe verticalement et sa concentration passe très vite sous le seuil de dangerosité. 4. )) Ce rêve deviendra-t-il un jour réalité ? Cette perspective suppose que toute une infrastructure spécifique soit créée au niveau de la production. du transport et du stockage. En outre. Avec des mesures de sécurité appropriées.) remplacerait les carburants usuels et la matière premiere de notre production électrique demeure un rêve. Mais la législation afférente reste a définir. l’hydrogène se diffuse très vite dans l’air : en cas de fuite. l’hydrogène aura tendance a fuir par les micro-ouvertures. l’industrie alimentaire. .L’hydrogène et la pile à combustible 143 En conséquence. l’informatique . production de colorants.l’industrie chimique et pétrochimique (synthèse de l’ammoniac. d’eau oxygénée). rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz. .l’électronique (puces d’ordinateur). un effort de la part de l’industrie pétrolière et une acceptation sociale. de nombreux problèmes se posent quant a son utilisation.

. 3 . La filière de production de l’hydrogène. camion . 2 .une production centralisée de l’hydrogène suivie d’une distribution aux utilisateurs par pipeline. méthanol.rocky\(ebookdz..com\) 144 L’énergie en 2050 Énergie fossile Énergie nucléaire Énergie renouvelable 77 Vapo reformage Oxydation partielle Reformage Autothermique Hydraulique Éolien Solaire Géothermique Biomasse I 7 r Éiectroiyse craquage Éiectroiyse craquage gazéification Figure 4.une production intégrée dans les piles a combustible avec un reformage interne à partir de gaz naturel..une production de l’hydrogène décentralisée par électrolyse ou par reformage avec une consommation de l’hydrogène sur site ou a proximité.3. rocky\(ebookdz..com\) rocky\(ebookdz\) . Trois options se présentent pour l’infrastructure de production : 1. essence.

le VHTR (very high temperature reactor) (voir 5 2. Dans un second temps. Les avantages d’une telle solution pour produire l’hydrogène sont nombreux. 4. + H .2.5.Énergie nucléaire On utilise un réacteur nucléaire fonctionnant en cogeneration.4 décrit un réacteur nucléaire de cogeneration de type haute température (HTGR. l’oxydation partielle et le reformage autothermique. de plutonium et également de thorium. refroidi a l’hélium) utilisable pour la production simultanée d’électricité et d’hydrogène. H . .2. c’est-à-dire produisant à la fois de l’électricité et de l’hydrogène. puisque les hydrocarbures ont une durée de vie limitée (de l’ordre de 50 ans) et contribuent au réchauffement climatique.5. I . on élimine les oxydes de carbone pour obtenirfinalement un hydrogène quasiment pur. Énergie fossile La production d’hydrogène a partir de carburants fossiles est actuellement la plus répandue.+H20-CO+3 CO + H O . Le procédé utilise consiste a decomposer l’eau en oxygène et hydrogène par electrolyse ou par craquage.Le recours à la cogeneration induit une économie d’énergie par l’utilisation optimale de la chaleur dégagée par le réacteur nucléaire.L’hydrogène et la pile a combustible 145 Les deux premieres options requièrent la mise en place d’une infrastructure pour le stockage. - Le concept de réacteur nucléaire a haute temperature permet de s’accommoder de combustibles a base d’uranium. en ce qui concerne la 4e generation. mais elle ne constitue pas une solution a terme. Ce réacteur est de faible puissance (300 MWe) et fournit de l’hélium a haute température (entre 850 et 1000 O C ) .com\) 4 .rocky\(ebookdz. rocky\(ebookdz. On distingue trois procédés : le vaporeformage. La mise en place et surtout le coût de la distribution et du stockage seront déterminants pour la viabilité économique des différentes options.7. Le réacteur nucléaire le mieux adapté est le réacteur a haute temperature refroidi au gaz hélium : le HTGR (high temperature gaz-cooled reactor) ou. À titre d’illustration. 4. Elle constitue néanmoins une solution transitoire. L’oxydation partielle consiste a faire réagir un hydrocarbure avec l’oxygène et le reformage autothermique est une combinaison des deux précédents procedés. la figure 4. + CO.3).com\) rocky\(ebookdz\) . L’opération de vaporeformage consiste à produire de l’hydrogène a partir du gaz naturel (méthane) a une temperature de 800-900 “ C sous une pression de 25 bars : CH.2. le transport et la distribution. La troisième est plus complexe (surtout pour le reformage embarque) mais l’infrastructure de distribution des carburants existe. I . dont les réserves mondiales sont abondantes (4 fois celles de l’uranium).

com\) 146 L ’énergie en 2050 H2 f -+HTGR 7 A He A H20 ir Prélèvement Électrolyçeur Échangeur Réacteur nucléaire Turbine à gaz Générateur électrique Figure 4. hydraulique. L’électrolyte peut être une membrane polymère échangeuse de protons ou une membrane céramique conductrice d’ions oxygène. - La production d’hydrogène s’effectue sans emission de gaz a effet de serre ou de gaz toxiques.rocky\(ebookdz. rocky\(ebookdz. on a les réactions suivantes. À l’anode. biomasse .. . . mais les capteurs sont actuellement trop onéreux. d’un électrolyte et d’un générateur de courant. L’énergie hydraulique est en revanche la plus économique.+O. l’eau se dissocie en oxygène et en protons. solaire. Il serait intéressant d’étudier la possibilité d’utiliser l’énergie renouvelable éolien. d’où une capacité de production importante dans un faible volume. l’énergie totale a fournir est moins importante grâce a l’augmentation de la cinétique des reactions a haute température. - O + 4 H + + 4 e-. l’eau est dissociée en hydrogène et en oxygène : 2H O . À la cathode. Schema d’un système de cogénération électricite/hydrogene a partir d’un réacteur nucléaire de type HTGR. + 2 H. Sous l’apport du courant. et il est possible de fonctionner a forte densité de courant. L’électrolyse est la réaction inverse de la pile à combustible (voir fig.pour produire de l’hydrogène par electrolyse.2-b). L’énergie solaire photovoltaïque peut être utilisée.4. une fois passes à travers la membrane. Les electrons partent dans le circuit : 2H O . Dans le cas d’une membrane échangeuse de protons.com\) rocky\(ebookdz\) . se recombinent avec les électrons pour donner l’hydrogène : 4H20+4e--2 H2+40H-. les protons. La cellule d’électrolyse est constituée de deux électrodes (anode et cathode). 4.Au niveau de l’électrolyse.

rocky\(ebookdz.com\)

4 - L’hydrogène et la pile à combustible

147

L’énergie éolienne, quant a elle, est en plein développement. Des systèmes éoliens de cogeneration sont proposés, notamment en Norvège et au Danemark, pour produire a la fois de l’électricité de façon classique par induction magnétique, et de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. La biomasse peut également produire de l’électricité qui permettra ensuite de produire l’hydrogène par électrolyse. Plusieurs méthodes existent actuellement :
- transformation de la biomasse en alcool (éthanol, méthanol) ou méthane suivi

de reformage,
- pyrolyse et gazéification de la biomasse suivi de reformage.

La fermentation de la biomasse permet de produire une solution alcoolisée a partir de laquelle on pourra obtenir, par distillation, du méthanol ou de l’éthanol. Un autre procédé de fermentation (anaérobie) permet d’obtenir du biogaz contenant essentiellement du méthane et du dioxyde de carbone. Ceux-ci peuvent ensuite être reformés suivant les différents procédés deja mentionnes. Dans le cas de la gazéification de la biomasse, on va d’abord la faire sécher, puis la thermolyser a 600 “C. On la fait réagir vers 1000 “ C avec de l’air ou de l’eau (reformage) ; enfin, on élimine les impuretés. On obtient alors un melange riche en hydrogène et monoxyde de carbone, qui donnera après purification de I’hydrogène. On peut également utiliser le mélange pour produire du méthanol.

4.5.2. Transport et stockage de l’hydrogène
4.5.2. l m Problèmes lies au transport et au stockage de /’hydrogène
L’hydrogène possède un haut pouvoir énergétique (120 MJ/kg) comparé au pétrole (45 MJ/kg), au methanol (20 MJ/kg) et au gaz naturel (50 MJ/kg). Cependant, c’est aussi le gaz le plus léger, d’où un faible pouvoir volumétrique (10,8 MJ/m3) comparé au méthanol (16 MJ/m3) et au gaz naturel (40 MJ/m3). Ceci pose un problème important de transport et de stockage, que ce soit pour l’utilisation de l’hydrogène dans un véhicule ou pour le transport en pipeline ou en camion. Aussi est-il souvent nécessaire de comprimer l’hydrogène a l’état liquide (700 bars). En outre, la densité de l’hydrogène est de 90 g/m3 a O “ C et pression atmosphérique. Son pouvoir énergétique étant 2,6 fois plus élevé que l’essence, on obtient q u ’ l litre d’essence équivaut énergétiquement a 4 m3 d’hydrogène. Or, le rendement d’un moteur à pile a combustible est deux fois supérieur a celui d’un moteur a essence. Ainsi, si un moteur a essence consomme 5 litres aux 100 km, un moteur a pile à combustible de même puissance consommera 5 x 4 / 2 = 10 m3 aux 100 km. II faudra donc un réservoir de 60 m3 (un cube d’un peu moins de 4 mètres de côté) d’hydrogène gazeux pour obtenir une autonomie de 600 km ! D’où la nécessité de comprimer la réserve d’hydrogène à une pression considérable (de l’ordre de 1000 bars, c’est-à-dire quatre fois ce qui se pratique couramment dans l’industrie) pour pouvoir transporter un tel réservoir sur un véhicule.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

148

L’énergie en 2050

4.5.2.2. Une solution au transport et au stockage de l’hydrogène :le methanol
Alors que l’oxygène peut être facilement apporté a la pile par prélèvement d’air, l’apport d’hydrogène est plus délicat car, notamment, son stockage est difficile. Sous forme de gaz, il exige de très grandes cuves sous pression. On pourrait certes utiliser l’hydrogène liquide, mais cela nécessite de descendre a une ternperature de -253 O C , ce qui exige une dépense énergétique rédhibitoire. L’une des solutions envisagées pourrait être de fabriquer l’hydrogène a partir du méthanol (CH,OH). Une fois le méthanol stocké dans un reservoir du véhicule a PAC, il est transformé en hydrogène par un dispositif embarqué. Les islandais veulent faire de la production de méthanol un avantage substantiel pour la défense de l’environnement : une usine d’aluminium émet actuellement de fortes quantités de dioxyde de carbone, qui seraient récupérées et transformées en méthanol, par hydrogénation du monoxyde de carbone. On parviendrait ainsi à produire du méthanol tout en réduisant considérablement les rejets de dioxyde de carbone. Le problème est que, comme l’indique la figure 4.5, si l’on élimine du CO, a la fabrication du méthanol, on le récupère dans le purificateur (rien ne se perd, rien ne se crée).
Air ( , O) H + CO2 ,

+ , c I

Catalyseur

Reformeur

Purificateur

Pile à combustible

Figure 4.5. Utilisation du methanol pour le transport et le stockage de l’hydrogène.

Le méthanol (ou alcool méthylique), de formule chimique CH,OH, est produit naturellement dans le métabolisme anaérobie de nombreuses bactéries. II y a en conséquence une faible fraction de méthanol dans l’atmosphère.
II peut également être produit artificiellement a partir du monoxyde ou dioxyde de carbone par réaction avec l’hydrogène : CO + 2 H ,

CO,

+3H ,

-

C,H HO CHSOH + H2O.

II restitue l’hydrogène nécessaire a la pile a combustible par reformage :

2 CH,OH +O,

+

4H ,

+ 2 CO,,

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

4

~

i ‘hydrogène et ia plie a combustibie

149

ce qui permet la production d’hydrogène nécessaire au fonctionnement de la pile a combustible. Exemple d’utilisation pratique du methanol : une station-service est livrée en méthanol, lequel est transformé sur place en hydrogène pour remplir les réservoirs d’hydrogène de véhicules a pile a combustible. À noter : le dégagement de CO, résultant de la purification du mélange hydrogène/dioxyde de carbone en sortie du reformeur (voir fig. 4.5) sera centralisé, une solution consistant à le recycler en le restituant a la société qui a produit le méthanol. Une autre solution consisterait a éliminer ce gaz carbonique par séquestration dans des couches géologiques profondes (voir 3 5.4.2).

Résumé du chapitre 4
Face à I’épuisenient annoncé des reserves de pétrole, il est nécessaire de réfléchir à de nouvelles conceptions de voitures. Audelà des carburants de substitution, GPL, GNV, aquazole, biocarburants..., les voies de progrès mettent en exergue les procédés à base d’électricité : les véhicules électriques, hybrides et à pile a combustible. La voiture électrique constituerait une solution privilégiée si elle n’était pas pénalisée par un poids excessif et surtout par une autonomie limitée a deux cents kilomètres. C’est donc aujourd’hui une solution pour la voiture de ville, en attendant des améliorations sur les performances des pi1es... La voiture hybride est une voiturc à moteur thermique assiste par un moteur électrique. Le moteur thermique tourne à régime constant. La batterie est rechargée lorsque la voiture fonctionne ou en récupérant I’énergie cinétique de freinage. Les deux moteurs peuvent fonctionner soit cn paraIlde. soit en série. Au total, l’économie de carburant est de l’ordre de 30 a 40 %. Cependant, la voiture hybride ne peut se dispenser d’essence et par consequent ne résout pas les problématiques liées au réchauffement climatique et à l’épuisement des réserves de pétrole.
II serait judicieux d’augmenter l’autonomie de la batterie afin de combiner les avantages de la voiture électrique et de la voiture hybride. On obtiendrait alors une voiture à la fois urbaine et routière.

Seule la pile a combustible peut constituer une solution efficace contre le réchauffement climatique. En effet, elle utilise l’hydrogène comme combustible et ne rejette que de l’eau. Les difficultés de ce procédé résident dans la production, le transport et le stockage avant utilisation de l’hydrogène. Cependant, l’hydrogène peut être produit en cogeneration a partir des énergies nucléaire. fossile ou renouvelable.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

150

L’énergie en 2050

Une solution pour le transport et le stockage consiste a fabriquer du methanol a partir d’hydrogene et de dioxyde de carbone dans un catalyseur, puis a reconstituer l’hydrogène in situ à l’aide d’un reformeur et d’un purificateur.

Un procédé concurrent, a l’horizon 2050. consiste a utiliser une voiture hybride
fonctionnantà l’essence de synthèse (combinaisond’hydrogèneet de carbone).

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

com\) rocky\(ebookdz\) .com\) Partie II A A ÉNERGIEETDÉVELOPPEMENT DURABLE II ne peut y avoir une civilisation mondiale puisque la civilisation implique la coexistence de cultures offrant entre elles le maximum de diversité Claude Levi-Strauss rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

5.1. Le concept de développement durable
5.1.1. Introduction au développement durable
Dans les trente dernières années, la societe mondiale a progressivement pris conscience que la Terre était un espace restreint aux ressources limitées et que la poussée démographique rendrait rapidement le système planétaire difficilement viable si rien n’était modifié dans notre mode de vie et nos habitudes : les ressources s’épuiseraient rapidement, les populations se concentreraient de plus en plus dans des mégapoles insalubres, les inégalités entre les peuples se creuseraient, et finalement, nos sociétés évolueraient dans un contexte géopolitique de plus en plus tendu.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

154

L’énergie en 2050

À ces réflexions se greffèrent des considérations d’ordre environnemental et sanitaire mettant en évidence les menaces qu’un développement incontrôlé de notre économie ferait peser sur notre propre existence.
Ces menaces proviennent :
-

a court terme, de la multiplication des catastrophes industrielles telles que Seveso (accident sur une usine chimique en Italie, dégagement de dioxine à l’atmosphère, 1976), Amoco Cadiz (échouement d’un pétrolier dans le Finistère, déversement de 230 O00 tonnes de pétrole sur la côte bretonne, 1978), Bhopal (accident sur une usine chimique en Inde, dégagement degaztoxiques mortels a l’atmosphère, 1984),Tchernobyl i:accidentsur un réacteur nucléaire en Ukraine, ... dégagement massif de substances radioactives a l’atmosphère, 1986) matérialisée par la pollution de l’air et de l’eau, les pluies acides, la disparition d’espèces animales, la déforeztation sauvage, la réduction de la couche d’ozone stratosphérique, le réchauffement climatique ...

- à moyen et longterme, de la dégradation anthropique de notre environnement,

Dès lors, quelques constatations symptomatiques nous interpellent.
- Nous serons environ 9 milliard:; de terriens en 2050, ce qui représentera

3 milliards d’individus supplénientaires a nourrir, loger, éclairer, dont la plupart vivront dans les pays en développement, alors qu’aujourd’hui même, 1milliard souffre de la faim et :Z milliards n’ont pas accès à l’électricité.
- Le développement des pays riches s’effectue souvent aux dépens des pays

pauvres, qui s’appauvrissent clavantage. La pauvreté ne cesse en effet d’augmenter chez les plus démuiiis : en 1 5 ans, 2 0 nouveaux pays sont entrés dans le rang des pays les moins avances et l’espérance de vie dans certains pays d’Afrique a reculé de 2 0 ans du fait du développernent de pandémies.
- Si les habitants des pays en dévdoppement consommaient autant qu’en Occi-

dent, les réserves mondiales disponibles de matière première seraient épuisées en quelques années, ce qui signifie que nous ne pouvons pas à la fois prôner une forte croissance écoriomique et souhaiter notre niveau de vie pour tous les peuples du monde.
- Si nous continuons de brûler la matière première fossile (charbon, pétrole, gaz)

comme nous le faisons aujourd’tlui, la température moyenne a la surface de la planète augmentera d’environ 5 ”Cd’ici a 2100, ce qui correspond a la variation detempératureque nousavonscmnu depuis l’époque de la dernièreglaciation. Mais cette variation s’effectuera en un siècle et non en 2 0 millénaires. En conséquence, les modifications climatiques attendues seront forcément plus sévères, mais également irnpréviçibles dès lors qu’un tel scénario aura été sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Ainsi se pose la question fondamentale de savoir comment concilier progrès économique et développernent social saris mettre en danger l’équilibre naturel de la planète. Comment répartir les richesses entre les pays riches et les pays pauvres ? Comment assurer la pérennité de notre civilisation, c’est-à-dire comment léguer à nos descendants un état des lieux ’’ leur permettant de satisfaire a leurs propres besoins ?
((

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

5 - Développement durable et politiques énergétiques

155

Le domaine d’analyse des conditions d’un développement harmonieux s’est donc élargi dans l’espace et le temps, en intégrant l’ensemble des peuples du monde et en tenant compte des générations futures. C’est pour apporter des réponses concrètes a ces questions qu’est né le concept de développement durable, qui fut formalisé pour la premiere fois en 1987.

51.2. Definition du concept de développement durable
En 1971, le Club de Rome, relayé par une équipe de chercheurs du MIT (Massachussetts Institute of Technology), publie un texte iconoclaste intitulé Halte a la croissance ’). Face a la surexploitation des ressources naturelles liée à la croissance économique et démographique, cette association privée internationale, créée en 1968, prône la croissance zéro. En clair, le développement économique est présenté comme incompatible avec la protection de la planète a long terme.
((

C’est dans cette ambiance conflictuelle entre l’écologie et l’économie que se tint la conference des Nations Unies sur l’Environnement humain, a Stockholm, en 1972, conference qui sera a l’origine du premier vrai concept de développement éco-développement ”. Des personnalités reconnues durable, baptisé a l’époque ‘< insistèrent sur la nécessité d’intégrer l’équité sociale et la tolérance écologique dans les modèles de développement économique du Nord et du Sud. II en découla la création du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et du Programme des Nations Unies pour le Développernent (PNUD). Dans le même temps, la société civile prit conscience de l’urgence de mettre en place une solidarité planétaire pour faire face aux grands bouleversements des équilibres naturels. Ainsi, au cours des années 80, le grand public découvrait les pluies acides, le trou dans la couche d’ozone, l’effet de serre, la déforestation et la catastrophe de Tchernobyl. Des 1980, I’UICN (Union Mondiale pour la Nature) parla pour la premiere fois de sustainable development (traduit par développement durable). Mais le terme passa presque inaperçu jusqu’a sa reprise dans le rapport de Gro Harlem Brundtland, ‘( Notre Avenir a tous », publié en 1987. À l’époque Premier ministre norvegien et présidente de la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement, madame Brundland, définit ce concept comme étant, un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures a répondre aux leurs
(1
>)

( (

)).

Depuis cette date, le concept de Développernent durable a été adopté dans le monde entier. La même idée est véhiculée par le proverbe suivant, dont l’origine est incertaine : Soyez bons avec la Terre :elle ne vous a pas été donnée par vos parents, elle vous a été prêtée par vos enfants. Nous n’héritons pas la terre de nos parents, nous l‘empruntons à nos enfants ».
(<

Pour parvenir au développement durable, les entreprises, les pouvoirs publics et la société civile devront travailler en symbiose afin de réconcilier trois mondes qui se sont longtemps ignorés : l’économique, I’environnemental et le social (voir

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

logement. et plus particulièrement de ceux des plus démunis. 5. éducation. mais il sollicite également le monde économique.. Figure 5. II s’adresse en priorité aux responsables des institutions nationales et internationales et des collectivités.1. Le sommet de Johannesburgde 2002 a conforté l’analyse faite à Rio et recommande un changement profond des modes de production et de consommation. a qui il convient d’accorder la plus grande attention.Le pilier économique : le développement durable doit favoriser le progrès économique en stimulant l’initiative et l’innovation. . Le développement durable repose donc sur trois piliers.com\) 156 L’énergie en 2050 fig. Le concept de développement durable a été légitimé par la conférence mondiale de Rio en 1992. . en s’appuyant notamment sur l’analyse du cycle de vie des produits projetée sur les trois dimensions sociale. rocky\(ebookdz.Le pilier écologique : face a la croissance démographique et au développement industriel.). - Le pilier social : il doit accompagner et renforcer le progrès social pour une meilleure satisfaction des besoins de tous (santé.1).com\) rocky\(ebookdz\) . Les trois piliers du développement durable. l’équité sociale et la tolérance écologique.rocky\(ebookdz.. il est nécessaire de préserver et valoriser notre environnement afin qu’il puisse répondre aux besoins actuels et futurs. il n’y aura pas de développement possible sans l’efficacité économique. À long terme. économique et environnementale.

com\) 5 ~ Développernent durable et politiques énergétiques 157 5.1.3.9 ha/habitant.25 = 6 0 ans).1.4.8 a été fixé par les Nations Unies. En effet.1. il faut : - rééquilibrer les poids respectifs des priorités économiques et des impératifs sociaux et écologiques en intégrant des considérations liées au respect de l’environnement et des normes sociales dans le mécanisme des marchés rocky\(ebookdz.1.3 .1. L’indicateur écologique permet d’estimer la durabilité environnementale.4 milliards d’hectares. et pour absorber les déchets qu’elle produit.rocky\(ebookdz. Une cause sanitaire peut faire baisser la valeur de I’IDH. Un objectif d’IDH de 0.3. ce qui suppose des changements structurels en profondeur. L’indicateur de développement humain permet d’estimer la durabilité sociale et économique. comme c’est le cas par exemple de l’Afrique du Sud ou du Botswana qui ont perdu respectivement 35 et 2 1 places dans le classement mondial IDH en 1 5 ans en raison de la pandémie de Sida.3. L’indicateur écologique mesure la surface nécessaire pour produire les ressources consommées par la population. L’indicateur de développement humain (IDH) L’IDH est une mesure indicative du développement humain. la plupart des Etats se sont engagés a élaborer une stratégie nationale de développement durable. II combine le niveau de vie (PNB/habitant). La valeur de I’IDH varie entre O et 1 . L’indicateur écologique (E) La surface biologiquement productive sur terre est limitée.. 5. inégalités sociales liées aux évolutions des technologies et des modes de production . cette croissance ne peut a elle seule répondre aux besoins de la population. l’espérance de vie et le niveau d’instruction et d’accès au savoir (scolarisation des enfants et alphabétisation des adultes). Les enjeux du Développement Durable Les pays industrialisés se réfèrent généralement a la croissance économique pour mesurer le niveau de vie de la population.3 ha/habitant.25)/60 = 0. Cependant.. comme en témoignent certains effets pervers : pollution de l’air et de l’eau due aux rejets industriels. Par exemple. soit en moyenne 1.2. La surface productive de la Terre disponible pour le développement était en 2004 de 11. Ainsi l’indice de longévité du Sénégal est égal à : (53. mais elle était supérieure de 2 0 %en 1999 avec 2. réduction de la biodiversité consécutive a la destruction d’habitats. 5. Indicateurs de la durabilité ( ( )) 5. créé par le PNUD en 1990.com\) rocky\(ebookdz\) . À l’issue de la conférence de Rio.4717. l’indice de longévité d’un pays est égal a son espérance de vie moins l’espérance de vie minimale (25 ans) divisé par l’écart maximum entre les espérances de vie (85 .

les syndicats et les citoyens . après la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 sur les droits civiques et politiques (droit à la liberté) et le préambule de la constitution de 1946 sur les droits sociaux (droit au trava i I). Aussi. la Charte de l’environnement proclame le droit du citoyen a un environnement sain et au développement durable. les actions politiques sont trop souvent déterminées a court terme en fonction des échéances électorales.5. Mais en dépit de la somme des travaux réalisés au plan théorique. pour répondre a des intérêts personnels sans forcément tenir compte de l’intérêt général des populations . II faut effacer la dette extérieure des pays les plus pauvres et appliquer une taxe de type Tobin (taxation des transactions bancaires sur les monnaies) en affectant les recettes a des projets de développement durable . Brésil) et en transition (Europe Centrale.rééquilibrer les forces économiques entre les pays du Sud et du Nord. Inde. La Charte de l’environnement Promulguée le ler mars 2005 par le président de la République Française. on substituera a la speculation boursière des projets économiques viables et équitables a long terme . la charte de l’environnement érige-t-elle au niveau constitutionnel des principes fondamentaux a portée universelle.créer une institution internationale chargee de faire respecter les obligations souscrites par les États pour mettre en œuvre tous les accords multilatéraux sur l’environnement. Dix ans après la conférence de Rio sur l’environnement et le développement.obtenir l’implication de tous les groupes socio-économiques dans le develop- pement durable.instaurer de nouvelles règles dans l’action gouvernementale.1. Europe de l’Est et nouveaux états indépendants de l’ex-URSS). . Ce droit a un environnement sain est la troisième étape dans l’affirmation des principes fondamentaux de la République. . Les pays en développement sont trop endettes et asphyxiés dans leurs échanges commerciaux pour consacrer l’énergie et les moyens nécessaires a I’éducation. les ONG. 5. où vivent 80 % de la population mondiale et où va se produire l’essentiel de l’accroissement démographique futur. les associations. publiques.com\) rocky\(ebookdz\) . À l’instar de I’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) qui gère les échanges commerciaux. La recherche d’un équilibre entre les trois piliers du développement durable nécessitera une coopération renforcée avec les pays en développement (Chine. la santé et la protection de l’environnement. En effet. Par exemple.com\) 158 L’énergie en 2050 financiers. il faudrait créer une Organisation Mondiale de l’Environnement pour gérer les problèmes écologiques. . rocky\(ebookdz. La réalisation effective des objectifs du développement durable ne peut aboutir que si l’ensemble des acteurs de la société agit en commun : les entreprises privées. le concept de développement durable est solidement intégré dans l’analyse économique traditionnelle.rocky\(ebookdz. son application pratique reste décevante. .

