Vous êtes sur la page 1sur 1

L’UDF d’aujourd’hui

5e CARREFOUR DES CENTRES


Paris – Press Club de France, mercredi 14 octobre 2009

Ascension sociale :
quel espoir pour les jeunes générations ?
QU’EST-CE QUE LE « DÉCLASSEMENT » ? aujourd'hui.
On désigne traditionnellement par
déclassement l’incapacité d’un individu à Le déclassement par le niveau de vie est
maintenir la position sociale héritée de ses au premier rang des préoccupations des
parents. S’élever au-dessus de la condition de ménages comme l’a illustré sa place dans le
ses parents devient de plus en plus difficile et débat de la dernière élection présidentielle.
au milieu des années 2000, les enfants La part des dépenses contraintes, dont celles
d’ouvriers ne sont pas plus nombreux à quitter liées au logement, a très fortement augmenté
la classe ouvrière que dans la France des dans le budget des ménages, ce qui a
années 1970. Pour les enfants issus de milieux renforcé le sentiment de restriction. Du
favorisés, les risques de mobilité sociale coup, est apparu le sentiment d’une moindre
descendante sont sévèrement accrus : plus liberté dans l’arbitrage de ses ressources
d’un enfant de cadre sur quatre nés au tournant budgétaires (au mieux 300 euros mensuel de
des années 1960 occupe, la quarantaine disponible pour un revenu de 1500 euros).
passée, un emploi d’ouvrier ou d’employé.
La crainte du déclassement par le
logement est également une perception très
A ce déclassement social classique peut vive. 15% des Français redoutent de devenir
s’ajouter un déclassement scolaire, un SDF un jour, ce qui est sans commune
déclassement de niveau de vie par mesure avec le nombre de personnes
comparaison inter ou intra générationnel et potentiellement concernées. A partir de
un déclassement de logement. 2000, les prix du logement ont augmenté
plus vite que le revenu (cela signifie qu’à
Le déclassement scolaire, soit le fait revenu égal, les logements acquis sont de
d’occuper un emploi inférieur à son moins bonne qualité). Les nouvelles
diplôme, accompagne dans bien des cas le générations voient s’éloigner année après
déclassement social. Les titres scolaires année « le rêve d’un chez soi ».
n’ont plus leur vertu protectrice d’autrefois,
à l’exception des diplômes de grandes écoles Le débat sur le déclassement est révélateur
et à un moindre degré des diplômes de frustrations grandissantes liées au
supérieurs professionnalisant. décalage entre des aspirations et les
possibilités sociales de satisfaction. Toutes
La sécurité de l’emploi, par le CDI dans le les enquêtes témoignent que la perception de
secteur privé et par le statut dans la fonction déclassement est aiguë, révélant la crainte de
publique, a fortement pesé dans le sens nombreux Français, qu’eux- même ou leurs
d’une éviction des nouveaux entrants, en enfants n’en soient les prochaines victimes.
particulier les jeunes et les femmes. Ce sont En 2004, 60 % des Français se déclarent
sur eux qu’ont été reportés les besoins de optimistes pour leur propre avenir alors
flexibilité de l’emploi par l’intérim, le CDD qu'ils ne sont que 34 % à l'être pour ce qui
et le temps partiel. D'ailleurs, l'écart de est de l'avenir de leurs enfants.
revenus entre les trentenaires et les
quinquagénaires n'a cessé de se creuser, passant __________________
de 15 % dans les années 1970 à 40 %