Vous êtes sur la page 1sur 12

Les transformateurs de puissance

1. Les différentes technologies

immergés
respirant sans conservateur
- technologie ancienne (abandonnée)
- pas de protections internes sauf température
- huile ou PCB
- assécheur d'air

respirant avec conservateur


- technologie actuelle pour P > 3,15 MVA
- protections internes par relais Buchholz et thermostat
- assécheur d'air
- huile ou PCB

étanche remplissage intégral ERT - ERI


- technologie actuelle pour P <= 3,15 MVA
- protections internes par DGPT
- dilatation absorbée par dilatation des ailettes
- huile ou PCB

GC Stage HT ELM Marseille


Enrobé (Tryal) 3 composants
puissance < = 10 MVA
- résine époxyde de viscosité adaptée à
une excellente imprégnation des enroulements
- durcisseur anhydride interdisant toutes fissures
en exploitation
- charge active pulvérulente apportant des qualités
exceptionnelles de comportement au feu

GC Stage HT ELM Marseille


1. Les protections au primaire

court-circuit
fusibles ou relais à maximun d'intensité
plus TC plus disjoncteur

surcharge
image thermique assez rare
thermostat
sonde de température

défaut d'isolement
relais homopolaire
relais masse cuve

GC Stage HT ELM Marseille


défaut interne
Buchholz pour respirant

le contact c1 donne un ordre maintenu en cas de défaut


le contact c2 donne un ordre fugitif. pour garder la trace de cet ordre, ilest nécéssaire de prévoir
en plus du déclenchement, un relais de signalisation à maintien.

DGPT pour remplissage total

différentielle transformateur "TR de forte puissance"


- cette protection est aussi utilisée pour le TR sec

GC Stage HT ELM Marseille


exemples de protection de transformateurs

(1) fusible ou maximun ce courant


(2) maxi de courant homopolaire
(3) Buchholz ou DGPT
(4) masse cuve
(5) disjoncteur BT

(1) image thermique


(2) maxi de courant à 2 seuils
(3) maxi de courant homopolaire
(4) Buchholz ou DGPT
(5) masse cuve
(6) protection de terre restreinte
(7) différentielle transformateur

GC Stage HT ELM Marseille


EVALUATION DE LA PUISSANCE
D'UNE INSTALLATION

ECLAIRAGE FLUORESCENT (compensé à cos phi = 0,86 )


PUISSANCE A INSTALLER Type d'exploitation Puissance estimée (W /m²) Eclairement
Tube type Tube haut moyen
courant rendement (Lux /m²)
Voies de circulation
Aires de stockage 12 8 150
sans travail continu
Gros travaux
Fabrication
et assemblage de 24 15 300
grosse pièces

Travaux courants
Travaux de bureau 40 26 500

Travaux fins
Bureau de dessin
Atelier de montage 64 41 800
de précision

FORCE MOTRICE
Type d'exploitation Puissance exprimée (W /m²) cos phi = 0,86
Compresseur d'air, pompe 3à6
Ventilation des locaux 23
Bureaux 25
Atelier d'expédition 50
Atelier de montage 70
Atelier d'usinage 300
Atelier de peinture 350
Atelier de traitement thermique 700
FACTEUR D'UTILISATION (KU)
Norme NF C15-100

Type d'utilisation Facteur d'utilisation maxi

Industrielle (récepteur à moteur ) 0,75


Eclairage, chauffage 1
FACTEUR DE SIMULTANEITE (KS)
TABLEAU GENERAL, TABLEAUX SECONDAIRES
(distribution industrielle BT norme NF C63-410)
si les conducteurs sont de charges inconnues:

Nombre de circuits Facteur de simultanéité

2 et 3 0,9
4 et 5 0,8
6à9 0,7
10 et plus 0,6

COFFRETS DIVISIONNAIRES, TERMINAUX


(Norme NF C15-100

Type d'utilisation Facteur de simultanéité

Eclairage, chauffage électrique,


conditionnement d'air de pièce, 1
chauffe-eau

Prise de courant
(N= nb de prises de courant 0,9
0,1 +
alimentées par le même circuit) N

Appareils de cuisson 0,7

Ascenseurs et monte-charge:
Moteur le plus puissant 1
pour les moteurs suivants 0,75
pour les autres GC Stage HT ELM Marseille 0,6
PCC = 500 MVA
TP détermination de la
20 KV/400V puissance optimale

Q1

TGBT Liaison BT source normale


B1

Q2 Q3

Etude Technique

B2 B3

Q4 Q5 Q6 Q7 Q8

St Joseph Polisson St André Alpilles Provence

Force motrice Eclairage Eclairage Force motrice


R1 R2 M2 B4

Q9 Q10
TRAVAIL A FAIRE

Myrtilles Gambetta
Une entreprise souhaite s'agrandir et rénover
ses équipements. Compte tenu des nouvelles
Eclairage Force motrice
puissances, on vous demande: R3 M3

De faire le bilan des puissances


Calculer toutes les puissances du circuit en tenant compte des coefficients de simultanéité (KS) et
d'utilisation (KU).
Donner les caractéristiques normalisées du nouveau transformateur à installer en tenant compte du
coefficient (KA=1,4) et du cos phi = 0,928
Donner la valeu Qc des condensateurs pour ne pas payer de pénalités
CAHIER DES CHARGES
La tension du secondaire du transfo est de 400V
Le transfo est du type immergé
Les locaux sont du type locaux secs
Tous les disjoncteurs rentrent dans la norme IEC 947.2

M1: Atelier de traitement thermique 50m²


R1:Eclairage fluo (tubes type courant) atelier de montage 500m² Un calcul précis nécéssiterait une
R2: Eclairage de 30KW sommation vectorielle.
M2: Ventilation 500m² La sommation arithmétique donnera
le plus souvent un ordre de grandeur
R3: 100KW suffisant de Pa
M3: Représente 3 moteurs de 10KW chacun
GC Stage HT ELM Marseille
Cos phi des moteurs : 0,86
Tableau du QC à prévoir
en cas de compensation

GC Stage HT ELM Marseille


Caractéristiques électriques
des transfos HT / BT

GC Stage HT ELM Marseille


Transformateurs en parallèle

D1 D2

D aval

D1 D2 D3

D aval

Règle a observer:

1)

2)

3)

4)
GC Stage HT ELM Marseille
Couplages des transfos

GC Stage HT ELM Marseille