. est largement répandue dans le grand public.rocky\(ebookdz.5. (( En ce qui concerne l’activité nucléaire.1. La demarche suivie peut servir de modèle aux autres domaines de l’activité humaine. les accidents aériens ou ferroviaires. ne doit pas retarder l’adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles a l’environnement. Tel fut le cas.com\) rocky\(ebookdz\) . et d’autre part les activités qui sont a l’origine de ces risques sont souvent generatrices de profits et donc soutenues par des groupes influents. a un coût économiquement acceptable )) (( )). Interpretation du principe de precaution dans l’activité nucléaire La précaution s’intègre dans la démarche de prevention des risques de la façon suivante. parfois avec vehemence. de I’interdiction d’importer de la viande bovine de Grande Bretagne et. héritée pour ce qui concerne le passé recent de la catastrophe de Tchernobyl. les marées noires.. Cette perception du risque. rocky\(ebookdz.. de l’affaire du sang contamine ou de la maladie de la vache folle (ESB). et apparemment insensible aux hécatombes tabagiques ou routières (6 O00 morts par an sur les routes de France contre quelques cas recensés à ce jour de décès par I’ESB).1. le principe de precaution est défini et appliqué depuis longtemps. la societe semble tolérer les risques importants liés a son mode de vie (accidents de la route. les catastrophes naturelles ou encore lorsqu’il s’agit de risques diffus mal définis comme les conséquences climatiques de l’émission de gaz a effet de serre. . 5. d’une part ils sont entachés d’incertitudes. cancers du poumon.). compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment. Prévention et précaution Aussi paradoxal que cela puisse paraître. tel que défini ci-dessus. animale ou végétale b).1. En conséquence.2. pour l’Union Européenne. la fixation de lignes de conduite en matière de santé humaine. exprimé a la conference de Rio (1992)et dans la loi (‘ Barnier (1995). Sida.Développement durable et politiques énergétiques 159 Les trois grands principes véhiculés par la Charte de l’environnement sont : - le principe de prevention. le principe de précaution. il demande des comptes et revendique la possibilité de faire connaître son point de vue. mais en revanche réagir brutalement lorsqu’il s’agit de risques peu probables mais a fortes conséquences potentielles tels que les accidents nucléaires ou chimiques. Cette dernière stipule que l’absence de certitudes.le principe pollueur-payeur. l’utilisation des OGM. pour la France. Ce dernier doute en effet de la capacité de l’État a gérer de tels risques car. (( >) Le principe de precaution possède un statut juridique pour la protection de l’environnement. sert notamment de référence pour la gestion des risques sanitaires.. le clonage.5.com\) 5 . 5. Le principe de précaution.

à défaut. Un des corollaires du concept de defense en profondeur est l’existence de trois barrières de confinement concentriques entre le combustible nucléaire et l’environnement. incendie. c’est-à-dire non avérés. inondations. rupture de barrage. La fréquence ou.. grands froids .).hypothèses pessimistes conduisant a un surdimensionnement des équipe- ments.. chute de charge. pour empêcher la dissemination de substances radioactives à l’extérieur du bâtiment réacteur. . C’est le premier niveau de defense en profondeur du concept de sûreté déterministe. Le deuxième niveau de defense en profondeur consiste a mettre en place un système de protection (système de detection des événements anormaux. Rappelons que la centrale de Tchernobyl ne possédait pas de troisième barrière de confinement. fuite d’eau d’un circuit.. niveau de qualité élevé dans la réalisation de l’installation . explosion. perte d’un tableau électrique. La demarche de prevention des risques nucléaires consiste a prendre un ensemble de dispositions (resistance intrinsèque d’une installation a ses propres défaillances. Le troisième niveau. qui sont entachés d’incertitudes importantes quant a leur occurrence. la deuxième barrière par l’enveloppe du circuit primaire et la troisième barrière par l’enceinte de confinement du bâtiment réacteur. défaillance de pompe. pilier de la conception des reacteurs nucléaires occidentaux. - diversification des équipements redondants. La precaution va donner confiance dans la demarche de prevention en y intégrant des mesures conservatoires pour atténuer les effets des incertitudes.) pour empêcher qu’un incident ne survienne. Un inventaire des matières radioactives peut être dresse et des scénarios plausibles conduisant a l’exposition du personnel ou du public peuvent être élaborés. erreur humaine. s’ils surviennent et in fine.rocky\(ebookdz. la vraisemblance des scénarios est établie a partir de l’analyse systématique des evénements i nitiateu rs : evenements externes naturels (séismes..... pour empêcher la fusion du cœur. b) La precaution dans la prevention II s’agit du domaine des risques potentiels. rocky\(ebookdz. Dans une centrale nucléaire. système d’arrêt d’urgence du réacteur qui déclenche automatiquement la chute des barres de sécurité pour interrompre promptement la reaction en chaîne) dans le but de limiter les consequences d’un incident. la première barrière est matérialisée par la gaine des crayons combustibles. est constitue des systèmes fluides de sauvegarde qui sont mis en œuvre pour limiter les consequences des accidents contre lesquels ils ont été créés. Ces mesures peuvent être par exemple : - selection de scenarios hypothétiques a la limite du vraisemblable. quant a lui.com\) 160 L’énergie en 2050 a ) La prévention des risques nucléaires II s’agit du domaine des risques avérés.com\) rocky\(ebookdz\) . et événements internes (criticite.) ou d’origine humaine (chute d’avion..).

identifié et probabilise. rocky\(ebookdz. la démarche de prevention apparaît clairement constituée d’un noyau dur b) de dispositions matérielles et humaines.5. l’état actuel des connaissances ne nous permet pas de savoir s’il existe une dose-seuil en dessous de laquelle il n’y aurait plus d’effet nocif. et entoure d’une enveloppe de mesures de precaution.3. Précaution.rocky\(ebookdz. aussi faible soit-elle. les normes réglementaires de radioprotection sont définies en supposant. engendre un risque biologique proportionnel a cette dose. 5. consiste a prendre des mesures pour éviter l’apparition d’événements dont le risque est inconnu dans sa nature et sa probabilité. Par souci de conservatisme. partie intégrante de la prevention. (( Pour simplifier. de façon volontairement pessimiste. qu’il n’ya pas deseuil et que par conséquent.com\) rocky\(ebookdz\) . En consequence. En d’autres termes. C’est au contraire un principe dynamique qui permet de s’accommoder de risques hypothétiques non quantifiables. construite autour de l’identification des incertitudes associées (voir fig. Cela ne prouve pas que les très faibles doses n’ont rigoureusement aucun effet biologique. on peut dire que le noyau dur de la prevention consiste a prendre des mesures pour empêcher l’occurrence d’événements dont le risque est connu. alors que la precaution.com\) 5 .2. 5.2).1.Développement durable et politiques énergétiques 161 L’application du principe de précaution ne doit pas conduire a la paralysie. toute dose reçue. prevention et defense en profondeur. I \ \ PRÉVENTI~ / PROTECTION i I (1) noyau dur de la prévention SAUVEGARDE (2) domaine des mesures de précaution Figure 5. Exemple d’application du principe de precaution dans l’industrie nucléaire Les études epidemiologiques ne permettent pas de mettre en evidence l’existence d’un effet significatif des très faibles doses de rayonnement sur la santé (doses inférieures à 50 mSv par an). bâti sur les acquis scientifiques.

com\) rocky\(ebookdz\) . . 5.4. CEA.l“ C par décennie.1.Les precipitations ont augmenté de 0.et le réchauffement se poursuit au rythme de 0. . En revanche. L’application de ce principe vise à anticiper un dommage et a fixer une règle d’imputation du coût des mesures en faveur de l’environnement. 5. Mais comment le climat a-t-il varié au cours des temps ? rocky\(ebookdz. rares sont ceux qui mettent en doute l’effet de serre anthropique. Aujourd’hui. et la seule question qui reste posée est de savoir a quelle vitesse et dans quelles proportions le climat de notre planète se modifie SOUS l’influence de l’homme. Réchauffement climatique L’homme sait depuis toujours que le climat peut perturber son activité mais il sait depuis peu que son activité peut perturber le climat. Le principe ALARA est appliqué dans les grandes entreprises nucléaires françaises (AREVA. bien qu’il possède une marge importante avant d’atteindre la DMA (dose maximale admissible).2. on ne prendra pas de mesures économiquement irréalistes pour viser un niveau d’irradiation zéro.Le niveau des mers s’est élevé de 10 a 20 cm au XXe siècle. Ainsi.La température moyenne au sol a augmenté de 0. La communauté scientifique était alors divisée et certaines personnalités reconnues prétendaient même que ces alertes étaient infondées. Certains indices viennent étayer l’hypothèse d’un changement climatique (anthropique) deja en marche. par effet boomerang.Les glaciers d’altitude ont connu un retrait généralisé. c’est a la conférence de Rio en 1992 que les premieres alertes sur les risques de réchauffement climatique dû a l’émission de gaz dits a effet de serre (GES) furent lancées. Le principe pollueur-payeur Dans le but de limiter les atteintes a l’environnement.5 % a 1 % par décennie depuis 1900 dans les moyennes et hautes latitudes de l’hémisphère Nord.rocky\(ebookdz.La surface de la banquise arctique a décru de 10 a 15 % depuis 1950 tandis que son épaisseur a diminué de 40 % (les sous-marins nucléaires peuvent ma intena nt passer au-dessous). II peut alors. . EDF). . en résulter des bouleversements radicaux de l’activité humaine.com\) 162 L’énergie en 2050 Aussi. la décennie 19902000 ayant été elle-même la plus chaude du siècle. un travailleur n’interviendra pas en milieu actif. la réglementation française impose-t-elle au personnel des installations nucléaires le respect du principe de précaution appelé ALARA (as low as reasonably achievable) selon lequel il faut maintenir les expositions des travailleurs aux rayonnements ionisants aussi bas que raisonnablement possible compte tenu des contraintes économiques et sociales. .6“ C depuis 1860. le principe pollueur-payeur tend a imputer au pollueur les dépenses relatives a la prévention ou a la réduction des pollutions dont il pourrait être l’auteur. si son intervention n’est pas jugée absolument nécessaire. .Le me siècle a été le siècle le plus chaud du millénaire. En effet.5.

la quantité moyenne de chaleur reçue du Soleil dans l’année sera plus faible que lorsque l’ellipse se rapproche d’une forme circulaire. mais l’humanité. Orbite de la Terre autour du soleil A Y ps I T S Fl. jouent un rôle preponderant.com\) rocky\(ebookdz\) .3.com\) 5 ~ Développement durable et politiques énergétiques 163 5. Ses variations sont dues aux attractions gravitationnelles entre la Terre et les autres planètes du système solaire. prenant une forme plus ou moins allongée définie par son excentricité FF/ F.2.2. Cette ellipse se déforme dans le temps.1. II paraît constant a l’échelle d’une vie humaine.3). l’obliquité et la précession (voir fig. F2 AF2 Fi FP/AFP (1) Pn PS Terre Soleil Foyers de l’ellipse Grand axe Obliquité Excentricité Précession Pôle Nord Pôle Sud Figure 5. Ils décrivent la position de la Terre autour du Soleil. et sa périodicité est de l’ordre de 100 O00 ans. On sera dans une période froide. . Les paramètres de Milankovic sont l’excentricité.1. dans la zone de l’ellipse la plus éloignée du Soleil (2eloi de Kepler ou loi des aires).rocky\(ebookdz.1.A . qui modifient la quantité de chaleur reçue par la Terre et la manière dont cette chaleur se répartit a sa surface. principalement dues a l’interaction des planètes du système solaire. âgée de plus de 400 O00 ans. . et leurs variations. Par conséquent. Les glaciations du quaternaire recent De nombreux facteurs contribuent aux variations climatiques mais trois paramètres. la Terre est freinée sur sa trajectoire. Lorsque l’ellipse est aplatie (forte excentricité). a) Excentricité L’orbite terrestre est une ellipse dont le Soleil est l’un des foyers. 5. appelés paramètres de Milankovic. rocky\(ebookdz. Variation du climat au cours du temps Le climat est le résultat des échanges de chaleur entre la Terre et l’espace. obliquité et précession. a connu des changements climatiques réguliers. 5. Excentricité.

Nous sommes actuellement situés vers la fin d’une période interglaciaire chaude. avant que la fonte des glaciers n’élevât le niveau des mers au point d’isoler définitivement le Pays. Nous savons également que lors de la dernière glaciation. et les pics chauds des périodes interglaciaires antérieures n’ont jamais dépassé la temperature moyenne annuelle actuelle de plus de 2 degrés (ces pics de chaleur ont été atteints il y a 120 000. les saisons sont plus Contrastées dans certaines régions. avec une périodicité de 26 O00 ans.8” et 24. Les changements climatiques naturels dus aux variations périodiques combinées des paramètres de Milankovic ont pour conséquence une succession de périodes glaciaires et interglaciaires depuis plus d’un million d’années. Les écarts de température occasionnés par ces variations climatiques sont de l’ordre de 5 degrés.4 que les époques glaciaires sont espacées d’environ 1 2 0 O00 ans et qu’elles alternent avec des périodes plus chaudes dites interglaciaires qui durent entre 10 O00 et 2 0 O00 ans. le niveau de la mer était plus bas d’une centaine de mètres. En prenant le cas théorique (mais irréaliste) d’une obliquité de 4 5 ” sur Terre (ce qui est au demeurant possible sur Mars puisque sur cette planète. Cela permit aux hommes préhistoriques d’Asie de peupler le continent américain en traversant le détroit de Béringa pieds secs. Lorsque l’obliquité est importante. elle varie entre 2 0 ” et 6 0 ” ) . il y a environ 10 O00 ans. Des mesures précises sont disponibles sur une période supérieure a 400 O00 ans. l’archipel nippon était encore rattaché au continent asiatique et la civilisation chinoise put s’étendre au Japon. )) (< II en résulte une modification de la répartition de l’énergie solaire a la surface de la Terre dans l’espace (régions) et dans le temps (saisons). c’est-à-dire que l’axe les pôles décrit un cône autour de la perpendiculaire au plan de l’écliptique.com\) 164 L’énergie en 2050 b) Obliquité L’inclinaison de la Terre par rapport a la perpendiculaire au plan de l’écliptique est mesurée par un angle appelé Obliquité. les régions tropicales connaîtraient des hivers polaires ! c) Précession La Terre tourne telle une toupie autour du Soleil.les cercles polaires seraient alors confondus avec les tropiques.com\) rocky\(ebookdz\) . 240 O00 et 320 O00 ans). Elle est due aux interactions gravitationnelles entre la Terre et les étoiles. les glaciersayant envahi une grande partie des continents de l’hémisphère Nord. rocky\(ebookdz. C’est donc aussi l’écart de température qui nous sépare de la dernière glaciation. elle varie entre 21. Égale actuellement à 23”27’. En conséquence. On observe sur la figure 5. La précession est due au fait que la Terre n’est pas parfaitement sphérique et que par consequent.4” avec une période de 4 1 O00 ans. inversement. le Soleil exerce sur elle un couple de forces au niveau du bourrelet équatorial. les régions polaires connaîtraient des étés tropicaux et.rocky\(ebookdz. De même.

350 O00 . <( )J La différence d'extension des glaces est également frappante quand on compare les gravures datant du début du XIXe siècle aux photographies actuelles.150O00 . de l'Alaska et de la Nouvelle-Zélande se sont avancés bien au-delà de leurs limites actuelles.com\) rocky\(ebookdz\) . a la fin du premier millénaire.100 O00 . il a remarqué comme plus importants des desgats cy après declares estre arrive des six a sept années en ça et premièrement des le village du Fouly (Les Houches) jusqu'au Prieuré (Chamonix). La période froide atteint son paroxysme entre les années 1550 et 1700. Éric le Rouge avait fondé une colonie prospère sur les côtes alors verdoyantes du Groenland.200 O00 . les glaciers des Alpes.400 O00 Figure 5. Or. Les loups rôdent aux portes des villes. la baisse de température moyenne annuelle est estimée a environ 1O C . Quelques ruines rappellent encore cette période où.4. 5.7-2.300 O00 .. Une variation de la température de quelques degrés seulement peut donc générer des modifications majeures du climat. En France. Écarts de temperatures moyennes a la surface de la Terre depuis 400 O00 ans par rapport a aujourd'hui.rocky\(ebookdz. En outre.. Le refroidissement du petit âge glaciaire a marqué la fin de la prospérité des Vikings et de leurs colonies établies au Groenland.50 O00 . Dans les Alpes. Dans les régions plus septentrionales. l'élévation de température d'environ 5 degrés résultant de l'effet de serre anthropique prendra place en l'espace d'un siècle seulement. Le petit âge glaciaire Entre 1450 et 1880. une glaciation met 10 O00 a 20 O00 ans a s'installer. en Hollande par exemple. le front de la mer de Glace ou celui du glacier des Bossons se trouvaient à plus de 1000 metres en aval de la position actuelle.Développement durable et poiitiques énergétiques 165 4 I"''1'''' ~ " " ~ " " ~ " ' ' ~ " ' ~ ' '~ 1 "" 'III A O . Une période récente a néanmoins été le théâtre d'une variation rapide des températures : le petit âge glaciaire.com\) 5 . le refroidissement atteint 3 à 4 " C en dessous des moyennes actuelles. la '(terre verte b). rocky\(ebookdz. comme en atteste le témoignage de Nicolas Grandjean lors de son enquête de 1616 : .250 O00 .2. Bruegel le Vieux peint des scènes hivernales où des villes d'Europe de moyenne latitude sont envahies par les glaces.

la vapeur d’eau. 5.2. 5. Pour les cent dernières années. il apparaît que nous ne devrions pas subir un froid important avant au moins 20 O00 ans. a nos jours). À moins bien sûr que l’homme ne bouleverse le cours naturel des choses.. Cela est-il dû aux premiers effets des gaz dits a effet de serre dont le dégagement dans I’atmosphère est provoque par l’activité humaine (énergie.).com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.4). le dioxyde de carbone (CO.5). En effet. depuis le milieu du rocky\(ebookdz. Le sol ainsi chauffé émet des rayons infrarouges dont une partie est retenue dans l’atmosphère par les gaz dits a effet de serre (voir fig. J.-C. ou simplement au contre-coup du petit âge glaciaire ? Notons que les glaces de l’Antarctique ont apporté ces dernières années une preuve manifeste du lien étroit qui unit climat et teneur en dioxyde de carbone. la température moyenne a la surface du globe serait de -18 “ C au lieu des 15 “ C dont nous bénéficions aujourd’hui. de 7000 ou 8000 av.) et quelques autres gaz a effet de serre (GES) contenus dans l’atmosphère agissent comme la serre d’un jardinier. Depuis des milliers d’années.com\) 166 L’énergie en 2050 Le froid mit fin a la période climatique relativement clémente qui avait affecté le Nord de l’Europe entre les années 900 et 1200. en augmentant la quantité de CO. les observateurs constatent une augmentation de la temperature moyenne du globe d’environ un demi degré Celcius. En empêchant une partie de l’énergie solaire reçue par la Terre de repartir dans l’espace. La lumière du Soleil traverse l’atmosphère et chauffe le sol. À quand la prochaine glaciation ? En calculant l’évolution future des paramètres orbitaux a partir du mouvement des planètes.2. l’évolution future du climat.. sans lui. Ces gaz existent naturellement dans l’atmosphère depuis des millions d’années.). le climat enchaîne des périodes glaciaires (froides) et interglaciaires (chaudes. comme actuellement).1.. période souvent qualifiée d’optimum climatique médiéval. ni même une glaciation majeure avant 60 O00 ans. L’effet de serre est nécessaire a la vie sur Terre. transports.=. Cependant. Ce témoignage du passé tend a confirmer que l’homme pourrait fort bien altérer gravement. On sait en effet que des avancées des glaciers se sont produites a plusieurs reprises pendant I’holocène (étage le plus recent du quaternaire qui succède au paléolithique supérieur. dans l’atmosphère. 5 2 2Effet de serre et changement Climatique . nous pourrions en revanche connaître un refroidissement comparable a celui du petit âge glaciaire. le méthane (CH. industrie. Dans les décennies ou les siècles a venir.3. ils maintiennent une température moyenne clémente autour de notre planète. principal gaz a effet de serre anthropique (voir 5 5.. Heureusement. mais leur taux a augmenté sensiblement depuis le début de l’ère industrielle.

la temperature devrait s’élever encore de 1. Les precipitations devraient s’accroître dans le Nord tandis qu’elles devraient chuter de façon dramatique dans le Sud.com\) rocky\(ebookdz\) . Un tel écart de temperature est du même ordre de grandeur.8 “ C d’ici la fin du siècle. Durant cette période.rocky\(ebookdz.8 pourrait-il être responsable de cette nouvelle augmentation ? O C . gaz naturel. Depuis l’ère industrielle. Depuis 400 O00 ans.5. avec une multiplication d’épisodes de grands froids et de canicules. que celui qui a sépare la dernière glaciation de la période actuelle. provoquant une elevation du niveau des oceans de l’ordre de 30 a 80 cm et par consequent la modification du contour des continents par submersion de zones côtières : Bangladesh. Ainsi. Égypte. et une fréquence accrue des catastrophes naturelles. nous le savons. Les climatologues s’attendent également a une intensification des fluctuations climatiques. Principe de l’effet de serre. rocky\(ebookdz.com\) 5 ~ Développement durabie et politiques énergétiques 167 Atmosphère Terre \ \ \ 4 4 4 Figure 5.. L’homme Les experts du Groupement Intergouvernemental sur I’Evolution du Climat (GIEC) en sont aujourd’hui intimement convaincus. Si rien n’est fait pour limiter l’envolée des GES.4 a 0. L’homme a rajoute en 250 ans autant de gaz a effet de serre (hors vapeur d’eau) que la nature en a produit en plusieurs milliers d’années. les activités humaines ont entraîne une hausse significative des GES dans l’atmosphère. XIXe siècle. en raison de la poussée démographique et de I’intensification de l’agriculture et de l’élevage. Floride. pétrole) et la déforestation ont entraîne une elevation du taux de dioxyde de carbone de 30 %. dans des régions déjà touchées par la desertification. la temperature s’est anormalement élevée de 0..4 a 5. jamais les taux de dioxyde de carbone n’avaient été aussi élevés. Ca ma rgue. Pays-Bas. la combustion des energies fossiles (charbon. de profonds bouleversements climatiques sont d’ores et deja prévisibles. Selon le rapport des experts du GIEC de janvier 2001. on assisterait d’ici a la fin du siècle a la fonte de glaciers continentaux et a la dilatation de l’eau de mer. de périodes de sécheresse et de pluies. Selon ce scénario. la concentration en méthane a augmenté de 145 %. Texas. en 150 ans.

de manière irrégulière..3. Remarque : la pompe de circulation des courants marins n‘existe. Figure 5. lui assurant des hivers plutôt doux. En cas de réchauffement.. lorsque les eaux du Gulf Stream plongent en atteignant la banquise. Sécheresse en Asie du Sud-Est. L’Europe subirait alors des hivers aussi rigoureux qu’aux latitudes équivalentes de la côte Est du continent américain (Bordeaux est a la même latitude que Montréal). En consequence. qu’en mer de Norvège.1.6). Schema de l’interconnexion des courants marins. de 1. 5. cyclones en Polynésie française. II apporte ainsi a l’Europe occidentale un supplément de chaleur d’environ 10 O C . la pompe pourrait s’arrêter et le Gulf Stream disparaître.. Cette pompe amorce la circulation vers le Nord des eaux des Caraïbes. d’une augmentation de temperature ’. Ses conséquences sont considérables : inondations sur la côte Ouest de l’Amérique du Sud.com\) rocky\(ebookdz\) . rocky\(ebookdz. Les climatologues ont encore des difficultés a prévoir son arrivée et son intensité. El Nitïo est un renversement des courants du pacifique qui se produit tous les deux a huit ans. Le Gulf Stream est actionné par l’expulsion du sel de la glace qui se forme au contact de la banquise arctique : les eaux alourdies par l’excès de sel s’enfoncent dans l’océan et retournent vers le Sud en profondeur. 5 2 3 2 Regions affectées par El Nino . notamment les inondations. au Brésil et dans les grandes plaines du Middle West américain. pratiquement. Le réchauffement climatique pourrait intensifier les consequences de ce phénomène existant depuis plus de 5 O00 ans.4 a 523 “Cd’ici a la fin du siècle 5. Regions traversées par le Gulf Stream Ce courant marin transporte l’eau chaude des Caraïbes jusqu’en mer de Norvège.. un dysfonctionnement du Gulf Stream perturberait la circulation de tous les courants marins a la surface duglobe.com\) 168 L ‘énergie en 2050 5 2 3 Aperçu des consequences probables .2.6. notamment le Kouro Shivo qui joue un rôle similaire au Gulf Stream le long des côtes du Japon (voir fig..rocky\(ebookdz.

4. Au Sud. conduit a une migration massive des populations locales. Les ressources en eau s’épuisent.7. CO. Vapeur d’eau Dioxyde de carbone Méthane Protoxyde d’azote Ozone 2% % Figure 5.com\) 5 ~ Développement durable et politiques énergétiques 169 5. rocky\(ebookdz. La montée des eaux. CH. Contribution des principaux gaz a effet de serre au réchauffement climatique. Le désert gagne sur la savane.rocky\(ebookdz. des pluies de plus en plus abondantes sont favorables au développement de l’agriculture. Asie du Sud L’augmentation de la sécheresse et des cyclones tropicaux qui prennent naissance dans les zones Surchauffées du golfe du Bengale entraîne une baisse des ressources en eau et une recrudescence des maladies infectieuses. menaçant une agriculture déja précaire. 5. submergeant 10 % du Bangladesh. Europe Au Nord.2. N O . mais des inondations sont a redouter.com\) rocky\(ebookdz\) .3.5. menaçant de tarir les ressources en eau potable.2. Les neiges du Kilimandjaro disparaissent vers 2020 (phénomène déjà amorcé).2.3. 5. dengue et fièvre jaune couvrent de nouvelles régions. les vagues de Sécheresse sont de plus en plus fréquentes.3. 5 2 4 . Les gaz responsables de /’effet de serre H O .3. Malaria. Afrique La sécheresse se développe.

2. connaissant la profondeur des bulles d’air dans la carotte et leur composition chimique. La deforestation des forêts tropicales participe également a cette elevation du niveau de CO.. d’où l’importance de contrôler ses emissions atmospheriques. qui au contraire la réchauffe. Cependant.2. est de l’ordre de quelques centaines d’années. II est produit lors des eruptions volcaniques. En cent ans. 5. les forêts détruites sont autant de sites de stockage terrestre du carbone qui disparaissent. Le CO. tout en produisant également un effet de serre. charbon. plus on remonte le temps. est responsable pour près de 40 % de l’accroissement de l’effet de serre. donc de l’effet de serre qui augmente la temperature et ainsi de suite. une augmentation de la temperature moyenne de la Terre due a l’activité humaine entraînerait une augmentation de l’évaporation.com\) rocky\(ebookdz\) . En effet. La vapeur d’eau (H20) C’est le plus important des gaz a effet de serre. sa concentration atmosphérique a augmente de 30 %. Ainsi. a été détermine d’abord par prélèvement (carottage) de longs cylindres d’une dizaine de centimètres de diamètre sur plusieurs kilomètres de profondeur dans la calotte glaciaire antarctique.4. Le système s’emballe. la biosphère terrestre et les oceans. entre lesquels s’effectuent les échanges.8). dans l’atmosphère et donc a l’effet de serre (voir fig. Sa durée de vie dans l’atmosphère. Le problème se complique encore si l’on tient compte de l’effet des nuages : ils refroidissent la surface de la Terre en réfléchissant une partie du rayonnement solaire. Le CO. En outre. a parts égales. les glaces polaires ont emprisonne au cours de leur formation. sont mesurées directement par prélèvement de l’air au sommet du volcan Mauna Loa sur l’île d’Hawaii. l’Homme n’est que très peu responsable de cette emission. étant donne la superficie océanique a partir de laquelle il est émis. dans l’atmosphère du fait du dégagement gazeux produit par les incendies (exemple de Madagascar). l’évolution de la temperature moyenne observée a la surface du globe est associée au taux de CO. ainsi que par la respiration animale et végétale. on peut déduire leur taux de dioxyde de carbone en fonction de leur date d’emprisonnement dans la glace. En revanche. par les végétaux (photosynthèse) et par les oceans.rocky\(ebookdz. 5. L’augmentation de ses rejets est surtout due a la combustion de carbone fossile (pétrole. les concentrations atmosphériques de CO. dioxyde de carbone (CO2) Le II est present naturellement dans l’atmosphère. Depuis 1960. de minuscules bulles d’air qui temoignent aujourd’hui des climats disparus. durant plusieurs centaines de milliers d’années.2m4. l’industrie et le confort domestique. rocky\(ebookdz. Plus on observe en profondeur. avant d’être absorbé par les plantes ou les oceans. Ce taux de CO. gaz naturel) par le transport. est absorbe.. dont les effets pernicieux vont s’accumuler sur plusieurs generations.com\) 170 L’énergie en 2050 5. a raison de 1 4 cm de glace tassée par à an selon l’abondance des precipitations. I . On vérifie de manière assez precise que depuis le debut de l’ère industrielle.

rocky\(ebookdz.com\)

5 - Développement durable et politiques énergétiques

171

I

l

l

l

l

l

l

l

i

)

I a54

1994

Figure 5.8. Concentrationsde CO, dans l’atmosphère et temperature moyenne a la surface du globe.

Sources de dioxyde de carbone dues à l’activité humaine : Énergie : 43 % Transports : 2 4 % Industries : 19 % Chauffage urbain : 14 %

5.2.4.3. Le méthane (CH4)
II est dégagé par la decomposition de la matière organique dans des milieux comme les rizières, les décharges et des marécages. II est également produit, par fermentation, lors de la rumination du bétail, ainsi que par l’exploitation des gisements de gaz naturel et des mines de charbon. Son augmentation, essentiellement d’origine agricole, est liée a la poussée démographique mondiale. Sa concentration a augmente de 145 % depuis 1750. Si le CH, est un gaz a effet de serre très efficace, il a une durée de vie faible, d’environ 10 ans. De ce fait, sa contribution au réchauffement climatique est moins importante que celle du dioxyde de carbone.

Sources de methane dues a l’activité humaine : Bétail : 30 % Rizières : 22 % Pétrole : 1 7 % Feux : 1 % 1 Déchets : 1 9 16 Charbon : 9 % Notons l’existence, dans les sédiments sous-marins, d’hydrates de gaz (principalement de méthane) appelés clathrates. Constitues de molecules gazeuses emprisonnées dans des molecules d’eau, ils se présentent sous forme de glace.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

172

L’énergie en 2050

Ainsi le fond des océans pourrait receler, selon certains auteurs, quelque 10 O00 gigatonnes de carbone, soit deux fois la quantité de carbone présente dans toutes les réserves de pétrole, gaz et charbon réunies ! Sommes-nous en présence de (‘ gisements )’de gaz naturel exploitables? Le réchauffement climatique actuel peut-il entraîner un dégazage des clathrates susceptible d’aggraver l’effet de serre ? L’avenir nous le dira.

5 2 4 4 L’oxyde nitreux (ou protoxyde d’azote) (N,O) ....
II est produit par l’action de micro-organismes dans les sols agricoles et les forêts tropicales, dans les eaux, et par la combustion des végétaux. Son augmentation, de 7,6 % au cours des cent dernières années, serait notamment liée a l’utilisation d’engrais azotés. La durée de vie du N est de 150 ans. O ,

5.2,4.5. L’ozone (03)
Réchauffement climatique et trou de la couche d’ozone ne sont pas corréles. Seul point commun : ils sont tous deux une conséquence des activités humaines. La couche d’ozone, située a environ 3 0 km d’altitude dans la stratosphère, filtre la $ majorité des rayonnements nocifs du Soleil (ultraviolets B et C (voir , 3.2.1)). Le constat de sa sensible diminution sous l’action des chlorofluorocarbones (CFC), notamment au-dessus des pôles, fit réagir la communauté internationale : en 1987, puis en 1990, elle décida d’interdire la production et l’utilisation de CFC a l’horizon 2000. II faudra encore une cinquantaine d’années avant que la couche d’ozone ne se reconstitue a son niveau initial. L’ozone qui s’accumule dans la troposphère (basse atmosphère qui culmine à 16 km), provient de l’interaction des gaz issus de l’activité humaine avec I’ensoleillement. S’il contribue a renforcer l’effet de serre dans une faible mesure, l’ozone est cependant néfaste pour la santé (augmentation de la prevalence des crises d’asthme et des bronchites chroniques).
UV

NO, O+O ,

-

NO+O O ,

La frontière entre basse et haute altitude étant relativement étanche, l’excès d’ozone dans la troposphère, associé a la pollution, ne peut venir combler son déficit stratosphérique.

5.3. Engagement des pays
contre le réchauffement climatique
Du 2 au 1 décembre 1997,159 pays se sont réunis a Kyoto dans le but d’adopter 1 un protocole international ayant pour objectif de lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

5

~

Développement durable et politiques énergétiques

173

Pour atteindre cet objectif, seuls quelques pays sont sollicités, ceux dits de l’annexe 1)’ du protocole de Rio1, les autres pays, dont la Chine, l’Inde, la Corée..., n’ayant aucune obligation.
‘ 1

En pratique, les pays sollicités s’engagent à ramener leurs émissions de GES au cours de la période 2008-2012 (c’est-à-dire que l’objectif doit être atteint au cours de ces années-la) a 5.2 % en dessous de leur niveau de 1990, et même, pour l’Union Européenne, a 8 % en dessous du niveau de 1990. Or, les emissions de GES en 2010 seraient pour ces pays, si aucune mesure de reduction n’était prise, de l’ordre 40 % plus élevées qu’en 1990 compte tenu d’une hypothèse de croissance de 2 % par an. Aussi, l’effort exige des pays est-il considerable puisqu’il leur est demandé, a I’horizon 2010, de passer en terme d’émission annuelle de C , de +40 % a - 5 % par O rapport a leur niveau de 1990. Les objectifs varient d’un pays a l’autre (voir tableau 5.1), étant donné que tous les pays ne <‘ polluent )b pas l’atmosphère de façon identique. Ils couvrent les 6 GES suivants :
- le dioxyde de carbone (CO,), - le méthane (CH,), - l’oxyde nitreux (N20), - trois substituts des chlorofluorocarbones (CFC) interdits par le protocole de

Montréal de 1987 sur la protection de la couche d’ozone : I’hydrofluorocarbone (HFC), le petfluorocarbone (PFC) et I’hexafluorure de soufre (SF6).
Tableau 5.1. Situation des emissions de gaz a effet de serre (GES) de quelques pays en fonction des objectifs de Kyoto.

Belgique Canada Danemark Espagne États-Unis Russie France

I

92,5 94 79 115 93 100 100

19,6 - 1,2 34,8 14,2 - 354 - 1,7

15,4 27,2 25 17,2 22,8 - 354 - 1,7

2000 2000 2000 2000 2000 1996 2000

1 Pays de l’annexe 1 protocole de Rio :Allemagne, Australie, Autriche, Bélarus, Belgique, Bulgarie, . du Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Fédération de Russie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Luxembourg, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Ukraine.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

174

L’énergie en 2050

Explications (cas de l’Allemagne) Colonne 2 :le chiffre 79 montre que ce pays doit réduire de 100 - 79 = 21 % ses émissions de GES entre 2008 et 2012 par rapport au niveau de 1990. Colonne 3 :en 2000, l’Allemagne a réduit ses émissions de GES de 18,9 % par rapport au niveau de 1990. Colonne 4 :en 2000, l’Allemagne est a 2,6 % au-dessus de l’objectif autorise.

Si l’on neconsidèreque IesémissionsdeCO, (le principal GES), letableau 5.2 montre clairement que la France est le bon élève de la classe des pays industrialisés, grâce a son programme nucléaire et a sa politique d’économie d’énergie. Sa contribution a l’effort contre le réchauffement climatique sera donc forcément moindre.
(( ))

Tableau 5.2. Émission de dioxyde de carbone (CO,) par habitant en 2001 pour quelques pays.

États-Unis France
EX-URSS

19,8
63

78

Inde
Chine OCDE

1,o
2,4

11

Les pays en développement ne sont pas concernés par les engagements de Kyoto dans cette première phase (jusqu’en 2012). Le protocole de Kyoto est très insuffisant pour stopper l’effet de serre anthropique. Pour ce faire, il faudrait effectivement, selon les spécialistes, stabiliser les GES a 2 fois la concentration pré-industrielle, soit 550 ppmv (partie par million en O. volume) pour le C , Néanmoins, Kyoto constitue un premier pas dans la lutte contre le réchauffement climatique. Notons que les États-Unis n’ont pas ratifié le protocole de Kyoto, estimant qu’il représentait une menace pour leurs intérêts économiques. En effet, aucune exigence n’est requise pour les pays en développement car, n’étant pas responsables de la pollution actuelle, le monde riche a considéré, a tort ou a raison, qu’ils ne devaient pas être pénalisés dans leur développement actuel. L’Australie s’oppose égalernent au protocole de Kyoto. Elle se rapproche actuellement des États-Unis dans le cadre d’un partenariat Asie-Pacifique pour le développement propre et le climat II s’agit d’une contre-proposition au protocole de Kyoto a laquelle seraient associées, notamment, la Chine, l’Inde et la Corée du Sud. L’objectif principal consisterait à recourir aux technologies les plus avancées pour limiter les émissions de GES.
((
)).

À long terme (au-delà de 2012), la contribution des pays en développement aux efforts de lutte contre le réchauffement climatique sera nécessaire (mais peutêtre pas suffisante) car dans le cas contraire, on observera une augmentation

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

5 - Développement durable et politiques énergétiques

175

inéluctable de la concentration des GES (donc de la température moyenne mondiale) même si les pays industrialisés décidaient d’arrêter subitement leurs propres émissions. Les frictions entre les pays industrialisés au sujet des responsabilités passées concernant les émissions de GES, les tensions futures liées aux attitudes de certains pays en développement et la vulnérabilité des pays les plus pauvres face aux consequences du changement climatique, placent la question d’équité entre pays au cœur des politiques climatiques.

5.4. impact sur les politiques énergétiques
La question du réchauffement planétaire est un element majeur et incontournable de la politique énergétique mondiale. Actuellement, 22 milliards de tonnes de CO, sont rejetées dans l’air annuellement par l’utilisation des combustibles fossiles. Les solutions garantissant une diminution durable des émissions de CO, s’appuient sur la maîtrise de l’énergie, le développement des techniques de capture et de stockage géologique des rejets industriels de CO, (séquestration) et un recours accru aux énergies non fossiles. L’objectif de la modification du mix énergétique mondial (panachage des energies appropriées) est de réduire le taux actuel de CO, émis par unité d’énergie produite (2,6 tonnes de CO, par tonne d’équivalent pétrole) a environ 1 tonne a l’horizon 2050, afin de garantir les besoins mondiaux en énergie tout en stabilisant la teneur atmosphérique en CO, autour de 550 ppm. Cet objectif suppose que chaque énergie soit utilisée de façon appropriée. Dans ce contexte, les energies nucléaires et hydrauliques sont a l’heure actuelle les seules technologies de production intensive d’énergie exemptes de rejet de GES. Le recours aux autres énergies non-fossiles (éolien, solaire, géothermie, biomasse) semble devoir rester marginal au cours du XXF siècle, sinon dans les pays en développement, du moins dans les pays industrialisés. La convention des Nations unies sur le changement climatique, signee en 1992 a Rio, puis la convention de Kyoto (décembre 1997) marquent un premier pas vers une volonté internationale de limiter les rejets de gaz a effet de serre. Néanmoins, la mise en place d’un accord international de limitation des rejets est une affaire complexe, comportant des implications géopolitiques et économiques majeures, des lors que : - les besoins énergétiques mondiaux augmentent de façon continue, tires par la croissance économique des pays industrialises, la démographie galopante et l’essor économique des pays en développement ; - 90 % de ces besoins énergétiques sont actuellement assurés par des combustibles fossiles (charbon, gaz, pétrole), producteurs de CO, : - si rien n’est fait à l’avenir pour les limiter, les prévisions de rejet de CO, dépasseront 5 0 milliards de tonnes par an en 2050, soit un doublement par rapport à aujourd’hui ; - une stabilisation de la teneur atmosphérique en CO, autour de 550 ppm nécessitera a contrario une diminution des rejets d’environ un facteur 2 par rapport au niveau actuel.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

176

L’énergie en 2050

Pour relever ce défi mondial, des solutions existent qui s’appuient sur trois piliers.
- La maîtrise de l’énergie : amélioration de l’efficacité énergétique et utilisation

rationnelle de l’énergie.
- La gestion du cycle du carbone : développement des techniques de capture et

de stockage géologique des rejets de CO,.
- L‘évolution du mix énergétique : remplacement des combustibles a forte

teneur en carbone par des combustibles hydrogénés a moindre teneur en carbone, recours accru aux energies non fossiles.

5.4. lm La maltrise de /’énergie
L’accès du plus grand nombre a l’énergie, facteur de confort et de qualité de vie, est un droit citoyen. La limitation de la consommation énergétique par le rationnement ou par la hausse des prix (rationnement par l’argent) se heurte donc à un problème d’acceptation sociale. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il soit impossible de faire des economies d’énergie. Des gisements importants existent dans l’amélioration des performances des appareils de grande consommation (électroménager, éclairage...), des transports routiers, de l’isolation thermique des bâtiments... L’expérience récente en témoigne. La crise pétrolière de 1973 a marqué la fin d’une période de consommation euphorique qui avait débuté trente ans plus tôt, au sortir de la deuxième guerre mondiale (les 30 glorieuses O ) . Les mesures prises pour éviter la pénurie d’énergie ont alors permis de stabiliser la consommation sans trop affecter le PIB des pays développés, du moins pendant les 10 premières années (voir fig. 6.5).
(<

Pour les années a venir, des économies significatives sont attendues dans le secteur tertiaire sur les postes éclairage, chauffage, climatisation, ainsi que dans le secteur industriel, a partir de l’amélioration des procédés de fabrication. À l’autre bout de la chaîne, le recours a des procédés de production d’énergie plus performants et le développement de la cogeneration (production d’électricité et recuperation de la chaleur perdue ’) a la source froide, pour le chauffage urbain, le dessalement de l’eau de mer ou la production d’hydrogène) constitue également un gisement d’économies d’énergie non négligeable.
<(

Cependant, si les pays développés peuvent effectivement faire l’effort de produire les mêmes quantités avec moins d’énergie, il n’en va pas de même des pays en développement qui représentent pourtant les zones à plus forte croissante.
II faut donc relativiser la portée des efforts réalisables en matière d’économie d’energie.

Notons enfin qu’en la matière, il est difficile de faire des prévisions fiables. En effet, l’efficacité économique et énergétique engendre de la croissance et donc l’émergence de nouveaux besoins : acquisition de nouveaux équipements par les ménages, accroissement des transports liés aux loisirs, généralisation de la climatisation pour faire face aux canicules à répétition ... qui peuvent annuler tout ou partie des gains réalisés.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

rocky\(ebookdz.com\)

5

~

Développement durable et pobtiques énergétiques

177

5.4.2. La gestion du cycle du carbone
5.4.2.1. Les prévisions de rejets de CO,
Dans la plupart des pays industrialisés, les industries sont soumises a des normes strictes en matière de rejets et de gestion des déchets. Paradoxalement, le secteur de l’énergie fossile échappe a cette règle de base en ce qui concerne le C , lequel est rejeté librement dans l’environnement. O Inciter les grandes industries (centrales au charbon, au fuel ou au gaz, cimenteO ries...), qui représentent environ 30 % des émissions mondiales de C , a mettre en place des systèmes de récupération, de la même manière qu’elles ont dû le faire dans le passé pour les rejets soufrés, constituerait une solution a la fois logique et efficace. Les dispositifs techniques existent et sont d’ailleurs employes a petite échelle (1000tonnes de CO, parjour dans les unités les plus grandes) pour la production de CO, a usage industriel. La capture consiste soit a décarboniser le combustible en entrée d’installation (réaction avec la vapeur d’eau conduisant a la production d’hydrogène et de CO,), soit a récupérer le CO, dans les effluents en sortie d’installation. Quelle que soit l’option retenue (pré-traitement ou posttraitement), ces techniques sont basées sur des méthodes d’absorption physique ou chimique couplées éventuellement a un processus de séparation gazeuse par membranes. Le problème de l’entreposage a long terme du CO, ainsi récupéré (sous forme de gaz liquéfié) est plus complexe, compte tenu des volumes énormes mis en jeu. Les solutions les plus satisfaisantes sur le plan environnemental consistent à transporter le CO, par pipelines et a l’injecter dans des formations géologiques profondes du type reservoirs gaziers ou champs pétrolifères épuisés (séquestration). Le potentiel de stockage au niveau mondial serait, selon certains auteurs, de l’ordre de 10 O 0 0 milliards de tonnes de CO, soit l’équivalent de plusieurs centaines d’années de rejets cumules de CO, ce qui serait suffisant pour traiter les réserves connues. Vingt millions de tonnes de CO, par an sont d’ores et déjà injectées dans les champs pétrolifères américains pour améliorer les rendements de recuperation du pétrole (enhanced oil recovery). De même, en mer du Nord, le CO, contenu naturellement dans le gaz extrait du Sleipner West Field (exploite par la compagnie norvégienne Statoil) est séparé directement sur la plate-forme offshore, puis réinjecté dans un aquifère à 1000 mètres de profondeur. Un million de tonnes de CO, est ainsi entreposé chaque année, au lieu d’être rejeté dans l’atmosphère.

5.4.2.2. Piégeage naturel du CO,
Les écosystèmes participent naturellement au piégeage du CO,. Sur les 22 milliards de tonnes émises chaque année, seulement la moitié reste dans l’atmosphère. L’autre moitié est absorbée, à part à peu pres égale, par l’océan et la végétation terrestre (photosynthèse). Un moyen de réduire l’impact des rejets O de CO, consisterait donc a favoriser ces puits naturels de C , notamment par la reforestation et le changement des pratiques agricoles.

rocky\(ebookdz.com\)

rocky\(ebookdz\)

Le gaz naturel (méthane) II contribue actuellement a hauteur de 23 % (année 2000) a la production d’énergie primaire mondiale. plaçant la France au rang du pays européen le moins pollueur (voir 5. Les progrès obtenus sur le coût et les performances des turbines à gaz. les cours actuels encore bas (mais pour combien de temps?). dans une moindre mesure.52 Mt 73 1.com\) rocky\(ebookdz\) .3.rocky\(ebookdz. biomasse.3 et tableau 5. malgré des reserves mondiales relativement limitées (environ 60 ans . les énergies renouvelables (éolien. la production énergétique du parc électronucléaire français équivaut a la production pétrolière du Koweit. solaire. moyenne par jour Consommation annuelle Rejet annuel de CO. production annuelle 6 600 GWh. principalement l’hydraulique (lorsque la topograO phie locale le permet) et le nucléaire (lorsque la situation politico-économique du pays considéré le permet) et. Pour limiter les emissions de CO.. charge 75 % (6 600 heures de fonctionnement par an) .7 Gm3 32 2 650 22 t d’U O O O 39 800 9 450 Cendres de foyer 69 O00 t Cendres volantes 377 O00 t 2 1 O00 Tota I 214 m3 dont HAVL 3 m3 Hypothèse prise : puissance 1 O00 MWe .4). rocky\(ebookdz.3). font du methane une source d’énergie en progression. En conséquence. un effet de serre comparable au charbon. on obtient finalement pour le méthane. (t) Déchets annuels d’une centrale 2. que le charbon ou le fuel (voir tableau 5. le méthane est un gaz a effet de serre. Chaque énergie possède ses atouts spécifiques. ont été considérablement réduites. grâce a son programme nucléaire.52 Mt 4. les émissions de CO. Cependant. géothermique). dans l’atmosphère.com\) 178 L ‘énergie en 2050 5 4 3 L’évolution du mix énergétique . il est nécessaire de remplacer les combustibles a fort teneur en carbone (charbon.. Tableau 5. même si sa combustion génère moins de CO. Comparaison des déchets produits selon le type de centrale électrique.7 9 1 O00 6 400 1.3). Si l’on prend en compte les inévitables fuites de méthane au cours de son acheminement par gazoducs. pétrole) par des combustibles hydrogénés a teneur en carbone réduite (gaz naturel) et de recourir aux energies non-émettrices de C . (W Rejet de SO.voir tableau 6. (t) Rejet annuel de NO. Actuellement.

permettent de satisfaire a la demande tout en respectant les critères de Kyoto. O.1. soit l’équivalent des rejets d’un parc de 5 0 millions de véhicules./an. hautement bénéfiques pour la qualité de l’air. un recours exagéré au gaz poserait un certain nombre de difficultés d’ordre économique pour les pays qui sont dépourvus de réserves. soit environ le tiers des rejets actuels de C .Les voitures a pile à combustible.2.2).1. avec un renouvellement du parc existant a partir de 2020. sachant que le prix du gaz entre pour plus des deux tiers dans le coût du kWh produit. bien que son utilisation ne concerne qu’un nombre limite de pays. qui pourraient ainsi être évités.Le dessalement de l’eau de mer par un réacteur nucléaire de faible puissance en récupérant par cogeneration la chaleur sortant du condenseur (qui serait sinon perdue à la rivière et a l’atmosphère) (réacteur HTR ou REP. évite près de 2 milliards de tonnes de CO. notamment dans le secteur des transports. seuls les scénarios s’appuyant sur une continuité de la production électronucléaire. avec 627 Mtep annuels (2 430 TWh/an). voir tableau 2. rocky\(ebookdz. Changer toutes les voitures actuelles en voitures électriques nécessiterait une production électrique supplémentaire équivalente a environ 30 réacteurs nucléaires (voir $j 4.Les voitures électriques dans les villes.com\) 5 . le remplacement du nucléaire par le gaz conduirait a une augmentation de nos rejets en CO. L‘énergie nucléaire En France. celle-ci étant rechargée la nuit a l’aide d’une simple prise electrique murale. Le rapport Charpin-Dessus-Pellat. Si l’autonomie des batteries progresse (ilfaudrait qu’elles deviennent trois fois plus autonomes).5. l’hydrogène sert de matière premiere a la pile a combustible (voir $j 4. Le nucléaire constitue l’élément moteur du rééquilibrage du mix énergétique vers les énergies sans CO. . Citons quatre exemples d’application.. remis au Premier Ministre en juillet 2000. ce n’est plus 2 mais 8.rocky\(ebookdz. Produit par les centrales nucléaires par craquage ou électrolyse de l’eau.3). (35 % en France). Si l’on extrapole la situation française (en ce qui concerne la part du nucléaire dans le mix énergétique) a l’ensemble des pays industrialisés. il sera possible de rouler le jour par le seul recours a la batterie. l’énergie nucléaire a également dans le futur I’opportunité de renforcer son rôle dans la lutte contre l’effet de serre par de nombreuses applications. qui représente a lui seul environ 30 % des emissions mondiales de CO.8 milliards de tonnes de rejets de CO. montre d’ailleurs très clairement qu’à l’horizon 2050.1). . Actuellement réservée a la seule production électrique industrielle et domestique. au niveau de l’année 1990 (voir $j 5.Déveioppement durabie et politiques énergétiques 179 En outre. Au niveau mondial. supplémentaires par an. l’énergie nucléaire. de l’ordre de 4 0 a 5 0 % (150 a 2 0 0 millions de tonnes de CO. qui prévoient une stabilisation de nos rejets de CO.com\) rocky\(ebookdz\) . nous entraînant très loin de nos engagements de limitation signes a Kyoto.3). c’est-à-dire beaucoup plus que le parc français qui en contient 30 millions). .

de respect de l’environnement et de résistance à la prolifération. si leur durée de vie est prolongée a 50 ans.H HO +H O . de sûreté renforcée.3. Réacteurs nucléaires du futur Les 58 réacteurs nucléaires du parc français actuel développent une puissance globale de 63 GWe.OH) +3 H . il en est un dont la probabilité d’être réalisé avant 2050 est la plus forte. en terme de compétitivité économique. Aussi étonnant que cela puisse paraître.2. L’objectif est de concevoir des réacteurs qui satisfassent aux préceptes du développement durable. aucun d’eux n’est réalisable avant 2040. par hydrogenation catalytique.2. c’est-à-dire qu’il constitue une amélioration de la conception des réacteurs actuels sans rupture technologique. pour deux années encore. pour simplifier. II s’agit d’un réacteur surgénérateur refroidi au sodium : le SFR (sodium cooled fast reactor) ou bien sa version européenne.La valorisation du CO. Décrire ces réacteurs de type révolutionnaire dépasse le cadre de l’ouvrage (les principaux ont été évoqués succinctement au 3 2. d’un Superphénix un peu plus puissant (1580 MWe au lieu de 1200 MWe) et bénéficiant des derniers progrès de la technologie.2. ce qui devrait logiquement être le cas). dits de 3egeneration. ce réacteur devrait constituer la totalité du parc nucléaire français a l’horizon 2050 étant donné qu’il ne restera plus a ce moment de réacteur de la generation actuelle (peut-être restera-il. capturé en sortie des centrales a charbon ou a gaz en produisant des carburants de synthèse (éthanol C O HH . c’est-à-dire apportant une conception radicalement différente de l’existant.com\) 180 L’énergie en 2050 . seront de type EPR (voir § 2. de gestion des déchets. Ce surgénérateur de 1200 MWe avait en effet une bonne génération d’avance sur ses concurrents. Rappelons que I’EPR est un réacteur de type ‘(évolutionnaire ». il s’agit. Ils commenceront a être remplacés vers 2020 et les réacteurs qui leur succèderont. Parmi ces concepts. La durée de vie de I’EPR étant prévue pour 60 ans.com\) rocky\(ebookdz\) . Ces previsions risquent d ‘être revues a la hausse (voir § 6. fondés sur un principe révolutionnaire. la France a prouvé qu’elle était le leader incontesté du nucléaire mondial. dans le cas du méthanol : CO. les deux réacteurs de Civaux de type N4 (1450 MWe). Par exemple. ou méthanol CH. I’EFR (european fast reactor).3). Le site de Flamanville vient d’être choisi pour accueillir la tête de série EPR a l’horizon 2012 (premier béton en 2007) et il est actuellement prévu la mise en service industrielle (MSI) de deux EPR par an a partir de 2020. la communauté nucléaire internationale s’intéresse depuis plusieurs années a des réacteurs nucléaires dits de 4e génération. - C.3).3). ce qui justifie pleinement la mise en chantier de I’EPR. Dans le même temps.2.2. rocky\(ebookdz. En construisant Superphénix. Étant donne l’état de la R&D sur ces concepts de réacteurs..rocky\(ebookdz.

Superphénix est arrivé trop tôt : du point de vue économique. Ainsi pourra-t-on utiliser avantageusement l’énergie nucléaire : - pour produire des hydrocarbures difficiles d’accès. s’engagent résolument dans la voie nucléaire. le recours à la surgénération ne s’imposait pas. : l’Athabaska.rocky\(ebookdz.dans les matières premières (pétrochimie.1). en injectant de la vapeur d’eau provenant d’une centrale nucléaire dans les gisements. la Chine en premier. II est en outre possible de coupler le fissile et le fossile dans certains cas particuliers. Nucléaire et hydrocarbures Le développement durable sous-tend l’idée d’économie des matières premieres. c’est-à-dire : - dans les transports (terrestre. Cependant. un saut trop important avait été franchi par rapport a son prédécesseur Phénix (250 MWe). Du point de vue technique. dans quelques décennies.. renaîtra de ses cendres . la nature aura mis des millions d’années pour constituer les gisements d’hydrocarbures (voir § 2. l’uranium pourrait venir à manquer.4) que l’homme aura épuisé en seulement deux siècles (premiers puits de pétrole exploités par la Standard Oil Company. voir .. La nécessite pour la France de recourir a la surgénération avant 2050 est donc Subordonnée aux choix énergétiques des pays en développement. l’avènement des réacteurs de 4e génération sera repoussé au-delà de 2050. pareil au Phénix de la légende..Développement durable et pohtiques énergétiques 181 Malheureusement. les ressources mondiales en uranium étaient garanties pour longtemps et par conséquent. d’où la nécessité de faire appel a la surgénération qui permet de multiplier les reserves de matière fissile par 60 grâce a la transformation en pile de l’uranium 238 non fissile en plutonium 239 fissile. Rockefeller en 1870). il fut démontré la faisabilité de ce concept qui..com\) rocky\(ebookdz\) . Dans un souci de valorisation.pour améliorer les taux de récupération des gisements de pétrole a partir des 5 6.com\) 5 .3). il sera plus opportun de recourir a l’énergie nucléaire. mais aussi l’Inde ou le Brésil.). rocky\(ebookdz. Dans le cas contraire. . Dans les autres usages thermiques. Étant donné les réserves de pétrole et de gaz évaluées aujourd’hui a environ un demi-siècle (voirtableau 6. voire moins si l’on considère la gisement découverte du ler du Moyen-Orient au Bahreïn en 1932. maritime. En effet. sous la pression des écologistes. Les politiques. les hydrocarbures liquides seront utilises lorsque leur Caractéristique de haute densité énergétique et leur richesse chimique seront exploitées au mieux.2. Aussi doit-on réfléchir a la manière d’utiliser au mieux les hydrocarbures afin de prolonger au maximum ces ressources tout en limitant les émissions de gaz a effet de serre. ont alors décidé de l’arrêter et de le démanteler.1.1. si les pays en développement. Le recours a un tel réacteur en France avant 2050 dépend de l’état des reserves d’uranium a ce moment. bitume. aérien). sables asphaltés (ressources liquides) (ex. a une date aujourd’hui imprévisible. fondée par W. solvants.

pour exploiter de façon économique des schistes bitumineux ou des hydrates de méthane (ressources solides). Enfin.1. avec un potentiel exploitable global de 9 O00 TWh. être comparable a l’hydraulique. qu’elles soient actives (chauffeeau solaire. la rentabilité économique est en constante amélioration. contribue indirectement au réchauffement climatique.2). évitées par an.) ou passives (maisons d’habitation conçues pour tirer profit du rayonnement solaire) ont néanmoins un potentiel important dans les pays où I’enso lei Dement est favorable. avec une production électrique évaluée a environ 50 TWh/an. restera encore longtemps une énergie d’appoint.pour gazéifier le charbon (voir 5 2. son poids global reste marginal. n’oublions pas que pour suppléer a une éolienne en l’absence de vent. bien qu’encore loin de la compétitivité (l’électricité éolienne est aujourd’hui trois fois plus chère que l’électricité nucléaire). bien que renouvelable.com\) rocky\(ebookdz\) . Brésil 8 2 %. est en progression de 4. Cette énergie est bien adaptée pour alimenter des sites éloignés du réseau électrique.2.com\) 182 L’énergie en 2050 . L’énergie éolienne se développe actuellement de façon soutenue grâce aux progrès technologiques et aux subventions des États : 4 TWh en 1990 et 20 TWh en 1998.. rocky\(ebookdz. on utilise généralement un Diesel de secours émetteur de gaz a effet de serre. l’électricité d’origine hydraulique reste la plus largement exploitée dans le monde : 2 650 TWh en 2000.6 % par an depuis 1990. selon certains auteurs. Néanmoins. Les énergies renouvelables Parmi les énergies renouvelables.4 Gigatonnes de CO. principalement dans les pays en développement. soit 1 7 % de la production mondiale d’électricité (voir tableau 6. l’énergie éolienne. En France. du fait du coût excessif de l’électricité photovoltaïque produite (dix fois plus chère que l’électricité nucléaire).4) ou d’autres ressources Carbonées. Les pompes a chaleur géothermiques connaissent néanmoins un développement significatif en Amérique du Nord et en Europe pour le chauffage des logements et des bâtiments. correspondant a 7. avec une puissance installée d’environ 10 O00 MW thermique. Certaines applications thermiques. . limitée a un nombre restreint de pays situes en zones volcaniques.. La géothermie de basse énergie est exploitée dans de nombreux pays pour la production de chaleur (réseau de chauffage urbain).rocky\(ebookdz. La production d’origine hydraulique continue de progresser régulièrement. Malgré son faible facteur de production (une éolienne fonctionne en moyenne sur l’année à 2 0 % de sa pleine puissance) lié au caractère intermittent et aléatoire de la source d’énergie (le vent). L’énergie solaire. avec des pics particulièrement élevés pour des pays favorises sur le plan hydraulique : Norvège 85 %. La géothermie de haute énergie. les problèmes techniques (corrosion et colmatage) et surtout économiques de la filière ont fortement ralenti I’engouement initial pour cette énergie dans la période qui a suivi le premier choc pétrolier. avec un potentiel qui pourrait. Ainsi.

7 % de la production électrique en 1996. Sachant en outre que ce biocarburant alimentera des moteurs a explosion classiques d’un rendement inférieur a 25 %. pour une énergie finale contenue dans un gallon d’éthanol de 84 100 btu. c’est-à-dire celle exploitée selon des critères environnementaux stricts (sinon la combustion de la biomasse s’apparente a de la déforestation et constitue une source supplémentaire de CO. électricité. À titre d’exemple.il demeurera cher a transporter et a stocker quels que soient les procédés utilises. et compte tenu du très faible rendement énergétique de la biomasse..2) . le transporter et le stocker. Nous avons également signale les difficultés rencontrées pour le produire. le prix de revient des procédés industriels mis en œuvre risque d’être rédhibitoire . face aux questions environnementales sérieuses liées a l’agriculture industrielle. avant utilisation. notons que le recours massif aux biocarburants est inconcevable car les surfaces cultivées qu’il faudrait mobiliser sont gigantesques. rocky\(ebookdz.). . l’intérêt pour les bio-énergies ne doit pas faire perdre de vue la nécessité d’une évaluation rigoureuse des procédés de fabrication.com\) 5 .5. pour l’atmosphère). on voit que le bilan énergétique et économique global doit être analysé avec le plus grand soin avant de s’engager dans cette filière.5 l’hydrogène en tant que vecteur énergétique pour la pile a combustible. La combustion de biomasse pour la production électrique connaît une croissance relativement forte en Europe depuis 1990 avec 1. Enfin. .e n ce qui concerne le transport. le principe de la pile a combustible pour le transport sera concurrencé a l’horizon 2050 par les voitures hybrides utilisant comme combustible l’essence de synthèse (combinaison d’hydrogène et de carbone). qui pourrait assurer l’avenir du transport routier dans la période de I’ après-pétrole <( )). connaît également un développement notable : la production mondiale de biogaz (15 Mtep/an)..pour l’usage thermique (chaudière thermique. le coût important sera probablement compensé par les avantages environnementaux.1. Insistons sur ces derniers points : - l’hydrogène restera cher a produire tant qu’on n’utilisera pas la voie électrolytique du nucléaire (voir 5 4.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz. Néanmoins. L‘hydrogène et le développement durable Nous avons abordé au paragraphe 4. a un potentiel évalué entre 1 5 0 et 300 Mtep/an (a comparer a la consommation mondiale de gaz en 1998 : 2 016 Mtep). Enfin. citons une étude américaine sur la fabrication d’éthanol avec les méthodes standards de production agricole qui montre que ce procédé conduit à une dépense énergétique de 8 1 O90 btu (british thermal unit) par gallon d’éthabtu nol produit (1 = 1055 Joules). En ce qui concerne les applications de l’hydrogène : .Développement durable et pohtiques énergébques 183 La biomasse moderne.

le domaine d’analyse des conditions d’un développement harmonieux doit s’élargir dans l’espace et le temps en intégrant l’ensemble des peuples du monde et en tenant compte des générations futures. EHe proclame le droit du citoyen a un environnement Sain et au développement durable. consommation domestique. La Charte de l’Environnement comprend deux grands principes visant a g6rer les risques l i b a notre mode de vie : le principe de prévention et le principe de précaution. après la Declaration des droits de l’homme et du crtoyen de 1789 sur les droits civiques et politiques (droit à la liberté) et le préambule de la constitution de 1946 sur les droits sociaux (droit au travail). électricité) génère dcs gaz a effet de serre qui provoquent le réchauffement de la planète. Ce droit est la troisième étape dans l’affirmation des principes fondamentaux de la République. à prendre des mesures pour ramener leurs émisa sions de GES au cours de la période 2008-2012. identifie et probabilisé. L‘homme sait depuis toujours que le climat peut perturber son activité mais il sart depuis peu que son activité peut perturber le climat.2 % en dessous de leur niveau de 1990. les pays industrialisés se sont engagés. l’homme a pris conscience qu’il était nécessaire de concilier progrès économique et développement social sans mettre en danger l’équilibre naturel de la planète. 5. Si aucune mesure corrective n’est engagée.com\) rocky\(ebookdz\) . l’activité humaine (transport. rocky\(ebookdz. conformément au protocole de Kyoto de 1997. La prevention consiste à prendre des mesures pour empêcher l’occurrence d‘évènements dont le risque est connu. En effet. industrie.)b En France. Telles sont les bases du développement durable qui u répond aux besoins du preseit sans compromettre la capacité des genérationsfutures a répondre aux leurs . partie intégrante de la prevention. En conséquence. alors que la précaution.com\) 184 L’énergie en 2050 Résurné du chapitre 5 Face au développement incontrôlé de nos sociétés.rocky\(ebookdz. consiste a prendre des mesures pour éviter l’occurrence d’évènements dont le risque est inconnu dans sa nature et dans sa probabilité. Les perturbations climatiques qui en découleront seront dramatiques tant pour l’homme que pour son environnement. En outre. le président de la République a promulgué la charte de I’environnement le ler mars 2005. la terriperature moyenne de la Terre augmentera d’environ 5 ‘C et le niveau des océans augmentera de 30 à 80 cm d’ici la fin du siècle. Le protocole de Kyoto est très insuffisant pour stopper l’effet de serre anthropique mais constitue un premier pas dans la lutte contre le réchauffement climatique.

rocky\(ebookdz.Développement durable et politiques energetiqiies 185 Pour relever ce défi mondial.la maîtrise de l’énergie. il existe des solutions qui s’appuient sur trois piliers : .l’évolution du mix énergétique. .com\) rocky\(ebookdz\) . .com\) 5 . rocky\(ebookdz.la gestion du cycle du carbone.

com\) rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.

1. puis celle de l’animal lorsqu’il s’est sédentarisé a partir du néolithique.com\) rocky\(ebookdz\) . il y ajouta des énergies que l’on appelle aujourd’hui renouvelables pour l’aider dans ses tâches quotidiennes (le vent pour se déplacer sur les mers bateaux a voile . et jusqu’a une période très récente.et le soleil. l’homme n’avait a sa disposition en termes d’énergie que le feu (maîtrisé 400 O00 ans av.moulin a vent . représentant chaque mois de l’année par une scene (1 )> rocky\(ebookdz.ou pour moudre le grain . par exemple pour sécher les aliments ou les vêtements).-C. Les facteurs determinants de la demande énergétique À l’origine.) et sa propre force physique.rocky\(ebookdz.com\) 6. J. Ensuite. Les magnifiques enluminures du livre des heures des Très Riches Heures du Duc de Berry (début du XVe siècle).

Ce fut la révolution de l’Énergie.com\) 188 L ‘énergie en 2050 caractéristique.4 milliards de tep (3. le développement économique et industriel gagne l’ensemble de la planète. Depuis 40 ans. 0. exception faite d’une grande partie de l’Afrique. Cette transformation économique profonde fut longtemps limitée a l’Europe Occidentale (elle naquit en Angleterre au siècie des lumières) puis a l’Amérique du Nord et au Japon au XXe siècle.1 donne la répartition mondiale de la consommation d’énergie en 2000. du bœuf par le cheval de trait afin d’augmenter le rendement. notamment dans les secteurs du transport et du confort domestique.rocky\(ebookdz.7 23. Répartition de la consommation mondiale d’énergie en 2000. Ces nouveaux pays industriels comme Taïwan. Singapour. déclinée sur les différentes sources d’énergie primaire. Tableau 6. Ce mouvement a commencé par les nouveaux pays industriels d’Asie du Sud-Est qui sont maintenant à un niveau de développement comparable au nôtre. La révolution industrielle est venue bouleverser cet ordre établi il y a un peu plus de deux siècles dans les pays d’Europe occidentale.6 %. ce mouvement d’industrialisation rapide gagne d’autres zones : l’Asie du Sud. Depuis une vingtaine d’années.en sont une parfaite illustration. Au total. On commença a utiliser des énergies commerciales pour substituer la machine a la force animale ou humaine.l 7. La moitié de cette population. Deux milliards de personnes sont encore privés d’électricité et près de un milliard souffre de malnutrition. ce qui est sans précédent dans l’histoire : le monde a consomme 3. la Corée du Sud. concentrée dans les pays dits en développement. le nucléaire 7.7 40.com\) rocky\(ebookdz\) . Le tableau 6. Hong Kong (ancienne colonie britannique restituée a la Chine en 1997) représentent pres de 100 millions d’habitants vivant sur des territoires relativement limités. On y observe notamment le remplacement dans les champs. II en résulta une élévation de la qualité de vie. La population mondiale est aujourd’hui de 6 milliards d’habitants. On y observe que le combustible fossile représente 90 % de l’énergie primaire commerciale utilisée sur la planète.4 23 0.4 Gtep) en 1960 et 10 milliards (10 Gtep) en 2000.4 % et le renouvelable hors hydraulique. vit encore comme vivaient nos ancêtres d’avant la révolution industrielle.6 Total (commercial) 100 rocky\(ebookdz. Charbon Pétrole Gaz Nucléaire Hydraulique Renouvela ble (hors hydraulique) 2 341 3 700 2 100 676 226 51 9 094 25.1. la consommation mondiale d’énergie a été multipliée par 3 en 40 ans. c’est-à-dire sans énergie commerciale. l’Inde (dont la population dépassera celle de la Chine vers 2020) mais surtout la Chine avec la puissance d’un milliard trois cents millions d’individus découvrant les vertus du capitalisme (bien que le pays demeure officiellement d’idéologie communiste).

À ce bilan.3 a 0. au début de ce siècle. ainsi que le bilan pour la planète. ce qui donne un total de 10 189 millions de tep ou 10 Gtep. étant donné le système d’économie planifiée qui a engendré jadis d’énormes gaspillages dans la consommation rocky\(ebookdz. Entre ces deux extrêmes.2 tep par habitant et par an. de la géographie et des habitudes de vie. Tableau 6. on peut déduire le poids relatif. Si on examine la consommation d’énergie dans le monde déclinée par pays pour l’année 2000.En production d’électricité : 1 7 %.). en raison du climat. éolien ou photovoltaïque vaut 0. .7 tep par an et par habitant. Des tableaux 6.26 tep. La zone qui consomme le plus d’énergie par habitant est a l’évidence l’Amérique du Nord (États-Unis et Canada) où la consommation d’énergie atteint 7. quantité de chaleur qu’il peut fournir par effet joule.1 et 6. Poids des energies primaires dans la production mondiale d’électricité en 2001.2. l’Inde. se trouvent l’Asie du Sud et l’Afrique sub-saharienne.. de l’énergie nucléaire dans le monde. Le tableau 6. C’est l’accès a l’industrialisation des pays en développement qui va déterminer la tendance des 50 prochaines années.086 tep. I’Afrique Noire. où la consommation d’énergie est élevée bien que le niveau de vie ne le soit pas. c’est-à-dire 1 5 fois moins que les Américains. Nous trouvons en outre le bloc de l’ex-URSS.com\) 6 ~ Les besoins et les réserves en énergie dans le monde 189 Remarque :Conformément aux conventions de l’Agence lnternationale de / ’ h e r gie de 2002. quantité de pétrole qu‘il faut pour le produire dans une centrale thermique alors que le MWh hydraulique.. comprenant les pays les plus sous-développés comme le Bangladesh.En consommation d’énergie : 7 %. déchets.com\) rocky\(ebookdz\) .5 tep par habitant et par an.rocky\(ebookdz. mais avec une consommation d’énergie de seulement 3.2.2 donne le poids des énergies primaires dans la production d’électricité pour quelques pays. . le MWh nucléaire (ou géothermique) vaut 0. l’Europe Occidentale a quasiment le même niveau de vie que l’Amérique du Nord. on observe des contrastes symptomatiques. où la consommation d’énergie est de l’ordre de 0. À l’extrémité opposée. il faut ajouter 1095 millions de tep d’énergie non commerciale (bois.

a l’instar du Japon qui a réalisé en 50 ans ce que l’Europe Occidentale a accompli en deux siècles. la vitesse d’industrialisation sera beaucoup plus rapide. Répartition des ressources fossiles dans le monde (quads).055 . 1021 jouies. En ex-URSS. Certains pays du monde sont dotés d’immenses ressources en charbon comme la Chine et les États-Unis. Cela est dû a plusieurs facteurs concomitants : rocky\(ebookdz. Cependant. L’Europe Occidentale en est dépourvue. Quant aux ressources gazières. le Koweït et les Émirats arabes (soit les deux tiers des réserves mondiales).rocky\(ebookdz.1. la consommation d’énergie est aujourd’hui de 5 tep par habitant et par an. comme l’Amérique latine. elles sont un peu plus équitablement réparties puisque l’on trouve du gaz en Europe Occidentale (surtout en mer du Nord) et beaucoup en Russie et au Moyen Orient (voir fig. l’Irak. D’autres en revanche en sont cruellement dépourvus. Figure 6.com\) rocky\(ebookdz\) . Ces inégalités géographiques influent sur les politiques des États et sur leurs bonnes relations. (( La politique d’un État est dans sa géographie disait Napoleon.1). La nature a réparti les ressources fossiles de manière très inégale. 1) = Gaz naturel Charbon 1 quad = 1. Les contrastes très importants que l’on observe dans la consommation sont corrélés aux ressources énergétiques locales.com\) 190 L ‘énergieen 2050 d’énergie à cause d’outils de production ou de produits de consommation mal adaptés. 6. Les écarts sont encore plus importants pour le pétrole dont les ressources sont très largement Concentrées dans le golfe Persique avec l’Iran. c’est-à-dire voisin du niveau de l’Europe Occidentale alors que le niveau de vie y est trois fois moindre. Le rattrapage des pays industrialisés par les pays en développement va s’effectuer conformément au modèle de développement que nous avons connu depuis deux siècles. l’Arabie Saoudite.

le Japon beneficia de l’acquis des occidentaux en les copiant. en l’espace de quelques années. puisque depuis 20 ans.Les besoins et /es réserves en énergie dans le monde 191 - sortant de la deuxième guerre mondiale vaincu et contraint a la démilitarisation. connaissent un développement fulgurant. ces tendances sont observables.1. Les megapoles de la côte Est.com\) rocky\(ebookdz\) . la consommation d’énergie va se concentrer sur les pays en développement car 4 milliards d’individus vivant aujourd’hui a un stade pré-industriel vont accéder rapidement au développement. On observe clairement un affaiblissement de l’industrie lourde et d’un certain nombre de grands secteurs très consommateurs d’énergie. de Pekin a Hong Kong en passant par Shanghaï. En revanche. (( )) Les pays développés sont sortis de l’ère industrielle après avoir accompli leur Revolution informationnelle. Déjà. . La croissance économique n’est plus tirée par l’industrie mais par les services. La démographie est le facteur determinant le plus facile a prévoir étant donne les inerties qui lui sont affectées. Japon pour en faire un allie face au bloc communiste. 6. la croissance économique des pays développés est pratiquement déconnectée de la consommation d’énergie. modulée par l’intensité énergétique qui mesure la dépendance de la croissance économique a la consommation d’énergie.1.dès le début de la guerre froide. la consommation d’énergie dans les pays en développement a augmente de 50 % alors qu’elle n’a crû que de 15 % dans les pays de l’OCDE. La ville est un vaste chantier de constructions. La démographie Plus on est nombreux et plus on consomme de l’énergie. la Chine se développe a deux vitesses. La Corée du Sud a parcouru le même chemin en 30 ans. La perspective des Jeux Olympiques de 2008 a encore amplifié ce processus. le Japon a pu se focaliser sur son développement économique . les États-Unis relevèrent économiquement le . À Pékin. Les facteurs déterminants dans la prévision de la demande sont la démographie et la croissance économique. la voiture a détrôné le vélo et les maisons basses traditionnelles se sont métamorphosées en gratte-ciels vertigineux tout de verre et d’acier. Le reste de l’Empire du Milieu se développera plus tard.com\) 6 . en fonction de la capacité de cet immense pays a digérer sa révolution économique. Aujourd’hui. En conséquence. d’où une diminution significative de la croissance de la demande d’énergie. envahi par les échafaudages et les grues. où l’on y travaille jour et nuit sans relâche. l’aidèrent a se confronter au savoir-faire américain et a s’initier aux technologies de pointe . Le seul frein a son développement est I’inertie d’une population representant presque 20 % de la population mondiale.rocky\(ebookdz. puis en les devançant grâce a une valeur ajoutée technique ou économique. rocky\(ebookdz. La Chine est en train d’aller encore plus vite puisque son ouverture a l’économie libérale date du début des années 80.

on commencera a voir les répercussions de la décélération de la croissance démographique puisqu’il n’y aura que 2 milliards d’habitants supplémentaires : on passera donc des 6 milliards d’habitants d’aujourd’hui a environ 8 milliards en 2020.com\) 192 L’énergie en 2050 Elle est caractérisée dans l’OCDE par une stagnation et une forte baisse du taux de fécondité. Dans la période des 30 années suivantes (2020-2050). Mais les inerties étant très grandes. II y a beaucoup moins de certitudes sur la croissance a long terme qu’il n’y en a sur la démographie. On y distingue des scenarios de croissance élevée. en ce qui concerne la demande d’énergie. Ici. les scénarios sont plus contrastes. on introduit des elements supplémentaires relatifs a la reduction de l’intensité énergétique. Pour resumer. Le Conseil Mondial de l’Énergie (CME) a présenté une synthèse les résultats de ces études a la Conference Mondiale de l’Énergie de Tokyo en septembre 1995.2.3 milliards d’habitants entre 1960 et 1990 et s’accroîtra de 2. Évolution dernographique depuis le néolithique. le renouvellement des générations n’est pas assure. Population M Million MM Milliard 1960 2ooo (il 6 MM 3 MM I I I Année -10. Plusieurs scénarios de croissance ont été étudies. En l’absence des mouvements migratoires. la population mondiale s’est accrue de 2. des scenarios de croissance basse et. Elle est également caracterisée par une decélération de la croissance démographique dans les pays en développement.com\) rocky\(ebookdz\) . les effets ne se feront sentir que beaucoup plus tard.rocky\(ebookdz.000 -5. Au bilan. La croissance économique et /’intensité énergétique Les deux autres facteurs determinants de la demande énergétique sont la croissance économique et l’intensité énergétique.8 milliards d’habitants entre 1990 et 2020. les pays industrialises devraient avoir un taux de croissance moyen de 2 %/an au cours des 30 prochaines années.2.000 1 Figure 6. rocky\(ebookdz.7. Nous serons aux alentours de 9 milliards en 2050 et 1 milliards en 2100. 1 6.

Tableau 6. Ressources ultimes : totalité des quantités disponibles dans la croûte terrestre déterminée d’après des renseignements géologiques et techniques qui peuvent être exploitées et utilisées par l’homme dans un avenir prévisible.Les besoins et les réserves en énergie dans le monde 193 Pour les pays en développement. qu’elles soient ou non économiquement productibles. Internet.com\) 6 .2. Les reserves mondiales en énergie non renouvelables L’état des reserves en combustibles fossiles et nucléaires pour l’année 2001 est consigne dans le tableau 6. puisqu’on trouve des croissances variant entre 3 % et 5 % mais qui pourraient atteindre 10 % lorsque ces pays suivront l’exemple de la Corée ou de Taïwan. d’après les renseignements dont on dispose.com\) rocky\(ebookdz\) .) facilite la mondialisation des schémas culturels qui prennent I’«american way of life pour référence. 2 516 (l)Durée de vie statique On distingue les ressources ultimes des réserves prouvées récupérables par les definitions suivantes. Charbon (houille et Iignite) Pétrole Gaz naturel 1 Mtep 1 39$/tonne I 501172 I 2248 I 223 brent Uranium tonne U : ratio reserve sur production. 6.3.3)) (on Uranium : 1.2. Réserves prouvées récupérables : partie des ressources qui.. En 2001.3).rocky\(ebookdz. le taux de croissance économique et l’intensité énergétique. pour les quatre energies non renouvelables : Charbon : 3..3.3. Reserve des energies non renouvelable en 2001.1).7 rocky\(ebookdz.le ratio ressources ultimes sur réserves prouvées récupérables était. sont exploitables dans des conditions techniques réalisables a un prix acceptable (voir colonne 4 du tableau 6. on obtient une augmentation de la consommation d’énergie d’environ 60 % d’ici a 2030 et un doublement de la demande énergetique par rapport a aujourd’hui a l’horizon 2050 avec 20 Gtep (voir Ej 6. )) Finalement.4. lorsqu’on croise la démographie.l Gaz naturel : 1. La multiplication des moyens de communication a travers la planète (télévision. téléphone portable.6 ne prend pas en consideration les clathrates (voir Ej 5. l’éventail est beaucoup plus élevé.8 Pétrole : 3.

les ressources ultimes n’ont pratiquement pas bougé depuis une trentaine d’années bien qu’en apparence. . exploitation des fonds océaniques jusqu’a 3 O 0 0 metres de profondeur). sables asphaltiques) et gazeuses qui sont entachées d’une incertitude nettement moindre.amélioration des taux de récupération par l’amélioration de la technologie (ex.rocky\(ebookdz. rocky\(ebookdz. lignite. Il n’y a pas d’augmentation des ressources ultimes de pétrole brut depuis 30 ans. la durée de vie statique des réserves prouvées récupérables de pétrole et de gaz ait augmente sur ce même laps de temps (voir tableaux 6. contrairement aux ressources liquides (pétroles. hydrates de méthane) ne peuvent pas être mesurées avec precision. dont l’origine est double : . la raréfaction progressive.5. : forages horizontaux. Évolution des reserves prouvees recuperables sur 30 ans.4. Mais qu’en est-il vraiment? En premier lieu.com\) 194 L’énergie en 2050 6. et les optimistes Considérant qu’il existe des ressourcesconsidérables à découvrir et que par ailleurs. qui est inéluctable puisque les réserves sont forcément limitées.5). va provoquer une hausse des prix susceptible de freiner la consommation et par consequent de prolonger les quantités disponibles.com\) rocky\(ebookdz\) .sous-évaluation des ressources au moment de leur découverte. En réalité. le processus de raréfaction progressive des découvertes de nouveaux gisements a été occulte principalement par la réévaluation importante des réserves des gisements deja découverts. Tableau 6. En ce qui concerne le pétrole et le gaz. Tableau 6. L’énergie fossile Le problème de la durée des reserves en énergie fossile est particulièrement complexe et fait l’objet de polémiques passionnées depuis plus de 70 ans. les formes solides des ressources (charbon. L’observation de l‘évolution des durées de vie statiques des reserves prouvées récuperables sur 30 ans laissent a penser que nous découvrons plus que nous ne consommons. S’y expriment les pessimistes qui prédisent un épuisement prochain des reserves de pétrole.2. têtes de forage autonomes utilisant des moteurs a boues.1. schistes bitumineux. d’environ 30 % pour le pétrole et 5 0 % pour le gaz. Évolution des ressources ultimes de pétrole brut sur 30 ans.4 et 6.

com\) 6 . le décalage entre l’échelle des découvertes et l’échelle de production provient du fait qu’il s’écoule au moins 15 ans entre la découverte et l’instant où la moitié du contenu exploitable a été extrait.. u) C -4 0 -3 U a l E -2 m . les découvertes de nouveaux gisements ne compensent plus les volumes de pétrole consommes comme en témoigne la figure 6. 6.4.4).rocky\(ebookdz._ f -I 1 500 t Exajoule Géothermie Solaire 1 O00 I l I I Biomasse (nouvelle) Éoiien Nucléaire 500 d Hydraulique I - Gaz / I l I I I I I Pétrole Charbon Biomasse (traditionnelle) 1860 1880 1900 1920 1940 1960 1980 200020202040 2060 2080 1 exajouie = W8jouies. En conséquence.com\) rocky\(ebookdz\) . Figure 6.3 qui montre un ralentissement du rythme des découvertes dû a la rareté des gisements restant a découvrir.Les besoins et /es réserves en énergie dans /e monde 195 Par ailleurs. on prévoit un déclin de la production de pétrole vers 2020 (voir fig. Prevision de la consommation d’énergie primaire dans les 50 prochaines années (Shell Group planning). Sur cette figure. rocky\(ebookdz.

selon le processus suivant (voir § 2. c’est-à-dire l’infini a l’échelle de notre société.rocky\(ebookdz. liquide (pétrole) et gazeux (gaz naturel) du carbone fossile n’a qu’un intérêt relatif car il existe des passerelles technologiques permettant de passer de l’un a l’autre : on gazéifie le charbon ou les résidus pétroliers. donc solide (voir 5 2..3. et l’industrie nucléaire fondée sur l’uranium ne serait qu’un épiphénomène dans notre histoire industrielle sans le recours à la surgénération. on liquéfie le gaz . En consequence. cela dépendra de la rapidité avec laquelle les reserves s’épuiseront.Th233 e- + Pa233 - e- + U233.4). il est possible d’utiliser le cycle thorium 232 / uranium 233 de manière identique au cycle uranium 2 3 8 / plutonium 239. 2 0 O00 ans de reserves en matière premiere fissile. Elles sont donc limitées dans le temps. en tête desquels se situe la Chine (voir 5 6. 6. émission de GES. rocky\(ebookdz. la surgénération multiplie les reserves par 60 (voir § 2.2. Le thorium étant 4 fois plus abondant que l’uranium. donc des pays dont le programme nucléaire est le plus ambitieux.. énormes volumes d’eau requis. sables asphaltiques. en 2001. c’est l’existence d’un coût lie a l’émission de gaz a effet de serre (GES) qui viendra pénaliser les processus de conversion. hydrate de methane. Enfin. Comme nous le savons. .3 montre que les reserves d’uranium prouvées récupérables étaient évaluées. L’énergie nucléaire Le tableau 6.com\) 196 L’énergie en 2050 En se plaçant à l’horizon 2050.. Citons l’exemple du gisement de l’Athabaska (Canada) qui produit du pétrole a partir des sables asphaltiques (qui sont considérés comme liquides car assimilables a du pétrole brut alourdi par oxydation ou biodégradation (d’où le nom de brut extra-lourd). En outre. on obtient des reserves de 16 O00 ans. soit au total.2.1) : Th232 + n .2. j Par une meilleure utilisation de l’uranium. Le potentiel de ces gisements est considerable mais ils posent des problèmes d’environnement et de coût très penalisants.1). leur extraction pose d’importants problèmes environnementaux : importante quantité d’énergie consommée pour fournir la vapeur injectée dans le réservoir. nous pourrons probablement accéder a l’avenir a des gisements non conventionnels : grands fonds océaniques. la distinction entre les aspects solide (charbon).4). contrairement au schiste bitumineux qui est du kérogène.com\) rocky\(ebookdz\) .1.1. soit environ 4 O00 ans. schistes bitumineux.1. Cependant. Son introduction est ineluctable mais la question est de savoir quand elle interviendra effectivement. notamment de gaz a liquide (l’impact sur le réchauffement climatique anthropique est plus important pour le pétrole que pour le gaz).2. aucune evaluation sérieuse de ces ressources n’est aujourd’hui possible.5. Ce qui importe.1.. à 68 ans.

Ainsi pouvons-nous dire sans hesitation que les reserves d’énergie primaire fissile sont quasiment inépuisables car la matière fissile pourra être exploitée par l’Homme pendant des milliers d’années alors que nous n’avons aujourd’hui aucune idée de ce a quoi ressemblera la société dans laquelle il vivra en des temps aussi lointains. (< Les oceans contiennent 10l8 m3 d’eau de mer (1 milliard de milliards de m3) et un metre cube d’eau de mer contient 3 mg d’uranium.4). les combustibles fossiles continueront de dominer le bilan énergétique mondial en 2030. Nous sommes entrés dans une ère de rationnement de l’énergie fossile. 6.com\) rocky\(ebookdz\) . soit une durée de vie de 4. Pour être plus precis. Vers 2060.1. et de 100 % d’ici a 2050 avec une demande mondiale égale a 20 Gtep. s’il fallait augmenter les reserves actuelles deja infinies ». Nous en sortirons lorsque son prix baissera parce qu’on aura fait des efforts d’économie d’énergie et qu’on aura davantage fait appel aux énergies de substitution que sont le nucléaire et les énergies renouvelables. rocky\(ebookdz. Les deux tiers de l’accroissement de la demande viendront des pays en développement (Chine et Inde principalement).Les besoins et /es réserves en énergie dans /e monde 197 Enfin. ou encore a 10 O00 fois les reserves d’uranium prouvées recupérables du Canada.8 millions d’années. s’opérera alors inexorablement au profit du nucléaire et des énergies renouvelables. les deux tiers de la consommation d’énergie seront couverts par les energies renouvelables (surtout dans les pays en développement) et l’industrie nucléaire (en base dans les pays développes) (voir fig. et couvriront même 85 % de l’accroissement de la demande énergétique mondiale.3. d’où un rééquilibrage de la demande a la baisse. Si les gouvernements maintiennent leurs politiques énergétiques actuelles. Remarque : L’offre deprétrole ne parvientplus aujourd’huia satisfaire la demande a cause des capacités de raffinage insuffisantes. Au total. cela correspond a 3 milliards de tonnes d’uranium naturel. nous aurions la possibilité d’extraire l’uranium dissous dans l’eau de mer. I en résulte une augmentation I durable du prix du baril qui freine la consommation. Le pic de production du pétrole et du gaz devrait survenir vers 2020 et la décroissance globale des énergies fossiles liée d’une part a la diminution des réserves et d’autre part à la nécessite de lutter contre le réchauffement climatique.3.com\) 6 . avec des procédés connus et en cours de développement. Généralités L’AIE (Agence Internationale de l’Énergie) prévoit dans un rapport d’octobre 2004 une augmentation de 60 % de la demande mondiale d’énergie primaire d’ici a 2030. 6. cela représente 1 2 0 0 fois les reserves mondiales. Évolution des politiques énergétiques dans le monde 6. du degré d’évolution de la technologie dont il disposera et des arbitrages géopolitiques qui prévaudront sur la planète.rocky\(ebookdz.

com\) 198 L’énergie en 2050 II n’y a pas a priori de risque de pénurie de combustible fossile avant 2030.4 milliard d’individus sera encore prives d’électricité. Ce décrochage a en fait démarré lors de la première crise pétrolière de 1973 (voir fig. rocky\(ebookdz.5 % par an. . avec un taux de croissance de 2. 6. sur la sécurité d’approvisionnement et sur l’augmentation des émissions de dioxyde de carbone demeurent. En ce qui concerne l’électricité. en passant de 15 O00 TWh en 2003 a 30 O00 TWh en 2030.rocky\(ebookdz. la demande d’électricité devrait doubler en 30 ans. ce qui montre un léger découplage entre la consommation d’électricité et la croissance économique.2). des inquiétudes grandissantes sur les coûts. les pays consommateurs réagirent en menant une politique rigoureuse d’économie d’énergie et de développement d’énergies de substitution (d’où le programme nucléaire français de développement des REP).5) qui fit subitement quadrupler le prix du pétrole. a l’horizon 2030. Selon I’AlE/OCDE (2003). c’est-adire l’obtention du même service en dépensant moins d’énergie.com\) rocky\(ebookdz\) . En effet. e - f / Produit intérieur brut / - -Y . ou encore une diminution de l’intensité énergétique (voir § 6. Cependant. La conséquence en fut une optimisation des consommations d’énergie. mettant en cause la durabilité et la pérennité du modèle énergétique mondial actuel. devant la situation de totale dépendance énergétique vis-a-vis des pays producteurs de pétrole.6 % dans les 30 dernières années. 1.5. 0 / / I - / 4 I l I I I I I I I l I 1965 1969 1973 1977 1981 1985 Figure 6. En outre. Évolution comparée du PIB et de la consommation d’énergie dans les pays de l’OCDE.. la demande mondiale augmente deux fois plus vite que celle de l’énergie.1. contre 3.

6. Tableau 6. Les différentes sources d’énergie Précisons que dans le tableau 6.6. Bilan électrique en France depuis 1950 (TWh).. Les centrales au charbon des pays en développement produiront plus de dioxyde de carbone que le secteur énergétique total des pays de l’OCDE.2. associée à la cogénération..Les besoins et /es réserves en énergie dans ie monde 199 La plus grande partie de l’augmentation viendra des pays en développement. 1950 1955 1960 1965 29 44 65 94 17 24 32 54 16 26 41 46 O O O 1 33 50 72 101 rocky\(ebookdz. les combustibles fossiles utilises pour produire de l’électricité sont directement comptabilises dans la rubrique ‘( électricité et non dans les rubriques charbon. pétrole et gaz.7.3. Consommation d’énergie en France (Mtep). et notamment de la Chine. 50 % de la production mondiale de gaz servira a fournir de l’électricité. le secteur de la production d’électricité sera responsable de 45 % des émissions de dioxyde de carbone. a moins que les exigences des protocoles sur la lutte contre le réchauffement climatique qui succederont a Kyoto réussissent a s’imposer .2. )) Tableau 6.com\) 6 . hahation des besoins en électricité de la France dans /es 50 prochaines années 6. 6.3.rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . qui seront multipliées par trois dans les pays en développement par rapport a aujourd’hui.1. En 2030. Cette même année.

7 Éclusée Lac Pompage Tota I Parc de production 100 rocky\(ebookdz. énergie électrique en France).6 175.4 16.4 5. Suite 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2003 130 168 232 280 323 369 411 436 79 101 119 52 45 37 50 57 57 60 70 64 57 76 72 64 5 17 58 213 298 359 395 420 141 179 247 329 400 471 517 541 Remarque :l e total de la production est supérieur a la consommation nette.l 50. des energies de pompage.8.0 Total Thermique classique : Charbon Fuel Autres Tota I Hydraulique : Fil de l’eau 0.com\) rocky\(ebookdz\) .8 76.com\) 200 L’énergie en 2050 Tableau 6. Thermique nucléaire : Palier N4 Palier P4/P’4 Palier CPY RNR I 5 900 26 400 30 700 63 O00 10 300 7 200 9 200 26 700 7 500 4 300 9 300 4 300 25 400 115 100 I 29.O I 597 33. Équipements et production d’électricité en France en 2000 (Source :RTE. Cette différence provient des pertes sur le reseau.4 4.3 9.l 395 25.3 13.5 43 72.7.9 36.O 37. et des exportations. Faisons un zoom sur l’année 2000 : (( )) Tableau 6.rocky\(ebookdz.3 190.O 517.6 23 22.

I l s’agissait pendant cette période de satisfaire des besoins primordiaux correspondant d’une part au rétablissement d’une consommation normale après la seconde guerre mondiale (période des 30 glorieuses) et d’autre part au progres technologique apporté par l’électricité (principalement électroménager. / * 0 / / / / / Cette courbe exprime une croissance très rapide entre 1950 et 1980. moteurs électriques et industrie électrochimique).2.2.com\) 6 . un taux annuel de croissance qui diminue avec le temps.9.Les besoins et les réserves en énergie dans le monde 201 6.rocky\(ebookdz. pour présenter par la suite. Nous déduisons les prévisions de production d’énergie a partir des prévisions de consommation de la façon suivante : PRODUCTION = CONSOMMATION+ PERTES + EXPORTATION rocky\(ebookdz. Analyse des trois tableaux precedents TWhlan 700 0 0 600 500 . <( )J Tableau 6.com\) rocky\(ebookdz\) . Previsions de la consommation électrique interne (TWh). Ce type de croissance est toujours quasi exponentiel au départ puis se tasse une fois les besoins primordiauxsatisfaits.3.

Rappelons qu’une éolienne fonctionne quand il y a du vent (mais pas trop) et qu’en conséquence. Le ministère de l’Économie.9 % de la production brute française. Le parc éolien français est actuellement de 270 MW. communément admis : PRODUCTION = 100 % de la CONSOMMATION plus PERTES = 9 % de la CONSOMMATION plus EXPORT = 1 7 % de la CONSOMMATION . Évolution du parc électrogène français Le parc électrogène français doit être d’une part partiellement renouvelé (vieiilissement des installations). I 2000 I 2010 I 2020 I 2030 I 2040 I 6.rocky\(ebookdz. Des barrages au fil de l’eau b) sont peut-être encore réalisables. Nous savons également que l’électricité d’origine éolienne est trois fois plus chère que l’électricité d’origine nucléaire. des Finances et de l’industrie fixe pour objectif (le 6 juillet 2004).3. Soit : PRODUCTION = 126 % CONSOMMATION. dans le cadre d’une directive européenne.2. Le parc hydraulique sera certainement rénové mais les principaux gisements sont deja exploités et l’idée de grandes installations (type usine marémotrice au niveau du Mont-Saint-Michel ou barrages sur la Loire) semble abandonnée notamment pour des raisons économiques. On en déduit le tableau suivant : Tableau 6. On pourrait également réfléchir a des stations de pompage (( rocky\(ebookdz. augmenté pour satisfaire une demande croissante.com\) rocky\(ebookdz\) .com\) 202 L’énergie en 2050 avec les pourcentages suivants. la réalisation d’installations éoliennes pour une puissance de 2 O00 a 6 O00 MW d’ici 2007. l’objectif de 2 1 % de sa consommation d’électricité en 2010 fournie par les énergies renouvelables.10. II a produit 72 TWh en 2000 soit 13.8) présente une puissance installée de 25 400 MW. d’autre part.3. elle ne fonctionnera a pleine puissance que pendant 2 0 à 30 % du temps. les rendements améliorables au cours des rénovations ce qui doit limiter l’hydraulique a une asymptote de 28 O00 MW installés et une production de 8 2 TWh par an. Previsions de la consommation et de la production (NYh). Quelles sont les ressources a notre disposition : a) L’éolien La France s’est fixée. b) L’hydraulique L’hydraulique (voir tableau 6.

Le thermique classique va compter a partir de 2015. Si l’on tient compte. ce qui rendrait le vent gérable par conversion en énergie potentielle récupérable mais avec une perte de rendement. des exigences du protocole de Kyoto. Les chaudières a charbon vieillissent et sont de gros émetteurs de dioxyde de carbone. au protocole de Kyoto.Les besoins et les réserves en énergie dans le monde 203 alimentées par de l’électricité (c éolienne ». des ressources suivantes : l’hydraulique.3). pour 30 O00 MW installés et une production de 170 TWh/an. (( e) Conclusion La France dispose pour assurer ses besoins en électricité présents et futurs. L’hydraulique va compter a partir de 2010. L’hydraulique (82 TWh/an) et l’éolien (40 TWh/an) vont produire un total de 1 2 0 TWh/an.com\) 6 . pour 28 O00 MW installés et une production annuelle de 8 2 TWh. ce qui satisfait la directive européenne ( 2 1 % de la consommation d’électricité en 2010 doit être produite a partir des énergies renouvelables). pour 30 O00 MW installés et une production de 1 7 0 TWh/an. au renouvellement des chaudières a charbon et d’autre part. a partir de 2015. ces dernières présentent une moindre émission de gaz carbonique et une plus grande souplesse de fonctionnement. Ce procédé électrogène a démontré sa fiabilité et son intérêt économique (notons cependant qu’un réacteur nucléaire dégage son plus bas coût de production du kWh lorsqu’il fonctionne au maximum de sa puissance. le thermique. Ce parc possède actuellement une puissance installée de 63 O00 MW (58 réacteurs) et a produit 395 TWh en 2000. en 2040. En effet. II y aura donc un intérêt économique a toujours faire fonctionner un parc nucléaire au maximum de sa puissance en écrêtant b’ les pics de la demande avec des installations plus souples telles que les turbines a gaz ou les barrages de retenues).rocky\(ebookdz.4 % de la production électrique totale française. le parc thermique classique devrait compter.2. En conséquence. des turbines a gaz (cycle combiné). le calcul montre que le nucléaire devra fournir. c’est-à-dire a la puissance nominale de conception. en outre.com\) rocky\(ebookdz\) . il semble raisonnable d’installer en remplacement du charbon et du fuel. Pour satisfaire d’une part. d) Le nucléaire Le parc nucléaire français est exclusivement composé de réacteurs type REP.2. d’une façon constante. Dans ce contexte. c) Le thermique classique Le parc thermique classique a prédominance charbon doit être rénové. d’une façon constante. soit 76. le nucléaire devra intervenir dans d’autres secteurs pour une contribution évaluée a une rocky\(ebookdz. L’hydraulique et le thermique vont produire environ 252 TWh/an avec un complement éolien de l’ordre de 40TWh/an a soustraire du thermique classique. le nucléaire et l’éolien. une énergie de 549 TWh/an correspondant a la mise en service de 5 0 réacteurs de type EPR (voir 3 2.

6. si l’on veut éviter. (( J) En conséquence. dans le cadre du plan climat. En 2000. les premières décisions ont été prises en ce sens début 1997 par le gouvernement suédois qui a programme la fermeture de la centrale de Barseback (deux réacteurs a eau bouillante de 600 MWe) : arrêt du premier en 1998 et du deuxième en 2001. dont la part du nucléaire dans la production électrique dépasse 50 %. ce pays.rocky\(ebookdz.l’Allemagne et les États-Unis sont charbonniers. 6 3 3 Les perspectives en Europe .3. En matière énergétique. La Suede L’exemple de la Suède est éloquent: en 1989. relèvent davantage d’une stratégie politique. la dépendance de I’UE-15 vis-a-vis des sources d’énergie extérieures pourrait passer de 50 % a 7 0 % dans les vingt a trente prochaines années. la poussée de mouvements politiques écologistes a provoque le recul du nucléaire qui aurait dû logiquement se développer en Europe. mais également de ses sensibilités politiques : . . a l’instar de leur opposition systématique et inconditionnelle au nucléaire. En conséquence... la Commission européenne a publié un document de travail sur la sécurité de l’approvisionnement énergétique. Ce document a fait ressortir l’état précaire de la situation énergétique de l’Europe et a prédit en particulier que.la France et la Finlande sont nucléaires. ces mouvements sont actuellement en régression car le public prend progressivement conscience que leurs positions tranchées. a la suite du raz-de-marée médiatique provoqué par la catastrophe de Tchernobyl. si rien ne change. ce qui fait un total d’au moins 80 EPR a l’horizon 2040. une grave pénurie d’énergie en France au cours des vingt prochaines années.la Norvège et la Suède sont hydrauliques. . Aujourd’hui. seule la première tranche de la centrale de Barseback est arrêtée et la majorité du pays s’oppose a la continuation du programme de dénucléarisation considéré comme une erreur historique pour l’environnement et pour l’économie.com\) 204 L’énergie en 2050 trentaine de réacteurs EPR supplémentaires.3. Jusqu’a une époque récente.l’Italie est gazière et pétrolière. en fonction de ses ressources internes.1. les prévisions gouvernementales actuelles de la mise en service de deux EPR par an a partir de 2020 seront forcément revues a la hausse. La fermeture de la dernière centrale nucléaire suédoise devait dans ce contexte intervenir en 2010.com\) rocky\(ebookdz\) . . chaque pays a ses orientations propres. que d’une vocation a défendre l’environnement. visant la cohésion interne et la recherche du pouvoir. rocky\(ebookdz. décide d’abandonner progressivement la production d’électricité nucléaire conformément aux résultats du référendum de 1980. Cependant.

7 135.6 10.3 145.4 05 161.1 25 0. Nucléaire Hydraulique Éolien Charbon Biomasse TOTAL 57.12.l 74.4 53.6 42 3.5 22. le Parlement a voté a une très large majorité (159 voix pour sur 199 députés) la construction d’un centre de stockage de ses déchets nucléaires. situé a 200 km d’Helsinki.11. sera opérationnel en 2020.2 0.7 05 4.l 66.9 10.7 0. Tableau 6. À l’évidence.l 79.5 14.9 13. 1 réacteurs sur 1 2 fonctionnent actuellement a pleine puissance et 1 fournissent environ 20 % de plus qu’il y a 1 5 ans ! Des études sont en outre engagées pour augmenter la puissance des réacteurs a eau sous pression Ringhals 3 et 4 de 920 a 1100 MWe. Ce plat pays. ne disposant pas comme ses voisins suédois et norvégien d’une topographie très favorable a l’énergie hydraulique.rocky\(ebookdz.7 67. Tableau 6.9 05 5. En 2001.2 rocky\(ebookdz.2.3.7 0.3 78.6 3.O 22.l 13.l 03 3. compte quatre réacteurs nucléaires (deux BWR et deux VVER) qui produisent 27 % de l’électricité domestique.3 10.6 6.3 0. Évolution de la production brute d’électricité en Finlande depuis l’année 2000 (TWh) (source : IEA statistics 2005).l 1. Nucléaire Hydraulique Éolien Charbon Fuel Gaz Biomasse TOTAL 22.com\) rocky\(ebookdz\) .8 0. La Finlande devient ainsi le premier pays au monde a autoriser l’enfouissement permanent de son combustible usé.1 03 4. La Finlande La Finlande anticipe la reprise du développement du nucléaire en Europe.6 3. Mais cette part va bientôt augmenter puisque la Finlande vient de commander a la France un réacteur EPR d’une puissance de 1600 MWe qui devrait démarrer en 2009 sur le site de Olkiluoto où fonctionnent deja les deux BWR.6 03 23 1.7 11.7 74. la Suède ne prend pas le chemin d’un abandon du nucléaire d’autant que la population est de plus en plus favorable a ce mode de production électrique.2 0.3. Les travaux commenceront en 2010 et le centre.4 146.com\) 6 ~ Les besoins et /es réseives en énergie dans /e monde 205 En pratique.4 4.3 72.6 11.l 83 70.2 84. 75 0.8 13. Évolution de la production brute d’électricité en Suede depuis l’année 2000 (TWh) (source : IEA statistics 2005).6 8.O 68.1 19.3 10.

En contrepartie. de respecter les engagements de Kyoto.com\) 206 L’énergie en 2050 6. ainsi qu’une degradation de l’environnement terrestre en déblais des mines de charbon (terril) et en déchets de combustion (cendres de foyer) qui. (( )) rocky\(ebookdz. que les Allemands ont finance le premier réacteur nucléaire français de type REP de Fessenheim a hauteur de 1 5 %. En France.3. toujours très impopulaire. les deux peuples défendent les mêmes valeurs concernant l’Europe et leurs réponses au projet de traité constitutionnel de l’Europe en mai 2005 auraient probablement été identiques si le mode de consultation avait été le même.. L’Allemagne développe ses énergies renouvelables et augmente ses importations de gaz de Russie. toutes les forces parlementaires soutiennent cette source d’énergie. en ce qui concerne la lutte contre le changement climatique. protoxyde d’azote . qui a suivi l’exemple suédois en décidant de se retirer progressivement du nucléaire. contrairement aux déchets radioactifs. une loi prescrivant la fermeture de toutes les centrales nucléaires a l’horizon 2020. La conséquence immédiate sera une augmentation du prix de l’électricité. leur dépendance nucléaire vis-àvis de l’étranger ne fera que croître avec les années. loin s’en faut. II y a en effet fort a parier que l’Allemagne. et autres effets sanitaires qui en résulteront seront condamnées par les populations locales. Globalement.. Comment pourra-t-il y parvenir s’il remplace ses centrales nucléaires par des centrales au charbon extrêmement polluantes ? En réalité la décision d’arrêter le nucléaire en Allemagne est éminemment politique mais non viable a long terme pour des raisons économiques et de respect de l’environnement. la question du nucléaire civil divise ces deux nations. L’Allemagne Les bonnes relations franco-allemandes sont devenues au cours de la deuxième moitié du XXe siècle l’axe moteur de l’Europe en formation. En Allemagne. ozone. annonce qu’il annulera cette loi dès son retour au pouvoir. l’Allemagne n’a plus alors aucune chance.. S’ils ne redémarrent pas leur programme nucléaire.) dans l’atmosphère. une augmentation des concentrations des gaz à effet de serre (dioxyde de carbone. pour l’anecdote. la coalition entre sociaux-démocrates et Verts a établi.. En outre. hormis le camp des Verts dont l’opportunisme politique ne fait plus de doute depuis l’arrêt malheureux de Superphénix. ce pays doit réduire ses émissions de GES de 2 1 % d’ici a 2010 par rapport à 1990.3. ne disparaissent pas avec le temps (loi de décroissance radioactive). mais dans le même temps le CDU. mais le recours massif au charbon est inéluctable dans ce pays qui regorge de lignite. ils récupèrent 15 % de la production de cette centrale (2 x 880 MWe).com\) rocky\(ebookdz\) . En effet.3.rocky\(ebookdz. connaisse a son tour le même retournement de situation. odeurs.) et des gaz polluants (dioxyde d’azote et de soufre. méthane. Les brouillards polluants. Rappelons. principal parti de l’opposition. En revanche. en 2000.

Nucléaire Hydraulique Solaire Éolien Charbon Fuel Gaz Biomasse 169. l’abandon du réacteur surgénérateur Superphénix.4 586.1 9.4 299.6 4. . L’EPR.4 599.2. qui nous met a l’abri d’un défaut d’approvisionnement consécutif a un problème géopolitique ou a la perspective prochaine de l’épuisement des réserves en hydrocarbure (durée de vie moyenne de 50 ans pour le pétrole et le gaz). Un abandon en France du nucléaire.2. le prix de l’électricité est en France parmi les plus bas d’Europe. Rappelons la chronologie d’installation du parc d’EPR prévue actuellement par nos politiques (voir 5 2.9 291. serait absurde et suicidaire.3) que cela sera insuffisant pour satisfaire a nos besoins).5 13.2. - . 2012-2015 acquisition du retour d’expérience d’exploitation. réacteur de troisième génération.5 TOTAL 6.Évolution de la production d’électricité en Allemagne .3) : - 2007 début de construction de la tête de série a Flamanville. leurs revendications anti-nucléaires sont nettement plus discrètes aujourd’hui et il est peu probable que le programme électro-nucléaire français soit reconsidéré lors des prochaines élections présidentielles de 2007.3 27. rocky\(ebookdz.2015 construction du premier EPR de la série. j Si les Verts ont obtenu.l 12.com\) 6 ~ Les besoins et les réserves en énergie dans le monde 207 Tableau 6 1 .à partir de 2020.6 165. même différé.9 571.8 27.3 depuis l’année 2000 (TWh) (source : IEA statistics 2005).3.O 0. .9 02 15. a été retenu pour remplacer les réacteurs du parc existant.5 301.l 58.1 10. l’industrie nucléaire nous confère une indépendance énergétique forte.3 0.l 571.com\) rocky\(ebookdz\) .6 26.5 10. ou encore d’une flambée intempestive des cours du pétrole ou du gaz. .O 43 52.2012 démarrage de I’EPR de Flamanville.3 164. La France La France possède 58 réacteurs nucléaires qui fournissent près de 80 %de I’électricité nationale.4 12. a la suite d’accords pré-électoraux avec le parti socialiste en 1997.3. En outre.Du point de vue économique.5 4.3.rocky\(ebookdz. le parc nucléaire est a moitié amorti (la durée d’amortissement est de 30 ans et les réacteurs ont une ancienneté moyenne de 1 7 ans) et.8 58.4. étant donné le coût très bas du combustible. mise en service de deux EPR par an (nous savons (voir € 6.4 171.3 54.

la quantité de déchets générés par l’industrie nucléaire est très faible en comparaison des autres déchets de l’activité humaine (voir 5 2.com\) 208 L ‘énergje en 2050 Le marché de l’uranium est particulièrement sécurisant car : le prix du kWh nucléaire est très peu sensible au prix de l’uranium. Citons Mme Loyola de Palacio en 2002. nous avons malheureusement la certitude que le changement climatique s’accélère. Les energies renouvelables. alors vice-présidente de la commission Européenne (Europe des 1 5 a l’époque) et chargee du dossier de l’énergie a Bruxelles : c< Si nous abandonnions le nucléaire. En outre. a part le réacteur de Tchernobyl qui a été conçu selon des règles qui n’auraient jamais été acceptées dans les pays occidentaux.. la France fait partie des rares pays industrialisés a respecter les engagements de Kyoto.2. Pour situer ce chiffre. Etats-Unis. aucun accident n’est survenu depuis la mise en service industrielle du premier REP à Fessenheim en 1978 (voir € 2. aucune victime du fonctionnement du parc mondial n’est a déplorer. au stade actuel de nos connaissances scientifiques. En consequence. dontje suis le plus ardent défenseur.rocky\(ebookdz. Namibie. j En conclusion. l’apparition d’une OPEP ))del’uranium est peu probable.Du point de vue écologique. l’industrie nucléaire est de loin l’industrie la plus sûre. Australie.com\) rocky\(ebookdz\) . Et.4. c’est-à-dire le gaz carbonique.5). Canada.2). grâce a son programme nucléaire.Gabon. Le nucléaire est à l’origine d’un tiers de notre production énergétique. Il ne reste que le fossile. Niger. i faut comprendre que nos engagements au titre du protocole de Kyoto concernent une réduction annuelle de 100 millions de tonnes. il semblerait qu’il n’y ait pas d’alternative sérieuse au nucléaire en Europe et ce.2. et nous ne pouvons y renoncer.1. ne suffisent pas pour pouvoir se substituer au nucléaire. cela libèrerait 300 millions de tonnes de gaz l carbonique par an dans l‘atmosphère. Plus de 400 réacteurs nucléaires fonctionnent dans le monde et. c’est-à-dire l‘effet de serre. Un doublement du prix de l’uranium entraîne une augmentation du kWhe de seulement 5 % alors qu’un doublement du prix du gaz entraîne une augmentation du kWhe de 70 % ! les sources d’approvisionnement de la France en uranium sont très diversifiées (France. - Du point de vue technique. (( . pour des questions de stabilité des prix autant que de sécurité d’approvisionnement. pour au moins un siècle. En consequence. >) rocky\(ebookdz.. une centrale nucléaire ne dégage pas de gaz a effet de serre.). En France.

En attendant. qui a eu pour conséquence une augmentation sensible des coûts de production.3.l 64.6 559. plus faciles a extraire et donc moins chères (voir § 6.9 6.9 05 441.3. 6.8 65.4.rocky\(ebookdz.7 17. Notons qu’en août 2005.O 566. les États-Unis ont dérogé à cette politique en puisant dans leurs réserves stratégiques pour éviter une rupture des approvisionnements pétroliers et faire baisser le cours du brut qui avait dépassé 70 dollars le baril. qu’après tarissement des sources d’hydrocarbures a l’importation.1 14. gaz naturel.2.8 03 0.5.l 78. de l’ordre de 40 % entre 1980 et rocky\(ebookdz. pour des raisons d’indépendance énergétique mais aussi de coût.4. Nucléaire Hydraulique Marée Éolien Charbon Fuel Gaz Biomasse TOTAL 71.4. Les États-Unis pourront alors renforcer leur position de super-puissance mondiale.5 11.O 4. La renaissance du nucléaire Le nombre de compagnies exploitantes qui était de 54 en 1989 pour 113 tranches en service.1 549.8 06 0. Après la prise en compte des exigences post-TMI.7.2 03 29. Le cyclone avait entraîné la fermeture de 7 1 1 puits et plates-formes offshore qui.1 31. pétrole.3. hergies fossiles Les États-Unis font partie des rares pays autonomes sur le plan énergétique dans la mesure où ils disposent de la palette complète des ressources énergétiques (charbon.Les besoins et /es réserves en énergie dans le monde 209 Tableau 6. les perspectives aux USA 6.2 4.3 03 03 27.8 541. assuraient un quart de la production américaine.com\) rocky\(ebookdz\) .2 7.l 7. Évolution de la production brute d’électricité en France depuis l’année 2000 (TWh) (source : IEA statistics 2005).2 421. en temps normal. qui ne seront exploitées. II devrait passer a une dizaine d’ici a 2010.2 3.l 24. ils pèsent sur le marche international de l’énergie et surveillent attentivement les évènements susceptibles d’influer sur leur politique d’approvisionnement.6 72 16.2).7 8. après le passage du cyclone Katrina sur les côtes de Louisiane.3.l 5. Des reserves sont constituées (fonds de reserves stratégiques). est tombe a 2 4 en 2 0 0 1 pour 103 tranches.14.com\) 6 . uranium).

rocky\(ebookdz. Dès a present. soit le coût d’un arrêt de tranche.Le nombre des autorisations (7 sites . un accroissement de 30 % de la production.com\) rocky\(ebookdz\) . la tranche 2 de TMI était-elle en vente pour environ 60 millions de dollars. 5 O00 MW supplémentaires pourraient ainsi être dégagés. L’exploitation de Yucca Mountain pourrait débuter vers 2012. D’ici a 2010.com\) 21O L’énergie en 2050 1987. notamment la NRC (Nuclear Regulatory Commission) ainsi que le Congres et l’opinion publique. .rocky\(ebookdz.14 tranches) déjà délivrées pour l’extension de la durée de vie de l’exploitation nucléaire (life extension) de 40 a 60 ans. les responsables de la NRC envisagent le passage a 60 ans pour 90 % des tranches existantes.Les programmes d’augmentation de la puissance des tranches en service. Le NE1essaie ainsi de promouvoir un programme de développement de nouvelles tranches qui ferait passer a l’horizon 2020 le taux de penetration du nucléaire de 2 0 a 23 %. alors qu’elle doit valoir actuellement 15 fois plus. deux autres series d’actions vont en ce sens. Notons également que la validation administrative du concept AP 1000 (réacteur a eau sous pression a sûreté passive de conception Westinghouse) a été conclue récemment et que la construction d’un réacteur de ce type est envisagée entre 2006 et 2010. Elle a conduit l’ensemble de l’industrie a regrouper en 1994 ses instances professionnelles au sein du NE1 (Nuclear Energy Institute) a Washington. la décision a été prise destocker le combustible usé a Yucca Mountain et de financer des études préparatoires a la construction de nouvelles unités. Cette reprise en main coïncide plus ou moins avec le début de la déréglementation (1992 : Energy Policy Act). Les États-Unis ont repris confiance dans le nucléaire désormais présente par l’administration comme (1 une énergie nationale )’. probabilistic risc assessment depuis 1990. Elle fait l’objet d’efforts continus et soutenus qui ont commence a porter leurs fruits il y a cinq ans a peine. . Un dialogue approfondi a été engagé entre les exploitants et la NRC depuis 1990. a puissance quasi constante.Outre l’amélioration des performances qui représente. Les augmentations de puissance peuvent aller de 5 % a 1 5 % avec un retour sur investissement d’environ trois ans.document de synthèse proposant les principes d’une réglementation fondée sur l’évaluation du risque et de la performance).8 % par an) et une meilleure acceptabilité sociale du nucléaire. en 1997. et en pratique. Ainsi. À terme. assure l’essentiel des relations avec les administrations. Cette reprise du nucléaire aux États-unis semble durable car elle se situe dans un contexte de besoins croissants en électricité (taux de croissance prévu par le DOE de 1. Ce travail de longue haleine a permis de mettre en œuvre de nouvelles approches de sûreté (PRA. Ce dernier mène en particulier la réflexion sur les perspectives stratégiques a long terme. la reprise en main du nucléaire date du début des années 1990.

9 64. II réussit a stopper la guerre civile. mit en place un système politique fondé sur la théorie révolutionnaire marxiste-léniniste. mais la Chine s’enlisa dans un état de sous-développement économique chronique.6 670. croissance incertaine. La Chine À la creation de la République Populaire de Chine (RPC) en 1949.7 2 086.3 71.7 4052.3. a repousser I’envahisseur japonais.2 712. recueil de citations du grand timonier b) parues dans différents ouvrages ou conferences. Nucléaire Hydraulique Géothermique Solaire Éolien Charbon Fuel Gaz Biomasse TOTAL I 797.6 659.6 10. Cet attrait pourrait être renforce par l’implication progressive de ces pays dans des engagements de limitation des emissions de GES. Au debut des années 60.9 0.8 14. concurrence éventuelle de l’hydraulique) ne doit pas être ignorée.7 14.6 05 5.6 107. a vaincre la famine et l’analphabétisme.com\) rocky\(ebookdz\) .2 0.5 3865.4 70. On encouragea alors le travail manuel. L’action révolutionnaire était dirigée par le parti communiste chinois qui s’appuyait principalement sur les classes ouvrières et paysannes.9 305. faisant des centaines de milliers de victimes. une fois au pouvoir. Elle s’étendit de 1966 a la mort de Mao en 1976.l 129. C’est en Asie que se situe le potentiel principal de croissance des capacités nucléaires au cours des trente prochaines années. fut ranime par le lancement du Mouvement d’Éducation Socialiste.5 634.rocky\(ebookdz.5 2 038. Le Petit Livre Rouge. rocky\(ebookdz.8 137. À partir des idees véhiculées par cet ouvrage naquit la revolution culturelle. en voie de tarissement..2 4 081.6 63 1982.7 2 129. fut massivement distribue a la population par l’armée.4 4 050.5 6 3 5 Les perspectives en Asie .7. Les contraintes environnementales croissantes y rendent attractive l’électricité d’origine nucléaire. l’esprit révolutionnaire des masses populaires.5.O 14.15..7 280. 6. (( Mao laissa un bilan mitigé.l 291. même si l’Amérique latine qui connaît des conditions différentes (libéralisation.5 118.com\) 6 ~ Les besoins et /es réserves en énergie dans le monde 21 1 Tableau 6. Évolution de la production brute d’électricité aux États-Unis depuis l’année 2000 (TWh) (source : IEA statistics 2005).5 /OI. qui s’attaqua d’abord aux intellectuels. les cadres et les étudiants furent envoyés dans les champs.O I 214. puis aux anciens bourgeois et aux révisionnistes. ce dernier. alors que le pays sortait du chaos de la guerre avec le Japon et de la guerre civile entre les nationalistes de Tchang Kai-Chek et les communistes de Mao Zedong.

sur une politique de développement industriel fortement inspirée du système capitaliste : on entama dès 1979 une ouverture du pays aux capitaux. sous l’impulsion de Deng Xiaoping. Cependant. Elle developpe une politique énergétique a l’image de celle des pays de l’OCDE dans les années 70. En 1987. mais ses besoins évoluent rapidement et il se heurte a des problèmes d’infrastructures. son développement rapide amorcé en 1978 accroît ses besoins en énergie. débouchat-elle très vite. 2e producteur d’électricité) et l’un des plus gros consommateurs (2e en énergie. La demande énergétique devrait croître de l’ordre de 4 a 5 % par an d’ici a 2015 et représenter un cinquième de l’augmentation de la demande mondiale d’électricité d’ici a 2020. La production et la distribution d’énergie seront donc parmi les plus grands défis que le pays aura à relever dans les décennies a venir. importer près des deux tiers de ses besoins en pétrole et se trouve donc confrontée a un enjeu primordial concernant la sécurité de ses approvisionnements. II dispose d’abondantes ressources (hydrauliques et charbon). la période qui s’ensuivit. Ses besoins croissants auront des conséquences prévisibles sur les approvisionnements et le prix du pétrole au niveau mondial. la Chine est l’un des plus gros producteurs d’énergie du monde (3eproducteur d’énergie. Elle tend ainsi a diversifier ses fournisseurs et a se rapprocher des pays producteurs du Moyen-Orient et d’Asie centrale (en 1993. marquée par la démaoïsation du pays. le pays est devenu importateur net de pétrole brut et vient de dépasser I ‘Allemagne en tant que 4e consommateur mondial. deux décennies plus tard. du Shaanxi et de la Mongolie intérieure vers les provinces a forte consommation représente près de 50 % du volume total des marchandises transportées par chemin de fer. le volume du transport de la houille produite dans les régions du Shanxi. En 2000.rocky\(ebookdz. Une utilisation plus importante du gaz naturel pourrait permettre de réduire ces déséquilibres. un quart de la consommation mondiale de charbon). Le charbon continuera d’être la principale source d’énergie de la Chine. Cette demande concerne tout particulièrement le secteur résidentiel et industriel avec l’électrification des zones rurales et le développement de l’équipement ménager. une loi rétablit le commerce privé et une politique de libéralisme progressif fut engagée. la localisation des ressources étant très éloignée des centres de consommation. Ainsi. 10 % de la demande mondiale d’énergie. l’accroissement de sa production de pétrole devrait être bien inférieure a la demande. depuis 1993. pour la première fois. de soulager les problèmes d’environnement et de mieux contrôler la dependance vis-a-vis des importations pétrolières. techniques et produits étrangers. en 2020. II existe ainsi une importante disparité entre l’offre et la demande d’énergie qui se traduit notamment par des pénuries fréquentes dans le domaine de l’électricité (15 a 2 0 % de la demande n’est pas satisfaite). Globalement. La Chine devrait. Or. qui relève dorénavant pleinement de sa politique étrangère et de sécurité. les importations pétrolières en provenance du Moyen- rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . malgré les fortes pressions internationales liées aux problèmes de pollution.com\) 21 2 L ‘énergie en 2050 Aussi. notamment de transport de la houille.

Se situant délibérément en dehors du système international de l’après-guerre froide. D’une manière générale. constituer une cible préoccupante en cas de conflit. Elle s’efforce également de développer les prospections en Chine. l’énergie nucléaire restera marginale en Chine. notamment par une ouverture aux investisseurs étrangers. Cette politique a des conséquences sur I’ensemble de la région Asie-Pacifique. le développement de l’énergie nucléaire risque de poser une série de problèmes écologiques. par son gigantisme. la ou les besoins s’en font le plus sentir. rocky\(ebookdz. Du point de vue hydroélectrique. En partant du niveau actuel de 2. Elle a clairement exprime son ambition d’ajouter d’ici a 2020. Vietnam. le recours a l’énergie nucléaire est incontournable. et notamment le besoin de garantir un cadre régional stable pour ses échanges économiques. notamment en matière de gestion des déchets. la Chine aura besoin de 40 a 4 2 nouveaux réacteurs de 1000 MWe. alors que le système politique n’encourage ni la transparence des décisions ni la gestion efficace des risques. Étant donne les besoins énergétiques considérables.32 O00 MW de capacité de production nucléaire aux 8 500 MW actuellement en exploitation ou en construction. Philippines.com\) 6 ~ Les besoins et les résewes en énergie dans /e monde 213 Orient ont dépassé celles en provenance de la zone Asie-Pacifique). notamment dans le domaine énergétique. En outre. la RPC se place ainsi. Mais ce projet. a des prises de position dangereuses. en Chine même et pour ses voisins. dans une position de rapports de force qui pourraient conduire le pouvoir chinois. même si elle offre l’avantage considérable de pouvoir être produite.). notamment sur la question des Îles Spratleys riches en ressources pétrolières et gazières.. Cependant. s’il se sentait menacé. De récentes décisions ont été prises de compléter les sites nucléaires existants et de lancer un appel d’offres international (septembre 2004) pour quatre tranches de génération 3 (celle de I’ EPR) a installer dans les régions de Guangdong et Zhejiang (attribution des marchés fin 2005).2 % de l’électricité nucléaire (en 2003 selon I’AIEA) pour atteindre l’objectif raisonnable de 4 ou 5 % en 2020. pourrait également.rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) . Les impératifs de développement. dans le domaine énergétique comme dans celui des Droits de l’Homme ou encore des règles du commerce international. hors de toute considération de transport. qui devrait fournir à lui seul 4 % de la production nationale d’énergie électrique.. devraient cependant conduire la Chine a opter pour une modération dans ses choix en matière de politique extérieure. le projet phare est le très ancien projet de barrage des Trois Gorges sur le Yang Tsé Kiang. qui relève sans doute autant de l’affirmation de la puissance du pouvoir chinois par la maîtrise des eaux (attribut traditionnel des empereurs de Chine) que de la simple logique du développement énergétique. qui sont situées en mer de Chine et dont la souverainete est disputée par de nombreux États côtiers (Chine. la RPC n’accepte pas la critique extérieure perçue comme une ingérence dans les affaires intérieures. Taïwan.

En conséquence. Ces conditions sont liées a la qualité du produit et a sa facilité d’exploitation : .les hydrocarbures. doivent impérativement valoriser leurs ressources et s’investir dans la préparation de l’après-pétrole. )) Cette sécurité apparente masque en réalité des disparités d’un pays a l’autre et certains. les perspectives de I’«aprespétrole peuvent paraître lointaines. En outre. La population mondiale passera de 6 milliards d’habitants en 2000 A environ 9 milliards en 2050 et 1 milliards en 2100. Pour l’ensemble de ces pays.. comme c’est aujourd’hui le cas pour les productions gazières d’Asie centrale ou pétrolières de la mer Caspienne. abondantes. Dubaï et le sultanat d’Oman). animés par la nécessite d’anticiper l’inéluctable tarissement des puits de pétrole. le Qatar et Abou Dhabi) ont des ressources a long terme qui leur permettent d’aborder l’avenir avec sérénité. ont entrepris de diversifier leur économie et de valoriser la production de pétrole brut et de gaz naturel. Résumé du chapitre 6 Les facteurs déterminants de la demande Snergetique sont la démographie et la croissance économique modulée par I’iiiknsité énergetique. plus que d’autres. la transition vers l’après-pétrole des pays du Golfe risque d’être problématique et de générer des tensions géopolitiques préjudiciables a l’équilibre mondial. 1 rocky\(ebookdz. le Koweit.rocky\(ebookdz. Enfin.com\) 214 L’énergie eri 2050 6 3 5 2 Les k a t s du Golfe et le développement durable .. en fonction de leurs perspectives de production d’hydrocarbures : les premiers (Arabie Saoudite. dans une certaine mesure. Nulle part sur la planète ne sont réunies en un seul lieu des conditions aussi favorables a l’exploitation du pétrole et du gaz naturel. dont les réserves sont très limitées. dont les besoins immédiats sont largement satisfaits. qu’ils soient terrestres ou offshore. mais les seconds (Bahrein.com\) rocky\(ebookdz\) . anéantissant les bases de l’économie antérieure. sont d’un embarque- ment facile a destination des pays consommateurs. qui détiennent au total (Iran et Irak compris) les deux tiers des réserves mondiales d’hydrocarbures. au sein du Conseil de Cooperation du Golfe (CCG). peu faillées. Tous ces éléments ont fait accéder les populations locales a l’opulence et. les ont poussé à l’oisiveté. le transport par pipelines ou oléoducs ne rencontre pas d’accident du relief et sur le plan politique.elles produisent un pétrole d’excellente qualité (I’arabian light sert de réfé- rence sur le marché international pour sa fluidité et sa faible teneur en soufre) : . peu profondes et donc d’un $ coût d’exploitation très faible (1 le baril (année 2000) contre 4 pour les gisements de la mer Caspienne et 10 pour ceux de la mer du Nord) : .les nappes d’hydrocarbures que recèle le gigantesque geosynclinal du golfe Persique sont vastes. peu d’aléas lies a la traversée de pays hostiles sont a redouter.. On peut distinguer schématiquement deux catégories de pays. cet or noir est a partager entre une population très faible (hors Iran/lrak).

Les besoins et les réserves en énergie dans le monde 215 Dans les 30 prochaines années. - en encourageant les énergies rcnouvelables comme solutions complémentaires au nucléaire. aviation.en développant l’industrie electro-nucléaire dans les pays indiistrialisés. dans le cadre d’une politique d’économie d’énergie. . la fabrication de solvants.etvice Ue 2 EPR par an à partir de 202Qdevront être revues 4 la h a m d l’on veut6vbr une grave pénurie d’Oectricité en France dens les 20 prochaines ann&. ilserait souhaitable des maintenant de r6oqpniser le’ paysage énergétique : . .) .. l s prévisbm 8CtuetM de la e EPRdckcront êtmo mi& en .I Q Gtep en 2000. i’evSluaüùn&xi bersains 611 d m & dam &40 ? i prochaines années mbntre que le recours masirif au nucl4aire est ïncontaurnable. S&?m de ment quantif.en valorisant l’énergie fossile dans la pétrochimie. Le Japan a rattrape t .com\) 6 . tes réservesU’&@glq cer elles pos&daint UIHI burde deyi nucléaire (en base dans les p a y irtausYisil~].20 Gtep en 2050. dans le transport (voitures hybrides.. ’ Le c a w mwtm qu’au moins 80réacteursdenelç i9 )‘horizon 2040. A mtfario.tane..15Gtep en 2030. ils sefont en forte croissance : . rocky\(ebookdz. de bitume.aYj0llrd”hui. D’une manière générale. .. les besoins &ergétiques çeront très variables d’un pays a l’autre mais globalement. .com\) rocky\(ebookdz\) . L hydtrLt@S Ttl&f. .~ ~.rocky\(ebookdz. €0 conséquence. En ce gui concerne îa Franoe.

com\) rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.

com\) rocky\(ebookdz\) .com\) Conclusion ÉNERGIE ETCHOKDESOCIBÉ Ad augusta per angusta (a des résultats magnifiques par des voies étroites) Victor Hugo (Hernani. acte 4) rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz.

com\) rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) .

l’électricité nucléaire est la plus compétitive du marché. grande consommatrice de charbon. Les pays développés devront..l’énergie nucléaire peut être utilisée avantageusement dans des applications de cogeneration (dessalement de l’eau de mer.. Rappelons que l’énergie nucléaire est sans conteste la meilleure solution pour la production électrique en base dans les pays industrialisés car : .la centrale nucléaire n’émet pas de gaz a effet de serre. La solution de repli sera le recours aux turbines a gaz dont les délais de réalisation sont courts et le retour sur investissement rapide mais cela ne peut constituer qu’une solution transitoire d’autant qu’elles sont émettrices de gaz a effet de serre et que les réserves de gaz sont limitées. . disposer d’un mix énergétique fondé sur l’énergie nucléaire en base et les énergies renouvelables en complément lorsque les conditions locales sont adaptées (topographie favorable pour I’hydraulique. bien que des ressources complémentaires solides (schistes rocky\(ebookdz. vents réguliers suffisamment forts pour l’éolien.. rendant ces réserves quasiment illimitées a l’échelle de notre société. ensoleillement généreux pour le solaire.rocky\(ebookdz. pertinentes et appropriées. . quant a eux.sa densité de puissance est considérable (1 gramme d’uranium équivaut éner- gétiquement a 1 tonne de pétrole).com\) rocky\(ebookdz\) . Électricité La production électrique ne peut pas être assurée de la même façon dans les pays en développement et dans les pays industrialisés. chauffage urbain). et tout retard dans la réalisation d’un programme nucléaire fait courir au pays impliqué le risque d’une grave pénurie d’électricité. production d’hydrogène. L’inertie est grande entre la décision de construire une centrale nucléaire et sa mise en service industriel. Ils exploiteront de préférence les énergies renouvelables mais devront évoluer vers un système de production occidental a mesure qu’ils s’industrialiseront. et transPort). .La durée de vie des réserves de matière fissile se chiffre en millénaires.) On évitera de brûler l’énergie fossile dans une centrale électrogène en I’économisant pour des applications plus nobles (Pétrochimie. Transport routier Les réserves d’hydrocarbures sont limitées : 40 ans pour le pétrole et 60 ans pour le gaz naturel. à l’analyse.. bitume. .com\) Conclusion 21 9 Quel sera l’état du monde en 2050 ? Nous éclairerons-nous a la bougie ? Nous déplacerons-nous a bicyclette ? Connaîtrons-nous une intensification des catastrophes naturelles ? Ces questions peuvent paraître en première lecture incongrues mais elles s’avèrent. solvants. Les premiers utiliseront le cas échéant leurs ressources locales a l’instar de la Chine.

com\) 220 L ‘énergie en 2050 bitumineux. La batterie est rechargée lorsque la voiture fonctionne ou encore lorsqu’elle décéIère. Au total. (( La voiture hybride réalise un couplage entre moteur thermique et moteur électrique. pour réduire leurs émissions de GES a l’horizon 2008-2012. l’essence est toujours présente. hydrates de méthane) ou liquides (sables asphaltiques) puissent accroître ces valeurs. si rien n’est changé dans ses habitudes.rocky\(ebookdz.nous nous déplacerons a bicyclette si nous ne préparons pas dès maintenant rocky\(ebookdz. a l’horizon 2050 : - nous nous éclairerons a la bougie si nous ne faisons pas aujourd’hui les bons choix en matière d’investissement pour nos besoins d’électricité . Ces variations génèreront des fluctuations climatiques intensifiées et jalonnées de catastrophes naturelles. une augmentation de la température moyenne de la planète de 2 a 6 “ C et une élévation du niveau des océans de 30 a 80 cm. biocarburant . Au-delà de 2012. ) ’ . La voiture électrique risque d’être cantonnée aux agglomérations a cause du manque d’autonomie des batteries. Enfin. dans l’état actuel des connaissances. on pourra alors envisager une généralisation de ce type de véhicules. GNV. la pile a combustible possède l’avantage de ne pas émettre de GES et d’utiliser comme carburant l’hydrogène. l’homme est responsable du réchauffement climatique qui provoquera d’ici a la fin du siècle. Une solution d’avenir peut être une voiture hybride fonctionnant avec une essence de synthèse (combinaison carbone et hydrogène).com\) rocky\(ebookdz\) .. inquantifiables. En conséquence. Au-delà des carburants alternatifs (GPL. Cependant.) dont l’usage ne peut être que limité. la période de I)<( après-pétrole . Réchauffementclimatique Par son activité. c’est-à-dire a l’électricité nucléaire. les solutions d’avenir gravitent autour de l’électricité. variable d’un pays a l’autre. Le protocole de Kyoto impose aux pays industrialisés un effort.. une économie de 30 a 40 % de carburant peut être obtenue. Cependant. donc également les gaz a effet de serre. le transport et le stockage d’hydrogène posent des problèmes de rentabilité et de sécurité. II ne représente qu’un premier pas vers la stabilisation des GES dans l’atmosphère. II s’agit de la voiture électrique. mais il est a lui seul nettement insuffisant. Si des progrès importants sont possibles dans ce domaine. la production. c’est-adire de la température moyenne a la surface de la Terre. par récupération de l’énergie cinétique de freinage. dans des limites qui restent. Les batteries seront rechargées a la prise électrique ». les pays en développement seront contraints d’apporter massivement leur contribution a l’effort de réduction des GES. abondant dans la nature. de la voiture hybride et de la voiture a pile a com busti ble.

II est tout aussi illusoire d’imposer une limitation du taux de croissance économique.com\) rocky\(ebookdz\) . rocky\(ebookdz. c’est-à-dire de diviser par deux les émissions de GES à l’horizon 2050. Nous ne pouvons. le désastre climatique occasionné par le réchauffement de la planète s’ajoutera au lot des catastrophes naturelles. Gageons qu’il saura relever ces défis planétaires en effectuant les choix susceptibles d’assurer son épanouissement présent et a venir. nous limiterons le réchauffement climatique et. Objectivement. l’épanouissement de soi n’a pas le même sens pour un matérialiste occidental que pour un spiritualiste d’Asie du Sud.com\) Conciusion 221 . C’est le sens du concept de développement durable. que nos descendants lointains seront en mesure de mettre en place. S’éclairer a la bougie ou se déplacer a bicyclette peut être considéré comme acceptable pour les uns mais inconcevable pour les autres. autrement dit de survivre en attendant la prochaine glaciation .rocky\(ebookdz. À quoi cela sert-il que les pays développés se conforment au protocole de Kyoto si les pays en développement sont autorisés a polluer l’atmosphère et a épuiser les réserves d’énergie primaire ? En outre. au mieux. La encore. leurs besoins en énergie sont très différents. (( Si nous n’y parvenons pas. nous serons en mesure d’assurer sans risque de pénurie la transition vers des énergies meilleures aujourd’hui inconnues. c’est a l’évidence une régression dans la grande marche de l’humanité mais l’Homme en a vécu d’autres et il a toujours su les surmonter. des maladies.nous subirons un désastre climatique si nous ne réduisons pas drastiquement les émissions de gaz a effet de serre. étant donné les réserves de matière fissile de plusieurs milliers d’années et l’absence d’émission de GES. La difficulté réside dans le caractère planétaire de la problématique énergétique.. qu’encourager les economies d’énergie. une culture unique a la planète entière car ce serait la mort de la civilisation. l’instinct de conservation de l’Homme lui permettra de survivre jusqu’au retour naturel du froid. dépend d’une part de la vitesse à laquelle nous épuiserons les ressources fossiles (en prenant en compte la décroissance attendue de la production d’hydrocarbure a partir de 2020 et le tarissement des réserves avant la fin du siècle) et d’autre part de notre capacité a séquestrer le dioxyde de carbone. des guerres. de la misère. sauf a s’orienter vers un système a économie planifiée dont on a pu récemment constater la faillite. du terrorisme. Nous ne pouvons pas imposer un mode de pensée.. Nos chances d’atteindre l’objectif de stabilisation de la température moyenne a la surface de la planète. de renoncer a l’économie de marché. grâce a une gestion cohérente du mix énergétique dans lequel le nucléaire occupera une place prépondérante. En conséquence. Si nous y parvenons.. pour un confucianiste chinois que pour un animiste d’Afrique équatoriale. L’homme est un être raisonnable. Il n’est donc pas possible d’imposer des restrictions au plan mondial sur l’usage des ressources énergétiques..

com\) rocky\(ebookdz\) .com\) rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz.

com\) Annexes Annexe 1 A 11Unites et equivalences énergétiques.49.rocky\(ebookdz.60.[-111 252 1.14.163.778.25.[18] 2. Joule Joule Kilowatt-heure Calorie Électron-voit u.[5] 3.59.m. [251 2.186 1.[-61 4. btu I Kilowatt-heure 1 Calorie I Électron-volt I 2.[-41 6.[-261 4.12.930.[21] I I rocky\(ebookdz. .[-191 1.828. .60.242.44.[-201 3.[-171 2.56.[-101 1055 0.[6] 6.2389 8.a.602.[19] 931.[-71 3.com\) rocky\(ebookdz\) .[61 4.616.

14 tonne de pétrole .). Alizé. marc de raison ou d’olive . Prefixes des multiples et sous-multiples. Antiparticule. Partie plastique du manteau supérieur. Bactérie. Asthénosphère. rocky\(ebookdz.com\) 224 A 1. Nombre de désintégrations nucléaires spontanées se produisant par unité de temps dans un element de matière radioactive. Nom donné aux éléments chimiques de numéro atomique supérieur ou égal a celui de l’actinium (89). Bagasse. II est composé d’un noyau (neutrons + protons) autour duquel gravitent des électrons. Antimatière. [-121 = Annexe 2 Definitions Accélérateur. Matière dans laquelle chaque particule serait remplacée par I’antiparticule correspondante.. Actinide. Dispositif servant a communiquer. sur laquelle flotte la lithosphère.rocky\(ebookdz. Constituant de base de la matière. L’énergie en 2050 Préfixe exa Facteur Symbole E P Préfixe deci Facteur Symbole d C [181 ~ 5 1 [I21 [-Il [-21 péta téra centi milli micro nano pic0 fento atto T [-31 m gigs méga kilo hecto [91 [GI [31 G M k h da [-GI [-91 P n déca Notation : [9] = Pl [ 11 [-I21 [-151 [-I81 P f a lo9 . une énergie cinétique très élevée a des particules chargées. Micro-organisme vivant. Anticyclone. Résidu végétal (tiges de cannes a sucre.com\) rocky\(ebookdz\) . Centre de hautes pressions atmosphériques. 1 5 9 litres . Activité.2. généralement unicellulaire. Atome.Baril américain (baril US) = 0. Baril. mesurant moins de quelques micromètres. Particule ayant des Caractéristiques de charge et de moment magnétique opposées a celles de la particule considérée. Vent régulier de la zone intertropicale dû a la quasi-permanence des anticyclones sur les régions subtropicales et de dépressions sur les régions équatoriales. SOUS l’action d’un champ électrique. sans noyau et se multipliant rapidement..1 tonne de pétrole brut = 7 barils américains.

Les quatre forces d’interaction entre fermions responsables de la cohesion de l’Univers sont des bosons.) destinéa engraisseretalléger lesol. Coriolis (force de). Big Bang. m u r . n’obéissant pas au principe d’exclusion de Pauli. Force due a la rotation de la Terre. Clathrates. État du cœur d’un réacteur nucléaire. Particule de spin entier. Ensemble des écosystèmes de la planète. Defense en profondeur. Demi-vie radioactive. constitues de molécules gazeuses emprisonnées dans des molécules d’eau.. c’est-à-dire dans lequel la puissance est constante. Critique.com\) Annexes 225 Barrière de potentiel. qui dévie notamment les vents vers la droite dans l’hémisphère Nord et vers la gauche dans l’hémisphère Sud. Synonyme de combustion massique. Burn-up. comprenant tous les êtres vivants et les milieux où ils vivent.rocky\(ebookdz. Cette barrière empêche également les particules du noyau de s’échapper si leur énergie est inférieure au sommet de la barrière de potentiel. qui est les siege d’une reaction en chaîne stable. Compost. Rempart énergétique dû a la presence de forces répulsives autour d’un noyau et s’opposant a la penetration d’une particule extérieure a ce noyau. Énergie totale libérée par unite de masse dans un combustible nucléaire. Généralement exprimée en mégawatts x jours par tonne. Différence entre la somme des masses des nucleons constituant un noyau et la masse de ce noyau. État d’une réaction nucléaire en chaîne stabilisée (le taux de production des neutrons est égal a leur taux de disparition). Becquerel.com\) rocky\(ebookdz\) . Boson. Lignes de defense successives visant a prévenir I’occurrence.7milliards d’années. Modèle théorique standard de la cosmologie selon lequel l’Univers actuellement observable est en expansion a la suite d’une explosion originelle survenue il y a 13. Criticite. dit critique. Catalyser.cendre . pouvant se former en cas d’accident grave. Défaut de masse. Biosphère. Corium.. Hydrates de gaz (principalement du methane). Combustion massique (ou burn-up ou taux de combustion). Amas de combustibles et d’éléments de structure du cœur d’un réacteur nucléaire fondus et mélanges.Voir période radioactive. Melangede détritus organiques et de matières minérales (sable. rocky\(ebookdz. ou de limiter les conséquences de défaillances techniques ou humaines susceptibles de conduire a des situations accidentelles. Unite d’activité exprimant le nombre de desintégrations radioactives par seconde (symbole Bq). Accélérer une reaction chimique sans que la substance accélératrice (catalyseur) ne subisse elle-même de modifications. Région d’un réacteur nucléaire dans laquelle peut se produire une reaction nucléaire en chaîne. se trouvant dans les sédiments sous-marins.

Effet de serre. Désintégration radioactive. Fossile (énergie). Ion. Reaction nucléaire au cours de laquelle deux noyaux légers s’unissent pour former un noyau plus lourd. Fumerolle. Produite a partir de combustibles issus de la Terre et d’origine organique (charbon. Atome. Endothermique. Fertile. Deutérium.rocky\(ebookdz. élargissement de la bande d’énergie de resonance des sections efficaces des particules cibles resultant de leur agitation thermique. le transformant en un ou plusieurs autres noyaux ou particules. Électrolyte.O). Les quarks et les leptons sont des fermions. Réaction nucléaire au cours de laquelle un noyau lourd se divise pour former deux noyaux plus légers. gaz naturel). Particule de spin demi-entier obéissant au principe d’exclusion de Pauli. Exothermique. avec dégagement d’énergie. Processus par lequel la teneur isotopique d’un élément relatif a un isotope détermine est augmentée. Énergie nécessaire à une particule pour l’extraire d’un système. Énergie libérée dans les réactions de fission ou de fusion nucléaire. à l’état liquide ou en solution. Particule élémentaire portant la plus petite charge électrique. Modification subie par un noyau. Isotope lourd de l’hydrogène dont le noyau est forme d’un proton et d’un neutron. Fusion nucléaire. Centre de basses pressions atmosphériques. Dioxine. Source d’eau chaude caractérisée par une projection verticale d’eau intermittente. Eau ordinaire (H. Fission nucléaire. rocky\(ebookdz. permet le passage du courant électrique par déplacement d’ions. Qualificatif d’une réaction qui absorbe de l’énergie. Protoxyde de deutérium (D20).O) par opposition a eau lourde (D. Énergie de liaison. Produit très toxique émis lors de la combustion du charbon. En physique des réacteurs nucléaires. D étant le deuterium et O l’oxygène. Fermion. Tétrachloro-dibenzo-paradioxine. Eau lourde.com\) 226 L’énergie en 2050 Dépression. Émanation gazeuse sortant a haute température de crevasses. Eau légère. Hausse de la température imputable au rayonnement solaire qui peut pénétrer dans l’atmosphère terrestre alors que le rayonnement thermique qui en résulte ne peut en sortir. Énergie nucléaire. Doppler (effet). Électron. Enrichissement.com\) rocky\(ebookdz\) . Composé qui. Qualifie un noyau susceptible d’être transformé en un noyau fissile par capture de neutron. molécule ou groupe de molecules possédant une charge électrique totale non nulle. Qualificatif d’une réaction qui libère de l’énergie. dans des régions à forte activité volcanique. pétrole. Geyser.

constante au cours d’une saison. Masse critique. Neutron. II est égal au nombre de charge. qui flotte sur l’asthénosphère. Neutron retardé. Revêtement solide de la Terre. Noyaux ayant le même nombre de protons mais un nombre différent de neutrons. l’énergie cinétique des neutrons. Régime de vents dont la direction. Composant du noyau de charge nulle. Carburant obtenu par raffinage du pétrole brut et utilise pour les moteurs d’avions. entre le noyau et la croûte. Numéro attribué a chaque élément dans la classification de Mendeleïev. chargé positivement et constitue de protons et de neutrons. rocky\(ebookdz. formé de la croûte terrestre et de la partie supérieure solide du manteau. produisant des variations climatiques importantes (Sécheresse. Nombre de protons contenus dans le noyau. Modérateur. Toute matière ayant une activité spécifique Supérieure a 70 O00 Bq/kg. Liquide résiduel provenant de l’infiltration d’eau a travers une décharge. proton ou neutron. Substance brunâtre et boueuse. Neutron thermique. qui est a l’origine de la formation du pétrole dans les couches géologiques. Lithosphère.com\) Annexes 227 Isotopes. s’inverse brutalement d’une saison a l’autre. Nombre de charge. Neutron en équilibre thermique avec le milieu dans lequel il se trouve. Somme des neutrons et des protons dans le noyau. On le désigne par A. pluies torrentielles). Matière radioactive. Neutron accompagnant le processus de fission sans retard mesurable. Mousson. Nucléon. On le désigne par Z. Noyau fissile. Numéro atomique. L’un ou l’autre des constituants du noyau. au moyen de collisions de diffusion et sans capture appréciable. Masse minimale de matière fissile qui peut être rendue critique pour un arrangement géométrique et une composition matérielle donnés. Nombre de masse. Noyau. provenant de la dégradation de déchets organiques.com\) rocky\(ebookdz\) . Noyau pouvant subir une fission provoquée par l’absorption d’un neutron lent. Substance utilisée dans les réacteurs nucléaires pour réduire. Lixiviat. Neutron prompt. Neutron accompagnant le processus de fission avec un retard égal a celui de la désintégration bêta du produit de fission qui lui a donné naissance. Manteau. Partie centrale de l’atome. Kérogène. L’une des trois zones concentriques de la Terre. II est égal au numéro atomique.rocky\(ebookdz. Kérosène.

Métal ou alliage dont la résistivité (résistance spécifique au mouvement des electrons) tombe brusquement a une valeur quasi nulle a une température dite critique. Décomposition chimique provoquée par la chaleur. Perturbation. Molécule formée de trois atomes d’hydrogène présentes dans I’atmosphère terrestre. paramètre traduisant l’écart de l’état de fonctionnement du réacteur par rapport a la criticité. électriquement neutre et très conductrice. Solfatare. Spin. Photon. Synthèse de substances organiques effectuée par les plantes vertes exposées à la lumière. Période radioactive (ou demi-vie radioactive). Réactivité.com\) rocky\(ebookdz\) . Section efficace. Particule élémentaire sans masse ni charge électrique. Pyrolyse. Pile atomique. Photosynthèse. contenus dans un échantillon de substance radioactive. Procédé thermique ou catalytique de traitement des fractions légères du pétrole. Radioactivité. Fragments de noyaux lourds produits par la fission nucléaire. Composant du noyau de charge électrique égale et opposée a celle de l’électron et de masse voisine de celle du neutron. p (électron ou positon) ou un rayonnement électromagnétique y. rocky\(ebookdz. Ensemble de phénomènes atmosphériques qui accompagne la rencontre de deux masses d’air d’origines et de caractéristiques différentes. se sont naturellement désintégrés. Matière gazeuse très chaude. Synonyme de réacteur nucléaire. qui permet d’extraire les essences a fort indice d’octane ou a teneur élevée en hydrocarbures aromatiques.com\) 228 L’énergie en 2050 Ozone. Terrain volcanique d’où sortent des fumerolles sulfureuses chaudes.Caractérise une particule dont la vitesse approche celle de la lumière. constituée d’ions positifs et d’électrons. Particule élémentaire. Supernova.Temps au bout duquel la moitié des atomes. Plasma. Moment angulaire intrinsèque d’une particule. Propriété de certains noyaux d’émettre spontanément des particules a (hélium). Couche de l’atmosphère située au-dessus de la troposphère (entre 10 et 50 km d’altitude). Proton. Grandeur thermodynamique qui caractérise l’état de désordre d’un système. Relativiste. Mesure de la probabilité d’interaction d’une particule avec un noyau cible. Entropie. En physique des réacteurs nucléaires. Le plasma est considéré comme un quatrième état de la matière.rocky\(ebookdz. Reformage. Stratosphère. Produit de fission. Voisin de la notion de (< rotation sur soi-même )). Supraconducteur. État explosif final des étoiles massives ou de naine blanche (état final des étoiles de petite masse). Particule actuellement considérée comme une entité simple non dissociable.

com\) Annexes 229 Surgénération. Qui génère le tritium. Isotope lourd de l’hydrogène dont le noyau est formé d’un proton et de deux neutrons.rocky\(ebookdz. C’est une variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob.com\) rocky\(ebookdz\) . Surface qui sépare la troposphère de la stratosphère. Troposphère. Tokamak. Vache folle (maladie de la). Synonyme de combustion massique. Qualifie les couvertures d’un réacteur thermonucléaire où le lithium est transforme en tritium par bombardement de neutrons issus des réactions de fusion dans le plasma. Tritium. Partie de l’atmosphère située entre la surface de la Terre et la stratosphère (épaisseur d’environ 10 km). Kamera (chambre) et Mak (magnétique) définissant les machines en forme de tore dans lesquelles est étudiée la fusion thermonucléaire par confinement magnétique en confinant le plasma où se déroulent les réactions de fusion grâce a des champs magnétiques. Annexe 3 Sigles et symboles AFC AIE AlEA Alkaline Fuel Cells Agence Internationale de l’Énergie Agence Internationale de l’Énergie Atomique Actinide Mineur Auxiliary Power Unit Alimentation régulée en eau des générateurs de vapeur Alimentation de secours des générateurs de vapeur Boiled Water Reactor ALARA As Low As Reasonably Achievable AM APU ARE ASG BWR ANDRA Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs CANDU Canada deuterium uranium CCG Conseil de Cooperation du Golfe Centre intégré de Traitement des Déchets Chlorofluorocarbone ClTD CFC rocky\(ebookdz. Taux de combustion. qui se Caractérise par une affection dégénérative du système nerveux central. Association de trois mots russes Tok (courant). Maladie a prion appelée encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). transmise a l’homme par la viande bovine. Processus par lequel certains réacteurs nucléaires produisent plus de matière fissile qu’ils n’en consomment. Tropopause. Tritigène.

com\) 230 L ‘énergieen 2050 CME CP DESY DIB DMA DOE EAS ER EPR ESB FA Conseil Mondial de l’Énergie Charbon Pulvérise Deutsches Elektron Synchrotron Déchet Industriel Banal Dose Maximale Admissible Department Of Energy (USA) Eau d’Aspersion de secours Énergie Renouvelable European Pressurized water Reactor Encéphalophatie Spongiforme Bovine Faible Activité Gas Cooled Fast Reactor Gaz a Effet de Serre Groupement Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat Gaz Naturel pour Véhicule Gaz de Pétrole Liquéfie Grand Unified Theory Générateur de Vapeur Haute Activité Hydrofluorocarbone High Temperature Reactor Heavy Water Reactor Indicateur de Développement Humain Integrated Gasification Gas Combined Cycles International Nuclear Event Scale Indice d’Octane International Termonuclear Experimental Reactor Joint European Torus Lit Fluidise Circulant Lead alloy-cooled Fast Reactor Large Hadron Collider GCFR G ES GlEC GNV GPL GUT GV HA HFC HTR HWR IDH IGCC INES IO ITER JET LFC LFR LHC rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) .

com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.com\) Annexes 231 MA MHE MIT MOX MSI MSR OCDE OMC ONG OPEP ORNL PAFC PE PET PFC PFVL PNB PNUE ppm PVC PWR QCD QED Moyenne Activité Micro-Hydro-Electricité Massachussetts Institute of Technology Mixed Oxide Mise en Service Industriel Molten Salt Reactor Organisation de Cooperation et de Développement Économique Organisation Mondiale du Commerce Organisation Non Gouvernementale Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole Oak Ridge National Laboratory Phosphore Acid Fuel Cells Polyethylene Téréphtalate de polyéthylène Perfluorocarbone Produit de Fission a Vie Longue Produit National Brut Programme des Nations unies pour l’Environnement Partie par million Chlorure de Polyvinyle Pressurized Water Reactor Quantic Chromodynamics Quantic Electrodynamics MCFC Molten Carbonate Fuel Cells PEMFC Proton Exchange Membrane Fuel Cells PNUD Programme des Nations unies pour le Développement RBMK Reaktor Bolchoï Mochtnosti Kanalnyi RCP REB REP RIS Réacteur Circuit Primaire Réacteur a Eau Bouillante Réacteur a Eau SOUS Pression Réacteur Injection de Secours Réacteur a Neutrons Rapides République Populaire de Chine Recherche et Développement Gestionnaire du Reseau de Transport d’Électricité RNR RPC R&D RTE rocky\(ebookdz.

rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) .com\) 232 ~ L'énergie en 2050 SCLWR Super Critical Light Water Reactor SFR Sodium Cooled Fast Reactor Solid Oxid Fuel Cells Station de Transfert d'Énergie par Pompage Turbine À Gaz Turbine À Vapeur Tonne Équivalent Pétrole Très faible Activité Three Mile Island Trinitrotoluène SOFC STEP TAG TAV TEP TFA TMI TNT UNGG Uranium Naturel Graphite Gaz VHTR Very High Temperature Reactor Vodo Vodianyi Energetichesky Reakto Well to wheel WER WTW rocky\(ebookdz.

com\) A Accidents nucléaires 82 Albert Einstein 73 Alcanes 46 Alizés 102 Ampère 33 Anthracite 46 Anticyclone des Açores 103 Antimatière 30 Antoine Becquerel 96 Arabian light 2 14 Asthénosphère 1 19 Athabaska 181. 72 Big Bang 3 1 Biocarburant 13 1 . 196 Barrage de Serre-Ponçon 90 Barrage de Tignes 90 Barseback 204 Becquerel 60. 2 13 Barrage d’itaipu 89 Barrage de Chambon 89 rocky\(ebookdz. 183 Boltzmann 20 Boson de Higgs 34 Bosons 30 Bouillante 122 C Centrale à collecteurs paraboliques 1 O 0 Centrale à cycle combiné 50 Centrale à tour 99 Centrale de lac 89 B Barrage des Trois Gorges 9 I . I 83 Bio-énergies 183 Biomasse 112.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.

rocky\(ebookdz. 145 Énergie potentielle 2 i Énergie renouvelable 146 Énergie stockée 2 1 Énergies fossiles 45 Énergies primaires 37 Énergies renouvelables 85 Énergies secondaires 39 Entreposage de longue durée 8 1 Entropie 20 Éolienne 104 EPR 70.com\) rocky\(ebookdz\) . 179 Détonation 48 Deutérium 25 Développement durable 153 Dioxines 49 F Faille de San Andreas 120 Faraday 33 Fermi à 33 Fermions 29 Feynman 34 Fission 23 Fission nucléaire 54 Flamanville 70.com\) 234 L ‘énergje en 2050 Changement climatique 166 Charbon 4 5 . 18 Électrodynamique quantique 34 Électrolyse 22 Électrolyse de l’eau 135 Énergie chimique 2 1 Énergie de liaison 23 Énergie électrique 41 Énergie finale 40 Énergie fossile 145 Énergie libre 16 Énergie nucléaire 23. 180 États du Golfe 214 D Darrieus 107 Déchets nucléaires 80 Déchets organiques 1 14 Déchets radioactifs 62 Défaut de masse 23 Défense en profondeur 160 Déflagration 48 Démographie 191 Dépression d’Islande 103 Dérive des continents 120 Dessalement de l’eau de mer 7 1. 1 19 Cyclone Katrina 209 Cyclone tropical 104 Dioxyde de carbone 170 Dorsale medio-atlantique 119 Double flash 122 E Éco-site 116 Effet de serre 92. 166 Effet Doppler 58 Einstein 15 El Nifio 168 Électricité soiaire 95 Électrique 16. 180 rocky\(ebookdz. 145 Collecteurs cylindro-paraboliques 99 Combustible 64 Combustible fossile 46 Conférence mondiale de Rio 156 Copernic 32 Corium 70 Cosig 76 Coulomb 33 Coup de grisou 48 Craquage moléculaire 47 Croissance économique 192 Croûte terrestre 118. s 1 Charbon (( propre )) 5 1 Charbon intégrée à un cycle combiné 53 Charte de l’environnement 158 Chaudières à charbon pulvérisé 52 Chaudières à lit fluidisé circulant 52 Chlorofluorocarbones 172 Chromodynamique quantique 35 Cinétique 16 Clathrates 17 1 Clausius 20 Club de Rome 155 Cogénération 139.

77 Neutrons 29 Newton 32 Noyau 118 Nucléons 29 J JET 25. 72. 196 Kérosène 22 Kyoto 172 L Lignite 46 Lithium 25 Lithosphère 119 Loi (( Bamier B 159 Loi Bataille )) 8 1 Los Alamos 74 Louis de Broglie 18 Loyola de Palacio 208 G Galilée 32 Gaz 46 Gaz à effet de serre 166 Gaz de pétrole liquéfié 130 Gaz naturel pour véhicules 13 1 Géothermie 118 Gestion du cycle du carbone 177 Gulf Stream 168 M Maîtrise de l’énergie 176 Manteau 118 Maxwell 33 Mécanique ondulatoire 18 Mécanique quantique 36 Méga-éoliennes 107 Méthane 171 Méthanol 148 Millenium Cell 140 Mit sur pieds 75 Mix énergétique 178 Modérateur 65 Mousson 102 MWe 50 H Heisenberg 74 Hertz 33 Hirohito 78 Hiroshima 23. 1 CI 1 Oklo 61.rocky\(ebookdz. 82 Olkiluoto 205 K Kelvin 17 rocky\(ebookdz. 73 O Odeillo 93.72 Joliot-Curie 72. 50 Hydrogène 142 I Iles Spratleys 213 Indice d’octane 48 Intensité énergétique 192 ITER 25 N Nagasaki 23.com\) rocky\(ebookdz\) . 76.com\) hdex 235 Fluide caloporteur 66 Force de Coriolis 102 Fosse de Porto Rico 120 Four solaire 100 France Atlantique 103 Furanes 49 Fusion 23 Kepler 32 Kérogène 47. 78 Hoover Dam 90 Houille 46 Hydraulique 87 Hydrocarbures 47.

17 Thermolyse 22 Thorium 58 Tjaereborg Mollen 107 Tokamak 25 Tomographe à positon 3 1 Tore Supra 25 Quark 29.rocky\(ebookdz.com\) 236 L ‘énergieen 2050 Oppenheimer 74 Ouragan 104 Oxyde nitreux 172 Ozone 172 P Palm Strings 108 Paramètres de Milankovic 163 Pearl Harbor 72 Petit âge glaciaire 165 Pétrole 46 Phénix 181 Photochimie 22 Photopile 96 Photosynthèse 1 12 Pile à combustible 135 Planck 3 1 Plaques tectoniques 119 Plasma 25. 18 Réacteurs du futur 70 Réaction en chaîne 58 rocky\(ebookdz. 141 Roches mères 47 Roches réservoirs 47 S Savonius 107 Séquestration 177 Silicium 96 Sir Hemphry Davy 135 Sir William Grove 135 Sleipner West Field 177 Solaire 9 1 Soultz 123 Stockage géologique 81 Structure piège 47 Superphénix 180 Supersymétrie 36 Sûreté des installations nucléaires 56 Sûreté déterministe 160 Surgénération 59 Système du double puits 124 Szilard 73 T Tchernobyl 82 Tétouan 111 Themis 100 Théorie de grande unification 36 Théorie de Tout 32 Théorie des cordes 36 Thermique 16.35 R Radioactivité 60 Rayonnante 16.27 Plutonium 58. 59 Potsdam 77 Pression atmosphérique 102 Principe de Carnot 64 Principe de précaution 159 Principe de prévention 159 Principe pollueur-payeur 159 Procédé N double flash N 124 Production d’hydrogène 71 Production de l’hydrogène 143 Programme Eole 2005 111 Projet Manhattan 73 Protocole de Kyoto 203 Protocole de Rio 173 Protons 29 Réactivité 59 Réchauffement climatique 162 Reformage 147 Relativité générale 36 Rendement thermique 63 Réserves prouvées récupérables 193 Ressources ultimes 193 Reykjavik 124.com\) rocky\(ebookdz\) .

com\) Index 237 Tourbe 46 Traité de non-prolifération (TNP)73 Transmutation 8 1 Transport et stockage de l’hydrogène 147 Tritium 25 Tsunami 120 Turbine à vapeur 5 1 Turbines A gaz 50 Typhon 104 V Véhicules électriques 132 Véhicules hybrides 133 Vents d’Ouest 102 Vert-le-Grand 1 16 Vestas 107 Y Yat-sen 91 Yucca Mountain 2 1O rocky\(ebookdz.com\) rocky\(ebookdz\) .rocky\(ebookdz.

com\) rocky\(ebookdz\) .Dépôt légal : Mai 2006 rocky\(ebookdz.rocky\(ebookdz.com\) No.

de réchauffement climatique . À l’avant-garde de cette révolution se posent des questions technologiques de premier plan. ~ i r? i l est Docteur ès sciences et dirige une société d’études et : de conseil dont l’activité intègre les aspects techniques. . et pour finir.rocky\(ebookdz.les différentes énergies et modes de production industrielle :origine physique de chaque énergie.com\) rocky\(ebookdz\) ... niveau de vie. développement Ces notions percutent aujourd’hui les modes historiques de production et de consommation de l‘énergie. ISBN : 2-86883-818-9 I I I11Il I 1 f 9 rocky\(ebookdz. .com\) EN 2050 BERNARD WIESENFELD énurie. économiques et prospectifs de l’énergie. de développement. les questions de niveau de vie ensuite. de modèle de société .les relations entre énergie et so de développement durable. emploie à traiter ces questions avec calme et rigueur.. telles que la science n’a pu encore y apporter des réponses : le problème du réchauffement climatique. qu’elle soit renouvelable ou non. Cet ouvrage rigoureux apporte des réponses scientifiques à des questions qui concernent tous les citoyens.. réchauffement climatique. quels sont les problèmes liés à chaque type de production i . quels sont les risques que nous encourons ? L’ouvrage se termine sur les besoins en énergie en 2050 et décrit l’évolution des politiques énergétiques dans le monde.